Libellé préféré : Surmédicalisation;

Synonyme MeSH : Surutilisation des services de santé; Surutilisation des soins de santé; Utilisation excessive des services de santé; Utilisation excessive des soins de santé;

Hyponyme MeSH : Surdiagnostic; Surtraitement; Diagnostic erroné de la préférence médicale; Surconsommation de médicaments; Surmédication; Diagnostic erroné de la préférence; Mauvais diagnostic de la préférence; Mauvais diagnostic de la préférence médicale; Soins de santé non désirés; Soins médicaux non désirés; Traitement excessif; Traitement superflu;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Actes médicaux inutiles: le rôle du patient
https://www.reiso.org/articles/themes/soins/5118-actes-medicaux-inutiles-le-role-du-patient
Dans les systèmes de santé développés, entre 20 et 30% des actes médicaux seraient injustifiés. Un mouvement médical grandissant vise à combattre cette surconsommation de soins. En Suisse aussi! Cette révolution culturelle se fera avec les patients.
2019
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
Suisse
Surmédicalisation
Suisse
procédures superflues
Rôle de patient
brochure pédagogique pour les patients
article de périodique

---
N2-AUTOINDEXEE
Le recours aux soins dans la démence : la surmédicalisation en question. Exploitation des données de l’échantillon généraliste des bénéficiaires
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01868471
La prise en charge de la démence est un défi pour les cliniciens tant ces patients constituent une population hétérogène. Dans le cadre de cette prise en charge, l’intérêt des antidémentiels (anticholinestérasiques et mémantine) est débattue : l’efficacité clinique semble discutable et les effets indésirables non négligeables. En 2010, des recommandations de bonnes pratiques ont laissé libre choix aux médecins de prescrire ou non ces médicaments. Depuis des questions restent en suspens : 1/ quelle est l’évolution des taux de prescription de ces médicaments depuis ces recommandations, en d’autres termes comment l’expertise clinique des médecins, un des piliers du tryptique de l’evidence based medicine, s’est-elle exprimée ? 2/ quels sont les facteurs qui restent associés aujourd’hui au fait de prescrire ou non ces médicaments ? et 3/ y a-t-il une sur-hospitalisation liée à leurs effets indésirables ?La question de la surmédicalisation est au cœur de notre problématique de thèse. Dans ce travail, nous avons répondu à ces 3 questions posées qui ont constitué nos 3 objectifs
2018
false
false
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
Démence
soins
démence
démence
demence
ensemble de données
démence
Surmédicalisation
ensemble de données

---
N1-VALIDE
smarter medicine - Choosing Wisely Switzerland
http://www.smartermedicine.ch/
Des voix se sont fait entendre il y a quelques années aux États-Unis afin de mettre en garde contre les conséquences de l’excès de soins médicaux («overuse»). En 2011, des médecins ont lancé l’initiative Choosing Wisely. Celle-ci a pour but non seulement de déboucher sur des «décisions judicieuses», mais aussi d’encourager une franche discussion entre le corps médical, les patients et le public. Choosing Wisely s’articule autour de ce qu’on appelle des «listes Top 5» dans chaque discipline clinique. Ces listes Top 5 comprennent chacune cinq mesures médicales qui sont généralement inutiles. En d’autres termes, les médecins et les patients devraient discuter afin de déterminer s’il ne vaut pas mieux renoncer à un traitement, parce que les risques afférents sont potentiellement plus élevés que son utilité.
false
false
false
Suisse
français
association professionnels santé
Surmédicalisation
Participation des patients
prise de décision

---
N1-VALIDE
Surdiagnostic
Causes et conséquences en soins primaires
http://www.cfp.ca/content/64/9/e373
Le surdiagnostic désigne la détection d’un problème qui n’aurait autrement pas causé de symptômes ou de décès. Il s’agit d’une conséquence inévitable des tests de diagnostic et de dépistage, qui peut s’expliquer par la plus grande sensibilité des tests de diagnostic ou des définitions excessivement élargies des maladies.
2018
false
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
Surdiagnostic
article de périodique
cas clinique
Surmédicalisation
soins de santé primaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Thyroïde: cancer, traitements et surtraitement
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/6776
La thyroïde est une petite glande souvent méconnue qui régule tout le métabolisme. Parfois, elle est touchée par des maladies auto-immunes qui la font dysfonctionner.
2017
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
émission radiophonique
enregistrement vidéo
cancer
Surtraitement
cancer
thérapeutique
Cancer
tumeur maligne, sai
Surmédicalisation
tumeurs

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé des cancers du sein par mammographie : à faire évoluer.
Lettre à la Ministre de la Santé
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52235/0/NewsDetails.aspx
Dans une lettre commune à la Ministre de la Santé, l'association UFC-Que Choisir, le groupe Princeps, le Collectif Cancer Rose et Prescrire invitent les pouvoirs publics à garantir le droit des femmes à un choix libre et éclairé de s'inscrire ou non dans les démarches de dépistage organisé, et à prendre en compte l'absence de consensus scientifique à propos du dépistage et les critiques de la Concertation citoyenne et scientifique sur son organisation. Pour cela les signataires identifient les conditions : rendre l'information aux femmes et aux professionnels de santé plus objective, en présentant aussi bien les avantages que les inconvénients du dépistage, à partir des données de la science, recensées par exemple dans le rapport de la Concertation citoyenne et scientifique...
2016
false
false
false
Prescrire
France
français
article de périodique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
Dépistage de masse
mammographie
Appréciation des risques
Dépistage de masse
Surmédicalisation
événements indésirables associés aux soins
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
La prévention quaternaire, une tâche du médecin généraliste
http://www.maisonmedicale.org/La-prevention-quaternaire-une.html
La prévention quaternaire est la prévention de la médecine non nécessaire ou la prévention de la surmédicalisation. Le principe « primum non nocere » est central à l’exercice médical. Empêcher l’excès d’intervention médicale est une obligation particulière à la médecine générale. Nous faisons ici rapport d’un séminaire tenu à ce sujet lors de la quinzième conférence de WONCA Europe à Bâle en septembre 2009. Dans un monde obsédé par la question de la santé et la tentation du « faire », il est indispensable d’évaluer la pertinence des actes médicaux.
2011
false
true
false
Fédération des maisons médicales
Belgique
Surmédicalisation
médecine préventive
médecins généralistes
article de périodique
médecine préventive
médecine générale

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
16/01/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.