Libellé préféré : anurie;

Définition du MeSH : Incapacité de former ou excréter l'urine. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : anurique;

Définition VIDAL : Arrêt de production de l'urine par les reins, lié à une cause infectieuse, toxique ou médicamenteuse.;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Incapacité de former ou excréter l'urine. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Insuffisance rénale aiguë - anurie
http://campus.cerimes.fr/urologie/enseignement/urologie_15/site/html/1.html
pour comprendre, diagnostic, insuffisance rénale aiguë fonctionnelle, insuffisance rénale aiguë obstructive, insuffisance rénale aiguë organique, complications évolutives et pronostic, prise en charge de l’insuffisance rénale aiguë, prévention de l’insuffisance rénale aiguë, annexes, points essentiels, version enseignants
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Urologie
France
343. Insuffisance rénale aiguë _ Anurie
cours
épreuves classantes nationales
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
anurie
atteinte rénale aigüe

---
N3-AUTOINDEXEE
Anurie obstructive révélatrice d'un lymphome uro-génital
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140073/TEXF-PU-2004-00140073.PDF
Les auteurs rapportent l’observation d’un lymphome uro-génital à localisations multiples chez un patient ayant consulté pour oligo-anurie. L’examen clinique a retrouvé une masse hypogastrique et prostatique de consistance dure et une grosse bourse gauche. L’échographie abdomino-pelvienne et scrotale ont objectivé une tumeur prostatique, une formation tissulaire hypogastrique, des lésions nodulaires hépatiques et des adénopathies coeliaques avec urétérohydronéphrose (UHN) bilatérale et une masse intra-scrotale hétérogène au contact du pôle inférieur du testicule gauche. Le bilan biologique a retrouvé une insuffisance rénale sévère. Après une séance d’hémodialyse et une néphrostomie percutanée echoguidée droite, une imagerie par résonance magnétique (IRM) pelvienne a montré une volumineuse masse pelvienne intervésico-rectale, une biopsie transrectale de la masse a confirmé le diagnostic de lymphome non-Hodgkinien ( LNH ) de haut grade de malignité de phénotype B de type lymphoblastique. L’attitude thérapeutique a consisté en une chimiothérapie selon le protocole LMB 93, l’évolution était favorable avec normalisation de la fonction rénale et rémission complète 1 mois après l’induction. Actuellement le patient est toujours en rémission complète avec un recul de 12 mois. À travers cette observation et une revue de la littérature, les auteurs discutent les aspects diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de cette localisation rare.
2004
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
divulgation
anurie
lymphomes
lymphome malin, sai

---
Courriel
19/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.