Libellé préféré : animaux domestiques;

Synonyme CISMeF : animal de la ferme;

Synonyme MeSH : Animal domestique; animaux domestiqués; Animal domestiqué;

Hyponyme MeSH : Animaux de ferme; Animal de ferme;

Définition MeSH INSERM : Animaux devenus adaptés, par l'élevage en captivité, à une vie étroitement liée à l'homme. Sont compris les animaux domestiqués par l'homme pour vivre à la ferme (chevaux, bétail, moutons) et les animaux de compagnie (chiens, chats, chevaux).;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux domestiques
Mis à jour le 24/03/2020
https://www.anses.fr/fr/content/covid-19-pas-de-transmission-par-les-animaux-d%E2%80%99%C3%A9levage-et-les-animaux-domestiques-1
L’émergence en Chine fin 2019 d’une nouvelle maladie à coronavirus, COVID-19, et sa rapide expansion à travers le monde ont conduit à une mobilisation forte et rapide des chercheurs et des autorités sanitaires pour mieux connaître le virus en cause et mieux s’en protéger. Il a rapidement été établi que ce virus, nommé SARS-CoV2, se transmet d’homme à homme. En France, l’Anses a été sollicitée pour évaluer, au vu des connaissances scientifiques disponibles, la possibilité de la transmission de la maladie COVID-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques ou d’aliments contaminés. L’Anses a rendu son rapport le 11 mars 2020. Au vu des connaissances scientifiques alors disponibles, elle a conclu qu’il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation de la maladie. Par ailleurs, aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliments contaminés puisse conduire à une infection par voie digestive.
2020
false
false
false
ANSES
France
infections à coronavirus
aliments
hygiène
contamination des aliments
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
animaux domestiques
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux domestiques
https://www.anses.fr/fr/content/covid-19-pas-de-transmission-par-les-animaux-d%E2%80%99%C3%A9levage-et-les-animaux-domestiques
Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques ou d’aliments contaminés, l’Anses a réuni en urgence un groupe d’experts spécialisés pour répondre à cette question. Sur la base de leur rapport, elle conclut qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du virus SARS-CoV-2 à l’origine de cette maladie. En conséquence, une éventuelle transmission par un aliment implique nécessairement la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, lors de sa manipulation ou de la préparation du repas. Dans ce contexte, tout type d’aliment peut être concerné (produits animaux, produits végétaux). Par ailleurs, si aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliments contaminés puisse conduire à une infection par voie digestive, la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue. L’Agence rappelle que la cuisson et les bonnes pratiques d’hygiène, lors de la manipulation et la préparation des denrées alimentaires, préviennent efficacement la contamination des aliments par le virus SARS-CoV-2.
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
animaux de compagnie
transmission de maladie infectieuse
information scientifique et technique
animaux domestiques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
AVIS complété de l'Anses relatif à une demande urgente sur certains risques liés au Covid-19
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0037-1.pdf
Au moment où la France esten phase 2 de la gestion épidémique, et selon les termes de la saisine, il est demandé à l’Anses de se prononcer sur:-Le rôle potentiel des animaux domestiques (animaux derente et de compagnie) dans la propagation du virus SARS-CoV-2;-Lerôle potentiel des aliments dans la transmission du virus
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
animaux domestiques
animaux de compagnie
aliments
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
rapport
Appréciation des risques
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Animaux de compagnie et santé
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/407_Animaux_de_compagnie.pdf
De nombreuses études se sont intéressées aux interférences entre la présence d'un animal de compagnie et la santé de son « propriétaire » humain. Celles des années 80 insistaient sur les effets positifs de ce compagnonnage1 : de la réduction du risque cardiovasculaire, y compris une survie plus longue après infarctus du myocarde, à la sensation de bien-être physique et psychologique, en passant par la diminution de la fréquence des crises d'asthme et des rhinites allergiques chez les enfants accoutumés à ces animaux familiers. L'inventaire actualisé est plus mesuré, mais toujours positif. Le commentaire épidémiologique qui l'accompagne2 souligne les quelques problèmes relevés. Le BMJ y ajoute pour faire bonne mesure un point de vue contradictoire qui demande de prendre au sérieux les risques de la possession d'un chien Noël ! Mais à méditer tout de même avant d'accueillir ce charmant chiot qui plait tant au petit. Son passage à l'âge adulte peut réserver quelques surprises parfois désagréables…
2005
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
animaux domestiques
article de périodique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
10/08/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.