Libellé préféré : recommandation pour la pratique clinique;

Ressource obsolète : false;

Définition CISMeF : Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique;

Acronyme CISMeF : LDPC; RBPC; RPB; RPC; CPG; GPC; RBU;

Synonyme CISMeF : référentiel de pratique; lignes directrices de pratique clinique; guide clinique; ligne directrice pratique médicale; ligne directrice pratique professionnelle; recommandation de bonne pratique; recommandation pour la bonne pratique clinique; RECPC; directive clinique; référentiel de bon usage;

type publication (CISMeF) : true;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique

N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge ambulatoire des patients souffrant de troubles psychiques dans la période de post-confinement
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3188174/fr/prise-en-charge-ambulatoire-des-patients-souffrant-de-troubles-psychiques-dans-la-periode-de-post-confinement
Dans la période de post-confinement, en cours depuis le 11 mai 2020, la HAS élabore des réponses rapides pour aider à l’adaptation des prises en charge à la situation sanitaire. Des fiches « Réponse rapide dans le cadre du COVID-19 » ont notamment été produites sur l’accompagnement des patients ayant une maladie chronique et/ou à risque de forme grave de COVID-19 dans la levée du confinement et sur l’accompagnement des enfants et des adolescents dont ceux vivant avec une maladie chronique lors de la levée du confinement. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les présentes préconisations, relatives à la prise en charge ambulatoire et à temps partiel (incluant les programmes de soins) des personnes souffrant de troubles psychiques, dans la continuité de la fiche « Réponse rapide dans le cadre du COVID-19 - Prise en charge des patients souffrant de pathologies psychiatriques en situation de confinement à leur domicile ». Les situations d’hospitalisation à temps plein en psychiatrie n’entrent pas dans le champ de ces préconisations.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation pour la pratique clinique
Périodique
patients en consultation externe
a comme patient
troubles mentaux
psyché, sai
prise en charge personnalisée du patient
confinement de risques biologiques
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations du GI-MIPN (groupe d’intérêt médecine intensive pédiatrique et néonatale) pour le contrôle ciblé de la température de patients pédiatriques avec une atteinte cérébrale dans les services de soins intensifs
https://www.paediatrieschweiz.ch/fr/recommandations-du-gi-mipn-groupe-dinteret-medecine-intensive-pediatrique-et-neonatale-pour-le-controle-cible-de-la-temperature-de-patients-pediatriques-avec-une-atteinte-cerebrale-dans-les/
Nous cherchons depuis des années un traitement efficace permettant de réduire les troubles neurologiques des patients ayant subi un traumatisme ou une atteinte hypoxique-ischémique du cerveau. Plusieurs expérimentations animales ont démontré qu’après une atteinte cérébrale la température corporelle, respectivement la température cérébrale peut influencer le développement neurologique.
2020
false
false
false
Pédiatrie suisse
Suisse
unités de soins intensifs
hypoxie-ischémie du cerveau
Lésions traumatiques de l'encéphale
hypothermie provoquée
Troubles du développement neurologique
nouveau-né
fièvre
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
épilepsie
arrêt cardiaque
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
température du corps

---
N1-SUPERVISEE
Le rôle des fibres alimentaires et des prébiotiques dans le régime en pédiatrie
https://www.cps.ca/fr/documents/position/le-role-des-fibres-alimentaires-et-des-prebiotiques-dans-le-regime-en-pediatrie
Les fibres alimentaires résistent à la digestion et à l’absorption. Les prébiotiques sont des fibres alimentaires fermentes cibles (qui peuvent fermenter) qui sont bénéfiques pour la santé grâce à leurs effets sur la composition et l’activité du microbiome. La consommation de fibres alimentaires confère toute une série de bienfaits physiologiques. Les enfants encouragés à manger des aliments riches en fibres apprennent à adopter un régime à forte teneur en nutriments. L’introduction de sources variées de fibres alimentaires chez les jeunes enfants contribue à cristalliser leurs futurs choix alimentaires et à diversifier leur microbiote intestinal. Une faible consommation de fibres est reliée à une plus forte prévalence de constipation et d’obésité.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
anglais
enfant
Microbiome
recommandation pour la pratique clinique
prébiotiques
régime alimentaire
fibre alimentaire
microbiote

---
N1-SUPERVISEE
L’imagerie cérébrale systématique du nouveau-né prématuré
https://www.cps.ca/fr/documents/position/limagerie-cerebrale-systematique-du-nouveau-ne-premature
L’imagerie cérébrale systématique pour déceler les lésions touchant les nouveau-nés prématurés est utilisée pour prédire le pronostic à long terme et déterminer les complications susceptibles de nécessiter une intervention. Même si l’imagerie par résonance magnétique peut être indiquée dans des situations particulières, l’échographie cérébrale est la technique la plus utilisée et demeure la meilleure modalité d’imagerie systématique en raison de sa portabilité et de sa facilité d’accès. L’échographie cérébrale systématique est recommandée pour tous les nouveau-nés venus au monde à 31 6 semaines d'âge gestationnel ou moins. Chez les nouveau-nés prématurés venus au monde entre (32 0 et 36 6 semaines d’âge gestationnel, elle n'est recommandée qu'en présence de facteurs de risque d’hémorragie intracrânienne ou d’ischémie. Il est conseillé d’obtenir une imagerie cérébrale dans les sept à 14 jours suivant la naissance pour déceler la plupart des hémorragies de la matrice germinale et des hémorragies intraventriculaires. Il est recommandé de reprendre l’imagerie entre quatre et six semaines de vie pour déceler les lésions de la substance blanche.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
naissance prématurée
maladies du prématuré
hémorragies intracrâniennes
échographie
imagerie par résonance magnétique
facteurs de risque
hémorragie intraventriculaire cérébrale
Hémorragie de la matrice germinale
infarctus cérébral
ventricules cérébraux
leucomalacie périventriculaire
recommandation pour la pratique clinique
neuroimagerie
Imagerie cérébrale
prématuré

---
N1-SUPERVISEE
Amylose AA
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187210/fr/amylose-aa
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d'Amylose AA. Il a été élaboré sous l’égide du Centre de Référence des Maladies Auto-Inflammatoires et de l’Amylose Inflammatoire (CeRéMAIA) et de la Filière des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares (FAI²R), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
prise en charge personnalisée du patient
programme clinique
amyloïdose
Amylose AA (maladie)
amyloïdose
Indice de gravité de la maladie
pronostic
continuité des soins
amyloïdose
éducation du patient comme sujet
grossesse
Allaitement naturel
mode de vie
protéine amyloïde A sérique
algorithme
médecine générale
recommandation pour la pratique clinique
amyloïdose
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge clinique de la COVID-19
Orientations provisoires 27 mai 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332437/WHO-2019-nCoV-clinical-2020.5-fre.pdf
Le Plan stratégique de préparation et de riposte décrit les objectifs stratégiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour mettre fin à la pandémie de COVID-19 et aide les partenaires nationaux à mettre au point une stratégie de riposte structurée. Les principaux objectifs de l’OMS concernant la COVID-19 consistent à : 1) ralentir et stopper la transmission ; 2) prodiguer des soins optimaux à tous les patients ; et 3) minimiser l’impact de l’épidémie sur les systèmes de santé, les services sociaux et l’activité économique. Le document Operational considerations for case management of COVID-19 in health facility and community de l’OMS décrit les principales mesures à prendre pour atteindre ces objectifs dans chaque scénario de transmission — absence de cas, cas sporadiques, groupes de cas et transmission communautaire — afin de permettre une montée en puissance rapide des opérations cliniques et de santé publique. Ces lignes directrices, Prise en charge clinique de la COVID-19, s’appuient sur les priorités stratégiques susmentionnées. Elles sont destinées aux cliniciens qui prennent en charge les cas présumés ou confirmés de COVID-19. Ce document n’entend pas se substituer au jugement clinique ou à une consultation auprès d’un spécialiste, mais vise plutôt à renforcer la prise en charge de première ligne. Les éléments à prendre en compte pour les populations particulières et vulnérables, notamment les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes, sont mis en avant dans ce document...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
choc septique
traitement médicamenteux du COVID-19
COVID-19
grossesse
adulte
sujet âgé
antiviraux
glucocorticoïdes
soins palliatifs
Déontologie médicale
enfant
programme clinique
COVID-19
diagnostic précoce
antibactériens
manifestations neurologiques
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la bronchite aiguë chez l'adulte en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/Bronchite-mise-a-jour-2020/bronchite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Message-clé : Dans la plupart des cas, les antibiotiques doivent être évités dans les bronchites aiguës de l’adulte immunocompétent de moins de 70 ans et en l’absence de BPCO. (Recommandation forte)...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
bronchite
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
antibactériens
signes et symptômes
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
bronchite aiguë
bronchite
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'otite moyenne aiguë en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • L’otite moyenne aiguë (OMA) est une des infections les plus fréquentes de l’enfant. L’OMA est la conséquence d’une infection virale des voies aériennes supérieures. Les signes sont d’apparition brutale ; le diagnostic repose sur l’examen otoscopique. (Recommandation forte) • Etant donné qu’un certain nombre d’otites vont guérir spontanément, une surveillance étroite sans prise d’antibiotiques peut être proposée chez des enfants de plus de 2 ans, en l’absence de signes de gravité, avec prescription de paracétamol pour traiter la douleur et la fièvre. (Recommandation forte). • L’enfant doit être réévalué à 48 ou 72 h. Si l’état de l’enfant s’aggrave, un recours à une antibiothérapie est de mise. (Recommandation forte, niveau de preuve élevé). • La prescription différée d’antibiotiques constitue une autre option. (Recommandation faible)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
enfant
Luxembourg
antibactériens
continuité des soins
otite moyenne
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique
otite moyenne aiguë
gestion des soins aux patients
otite moyenne

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la rhinosinusite aiguë de l'adulte et de l'adolescent en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • La rhinosinusite aiguë simple est une affection spontanément résolutive, causée en général par une infection virale. Le diagnostic initial est basé sur les signes et les symptômes, notamment : o Congestion nasale o Ecoulement nasal o Douleur ou pression dentaire ou faciale o Diminution de l’odorat. (Recommandation forte) • Un traitement symptomatique peut soulager le patient. (Recommandation faible) • Il est très difficile de faire la distinction entre une infection virale et une infection bactérienne sur base de la présentation clinique. Une infection bactérienne semble plus probable quand plusieurs des facteurs suivants sont présents : o Une durée des symptômes supérieure à 10 jours o Un écoulement nasal purulent o Une douleur intense, unilatérale et localisée (particulièrement au niveau des dents ou de la mâchoire) o La présence de fièvre o Une détérioration marquée après une phase initiale plus clémente (d’abord d’origine virale). (Recommandation forte) • Les antibiotiques ne sont pas nécessaires dans la vaste majorité des cas (recommandation forte). • En cas de rhinosinusite sévère et/ou compliquée (cf. critères ci-dessous), un examen ORL, des prélèvements microbiologiques et un bilan radiologique doivent être considérés. (Recommandation forte)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
sinusite
rhinosinusite
rhinosinusite
sinusite
soins ambulatoires
médecine générale
signes et symptômes
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel pour le parcours des patients pour le cancer de la prostate
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-parcours-cancer-prostate.html
• Mise en place d’un parcours de soins standardisé pour les patients atteints d’un cancer de la prostate au Luxembourg. Ce parcours couvre des différentes étapes du cheminement du cancer, c.-à-d. : dépistage, diagnostic, traitement, rémission / réhabilitation, soins de fin de vie. • Vise à une harmonisation de la pratique médicale au Luxembourg, en tenant compte de la diversité des acteurs, des divergences de pratiques jusqu’alors existantes entre établissements hospitaliers, professionnels de santé et autres parties prenantes. • Prend en compte la pluridisciplinarité des expériences professionnelles des diverses spécialités médicales et paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients. PUBLIC CIBLE • Ce parcours est un guide de référence destiné aux professionnels de santé intervenant dans la prise en charge de patients atteints d’un cancer de la prostate au Luxembourg.
2020
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs de la prostate
Luxembourg
Dépistage précoce du cancer
tumeurs de la prostate
soins terminaux
signes et symptômes
Appréciation des risques
Stadification tumorale
récidive tumorale locale
métastase tumorale
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
tumeurs de la prostate
programme clinique

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel pour le parcours des patientes pour le cancer du sein
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-parcours-cancer-sein.html
• Mise en place d’un parcours de soins standardisé pour les patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg. Ce parcours couvre des différentes étapes du cheminement du cancer, c.-à-d. : dépistage, diagnostic, traitement, rémission / réhabilitation, soins de fin de vie. • Vise à une harmonisation de la pratique médicale au Luxembourg, en tenant compte de la diversité des acteurs, des divergences de pratiques jusqu’alors existantes entre établissements hospitaliers, professionnels de santé et autres parties prenantes. • Prend en compte la pluridisciplinarité des expériences professionnelles des diverses spécialités médicales et paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients. PUBLIC CIBLE • Ce parcours est un guide de référence destiné aux professionnels de santé intervenant dans la prise en charge de patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du sein
Luxembourg
Dépistage précoce du cancer
survie sans rechute
tumeurs du sein
soins terminaux
Appréciation des risques
carcinome intracanalaire non infiltrant
Carcinome invasif du sein
métastase tumorale
récidive tumorale locale
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
programme clinique
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'hypertension artérielle
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/hypertension-2020.html
L'hypertension artérielle est le principal facteur de risque des AVC ischémiques et hémorragiques et un facteur de risque important des autres maladies vasculaires, surtout de l'insuffisance cardiaque. - Il est recommandé de mesurer la tension artérielle au début de l’examen clinique et à chaque bras. Rappels des conditions de mesures de la TA : - Chez les sujets obèses, un brassard plus large doit être utilisé. - Il faut prendre la tension au repos, en mettant le bras au niveau du coeur. - Les classifications des grades d’hypertension (grades I et II) diffèrent suivant les guidelines européennes et américaines, nous déconseillons de les utiliser pour éviter la confusion...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
facteurs de risque
mesure de la pression artérielle
antihypertenseurs
risque
maladies cardiovasculaires
hypertension artérielle
antihypertenseurs
Diurétiques thiazidiques
association médicamenteuse
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antagonistes du récepteur de type 1 de l'angiotensine-II
inhibiteurs des canaux calciques
antagonistes bêta-adrénergiques
maladies cardiovasculaires
recommandation pour la pratique clinique
hypertension artérielle
gestion des soins aux patients
inhibiteurs du symport chlorure sodium

---
N1-SUPERVISEE
Générique Polyhandicap
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187081/fr/generique-polyhandicap
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient porteur de polyhandicap. Il a été élaboré par le centre de référence constitutif Polyhandicap et Déficiences intellectuelles de causes rares, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Polyhandicap
programme clinique
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
médecine générale
personnes handicapées
diagnostic
causalité
signes et symptômes
Évaluation de l'invalidité
Réadaptation
continuité des soins
enfant
adulte
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Neuropathies héréditaires sensitivomotrices de Charcot-Marie-Tooth
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/CMT_SA_FR_fr_PNDS.pdf
Les maladies de type Charcot-Marie-Tooth (CMT) constituent un groupe hétérogène de neuropathies génétiques héréditaires. Elles sont sensitives et motrices, affectent le nerf périphérique. Le mode de transmission, le phénotype et la sévérité sont variables. Les premiers signes apparaissent le plus souvent dans les deux premières décennies mais peuvent également se manifester aux âges extrêmes. Le tableau clinique commun est celui d’un déficit moteur et de troubles sensitifs distaux, d’une amyotrophie et de déformations osseuses dont l’aspect de « pieds creux ». L’hétérogénéité clinique est très importante : des signes associés sont possibles, leur présence a un intérêt pour identifier le gène impliqué dans la maladie (parésie des cordes vocales, surdité, tremblement, scoliose, etc.) et la sévérité de la maladie est très variable, allant des formes quasi-asymptomatiques de l’adulte aux formes très invalidantes de l’enfant. L’aggravation est progressive.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladie de Charcot-Marie-Tooth
maladie de Charcot-Marie-Tooth
médecine générale
programme clinique
signes et symptômes
maladie de Charcot-Marie-Tooth
maladie de Charcot-Marie-Tooth
adulte
enfant
Indice de gravité de la maladie
diagnostic différentiel
maladie de Charcot-Marie-Tooth
conseil génétique
maladie de Charcot-Marie-Tooth
révélation de la vérité
éducation du patient comme sujet
grossesse
personnes handicapées
soutien financier
continuité des soins
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Charcot-Marie-Tooth

---
N1-SUPERVISEE
Maladie liée à HNF1 béta
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Hnf1b_FR_fr_PNDS.pdf
Il s’agit d’une maladie génétique rare, de transmission autosomique dominante mais survenant fréquemment de novo, dont la prévalence n’est pas connue. La maladie est liée aux variations pathogènes du gène HNF1B, que ce soit une délétion complète du gène s’intégrant dans la micro-délétion récurrente de la région 17q12 sur le bras long du chromosome 17 ou une variation ponctuelle. Elle est caractérisée par une grande variabilité inter- et intra-familiale et peut associer à des degrés de sévérité variables des atteintes rénales, pancréatiques endocrine et exocrine, hépatiques, du tractus génital et neuropsychiatriques. L’affection peut être révélée à l’échographie anténatale par des anomalies rénales foetales, ou chez l’enfant et l’adulte par une maladie rénale (souvent kystique), un diabète (parfois familial et de transmission autosomique dominante), plus rarement une anomalie hépatique, génitale, une hypomagnésémie, une hyperuricémie. Elle peut également être identifiée à l’occasion d’une enquête familiale lorsque la maladie a été diagnostiquée chez un apparenté.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladies rares
médecine générale
programme clinique
Indice de gravité de la maladie
signes et symptômes
Dépistage génétique
conseil génétique
révélation de la vérité
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
facteur nucléaire hépatocytaire HNF-1 bêta
mutation
Syndrome rein-diabète MODY 5
Syndrome rein-diabète MODY 5
Syndrome rein-diabète MODY 5
Néphropathie tubulo-interstitielle autosomique dominante associée à HNF1B
recommandation pour la pratique clinique
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle pulmonaire
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Htap_FR_fr_PNDS.pdf
L’hypertension pulmonaire (HTP) est un terme générique qui regroupe un ensemble de pathologies cardio-pulmonaires caractérisées par une élévation progressive des résistances vasculaires pulmonaires (RVP) qui peut entraîner à terme une défaillance cardiaque droite. La classification clinique internationale des HTP permet de regrouper ces pathologies en fonction de leurs caractéristiques physiopathologiques, leur présentation clinique et leur prise en charge (annexe 1). Le groupe 1 [hypertensions artérielles pulmonaires (HTAP)] regroupe les maladies caractérisées par un intense remodelage des artères pulmonaires de petit calibre. L’HTAP peut être : 1) idiopathique en l’absence de facteurs de risque connus ou associés ; 2) héritable ; 3) associée à diverses maladies (connectivites, cardiopathies congénitales, hypertension portale, infection par le virus de l’immunodéficience humaine …) ; 4) ou associée à l'utilisation de toxiques ou de certains médicaments (anorexigènes, dasatinib, ...). L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d’HTAP (groupe 1 de la classification).
2020
false
false
false
Orphanet
France
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
médecine générale
programme clinique
signes et symptômes
hypertension pulmonaire
diagnostic différentiel
hypertension pulmonaire
échocardiographie
pronostic
révélation de la vérité
conseil génétique
hypertension pulmonaire
éducation du patient comme sujet
hypertension pulmonaire
oxygénothérapie
continuité des soins
transplantation coeur-poumon
transplantation pulmonaire
hypertension pulmonaire
algorithme
Indice de gravité de la maladie
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
hypertension pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Allan Herndon-Dudley
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Syndrome_de_allan_herndon_dudley_FR_fr_PNDS.pdf
Le syndrome d’Allan-Herndon-Dudley (SAHD) est un syndrome lié à l'X affectant les garçons, caractérisé par une hypotonie infantile précoce, une déficience intellectuelle, une diminution de la masse musculaire et de la force musculaire, un faible poids, des mouvements anormaux de type dystoniques et / ou choréo-athétosiques, une quadriplégie spastique progressive avec rétractions articulaires, parfois une épilepsie et une microcéphalie acquise. Les formes sévères sont les plus fréquentes induisant une situation de polyhandicap avec une hypotonie axiale sévère, une absence de marche, une dystonie invalidante et une absence de langage. Les formes modérées, moins fréquentes, induisent une déficience intellectuelle modérée à légère avec une hypotonie de la tête, une marche normale ou spastique et un langage dysarthrique. Les principales complications sont neuro-orthopédiques (cyphoscoliose, déformations orthopédiques, luxation de hanche), pulmonaires (pneumopathies d’inhalation, troubles de déglutition) ou nutritionnelles (retard staturo-pondéral, dénutrition, ostéopénie). Le traitement du SAHD est symptomatique.
2020
false
false
false
Orphanet
France
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
maladies rares
diagnostic différentiel
pronostic
programme clinique
Indice de gravité de la maladie
médecine générale
révélation de la vérité
conseil génétique
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
diagnostic prénatal
recommandation pour la pratique clinique
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X

---
N1-SUPERVISEE
Uvéites chroniques non infectieuses de l'enfant et de l'adulte
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Ucni_FR_fr_PNDS.pdf
Ce PNDS concerne les patients, enfants et adultes, avec uvéite chronique non infectieuse (UCNI) ou uvéite récurrente non infectieuse (URNI). Dans le premier cas, il s’agit d’uvéites persistantes pendant au moins 3 mois ou avec des rechutes rapprochées, survenant moins de 3 mois après l’arrêt du traitement. Dans le second cas, il s’agit d’épisodes répétés d’uvéites séparés de périodes d’inactivité d’au moins 3 mois en l’absence de traitement. Certaines de ces UCNI et URNI sont isolées. D’autres s’intègrent dans des pathologies pouvant toucher divers organes, à l’image des uvéites associées à certaines arthrites juvéniles idiopathiques, aux spondylarthropathies de l’adulte, à des maladies systémiques de l’enfant et de l’adulte comme la maladie de Behçet, les granulomatoses ou la sclérose en plaque.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladie chronique
inflammation chronique du tractus uvéal
uvéite non infectieuse
uvéite
uvéite
médecine générale
guide ressources
diagnostic différentiel
uvéite
pronostic
uvéite
programme clinique
uvéite
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
uvéite
enfant
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Adénocarcinome oesophagien
https://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/adenocarcinome-oesophagien/?lang=fr
Les présentes lignes directrices portent sur le dépistage de l’adénocarcinome œsophagien (ACO) ou de ses états précurseurs (p. ex., œsophage de Barrett, dysplasie) chez les adultes ( 18 ans) atteints de reflux gastro-œsophagien (RGO) chronique. Les données probantes sur le dépistage de l’ACO étaient fondées sur des données probantes de très faible qualité. Une étude de cohorte rétrospective a comparé le dépistage à l’absence de dépistage et n’a signalé aucun avantage. Bien que les patients qui avaient déjà eu une oesophagogastroduodénoscopie (OGD) de dépistage étaient statistiquement plus susceptibles d’avoir un stade inférieur d’ACO, il n’y avait pas de différence statistiquement significative en matière de survie (c.‑à‑d. aucun avantage), il n’y avait pas de différence de survie statistiquement significative entre le dépistage et l’absence de dépistage. Deux essais qui ont comparé les modalités de dépistage ont signalé un événement indésirable grave découlant du dépistage.
2020
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
Canada
Adénocarcinome de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
Adénocarcinome de l'oesophage
Dépistage précoce du cancer
facteurs de risque
reflux gastro-oesophagien
maladie chronique
adulte
oesophage de barrett
médecine factuelle
états précancéreux
Dysplasie oesophagienne
recommandation pour la pratique clinique
adénocarcinome
adénocarcinome
tumeurs de l'oesophage
adénocarcinome
tumeurs de l'oesophage

---
N1-SUPERVISEE
Quels dispositifs utiliser en complément de la pratique du « peau-à-peau » pour assurer l’homéothermie du nouveau-né prématuré ou à terme?
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_81e6f77a69754c68b8055d888b60a8f7.pdf
- Quelle surveillance de la température ? - Quels sont les moyens de réchauffement en complément et/ou alternative au peau à peau : sac en polyéthylène en salle de naissance, bonnet en jersey en salle de naissance, incubateurs ? - Quels sont les moyens de contrôler les pertes hydriques ? - Quel impact sur le nouveau-né entre incubateur fermé convectif et système chauffant ouvert ? - Quand sortir le nouveau-né d’incubateur ?...
2020
false
false
true
Société Francaise de Néonatalogie
France
Régulation de la température corporelle
méthode mère kangourou
hypothermie
température du corps
monitorage physiologique
Perte insensible en eau
incubateurs pour nouveau-né et nourrisson
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
homéothermie
prématuré
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Quel soutien postural pour le nouveau-né prématuré hospitalisé ?
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_f8b13644d8d14c6098fb1be42508e881.pdf
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_624ad86178264333846eff44661378ff.pdf
Objectif Evaluer l’influence de l’installation du nouveau-né prématuré dans son incubateur sur son développement orthopédique et neurologique, sur sa physiologie respiratoire, digestive, hémodynamique, ainsi que sur son sommeil et son confort. Emettre des recommandations pour la pratique clinique. Méthode Recherche bibliographique par consultation de la base de données PubMed. Application des principes méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant les recommandations pour la pratique clinique avec niveaux de preuve (NP). Résultats La plupart des études montrent qu’en l’absence de soutien postural, le nouveau-né très prématuré risque de développer des complications orthopédiques et d’entraver son développement neuromoteur. Par ailleurs le choix d’une position dorsale, ventrale ou latérale peut modifier à court terme la dynamique respiratoire, la digestion, la qualité du sommeil. Conclusion Lorsque l’enfant est dans son incubateur, son installation doit permettre de contrecarrer les effets de la pesanteur sur sa motricité immature. On favorisera ainsi son regroupement dans l’axe et on alternera sa position, en l’adaptant à ses besoins physiologiques et ses signes de confort.
2020
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
posture
enfant hospitalisé
incubateurs pour nouveau-né et nourrisson
développement de l'enfant
recommandation pour la pratique clinique
prématuré
hospitalisation
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Surface des chambres pour les nouveau-nés hospitalisés et leurs familles
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_fa3eaa75882b41e99accf2868882ab5d.pdf
Objectifs : 1/ Evaluer la surface minimale nécessaire d’une chambre accueillant un nouveau-né hospitalisé et sa famille. 2/ Emettre des recommandations pour la pratique clinique. Méthode : 1/ Recherche bibliographique par consultation de la base de donnée PubMed et Web Of Science avec utilisation des mots clés « NICU » and « Facility design »2/ Application des principes méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant les recommandations pour la pratique clinique avec niveaux de preuve (NP). Résultats : La surface des chambres accueillant des nouveau-nés hospitalisés est évaluée selon trois méthodes :1/: avis des usagers : parents ou professionnels qui soulignent la nécessité d’une chambre spacieuse pour les activités quotidiennes et de son organisation pour favoriser le lien parent-enfant. 2/ avis des sociétés savantes ou d’organisation de professionnels et d’usagers. En réanimation néonatale pour une chambre individuelle non familiale, la surface au sol minimale (excluant lavabo et colonne et un couloir de passage) est comprise entre 11.2 et 18 m². En cas de chambre familiale, la surface minimale recommandée est de 15,3 à 24 m² selon les auteurs. 3/ Méthodes de simulation : surface minimale requise comprise entre 18.5 et 24 m² en réanimation néonatale et soins intensifs.
2020
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
enfant hospitalisé
chambre de patient
unités de soins intensifs néonatals
conception et construction de locaux
recommandation pour la pratique clinique
famille
nouveau-né
hospitalisation

---
N1-SUPERVISEE
Règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement de tissus et de cellules du corps humain sur une personne vivante ou décédée, en vue d’une utilisation thérapeutique
https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/1a1ca9af5b132c0cdf427431bd546ebf.pdf
L’objectif des présentes règles de bonnes pratiques de prélèvement est de définir des moyens à mettre en oeuvre pour maîtriser la qualité et la sécurité des tissus et des cellules prélevés. Le prélèvement de tissus et de cellules à finalité thérapeutique est une activité médicale à part entière. Il constitue une mission de santé publique. Les activités de prélèvement de tissus et de cellules sont inscrites dans les objectifs stratégiques de l’établissement en lien avec les orientations de la politique de santé nationale.
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
prélèvement d'organes et de tissus
Prélèvement de tissu
Management par la qualité
gestion du risque
personnel de santé
Structure de soins
sélection de donneurs
consentement libre et éclairé
transmission de maladie infectieuse
transports
Documents
systèmes d'information
cytaphérèse
sang foetal
recommandation pour la pratique clinique
utilisations thérapeutiques
prélèvement d'organes et de tissus
tissus
cellules
prélèvement d'organes et de tissus

---
N2-AUTOINDEXEE
Aciduries organiques : Acidémie Méthylmalonique et Acidémie Propionique
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3192841/fr/aciduries-organiques-acidemie-methylmalonique-et-acidemie-propionique
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d’acidémie méthylmalonique (AMM) ou d’acidémie propionique (AP). Il a été élaboré par la filière Maladies rares G2M à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
Organismes
Acidémie
partie d'un organe
acidémie méthylmalonique
Acidurie propionique
précis
acide méthyl-malonique
maladie chronique
Organisme
maladie chronique
acidurie méthylmalonique
Organismes
acidémie propionique
Maladie chronique
acidémie propionique
Acidurie
Maladies
acidémie méthylmalonique
acidurie
organismes
précis
aminoacidopathies congénitales

---
N2-AUTOINDEXEE
Ostéosarcomes conventionnels
http://oncologik.fr/referentiels/rrc/osteosarcomes-conventionnels
Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels du réseau ONCOLOR, en tenant compte des recommandations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 25 mars 2019. Ce référentiel ne traite pas des ostéosarcomes de bas grade, périostéal ou juxta-cortical.
2020
OncoLogiK
France
recommandation pour la pratique clinique
ostéosarcome, sai
ostéosarcome
Ostéosarcome

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le diagnostic et le suivi non-invasif des maladies chroniques du foie
https://afef.asso.fr/wp-content/uploads/2020/07/DNI-VERSION-FINALE-RECO-2020.pdf
Ces recommandations ont pour objet d’aider les médecins et chirurgiens à assumer au mieux le diagnostic et le suivi non-invasif des maladies chroniques du foie en fonction des données de la littérature et des avis des experts. A ce jour, il n’existe pas de telles recommandations internationales. Ces recommandations s’adressent à un public large, et prennent en compte les spécificités françaises dans le domaine, sans tenir compte du remboursement, ou non, des méthodes recommandées.
2020
false
false
true
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
maladies du foie
continuité des soins
transplantation hépatique
maladies rares
maladies du foie
tumeurs du foie
hypertension portale
hépatite auto-immune
Cholangite sclérosante primitive
Cholangite biliaire primitive
Cirrhose biliaire primitive
troubles du métabolisme du fer
Hyperferritinémie
stéatose hépatique
hépatite B chronique
hépatite C chronique
tests de la fonction hépatique
maladies du foie
imagerie d'élasticité tissulaire
recommandation pour la pratique clinique
maladies du foie
maladie chronique
angiocholite sclérosante
cirrhose biliaire

---
N1-SUPERVISEE
Pénuries de salbutamol en inhalation - Stratégie d'atténuation pour la MPOC
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/04/FR-FINAL_April-13-CTS-re-COPD-Salbutamol-Shortage_FR.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
broncho-pneumopathie chronique obstructive
salbutamol
Canada
administration par inhalation
substitution de médicament
bronchodilatateurs
bronchodilatateurs
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Messages clés et stratégie de mitigation pour une pénurie émergente d’inhalateurs de salbutamol
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/04/FR-FINAL-13-avril_SCT-Strat%C3%A9gie-d%E2%80%99att%C3%A9nuation-pour-l%E2%80%99asthme.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
asthme
bronchodilatateurs
substitution de médicament
Canada
administration par inhalation
recommandation pour la pratique clinique
salbutamol

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur les seuils de triage clinique chez les patients en maladie respiratoire dans l’éventualité d’une forte occupation pendant la pandémie de COVID-19
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/05/F-CTS-COVID-19-Resource-Allocation_May-26_FINAL.pdf
Devant l’augmentation rapide des cas de COVID-19 dans le monde, les systèmes de santé sont confrontés à des défis sans précédent dans la prestation des soins aux patients. Ceci inclut une capacité limitée en termes de lits dans les unités de soins intensifs (USI) et d’équipements vitaux comme les ventilateurs.1 Il en résulte que des cliniciens sont contraints de prendre des décisions de vie ou de mort quant à l’affectation des ressources, souvent en l’absence d’un cadre éthique ou de mise en oeuvre adéquat..
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
gestion des soins aux patients
rationnement des services de santé
Soins de réanimation
triage
mucoviscidose
pronostic
tables de survie
analyse de survie
fibrose pulmonaire
broncho-pneumopathie chronique obstructive
recommandation pour la pratique clinique
COVID-19
triage
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Énoncé de position sur l’utilisation de masques faciaux par le public pendant la pandémie de SRAS-CoV-2 (COVID-19)
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/06/FR-final-Face-Mask-position-statement.pdf
2020
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
recommandation pour la pratique clinique
pandémies
virus du SRAS
masques
face, sai
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur la reprise des tests de fonction pulmonaire en phase post-pic de la pandémie de COVID-19
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/07/F-CTS_CSRT_COVID_PFT_Final-July12_2020.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
Appréciation des risques
Canada
Dépistage de masse
recommandation pour la pratique clinique
tests de la fonction respiratoire
COVID-19
Tests de la fonction pulmonaire
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Modalités de prise en charge des dyslipidémies - mise à jour 2020
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/dyslipidemies-2020.html
Le taux de LDL-cholestérol et le tableau SCORE (cf. annexe) sont la base pour calculer le risque de mortalité cardio-neuro-vasculaire à 10 ans. Il existe 4 classes de risque. Des valeurs cibles sont définies pour chaque classe, avec le cas particulier du patient diabétique. o Le risque global ne peut être résumé par le tableau SCORE. o L’obésité, la sédentarité, l’hérédité et les conditions de vie défavorables doivent également être prises en compte...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
dyslipidémies
enfant
adolescent
maladies cardiovasculaires
dyslipidémies
Appréciation des risques
adulte
dyslipidémies
dyslipidémies
continuité des soins
Surveillance des médicaments
cholestérol LDL
risque
diabète
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
hypolipémiants
dyslipidémies
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
dyslipidémies

---
N1-VALIDE
La prévention et la prise en charge des infections par le virus de l'herpès simplex
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-prise-en-charge-infections-le-virus-herpes-simplex
Chez les nouveau-nés, l'infection par le virus de l'herpès simplex humain (VHS) peut avoir des conséquences cliniques dévastatrices, y compris la mortalité et une importante morbidité. Tous les nourrissons sont vulnérables à l'infection par le VHS néonatal. Le présent document de principes contient une analyse de l'épidémiologie, de la transmission et des facteurs de risque et s'attarde tout particulièrement sur l'infection intrapartum. Il présente une évaluation du diagnostic et du pronostic selon la catégorie d'infection, de même que les modalités et les limites des examens. Les recommandations relatives à la prise en charge des nouveau-nés dont l'exposition au VHS intrapartum est confirmée se fondent sur des avis d'experts, car il est impossible de procéder à un essai aléatoire pour comparer les possibilités thérapeutiques. Des conseils sont donnés pour la prise en charge empirique des nourrissons chez qui on craint un sepsis clinique, y compris ceux qui ne répondent pas à la thérapie antibactérienne. Le présent document de principes remplace celui que la Société canadienne de pédiatrie a publié en 2006.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
herpès
nouveau-né
recommandation pour la pratique clinique
transmission verticale de maladie infectieuse
herpès
herpès
herpès
algorithme
aciclovir
antiviraux

---
N1-VALIDE
La gestion des antimicrobiens dans la pratique quotidienne : administrer une ressource importante
http://www.cps.ca/fr/documents/position/gestion-des-antimicrobiens
La gestion des antimicrobiens est un concept récent qui recouvre l’utilisation pratique et judicieuse des antimicrobiens pour en réduire les effets indésirables tout en optimisant le traitement des infections bactériennes afin de limiter l’émergence d’agents pathogènes. Le présent document de principes vise à exposer les principes de la gestion des antimicrobiens et à donner des exemples pratiques pour les intégrer à la pratique quotidienne en milieu hospitalier et en milieu ambulatoire. Les tests pertinents pour diagnostiquer si les infections sont d’origine virale ou bactérienne et le suivi clinique de préférence aux antibiotiques lorsque l’enfant n’est pas très malade et que l’incertitude persiste sont les éléments essentiels de la gestion des antimicrobiens. Parmi les autres mesures importantes et spécifiques, il faut se demander si les cultures d’urine positives sont contaminées en l’absence de pyurie ou de changements inflammatoires et effectuer une radiographie pulmonaire pour étayer un diagnostic de pneumonie bactérienne. L’optimisation du choix et de la dose d’antimicrobiens réduit également la probabilité d’échecs cliniques et de traitements subséquents. Une liste des scénarios cliniques fréquents afin de promouvoir la gestion des antimicrobiens est également présentée.
2020
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
anti-infectieux
anti-infectieux

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal métastatique
http://www.snfge.org/content/4-cancer-colorectal-metastatique
Indication du niveau de preuve, explorations pré-thérapeutiques, critères de resécabilité et d'opérabilité, traitement (métastases hépatiques résécables, métastases extra-hépatiquesrésécables, métastases non résécables), surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, annexes (principaux schémas de chimiothérapie, conseils de prise en charge des effets indésirables des inhibiteurs de l'EGFr, conseils de prise en charge des effets indésirables des anti-angiogénèses)
2020
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
616.34 - Maladies de l'intestin
société savante
tumeurs du côlon
métastase tumorale
tumeurs du côlon
signes et symptômes
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
tumeurs du foie
métastase tumorale
tumeurs du poumon
soins palliatifs
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
protocoles antinéoplasiques
tumeurs du côlon
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Maladie iatrogène
hypertension artérielle
maladies de la peau
hypertension artérielle
pronostic
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer du canal anal (cancer de l'anus)
http://www.snfge.org/content/6-cancer-du-canal-anal
Indication du niveau de preuve, introduction, bilan diagnostic et préthérapeutique, méthodes thérapeutiques, indications thérapeutiques, surveillance
2020
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
Stadification tumorale
pronostic
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
matériel audio-visuel

---
N1-VALIDE
Tumeurs épithéliales thymiques - Référentiel du réseau Tumeurs THYmiques et cancers
https://www.rythmic.org/images/RYTHMIC/Doc/referentiel_RYTHMIC_2020.pdf
Les tumeurs épithéliales du thymus, incluant thymomes et carcinomes thymiques, sont des tumeurs rares (250 nouveaux cas par an en France) : elles appartiennent au groupe des tumeurs orphelines
2020
false
false
false
RYTHMIC - Réseau Tumeurs THYmiques et Cancer
France
français
thymome
thymome
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
thymome
image
pronostic
maladies auto-immunes
comorbidité
diagnostic différentiel
thymome
thymome
thymome
observation (surveillance clinique)

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l'hépatite C - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002023/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002024/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002025/
L’infection par le virus de l’hépatite C représente encore aujourd’hui un défi quant à sa prise en charge et à son traitement. L’arrivée des antiviraux à action directe rend toutefois plus aisée la prise en charge des personnes infectées et permet de leur offrir un traitement plus efficace, mieux toléré, qui permet d’éradiquer le virus chez la vaste majorité d’entre elles. Cette nouvelle réalité requiert une grande mobilisation des professionnels de la santé ainsi qu’un encadrement de la pratique clinique, surtout de première ligne, pour maximiser l’offre d’une prise en charge optimale aux personnes infectées par le virus de l’hépatite C dans toutes les régions du Québec. Les recommandations figurant dans le présent guide sur la prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l’hépatite C ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
hépatite C
Québec
hépatite C
hépatite C
antiviraux
continuité des soins
antiviraux
interactions médicamenteuses
Maladie aigüe
Surveillance des médicaments
hépatite C chronique
anticorps de l'hépatite C
hépatite C
tests sérologiques
Fibrose du foie
valeur prédictive des tests
association elbasvir grazoprévir
glécaprévir
pibrentasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association médicamenteuse
association sofosbuvir velpatasvir
ZEPATIER
MAVIRET
HARVONI
EPCLUSA
voxilaprévir
VOSEVI
cirrhose du foie
ABT-493
quinoxalines
sulfonamides
Benzofuranes
association médicamenteuse
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Sofosbuvir
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
composés macrocycliques

---
N1-VALIDE
La prévention et le traitement des infections chez les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-traitement-infections-chez-les-enfants-asplenie
Les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie sont vulnérables à un sepsis fulgurant. Les dispensateurs de soins qui s’occupent d’enfants présentant une asplénie devraient s’assurer des meilleurs résultats cliniques possible grâce à des stratégies préventives axées sur l’éducation des parents et des patients, la vaccination, la prophylaxie antibiotique et la prise en charge vigoureuse de l’infection présumée.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
enfant
rate
asplénie
sepsie
vaccins
vaccination
antibioprophylaxie
nourrisson
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel national pour le cancer du système nerveux central
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-cancer-systeme-nerveux-central.html
Les référentiels suivants sont directement applicables au Luxembourg dans leurs dernières éditions : – « ESMO Clinical Practice Guidelines », – « NCCN Guidelines », – « AWMF Guidelines ». Les recommandations de ces guidelines sont généralement applicables sous réserve des spécificités luxembourgeoises reprises ci-dessous. En dehors de ces cas particuliers, les guidelines sont d’application.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
Luxembourg
récidive tumorale locale
continuité des soins
glioblastome
gliome
tumeurs du cerveau
Oligodendrogliome anaplasique
Carmustine/Procarbazine/Vincristine
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
antinéoplasiques
Témozolomide
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du système nerveux central
oligodendrogliome

---
N1-SUPERVISEE
Epidémie grippale saisonnière 2019-2020 : messages forts pour la prise en charge des patients grippés
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/20200103-grippemessagesforts-vf.pdf
Le virus A(H1N1)pdm09 a la particularité de cibler les personnes jeunes et les enfants de moins de 5 ans avec ou sans facteurs de risque, ainsi que les personnes fortement obèses et les femmes enceintes. Le virus A(H3N2) est responsable d’épidémies plus importantes avec de nombreux décès chez les plus de 65 ans. Les virus de type B touchent surtout les enfants.
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse
facteurs de risque
recommandation pour la pratique clinique
grippe humaine

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des Infections Génitales Hautes
A partir des Recommandations pour la Pratique Clinique élaborées par le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) en collaboration avec la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF)
https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/spilf-groupe-recos-inf-genit-hautes-2020-01-08.pptx
Les IGH regroupent les endométrites, salpingites, collections purulentes et pelvipéritonites d’origine génitale...
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
infections de l'appareil reproducteur
infections de l'appareil reproducteur
infections de l'appareil reproducteur
antibactériens
endométrite
salpingite
Maladie inflammatoire pelvienne
Abcès tubo-ovarien
infections de l'appareil reproducteur
ceftriaxone
doxycycline
métronidazole
ofloxacine
lévofloxacine
Moxifloxacine
céfoxitine
clindamycine
gentamicine
azithromycine
infection puerpérale
association amoxicilline-clavulanate de potassium
infections de l'appareil reproducteur
antibioprophylaxie
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
gestion des soins aux patients
infections de l'appareil reproducteur

---
N1-SUPERVISEE
Dystrophie musculaire de Becker
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3121203/fr/dystrophie-musculaire-de-becker
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de dystrophie musculaire de Becker. Il a été élaboré par le Centre de référence des maladies neuromusculaires Atlantique Occitanie Caraïbes (AOC), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie chronique
guide ressources
Dystrophie musculaire de Becker
signes et symptômes
gestion des soins aux patients
continuité des soins
prise en charge personnalisée du patient
Dystrophie musculaire de Becker
Dystrophie musculaire de Becker
recommandation pour la pratique clinique
Dystrophie musculaire de Becker
myopathie de Duchenne
myopathie de Duchenne
myopathie de Duchenne
myopathie de Duchenne

---
N1-SUPERVISEE
Thrombasthénie de Glanzmann et pathologies plaquettaires apparentées
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147548/fr/thrombasthenie-de-glanzmann-et-pathologies-plaquettaires-apparentees
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de Thrombasthénie de Glanzmann et pathologies plaquettaires apparentées. Il a été élaboré par le Centre de Référence des Pathologies Plaquettaires Constitutionnelles, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
thrombasthénie
signes et symptômes
thrombasthénie
prise en charge personnalisée du patient
gestion des soins aux patients
maladie chronique
guide ressources
adulte
thrombasthénie
hémorragie
continuité des soins
éducation du patient comme sujet
recommandation pour la pratique clinique
Thrombasthénie de Glanzmann
thrombasthénie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des addictions et réduction des risques et des dommages par les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147889/fr/prevention-des-addictions-et-reduction-des-risques-et-des-dommages-par-les-centres-de-soins-d-accompagnement-et-de-prevention-en-addictologie-csapa
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles constituent le deuxième volet d'un programme portant sur « la prévention des addictions et la réduction des risques et des dommages », initié par l'Agence nationale de la qualité et de l'évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM). Le premier volet de ce programme, consacré aux centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers des drogues (CAARUD), est disponible sur le site de la HAS : La réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD)
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
CSAPA
Centre
soins
comportement de réduction des risques
toxicomanie
central
addictions
centres de traitement de la toxicomanie
réduction des dommages
Réduction des risques
Comportement toxicomaniaque
Addiction

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de microduplication 7q11.23
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147986/fr/syndrome-de-microduplication-7q11-23
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint du Syndrome de microduplication 7q11.23. Il a été élaboré par le Centre de Référence Anomalies du développement et syndromes malformatifs avec ou sans Déficience Intellectuelle de causes Rares Région Sud-Est, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
prise en charge personnalisée du patient
gestion des soins aux patients
duplication de la région de Williams-Beuren
duplication de la région de Williams-Beuren
duplication de la région de Williams-Beuren
signes et symptômes
guide ressources
maladie chronique
duplication de la région de Williams-Beuren
conseil génétique
continuité des soins
éducation du patient comme sujet
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de Williams
syndrome de Williams
syndrome de Williams
syndrome de Williams

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de duplication du gène MECP2
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148006/fr/syndrome-de-duplication-du-gene-mecp2
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint du Syndrome de duplication du gène MECP2. Il a été élaboré par le Centre de Référence CRDI de Strasbourg et le Centre de Référence CLAD Est, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
syndrome de retard mental lié à l'X type Lubs
signes et symptômes
syndrome de retard mental lié à l'X type Lubs
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
guide ressources
syndrome de retard mental lié à l'X type Lubs
conseil génétique
éducation du patient comme sujet
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de retard mental lié à l'X type Lubs
retard mental lié à l'X
retard mental lié à l'X
retard mental lié à l'X
retard mental lié à l'X

---
N1-SUPERVISEE
Maladie de Behçet
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148016/fr/maladie-de-behcet
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de la Maladie de Behçet. Il a été élaboré Sous l’égide du Centre de Référence des Maladies Auto-inflammatoires et de l’Amylose Inflammatoire CeRéMAIA et de la Filière des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares FAI²R, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie chronique
maladie de Behçet
signes et symptômes
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
adulte
enfant
diagnostic différentiel
maladie de Behçet
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Behçet

---
N1-SUPERVISEE
Trisomie 21
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3148883/fr/trisomie-21
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de trisomie 21. Il a été élaboré par Centre de Référence CLAD Sud-Est « Anomalies du développement et syndromes malformatifs avec ou sans Déficience Intellectuelle de causes Rares, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie chronique
syndrome de Down
signes et symptômes
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
diagnostic différentiel
syndrome de Down
conseil génétique
syndrome de Down
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des mutilations sexuelles féminines par les professionnels de santé de premier recours
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3150640/fr/prise-en-charge-des-mutilations-sexuelles-feminines-par-les-professionnels-de-sante-de-premier-recours
Les mutilations sexuelles féminines sont un crime. En France elles sont interdites par la loi, même si ces mutilations sont commises à l’étranger. Les mutilations sexuelles féminines peuvent être pratiquées à tout âge, dans toutes les catégories socio-professionnelles et indépendamment de toute confession religieuse. Y penser Il est estimé d’après une étude de 2019 qu’environ 125 000 femmes adultes mutilées sexuellement vivent en France. 11 % des filles de ces femmes mutilées le sont également. Entre 12 et 20 % des filles âgées de 0 à 18 ans, vivant en France et originaires de pays où les mutilations génitales féminines sont pratiquées, seraient menacées du fait des convictions de leurs parents ou par la pression de la famille restée dans le pays d’origine.
2020
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
circoncision féminine
circoncision féminine
adulte
adolescent
enfant
facteurs de risque
rôle professionnel
circoncision féminine
circoncision féminine
circoncision féminine
déclaration obligatoire
France
recommandation pour la pratique clinique
circoncision féminine
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Occlusion intestinale
http://www.palliaguide.be/occlusion-intestinale-soins-palliatifs/
L’occlusion intestinale est définie par l’arrêt du transit intestinal. Elle peut être mécanique (suite à un obstacle intraluminal/pariétal ou extrinsèque) ou paralytique (suite à un trouble fonctionnel). Elle peut être partielle ou complète, uni ou multifocale (p.ex. dans une carcinomatose péritonéale), sporadique ou persistante, bénigne ou maligne et touche plus souvent l’intestin grêle que le colon.
2020
Palliaguide - Guidelines de soins palliatifs
Belgique
recommandation pour la pratique clinique
Occlusion intestinale
obstruction intestinale
occlusion intestinale
occlusion

---
N2-AUTOINDEXEE
Plantes et compléments alimentaires dans la prise en charge du patient atteint de cancer
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/eGxI7OM3ap
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/HQYqIrosqo
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/ZnjFw9rxCV
L’utilisation des Médecines dites Alternatives et Complémentaire (MAC) est largement décrite chez les patients atteints de cancer et peut concerner, selon les études, 75 à 90% des patients. En France, même si des données consolidées concernant les patients atteints de cancer sont peu disponibles, plusieurs sources mettent en évidence une consommation importante de compléments alimentaires, dont des plantes, par la population générale. Ainsi, l’Académie Nationale de Pharmacie, citant diverses enquêtes, rapportait que plus de 20% des adultes consomment des compléments alimentaires et que cette consommation était très régulière et parfois de longue durée. En 2011, une enquête promue par le LEEM montrait que 63% des français avait confiance dans la phytothérapie, que 45% d’entre eux en consommait et que 28% l’utilisait prioritairement par rapport aux traitements allopathiques. En outre, comme dans la plupart des pays, ces produits sont souvent consommés par des patients atteints de pathologies lourdes et sous traitement médicamenteux, en raison même de leur affection, sans que le soignant en soit, systématiquement, informé.
2020
SFPO - Société Française de Pharmacie Oncologique
France
recommandation pour la pratique clinique
cancer
consommation alimentaire
Complément
Cancer
plante
Cancer
Plantes
tumeurs
compléments alimentaires
Plante
prise en charge personnalisée du patient
plantes comestibles
tumeur maligne, sai
a comme patient
plantes

---
N1-SUPERVISEE
Antalgie des douleurs rebelles et pratiques sédatives chez l'adulte : prise en charge médicamenteuse en situations palliatives jusqu’en fin de vie
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3150631/fr/antalgie-des-douleurs-rebelles-et-pratiques-sedatives-chez-l-adulte-prise-en-charge-medicamenteuse-en-situations-palliatives-jusqu-en-fin-de-vie
Tous les médecins sont confrontés à l’accompagnement de patients en fin de vie, dont certains demandent à pouvoir rester chez eux. Dans le contexte de mise en œuvre de la loi Clayes-Leonetti du 2 février 2016 créant un droit à la sédation profonde et continue, maintenue jusqu’au décès, la HAS s’est mobilisée au travers de différents travaux pour aider les professionnels de santé à prendre en charge ces patients dans les conditions les plus humaines et les moins douloureuses possibles. Elle a publié en 2018 le guide parcours de soins « Comment mettre en œuvre une sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès ? », proposant des outils pour aider à la décision et à la mise en œuvre de cette sédation.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
accompagnement de la fin de la vie
sédation profonde
Douleur rebelle
utilisation hors indication
méthadone
douleur cancéreuse
interactions médicamenteuses
analgésiques morphiniques
kétamine
analgésiques
lidocaïne
Surveillance des médicaments
continuité des soins
bloc nerveux
analgésie péridurale
Douleur liée aux interventions
MEOPA
analgésiques non narcotiques
midazolam
hypnotiques et sédatifs
chlorpromazine
neuroleptiques
lévomépromazine
propofol
phénobarbital
oxybate de sodium
dexmédétomidine
anesthésiques
clonazépam
diazépam
recommandation pour la pratique clinique
Douleur rebelle
gestion des soins aux patients
adulte
analgésiques morphiniques
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de pratique clinique fondé sur des données probantes pour l’examen périodique de la vue chez les enfants de 0 à 5 ans au Canada
https://www.cos-sco.ca/wp-content/uploads/2020/02/54-6_EyeExamGuidelines_FR.pdf
Contexte : étant donné que les maladies oculaires avant l’âge de 5 ans sont courantes, une certaine forme de dépistage des troubles de la vision devrait être effectuée chez les enfants avant qu’ils ne fréquentent l’école primaire. Cependant, l’absence de recommandations nationales cohérentes crée de la confusion chez les patients, les professionnels des soins oculo-visuels et les gouvernements. Méthodes : L’objectif de ce document est de fournir des recommandations quant aux types d’examens oculaires à pratiquer chez les enfants en bonne santé de 0 à 5 ans ainsi que sur le moment et la périodicité de tels examens. Une recension des écrits a produit 403 articles. Un comité d’experts multidisciplinaire (composé de deux optométristes, d’un ophtalmologiste effectuant des examens complets de la vue, d’un ophtalmologiste pratiquant en pédiatrie, d’un médecin de famille et d’un pédiatre) a établi de façon indépendante les articles jugés essentiels à la question clinique. Les articles se prêtant à un classement [n 16] ont ensuite été soumis à une évaluation critique indépendante par un groupe externe, lequel a fourni un profil « GRADE » des articles à utiliser et leur a attribué une cote. Recommandations : En plus du dépistage de routine effectué par les professionnels de premi ère ligne, un examen complet de la vue mené par un professionnel possédant l’expertise nécessaire à la détection des facteurs de risque de l’amblyopie (comme un ophtalmologiste ou un optométriste) est requis durant la petite enfance. Les conclusions confirment l’importance de la détection précoce de l’amblyopie avant 36 mois et au plus tard 48 mois par le dépistage assorti d’au moins un examen complet de la vue avant l’âge de 5 ans. Conclusions : Le dépistage de la vue effectué chez les bébés et les enfants par les fournisseurs de soins de première ligne au cours des consultations de routine et des vaccinations périodiques est un élément essentiel de la détection des maladies oculaires. Toutefois, le potentiel de détection précoce est limité et un examen oculo-visuel complet est également recommandé avant que l’enfant n’entre à l’école. Si l’amblyopie, le strabisme ou une autre pathologie oculaire est détecté ou soupçonné, et que le problème dépasse le champ de compétences du professionnel qui examine le patient, celui-ci peut être dirigé vers le spécialiste approprié, ce qui permet d’amorcer le traitement en temps opportun.
2020
SCO - Société Canadienne d'Ophtalmologie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
précis
Enfant
ensemble de données
Enfant
examen physique
dû à
Enfant
Périodique
Enfant
Vision
Pratique
Abcès cérébral
médecine factuelle
enfant
Canada
examen physique
enfant
précis
ensemble de données

---
N1-SUPERVISEE
Lutte anti-infectieuse lors de la prise en charge des patients chez lesquels on suspecte une infection par un nouveau coronavirus (nCoV)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/330675/9789240000933-fre.pdf
Ce document est la première édition des orientations relatives aux stratégies de lutte anti-infectieuse à mettre en oeuvre en cas de suspicion d’infection par un nouveau coronavirus (2019-nCoV). Il a été adapté du document de l’OMS intitulé Prévention et lutte contre les infections lors de la prise en charge de cas probables ou confirmés d’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)(1), sur la base des connaissances actuelles de la situation en Chine et dans d’autres pays où des cas ont été identifiés, et de l’expérience acquise sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)-CoV et le MERS-CoV (2). L’OMS actualisera ces recommandations à mesure que de nouvelles informations seront disponibles. Ces orientations sont destinées aux agents de santé, aux cadres de santé et aux équipes de lutte anti-infectieuse au niveau des établissements de santé, mais également au niveau national et des districts/provinces. Des lignes directrices complètes sont disponibles auprès de l’OMS (2).
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Prévention des infections
Équipement de protection individuelle
Prévention des infections
Prévention des infections
Manipulation d'échantillons
hospitalisation
soins ambulatoires
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
infections à coronavirus
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage en laboratoire des cas suspects d'infection humaine par le nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/330677/9789240000995-fre.pdf
Ce document résume les orientations provisoires de l’OMS pour la surveillance mondiale des infections par le nouveau coronavirus (2019-nCoV). L’OMS continuera de mettre à jour ces orientations au fur et à mesure que de nouvelles informations sur le 2019-nCoV seront disponibles.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
pneumopathie virale
Manipulation d'échantillons
techniques de laboratoire clinique
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
Dépistage de masse
infections à coronavirus
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Communication sur les risques et participation communautaire (RCCE) : préparation et riposte face au nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/330679/9789240000797-fre.pdf
Ce document propose des listes de contrôle élaborées par l’OMS en matière de communication sur les risques et de participation communautaire (RCCE) pour la préparation et les premières ripostes face au nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV) récemment identifié à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine. Il a pour objectif de donner aux pays des conseils pratiques pour la mise en oeuvre de stratégies efficaces en matière de RCCE qui contribueront à protéger la santé publique lors des premières phases de la riposte face à un nCoV. Ce document inclut des objectifs et des actions de RCCE recommandés pour les pays qui se préparent à faire face à des cas de nCoV et pour ceux qui ont déjà des cas confirmés d’infection par le 2019-nCoV.
2020
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
risque
Participation communautaire
communication
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du cancer du rein métastatique
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/recommandations-francaises-du-comite-de-cancerologie-de-lafu-actualisation-2020
Depuis la parution des dernières recommandations du CCAFU plusieurs études majeures concernant la prise en charge du cancer du rein métastatique ont été publiées. Ces études récentes dont les principales rapportent l’efficacité des combinaisons d’immunosuppresseurs et d’anti-angiogéniques vont modifier rapidement la prise en charge des patients et il nous est apparu important de mettre à jour les recommandations.
2020
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
tumeurs du rein
métastase tumorale
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
analyse de survie
pronostic
Axitinib Pembrolizumab
Axitinib
pembrolizumab
antinéoplasiques
Antinéoplasiques immunologiques
Ipilimumab Nivolumab
Ipilimumab
Nivolumab
cabozantinib
anticorps monoclonal anti-VEGFR
pazopanib
inhibiteurs de l'angiogenèse
Sunitinib
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteur de tyrosine kinase
recommandation pour la pratique clinique
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides

---
N1-SUPERVISEE
Rééducation à la phase chronique d’un AVC de l’adulte : Pertinence, indications et modalités
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3150692/fr/reeducation-a-la-phase-chronique-d-un-avc-de-l-adulte-pertinence-indications-et-modalites
La Haute Autorité de santé (HAS) et la Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER) ont souhaité élaborer conjointement cette recommandation de bonne pratique sur la rééducation à la phase chronique d’un accident vasculaire cérébral AVC, en y associant le Collège de la Masso-Kinésithérapie (CMK) et le Conseil National Professionnel de l’Ergothérapie (CNPE).
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
accident vasculaire cérébral
maladie chronique
Réadaptation après un accident vasculaire cérébral
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Prolapsus des organes pelviens de la femme - Prise en charge thérapeutique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3149869/fr/prolapsus-des-organes-pelviens-de-la-femme-prise-en-charge-therapeutique
La HAS a inscrit dans son programme de travail l’élaboration d’une recommandation de bonne pratique sur le thème de la prise en charge thérapeutique du prolapsus des organes pelviens de la femme, à la demande du ministère des solidarités et de la santé. Le prolapsus des organes pelviens de la femme peut se définir comme une hernie dans la cavité vaginale dans laquelle s’engagent un ou plusieurs éléments du contenu abdomino-pelvien. Le prolapsus pelvien est une pathologie en augmentation avec l’amélioration de l’espérance de vie et qui affecte la qualité de vie des patientes.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
sujet âgé
prolapsus d'organe pelvien
comportement de réduction des risques
prolapsus d'organe pelvien
Appréciation des risques
prolapsus d'organe pelvien
recommandation pour la pratique clinique
prolapsus d'organe pelvien
prise en charge personnalisée du patient
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des déformations crâniennes positionnelles (DCP) et mort inattendue du nourrisson
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3151574/fr/prevention-des-deformations-craniennes-positionnelles-dcp-et-mort-inattendue-du-nourrisson
Quels sont les objectifs de cette fiche mémo ? Renouveler les mesures de prévention de la mort inattendue du nourrisson ; Développer la prévention primaire en maternité sur la mort inattendue et la déformation crânienne positionnelle du nourrisson ; Réduire la survenue des déformations crâniennes positionnelles chez les nourrissons. Harmoniser les pratiques professionnelles ; Cette fiche mémo a été réalisée dans le cadre d’un partenariat HAS – Conseil National Professionnel de Pédiatrie (CNP-P).
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
Déformation
mort
syndrome de Kartagener
Nourrisson
crâne, sai
Mort
mort subite du nourrisson
dégénérescence cérébelleuse paranéoplasique
mort inattendue
Mort
ostéochondrodysplasies
déformation

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage, prise en charge et suivi des personnes potentiellement surexposées à l’arsenic inorganique du fait de leur lieu de résidence
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3150638/fr/depistage-prise-en-charge-et-suivi-des-personnes-potentiellement-surexposees-a-l-arsenic-inorganique-du-fait-de-leur-lieu-de-residence
Les enjeux de cette recommandation de bonne pratique sont la prévention des effets sur la santé de l’exposition environnementale à l’arsenic inorganique, l’identification de populations à risque, la détection précoce des contaminations et des effets sur la santé de l’arsenic inorganique dans ces populations, une meilleure prise en charge médicale et un suivi adapté et harmonisé des personnes contaminées ou à risque de l’être.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
arsenic
lieu de résidence
personnes
Dépistage de masse
gestion des soins aux patients
Personna +
Dépistage
arsenic inorganique

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à la prise en charge des cas confirmés d’infection au virus SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=771
Le 30 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie liée au virus SARS-CoV-2 constituait une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). Dans ce contexte, le HCSP émet des recommandations relatives à la prise en charge des cas d’infection confirmées au virus SARS-CoV-2. Le HCSP a fondé ses recommandations sur les connaissances actuellement disponibles en particulier les publications scientifiques relatives au COVID-19 mais aussi de recommandations relatives à la prise en charge des pneumonies post grippales, et des pneumonies sévères en réanimation. Cet avis du HCSP délivre également des indications sur la prise en charge non spécifique, et de possibles thérapeutiques antivirales, dans l’attente de la mise en place d’essais thérapeutiques académiques afin de progresser dans la connaissance de la maladie. Ces recommandations relatives aux traitements spécifiques seront adaptées en fonction des résultats des essais cliniques lorsqu’ils seront disponibles.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale
recommandation pour la pratique clinique
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
infections à coronavirus
signes et symptômes
adulte
enfant
grossesse
pneumopathie virale
facteurs de risque
GS-5734
remdésivir
hospitalisation
infections à coronavirus
association lopinavir ritonavir
chloroquine
antiviraux
Indice de gravité de la maladie
continuité des soins
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
gestion des soins aux patients
alanine
alanine
Ribonucléotides
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
L’évaluation nutritionnelle de l’enfant présentant une déficience neurologique
https://www.cps.ca/fr/documents/position/levaluation-nutritionnelle-de-lenfant-presentant-une-deficience-neurologique
La nutrition est capitale pour optimiser l’activité fonctionnelle et la santé des enfants présentant une déficience neurologique. Les difficultés éprouvées pour quantifier les besoins individuels et évaluer l’état nutritionnel de ces enfants représentent des obstacles à l’établissement de prescriptions nutritionnelles. Le présent point de pratique répond à des questions fréquentes avec lesquelles les cliniciens qui soignent cette population sont aux prises et puise dans les données probantes afin de proposer des stratégies pour venir à bout de ces difficultés.
2020
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Enfant
neurologie
enfant
Enfant
Enfant
Neurologie
déficience du système nerveux central
enfant
Évaluation de l'état nutritionnel
Enfant

---
N1-VALIDE
Définition de cas d’infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) - Mise à jour le 03/04/2020
https://www.santepubliquefrance.fr/media/files/01-maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/definition-de-cas-03-04-20
Les modifications suivantes ont été apportées par rapport à la version du 03/03/2020 : - Une catégorie « cas probable » a été ajoutée - Des départements français ont été ajoutés à la liste des zones d’exposition à risque. Cette liste sera actualisée régulièrement - La notion de co-exposition a été supprimée...
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
infections à coronavirus
infections à coronavirus
signes et symptômes
France
pneumopathie virale
pneumopathie virale
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 et Cancers Solides : Recommandations
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2020/03/hcspx20200314_aprrlpelpecdcclprdfs.pdf
2020
false
false
false
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
directives de santé publique
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole de la surveillance active des cas graves de COVID-19
20 avril 2020
https://www.santepubliquefrance.fr/media/files/01-maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/protocole-de-surveillance-des-cas-graves-20-04-20
Le 31/12/2019, l’OMS a e te informe e par les autorite s chinoises de l’existence de cas groupe s de pneumonies dont la majorite avait un lien avec un marche d’animaux vivants dans la ville de Wuhan (re gion Hubei). Le 07/01/2020, un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a e te identifie comme e tant la cause de la maladie dite COVID-19. L’importation de cas de COVID-19 depuis la Chine dans d’autres pays a e te observe e de s le de but de l’e pide mie a Wuhan, mais s’est intensifie e depuis la mi-fe vrier 2020.
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
ACTIVIR
Activir
observation (surveillance clinique)
aciclovir
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des cancers digestifs en fonction de la situation épidémique au COVID-19 (version du 05/04/2020)
https://www.snfge.org/content/21-prise-en-charge-des-cancers-digestifs-en-fonction-de-la-situation-epidemique-au-covid-19
L’épidémie actuelle d’infection par le virus COVID-19 est une situation exceptionnelle qui nécessite une réflexion sur la pratique de l’oncologie digestive et qui suscite de nombreuses questions : Faut-il modifier les pratiques pour les prochaines semaines ? Quels conseils pratiques recommander selon les données de la littérature et l’expérience des équipes chinoises ? L’infection à COVID-19 est-elle différente des autres infections virales à tropisme pulmonaire ?
2020
false
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
gestion des soins aux patients
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
COVID-19
SARS-CoV-2
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Troubles du neurodéveloppement - Repérage et orientation des enfants à risque
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3161334/fr/troubles-du-neurodeveloppement-reperage-et-orientation-des-enfants-a-risque
Les objectifs de cette recommandation sont : d’harmoniser les pratiques de repérage et d’orientation des enfants ayant un trouble du neurodéveloppement (TND) dans une population à risque entre 0 et 7 ans (7 ans 11 mois) au sein des réseaux de suivi pédiatrique formalisés et par les professionnels de soins primaires en lien avec eux ; d’optimiser le parcours de l’enfant et de sa famille, depuis l’identification des signes d’alerte d’un TND jusqu’à l’orientation vers une intervention précoce et/ou une équipe de diagnostic et de prise en charge de 2e ligne.
2020
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
facteurs de risque
risque
Troubles du développement neurologique
nourrisson
enfants handicapés
prise en charge personnalisée du patient
programme clinique
signes et symptômes
diagnostic précoce
continuité des soins
Annonce handicap
information aux parents
recommandation pour la pratique clinique
Troubles du développement neurologique
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie pour la pratique de la chirurgie digestive et oncologique en situation d’épidémie de COVID 19
http://www.fcvd.fr/wp-content/uploads/2020/03/JCHIRV-Covid-19.pdf
La pandémie dû au COVID 19 modifie l’organisation des soins et change la réalisation de la chirurgie digestive. Les priorités sanitaires et les circuits de soins sont modifiés. La chirurgie d’urgence reste prioritaire. Les interventions pour chirurgie fonctionnelles sont à reporter. La chirurgie par laparoscopie doit suivre des règles strictespour ne pas exposer les professionnels à un sur-risque. Le questionnement principal concerne la chirurgie oncologique, opérer ou reporter? Il existe probablement un sur risqueopératoire induit par la pandémie qui doit être mis en balance avec le retard de prise en charge chirurgical. Pour chaque type de cancer, colon, pancréas, œsogastrique, hépatocarcinome, la morbi-mortalité est rappelé et mise en parallèle avec le risque oncologique lié au retard àla chirurgie et/ou au temps de doublement de la tumeur. Cette comparaison permet de proposer des stratégies, ainsi pour les cancers coliques (T1-2, N0), il est souhaitable de retarder la chirurgie. Pour les lésions coliques avancées, il semble prudent de recommander une chimiothérapie néo adjuvante et d’attendre. Pour les cancers du rectum T3-4 et/ou N une radio-chimiothérapie est indiquée, une radiothérapie courte devra être discutée (suivie d’une période d’attente) afin de réduire le temps d’exposition à l’hôpital et d’éviter les infections. La majorité des chirurgies complexes à forte morbi-mortalité, œsogastrique, hépatique ou pancréatique doivent sans doute le plus souvent être reportée.
2020
FCVD
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
Digestion
fonction du tube digestif
intervention chirurgicale
Pratique
oncologie chirurgicale
Épidémies de maladies
procédures de chirurgie digestive
digestif
Digestifs
Oncologie
chirurgie digestive
Épidémies
Chirurgie
agents gastro-intestinaux
épidémies
digestion
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prévention de l’infection spontanée du liquide d’ascite chez les malades atteints de cirrhose
https://www.infectiologie.com/fr/actualites/prevention-de-l-infection-spontanee-du-liquide-d-ascite-chez-les-malades-atteints-de-cirrhose_-n.html
Suite à l’avis de la commission de transparence du 21.03.2018 la HAS a décidé de procéder au déremboursement de la norfloxacine en raison de l’absence d’amélioration du service médical rendu. Une lettre de recours co-signée par les sociétés savantes d’infectiologie et d’hépatologie (la SPILF et l’AFEF) a été adressée à la HAS pour obtenir une dérogation de remboursement de la norfloxacine en prophylaxie de l’infection spontanée du liquide d’ascite (ISLA) chez les malades atteints de cirrhose. Le 22 octobre 2019, la commission de transparence de la HAS s’est prononcée en défaveur d’un tel recours, compte tenu de l’absence d’AMM de la norfloxacine dans cette indication. La SPILF et l’AFEF ont été invitées à contacter l’ANSM afin d’évaluer la capacité d’un laboratoire produisant un générique de norfloxacine à solliciter une extension d’AMM pour cette indication. Toutefois, la production et la disponibilité de la norfloxacine devraient peu à peu diminuer.
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
cirrhose du foie
Infection d'ascite
antibioprophylaxie
antibactériens
ciprofloxacine
association triméthoprime-sulfaméthoxazole
Rifaximine
norfloxacine
Surveillance des médicaments
recommandation pour la pratique clinique
Prévention des infections
liquide d'ascite

---
N1-SUPERVISEE
Proposition de plan d’action du groupe de réflexion sur l’usage de l’ECMO pour les patients COVID
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/03/RECO-ECMO-APHP-23-03-2020.pdf
Le groupe se prononce de manière formelle pour une régulation stricte, pour une période de 3 à 4 mois,au niveau de la région Ile de France, de toutes les indications d’ECMO pour malades COVID. Il faut poursuivre l’activité ECMO-VA pour la prise en charge des patients ayant un choc cardiogénique ainsi que pour d’autres indications hors COVID-19. (cf infra)
2020
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
COVID-19
COVID-19
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
infections à coronavirus
oxygénation extra-corporelle veino-veineuse
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
algorithme
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif aux recommandations thérapeutiques dans la prise en charge du COVID-19 (complémentaire à l’avis du 5 mars 2020)
23 mars 2020
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=785
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=787
Afin de compléter son avis du 5 mars 2020 relatif à la prise en charge des cas confirmés de COVID-19, compte tenu de la publication de nouvelles données, le Haut Conseil de la santé publique émet de nouvelles recommandations. Elles ont été élaborées en concertation avec de nombreuses sociétés savantes de façon à dégager le plus large consensus possible. Ainsi, le HCSP recommande notamment : Que tout praticien soit fortement incité à inclure tous les patients atteints de Covid-19 dans les essais cliniques. Que tout prescripteur prenne en compte l’état très limité des connaissances actuelles et soit conscient de l’engagement de sa responsabilité lors de la prescription de médicaments dans des indications hors AMM, en dehors du cadre d’essais cliniques. Si une telle prescription est faite, qu’elle fasse l’objet d’une information claire, loyale et appropriée, que la décision soit prise collégialement, et que les patients soient inclus dans la cohorte French COVID-19 de façon à disposer le plus rapidement possible de données concernant la prise en charge. Par ailleurs le HCSP rappelle que la conduite à tenir est fonction de la présentation clinique des patients atteints de Covid-19. Aucun traitement spécifique n’est recommandé pour les cas de Covid-19 pauci-symptomatiques ou présentant une infection respiratoire basse non compliquée, un suivi médical devant toutefois être mis en œuvre dans ces situations car il n’existe actuellement pas de données permettant d’envisager l’utilisation hors protocole de l’hydroxychloroquine en prophylaxie du Covid-19. Dès lors que l’infection nécessite un recours à l’oxygénothérapie (y compris à bas débit) l’hospitalisation est nécessaire. En présence de signes de gravité, un traitement peut être envisagé : utilisation dans ce contexte d’une molécule à effet antiviral attendu (association fixe lopinavir ritonavir, voire le Remdesivir dans les cas les plus sévères) ou, à défaut de l’hydroxychloroquine. Cette prescription doit s’effectuer dans les conditions rappelées ci-dessus. Enfin dans les formes inflammatoires avec syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA), outre le traitement habituel d’un SDRA, les options thérapeutiques doivent être discutées au cas par cas.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
utilisation hors indication
Indice de gravité de la maladie
COVID-19
oxygénothérapie
COVID-19
hospitalisation
association lopinavir ritonavir
GS-5734
remdésivir
hydroxychloroquine
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
antiviraux
azithromycine
interactions médicamenteuses
Surveillance des médicaments
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
antiviraux
antiviraux
recommandation pour la pratique clinique
adulte
sujet âgé
Hypoxémie
COVID-19
signes et symptômes
facteurs de risque
RT-PCR
essais cliniques comme sujet
COVID-19, porteur de SARS-CoV-2 asymptomatique, virus identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
KALETRA
LOPINAVIR/RITONAVIR
recommandation de santé publique
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Hypoxie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Déficits immunitaires humoraux chez l’adulte
Bonnes pratiques en cas d’urgence
http://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/DeficitImmunitaireCommunVariable_FR_fr_EMG_ORPHA1572.pdf
Les déficits immunitaires humoraux (DIH)peuvent se révéler à l’âge adulte. Ces maladies,liées à un défaut de production d’anticorps sont hétérogènesdans leur âge de début, gravité des symptômes, association à des symptômes non infectieux.
2020
Orphanet
France
recommandation pour la pratique clinique
adulte
Déficit immunitaire humoral
déficits immunitaires
Adulte
Pratique
Meilleures pratiques
adulte
Adulte
urgences
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie liée à HNF1 béta
https://www.filiereorkid.com/wp-content/uploads/2020/03/PNDS_HNF1B.18032020.pdf
https://www.filiereorkid.com/wp-content/uploads/2020/03/argumentaire_pndsHNF1B.pdf
https://www.filiereorkid.com/wp-content/uploads/2020/03/PNDS_HNF1B_Synth%C3%A8se-M%C3%A9decin-Traitant.pdf
l s’agit d’une maladie génétique rare, de transmission autosomique dominante mais survenant fréquemment de novo, dont la prévalence n’est pas connue.La maladie est liéeaux variations pathogènes du gène HNF1B, que ce soitune délétion complète du gènes’intégrant dans la micro-délétionrécurrente de la région 17q12 sur lebras long du chromosome 17ouune variationponctuelle. Elle est caractérisée par une grande variabilité inter-et intra-familiale etpeut associer à des degrés de sévérité variables des atteintes rénales, pancréatiques endocrine et exocrine, hépatiques, du tractus génital et neuropsychiatriques.
2020
Filière de santé ORKiD
France
recommandation pour la pratique clinique
Maladies
beta
Maladie
Maladie
maladie
Maladies
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Dysraphisme spinal (Spina Bifida)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3166010/fr/dysraphisme-spinal-spina-bifida
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient adulte atteint de dysraphisme spinal (Spina Bifida). Il a été élaboré par le centre de référe