Libellé préféré : tumeurs du sein;

Synonyme CISMeF : tumeur sein;

Hyponyme MeSH : Carcinome mammaire humain; Tumeurs mammaires humaines; Cancer du sein;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Évaluation de la performance et de la place de la mammographie par tomosynthèse dans le programme national de dépistage organisé du cancer du sein - Volet 2 – Note de cadrage
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148278/fr/evaluation-de-la-performance-et-de-la-place-de-la-mammographie-par-tomosynthese-dans-le-programme-national-de-depistage-organise-du-cancer-du-sein-volet-2-note-de-cadrage
La Haute Autorité de santé (HAS) mène, à la demande de l’Institut National du Cancer (INCa), des travaux en vue de l’élaboration d’une recommandation de santé publique sur la performance de la mammographie par tomosynthèse et sa possible intégration dans le programme national de dépistage organisé (D.O.) du cancer du sein. La mammographie par tomosynthèse comporte une série de projections acquises selon différents angles (le couple source-détecteur décrivant un sur arc de cercle incomplet autour du sein), qui permet de reconstruire en trois dimensions l’image du sein grâce à un logiciel mathématique de reconstruction d’image. Elle est présentée comme une avancée technologique qui pourrait permettre d’améliorer la détection des cancers du sein en diminuant l'effet de superposition des tissus mammaires environnants.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
tomosynthèse mammaire numérique
évaluation technologique
recommandation de santé publique
Dépistage précoce du cancer
mammographie
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation épidémiologique du programme genevois de dépistage du cancer du sein, 2012-2017
https://www.iumsp.ch/fr/rds/308
Malgré une baisse de l’incidence et de la mortalité, le cancer du sein demeure le plus fréquent et le plus mortel chez la femme avec environ 370 femmes touchées chaque année à Genève et 80 qui en décèdent. Le dépistage par mammographie reste le seul moyen dont l’efficacité est scientifiquement prouvée pour diminuer son impact. Le cancer du sein est le plus fréquent et le plus mortel. Des évaluations indépendantes et régulières permettent de s’assurer que la qualité et l’efficacité d’un programme de dépistage répondent à des normes internationales. Le mandat d’évaluation du programme genevois de dépistage du cancer du sein a été confié au Département épidémiologie et systèmes de santé du Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne (Unisanté)a, en charge de l’évaluation de nombreux programmes de dépistage en Suisse et de la précédente évaluation du programme genevois.
2020
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
rapport
Epidémiologie
Épidémiologistes
dépistage du cancer
tumeurs du sein
dépistage du cancer
Epidémiologie
Epidémiologie
Fracture avulsion
Epidémiologie
Dépistage précoce du cancer
cancer
Cancer du sein
épidémiologie
évaluation de programme
Fracture de fatigue
Cancer du sein
Epidémiologie
programmes

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation du programme de dépistage du cancer du sein des cantons de Jura, Neuchâtel et du Jura bernois, 2005-2017
https://www.iumsp.ch/fr/rds/309
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez la femme. Dans les cantons du Jura et de Neuchâtel, 200 femmes en sont atteintes et 45 en décèdent chaque année. Le dépistage par mammographie reste le seul moyen avec une efficacité démontrée pour diminuer son impact. Le programme BEJUNE, en fonction depuis mai 2005 dans le canton du Jura, 2007 dans le canton de Neuchâtel et 2009 pour l’arrondissement du Jura bernois, promeut et organise l’action de dépistage auprès de la population féminine de 50 à 69 ans des régions concernées. Depuis 2014, le programme a été étendu aux femmes jusqu’à 74 ans.
2020
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
rapport
cancer
Cancer du sein
Dépistage précoce du cancer
dépistage du cancer
dépistage du cancer
programmes
Cancer du sein
tumeurs du sein
évaluation de programme

---
N2-AUTOINDEXEE
L’adhésion à l’hormonothérapie 5 ans après un diagnostic de cancer du sein non-métastatique : Une étude nationale utilisant la méthode Group-Based Trajectory Modeling
Séminaire interne du SESSTIM
https://youtu.be/gDBKGUf-NyY
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/seminaire-interne-du-sesstim-victoria-memoli
Victoria Memoli
2020
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
adhésifs
tumeur maligne, sai
cancer
Méthodes
Cancer du sein
adhésif
Cancer du sein
tumeurs du sein
collecte de données
protestantisme
médecin (médecine interne)
diagnostic
aucun diagnostic
traitement hormonal

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et personnes suivies pour un cancer du sein
https://www.oncobretagne.fr/wp-content/uploads/2020/04/Cancers-du-sein-et-COVID-19_%C3%A0-publier.pdf
http://www.senologie.com/wp-content/uploads/2020/03/RPC-NICE-ST-PAUL-COVID-19-CANCERS-DU-SEIN-BULLETIN-DU-CANCER.pdf
Nous sommes confrontés à la pandémie COVID-19qui certes est sans conséquences graves chez près de 85% de la population générale mais qui peut engager le pronostic vital,plus particulièrement dans une population fragile. Le taux de mortalité estimédu COVID-19est de 1 à 3% soit entre 10 et 30 fois plus que le virus saisonnier de la grippe, et ceci sous réserve de données épidémiologiques imparfaites liées au fait que la recherche de SARS-CoV-2 n’est pas systématique dans une population asymptomatique, voir même symptomatique sans critères de gravité.
2020
false
false
false
OncoBretagne
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Chine
Italie
gestion des soins aux patients
recommandation professionnelle
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer du sein
tumeurs du sein
Personna +
Cancer du sein
Betacoronavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Littératie en santé, communication entre l'équipe soignante et les femmes et dépression après un cancer du sein (étude nationale VICAN)
http://www.sudoc.fr/246844426
L'objectif principal de cette étude était d'évaluer l'association entre littératie en santé, communication avec l'équipe soignante et dépression cinq ans après le diagnostic chez des femmes ayant eu un cancer du sein. Une analyse de l'étude prospective nationale VICAN incluant 2 enquêtes téléphoniques à 2 et 5 ans du diagnostic de cancer a été réalisée. L'étude VICAN (Vie après le cancer) a été réalisée en France métropolitaine auprès des personnes volontaires âgées de 18 à 82 ans et ayant eu un cancer diagnostiqué entre janvier et juin 2010. Les femmes ayant eu un cancer du sein et ayant participé à VICAN 2 et 5 ont été incluses dans notre analyse. Dans cette étude, 665 patientes ont été incluses. Parmi elles, 115 (17,4%) présentaient un syndrome dépressif cinq ans après le diagnostic et 524 (79,8%) montraient un niveau de littératie en santé adéquat. Pour déterminer la communication avec l'équipe soignante, trois profils latents ont été retenus. Dans le premier profil (50,8% des patientes), les patientes n'avaient aucun problème de communication avec l'équipe soignante. Dans le 2e profil (30,7% des patientes), les patientes avaient été informées, mais avaient rencontré des difficultés de communication. Dans le 3e profil (18,5% des patientes), les patientes avaient reçu moins d'informations et avaient quelques problèmes de communication. Dans une analyse multivariée, le risque de dépression était diminué chez les patientes ayant un niveau de littératie adéquat (aOR 0,6, IC95% 0,4-0,9). Il était augmenté de façon significative chez les patientes du 2e profil par rapport au 1er profil (aOR 2,8, IC95% 1,8-4,5) et de façon non significative chez les patientes du 3e profil par rapport au 1er (aOR 1,6, IC95% 0,9-2,8). Il ressort qu'un faible niveau de littératie en santé et des difficultés de communication avec l'équipe soignante pourraient augmenter le risque de dépression chez des femmes ayant un cancer du sein. A l'issue de cette étude, l'une des pistes serait de réfléchir à des méthodes concrètes permettant à ces patientes à la littératie en santé inadéquate d'être soutenues de manière adaptée, de telle sorte qu'elles puissent se saisir et intégrer les différentes informations données, voire prendre une part plus active aux décisions médicales. Ainsi, en prenant mieux en compte les besoins de ces patientes, elles trouveraient une réponse à leur besoin d'aide et le risque de symptômes dépressifs pourrait être réduit
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
depression
a comme soignant
cancer du sein chez la femme
Communication
Cancer du sein
cancer
dépression
tumeurs du sein
équipe soignante
Cancer du sein
collecte de données
dépression
santé des femmes
communication sur la santé
compétence informationnelle en santé
dépression
Communication
taille d'établissement de santé
trouble dépressif
glande mammaire de la femme
tumeur maligne, sai

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et radiothérapie néoadjuvante à dose unique pour le traitement des patientes atteintes d'un cancer du sein dans un contexte où la chirurgie ne peut être effectuée dans un délai raisonnable
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/COVID-19_RT_neodjuvant_cancer_sein.pdf
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/alternatives-de-traitements-en-contexte-de-pandemie/radiotherapie-neoadjuvante-a-dose-unique-pour-le-traitement-des-patientes-atteintes-dun-cancer-du-sein-dans-un-contexte-ou-la-chirurgie-ne-peut-etre-effectuee-dans-un-delai-raisonnable.html
Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommairedes données publiéeset de mobiliser les savoir clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santéet des services sociaux.Vu la nature rapide de cette réponse, les constatsou lespositionsqui en découlent ne reposentpas sur une recherche exhaustive des données publiéeset une évaluationdesa qualitéavec une méthode systématiqueou sur un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse rapide.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
évaluation technologique
traitement néoadjuvant
radiothérapie
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie néoadjuvante à dose unique pour le traitement des patientes atteintes d'un cancer du sein dans un contexte où la chirurgie ne peut être effectuée dans un délai raisonnable
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/radiotherapie-neoadjuvante-a-dose-unique-pour-le-traitement-des-patientes-atteintes-dun-cancer-du-sein-dans-un-contexte-ou-la-chirurgie-ne-peut-etre-effectuee-dans-un-delai-raisonnable.html
Basé sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction, et sur les consultations menées, malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, l’INESSS met en lumière que[…]
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
traitement néoadjuvant
radiothérapie
tumeurs du sein
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Outil de soutien aux survivantes du cancer du sein
Faciliter les soins de survie au cancer du sein à l’intention des médecins de famille et des patientes
https://www.cfp.ca/content/66/5/e142
Environ 1 femme sur 8 développera un cancer du sein au cours de sa vie, comme le démontrent les 26 300 nouveaux cas au Canada en 20171. Heureusement, d’importants progrès récents ont été réalisés dans les thérapies contre le cancer du sein, notamment en chirurgie, en chimiothérapie, de même que dans les traitements biologiques, endocriniens et en radiothérapie, ce qui a entraîné une augmentation du taux de survie à 5 ans, pour atteindre 87 %. En conséquence, les ressources limitées des centres de cancérologie ont été submergées par la prise en charge des survivantes en plus de s’occuper des patientes en traitement actif. Il s’est donc produit un transfert progressif des soins aux survivantes d’un cancer du sein dans un état stable vers les soins primaires; toutefois, les médecins de soins primaires ont reçu peu de formation pour leur permettre de fournir ces soins en s’appuyant sur des données probantes2. De fait, les plans de soins de survie varient actuellement d’un centre à l’autre et d’une province à l’autre.
2020
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
a comme patient
Survivants du cancer
Cancer du sein
famille
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
médecins de famille
Médecins
patients
intention
survie
cancer
soins
outil
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel pour le parcours des patientes pour le cancer du sein
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-parcours-cancer-sein.html
• Mise en place d’un parcours de soins standardisé pour les patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg. Ce parcours couvre des différentes étapes du cheminement du cancer, c.-à-d. : dépistage, diagnostic, traitement, rémission / réhabilitation, soins de fin de vie. • Vise à une harmonisation de la pratique médicale au Luxembourg, en tenant compte de la diversité des acteurs, des divergences de pratiques jusqu’alors existantes entre établissements hospitaliers, professionnels de santé et autres parties prenantes. • Prend en compte la pluridisciplinarité des expériences professionnelles des diverses spécialités médicales et paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients. PUBLIC CIBLE • Ce parcours est un guide de référence destiné aux professionnels de santé intervenant dans la prise en charge de patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du sein
Luxembourg
Dépistage précoce du cancer
survie sans rechute
tumeurs du sein
soins terminaux
Appréciation des risques
carcinome intracanalaire non infiltrant
Carcinome invasif du sein
métastase tumorale
récidive tumorale locale
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
programme clinique
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers du sein en 10 points clés
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-du-sein-en-10-points-cles
Outils pour la pratique des médecins généralistes - Du diagnostic au suivi
2020
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
médecine générale
tumeurs du sein
tumeurs du sein
continuité des soins
recommandation professionnelle
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Conserver sa féminité pendant et après un cancer du sein : rôle et conseils du pharmacien d’officine dans l’accompagnement de ces patientes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02512244
Nous entendons beaucoup parler du cancer du sein ces dernières années, nous savons que c’est une maladie grave qui atteint de plus en plus de personnes et que les traitements sont lourds. Mais que savons-nous vraiment des réalités de cette maladie et de ses impacts sur les patientes ? Aujourd’hui, en touchant 1 femme sur 8, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la première cause de décès par cancer chez la femme. La maladie elle-même ainsi que les traitements provoquent de nombreux effets indésirables, portant atteinte à la féminité et mettant en péril l’estime de soi. C’est là que le pharmacien d’officine peut intervenir et détient tout son rôle. Du fait de la proximité officinale et de la disponibilité des traitements anti-cancéreux en ville, l’officine accueille désormais de nombreuses patientes atteintes d’un cancer avec lesquelles les contacts sont privilégiés. Dans cette thèse, les différentes solutions pour conserver la féminité seront abordées : des techniques médicales aux techniques corporelles, en s’appuyant également sur la cosmétique. Le but de cet exercice est d’être capable de conseiller la patiente afin de prévenir et d’accompagner au mieux les effets secondaires des traitements. Le pharmacien possède toutes les compétences pour réaliser la délivrance des traitements, l’accompagnement psychique ainsi que l’accompagnement dermo-cosmétique de la patiente afin d’assurer sa sécurité, son confort et de garantir la conservation d’une bonne image et estime de soi.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
féminité
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
a comme patient
cancer
Conserves
Cancer du sein
Assistance
pharmacien
service d'aide bénévole au patient à mobilité réduite
tumeurs du sein
pharmaciens
féminité
rôle

---
N1-SUPERVISEE
Le risque de cancer du sein chez les travailleuses de nuit : état des connaissances
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20164
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TC%20164
L'exposition professionnelle au travail de nuit, fixe ou posté, entraînant des perturbations de l'horloge biologique et des rythmes circadiens, a été associée dans plusieurs études à un risque accru de cancer du sein chez les femmes. Néanmoins, la qualité méthodologique des études épidémiologiques fait parfois défaut et le débat scientifique reste toujours d'actualité concernant cette association statistique, sa grandeur, les conséquences en termes de morbidité-mortalité, les recommandations pratiques de surveillance médicale et les préconisations pour la prévention des risques professionnels. La plausibilité biologique de ce risque et les voies physiopathologiques ont été de mieux en mieux élucidées. Cette revue de la littérature fait le point des connaissances sur le sujet et propose une analyse dans la perspective de la santé au travail.
2019
false
true
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
Travail de nuit
facteurs de risque
rythme circadien
tumeurs du sein
méta-analyse comme sujet
carcinogenèse
mélatonine
troubles du rythme circadien du sommeil
tumeurs du sein
Dépistage de masse
maladies professionnelles
exposition professionnelle
horloges biologiques
études épidémiologiques
santé au travail
article de périodique
Appréciation des risques
femmes qui travaillent
tumeurs du sein
Horaire de travail posté

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse descriptive de l’utilisation du pertuzumab/trastuzumab dans le traitement du cancer du sein métastatique dans les CHU adultes du Québec
http://pgtm.org/documentation/FSW/AD_Pertuzumab_rappPGTM%20version%20finale%2020190301.pdf
Le traitement standard de première intention du cancer du sein HER2-positif métastatique consiste à combiner le trastuzumab et le pertuzumab à une chimiothérapie (habituellement une taxane). Le Programme de gestion thérapeutique des médicaments (PGTM) a déjà publié une évaluation sommaire de l’utilisation du pertuzumab pour le traitement de première intention du cancer du sein au stade métastatique (disponible sur le site internet www.pgtm.qc.ca). Le médicament ayant été mis graduellement à la disposition des centres hospitaliers universitaires (CHU) à compter de l’été 2015, le PGTM a voulu procéder à une analyse descriptive (AD) de la manière dont on prescrit le pertuzumab dans les CHU du Québec.
2019
PGTM
Canada
rapport
adulte
Québec
cancer
tumeur maligne, sai
Adulte
tumeurs du sein
Adulte
adulte
thérapeutique
Cancer du sein
Cancer du sein
cancer
hôpitaux universitaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Peu probable : Les caroténoïdes protègent contre le cancer du sein
http://www.extenso.org/article/les-carotenoides-protegent-contre-le-cancer-du-sein/
Quelques études se sont intéressées au rôle des caroténoïdes dans la prévention du cancer du sein. Les résultats sont peu concluants. Il n’est donc pas possible pour le moment d’affirmer qu’une alimentation riche en caroténoïdes aide à protéger de ce cancer.
2019
Extenso
Canada
information patient et grand public
cancer
cancer
Cancer du sein
diagnostic probable
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
caroténoïdes

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation du programme de dépistage organisé du cancer du sein
Résultats et évolution des indicateurs de performance depuis 2004 en France métropolitaine
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-sein/documents/rapport-synthese/evaluation-du-programme-de-depistage-organise-du-cancer-du-sein-resultats-et-evolution-des-indicateurs-de-performance-depuis-2004-en-france-metro
Le programme de dépistage organisé du cancer du sein a pour objectif de réduire la mortalité de ce cancer en le détectant à un stade précoce. En France, depuis 2004, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées, tous les 2 ans, à effectuer une mammographie bilatérale de dépistage et un examen clinique des seins. Les clichés sont lus par un premier radiologue (L1) et complétés si besoin par un bilan immédiat. Tous les clichés normaux lors de la L1 sont relus par un deuxième radiologue expérimenté (L2). L’objectif de ce rapport est de présenter la performance de ce programme sur la période 2004-2014.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs du sein
rapport
France
indicateurs de résultat
Dépistage de masse
dépistage du cancer
tumeurs du sein
évaluation de programme

---
N1-SUPERVISEE
Utilité clinique des signatures génomiques dans le cancer du sein de stade précoce - Rapport d'évaluation
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748998/fr/utilite-clinique-des-signatures-genomiques-dans-le-cancer-du-sein-de-stade-precoce-rapport-d-evaluation
Objectif L’objectif de ce travail est d’évaluer, en vue d’un remboursement par l’Assurance Maladie, l’utilité clinique de chacune des quatre signatures génomiques (Oncotype Dx, Mammaprint, Endopredict, Prosigna) prises en charge de façon temporaire et dérogatoire dans le cadre du Référentiel des actes innovants hors nomenclatures (RIHN). Ces signatures sont utilisées en vue d’optimiser la décision d’administrer ou non une chimiothérapie adjuvante (CTA) dans certains cas de cancer du sein de stade précoce.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
remboursement par l'assurance maladie
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs du sein
récepteur erbB-2
pronostic
adénocarcinome
évaluation technologique
tumeurs du sein
génomique

---
N1-SUPERVISEE
Améliorer le parcours de soins des patients atteints de cancer : de nouveaux indicateurs de qualité et de sécurité de soins
http://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/Ameliorer-le-parcours-de-soins-des-patients-atteints-de-cancer-de-nouveaux-indicateurs-de-qualite-et-de-securite-de-soins
L’Institut national du cancer a élaboré de nouveaux indicateurs de parcours de soins pour le cancer du sein et le cancer colorectal. Testés en 2019, ils ont pour objectifs d’améliorer la qualité des soins et la sécurité du patient tout au long de son parcours. Les données analysées permettront d’envisager l’amélioration des pratiques et de la pertinence des soins.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
sécurité des patients
tumeurs colorectales
information scientifique et technique
programme clinique
soins aux patients
indicateurs qualité santé
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Accès aux soins et parcours thérapeutiques du cancer du sein : l’exemple de la région Ile-de-France
http://www.theses.fr/2019PA100130
Le cancer du sein constitue le cancer le plus fréquent en France pour les femmes. Il est aujourd’hui démontré que les facteurs de risque de déclarer et de décéder de ce cancer, de participer au dépistage et aux programmes de prévention tout autant que d’accéder à des soins de qualité, sont socialement construits. L’existence de disparités géographiques d’incidence, de participation au dépistage et de mortalité a également été documentée, selon le lieu de résidence des femmes. Cette recherche a pour objectif d’analyser la construction des inégalités d’accès aux soins pendant la période du parcours de soins du cancer du sein, dans un vaste ensemble urbain qu’est la région Ile-de-France. Il s’agit de la première recherche en géographie de la santé, qui permet d’interroger simultanément les rôles des caractéristiques individuelles des femmes prises en charge (renseignées dans les bases de données anonymisées de l’Assurance Maladie) et des dynamiques urbaines propres à leur environnement de résidence, dans la genèse du processus inégalitaire en onco-sénologie. Les résultats mettent en lumière des disparités spatiales dans les séquences de traitement des femmes traitées pour un cancer infiltrant. D’autres disparités existent également pour l’accès à l’innovation chirurgicale, le paiement des dépassements d’honoraires et les délais d’accès au traitement adjuvant. Enfin, nos résultats ont permis de montrer l’existence d’inégalités territoriales d’accès aux soins de support et de qualité de vie pendant la maladie, lorsque les femmes résident à distance du centre de soins et qu’elles y sont prises en charge pour l’ensemble de leur parcours de soins.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
programme clinique
France
tumeur maligne, sai
France
accessibilité des services de santé
Soins
Cancer du sein
Régions
français
Thérapeutiques
régional
Thérapeutiques
Cancer du sein
cancer
France
Ile-de-France
Paris
Thérapeutique
tumeurs du sein
France
France
Accès aux soins
France
soins
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer du sein féminin et prise en charge à l'officine
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02446051
En France, le cancer du sein est le premier cancer en termes d’incidence et de mortalité chez la femme ; plus de 50 000 nouveaux cas sont découverts chaque année. A travers ce travail nous avons pu reprendre les bases physio- pathologiques de la maladie ainsi que les différentes stratégies thérapeutiques actuellement utilisées dans le traitement du cancer du sein. Nous avons ensuite pu détailler sous différents angles le rôle du pharmacien dans l’accompagnement de la patiente, à travers son rôle d’écoute active, de conseil, de prévention et de gestion des effets indésirables et des interactions possibles avec les traitements médicamenteux ou la phytothérapie. Nous avons ainsi pu démontrer l’importance de son rôle en tant que relais entre la ville et l’hôpital et entre la patiente et le monde médical, qui est amené à se développer avec l’essor toujours plus important des traitements par voie orale disponibles en ville, des coopérations grandissantes entre professionnels de santé, et de la plus grande implication de la patiente dans sa maladie.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer du sein
gestion des soins aux patients
tumeurs du sein
sexe féminin, sai
Cancer du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer du sein
https://www.boitedecision.ulaval.ca/boite-a-decision/?tx_tmboites_tmboitesmain%5Bclear%5D=1&tx_tmboites_tmboitesmain%5Bboite%5D=73
Le dépistage vise à détecter le cancer du sein avant que les symptômes ne se développent. Plusieurs types de tests de dépistage du cancer du sein pourraient être suggérés. La mammographie est actuellement le seul test de dépistage du cancer du sein pour lequel il existe des preuves d'impact sur la mortalité associée au cancer du sein.
2019
false
false
false
Boîte à décision
Canada
information scientifique et technique
information patient et grand public
dépistage du cancer
Cancer du sein
Cancer du sein
Dépistage précoce du cancer
cancer
dépistage du cancer
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Algorithme de prise en charge du dépistage du cancer du sein à l’attention des médecins généralistes
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/365/RMG365_06-11.pdf
Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer chez les femmes dans le monde et touchera 1 femme sur 9 en Belgique. Si le traitement du cancer du sein a fait d’énorme progrès les dernières décennies avec l’apparition de thérapeutiques ciblées, le dépistage reste un sujet controversé : s’imbrique fausses certitudes, contexte émotionnel, lobbying divers, poids des habitudes.
2019
false
false
false
SSMG - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
tumeurs du sein
algorithme
facteurs de risque
information scientifique et technique
médecins généralistes
Dépistage précoce du cancer
tumeurs du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Revue critique de la littérature sur la performance de la mammographie par tomosynthèse dans le dépistage organisé du cancer du sein
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2849735/fr/revue-critique-de-la-litterature-sur-la-performance-de-la-mammographie-par-tomosynthese-dans-le-depistage-organise-du-cancer-du-sein
Le cancer du sein est le 2ème cancer le plus fréquent en France chez la femme avec 58 968 cas incidents de cancer du sein en 2018, 600 000 femmes prises en charge en 2015 pour un cancer du sein (actif ou sous surveillance). Le cancer du sein est la première cause de décès par cancer chez la femme en France et au 3ème rang des décès toutes causes, avec 12 146 décès estimés en 2018. En 2018, le taux de participation au D.O. était de 50,3 % (avec 10 millions de femmes invitées au dépistage tous les deux ans). Ainsi, 2,6 millions femmes ont réalisé une mammographie dans le cadre du D.O.
2019
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
Littérature
Cancer du sein
Dépistage précoce du cancer
organisation
Dépistage de masse
études d'évaluation comme sujet
Cancer du sein
Organisation
tumeurs du sein
mammographie de dépistage
cancer
littérature de revue comme sujet
dépistage du cancer
Organisation
dépistage du cancer
mammographie

---
N3-AUTOINDEXEE
Chez les femmes de plus de cinquante ans atteintes de cancer du sein, quel est l'impact de la méditation pleine conscience sur la gestion du stress et le bien-être ?
http://doc.rero.ch/record/327318?ln=fr
Ce travail de Bachelor va permettre d’identifier les effets de la méditation pleine conscience sur la gestion du stress et sur la capacité de cette intervention à agir sur la qualité de vie des femmes de cinquante ans et plus, atteintes de cancer du sein
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
conscience
Femmes
méditation
tumeur maligne, sai
absence de stress
Cancer du sein
Stress
stress
pleine conscience
Stress
tumeurs du sein
cancer du sein chez la femme
stress physiologique
Femelle
cancer
glande mammaire de la femme
Cancer du sein
femmes
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Les variants de signification indéterminée des gènes de prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire : enquête concernant les pratiques des gynécologues et des généticiens
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02307661
Introduction : Le dépistage génétique fait actuellement partie de la pratique clinique courante. Certains variants retrouvés présentent une pathogénicité inconnue, et sont appelés « variants de signification indéterminée » (VUS). Ils représentent jusqu’à 10-15% des altérations de BRCA1/2. L’objectif de notre étude était d’évaluer la façon dont les gynécologues interprètent le dépistage d’un VUS portant sur un gène de prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire. Matériel et méthodes : 477 gynécologues, et 319 généticiens ou conseillers en génétique ont été invités à répondre à un questionnaire en ligne d’avril à juillet 2019. Résultats : En ce qui concerne le questionnaire diffusé aux gynécologues 50 personnes ont répondu et concernant celui des généticiens 55 personnes. A propos des VUS : la majorité des gynécologues déclarent connaitre leur existence (84 %, n 42) et donnent une information correcte (84 %, n 42). Concernant la surveillance sénologique, évaluée par deux cas cliniques courts : seul 6 % (n 3) et 12 % (n 6) des répondants ont conseillé une surveillance jugée comme adéquate. Concernant une éventuelle chirurgie prophylactique les gynécologues sont plus interventionnistes que les généticiens en présence d’un VUS. Conclusion : La prise en charge préconisée par les gynécologues aux patientes porteuses de VUS est hétérogène, tant pour la surveillance que pour les chirurgies prophylactiques du cancer du sein et de l’ovaire. Ces données viennent encourager la pluridisciplinarité et la poursuite des efforts de formation dans un domaine où les connaissances évoluent très rapidement.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Ovaire
gènes tumoraux
cancer
Pratique
Cancer du sein
tumeurs du sein
Gènes de cancer
enquêteur
tumeur maligne, sai
Cancer de l'ovaire
gynécologue
tumeurs de l'ovaire
Cancer du sein
Prédisposition aux maladies
collecte de données

---
N3-AUTOINDEXEE
La prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein : exemples de cas concrets au sein d’une officine
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02277926
Le cancer du sein est une pathologie de plus en plus connue du grand public, aujourd’hui en France on dénombre environ 54000 femmes touchées. Nous connaissons tous quelqu’un de touché par cette maladie ou nous en avons déjà tous entendu parler à l’occasion d’Octobre Rose. Le cancer du sein est maintenant détecté plus tôt et se soigne mieux. Mais cette maladie n’est pas que physique et laisse sur son passage des séquelles aussi bien physiques que psychologiques. Le pharmacien occupe une place dans la sensibilisation au dépistage. Il est aussi présent pour aider les patientes de l’annonce de la maladie jusqu’à la guérison. Il interviendra lors de la délivrance de leurs médicaments, lors de la gestion des effets indésirables mais il aidera aussi la femme à se reconstruire en délivrant des prothèses mammaires externes et d’autres accessoires comme des prothèses capillaires ou des manchons de contention qui amélioreront nettement le regard de la patiente sur elle-même. Grâce à des témoignages de patientes nous affirmons notre place dans leur parcours de soin.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
prise en charge personnalisée du patient
Cancer du sein
a comme patient
Cancer du sein
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du sein
En langage facile à lire
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/cancer-du-sein-en-langage-facile-021560012111.pdf
Cette brochure vous explique : • le cancer du sein. • Comment savoir si vous avez un cancer du sein. • Comment le médecin soigne le cancer du sein. Grâce à cette brochure, vous avez peut-être moins peur de cette maladie. Et vous allez chez le médecin. Si le médecin découvre votre cancer très tôt, vos chances de guérir augmentent...
2019
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du sein
tumeurs du sein
Dépistage précoce du cancer
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Les cancers du sein agressifs : conséquences de la ménopause chimio-induite chez les femmes jeunes atteintes d'un cancer du sein non métastatique et facteurs pronostiques de la rechute du cancer du sein triple négatif
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02292709
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme et malgré une baisse de la mortalité ces dernières années, attribuable à une détection précoce et une meilleure prise en charge, il reste la première cause de mortalité par cancer et demeure donc un problème majeur de santé publique. La mortalité par cancer du sein s’avère être plus élevée dans le cas des cancers dits agressifs ou de mauvais pronostic tels que le cancer du sein de la femme jeune et le cancer du sein triple négatif (CSTN). Mes travaux de thèse portent sur ces deux types de cancer du sein avec comme objectifs l’étude des conséquences de la ménopause chimio-induite (MCI) chez les femmes jeunes atteintes d’un cancer du sein non métastatique d’une part et l’analyse des facteurs pronostiques de la rechute du cancer du sein triple négatif d’autre part. Le premier axe de ma thèse concerne l’étude clinique MENOCOR dont le but est d’évaluer chez les femmes jeunes atteintes d’un cancer du sein non métastatique l’impact de la MCI sur la qualité de vie (QdV). L’incidence de la MCI et l’étude des variations hormonales font également partie des objectifs secondaires. Dans le cadre de cette thèse, l’analyse intermédiaire, prévue dans le protocole, a été réalisée sur 59 patientes avec un recul de 18 mois post-chimiothérapie. Ces premiers résultats ont tendance à montrer une altération de la QdV évaluée par le QLQ-BR23 chez les patientes ménopausées vs les non ménopausées (p 0.17). A ce stade de l’essai, le QLQ-BR23 semble donc être plus adapté que le QLQ-C30 pour évaluer la QdV dans le contexte de cette étude. Nous avons également observé une prédiction possible de la MCI par le dosage de l’AMH initial et l’âge des patientes. Ainsi, ces résultats doivent être comparés à ceux de l’analyse finale et nous supposons qu’avec une puissance plus importante (effectif total prévu de 240 patientes et suivi de 30 mois post-traitement) les résultats concernant la QdV pourraient être significatifs.Le deuxième axe de ma thèse a consisté à la création d’une base de données sur le CSTN. Cette étude rétrospective s’inscrit dans la continuité des travaux réalisés au Centre Jean PERRIN et a pour but d’évaluer la dynamique et les facteurs prédictifs de la rechute du CSTN. Les analyses ont montré que l’atteinte ganglionnaire, la présence d’emboles et la taille tumorale sont les principaux facteurs pronostiques de la rechute. Les résultats présentés dans cette thèse confirment également l’hétérogénéité des CSTN avec l’existence d’une disparité des réponses à la CTNA (allant de la réponse complète à la chimiorésistance) et d’une diversité des rechutes (précoces ( 1 an), standards (1 à 5 ans) et tardives ( 5 ans)) soulignant la nécessité de poursuivre la recherche de nouveaux biomarqueurs pouvant prédire la réponse ou encore permettant de prévenir les rechutes afin d’améliorer la prise en charge des patientes. En conclusion, ces résultats permettent d’ouvrir de nombreuses perspectives de recherches. Nous prévoyons de comparer les résultats finaux de l’étude MENOCOR à ceux de l’analyse intermédiaire présentés dans cette thèse. A l’issu de l’essai, nous espérons avoir une meilleure compréhension de la MCI, de son impact sur la QdV et du rôle de l’AMH dans la prédiction de la ménopause. Concernant le CSTN, il est prévu de mener une autre étude rétrospective sur une cohorte plus large, avec cette fois-ci, l’analyse des paramètres hématologiques. En fonction des résultats, une étude prospective pourra être mise en place afin d’étudier le rôle du microenvironnement tumoral ainsi que des paramètres hématologiques et génétiques dans la rechute des CSTN.
2019
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
stress physiologique
pronostic
Cancer du sein
adolescent
agressivité
cancer du sein chez la femme
cancer
récidive
Cancer du sein
Agression
Triplés
Facteurs pronostiques
tumeur maligne, sai
glande mammaire de la femme
ménopause
ménopause
facteur
tumeurs du sein triple-négatives
Femmes
Femelle
Rechute
tumeurs du sein
triplés
femmes
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Modifications métaboliques induites par la prise en charge thérapeutique des patientes atteintes d'un cancer du sein
http://www.theses.fr/2019CLFAS001
Il existe une relation étroite entre le cancer du sein et le poids. Si l’excès de poids est un facteur de risque de survenue du cancer du sein, l’obésité au diagnostic et les variations de poids ( 5 % du poids initial) au cours des traitements sont associées à un mauvais pronostic. La perte et le gain de poids résultent d’un déséquilibre de la balance énergétique (apports et dépenses). Les caractéristiques et les causes de ces variations ne sont pas encore totalement décrites. La prise de masse grasse semble être reconnue comme un facteur de mauvais pronostic d’où l’importance de bien comprendre l’évolution de la composition corporelle au cours des traitements du cancer du sein.Dans ce contexte, les objectifs de cette thèse ont été de caractériser la variation de poids et de composition corporelle tout au long des traitements du cancer du sein et d’étudier les facteurs impliqués dans le déséquilibre de la balance énergétique dont l’activité physique et certaines composantes de la dépense énergétique de repos.Les travaux menés dans le cadre de cette thèse se sont articulés autour de trois essais cliniques. En premier lieu, l’essai MétaCa2 qui vise à décrire l’évolution à long terme du poids et de la composition corporelle de patientes ménopausées atteintes d’un cancer du sein non métastatique (en moyenne 3 ans post-chimiothérapie). Les résultats cette étude ont montré qu’une perte de poids pendant la chimiothérapie est corrélée à une prise de poids dans la suite des traitements adjuvants. Cette étude a également permis de mettre évidence une prise de poids et de masse grasse au cours de l’hormonothérapie dans la population globale et plus particulièrement chez les patientes en excès de masse grasse au diagnostic. L’augmentation du temps assis entre la fin de la chimiothérapie et le début de l’hormonothérapie a été identifiée comme un facteur lié à la prise de masse grasse à long terme.Nous avons ensuite exploré une hypothèse avancée par notre équipe qui suggère que la chimiothérapie pourrait avoir un impact sur le tissu adipeux brun. Celui-ci est impliqué dans la thermogénèse adaptative, donc dans les dépenses énergétiques, et pourrait ainsi contribuer à la prise de poids. Pour cela, nous avons réalisé une étude ancillaire au protocole AVATAXHER sur 109 patientes atteintes d’un cancer du sein HER2 et traitées par chimiothérapie néoadjuvante et thérapie ciblée anti-HER2. Les résultats ont mis en évidence une diminution significative de l’activité métabolique du tissu adipeux brun après une cure de chimiothérapie dans la population générale et plus particulièrement dans le sous-groupe de patientes qui prennent du poids au cours de la chimiothérapie.L’activité physique constitue une possible stratégie de prévention individuelle sur les variations de poids et de composition corporelle. Dans la sous-population de patientes HER2 , elle pourrait également permettre de limiter la cardiotoxicité des traitements standards utilisés. Nous avons mis en place un essai interventionnel prospectif afin d’étudier la faisabilité d’une intervention d’activité physique à domicile pour des patientes en cours de chimiothérapie néoadjuvante thérapie ciblée pour un cancer du sein HER2 positif. L’intervention consiste à atteindre ou maintenir un niveau d’activité physique correspondant aux recommandations internationales soit 150 minutes par semaine à une intensité modérée grâce à un programme personnalisé combinant activité physique de type aérobie et renforcement musculaire. Ces résultats originaux ont ainsi conduit à apporter de nouvelles connaissances quant aux variations de poids et de composition corporelle au cours des traitements du cancer du sein à un stade précoce et sur les causes possibles du déséquilibre énergétique.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
tumeur maligne, sai
Métabolisme
a comme patient
cancer
Cancer du sein
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutiques
Cancer du sein
fonction métabolique générale
tumeurs du sein
Thérapeutique
Thérapeutique
métabolisme
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Recherche collaborative en santé au travail: intérêt, développement, et validation d'une charte de partenariat pour favoriser le retour à l'emploi après cancer du sein
http://www.sudoc.fr/237734826
Le champ de cette étude s'inscrit dans la nécessité de développer des outils de recherche collaborative en santé au travail. L'objectif de l'étude était d'élaborer une charte de partenariat entre les différents acteurs de la métropole de Lyon concernés par l'élaboration d'une intervention visant à favoriser la réinsertion professionnelle après un cancer du sein. Cette étude qualitative a été menée dans le cadre de la première étape du projet FASTRACS selon le protocole de l'Intervention Mapping. A partir des verbatim des parties prenantes réunis au sein d'un Comité Scientifique (COS : patientes et associations, professionnels de santé, institutions, entreprises et chercheurs), une analyse qualitative thématique des données recueillies a permis l'élaboration de propositions, ensuite validées par méthode de consensus e-Delphi. La charte comportait un préambule, 9 valeurs et 4 engagements, signés à titre individuel. Elle a permis d'initier et de structurer le fonctionnement du COS, et d'en fidéliser ses membres. Cette première étape de collaboration a conduit à une première réalisation commune, à la fois concrète et symbolique. Le développement et la validation de cette charte de partenariat a répondu aux besoins des différents acteurs, en termes de connaissance mutuelle, de communication, et de définition des rôles de chacun. Cette charte répond également aux recommandations actuelles de la recherche interventionnelle en santé des populations pour le développement d'interventions complexes. Ces recommandations visent à prévenir les échecs de leur théorie et de leur implantation. Malgré le soin apporté dans l'échantillonnage des participants, il a été constaté une sous-représentation des entreprises, en particulier des petites entreprises aux enjeux très spécifiques. L'élaboration de la charte a permis d'impliquer activement les membres du COS, de bénéficier de leur participation dès la première phase du projet, et de créer le climat de confiance et de respect nécessaire au partenariat. La définition d'un engagement écrit, ayant vocation à être signé, a ainsi généré une implication concrète, authentique, et dans la durée. Il s'agit d'une innovation dans le domaine du maintien en emploi et de la prévention de la désinsertion professionnelle. Pour autant, les retombées de cette charte restent à démontrer durant les étapes suivantes du protocole de l'Intervention Mapping pour développer, implanter puis évaluer l'intervention du projet FASTRACS. En effet, si la charte de partenariat donne les fondements et la visée du projet, elle ne précise pas comment les appliquer concrètement ni comment concilier les divergences d'intérêts entre acteurs, en particulier entre salarié et entreprise. La question est de savoir si en définissant une représentation partagée de la problématique, il sera possible de générer une intervention efficace et pérenne, malgré la complexité et la nature intersectorielle du problème
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Recherche et développement
cancer
chômage
comportement coopératif
Recherches
Cancer du sein
Emploi
Emploi
reprise du travail
tumeur maligne, sai
Cancer du sein
tumeurs du sein
recherche biomédicale
Santé
recherche
emploi
santé

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein : L’ANSM met à disposition deux nouveaux traitements innovants - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Cancer-du-sein-L-ANSM-met-a-disposition-deux-nouveaux-traitements-innovants-Point-d-information
Pour permettre un accès rapide et anticipé aux traitements innovants, l’ANSM a octroyé deux autorisations temporaires d’utilisation (ATU ) de cohorte à deux médicaments : Atezolizumab dans le traitement du cancer du sein triple négatif et Trastuzumab emtansine dans le traitement adjuvant du cancer du sein de type HER2 positif avec une maladie résiduelle invasive. L’ANSM permet ainsi aux patients et aux professionnels de santé de bénéficier de ces traitements avant l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) dans ces indications...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
Thérapies innovantes
atézolizumab
trastuzumab emtansine
antinéoplasiques
tumeurs du sein
traitements en cours d'évaluation
anticorps monoclonaux
maitansine
maitansine
Trastuzumab
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Participer au Programme québécois de dépistage du cancer du sein : votre décision
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000288/
Le dépliant Participer au Programme québécois de dépistage du cancer du sein : votre décision fournit des renseignements complets sur les avantages, les inconvénients et les limites liés au dépistage du cancer du sein. Dans le cadre de ce programme, les femmes âgées de 50 à 69 ans sont invitées à passer une mammographie tous les deux ans afin de vérifier s’il y a présence d’anomalies dans leurs seins. La mammographie est le seul examen de dépistage reconnu par les scientifiques qui permet de réduire le nombre de décès attribuables au cancer du sein.
2019
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
cancer
dépistage du cancer
programmes
tumeurs du sein
Cancer du sein
Cancer du sein
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Guide d’aide à la décision dans le traitement du cancer du sein métastatique - Place des traitements systémiques
https://onconormandie.fr/wp-content/uploads/2019/09/GUIDE-DAIDE-A-LA-DECISION-DANS-LE-TRAITEMENT-DU-CANCER-DU-SEIN-METASTATIQUE_CFB_CHB-Mai-2019.pdf
Contexte: ce référentiel s’appuie sur les recommandations internationales (ABC, ASCO, NCCN) sur le cancer du sein métastatique. Il prend en considération - les AMM des traitements - ainsi que les contraintes imposées par les autorités sanitaires françaises en termes de remboursement (remboursement par indication). La définition du traitement optimal de la maladie métastatique aux différentes phases du traitement de chaque patiente doit reposer sur une discussion pluridisciplinaire (oncologie médicale, radiothérapie, radiologie et médecine nucléaire, chirurgie, soins palliatifs dans certains cas) et pluri-professionnelle (infirmière de parcours et/ou de coordination, soins de support en fonction du besoin des patients,…).
2019
false
true
false
false
OncoNormandie
France
cancer du sein métastatique
traitement hormonal
hormones
chimiothérapie
antinéoplasiques
tumeurs du sein triple-négatives
tumeur du sein de l'homme
prise en charge de la maladie
recommandation professionnelle
recherche opérationnelle
tumeurs du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation épidémiologique du programme valaisan de dépistage du cancer du sein, 2013-2017
https://www.iumsp.ch/fr/rds/302
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes en Valais et en Suisse. Chaque année 250 Valaisannes en sont atteintes et 50 en décèdent. Cependant, tant l’incidence que la mortalité du cancer du sein diminuent en Valais chez les femmes dans la tranche d’âge de 50 à 69 ans. Le programme valaisan de dépistage du cancer du sein existe depuis octobre 1999 et a pour but de promouvoir, organiser et réaliser l’action de dépistage auprès de la population féminine du canton entre 50 et 70 ans. Des évaluations indépendantes et régulières permettent de s’assurer que la qualité et l’efficacité d’un programme de dépistage répondent à des normes internationales, périodiquement révisées. L’évaluation épidémiologique du programme valaisan a été confiée au département Epidémiologie et systèmes de santé du Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne (Unisanté)a, en charge de l’évaluation de nombreux programmes de dépistage en Suisse.
2019
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
rapport
dépistage du cancer
dépistage du cancer
Epidémiologie
évaluation de programme
Epidémiologie
Cancer du sein
Cancer du sein
cancer
programmes
tumeurs du sein
Épidémiologistes
Fracture bimalléolaire
épidémiologie
Epidémiologie
Epidémiologie
Fracture de fatigue
Epidémiologie
Dépistage précoce du cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Le suivi à long terme des adultes guéris d'un cancer pédiatrique. État des lieux des connaissances et des pratiques en médecine générale. Enquête descriptive auprès des médecins généralistes de Seine-Maritime et de l'Eure ayant au moins un adulte guéri d'un cancer pédiatrique dans sa patientèle
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02151383
Les cancers pédiatriques sont rares, mais avec 82 % de survie à 5 ans, les survivants représentent une population croissante en France. Le suivi à long terme apparaît comme une nécessité étant donné leur risque accru de morbi-mortalité. Actuellement, des organisations de suivi sont en train de se développer et le rôle du médecin généraliste est mal connu. L’objectif de ce travail est d’établir un état des lieux des connaissances et des pratiques des médecins généralistes sur le suivi à long terme des patients guéris d’un cancer pédiatrique en Seine-Maritime et dans l’Eure. br De Juin à Décembre 2018, 731 médecins généralistes de Seine-Maritime et de l’Eure ont été contactés par téléphone afin de retrouver ceux ayant dans leur patientèle au moins un patient adulte guéri d’un cancer pédiatrique. Ces derniers ont été sollicités pour répondre à un questionnaire. br Sur les 460 médecins répondeurs à l’enquête téléphonique, 81 médecins (soit 17,6%) avaient dans leur patientèle au moins un adulte guéri d’un cancer pédiatrique. 61 questionnaires ont pu être exploités. Les médecins ont des connaissances incomplètes sur la nécessité de ce suivi. Seuls 22,9% des médecins sont au courant de l’existence de consultations de suivi au CHU de Rouen. 59% déclarent participer au suivi, deux tiers le font en collaboration avec d’autres professionnels de santé. Les principales difficultés rencontrées par les médecins généralistes sont le manque de connaissances, d’outils et les difficultés de communication avec l’oncologue et avec le patient. br Le rôle du médecin généraliste dans le suivi n’est pas encore bien établi, la proximité avec son patient en fait l’acteur de soins le mieux placé pour coordonner et expliquer l’intérêt du suivi au patient. Une sensibilisation des médecins sur l’existence de consultations de suivi à long terme au CHU de Rouen et le développement d’outils d’aide permettraient d’améliorer les connaissances et les pratiques des médecins sur la prise en charge à effectuer.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
médecine de famille
tumeur maligne, sai
pédiatre
patients
Médecine générale
médecine d'État
tumeurs du sein
médecins généralistes
Savoir
pédiatrie
Médecins
connaissance
médecin (médecine générale)
enquêteur
Pédiatres
adulte
adulte
Cancer du sein
Cancer du sein
Pratique
Adulte
collecte de données
cancer
connaissance
Adulte
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi au long cours des patients atteints de cancer du sein, cancer colorectal et cancer de la prostate, par les médecins généralistes comparé aux spécialistes : une revue systématique de la littérature de 2006 à 2017
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02139222
La durée de vie des patients ayant eu un cancer du sein, colorectal et de prostate augmente. Le suivi au long cours est fait soit par les médecins généralistes, soit par les spécialistes, soit par les deux. Les recommandations ne définissent pas le rôle des différents médecins dans ce cadre. L'objectif de notre étude est de comparer le suivi au long cours entre les spécialistes et les généralistes en termes de morbi-mortalité, qualité de vie et coût efficacité.Une revue systématique de la littérature des articles publiés entre 2006 et 2017 en interrogeant MEDLINE, EMBASE, Cochrane library, BDSP et recherche de la littérature grise a été menée selon la méthodologie Cochrane. Les patients ayant eu un diagnostic de cancer du sein, colorectal et prostatique après la fin des traitements adjuvants ont été inclus.En termes de morbi-mortalité, il n'y a pas de différence pour le cancer du sein, pas de donnée significative pour le cancer colo-rectal et pas de donnée pour la prostate. Il n'y a pas de différence de qualité de vie pour cancer du sein et colo-rectal, et pas de donnée pour le cancer de prostate. Les patients suivis par les spécialistes bénéficient plus du suivi recommandé pour le cancer. Les patients suivis par les généralistes bénéficient plus du suivi et de dépistage des pathologies non liées au cancer. Les méthodes d'évaluation du coût efficacité pour le suivi du cancer du sein et prostatique sont en faveur d'un suivi précoce par les médecins généralistes.Des études plus récentes, avec un effectif et une durée de suivi plus importants seraient nécessaires pour tirer une conclusion générale.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prostatisme
Littérature
Systématique
Cancer colorectal
Fracture de fatigue
spécialisation
Cancer colorectal
Fossette congénitale de la papille optique
Cancer du sein
tumeurs de la prostate
littérature de revue comme sujet
Cancer de la prostate
a comme patient
médecin spécialiste
dû à
tumeurs du sein
continuité des soins
médecins généralistes
cancer
Spécialistes
Systématique
Cancer de la prostate
Systématique
tumeurs colorectales
cancer du colon; cancer du rectum
Revue systématique
prostate, sai
cancer de la prostate
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
Médecins
Systématique
Revue systématique

---
N1-SUPERVISEE
Information sur le dépistage organisé du cancer du sein
https://www.e-cancer.fr/content/download/264773/3731377/file/Depliant_depistage_des_cancers_du_sein_s_informer_et_decider_20190604.pdf
EN QUOI CONSISTE UN DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN ? Le dépistage du cancer du sein repose sur une mammographie (examen radiologique), associée à un examen clinique des seins. Il permet de détecter tôt une éventuelle anomalie ou un cancer, avant l’apparition de symptômes. Cette détection précoce augmente les chances de guérison.
2019
false
true
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
mammographie
dépistage du cancer du sein
brochure pédagogique pour les patients
Dépistage précoce du cancer
Dépistage de masse
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments pour prévenir le cancer du sein chez les femmes présentant un risque supérieur à la moyenne de développer un cancer du sein
https://www.cochrane.org/fr/CD012191/medicaments-pour-prevenir-le-cancer-du-sein-chez-les-femmes-presentant-un-risque-superieur-la
Problématique Le cancer du sein est le type de cancer le plus fréquent et la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes. Par conséquent, on attend avec impatience toute stratégie susceptible d'en réduire le fardeau. Les agents de prévention du cancer (APC) sont des médicaments qui pourraient répondre à ce besoin. Actuellement, deux principaux types d'APC sont disponibles pour lutter contre le cancer du sein : les modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes (SERMs, comme le tamoxifène et le raloxifène) et les inhibiteurs de l'aromatase (comme l'exemestane et l'anastrozole). Les femmes qui n'ont pas d'antécédents personnels de cancer du sein, mais dont le risque de développer cette maladie est supérieur à la moyenne (c'est-à-dire dont le risque à vie est supérieur à 17 %) représentent la population cible habituelle des APC.
2019
false
false
false
Cochrane
France
chimioprévention
modulateurs sélectifs des récepteurs des oestrogènes
inhibiteurs de l'aromatase
tamoxifène
exémestane
Anastrozole
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs du sein
risque
androstadiènes

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs associés à la sensibilité et la spécificité du dépistage dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein
https://www.inspq.qc.ca/publications/2531
Puisque le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) est implanté depuis de nombreuses années, il est maintenant possible et essentiel d’étudier la sensibilité et la spécificité du dépistage. Ces mesures varient selon les caractéristiques des femmes dépistées, des radiologistes ainsi que des centres de dépistage. Il est plus difficile d’atteindre une bonne sensibilité et une bonne spécificité lorsque les femmes ont eu un antécédent de ponction ou biopsie, chez les femmes pour qui il s’agit d’une première mammographie de dépistage, chez les femmes qui utilisent l’hormonothérapie de remplacement ou chez les femmes avec densité mammaire élevée. On remarque que la performance globale du dépistage est moins élevée lorsque l’année de graduation des radiologistes est de 2010 et plus, lorsque leur volume de lecture de mammographie de dépistage est faible et lorsqu’il s’agit d’une femme radiologiste. La nouvelle technologie numérique utilisée pour effectuer des mammographies de dépistage est associée à une diminution de la performance globale du dépistage, liée à une diminution de la spécificité.
2019
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
Québec
mammographie
rapport
Dépistage précoce du cancer
tumeurs du sein
sensibilité et spécificité

---
N1-VALIDE
Le dépistage des mutations génétiques BRCA1/2 pour évaluer les risques de cancer du sein et de l'ovaire
https://www.boitedecision.ulaval.ca/fileadmin/documents/Boites_PDF/BRCA12/Dbox_BRCA_1-2_FR.2019.pdf
Ce document prépare le clinicien à discuter des données scientifiques avec le patient, pour qu'ensemble ils puissent prendre une décision.
2019
false
false
false
false
Boîte à décision
Canada
français
prise de décision
information patient et grand public
gène BRCA1
gène BRCA2
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
Dépistage de masse
prédisposition génétique à une maladie
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Les antibiotiques préviennent-ils les infections du site opératoire après une chirurgie du cancer du sein ?
https://www.cochrane.org/fr/CD005360/les-antibiotiques-previennent-ils-les-infections-du-site-operatoire-apres-une-chirurgie-du-cancer-du
Objectif de la revue L’objectif de cette revue était de déterminer si l'administration d'antibiotiques avant ou pendant une intervention est efficace dans la prévention des infections du site opératoire (ISO) après une chirurgie du cancer du sein. Les chercheurs de Cochrane ont recueilli et analysé toutes les études pertinentes (essais contrôlés randomisés) pour répondre à cette question et ont trouvé 11 études pertinentes. Les essais contrôlés randomisés sont des études médicales où des personnes sont choisies au hasard pour recevoir différents traitements. Ce type d'essai fournit les données probantes les plus fiables en matière de santé.
2019
false
false
false
Cochrane
France
antibioprophylaxie
résultat thérapeutique
soins préopératoires
soins périopératoires
antibiothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
antibactériens
infection de plaie opératoire
tumeurs du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Les facteurs associés à l'évolution de la fatigue et de ses dimensions chez les patientes atteintes d'un cancer du sein invasif au cours des 2 ans suivant la chirurgie
http://www.sudoc.fr/22446471X
L’objectif principal de ce travail était d’étudier les facteurs associés à l’évolution de la fatigue dans ses différentes dimensions, chez des patientes atteintes d’un cancer du sein invasif au cours des 2 ans qui ont suivi leur chirurgie mammaire. Ce travail avait 2 objectifs spécifiques, qui étaient de d’identifier des trajectoires distinctes dans différentes dimensions de la fatigue (fatigue générale, fatigue physique, fatigue mentale, réduction d’activités et réduction de la motivation) avant, pendant et après le traitement du cancer du sein, puis d’explorer les caractéristiques démographiques, cliniques et de personnalité associées aux différents profils de fatigue alors observés.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
en évolution
tumeurs du sein
intervention chirurgicale courante
cancer
chirurgie générale
cancer
tumeur maligne, sai
atteint
fatigue
facteur
a comme patient
Cancer du sein
invasif
fatigue
Conférence
a une évolution
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Principales indications de l’IRM mammaire dans le contexte de l’investigation et de la planification du traitement du cancer du sein
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/principales-indications-de-lirm-mammaire-dans-le-contexte-de-linvestigation-et-de-la-planification.html
L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est la modalité d’imagerie la plus sensible pour la détection d’un cancer du sein, devant la mammographie et l’échographie. L’emploi de cette technologie comporte cependant certains inconvénients dont une plus grande sensibilité de l’examen occasionnant un taux de faux positifs élevés. Étant donné qu’au Québec l’accès à cette technologie est limité et qu’il existe une possibilité de surutilisation de l’IRM pour certaines indications non reconnues, le Comité national de dépistage et d’investigation du cancer du sein de la Direction générale de cancérologie (DGC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a amorcé, en 2014, des travaux visant à déterminer les indications de l’IRM pour le dépistage, l’investigation et le traitement du cancer du sein.
2018
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs du sein
indication de
cancer
cancer
Indicateurs
tumeur maligne, sai
imagerie par résonance magnétique
personnel de recherche
sein, sai
imagerie par résonance magnétique
planifié
Cancer du sein
laisse entrevoir
indicateur
Traités
thérapeutique
principal
indicateurs et réactifs
coopération internationale

---
N1-VALIDE
SIFEM - Société d'Imagerie de la femme
http://www.imageriedelafemme.org/
Missions de la SIFEM La SIFEM a pour objet de promouvoir l'imagerie diagnostique et thérapeutique du pelvis féminin et du sein : - en organisant des réunions scientifiques et des réunions de formation, - en participant à l'élaboration et la promotion d’activités de recherche scientifique, - en assurant des formations validées et validantes, - en diffusant les bonnes pratiques de recommandations d’imagerie du pelvis féminin et du sein, - en apportant une expertise dans la mise en place de référentiels et dans les actions de santé publique, - en assurant un soutien académique à ses organes d'expression que sont le site internet de la Société et la revue soutenue par la Société. - et de manière générale en œuvrant pour une meilleure organisation de l’imagerie de la femme.
false
false
false
Paris
France
Paris
français
tumeurs du sein
société savante

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel pour le dépistage du cancer du sein en fonction du risque
http://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/depistage-du-cancer-du-sein-en-fonction-du-risque.html
2018
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation
cancer
cancer
Risque
Appréciation des risques
Cancer du sein
dépistage du cancer
dépistage du cancer
tumeurs du sein
fonction du sein
risque
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage et cancer du sein : densité mammaire
Module de formation à l'intention des professionnels de première ligne
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002027/
Chapeauté par la Direction générale de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux, un groupe de médecins-conseils a élaboré un document de formation à l'intention des professionnels de première ligne. Sous forme de questions-réponses, cette formation décrit le concept de densité mammaire ainsi que recommande la conduite à tenir pour la détection du cancer du sein. Cette formation a été produite avec la collaboration du Comité national sur le dépistage et l'investigation du cancer du sein, le Comité national de cancérologie mammaire, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, le Collège des médecins du Québec, l'Association des radiologistes du Québec et le réseau public du Programme québécois de dépistage du cancer du sein.
2018
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
questions réponses
cours
616.994 49 - Cancer du sein, tumeurs du sein
Densité mammaire
intention
cancer
formation professionnelle
formation professionnelle
dépistage du cancer
Cancer du sein
linéaire
densité
dépistage du cancer
cancer
enseignement à distance
tumeurs du sein
sein, sai
Dépistage précoce du cancer

---
N1-VALIDE
Prévention et dépistage des cancers du sein
http://cancersdusein.e-cancer.fr/
Organisé en mosaïque, avec une large place laissée aux illustrations et aux vidéos, cet outil web propose à toutes les femmes d’accéder à une information personnalisée et complète sur le dépistage et la prévention des cancers du sein
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du sein
https://inesss.algorithmes-onco.info/fr/algorithme10-consultation-version21
Il est estimé qu’au cours de l’année 2017, 206 200 Canadiens auront été diagnostiqués d’un cancer et que 80 800 seront morts de cette maladie. Le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer colorectal représentent la moitié des nouveaux cas de cancer diagnostiqués. Les Canadiennes risquent davantage d’être atteintes d’un cancer du sein que de tout autre cancer : il est estimé qu’une femme sur 8 recevra ce diagnostic au cours de sa vie. En 2017, la Société canadienne du cancer estimait que 6 560 nouveaux cas de cancer du sein seraient diagnostiqués au Québec (26 530 au Canada) et que 1 315 décès seraient enregistrés (5 060 au Canada). Le cancer du sein représente le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez la femme et la seconde cause de décès par cancer au Québec et au Canada.
2018
false
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
tumeurs du sein
médecine factuelle
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
gestion des soins aux patients
algorithme
Cancer du sein
algorithmes
tumeurs du sein
Cancer du sein

---
Taux de réexcision après traitement conservateur du cancer du sein en France : étude nationale sur 7 ans
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02059137/document
Le taux de réexcision pour marges insuffisantes après traitement conservateur du cancer du sein en France n’est pas connu. Les réexcisions sont sources de stress, de vécu difficile, de séquelles esthétiques majeures et de retard de mise en place des traitements adjuvants. L’objectif de ce travail était d’estimer ce taux de réexcision afin d’améliorer l’information apportée aux patientes atteintes d’un cancer du sein et devant choisir entre traitement conservateur et mastectomie. Notre étude a été construite à partir de la base de donnée du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information (PMSI) entre 2008 et 2014. Toutes les femmes ayant bénéficié d’une d’un traitement conservateur associé à un diagnostic (codage CIM10) de tumeur maligne du sein ou de carcinome in situ sur cette période ont été incluses. Pour chaque patiente, on recherchait un acte de réexcision dans les 3 mois suivant le traitement conservateur. Le type de réexcision (mastectomie ou tumorectomie), les données individuelles des patients (âge, adresses …), le type de centre hospitalier, le type histologique de la lésion (in situ, invasif) étaient étudiés. Parmi les 293 876 traitements conservateurs inclus, le taux de réexcision à 3 mois était de 14,3% et diminuait sur la période en même temps que les actes d’oncoplastie augmentaient. 46% des réexcisions consistaient en une nouvelle tumorectomie. Un traitement conservateur sur dix était converti en mastectomies totales à 6 mois. Un âge 50ans, une composante in situ et un établissement public étaient des facteurs de risques individuel de réexcision. Chaque année, environ 5 400 patientes subissent une ou plusieurs réexcisions après cancer du sein. Ce taux et ses facteurs de risques identifiés sont en faveur d’une meilleure information des praticiens et des patientes dans le choix du traitement chirurgical du cancer du sein. L’oncoplastie doit être promue et les chirurgies prophylactiques proposées. La variabilité de ce taux en France incite à l’homogénéisation des pratiques en cas de traitement conservateur avec une présence plus fréquentes des chirurgiens plasticiens pour leurs réalisations.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
Cancer du sein
France
cancer
France
collecte de données
France
tumeurs du sein
tumeur maligne, sai
France
Traitement conservateur
cancer
Cancer du sein
français
7-methylbenzo[a]anthracene
Conserves

---
N1-VALIDE
Recommandations sur le dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 74 ans qui ne sont pas à risque accru
https://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/cancer-du-sein-mise-a-jour/?lang=fr
Cette ligne directrice est une mise à jour des recommandations précédentes du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs, publiées en 2011, sur le dépistage du cancer du sein chez les femmes âgées de 40 à 74 ans qui ne sont pas à risque accru de cancer du sein. Cette ligne directrice ne s’applique pas aux femmes qui sont à risque accru de cancer du sein, y compris les femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein, les femmes porteuses de mutations génétiques comme BRCA1 et BRCA2 ou qui ont un parent au premier degré ayant ces mutations génétiques, et les femmes qui ont subi une radiothérapie thoracique avant l’âge de 30 ans ou au cours des huit dernières années.
2018
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français
adulte d'âge moyen
sujet âgé
tumeurs du sein
mammographie
Dépistage de masse
facteurs de risque

---
N2-AUTOINDEXEE
CD73 : cible thérapeutique dans le cancer de l'ovaire et le cancer du sein HER2
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/21207
Plusieurs mécanismes sont mis en place dans le microenvironnement tumoral pour restreindre l’activité anti-tumorale médiée par les composantes du système immunitaire. L’identification de nouvelles cibles moléculaires impliquées dans le phénomène de redondance des mécanismes d’immunosuppression est nécessaire dans le développement de stratégies d’immunothérapies permettant de rétablir un système immunitaire anti-tumorale efficace. L’un des facteurs responsables du microenvironnement immunosuppressif tumoral est l’adénosine extracellulaire générée par l’enzyme membranaire CD73. Dans le but d’évaluer le rôle de l’axe CD73 / adénosine dans un contexte d’immunothérapie, des corrélations ont été effectuées sur des cohortes de patientes. Ces résultats ont été confirmés par le biais de modèles de cancer de souris syngéniques et knockouts ainsi que par des modèles in vitro de cancers de souris et humains déficients ou compétents en CD73. Dans le cancer séreux de haut grade, cette thèse démontre que CD73 agit en tant que biomarqueur pronostique en association avec les lymphocytes T CD8 et favorise la prolifération tumorale in vitro et in vivo. Les résultats démontrent également que l’expression de CD73 sur les cellules fibroblastiques favorise l’échappement immunitaire et la croissance tumorale. Dans le cancer du sein HER2 , cette thèse présente CD73 comme mécanisme de résistance où l’expression de cette enzyme par les cellules tumorales ou les cellules de l’hôte diminuent la réponse immunitaire anti-tumorale médiée par un anti-ErbB2. Les résultats démontrent également que l’inhibition de cette enzyme augmente l’efficacité thérapeutique d’un anti-ErbB2 dans un modèle greffé, un modèle spontané et un modèle de métastases pulmonaires. Les travaux présentés dans cette thèse démontrent l’importance de l’axe adénosinergique dans deux types de cancers où le microenvironnement tumoral immunosuppressif est un frein à une thérapie optimale. Cette thèse explore les propriétés de CD73 en tant que nouvelle cible en immunothérapie du cancer.
2018
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
Cancer de l'ovaire
tumeurs du sein
5'-nucleotidase
cancer
Thérapeutique
Cancer du sein
Ovaire
tumeur maligne, sai
cancer
Thérapeutique
Thérapeutiques
tumeurs de l'ovaire
Cancer du sein
thérapeutique
ovaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Outils d’aide à la décision partagée dans le cadre du dépistage du cancer du sein des femmes à risque moyen : examen de la portée de janvier 1991 à octobre 2018
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01961022/document
INTRODUCTION : La balance bénéfice-risque du dépistage du cancer du sein est discutée. En France, la concertation citoyenne de 2015 souligne le besoin de créer des outils d’aide à la décision partagée. Dans le cadre du développement d’un nouvel outil, nous nous sommes demandé quels étaient les outils d’aide à la décision partagée dans la littérature francophone et anglophone, concernant le dépistage du cancer du sein pour les femmes à risque moyen. METHODE : Cette étude réalisait un examen de la portée de 1991 à 2018 dans trois types de source : 2 bases de données scientifiques, un moteur de recherche interrogeant internet et des sites de pouvoirs publics et sociétés savantes. Les outils ont été inclus s’ils s’annonçaient comme outil d’aide à la décision partagée, pour le dépistage du cancer du sein des femmes à risque moyen. L’analyse des outils utilisait une traduction française de la 4ème version de l’instrument de l’International Patient Decision Aid Standards (IPDAS). RESULTATS : Vingt-neuf outils ont été inclus à partir de 1512 références. Seul un outil était français et 5 outils étaient en langue française. Un seul outil était certifié. CONCLUSION : Il n’existe pas à ce jour d’outil validé d’aide à la décision pour le dépistage organisé du cancer du sein en France. Un outil sera développé par les travaux suivants du projet Mammoclic dont faisait partie cette étude.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
femmes
Cancer du sein
Fistule vésicovaginale
examen du sein
cancer
cancer
Femelle
dépistage du cancer
cancer du sein chez la femme
Cancer du sein
Risque
glande mammaire de la femme
Recherche opérationnelle
outil
Fracture induite
systèmes d'aide à la décision clinique
tumeurs du sein
Femelle
Dépistage précoce du cancer
risque
recherche opérationnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Détermination des éléments constitutifs obligatoires, nécessaires et indispensables d’un outil en ligne d’aide à la décision partagée pour le dépistage organisé du cancer du sein destiné aux femmes et aux professionnels de santé (Mammoclic) par méthodes de consensus
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01960732/document
Objectif : La balance bénéfices/risques controversée du dépistage organisé du cancer du sein (DOCS) et le manque d’information délivrée aux patientes sur le sujet justifient la création d’un Outil d’aide à la décision partagée (OADP) français sur le DOCS. Il permettrait de délivrer une information complète et objective sur le DOCS. L’objectif était de déterminer les éléments constitutifs indispensables d’un OADP informatique destiné aux femmes et aux professionnels de santé, selon les professionnels. Méthode : une étude semi-quantitative par méthodes de consensus mixte groupe nominal puis Delphi a été réalisée. Les experts (professionnels de santé) avaient une légitimité reconnue et des avis divergents sur le DOCS. Les propositions jugées pertinentes sans désaccord entre les experts ont été retenues. Résultats : Six experts ont participé au 1er vote réalisé par groupe nominal, 2 experts ont été ajoutés aux précédents pour les 2ème et 3ème votes réalisés en rondes Delphi. Sur les 101 propositions initiales, 86 étaient jugées pertinentes. Elles appartenaient aux thèmes suivants : le dépistage et ses modalités, généralités sur le cancer du sein, avantages/inconvénients du dépistage, les différentes options, incertitudes scientifiques, qualité de l’information délivrée et fonctionnalités de l’outil. Cinq propositions restaient controversées et 9 ont été éliminées. Conclusion : Les propositions respectaient la plupart des critères de certification d’un OADP de l’International Patients Aid Standards Collaboration. D’autres travaux seront nécessaires pour finaliser l’OADP. Ces résultats provisoires ne préjugent pas du contenu définitif de Mammoclic.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Organisation
dépistage du cancer
élément chimique
consensus
Dépistage de masse
systèmes d'aide à la décision clinique
Méthodes
Recherche opérationnelle
dépistage du cancer
Organisation
cancer
organisation
personnel de santé
cancers professionnels
tumeurs du sein
santé des femmes
glande mammaire de la femme
Cancer du sein
éléments
protestantisme
cancer du sein chez la femme
Cancer du sein
outil
Organisations professionnelles
cancer
recherche opérationnelle
Dépistage précoce du cancer
sociétés

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels sont les différents effets secondaires non cutanés liés à la radiothérapie, auxquels les médecins généralistes peuvent être confrontés en cabinet chez les patientes suivies pour un cancer du sein ?
http://www.sudoc.fr/232893659
Objectif : Chez les patientes atteintes de cancer du sein, la radiothérapie représente l’une des principales options thérapeutiques. Elle expose cependant les patientes à de nombreux effets secondaires non cutanés auxquels le médecin généraliste est souvent confronté : effets secondaires osseux, cardiaques, oesophagiens et pulmonaires. Les objectifs de cette étude sont d’évaluer la prévalence des pathologies pulmonaires, cardiaques, osseuses et oesophagiennes survenues après radiothérapie chez les patientes atteintes de cancer du sein et suivies dans un cabinet de médecine générale et de comparer nos résultats avec ceux retrouvés dans la littérature. Matériel et méthode : Une étude observationnelle rétrospective a été réalisée dans un cabinet de médecine générale à Banyuls sur Mer au cours de l’année 2016. Les patientes suivies pour un cancer du sein ont toutes été incluses. Les patientes exclues sont celles n’ayant pas bénéficié de radiothérapie ou une radiothérapie entre 2014 et 2016. Les différentes pathologies ont été recueillies à partir des données du dossier médical des patientes. Les données ont été complétées par l’interrogatoire et l’examen clinique des patientes. Résultats : Sur 103 patientes incluses, dont l’âge moyen calculé est de 64,07 ans, nous avons observé 10 cas (9,7%) de pathologies pulmonaires précoces et 12 cas (11,6 %) de pathologies pulmonaires tardives, soit un taux de 21,3% de pathologies pulmonaires. On note 4 cas (3,9%) de fractures vertébrales et 3 cas (2,9%) de fractures costales avec une prépondérance de fractures chez les patientes de plus de 70 ans, soit un taux de 6,8% de pathologies fracturaires osseuses. Les pathologies cardiaques retrouvées sont de 6,8%, se composant des atteintes coronariennes apparues chez 4 patientes (3,9%) et de myocardites et troubles du rythme chez 3 patientes (2,9%). Enfin, on relève un taux de 5,8% (6 cas) de pathologies oesophagiennes. Conclusion : Cette étude nous éclaircit sur l’existence d’effets délétères de la radiothérapie sur les poumons, le coeur, l’oesophage et les os, auxquels le médecin généraliste doit réagir lorsqu’il y est confronté. L’innovation des techniques évolue toutefois dans le sens d’une réduction de la radiotoxicité. Il est cependant primordial de ne pas négliger ces effets confirmés dans l’analyse des différentes études, car chaque patiente, selon son âge, a pu bénéficier d’un protocole d’irradiation différent
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
tumeurs du sein
a comme patient
médecins généralistes
cancer
peau, sai
Cancer du sein
Cancer du sein
Médecins
effets d'une radiothérapie
continuité des soins
radiothérapie
cancer
tumeur maligne, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Tomosynthèse mammaire et dépistage du cancer du sein
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/tomosynthese-mammaire-et-depistage-du-cancer-du-sein.html
Le MSSS a mandaté l’INESSS pour déterminer si la tomosynthèse combinée à la mammographie devrait remplacer la mammographie pour le dépistage du cancer du sein dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) et chez les femmes âgées de moins de 50 ans et de 70 ans et plus. L’analyse de la littérature scientifique démontre que plusieurs incertitudes demeurent quant à la valeur ajoutée d’un tel remplacement technologique et aux effets indésirables qui en découlent. Il est également difficile de déterminer si ce remplacement aurait un effet favorable ou défavorable sur les indicateurs de performance du PQDCS. Par conséquent, l’INESSS ne recommande pas l’utilisation de la tomosynthèse combinée à la mammographie pour le dépistage du cancer du sein au Québec.
2018
rapport
Canada
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Cancer du sein
cancer
tumeurs du sein
sein, sai
cancer
dépistage du cancer
Cancer du sein
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein : mythes et réalités
https://www.cancer.be/pr-vention/cancer-du-sein-mythes-et-r-alit-s
Consommer du soja augmente le risque de cancer du sein FAUX. Des études ont clairement montré que la consommation de soja via l’alimentation n’augmente pas le risque de cancer du sein. Allaiter protège la maman du cancer du sein VRAI. Les femmes qui allaitent leur bébé pendant une période prolongée auront moins de risque de développer un cancer du sein que des femmes qui n’allaitent pas. Le cancer du sein n’a rien à voir avec l’alcool FAUX. On sait que l’alcool (éthanol) est une substance cancérigène capable d’altérer l’ADN. L’activité physique protège contre le cancer du sein VRAI… ET FAUX​. 20 % de risque en moins pour les femmes les plus actives La pilule augmente le risque de cancer du sein VRAI, MAIS…​ Une prise précoce (peu après le début de la puberté) et/ou prolongée de la pilule augmenterait légèrement le risque de cancer du sein. Etre en surpoids augmente le risque de cancer du sein VRAI ET FAUX​. Un poids correct, combiné à un régime alimentaire sain et équilibré ainsi qu’à la pratique régulière d’une activité physique peut faire baisser de 30% le risque de cancer. Pour éviter le cancer du sein, il faut faut manger des « superaliments » FAUX. Au lieu de se focaliser sur les ‘super-aliments’, il est préférable d’opter pour une alimentation saine et équilibrée, en variant au maximum l’apport en fruits et en légumes. . Mettre du déodorant augmente le risque de cancer du sein FAUX. Après vérification, il est apparu que ces affirmations ne reposaient pas sur des données scientifiques fiables. Avoir recours à une fécondation in vitro augmente le risque de cancer du sein FAUX​. Selon la plus vaste étude menée à ce jour sur le sujet, publiée dans le prestigieux Journal of the Amercian Medical Association (JAMA), les traitements utilisés pour la stimulation ovarienne nécessaire à la fécondation in vitro (FIV) n’induisent pas de risque plus élevé de cancer du sein. La mammographie est une méthode de prévention du cancer du sein FAUX​. Il s’agit d’une méthode de dépistage et non pas de prévention.
2018
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
information patient et grand public
tumeurs du sein
Cancer du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
La réalisation du dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis cervico-utérin est-elle associée à la réalisation du dépistage du cancer du sein et colorectal chez les femmes de 50 à 65 ans ?: étude ancillaire de l’essai PaCUDALH-Gé
http://www.sudoc.fr/231070535
Introduction : En 2018, en France, le dépistage du cancer du col de l’utérus (CCU) par frottis cervico-utérin (FCU) sera organisé au niveau national. La prévention et le dépistage étant une priorité de santé publique, ce dépistage de cancer sera la 3e campagne organisée en France. Il existe depuis 2004, la mammographie pour le dépistage du cancer du sein, et depuis 2008, la recherche de sang occulte dans les selles pour le cancer colorectal. L’objectif de l’étude est d’analyser si la réalisation du dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis cervico-utérin est associée à la réalisation du dépistage du cancer du sein et colorectal chez les femmes de 52 à 65 ans Matériel et méthode : Étude épidémiologique, observationnelle, chez 24 médecins généralistes de la CPAM des Flandres, pour 2296 patientes, âgées de 52 à 65 ans. La CPAM a fourni une base de données comprenant le nombre de remboursement de FCU, de mammographie et de test immunologique fécal (TIF) sur la période de 2014 à 2016. Cette base de données a été analysé pour rechercher une association entre la réalisation de ces tests de dépistage, ajustée sur l’offre de soins gynécologiques et l’indice européen de défavorisation (EDI). Résultats : Sur ces 2296 patientes, le taux de participation au FCU est de 39.2 %, à la mammographie dans le cadre du dépistage organisé de 10.1 % et au TIF de 21.4 %. Le taux de participation au FCU et à la mammographie est de 2.6 % ; le taux de participation au FCU et au TIF est de 12.6 %. En analyse multivariée, la réalisation du FCU est significativement associée à la réalisation de la mammographie et du TIF, ajustée sur l’EDI et l’offre de soins avec un p 0.0001. Conclusion : La réalisation du FCU était significativement associée à la réalisation d’une mammographie et d’un TIF. L’âge est également un facteur influençant la pratique du FCU.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
cancer du colon; cancer du rectum
collecte de données
Femmes
Cancer du sein
Frottis vaginaux
Femelle
tumeurs du sein
cancer
dépistage du cancer
col de l'utérus, sai
Cancer colorectal
Cancer du sein
cancer du col de l'utérus
Cancer colorectal
cicatrice
test de papanicolaou
tumeurs du col de l'utérus
dû à
glande mammaire de la femme
cancer
Cancer du col de l'utérus
Essais
Cancer du col de l'utérus
utérus, sai
Acrogéria
femmes
Femelle
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales
essais

---
N2-AUTOINDEXEE
L’horloge biologique et les rythmes circadiens impliqués dans le risque de cancer du sein chez les travailleuses de nuit
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01903504/document
L’exposition professionnelle au travail de nuit entraînant des perturbations de l’horloge biologique a été associée à un risque accru d’incidence de cancer du sein chez les femmes. Néanmoins, la qualité méthodologique des études épidémiologiques a fait parfois défaut et le débat scientifique reste toujours d’actualité. Une revue de la littérature a été menée pour faire une mise au point des connaissances sur le sujet et analyser la perspective de la santé au travail. L’étude de 10 méta-analyses et des travaux d’experts incluant 66 articles au total, ainsi que des études épidémiologiques les plus récentes est en faveur d’une augmentation statistiquement significative de l’incidence du cancer du sein chez les travailleuses de nuit. Mais les travaux montrent qu’il n’est toujours pas possible de bien préciser la taille de ce risque ni de définir un seuil critique ou la combinaison intensité/durée d’exposition la plus dangereuse pour la survenue du cancer. Il semble que l’augmentation du risque est modeste. L’excès de risque s’observe surtout chez les femmes ayant été exposées plus de 20 ans, spécialement pendant l’âge adulte jeune, ou lors d’une exposition plus courte mais intense. L’existence d’une relation de type dose/effet est consensuelle. Cette thèse démontre que la santé au travail ne peut pas cibler ce risque de façon exclusive car des facteurs complexes biologiques, environnementaux, comportementaux et professionnels interagissent entre eux. L’approche préventive doit être globale. Pour ce faire, le médecin du travail dispose de divers outils de prévention et de surveillance. Cela est illustré par des cas pratiques auxquels le médecin du travail peut être confronté.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cancer
horloges circadiennes
biologie
tumeur maligne, sai
cancer
Cancer du sein
Risque
horloger
rythme circadien
Cancer du sein
Biologie
la nuit
rythme circadien
femmes qui travaillent
tumeurs du sein
Horloges biologiques
rythme biologique
produits dangereux
risque
horloges biologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer du sein : méthode de détection, intervalle diagnostique et recours aux unités d'évaluation diagnostique spécialisées en Ontario (Canada)
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-10-2018/cancer-sein-methode-detection-intervalle-diagnostique-recours-unites-evaluation-diagnostique.html
Introduction. Le cancer du sein est détecté soit par un examen de dépistage, soit à l'aide de signes et symptômes. Au Canada, les mammographies pour le dépistage du cancer du sein sont offertes dans le cadre de programmes organisés ainsi qu'en contexte indépendant (dépistage opportuniste). Les unités d'évaluation diagnostique (UED) de la province de l'Ontario sont des programmes en établissement qui fournissent des services diagnostiques coordonnés pour le cancer du sein, à la différence des soins habituels où le fournisseur de soins de première ligne organise les examens et les consultations. Cette étude décrit les méthodes de détection, l'intervalle diagnostique et l'utilisation des UED pour le cancer du sein en Ontario.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Méthodes
protestantisme
cancer
enquêteur
diagnostic
Ontario
tumeur maligne, sai
spécial
tumeurs du sein
cancer
Cancer du sein
Canada
Cancer du sein
spécialisation
Méthodes

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis - Utilisation d'EndoPredictMC et ProsignaMC dans les cas de cancer du sein invasif précoce
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/avis-utilisation-dendopredictmc-et-prosignamc-dans-les-cas-de-cancer-du-sei.html
Les tests de profilage d'expression multigénique ont été développés dans le but de préciser le risque de récidive à distance chez les femmes atteintes d’un cancer du sein de façon à restreindre la chimiothérapie adjuvante seulement à celles qui peuvent en tirer des avantages potentiels. Depuis 2012, les patientes québécoises ont accès au test Oncotype DXMC dans le réseau public. Récemment, certaines organisations professionnelles ont recommandé l’utilisation d’EndoPredictMC et de ProsignaMC, des tests d’expression multigéniques de seconde génération. Dans ce contexte, la Direction générale du cancer (DGC) et la Direction de la biovigilance et de la biologie médicale (DBBM) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ont mandaté l’INESSS afin d’évaluer l’efficacité d’EndoPredictMC et de ProsignaMC et de comparer cette dernière à Oncotype DXMC.
2018
false
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
rapport
invasif
cancer
tumeur maligne, sai
précoce
cancer
Cancer du sein
tumeurs du sein
Cancer du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Faisabilité d'une intervention préventive de l'insomnie chez des femmes traitées en chimiothérapie pour un cancer du sein
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/31244
Le présent mémoire doctoral avait pour objectif d’évaluer la faisabilité d’une intervention préventive de l’insomnie chez des femmes atteintes d’un cancer du sein débutant leur chimiothérapie, une population particulièrement à risque de développer des difficultés de sommeil. Cette intervention a été élaborée à partir du protocole de thérapie cognitivecomportementale de l’insomnie (TCC-I) développé par Morin (1993) et de la thérapie cognitive-comportementale de l’insomnie comorbide au cancer autoadministrée développée par Savard, Villa, Simard, Ivers et Morin (2011)
2018
false
false
false
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
français
thèse ou mémoire
Cancer du sein
Insomnie
Femmes
chimiothérapie
insomnie
Insomnie
Cancer du sein
cancer
Femelle
traitement médicamenteux
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
insomnie
Chimiothérapie
chimiothérapie
Traités
cancer
traitement préventif
perturbation du sommeil

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer du sein : prise en charge du lymphœdème d'un membre supérieur
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (417) : 524-526
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55140/0/NewsDetails.aspx
Le traitement de premier choix d'un lymphœdème d'un membre supérieur (gros bras) repose sur une compression continue par bandage multicouches puis par manchon élastique...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
supérieur
Acidémie
Béjel
tous les membres
Fracture induite
oedème lymphatique
Syndrome de l'artère mésentérique supérieure
cancer
cancer
gestion des soins aux patients
tumeur maligne, sai
Cancer du sein
Cancer du sein
Lymphoedème
Bébé collodion
lymphoedème
tumeurs du sein
membre supérieur

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude descriptive des circonstances diagnostiques du cancer du sein chez la femme de moins de 50 ans et place de l’autopalpation mammaire dans cette population
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01804050
Introduction : le cancer du sein est le premier cancer chez la femme en termes d’incidence et de mortalité. Un dépistage organisé existe pour les femmes de 50 à 74 ans et pour les patientes à risque élevé. Cette étude rétrospective visait à décrire les circonstances du diagnostic du cancer du sein chez les femmes hors dépistage et à étudier la place de l’autopalpation dans ce contexte
2018
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
glande mammaire de la femme
cancer
Cancer du sein
collecte de données
cancer du sein chez la femme
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
sein, sai
cancer
tumeurs du sein
population
Auto-examen des seins
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Portrait des carcinomes canalaires in situ dans le Programme québécois de dépistage du cancer du sein
https://www.inspq.qc.ca/publications/2411
Entre 2002 et 2015 dans le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), le taux de détection des carcinomes canalaires in situ (CCIS) variait entre 1,0 et 1,5 CCIS/1 000 mammographies de dépistage et représentaient environ 20 % de tous les cancers du sein détectés. La majorité des mammographies de dépistage qui mènent à la détection d’un CCIS montrent des microcalcifications (87 %), tandis que les autres mammographies de dépistage anormales montrent, dans une plus grande proportion, des masses. Une proportion considérable des CCIS détectés affiche des caractéristiques histopathologiques associées à un risque accru de progression : 40 % ont un grade nucléaire élevé, 22 % mesurent 2 cm ou plus, 68 % présentent de la nécrose, 22 % sont dispersés à travers le sein et 25 % montrent un aspect architectural de type comédocarcinome. Les CCIS détectés de grade nucléaire élevé, par rapport à ceux de grade faible ou intermédiaire, combinent plus souvent au moins une autre caractéristique associée au risque de progression comme la présence de nécrose ou l’aspect architectural de type comédocarcinome. Cette étude a permis de décrire les CCIS diagnostiqués parmi les participantes au programme pour une première fois dans le cadre de l’évaluation du PQDCS. Ce premier portrait des CCIS du PQDCS constitue un point de référence pour un suivi dans le futur de cette population.
2018
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
cancer
Portrait
dépistage du cancer
carcinome intracanalaire non infiltrant
Cancer du sein
tumeurs du sein
portraits comme sujet
Carcinome canalaire
Programmes
cancer
Cancer du sein
Carcinome canalaire
dépistage du cancer
Portrait
programmes
carcinome canalaire
Dépistage précoce du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Chirurgie du sein dans le cancer du sein métastasé
http://www.cochrane.org/fr/CD011276/chirurgie-du-sein-dans-le-cancer-du-sein-metastase
Question de la revue Chez les femmes atteintes d'un cancer du sein métastasé (lorsque le cancer s'est propagé à d'autres parties du corps), quelle est l’efficacité de la chirurgie du sein (mastectomie : ablation totale du sein, y compris le mamelon et l’aréole ; ou tumorectomie : ablation de la tumeur et du tissu mammaire environnant, en épargnant mamelon et aréole) combinée à un traitement médical (tel que la chimiothérapie et un traitement hormonal) par rapport à un traitement médical seul ?
2018
false
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Cancer du sein stade IV
résultat thérapeutique
médecine factuelle
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Cancer du sein
Cancer du sein stade IV
analyse de survie
tumeurs du sein
métastase tumorale
Cancer du sein
tumeurs du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel cancer du sein invasif
https://onconormandie.fr/wp-content/uploads/2018/02/REFERENTIEL-NORMAND-SEIN-version02-02-18-4.pdf
Ce document décrit les modalités de la prise en charge thérapeutique et de la surveillance post-thérapeutique des patientes présentant un cancer du sein invasif non métastatique.
2018
false
false
false
OncoNormandie
France
français
recommandation professionnelle
cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
Cancer du sein
Cancer du sein
invasif
cancer

---
N1-VALIDE
Quel rôle pour le test Mammaprint dans les décisions de chimiothérapie adjuvante en cas de cancer du sein au stade précoce ?
https://kce.fgov.be/fr/quel-r%C3%B4le-pour-le-test-mammaprint%C2%AE-dans-les-d%C3%A9cisions-de-chimioth%C3%A9rapie-adjuvante-en-cas-de-cancer
Après une première étude en 2015, le KCE cherche à nouveau à vérifier si un test génomique appelé MammaPrint peut aider les médecins à choisir s’ils doivent prescrire ou non une chimiothérapie aux femmes atteintes d’un cancer du sein au stade précoce. Une chimiothérapie qui s’impose si elles courent un risque élevé de développer des métastases, mais qui peut être évitée si l’on est certain que ce risque de métastases est (quasi) nul. L’enjeu n’est pas mince, car on connaît la lourdeur de ces traitements et leur impact désastreux sur la qualité de vie. Les femmes et leurs médecins doivent donc assumer un difficile arbitrage entre souffrir avec certitude aujourd’hui et l’espoir, mais l’espoir seulement, d’être débarrassées du crabe demain...
2018
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
anglais
rapport
MAMMAPRINT
analyse de profil d'expression de gènes
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs du sein
tumeurs du sein
Test pharmacogénomique
Prise de décision clinique
carcinome du sein au stade précoce
qualité de vie
continuité des soins
médecine factuelle
Appréciation des risques
stade limité
métastase tumorale
risque

---
N1-VALIDE
Tatouage 3D de reconstruction après un cancer du sein
http://tatouage-3d-reconstruction-cancer-du-sein.fr/
Ce site vise à vous informer sur la technique du tatouage 3D de reconstruction de l'aréole et du mamelon après une mastectomie, utilisée en enseignée aux Etats-Unis et développée en France par Alexia Cassar
false
false
false
France
français
tumeurs du sein
mastectomie
information patient et grand public
tatouage
en trois dimensions

---
N1-VALIDE
Mastectomie controlatérale comme alternative à la reconstruction mammaire
Cancer du sein et double mastectomie
http://www.ethique-cancer.fr/avis/saisine-ndeg34
Une patiente, Madame L, saisit le Comité éthique et cancer parce qu’elle est confrontée à ce qu’elle considère comme un défaut de prise en charge de son cancer du sein. Madame L. a subi une mastectomie totale du sein gauche. Ayant choisi de ne pas faire de reconstruction mammaire, Madame L. préfère avoir une mastectomie totale du sein droit. Il en va pour elle de son bien-être psychologique considéré comme nécessaire à sa « guérison », et donc de sa santé. Or, Madame L apprend que la seconde mastectomie ne sera pas prise en charge par la sécurité sociale. Elle annonce vouloir quand même procéder à cette nouvelle opération, même si cela doit être intégralement à ses frais.
2018
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
recommandation
tumeurs du sein
mastectomie
mastectomie prophylactique controlatérale
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
ADEMAS - Association pour le Dépistage des Maladies du Sein - Alsace
http://www.ademas-alsace.com/
L'ADEMAS-ALSACE est une Association de droit local sans but lucratif qui regroupe les professionnels impliqués dans la campagne de dépistage du cancer du sein en Alsace.
false
N
Mulhouse
France
Haut-Rhin
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
mammographie
Dépistage de masse
association professionnels santé
information patient et grand public
assistance par téléphone
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
AMHDCS - Association Montpellier Hérault Dépistage du Cancer du Sein
http://www.mammobile.com/
Comment bénéficier d'un mammotest ? calendriers de passage des mammobiles ; communes adhérentes
false
N
Montpellier
France
Hérault
français
association patients
unité itinérante santé
tumeurs du sein
tumeurs du sein
mammographie
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Mammo.ca
http://www.mammo.ca/
Ce site vise à démystifier la mammographie et à fournir de l'information sur le rôle du médecin radiologiste, dans le cadre du dépistage et du traitement du cancer du sein.
false
N
ARQ - Association des Radiologistes du Québec
Montréal
Canada
Québec
français
tumeurs du sein
mammographie
rôle médical
information patient et grand public
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer du sein - évaluation du suivi épidémiologique - situation au 31 décembre 2000
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Dépistage+du+cancer+du+sein+-+évaluation+du+suivi+épidémiologique+-+situation+au+31+décembre+2000
note méthodologique, populations (cahier des charges, participation des femmes au programme), méthodes (recueil des données et contrôle de qualité, référentiel, vague de dépistage), situation au 31 Décembre 2000 (indicateurs d'impact, taux de participation au programme, taux de fidélisation), indicateurs de qualité ; 40 pages
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
étude évaluation
études de suivi
rapport
tumeurs du sein
mammographie
Dépistage de masse
indicateurs d'état de santé
tumeurs du sein
tumeurs du sein
Dépistage de masse
Dépistage de masse
tumeurs du sein
France
programmes nationaux de santé
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage individuel du cancer du sein chez les femmes à haut risque en médecine générale : états des lieux des pratiques, motivations et freins à sa réalisation
http://www.sudoc.fr/225666243
La HAS a publié en mars 2014 de nouvelles recommandations sur le dépistage individuel du cancer du sein. Dans ce contexte nous avons étudié la question : Quelles sont les pratiques et les attitudes du médecin généraliste dans le repérage et le dépistage individuel du cancer du sein chez les femmes à risque élevé ?
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
Médecine
Risque
Femelle
Femmes
Femmes médecins
Cancer du sein
Cancer
Dépistage
Médecine d'État
Médecine générale
Motivation
médecine
risque
femmes médecins
femmes
région mammaire
tumeurs du sein
Appréciation des risques
diagnostic
médecins généralistes
médecine de famille
médecine d'État
médecine générale
accomplissement
motivation
adhésion aux directives
Dépistage précoce du cancer
Femelle
tumeurs
Dépistage de masse

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des symptômes dépressifs dans le contexte du cancer du sein : comparaison de la thérapie cognitive et de la luminothérapie
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/28210
Cette thèse doctorale porte sur le traitement des symptômes dépressifs dans le contexte de cancer du sein non-métastatique. Une étude contrôlée randomisée, effectuée auprès de 62 patientes, a comparé les effets de la luminothérapie à ceux d'un traitement plus standard, soit la thérapie cognitive (TC)
2017
false
true
false
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
français
thèse ou mémoire
photothérapie
trouble dépressif
thérapie cognitive
dépression
tumeurs du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
La pratique infirmière en soins palliatifs auprès de patients atteints de cancer au sein d'une équipe interdisciplinaire : une étude de cas au Liban
http://hdl.handle.net/20.500.11794/28129
Problématique : Les soins palliatifs sont des soins délivrés par une équipe interdisciplinaire, dans une approche holistique, afin d'améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d'une maladie grave et potentiellement mortelle. Selon le World Health Organization et la Worldwide Palliative Care Alliance (2014), des inégalités dans les formations et le manque d’organisation des soins palliatifs dans plusieurs pays n’ont pas favorisé le développement de la pratique infirmière dans ce domaine. Ainsi, cette situation a entraîné des disparités dans la prestation et les services de soins palliatifs entre différents pays. Au Liban, les infirmières sont peu préparées à délivrer des soins palliatifs et la pratique dans ce domaine est peu documentée. But : Cette étude visait à comprendre l’exercice de la pratique infirmière en soins palliatifs dans une région du Liban, auprès de patients atteints de cancer en fin de vie et au sein d’une équipe interdisciplinaire.
2017
false
false
false
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
français
thèse ou mémoire
soins palliatifs
équipe soignante
soins palliatifs
Cancer du sein
tumeurs du sein
malades en phase terminale
atteint
études interdisciplinaires
Soins aux patients
a comme patient
Équipement
Liban
étude de cas
Soins palliatifs
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer du sein
Pratique
cancer
soins aux patients
équipement et fournitures
présentations de cas

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer du sein chez l’homme: à propos de 40 cas et revue de la littérature
Pan Afr Med J. 2017; 28: 287
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5903709/
Le cancer du sein chez l'homme est une affection rare représentant environ 1% de tous les cancers du sein et moins de 1% de l'ensemble des néoplasies masculines. L'objectif de notre étude est de décrire les différents aspects cliniques, histologique, pronostic et thérapeutiques de cette tumeur rare afin de contribuer à l'amélioration de la prise en charge de cette affection
2017
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis d'Amérique
français
article de périodique
tumeurs du sein
tabagisme ex
Angor de Prinzmétal
littérature de revue
Littérature
Technologie, industrie et agriculture
bronchite aigue ex
littérature de revue comme sujet
revue de la littérature
Polyartérite noueuse
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
proposant
Cancer du sein
Cancer du sein
revue de la littérature

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer du sein de stade précoce : la désescalade thérapeutique sélective
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-563/Cancer-du-sein-de-stade-precoce-la-desescalade-therapeutique-selective
La survie des patientes ayant présenté un cancer du sein s’est considérablement améliorée grâce à la radiothérapie et aux traitements systémiques adjuvants. Au vu des effets adverses liés à ces traitements, un effort de désescalade thérapeutique a été entrepris en ce qui concerne la chirurgie et plus récemment les traitements adjuvants. La chirurgie conservatrice du sein et l’abandon du curage axillaire sont possibles pour la majorité des patientes sans altérer leur survie. Les nouvelles techniques de radiothérapie et la prise en compte de la biologie tumorale ont permis de mieux protéger les organes périphériques, voire éviter le traitement chez certaines patientes à bas ri