Libellé préféré : Montrouge;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Pourquoi le prix des médicaments est élevé dans les pays d'Afrique subsaharienne. Analyse de la structure des prix : l'exemple du Sénégal
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/san/e-docs/00/04/0C/EA/resume.md
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
article de périodique
Sénégal
prix (coût)
préparations pharmaceutiques
récompenses et prix

---
N1-VALIDE
Bulletin Infirmier du Cancer
http://www.jle.com/fr/revues/bic/revue.phtml
Cette revue trimestrielle est destinée aux infirmières et infirmiers en contact avec les patients atteints de cancer, dans les services de cancérologie, comme dans les autres services : pneumologie, gynécologie, gastro-entérologie…, et en exercice libéral. Créé pour répondre aux besoins exprimés par les professionnels infirmiers, le Bulletin Infirmier du Cancer a pour mission d’être le support d’information multidisciplinaire pour la bonne pratique des soins en cancérologie. Il va également contribuer aux échanges entre les soignants et les faire s’exprimer sur leurs expériences personnelles.
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
soins infirmiers en oncologie
périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Site internet de la Société française de pharmacie clinique pour l'analyse des interventions pharmaceutiques : finalité, mode d'emploi et perspectives
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/2D/1D/resume.md?type=text.html
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
article de périodique
sociétés
services pharmaceutiques en ligne
emploi

---
N1-VALIDE
Information Psychiatrique
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/ipe/sommaire.md
http://www.infopsy.fr/
texte intégral réservé
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
psychiatrie
périodique

---
N1-VALIDE
Médecine thérapeutique Cardiologie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/mtc/sommaire.md
texte intégral réservé
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
cardiologie
maladies cardiovasculaires
périodique

---
N1-VALIDE
Prédispositions héréditaires au cancer du sein : après BRCA1 et BRCA2, quel(s) autre(s) gène(s) ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/03/F9/69/resume.md
gènes connus de prédisposition héréditaire au cancer du sein, caractérisation de la composante familiale non expliquée par les gènes connus BRCA1 et BRCA2 (données issues de familles sélectionnées, études de population), recherche de gènes obéissant à un modèle dominant à l'instar de BRCA1 et BRCA2 (contribution des autres gènes de susceptibilité connus, recherche d'autres gènes par analyse de liaison), nouvelles analyses de ségrégation : à la recherche de modèles non mendéliens, perspectives de recherche (méthodologie, gènes candidats), synthèse et implications
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
prédisposition génétique à une maladie
tumeurs du sein
gène BRCA1
gène BRCA2
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'harmonisation des techniques de dosage sérique d'hormone de croissance
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/03/FE/FA/resume.md
matériel et méthodes : évaluation des discordances intertechniques, évaluation de l'exactitude des différentes techniques de dosage, expression des résultats et analyse statistique), résultats : précision des dosages, corrélations entre les différentes techniques et concentrations mesurées sur les pools sériques, tests d'exactitude ; discussion : problèmes de spécificité des dosages, d'étalonnage, effet de matrice sur les dosages sériques de la GH ; conclusion, références
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
article de périodique
tableau
recommandation
dosage immunologique
calibrage
hormone de croissance humaine
hormone de croissance humaine
hormone de croissance humaine

---
N1-VALIDE
Sciences sociales et santé
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/sante_pub/sss/sommaire.md
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/sosan
abonnement, commande, résumé, sommaire, texte intégral réservé
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
sciences sociales
santé
périodique

---
N1-VALIDE
Bulletin du cancer
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/bdc/sommaire.md
http://www.bulletinducancer.com/
consultation des articles du numéro en cours et des 10 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, un puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial, instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
oncologie médicale
périodique

---
N1-VALIDE
Environnement, risques & santé
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/sante_pub/ers/sommaire.md?type=text.html
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
environnement et santé publique
périodique

---
N1-VALIDE
Médecine thérapeutique
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/met/sommaire.md
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
thérapeutique
périodique

---
N1-VALIDE
Hématologie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hma/sommaire.md
http://www.hematologie.fr/
consultation des articles du numéro en cours et des 10 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, un puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial, instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
hématologie
périodique

---
N1-VALIDE
Hépato-Gastro
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hpg/sommaire.md
http://www.hepatogastro.fr/
consultation des articles du numéro en cours et des 10 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, un puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial, instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
gastroentérologie
périodique

---
N1-VALIDE
De la cytogénétique à la cytogénomique des tumeurs : le point en 2004
synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/03/FE/5E/resume.md
méthodes d'analyse des chromosomes en évolution (hybridation in situ en fluorescence, hybridation génomique comparative, typologie des anomalies génomiques), rôle fonctionnel des remaniements chromosomiques, rôle clinique de la phytogénétique (diagnostic et pronostic, leucémies et tumeurs secondaires à des mutagènes, détection des cellules tumorales, rôle thérapeutique, bases de données), perspectives, conclusion, références
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
génomique
génomique
génomique
tumeurs
tumeurs
technique FISH
analyse cytogénétique
maladies chromosomiques
maladies chromosomiques
analyse cytogénétique
tumeurs
article de périodique
tableau

---
N1-VALIDE
Syndrome de Willebrand acquis (Le)
Revue
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/0D/E7/resume.md
données épidémiologiques, manifestations cliniques, pathologies associées, mécanismes en cause, diagnostic, traitement, conclusion, références
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
maladies de von willebrand
maladies de von willebrand
signes et symptômes
comorbidité
facteur de von willebrand
maladies de von willebrand
facteur de von willebrand
maladies de von willebrand
maladies de von willebrand
article de périodique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Annales de Biologie Clinique
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/bio_rech/abc/sommaire.md?type=text.html
http://www.revue-abc.com/
consultation des articles du numéro en cours et des 10 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial, instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
biologie
périodique

---
N1-VALIDE
Médecine Thérapeutique / Pédiatrie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/mtp/sommaire.md?type=text.html
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
pédiatrie
périodique

---
N1-VALIDE
Médecine
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/med/sommaire.md?type=text.html
http://www.revue-medecine.com/
http://www.jle.com/fr/revues/med/revue.phtml
consultation des articles du numéro en cours et des 10 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, un puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial, instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
soins de santé primaires
médecine factuelle
périodique

---
N1-VALIDE
Traitement percutané par implantation d'une bioprothèse chez les patients porteurs d'un rétrécissement aortique calcifié sévère
Revues
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mca/e-docs/00/04/16/25/resume.md
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mca/e-docs/00/04/16/25/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version PDF
valve percutanée, techniques d'implantation, voie transseptale, voie rétrograde, voie rétrograde, expérience clinique, perspectives, conclusion
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
sténose aortique
implantation de valve prothétique cardiaque
endoprothèses
implantation de valve prothétique cardiaque
implantation de valve prothétique cardiaque
prothèse valvulaire cardiaque
bioprothèse
cathétérisme
article de périodique
figure

---
N1-VALIDE
Anémie de Diamond-Blackfan, depuis la découverte du gène de la protéine ribosomique S19 (rps19) (L')
revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/15/F8/resume.md
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/15/F8/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version PDF
physiopathologie, traitement, évolution, génétique, rôles de la RPS19, questions en suspens
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anémie de Blackfan-Diamond
anémie de Blackfan-Diamond
anémie de Blackfan-Diamond
anémie de Blackfan-Diamond
ribosomes
maladies génétiques congénitales
érythropoïèse
protéines ribosomiques
article de périodique
figure
graphique

---
N1-VALIDE
Faut-il traiter les thromboses veineuses distales ?
actualités thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/15/06/resume.md
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/15/06/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version PDF
histoire naturelle de la maladie, diagnostic de la thrombose veineuse distale, faut-il rechercher les thromboses distales ? Faut-il traiter les TVP distales ? Si on recherche les TVP distales... Si on traite les TVP distales, conclusion
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
thrombose veineuse
thrombose veineuse
thrombose veineuse
échographie
anticoagulants
article de périodique
thrombose veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Tuberculose vertébrale : aspects épidémiologiques et diagnostiques. A propos de 28 observations cliniques de Côte d'Ivoire (la)
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/sante_pub/san/e-docs/00/04/04/E4/resume.md?type=text.html
Objectifs : diagnostiquer précocement la tuberculose vertébrale afin d'améliorer son pronostic. Méthode : il s'agit d'une étude rétrospective de 28 observations de patients traités dans le service de neurochirurgie du CHU de Yopougon sur une période de 7 ans (janvier 1994 à décembre 2000). Le diagnostic de tuberculose vertébrale a été retenu sur des critères cliniques, radiologiques, bactériologiques et anatomopathologiques. Résultats : l'âge moyen des patients était de 40 ans (5-75 ans). La spondylodiscite classique était la forme la plus souvent observée (22 cas) avec un fuseau paravertébral (4 cas). Un abcès rétropharyngé a été retrouvé dans 2 cas. Une spondylite a été observée dans 1 cas et 4 cas de tuberculose extensive ont été constatés. Dans 2 cas, il y avait une atteinte spondylodiscale associée à une lésion de l'arc postérieur. La tomodensitométrie a permis de mieux analyser le développement des lésions dans ces formes extensives où certaines lésions passaient inaperçues sur les radiographies standard. Conclusion : le diagnostic de la tuberculose vertébrale est souvent tardif du fait des formes atypiques. Elles posent un problème de diagnostic différentiel avec les tumeurs vertébrales. Seul un examen clinique consciencieux et surtout une bonne analyse des clichés radiologiques (radiographie standard, tomodensitométrie, IRM) permettent un diagnostic précoce et un meilleur abord thérapeutique.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tuberculose vertébrale
Côte d'Ivoire
tuberculose vertébrale
diagnostic par imagerie
abcès rétropharyngé
discite
spondylite
article de périodique
tuberculose vertébrale

---
N1-VALIDE
Réseau D'Imagerie Parisien
http://www.reseau-imagerie-parisien-montrouge.fr/
false
true
false
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
diagnostic par imagerie
cabinet médical
structure privée

---
N1-VALIDE
STV
Sang Thrombose Vaisseaux, grande revue pluridisciplinaire sur les maladies vasculaires
http://www.jle.com/fr/revues/stv/revue.phtml
consultation des articles du numéro en cours et des 12 années d'archives, compte personnalisé pour suivre vos commandes ou vos abonnements ou retrouver votre mot de passe, librairie en ligne avec une sélection d'ouvrages liés à votre spécialité, un puissant moteur de recherche balayant tout le fonds éditorial instructions aux auteurs, inscription gratuite à la newsletter
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
anglais
français
maladies vasculaires
périodique

---
N1-VALIDE
Annales de Gérontologie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/age/sommaire.phtml
http://www.annales-de-gerontologie.fr/
Annales de Gérontologie est une revue internationale francophone à comité de lecture qui rapporte des travaux scientifiques, des revues de la littérature et des synthèses pédagogiques dans tous les domaines de la gérontologie et de la gériatrie.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
gériatrie
périodique

---
N1-VALIDE
Revue de Neuropsychologie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nrp/sommaire.phtml
http://www.revuedeneuropsychologie.com/
La Revue de Neuropsychologie, organe officiel de la Société de Neuropsychologie de Langue Française (SNLF), est le témoin privilégié du progrès des connaissances dans la communauté francophone. Elle publie des articles scientifiques, expertisés par des pairs, sous la forme de contributions originales, de revues de synthèse et de notes méthodologiques. La Revue couvre l'ensemble des domaines de la neuropsychologie, de ses aspects les plus théoriques à ses applications pratiques. Elle constitue l'outil de communication privilégié de la vie de notre Société.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
neuropsychologie
périodique

---
N1-VALIDE
neurologie.com
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/sommaire.phtml
neurologie.com propose des articles de synthèse rédigés par les meilleurs cliniciens, chercheurs du domaine. La revue est axée sur la Formation Médicale Continue du neurologue. L'objectif est de répondre aux problématiques rencontrées dans la pratique quotidienne du neurologue. La version papier offre aux spécialistes des articles de synthèse sous forme de revue-flash, revue de presse ou encore lexique
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
neurologie
périodique

---
N1-VALIDE
Psychologie et NeuroPsychiatrie du vieillissement
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/pnv/sommaire.md
http://www.pnpv.fr/
Version imprimable L'allongement croissant de l'espérance de vie de la population et son vieillissement progressif obligent désormais tous les acteurs de la santé à faire face aux multiples problèmes que pose le sujet vieillissant. La recherche d'informations concernant tout particulièrement le vieillissement cérébral - principale source de perte d'autonomie du sujet âgé - est donc devenue l'une de vos préoccupations majeures. Psychologie et NeuroPsychiatrie du Vieillissement est une revue pluridisciplinaire et réunit dans un même espace toutes les informations habituellement séparées : gériatrie, neurologie, pharmacologie, psychologie et psychogériatrie sont autant de disciplines étudiées au travers de débats scientifiques, de synthèses sur l'état de la recherche internationale et de publications originales.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
périodique
gérontopsychiatrie
vieillissement
neuropsychiatrie
psychologie
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Epilepsies
Toute l'actualité de l'épilepsie
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/epi/sommaire.md
http://www.revue-epilepsies.fr/
organe officiel de la Ligue française contre l'épilepsie
Epilepsies couvre l'ensemble des aspects liés à l'épilepsie : approches psychologiques, actualités clinique, diagnostique et thérapeutique, aspects socio-professionnels et conditions de vie de la personne épileptique
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
périodique
épilepsie

---
N1-VALIDE
Prothèses de poignet
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 422-8, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/54/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/54/article.phtml
Les remplacements partiels ou totaux du poignet ne font pas encore partie de la chirurgie habituelle. Les prothèses totales de poignet sont loin de donner des résultats cliniques aussi satisfaisants que les implants de hanche, de genou ou d'épaule. En effet, le descellement des prothèses totales reste un problème préoccupant. Les prothèses partielles en silicone ont été abandonnées et remplacées par des prothèses en matériau pyrocarbone dont l'utilisation et la mise en place, en particulier par arthroscopie, semblent donner des résultats prometteurs.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
poignet
articulation du poignet
arthroplastie prothétique
implantation de prothèse
article de périodique

---
N1-VALIDE
Journal de Pharmacie Clinique
http://www.jle.com/fr/revues/jpc/revue.phtml
Dans sa nouvelle formule, le Journal de Pharmacie Clinique a pour objectif de fournir à tous les pharmaciens, qu’ils soient en ville ou à l’hôpital, une information utile dans la pratique pour accompagner au mieux les patients.
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
pharmacie
périodique

---
N1-VALIDE
Virologie
http://www.jle.com/fr/revues/vir/revue.phtml
revue disponible à partir de l'année 1997
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
virologie
périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge thérapeutique d'une hyperphénylalaninémie par défaut de synthèse périphérique en tétrahydrobioptérine
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/1E/AD/resume.md?type=text.html
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
article de périodique
prise en charge personnalisée du patient
phénylcétonuries
5,6,7,8-tétrahydrobioptérine

---
N3-AUTOINDEXEE
Place de la démotivation et des troubles affectifs dans l'apathie chez des sujets parkinsoniens sans démence ni dépression
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/88/63/resume.phtml
2013
John Libbey Eurotext
Montrouge
article de périodique
demence
depression
syndromes parkinsoniens
démence
depression
dépression
personnes
apathie
dépression
trouble dépressif
démence

---
N1-VALIDE
Evidence Based Medicine : critique raisonnée d'un monopole - Deuxième partie : l'EBM est un progrès réel dans l'histoire de la médecine, son monopole un recul de la science clinique
Médecine. Volume 9, Numéro 10, 459-62, Décembre 2013, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/90/2A/resume.phtml
Nous pensons spontanément que le « bon sens » est toujours arbitraire. Cela semble être sa nature. L'intuition clinique, accusée, à juste titre, de tant d'errements passés, n'ose plus prétendre à quelque vérité, et n'a plus envie d'en découdre avec l'EBM. Il serait pourtant judicieux de comparer les compétences, cliniques, pronostiques et thérapeutiques des médecins praticiens, avec les procédures standardisées et avec les consensus provoqués.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecine factuelle
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Bénéfices significatifs de l'induction à base de bortézomib avant l'intensification par autogreffe de cellules souches hématopoïétiques dans le myélome multiple en première ligne thérapeutique
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/8F/03/article.phtml
2013
John Libbey Eurotext
Montrouge
bortézomib
article de périodique
myélome multiple
myelome
cellules souches hématopoïétiques
prolifération cellulaire
transplantation autologue

---
N1-VALIDE
WikiDPC : pour un DPC collaboratif, participatif et transversal
Médecine. Volume 9, Numéro 2, 65-8, février 2013, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/82/A1/resume.phtml
Le Développement Professionnel Continu (DPC) est une démarche continue d'approfondissement et/ou maintien de la compétence qui concerne l'ensemble des champs de la pratique médicale et de l'organisation du professionnel. Il prend en compte son contexte socio-professionnel et les besoins du système de santé. Nous nous sommes appuyés, pour construire notre projet de « wikiDPC », sur la définition même des « wikis », terme et logiciel génériques utilisés par l'encyclopédie libre Wikipédia, bien entendu, mais aussi, pour ce qui nous concerne plus spécifiquement, sur le concept de « pratiques réflexives » développé à partir des années 1970 par Schön, c'est-à-dire de « l'agir professionnel tel qu'il se manifeste dans la pratique » pour une recherche de compétence directement ancrée sur cette pratique .
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Formation médicale continue comme sujet
article de périodique
Internet
bases de données comme sujet

---
N1-VALIDE
Recommandations 2012 de la SFH pour le diagnostic, le traitement et le suivi de la leucémie lymphoïde chronique
Hématologie. Volume 19, 4-9, Janvier 2013, Recommandations
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/83/03/article.phtml
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
recommandation pour la pratique clinique
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique chez les patients âgés
Hématologie. Volume 19, 10-20, Janvier 2013, Recommandations
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/83/04/article.phtml
Cet article est le résultat d'une réunion multidisciplinaire d'experts associant hématologistes, gériatres et néphrologues qui, après une revue de la bibliographie exhaustive, proposent des recommandations spécifiques pour la prise en charge des patients de plus de 75 ans atteints de LLC et nécessitant un traitement. L'absence d'inclusion des patients âgés avec ou sans comorbidités dans les essais cliniques justifie aussi des recommandations pratiques et adaptées.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
sujet âgé
recommandation pour la pratique clinique
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
sujet âgé de 80 ans ou plus
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Risques vasculaires de la contraception estroprogestative
Médecine. Volume 9, Numéro 3, 121-7, Mars 2013, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/84/60/resume.phtml?type=text.html
Ces dossiers sont issus de textes publiés chaque semaine depuis quelques années dans Bibliomed. Actualisés si nécessaire en fonction des données les plus récentes, ils ne résultent pas d'une revue systématique de la littérature, mais d'une veille documentaire en continu des principales revues médicales publiant des études fondées sur les preuves, ou des recommandations en résultant. Ils ont pour ambition de fournir au médecin généraliste une actualisation des données sur les questions pertinentes pour leur pratique retenues par le comité de rédaction.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
contraceptifs oraux hormonaux
maladies vasculaires
article de périodique

---
N1-VALIDE
Consensus d'experts de la Société française de gériatrie et gérontologie et de la Société française de cardiologie, sur la prise en charge de la fibrillation atriale du sujet âgé
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 2, 117-43, Juin 2013, Gériatrie et gérontologie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/88/5B/resume.phtml
La fibrillation atriale (FA) constitue un problème de santé publique avec 600 000 à 1 million de patients concernés en France dont les 2/3 sont âgés de plus de 75 ans. La FA majore le risque de mortalité et représente un facteur majeur de risque d‘accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). Chez la personne âgée en FA, les comorbidités sont fréquentes et aggravent le pronostic. La prise en charge de la FA du sujet âgé doit s'accompagner d'une évaluation gériatrique standardisée (EGS) qui apprécie les éléments médicaux, psychosociaux et permet une évaluation fonctionnelle du patient et de sa situation sociale.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anticoagulothérapie
fibrillation auriculaire
sujet âgé
recommandation par consensus
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
anticoagulants
questionnaire

---
N1-VALIDE
SEM - Science et médecine
http://www.science-et-medecine.fr/
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
prothèses et implants
Secteur des soins de santé
prothèse articulaire
équipement orthopédique
procédures orthopédiques
structure privée

---
N1-VALIDE
La controverse santé-radiofréquences : la science face à l'incertitude et à la partialité
Environnement, Risques & Santé. Volume 12, Numéro 3, 222-30, Mai-Juin 2013, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/88/B4/resume.phtml
La relation entre la santé et l'usage du téléphone mobile, et plus généralement, les radiofréquences, est depuis une dizaine d'années l'objet d'un très vif débat. Comme souvent, l'incertitude dans laquelle nous sommes sur les risques encourus par une exposition environnementale, dont les niveaux sont faibles mais omniprésents, fait le lit de cette controverse. L'évaluation du risque pour la santé est ici particulièrement complexe. Elle divise les experts scientifiques et les oppose aux associations. Adoptant un double point de vue historique et épistémologique, cet article montre que cette controverse est révélatrice de rapports complexes que nous entretenons avec l'incertitude face au risque environnemental. Il propose une analyse des tentatives de réponses institutionnelles et politiques apportées en France et met en évidence les modifications de l'expertise qui l'ont accompagnée. Nous défendons l'importance de renouveler notre regard sur les relations entre science et incertitude pour dépasser certaines impasses de ce genre de débats.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
exposition environnementale
champs électromagnétiques
Téléphones portables
article de périodique
évaluation des risques
radiofréquences, hyperfréquences micro-ondes, antennes

---
N1-VALIDE
Erreur médicale : De la seconde victime au premier acteur
Médecine. Volume 8, Numéro 7, 317-22, Septembre 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/E7/resume.phtml
Pour le médecin façonné par le Primum non nocere, l'implication dans un dommage associé aux soins est toujours pénible, traumatisante et largement stigmatisée et sanctionnée, ce qui en fait la « seconde victime » de l'erreur médicale. Au-delà de ses conséquences directes, l'erreur a un impact en termes de changements de pratiques et de détresse du professionnel (notamment la crainte de la plainte et du procès). Le recours juridique aux experts est légitime mais il fausse les données s'il ne s'appuie pas sur l'analyse d'un expert exerçant au quotidien la discipline du médecin mis en cause. L'erreur est humaine et sa gestion aussi. Le reconnaître permettra aux soignants de redevenir non plus secondes victimes, mais bien premiers acteurs.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
erreurs médicales
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'Accréditation des laboratoires de biologie médicale - Volume 3
Annales de Biologie Clinique Volume 71, Hors série n 1, Juin 2013
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/sommaire.phtml?cle_parution=3853
Qualité et accréditation en biologie médicale Management de la qualité Processus supports
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
laboratoires hospitaliers
agrément
recommandation professionnelle
assurance de la qualité des soins de santé

---
N1-VALIDE
Adéquation des prescriptions cardiovasculaires aux guides de bonnes pratiques chez le sujet âgé selon les outils « STOPP and START »
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 3, 237-43, Septembre 2013, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/8B/92/resume.phtml
Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez les sujets âgés. Dès lors il est important d'évaluer l'adéquation des prescriptions médicamenteuses à visée cardiovasculaire aux guides de bonnes pratiques dans cette population. Afin d'évaluer cette adéquation dans les services de médecine gériatrique, nous avons mené une étude multicentrique, dans neuf centres hospitaliers de Bretagne, rétrospective, analysant les prescriptions cardiovasculaires, via l'outil STOPP and START, de patients de plus de 65 ans à la sortie de leur hospitalisation.
2013
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Liste de médicaments potentiellement inappropriés
sujet âgé
adhésion aux directives
article de périodique
défaillance cardiaque
fibrillation auriculaire

---
N1-VALIDE
Prise en charge des troubles de la mémoire autobiographique dans la maladie d'Alzheimer du stade débutant au stade sévère : revue de la littérature et nouvelles perspectives
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 3, 275-85, Septembre 2013, Psychologie et neuropsychiatrie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/8B/95/resume.phtml
cet article propose un état des lieux des prises en charge existantes de la mémoire autobiographique antérograde et rétrograde dans la maladie d'Alzheimer. Il souligne plus spécialement l'apport de nouvelles technologies dans l'amélioration de la consolidation des souvenirs d'événements récents et celui du programme de réhabilitation de la mémoire autobiographique REMau qui est actuellement le seul à prendre en compte les aspects épisodiques et sémantiques au décours de différentes périodes de vie. L'objectif est d'examiner les visées, les bénéfices et les limites de toutes ces interventions et d'apprécier de quelle manière elles permettent de répondre au problème plus général des troubles de l'identité personnelle.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
troubles de la mémoire
maladie d'Alzheimer
mémoire épisodique
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
SDOP - Syndicat des orthophonistes d'Ile de France
http://www.sdop.org/
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
orthophonie
syndicat
structure enseignement formation
orthophonie

---
N1-VALIDE
Prévalence et enjeux du dépistage de la consommation d'alcool chez les personnes âgées hospitalisées en court séjour gériatrique
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 1, 33-41, Mars 2013, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/84/1E/resume.phtml
Contexte : la consommation d'alcool des personnes âgées demeure sous-estimée par les soignants. Objectifs : évaluer la prévalence de la consommation d'alcool chez les sujets âgés hospitalisés en court séjour gériatrique. Sujets et méthodes : une étude descriptive et prospective a été menée auprès de patients de plus de 75 ans hospitalisés en court séjour gériatrique entre novembre 2011 et mars 2012.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
consommation d'alcool
sujet âgé de 80 ans ou plus
patients hospitalisés
article de périodique
enquête santé

---
N1-VALIDE
Quel avenir pour les classifications des maladies mentales ? Une synthèse des critiques anglo-saxonnes les plus récentes
l'Information Psychiatrique. Volume 89, Numéro 4, 285-94, Avril 2013, Les classifications
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/86/1A/resume.phtml
Ces dernières années de hauts responsables de la psychiatrie anglo-saxonne ont vigoureusement critiqué la classification américaine des maladies mentales, le DSM, mais ces critiques sont peu connues en France. Cet article en propose une synthèse. Elles montrent que la fiabilité du DSM-IV est satisfaisante pour les pathologies sévères et médiocre pour les autres. De plus, sa validité est faible puisque la plupart des patients souffrent d'une combinaison de troubles mentaux supposés distincts et que la limite entre le normal et le pathologique se révèle très imprécise en pratique clinique. Ce manque de scientificité reflète simplement notre ignorance concernant les troubles mentaux. Le DSM est pourtant largement utilisé par une multitude d'acteurs. S'appuyant sur les études américaines, l'article présente ensuite quelques conséquences découlant de l'état actuel du DSM.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
troubles mentaux
diagnostic and stastistical manual of mental disorders (USA)
article de périodique

---
N1-VALIDE
Baclofène : un médicament qui « guérit » l'alcoolisme... Contexte et histoire de son utilisation dans cette indication
Médecine. Volume 9, Numéro 6, 251-4, Juin 2013, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/88/E9/resume.phtml
L'alcoolisme est une maladie très fréquente, grave et difficile à traiter. C'est une maladie dans le sens où la consommation répétée d'alcool modifie progressivement l'organisation de nombreux réseaux de neurones, de telle sorte qu'après un certain temps apparaît une compulsion irrésistible à boire qui est la conséquence directe de cette réorganisation pathologique de circuits neuronaux.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
baclofène
alcoolisme
article de périodique
agonistes du recepteur GABA-B

---
N1-VALIDE
Pharmacocinétique des médicaments chez les sujets obèses
Médecine thérapeutique. Volume 19, Numéro 3, 215-28, Juillet-Août-Septembre 2013, Mise au point
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/8B/51/resume.phtml
L'excès pondéral est associé à un risque augmenté de complications métaboliques, ostéoarticulaires, psychiatriques et de cancer, tel que davantage de patients obèses ont recours à des consultations médicales et à des prescriptions médicamenteuses, comme en témoigne l'augmentation des coûts pharmaceutiques et hospitaliers avec l'obésité. Malgré le nombre croissant de prescriptions médicamenteuses chez les sujets obèses, en rapport avec l'excès de complications mécaniques et métaboliques, les différences potentielles de métabolisme et d'effet des médicaments, en termes d'efficacité et de tolérance, sont peu connues des prescripteurs. On imagine volontiers que ces différences soient d'autant plus importantes que l'obésité est morbide. Dans cette revue, sont abordées les modifications physiologiques liées à l'obésité et les différences de métabolisme des médicaments associées à celles-ci, dont le nombre suggère que les modifications du devenir des médicaments soient difficiles à prédire.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
obésité
revue de la littérature
préparations pharmaceutiques
pharmacocinétique

---
N1-VALIDE
Actualités et aspects pratiques de la chimiothérapie orale par capécitabine en cancérologie digestive
Médecine thérapeutique. Volume 19, Numéro 2, 139-45, Avril-Mai-Juin 2013, Mise au point
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/88/6E/resume.phtml
La chimiothérapie par voie orale a connu un développement considérable depuis une dizaine d'années, notamment avec l'apparition des thérapies ciblées. Plébiscitée par les patients, elle n'en demeure pas moins source d'effets secondaires, parfois graves, qu'il ne faut pas méconnaître. La capécitabine, largement prescrite en cancérologie digestive est ainsi un anticancéreux efficace, mais nécessitant comme tous les cytotoxiques, un effort d'information et d'éducation tourné à la fois vers les patients, mais aussi vers les professionnels de santé. Dans un contexte de multiplication des anticancéreux sortis de la réserve hospitalière où les thérapies ciblées sont au premier plan, la capécitabine reste toujours un anticancéreux prescrit au quotidien. Cette mise au point vise à présenter les indications actuelles de ce médicament, sa toxicité, et guider les praticiens dans la gestion des principaux effets secondaires, dans le but de contribuer à une bonne adhésion au traitement des patients.
2013
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Capécitabine
antinéoplasiques
tumeurs de l'appareil digestif
article de périodique
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
Anémies ferriprives : de la physiopathologie à la clinique ?
Médecine thérapeutique. Volume 19, Numéro 1, 10-20, Janvier-Février-Mars 2013, Revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/85/78/resume.phtml
La carence martiale est le déficit en oligoéléments le plus fréquent en pratique clinique. Ses principales conséquences sont la morbidité et la mortalité, principalement liées à l'anémie. Il s'accompagne aussi d'une symptomatologie plus frustre, mais ô combien pernicieuse et délétère à type de fatigue, d'un retentissement psychomoteur et cognitif, avec un impact scolaire non négligeable chez l'enfant, symptomatologie qui peut survenir en dehors de toute anémie décelable. Or, malgré ce constat, le déficit en fer garde une réputation « d'anomalie banale », souvent à l'origine d'insuffisances au niveau de la prise en charge des patients. Dans cet article, nous faisons le point, à travers une synthèse critique des données de la littérature, des différents aspects de la gestion pratique d'une carence martiale.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
revue de la littérature
anémie par carence en fer
grossesse
sujet âgé
anémie par carence en fer
anémie par carence en fer

---
N1-VALIDE
Syndrome d'apnées obstructives de l'enfant : nouvelles approches thérapeutiques
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 16, Numéro 2, 108-17, Avril-Mai-Juin 2013 - Les troubles du sommeil, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/87/70/resume.phtml
Dans cet article consacré à la prise en charge thérapeutique du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS) de l'enfant, nous rappellerons rapidement les phénotypes et les critères diagnostiques de ce syndrome, puis aborderons successivement trois questions : . Faut-il traiter les enfants ayant un SAOS ?. Si oui, comment traiter ? Quels sont les résultats des traitements utilisés ?
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
enfant
article de périodique

---
N1-VALIDE
Adolescentes diabétiques : qu'en pense un médecin d'adultes ?
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 16, Numéro 1, 53-6, Janvier-Février-Mars 2013 - Les adolescentes, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/84/4A/resume.phtml
Le comportement des adolescentes diabétiques au moment de leur maturation vers l'âge adulte semble traduire globalement les mêmes difficultés que celles des garçons à gérer une maladie dont elles aimeraient bien « se débarrasser » à l'occasion de la construction de leur nouvelle identité. Mais deux préoccupations leur sont plus spécifiques : celle du poids, qui peut les conduire à se « sous-insuliner », et celle de leur capacité future à mener à bien une grossesse, qui peut aggraver l'anxiété et un sentiment d'auto-depréciation déjà fort pendant l'adolescence.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
diabète
adolescent
article de périodique
psychologie de l'adolescent

---
N1-VALIDE
Transplantation utérine chez l'humain
MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 15, Numéro 2, 165-9, Avril-Mai-Juin 2013, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtg/e-docs/00/04/88/36/resume.phtml
En cas d'infertilité utérine, les patientes désireuses d'un enfant ont comme seule solution l'adoption, la gestation pour autrui étant interdite à ce jour en France. Depuis le début des années 2000, la recherche sur la transplantation utérine, alternative potentielle à l'adoption, a progressé. Les données de l'expérimentation animale, les progrès de l'immunosuppression et l'expérience des grossesses de patientes greffées font qu'une procédure d'allo-transplantation utérine chez la femme devient une éventualité de plus en plus envisageable.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
utérus
article de périodique
infertilité féminine
donneurs de tissus

---
N1-VALIDE
Biomarqueurs du syndrome cardiorénal
Annales de Biologie Clinique. Volume 71, Numéro 4, 409-18, Juillet-Août 2013, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/89/CA/resume.phtml
L'objectif de cette revue est de faire un point bibliographique sur les différents travaux ayant porté sur l'étude de la place des biomarqueurs dans le diagnostic, la prise en charge et le suivi des syndromes cardiorénaux.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
marqueurs biologiques
syndrome cardiorénal
revue de la littérature
syndrome cardiorénal

---
N1-VALIDE
De l'évaluation du risque à la gestion de la crise : le cas du syndrome des bâtiments malsains
Environnement, Risques & Santé. Volume 12, Numéro 4, 325-9, Juillet-Août 2013, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/8B/71/resume.phtml
Le syndrome des bâtiments malsains (SBM) est une affection collective qui se traduit par des symptômes aspécifiques. Son étiologie est indéterminée et cette incertitude peut être source de stress. La complexité de ces crises demeurées inexpliquées depuis plusieurs décennies nous a conduits à proposer des hypothèses de recherche relatives à la qualité environnementale, à la représentation de l'environnement, à la dynamique sociale, au processus de communication et à la gestion de l'incertitude. Nous prenons appui sur un cas d'étude pour exposer une méthode multicritères qui repose sur des investigations psychosocio-environnementales, techniques et sensorielles. Les résultats attestent de la pertinence d'une approche interdisciplinaire dans l'explication de l'émergence et de l'évolution des SBM.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
syndrome du bâtiment malsain
article de périodique

---
N1-VALIDE
Hyperéosinophilie sanguine en zone tropicale
Médecine et Santé Tropicales. Volume 23, Numéro 2, 132-44, Avril-Mai-Juin 2013, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mst/e-docs/00/04/8C/2A/resume.phtml
L'hyperéosinophilie sanguine est une anomalie biologique définie par la présence de plus de 0,5 G/L. Les causes les plus fréquentes en zones tropicales en sont les helminthoses. Les effets secondaires de médicaments et les phénomènes atopiques sont plus rares que dans les pays industrialisés. Parfois satellite d'une affection systémique patente, sa découverte impose une enquête étiologique pragmatique, des actions thérapeutiques d'épreuve et un suivi axé sur le dépistage des hémopathies chroniques et celui des lésions viscérales graves liées à l'éosinotoxicité tissulaire chronique.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
éosinophilie
helminthiase

---
N1-VALIDE
Mieux comprendre le développement cérébral grâce aux nouvelles techniques d'IRM anatomique et fonctionnelle : fantasme scientifique ? Outil clinique ?
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 16, Numéro 3, 167-78, Juillet-Août-Septembre 2013, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/8B/58/article.phtml
Les nouvelles techniques d'imagerie par résonance magnétique (IRM) anatomique et fonctionnelle révolutionnent nos connaissances sur le développement et la plasticité cérébrale de l'enfant, qui sous-tendent aussi bien les apprentissages et la mémoire que la récupération fonctionnelle après une lésion cérébrale précoce. Grâce à l'imagerie du tenseur de diffusion (DTI) et à la tractographie, on découvre le développement des faisceaux de substance blanche et leur maturation progressive, véritables marqueurs fonctionnels du développement cognitif. L'IRM fonctionnelle permet de cartographier in vivo l'organisation des fonctions cérébrales au cours du développement, mais reste essentiellement un outil de recherche, compte tenu des contraintes méthodologiques. En clinique, les deux méthodes combinées sont indispensables à la cartographie préchirurgicale des réseaux moteurs, du langage, et parfois de la mémoire, ou de la vision. Les récents travaux sur la connectivité fonctionnelle au repos pourraient encore largement modifier ce paysage, concernant toutes les pathologies cérébrales et tous les âges. La collaboration multidisciplinaire entre cliniciens, radiologues, neurospychologues, neurophysiologistes et spécialistes du traitement d'images reste la clé de voûte des progrès à venir afin d'appréhender au mieux l'extraordinaire complexité du cerveau humain, et a fortiori de son développement pendant l'enfance.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
imagerie par résonance magnétique
article de périodique
enfant
cerveau
plasticité neuronale
imagerie par tenseur de diffusion

---
N1-VALIDE
Efficacité clinique des antidiabétiques chez les patients diabétiques de type 2. Où est l'« Evidence Based Medicine » ?
Médecine. Volume 9, Numéro 7, 298-303, Septembre 2013, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/8C/81/resume.phtml
Le traitement des patients atteints de diabète de type 2 (DT2) repose sur un principe simple en apparence : si l'hyperglycémie chronique est un facteur de risque de surmortalité, d'événements cardiovasculaires et de complications microvasculaires, il semble logique que tout traitement diminuant cette hyperglycémie sera bénéfique pour les patients. Il en découle que tout médicament dont l'efficacité sur ce critère intermédiaire (HbA1c) est démontrée est ipso facto considéré comme efficace sur la prévention des complications cliniques du DT2. C'est ainsi que de nombreux nouveaux antidiabétiques apparaissent sur le marché comme les inhibiteurs de la DPP4, les analogues de la GPL-1 ou encore de nouvelles insulines. Pourtant, la vraie question est celle de l'efficacité clinique, et non biologique, des antidiabétiques actuellement disponibles pour traiter les patients diabétiques de type 2. Dans cette revue, nous allons nous intéresser uniquement aux essais cliniques randomisés et leurs méta-analyses ayant évalué l'efficacité des principaux antidiabétiques actuellement disponibles en France sur des critères cliniquement pertinents (prévention et traitement des complications micro et macrovasculaires du DT2)
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
hypoglycémiants
diabète de type 2
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
L'endométriose de l'adolescente
MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 15, Numéro 3, 228-33, Juillet-Août-Septembre 2013, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtg/e-docs/00/04/8D/06/resume.phtml
L'endométriose est une pathologie chronique généralement diagnostiquée à l'âge adulte, alors que les symptômes débutent à l'adolescence. L'anamnèse est une aide précieuse au diagnostic et devrait permettre de sélectionner les patientes qui pourront bénéficier d'un traitement médical ou chirurgical. Le critère essentiel est la description d'une dysménorrhée sévère justifiant la prescription d'une contraception orale très tôt après la ménarche. Le diagnostic précoce est un enjeu majeur dans l'évolution de l'affection dont les répercussions physiques, psycho-sociales et sexuelles sont majeures.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
endométriose
adolescent
article de périodique
diagnostic précoce
endométriose

---
N1-VALIDE
Aspirine : Médicament du passé ? Médicament du futur ? Mise en garde avant son utilisation dans la maladie thromboembolique veineuse (MTEV)
Sang Thrombose Vaisseaux. Volume 25, Numéro 4, 205-7, Juillet-Août 2013, Éditorial
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/stv/e-docs/00/04/8D/3B/article.phtml
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
prévention secondaire
anticoagulothérapie
acide acétylsalicylique
thromboembolisme veineux
résultat thérapeutique
article de périodique
anticoagulants
antiagrégants plaquettaires

---
N1-VALIDE
Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin et grossesse
Hépato-Gastro. Volume 20, Numéro 8, 572-9, Octobre 2013, Grossesse et maladies digestives
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/8D/81/resume.phtml
Les grands principes de la prise en charge des patientes enceintes atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont bien codifiés. Une supplémentation en folates doit être prescrite systématiquement chez les femmes désireuses d'une grossesse. Les patientes atteintes de MICI ont une fertilité normale, sauf celles qui ont une maladie de Crohn active ou une rectocolite hémorragique et une anastomose iléo-anale (AIA). Les carences nutritionnelles en folates, B12, fer et vitamine D doivent être recherchées et corrigées chez les femmes enceintes avec MICI. On conseille aux patientes d'être en rémission au moment de la conception. En effet, avoir une maladie active pendant la grossesse augmente le risque d'accouchement prématuré et de petit poids de naissance. Les médicaments des MICI peuvent être prescrits pendant la grossesse, sauf le méthotrexate. Les 6 thioguanines et les anti-TNF franchissent la barrière placentaire au troisième trimestre. On peut arrêter le traitement par anti-TNF à la fin du deuxième trimestre si la maladie est quiescente. Le mode de délivrance doit être discuté au cas par cas avec l'obstétricien ; la césarienne est généralement indiquée en cas de maladie périnéale active et d'AIA
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
grossesse
maladies inflammatoires intestinales
maladie chronique
article de périodique
maladies inflammatoires intestinales
allaitement maternel
grossesse

---
N1-VALIDE
Laboratoire Dentaire GH
http://www.laboratoire-gh.com/
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
prothèses dentaires
Secteur des soins de santé
structure privée

---
N1-VALIDE
Surdiagnostic : une surmédicalisation à risque pour le patient et pour la société
Médecine. Volume 9, Numéro 8, 340-2, Octobre 2013, Editorial
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/8E/38/article.phtml
On parle beaucoup de surdiagnostic dans l'analyse des essais concernant le dépistage des cancers du sein et surtout de la prostate. Au-delà des faux positifs en général identifiés par les examens complémentaires, il s'agit surtout de la mise en évidence par ces examens d'anomalies évocatrices de la maladie recherchée, mais dont les études montrent qu'ignorées, elles le seraient restées au long cours. Il en résulte un bénéfice absent ou très incertain et surtout beaucoup de préjudices...
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
erreurs de diagnostic

---
N1-VALIDE
Nouveaux anticoagulants, nouveaux antiplaquettaires : conduites pratiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/8E/77/article.phtml
2013
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anticoagulothérapie
Chlorhydrate de prasugrel
Dabigatran
Rivaroxaban
anticoagulants
administration par voie orale
clopidogrel
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antiagrégants plaquettaires
B01AC04 - clopidogrel
B01AC22 - prasugrel
EFIENT
hémorragie
Antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y12
ticagrélor
B01AC24 - ticagrélor
BRILIQUE
procédures de chirurgie opératoire
acide acétylsalicylique
fibrillation auriculaire
embolie
thromboembolie
article de périodique
embolie pulmonaire
thrombose veineuse
procédures orthopédiques
complications postopératoires
PRADAXA
B01AE07 - étexilate de dabigatran
B01AF01 - rivaroxaban
XARELTO
apixaban
B01AF02 - apixaban
ELIQUIS
recommandation de bon usage du médicament
ticlopidine
pyridines
adénosine
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Les troubles mentaux liés à des lésions cérébrales dans le DSM-5 à la lumière des versions précédentes
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 4, 403-15, Décembre 2013, Synthèse. Psychologie et neuropsychiatrie
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/8F/C3/resume.phtml?type=text.html
La catégorie des troubles cognitifs dus à des lésions cérébrales a été profondément modifiée dans le DSM-5. L'évolution de la classification des troubles mentaux liés à des lésions cérébrales dans les DSM est retracée depuis le DSM-I. Le DSM-III a constitué une rupture par rapport aux deux premières versions en substituant une approche syndromique à l'approche étiologique antérieure et en définissant une catégorie Démence avec des critères opératoires inspirés de la symptomatologie de la maladie d'Alzheimer, qui n'ont été que peu modifiés par le DSM-IV. Le DSM-5 représente une seconde rupture en substituant à la catégorie démence, le Trouble neurocognitif majeur et introduisant une catégorie intermédiaire, le Trouble neurocognitif mineur, en même temps qu'une définition plus précise des déficits cognitifs. Au plan étiologique, de nouvelles catégories sont définies comme la dégénérescence fronto-temporale et la maladie à corps de Lewy. Ces avancées, incontestables, s'accompagnent toutefois d‘un renforcement d'une conception essentiellement cognitive et biologique qui présente le risque d'une approche réductionniste, doléable pour les patients et les familles si elle n'est pas complétée par une approche psychologique et environnementale.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
diagnostic and stastistical manual of mental disorders (USA)
article de périodique
Troubles neurocognitifs
vocabulaire contrôlé

---
N1-VALIDE
Kystes de l'ovaire de l'adolescente
MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 15, Numéro 4, 378-86, Octobre-Novembre-Décembre 2013, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtg/e-docs/00/04/8F/7E/resume.phtml
Les kystes et tumeurs ne sont pas rares chez les adolescentes. Tous les divers types de lésions décrits chez la femme adulte peuvent être rencontrés chez l'adolescente. Cependant les kystes fonctionnels et les kystes dermoïdes sont les lésions les plus fréquemment observées. De plus en plus de kystes endométriosiques sont rapportés dans les publications récentes. Un bilan préopératoire soigneux (examen clinique, échographie, marqueurs tumoraux) doit permettre d'identifier la majorité des kystes organiques bénins pour lesquels une chirurgie conservatrice par coelioscopie est appropriée, en portant une grande attention sur la préservation de la fertilité ultérieure. Idéalement, les kystes fonctionnels ne devraient pas conduire à réaliser un traitement chirurgical. Les lésions malignes sont heureusement très rares. La torsion annexielle est une complication qui doit être identifiée et traitée au plus tôt.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
kystes de l'ovaire
adolescent
revue de la littérature
kystes de l'ovaire
kystes de l'ovaire

---
N1-VALIDE
Mucoviscidose : vers une stratégie thérapeutique personnalisée
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 16, Numéro 4, 333-40, Octobre-Novembre-Décembre 2013 - Progrès en pédiatrie, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/90/4C/resume.phtml
La prise en charge thérapeutique de la mucoviscidose est en train de se modifier. Ces dernières années, de nouvelles stratégies thérapeutiques sont en cours d'évaluation. Elles visent à corriger les anomalies protéiques liées aux mutations et ciblent ainsi l'origine même de la maladie. Cela est dû à une meilleure compréhension de la physiopathologie de la maladie qui a permis d'identifier les cibles thérapeutiques. Cet article fait le point sur les molécules en développement clinique
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
mucoviscidose
article de périodique
mucoviscidose
protéine CFTR

---
N3-AUTOINDEXEE
La surface corporelle de la population française : proposition d'une distribution pour l'évaluation des risques sanitaires
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/8D/32/resume.phtml
2013
John Libbey Eurotext
Montrouge
article de périodique
Évaluation
corps humain
indicateurs d'état de santé
démographie

---
N1-VALIDE
Cytomégalovirus humain et cancers
Virologie. Volume 16, Numéro 5, 315-29, Septembre-Octobre 2012, revue
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/vir/e-docs/00/04/7B/7E/resume.phtml
Le cytomégalovirus humain (HCMV) est un virus aux multiples facettes dont la pathogénicité ne cesse d'être réévaluée. Si son implication dans la carcinogenèse est restée longtemps controversée, l'amélioration récente de la sensibilité des techniques de détection a permis de le mettre en évidence dans les tissus tumoraux de plusieurs cancers. Son influence, en tant qu'initiateur ou promoteur de l'oncogenèse, mérite d'être envisagée.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
carcinogenèse
cytomegalovirus
infections à cytomégalovirus
tumeurs
article de périodique

---
N1-VALIDE
Gestion des déchets ménagers et assimilés : bilan des connaissances et évaluation des effets sanitaires en population générale et au travail
Environnement, Risques & Santé. Volume 11, Numéro 5, 360-77, Septembre-Octobre 2012, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/79/6A/resume.phtml
La production croissante de déchets et leurs divers modes de gestion contribuent aux rejets dans l'environnement de substances potentiellement dangereuses qui suscitent de multiples interrogations quant à leur risque pour la santé humaine
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
gestion des déchets
exposition environnementale
revue de la littérature
évaluation des risques
exposition professionnelle
gestion des déchets

---
N1-VALIDE
Rhinosinusite aiguë : données factuelles 2012 Traiter ou non par antibiotiques ?
Médecine. Volume 8, Numéro 8, 357-62, Octobre 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/1F/resume.phtml
La National Physicians Alliance américaine, organisme regroupant 22 000 médecins de différentes disciplines, dont la médecine de famille, a enquêté en 2011 auprès d'un panel représentatif de plus de 250 de ses adhérents pour connaître le « top 5 » de leur activité clinique, c'est-à-dire les domaines identifiés comme pratiques les plus habituelles, pour lesquelles les « preuves » disponibles sont de bonne qualité. L'enjeu était de déduire de cette enquête des pratiques optimales, tant en termes de bénéfice sanitaire que de réduction des risques, des effets adverses et des coûts. Les « testeurs » médecins de famille ont retenu comme « top 2 » la prescription d'antibiotiques dans la rhinosinusite aiguë (sans surprise, leur « top 1 » était la prescription de l'imagerie dans la lombalgie commune).
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antibiothérapie
rhinite
sinusite
Maladie aigüe
article de périodique
adulte
enfant
rhinite
sinusite
antibactériens
Rhinosinusite

---
N1-VALIDE
Contraceptions hormonales et risque thromboembolique. BMJ, 2012 : bilan à 10 ans des registres danois
Médecine. Volume 8, Numéro 8, 347-9, Octobre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/1C/resume.phtml
La contraception hormonale estroprogestative par voie orale est la méthode de contraception la plus répandue, notamment chez les femmes les plus jeunes. Le risque thromboembolique lié aux estroprogestatifs, maintenant bien documenté, dépend à la fois de la dose d'estrogène et de la nature du contraceptif. Mais qu'en est-il pour les formes non orales (patch transcutané, anneau vaginal, implant sous-cutané ou dispositif intrautérin (DIU) au lévonorgestrel) ? Une étude rétrospective de la FDA rapportait en 2011 un risque de thrombose veineuse plus élevé pour l'anneau vaginal que pour la contraception orale combinée standard (estrogène et lévonorgestrel). Les données des quelques études sur les patches transdermiques sont contradictoires. L'étude de cohorte danoise de Lidegaard et al. apporte donc des informations précieuses sur ce sujet.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
contraceptifs oraux hormonaux
thromboembolie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Efficacité des statines à haute dose en prévention cardiovasculaire secondaire. Deuxième partie : discussion et conclusion de la méta-analyse
Médecine. Volume 8, Numéro 8, 350-4, Octobre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/1D/resume.phtml
Au regard des résultats de la méta analyse présentés dans le numéro précédent de Médecine, qu'apporte, en prévention secondaire, à nos patients à risque cardiovasculaire élevé, et avec quels éventuels effets secondaires, l'intensification du traitement hypolipémiant ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladies cardiovasculaires
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
article de périodique
risque
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Abus et dépendances en médecine générale - Enquête du programme OPEMA des CEIP-Addictovigilance
Médecine. Volume 8, Numéro 9, 401-7, Novembre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/0B/resume.phtml
Quel est le profil des sujets pharmacodépendants pris en charge en médecine de ville ? Quels sont leurs consommations de substances psychoactives et leur état de santé ? L'enquête 2010 du programme OPEMA (Observation des Pharmacodépendances en Médecine Ambulatoire) du réseau des Centres d'Évaluation et d'Information sur la Pharmacodépendance et d'Addictovigilance apporte des éléments de réponses à ces questions.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecins généralistes
troubles liés à une substance
addiction
enquête santé
article de périodique
médecine générale

---
N1-VALIDE
Infections urinaires chez l'adulte - Première partie : Infections urinaires non compliquées. Trop d'antibiotiques ?
Médecine. Volume 8, Numéro 9, 410-6, Novembre 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/0D/resume.phtml
Les infections urinaires sont l'un des motifs de consultation parmi les plus fréquents en médecine générale. Cette « banalité » implique d'une part un haut niveau de précision diagnostique, d'autre part une grande retenue dans la prescription antibiotique, compte tenu notamment de la prévalence croissante de l'antibiorésistance des germes urinaires usuels. Les critères cliniques seuls ne suffisent pas à affirmer le diagnostic d'infection urinaire sans risque d'erreur. L'aide de quelques outils simples, dont un usage plus large des bandelettes urinaires, pourrait réduire la fréquence des prescriptions inutiles. « Quoi de neuf » en 2012 ? Un anglicisme, que notre francophonie assumée persiste à considérer comme douteux, le concept d'infection compliquée élargi à toute infection pour laquelle il préexiste au moins un facteur de risque ; l'aphorisme « classique » que la cystite n'existe pas chez l'homme et doit être traitée comme une prostatite ; et celui bonne nouvelle que « la femme âgée rajeunit » et que 65 ans n'est plus un risque de complication en soi ! . Pour le reste, le slogan lancé avec quelque succès par notre assurance maladie, les antibiotiques, c'est pas automatique, est bien à la pointe du progrès...
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antibiothérapie
infections urinaires
antibactériens
article de périodique
adulte
bandelettes réactives
infections urinaires
bactériurie
cystite

---
N1-VALIDE
Placebo et effet placebo Première partie : D'où viennent les concepts ?
Médecine. Volume 8, Numéro 9, 417-28, Novembre 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/0E/resume.phtml
Pour comprendre la signification des termes placebo et effet placebo tels que nous les employons aujourd'hui, il est utile d'analyser la naissance de ces termes dans leur sens médical. Selon le psychiatre Arthur K. Shapiro, on ne connaît pas les raisons de l'apparition du terme placebo (« je plairai ») dans son sens médical qui est mentionné pour la première fois dans la seconde édition du Motherby's New Medical Dictionnary (1785), défini comme une « méthode banale ou remède ». En 1803, J. Fox dans le Quincy's Lexicon Medicum le définit de la façon suivante : « Placebo, je plairai ; un épithète donné à tout remède prescrit plus pour faire plaisir au patient que pour lui être utile » [3]. Si ces dictionnaires médicaux définissent le terme placebo, en revanche, ils ne parlent pas d'effet placebo.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
placebo
Effet placébo
article de périodique

---
N1-VALIDE
Vaccination contre le papillomavirus et médecins généralistes. Une enquête qualitative en Pays-de-Loire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/10/article.phtml
Les médecins généralistes sont des acteurs privilégiés de la prévention auprès des jeunes dont 80 % les consultent en moyenne 1 fois par an]. Différentes études ont analysé leurs pratiques, comportements, et perceptions à propos de la vaccination anti HPV [9-12] : près de 90 % prescrivent le vaccin quadrivalent ; il existe une corrélation positive entre leur pratique vaccinale globale et celle de la vaccination anti HPV ; ils restent vigilants quant à une possible négligence du dépistage par frottis cervico-vaginal chez les jeunes femmes vaccinées ; d'autres évoquent les incertitudes sur les effets à long terme du vaccin ; pour ceux qui la préconisent, cette vaccination semble s'intégrer dans leur pratique de prévention générale. Le but de notre étude était de mieux comprendre ce qui est en jeu dans la décision des généralistes à ce sujet et leur rôle dans la prévention du cancer du col de l'utérus.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Vaccins contre les papillomavirus
médecine générale
médecins généralistes
enquête santé
article de périodique
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus

---
N1-VALIDE
Regardons-nous assez les ongles de nos patients ? La main dans tous ses états
Médecine. Volume 8, Numéro 10, 449-55, Décembre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/B8/article.phtml
L'examen des ongles des mains des patients est simple et rapide en consultation et ne demande pas d'explorations particulières. L'ongle est un peu le « parent pauvre » de la dermatologie. Il n'intéresse l'industrie pharmaceutique que depuis les années 1980, date de la mise sur le marché des premiers traitements pour les mycoses. Son analyse se révèle souvent fastidieuse et rebutante du fait du caractère limité de l'expression clinique de ces phanères. Quel en est l'intérêt ? Nous permet-il de poser des diagnostics de pathologies générales, ou de confirmer des diagnostics connus ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
onychopathies
article de périodique
image

---
N1-VALIDE
Infections urinaires chez l'adulte Deuxième partie : Cas particuliers
Médecine. Volume 8, Numéro 10, 456-61, Décembre 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/B9/resume.phtml
Le précédent dossier (novembre 2012) envisageait les infections urinaires non compliquées les plus fréquentes en médecine générale. Selon la terminologie actuelle, seules peuvent être qualifiées de simples les infections urinaires de la femme n'ayant aucun terrain particulier, aucune comorbidité et aucune anomalie organique ou fonctionnelle de l'arbre urinaire. Les autres situations sont qualifiées d'infections urinaires compliquées, les hommes, par définition, ne pouvant avoir d'infection urinaire simple. L'European Association of Urology souligne en préambule de ses dernières recommandations que malheureusement, en Europe, il n'existe pas de données fiables sur la prévalence des différents types d'infections urinaires et leur impact sur la qualité de vie de la population touchée, ni concernant leur impact économique en général et en ce qui concerne le système de soins en particulier. Les données fiables disponibles viennent d'autres pays et contextes, notamment des États-Unis, et ne peuvent être appliquées qu'avec prudence à la situation européenne.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
adulte
infections urinaires
article de périodique
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-VALIDE
Placebo et effet placebo. Deuxième partie : Le placebo est-il toujours pharmacologiquement « inerte » ?
Médecine. Volume 8, Numéro 10, 462-4, Décembre 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/BA/resume.phtml
Dans une première partie, nous avons envisagé la naissance des concepts de « placebo » et « d'effet placebo », jusqu'à la référence historique que constitue l'apparition des essais contrôlés randomisés contre placebo dans les années 1950. Cette deuxième partie est une première approche des définitions actuelles.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
placebo
Effet placébo
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Bébés de parents aux fonctionnements pervers : blessures et meurtrissures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/75/8F/resume.phtml
2012
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
article de périodique
plaies et blessures
contusions
parents

---
N1-VALIDE
Université de Paris 5, René Descartes - Faculté de chirurgie dentaire
http://www.odontologie.univ-paris5.fr/
présentation, historique, bibliothèque, liste des disciplines d'enseignement, description des programmes par années d'études dentaires ; laboratoires de recherche
false
N
Université Paris 5 - René Descartes
Montrouge
Paris
France
Hauts-de-Seine
anglais
français
odontologie
école dentaire

---
N1-VALIDE
Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire
http://www.cfrc.fr/
Le Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire a été créé en 2002 à l'initiative d'un collectif de médecins. Son siège social est à Paris. L'European Resuscitation Council (ERC) regroupe les conseils nationaux de réanimation cardio-pulmonaire européens. Le CFRC est affilié à l'ERC depuis 2005.
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
réanimation cardiopulmonaire
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
AFPPE - Association Francaise du Personnel Paramedical d'Electroradiologie
http://afppe.poitou.online.fr/
http://www.afppe.net/
L'A.F.P.P.E, fondée en 1948, est une association de type loi 1901, qui s'adresse à l'ensemble des manipulateurs des secteurs public et privé. Son objet est de regrouper l'ensemble des personnels paramédicaux d'imagerie médicale et de radiothérapie (public et privé) ; La Revue 'Le Manipulateur est réservée aux adhérents
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
technicien en radiologie
technologie radiologique
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Gériatrie et Psychologie NeuroPsychiatrie du Vieillissement
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/revue.phtml
«Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement» est issu du rapprochement des publications «Psychologie et NeuroPsychiatrie du Vieillissement» et «Annales de Gérontologie (...) Articulée en 2 parties, elle est consacrée : - dans sa partie A à la gériatrie et la gérontologie, - dans sa partie B à la psychologie et à la neuropsychiatrie du vieillissement.».
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
périodique
gériatrie
psychologie
vieillissement

---
N1-SUPERVISEE
L'apathie dans la démence frontemporale et la maladie d'Alzheimer : existe-t-il des profils distincts ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/74/B4/resume.phtml
Objectif : Préciser s'il existe des profils distincts d'apathie dans la démence frontotemporale (DFT) et la maladie d'Alzheimer (MA). Sujets : 13 patients atteints de DFT, variante frontale, 36 de MA et 29 sujets témoins. Méthodes : Étude des corrélats cognitifs, affectifs et émotionnels de l'échelle d'apathie de Marin (AES) et des causes d'attribution de la restriction des activités intentionnelles (éléments étrangers, maladie, facteur dépressif, démotivation) au moyen d'une nouvelle évaluation, la Goal-directed activities scale (GDAS). Résultats : Les scores à l'AES étaient principalement liés à la sévérité des déficits cognitifs et au score comportemental d'émoussement affectif, mais non aux échelles de dépression ou à l'évaluation directe de l'émoussement affectif dans la DFT comme dans la MA. Conclusion : Il n'a pas été possible de définir des profils distincts d'apathie, cognitifs ou affectifs, dans la DFT et la MA. Toutefois, les causes d'attribution étaient dominées par la démotivation dans la DFT et des éléments dépressifs dans la MA.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
démence frontotemporale
maladie d'Alzheimer
apathie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les thrombocytoses : physiopathologie, diagnostic et traitement
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/75/57/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/75/57/article.phtml
La thrombocytose est une anomalie fréquente dont la découverte implique une conduite diagnostique bien codifiée. Les principaux cadres étiologiques de la thrombocytose sont les thrombocytoses secondaires, les thrombocytoses familiales et les thrombocytoses clonales. Ces dernières présentent la particularité évolutive d'être pourvoyeuses de complications thrombotiques et hémorragiques fréquentes et déterminantes sur les plans thérapeutiques et pronostiques. Dans cet article, seront abordés les différents aspects physiopathologiques de la thrombocytose ainsi que les particularités diagnostiques et thérapeutiques des différents cadres étiologiques suscités
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
thrombocytose
thrombocytose
thrombocytose
thrombocytose

---
N1-VALIDE
MNM - Mutuelle Nationale Militaire
http://www.mnm.fr/
La Mutuelle Nationale Militaire intervient dans des domaines où d'autres organismes ne sont pas présents (principe de subsidiarité) et après la CNMSS, l'Action Sociale de la Défense (ASD), Unéo, la CPAM (dossier unique pour les aidesfamiliales et ménagères, les aides exceptionnelles, le fond social Unéo, les aides extra légales de la CPAM). Elle intervient aussi financièrement en complément d'autres structures (principe de complémentarité).
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
assurance maladie complémentaire
personnel militaire
anciens combattants
organisme

---
N1-VALIDE
CNG-MG - Caisse Nationale du Gendarme - Mutuelle de la Gendarmerie
http://www.mutuelle-gendarmerie.fr/
La Caisse Nationale du Gendarme est un organisme à but non lucratif régi par le Livre III du Code de la Mutualité. Elle est affiliée à la Mutualité Fonction Publique Action Santé Social, MFPASS, nouvelle configuration de MFP dédiée aux activités sanitaires, sociales et de prévention pour permettre d'isoler la gestion des établissements et de l'action sociale.
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
organisme
assurance maladie complémentaire
police
personnel militaire

---
N1-VALIDE
Groupe Unéo
http://www.groupe-uneo.fr/
Deuxième mutuelle de la fonction publique, Unéo gère la complémentaire santé de plus de 1,2 million de personnes, les militaires des quatre armées, en activité de service ou retraités, et leurs familles.
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
organisme
personnel militaire
assurance maladie complémentaire

---
N1-SUPERVISEE
Les solutés de remplissage vasculaire
synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/7A/38/resume.phtml
Les patients en hypovolémie ont un tableau d'insuffisance circulatoire aiguë avec des symptômes variés et des conséquences hémodynamiques sur les différents organes. La prise en charge de la réanimation est critique, car la mortalité est directement liée à l'étendue et la durée de l'hypoperfusion de l'organe en état de choc hypovolémique. Cet article rédigé par des praticiens-cliniciens est une mise à jour sur le remplissage vasculaire traitant de la physiologie des compartiments liquidiens, des signes cliniques, du choix des solutés de remplissage et de leur complication...
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
hypovolémie
hypovolémie
transfusion de soluté de remplissage vasculaire
hypovolémie
hypovolémie
solution isotonique
substituts du plasma
Ringer lactate
chlorure de sodium
albumines
gélatine
dextrane
hydroxyéthylamidons
B05AA - substituts du sang et fractions protéiques plasmatiques
solution de Ringer
solution isotonique
substituts du plasma

---
N1-SUPERVISEE
L'expert et l'agresseur sexuel constituent-ils un couple pervers ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/73/F0/resume.phtml
En prenant pour référence le texte de Jean Clavreul (1967), nous montrons qu'entre l'expert judiciaire et le prévenu de délit ou crime sexuel s'installe un déploiement de l'économie perverse par subversion des positions par rapport aux trois dimensions : celle du savoir, celle de la loi et celle du voir. Alors que l'expert est celui qui interroge sur l'énigme du désir humain, le pervers transmet sa certitude de le connaître, de le légiférer et de le montrer. Plusieurs vignettes cliniques, surtout dans les expertises post-sententielles, illustrent cette inversion. La mise en évidence de ce fonctionnement psychique est un repère clinique fondamental et souvent stable au travers du parcours pénal. Le risque est grand de majorer par le dispositif l'amplification de la certitude du pervers et donc son évitement du changement et du soin. La loi de 1998 ne risque-t-elle pas d'étendre le territoire du pervers en passant d'une scène à deux à un dispositif à trois ? Ou bien, le dispositif en permet-il la réduction vers l'humain ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
paraphilies
infractions sexuelles
expertise

---
N1-SUPERVISEE
Effets positifs de l'exercice physique chronique sur les fonctions cognitives des seniors : bilan et perspectives
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/nrp/e-docs/00/04/72/01/resume.phtml
De nombreuses études épidémiologiques, transversales et interventionnelles présentent un faisceau d'arguments convaincants en faveur d'un effet prophylactique de la pratique régulière d'une activité physique sur la santé cérébrale et cognitive des seniors. Trois méta-analyses, rassemblant les données d'une cinquantaine d'essais contrôlés randomisés, montrent qu'il existe bien une relation de cause à effet entre l'exercice physique chronique et les performances cognitives des personnes âgées, et que l'amplitude de l'effet est faible à modérée. Différentes fonctions cognitives telles que la vitesse de traitement de l'information, les fonctions exécutives ou la mémoire déclarative semblent fonctionner de manière plus efficiente sous l'effet d'un programme de 6 mois combinant 45?minutes d'exercices physiques aérobies d'intensité modérée à élevée (marche soutenue, jogging) et d'exercices de musculation trois fois par semaine ou plus. Plusieurs mécanismes neurophysiologiques, impliquant différents facteurs neurotrophiques libérés au cours de l'exercice et augmentant la plasticité cérébrale, pourraient expliquer ce phénomène. Enfin, la relation entre la santé cardio-respiratoire et la santé cérébrale ou cognitive semble être modérée par différents facteurs individuels en lien avec les habitudes de vie des seniors (régime alimentaire, réserve cognitive accumulée au cours de la vie) ou leur patrimoine génétique (polymorphismes des gènes de l'apolipoprotéine E, de la catéchol-O-méthyltransférase et du facteur neurotrophique dérivé du cerveau).
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
sujet âgé
exercice physique
cognition
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de la qualité de l'air intérieur au regard d'un éventuel phénomène d'intrusion de vapeur : cas des anciennes usines à gaz
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/76/39/resume.phtml?type=text.html
La qualité de l'air intérieur (QAI) de bâtiments sur des sites dont les sols et/ou les eaux souterraines sont pollués par des composés volatils ou semi-volatils peut être dégradée par d'éventuelles remontées de vapeurs en provenance de ces milieux environnementaux. Dans le cas des sites d'anciennes usines à gaz (AUG), les composés jugés concernés sont les BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, xylènes), 8 des 16 hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) classiquement étudiés, ainsi que le phénol et l'acide cyanhydrique dans une moindre mesure. Face à la plausibilité du phénomène d'intrusion de vapeur (IV), et conformément aux actuelles recommandations du ministère de l'Écologie, des mesures de qualité de l'air intérieur – et extérieur, à des fins d'informations complémentaires – ont été réalisées sur un panel de 14 sites d'AUG reconvertis en sites tertiaires, à deux reprises (hiver/été 2010) et à l'aide de plusieurs dispositifs d'échantillonnage d'air en parallèle (Summa Canister, Gore Modules, pompes à air couplées à diverses matrices de type XAD2, gel de silice, etc.). Le phénol et l'acide cyanhydrique n'ont jamais été quantifiés (limites de quantification comprises entre 0,12 et 2,00 µg/m 3). Les BTEX et les HAP ont été retrouvés de manière ubiquiste (de l'ordre du µg/m 3 à la dizaine de µg/m 3 pour les BTEX et le naphtalène, et du ng/m 3, voire dizaine de ng/m 3, pour les HAP autres que le naphtalène) sur les 14 sites d'étude et sur 2 sites « témoins », quel que soit le lieu de prélèvement d'air (bureaux, sous-sol ou vide sanitaire, extérieur). Les teneurs (maximales considérées) ne permettent néanmoins pas d'affirmer que l'air intérieur est dégradé au sens de la méthodologie nationale de gestion des sites et sols potentiellement pollués. Ainsi, aucun excès de risque sanitaire lié à l'exposition à un éventuel phénomène d'intrusion de vapeur – ne pouvant être exclu par ailleurs, du fait du caractère ubiquiste de certains composés – n'est à prévoir pour les occupants des sites.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
pollution de l'air ambiant intérieur
exposition environnementale
surveillance de l'environnement

---
N1-SUPERVISEE
Anomalies et erreurs de détermination de l'hémogramme avec les automates d'hématologie cellulaire Partie 3. Hémoglobine, hématies, indices érythrocytaires, réticulocytes
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/75/DD/resume.phtml?type=text.html
Une fausse augmentation de l'hémoglobine mesurée avec les automates d'hémogrammes est rapportée au cours des grandes hyperlipémies, hyperleucocytoses et hémolyses, et parfois en grand excès d'immunoglobulines ou de cryoglobulines. À l'opposé, les fausses diminutions de l'hémoglobine sont avant tout liées à des erreurs préanalytiques et non aux automates. Le volume globulaire moyen ou VGM est lui aussi sujet à des erreurs de mesure, notamment en présence d'agglutinines froides, d'une grande hyperleucocytose ou d'une hyperglycémie sévère (diabète, dilution par perfusion glucosée) \; parfois la natrémie, l'excès d'anticoagulant ou la techinque de mesure elle-même influencent également le VGM. La numération des hématies est faussement augmentée par les fortes hyperleucocytoses (surtout hyperlymphocytoses), et faussement diminuée en présence d'agglutinines froides ou par défaut de prise en compte des hématies de taille réduite (microcytes, schizocytes). Une anomalie de mesure de l'hémoglobine ou/et du VGM ou/et du nombre d'hématies provoque une anomalie de la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine, mettant en avant cet indice érythrocytaire comme première « alarme » d'une anomalie de mesure. La difficulté à appréhender ces diverses anomalies de mesure est liée à leur variabilité d'expression selon les cas et les automates. Les actions correctrices utilisent parfois les capacités analytiques de ces mêmes machines. La numération des réticulocytes présente elle aussi des limites analytiques, incluant le mauvais fenêtrage, l'interférence de particules intraérythrocytaires, l'hyperleucocytose ou la présence d'érythroblastes, et diverses alarmes incitent à la réalisation d'un décompte microscopique.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
numération formule sanguine
numération formule sanguine
erreurs de diagnostic

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour la (bonne) pratique du diagnostic moléculaire de l'hémochromatose liée au gène HFE
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/77/07/resume.phtml?type=text.html
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/77/07/resume.phtml
L'hémochromatose liée au gène HFE (hémochromatose HFE) ou hémochromatose de type 1, est une maladie génétique à transmission autosomique récessive caractérisée par une surcharge en fer progressive de l'organisme se manifestant habituellement chez l'adulte. Le gène HFE, localisé sur le bras court du chromosome 6 (6p21.3), code une protéine qui joue un rôle essentiel dans le métabolisme du fer en modulant la production d'hepcidine par le foie. La mutation p.Cys282Tyr, à l'état homozygote, explique environ 80 % des cas d'hémochromatose en France. Le test génétique est l'examen clé pour confirmer le diagnostic d'hémochromatose HFE. Une enquête sur les pratiques de huit laboratoires référents français a été réalisée. Les principaux enseignements de cette enquête sont les suivants : 1) la mutation p.Cys282Tyr doit être recherchée en première intention pour établir le diagnostic d'hémochromatose HFE, suivant ainsi les recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) qui, en 2005, a considéré que seule l'homozygotie pour la mutation p.Cys282Tyr associée, au minimum, à une élévation du coefficient de saturation de la transferrine permettait d'établir le diagnostic d'hémochromatose HFE \; 2) en association avec la mutation p.Cys282Tyr (génotypes hétérozygotes composites), les variants p.His63Asp et p.Ser65Cys peuvent contribuer à la survenue d'une surcharge en fer modérée \; 3) la réalisation d'une enquête familiale après la détection d'un sujet homozygote pour la mutation p.Cys282Tyr devrait être systématique.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
hémochromatose
hémochromatose
techniques de diagnostic moléculaire
conseil génétique
Protéine HFE humaine
antigènes d'histocompatibilité de classe I
protéines membranaires

---
N1-SUPERVISEE
Se rétablir de troubles psychiatriques : un changement de regard sur le devenir des personnes
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/76/CB/resume.phtml
À la différence des notions médicales de guérison ou de rémission qui désignent des modalités évolutives de la maladie, la notion de rétablissement caractérise le devenir de la personne. Se rétablir d'une maladie mentale signifie pouvoir se dégager d'une identité de malade psychiatrique et recouvrer une vie active et sociale. La disjonction aujourd'hui courante entre l'évolution de la maladie et le devenir de la personne conduit à s'intéresser au rétablissement et à ses déterminants : la réappropriation d'un pouvoir de décider et d'agir et la restauration d'un contrôle sur sa vie étant les plus significatifs. Ils requièrent des conditions subjectives et intersubjectives – la restauration de l'espoir, la confiance de l'entourage, soignants ou proches, dans les potentialités de la personne –, et des conditions éthiques – le respect et la promotion d'un principe d'autodétermination. Nous évoquerons quelques horizons théoriques qui apportent un éclairage sur ce processus, et les modes d'accompagnement appropriés qu'il requiert.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
troubles mentaux
personnes atteintes de troubles mentaux
santé mentale

---
N1-SUPERVISEE
Contraception d'urgence et IVG chez l'adolescente
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/76/E3/resume.phtml
La contraception pose chez les adolescent(e)s des questions complexes et un paradoxe : selon les premières données du Baromètre Santé 2010, plus de 91 % des Françaises sexuellement actives âgées de 15 à 24 ans déclarent employer une méthode contraceptive [1] \; malgré cet usage fortement généralisé de la contraception, le nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG) chez les adolescentes reste très élevé : 18 000 mineures enceintes en France en 2010, 13 500 ayant recours à l'IVG, 2 grossesses non prévues sur 3 survenant sous contraception. Une double approche semble indispensable pour tenter de résoudre ce paradoxe. Faciliter l'information et la mise à disposition de la contraception est la première : accès, modalités de prescription, coût, confidentialité, choix éclairé du mode contraceptif1 \; « éduquer » les adolescents à la sexualité la seconde (éducation sexuelle à l'école, campagnes de communication, information sur les dangers de la pornographie) où parents et professionnels ont des rôles complémentaires. La combinaison de ces deux approches semble indispensable si l'on veut éviter que l'IVG ne soit un mode de contraception banalisé...
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
contraception post-coïtale
adolescent
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Relation soigné-soignant : réciprocité nécessaire ! Droits du malade, oui, mais aussi devoirs...
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/79/17/article.phtml
La loi n 2002-303 du 4 mars 2002 du code de santé publique relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé a sacralisé « les droits des malades » qui, d'un concept vague et nébuleux, sont alors devenu une réalité avec un support juridique gravée dans le marbre de la « loi Kouchner » du nom du Ministre de la Santé qui l'a portée. La loi sur les droits des malades insiste sur la nécessité du consentement et sur la démocratie sanitaire qui regroupe les droits à l'accès à son dossier médical ainsi que le secret médical.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
médecine générale
médecins généralistes
droits des patients
Relations entre professionnels de santé et patients

---
N1-VALIDE
Médecine et Santé Tropicales
http://www.jle.com/fr/revues/mst/revue.phtml
Médecine Tropicale s'associe à la revue Cahiers d'études et de recherches francophones/Santé (AUF) pour devenir Médecine et Santé Tropicales...Couvrant tous les aspects de la santé tropicale, cette nouvelle revue s'inscrit donc dans la continuité, en reprenant les objectifs scientifiques et pédagogiques des publications dont elle est issue, en facilitant la publication de travaux issus des pays en développement et en offrant la plus large vision et l'expertise la plus moderne de la santé tropicale.
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
médecine tropicale
périodique

---
N1-VALIDE
Révision des recommandations françaises sur la prise en charge de l'infection par Helicobacter pylori (sans références bibliographiques)
Hépato-Gastro. Volume 19, Numéro 7, 475-94, Septembre 2012, Recommandations
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/79/D4/resume.phtml
Les précédentes recommandations sur la prise en charge de l'infection en France datent de 1999. Les connaissances médicales ont progressé depuis 12 ans. Le rôle de la bactérie dans les syndromes dyspeptiques, les ulcères provoqués par les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les lésions précancéreuses de l'estomac a été précisé. Les schémas thérapeutiques d'éradication ont également évolué. La fréquence de la résistance aux antibiotiques a augmenté. Il est donc nécessaire d'actualiser les recommandations concernant la recherche et le traitement de H. pylori. Ce texte s'appuie sur les dernières recommandations européennes], nord-américaines et asiatiques parues en 2007 et 2008. Les dernières recommandations européennes issues de la réunion du 12 et 13 novembre 2010 (Maastricht IV consensus) viennent d'être publiées
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
helicobacter pylori
infections à helicobacter
recommandation pour la pratique clinique
infections à helicobacter
infections à helicobacter

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate « Dépistage » ou « détection précoce » ?
Médecine. Volume 8, Numéro 3, 129-33, Mars 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/2F/article.phtml
Comme dans de nombreux pays, le cancer de la prostate est le premier cancer de l'homme en France avec plus de 70 000 nouveaux cas en 2010. Son incidence a plus que triplé depuis l'utilisation intensive du dosage sérique du PSA au début des années 1980, sans doute aussi en conséquence du vieillissement de la population, de l'amélioration des techniques diagnostiques et de la déclaration des cas. Sa mortalité tient la troisième place avec 9 300 décès en 2009, soit 3 % des causes de décès chez l'homme après les cancers du poumon et du côlon-rectum. Si l'utilisation du dosage de PSA permet de diagnostiquer plus de cancers de la prostate, l'incertitude demeure, après les résultats contradictoires des deux grands essais randomisés PLCO et ERSPC publiés en 2009, quant à sa capacité à diminuer la mortalité
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
article de périodique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate

---
N1-VALIDE
AFSOP - Association Francophone de Strabologie et d'Ophtalmologie Pédiatrique
http://www.afsop.fr/
Le but de l'AFSOP est de développer la strabologie et l'ophtalmopédiatrie en favorisant son enseignement, l'information des professionnels et du public et en aidant son développement
false
N
Montrouge
France
Hauts-de-Seine
français
ophtalmologie
pédiatrie
strabisme
troubles de la motilité oculaire
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Mise au point sur la prise en charge des intoxications digitaliques chez le sujet âgé - À propos d'un cas traité par anticorps antidigitaliques
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 4, 355-63, Décembre 2012, Gériatrie et gérontologie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/7F/5C/resume.phtml
Les indications de la digoxine sont actuellement limitées à de rares cas d'insuffisance cardiaque et/ou de fibrillation atriale. Son utilisation devrait donc être rare en gériatrie, d'autant que ses spécificités pharmacologiques, associées aux modifications liées au vieillissement et aux comorbidités, exposent particulièrement les patients âgés au risque de surdosage. La digoxine reste pourtant trop prescrite car environ un tiers des patients âgés souffrant d'insuffisance cardiaque et/ou de fibrillation auriculaire serait sous digitalique. Un surdosage digitalique peut se manifester par des signes digestifs, des signes neurologiques, et surtout des troubles de la conduction et/ou du rythme cardiaque, expliquant un risque vital avec un taux de mortalité élevé. Le traitement de référence actuel est l'administration d'anticorps antidigitaliques. Des critères de mauvais pronostic, très fréquemment présents en cas de surdosage digitalique chez un patient âgé, ont été établis afin de guider l'indication et la posologie de ces anticorps. Il est important, pour un gériatre, de reconnaître les signes de surdosage et d'avoir une idée des critères orientant vers un traitement par anticorps, ce qui permet de déclencher une prise en charge adaptée en s'aidant du conseil des centres anti-poison et d'un éventuel transfert en soins intensifs.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
glucosides digitaliques
antiarythmiques
cardiotoniques
effets secondaires indésirables des médicaments
sujet âgé
effets secondaires indésirables des médicaments
digoxine

---
N1-VALIDE
Traitement de la dépression de l'adulte en médecine générale. Les antidépresseurs sont-ils efficaces ? Une revue de la littérature
Médecine. Volume 8, Numéro 1, 20-3, Janvier 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/72/CF/resume.phtml
L'Observatoire national des prescriptions et consommations des médicaments a constaté que les antidépresseurs étaient trop prescrits, souvent hors indication, hors recommandations. Or, le médecin généraliste est à l'origine d'environ 80 % des prescriptions, que ce soit en initiation ou en renouvellement. Pourtant, l'efficacité de ces médicaments a été récemment remise en cause. En 2005, il a été mis en évidence en pédiatrie un risque de comportement suicidaire et/ou hostile associé à l'utilisation des antidépresseurs ISRS et apparentés, ce qui a conduit les autorités de santé à ne plus recommander ces traitements avant 18 ans]. En 2008, deux méta-analyses de qualité ont évalué l'efficacité des antidépresseurs en incluant les données non publiées dans la littérature. Elles ont montré des résultats bien inférieurs à ceux trouvés habituellement. C'est dans ce contexte que nous avons tenté de répondre à la question de l'efficacité des antidépresseurs dans le traitement de la dépression de l'adulte en médecine générale.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecins généralistes
trouble dépressif
antidépresseurs
résultat thérapeutique
adulte
article de périodique
médecine générale

---
N1-VALIDE
Éducation thérapeutique du patient
Médecine. Volume 8, Numéro 1, 24-30, Janvier 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/72/D0/resume.phtml
Que vient faire « l'éducation » dans le champ de la santé ? Selon les propositions de ses promoteurs (depuis largement plus d'une décennie...), « éduquer », c'est rendre le patient plus autonome à propos de sa maladie, plus acteur qu'observateur, plus « participant » aux décisions qui le concernent directement. Avec deux limites a priori : qu'il le souhaite et que son état de santé le lui permette... Construire avec lui une démarche originale et nouvelle suppose lui reconnaître une expertise propre, et par conséquent d'admettre qu'il est « aussi » au moins dans certains cas formateur de ses professionnels, bien loin d'une simple recherche d'amélioration de l'observance ! Les enjeux sont nombreux et compliqués, d'où ce deuxième dossier consacré à ce sujet, après une première approche en 2009. S'il faut se donner, comme nous le disions alors, « les moyens d'un réel transfert de compétences des soignants vers les patients », peut-être faut-il aujourd'hui aller plus loin et essayer de faire de ce transfert un échange à double courant.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
éducation du patient comme sujet
article de périodique

---
N1-VALIDE
Que faut-il espérer ou craindre des vaccins anti-papillomavirus ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/74/84/resume.phtml
Certains papillomavirus humains (HPV) sont associés à des dysplasies du col utérin ou de la vulve à haut risque de cancer, l'infection par ce virus étant une condition quasi obligatoire de survenue du cancer du col . Deux vaccins contre certains types de HPV ont aujourd'hui l'AMM en prévention 1) des lésions génitales précancéreuses du col de l'utérus, de la vulve et du vagin et du cancer du col de l'utérus et 2) des verrues génitales externes (condylomes acuminés). Il faut bien comprendre ces « premiers vaccins destinés à prévenir des cancers » comme préventifs, en aucun cas curatifs : la vaccination n'a d'effet ni sur les infections HPV en cours ni sur des maladies cliniques préexistantes dues aux HPV, a fortiori sur un cancer gynécologique déclaré. Ces vaccins sont indiqués « chez les jeunes filles de 14 ans, ou les jeunes filles et jeunes femmes de 15 à 23 ans n'ayant pas eu de rapports sexuels ou, au plus tard, dans l'année qui suit ». Il y a cependant polémique, rumeurs, peur du vaccin... Parmi les nombreuses questions qui se posent encore, trois concernent la décision immédiate de vacciner : Quel en est l'intérêt objectif ? Quels en sont les effets secondaires vérifiés ? Quel est le rapport bénéfice/risque réel ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Vaccins contre les papillomavirus
article de périodique
tumeurs du col de l'utérus

---
N1-SUPERVISEE
Identification et mémorisation des émotions dans la démence de type Alzheimer : revue critique de la littérature
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/9C/resume.phtml
Si les premières manifestations de la maladie d'Alzheimer (MA) concernent la sphère cognitive avec au premier plan une atteinte de la mémoire épisodique et des fonctions exécutives, les troubles émotionnels impactent de façon importante sur la vie psychique et relationnelle des individus. Dans la MA, l'atteinte précoce des structures amygdaliennes, dont le rôle central dans la reconnaissance et la mémorisation des émotions a été reconnu, a naturellement conduit les chercheurs à s'intéresser aux répercussions de ces atteintes sur la genèse des troubles cognitifs et comportementaux dans cette maladie. Plusieurs études ont mis en évidence une altération des processus émotionnels dans la MA qui peuvent, à différents niveaux, contribuer à un déficit de la cognition sociale et être générateurs de troubles du comportement. Les recherches sur les capacités d'identification et de mémorisation des émotions dans la MA font état de résultats parfois contradictoires et ne permettent pas à l'heure actuelle d'établir les bases d'un réel consensus sur l'évolution des processus émotionnels dans cette pathologie. Il semble ainsi légitime de s'interroger sur les différents éléments qui peuvent rendre compte des divergences de résultats comme l'existence de multiples théories, l'absence d'une définition unique des émotions et les importantes différences méthodologiques.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
maladie d'Alzheimer
émotions

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer de la prostate : le risque médico-légal de la « vraie vie »
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/2D/resume.phtml
Il n'est pas acceptable que des opérations promotionnelles « bruyantes » ne tiennent compte ni des définitions et données scientifiques actuelles, ni des avis de la majorité des sociétés scientifiques ou institutions sanitaires mondiales. Il n'est pas acceptable que l'opinion de quelques « experts » convaincus de l'utilité d'un dépistage en dépit de son évidente dangerosité soit la seule qui s'exprime dans les prétoires. Il n'est pas acceptable qu'un médecin généraliste se retrouve accusé de faute ou au mieux d'incompétence lorsqu'il n'a pas proposé à un patient chez qui l'on découvre un cancer métastasé un dépistage par PSA quelques années auparavant. Ces préalables s'appuient sur des travaux tous concordants. Il est utile de rappeler brièvement les conclusions des différents groupes de travail multidisciplinaires français sur ce sujet dans le cadre de l'ANAES, puis de la HAS.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
article de périodique
adhésion aux directives

---
N1-VALIDE
Éducation (thérapeutique) du patient en médecine générale
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/2E/resume.phtml
Ce texte résume les éléments présentés dans une keynote au 5e Congrès de médecine générale de Nice, le 25 juin 2011, en introduction de la session « Réaliser l'éducation thérapeutique du patient en médecine générale » co-organisée par Éric Drahi et Yves le Noc (SFDRMG) et Isabelle Cibois-Honnorat (MG-Form). Il s'agissait dans un premier temps de décrire à partir de données quantitatives et qualitatives récentes les pratiques et souhaits des médecins généralistes en matière d'éducation thérapeutique patient (ETP), ainsi que les attentes des patients. Le second objectif était de présenter les recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP) pour développer une ETP intégrée aux soins de premier recours, afin d'ouvrir la discussion sur la compatibilité de ces recommandations avec les fonctions de la médecine générale et avec les tâches que les médecins généralistes doivent effectuer pour remplir le rôle que la société attend d'eux.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
éducation du patient comme sujet
médecine générale
médecins généralistes
article de périodique

---
N1-VALIDE
Approche de la médecine évolutionniste
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/30/resume.phtml
Pour la première fois, un congrès de médecine évolutionniste s'est tenu en France. Belle occasion de faire le point sur cette jeune discipline qui donne un angle de vue différent sur les pathologies et de tenter d'expliquer les raisons du retard de la France en ce domaine. Les retombées sur notre pratique quotidienne sont encore modestes, mais certaines ont déjà eu lieu sans que les médecins en aient eu réellement conscience. Alors que l'approche « évolutionniste » de la biologie est logique et courante, il est étonnant de constater la timidité de la médecine en ce domaine. Cette nouvelle approche est aussi un stimulus intellectuel réjouissant pour éviter le formatage de notre structure mentale.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
évolution biologique
adaptation biologique

---
N1-VALIDE
Regard des patients sur leur insuffisance veineuse chronique. Une approche qualitative
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/31/resume.phtml
L'insuffisance veineuse chronique (IVC) est en France fréquente, aux complications graves et au coût élevé. Le but de ce travail était d'explorer les connaissances et les représentations de patients atteints d'IVC sur leur maladie et ses traitements. Méthode : Enquête qualitative par entretiens semi-directifs auprès de 13 personnes atteintes d'IVC en médecine générale. Résultats : Les patients interrogés connaissaient peu leur maladie, observaient mal les traitements et ne semblaient pas demandeurs d'informations supplémentaires : ils vivaient cette maladie chronique comme secondaire. Conclusion : Le statut de la maladie veineuse est paradoxal. Malgré sa fréquence et ses possibles complications, elle semble délaissée par les patients qui ne réalisent pas l'intérêt des traitements. Les représentations des soignants mériteraient d'être étudiées.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
insuffisance veineuse
article de périodique
maladie chronique
enquête santé
perception
insuffisance veineuse
patients

---
N1-VALIDE
Insuline et prévention des complications micro- et macrovasculaires du diabète de type 2 : Le rapport bénéfice/risque est-il favorable ? Méta-analyse
Médecine. Volume 8, Numéro 5, 203-6, Mai 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/6F/resume.phtml
En France, environ 25 % des patients atteints de diabète de type 2 sont traités par insulinothérapie. Mais quelles sont les preuves disponibles de l'efficacité de l'insuline en termes de prévention ou d'amélioration des complications micro- et macrovasculaires qui justifient ce traitement ? Dans cet article, nous présentons une méta-analyse des deux essais cliniques randomisés disponibles (UGDP et UKPDS 33).
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
insuline
insulinothérapie
diabète de type 2
angiopathies diabétiques
article de périodique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Crampes musculaires nocturnes de la personne âgée : Revue de la littérature
Médecine. Volume 8, Numéro 5, 207-11, Mai 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/70/resume.phtml
Les crampes musculaires essentielles sont fréquemment rencontrées en médecine ambulatoire, particulièrement auprès de nos patients les plus âgés. h Notre revue de la littérature a tenté de répondre à la question du choix thérapeutique dans cette indication. Nous avons sélectionné 36 articles dans les bases de données PubMed et surtout ScienceDirect et InterScience Wiley. Les traitements non pharmacologiques, notamment les exercices d'étirements, n'ont pas démontré leur efficacité. Les traitements médicamenteux peuvent avoir des effets secondaires et des interactions ; leurs marges thérapeutiques sont trop étroites pour une telle indication. La vitamine B et le diltiazem ont une efficacité encore insuffisamment démontrée pour être prescrits en pratique courante.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
crampe musculaire
sujet âgé
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Prescription du médicament en médecine générale Deuxième partie : Paradoxes et propositions
Médecine. Volume 8, Numéro 5, 223-6, Mai 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/74/resume.phtml
Le second volet de cette étude a permis de dégager différents « profils » de prescripteurs selon leurs rapports à l'ordon- nance, aux autres professionnels et aux patients, et d'après leurs biographies, motivations personnelles et parcours pro- fessionnels. Les paradoxes culturels que met en évidence cette étude dépassent la médecine générale. Les médecins se trouvent démunis face aux stratégies commerciales des firmes pharmaceutiques, même après les récentes « affaires ». Il ne peut être possible de dépasser ces déterminants culturels qu'avec des choix de rythmes de travail, de collaboration professionnelle et de partage de la décision avec les patients soignés.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ordonnances médicamenteuses
médecine générale
article de périodique
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Prescription du médicament en médecine générale Première partie : déterminants culturels de la prescription chez les médecins français
Médecine. Volume 8, Numéro 4, 169-73, Avril 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/76/E4/resume.phtml
Les façons de soigner comme les façons de se soigner ont des dimensions culturelles complexes. Les médecins évoluent au sein de cultures et sont issus de milieux sociaux qui véhiculent des représentations, valeurs, normes, idéologies et croyances qui influencent leurs pratiques. Ces déterminants sont de première importance pour la santé publique, l'organisation des soins et leur financement. Concernant les prescriptions, la plupart des études sont anglo-saxonnes, les études françaises étant éparses ou peu opérationnelles. L'objectif principal du travail présenté ici a donc été de mieux cerner les influences culturelles qui pèsent sur les décisions de precription des médecins généralistes français, souvent présentés comme acteurs « pivots de notre système de santé ».
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ordonnances médicamenteuses
médecine générale
médecins généralistes
article de périodique

---
N1-VALIDE
Metformine dans le diabète de type 2 : Et si on s'était trompé ?
Médecine. Volume 8, Numéro 6, 251-4, Juin 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/2B/resume.phtml
Le doute concernant l'efficacité de la metformine est légitime. L'étude UKPDS n'est pas exempte de défauts métho- dologiques. Dans une synthèse de la littérature avec méta-analyse des essais cliniques randomisés, la metformine n'a modifié significativement ni la mortalité totale ou cardiovasculaire, ni les complications macro ou microvasculaire. Étant donné la largeur des intervalles de confiance à 95 %, on ne peut éliminer ni un bénéfice de 25 %, ni un surrisque de 31 % pour la mortalité totale. h Il est étonnant que seuls les résultats positifs en faveur de la metformine aient été retenus par la communauté médicale et abondamment cités alors même que leurs niveaux de preuve sont faibles. N'est-ce pas un exemple de citations excessives de résultats positifs créant une sorte d'illusion d'efficacité ? h Une nouvelle fois, c'est la question générale de l'évaluation des antidiabétiques oraux, basée la plupart du temps sur des critères de substitution tels que l'HbA1c qui est soulevée.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
metformine
hypoglycémiants
diabète de type 2
article de périodique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Urgence et poussée hypertensive
Médecine. Volume 8, Numéro 6, 257-61, Juin 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/2D/resume.phtml
L'urgence hypertensive associe élévation brutale et sévère de la pression artérielle et souffrance aiguë d'un organe cible. Elle nécessite une prise en charge urgente avec baisse et contrôle de la pression artérielle en fonction de l'organe atteint. La poussée hypertensive sévère ne s'accompagne pas d'une atteinte des organes cibles, et son traitement est plus progressif.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
urgences
hypertension artérielle
traitement d'urgence
article de périodique
hypertension artérielle

---
N1-VALIDE
Autosurveillance glycémique dans le diabète de type 2
Médecine. Volume 8, Numéro 6, 262-5, Juin 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/2E/resume.phtml
L'utilisation de l'ASG chez les patients diabétiques de type 2 non traités par insuline est très coûteuse et n'a pas fait la preuve qu'elle améliorait les seuls critères qui importent aux patients : mortalité, morbidité et qualité de la vie. h La plupart des patients de type 2 non traités par l'insuline ne nécessitent pas d'ASG en routine. Les patients diabétiques de type 2 nécessitent une éducation effective concernant les risques d'hypoglycémie ou d'hyperglycémie dangereuse quand l'ASG est justifiée; cette éducation doit aussi porter sur les actions à mener en fonction des résultats. h La prise en charge du diabète de type 2 devrait mettre l'accent sur la prise en charge du poids, une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et le contrôle de la tension artérielle plutôt que sur le traitement intensif de l'hyperglycémie
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
autosurveillance glycémique
diabète de type 2
article de périodique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Bien vieillir : la tête et les jambes... Prévenir l'apparition de troubles cognitifs ?
Médecine. Volume 8, Numéro 6, 266-71, Juin 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/80/2F/resume.phtml
Les représentations du « vieillir » varient selon le contexte, basées sur un ensemble de valeurs et références qui donnent sens à l'existence. Connaître et comprendre ce contexte et ses déterminants sociaux et environnementaux permet de les utiliser au mieux dans l'intérêt de la personne concernée. Parmi les multiples indicateurs du vieillissement, la vitesse de marche semble donner une première appréciation globale d'une fragilité potentielle ou débutante, ce qui permet aussi de rappeler qu'il n'est jamais trop tard pour débuter une activité physique... h La « réserve cognitive » va en s'affaiblissant avec l'âge, mais peut être améliorée par des stimulations cognitives, à proposer à toute personne âgée : jeux de carte, mots croisés, nombreuses activités sociales ou intellectuelles, etc. La stimulation cognitive semble associée à une réduction du risque de démence (Alzheimer ou autres). Il s'agirait donc d'un rôle spécifique, différent de la promotion des activités physiques et des conseils nutritionnels.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Troubles de la cognition
stimulation cognitive
exercice physique
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Efficacité des statines à haute dose en prévention cardiovasculaire secondaire Première partie : méthode et résultats de la méta-analyse
Médecine. Volume 8, Numéro 7, 299-306, Septembre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/E3/resume.phtml
Depuis les années 80, la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire est une priorité des systèmes de soins de nombreux pays. L'athérosclérose, entretenue par les facteurs de risque dont l'hypercholestérolémie (LDL-cholestérol), a un rôle central dans le développement des pathologies cardiovasculaires . Le cholestérol est un composant essentiel de la plaque athéromateuse et participe à tous les stades de sa formation : du stade initial (strie lipidique) au stade terminal (rupture de la plaque) . La stabilité de la plaque dépend de sa composition : plus elle sera riche en lipides et pauvre en collagènes plus elle aura un risque d'instabilité et de fissuration. La lutte contre ces facteurs de risque repose sur des règles hygiéno-diététiques et médicamenteuses dont la prescription de médicaments hypolipémiants avec, en tête de file, les statines.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
maladies cardiovasculaires
article de périodique
prévention secondaire
méta-analyse
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Statines à haute dose et prévention primaire du risque cardiovasculaire
Médecine. Volume 8, Numéro 7, 307-8, Septembre 2012, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/E4/resume.phtml
En 2012, qu'en est-il d'une éventuelle utilisation de statines à « haute dose » chez des patients à haut risque, mais en prévention primaire, sachant qu'il n'existe à ce jour aucune étude publiée comparant les doses standards à de hautes doses de statines en prévention primaire ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
risque cardiovasculaire
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
maladies cardiovasculaires
prévention primaire
résultat thérapeutique
risque
article de périodique

---
N1-VALIDE
Le secret médical existe- t-il encore en 2012 ? Que devient le secret lorsqu'il est si « partagé » ?
Médecine. Volume 8, Numéro 7, 311-6, Septembre 2012, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/E6/resume.phtml
Le secret médical garde en 2012 un caractère général et absolu que la jurisprudence française a constamment confirmé, même si la loi autorise des dérogations quand l'intérêt du malade ou les principes généraux de justice et de santé publique sont en jeu. La notion de « secret médical partagé » reste aujourd'hui encore limitée aux relations entre membres de l'équipe soignante. Pourtant, dans la société contemporaine, le principe même du secret médical se trouve parfois en conflit avec d'autres principes et intérêts, qu'il s'agisse de l'obligation générale de l'assistance à personnes en péril dans le cas de maltraitances, d'affaires judiciaires de lois sociales et d'assurances... L'opposition du secret médical aux assurances est notamment un « sujet sensible » de plus en plus fragilisé par le traitement informatique de nombreuses données, par exemple celles qui concernent le remboursement des médicaments.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
assurance
violence
confidentialité
article de périodique
préparation du certificat médical
Z02.7 - délivrance d'un certificat médical

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'Accréditation des laboratoires de biologie médicale - Volume 2
Annales de biologie clinique Volume 70, Hors série n 1, Février 2012
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/sommaire.phtml?cle_parution=3653
Qualité et accréditation en biologie médicale. Phase post-analytique Biologie délocalisée
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
laboratoires hospitaliers
agrément
assurance de la qualité des soins de santé
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
La rigidité artérielle, un nouveau facteur de risque à mesurer
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 3, 235-43, Septembre 2012, Gériatrie et gérontologie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/94/resume.phtml
Nous abordons l'épidémiologie des maladies cardiovasculaires chez la personne âgée, leur lien avec la rigidité artérielle. La mesure de la rigidité artérielle (RA) prend un essor considérable en ce début de XXI e siècle. Cet article est une mise au point sur les modélisations, les différentes méthodes de mesure. Plusieurs techniques de mesure sont présentées. Une revue des publications expliquant le lien entre les facteurs de risque cardiovasculaire et la RA est résumée, de même que les rapports entre les différents facteurs de risque et la rigidité artérielle. La place actuelle de ces méthodes de mesure semble être au niveau de la recherche, compte tenu du temps de la mesure, bien que le consensus européen recommande la mesure une fois par an pour les patients vasculaires. De nouvelles techniques d'évaluation de la RA, plus reproductibles et rapides, pourraient à terme banaliser la mesure, contribuant, en pratique courante, à l'évaluation du risque vasculaire.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
rigidité vasculaire
maladies cardiovasculaires
analyse de l'onde de pouls

---
N1-VALIDE
Place et caractéristiques des patients âgés de 85 ans et plus suivis en équipe mobile de soins palliatifs ; étude rétrospective
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 3, 267-75, Septembre 2012, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/97/resume.phtml
L'objectif de cette étude est de préciser la place des patients âgés de 85 ans et plus dans l'activité de l'Équipe mobile de soins palliatifs (EMSP) du CHR Metz-Thionville, d'en déterminer les caractéristiques particulières et de mettre en évidence d'éventuelles différences de prise en charge
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
unités sanitaires mobiles
soins palliatifs
sujet âgé de 80 ans ou plus
article de périodique
gestion de la douleur
douleur
soins terminaux

---
N1-VALIDE
Évaluation du suivi des recommandations à 3 mois après prise en charge par une équipe mobile gériatrique hospitalière
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 3, 285-93, Septembre 2012, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/99/resume.phtml
Les patients âgés fragiles peuvent bénéficier, lors du séjour hospitalier, d'une évaluation par une équipe mobile de gériatrie (EMG). Les objectifs sont de décrire les recommandations faites, et d'évaluer leur taux de suivi à 3 mois après l'hospitalisation initiale, leur impact en termes de mortalité, réhospitalisation et institutionnalisation par une revue des dossiers hospitaliers et une enquête téléphonique auprès des aidants, professionnels et médecin traitant
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
adhésion aux directives
unités sanitaires mobiles
personne âgée fragile
article de périodique
évaluation gériatrique

---
N1-VALIDE
Stigmatisation dans la maladie d'Alzheimer, une revue de la question
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 3, 297-305, Septembre 2012, Psychologie et neuropsychiatrie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/9B/resume.phtml
Le stigma envers les maladies chroniques ou les maladies mentales est un phénomène bien connu qui s'accompagne de conséquences dévastatrices pour les individus qui en sont atteints et pour leurs familles. Toutefois, à ce jour, le phénomène et les différents processus de stigmatisation liés à la maladie d'Alzheimer (MA) demeurent encore peu évalués, particulièrement en France. Notre revue vise à évoquer les représentations sociales associées à la MA et à discuter les concepts qui sous-tendent le stigma et ses différentes formes, pour ensuite en exposer les causes et les conséquences.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
stéréotypage
maladie d'Alzheimer
revue de la littérature
schizophrénie

---
N1-VALIDE
Les conduites addictives de la personne âgée
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 3, 315-24, Septembre 2012, Psychologie et neuropsychiatrie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/9D/resume.phtml
À partir des données de la littérature et d'expériences personnelles, l'objet de cet article est de faire un point sur les conduites addictives des sujets âgés en choisissant l'alcoolisme comme type de description. D'autres types d'addictions de la personne âgée sont abordés comme le tabagisme, l'addiction aux médicaments, les toxicomanies et les addictions comportementales y compris le jeu pathologique. Une approche globale de la psychopathologie des addictions chez les sujets âgés est tentée afin de déboucher sur une esquisse de prévention et de prise en charge.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
addiction
sujet âgé
article de périodique
alcoolisme
tabagisme
addiction
alcoolisme

---
N1-VALIDE
Omission de traitement chez la personne âgée : quelle définition pour quels enjeux ?
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 2, 129-35, Juin 2012, Gériatrie et gérontologie. Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/86/resume.phtml
Plusieurs modes de prescriptions non optimales ont été définis chez la personne âgée, dont l'omission de traitement, qui correspond à l'absence d'instauration d'un traitement dans une indication dans laquelle il a fait la preuve de son efficacité. Afin de proposer une définition précise et efficiente de l'omission de prescription, une discussion préalable sur la méthode d'évaluation de la balance bénéfice/risque des médicaments dans cette population est nécessaire. Notre travail s'est basé sur une revue de la littérature sur le thème des prescriptions inappropriées
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
sujet âgé
revue de la littérature
omission de médicament ou de dose
Erreurs de médication
ordonnances médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Les personnes âgées de 75 ans et plus en service d'urgences
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 2, 151-8, Juin 2012, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/89/resume.phtml
Contexte : Les personnes âgées représentent une part croissante de l'activité des services des urgences. Objectifs : Il s'agit de décrire la population de 75 ans et plus admise dans un service d'urgences et de comparer les patients adressés avec courrier de médecin à ceux sans. Méthodes : Une étude transversale, prospective, a été réalisée au Centre hospitalier de Mâcon, observant tous les patients âgés de 75 ans et plus, admis par le service des urgences.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
services des urgences médicales
sujet âgé de 80 ans ou plus
article de périodique
enquête santé

---
N1-VALIDE
Plaintes et troubles du sommeil chez le sujet âgé institutionnalisé sous hypnotiques
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 2, 159-63, Juin 2012, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/8A/resume.phtml
Le présent travail a pour objectif d'analyser l'efficacité de la prise d'hypnotiques sur la plainte de sommeil, en comparant les données rapportées par les patients sur leur sommeil à celles observées par les soignants de ces institutions.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Trouble veille sommeil
sujet âgé
hypnotiques et sédatifs
article de périodique
établissements de soins de long séjour
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Thérapies non médicamenteuses dans la maladie d'Alzheimer : comparaison d'ateliers musicaux et non musicaux
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 2, 215-24, Juin 2012, Psychologie et neuropsychiatrie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/79/91/resume.phtml
Les thérapies non médicamenteuses des démences, en particulier les interventions musicales, se sont considérablement développées ces dernières années. Si différents travaux suggèrent un impact positif de ce type d'intervention sur le comportement, l'humeur ou le fonctionnement cognitif des patients, les études méthodologiquement rigoureuses sont rares. Peu d'études ont comparé l'effet de l'intervention musicale à une autre activité plaisante, de telle sorte que la spécificité de l'impact de la musique reste à préciser. Afin de répondre à cette question, deux études contrôlées randomisées ont été conduites auprès de 33 patients souffrant d'une démence de type Alzheimer à un stade modérément sévère à sévère, comparant l'impact d'ateliers musicaux à celui d'ateliers non musicaux (étude 1 : peinture ; étude 2 : cuisine) sur l'état émotionnel des patients. Tous les ateliers proposés amélioraient, à court terme, l'état émotionnel des patients. Toutefois, ce bénéfice était plus important et durable suite à l'intervention musicale s'observant chez la plupart des patients. Contrairement aux autres activités, l'amélioration de l'état émotionnel persistait après l'arrêt de l'intervention musicale. Ces résultats suggèrent un bénéfice spécifique de la musique sur l'état émotionnel des patients, offrant des perspectives de prise en charge très prometteuses.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladie d'Alzheimer
article de périodique
musicothérapie
résultat thérapeutique
cuisine (préparation)
étude comparative
maladie d'Alzheimer

---
N1-VALIDE
Suivi des recommandations dans l'infection urinaire : étude transversale multicentrique chez le sujet âgé hospitalisé de plus de 75 ans
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, Numéro 1, 9-15, Mars 2012, Gériatrie et gérontologie. Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/74/A8/resume.phtml
L'objectif de cette étude était d'analyser les pratiques des cliniciens et d'évaluer la concordance entre les traitements institués et les recommandations chez des patients hospitalisés âgés de 75 ans et plus.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
adhésion aux directives
infections urinaires
sujet âgé de 80 ans ou plus
Examen des urines
infections urinaires
infections urinaires
article de périodique

---
N1-VALIDE
Intérêt du traitement dans la maladie d'Alzheimer
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, 3-8, Mars 2012, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/74/B7/article.phtml
La maladie d'Alzheimer (MA) étant la plus fréquente des démences, elle touche plus de 800?000 personnes en France (Haute autorité de santé 2011). Pathologie chronique évolutive, elle a par définition un impact sur le niveau fonctionnel de l'individu qui en souffre. La MA doit bénéficier d'un diagnostic précoce afin de permettre une adaptation au plus près d'un plan de soin dont on sait qu'il devra être adaptatif. La prise en charge thérapeutique aura pour objectif dans toute la mesure du possible, de limiter l'impact de la maladie sur les domaines cognitifs, psycho-comportementaux et fonctionnels du patient et ainsi préserver sa qualité de vie et celle de son entourage.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladie d'Alzheimer
article de périodique

---
N1-VALIDE
Tolérance cardiovasculaire des anticholinestérasiques
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 10, 15-8, Mars 2012, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/74/B9/article.phtml
Les anticholinestérasiques sont susceptibles d'augmenter l'acétylcholine au niveau du coeur et de favoriser un effet vagotonique. La traduction clinique de cet effet fait l'objet de cette revue de la littérature.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Cardiotoxicité
anticholinestérasiques
revue de la littérature
troubles du rythme cardiaque

---
N1-VALIDE
La dangerosité, problème central dans la confrontation des modèles intégratifs et ségrégatifs des soins entre prison et hôpital
l'Information Psychiatrique. Volume 88, Numéro 8, 631-40, Octobre 2012, Dangerosités : la psychiatrie à l'épreuve des demandes sociales (2e partie)
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/7A/30/resume.phtml
Le modèle intégratif français d'articulation Santé-Justice, issu de l'ouverture de la psychiatrie aux différents champs de la société, apporte de nombreuses ressources aux disciplines qu'il met en relation. Il permet de plus une prise en charge globale et humaine des personnes atteintes de troubles psychiques placées sous main de Justice, et favorise ainsi leur réinsertion dans la société. À l'heure d'un système néolibéral centré sur l'individualisme et l'insécurité, cette organisation est exposée à des risques d'instrumentalisation par les gouvernants, qui tentent de reprendre un contrôle direct sur la sécurité publique. On observe en ce sens un nouvel essor de la notion de « dangerosité », associé à un double mouvement de judiciarisation des malades mentaux et de « traitement » de tous les autres qui permet d'utiliser la psychiatrie comme un outil sécuritaire supplémentaire, celle-ci étant alors confondue avec la criminologie. Le modèle intégratif semble ainsi évoluer progressivement vers une organisation ségrégative de « Défense Sociale », constituée de filières de prise en charge différenciées répondant mieux à ces nouvelles préoccupations politiques.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
comportement dangereux
article de périodique
troubles mentaux
prisons
prisonniers

---
N1-VALIDE
La formation médicale continue dans les pays d'Europe
Médecine. Volume 8, Numéro 10, 465-8, Décembre 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/BB/resume.phtml
La formation médicale continue (FMC) mise en place en France en 1990 dans le cadre de la convention signée entre les syndicats médicaux et les caisses d'assurance maladie et reconduite dans les conventions successives n'existe plus. La terminologie même de formation médicale continue a laissé place dans la loi HPST (août 2009) à celle de « développement professionnel continu » (DPC), en faisant une obligation inscrite dans le code de la santé publique. Qu'en est-il dans les autres pays de la communauté européenne1 ? Que demandent les responsables des différents systèmes de santé à leurs médecins en exercice ?
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Formation médicale continue comme sujet
article de périodique
Europe
Union européenne

---
N1-VALIDE
Au « sein » de la polémique Le dépistage du cancer du sein remis en question(s)
Médecine. Volume 8, Numéro 9, 419-25, Novembre 2012, Vie professionnelle
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/7F/0F/resume.phtml
Le cancer du sein est actuellement le cancer le plus meurtrier chez la femme. Son dépistage a pour but le diagnostic précoce afin de les traiter le plus tôt possible dans l'espoir d'améliorer la survie. Pourtant, il est aujourd'hui remis en cause et ne fait plus l'unanimité : il ne démontrerait pas clairement son efficacité et, de surcroît, pourrait même être délétère ! Médecins de premier recours, quelles informations devons-nous donner à nos patientes ? Comment les guider ? Comment les orienter ? Avons-nous les idées suffisamment claires pour leur transmettre les meilleures informations ? Que savons-nous ? Qu'est-ce qu'un test de dépistage ? Où en est-on du dépistage du cancer du sein, en France, et ailleurs ? Est-il efficace ? Le surdiagnostic et le surtraitement existent-ils, sont-ils néfastes, évitables ? La balance bénéfice/risque est-elle en faveur du dépistage ? Existe-t-il d'autres alternatives ? Autant de questions auxquelles nous avons voulu tenter de répondre, pour nous, mais aussi pour elles, qui attendent de nous, médecins, que nous soyons leurs meilleurs conseillers...
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
dépistage systématique
article de périodique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Le diagnostic précoce de l'autisme
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/7A/E8/resume.phtml
Le diagnostic de l'autisme est encore un diagnostic trop tardivement fait, malgré les premiers signes souvent repérés par les parents. Si on ne peut de manière formelle poser le diagnostic avant deux ans, certains signes sont déjà présents avant un an, dans les formes à début précoce et quasiment toujours avant deux ans. Différentes recherches, notamment l'étude des films familiaux, ont essayé de mettre en évidence des signes précoces, avant un an, et spécifiques, mais il est raisonnable de penser qu'avant 18 mois, les signes de troubles du développement ne sont pas spécifiques. Le diagnostic est avant tout clinique, il existe deux outils de dépistage (CHAT et M CHAT) et trois outils de diagnostic couramment utilisés (CARS, ADI R et ADOS G). L'annonce du diagnostic est un moment délicat, la mise en place rapide et intensive d'une prise en charge parfois complexe. Ces difficultés cumulées expliquent certainement pourquoi le diagnostic est encore tardif, mais un diagnostic précoce est primordial, il permet de mettre en place un suivi précoce qui modifie le pronostic de l'autisme.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
trouble autistique
diagnostic précoce
article de périodique

---
N1-VALIDE
Intérêt d'une réflexion collégiale dans la prise en charge palliative : expérience d'un service de pédiatrie générale
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 15, Numéro 1, 11-6, Janvier-Février-Mars 2012, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/75/23/resume.phtml
La mort d'un enfant dans notre service de pédiatrie générale survient plusieurs fois par an, le plus souvent dans la continuité d'une prise en charge de proximité curative, puis palliative de plusieurs semaines. Il s'agit toujours d'une période de grande interrogation sur notre rôle de soignant, notre place autour de l'enfant et sa famille. La réflexion collégiale mise en place précocement dans ces situations difficiles aide au partage de l'expérience, à l'adaptation des soins, au soutien moral de l'équipe.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecine générale
médecins généralistes
article de périodique
soins palliatifs
enfant
soins terminaux
équipe soignante
services hospitaliers
mort

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie des récidives des cancers de l'ovaire
MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 14, Numéro 1, 51-62, Septembre 2012, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtg/e-docs/00/04/7A/AE/resume.phtml
Les patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire de stade avancé, malgré un traitement de première ligne bien conduit (chirurgie complète et chimiothérapie), présentent fréquemment une rechute et le plus souvent vont décéder de cette pathologie. Cependant, la survie globale de ces patientes ne cesse d'augmenter en partie grâce aux progrès des chimiothérapies, notamment à la rechute
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
récidive tumorale locale
tumeurs de l'ovaire
antinéoplasiques
article de périodique

---
N1-VALIDE
Évolution du recours à l'IVG en France : de l'enjeu contraceptif à la modification de la norme procréative
- MT / médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie. Volume 14, Numéro 1, 3-10, Janvier-Février-Mars 2012, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtg/e-docs/00/04/76/D4/resume.phtml
Cet article, à travers un bilan des recherches sociologiques et épidémiologiques conduites ces dernières années en France, interroge la relative stabilité du recours à l'IVG dans un contexte de large diffusion de la contraception moderne. Ce résultat apparemment paradoxal s'explique par un double mouvement : certes, la contraception a permis de diminuer le nombre de grossesses non prévues mais, quand il y a un échec de la contraception, face à une grossesse non prévue, les femmes choisissent plus souvent d'interrompre leur grossesse qu'il y a trente ans. Ces données rendent d'abord compte des transformations des trajectoires féminines, tant affectives que professionnelles, qui se caractérisent, notamment, par le retard à la première maternité. La contraception moderne qui permet à la femme (et au couple) de décider du meilleur moment de l'arrivée d'un enfant a profondément modifié la norme procréative, c'est-à-dire les conditions socialement valorisées pour avoir un enfant, en vigueur dans les années 1970. Et le respect de cette norme implique pour nombre de femmes, en cas d'échec contraceptif, de recourir à l'IVG si elles ne souhaitent pas entrer si jeunes dans la parentalité ou si les conditions d'accueil d'un enfant ne sont pas jugées satisfaisantes.
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
interruption légale de grossesse
article de périodique
interruption légale de grossesse

---
N1-VALIDE
Antiagrégants plaquettaires et diabète
Sang Thrombose Vaisseaux. Volume 24, Numéro 3, 109-18, Mars 2012, Mini-revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/stv/e-docs/00/04/7B/51/resume.phtml
Les diabètes et en particulier le diabète de type 2 est un très lourd facteur de risque cardiovasculaire. L'incidence élevée des événements thrombo-ischémiques cardiovasculaires au cours du diabète de type 2 s'explique par le développement des lésions spontanées et leur récidive en cas de geste endovasculaire, par leur hyperthrombogénicité qui associe une hyperactivité plaquettaire, une hypercoagulabilité et une hypofibrinolyse. Les plaquettes interviennent doublement d'abord du fait de leur hyperactivité mais aussi de par leur moindre réponse aux traitements antiplaquettaires et en particulier aux deux traitements fondamentaux actuels : l'aspirine et le clopidogrel. C'est dire tout l'intérêt des nouveaux traitements antiplaquettaires (prasugrel et ticagrelor) dont l'efficacité paraît être relativement moins affectée par le diabète...
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antiagrégants plaquettaires
diabète de type 2
article de périodique
complications du diabète
maladies cardiovasculaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie aiguë myéloïde avec érythroblastose médullaire : à propos d'un cas illustrant la nouvelle classification OMS (2008)
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/67/56/article.phtml
2011
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
article de périodique
leucémie aigüe myéloïde
classification
Organisation Mondiale de la Santé
leucémie aigüe myéloïde
leucémie

---
N1-VALIDE
Maladie de Parkinson et exposition aux pesticides
Environnement, Risques & Santé. Volume 10, Numéro 5, 372-84, Septembre-Octobre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/6D/F9/resume.phtml
La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative d'origine multifactorielle faisant intervenir des facteurs environnementaux et génétiques. Parmi les facteurs de risques environnementaux, les résultats d'études épidémiologiques et toxicologiques sont en faveur d'une association entre l'exposition aux pesticides et la maladie de Parkinson. L'objectif de cette synthèse est de présenter les principaux résultats en faveur de cette association et de discuter certaines des difficultés méthodologiques rencontrées
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladie de Parkinson
pesticides
article de périodique
exposition environnementale
polluants du sol
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Myélome de « ultra haut risque » : définition, identification, prise en charge
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/65/C3/resume.phtml
En dépit de remarquables progrès réalisés au cours des 10 dernières années, le myélome reste une maladie dont le pronostic est extrêmement variable. Le but de cette revue est d'essayer d'identifier les patients de « ultra » haut risque, et de proposer une orientation de prise en charge
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
myélome multiple
pronostic
myélome multiple

---
N1-VALIDE
La paralysie supra-nucléaire progressive en 2010 et après
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/68/25/resume.phtml
La paralysie supra-nucléaire progressive (PSP) est habituellement caractérisée par une triade associant un trouble du contrôle volontaire de l'oculomotricité conjuguée (« paralysie supra-nucléaire »), un trouble postural de l'axe du corps et de la marche entraînant des chutes et un syndrome cognitivo-comportemental de type frontal avec une apathie au premier plan. Cette association syndromique ne représente qu'une forme clinique parmi d'autres.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
paralysie supranucléaire progressive
signes et symptômes
paralysie supranucléaire progressive
paralysie supranucléaire progressive

---
N1-SUPERVISEE
La théorie de l'esprit : aspects conceptuels, évaluation et effets de l'âge
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nrp/e-docs/00/04/64/32/resume.phtml
La théorie de l'esprit correspond à la capacité à inférer des états mentaux à autrui, comme des croyances, des désirs, ou des intentions. Elle permet ainsi d'interpréter, de prédire et d'anticiper les comportements et s'avère indispensable à la régulation des interactions sociales. Cette revue présente une synthèse des connaissances sur cette aptitude cognitive de haut niveau qui implique des processus de décodage et de raisonnement sur des états mentaux cognitifs ou affectifs, de premier (« je pense que ») ou de deuxième (« je pense qu'il pense que ») ordre. Les liens avec les fonctions exécutives et la mémoire sont souvent mis en évidence et parfois invoqués pour expliquer des troubles de la théorie de l'esprit dans des pathologies neuropsychiatriques. L'effet du vieillissement cognitif est encore débattu mais des résultats récents apportent un éclairage plus précis sur les effets de l'âge sur une théorie de l'esprit multidimensionnelle.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
théorie de l'esprit
vieillissement

---
N1-SUPERVISEE
Présentation d'une batterie d'évaluation des fonctions sociocognitives chez des patients atteints d'affections neurologiques
Application dans la démence frontale
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/E9/resume.phtml
Cet article présente une batterie destinée à l'évaluation clinique des capacités sociocognitives chez des patients de langue française atteints d'affections neurologiques. Cette batterie comporte un volet d'évaluation des émotions : tâche de reconnaissance d'émotions faciales primaires, tâche de discrimination d'émotions faciales, tâche de jugement d'intensité expressive, tâche d'identification de genre, tâche de reconnaissance d'émotions musicales. Un second volet sociocognitif concerne la théorie de l'esprit (tâches d'attribution de pensées à autrui de premier, second ordre et faux pas) et les normes sociales (tâche de jugements moraux et conventionnels, tâche de situations sociales) ainsi que le langage abstrait et l'humour. Une description générale de la batterie est réalisée avec l'évocation de précautions méthodologiques propres à l'évaluation de patients cérébrolésés. Après une introduction aux jugements moraux et conventionnels (définition et conceptions théoriques actuelles), l'adaptation des tâches de normes sociales transmises par R.J.R. Blair (Blair et Cipolotti, 2000) est développée. L'intérêt de l'application de ces tâches dans la variante comportementale des démences frontotemporales (vcDFT) est illustré à l'aide des résultats d'une étude de groupes conduite par l'équipe de Cambridge chez 18 patients et à l'aide d'un cas clinique personnel chez un patient présentant une vcDFT débutante.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
sujet âgé
démence frontotemporale
théorie de l'esprit
sens moral

---
N1-SUPERVISEE
Compliance et persistance thérapeutiques chez la personne âgée
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/DE/resume.phtml
La persistance et l'observance décrivent des dimensions complémentaires de la prise de médicaments. La persistance se définit comme la durée de prise du traitement, et l'observance comme la qualité de la prise médicamenteuse dans toutes ses dimensions (posologie, fréquence, régularité, durée). Leur respect vise à améliorer le rapport bénéfice-risque de la prise de médicaments. La prescription doit s'accompagner chez la personne âgée d'une information de qualité et de la mise en place des aides techniques et humaines nécessaires.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Observance thérapeutique
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Conséquences de la pollution de l'air sur l'issue de la grossesse : revue de la littérature
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/6C/46/resume.phtml
L'objectif de cet article est de faire la synthèse des principales études sur l'influence de la pollution atmosphérique sur les issues de la grossesse, à l'exception des décès.
2011
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
grossesse
complications de la grossesse
santé environnementale
polluants atmosphériques
poids de naissance
nouveau-né
naissance prématurée
retard de croissance intra-utérin

---
N1-SUPERVISEE
Déficit de l'attention/hyperactivité : le point de vue des familles
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/69/53/resume.phtml
Le trouble déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) est un trouble « neuro-psycho-développemental », ce trouble est le plus prévalent en psychopathologie de l'enfant, avec 5,6 % des enfants d'âge scolaire en France [3]. En l'absence de diagnostic, il entraîne une souffrance à la fois à la maison et à l'école car l'enfant est rejeté à la fois par ses pairs et par les adultes. Les parents sont à l'initiative du diagnostic dans la moitié des cas et ce après un temps moyen d'errance de plusieurs années. Ce diagnostic est porté par des spécialistes après un délai moyen d'attente d'un rendez-vous spécialisé de huit mois auquel s'ajoute un second délai de huit mois qu'une médication soit proposée. Les parents souhaitent une classification qui permette une meilleure compréhension du trouble, qui contribue à aider au mieux leur enfant. Une reconnaissance du handicap cognitif que génère le trouble est nécessaire pour une bonne prise en charge des enfants, afin de leur assurer une intégration scolaire, une insertion professionnelle et une bonne qualité de vie.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
enfant
famille
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité

---
N1-SUPERVISEE
La somatostatine dans le cancer du sein
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/6D/E3/resume.phtml
La somatostatine est une hormone produite, chez l'homme, principalement au niveau de l'hypothalamus. Elle joue de nombreux rôles de régulation hormonale par le biais de récepteurs spécifiques dans l'organisme. Elle possède également deux actions intéressantes, à savoir une activité anti-sécrétoire, principalement sur le système gastro-intestinal, et une action anti-prolifératrice sur les cellules tumorales. De nombreux analogues synthétiques, plus stables que la somatostatine naturelle, ont donc été développés et ceux-ci sont déjà utilisés en pratique courante dans la chirurgie digestive notamment pour la prise en charge de fistule digestive post opératoire. Par ailleurs, le développement d'anticorps polyclonaux spécifiques a permis d'identifier cinq sous-types de récepteurs de la somatostatine et d'étudier leur distribution dans différents types cellulaires. La présence des différents sous-types de récepteurs de la somatostatine dans les cellules tumorales du sein a ainsi été démontrée. Le but de cette revue est de rapporter le rôle potentiel anti-tumoral des analogues de la somatostatine dans la prise en charge des cancers du sein, son utilisation possible préventive dans la survenue de lymphocèles post opératoires et son usage en imagerie pour permettre une détection plus précoce des lésions du sein.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
somatostatinome
tumeurs du sein
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Maladie de Parkinson et exposition aux pesticides
Environnement, Risques & Santé. Volume 10, Numéro 5, 372-84, Septembre-Octobre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/6D/F9/resume.phtml?type=text.html
La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative d'origine multifactorielle faisant intervenir des facteurs environnementaux et génétiques. Parmi les facteurs de risques environnementaux, les résultats d'études épidémiologiques et toxicologiques sont en faveur d'une association entre l'exposition aux pesticides et la maladie de Parkinson. L'objectif de cette synthèse est de présenter les principaux résultats en faveur de cette association et de discuter certaines des difficultés méthodologiques rencontrées.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladie de Parkinson
pesticides
exposition environnementale
exposition professionnelle
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Antipaludéens et rein
Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/71/D7/resume.phtml
Le paludisme est une maladie endémique et potentiellement mortelle transmise par le parasite Plasmodium sp. Cette maladie infectieuse est actuellement endémique dans plus de cent pays, qui sont visités par cent vingt-cinq millions de voyageurs chaque année. De par les progrès médicaux et technologiques, il devient de plus en plus facile pour les patients insuffisants rénaux de voyager. Cependant, la pharmacocinétique des médicaments est modifiée chez le patient insuffisant rénal et notamment celle des médicaments utilisés en chimioprophylaxie antipaludéenne. Les pharmaciens doivent être conscients de ces changements pharmacocinétiques qui nécessitent d'ajuster les posologies de ces médicaments. Cette revue de la littérature fournit les recommandations pour correctement ajuster la chimioprophylaxie antipaludéenne chez les patients insuffisants rénaux...
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecine des voyages
antipaludiques
antipaludiques
paludisme
voyage
chimioprévention
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
insuffisance rénale chronique
chloroquine
proguanil
P01B - antipaludéens
atovaquone
méfloquine
doxycycline
article de périodique
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
Evolution de l'HbA 1C en fonction de l'âge et du sexe dans une population française de sujets sans diabète connu âgés de 6 à 79 ans
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/6C/EE/resume.phtml?type=text.html
L'HbA 1C est désormais utilisée pour le dépistage et le diagnostic du diabète. Notre objectif était de déterminer les valeurs moyennes de l'HbA 1C en fonction de l'âge et du sexe, dans une large population de sujets sans diabète connu ayant bénéficié d'un examen de santé proposé par leur caisse d'assurance maladie. La population de l'étude était constituée de 5138 hommes et femmes sans diabète connu âgés de 6 à 79 ans. L'HbA 1C a été dosée par technique CLHP standardisée selon la méthode DCCT. L'HbA 1C présentait une distribution quasiment normale pour les deux sexes. Les moyennes (écart type) étaient, hommes vs femmes, exprimées en pourcentage de 5,3 (0,4) vs 5,2 (0,3), en mmol/mol de 34 (5) vs 34 (4) et en équivalent glycémie moyenne estimée en mmol/L de 5,83 (0,67) vs 5,75 (0,53). L'HbA 1C augmentait avec l'âge de 0,08 % tous les dix ans. Après ajustement sur la glycémie, cette augmentation était atténuée à 0,04 %. Entre 15 et 49 ans, les femmes présentaient des valeurs plus basses que les hommes ( p? \;?0,0001) \; aucune différence entre sexes n'était observée avant et après cette tranche d'âge. Le seuil de 6,5 % pour l'HbA 1C sélectionnait 0,6 % de notre population. Parmi les sujets ainsi sélectionnés, 88 % (96 % d'hommes et 73 % de femmes) avaient une glycémie à jeun supérieure à 6,1?mmol/L. Un seuil de 6,0 % pour l'HbA 1C sélectionnerait 2,8 % de notre population.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
diabète
dépistage systématique
hémoglobine A glycosylée
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Perturbation endocrinienne et évaluation du risque pour la reproduction humaine : entre défis scientifiques d'aujourd'hui et enjeux de demain
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/6F/99/resume.phtml
Depuis de nombreuses années, la problématique des perturbateurs endocriniens (PE) est un questionnement permanent pour la recherche, le grand public et les organismes réglementaires. Au fur et à mesure que les mécanismes d'action des PE sont élucidés, d'autres questions apparaissent, en lien avec de nouveaux défis. La stratégie d'évaluation de ces substances a été étayée : (i) par des recherches multidisciplinaires dans le but de caractériser les cibles et les modes d'action des PE \; (ii) par la mise au point d'outils hautement spécifiques \; ainsi que (iii) par le développement de cadres réglementaires propres. Malgré des technologies prometteuses, des limites sont encore aujourd'hui inhérentes à l'évaluation de la toxicité des PE. Aussi, les chercheurs, dans l'optique de caractériser au mieux les dangers, s'orientent vers de nouvelles directions, avec des doses plus faibles, des mélanges de substances, des fenêtres d'exposition ciblées et des outils toujours plus prédictifs.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
perturbateurs endocriniens
évaluation des risques
reproduction
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Apprentissage procédural implicite dans la dyslexie de surface et la dyslexie phonologique
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/nrp/e-docs/00/04/6B/DD/resume.phtml
La dyslexie-dysorthographie est un trouble développemental qui affecte l'apprentissage de la lecture et de l'orthographe de nombreux enfants. Une théorie relativement récente stipule que le déficit phonologique responsable de la dyslexie est la conséquence d'un trouble cérébelleux. Toutefois, cette hypothèse n'est valable que pour la dyslexie phonologique mais elle n'est pas applicable pour la dyslexie dite de surface. Le but de notre étude est donc de comparer les performances de deux groupes d'enfants dyslexiques (phonologique versus surface) à un groupe contrôle lors d'une tâche d'apprentissage procédural implicite. Les résultats montrent que tous les enfants sont capables d'apprendre la séquence visuo-motrice proposée. Cependant, les enfants dyslexiques de surface apprennent plus lentement que les autres groupes. Ces résultats sont discutés au regard de la théorie cérébelleuse qu'ils contredisent fortement.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
dyslexie
troubles de l'apprentissage

---
N1-SUPERVISEE
Quelques représentations picturales de la transfusion au fil des siècles
histoire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/71/C4/resume.phtml
Cet article décrit plusieurs images historiques de transfusion sanguine et tente de dégager leurs points communs et leurs différences au cours des siècles, à travers les éléments les plus importants utilisés par les illustrateurs au cours de cette époque pionnière de cette pratique médicale. L'imagerie transfusionnelle, à travers la représentation des trois intervenants principaux de toute transfusion (le donneur, le receveur et le transfuseur) a considérablement évolué au cours du temps, de même que celle des dispositifs de transfusion.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
image
article de périodique
transfusion sanguine

---
N1-VALIDE
Psychisme et cancer. Une influence positive sur la réponse au stress physiologique
Médecine. Volume 7, Numéro 7, 310-5, Septembre 2011, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6B/AB/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6B/AB/article.phtml
Notre médecine moderne, si centrée sur la lutte contre la maladie et ses symptômes, semble parfois oublier qu'elle a un allié naturel dans cette bataille : la capacité personnelle du patient à gérer le stress induit par sa maladie. En ce qui concerne le cancer, même en fin de vie, accompagner le patient face à sa propre mort, l'informer pour qu'il décide en toute connaissance de cause, mobiliser à son égard le soutien social, contrôler sa douleur, n'est pas seulement humaniste ou psychologiquement bénéfique mais peut être aussi médicalement plus efficace que la poursuite d'un traitement anticancéreux agressif...
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs
article de périodique

---
N1-VALIDE
Lombalgies et lombosciatalgies « chirurgicales »
Médecine. Volume 7, Numéro 7, 306-9, Septembre 2011, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6B/AA/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6B/AA/article.phtml
La lombalgie aiguë est très fréquente (prévalence annuelle 25 à 45 % [1]). Elle a un pronostic excellent, le plus souvent avec une résolution spontanée des symptômes. Mais certains patients vont évoluer vers la lombalgie chronique dont la prévalence est estimée à 3 à 7 % population adulte [2]. Le pronostic est nettement moins bon puisque 10 % des lombalgiques en arrêt de travail le sont encore 6 mois après [2]. Il s'agit de la 1re cause d'invalidité chez les moins de 45 ans et de la 1re cause de consultation dans les centres anti-douleur [3]. On considère que 95 % des sciatiques sont d'origine discale. Cela signifie qu'il y a 5 % de cas où une autre cause doit être recherchée.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
lombalgie
article de périodique
lombalgie

---
N1-VALIDE
Le syndrome de fatigue chronique existe-t-il ?
Médecine. Volume 7, Numéro 6, 259-60, Juin 2011, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6A/7E/article.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6A/7E/resume.phtml
Nous avons envisagé dans deux articles précédents le patient fatigué vu par le généraliste et, si nécessaire, par l'interniste. Un cadre nosologique mérite d'être individualisé au sein de tous les types de fatigue : le syndrome de fatigue chronique, défini par une fatigue invalidante et inexpliquée qui dure au moins 6 mois. Le syndrome de fatigue chronique est décrit dans tous les pays développés et correspond à 1/4 des cas de fatigue chronique et invalidante vus dans des centres spécialisés. En fonction des études et des pays, sa prévalence varie de 0,2 à 2 %de la population adulte. Il concerne 3 femmes pour 1 homme. Plusieurs définitions ou critères de diagnostic en ont été donnés. Ceux de Fukuda sont les plus utilisés, que ce soit en recherche ou en pratique clinique
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
syndrome de fatigue chronique
article de périodique
syndrome de fatigue chronique

---
N1-VALIDE
Hypertension artérielle : quel traitement ? Priorités et réalités du traitement médicamenteux
Médecine. Volume 7, Numéro 5, 215-21, Mai 2011, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/67/A7/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/67/A7/article.phtml
Ce second dossier sur l'HTA1 est focalisé sur la question du contrôle réel des chiffres tensionnels, en quelque sorte hypertension dans la « vraie vie » versus hypertension dans les différentes recommandations.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
hypertension artérielle
antihypertenseurs
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les traitements médicamenteux de la fatigue
Médecine. Volume 7, Numéro 4, 160-2, Avril 2011, Thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/65/EC/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/65/EC/article.phtml
Nous avons envisagé précédemment le symptôme fatigue et comment en réaliser une approche rationnelle : le meilleur traitement de la fatigue est en effet celui de sa cause. Par analogie à la prise en charge de la douleur, on aimerait pouvoir disposer d'un traitement symptomatique de la fatigue, notamment en cas de fatigue chronique, afin de conserver une activité quotidienne suffisante. Mais en général, les études sur l'efficacité d'un traitement contre la fatigue, tous mécanismes confondus, sont rares et se heurtent à un problème d'évaluation.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
fatigue
article de périodique

---
N1-VALIDE
L'annonce de la mauvaise nouvelle en médecine générale - Peut-on, et comment, s'y préparer ?
Médecine. Volume 7, Numéro 3, 131-5, Mars 2011, Vie professionnelle
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/64/70/resume.phtml
Contexte : L'annonce d'une mauvaise nouvelle est un moment clé dans la relation avec le patient et sa famille, notamment pour le généraliste. Elle est pour le patient la porte d'entrée dans la maladie. Objectif : Montrer qu'une formation spécifique peut apporter les bases théoriques, pratiques et humaines nécessaires à cette annonce. Méthode : Étude qualitative auprès de 15 généralistes français internes ou en exercice. Résultats : Les médecins interrogés estimaient que l'annonce de la mauvaise nouvelle devait être adaptée à la volonté de savoir exprimée par le patient.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecine générale
médecins généralistes
révélation de la vérité
article de périodique
médecine générale
enquête santé
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Prise en charge des spondylarthrites en 2011
Médecine. Volume 7, Numéro 2, 62-5, Février 2011, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/7F/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/7F/article.phtml
Les spondylarthrites regroupent un ensemble d'affections rhumatismales inflammatoires chroniques ayant des caractéristiques cliniques, immunogénétiques, radiologiques et évolutives communes. Sont inclus dans ce groupe la spondylarthrite ankylosante, les arthrites réactionnelles, le rhumatisme psoriasique, les rhumatismes associés aux entéropathies inflammatoires ainsi que les formes juvéniles et indifférenciées de spondylarthrites. La prévalence de ces affections est de l'ordre de 0,3 % dans la population française, soit une fréquence proche de celle de la polyarthrite rhumatoïde. Leur prise en charge s'est considérablement modifiée ces dix dernières années, avec notamment la possibilité d'un diagnostic précoce et la mise à disposition de traitements efficaces. Longtemps traitées par les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les spondylarthrites bénéficient désormais d'alternatives thérapeutiques avec les anti-TNFa. Cet article fait le point sur les données 2011.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
spondylarthrite
article de périodique

---
N1-VALIDE
Parler d'alcool avec son patient en médecine générale - Simple ou gênant ?
Médecine. Volume 7, Numéro 2, 83-6, Février 2011, Vie professionnelle
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/83/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/83/article.phtml
Contexte : La prise en charge des troubles liés à la consommation de l'alcool ne peut être que globale et pluridisciplinaire, alliant médical, psychologique et social. Elle relève des soins primaires. Objectif : analyser la perception des généralistes lorsqu'ils abordent le facteur de risque « alcool » et la manière dont ils prennent en charge ce problème, leurs difficultés et les obstacles rencontrés.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
consommation d'alcool
alcoolisme
article de périodique
alcooliques
enquête santé
médecine générale
médecins généralistes
Relations médecin-patient

---
N1-VALIDE
Lombalgies aiguës : données actualisées 2011 - Écouter, informer, calmer la douleur
Médecine. Volume 7, Numéro 1, 30-6, Janvier 2011, Stratégies
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/36/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/36/article.phtml
Les lombalgies et lombo-sciatiques aiguës sont pour la plupart prises en charge en médecine générale. Elles ont fait l'objet partout dans le monde, depuis plus d'une dizaine d'années, de recommandations de bonnes pratiques fondées sur des données factuelles de haut niveau de preuves. Ces recommandations déconseillent l'utilisation de l'imagerie en premier recours. Elles mettent l'accent pour les soins initiaux sur des conseils pratiques et la prescription d'analgésiques simples.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
lombalgie aigüe (constatation)
gestion de la douleur
lombalgie
Maladie aigüe
article de périodique
lombalgie
diagnostic par imagerie
lombalgie
lombalgie

---
N1-VALIDE
Conseils diététiques aux diabétiques
Médecine. Volume 7, Numéro 1, 37-41, Janvier 2011, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/37/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/62/37/article.phtml
Les recommandations non pharmacologiques qui associent les mesures diététiques à l'activité physique utilisées seules, d'emblée ou en association aux médicaments constituent la pierre angulaire du traitement du patient diabétique. Si ces propos creux sont simples à énoncer, leur mise en place l'est beaucoup moins, pour plusieurs raisons : freins liés au patient qui a du mal à accepter un bouleversement de ses habitudes alimentaires, souvent sources de plaisir ; réticence de la part des médecins qui voient là parfois la concrétisation de leur impuissance à modifier les comportements en dépit d'un investissement jugé à raison comme chronophage. Peut-être aussi que rien ne paraît plus rébarbatif que de conseiller un patient considéré récalcitrant dans un domaine parfois mal maîtrisé car après tout, le médecin n'est pas diététicien ! Alors finalement, cela sert-il à quelque chose de changer les habitudes diététiques
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
régime diabétique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Traitement pharmacologique de la douleur aiguë dans le Maghreb francophone
Médecine. Volume 7, Numéro 8, 364-70, Octobre 2011, Des recommandations aux pratiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6E/D4/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6E/D4/article.phtml
Les recommandations internationales sur la prise en charge de la douleur aiguë en donnent les principales orientations générales, mais ne tiennent pas compte des spécificités socio-économiques, médicales et culturelles des différentes régions du monde. Un groupe d'experts du Maghreb francophone a été réuni pour adapter ces recommandations aux spécificités de cette région. Cet article est la synthèse de ce travail, soulignant notamment les particularités régionales en termes de prise en charge de la douleur aiguë et les recommandations qui en découlent.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
douleur aigüe
article de périodique
Afrique du Nord
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prothèses de hanche
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 393-6, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/4F/article.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/4F/resume.phtml
De nombreuses affections rhumatismales peuvent toucher la hanche : arthrose primitive ou secondaire, nécrose idiopathique ou secondaire à la prise de corticoïdes ou d'autres étiologies, maladies diverses (synovites villonodulaires, luxation congénitale, séquelles traumatiques des fractures du cotyle ou du fémur, maladie de Gaucher, hémochromatose, hémophilie...). Généralement, tout se résume à trois signes fonctionnels associés à des degrés divers : la douleur, la perte de mobilité, la boiterie. Ces signes se traduisent par des handicaps chiffrables en réduction du périmètre de marche, en degrés d'angle de mobilité articulaire perdus, en nécessité de prendre une canne. Ce sont autant de raisons d'aller consulter son médecin, son rhumatologue, qui jugeront de l'intérêt d'adresser le patient au chirurgien orthopédiste. Nous tenterons ici de présenter brièvement les principes biomécaniques d'un remplacement prothétique articulaire, les biomatériaux en présence, les indications, les résultats attendus et les complications.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
prothèse de hanche
article de périodique
arthroplastie prothétique de hanche

---
N1-VALIDE
Prothèses de genou
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 397-401, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/50/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/50/article.phtml
Prothèses de genou : 2011, c'est l'année du mouvement ! Petites soeurs des prothèses totales de hanche et apparues après, les prothèses de genou avaient moins bonne réputation pour la qualité du résultat, la difficulté des suites et la longévité. Les résultats ont changé ! 80 000 patients sont opérés d'une prothèse du genou chaque année et ce chiffre va encore augmenter dans la prochaine décennie.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
prothèse de genou
arthroplastie prothétique de genou
article de périodique

---
N1-VALIDE
Prothèses de cheville
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 402-7, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/58/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/sommaire.phtml?cle_parution=3610
Le traitement de l'arthrose de cheville ou des arthropathies dégénératives de type polyarthrite rhumatoïde fait appel à l'arthrodèse talo-crurale qui reste la technique de référence. Néanmoins, celle-ci n'obtient l'indolence qu'au prix du blocage articulaire. On sait aujourd'hui qu'elle entraîne une dégénérescence prématurée des autres articulations sus- et sous-jacentes. L'alternative est l'arthroplastie ou prothèse totale de cheville, développée dans les années 1990; environ 500 sont posées chaque année en France. La prothèse totale de cheville ne se justifie que si elle apporte une mobilité proche de la normale. La mobilité passive d'une cheville saine est de 45o à 60o. On estime cependant qu'une mobilité active de 15o est nécessaire est suffisante pour marcher normalement.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
prothèse articulaire
cheville
article de périodique
arthroplastie de remplacement de la cheville
articulation talocrurale

---
N1-VALIDE
Prothèses d'épaule
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 408-14, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/51/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/51/article.phtml
La prothèse d'épaule, bien qu'implantée pour la première fois il y a plus de 50 ans, a connu un développement beaucoup plus lent que la prothèse de hanche ou de genou, en raison de la moins grande fréquence des pathologies de l'épaule et de leur meilleure tolérance. Cependant, depuis une vingtaine d'années, le meilleur démembrement de la pathologie douloureuse de l'épaule, l'amélioration des techniques, des matériaux et de la conception des prothèses, a entraîné l'implantation d'un nombre croissant de prothèses d'épaule, actuellement environ 100 000 par an à travers le monde.
2011
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
articulation glénohumérale
épaule
Prothèse d'épaule
Arthroplastie de l'épaule

---
N1-VALIDE
Prothèses de coude
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 415-21, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/53/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/53/article.phtml
L'articulation du coude est en fait un complexe articulaire qui comprend l'articulation huméro-ulnaire, l'articulation huméro-radiale et l'articulation radio-ulnaire proximale, ce qui permet deux mouvements fondamentaux pour aller chercher la nourriture et la porter à la bouche. La flexion-extension de l'avant-bras sur le bras est le fait de l'articulation du coude proprement dite. La prono-supination met en jeu l'articulation radio-ulnaire proximale. L'arthroplastie par prothèse totale du coude reste une intervention peu pratiquée [1], beaucoup moins que celle de la hanche ou du genou (le coude est peu sujet à l'arthrose primitive, dont la fréquence au niveau du membre inférieur a favorisé l'essor des prothèses), ou même de l'épaule. Les prothèses totales de coude ont pour but de rétablir la flexion-extension en cas de destruction articulaire [2] ; les prothèses de tête radiale visent à remplacer une tête radiale fracturée.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
prothèse de coude
arthroplastie de remplacement du coude

---
N1-VALIDE
La rhizarthrose et ses traitements
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 429-32, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/55/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/55/article.phtml
L'arthrose de la première articulation carpo-métacarpienne, ou rhizarthrose, est la localisation la plus fréquente à la main après l'arthrose des articulations interphalangiennes distales. Affection féminine dans 80 % des cas, elle répond près de 3 fois sur 4 favorablement au traitement médical Le terme de rhizarthrose a été donné par Forestier en 1937 [3]. Plus récemment, ce terme s'applique à l'arthrose de tous les interlignes péri-trapéziens, la rhizarthrose n'atteignant pas seulement la trapézo-métacarpienne. Cette arthrose n'entraîne généralement que peu ou pas de douleurs. Son retentissement fonctionnel est faible. Le traitement médical permet souvent de le limiter. Cependant, il est important pour le médecin généraliste qui suit le patient au quotidien de reconnaître une gêne fonctionnelle devenue invalidante1, ne pas sous-estimer cette gêne et éventuellement orienter son patient vers un chirurgien de la main.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
arthrose
article de périodique
articulations carpométacarpiennes
Rhizarthrose

---
N1-VALIDE
Prothèses discales
Médecine. Volume 7, Numéro 9, 433-6, Novembre 2011, Arthroplasties 2011
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/56/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/6F/56/article.phtml
La maladie dégénérative lombaire est une affection croissante, premier motif de consultation dans les pays industrialisés, une des principales causes d'arrêt de travail et de dépenses de santé. La prévalence de la lombalgie chronique est, en France, de 7,9 % pour les hommes, 7,5 % pour les femmes en 2004. La fréquence de survenue d'un épisode lombalgique au cours de la vie est de 59 %. L'incidence annuelle (fréquence en un an d'une nouvelle lombalgie) est de 4,7 %. Un quart de ces épisodes passant à la chronicité. Après l'échec des traitements médicaux (antalgiques, anti-inflammatoires, rééducatifs) bien conduits pendant au moins 6 mois, l'arthrodèse discale est le traitement « classique » de la lombalgie chronique invalidante due à une lésion discale dégénérative authentifiée. Le remplacement d'un disque intervertébral par une prothèse articulée est encore en cours d'évaluation en France. Les objectifs thérapeutiques sont de rétablir une hauteur discale souvent diminuée, restaurer la mobilité perdue et, indirectement, diminuer la compression radiculaire ou durale.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
lombalgie
remplacement total de disque

---
N1-VALIDE
Soins palliatifs en salle de naissance
Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 14, Numéro 4, 289-96, Juillet-Août 2011, Dossier
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/6C/5A/resume.phtml?type=text.html
Les évolutions législatives au cours de la dernière décennie ont permis l'émergence d'un accompagnement en soins palliatifs dès la naissance pour les nouveau-nés non viables soit du fait de malformations incurables, soit du fait de leur extrême prématurité. Cette prise en charge est centrée sur le confort de l'enfant et propose aux parents d'être acteurs de cet accompagnement
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
soins palliatifs
soins terminaux
nouveau-né
article de périodique

---
N1-VALIDE
Médicaments indiqués en traitement symptomatique de la maladie d'Alzheimer - Deuxième partie : effets indésirables
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/70/FC/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/70/FC/article.phtml
Nous avons vu dans la 1re partie de cet article qu'aucune étude ne montre d'effets cliniquement pertinents des 4 médicaments commercialisés pour le traitement symptomatique de la maladie d'Alzheimer (donépézil, galantamine, rivastigmine et mémantine) : sur aucun critère de jugement majeur tels le retard à l'entrée en institution, la qualité de vie, l'aide apportée aux aidants ou la mortalité, pas même dans des sous-groupes de répondeurs. Il y a environ 30 % de sorties d'études en raison d'effets indésirables dans les essais cliniques. Qu'en est-il des données de tolérance ?
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
maladie d'Alzheimer
effets secondaires indésirables des médicaments
article de périodique

---
N1-VALIDE
Arthrose : avant la prothèse...
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/70/FE/resume.phtml?type=text.html
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/70/FE/article.phtml
Il est aujourd'hui admis que la prise en charge thérapeutique de l'arthrose repose sur l'association de mesures non pharmacologiques (s'intégrant plus généralement dans le cadre d'une éducation thérapeutique du patient) et pharmacologiques (notamment une bonne gestion des antalgiques). Lorsque les patients ne sont pas ou insuffisamment soulagés par ces mesures, une intervention chirurgicale doit être envisagée (cf. numéro précédent)
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
arthrose
article de périodique
gonarthrose
articulation du doigt

---
N1-VALIDE
Communication et soins. Première partie : l'évolution de la relation soignant-soigné
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/71/00/resume.phtml?type=text.html
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/71/00/article.phtml
La communication dépend des circonstances dans une situation façonnée autant de l'intérieur par les sujets que de l'extérieur par les contraintes du cadre sociétal. La communication médecin-malade a de nombreux facteurs propres au patient et à sa maladie selon des modèles qui interrogent la conception du soin et l'exercice du pouvoir. Elle concerne forme et contenu, insérant l'individu dans une structure sociale (valeurs individuelles et collectives, rôles professionnels, normes). Elle a pour but d'établir une bonne relation interpersonnelle patient-médecin, de permettre un échange d'informations et mettre en place un plan thérapeutique. La première partie de ce travail développe, à propos des soins en cancérologie, le contexte de la relation.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Relations entre professionnels de santé et patients
article de périodique
communication
tumeurs

---
N1-VALIDE
La drépanocytose, une maladie à redécouvrir - Première partie : quelle position pour les soignants ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/71/01/resume.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/71/01/article.phtml
La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire reconnue comme un problème de santé publique depuis 2008. L'ouvrage qui est présenté ici tire la sonnette d'alarme sur le manque de soutien des familles, tant en Afrique qu'en France [1] : la drépanocytose reste inconnue du grand public, de la plupart des enseignants et éducateurs au contact avec des enfants atteints, voire de certains médecins généralistes et pédiatres. Du point de vue de l'anthropologue africaniste, la drépanocytose est un « cas d'école » pour remettre en cause nombre d'idées reçues sur la notion de race en médecine et sur les liens trop souvent établis entre « la culture d'origine » des patients et l'observance thérapeutique.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
drépanocytose
article de périodique
anthropologie

---
N1-VALIDE
MéMoPratic' VDHA Adaptation des galéniques : guide de prescription pour les voies digestives hautes altérées
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/69/86/resume.phtml
La prise orale des comprimés ou gélules est souvent difficile en cas de nausées, vomissements, dysphagies, troubles de la déglutition Cependant, des formes galéniques adaptées existent. Notre travail a permis de construire un guide gratuit à partir de la base de données Vidal Hoptimal 2010, pour la prise en charge de la voie digestive haute altérée. Les médicaments sont classés par classe thérapeutique, forme galénique, dénomination commune internationale, spécialité...
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
formes posologiques
guide de bonnes pratiques
préparations pharmaceutiques
troubles de la déglutition
bases de données pharmaceutiques
article de périodique
traitement médicamenteux

---
N1-VALIDE
La fragilité de la personne âgée : un consensus bref de la Société française de gériatrie et gérontologie
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6F/5E/resume.phtml
La fragilité de la personne âgée est un syndrome clinique qui vise à exprimer un niveau de risque. La fragilité est une réduction des capacités d'adaptation au stress qui est modulée par des facteurs physiques, psychiques et sociaux. Le dépistage de la fragilité est pertinent pour les personnes âgées autonomes pour les activités de base de la vie quotidienne. Les critères cliniques de fragilité doivent être prédictifs du risque de déclin fonctionnel et d'événements péjoratifs, faire consensus au niveau international, et être simples d'utilisation aussi bien en soins primaires qu'en recherches cliniques.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
personne âgée fragile
article de périodique

---
N1-VALIDE
Le zona : son fardeau et sa prévention
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 4, 391-7, Décembre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6F/5F/resume.phtml
Le fardeau et la consommation des ressources de santé qui sont associés à l'incidence du zona dans la population âgée de 60 ans ou plus est considérable au regard de l'altération de qualité de vie occasionnée. En l'absence de traitement antiviral, les douleurs post-zostériennes (DPZ), la complication la plus fréquente mais aussi la plus invalidante, surviennent chez 45 % des sujets après 60 ans ou plus et peuvent durer plusieurs mois à années. L'importance d'une démarche préventive des DPZ est maintenant largement reconnue. L'objectif de cette revue est non seulement de décrire le fardeau associé au zona dans la population âgée, mais aussi de présenter l'efficacité des différentes approches préventives actuellement disponibles.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
zona
article de périodique
zona
antiviraux
Vaccin contre le zona
Algie post-zona

---
N1-VALIDE
Nutrition et ostéoporose chez le sujet âgé
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6F/60/resume.phtml
L'ostéoporose concerne 50 % des femmes de plus de 80 ans. La prévalence de la dénutrition protéino-énergétique est élevée aussi bien chez les personnes âgées vivant à domicile que chez celles en institution. La dénutrition entraîne des pertes tissulaires prédominant sur le compartiment protéique, perte appelée sarcopénie. Parmi les facteurs étiologiques communs, certaines cytokines, par exemple, agissent à la fois sur la protéolyse et sur le remodelage osseux en perturbant le métabolisme ostéoclastique. Ainsi des mécanismes de production de cytokines (inflammation, stress) peuvent rendre compte à la fois d'un remodelage osseux défavorable et de la réduction de la masse protidique aggravant le pronostic fonctionnel musculaire. Nous avons recherché les articles entre 1980 et 2010 (Medline ) concernant les relations entre compartiment protidique, dénutrition et densité osseuse. Plusieurs études de la littérature indiquent que l'augmentation des nutriments protidiques dans la ration calorique journalière pourrait avoir un effet positif sur la densité minérale osseuse et les performances fonctionnelles que ce soit en prévention primaire ou secondaire. Ainsi, les mesures préventives primaire et secondaire de l'ostéoporose doivent comporter une augmentation des apports protidiques associée au maintien de l'activité physique.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ostéoporose
sujet âgé
article de périodique
malnutrition protéinocalorique

---
N1-VALIDE
Vitamine D chez la personne âgée : les 5 points à retenir
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 3, 259-67, Septembre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6B/68/resume.phtml
Le métabolite actif de la vitamine D est une hormone sécostéroïde qui agit en se fixant sur un récepteur spécifique, présent dans la majorité des tissus du corps humain. Les manifestations de l'hypovitaminose D, liées au dysfonctionnement de ces tissus-cibles, sont variées chez la personne âgée : ostéoporose fracturaire, cancer, tuberculose, hypertension artérielle, sclérose en plaques, dépression, démence, sarcopénie, propension à chuter… Pour éviter la survenue de ces effets délétères, le seuil de normalité de la 25-hydroxyvitamine D sérique se situe aux alentours de 30?ng/mL. À peine 15 % des personnes âgées atteignent cette cible. Pour les 85 % restants, généralement non supplémentés, la sévérité de l'hypovitaminose D semble constituer un biomarqueur des maladies chroniques et d'un état fragile. Au contraire, la supplémentation adaptée susceptible de corriger le taux sérique bas de vitamine D a un effet bénéfique sur les morbidités osseuses et non osseuses, tel que la réduction du risque de chutes et de fractures, et réduit le taux de mortalité. Un apport quotidien d'au moins 800 à 1 000?UI par jour de vitamine D 3 per os semble optimal chez la personne âgée.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
carence en vitamine D
sujet âgé
article de périodique
vitamine D

---
N1-VALIDE
Pratique de la vaccination chez les personnes âgées
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 3, 255-8, Septembre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6B/67/resume.phtml
Les personnes âgées ont un risque majoré d'infection du fait d'une diminution de leurs défenses immunitaires et des conditions de vie en collectivité. Les études montrent l'efficacité annuelle de la vaccination antigrippale chez les sujets de 65 ans et plus, et celle de la vaccination antipneumococcique tous les 5 ans chez les personnes à risque. Les vaccinations contre la diphtérie (faible dose), le tétanos et la poliomyélite doivent être renouvelées tous les 10 ans. L'utilisation d'un vaccin quadrivalent contenant également la coqueluche permettra d'effectuer un rattrapage chez tous les adultes non vaccinés contre la coqueluche au cours des 10 dernières années. L'entrée en institution, une consultation avant un voyage et une hospitalisation pour une maladie infectieuse doivent être autant d'occasions de proposer une vaccination, en particulier chez les sujets âgés fragiles présentant des comorbidités.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
vaccins antigrippaux
vaccination
sujet âgé
article de périodique
vaccins antipneumococciques
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccins antipoliomyélitiques

---
N1-VALIDE
Le vieillissement cognitif des patients atteints de schizophrénie
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 3, 337-44, Septembre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6B/70/resume.phtml
La question du vieillissement des patients atteints de schizophrénie est une question récente puisque ces patients voient leur espérance de vie augmenter (même si celle-ci reste toujours largement inférieure à celle de la population générale). Sur le plan cognitif, de multiples travaux cherchent à expliciter les déficits spécifiques de ces patients et l'étude de leur évolution est encore en cours. Une littérature abondante montre que les troubles cognitifs des patients atteints de schizophrénie sont complexes mais qu'ils semblent stables dans leur évolution, sauf peut-être pour une fraction de la population concernant des patients institutionnalisés au long court chez lesquels certaines études décrivent un déclin cognitif sévère après 65 ans. Par ailleurs, les fonctions cognitives complexes mériteraient d'être plus systématiquement explorées chez les patients présentant des plaintes cognitives et/ou des difficultés de communication. L'exemple d'un déficit dans la capacité d'attribution d'intention à autrui est discuté à travers un exemple clinique.
2011
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Vieillissement cognitif
schizophrénie
article de périodique
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Patients souffrant de schizophrénie devenus âgés : aspects cliniques
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 3, 345-53, Septembre 2011, Synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6B/71/resume.phtml
Bien que quelques patients souffrant de schizophrénie devenus âgés bénéficient d'une rémission symptomatique, l'analyse de la littérature démontre que la majorité d'entre eux présente des troubles psychiatriques et des problèmes somatiques sensibles.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
schizophrénie
sujet âgé
article de périodique
Troubles de la cognition
comorbidité

---
N1-VALIDE
Être aidant de malade Alzheimer : difficultés, stratégies de faire face et gratifications
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 3, 363-78, Septembre 2011, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/6B/73/resume.phtml
Le soutien aux aidants familiaux est une des priorités du dernier plan Alzheimer. Cependant, malgré les très nombreuses recherches, les dispositifs actuellement mis en place dans cet objectif sont peu utilisés. La centration quasi exclusive sur les effets délétères de la situation d'aidant des personnes atteintes de maladie d'Alzheimer, au détriment des compétences acquises et des satisfactions ressenties dans le rôle d'aidant explique en partie cette impasse. Notre étude est la première à utiliser l'approche et la méthodologie de Nolan permettant une évaluation holistique des besoins auprès d'un échantillon d'aidants français (N? ?74) et constitue la première étape de validation de cette méthode. Elle décrit comment les aidants font face aux difficultés de la situation de soin et quelles gratifications ils peuvent tirer de leur rôle.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
aidants
maladie d'Alzheimer
article de périodique

---
N1-VALIDE
Impact d'un guide de bon usage des anticoagulants sur la prescription des héparines de bas poids moléculaire dans un hôpital gériatrique
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 2, 179-88, Mai 2011, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/68/23/resume.phtml
L'objectif de cette étude était d'évaluer l'impact d'une intervention, consistant en l'élaboration et la diffusion d'un guide de bon usage des anticoagulants, sur la qualité de prescription des héparines de bas poids moléculaires (HBPM) dans un hôpital gériatrique parisien. Il s'agit d'une enquête de type « avant-après » intervention.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anticoagulothérapie
adhésion aux directives
établissements de soins de long séjour
anticoagulants
héparine bas poids moléculaire
article de périodique
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Les candidoses oropharyngées des personnes âgées
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 1, 21-8, Mars 2011, Synthèses
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/DD/resume.phtml
Les candidoses oropharyngées sont des lésions de l'oropharynx induites par des levures du genre Candida, capables de se développer chez un hôte devenu susceptible à l'infection. Leur prévalence à l'hôpital ou en institution varie de 13 à 47 % des personnes âgées selon les études. Les principales formes cliniques chez le sujet âgé sont la stomatite sous prothèse, la glossite érythémateuse atrophique, la perlèche et le muguet. Le diagnostic positif repose sur deux éléments : un aspect clinique très évocateur (le plus souvent suffisant au diagnostic) et la confirmation biologique par l'examen mycologique. La candidose est favorisée par différents facteurs locaux ou généraux, fréquemment retrouvés dans les services de gériatrie ou en institution. Le port de prothèses dentaires, la prise d'antibiotiques ou certains médicaments, la dénutrition, la perte d'autonomie et le mauvais état buccodentaire sont les principaux facteurs incriminés. La prévention consiste à corriger les facteurs favorisant la survenue de la candidose buccale et surtout à avoir une bonne hygiène buccale et de la prothèse dentaire.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
candidose buccale
sujet âgé
article de périodique
candidose buccale
candidose buccale
facteurs de risque
candidose buccale
antifongiques

---
N1-VALIDE
L'aide aux personnes souffrant de maladie d'Alzheimer et à leurs aidants par les gérontechnologies
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 1, 91-100, Mars 2011, Synthèses
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/E6/resume.phtml
L'augmentation du nombre de personnes souffrant de maladie d'Alzheimer conduit à poser la question de leur accompagnement au domicile lorsque la maladie entraîne une dépendance dans la vie quotidienne. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication pourraient jouer un rôle d'aidant supplémentaire sans pour autant se substituer aux aidants familiaux ou professionnels. Une revue de la littérature montre que ces gérontechnologies pourraient contribuer à pallier certains déficits cognitifs en aidant les patients dans leurs activités de vie quotidienne (rappel de prise des médicaments, aide à la gestion de l'agenda, du budget, à la confection des repas), à mobiliser les ressources intellectuelles résiduelles du patient par des interventions de stimulation cognitive informatisée, à réduire les troubles psychiques : anxiété et dépression du patient par un contact visuel ( webconférence) avec la famille et les professionnels, à faciliter la sécurité du patient en détectant des chutes ou des situations d'errance et aider les familles (programmes psychoéducatifs informatisés) et les professionnels (formation à distance) dans la prise en charge des patients. L'analyse des limites actuelles à la diffusion de ces technologies permet également d'évoquer des pistes pour les améliorer afin de mettre à disposition des outils répondant aux besoins des personnes.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
aidants
maladie d'Alzheimer
revue de la littérature
technologie
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Glioblastome chez la personne âgée
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 1, 101-6, Mars 2011, Synthèses
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/E7/resume.phtml
L'incidence des gliomes malins est en augmentation dans la population âgée. Malheureusement, le grand âge constitue un facteur pronostique particulièrement péjoratif dans les gliomes, d'où l'attitude thérapeutique défaitiste qui a longtemps prévalu dans cette tranche d'âge. Cette attitude vient d'être remise en cause par la récente démonstration, dans le cadre d'études prospectives randomisées, d'un bénéfice certes modeste, mais réel, de la radiothérapie ainsi que de la validité d'un schéma d'irradiation accéléré chez les patients âgés de plus de 70 ans atteints de gliomes malins. La place de la chimiothérapie, seule ou administrée de façon concomitante à la radiothérapie est, quant à elle, toujours en cours d'évaluation dans cette population. L'état fonctionnel initial, la qualité de vie et les pathologies concomitantes ainsi que le souhait du patient et de son entourage demeurent bien évidemment des facteurs clés à prendre en compte avant toute décision. Le vieillissement constant de la population des pays industrialisés et, en conséquence, l'afflux croissant de patients âgés dans les services cliniques incitent à développer une recherche clinique dédiée chez cette population éduquée et exigeante.
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
glioblastome
sujet âgé
revue de la littérature
glioblastome

---
Courriel
15/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.