Libellé préféré : recommandation pour la pratique clinique;

Ressource obsolète : false;

Définition CISMeF : Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique;

Synonyme CISMeF : référentiel de pratique; lignes directrices de pratique clinique; guide clinique; ligne directrice pratique médicale; ligne directrice pratique professionnelle; recommandation de bonne pratique; recommandation pour la bonne pratique clinique; RECPC; directive clinique; référentiel de bon usage;

Acronyme CISMeF : LDPC; RBPC; RPB; RPC; CPG; GPC; RBU;

type publication (CISMeF) : true;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique

N1-VALIDE
La gestion des antimicrobiens dans la pratique quotidienne : administrer une ressource importante
http://www.cps.ca/fr/documents/position/gestion-des-antimicrobiens
La gestion des antimicrobiens est un concept récent qui recouvre l’utilisation pratique et judicieuse des antimicrobiens pour en réduire les effets indésirables tout en optimisant le traitement des infections bactériennes afin de limiter l’émergence d’agents pathogènes. Le présent document de principes vise à exposer les principes de la gestion des antimicrobiens et à donner des exemples pratiques pour les intégrer à la pratique quotidienne en milieu hospitalier et en milieu ambulatoire. Les tests pertinents pour diagnostiquer si les infections sont d’origine virale ou bactérienne et le suivi clinique de préférence aux antibiotiques lorsque l’enfant n’est pas très malade et que l’incertitude persiste sont les éléments essentiels de la gestion des antimicrobiens. Parmi les autres mesures importantes et spécifiques, il faut se demander si les cultures d’urine positives sont contaminées en l’absence de pyurie ou de changements inflammatoires et effectuer une radiographie pulmonaire pour étayer un diagnostic de pneumonie bactérienne. L’optimisation du choix et de la dose d’antimicrobiens réduit également la probabilité d’échecs cliniques et de traitements subséquents. Une liste des scénarios cliniques fréquents afin de promouvoir la gestion des antimicrobiens est également présentée.
2020
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
anti-infectieux
anti-infectieux

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations du GI-MIPN (groupe d’intérêt médecine intensive pédiatrique et néonatale) pour le contrôle ciblé de la température de patients pédiatriques avec une atteinte cérébrale dans les services de soins intensifs
https://www.paediatrieschweiz.ch/fr/recommandations-du-gi-mipn-groupe-dinteret-medecine-intensive-pediatrique-et-neonatale-pour-le-controle-cible-de-la-temperature-de-patients-pediatriques-avec-une-atteinte-cerebrale-dans-les/
Nous cherchons depuis des années un traitement efficace permettant de réduire les troubles neurologiques des patients ayant subi un traumatisme ou une atteinte hypoxique-ischémique du cerveau. Plusieurs expérimentations animales ont démontré qu’après une atteinte cérébrale la température corporelle, respectivement la température cérébrale peut influencer le développement neurologique.
2020
false
false
false
Pédiatrie suisse
Suisse
unités de soins intensifs
hypoxie-ischémie du cerveau
Lésions traumatiques de l'encéphale
hypothermie provoquée
Troubles du développement neurologique
nouveau-né
fièvre
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
épilepsie
arrêt cardiaque
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
température du corps

---
N1-SUPERVISEE
Le rôle des fibres alimentaires et des prébiotiques dans le régime en pédiatrie
https://www.cps.ca/fr/documents/position/le-role-des-fibres-alimentaires-et-des-prebiotiques-dans-le-regime-en-pediatrie
Les fibres alimentaires résistent à la digestion et à l’absorption. Les prébiotiques sont des fibres alimentaires fermentes cibles (qui peuvent fermenter) qui sont bénéfiques pour la santé grâce à leurs effets sur la composition et l’activité du microbiome. La consommation de fibres alimentaires confère toute une série de bienfaits physiologiques. Les enfants encouragés à manger des aliments riches en fibres apprennent à adopter un régime à forte teneur en nutriments. L’introduction de sources variées de fibres alimentaires chez les jeunes enfants contribue à cristalliser leurs futurs choix alimentaires et à diversifier leur microbiote intestinal. Une faible consommation de fibres est reliée à une plus forte prévalence de constipation et d’obésité.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
anglais
enfant
Microbiome
recommandation pour la pratique clinique
prébiotiques
régime alimentaire
fibre alimentaire
microbiote

---
N1-SUPERVISEE
L’imagerie cérébrale systématique du nouveau-né prématuré
https://www.cps.ca/fr/documents/position/limagerie-cerebrale-systematique-du-nouveau-ne-premature
L’imagerie cérébrale systématique pour déceler les lésions touchant les nouveau-nés prématurés est utilisée pour prédire le pronostic à long terme et déterminer les complications susceptibles de nécessiter une intervention. Même si l’imagerie par résonance magnétique peut être indiquée dans des situations particulières, l’échographie cérébrale est la technique la plus utilisée et demeure la meilleure modalité d’imagerie systématique en raison de sa portabilité et de sa facilité d’accès. L’échographie cérébrale systématique est recommandée pour tous les nouveau-nés venus au monde à 31 6 semaines d'âge gestationnel ou moins. Chez les nouveau-nés prématurés venus au monde entre (32 0 et 36 6 semaines d’âge gestationnel, elle n'est recommandée qu'en présence de facteurs de risque d’hémorragie intracrânienne ou d’ischémie. Il est conseillé d’obtenir une imagerie cérébrale dans les sept à 14 jours suivant la naissance pour déceler la plupart des hémorragies de la matrice germinale et des hémorragies intraventriculaires. Il est recommandé de reprendre l’imagerie entre quatre et six semaines de vie pour déceler les lésions de la substance blanche.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
naissance prématurée
maladies du prématuré
hémorragies intracrâniennes
échographie
imagerie par résonance magnétique
facteurs de risque
hémorragie intraventriculaire cérébrale
Hémorragie de la matrice germinale
infarctus cérébral
ventricules cérébraux
leucomalacie périventriculaire
recommandation pour la pratique clinique
neuroimagerie
Imagerie cérébrale
prématuré

---
N1-SUPERVISEE
Amylose AA
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187210/fr/amylose-aa
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d'Amylose AA. Il a été élaboré sous l’égide du Centre de Référence des Maladies Auto-Inflammatoires et de l’Amylose Inflammatoire (CeRéMAIA) et de la Filière des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares (FAI²R), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
prise en charge personnalisée du patient
programme clinique
amyloïdose
Amylose AA (maladie)
amyloïdose
Indice de gravité de la maladie
pronostic
continuité des soins
amyloïdose
éducation du patient comme sujet
grossesse
Allaitement naturel
mode de vie
protéine amyloïde A sérique
algorithme
médecine générale
recommandation pour la pratique clinique
amyloïdose
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge clinique de la COVID-19
Orientations provisoires 27 mai 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332437/WHO-2019-nCoV-clinical-2020.5-fre.pdf
Le Plan stratégique de préparation et de riposte décrit les objectifs stratégiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour mettre fin à la pandémie de COVID-19 et aide les partenaires nationaux à mettre au point une stratégie de riposte structurée. Les principaux objectifs de l’OMS concernant la COVID-19 consistent à : 1) ralentir et stopper la transmission ; 2) prodiguer des soins optimaux à tous les patients ; et 3) minimiser l’impact de l’épidémie sur les systèmes de santé, les services sociaux et l’activité économique. Le document Operational considerations for case management of COVID-19 in health facility and community de l’OMS décrit les principales mesures à prendre pour atteindre ces objectifs dans chaque scénario de transmission — absence de cas, cas sporadiques, groupes de cas et transmission communautaire — afin de permettre une montée en puissance rapide des opérations cliniques et de santé publique. Ces lignes directrices, Prise en charge clinique de la COVID-19, s’appuient sur les priorités stratégiques susmentionnées. Elles sont destinées aux cliniciens qui prennent en charge les cas présumés ou confirmés de COVID-19. Ce document n’entend pas se substituer au jugement clinique ou à une consultation auprès d’un spécialiste, mais vise plutôt à renforcer la prise en charge de première ligne. Les éléments à prendre en compte pour les populations particulières et vulnérables, notamment les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes, sont mis en avant dans ce document...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
choc septique
traitement médicamenteux de la COVID-19
COVID-19
grossesse
adulte
sujet âgé
antiviraux
glucocorticoïdes
soins palliatifs
Déontologie médicale
enfant
programme clinique
COVID-19
diagnostic précoce
antibactériens
manifestations neurologiques
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la bronchite aiguë chez l'adulte en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/Bronchite-mise-a-jour-2020/bronchite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Message-clé : Dans la plupart des cas, les antibiotiques doivent être évités dans les bronchites aiguës de l’adulte immunocompétent de moins de 70 ans et en l’absence de BPCO. (Recommandation forte)...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
bronchite
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
antibactériens
signes et symptômes
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
bronchite aiguë
bronchite
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'otite moyenne aiguë en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • L’otite moyenne aiguë (OMA) est une des infections les plus fréquentes de l’enfant. L’OMA est la conséquence d’une infection virale des voies aériennes supérieures. Les signes sont d’apparition brutale ; le diagnostic repose sur l’examen otoscopique. (Recommandation forte) • Etant donné qu’un certain nombre d’otites vont guérir spontanément, une surveillance étroite sans prise d’antibiotiques peut être proposée chez des enfants de plus de 2 ans, en l’absence de signes de gravité, avec prescription de paracétamol pour traiter la douleur et la fièvre. (Recommandation forte). • L’enfant doit être réévalué à 48 ou 72 h. Si l’état de l’enfant s’aggrave, un recours à une antibiothérapie est de mise. (Recommandation forte, niveau de preuve élevé). • La prescription différée d’antibiotiques constitue une autre option. (Recommandation faible)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
enfant
Luxembourg
antibactériens
continuité des soins
otite moyenne
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique
otite moyenne aiguë
gestion des soins aux patients
otite moyenne

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la rhinosinusite aiguë de l'adulte et de l'adolescent en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • La rhinosinusite aiguë simple est une affection spontanément résolutive, causée en général par une infection virale. Le diagnostic initial est basé sur les signes et les symptômes, notamment : o Congestion nasale o Ecoulement nasal o Douleur ou pression dentaire ou faciale o Diminution de l’odorat. (Recommandation forte) • Un traitement symptomatique peut soulager le patient. (Recommandation faible) • Il est très difficile de faire la distinction entre une infection virale et une infection bactérienne sur base de la présentation clinique. Une infection bactérienne semble plus probable quand plusieurs des facteurs suivants sont présents : o Une durée des symptômes supérieure à 10 jours o Un écoulement nasal purulent o Une douleur intense, unilatérale et localisée (particulièrement au niveau des dents ou de la mâchoire) o La présence de fièvre o Une détérioration marquée après une phase initiale plus clémente (d’abord d’origine virale). (Recommandation forte) • Les antibiotiques ne sont pas nécessaires dans la vaste majorité des cas (recommandation forte). • En cas de rhinosinusite sévère et/ou compliquée (cf. critères ci-dessous), un examen ORL, des prélèvements microbiologiques et un bilan radiologique doivent être considérés. (Recommandation forte)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
sinusite
rhinosinusite
rhinosinusite
sinusite
soins ambulatoires
médecine générale
signes et symptômes
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel pour le parcours des patients pour le cancer de la prostate
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-parcours-cancer-prostate.html
• Mise en place d’un parcours de soins standardisé pour les patients atteints d’un cancer de la prostate au Luxembourg. Ce parcours couvre des différentes étapes du cheminement du cancer, c.-à-d. : dépistage, diagnostic, traitement, rémission / réhabilitation, soins de fin de vie. • Vise à une harmonisation de la pratique médicale au Luxembourg, en tenant compte de la diversité des acteurs, des divergences de pratiques jusqu’alors existantes entre établissements hospitaliers, professionnels de santé et autres parties prenantes. • Prend en compte la pluridisciplinarité des expériences professionnelles des diverses spécialités médicales et paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients. PUBLIC CIBLE • Ce parcours est un guide de référence destiné aux professionnels de santé intervenant dans la prise en charge de patients atteints d’un cancer de la prostate au Luxembourg.
2020
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs de la prostate
Luxembourg
Dépistage précoce du cancer
tumeurs de la prostate
soins terminaux
signes et symptômes
Appréciation des risques
Stadification tumorale
récidive tumorale locale
métastase tumorale
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
tumeurs de la prostate
programme clinique

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel pour le parcours des patientes pour le cancer du sein
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-parcours-cancer-sein.html
• Mise en place d’un parcours de soins standardisé pour les patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg. Ce parcours couvre des différentes étapes du cheminement du cancer, c.-à-d. : dépistage, diagnostic, traitement, rémission / réhabilitation, soins de fin de vie. • Vise à une harmonisation de la pratique médicale au Luxembourg, en tenant compte de la diversité des acteurs, des divergences de pratiques jusqu’alors existantes entre établissements hospitaliers, professionnels de santé et autres parties prenantes. • Prend en compte la pluridisciplinarité des expériences professionnelles des diverses spécialités médicales et paramédicales intervenant dans la prise en charge des patients. PUBLIC CIBLE • Ce parcours est un guide de référence destiné aux professionnels de santé intervenant dans la prise en charge de patientes atteintes d’un cancer du sein au Luxembourg.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du sein
Luxembourg
Dépistage précoce du cancer
survie sans rechute
tumeurs du sein
soins terminaux
Appréciation des risques
carcinome intracanalaire non infiltrant
Carcinome invasif du sein
métastase tumorale
récidive tumorale locale
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
programme clinique
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'hypertension artérielle
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/hypertension-2020.html
L'hypertension artérielle est le principal facteur de risque des AVC ischémiques et hémorragiques et un facteur de risque important des autres maladies vasculaires, surtout de l'insuffisance cardiaque. - Il est recommandé de mesurer la tension artérielle au début de l’examen clinique et à chaque bras. Rappels des conditions de mesures de la TA : - Chez les sujets obèses, un brassard plus large doit être utilisé. - Il faut prendre la tension au repos, en mettant le bras au niveau du coeur. - Les classifications des grades d’hypertension (grades I et II) diffèrent suivant les guidelines européennes et américaines, nous déconseillons de les utiliser pour éviter la confusion...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
facteurs de risque
mesure de la pression artérielle
antihypertenseurs
risque
maladies cardiovasculaires
hypertension artérielle
antihypertenseurs
Diurétiques thiazidiques
association médicamenteuse
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antagonistes du récepteur de type 1 de l'angiotensine-II
inhibiteurs des canaux calciques
antagonistes bêta-adrénergiques
maladies cardiovasculaires
recommandation pour la pratique clinique
hypertension artérielle
gestion des soins aux patients
inhibiteurs du symport chlorure sodium

---
N1-SUPERVISEE
Générique Polyhandicap
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187081/fr/generique-polyhandicap
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient porteur de polyhandicap. Il a été élaboré par le centre de référence constitutif Polyhandicap et Déficiences intellectuelles de causes rares, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Polyhandicap
programme clinique
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
médecine générale
personnes handicapées
diagnostic
causalité
signes et symptômes
Évaluation de l'invalidité
Réadaptation
continuité des soins
enfant
adulte
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Neuropathies héréditaires sensitivomotrices de Charcot-Marie-Tooth
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/CMT_SA_FR_fr_PNDS.pdf
Les maladies de type Charcot-Marie-Tooth (CMT) constituent un groupe hétérogène de neuropathies génétiques héréditaires. Elles sont sensitives et motrices, affectent le nerf périphérique. Le mode de transmission, le phénotype et la sévérité sont variables. Les premiers signes apparaissent le plus souvent dans les deux premières décennies mais peuvent également se manifester aux âges extrêmes. Le tableau clinique commun est celui d’un déficit moteur et de troubles sensitifs distaux, d’une amyotrophie et de déformations osseuses dont l’aspect de « pieds creux ». L’hétérogénéité clinique est très importante : des signes associés sont possibles, leur présence a un intérêt pour identifier le gène impliqué dans la maladie (parésie des cordes vocales, surdité, tremblement, scoliose, etc.) et la sévérité de la maladie est très variable, allant des formes quasi-asymptomatiques de l’adulte aux formes très invalidantes de l’enfant. L’aggravation est progressive.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladie de Charcot-Marie-Tooth
maladie de Charcot-Marie-Tooth
médecine générale
programme clinique
signes et symptômes
maladie de Charcot-Marie-Tooth
maladie de Charcot-Marie-Tooth
adulte
enfant
Indice de gravité de la maladie
diagnostic différentiel
maladie de Charcot-Marie-Tooth
conseil génétique
maladie de Charcot-Marie-Tooth
révélation de la vérité
éducation du patient comme sujet
grossesse
personnes handicapées
soutien financier
continuité des soins
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Charcot-Marie-Tooth

---
N1-SUPERVISEE
Maladie liée à HNF1 béta
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Hnf1b_FR_fr_PNDS.pdf
Il s’agit d’une maladie génétique rare, de transmission autosomique dominante mais survenant fréquemment de novo, dont la prévalence n’est pas connue. La maladie est liée aux variations pathogènes du gène HNF1B, que ce soit une délétion complète du gène s’intégrant dans la micro-délétion récurrente de la région 17q12 sur le bras long du chromosome 17 ou une variation ponctuelle. Elle est caractérisée par une grande variabilité inter- et intra-familiale et peut associer à des degrés de sévérité variables des atteintes rénales, pancréatiques endocrine et exocrine, hépatiques, du tractus génital et neuropsychiatriques. L’affection peut être révélée à l’échographie anténatale par des anomalies rénales foetales, ou chez l’enfant et l’adulte par une maladie rénale (souvent kystique), un diabète (parfois familial et de transmission autosomique dominante), plus rarement une anomalie hépatique, génitale, une hypomagnésémie, une hyperuricémie. Elle peut également être identifiée à l’occasion d’une enquête familiale lorsque la maladie a été diagnostiquée chez un apparenté.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladies rares
médecine générale
programme clinique
Indice de gravité de la maladie
signes et symptômes
Dépistage génétique
conseil génétique
révélation de la vérité
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
facteur nucléaire hépatocytaire HNF-1 bêta
mutation
Syndrome rein-diabète MODY 5
Syndrome rein-diabète MODY 5
Syndrome rein-diabète MODY 5
Néphropathie tubulo-interstitielle autosomique dominante associée à HNF1B
recommandation pour la pratique clinique
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales
Maladies du système nerveux central
émail dentaire
diabète de type 2
maladies kystiques rénales

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle pulmonaire
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Htap_FR_fr_PNDS.pdf
L’hypertension pulmonaire (HTP) est un terme générique qui regroupe un ensemble de pathologies cardio-pulmonaires caractérisées par une élévation progressive des résistances vasculaires pulmonaires (RVP) qui peut entraîner à terme une défaillance cardiaque droite. La classification clinique internationale des HTP permet de regrouper ces pathologies en fonction de leurs caractéristiques physiopathologiques, leur présentation clinique et leur prise en charge (annexe 1). Le groupe 1 [hypertensions artérielles pulmonaires (HTAP)] regroupe les maladies caractérisées par un intense remodelage des artères pulmonaires de petit calibre. L’HTAP peut être : 1) idiopathique en l’absence de facteurs de risque connus ou associés ; 2) héritable ; 3) associée à diverses maladies (connectivites, cardiopathies congénitales, hypertension portale, infection par le virus de l’immunodéficience humaine …) ; 4) ou associée à l'utilisation de toxiques ou de certains médicaments (anorexigènes, dasatinib, ...). L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d’HTAP (groupe 1 de la classification).
2020
false
false
false
Orphanet
France
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
médecine générale
programme clinique
signes et symptômes
hypertension pulmonaire
diagnostic différentiel
hypertension pulmonaire
échocardiographie
pronostic
révélation de la vérité
conseil génétique
hypertension pulmonaire
éducation du patient comme sujet
hypertension pulmonaire
oxygénothérapie
continuité des soins
transplantation coeur-poumon
transplantation pulmonaire
hypertension pulmonaire
algorithme
Indice de gravité de la maladie
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
hypertension pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Allan Herndon-Dudley
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Syndrome_de_allan_herndon_dudley_FR_fr_PNDS.pdf
Le syndrome d’Allan-Herndon-Dudley (SAHD) est un syndrome lié à l'X affectant les garçons, caractérisé par une hypotonie infantile précoce, une déficience intellectuelle, une diminution de la masse musculaire et de la force musculaire, un faible poids, des mouvements anormaux de type dystoniques et / ou choréo-athétosiques, une quadriplégie spastique progressive avec rétractions articulaires, parfois une épilepsie et une microcéphalie acquise. Les formes sévères sont les plus fréquentes induisant une situation de polyhandicap avec une hypotonie axiale sévère, une absence de marche, une dystonie invalidante et une absence de langage. Les formes modérées, moins fréquentes, induisent une déficience intellectuelle modérée à légère avec une hypotonie de la tête, une marche normale ou spastique et un langage dysarthrique. Les principales complications sont neuro-orthopédiques (cyphoscoliose, déformations orthopédiques, luxation de hanche), pulmonaires (pneumopathies d’inhalation, troubles de déglutition) ou nutritionnelles (retard staturo-pondéral, dénutrition, ostéopénie). Le traitement du SAHD est symptomatique.
2020
false
false
false
Orphanet
France
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
maladies rares
diagnostic différentiel
pronostic
programme clinique
Indice de gravité de la maladie
médecine générale
révélation de la vérité
conseil génétique
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
diagnostic prénatal
recommandation pour la pratique clinique
syndrome d'Allan-Herndon-Dudley
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X
hypotonie musculaire
amyotrophie
retard mental lié à l'X

---
N1-SUPERVISEE
Uvéites chroniques non infectieuses de l'enfant et de l'adulte
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Ucni_FR_fr_PNDS.pdf
Ce PNDS concerne les patients, enfants et adultes, avec uvéite chronique non infectieuse (UCNI) ou uvéite récurrente non infectieuse (URNI). Dans le premier cas, il s’agit d’uvéites persistantes pendant au moins 3 mois ou avec des rechutes rapprochées, survenant moins de 3 mois après l’arrêt du traitement. Dans le second cas, il s’agit d’épisodes répétés d’uvéites séparés de périodes d’inactivité d’au moins 3 mois en l’absence de traitement. Certaines de ces UCNI et URNI sont isolées. D’autres s’intègrent dans des pathologies pouvant toucher divers organes, à l’image des uvéites associées à certaines arthrites juvéniles idiopathiques, aux spondylarthropathies de l’adulte, à des maladies systémiques de l’enfant et de l’adulte comme la maladie de Behçet, les granulomatoses ou la sclérose en plaque.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladie chronique
inflammation chronique du tractus uvéal
uvéite non infectieuse
uvéite
uvéite
médecine générale
guide ressources
diagnostic différentiel
uvéite
pronostic
uvéite
programme clinique
uvéite
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
uvéite
enfant
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Adénocarcinome oesophagien
https://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/adenocarcinome-oesophagien/?lang=fr
Les présentes lignes directrices portent sur le dépistage de l’adénocarcinome œsophagien (ACO) ou de ses états précurseurs (p. ex., œsophage de Barrett, dysplasie) chez les adultes ( 18 ans) atteints de reflux gastro-œsophagien (RGO) chronique. Les données probantes sur le dépistage de l’ACO étaient fondées sur des données probantes de très faible qualité. Une étude de cohorte rétrospective a comparé le dépistage à l’absence de dépistage et n’a signalé aucun avantage. Bien que les patients qui avaient déjà eu une oesophagogastroduodénoscopie (OGD) de dépistage étaient statistiquement plus susceptibles d’avoir un stade inférieur d’ACO, il n’y avait pas de différence statistiquement significative en matière de survie (c.‑à‑d. aucun avantage), il n’y avait pas de différence de survie statistiquement significative entre le dépistage et l’absence de dépistage. Deux essais qui ont comparé les modalités de dépistage ont signalé un événement indésirable grave découlant du dépistage.
2020
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
Canada
Adénocarcinome de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
Adénocarcinome de l'oesophage
Dépistage précoce du cancer
facteurs de risque
reflux gastro-oesophagien
maladie chronique
adulte
oesophage de barrett
médecine factuelle
états précancéreux
Dysplasie oesophagienne
recommandation pour la pratique clinique
adénocarcinome
adénocarcinome
tumeurs de l'oesophage
adénocarcinome
tumeurs de l'oesophage

---
N1-SUPERVISEE
Quels dispositifs utiliser en complément de la pratique du « peau-à-peau » pour assurer l’homéothermie du nouveau-né prématuré ou à terme?
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_81e6f77a69754c68b8055d888b60a8f7.pdf
- Quelle surveillance de la température ? - Quels sont les moyens de réchauffement en complément et/ou alternative au peau à peau : sac en polyéthylène en salle de naissance, bonnet en jersey en salle de naissance, incubateurs ? - Quels sont les moyens de contrôler les pertes hydriques ? - Quel impact sur le nouveau-né entre incubateur fermé convectif et système chauffant ouvert ? - Quand sortir le nouveau-né d’incubateur ?...
2020
false
false
true
Société Francaise de Néonatalogie
France
Régulation de la température corporelle
méthode mère kangourou
hypothermie
température du corps
monitorage physiologique
Perte insensible en eau
incubateurs pour nouveau-né et nourrisson
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
homéothermie
prématuré
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Quel soutien postural pour le nouveau-né prématuré hospitalisé ?
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_f8b13644d8d14c6098fb1be42508e881.pdf
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_624ad86178264333846eff44661378ff.pdf
Objectif Evaluer l’influence de l’installation du nouveau-né prématuré dans son incubateur sur son développement orthopédique et neurologique, sur sa physiologie respiratoire, digestive, hémodynamique, ainsi que sur son sommeil et son confort. Emettre des recommandations pour la pratique clinique. Méthode Recherche bibliographique par consultation de la base de données PubMed. Application des principes méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant les recommandations pour la pratique clinique avec niveaux de preuve (NP). Résultats La plupart des études montrent qu’en l’absence de soutien postural, le nouveau-né très prématuré risque de développer des complications orthopédiques et d’entraver son développement neuromoteur. Par ailleurs le choix d’une position dorsale, ventrale ou latérale peut modifier à court terme la dynamique respiratoire, la digestion, la qualité du sommeil. Conclusion Lorsque l’enfant est dans son incubateur, son installation doit permettre de contrecarrer les effets de la pesanteur sur sa motricité immature. On favorisera ainsi son regroupement dans l’axe et on alternera sa position, en l’adaptant à ses besoins physiologiques et ses signes de confort.
2020
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
posture
enfant hospitalisé
incubateurs pour nouveau-né et nourrisson
développement de l'enfant
recommandation pour la pratique clinique
prématuré
hospitalisation
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Surface des chambres pour les nouveau-nés hospitalisés et leurs familles
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_fa3eaa75882b41e99accf2868882ab5d.pdf
Objectifs : 1/ Evaluer la surface minimale nécessaire d’une chambre accueillant un nouveau-né hospitalisé et sa famille. 2/ Emettre des recommandations pour la pratique clinique. Méthode : 1/ Recherche bibliographique par consultation de la base de donnée PubMed et Web Of Science avec utilisation des mots clés « NICU » and « Facility design »2/ Application des principes méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant les recommandations pour la pratique clinique avec niveaux de preuve (NP). Résultats : La surface des chambres accueillant des nouveau-nés hospitalisés est évaluée selon trois méthodes :1/: avis des usagers : parents ou professionnels qui soulignent la nécessité d’une chambre spacieuse pour les activités quotidiennes et de son organisation pour favoriser le lien parent-enfant. 2/ avis des sociétés savantes ou d’organisation de professionnels et d’usagers. En réanimation néonatale pour une chambre individuelle non familiale, la surface au sol minimale (excluant lavabo et colonne et un couloir de passage) est comprise entre 11.2 et 18 m². En cas de chambre familiale, la surface minimale recommandée est de 15,3 à 24 m² selon les auteurs. 3/ Méthodes de simulation : surface minimale requise comprise entre 18.5 et 24 m² en réanimation néonatale et soins intensifs.
2020
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
enfant hospitalisé
chambre de patient
unités de soins intensifs néonatals
conception et construction de locaux
recommandation pour la pratique clinique
famille
nouveau-né
hospitalisation

---
N1-SUPERVISEE
Règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement de tissus et de cellules du corps humain sur une personne vivante ou décédée, en vue d’une utilisation thérapeutique
https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/1a1ca9af5b132c0cdf427431bd546ebf.pdf
L’objectif des présentes règles de bonnes pratiques de prélèvement est de définir des moyens à mettre en oeuvre pour maîtriser la qualité et la sécurité des tissus et des cellules prélevés. Le prélèvement de tissus et de cellules à finalité thérapeutique est une activité médicale à part entière. Il constitue une mission de santé publique. Les activités de prélèvement de tissus et de cellules sont inscrites dans les objectifs stratégiques de l’établissement en lien avec les orientations de la politique de santé nationale.
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
prélèvement d'organes et de tissus
Prélèvement de tissu
Management par la qualité
gestion du risque
personnel de santé
Structure de soins
sélection de donneurs
consentement libre et éclairé
transmission de maladie infectieuse
transports
Documents
systèmes d'information
cytaphérèse
sang foetal
recommandation pour la pratique clinique
utilisations thérapeutiques
prélèvement d'organes et de tissus
tissus
cellules
prélèvement d'organes et de tissus

---
N2-AUTOINDEXEE
Aciduries organiques : Acidémie Méthylmalonique et Acidémie Propionique
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3192841/fr/aciduries-organiques-acidemie-methylmalonique-et-acidemie-propionique
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d’acidémie méthylmalonique (AMM) ou d’acidémie propionique (AP). Il a été élaboré par la filière Maladies rares G2M à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
Organismes
Acidémie
partie d'un organe
acidémie méthylmalonique
Acidurie propionique
précis
acide méthyl-malonique
maladie chronique
Organisme
maladie chronique
acidurie méthylmalonique
Organismes
acidémie propionique
Maladie chronique
acidémie propionique
Acidurie
Maladies
acidémie méthylmalonique
acidurie
organismes
précis
aminoacidopathies congénitales

---
N2-AUTOINDEXEE
Ostéosarcomes conventionnels
http://oncologik.fr/referentiels/rrc/osteosarcomes-conventionnels
Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels du réseau ONCOLOR, en tenant compte des recommandations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 25 mars 2019. Ce référentiel ne traite pas des ostéosarcomes de bas grade, périostéal ou juxta-cortical.
2020
OncoLogiK
France
recommandation pour la pratique clinique
ostéosarcome, sai
ostéosarcome
Ostéosarcome

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le diagnostic et le suivi non-invasif des maladies chroniques du foie
https://afef.asso.fr/wp-content/uploads/2020/07/DNI-VERSION-FINALE-RECO-2020.pdf
Ces recommandations ont pour objet d’aider les médecins et chirurgiens à assumer au mieux le diagnostic et le suivi non-invasif des maladies chroniques du foie en fonction des données de la littérature et des avis des experts. A ce jour, il n’existe pas de telles recommandations internationales. Ces recommandations s’adressent à un public large, et prennent en compte les spécificités françaises dans le domaine, sans tenir compte du remboursement, ou non, des méthodes recommandées.
2020
false
false
true
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
maladies du foie
continuité des soins
transplantation hépatique
maladies rares
maladies du foie
tumeurs du foie
hypertension portale
hépatite auto-immune
Cholangite sclérosante primitive
Cholangite biliaire primitive
Cirrhose biliaire primitive
troubles du métabolisme du fer
Hyperferritinémie
stéatose hépatique
hépatite B chronique
hépatite C chronique
tests de la fonction hépatique
maladies du foie
imagerie d'élasticité tissulaire
recommandation pour la pratique clinique
maladies du foie
maladie chronique
angiocholite sclérosante
cirrhose biliaire

---
N1-SUPERVISEE
Pénuries de salbutamol en inhalation - Stratégie d'atténuation pour la MPOC
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/04/FR-FINAL_April-13-CTS-re-COPD-Salbutamol-Shortage_FR.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
broncho-pneumopathie chronique obstructive
salbutamol
Canada
administration par inhalation
substitution de médicament
bronchodilatateurs
bronchodilatateurs
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Messages clés et stratégie de mitigation pour une pénurie émergente d’inhalateurs de salbutamol
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/04/FR-FINAL-13-avril_SCT-Strat%C3%A9gie-d%E2%80%99att%C3%A9nuation-pour-l%E2%80%99asthme.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
asthme
bronchodilatateurs
substitution de médicament
Canada
administration par inhalation
recommandation pour la pratique clinique
salbutamol

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur les seuils de triage clinique chez les patients en maladie respiratoire dans l’éventualité d’une forte occupation pendant la pandémie de COVID-19
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/05/F-CTS-COVID-19-Resource-Allocation_May-26_FINAL.pdf
Devant l’augmentation rapide des cas de COVID-19 dans le monde, les systèmes de santé sont confrontés à des défis sans précédent dans la prestation des soins aux patients. Ceci inclut une capacité limitée en termes de lits dans les unités de soins intensifs (USI) et d’équipements vitaux comme les ventilateurs.1 Il en résulte que des cliniciens sont contraints de prendre des décisions de vie ou de mort quant à l’affectation des ressources, souvent en l’absence d’un cadre éthique ou de mise en oeuvre adéquat..
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
gestion des soins aux patients
rationnement des services de santé
Soins de réanimation
triage
mucoviscidose
pronostic
tables de survie
analyse de survie
fibrose pulmonaire
broncho-pneumopathie chronique obstructive
recommandation pour la pratique clinique
COVID-19
triage
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Énoncé de position sur l’utilisation de masques faciaux par le public pendant la pandémie de SRAS-CoV-2 (COVID-19)
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/06/FR-final-Face-Mask-position-statement.pdf
2020
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
recommandation pour la pratique clinique
pandémies
virus du SRAS
masques
face, sai
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur la reprise des tests de fonction pulmonaire en phase post-pic de la pandémie de COVID-19
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/07/F-CTS_CSRT_COVID_PFT_Final-July12_2020.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
Appréciation des risques
Canada
Dépistage de masse
recommandation pour la pratique clinique
tests de la fonction respiratoire
COVID-19
Tests de la fonction pulmonaire
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Modalités de prise en charge des dyslipidémies - mise à jour 2020
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/dyslipidemies-2020.html
Le taux de LDL-cholestérol et le tableau SCORE (cf. annexe) sont la base pour calculer le risque de mortalité cardio-neuro-vasculaire à 10 ans. Il existe 4 classes de risque. Des valeurs cibles sont définies pour chaque classe, avec le cas particulier du patient diabétique. o Le risque global ne peut être résumé par le tableau SCORE. o L’obésité, la sédentarité, l’hérédité et les conditions de vie défavorables doivent également être prises en compte...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
dyslipidémies
enfant
adolescent
maladies cardiovasculaires
dyslipidémies
Appréciation des risques
adulte
dyslipidémies
dyslipidémies
continuité des soins
Surveillance des médicaments
cholestérol LDL
risque
diabète
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
hypolipémiants
dyslipidémies
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
dyslipidémies

---
N2-AUTOINDEXEE
L’obésité chez l’adulte : ligne directrice de pratique clinique
https://www.cmaj.ca/content/cmaj/suppl/2020/07/27/192.31.E875.DC1/191707-guide-fr.pdf
L’obésité est une maladie chronique complexe, évolutive et récidivante fort répandue qui se caractérise par une accumulation anormale ou excessive de graisses corporelles (adiposité) nuisible à la santé. Les personnes vivant avec l’obésité font l’objet de préjugés et sont passablement stigmatisées, ce qui contribue à accroître la morbidité et la mortalité qui y sont associées, indépendamment du poids ou de l’indice de masse corporelle. Cette ligne directrice mise à jour fait écho aux avancées substantielles des connaissances sur l’épidémiologie, les déterminants, la physiopathologie, l’évaluation, la prévention et le traitement de l’obésité et en axe désormais la gestion autour de l’amélioration des paramètres de santé centrés sur le patient plutôt qu’uniquement autour de la perte de poids. La gestion de l’obésité doit obéir à des principes fondés sur des données probantes concernant la gestion des maladies chroniques. Elle doit valider le vécu des patients, aller au-delà des approches simplistes qui consistent à leur conseiller de « manger moins et de bouger plus » et s’attaquer aux racines profondes de l’obésité. Les personnes vivant avec l’obésité ont besoin d’interventions fondées sur des données probantes, y compris la thérapie nutritionnelle, l’activité physique, les approches psychothérapeutiques, la pharmacothérapie et la chirurgie.
2020
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
recommandation pour la pratique clinique
adulte
Obésité
obésité
obésité
Obésité
obésité de l'adulte
Adulte
Pratique
Adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
L’administration postnatale de corticostéroïdes pour prévenir ou traiter la dysplasie bronchopulmonaire chez les nouveau-nés prématurés
https://www.cps.ca/fr/documents/position/ladministration-postnatale-de-corticosteroides-pour-prevenir-ou-traiter-la-dysplasie-bronchopulmonaire-chez-les-nouveau-nes-prematures
Les corticostéroïdes ont longtemps été administrés pendant la période postnatale pour prévenir et traiter la dysplasie bronchopulmonaire (DBP), une cause importante de morbidité et de mortalité chez les nouveau-nés prématurés. L’administration préventive de dexaméthasone pendant la première semaine de vie est liée à une augmentation du risque de paralysie cérébrale, et l’administration précoce de corticostéroïdes inhalés semble être associée à une hausse du risque de mortalité. À l’heure actuelle, aucune de ces deux approches n’est recommandée pour prévenir la DBP. Selon de nouvelles données probantes, un traitement prophylactique d’hydrocortisone à des doses physiologiques, entrepris avant 48 heures de vie sans ajout d’indométacine, améliore la survie sans DBP, et n’a pas d’effets neurodéveloppementaux indésirables à l’âge de deux ans. Les cliniciens peuvent envisager ce traitement pour les nouveau-nés les plus à risque de DBP. Il n’est pas recommandé d’entreprendre un traitement systématique de dexaméthasone pour tous les nouveau-nés sous assistance respiratoire, mais après la première semaine de vie, les cliniciens peuvent envisager un court traitement de dexaméthasone à faible dose (0,15 mg/kg/jour à 0,2 mg/kg/jour) pour certains nouveau-nés à haut risque de DBP ou atteints d’une DBP évolutive. Aucune donnée probante n’indique que l’hydrocortisone remplace la dexaméthasone avec efficacité ou innocuité dans le traitement d’une DBP évolutive ou établie. Les données à jour n’appuient pas l’administration de corticostéroïdes inhalés pour traiter la DBP.
2020
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Administration
hormones corticosurrénaliennes
hormone corticosurrénalienne
organisation et administration
Nouveau-né
dysplasie
corticothérapie
dysplasie bronchopulmonaire
Administration
prévenance
prématuré
nouveau-né prématuré
naissance prématurée d'un nouveau-né
Dysplasie bronchopulmonaire
nouveau-né

---
N2-AUTOINDEXEE
TNCD - Chapitre 14 Tumeurs appendiculaires (hors TNE)
https://www.snfge.org/content/14-tumeurs-appendiculaires-hors-tne
Ce texte est consacré aux tumeurs épithéliales appendiculaires, hors néoplasies neuroendocrines (NNE), qui font l’objet du chapitre 11. du TNCD. Cependant, le « goblet cell carcinoma », non traité dans ce chapitre NNE, sera traité dans ce chapitre 14. Les tumeurs épithéliales appendiculaires sont rares, présentes sur 2% des pièces d’appendicectomie, mais représentent une large gamme d’entités clinicopathologiques avec plusieurs systèmes de classification pathologiques et des TNCD - Chapitre 14 : Tumeurs appendiculaires (hors TNE) - 06/04/2020 3 comportements biologiques différents. La majorité des tumeurs découvertes sur pièce d'appendicectomie sont des NNE (95%).
2020
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs neuroendocrines

---
N2-AUTOINDEXEE
TNCD - Chapitre 15 Mésothéliome péritonéal
https://www.snfge.org/content/15-mesotheliome-peritoneal
Ce texte est consacré aux mésothéliomes péritonéaux, pathologie rare, de diagnostic positif difficile, aux multiples variantes histologiques orientant vers des stratégies thérapeutiques allant de l’abstention thérapeutique avec surveillance à la chirurgie de cytoréduction (CRS) complète avec chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) et/ou chimiothérapie systémique.
2020
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
TNCD - Chapitre 17 Nutrition et Activité Physique
https://www.snfge.org/content/17-nutrition-et-activite-physique
La dénutrition est présente chez environ 40 % des patients atteints de cancer toutes localisations et stades confondus (Tableau 1) (Gyan et al., 2018; Hébuterne et al., 2014). Elle est plus fréquente chez les patients âgés et aux stades avancés (Hébuterne et al., 2014; F. R. de M. Silva, de Oliveira, Souza, Figueroa, & Santos, 2015). En oncologie digestive, sa prévalence dépasse les 60 % chez les patients atteints de cancer du pancréas ou oesogastrique.
2020
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Leucinose (Maladie des urines sirop d'érable)
Bonnes pratiques en cas d’urgence
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/MaladieUrinesSiropErable_FR_fr_EMG_ORPHA511.pdf
La leucinose ou maladie des urines sirop d’érable [en anglais MSUD (Maple Syrup Urine Disease)] est une aminoacidopathie – trouble du métabolisme des acides aminés – à chaînes ramifiées, qui entraîne une intoxication aiguë ou progressive liée à l’accumulation de composés toxiques en amont du bloc enzymatique (acides aminés leucine, isoleucine, valine et leurs 2-cétoacides correspondants).
2020
false
false
false
Orphanet
France
médecine d'urgence
services des urgences médicales
service hospitalier d'urgences
recommandation pour la pratique clinique
urgences
leucinose

---
N1-SUPERVISEE
Métastases osseuses
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2020/04/MOs_2020_VDEF.pdf
Les métastases osseuses correspondent à des cellules tumorales qui proviennent d’une tumeur maligne primitive et qui se sont localisées à distance dans le tissu osseux. Elles reproduisent plus ou moins fidèlement les caractéristiques morphologiques et biologiques de la tumeur primitive.
2020
false
false
false
ONCO AURA
France
tumeurs osseuses
tumeurs du poumon
pronostic
métastase tumorale
tumeurs osseuses
scintigraphie des os
tomographie par émission de positrons (TEP) avec le fluorodésoxyglucose F18 (FDG)
adénocarcinome
biopsie osseuse
tumeurs osseuses
métastase tumorale
biologie moléculaire
métastase tumorale
tumeurs osseuses
agents de maintien de la densité osseuse
métastase tumorale
tumeurs osseuses
cimentoplastie
métastase tumorale
tumeurs osseuses
tumeurs du rachis
algorithme
douleur cancéreuse
recommandation pour la pratique clinique
métastases osseuses
Métastase osseuse
métastase tumorale

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Fraser
Guide maladie chronique - protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3198232/fr/syndrome-de-fraser
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint du syndrome de Fraser. Il a été élaboré par le centre de référence des Anomalies du développement et syndromes malformatifs - site constitutif, Région Sud-Est, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
programme clinique
syndrome de Fraser
gestion des soins aux patients
médecine générale
diagnostic différentiel
Indice de gravité de la maladie
pronostic
conseil génétique
syndrome de Fraser
syndrome de Fraser
syndrome de Fraser
continuité des soins
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de Fraser
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : actualisation de la prise en charge
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=899
Depuis l’émergence du SARS-CoV-2, les publications et observations ont permis de renforcer les connaissances relatives au virus SARS-CoV-2 et au Covid-19. Ce rapport tente d’en faire la synthèse. Il est centré sur la maladie Covid-19 et n’aborde pas l’ensemble des éléments relatifs au confinement et aux nombreuses mesures des différentes phases du déconfinement. Il repose sur des éléments disponibles au 15 juillet 2020, en sachant que la totalité des avis n’a pas été pris en compte. Il se présente en 3 parties composées de chapitres indépendants. Les références figurent à la fin de chacun des chapitres. Une première partie traite des données générales : épidémiologie, données virologiques, transmission, physiopathologie et anatomopathologie de l’infection à SARS-CoV-2, signes cliniques, facteurs de risque de forme grave, imagerie médicale, critères de guérison et prévention. La deuxième partie est consacrée à la thérapeutique générale et spécifique. Pour cette partie, une analyse exhaustive de la littérature a été réalisée par un groupe de méthodologistes. La troisième partie est composée de fiches pratiques.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
facteurs de risque
COVID-19
pronostic
Indice de gravité de la maladie
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
COVID-19
comorbidité
antibactériens
azithromycine
association amoxicilline-clavulanate de potassium
ceftriaxone
glucocorticoïdes
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
Ventilation mécanique
antiviraux
interactions médicamenteuses
association lopinavir ritonavir
hydroxychloroquine
remdésivir
GS-5734
sérothérapie de la COVID-19
plasma de convalescent
facteurs immunologiques
chloroquine
tocilizumab
inhibiteur d'interleukine
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
gestion des soins aux patients
ventilation artificielle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
alanine
alanine
Ribonucléotides
immunisation passive
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Syndrome oro-facio-digital de type I
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3210196/fr/syndrome-oro-facio-digital-de-type-i
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint du syndrome oro-facio-digital de type I. Il a été élaboré par le Centre de Référence Déficience Intellectuelle de causes rares et le Centre de référence Anomalies du Développement et Syndromes Malformatifs de l’Interrégion Est, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
syndromes oro-facio-digitaux
prise en charge personnalisée du patient
médecins généralistes
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique
syndromes oro-facio-digitaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Sclérose en plaques et COVID-19
https://sfsep.org/recommandations-sep-et-covid/
Ce qu’il faut retenir La SEP ne représente pas en elle-même un risque de développer une forme sévère de COVID-19 mais l’âge avancé, le handicap important et les facteurs de risques associés (pathologies cardiaques, diabète, obésité) sont associés à des formes plus sévères de COVID-19. Les immunomodulateurs semblent montrer une tendance à la protection vis-à-vis d’un COVID sévère (cf Etude C. Louapre –« Données issues du registre français »). Les anti-CD-20 pourraient augmenter le risque de développer une forme sévère de COVID-19, mais sans augmentation du risque de décès (cf études S. Simpson-Yap et E Hughes – « Données issues du registre international » et « Données issues de la pharmacovigilance de l’ocrélizumab »). Si vous prenez un anti-CD20 (ocrélizumab ou rituximab) Vous devez respecter au maximum les gestes barrière (masque, distanciation sociale, lavage des mains). Le rapport bénéfice / risque de la poursuite du traitement par anti-CD20 sera réévaluer lors de la prochaine hospitalisation. Mais vous ne devez en aucun cas interrompre votre traitement sans un avis médical. La poursuite du traitement par antiCD20 doit être évaluée au niveau individuel. Les conseils ci-dessus ont été rédigés par les neurologues du Conseil Médico-Scientifique (CMS) et du Comité Inter-Régional Médical (CIRMA) de la Fondation ARSEP ; des Centres de Ressource et de Compétence SEP (CRC-SEP) ; du Conseil d’Administration de la Société Francophone de la SEP (SF-SEP) ; de la Ligue Française contre la SEP (LFSEP) ; du Centre de Référence des Maladies Inflammatoires Rares du Cerveau Et de la Moelle (MIRCEM)
2020
SFSEP - Société Francophone de la Sclérose En Plaques
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
sclérose en plaques
sclérose en plaque
sclérose en plaques
Sclérose en plaques

---
N2-AUTOINDEXEE
Procédure d’aide à la décision de Limitation et Arrêt de Thérapeutiques lors d’une prise en charge en urgence
Fiche Mémo
https://www.sfmu.org/upload/consensus/memo_SFMU-SFAP_LAT2020.pdf
L’accueil en service d’urgence de patients âgés, porteurs de maladies chroniques évolutives ou en situation de fin de vie n’est pas exceptionnel. De même, les SAMU-Centres 15 sont régulièrement sollicités pour intervenir auprès de ces patients vivant à domicile ou institutionnalisés, en EHPAD ou en établissements médico sociaux. Ces situations graves de décompensation ou de fin de vie peuvent de plus être très anxiogènes pour les entourages, partagés entre demande de soins actifs et soins de confort [1]. Les soignants et les proches vont chercher auprès des SAMU et SU une aide, particulièrement en périodes de WE ou de nuit quand l’accès au(x) médecin(s) ou équipe(s) référent(s) est plus difficile. [2] Ces recours imposent que les équipes médicales et paramédicales exerçant en médecine d’urgence soient préparées et formées à la réflexion autour des décisions de limitations de soins afin de trouver la juste proposition entre curatif et/ou limitation de thérapeutique active.
2020
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
recommandation pour la pratique clinique
Urgences
Thérapeutiques
Thérapeutique
Procédures
procédure
traitement d'urgence
prise en charge personnalisée du patient
recherche opérationnelle
méthodes
abstention thérapeutique
Thérapeutiques

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations concernant la prise en charge des arrets cardiaques de patients adultes par le grand public en periode d’infections a covid-19
https://www.sfmu.org/upload/consensus/Texte%20citoyens%20sauveteurs%20covid%202020-1.pdf
La survenue d’un arrêt cardiaque (AC) dans le contexte de l’épidémie COVID-19 amène à prendre des mesures de protection et à adapter le soin des victimes. Ces mesures concernent aussi bien les premiers intervenants, les équipes de secouristes et les équipes SMUR. Ce texte concerne l’intervention des « citoyens-sauveteurs » ou du premier intervenant (hors équipe de secours constitué). La prise en charge par les secouristes et les équipes Smur est traitée dans un texte spécifique...
2020
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
réanimation cardiopulmonaire
gestion du risque
arrêt cardiaque
Secouriste
traitement d'urgence
Prévention des infections
recommandation pour la pratique clinique
arrêt cardiaque
adulte
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l’hépatite C (VHC)
https://www.inspq.qc.ca/publications/2687
Les présentes recommandations concernent l’évaluation et le suivi des professionnels de la santé ou des apprenants infectés par le virus de l’hépatite C (VHC). Elles ont été conçues pour être utilisées par le Service d’évaluation des risques de transmission d’infections hématogènes (SERTIH), afin d’émettre des recommandations à l’ordre professionnel ou l’institution d’enseignement du soignant/apprenant infecté par une infection hématogène. L’ordre professionnel ou l’institution d’enseignement du soignant infecté est responsable du suivi et de l’application de ces recommandations. Il représente l’instance décisionnelle lorsqu’une telle situation se présente. Le niveau de contagiosité d’un soignant infecté par le VHC dépend de la présence de l’acide ribonucléique (ARN) du virus dans le sang. Les experts considèrent que le risque de transmission du VHC est négligeable lorsque la charge virale (ARN) du VHC, mesurée par la trousse la plus performante sur le marché, est indétectable.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
recommandation pour la pratique clinique
a comme soignant
Virus de l'hépatite C
études d'évaluation comme sujet
maladie infectieuse
hepacivirus
aidants
Virus de l'hépatite C
Infection
adhésion aux directives
virus de l'hépatite c
hepatite
Virus
infection

---
N1-SUPERVISEE
Hyperinsulinisme congénital
Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3198985/fr/hyperinsulinisme-congenital
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d'Hyperinsulinisme congénital. Il a été élaboré par les Filières de Santé Maladies Rares G2M et Firendo à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
hyperinsulinisme congénital
hyperinsulinisme congénital
continuité des soins
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
signes et symptômes
programme clinique
médecine générale
guide ressources
association patients
diagnostic différentiel
hyperinsulinisme congénital
conseil génétique
enfant
adulte
éducation du patient comme sujet
grossesse
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
hyperinsulinisme congénital

---
N2-AUTOINDEXEE
L’utilisation sécuritaire des médicaments chez les enfants ayant des problèmes médicaux complexes
https://www.cps.ca/fr/documents/position/lutilisation-securitaire-des-medicaments-chez-les-enfants-ayant-des-problemes-medicaux-complexes
Grâce aux progrès de la médecine et aux innovations en technologies de la santé, de nombreux enfants atteints d’affections au pronostic réservé vivent désormais plus longtemps. Ces enfants sont souvent qualifiés d’« enfants ayant des problèmes médicaux complexes », parce qu’ils ont des affections chroniques, utilisent davantage les soins de santé et sont dépendants de la technologie. La complexité de leurs soins et leur fragilité intrinsèque entraînent des risques plus élevés d’erreurs de médication, autant dans un contexte ambulatoire qu’hospitalier. Le taux élevé de fragmentation des soins, de mauvaise communication et de polypharmacie chez les enfants ayant des problèmes médicaux complexes accroissent les possibilités d’erreurs, particulièrement au moment de changer de milieu de soins et de praticiens. Il n’existe pas de données sur les facteurs qui contribuent à un risque plus élevé d’erreurs de médication dans cette population et sur les meilleures mesures pour les éviter. Le présent point de pratique fournit des directives cliniques aux professionnels de la santé afin de s’assurer d’une utilisation sécuritaire des médicaments auprès des enfants ayant des problèmes médicaux complexes et s’attarde sur des stratégies pratiques applicables à la fois en soins ambulatoires et hospitaliers.
2020
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Enfant
Médicaments
enfant
Enfant
Enfant
Enfant
médicament
enfant
problème
utilisation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Hernie de Coupole Diaphragmatique - Guide maladie chronique
Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/c_1332738/fr/hernie-de-coupole-diaphragmatique
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un enfant atteint de Hernie de Coupole Diaphragmatique. Il a été élaboré par le Centre de référence de la Hernie de Coupole Diaphragmatique et la Filière de santé maladies rares abdomino-thoraciques FIMATHO, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
enfant
Hernies diaphragmatiques congénitales
signes et symptômes
programme clinique
médecine générale
continuité des soins
éducation du patient comme sujet
Hernies diaphragmatiques congénitales
grossesse
maladies foetales
foetus
complications postopératoires
Allaitement naturel
nouveau-né
nourrisson
pronostic
diagnostic prénatal
Hernies diaphragmatiques congénitales
recommandation pour la pratique clinique
guide ressources
Hernies diaphragmatiques congénitales
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des patients atteints d’une forme modérée ou grave de maladie à coronavirus 2019: Ligne directrice fondée sur des données probantes
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7577570/
https://www.cmaj.ca/content/192/43/E1323
POINTS CLÉS Les données disponibles concernant le traitement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sont indirectes (tirées d’études sur la grippe, le syndrome respiratoire aigu sévère et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient) ou proviennent d’études d’observation et d’essais randomisés et contrôlés sur des patients atteints de COVID-19 ayant des échantillons de petite taille et une rigueur limitée, ce qui permet de ne formuler que des recommandations faibles. Étant donné les effets indésirables inévitables des interventions, le groupe de travail pour la ligne directrice (qui incluait 2 patients partenaires) a déduit que la plupart des patients informés refuseraient le traitement uniquement en présence de données de très faible qualité quant à ses bénéfices et, donc, l’incertitude à leur endroit est considérable. Le groupe de travail n’a formulé qu’une seule recommandation faible en faveur d’un traitement : l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRAS), sur la base de données indirectes. Le groupe de travail a formulé des recommandations faibles à l’encontre des corticostéroïdes chez les patients indemnes de SDRA, à l’encontre de l’utilisation de plasma de convalescent et à l’encontre de plusieurs antiviraux qui avaient été évoqués comme traitements potentiels pour la COVID-19. Il faut de toute urgence procéder à des essais randomisés rigoureux pour établir les bénéfices et les risques associés aux interventions proposées...
2020
false
false
false
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
Canada
syndrome de détresse respiratoire aiguë
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
corticothérapie
méthylprednisolone
glucocorticoïdes
plasma de convalescent de la COVID-19
sérothérapie de la COVID-19
antiviraux
umifénovir
ribavirine
favipiravir
association lopinavir ritonavir
hydroxychloroquine
interféron alpha
interféron bêta
recommandation pour la pratique clinique
coronavirus
Maladie grave
médecine factuelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
immunisation passive
indoles
amides
pyrazines
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
L’accompagnement de la personne polyhandicapée dans sa spécificité
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3215404/fr/l-accompagnement-de-la-personne-polyhandicapee-dans-sa-specificite
Ces recommandations portent sur l’accompagnement de la personne polyhandicapée (enfants et adultes) à domicile ou en établissement. Elles s’adressent à tous les professionnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) ainsi qu’aux aidants (parents, fratrie…) afin de les aider dans un accompagnement personnalisé et centré sur les capacités de la personne tout au long de son parcours de vie...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
personnes handicapées
Personne polyhandicapée
Polyhandicap
enfants handicapés
prise en charge personnalisée du patient
soins aux patients
qualité de vie
aidants
assistance à une activité de la vie quotidienne
personnel de santé
recommandation pour la pratique clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Faits saillants des lignes directrices 2020 en matière de premiers soins
https://heartandstroke.my.salesforce.com/sfc/p/#A0000000BYzI/a/2K000003BAo3/nwdR8JnfzfZTAJ4qsF4qHyuHUdnTYwEAbaPuiEfjmHw
https://heartandstroke--c.na94.content.force.com/sfc/dist/version/download/?oid=00DA0000000BYzI&ids=0682K00000JaYjuQAF&d=%2Fa%2F2K000003BAo3%2FnwdR8JnfzfZTAJ4qsF4qHyuHUdnTYwEAbaPuiEfjmHw&operationContext=DELIVERY&viewId=05H2K000003zdHeUAI&dpt=
2020
Fondation des Maladies du Coeur et de l'AVC
Canada
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
premiers secours
Fracture intertrochantérienne
torus
Soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Faits saillants des lignes directrices 2020 en matière de RCR et de SUC
https://heartandstroke.my.salesforce.com/sfc/p/A0000000BYzI/a/2K000003BAo8/R8uSWztVwESqwkEP_Bll.Opeye89WyWg8RkyLTxhHNE
https://heartandstroke--c.na94.content.force.com/sfc/dist/version/download/?oid=00DA0000000BYzI&ids=0682K00000Jb90NQAR&d=%2Fa%2F2K000003BAo8%2FR8uSWztVwESqwkEP_Bll.Opeye89WyWg8RkyLTxhHNE&operationContext=DELIVERY&viewId=05H2K000003zdHUUAY&dpt=
2020
Fondation des Maladies du Coeur et de l'AVC
Canada
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
restauration coronoradiculaire
Fracture intertrochantérienne
réanimation cardiopulmonaire
torus

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations de bonnes pratiques pour le suivi médical des pratiquant d’activités subaquatiques sportives et de loisir
https://www.medsubhyp.fr/images/consensus_bonnes_pratiques_reglementation/RBP_loisir/RBP-PLONGEE-DE-LOISIR-Fiche-de-synthse_2020.pdf
https://www.medsubhyp.fr/images/consensus_bonnes_pratiques_reglementation/RBP_loisir/RBP-Plonge-de-loisir-2020-Texte-complet.pdf
La plongée subaquatique est définie comme l’ensemble des activités sportives ou de loisir se déroulant sous la surface avec ou sans utilisation d’un équipement permettant la respiration. Les présentes recommandations sont établies à l’adresse des médecins, généralistes ou spécialistes, qui sont consultés par des pratiquants, que ce soit pour l’établissement d’un certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) ou dans le cadre du suivi ou au décours d’une pathologie, qu’ils pratiquent au sein d’un établissement d’activités physiques et sportives (EAPS) affilié ou non à la fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) ou à titre totalement privé en dehors de toute structure ou encadrement.
2020
Medsubhyp - Société de Physiologie et de Médecine Subaquatiques et Hyperbares de Langue Française
France
recommandation pour la pratique clinique
Meilleures pratiques
Loisir
continuité des soins
adhésion aux directives
activité sportive
sports
Pratique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
loisir

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations d’experts portant sur la prise en charge en réanimation des patients infectés à SARS-CoV2
Version 5 du 07/11/2020
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/11/RFE-COVID_V5_VDef.pdf
https://sfar.org/recommandations-dexperts-portant-sur-la-prise-en-charge-en-reanimation-des-patients-en-periode-depidemie-a-sars-cov2/
A l’automne 2020, une reprise épidémique est notée dans de nombreux pays dont la France. Ces recommandations ont pour objet de fournir aux cliniciens les éléments essentiels de la prise en charge des patients suspects ou ayant une infection confirmée à SARS-CoV2 et considérés pour une admission en réanimation.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
a comme patient
directives de santé publique
infection
prise en charge personnalisée du patient
maladie infectieuse
Abcès cérébral
consultants
réanimation
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour assurer la sécurité des patients nécessitant une contention médicale - Point d'information
https://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Recommandations-pour-assurer-la-securite-des-patients-necessitant-une-contention-medicale-Point-d-information
Nous publions aujourd’hui un bilan des incidents liés à l’utilisation de dispositifs de contention en milieu médical, observés sur la période du 1er janvier 2011 au 10 décembre 2019. La contention médicale, au fauteuil et au lit, est un moyen d’ultime recours, qui doit être mis en place lorsque tous les autres moyens possibles, visant au maintien du patient, ont été essayés et se sont avérés inefficaces. Sur la base des 130 incidents analysés, et en concertation avec des experts du domaine, nous avons élaboré des recommandations à l’attention des professionnels de santé pour les aider et assurer la sécurité des patients lors de l’utilisation des dispositifs de contention, qui ne sont pas sans risque.
2020
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
recommandation pour la pratique clinique
Assurance
a comme patient
assurance
Sécurité
sécurité des patients
directives de santé publique
contention physique

---
N2-AUTOINDEXEE
Contribution à la révision des normes et standards en protection de la jeunesse : sommaire de la littérature portant sur les bonnes pratiques cliniques et organisationnelles
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/contribution-a-la-revision-des-normes-et-standards-en-protection-de-la-jeunesse-sommaire-de-la-litterature-portant-sur-les-bonnes-pratiques-cliniques-et-organisationnelles.html
Au cours des dernières années, plusieurs changements ont été apportés aux différents standards et orientations ministérielles concernant l’accès, la continuité et la qualité des services offerts aux jeunes en difficulté et leur famille. En raison de tous ces changements et de plusieurs autres, une révision en profondeur des standards de pratique en protection de la jeunesse est apparue nécessaire. Le MSSS souhaite entre autres que ces derniers soient bien définis, communiqués et acceptés afin de favoriser une organisation et une prestation optimales des services par les établissements et les divers acteurs concernés. L’INESSS a donc produit un état de connaissances qui permette de recenser les bonnes pratiques cliniques et organisationnelles en matière de protection de la jeunesse au Québec, au Canada et à l’international.
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Meilleures pratiques
adolescent
normes de référence
Normes
Jeunesse
littérature
standardiste
Littérature
Pratique
adolescence
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations médicales de prise en charge de victimes pédiatriques en contexte NRBC
https://www.sfmu.org/upload/consensus/gbp_GT_NRBC_PEDIA-LG-161120.pdf
Les risques NRBC sont omniprésents : risques terroristes, mais aussi risques technologiques, industriels et naturels (exemples : TMD, intoxications au chlore, épidémies…). La présence d’enfants parmi les victimes de tels évènements en augmente la charge émotionnelle, déjà très importante, et peut entrainer par elle-même des réactions inappropriées des soignants. Une réaction fréquente est constituée par le déni de la possibilité même de l’évènement. Ce déni entraine habituellement l’idée que, même si un tel évènement arrivait, il serait géré par quelqu’un d’autre que soi. Ainsi, les urgentistes et réanimateurs d’adultes, formés au risque NRBC, peuvent penser que les enfants victimes seraient gérés intégralement par des équipes pédiatriques et inversement, leurs homologues pédiatres peuvent ne pas estimer utile de se former en imaginant que des victimes en contexte NRBC seraient prises en charge par les équipes d’adultes de médecine pré-hospitalière. Or, un tel évènement étant par essence imprévisible dans sa date et son lieu de survenue, il est fondamental que, quelle que soit sa spécialité, chacun intègre la possibilité d’une implication des enfants et qu’il s’y prépare en conséquence. Par ailleurs, dans le contexte d’un évènement de grande ampleur, la possibilité d’arrivée inopinée de victimes de tous âges dans n’importe quel ES, quelle que soit sa spécialité, doit être présente à l’esprit et anticipée.
2020
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
enfant
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe
médecine de catastrophe
victimes de catastrophes
armes de destruction massive
nouveau-né
nourrisson
rejet de substances biologiques dangereuses
rejet de substances chimiques dangereuses
émission de source de risque radioactif
Accident industriel
bioterrorisme
terrorisme chimique
programme clinique
équipement hospitalier préconditionné
décontamination
Équipement de protection individuelle
antidotes
victimes de catastrophes
risque
Appréciation des risques
médecine de catastrophe
enseignement professionnel
recommandation pour la pratique clinique
pédiatrie
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prélèvement respiratoires à réaliser pour le diagnostic initial COVID-19 en Cabinet de Ville
https://antibioresistance.fr/ressources/covid19/Prelevement_COVIDv5.pdf
Ce document a pour objectif de définir la prise en charge du prélèvement biologique chez un patient suspect d’infection respiratoire par le virus émergent SARS- CoV-2...
2020
false
false
false
Répias
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
test diagnostique de la COVID-19
Prélèvement d'échantillons
médecine générale
dispositifs de protection
transmission de maladie infectieuse
recommandation pour la pratique clinique
Manipulation d'échantillons
pandémies
techniques de laboratoire clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide clinique pour la prescription prudente d’antibiotiques en pratique dentaire
https://kce.fgov.be/fr/guide-clinique-pour-la-prescription-prudente-d%E2%80%99antibiotiques-en-pratique-dentaire
La Belgique reste encore et toujours l'un des plus grands prescripteurs d'antibiotiques en Europe (en ambulatoire). Environ 6 % de ces antibiotiques sont prescrits par des dentistes. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a développé à leur intention un guide de pratique clinique basé sur des données scientifiques probantes, afin de les encourager à prescrire ces médicaments de façon plus raisonnée. Ce guideline a été développé en collaboration avec des praticiens de terrain et des universitaires. Il contient des recommandations pour l’utilisation (ou la non-utilisation) des antibiotiques dans une série de situations courantes en dentisterie. Ainsi par exemple, en cas d'infection au niveau de la sphère buccale, la meilleure approche est de traiter l'origine de l'infection par un traitement dentaire approprié, après quoi les antibiotiques sont rarement nécessaires. Il n'existait aucun guideline de ce type en Belgique jusqu'à ce jour et le KCE est très heureux de pouvoir le publier en primeur en cette Journée européenne d’information sur les antibiotiques.
2020
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
recommandation pour la pratique clinique
dent, sai
prescription
précis
antibiotique
Antibiotiques
antibactériens
Pratique
Antibiotiques
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 Prise en charge et suivi du patient hospitalisé
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/covid-19/coreb-covidhospit-6nov2020.pdf
2020
Infectiologie.com
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
a comme patient
continuité des soins
patients hospitalisés
prise en charge personnalisée du patient
hospitalisation
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 Prise en charge et suivi du patient en médecine de ville
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/covid-19/coreb-covidville-12nov2020.pdf
2020
Infectiologie.com
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Médecins
services de santé en milieu urbain
prise en charge personnalisée du patient
continuité des soins
a comme patient
Médecine
médecine
pandémies

---
N2-TITRE
Guide de la vaccination en pneumologie 2020
https://splf.fr/guide-de-la-vaccination-en-pneumologie-2020/
Ce guide « pratique » est le résultat d’une collaboration entre les Sociétés de pneumo-logie de langue franc aise (SPLF) et de pathologies infectieuses de langue franc aise (SPILF)et la Société franc aise de microbiologie (SFM). Il se veut avant tout pragmatique et a pourobjectif d’aider le pneumologue, quel que soit son mode d’exercice, à prévenir au mieuxles infections à prévention vaccinale en le guidant dans les vaccinations à proposer à sespatients.Ce document s’appuie sur les recommandations franc aises existantes telles que lecalendrier vaccinal 2019, le rapport du Haut Conseil de Santé Publique de 2014 concernantla vaccination des personnes immunodéprimées ou aspléniques et l’instruction DGS du 28septembre 2018 relative à la conduite à tenir autour d’un ou plusieurs cas de rougeole. Ysont abordées des notions plus spécifiques par pathogènes et par pathologies rencontréesdans l’exercice pneumologique mais aussi plus générales telles que la vaccination d’unpatient allergique ou sous anticoagulant.Le comité scientifique espère que ce document permettra une meilleure connaissance,une meilleure compréhension des recommandations vaccinales et surtout une meilleureadhésion à la vaccination afin d’améliorer la couverture vaccinale, actuellement insuffi-sante, des patients suivis pour maladie respiratoire.
2020
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Mélanomes vulvaires et vaginaux
http://oncologik.fr/referentiels/rrc/melanomes-vulvaires-et-vaginaux
Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des Réseaux Régionaux de Cancérologie Bourgogne - Franche-Comté (ONCOBFC) et Grand Est (RRCGE), en tenant compte des recommandations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 24 janvier 2020. ​​​ Ce chapitre est basé sur des avis d'experts (niveaux de preuve faibles) en raison de la rareté de ces pathologies. 1. Généralités Tumeurs rares de pronostic plus péjoratif que les mélanomes cutanés en raison : du retard fréquent de diagnostic de la richesse du réseau lymphatique pelvien. Une attitude de recours intégrant les compétences d’organe à celles d’une réunion de concertation pluridisciplinaire des tumeurs cutanées est conseillée compte tenu : des particularités anatomiques de l’agressivité de ces atteintes muqueuses de l’absence de traitement standardisé.
2020
false
false
false
OncoLogiK
France
français
mélanome
tumeurs du vagin
tumeurs de la vulve
recommandation pour la pratique clinique
mélanome
mélanome
tumeurs du vagin
tumeurs du vagin
tumeurs de la vulve
tumeurs de la vulve

---
N1-VALIDE
La prévention et la prise en charge des infections par le virus de l'herpès simplex
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-prise-en-charge-infections-le-virus-herpes-simplex
Chez les nouveau-nés, l'infection par le virus de l'herpès simplex humain (VHS) peut avoir des conséquences cliniques dévastatrices, y compris la mortalité et une importante morbidité. Tous les nourrissons sont vulnérables à l'infection par le VHS néonatal. Le présent document de principes contient une analyse de l'épidémiologie, de la transmission et des facteurs de risque et s'attarde tout particulièrement sur l'infection intrapartum. Il présente une évaluation du diagnostic et du pronostic selon la catégorie d'infection, de même que les modalités et les limites des examens. Les recommandations relatives à la prise en charge des nouveau-nés dont l'exposition au VHS intrapartum est confirmée se fondent sur des avis d'experts, car il est impossible de procéder à un essai aléatoire pour comparer les possibilités thérapeutiques. Des conseils sont donnés pour la prise en charge empirique des nourrissons chez qui on craint un sepsis clinique, y compris ceux qui ne répondent pas à la thérapie antibactérienne. Le présent document de principes remplace celui que la Société canadienne de pédiatrie a publié en 2006.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
herpès
nouveau-né
recommandation pour la pratique clinique
transmission verticale de maladie infectieuse
herpès
herpès
herpès
algorithme
aciclovir
antiviraux

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal métastatique
http://www.snfge.org/content/4-cancer-colorectal-metastatique
Indication du niveau de preuve, explorations pré-thérapeutiques, critères de resécabilité et d'opérabilité, traitement (métastases hépatiques résécables, métastases extra-hépatiquesrésécables, métastases non résécables), surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, annexes (principaux schémas de chimiothérapie, conseils de prise en charge des effets indésirables des inhibiteurs de l'EGFr, conseils de prise en charge des effets indésirables des anti-angiogénèses)
2020
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
Maladies de l'intestin
société savante
tumeurs du côlon
métastase tumorale
tumeurs du côlon
signes et symptômes
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
tumeurs du foie
métastase tumorale
tumeurs du poumon
soins palliatifs
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
protocoles antinéoplasiques
tumeurs du côlon
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Maladie iatrogène
hypertension artérielle
maladies de la peau
hypertension artérielle
pronostic
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer du canal anal (cancer de l'anus)
http://www.snfge.org/content/6-cancer-du-canal-anal
Indication du niveau de preuve, introduction, bilan diagnostic et préthérapeutique, méthodes thérapeutiques, indications thérapeutiques, surveillance
2020
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
Stadification tumorale
pronostic
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
matériel audio-visuel

---
N1-VALIDE
Tumeurs épithéliales thymiques - Référentiel du réseau Tumeurs THYmiques et cancers
https://www.rythmic.org/images/RYTHMIC/Doc/referentiel_RYTHMIC_2020.pdf
Les tumeurs épithéliales du thymus, incluant thymomes et carcinomes thymiques, sont des tumeurs rares (250 nouveaux cas par an en France) : elles appartiennent au groupe des tumeurs orphelines
2020
false
false
false
RYTHMIC - Réseau Tumeurs THYmiques et Cancer
France
français
thymome
thymome
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
thymome
image
pronostic
maladies auto-immunes
comorbidité
diagnostic différentiel
thymome
thymome
thymome
observation (surveillance clinique)

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l'hépatite C - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002023/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002024/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002025/
L’infection par le virus de l’hépatite C représente encore aujourd’hui un défi quant à sa prise en charge et à son traitement. L’arrivée des antiviraux à action directe rend toutefois plus aisée la prise en charge des personnes infectées et permet de leur offrir un traitement plus efficace, mieux toléré, qui permet d’éradiquer le virus chez la vaste majorité d’entre elles. Cette nouvelle réalité requiert une grande mobilisation des professionnels de la santé ainsi qu’un encadrement de la pratique clinique, surtout de première ligne, pour maximiser l’offre d’une prise en charge optimale aux personnes infectées par le virus de l’hépatite C dans toutes les régions du Québec. Les recommandations figurant dans le présent guide sur la prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l’hépatite C ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
hépatite C
Québec
hépatite C
hépatite C
antiviraux
continuité des soins
antiviraux
interactions médicamenteuses
Maladie aigüe
Surveillance des médicaments
hépatite C chronique
anticorps de l'hépatite C
hépatite C
tests sérologiques
Fibrose du foie
valeur prédictive des tests
association elbasvir grazoprévir
glécaprévir
pibrentasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association médicamenteuse
association sofosbuvir velpatasvir
ZEPATIER
MAVIRET
HARVONI
EPCLUSA
voxilaprévir
VOSEVI
cirrhose du foie
ABT-493
quinoxalines
sulfonamides
Benzofuranes
association médicamenteuse
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Sofosbuvir
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
composés macrocycliques

---
N1-VALIDE
La prévention et le traitement des infections chez les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-traitement-infections-chez-les-enfants-asplenie
Les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie sont vulnérables à un sepsis fulgurant. Les dispensateurs de soins qui s’occupent d’enfants présentant une asplénie devraient s’assurer des meilleurs résultats cliniques possible grâce à des stratégies préventives axées sur l’éducation des parents et des patients, la vaccination, la prophylaxie antibiotique et la prise en charge vigoureuse de l’infection présumée.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
enfant
rate
asplénie
sepsie
vaccins
vaccination
antibioprophylaxie
nourrisson
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel national pour le cancer du système nerveux central
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/referentiel-cancer-systeme-nerveux-central.html
Les référentiels suivants sont directement applicables au Luxembourg dans leurs dernières éditions : – « ESMO Clinical Practice Guidelines », – « NCCN Guidelines », – « AWMF Guidelines ». Les recommandations de ces guidelines sont généralement applicables sous réserve des spécificités luxembourgeoises reprises ci-dessous. En dehors de ces cas particuliers, les guidelines sont d’application.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
Luxembourg
récidive tumorale locale
continuité des soins
glioblastome
gliome
tumeurs du cerveau
Oligodendrogliome anaplasique
Carmustine/Procarbazine/Vincristine
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
antinéoplasiques
Témozolomide
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du système nerveux central
oligodendrogliome

---
N1-SUPERVISEE
Epidémie grippale saisonnière 2019-2020 : messages forts pour la prise en charge des patients grippés
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/20200103-grippemessagesforts-vf.pdf
Le virus A(H1N1)pdm09 a la particularité de cibler les personnes jeunes et les enfants de moins de 5 ans avec ou sans facteurs de risque, ainsi que les personnes fortement obèses et les femmes enceintes. Le virus A(H3N2) est responsable d’épidémies