Libellé préféré : Mésusage de médicament;

Synonyme MeSH : Abus de médicament;

Hyponyme MeSH : Mésusage de médicament délivré sans ordonnance; Mésusage de médicament en vente libre; Mésusage de médicament non soumis à prescription médicale; Mésusage de médicament vendu sans ordonnance;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
TRAMADOL : une mesure pour limiter le mésusage en France - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/TRAMADOL-une-mesure-pour-limiter-le-mesusage-en-France-Point-d-information
Sur proposition du directeur général de l’ANSM, la durée maximale de prescription des médicaments antalgiques contenant du tramadol (voie orale)* est réduite de 12 mois à 3 mois, pour limiter leur mésusage ainsi que les risques de dépendance. Elle sera applicable à compter du 15 avril 2020. Au-delà de 3 mois, la poursuite d’un traitement par tramadol (voie orale) nécessitera une nouvelle ordonnance.
2020
false
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Mésusage de médicament
mauvais usage des médicaments prescrits
tramadol
tramadol
tramadol
France
analgésiques morphiniques
TRAMADOL
troubles liés à une substance
durée de traitement
administration par voie orale
analgésiques morphiniques
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
information sur le médicament
BIODALGIC
CONTRAMAL
CONTRAMAL LP
MONOALGIC LP
MONOCRIXO LP
OROZAMUDOL
TAKADOL
TOPALGIC
TOPALGIC LP
ZAMUDOL
ZAMUDOL LP
ZUMALGIC
IXPRIM
ZALDIAR
TRAMADOL/PARACETAMOL
TRAMADOL LP
SKUDEXUM

---
N1-SUPERVISEE
Antalgiques opioïdes : l’ANSM publie un état des lieux de la consommation en France - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Antalgiques-opioides-l-ANSM-publie-un-etat-des-lieux-de-la-consommation-en-France-Point-d-Information
La prévention des risques liés aux antalgiques opioïdes est une préoccupation majeure des autorités de santé. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie un rapport sur la consommation des antalgiques opioïdes en France, s’inscrivant ainsi dans une démarche de surveillance globale de l’utilisation des médicaments utilisés dans la prise en charge de la douleur...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
rapport
analgésiques morphiniques
Mésusage de médicament
France
utilisation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Point d’information concernant l’augmentation des cas sanitaires graves en lien avec l’usage détourné de protoxyde d’azote
https://www.sfmu.org/upload/30_vieprofessionnelle/4_outils_pro/6_alertessanitaires/minsante_corruss_protoxyde_azote.pdf
L’usage détourné du protoxyde d’azote connait une recrudescence récente avec une évolution des modes d’usage et des publics concernés qui s’accompagne de cas graves. Alors que cet usage détourné était connu en milieu festif alternatif, une extension est observée à d’autres contextes festifs (soirées étudiantes dont soirées médecine, festivals…) et à denouveaux publics (jeunes impliqués dans le trafic de stupéfiants, personnes précaires, collégiens et lycéens)[1]. De plus, sont observés des cas de consommations répétées, voire quotidiennes, au long courset en grande quantité. La visibilité de ces pratiques s’est accrue ces derniers mois avec l’abandon de grandes quantités de cartouches usagées dans l’espace public, dans plusieurs régions (Hauts-de-France, Occitanie, lle-de-France…). Cette évolution s'accompagne d'une augmentation du nombre de signalements d'effets sanitaires graves aux centres d’addictovigilance (CEIP-A), dont des cas d’atteintes du système nerveux central et de la moelle épinière. Depuis janvier 2019, 25 signalements d’effets sanitaires sévères ont été notifiés au réseau d’addictovigilance, dont 10 avec des séquelles pour certains cas, 8 provenant de la région Hauts-de-France. Quatre cas de scléroses combinées de la moelle, un cas de tétraparésie, une paraplégie, une polyradiculonévrite aiguë et une myélite transverse ont notamment été signalés en lien avec l’inhalation de protoxyde d’azote. Vous trouverez ci-joint un point d’information destiné à favoriser la prévention, le diagnostic et la mise en place d’une prise en charge thérapeutique rapide et adaptée des usagers concernés, à renforcer le signalement des cas ainsi que la diffusion de messages de vigilance aux usagers.
2019
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
Mésusage de médicament
Appréciation des risques
information scientifique et technique
protoxyde d'azote

---
N1-SUPERVISEE
Augmentation des cas graves en lien avec l’usage détourné de protoxyde d’azote (« gaz hilarant ») : les autorités sanitaires alertent sur les dangers de cette pratique
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/augmentation-des-cas-graves-en-lien-avec-l-usage-detourne-de-protoxyde-d-azote
Face à l’augmentation récente des cas de troubles neurologiques graves en lien avec un usage détourné du gaz protoxyde d’azote, les autorités sanitaires, en lien avec la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) et l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), mettent en garde sur les dangers de cette pratique, même occasionnelle.
2019
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
Mésusage de médicament
information scientifique et technique
protoxyde d'azote

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments antalgiques opioïdes : ce qu'il faut savoir, ce qu'il faut faire
http://www.respadd.org/wp-content/uploads/2018/10/Livret-opioides-1.pdf
Ce livret s’attache à donner aux professionnels de santé des informations essentielles sur ces médicaments pour bien les prescrire et accompagner leur délivrance de conseils de bon usage. Savoir les prescrire implique aussi de penser et de savoir, les déprescrire en cas d’inefficacité ou d’effets indésirables. C’est un des outils qui participera à prévenir une potentielle crise des opioïdes en France tout en assurant aux patients un soulagement de leur douleur grâce à un accès large et sécurisé à ces médicaments...
2018
false
false
false
RESPADD - Réseau de prévention des addictions
France
recommandation de bon usage du médicament
douleur
Mésusage de médicament
mauvais usage des médicaments prescrits
analgésiques morphiniques
surdose
grossesse
Allaitement naturel
analgésiques morphiniques
rapport
analgésiques morphiniques

---
N2-AUTOINDEXEE
Le mésusage du médicament de substitution: un frein à la pratique de l’addictologie par les médecins généralistes libéraux ? : revue de la littérature des études quantitatives
http://www.sudoc.fr/23271259X
CONTEXTE: Malgré la politique de réduction des risques mise en place en France pour soigner la toxicomanie et ses complications, incluant une facilité d'accès aux traitements de substitution, la prise en charge des patients présentant une addiction aux opiacés souffre de la persistance de l'addictophobie, parmi la population ou le personnel soignant, parfois attribuée au mésusage des traitements de substitution. Par ce travail, nous avons cherché à définir la représentation qu'ont les médecins généralistes du mésusage, si celui-ci constitue un obstacle à la pratique de l'addictologie dans leur exercice en cabinet, et à proposer une définition du mésusage. METHODE: Nous avons choisi d'effectuer une revue de la littérature systématique, basée sur le modèle PRISMA, des articles quantitatifs traitant du mésusage. La question de recherche était« l'image du mésusage conduit-elle à une addictophobie auprès des médecins généralistes avec refus de prise en charge des patients sous substitution?». RÉSULTATS: La recherche documentaire a été menée entre février et mai 2018. Huit références ont ainsi pu être sélectionnées et analysées après les phases de recrutement, dédoublonnage, et lecture des textes intégraux retenus, afin de répondre à la question de recherche de notre travail. DISCUSSION : Les données sur le mésusage des médicaments de substitutions sont plutôt rares. Sur les 153 références ayant retenues notre attention, seules 8 ont donc été inclues. La représentation du mésusage ne fait pas l'unanimité, mais englobe plusieurs champs, les usages en dehors du cadre médical, le mode ou les voies d'administration, les associations problématiques avec d'autre médicaments ou produits psychoactifs, le nomadisme et la poly prescription, et le mésusage lié au trafic de ces produits. Si le mésusage semble bien être un frein à la pratique de l'addictologie, l'addictophobie semble être la conséquence de plusieurs facteurs, dont les préjugés, le manque de formation des médecins généralistes, et les difficultés organisationnelles.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médicaments
Etudes générales
Etudes générales
littérature de revue comme sujet
Libéralisme
Médecins
frein
la médecine dans la littérature
médecins généralistes
Pratique
Etudes générales
Etudes générales
Etudes générales
Etudes générales
Etudes générales
Littérature
médicament
Mésusage de médicament
politique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
05/04/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.