Libellé préféré : consultants;

Synonyme CISMeF : médecin consultant;

Synonyme MeSH : consultants experts; experts;

Hypéronyme MeSH : Services d'expertise; Services consultatifs;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Recueil des déterminants sociaux de santé par les médecins généralistes: étude observationnelle en consultation de médecine générale
http://www.sudoc.fr/233099409
Introduction : Aujourd'hui, les français se considèrent globalement en bonne santé. Cependant cette amélioration de la santé a surtout concerné les personnes les plus favorisées. Cela se traduit par une différence d'espérance de vie de 7 ans entre les ouvriers et les cadres supérieurs : appelée inégalité sociale de santé (ISS) malgré un système de santé performant. Le médecin généraliste (MG), par sa place privilégiée dans le système de soins, appréhende directement le contexte social des individus. Le Collège de Médecine Générale (CMG) a publié en 2014, une recommandation sur le recueil de 16 informations à caractère sociale appelé Déterminants Sociaux de Santé (DSS). L'objectif de notre travail était de quantifier, par une étude observationnelle, comment étaient recueillis les DSS par les MG ? Ou étaient stockées ces informations ? Quelles étaient les caractéristiques (du médecin, du patient et du type de consultation) qui pouvaient influer sur le recueil des DSS. ? Matériel et méthode : Une étude observationnelle quantitative du recueil des DSS issue de la recommandation du CMG a été réalisée, auprès des MG universitaires de Loire Atlantique et de Vendée, via les internes en stage, par l'intermédiaire d'une grille d'observation standardisée. Une analyse statistique multivariée intégrant les données des consultations, du patient et des MG a été menée. Résultats : 32 internes en stage auprès de 73 MG ont observé 955 consultations. Les 7 informations indispensables sont majoritairement recueillies (71,6%) et inscrites dans le dossier médical informatisé (DMI) ( 95%). Les informations secondaires sont moins recueillies (25,3%) et majoritairement connues seulement du MG ( 43%) et non inscrites dans le DMI ( 25%). La situation économique difficile (régler en tiers payant, CMUc, AME, minima sociaux, situation financière perçue du patient …) et les comportements de santé à risque, sont associés à un moindre recueil des DSS. Discussion : Ces résultats vont dans le sens de la théorie de « l'inverse car Law ». Ce recueil est aussi fortement lié à un « effet médecin » qui justifierait des études complémentaires. Intégrer le social dans la prise en charge biomédicale permet aux MG d'adapter leur pratique et d'améliorer la qualité des soins, y compris la relation médecin-malade. Conclusion : le recueil des données sociales est réalisé par les MG mais peu de manière informatisée. Il apparait nécessaire de sensibiliser les MG à ce recueil, d'adapter les outils permettant un recueil automatisé des DSS, et de développer des incitations à une valorisation de ce travail au-delà d'un militantisme individuel.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
collecte de données
Etudes générales
Etudes générales
déterminants sociaux de la santé
médecine générale
Etudes générales
consultants
Etudes générales
Etudes générales
Etudes générales
médecine sociale
Médecins
Etudes générales

---
N2-AUTOINDEXEE
Expériences et attentes des usagers du système de soins premiers envers la consultation de médecine générale : enquête descriptive en quartier prioritaire
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02157651
Contexte : Depuis la déclaration d'Alma-Ata en 1978, les soins de santé primaires sont au centre des préoccupations des systèmes de santé. Inspiré du projet international QUALICOPC, l'objectif principal de cette étude était de mesurer l'adéquation entre le vécu des patients et leurs attentes dans les consultations de médecine générale à Saint-Martin-d'Hères (SMH). Méthode : étude pilote épidémiologique descriptive, à recueil prospectif menée à l'aide de questionnaires hétéroadministrés. Les usagers des structures de soins primaires (cabinets de médecine générale, d'orthophonie, d'ergothérapie et pharmacies d'officine) ont été enquêtés entre le 29/01/2019 et le 07/03/2019. Le recueil de leurs attentes et expériences s'est fait en miroir. Les thématiques abordées ont été l'accessibilité du médecin généraliste (MG), le coût des consultations et leur contenu. Résultats : 98 questionnaires sur 100 ont été analysés. 17,9% des patients concernés par l'absence de leur MG ont eu des difficultés à trouver un autre médecin, ce qui était regretté par 71,4% d'entre eux. Le retard du MG était un problème pour 38,8% des patients concernés. Ne pas être impliqué dans la décision thérapeutique était regretté par 41,7%. 67,4% des patients bénéficiant du tiers-payant estimaient cela important. Conclusion : Une majorité d'adéquation entre les attentes et les expériences des patients interrogés concernant les consultations de médecine générale à SMH a été trouvée. Des biais et limites existent mais ont été pris en compte dans l'interprétation. Il serait intéressant d'impliquer à plus large échelle les usagers des soins primaires dans les évaluations de leurs structures de prise en charge.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
enquêteur
premiers secours
prestations des soins de santé
Médecins
attention
Systèmes de soins
médecine générale
consultants
collecte de données
attention
caractéristiques de l'habitat

---
N3-AUTOINDEXEE
L'hypertension artérielle nocturne chez les patients hypertendus en consultation de médecine générale: étude longitudinale prospective MAPAGE
http://www.sudoc.fr/233569049
Objectif : L'hypertension artérielle (HTA) est le premier motif de consultation en médecine générale. Du fait de la faible fiabilité des mesures de pression artérielle (PA) au cabinet médical, des mesures ambulatoires sont recommandées. Seule la mesure ambulatoire de pression artérielle sur 24 heures (MAPA) détermine le profil tensionnel nychtéméral des patients hypertendus. L'HTA nocturne est associée à un risque élevé de maladies cardiovasculaires et de mortalité prématurée. L'objectif de cette étude était décrire la prévalence de l’HTA nocturne chez les patients hypertendus en consultation de médecine générale et de déterminer les caractéristiques médicales et sociodémographiques associées à cette hypertension nocturne en MAPA. Méthodes : Étude observationnelle, longitudinale, prospective, multicentrique menée dans vingt patientèles de médecine générale sur quatre départements français. Le premier patient de la journée présentant une PA supérieure ou égale à 140/90 mmHg, lors d'une consultation quel qu'en soit le motif, était inclus dans l'étude. Seuls les patients en fibrillation auriculaire chronique étaient exclus. Tous les patients inclus bénéficiaient d'une MAPA. L'HTA nocturne était confirmée lorsque la moyenne des PA était supérieure à 120/70 mmHg en période nocturne. Les caractéristiques médicales et sociodémographiques des patients étaient recueillies par des auto-questionnaires médecin et patient et comparées selon la présence ou non d’une HTA nocturne en MAPA. Des modèles de régression logistique ont été réalisés pour identifier les déterminants de l’HTA nocturne. Résultats : Entre juillet 2015 et octobre 2017, 421 MAPA étaient réalisées, dont 88,5 % valides. L'âge moyen des patients était de 63,2 ans avec une prédominance masculine (50.8 %). Au total, 75,7 % des patients présentaient une HTA nocturne et 14,3 % une HTA nocturne isolée. En analyse multivariée, l’HTA nocturne était plus fréquente chez les patients présentant une PA diastolique élevée en consultation au cabinet médical (OR 1,03 ; IC 95 % [1,01-1,05]), chez les hommes (OR 2,2 ; IC 95 % [1,25-3,86]) et chez les fumeurs actifs (OR 6,23 ; IC 95 % [2,06-18,82]). En revanche, l'obésité était associée à un risque moindre d'HTA nocturne (OR 0,38 ; IC [0,22-0,67]). Conclusion : L'HTA nocturne affecte une large proportion de patients hypertendus au cabinet de médecine générale. Le recours à la MAPA chez les hommes, fumeurs actifs, présentant une HTA diastolique en consultation hypertendus paraît indispensable afin de caractériser précisément leur profil tensionnel nycthéméral.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
patients
études prospectives
Études longitudinales
a comme patient
Hypertension artérielle
maladie hypertensive
hypertension de la blouse blanche
la nuit
consultants
Médecine
Prospectives
Médecins
Hypertension artérielle
études longitudinales
médecine
hypertension artérielle

---
N2-AUTOINDEXEE
Apport de l'entretien motivationnel dans une consultation de médecine générale pour améliorer l'acceptabilité de la vaccination contre le papillomavirus
http://www.sudoc.fr/234040076
Introduction : La vaccination contre le papillomavirus est un moyen de prévention efficace contre les lésions précancéreuses du col de l'utérus et des études commencent à mettre en évidence son efficacité dans la lutte contre le cancer du col de l'utérus. En France, la méfiance vis-à-vis des vaccins et en particulier du vaccin contre le papillomavirus ne permet pas d'avoir des couvertures vaccinales suffisantes pour faire baisser l'incidence du cancer du col de l'utérus qui reste pourtant un véritable problème de santé publique. L'entretien motivationnel semble être un outil intéressant mais a été peu évalué dans le domaine de la vaccination. Il paraissait donc intéressant d'évaluer son efficacité dans le cadre de la vaccination contre le papillomavirus. Matériel et Méthodes : L'étude quantitative, de cohorte, prospective a été réalisée auprès de 30 parents de jeunes filles non vaccinées contre le papillomavirus. 12 parents ont bénéficié d'un entretien motivationnel et ont rempli un questionnaire électronique et 18 parents n'ont pas bénéficié d'entretien motivationnel et ont rempli un questionnaire papier. Résultats : Une meilleure acceptabilité vaccinale a été constaté dans le groupe ayant bénéficié d'un entretien motivationnel avec 58% (n 7) de parents favorables à la vaccination, 17% (n 2) de défavorables et 25% (n 3) d'indécis. Les parents n'ayant pas bénéficié d'un entretien motivationnel, étaient 39% (n 7) à être favorables à la vaccination, 11% (n 2) à ne pas être favorables et 50% (n 9) à être indécis. Les principaux freins à la vaccination étaient, dans les deux groupes, la peur des effets indésirables et de développer une maladie grave. Tous les parents manquaient de connaissances sur le papillomavirus et le vaccin contre le papillomavirus. Leurs principales sources d'information étaient les médias et le bouche à oreille. Conclusion : Notre étude a mis en évidence un intérêt de l'entretien motivationnel sur l'acceptabilité parentale de la vaccination contre HPV des jeunes filles. Si les résultats de notre étude ne sont pas significatifs en raison du faible effectif, la tendance positive de la pratique d'entretiens motivationnels sur l'acceptabilité des parents est prometteuse. La pratique d'entretiens motivationnels devrait être encouragée et évaluée à plus grande échelle.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
consultants
entretien motivationnel
vaccination
vaccination
Médecins
Vaccine
vaccination
médecine générale
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
Vaccins contre les papillomavirus
papillomavirus
Vaccins
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Interruptions téléphoniques au cours d’une consultation de médecine générale: point de vue des médecins généralistes. Étude qualitative auprès de seize médecins exerçant dans le département du Haut-Rhin
http://www.sudoc.fr/234049480
Le téléphone est un outil de communication indispensable à la relation médecin-malade, mais sa gestion occupe une part importante dans l’activité des médecins. Notre étude qualitative par entretien semi-dirigé auprès de seize médecins dans le Haut Rhin cherche à évaluer le ressenti des médecins généralistes face aux interruptions téléphoniques pendant une consultation et leurs perceptions du respect du secret médical en répondant au téléphone en présence d’un tiers. Certains médecins interviewés ressentent un poids sur leurs pratiques face aux appels téléphoniques pendant une consultation. Néanmoins, ils pensent que la gestion du téléphone fait partie intégrante de la médecine générale. Ils estiment respecter le secret médical en répondant au téléphone ; certains restent sceptiques du fait de donner des précisions médicales. Le secret médical semble être respecté au téléphone lorsque le médecin ne délivre ni le nom du patient ni des informations concernant l’état de santé du patient.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Etudes générales
recherche qualitative
Etudes générales
téléphone
Etudes générales
Etudes générales
Etudes générales
médecins généralistes
Médecine
Vision
interruption
consultants
Etudes générales
Médecins
Etudes générales
médecine

---
N2-AUTOINDEXEE
Expression du désaccord par le patient en consultation de médecine générale: étude qualitative par entretiens individuels en Loire-Atlantique et Vendée
http://www.sudoc.fr/234094613
Objectif : le principe d'autonomie permet au patient d'exprimer son opinion sur toute décision le concernant. L'objectif de l'étude était d'explorer l'expression du désaccord par le patient en consultation de médecine générale. Méthode : étude qualitative par entretiens semi-dirigés en Pays de la Loire, de décembre 2017 à septembre 2018, avec un échantillonnage à variance maximale, jusqu'à sat