Libellé préféré : Ipilimumab;

Synonyme MeSH : Anti-CTLA-4 MAb Ipilimumab; Anticorps monoclonal anti-CTLA-4 Ipilimumab; MDX-010; MDX010;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
YERVOY ipilimumab
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2867431/fr/yervoy
Service Médical Rendu (SMR). Commentaires. La mention du libellé d’indication de YERVOY en association au nivolumab dans le RCP de la spécialité YERVOY n’est pas de nature à modifier les conclusions de la Commission sur cette association dans le traitement des patients adultes atteints de mélanome avancé (non résécable ou métastatique), se reporter à l’avis relatif à la spécialité OPDIVO (nivolumab) en date du 03/05/2017.
2018
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
Yervoy
YERVOY
Ipilimumab

---
N1-VALIDE
YERVOY (ipilimumab), anticorps monoclonal
Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement dans le traitement des adolescents (12 à 17 ans) atteints de mélanome avancé en raison de l’absence de place dans la stratégie thérapeutique
YERVOY en monothérapie a l’AMM dans le traitement de traitement des patients adolescents de 12 ans et plus atteints de mélanome avancé (non résécable ou métastatique). Son intérêt clinique est insuffisant chez les adolescents (âgés de 12 à 17 ans inclus), naïfs de traitement ou prétraités, compte tenu notamment des données d’efficacité et de tolérance particulièrement limitées chez l’adolescent, de la supériorité des anti-PD1 (nivolumab, pembrolizumab) démontrée par rapport à l’ipilimumab chez les adultes naïfs de traitement et de l’absence de donnée d’efficacité ou de tolérance chez l’adulte après échec des traitements standards (anti-PD1 ou anti-B-RAF/anti-MEK). YERVOY n’a pas de place dans la stratégie thérapeutique actuelle du mélanome avancé chez l’adolescent...
2018
false
false
false
Modéré
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
cancer avancé
recommandation de bon usage du médicament
mélanome avancé
adolescent
Ipilimumab
Ipilimumab
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
L01XC11 - ipilimumab
perfusions veineuses
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
mélanome
résultat thérapeutique
métastase tumorale
analyse de survie
YERVOY

---
N1-SUPERVISEE
YERVOY Mélanome 1ère et 2ème ligne
Réévaluation SMR et ASMR
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2769366/fr/yervoy-melanome-1ere-et-2eme-ligne
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2769366/fr/yervoy-ipilimumab-anticorps-monoclonal-melanome-1ere-et-2eme-ligne
Intérêt clinique important en monothérapie dans le traitement du mélanome avancé en 2ème ligne et plus en l’absence de la mutation B-RAF et en 3ème ligne et plus en présence de la mutation B-RAF, mais pas d’avantage clinique démontré par rapport à la prise en charge habituelle (chimiothérapie et soins de supports) Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement en monothérapie dans le traitement du mélanome avancé dans les autres cas...
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
résultat thérapeutique
cancer avancé
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
L01XC11 - ipilimumab
perfusions veineuses
Protéine CTLA4, humain
mutation du gène BRAF
mélanome
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Ipilimumab
Ipilimumab
YERVOY
mélanome
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antigène CTLA-4

---
N1-SUPERVISEE
Le pembrolizumab contre l’ipilimumab dans le traitement du mélanome à un stade avancé - Évaluation critique de la documentation scientifique
In PHARMACTUEL, Vol. 49, No. 1, 2016
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1079/852
L’étude KEYNOTE-006 est une étude de phase III multicentrique, ouverte, avec répartition aléatoire, contrôlée par traitement actif, à trois bras de traitements, sans possibilité de chevauchement. L’étude a été réalisée en intention de traiter. La sélection des participants s’est effectuée dans 16 pays, y compris le Canada. Les patients d’un âge égal ou supérieur à 18 ans pouvaient participer à l’étude s’ils avaient un diagnostic confirmé histologiquement de mélanome non résécable de stade III ou IV et s’ils avaient reçu au maximum une ligne de traitement antérieure pour un mélanome à un stade avancé ou métastatique. Les autres critères d’inclusions étaient un statut BRAF V600 connu (les patients avec un BRAF V600 muté ou sauvage pouvaient être inclus dans l’étude), un score Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG) de 0 ou de 1, et l’accès à un échantillon tumoral pour tester l’expression du PD-L1. En l’absence de symptômes liés au cancer, d’une maladie à évolution rapide ou d’une élévation des taux de lactates déshydrogénases (LDH), un traitement antérieur par un inhibiteur du BRAF V600 n’était pas obligatoire pour l’inclusion des patients ayant cette mutation dans l’étude. De plus, pour être admissibles, les patients ne devaient pas présenter de fortes anomalies de la formule sanguine ou du bilan hépatique, ni de troubles graves de la fonction rénale. Les patients devaient avoir au moins une lésion mesurable selon les critères de la ligne directrice Response Evaluation Criteria In Solid Tumor (RECIST)...
2016
false
false
false
false
A.P.E.S.
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
lecture critique d'article
cancer avancé
Survie sans progression
analyse de survie
pembrolizumab
Mélanome métastatique
Recherche comparative sur l'efficacité
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux
études multicentriques comme sujet
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
antigène CTLA-4
mélanome
Protéines proto-oncogènes B-raf
616.994 06 - Thérapie des cancers
Ipilimumab
Ipilimumab
pembrolizumab
mélanome
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux
survie sans rechute

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - YERVOY (ipilimumab) - Évaluation du risque potentiel de syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse (syndrome DRESS)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/yervoy2-fra.php
Yervoy est un médicament utilisé pour traiter un mélanome malin (un type de cancer de la peau) qui s'est propagé ou qui ne peut être retiré par chirurgie. Le présent examen de l'innocuité a été déclenché lorsque Santé Canada a identifié un risque possible de syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse associé au traitement par Yervoy, lors de l'examen systématique de déclarations de cas publiées. L'examen de l'innocuité effectué par Santé Canada a conclu qu'il existe un risque potentiel de syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse associé à Yervoy. Par conséquent, Santé Canada a collaboré avec le fabricant pour mettre à jour l'information posologique relative de Yervoy, de manière à inclure des détails additionnels concernant ce problème d'innocuité potentiel...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
YERVOY
avis de pharmacovigilance
perfusions veineuses
mélanome
L01XC11 - ipilimumab
évaluation des risques
Ipilimumab
syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse
anticorps monoclonaux

---
N1-VALIDE
YERVOY (ipilimumab), anticorps monoclonal
ipilimumab
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1779495/fr/yervoy
Extension d'indication. le service médical rendu par YERVOY 5 mg/mL est modéré dans l’extension d’indication en première ligne de traitement de patients adultes ayant un mélanome avancé (non résécable ou métastatique), sans mutation de B-RAF et chez des patients à évolutivité lente, un état général conservé et une espérance de vie supérieure à 3 mois...
2014
false
false
false
Modéré
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
cancer avancé
recommandation de bon usage du médicament
mélanome avancé
Ipilimumab
Ipilimumab
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
L01XC11 - ipilimumab
perfusions veineuses
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
mélanome
adulte
résultat thérapeutique
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
analyse de survie
antigène CTLA-4
YERVOY

---
N1-VALIDE
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
ipilimumab
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1189034/yervoy
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1701283/fr/yervoy
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1701282/fr/yervoy06112013avisct12741
Motif de la demande : - Réévaluation de l'amélioration du Service Médical Rendu à la demande du laboratoire, conformément à l'article R 163-12 du code de la sécurité sociale - Réévaluation, notamment de la population cible, à la demande de la Commission dans son avis du 14 décembre 2011. Indication concernée : « YERVOY est indiqué dans le traitement du mélanome avancé (non résécable ou métastatique) chez les patient adultes ayant déjà reçu un traitement »...
2013
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
mélanome avancé
cancer avancé
Mélanome métastatique
Ipilimumab
Ipilimumab
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
L01XC11 - ipilimumab
perfusions veineuses
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
mélanome
adulte
résultat thérapeutique
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
analyse de survie
antigène CTLA-4
YERVOY

---
N1-SUPERVISEE
Yervoy - ipilimumab
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Yervoy
Yervoy est utilisé pour le traitement de patients atteints d'un mélanome avancé (un type de cancer de la peau affectant des cellules appelées mélanocytes). Il s'utilise chez des adultes qui ont été préalablement traités, mais chez qui le traitement n'a pas fonctionné ou a cessé de fonctionner...
2012
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
Ipilimumab
Ipilimumab
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
évaluation préclinique de médicament
L01XC11 - ipilimumab
agrément de médicaments
résultat thérapeutique
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
perfusions veineuses
mélanome
adulte
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
antigène CTLA-4
YERVOY

---
N1-VALIDE
YERVOY (ipilimumab), anticorps monoclonal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1251600/yervoy-ipilimumab-anticorps-monoclonal
YERVOY a l'AMM dans le mélanome avancé, non résécable ou métastatique, chez les adultes ayant déjà été traités. Compte tenu des données cliniques, il représente un progrès thérapeutique mineur chez les patients en échec à au moins une ligne de traitement par chimiothérapie et dont la tumeur ne présente pas de mutation B-RAF. En l'absence de données chez les patients en échec de vémurafénib, la Commission de transparence ne peut se prononcer sur l'intérêt de l'ipilimumab dans cette population...
2011
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
Ipilimumab
Ipilimumab
L01XC11 - ipilimumab
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
perfusions veineuses
adulte
mélanome
résultat thérapeutique
essais cliniques de phase II comme sujet
essais cliniques de phase III comme sujet
YERVOY

---
N1-VALIDE
Prise en charge et évaluation de la réponse à l'ipilimumab chez les patients atteints de mélanome
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2012.01312/
L'ipilimumab est la première immunothérapie qui allonge la durée médiane de survie des patients atteints de mélanome à un stade avancé. L'ipilimumab peut être administré indépendamment du statut mutationnel de BRAF chez les patients présentant une espérance de vie convenable et un bon état général. Les effets indésirables de l'ipilimumab sont d'origine immunologique et ils doivent être traités par des immunosuppresseurs comme les corticoïdes.
2010
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
mélanome avancé
Mélanome métastatique
cancer avancé
corticothérapie
Ipilimumab
mélanome
article de périodique
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques

---
Courriel
11/12/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.