Libellé préféré : SRLF - Société de Réanimation de Langue Française;

URL : http://www.srlf.org/

GIP UNF3S : N;

Synonyme CISMeF : srlf;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Hydro et fludrocortisone pour tous ?
https://www.srlf.org/reactu/hydro-et-fludrocortisone-pour-tous/
Question évaluée : L’hypothèse de cet essai était de tester si l’hydrocortisone à la posologie de 200 mg par jour en perfusion continue pendant 7 jours était susceptible de diminuer la mortalité chez les patients en choc septique. Type d’étude : Essai randomisé contrôlé multicentrique international en double aveugle réalisé de Mars 2013 à Avril 2017 en Australie, Nouvelle Zélande, Royaume Uni, Danemark et Arabie Saoudite. Population étudiée : Patients ventilés en choc septique conformément à l’ancienne définition de SEPSIS 2. Les patients devaient : Avoir une infection prouvée ou suspectée, Avoir deux critères ou plus de SIRS, Avoir un traitement vasopresseur ou inotrope depuis plus de quatre heures et moins de 24 H. Recevoir une ventilation mécanique Les critères d’exclusion étaient les suivants : Un traitement corticoïde au long cours ou préalable Administration d’étomidate Probabilité de décès dans les 90 jours lié à la maladie sous-jacente Limitations thérapeutiques
Question évaluée : L’hypothèse de cet essai était de tester si l’hydrocortisone à la posologie de 200 mg par jour en perfusion continue pendant 7 jours était susceptible de diminuer la mortalité chez les patients en choc septique. Type d’étude : Essai randomisé contrôlé multicentrique international en double aveugle réalisé de Mars 2013 à Avril 2017 en Australie, Nouvelle Zélande, Royaume Uni, Danemark et Arabie Saoudite. Population étudiée : Patients ventilés en choc septique conformément à l’ancienne définition de SEPSIS 2. Les patients devaient : Avoir une infection prouvée ou suspectée, Avoir deux critères ou plus de SIRS, Avoir un traitement vasopresseur ou inotrope depuis plus de quatre heures et moins de 24 H. Recevoir une ventilation mécanique Les critères d’exclusion étaient les suivants : Un traitement corticoïde au long cours ou préalable Administration d’étomidate Probabilité de décès dans les 90 jours lié à la maladie sous-jacente Limitations thérapeutiques
2019
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
lecture critique d'article
fludrocortisone
fludrocortisone

---
N2-AUTOINDEXEE
Faut-il vraiment ne pas extuber au décours d’une épreuve de ventilation spontanée bien tolérée ?
https://www.srlf.org/reactu/extubation-ventilation-spontanee/
Question évaluée : Impact sur le succès de l’extubation d’une reprise durant une heure de la ventilation mécanique au décours immédiat d’une épreuve de ventilation spontanée bien tolérée. Type d’étude : Étude multicentrique prospective randomisée. Population étudiée : Tous les patients ventilés plus de 12h au sein de 17 services de réanimation médico-chirurgicale espagnols ont été suivis, avec recherche quotidienne des éléments constitutifs du classique pré-requis avant la réalisation d’une épreuve de ventilation spontanée (EVS) (1). Après une EVS bien tolérée, l’inclusion et la randomisation se faisaient selon deux bras. A noter des critères d’exclusion « généraux » (patient mineur, décision de limitations thérapeutiques, participation à d’autres études), mais également certains plus spécifiques de la thématique de recherche (patient trachéotomisé, sécrétions bronchiques très abondantes, incompréhension des ordres simples, extubation en dehors du protocole, indication au recours à la ventilation non invasive après l’extubation, particulièrement en cas d’hypercapnie durant l’EVS).
2019
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
lecture critique d'article
ventilation
ventilation
extubation
extubation
Ventilation
Ventilation
ventilation
ventilation
Pression systolique
Pression systolique
épreuve de tolérance
épreuve de tolérance

---
N1-SUPERVISEE
A quand la généralisation des héparines de bas poids moléculaire dans la prophylaxie de la thrombose veineuse en réanimation ?
https://www.srlf.org/reactu/a-quand-la-generalisation-des-heparines-de-bas-poids-moleculaire-dans-la-prophylaxie-de-la-thrombose-veineuse-en-reanimation/
Question évaluée : Rapport bénéfice/risque de l’utilisation de la deltaparine comparée à l’héparine non fractionnée (HNF) dans la prophylaxie de la thrombose veineuse et de l’embolie pulmonaire chez les sujets présentant une altération sévère de la fonction rénale.
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
daltéparine
embolie pulmonaire
héparine
Recherche comparative sur l'efficacité
adulte
insuffisance rénale
résultat thérapeutique
hémorragie
lecture critique d'article
unités de soins intensifs
thrombose veineuse

---
N1-VALIDE
Echelle de Braden
https://www.srlf.org/echelle-de-braden/
http://www.escarre.fr/prevention/evaluation-des-risques/braden.php
L’échelle de Braden est une méthode de calcul du risque d’apparition d’escarre. Elle consiste en l’évaluation de 6 items. Chacun est évalué et détermine un score de 1 à 4. Le score final est la somme des scores de chaque item. Selon ce score final, le risque est plus ou moins élevé...
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
évaluation des risques
évaluation des risques
escarre
escarre
outil clinique
outil clinique
échelle d'évaluation de Braden
échelle d'évaluation de Braden

---
N1-VALIDE
Limitations et arrêts des traitements de suppléance vitale chez l’adulte dans le contexte de l’urgence
https://www.srlf.org/limitations-et-arret-des-traitements-en-urgence-un-texte-co-ecrit-par-la-srlf-et-la-sfmu/
Les équipes médicales préhospitalières (SMUR) n’ont pas pour mission première de mettre en oeuvre des limitations et arrêts de traitements de suppléance qui auraient pu être anticipées et préparées antérieurement. La difficulté est de surmonter l’antagonisme apparent entre l’urgence de la prise de décision et l’élaboration complexe d’un projet thérapeutique pouvant aboutir à une limitation ou un arrêt des traitements. Ni les lois ni les dernières recommandations sur le sujet n’apportent de réponse spécifique à ces problématiques. C’est pourquoi la SRLF et la SFMU ont jugé utile de réunir un groupe de travail constitué d’experts issus de la médecine d’urgence et de la réanimation dont la mission était de rédiger un texte qui se veut à la fois une prise de position sur ce sujet des limitations et arrêts des traitements de suppléance vitale dans le contexte de l’urgence, mais aussi un guide pour les professionnels exerçant dans le contexte de l’urgence
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
information scientifique et technique
information scientifique et technique
abstention thérapeutique
abstention thérapeutique
services des urgences médicales
services des urgences médicales
urgences
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Une décision de limitation des traitements peut avoir plus d’impact que prévu
https://www.srlf.org/reactu/une-decision-de-limitation-des-traitements-peut-avoir-plus-dimpact-que-prevu/
Question évaluée : Impact sur la mortalité à J28 de la limitation à l’entrée en réanimation portant uniquement sur la réanimation cardio-respiratoire (RCP) en cas d’arrêt cardiaque. Type d’étude : Rétrospective, monocentrique (5 réanimations du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston), de 2001 à 2008. Population étudiée : Patients de plus de 18 ans admis en réanimation avec une décision de limitation de traitement prise avant l’admission et portant uniquement sur la réanimation cardiopulmonaire (RCP). Les patients décédés dans les 48 h après l’admission étaient exclus.
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
résumé ou synthèse en français
abstention thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Time is gut ! Mon patient a-t-il une ischémie irréversible du grêle ?
https://www.srlf.org/time-is-gut-mon-patient-a-t-il-une-ischemie-irreversible-du-grele/
Quels sont les critères prédictifs d’un infarctus transmural de l’intestin grêle chez les patients présentant une ischémie mésentérique aigue (IMA) ?
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
intestin grêle
intestin grêle
Ischémie mésentérique
Ischémie mésentérique
Maladie aigüe
Maladie aigüe
infarctus
infarctus
adulte
adulte
infarctus transmural de l'intestin
infarctus transmural de l'intestin
valeur prédictive des tests
valeur prédictive des tests
information scientifique et technique
information scientifique et technique
ischémie
ischémie

---
N2-AUTOINDEXEE
Améliorer le sommeil en réanimation : préférer une approche globale et demander l’avis des patients
https://www.srlf.org/reactu/ameliorer-le-sommeil-en-reanimation-preferer-une-approche-globale-et-demander-lavis-des-patients/
Question évaluée : Les bouchons d’oreille et le masque pour les yeux ont-ils un impact sur l’architecture du sommeil des patients de réanimation ? Type d’étude : Etude monocentrique prospective randomisée contrôlée en deux groupes parallèles. Population étudiée : Patients hospitalisés en réanimation, pour lesquels toute sédation était interrompue depuis au moins 24 heures, présentant un niveau de sédation 3 sur l’échelle de Ramsay, nécessitant encore au moins deux jours d’hospitalisation en réanimation, ne recevant aucun morphinique ou des doses de morphine 0,01mg/kg/min, aucun vasopresseur ou des doses de vasopresseurs (Noradrénaline) 0,3 µg/kg/min. Critères d’exclusion : antécédents de troubles du sommeil (syndrome d’apnées obstructives du sommeil, insomnie ou mouvements anormaux liés au sommeil), pathologie psychiatrique nécessitant l’usage chronique de psychotropes, atteinte du système nerveux central, encéphalopathie d’origine hépatique, sepsis incontrôlé, trouble auditif sévère, cécité, patients mineurs.
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
lecture critique d'article
patients
patients
réanimation
réanimation
demandé par le patient
demandé par le patient
sommeil
sommeil
sommeil
sommeil

---
N1-VALIDE
La vasopressine: la nouvelle panacée dans le traitement du choc vasoplégique après chirurgie cardiaque?
https://www.srlf.org/reactu/vasopressine-nouvelle-panacee-traitement-choc-vasoplegique-apres-chirurgie-cardiaque/
L’administration de vasopressine comparée à celle de noradrénaline diminue-t-elle le taux de complications post-opératoires dans le choc vasoplégique post-chirurgie cardiaque ?...
2017
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
lecture critique d'article
lecture critique d'article
vasopressines
vasopressines
vasoplégie
vasoplégie
Syndrome vasoplégique postopératoire
Syndrome vasoplégique postopératoire
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
complications postopératoires
complications postopératoires
norépinéphrine
norépinéphrine
Recherche comparative sur l'efficacité
Recherche comparative sur l'efficacité
résultat thérapeutique
résultat thérapeutique
essais contrôlés randomisés comme sujet
essais contrôlés randomisés comme sujet
études prospectives
études prospectives
vasoplégie
vasoplégie
Syndrome vasoplégique postopératoire
Syndrome vasoplégique postopératoire
complications postopératoires
complications postopératoires
617.919 5 - Complications et soins postopératoires
617.919 5 - Complications et soins postopératoires
événements indésirables associés aux soins
événements indésirables associés aux soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment dépister et prendre en charge un patient suspect de peste ?
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2017/10/Fiche-radar-peste-COREB-vf-5-oct-17.pdf
Cette 1ère fiche élaborée à la demande de la DGS en cas de recours au SAMU-Centre 15 ou autres soignants de 1ère ligne d’un patient suspect de peste en France est volontairement axée sur les étapes très précoces de dépistage et de traitement. Elle est susceptible d'ajustements, avec éléments de prise en charge spécialisés faisant l'objet d 'un document plus détaillé à venir.
2017
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
peste
peste
patients
patients
a comme patient
a comme patient
peste
peste

---
N3-AUTOINDEXEE
Tension éthique en réanimation
La charge de travail influe sur les décisions de Limitations ou Arrêt des Thérapeutiques
http://www.srlf.org/reactu/tension-ethique-reanimation-charge-de-travail-influe-decisions-de-limitations-arret-therapeutiques/
Question évaluée: Il s’agit de voir quel est l’impact de la tension liée à l’activité d’une unité de réanimation sur le délai de survenue du décès chez des patients ayant eu ou non une décision de (LAT).
Question évaluée: Il s’agit de voir quel est l’impact de la tension liée à l’activité d’une unité de réanimation sur le délai de survenue du décès chez des patients ayant eu ou non une décision de (LAT).
2017
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
lecture critique d'article
malades en phase terminale
616.028 - Soins intensifs
Thérapeutiques
Thérapeutique
à la limite
Travail
Éthique
tension
Thérapeutiques
abstention thérapeutique
réanimation
congé maladie
charge de travail
marginal
éthique
arrêt du travail
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire ? Une enquête pour tenter de répondre à la question
http://www.srlf.org/reactu/fin-de-vie-extubation-sevrage-ventilatoire-enquete-tenter-de-repondre-a-question/
Question évaluée : L’objet du travail est d’analyser les perceptions individuelles de médecins et d’infirmièr(e)s en ce qui concerne les modalités de l’arrêt de la ventilation lors d’une décision de fin de vie : extubation ou sevrage ventilatoire progressif. L’objectif secondaire est d’essayer de savoir si ces perceptions représentent un obstacle ou non à la mise en place dans les unités de réanimation de protocoles prospectifs concernant cette question.
2017
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
Sevrage
sevrage de la ventilation mécanique
extubation
collecte de données
enquêteur
sevrage
fin
vie
sevrage

---
N1-VALIDE
Contrôle ciblé de la température en Réanimation (hors nouveau-né)
http://www.srlf.org/referentiels/cardio-circulatoire/controle-cible-de-temperature-reanimation-rfe-commune-sfar-srlf/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/20160218_RFE_contr%C3%B4le_cibl%C3%A9_de_la_temp%C3%A9rature.pdf
L’intérêt potentiel du CCT en réanimation a été identifié dans cinq situations cliniques : arrêt cardiaque (AC), traumatisme crânien (TC), accident vasculaire cérébral (AVC), autres agressions cérébrales, et états de choc. Un champ supplémentaire sur les modalités pratiques de mise en oeuvre du CCT a été rajouté. Quinze experts et deux coordinateurs d’experts ont acceptés de réfléchir sur le sujet.
2016
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
recommandation par consensus
arrêt cardiaque
arrêt cardiaque
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cérébral
enfant
enfant
adulte
adulte
hypothermie provoquée
hypothermie provoquée

---
N1-SUPERVISEE
Ventilation du syndrome de détresse respiratoire aigüe de l’adulte (SDRA) : des raisons d’espérer mais des progrès à faire !
http://www.srlf.org/reactu/ventilation-syndrome-de-detresse-respiratoire-aigue-de-ladulte-sdra-raisons-desperer-progres-a-faire/
Questions évaluées : Décrire l’incidence et le pronostic du SDRA, défini selon les critères de Berlin, en réanimation ainsi que la capacité des cliniciens à en faire le diagnostic. Décrire les modalités ventilatoires utilisées en routine clinique chez ces patients et l’utilisation de thérapeutiques d’appoint telles que le décubitus ventral.
2016
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
décubitus ventral
adulte
ventilation artificielle
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation des pratiques d’épuration extra-rénale (EER) en réanimation adulte
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/2014_EPP_%C3%A9puration_extra_r%C3%A9nale_en_R%C3%A9animation.pdf
Les patients pris en charge en réanimation requièrent souvent la réalisation d’une épuration extra-rénale (EER). Des recommandations sur les aspects pratiques de l’EER afin de guider les réanimateurs dans la mise en œuvre de ces thérapies au quotidien ont récemment été développées par un groupe d'experts réunis par la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) en collaboration avec la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR), le Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques (GFRUP) et la Société Francophone de Dialyse (SFD). A partir de ce référentiel un audit clinique a été élaboré dans l’objectif d’évaluer les pratiques d’EER en réanimation adulte.
Les patients pris en charge en réanimation requièrent souvent la réalisation d’une épuration extra-rénale (EER). Des recommandations sur les aspects pratiques de l’EER afin de guider les réanimateurs dans la mise en œuvre de ces thérapies au quotidien ont récemment été développées par un groupe d'experts réunis par la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) en collaboration avec la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR), le Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques (GFRUP) et la Société Francophone de Dialyse (SFD). A partir de ce référentiel un audit clinique a été élaboré dans l’objectif d’évaluer les pratiques d’EER en réanimation adulte.
2016
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
dialyse rénale
dialyse rénale
pratique professionnelle
pratique professionnelle
évaluation des pratiques professionnelles
évaluation des pratiques professionnelles
réanimation
réanimation
adulte
adulte
études d'évaluation comme sujet
études d'évaluation comme sujet

---
N1-VALIDE
Prise en charge du patient neutropénique en réanimation (hors nouveau-nés)
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/06/20160615_RFE_Neutropenie.pdf
Les stratégies de prise en charge des patients neutropéniques en réanimation sont associées à des niveaux de preuve le plus souvent limités et à une littérature médicale riche mais parfois contradictoire. Les spécificités de la prise en charge de ces patients justifient de la réalisation d’un référentiel dédié au réanimateur.
2016
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation pour la pratique clinique
neutropénie
réanimation
isolement du patient
aspergillose
neutropénie
infections de l'appareil respiratoire
entérocolite
antibactériens
Soins de réanimation

---
N1-VALIDE
Médecine Intensive Réanimation
http://www.srlf.org/publications/reanimation-revue-officielle-de-srlf/
http://rea.revuesonline.com/accueil.jsp
« Médecine Intensive Réanimation » aborde les thèmes essentiels de la formation continue en réanimation, avec six numéros thématiques par an : réanimation respiratoire ; réanimation circulatoire ; infectiologie ; neuro-réanimation et toxicologie ; réanimation rénale, métabolisme et nutrition ; urgences
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
périodique
réanimation
Soins de réanimation

---
N3-AUTOINDEXEE
Audit clinique pour l’évaluation de la prise en charge préhospitalière, hospitalière et en réanimation des patients souffrant de choc cardiogénique
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/2014_EPP_Choc_cardioge%CC%81nique.pdf
Le choc cardiogénique est une pathologie peu fréquente mais dont le pronostic est grevé d’une forte mortalité. Sa cause prépondérante étant la cardiopathie ischémique, une organisation optimale, dès la phase pré hospitalière, du parcours du patient doit pouvoir lui offrir l’accès le plus rapide possible à la coronarographie et à l’angioplastie coronaire transcutanée. Le traitement nécessite souvent des moyens lourds de réanimation, voire la mise en place de systèmes d’assistance circulatoire comme l’ECMO, qui devront être au mieux dispensées dans des centres experts disposant de services de chirurgie cardiaque, thoracique et vasculaire, ou bien être mis en œuvre dans des services de réanimation hors centres experts mais ayant formalisé avec un ou plusieurs centres experts une procédure prévoyant le transfert rapide si nécessaire.
2016
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
gestion des soins aux patients
audit clinique
réanimation
choc cardiogénique
études d'évaluation comme sujet

---
N1-VALIDE
Intubation et extubation du patient de réanimation
Recommandations Formalisées d’Experts
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/09/20160927_RFE_Intubation-Extubation.pdf
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/09/RFE-Intubation-Extubation.pdf
L’intubation et l’extubation font partie des gestes les plus fréquemment réalisés chez les patients de réanimation. Bien que courantes, ces procédures sont associées à une morbi-mortalité importante. L’intubation trachéale du patient de réanimation s’effectue le plus souvent en urgence, chez un patient fréquemment hypoxémique et avec une hémodynamique précaire. Il s’agit donc d’une procédure à haut risque, associée à une incidence élevée de complications (20 à 50%) pouvant menacer le pronostic vital. Selon les sociétés savantes, on parle d’intubation difficile après échec de 3 ou de 2 tentatives de laryngoscopie directe. Dans le contexte de l’intubation difficile, nous disposons de matériels de plus en plus innovants (vidéolaryngoscopes, dispositifs supra-glottiques, bronchoscopes réutilisables et à usage unique…) dont la place respective dans la procédure n’est cependant pas bien codifiée. Le deuxième temps à risque de la gestion des voies aériennes du patient de réanimation se situe au moment de l’extubation. En effet l’échec d’extubation est fréquent, de l’ordre de 10%, il aggrave le pronostic des patients et rend nécessaire une optimisation des conditions dans lesquelles l’extubation est réalisée. La littérature relative à l’intubation et à l’extubation du patient de réanimation s’est considérablement enrichie au cours des dernières années mais nous ne disposons pas, à l’heure actuelle, de recommandations formelles pour une standardisation de ces deux pratiques. Dans ce contexte, il est apparu utile de procéder à une évaluation des données récentes disponibles, permettant d’élaborer des recommandations et des conduites à tenir à l’intention des praticiens.
2016
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
intubation
extubation
intubation
extubation
Soins de réanimation
pédiatrie
enfant
oxygénothérapie
hémodynamique
capnographie
laryngoscopie
bronchoscopie
hypnotiques et sédatifs
algorithme
sevrage de la ventilation mécanique
dyspnée
ventilation artificielle
complications peropératoires
intubation
extubation
événements indésirables associés aux soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Référentiel-Actu: Recommandations de la BTS/ICS pour la prise en charge ventilatoire de l’insuffisance respiratoire aigue hypercapnique de l’adulte
http://www.srlf.org/referentiel-actu-recommandations-de-btsics-prise-charge-ventilatoire-de-linsuffisance-respiratoire-aigue-hypercapnique-de-ladulte/
http://www.srlf.org/reactu/btsics-guideline-for-the-ventilatory-management-of-acute-hypercapnic-respiratory-failure-in-adults/
La commission des référentiels de la SRLF vous propose une revue traduite des récentes recommandations de la BTS et ICS pour la prise en charge de l’insuffisance respiratoire aigue hypercapnique de l’adulte.
2016
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
résumé ou synthèse en français
recommandation pour la pratique clinique
hypercapnie
hypercapnie
insuffisance respiratoire aiguë
adulte
insuffisance respiratoire
Counseling directif
insuffisance respiratoire
gestion des soins aux patients
adulte
Recommandations
Maladie aigüe
insuffisance respiratoire
directives de santé publique

---
N1-VALIDE
Limitation et arrêt des traitements : qui décide en 2015 ?
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/1412-Reanimation-Vol23-NS3-p566_572.pdf
Limitation et arrêt des traitements : qui décide ? À cette question, le législateur répond clairement et sans ambiguïté. Hors contexte d’urgence vitale, toutes les fois où le patient serait en état et en capacité d’exprimer sa volonté, il prend la décision avec le médecin. Dans toutes les autres situations, c’est au médecin de décider. Il s’agit alors de savoir comment décider dans une situation de profonde incertitude, en particulier de ce que pourrait vouloir le patient pour lui-même s’il était en état et en capacité d’exprimer sa volonté.
2015
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
abstention thérapeutique
enfant
adulte
prise de décision

---
N1-VALIDE
Insuffisance rénale aiguë en péri-opératoire et en réanimation (A l'exclusion des techniques d'épuration extrarénale) - Recommandations formalisées d’experts
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/03/2015_RFE_Insuffisance_Rénale_Aigue_en_périopératoire_et_en_Réanimation.pdf
La prise en charge des insuffisances rénales aigues a été répartie en 6 thèmes : stratégies de détection et de diagnostic d'une IRA, l‟évaluation du risque d'IRA, les stratégies de prévention de l'IRA, la gestion des agents néphrotoxiques, les stratégies pharmacologiques de prévention et de traitement de l'IRA, les modalités de nutrition et l‟évaluation de la récupération de la fonction rénale après une IRA.
La prise en charge des insuffisances rénales aigues a été répartie en 6 thèmes : stratégies de détection et de diagnostic d'une IRA, l‟évaluation du risque d'IRA, les stratégies de prévention de l'IRA, la gestion des agents néphrotoxiques, les stratégies pharmacologiques de prévention et de traitement de l'IRA, les modalités de nutrition et l‟évaluation de la récupération de la fonction rénale après une IRA.
2015
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
recommandation par consensus
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
Indice de gravité de la maladie
Indice de gravité de la maladie
enfant
enfant
adulte
adulte
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
diagnostic précoce
diagnostic précoce
évaluation des risques
évaluation des risques
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
réanimation
réanimation
période périopératoire
période périopératoire
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe

---
N1-VALIDE
Diagnostic et traitement des mucormycoses en 2014 - In : Réanimation (2014) 23:309-316
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1405-Reanimation-Vol23-N3-p309_316.pdf
Les mucormycoses sont des infections fongiques invasives émergentes. Elles surviennent principalement chez des patients fortement immunodéprimés, mais aussi chez les diabétiques ou les patients traumatisés. Difficiles à diagnostiquer autant qu’à traiter, ces infections engagent rapidement le pronostic vital des patients. La chirurgie, l’amphotéricine B liposomale (AmBL) et la correction des facteurs de risque sont les trois piliers du traitement. Cette revue de la littérature développe le diagnostic et le traitement de ces infections à la lumière de leur physiopathologie.
Les mucormycoses sont des infections fongiques invasives émergentes. Elles surviennent principalement chez des patients fortement immunodéprimés, mais aussi chez les diabétiques ou les patients traumatisés. Difficiles à diagnostiquer autant qu’à traiter, ces infections engagent rapidement le pronostic vital des patients. La chirurgie, l’amphotéricine B liposomale (AmBL) et la correction des facteurs de risque sont les trois piliers du traitement. Cette revue de la littérature développe le diagnostic et le traitement de ces infections à la lumière de leur physiopathologie.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
mucormycose
mucormycose
mucormycose
mucormycose
facteurs de risque
facteurs de risque
mucormycose
mucormycose
mucormycose
mucormycose
amphotéricine B
amphotéricine B
posaconazole
posaconazole
antifongiques
antifongiques
amphotéricine B liposomale
amphotéricine B liposomale
triazoles
triazoles
amphotéricine B
amphotéricine B

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la mobilisation précoce en réanimation
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/2014_EPP_Prise_en_charge_de_la_mobilisation_pr%C3%A9coce_en_r%C3%A9animation.pdf
2014
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
lever précoce
réanimation
gestion des soins aux patients
Mobilisation précoce

---
N1-VALIDE
Traumatisme crânien chez l’enfant - Mise au point
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1409-Reanimation-Vol23-N5-p507_516.pdf
Les traumatismes crâniens (TC) de l’enfant sont fréquents et bénins dans leur grande majorité. Les formes graves, définies par un score de Glasgow (GCS) 9, restent la 1ère cause de décès accidentel dès l’âge d’un an. Leur gravité réside dans la survenue de lésions intracrâniennes (LIC) mises en évidence par la tomodensitométrie cérébrale. Les TC graves relèvent de mesures thérapeutiques protocolisées dans un centre pédiatrique spécialisé. L’objectif est de prévenir les lésions cérébrales secondaires.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
enfant
enfant
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
Soins de réanimation
Soins de réanimation
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
réanimation
réanimation
tomodensitométrie
tomodensitométrie
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques
traumatismes cranioencéphaliques

---
N1-VALIDE
Le syndrome d’hyperventilation
In : Réanimation (2014) 23:523-528
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1409-Reanimation-Vol23-N5-p523_528.pdf
Le syndrome d’hyperventilation (SHV) s’intègre dans le cadre des dysfonctions ventilatoires. Le tableau clinique, notamment dans sa forme aiguë ou subaiguë, est souvent trompeur, pouvant simuler une urgence médicale. En partant de cas cliniques, l’article souligne la possibilité d’un diagnostic positif, la nécessité d’un bilan étiologique pour éliminer une pathologie organique justifiant un traitement spécifique et pour aider le kinésithérapeute dans l’adaptation de sa prise en charge, essentielle pour améliorer la qualité de vie des patients.
2014
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
hyperventilation
hyperventilation
cas clinique
cas clinique
hyperventilation
hyperventilation
Maladie aigüe
Maladie aigüe
maladie chronique
maladie chronique
hyperventilation
hyperventilation
hyperventilation
hyperventilation
asthme
asthme
616.208 - Hyperventilation

---
N1-VALIDE
Prise en charge du choc cardiogénique chez l’adulte - Réanimation (2014) 23:548-557
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1409-Reanimation-Vol23-N5-p548_557.pdf
L’absence d’approche spécifique des formes graves dans les dernières recommandations internationales sur la prise en charge du CC nous a conduits à élaborer ces recommandations. Il a paru aussi intéressant au jury de se prononcer sur la filière de soins pour ces patients très particuliers en insistant sur la notion d’expertise.
2014
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
choc cardiogénique
adulte
choc cardiogénique
Soins de réanimation

---
N1-VALIDE
Le syndrome cardiorénal : diagnostic, physiopathologie et prise en charge - Mise au point - In : Réanimation (2014) 23:585-594
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/1411-Reanimation-Vol23-N6-p585_594.pdf
Dans cet article seront abordés successivement les cinq types de SCR de la nouvelle classification, avec leurs mécanismes physiopathologiques et leurs implications thérapeutiques potentielles fondées principalement sur la gestion des facteurs de risque cardiovasculaire et sur le contrôle volémique et des désordres métaboliques.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
syndrome cardiorénal
syndrome cardiorénal
syndrome cardiorénal
Maladie aigüe
maladie chronique
syndrome cardiorénal
syndrome cardiorénal

---
N1-VALIDE
La transplantation rénale pédiatrique - In : Réanimation (2014) 23:690-697
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/1411-Reanimation-Vol23-N6-p690_697.pdf
La population pédiatrique (moins de 18 ans à l’inscription) ne représente qu’une très faible part des patients en attente sur liste de transplantation rénale et greffés chaque année. Elle varie de 3 à 5 % selon les pays. En France, plus de 3000 greffes rénales par an sont réalisées dont 100 à 120 greffes de receveurs pédiatriques.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
transplantation rénale
enfant
adolescent
transplantation rénale
immunologie en transplantation

---
N1-VALIDE
Stratégies de réduction de l’utilisation des antibiotiques à visée curative en réanimation (adulte et pédiatrique)
In Réanimation (2014) 23:558-582
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1409-Reanimation-Vol23-N5-p558_582.pdf
Ces recommandations s’adressent aux praticiens qui prennent en charge des patients en réanimation adultes mais également pédiatrique. Pour ces derniers, la littérature est — comme souvent en pédiatrie — moins riche que chez les adultes. Aussi, les intitulés de recommandations doivent‑ils se comprendre comme formulés pour l’adulte. S’ils sont valables pour les enfants, cette précision est donnée...
10.1007/s13546-014-0916-7
2014
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
antibactériens
antibactériens
unités de soins intensifs
unités de soins intensifs
infections bactériennes
infections bactériennes
recommandation par consensus
recommandation par consensus
Multirésistance bactérienne aux médicaments
Multirésistance bactérienne aux médicaments
adulte
adulte
enfant
enfant
infections bactériennes
infections bactériennes
unités de soins intensifs pédiatriques
unités de soins intensifs pédiatriques
infections bactériennes
infections bactériennes
Antibiogramme
Antibiogramme
hémoculture
hémoculture
staphylocoque à coagulase négative
staphylocoque à coagulase négative
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
antibactériens
antibactériens
antibactériens
antibactériens
infections bactériennes
infections bactériennes
infections à staphylocoques
infections à staphylocoques
tests de sensibilité microbienne
tests de sensibilité microbienne

---
N1-VALIDE
Myasthénie auto-immune, prise en charge et traitement - Réanimation (2014) 23:S491-S496
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1401-Reanimation-Vol23-NS2-p491_496.pdf
Bien que considérée comme une pathologie rare, la myasthénie généralisée auto-immune est la pathologie la plus fréquente de la jonction neuromusculaire. Elle ne touche que la musculature striée. Les signes cardinaux en sont la fatigabilité à l’effort et la fluctuation de l’atteinte motrice. C’est une pathologie chronique dont le risque évolutif est la survenue de poussées ou de crises myasthéniques, pouvant conduire le patient en réanimation et nécessiter l’intubation endotrachéale.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
myasthénie
signes et symptômes
myasthénie
myasthénie
insuffisance respiratoire

---
N1-VALIDE
Nutrition artificielle en réanimation
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1405-Reanimation-Vol23-N3-p332_350.pdf
http://sfar.org/nutrition-artificielle-en-reanimation%E2%80%A8/
La dénutrition est fréquemment retrouvée chez les patients de réanimation. La balance calorico-azotée est en effet souvent négative devant le manque d’apport et le catabolisme exagéré par la pathologie causale. Le diagnostic, l’évaluation et le traitement de cette dénutrition et/ou sa prévention sont des objectifs majeurs du médecin réanimateur.
2014
false
true
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
recommandation par consensus
réanimation
réanimation
soutien nutritionnel
soutien nutritionnel
brûlures
brûlures
adulte
adulte
enfant
enfant

---
N1-VALIDE
Complications infectieuses chez le transplanté hépatique - n : Réanimation (2014) 23:317-326
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1405-Reanimation-Vol23-N3-p317_326.pdf
Les complications infectieuses après transplantation hépatique sont fréquentes et mettent assez souvent le pronostic vital en jeu à court ou même long terme. Le risque est inhérent à l’état d’hépatopathie chronique très avancée, à la chirurgie abdominale lourde et au traitement immunosuppresseur postopératoire et à vie
2014
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
transplantation hépatique
facteurs de risque
infections bactériennes
mycoses
maladies virales
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
L’oxygénothérapie dans tous ces états ou comment administrer l’oxygène en 2014 ?
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1401-Reanimation-Vol23-N1-p65_75.pdf
L’oxygénothérapie est indiquée en cas d’hypoxie tissulaire et doit être adaptée au degré d’hypoxémie. Du fait des risques secondaires à l’hypoxie tissulaire et des effets délétères potentiels de l’oxygénothérapie, des stratégies d’hypoxémie permissive ou, à l’inverse d’hyperoxie, ne peuvent pas être actuellement recommandées. Une prescription titrée et individualisée de l’oxygénothérapie semble indispensable.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
oxygénothérapie
oxygénothérapie
oxygénothérapie
oxygénothérapie
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Comment traiter une infection digestive à Clostridium difficile en 2014 ? - In : Réanimation (2014) 23:284-297
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1405-Reanimation-Vol23-N3-p284_297.pdf
Clostridium difficile est devenu, en l’espace d’une dizaine d’années, un entéropathogène de toute première importance, en raison de l’évolution des infections qui sont devenues plus fréquentes, plus sévères et plus difficiles à traiter. Pour tenir compte des avancées thérapeutiques récentes, les recommandations européennes pour le traitement des infections à C. difficile (ICD) ont été actualisées en 2013.
2014
false
true
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
clostridium difficile
clostridium difficile
Indice de gravité de la maladie
Indice de gravité de la maladie
entérocolite pseudomembraneuse
entérocolite pseudomembraneuse
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
entérocolite pseudomembraneuse
entérocolite pseudomembraneuse
antibactériens
antibactériens
récidive
récidive

---
N1-VALIDE
Mécanismes neurophysiologiques de la dyspnée : de la perception à la clinique - In : Réanimation (2014) 23:392-401
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1407-Reanimation-Vol23-N4-p392_401.pdf
La dyspnée est un symptôme majeur des maladies respiratoires, tant chroniques qu’aiguës. En réanimation, elle concerne jusqu’à la moitié des patients sous ventilation artificielle. De nombreux arguments suggèrent que la prise en charge de la dyspnée doit être une priorité chez les patients qui en souffrent, ce au même titre que la douleur.
2014
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
dyspnée
dyspnée
dyspnée

---
N1-VALIDE
Épuration extrarénale en réanimation adulte et pédiatrique. Recommandations formalisées d’experts sous l’égide de la Société de réanimation de langue française (SRLF), avec la participation de la Société française d’anesthésie-réanimation (Sfar), du Groupe francophone de réanimation et urgences pédiatriques (GFRUP) et de la Société francophone de dialyse (SFD)
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/1411-Reanimation-Vol23-N6-p714_737.pdf
http://sfar.org/epuration-extrarenale-en-reanimation-adulte-et-pediatrique/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2015/10/2_REANIMATION_epuration-extrarenale-en-reanimation-adulte-et-pediatrique.pdf
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/2014_RFE_Epuration_extra_renale_.pdf
Les dernières recommandations de la SRLF sur l’épuration continue (1997) sont maintenant anciennes et les recommandations internationales sur la prise en charge de l’IRA (ATS‑ERS‑ESICM‑SCCM‑SRLF) de 2010 mais ne s’intéressaient que partiellement à l’EER. Il est ainsi apparu nécessaire d’élaborer ces recommandations sur les aspects pratiques de l’EER afin de guider les réanimateurs dans la mise en oeuvre de ces thérapies au quotidien.
2014
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
recommandation par consensus
dialyse rénale
dialyse rénale
adulte
adulte
enfant
enfant

---
N1-VALIDE
Endocardites: nouveautés, pièges et controverses - In : Réanimation (2013) 22:S456-S472
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1301-Reanimation-vol22-NS2-pS456_pS472.pdf
Au cours des dernières décennies, l’endocardite infectieuse a connu des bouleversements épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Elle est devenue une maladie de la personne âgée, souvent sans valvulopathie identifiée. Elle est de plus en plus souvent associée aux soins intra- et extrahospitaliers. L’incidence des infections à staphylocoque a été multipliée par deux. L’échocardiographie et les hémocultures demeurent les examens diagnostiques essentiels.
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
endocardite bactérienne
endocardite bactérienne
endocardite bactérienne
endocardite bactérienne
antibactériens
diagnostic par imagerie
endocardite bactérienne

---
N1-SUPERVISEE
Mise au point sur les traitements de l’hypertension artérielle pulmonaire de l’enfant
In : Réanimation (2013) 22:S359-S364
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1301-Reanimation-vol22-NS2-pS359_364.pdf
Le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) de l’enfant a été révolutionné par l’avènement de traitements oraux spécifiques. Ces traitements sont indiqués exclusivement dans l’HTAP, à distinguer des autres situations cliniques responsables d’hypertension pulmonaire, particulièrement en réanimation. Il n’y a pas de données pédiatriques prouvant que ces nouvelles drogues sont utiles et sûres en dehors des HTAP. En particulier, il n’y a pas aujourd’hui d’information sur l’utilisation de ces drogues spécifiques dans l’HTAP persistante du nouveau-né ou dans la période postopératoire de chirurgie cardiaque. Le traitement des HTAP associées aux cardiopathies congénitales est un des problèmes actuellement difficiles à approcher.
Le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) de l’enfant a été révolutionné par l’avènement de traitements oraux spécifiques. Ces traitements sont indiqués exclusivement dans l’HTAP, à distinguer des autres situations cliniques responsables d’hypertension pulmonaire, particulièrement en réanimation. Il n’y a pas de données pédiatriques prouvant que ces nouvelles drogues sont utiles et sûres en dehors des HTAP. En particulier, il n’y a pas aujourd’hui d’information sur l’utilisation de ces drogues spécifiques dans l’HTAP persistante du nouveau-né ou dans la période postopératoire de chirurgie cardiaque. Le traitement des HTAP associées aux cardiopathies congénitales est un des problèmes actuellement difficiles à approcher.
10.1007/s13546-012-0637-8
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
enfant
enfant
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire

---
N1-VALIDE
Infections sur cathéters : quoi de neuf ? - In : Réanimation (2013) 22:418-426
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1307-Reanimation-vol22-N4-p418_p426.pdf
L’infection liée aux cathéters veineux centraux, événement grave en grande partie évitable, est la principale cause de bactériémie nosocomiale. Les bactériémies associées aux cathéters et liées aux cathéters doivent être bien distinguées. En l’absence de signes locaux patents, de sepsis sévère, d’immunodépression ou de matériel prothétique en place, la réalisation d’hémocultures qualitatives comparatives par le cathéter et en périphérie peut faire le diagnostic d’implication du cathéter sans obliger à son ablation.
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
infections sur cathéters
infections sur cathéters

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge précoce du patient brûlé en kinésithérapie
In : Réanimation (2013) 22:543-551
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1309-Reanimation-vol22-N5-p543_p551.pdf
Profonde ou atteignant une large surface cutanée, la brûlure engendre souvent des séquelles fonctionnelles importantes. Ces séquelles se constituent précocement et ont des répercussions non négligeables sur la qualité de vie des patients. Pour les prévenir et les traiter, le kinésithérapeute est un acteur important dans leur prise en charge précoce. Il devra évaluer les fonctions respiratoires, musculaires, orthopédiques mais également cutanées. L’objectif est de définir des stratégies de traitement faisant appel à des techniques de kinésithérapie classiques adaptées à cette pathologie spécifique.
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
techniques de physiothérapie
intervention médicale précoce
brûlures
kinésithérapie (spécialité)

---
N1-VALIDE
Le syndrome obésité-hypoventilation : revue de la littérature - In : Réanimation (2013) 22:455-461
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1309-Reanimation-vol22-N5-p455_p461.pdf
Le syndrome obésité-hypoventilation (SOH) associe une obésité et une insuffisance respiratoire chronique hypercapnique, en l’absence d’autres causes d’hypercapnie.
Le syndrome obésité-hypoventilation (SOH) associe une obésité et une insuffisance respiratoire chronique hypercapnique, en l’absence d’autres causes d’hypercapnie.
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation
syndrome obésité hypoventilation

---
N1-SUPERVISEE
Thrombose veineuse cérébrale
In : Réanimation (2013) 22:624-633
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1311-Reanimation-vol22-N6-p624_p633.pdf
La thrombose veineuse cérébrale est une pathologie rare. Le diagnostic doit être porté d’urgence malgré une symptomatologie neurologique très polymorphe, dominée initialement par les céphalées.
10.1007/s13546-013-0726-3
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
urgences
urgences
manifestations neurologiques
manifestations neurologiques
céphalée
céphalée
oedème cérébral
oedème cérébral
anticoagulants
anticoagulants
pronostic
pronostic
thrombose intracrânienne
thrombose intracrânienne
thrombose intracrânienne
thrombose intracrânienne
thrombose des veines cérébrales
thrombose des veines cérébrales
thrombose intracrânienne
thrombose intracrânienne

---
N1-SUPERVISEE
Épidémiologie des traumatismes crâniocérébraux chez l’enfant
In : Réanimation (2013) 22:583-592
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1311-Reanimation-vol22-N6-p583_p592.pdf
Les traumatismes crâniocérébraux (TCC) sont un motif très fréquent de consultation dans les services d’urgences pédiatriques. Les lésions accidentelles représentent la première cause de mortalité chez les jeunes dès l’âge d’un an et les TCC sont les plus à risque de décès. Les enfants, du fait de particularités anatomophysiologiques, sont plus à risque de TCC que les adultes.
10.1007/s13546-013-0733-4
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
plaies et blessures
services des urgences médicales
traumatismes cranioencéphaliques
enfant

---
N1-VALIDE
Faut-il réanimer les patients admis pour tentative de suicide ? - In : Réanimation (2013) 22:577-582
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1311-Reanimation-vol22-N6-p577_p582.pdf
Ce travail reprend les principes généraux de la prise en charge des patients suicidants, en particulier la double évaluation, somatique et psychiatrique, nécessaire et indispensable.
2013
false
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
tentative de suicide
tentative de suicide
hospitalisation
hospitalisation
échelles d'évaluation en psychiatrie
échelles d'évaluation en psychiatrie

---
N1-VALIDE
SRLF
Société de Réanimation de Langue Française
http://www.srlf.org/
accès à des documents de Formation Médicale Continue (FMC), des procédures opérationnelles standardisées, aux différentes publications de la SRLF (conférences, recommandations, revues, congrès'), présentation de la Société de Kinésithérapie de Réanimation, espace de discussion
false
false
N
false
Paris
France
Paris
français
réanimation
réanimation
société savante
société savante

---
N1-VALIDE
Livret d'adaptation à l'emploi - Infirmiers infirmières de réanimation
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/20110419-Livret-IDE.pdf
Ce livret d'adaptation à l'emploi se veut, dans chaque service, un support à la formation des infirmières, formation aux nouveaux arrivants, et développement professionnel continu
2011
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
évaluation des pratiques professionnelles
610.73 - Services du personnel paramédical, soins infirmiers
réanimation
études d'évaluation comme sujet
enseignement infirmier

---
N1-VALIDE
Référentiel de compétences et d'aptitudes du masseur-kinésithérapeute de Réanimation (MKREA) en secteur adulte
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/20110419-R%C3%A9f%C3%A9rentiel-kin%C3%A9-final.pdf
Ce référentiel a été élaboré sous l'égide de la SKR en utilisant, pour les recommandations fondamentales, le référentiel de compétences et d'aptitudes du médecin réanimateur édicté par le Comité de coordination de la réanimation.
2011
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
compétence clinique
kinésithérapie (spécialité)
réanimation
masseur
adulte
kinésithérapeutes
matériel de référence
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Thrombopénies en réanimation
http://www.srlf.org/referentiels/medecine-interne-hematologie/prise-en-charge-des-thrombopenies-en-reanimation/
Champ 1 - Thrombopénie en réanimation : Définition épidémiologie rôle pronostique Champ 2 - Thrombopénie en réanimation : Démarche diagnostique Champ 3.1 - Aspects thérapeutiques de la thrombopénie en réanimation Champ 3.2 - Antiagrégants et patient thrombopénique hospitalisé en réanimation Champ 4.1 - Mécanismes et traitements des thrombopénies septiques Champ 4.2 - Thrombopénie et sepsis : spécificités pédiatriques (le purpura fulminans) Champ 4.3 - CIVD et sepsis Champ 5 - Thrombopénies iatrogènes Champ 6 - Microangiopathies thrombotiques
2011
false
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
thrombocytopenie d'origine médicamenteuse
thrombopénie
réanimation
antiagrégants plaquettaires
thrombopénie
sepsie
purpura fulminans
nourrisson
enfant
adolescent
jeune adulte
coagulation intravasculaire disséminée
thrombopénie
purpura thrombotique thrombocytopénique

---
N1-VALIDE
Référentiel des compétences de l'infirmière de réanimation
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/20110419-R%C3%A9f%C3%A9rentiel-IDE-final.pdf
Ce référentiel est destiné à être le document de référence permettant d'aboutir à la reconnaissance du métier d'infirmière de réanimation et à la nécessité d'une formation spécifique. Il se veut aussi, dans chaque service, être un support à la formation des infirmières, aussi bien pour l'adaptation à l'emploi que pour le développement professionnel et la formation continue. Il contribuera ainsi à l'amélioration de la sécurité et de la qualité des soins délivrés aux patients de réanimation.
2011
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
compétence clinique
réanimation
soins infirmiers
infirmières et infirmiers
réanimation
matériel de référence
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
5e Conférence de consensus Prévention des infections nosocomiales en réanimation - transmission croisée et nouveau-né exclus
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2010_01_5e_conference_de_consensus_prevention_des_infections_nosocomiales_en_reanimation_transmission_croisee_et_nouveau_n%C3%A9_exclus.pdf
Questions 1. Quelle épidémiologie et quelles définitions des infections nosocomiales ? 2. Stratégie organisationnelle et politique de prévention des infections nosocomiales. 3. Impact de l'antibiothérapie dans la prévention des infections nosocomiales. 4. Préventions spécifiques : poumon cathéter urine ISO autres. 5. Stratégie globale.
2010
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
réanimation
infection croisée
article de périodique
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Référentiel de compétences et d'aptitudes du médecin réanimateur
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/20110419-R%C3%A9f%C3%A9rentiel-M%C3%A9decin-Final.pdf
ce référentiel définit les compétences et aptitudes d'un médecin réanimateur senior, autonome, intégré dans une équipe, exerçant exclusivement dans un établissement de santé public ou privé et dans une unité de réanimation autorisée selon les critères des SROS.
2010
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
médecins
réanimation
compétence clinique
matériel de référence
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Revues de Morbi-Mortalité (RMM) en Réanimation - Guide méthodologique
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1005-Reanimation-Vol19-N3-p289_295.pdf
La RMM a pour objectif l'analyse collective rétrospective et systémique de cas anonymisés marqués par la survenue d'un décès, d'une complication ou d'un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient (appelé aussi évènement porteur de risque ou EPR). Elle a pour finalité l'amélioration continue de la qualité des soins.
2010
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
mortalité
mortalité
morbidité
morbidité
évaluation des pratiques médicales par des pairs
évaluation des pratiques médicales par des pairs
réanimation
réanimation
recommandation professionnelle
recommandation professionnelle

---
N3-TITRE
Pratique du contrôle glycémique en réanimation et charge de travail infirmier
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0908-Reanimation-Vol18-N6-p538_543.pdf
Après la publication des effets spectaculaires du contrôle strict de la glycémie par insulinothérapie intensive en 2001, les limites acceptées de glycémie ont été revues à la baisse. Les aspects pratiques de cette politique sont revus dans cet article, ainsi que le retentissement sur l’incidence des hypoglycémies et la charge de travail infirmier.
2010
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
personnel infirmier
article de périodique
réanimation
charge de travail
glycémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Rôle de l'équipe paramédicale dans la mise en place et la surveillance d'une assistance circulatoire en réanimation
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0907-Reanimation-Vol18-N5-p450_458.pdf
L’assistance circulatoire périphérique est une technique d’exception qui peut permettre le sauvetage de patients en défaillance ou arrêt cardiaque réfractaire aux thérapeutiques habituelles de réanimation.
10.1016/j.reaurg.2009.05.014
2009
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
article de périodique
rôle
rôle
auxiliaires de santé
auxiliaires de santé
réanimation
réanimation

---
N3-AUTOINDEXEE
Accidents d'exposition au sang en réanimation et lors des procédures de circulation extracorporelle
Pathogènes transmissibles par le sang
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0907-Reanimation-Vol18-N5-p459_465.pdf
Les accidents d’exposition au sang (AES) sont plus fréquents en réanimation que dans d’autres services si l’on rapporte leur nombre à celui des gestes à risque effectués.
10.1016/j.reaurg.2009.05.011
2009
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
pathogènes transmissibles par le sang
article de périodique
circulation extracorporelle
réanimation
circulation sanguine

---
N3-AUTOINDEXEE
Le décubitus ventral : procédure et rôle infirmier
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/1002-Reanimation-Vol19-N1-p029_034.pdf
Le décubitus ventral est une technique simple et efficace pour traiter les hypoxémies sévères de patients atteints de syndrome de détresse respiratoire aiguë. Elle nécessite une implication forte des soignants et repose sur une réflexion préalable formalisée par une procédure écrite détaillant non seulement la manœuvre de retournement mais aussi les moyens à mettre en œuvre pour limiter les complications.
10.1016/j.reaurg.2009.11.011
2009
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
Procédures
rôle de l'infirmier
décubitus ventral

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des patients adultes souffrant d'un coma chronique postanoxique : résultats de l'enquête de la SRLF
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0910-Reanimation-Vol18-N7-p640_648.pdf
Cette enquête avait pour objectifs d’identifier les problématiques liées à la prise en charge des patients souffrant de coma chronique postanoxique (CCPA) et de rapporter l’expérience et le vécu des équipes soignantes.
10.1016/j.reaurg.2009.06.019
2009
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
coma
adulte
prise en charge personnalisée du patient
coma
collecte de données

---
N1-SUPERVISEE
Pneumonie nécrosante à Staphylococcus aureus communautaire résistant à la méticilline et producteur de leucocidine de Panton-Valentine chez un adulte
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0706-Reanimation-Vol16-N3-p256_258.pdf
La pneumonie communautaire nécrosante à Staphylococcus aureus porteur de la leucocidine de Panton-Valentine (LPV) est une entité clinique récemment decrite. Parallèlement, on assiste ces dernières années à l’émergence de pathologies cutanées communautaires à S. aureus résistant à la méticilline (CO-SARM) et porteurs de la LPV. Nous décrivons ici le cas rare d’une pneumonie nécrosante à CO-MRSA secréteur de la LPV.
La pneumonie communautaire nécrosante à Staphylococcus aureus porteur de la leucocidine de Panton-Valentine (LPV) est une entité clinique récemment decrite. Parallèlement, on assiste ces dernières années à l’émergence de pathologies cutanées communautaires à S. aureus résistant à la méticilline (CO-SARM) et porteurs de la LPV. Nous décrivons ici le cas rare d’une pneumonie nécrosante à CO-MRSA secréteur de la LPV.
2007
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
article de périodique
article de périodique
cas clinique
cas clinique
Pneumonie nécrosante
Pneumonie nécrosante
Pneumonie nécrosante staphylococcique
Pneumonie nécrosante staphylococcique
pneumopathie à staphylocoques
pneumopathie à staphylocoques
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
infection Staphylococcus aureus producteur de leucocidine de Panton-Valentine
infection Staphylococcus aureus producteur de leucocidine de Panton-Valentine
leucocidine
leucocidine
pneumonie communautaire
pneumonie communautaire
infections communautaires
infections communautaires
pneumopathie infectieuse
pneumopathie infectieuse
Pneumonie nécrosante
Pneumonie nécrosante

---
N1-SUPERVISEE
L'histoire de la ventilation mécanique : des machines
mise au point
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0702-Reanimation-Vol16-N1-p004_012.pdf
Du XVI e jusqu'à la fin du XIX e siècle, l'histoire ne rapporte que des tentatives de ressuscitation par ventilation au soufflet. En 1876, le Spirophore d'Eugène Woillez a été le premier ventilateur par application externe d'une variation de pression. Le Pulmotor d'Henrich Dräger (1906) est l'ancêtre des ventilateurs barométriques et des modes à pression préréglée. C'est avec le poumon d'acier de Drinker-Shaw (1928) que les premières ventilations mécaniques de longue durée ont été réalisées durant les épidémies de poliomyélite. Tous les réanimateurs seniors gardent en mémoire l'Engström 150 (1954), premier ventilateur moderne, électrique, qui a permis le développement de la réanimation
2007
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
respirateurs artificiels
histoire du 16ème siècle
ventilation artificielle
histoire du 17ème siècle
histoire du 18ème siècle
histoire du 19ème siècle
histoire du 20ème siècle
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Brugada
Mise au point
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0708-Reanimation-Vol16-N4-p285_289.pdf
Le syndrome de Brugada est une maladie génétique rare, cause de mort subite par fibrillation ventriculaire, décrite par les frères Brugada en 1992. Depuis la description initiale le syndrome a été mieux défini, l'épidémiologie précisée, la compréhension de son origine et des mécanismes des arythmies observées ont beaucoup progressé. Le suivi prospectif des patients porteurs du syndrome a permis de mieux appréhender leur pronostic et de conseiller une prise en charge plus adaptée. Le but de ce travail est de décrire de manière synthétique les connaissances actuelles sur ce syndrome et de discuter les incertitudes, notamment pronostiques et thérapeutiques
Le syndrome de Brugada est une maladie génétique rare, cause de mort subite par fibrillation ventriculaire, décrite par les frères Brugada en 1992. Depuis la description initiale le syndrome a été mieux défini, l'épidémiologie précisée, la compréhension de son origine et des mécanismes des arythmies observées ont beaucoup progressé. Le suivi prospectif des patients porteurs du syndrome a permis de mieux appréhender leur pronostic et de conseiller une prise en charge plus adaptée. Le but de ce travail est de décrire de manière synthétique les connaissances actuelles sur ce syndrome et de discuter les incertitudes, notamment pronostiques et thérapeutiques
2007
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
signes et symptômes
syndrome de Brugada
syndrome de Brugada
syndrome de Brugada
prévalence
maladies rares
pronostic
syndrome de Brugada
syndrome de Brugada
syndrome de Brugada
article de périodique

---
N1-VALIDE
Position de la Société de réanimation de langue française (SRLF) concernant les prélèvements d'organes chez les donneurs à coeur arrêté
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0709-Reanimation-Vol16-N5-p428_435.pdf
la loi no 2004-800 du 6 août 2004 (Journal Officiel de la République Française [JORF] du 7 2004) modifiant le code de santé publique a érigé le don d'organes en priorité nationale française (article L1231-1 A du code de santé publique), et a confié au Conseil d'État la charge de modifier la réglementation (article L1211-9 du code de santé publique).Le prélèvement d'organes sur des donneurs à coeur arrêté a été autorisé par voie réglementaire le 2 août 2005 (décret no 2005-949 du 2 août 2005 article 1, JORF du 6 août 2005). L'Agence de la biomédecine a été chargée de la mise en oeuvre du dispositif...
la loi no 2004-800 du 6 août 2004 (Journal Officiel de la République Française [JORF] du 7 2004) modifiant le code de santé publique a érigé le don d'organes en priorité nationale française (article L1231-1 A du code de santé publique), et a confié au Conseil d'État la charge de modifier la réglementation (article L1211-9 du code de santé publique).Le prélèvement d'organes sur des donneurs à coeur arrêté a été autorisé par voie réglementaire le 2 août 2005 (décret no 2005-949 du 2 août 2005 article 1, JORF du 6 août 2005). L'Agence de la biomédecine a été chargée de la mise en oeuvre du dispositif...
2007
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
mort cérébrale
mort cérébrale
donneurs de tissus
donneurs de tissus
France
France
réanimation
réanimation
donneurs de tissus
donneurs de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
arrêt cardiaque
arrêt cardiaque
article de périodique
article de périodique
recommandation par consensus
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Ventilation Non Invasive au cours de l'insuffisance respiratoire aiguë (nouveau-né exclu)
3e conférence de consensus commune de la SFAR, SPLF, SRLF avec la participation de l'ADARPEF, du GFRUP, du SAMU de France et de la SFMU
http://www.sfmu.org/upload/consensus/Txt_court_A5.pdf
Indication du niveau de preuve, Cette conférence a pour mission de déterminer la place et les modalités de la ventilation non invasive (VNI) dans les différents types d'insuffisance respiratoire aiguë (IRA). La VS-PEP (ventilation spontanée avec pression expiratoire positive) sous-entend une pression positive continue (PPC). La VS-AI-PEP (ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression expiratoire positive) correspond à une ventilation avec deux niveaux de pression.
Indication du niveau de preuve, Cette conférence a pour mission de déterminer la place et les modalités de la ventilation non invasive (VNI) dans les différents types d'insuffisance respiratoire aiguë (IRA). La VS-PEP (ventilation spontanée avec pression expiratoire positive) sous-entend une pression positive continue (PPC). La VS-AI-PEP (ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression expiratoire positive) correspond à une ventilation avec deux niveaux de pression.
2006
false
true
true
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
événements indésirables associés aux soins
événements indésirables associés aux soins
insuffisance respiratoire
insuffisance respiratoire
Maladie aigüe
Maladie aigüe
recommandation par consensus
recommandation par consensus
résumé ou synthèse en français
résumé ou synthèse en français
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive
ventilation non effractive

---
N1-VALIDE
Prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aiguë de l'adulte et de l'enfant (nouveau-né exclu)
recommandations d'experts de la Société de Réanimation de Langue Française
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2005_recommandations_d_experts_SRLF_prise_en_charge_ventilatoire_du-SDRA_de-l_adulte_et_de_l_enfant_nouveau_ne_exclus.pdf
Indication du niveau de preuve, Définitions et critères de gravité du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), objectifs de la prise en charge ventilatoire, choix du ventilateur et du mode de ventilation, réglages du ventilateur, place de la sédation, outils pour adapter les réglages et surveillance ventilatoire, place du monitorage hémodynamique, thérapeutiques adjuvantes, complications et séquelles du SDRA, spécificités pour l'enfant (hors nouveau-né); XXXIV ème congrès de la SRLF Paris 18-19-20 janvier 2006 ; 24 pages
2006
false
false
O
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
événements indésirables associés aux soins
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
ventilation artificielle
ventilation artificielle
Indice de gravité de la maladie
oxygène
adulte
enfant
sédation consciente
monitorage physiologique
poumon
aspiration (technique)
radiographie thoracique
ventilation en pression positive continue
médecine factuelle
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus
recommandation professionnelle
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte

---
N1-VALIDE
Prise en charge des sujets en état de mort encéphalique en vue de prélèvements d'organes et de tissus - Texte des recommandations
actualisation Conférence d'experts SRLF/SFAR/Agence de Biomédecine
http://www.sfmu.org/upload/consensus/ce_pec-etatmortenceph-po.pdf
présentation de la méthodologie, mort encéphalique (historique, concept et diagnostic), prise en charge en réanimation du donneur potentiel, critères d'évaluation des organes et des tissus (prélèvement cardiaque, pulmonaire, hépatique, rénal, pancréatique, intestinal), organisation du prélèvement d'organe ; 13 pages
2005
false
false
N
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
recommandation par consensus
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux procédures
mort cérébrale
mort cérébrale
réanimation
réanimation
transplantation d'organe
transplantation d'organe
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
France
France
mort cérébrale
mort cérébrale
signes et symptômes
signes et symptômes
donneurs de tissus
donneurs de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
réanimation
réanimation
mort cérébrale
mort cérébrale
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
coeur
coeur
poumon
poumon
foie
foie
rein
rein
pancréas
pancréas
facteurs de risque
facteurs de risque
intestins
intestins
réseaux communautaires
réseaux communautaires
gestion des soins aux patients
gestion des soins aux patients

---
N1-VALIDE
« Indicateurs du remplissage vasculaire au cours de l'insuffisance circulatoire »
Recommandations d'experts de la SRLF
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/11/0406-Reanimation-Vol13-N4-p255_263.pdf
Indication du niveau de preuve, définitions et généralités physiologiques, bénéfice attendu du remplissage, risques inhérents au remplissage vasculaire et tolérance, critères prédictifs de l'efficacité du remplissage, critères de jugement de l'efficacité, critères de mauvaises tolérance ; 9 pages
2004
false
false
O
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
hypovolémie
hypovolémie
hémodynamique
hémodynamique
hypovolémie
hypovolémie
pression sanguine
pression sanguine
solution isotonique
solution isotonique
risque
risque
perfusion
perfusion
perfusion
perfusion
valeur prédictive des tests
valeur prédictive des tests
hypovolémie
hypovolémie
échocardiographie-doppler
échocardiographie-doppler
résultat thérapeutique
résultat thérapeutique
hypovolémie
hypovolémie
pression artérielle pulmonaire d'occlusion
pression artérielle pulmonaire d'occlusion
pression veineuse centrale
pression veineuse centrale
signes et symptômes
signes et symptômes
médecine factuelle
médecine factuelle
recommandation par consensus
recommandation par consensus
article de périodique
article de périodique
hypovolémie
hypovolémie

---
N1-VALIDE
Prise en charge des candidoses et aspergilloses invasives de l'adulte (conférence de consensus : texte court)
http://sfar.org/prise-en-charge-des-candidoses-et-aspergilloses-invasives-de-ladulte/
http://www.srlf.org/referentiels/infectiologie/candidoses-et-aspergilloses-invasives-de-ladulte/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2004_05_13_conference_de_consensus_commune_prise_en_charge_des_candidoses_et_aspergilloses_invasives_de-l_adulte.pdf
diagnostic et suivi des candidoses invasives et des aspergilloses invasives, moyens thérapeutiques, tableau des antifongiques disponibles, stratégie thérapeutique pour les candidoses systémiques, chimio-prophylaxie antifongique en réanimation et en hématologie
2004
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
recommandation par consensus
aspergillose pulmonaire invasive
aspergillose pulmonaire invasive
aspergillose pulmonaire invasive
candidose invasive
candidose invasive
candidose invasive
antifongiques
antifongiques
antifongiques
adulte
chimioprévention
gestion des soins aux patients
algorithme

---
N1-VALIDE
XXII ème conférence de consensus en réanimation et médecine d'urgence sur les Coagulations Intra-Vasculaires Disséminées (CIVD) en réanimation
définition, classification et traitement (à l'exclusion des cancers et des hémopathies malignes)
http://sfar.org/coagulations-intra-vasculaires-disseminees-civd-en-reanimation/
définition et classification utilisées en pratique clinique, situations à risque de CIVD, moyens cliniques et biologiques du diagnostic, moyens thérapeutiques et indications spécifiques, stratégie à adopter en pratique en fonction des situations cliniques
2002
false
true
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
facteurs de risque
facteurs de risque
signes et symptômes
signes et symptômes
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
réanimation
réanimation
recommandation par consensus
recommandation par consensus

---
Courriel
23/01/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.