Libellé préféré : Hypoxie;

Synonyme CISMeF : hypoxémie artérielle; anoxémie artérielle;

Synonyme MeSH : déficit en oxygène;

Hyponyme MeSH : Hypoxémie; Anoxémie;

Terme MeSH Related : Hypoxie;

Hypéronyme CISMeF : anoxie;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Préconisations-Oxygénothérapie à Haut Débit (OHD)
COVID-19
https://sfar.org/download/preconisations-oxygenotherapie-a-haut-debit-ohd/?wpdmdl=25797&refresh=5e8480b3a4e611585742003
Ces préconisations s’appliquent aux patients suspects ou confirmés Covid-19hypoxémiques nécessitant une oxygénothérapie. Elles tiennent compte de paramètres qui –en dehors du contexte actuel –n’auraient pas nécessairement été pris en compte. La prise encharge des patients Covid-19 en ventilation spontanée sous OHD doit être réalisée avec les mêmes précautions d’habillage, de port de masque et de lunettesrecommandées pour la prise en charge des patients Covid-19. Cependant, pour le masque, compte tenu du risque d’aérosolisation avec cette technique, nous préconisons l’utilisation d’un masque FFP2. Compte tenu du risque d’aggravation rapide de ces patients, une surveillance stricte est indispensable Le score ROX1,2(et ses variations au cours du temps) peut être utile (cf algorithme)(il n’est en aucun cas la panacée!)c’est un outil qui a l’avantage de la simplicité (peut être calculer par les étudiants hospitaliers, les soignants) pour aider:-à la surveillance de ces patients-à identifier des patients qui s’aggravent-à la décision d’intubation NB: l’algorithme proposé en fin de document n’est qu’un élément parmi d’autres de la décision d’intubation. En l’absence de données chez les patients Covid-19, les seuils proposés sont ceux issus depatients en IRA hypoxémique non Covid.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Hypoxie
algorithme
recommandation professionnelle
COVID-19
oxygénothérapie
oxygénothérapie
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
57 – VNI versus optiflow en pré-oxygénation d’une intubation orotrachéale pour une insuffisance respiratoire hypoxémique
https://www.srlf.org/57-vni-versus-optiflow-en-pre-oxygenation-dune-intubation-orotracheale-pour-une-insuffisance-respiratoire-hypoxemique/
Le Pr Jean-Pierre Frat, qui est PUPH dans le service de MIR de l’Hôpital de Poitiers, nous parle son étude concernant la « VNI versus optiflow en pré-oxygénation d’une intubation orotrachéale pour une insuffisance respiratoire hypoxémique ». Aucun lien d’intérêt déclaré. Sommaire : Pouvez-vous nous expliquer le contexte scientifique qui a justifié la réalisation de cette étude ? Pouvez-vous nous décrire la population incluse et les principaux résultats de l’étude ? Quelles sont d’après-vous les principales limites de cette étude ? Cette étude doit-elle modifier notre pratique quotidienne, et si oui comment ?
2020
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
document sonore
ventilation non effractive
Hypoxie
OXYGENE
insuffisance respiratoire
Prairie
Hypoxémie
Insuffisance respiratoire hypoxémique
intubation
oxygène
oxygénateurs
insuffisance respiratoire
oxygène
intubation
diminution de l'apport d'oxygène
Acouphène
insuffisance respiratoire
oxygène

---
N1-SUPERVISEE
BAVU or not BAVU ? Est-ce réellement une question pour l’intubation trachéale des patients de réanimation ?
https://sfar.org/bavu-or-not-bavu-est-ce-reellement-une-question-pour-lintubation-tracheale-des-patients-de-reanimation/
Contexte L’intubation trachéale des patients critiques en réanimation est un acte à très haut risque de complications, d’autant plus si celle-ci est difficile. Ainsi, l’étude française Frida-Réa conduite par l’équipe de Jaber et coll en 2013 a identifié un taux de complications de 51% en cas de difficulté d’intubation (36% en l’absence de difficulté d’intubation) 1. Les complications sévères observées incluaient notamment un risque d’hypoxémie profonde, d’état de choc, d’arrêt cardiaque et de décès. En cas de difficulté d’intubation, l’optimisation préalable de l’hémodynamique et des réserves en oxygène (pré-oxygénation) du patient sont indispensables 2. La littérature est assez riche en ce qui concerne les techniques de pré-oxygénation (BAVU, ventilation non-invasive (VNI) 3, oxygénothérapie nasale à haut débit (ONHD) 4, 5, voire VNI et ONHD 6). La technique à privilégier reste débattue et liée au type de patient (médical ou chirurgical) comme à l’expertise du praticien réalisant ce geste technique. Par contre, la réalisation d’une ventilation pendant l’apnée du patient, après l’induction anesthésique et avant la laryngoscopie, n’a jamais fait l’objet d’une étude de grande envergure.
2019
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
respirateurs artificiels
intubation trachéale
intubation trachéale
Maladie grave
Hypoxie
Ventilation à pression positive
unités de soins intensifs
oxygène
616.102 5 - Réanimation cardio-respiratoire
lecture critique d'article
intubation trachéale

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégies thérapeutiques par conditionnement hypoxique : modalités pratiques et effets sur la santé cardio-respiratoire et métabolique
http://www.theses.fr/2018GREAS020
L’hypoxie désigne une baisse de la biodisponibilité en oxygène au niveau tissulaire. La combinaison de l’hypoxie intermittente et de l’hypercapnie est identifiée dans le cadre de plusieurs maladies respiratoires comme un élément physiopathologique déterminant. Cependant, des travaux de recherche suggèrent qu’une exposition à l’hypoxie hypo- ou normocapnique à l’éveil peut améliorer la santé cardiovasculaire. La combinaison d’une exposition hypoxique et de l’entraînement à l’effort est utilisée par les athlètes pour améliorer la performance sportive aérobie. Des études pilotes récentes y compris chez le malade chronique indiquent que l’exposition à l’hypoxie modérée au repos ou à l’effort chez le patient est susceptible d’induire des gains significatifs en termes de santé cardiovasculaire, de composition corporelle et de statut métabolique.Nous nous sommes intéressés aux effets cardiorespiratoires et tissulaires de l’exposition hypoxique normobarique chez le sujet sain et chez la personne en surpoids ou obèse présentant un risque ou des anomalies cardio-métaboliques. Nous avons étudié l’efficacité de 2 types de conditionnement au repos consistant en une hypoxie continue ou une hypoxie intermittente et un entraînement à l’effort hypoxique par comparaison à la situation normoxique. Nous avons tout d’abord étudié les effets d’une exposition hypoxique à court terme au repos chez 14 sujets sains. Nous avons ensuite étudié les effets cardiorespiratoires, tissulaires, vasculaires et métaboliques d’un programme de conditionnement hypoxique normobarique à moyen terme au repos chez 35 patients en surpoids ou obèse. [...]
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
hypoxis
Emballage de produit
diminution de l'apport d'oxygène
métabolisme
fonction métabolique générale
Thérapeutiques
santé
Thérapeutiques
Pratique
Conditionnement
Thérapeutique
Métabolisme
Conditionnement
Hypoxie
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Oxygénothérapie pour les enfants: manuel à l’usage des agents de santé
http://www.who.int/maternal_child_adolescent/documents/child-oxygen-therapy/fr/
Ce manuel répond aux besoins de mieux détecter l’hypoxémie et d’utiliser l’oxymétrie de pouls, les systèmes de distribution et d’administration d’oxygène et la surveillance des patients sous oxygénothérapie. De plus, le manuel décrit l’utilisation pratique de l’oxymétrie de pouls, et des concentrateurs et bouteilles d’oxygène. et aux autres professionnels paramédicaux intervenant dans les soins prodigués aux enfants. Il peut également servir de ressource dans les établissements de formation initiale du corps médical et paramédical.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
oxygénothérapie
enfant
nouveau-né
Hypoxie
ventilation en pression positive continue

---
N1-SUPERVISEE
De faibles taux d'oxygène dans le sang par rapport aux taux normaux d'oxygène dans le sang chez les patients gravement malades et ventilés
http://www.cochrane.org/fr/CD009931/de-faibles-taux-doxygene-dans-le-sang-par-rapport-aux-taux-normaux-doxygene-dans-le-sang-chez-les-patients-gravement-malades-et-ventiles
Objectifs : Nous avons évalué si l'hypoxémie permissive (qui acceptait un plus faible PaO 2 que la pratique actuelle) chez les patients gravement malades et ventilés mécaniquement affecte la morbidité du patient et la mortalité. Nous avions prévu d'effectuer des analyses en sous-groupes et de sensibilité et d'examiner le rôle des biais pour déterminer le niveau des preuves fournies
2014
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Hypoxie
oxygène
ventilation artificielle
mortalité
morbidité
unités de soins intensifs

---
N1-SUPERVISEE
Hydralazine pour les nourrissons souffrant d'insuffisance respiratoire hypoxémique persistante
http://www.cochrane.org/fr/CD009449
Passer en revue les données actuelles sur les bénéfices et les préjudices du traitement par hydralazine chez les nourrissons souffrant d'insuffisance respiratoire hypoxémique persistante.
2013
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
nourrisson
résultat thérapeutique
hydralazine
hypertension pulmonaire
Hypoxie
insuffisance respiratoire
antihypertenseurs
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour l’oxygénothérapie chez l’enfant en situations aiguës et chroniques
évaluation du besoin, critères de mise en route, modalités de prescription et de surveillance
https://www.sfpediatrie.com/sites/www.sfpediatrie.com/files/medias/documents/oxygene_aigu_chro_0.pdf
3 L’oxygénothérapie de l’enfant est une thérapeutique fréquemment administrée en situation aiguë (d’urgence), plus rarement en situation chron ique. Cette thérapeutique efficace nécessite une évaluation rigoureuse des besoins en oxygène (O 2 ) et du terrain sur lequel l'indication est posée. Le corollaire est d'éviter les oxygénothérap ies inutiles, voire délétères. La Société Pédiatrique de Pneumologie et d'Allergol ogie (SP²A) a proposé, en mai 2010, d'établir des recommandations sur l’évaluation des besoins en O2, les modalités de prescription et de surveillance d’une oxygénothérap ie, hors ventilation invasive et non invasive et hors période néonatale. Ces recommandations sont proposées par un groupe de pilotage composé d’experts.
10.1016/j.rmr.2013.03.002
2013
false
true
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
recommandation pour la pratique clinique
oxygénothérapie
enfant
Hypoxie
Surveillance transcutanée des gaz du sang
nourrisson
mucoviscidose
oxygénothérapie
Maladie aigüe
maladie chronique

---
N1-VALIDE
L'utilisation d'oxyde nitrique inhalé chez les nouveau-nés
http://www.cps.ca/fr/documents/position/utilisation-oxyde-nitrique-inhale-chez-les-nouveau-nes
L'oxyde nitrique (NO) joue un rôle majeur dans la régulation du tonus musculaire vasculaire (1). L'administration de NO inhalé (iNO) a émergé comme nouvelle forme de traitement de l'insuffisance respiratoire hypoxémique chez les nouveau-nés ayant une pression vasculaire pulmonaire qui demeure élevée et entraîne une dérivation droite-gauche du sang par le foramen ovale, le canal artériel et les voies intrapulmonaires, qu'on désigne par hypertension pulmonaire persistante du nouveau-né (HPPN) (2-4). De récentes études ont porté sur le rôle de l'iNO chez les nourrissons prématurés. Il est important que les professionnels de la santé qui soignent des nouveau-nés sachent comment bien utiliser l'iNO. Le présent point de pratique vise à résumer l'information probante sur l'utilisation de l'iNO dans la prise en charge de l'hypoxémie marquée du nouveau-né.
2012
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
nouveau-né
monoxyde d'azote
persistance de la circulation foetale
Hypoxie
insuffisance respiratoire
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Ventilation avec pression extrathoracique négative continue ou ventilation spontanée avec pression expiratoire positive par rapport à la ventilation conventionnelle pour les enfants souffrant d'insuffisance respiratoire aiguë hypoxémique
http://www.cochrane.org/fr/CD003699
L'insuffisance respiratoire aiguë hypoxémique (IRAH) est une importante cause de mortalité et de morbidité chez les enfants. La ventilation en pression positive constitue actuellement le traitement standard. Elle présente toutefois des complications. La ventilation avec pression extrathoracique négative continue (CNEP) ou la ventilation spontanée avec pression expiratoire positive appliquée selon des approches non invasives (CPAP-Ni) ont montré certains effets bénéfiques dans des essais non contrôlés réalisés sur des animaux et des humains.
2011
false
true
false
Cochrane
France
respirateurs à pression négative
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant
insuffisance respiratoire
Hypoxie
ventilation en pression positive continue

---
N1-SUPERVISEE
HYPOBARE (Milieu hypobare)
http://forsapre.fr/archives/fiches_fan/hypobare-milieu-hypobare
Définition de la nuisance ou situation dangereuse, danger, tâches et postes, niveau d'exposition, condition d'exposition, facteurs individuels, barème de décision, contenu des actions, remarques.
2010
false
true
false
FORSAPRE - Le site de la santé au travail dans le BTP
France
information scientifique et technique
pression atmosphérique
altitude
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
facteurs de risque
Hypoxie

---
N3-AUTOINDEXEE
Une cause rare de dyspnée et d'hypoxémie : le syndrome de platypnée-orthodéoxie
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-23/30466
2005
article de périodique
syndrome
Hypoxie
dyspnée
dyspnee
causalité
Hypoxémie

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
20/09/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.