Libellé préféré : recommandation;

Synonyme CISMeF : avis; ligne directrice; directive; ligne directive; ligne directrice et consensus; référentiel; RECO;

type publication (CISMeF) : false;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Stérilisation à visée contraceptive chez l’homme et chez la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1752765/fr/sterilisation-a-visee-contraceptive-chez-lhomme-et-chez-la-femme
La loi n 2001-588 du 4 juillet 2001 relative à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception précise que la stérilisation ne peut être pratiquée que sur une personne majeure. La même loi définit des conditions particulières pour les majeurs handicapés. Chez la personne majeure, la loi ne prévoit pas de condition d’âge, de nombre d’enfants ou de statut marital.
2017
false
true
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
035. Contraception
français
recommandation
contraception
contraception
stérilisation chez la femme
humains
stérilisation contraceptive
stérilisation chez l'homme
stérilisation chez l'homme
stérilisation chez la femme

---
N1-SUPERVISEE
Manuel de contrôle de la qualité pour la mammographie et la biopsie guidée par stéréotaxie (PQDCS) - Volume 2
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001135/
Le Manuel de contrôle de la qualité pour la mammographie et la biopsie guidée par stéréotaxie – Volume 2 : Physicien biomédical publié en 2006 décrit les protocoles et les normes de contrôle de la qualité à suivre par le physicien au moment d’évaluer les équipements de mammographie ainsi que les équipements de stéréotaxie. Celui-ci demeure en vigueur pour les équipements et les accessoires liés à la technologie classique. Pour ce qui est de la technologie numérique, ce sont les protocoles et normes indiquées dans le nouveau Guide, Mammographie numérique : guide d’évaluation pour les physiciens médicaux qui doivent être appliquées.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Québec
mammographie
mammographie
biopsie
radioprotection
neuronavigation
image
tableau
recommandation

---
N1-VALIDE
Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2736453/fr/mettre-en-oeuvre-la-conciliation-des-traitements-medicamenteux-en-etablissement-de-sante
La conciliation des traitements médicamenteux est une démarche de prévention et d’interception des erreurs médicamenteuses visant à garantir la continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient dans son parcours de soins. Parce que les multiples points de transition majorent le risque médicamenteux, elle repose sur la transmission et le partage des informations complètes et exactes des traitements du patient entre les professionnels de santé et le patient, tout au long de son parcours. Ce guide a pour objectif de sensibiliser et d’accompagner les professionnels et les patients à la conciliation médicamenteuse, en favorisant une mise en œuvre progressive de cette démarche et en facilitant son déploiement par la mise à disposition d’outils et de mise en situation éprouvés par les professionnels de santé...
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation
bilan comparatif des médicaments
établissements de santé
collecte de données
formulaire
Erreurs de médication
continuité des soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi des recommandations des Avis antérieurs du CNA relatifs à la politique nutritionnelle
http://www.cna-alimentation.fr/v2/wp-content/uploads/2017/03/CNA_Avis76.pdf
2017
false
false
false
CNA - Conseil National de l'Alimentation
France
français
recommandation
relatif
apports nutritionnels recommandés
adhésion aux directives
recommandation nutritionnelle
Politique nutritionnelle
antérieur
politique nutritionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Réflexion sur l’étiquetage nutritionnel simplifié
http://www.cna-alimentation.fr/v2/wp-content/uploads/2017/03/CNA_Avis75.pdf
2017
false
false
false
CNA - Conseil National de l'Alimentation
France
français
recommandation
étiquetage nutritionnel
pensée (activité mentale)
réflexe
Réflexe
étiquetage des aliments
réflexe

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel pour les dispositifs d'éducation aux risques liés à l'injection
http://www.medecinsdumonde.org/fr/actualites/publications/2017/01/25/referentiel-pour-les-dispositifs-deducation-aux-risques-lies-linjection
Ce référentiel s’inscrit dans la démarche de capitalisation et de diffusion de l’expérience des équipes de Médecins du Monde acquise à travers la pratique d’Accompagnement A l’Injection (AAI) réalisée dans les missions Rave depuis le début des années 2000 et le programme d’Education aux Risques Liés à l’Injection (ERLI) développé, par MdM, Sida-Paroles et Gaïa Paris entre septembre 2009 et juillet 2016.
2017
false
false
false
MDM - Médecins du Monde
France
français
recommandation
dispositif
disposition (psychologie)
injection
risque
injections
Dispositifs
éducation
équipement et fournitures

---
N2-AUTOINDEXEE
Éthique de la collecte de dons
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg32
La motivation et la confiance des donateurs sont des préalables au don et au développement de la philanthropie. Cela passe par le respect de la volonté des donateurs. En ce sens, le don doit être raisonné, mûrement réfléchi et reposer sur une argumentation factuelle. Pourtant, pour déclencher le don, le cœur et l’émotion sont des leviers souvent autrement puissants que l’esprit et la raison et, en toute éventualité, sont indispensables. L’action des associations qui œuvrent dans le champ de la santé et de la solidarité dépend en grande partie de la générosité du public. Le caractère incontestable et prioritaire des causes humanitaires pour lesquelles s’engagent ces associations, par exemple la lutte contre le cancer, justifie-t-il de privilégier l’efficacité des messages délivrés à leur sincérité, voire à leur véracité ?
2017
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
recommandation
collecte de données
éthique

---
N2-AUTOINDEXEE
Migrants allophones et système de soins. Enjeux éthiques de l’interprétariat communautaire - Commission nationale d’éthique dans le domaine de la médecine humaine CNE
http://www.nek-cne.ch/fileadmin/nek-cne-dateien/Themen/Stellungnahmen/fr/DEF_NEK_Stellungnahme_Migranten_A4_FR_web.pdf
La présente prise de position ne concerne pas l’ensemble des migrants mais seulement un groupe plus restreint : ceux qui parmi eux, ne comprenant aucune langue nationale, connaissent des problèmes spécifiques d’accès au système de soins. Une meilleure prise en charge des patients allophones et la suppression des barrières linguistiques représentent un avantage considérable pour tous les patients qui, pour une raison ou une autre, et indépendamment de leur statut légal, y sont confrontés.
2017
false
false
false
Autorités fédérales de la Confédération suisse
Suisse
français
recommandation
humains
Migrants
éthique médicale
systémique
prestations des soins de santé
Systèmes de soins
questions éthiques
homo sapiens
population de passage et migrants
éthique

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide de bonnes pratiques à destination des professionnels de santé qui recueillent des données de santé dans une base de données.
http://fondation-maladiesrares.org/wp-content/uploads/2017/04/GuideFondation2017.pdf
Ce guide a pour but de présenter les principes qui doivent être suivis dans le cadre de la création et de l’exploitation de bases de données contenant des données de santé. Il illustre les principes juridiques qui prévalent en matière de bases de données de santé.
2017
false
false
false
Fondation maladies rares
France
français
recommandation
pratique professionnelle
Base de données
état de bien-être
base
Santé
bases de données comme sujet
professionnel
Guide de bonnes pratiques
personnel de santé
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
base de données
santé
guide de bonnes pratiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant le guide d'exercice du Collège des médecins du Québec sur la création et le fonctionnement d'un comité de diagnostic et du traitement du cancer dans les établissements du Québec
Rapport du groupe de travail sur la mise en place des comités du diagnostic et du traitement du cancer
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001913/
Les recommandations concernant le guide d’exercice du Collège des médecins du Québec sur la création et le fonctionnement d’un comité du diagnostic et du traitement du cancer (CDTC) dans les établissements de santé au Québec, ont été préparées par un groupe de travail chapeauté par le Comité national des cogestionnaires en cancérologie, mandaté par la Direction générale de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux. En conformité avec Le Plan d’action 2016-2017 de la Direction générale de cancérologie – Ensemble, en réseau, pour vaincre le cancer, ce document a pour objectif de soutenir et d’accompagner les établissements du RSSS dans l’évolution et la mise en place de leurs CDTC, selon les orientations définies par le CMQ dans son guide d’exercice. Le document contient à la fois un rappel des principes établis par le CMQ, une explication détaillée des implications et des conditions de mise en œuvre de ces principes, ainsi que des recommandations concernant certains éléments majeurs dans la mise en place et le fonctionnement des CDTC. Ces recommandations respectent les orientations émises par le CMQ et ouvrent la voie à une évolution de cette structure afin d’optimiser son potentiel au bénéfice des personnes atteintes de cancer.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
recommandation
médecine générale
comités consultatifs
précis
rapport (information)
tumeur maligne, sai
cancer
aucun diagnostic
cancer
Cancer
Québec
traitement par les exercices physiques
Traités
diagnostic
métier
rapport albumine/globuline
Travail
Counseling directif
médecins généralistes
Recommandations
Médecins
précis
rapport de recherche
tumeurs
coopération internationale
travail
directives de santé publique
médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Accident civile - Instruction interministérielle CDCS/DGAC/SG/DGS/DGSCGC/DGGN/DGPN du 26 avril 2017 relative au plan d'urgence en cas d'accident de l'aviation civile
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2017/05/cir_42271.pdf
La présente instruction introduit le plan d'urgence en cas d'accident de l'aviation civile, demandé par l'article 21 du Règlement européen n0996/2010 du 20 octobre 2010. Elle présente le plan qui est constitué de 2 volets : « un volet recherche et sauvetaqe » et « un volet assistance aux victimes et à leurs proches » ainsi que les travaux de planification à réaliser.
2017
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation
Urgences
accidents d'avion
urgence
grandes lignes
relatif
instruction
accident
plat
Aviation
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe
Accidents
d'urgence
urgences
grandes lignes
aviation
accidents

---
N1-VALIDE
Compléments alimentaires et grossesse : l’Anses recommande d’éviter la multiplication des sources de vitamines et minéraux en l’absence de besoins établis
https://www.anses.fr/fr/content/compl%C3%A9ments-alimentaires-et-grossesse-l%E2%80%99anses-recommande-d%E2%80%99%C3%A9viter-la-multiplication-des
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2013SA0240Ra.pdf
Dans le cadre du dispositif national de nutrivigilance, piloté par l’Anses, des signalements de cas d’hypercalcémie néonatale et d’hypothyroïdie congénitale impliquant des compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes ont été rapportés. Ces signalements ont conduit l’Anses à évaluer les risques associés à la consommation de compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes contenant de la vitamine D ou de l’iode. Dans l’avis publié ce jour, l’Agence met en garde contre la multiplication des sources de vitamines et minéraux, en l’absence de besoins établis. Elle attire particulièrement l’attention des professionnels de santé sur l’importance de ne pas cumuler les sources de vitamines et minéraux sans suivi biologique régulier. L’Agence rappelle par ailleurs aux femmes enceintes de ne pas consommer de compléments alimentaires sans l’avis d’un professionnel de santé...
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
compléments alimentaires
grossesse
recommandation
maladies de carence
vitamines
minéraux
oligoéléments
excès de consommation de micronutriments
maladies néonatales
vitamine D
iode
rapport
nouveau-né

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du CCNE du 15 juin 2017 sur les demandes sociétales de recours à l’assistance médicale à la procréation (AMP)
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/avis-du-ccne-du-15-juin-2017-sur-les-demandes-societales-de-recours-lassistance
L’assistance médicale à la procréation (AMP) recouvre un ensemble de techniques, conçues par le corps médical, puis organisées par le législateur, pour répondre à des infertilités qui révèlent des dysfonctionnements de l’organisme. Les demandes sociétales[1]d’accès à l’AMP reposent sur la possibilité d’utilisation de ces techniques à d’autres fins que celle du traitement de l’infertilité liée à une pathologie. On assiste, en effet, à une augmentation des demandes de recours à l’AMP qui ne s’exprimaient pas jusqu’alors, ou très marginalement, portées à la fois par les évolutions de la société, de la loi française et des lois de certains pays étrangers, et celles de la technique. C’est dans ce contexte que le CCNE a souhaité mener à nouveau une réflexion sur les demandes sociétales d’AMP dans leur ensemble. La réflexion éthique porte sur trois de ces demandes : (1) l’autoconservation ovocytaire chez les femmes jeunes ; (2) les demandes de recours à l’AMP par des couples de femmes et des femmes à titre individuel ; (3) les demandes de gestation pour autrui, de la part de couples hétérosexuels, mais aussi de couples d’hommes et d’hommes seuls. Le CCNE a développé une méthode d’analyse de ces différentes demandes de recours à l’AMP, dans l’intention de proposer des repères et des critères généraux pour éclairer la réflexion éthique. Il s’agit, d’une part, d’éléments techniques et biologiques, d’autre part, de changements dans l’organisation des relations humaines qui s’inscrivent dans le processus. Cette méthode - exposée dans ce chapitre, appliquée ensuite pour chaque cas et chaque technique - permet d’identifier et d’expliciter les principaux questionnements à la source des points de vue sur les nouvelles demandes d’accès aux techniques en matière de procréation.
2017
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
recommandation
AMP
Assistance médicale à la procréation
assistant médical
jugement
techniques de reproduction assistée
AMP

---
N1-SUPERVISEE
L’accueil et l’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie neuro-dégénérative en Unité d’hébergement renforcé (UHR)
http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1188
Ces recommandations ont pour objectif d’apporter aux professionnels des réponses aux besoins des résidents souffrant de symptômes psychocomportementaux sévères consécutifs d’une maladie neuro-dégénérative qui altèrent la sécurité et la qualité de vie de la personne et des autres résidents. Elles s’inscrivent dans une démarche continue de prévention et guident la réflexion et l’action pour accompagner la singularité de chaque résident en tenant compte de son parcours de vie, de soins et de la composition et des organisations des liens sociaux et familiaux. Afin d’améliorer la qualité d’accompagnement de ces résidents, hébergés en Ehpad et admis en UHR, ces recommandations proposent des pistes de réflexions à différents niveaux. D’une part, au niveau de la qualité de vie et d’accompagnement des résidents et, d’autre part, au niveau de la qualité de vie de professionnels intervenants régulièrement auprès de ces personnes 2014-2019 qui prévoit la poursuite du déploiement de l’accueil en Unité d’Hébergement Renforcé (UHR)
2017
false
false
false
ANESM - Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médicosociaux
France
français
recommandation
symptômes comportementaux
maladies neurodégénératives
établissements de soins de long séjour
unités hospitalières

---
N1-VALIDE
La décoration du corps humain et risques pour la santé
http://www.acadpharm.org/dos_public/propositions_recommandations_DEco_VF1.pdf
Les pratiques de décoration du corps humain (tatouages, perçage (piercing), éclaircissement des dents, pose de faux ongles, …) se multiplient. Ainsi, parmi les techniques de décoration du corps humain, les tatouages et perçages, rares en 1990, concernaient en 2013, 10 % des français dont 20 % des moins de 35 ans ; éphémères, semi-permanents, permanents (ou irréversibles), ils s’adressent à des zones variées et à des surfaces corporelles de plus en plus grandes, voire au corps entier ; en 2014, 40 % environ des personnes ayant eu recours à ces décorations le regrettent et certaines sollicitent un détatouage, lui-même non dépourvu de risques...
2017
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation
tatouage
perçage corporel

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide pour la mise en place d’un système national d’hémovigilance
http://apps.who.int/iris/handle/10665/255554
L’objectif principal du présent document est d’aider les pays qui ne sont pas encore dotés d’un système d’hémovigilance à mettre en place des systèmes nationaux d’hémovigilance tout le long de la chaîne transfusionnelle. Les objectifs spécifiques sont les suivants : fournir des orientations sur la mise en place d’un système national d’hémovigilance faisant partie des systèmes transfusionnels et de santé nationaux ; fournir des informations et des orientations techniques sur les mesures et les actions spécifiques nécessaires à la mise en oeuvre d’un système d’hémovigilance.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
français
recommandation
précis
Hémovigilance
systémique
précis
sécurité transfusionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 27 relatif à la diversité des genres
http://www.cne.public.lu/content/dam/cne/fr/publications/avis/avis-27.pdf
À ce jour, la vue sur le sexe et le genre se limite au « féminin » et « masculin ». Cette conception binaire ne représente cependant pas la diversité vécue et repose sur des stéréotypes normatifs sur « ce qui est une femme ou un homme ». Ceci nous amène à mettre en question l’omniprésence des classifications binaires du sexe et du genre.
2017
false
false
false
CNE - Commission Nationale d'Ethique - Grand-Duché de Luxembourg
France
français
recommandation
relatif
relations interpersonnelles
jugement

---
N1-VALIDE
Avis du CCNE santé des migrants et exigence éthique
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/avis-du-ccne-sante-des-migrants-et-exigence-ethique
Le Comité consultatif national d’éthique a souhaité exprimer publiquement un avis sur le thème de la santé des migrants, entendue dans son sens le plus large. Il lui est, en effet, apparu, tout en reconnaissant la complexité de la question, que si la prise en charge des migrants mobilisait à la fois des normes législatives, des moyens et aussi des opinions souvent tranchées et opposées, si elle a au surplus fait l’objet d’examens et de mises en garde récents, elle pose aussi, en matière sanitaire, des problèmes de santé publique mais surtout des questions éthiques sur lesquelles il estime, de ce fait, opportun de formuler son opinion.
2017
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
recommandation
population de passage et migrants
émigrants et immigrants
émigration et immigration
éthique
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Diagnostic de la mort en vue de la transplantation d’organes et préparation du prélèvement d’organes
https://www.samw.ch/dam/jcr:de5c15a9-7551-4a52-a8c4-9128370a622a/directives_assm_diagnostic_de_la_mort.pdf
En médecine de transplantation, le diagnostic de la mort est une condition préalable indispensable à un prélèvement d’organes post mortem. Ce diagnostic revêt une importance éthique, juridique et politique, car il garantit que les vivants sont toujours traités comme des vivants et les morts comme des morts. Cela exige, d’une part, un critère clair et fiable pour établir la survenance du décès et, d’autre part, une méthode fiable pour constater la mort.
2017
false
false
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
France
français
recommandation
mort
aucun diagnostic
prélèvement d'organes et de tissus
transplantation
Prélèvement d'organe
diagnostic
mort
Vision
mort
partie d'un organe
transplantation d'organe

---
N1-VALIDE
La médecine scolaire en France
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100772
L’objectif de ce rapport est d’attirer l’attention sur la situation alarmante de la médecine scolaire en France, qui met en grande difficulté les actions éducatives fondamentales en matière de prévention pour les enfants et les adolescents scolarisés.
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
recommandation
établissements scolaires
médecine préventive
services de santé scolaire

---
N1-VALIDE
L’aide médicale à mourir : le point de vue des pédiatres
https://www.cps.ca/fr/documents/position/l-aide-medicale-a-mourir
Le présent document de principes décrit le contexte juridique et médical de l’AMM au Canada. On y présente le point de vue de la pédiatrie, issu d’un vaste processus de consultation structuré mené au Canada et ailleurs.
2017
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation
euthanasie active
Canada
pédiatrie
mineurs
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2801497/fr/la-mediation-en-sante-pour-les-personnes-eloignees-des-systemes-de-prevention-et-de-soins
L’objectif de ce référentiel est de préciser le cadre d’intervention de la médiation en santé afin d’en permettre une meilleure appropriation par les publics et les partenaires, et de faciliter l’ancrage de la médiation en santé dans les territoires et dans le système de santé
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation
négociation
disparités d'accès aux soins
accessibilité des services de santé
enseignement

---
N1-VALIDE
Interprétariat linguistique dans le domaine de la santé
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746031/fr/interpretariat-linguistique-dans-le-domaine-de-la-sante
Ce référentiel s’adresse aux professionnels qui interviennent dans le parcours de santé des personnes ne parlant pas une même langue qu’eux, c’est-à-dire les institutions, les professionnels dans le domaine de la santé et du social (médecins, infirmiers, assistantes sociales, etc.), les interprètes, ainsi que les associations
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation
linguistique
traduction
compétence professionnelle
enseignement
traducteur/interprète

---
N1-VALIDE
Avis et rapport de l’ANSES sur les compléments alimentaires destinés aux sportifs
https://www.afld.fr/avis-rapport-de-lanses-complements-alimentaires-destines-aux-sportifs/
Le dispositif national de nutrivigilance, piloté par l’Anses, recueille les signalements d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires destinés aux sportifs. Ces signalements et la consommation répandue dans plusieurs disciplines sportives de ce type de produits visant le développement musculaire ou la diminution de la masse grasse, conduisent l’Anses à attirer l’attention sur les risques potentiels pour la santé. Des effets potentiellement graves pour certains, majoritairement d’ordre cardiovasculaire (tachycardie, arythmie et accident vasculaire cérébral) et psychique (troubles anxieux et troubles de l’humeur), ont été observés. L’Agence déconseille donc l’usage de ces compléments alimentaires aux personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire ou souffrant d’une cardiopathie ou d’une altération de la fonction rénale, hépatique ou encore de troubles neuropsychiatriques, aux enfants, adolescents et femmes enceintes ou allaitantes. L’Anses déconseille également la consommation de compléments alimentaires contenant de la caféine avant et pendant une activité sportive, ainsi que la consommation concomitante de plusieurs compléments alimentaires ou leur association avec des médicaments. L’Anses rappelle par ailleurs la nécessité de prendre conseils auprès d’un professionnel de santé avant de consommer des compléments alimentaires...
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
compléments alimentaires
analyse des dangers et maitrise des points critiques
évaluation des risques
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
troubles anxieux
troubles de l'humeur
avis de vigilance sanitaire
recommandation
grossesse
allaitement maternel
enfant
adolescent
insuffisance rénale
insuffisance hépatique
sports
caféine
anabolisants
athlètes

---
N1-VALIDE
Prise en charge des nausées et des vomissements durant la grossesse
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39814-0/abstract
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39814-0/pdf
Objectifs Passer en revue la prise en charge fondée sur des preuves scientifiques des nausées et des vomissements de la grossesse (NVG) et de l'hyperemesis gravidarum. Évidence Des recherches ont été effectuées dans les bases de données MEDLINE et Cochrane à partir des sujets médicaux (MeSH) suivants : traitement, nausée, vomissements, grossesse et hyperemesis gravidarum. La qualité des résultats présentés dans cette directive est évaluée au moyen des critères décrits dans le rapport du Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs. Avantages Les NVG ont des effets majeurs sur la santé et la qualité de vie d'une femme pendant sa grossesse, en plus d'avoir des répercussions financières sur le système de santé; c'est pourquoi la détection et la prise en charge précoces sont recommandées. Coûts Certains coûts, notamment associés aux hospitalisations, aux consultations en cabinet et à la productivité perdue, peuvent être réduits si les NVG sont traités rapidement.
10.1016/j.jogc.2016.11.003
2016
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
régime alimentaire
thérapie par acupuncture
vomissement
nausée
algorithmes
grossesse
vomissement
nausée
recommandation
médecine factuelle
gestion des soins aux patients

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l'usage des sucettes (Les)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/sucettes
indication du niveau de preuve ; sucettes et allaitement, otite moyenne, dentition, mort subite du nourrisson, infection, effet analgésique, sécurité du produit, sucettes et prématuré, recommandations
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
sucettes
enfant
nouveau-né
sucettes
allaitement maternel
facteurs de risque
otite moyenne
sevrage
mort subite du nourrisson
prématuré
sucettes
sucettes
nourrisson
recommandation
article de périodique

---
N1-VALIDE
Pose et découpe de bordures
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip32-pose-bordure-prevention-cancer-professionnel.pdf
La confection ou la réparation de bordures, dalles et pavés, nécessite souvent la découpe d'éléments en pierre, granit, en préfabriqués bétons. Pour cette intervention, des outils de tronçonnage sont utilisés (essence). La découpe de matériaux de type pierre, granit, béton, libère des poussières contenant de la silice cristalline. L'utilisation d'outils (tronçonneuse, scie) à moteur thermique expose les salariés à : Des vapeurs d'essence (qui peuvent contenir du benzène) lors du remplissage du réservoir, Des émissions d?échappement des moteurs thermiques.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tumeurs
quartz
essence
benzène
autres ouvriers du traitement des minerais et des pierres

---
N1-VALIDE
Dépistage des troubles de la vue chez les nourissons et les enfants (Le)
document de principes n CP98-01 par le Comité de la pédiatrie communautaire de la Société Canadienne de Pédiatrie (SCP)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/enfants-troubles-de-la-vue-depistage
L’importance du dépistage des troubles de la vue pendant l’enfance se fonde sur la constatation suivante : de 5 % à 10 % des enfants d’âge préscolaire auront des problèmes qui, s’ils demeurent non traités, peuvent nuire au développement convenable de leur acuité visuelle. Le présent document de principes est une mise à jour de celui de 1998.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
enfant
nourrisson
troubles de la vision
troubles de la vision
dépistage visuel
recommandation
article de périodique

---
N1-VALIDE
Guide de prévention en milieu de travail
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/publications/200/Pages/dc_200_16082.aspx
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-16082web.pdf
Ce guide constitue une version adaptée et enrichie du guide publié à l'intention de la petite et de la moyenne entreprise. Il est fait sur mesure pour les producteurs et productrices agricoles à qui il facilitera l'implantation d'une démarche de prévention. Il contient un aperçu des principales sources de danger dans une entreprise agricole, un modèle de fiche de prévention, plusieurs exemples d'utilisation de la fiche ainsi que des conseils sur la formation.
2016
false
false
false
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
français
61 exploitants agricoles
gestion de la sécurité
maladies des agriculteurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-VALIDE
Nettoyage de films cinématographiques et perchloroéthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip28-nettoyage-films-cinematographiques-perchloroethylene.pdf
Le nettoyage, encore appelé « essuyage », a pour but de nettoyer et dégraisser les films cinématographiques. Il supprime l'électricité statique qui favorise le dépôt de poussières à la surface des films. Les machines sont appelées « essuyeuses », elles peuvent être semi-automatisées. La bobine est installée sur un axe de rotation qui permet de la dérouler. Le déroulement conduit le film dans un bac au moyen d'un ascenseur à galets, bac qui contient du perchloroéthylène chauffé....
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
tétrachloroéthylène
cancérogènes
films comme sujet
recommandation

---
N1-VALIDE
Thanatopraxie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip23-thanatopraxie.pdf
Description de l'activité : Les soins de thanatopraxie permettent la conservation du cadavre, en suspendant le processus de décomposition, pour lui donner un aspect acceptable et supprimer les odeurs et ainsi faciliter l'acceptation du deuil, ou pour permettre de retarder une inhumation, éventuellement pour transporter le corps
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
cancérogènes
tumeurs
cadavre
recommandation

---
N1-VALIDE
Endoscopie interventionnelle et rayonnements ionisants
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip22-endoscopie-interventionnelle-rayonnements-ionisants.pdf
Repérage du risque : Exposition aux rayonnements ionisants lors de la réalisation d'examen d'endoscopie interventionnelle. Les rayonnements peuvent être directement émis par la source ou diffusé par les murs, sols, plafonds et le patient. Ils sont transmis au corps humain (patient ou mains de l'opérateur pouvant se trouver dans le champ).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
rayonnement ionisant
tumeurs radio-induites
endoscopie
cancérogènes
recommandation

---
N1-VALIDE
Décapage de volets recouverts de peinture au plomb
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip21-decapage-volets-peinture-plomb.pdf
La rénovation de volets métalliques ou en bois a pour objet la remise en état de volets recouverts de peintures anciennes dont la plupart sont à base de plomb ... Ces phases de travail génèrent des poussières ou aérosols de peinture retirée pouvant contenir du plomb et qui sont inhalés ou ingérés par les opérateurs.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
peinture
cancérogènes environnementaux
tumeurs
tumeurs
plomb
recommandation

---
N1-VALIDE
Pressing
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip19-pressing.pdf
Cette fiche ne concerne que les risques cancer liés à cette activité. Les autres risques (chimiques, physiques, biologiques) ne sont pas pris en compte
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
blanchissage
56 blanchisseurs, nettoyeurs et presseurs
exposition professionnelle
tumeurs
tumeurs
tétrachloroéthylène
cancérogènes
solvants
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Sciage de panneaux de particules ou de contre-plaqué sur des scies verticales
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip14-sciage-panneaux-particules-contre-plaque-scie-verticale.pdf
Dans les ateliers (menuiseries, magasins de bricolage, BTP), le sciage des panneaux de contre-plaqué, de médium (en agglomérés), sur des scies à panneaux, émet des poussières cancérogènes de bois et du formaldéhyde (ce dernier provenant des colles urée-formol). Ce formaldéhyde peut être présent dans la sciure de bois, ou émis dans l'atmosphère de l'atelier par la sciure et/ou par le désorbage des panneaux qui contiennent cette colle, pendant le travail de ces derniers ou leur stockage.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
bois
formaldéhyde
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Examen macroscopique des pièces dans les laboratoires d'anatomopathologie et exposition aux virus
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip15-examen-macroscopique-pieces-laboratoires-anatomopathologie-exposition-virus.pdf
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
anatomopathologie
laboratoires hospitaliers
virus oncogènes
exposition professionnelle
tumeurs
infection de laboratoire
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Fabrication de pièces en polyuréthanne à base de résine TDI (diisocyanate de toluylène) et du durcisseur MOCA(4,4’-méthylène-bis-(2-chloroaniline))
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip11-fabrication-pieces-polyurethanne-resine-tdi-isocyanate-durcisseur-4-4-methylene-bis-2chloroaniline-moca.pdf
Description de l'activité : - Plusieurs variétés de prépolymères de polyuréthanne à base de diisocyanate de toluylène (TDI) sont utilisées. - La MOCA sert de durcisseur dans la fabrication d'élastomères ou mousses en polyuréthanne à haute performance. Cette utilisation est devenue rare.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
2,2'-Dichloro-4,4'-méthylènedianiline
polyuréthanes
isocyanates
exposition professionnelle
tumeurs
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Procédés de désinfection par oxyde d'éthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip10-procedes-desinfection-oxyde-ethylene.pdf
Description de l'activité : - Dans les archives : Objectif : traitement pour éviter la détérioration des documents (action bactéricide, fongicide, insecticide). - Dans l'activité de soins : Objectif : stérilisation des matériaux thermosensibles ou ne supportant pas des traitements chimiques, filtres d'hémodialyse, oxygénateurs, machine coeur-poumon. - Dans les unités de production de matériaux médicochirurgicaux destinés à être implantés dans le corps humain (ex. : cathéters, prothèses mammaires, orthopédie).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
stérilisation
tumeurs
exposition professionnelle
oxirane
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Dépose de revêtements de sols
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip9-depose-revetement-sols.pdf
Description de l'activité : - Enlèvement de carrelage : exposition potentielle à la silice. - Enlèvement de dalle vinyl-amiante : exposition potentielle à l'amiante (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser). - Préparation du fond par ponçage : - mise à nu du béton : exposition potentielle à la silice, - enlèvement de colle : exposition potentielle à l'amiante et à la silice (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
amiante
silice
sols et revêtements
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Ponçage et vitrification de parquet
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip6-poncage-vitrification-parquet.pdf
Pose de parquet : émissions de poussières de bois lors de la découpe. - Les différentes phases de la vitrification : - ponçage du bois - dépoussiérage - 1ère couche de vernis - égrenage de la 1ère couche de vernis (ponçage fin) - dépoussiérage - 2ème couche de vernis La vitrification est à base de vernis urée-formol et s'effectue le plus souvent dans la position à genoux dans des pièces très confinées pour éviter tout apport extérieur de poussières.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
parqueteur
exposition professionnelle
tumeurs
bois
formaldéhyde
poussière
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au cadmium dans l'opération de brasage fort (T c 450 c) à l'argent
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip2-exposition-cadmium-operation-brasage-fort-argent.pdf
Description de l'activité : Assemblage de nombreux métaux : - métaux cuivreux et ferreux (tuyauterie, robinetterie, réfrigération, échangeur), - métaux précieux (bijouterie, contacterie), - alliages durs type carbure (outil), - aciers inoxydables (mécanique fine). Apport de brasure en fusion (température de fusion de 600 à 700 C) : - soit par chalumeau oxyacétylénique ou autres. - soit à la machine à induction de fréquence
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
intoxication au cadmium
brasage
braseur
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au formol au poste de macroscopie dans les laboratoires d'anatomopathologie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip1-exposition-formol-poste-macroscopie-laboratoires-anatomopathologie.pdf
2016
false
false
false
CRAM Nord-Picardie
France
français
tumeurs
exposition professionnelle
formaldéhyde
laboratoires hospitaliers
anatomopathologie
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis du Comité économique et social européen sur le thème «La santé numérique en passe de devenir la règle? Les informations électroniques pour une utilisation sûre des médicaments»
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv:OJ.C_.2016.013.01.0014.01.FRA&toc=OJ:C:2016:013:TOC
Le 22 janvier 2015, le Comité économique et social européen a décidé, conformément à l’article 29, paragraphe 2, de son règlement intérieur, d’élaborer un avis d’initiative sur le thème: «La santé numérique en passe de devenir la règle? Les informations électroniques pour une utilisation sûre des médicaments» (avis d’initiative). La section spécialisée «Marché unique, production et consommation», chargée de préparer les travaux du Comité en la matière, a adopté son avis le 14 juillet 2015...
2016
false
false
false
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
France
français
télémédecine
bases de données pharmaceutiques
personnes handicapées
sécurité des patients
Europe
recommandation
diffusion de l'information
accès à l'information

---
N1-VALIDE
Reprise de la conduite automobile après une lésion cérébrale acquise non évolutive
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_synthese.pdf
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_reco.pdf
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_argumentaire.pdf
http://www.ifsttar.fr/ressources-en-ligne/lactualite-ifsttar/toute-lactualite/fil-info/article/reprise-de-la-conduite-automobile-apres-une-lesion-cerebrale-acquise-non-evolutive/
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2590287/fr/label-de-la-has-reprise-de-la-conduite-automobile-apres-lesion-cerebrale-acquise-non-evolutive
La conduite automobile est une activité essentielle à l’autonomie, l’inclusion et la participation sociétale. Si elle facilite l’insertion professionnelle et donne un sentiment de liberté, cette activité est cependant complexe car elle mobilise de nombreuses fonctions motrices, sensitives , sensorielles et cognitives et/ou comportementales. En France, près de 300000 personnes par an sont nouvellement victimes de lésions cérébrales non évolutives (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, encéphalite, anoxie cérébrale, méningo-encéphalite ...) qui peuvent toucher une ou plusieurs fonctions (sensorielles, sensitives, motrices, cognitives et/ou comportementales) nécessaires à l’activité de conduite automobile . Comment ces personnes peuvent - elles reprendre la conduite automobile tout en étant en phase avec les objectifs de sécurité routière ?
2016
false
true
true
false
SOFMER - Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation
HAS - Haute Autorité de Santé
France
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation
conduite automobile
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
encéphalite
méningoencéphalite
hypoxie cérébrale
accidents de la circulation
conduite automobile
cognition
algorithme

---
N1-VALIDE
Réflexion éthique sur l’évolution des tests génétiques liée au séquençage de l’ADN humain à très haut débit
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/reflexion-ethique-sur-levolution-des-tests-genetiques-liee-au-sequencage-de-ladn-humain
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/ccne_avis_124.pdf
Situés au carrefour de la recherche fondamentale et de la médecine clinique, les progrès techniques accomplis et en cours dans le domaine de la génomique humaine, nous interrogent sur de nombreux aspects de notre vie, à la fois personnelle, familiale et collective. Le CCNE propose une réflexion d’amont sur les conditions pour qu’un système de régulation soit efficace et respectueux des personnes.
2016
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
recommandation
Dépistage génétique
séquençage nucléotidique à haut débit

---
N1-VALIDE
GPA, accouchement anonyme : autant de défis éthiques pour la société
http://www.cne.public.lu/content/dam/cne/fr/publications/avis/Avis_26.pdf
Faut-il continuer à évoluer dans la liberté totale en faisant confiance au bon sens des praticiens œuvrant dans ces domaines ou, au contraire, faut-il pallier ’absence de cadre législatif spécifique pour un cadre très restrictif ou opter pour un cadre plus large? Étant donné que le Luxembourg n’est pas un vase clos, la réflexion à ces questions ne peut ignorer ce qui se passe à l’étranger. Il convient donc de mener les réflexions au sujet des techniques de procréation assistée dans la mesure du possible à long terme et non seulement dans l’immédiat, ainsi que les étendre au niveau mondial plutôt que de se focaliser sur l’Europe ou le Luxembourg.
2016
false
false
false
CNE - Commission Nationale d'Ethique - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
techniques de reproduction assistée
mères porteuses
diagnostic préimplantatoire
accouchement (procédure)
recommandation
anonymes et pseudonymes
bioéthique
grossesse

---
N1-VALIDE
E-santé : faire émerger l’offre française
http://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/e-sante-faire-emerger-offre-francaise
http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/prospective/Numerique/2016-02-Pipame-e-sante.pdf
http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/prospective/Numerique/2016-02-Pipame-e-sante-synthese.pdf
L’étude dresse un état des lieux des différents segments du marché de l’e-santé, existants ou en développement, qui constitueront demain la croissance industrielle de cette activité encore émergente que ce soit en France, en Europe ou dans le monde. Elle évalue les différents points forts et points faibles de l’offre industrielle française et se penche sur les bonnes pratiques de plus d’une vingtaine de pays.
2016
false
true
false
DGE - Direction Générale des Entreprises
France
français
rapport
télémédecine
France
Secteur des soins de santé
télémédecine
besoins et demandes de services de santé
République de Corée
États-Unis d'Amérique
Royaume-Uni
Norvège
Espagne
recommandation
télémédecine

---
N1-VALIDE
Pour une prévention des conduites addictives : Référentiel à destination des intervenants dans et hors milieu scolaire
https://ireps.oxatis.com/Files/93216/16338093951228.pdf
Ce guide a pour objectif d’accompagner chaque professionnel pour l’aider à construire une intervention/ un programme d’actions en suivant une démarche méthodologique et en respectant des lignes directrices en termes de contenus d’intervention. Cependant, ce document n’est pas exhaustif et doit donc être adapté à chaque public, à chaque territoire, et aux besoins repérés par chacun.
2016
false
false
false
IREPS - Haute-Normandie
ARS Haute-Normandie - Agence régionale de santé
MILDT - Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie
France
français
recommandation
enfant
adolescent
addiction
promotion de la santé
établissements scolaires
troubles liés à une substance

---
N1-VALIDE
Epidémie de Zika : les recommandations de l’Anses sur l’utilisation de moustiquaires imprégnées à la deltaméthrine
https://www.anses.fr/fr/content/epid%C3%A9mie-de-zika-les-recommandations-de-l%E2%80%99anses-sur-l%E2%80%99utilisation-de-moustiquaires
https://www.anses.fr/fr/system/files/BIOC2016SA0024.pdf
Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Zika qui sévit actuellement dans les départements français d’Amérique, le Haut Conseil de la Santé Publique préconise que la France dépose auprès de l’Union Européenne une demande de dérogation pour l'utilisation de moustiquaires imprégnées à la deltaméthrine longue durée. Dans ce contexte, l’Anses a été saisie par le ministère en charge de l’Ecologie afin qu’elle émette un avis en urgence sur l’opportunité d’utiliser des moustiquaires imprégnées à la deltaméthrine longue durée par usage dérogatoire, tel que prévu par l’Article 55.2 du Règlement Biocides
2016
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation
fièvre à virus zika
aedes
infections à arbovirus
lutte contre les moustiques
moustiquaires de lit traitées aux insecticides
décaméthrine
insecticides
nouveau-né
nourrisson
enfant
adulte
décaméthrine
insecticides
Infection par le virus Zika
nitriles
pyréthrines
nitriles
pyréthrines

---
N1-VALIDE
Déficiences intellectuelles - Expertise Collective
http://www.inserm.fr/mediatheque/infr-grand-public/fichiers/thematiques/sante-publique/expertises-collectives/synthese-ec-deficiences-intellectuelles-2016
http://www.inserm.fr/mediatheque/infr-grand-public/fichiers/thematiques/sante-publique/expertises-collectives/rapport-complet-deficiences-intellectuelles
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000680-deficiences-intellectuelles
Ce document présente la synthèse et les recommandations issues des travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective (voir annexe) pour répondre à la demande de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) concernant les déficiences intellectuelles 1. Ce travail s’appuie essentiellement sur les données issues de la littérature scientifique disponible lors du dernier trimestre 2014. Près de 2 500 documents ont été rassemblés à partir de l’interrogation de différentes bases de données (Medline, Web of science, Psychinfo, Scopus et Pascal). Le Pôle Expertise collective de l’Inserm, rattaché à l’Institut thématique multi-organismes Santé publique, a assuré la coordination de cette expertise.
2016
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
Déficience intellectuelle
recommandation
nouveau-né
dépistage systématique
Déficience intellectuelle
Déficience intellectuelle
troubles mentaux
signes et symptômes
enfant
intégration scolaire enfants handicapés
adulte
emploi
adolescent
famille

---
N1-VALIDE
Usage du placebo dans les essais cliniques en cancérologie
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg31
http://www.ethique-cancer.fr/files/file_fields/2016/03/03/avisndeg31.pdf
Dans le contexte d’une maladie grave comme le sont les cancers, la question est de savoir quels sont les usages éthiquement acceptables du placebo au cours des essais cliniques. Elle est aussi de définir les principes et, par conséquent, les bonnes pratiques en découlant qui doivent s’appliquer dans la relation médecin/malade lorsque le premier propose au second de participer à un essai avec placebo
2016
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
placebo
essais cliniques comme sujet
tumeurs
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Les problèmes de santé mentale chez les enfants ayant des troubles neuromoteurs
http://www.cps.ca/fr/documents/position/problemes-de-sante-mentale-troubles-neuromoteurs
Chez les enfants ayant des troubles neuromoteurs, la santé mentale fait partie d’un système dynamique qui englobe les sphères de la médecine et du développement, la famille, l’école et la collectivité. Les présentations, souvent complexes et multifactorielles, nécessitent une approche globale, mais personnalisée. Les auteurs fournissent une description des symptômes de maladie mentale chez les enfants ayant des troubles neuromoteurs, de même que des recommandations sur leur évaluation et leur prise en charge à l’aide du cadre de la Classification internationale du fonctionnement de l’Organisation mondiale de la Santé.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation
Santé de l'enfant
Santé mentale
trouble mental
Santé de l'enfant
problème
enfant
protection de l'enfance
santé mentale

---
N1-VALIDE
Éthique médicale et présence religieuse dans le milieu hospitalier
http://www.cne.public.lu/content/dam/cne/fr/publications/avis/Avis_25.pdf
La C.N.E. a été approchée par des commissions d’éthique d’hôpitaux luxembourgeois qui lui ont fait part de leurs problèmes lors de l’accueil de musulmans, qui lors de leur prise en charge à l’hôpital avaient des exigences difficiles à gérer.
2016
false
false
false
CNE - Commission Nationale d'Ethique - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation
religion et médecine
éthique médicale
Islam

---
N1-VALIDE
Le geste suicidaire : expression systématique d’un refus de traitement ? - Avis du groupe de travail en éthique clinique
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2016-03-08-fr-geste-suicidaire-expression-refus-de-traitement.pdf
Dans le courant de l’automne 2015, le Collège des médecins du Québec (CMQ) a été informé que, dans des hôpitaux du Québec, des personnes ayant tenté de mettre fin à leurs jours par intoxication n’étaient pas réanimées alors que, de l’avis de certains experts, un traitement échelonné sur quelques jours pourrait les sauver sans séquelles ou presque. Préoccupé par le sujet, le CMQ a confié au groupe de travail en éthique clinique la tâche de préciser certains éléments du processus décisionnel particuliers à ce type de situation.
2016
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
tentative de suicide
prise de décision
recommandation
refus de traitement
refus de traiter

---
N1-VALIDE
Prévention des intoxications volontaires par médicaments accessibles sans ordonnance
https://www.inspq.qc.ca/publications/2117
L’acétaminophène est de loin le médicament le plus souvent incriminé dans les intoxications volontaires par médicaments sans ordonnance suivi des salicylés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antihistaminiques. Selon la substance et la dose ingérées, ces médicaments peuvent entraîner des conséquences graves sur la santé...
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
anglais
espagnol
médicaments sans ordonnance
auto-intoxication volontaire
tentative de suicide
suicide
Canada
intoxication
Intoxication médicamenteuse
recommandation
acétaminophène
anti-inflammatoires non stéroïdiens
antihistaminiques
salicylates

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques ou des cellules mononuclées vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/036-16_dpgcsh_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
utilisation hors indication
cellules souches hématopoïétiques
risque
virus de l'immunodéficience simienne
risque d'infection
cellule souche hématopoïétique
virus zika
infection
vis orthopédiques
Recommandations
dû à
Virus
directives de santé publique
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation d’organes et de tissus vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/037-16_dpgot_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
Virus
partie d'un organe
utilisation hors indication
dû à
vis orthopédiques
infection
tissus
virus zika
organes à risque
risque d'infection
Recommandations
virus de l'immunodéficience simienne
directives de santé publique
virus

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-confirme-les-risques-pour-la-sant%C3%A9-li%C3%A9s-au-travail-de-nuit
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2011SA0088Ra.pdf
L’Anses a été saisie pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non. Cette expertise met en évidence des risques avérés de troubles du sommeil, de troubles métaboliques, et des risques probables cancérogènes, de troubles cardiovasculaires et de troubles psychiques chez les travailleurs concernés. Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées auprès de salariés en horaires de nuit indiquent généralement des facteurs de pénibilité physique et des contraintes de travail plus présents.
2016
false
false
true
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation
la nuit
tolérance à l'horaire de travail
exposition professionnelle
évaluation des risques
troubles du rythme circadien du sommeil
France
travail
tolérance à l'horaire de travail
tumeurs
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
troubles du sommeil par somnolence excessive
éveil
cognition
fatigue
troubles mentaux
diabète de type 2
obésité
syndrome métabolique X
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du pancréas
accidents du travail
accidents de la circulation
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N1-VALIDE
AVIS sur la cigarette électronique. Usage à réserver au seul sevrage tabagique
http://www.acadpharm.org/dos_public/Avis_cigarette_Electronique_VF_2015.02.03.pdf
Considérant : - que le tabagisme en France provoque plus de 73 000 décès annuels ; - que la lutte contre ce fléau doit être une priorité de santé publique ; - que dans la cigarette électronique, l’apport de nicotine se fait sans combustion de feuilles de tabac de papier à cigarette, évitant ainsi l’inhalation d’oxyde de carbone et de nombreux produits toxiques (goudrons procancérigènes, hydrocarbures polycycliques, inducteurs d’inflammation de l’appareil respiratoire, …) ; - que les données scientifiques publiées démontrent que la cigarette électronique constitue un élément important de la minimisation des risques...
2016
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation
Cigarettes électroniques
sevrage tabagique
France

---
N1-VALIDE
Avis sur la médecine anti-vieillissement
http://www.armb.be/index.php?eID=tx_nawsecuredl&u=0&g=0&hash=cd829141528966d9e2c96044d1619bbe082baae2&file=fileadmin/sites/armb/upload/armb_super_editor/armb_editor/pdf/Avis/2016/avis_medecine_anti-age_mai_2016.pdf
La médecine anti-vieillissement applique un ensemble de mesures visant à ralentir, arrêter ou inverser les phénomènes associés au vieillissement dans le but d’étendre la durée de vie et particulièrement la durée de vie productive et fonctionnellement indépendante. La première question que soulève la médecine anti-vieillissement est celle de la validité de ses objectifs.
2016
false
false
false
Académie Royale de Médecine de Belgique
Belgique
français
vieillissement
déhydroépiandrostérone
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis complémentaire concernant l’ostéopathie
http://www.armb.be/index.php?eID=tx_nawsecuredl&u=0&g=0&hash=6d1c97b1d3a9c0ec9ba2e38df6abe9da3f7a6d9e&file=fileadmin/sites/armb/upload/armb_super_editor/armb_editor/pdf/Avis/2016/Avis_osteopathie_mai_2016.pdf
l’Académie insiste une nouvelle fois sur certaines règles essentielles destinées à préserver la qualité des soins et la santé de la population
2016
false
false
false
Académie Royale de Médecine de Belgique
Belgique
français
recommandation
ostéopathie

---
N2-AUTOINDEXEE
Emballages des déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=572
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150605_emballadechetssoinsrisquinfect.pdf
Cet arrêté s’adresse aux professionnels qui mettent sur le marché des emballages pour DASRI. Il définit les normes auxquelles ces emballages (sacs plastiques et sacs en papier doublés intérieurement de matière plastique, caisses en carton avec sacs en plastique, fûts et jerricans en plastique, boîtes et minicollecteurs pour déchets perforants, emballages pour déchets liquides) sont conformes
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation
Risque
Emballage
Soins
déchets médicaux
détritus
Déchets
risque
Emballage de produit
soins
déchets

---
N1-VALIDE
L’anaphylaxie à l’école et dans d’autres milieu, 3e édition révisée
http://csaci.ca/wp-content/uploads/2016/09/Lanaphylaxie-lecole-et-dans-dautres-milieux_3rd-edition-revisee.pdf
Réalisé par la Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique, en collaboration avec les associations de patients vouées aux allergies et les professionnels de la santé qui leur sont rattachés, ce document s’adresse principalement aux personnes qui ne possèdent pas de formation médicale. Il offre l’énoncé à jour d’un consensus et s’accompagne d’annexes.
2016
false
false
false
SCAIC - Société Canadienne d'Allergie et d'Immunologie Clinique
Canada
français
établissements scolaires
enfant
anaphylaxie
recommandation
épinéphrine
agents de l'appareil respiratoire
anaphylaxie
hypersensibilité alimentaire
morsures et piqûres d'insectes
prévention primaire
algorithme
adolescent
anaphylaxie
traitement d'urgence

---
N1-VALIDE
Prévention et promotion en santé. Place des pharmaciens et des biologistes médicaux
http://www.acadpharm.org/dos_public/Rapport_PPS_VF.pdf
L’Académie nationale de Pharmacie renouvelle ses recommandations sur un certain nombre d’actions visant à améliorer la prévention et à développer la promotion de la santé en France...
2016
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation
pharmaciens
rôle professionnel
promotion de la santé
médecine préventive
services de laboratoire d'analyses médicales
France

---
N1-VALIDE
Avis 9204 - Qualité des soins de santé mentale
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9204-qualite-des-soins-de-sante-mental
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9204_avis_quality.pdf
Vers un cadre générique pour l'élaboration d'indicateurs de qualité des soins de santé mentale en Belgique - Le CSS a élaboré des recommandations concernant la qualité des soins pour les problèmes de santé mentale, qui touchent chaque année plus d’un tiers de la population européenne. Fondé sur une revue systématique de la littérature et sur l'avis des experts et des parties prenantes, ce rapport peut servir de base à la définition des indicateurs de qualité dans les structures et processus des soins de santé mentale en Belgique. Il répond ainsi à la demande du Plan d’action européen sur la santé mentale de l’OMS.
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
indicateurs qualité santé
recommandation
santé mentale
services de santé mentale
hôpitaux psychiatriques
service hospitalier de psychiatrie
patients en consultation externe
soins ambulatoires
troubles mentaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation du mélange de protoxyde d’azote (N2O) à maximum 50 % et d’oxygène pour une sédation minimale réalisée dans et dehors des institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9299-protoxyde-dazote
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique met à la disposition des autorités sanitaires belges des recommandations spécifiques quant à l’utilisation du mélange de protoxyde d’azote (N2O) à maximum 50 % et d’oxygène pour une sédation minimale réalisée dans et dehors des institutions de soins.
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation
utilisation hors indication
hypnotiques et sédatifs
oxygène
protoxyde d'azote
protoxyde d'azote
accomplissement
OXYGENE
protoxyde d'azote
sédation
oxygène
état de sédation
Sédatifs
soins
Recommandations
oxygène
directives de santé publique

---
N1-VALIDE
De l’usage des Rayons X en radiologie (diagnostique et interventionnelle), à l’exclusion de la radiothérapie. Rapport et recommandations
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100610
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/12/16.11.15-DUBOUSSET-rapport-v-16.12.8-AK.pdf
Dès leur découverte (W.C. Roentgen, 1895), les Rayons X font immédiatement progresser l’efficacité de la médecine. Aujourd’hui, l’imagerie médicale diagnostique connaît un développement majeur en devenant « interventionnelle », comme aide au geste chirurgical au bloc opératoire. Mais ces radiations « ionisantes », aussi les premières à traiter le cancer (A. Béclère vers 1900), comportent une dangerosité potentiellement dommageable, surtout chez les enfants et les adultes jeunes, les plus sensibles, comme les personnels médicaux et paramédicaux (accumulation des expositions). Le groupe de travail rappelle les conséquences des rayonnements ionisants.
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
radioprotection
Exposition aux radiations
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicales
http://icmje.org/recommendations/translations/french2016.pdf
L’International Commitee of Medical Journal Editors (ICMJE) a préparé ces recommandations pour faire le point sur les meilleures pratiques et normes éthiques en matière de conduite et de présentation d’une recherche et d’autres types d’informations publiées dans les revues médicales. L’objectif est d’aider les auteurs, les rédacteurs et les autres intervenants dans l’évaluation par des pairs et la publication biomédicale à produire et à diffuser des articles précis, clairs, reproductibles et impartiaux. Ces recommandations fourniront peut-être également un aperçu utile du processus d’édition et de publication médicale aux médias, aux patients et à leurs familles, et aux lecteurs en général.
2016
false
false
false
ICMJE - International Committee of Medical Journal Editors
France
français
recommandation
publications

---
N2-AUTOINDEXEE
Réflexions sur l'évaluation éthique du test prénatal non invasif (NIPT) - Commission nationale d’éthique pour la médecine humaine
http://www.nek-cne.ch/fileadmin/nek-cne-dateien/Themen/Stellungnahmen/fr/Final_NEK_Stellungnahme_NIPT_A4_FR_web.pdf
La présente prise de position commence par présenter les principaux aspects médicaux et juridiques du NIPT, avant de discuter sur cette base certains de ses aspects éthiques. Elle se termine par une brève conclusion et une série de recommandations.
2016
false
false
false
Autorités fédérales de la Confédération suisse
Suisse
français
recommandation
non invasif
pensée (activité mentale)
évaluation éthique
réflexe
médecine
homo sapiens
réflexe
humains

---
N1-VALIDE
Devant la désaffection des Français pour les vaccins, comment redresser la barre ?
In mt pédiatrie 2016 ; 19(4) : 272-4
http://www.jle.com/fr/revues/mtp/e-docs/devant_la_desaffection_des_francais_pour_les_vaccins_comment_redresser_la_barre__308967/article.phtml
Il existe en France une défiance croissante à l’égard de la vaccination, qui se traduit par une baisse progressive de la couverture vaccinale, susceptible de conséquences infectieuses graves. À la demande de la ministre de la Santé, un comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination a été mis en place pour analyser les facteurs responsables de cette désaffection...
10.1684/mtp.2017.0623
2016
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
Refus des vaccinations
France
Mouvement anti-vaccination
recommandation
nourrisson
enfant
vaccination
maladies transmissibles
calendrier vaccinal

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur : « L’accueil et l’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie neuro-dégénérative en Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) »
http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?article1187&var_mode=calcul
Ces présentes recommandations sont élaborées dans le cadre de la mesure 26 de l’axe 1 : « Soigner et accompagner tout au long de la vie et sur l’ensemble du territoire » du Plan Maladies Neuro-dégénératives (PMND) 2014-2019 qui prévoit la poursuite du déploiement de l’accueil en Pôle d’Activité et de Soins Adaptés (PASA)
2016
false
false
false
ANESM - Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médicosociaux
France
français
recommandation
professionnel
neurologie
Maladie
atteint
personnes
soins
adaptation
Adaptation
Recommandations
maladie
Counseling directif
Pratique professionnelle
dégénérescence
Meilleures pratiques
Maladies

---
N1-VALIDE
Contraception d'urgence (La)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/contraception-urgence
définition, utilisation de la contraception orale d'urgence, administration et prescription, effets à court et à moyen terme, contraception d'urgence non hormonale, points de pratique clinique, discussion avec l'adolescente, références
2016
false
false
N
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
contraceptifs post-coïtaux
adolescent
contraceptifs post-coïtaux
contraceptifs post-coïtaux
dispositifs intra-utérins
anamnèse
contraception post-coïtale
recommandation
article de périodique

---
N1-VALIDE
Imprimerie offset - Prévention des cancers professionnels
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip31-imprimerie-offset-prevention-cancer-professionnel.pdf
Le procédé offset est un procédé qui permet de produire des volumes importants d'imprimés pour des publications diverses (presse quotidienne et périodique, publicité, livres, catalogues, brochures...), des emballages (cartons, étiquettes...). L'impression est également possible sur divers supports (papier et carton, polymère, métal). C'est...
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
conducteur de presse offset
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
impression (typographie)

---
N1-VALIDE
L'Initiative Amis des bébés : protéger promouvoir et soutenir l'allaitement
http://www.cps.ca/fr/documents/position/initiative-amis-des-bebes-allaitement
Indication du niveau de preuve, L'allaitement, qui confère des bienfaits inestimables et bien établis, est réputé comme une mesure de santé préventive efficace, à la fois pour les mères et pour les bébés. Sauf dans de rares situations médicales particulières, il faudrait encourager l'allaitement de façon universelle auprès de toutes les mères et leur nourrisson. Pour améliorer le taux d'initiation et de durée de l'allaitement dans le monde, l'OMS et l'UNICEF ont lancé l'Initiative Amis des bébés en 1991, dont l'objectif consiste à protéger, à promouvoir et à soutenir l'allaitement par le respect des « Dix conditions pour le succès de l'allaitement » de l'OMS. Depuis, plus de 20 000 hôpitaux de 156 pays ont obtenu le statut d'Amis des bébés, ce qui a suscité une augmentation de l'initiation et de la durée de l'allaitement. Pourtant, seulement 500 hôpitaux sont désignés Amis des bébés dans les pays industrialisés, y compris 37 centres de santé ou régies de la santé du Canada. Les dispensateurs de soins ont un rôle unique et influent à jouer dans la promotion et le soutien de l'allaitement. Il est essentiel de compter sur le leadership des gouvernements provinciaux et territoriaux pour assurer la mise en place de l'Initiative Amis des bébés dans tous les établissements de santé qui offrent des services aux familles ayant de jeunes enfants.
2015
false
false
true
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
promotion de la santé
recommandation
allaitement maternel

---
N1-VALIDE
La médecine parallèle dans le traitement des enfants atteints de trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/alternative_treatments_adhd
prise en charge diététique, entraînement visuel et traitement oculovestibulaire, homéopathie, stimulation auditive, rétroaction biologique, hypnothérapie, rôle du médecin, phases de développement de l'alphabétisation précoce, effets secondaires et interactions des médicaments, sites web sélectionnés pour obtenir plus de renseignements
2015
false
true
false
false
Soins de nos enfants
Canada
français
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
thérapies complémentaires
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
stimulation lumineuse
homéopathie
stimulation acoustique
hypnose
rôle médical
Rétroaction biologique (psychologie)
recommandation
article de périodique

---
N1-VALIDE
Le médecin, la télémédecine et les technologies de l'information et de la communication
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2015-02-01-fr-medecin-telemedecine-et-tic.pdf
L'exercice de la médecine à distance, la téléconsultation auprès d'un patient, l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC), la tenue des dossiers.
2015
true
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
télémédecine
recommandation

---
N1-VALIDE
Rôle de l'IDE dans le dispositif d'annonce
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-1501-IDEDA.pdf
Le rôle de l'infirmière dans le dispositif d'annonce fait référence aux mesures 32, 40 et 42 du Plan Cancer Il s'agit du temps d'accompagnement soignant du dispositif d'annonce. C'est une prise en charge personnalisée du patient qui se compose de quatre axes principaux : l'écoute, l'information, le soutien et l'orientation.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
rôle de l'infirmier
tumeurs
révélation de la vérité
recommandation
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Gestion des déchets produits par les autotests et les dispositifs médicaux contenant un perforant protégé et éventuellement un dispositif électronique et des piles
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=536
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20151117_gestiondechetsautotestsetprodmed.pdf
La promotion de l’utilisation des dispositifs médicaux sécurisés conduisent les fabricants à mettre sur le marché des dispositifs médicaux de dépistage, de surveillance ou de traitement accessibles directement au grand public, en dehors d’une structure de soins : autotests de détection du VIH, tests de détection précoce des infections à Borrelia en cas de piqûre de tiques, vérification de la protection contre le tétanos, détection d’anticorps dirigés contre Helicobacter pylori, etc.Dans ce contexte, la Direction générale de la santé a interrogé le HCSP sur la problématique de l’élimination des déchets produits par les autotests et les dispositifs médicaux contenant un perforant sécurisé et éventuellement un dispositif électronique et des piles. Le HCSP a réalisé un état des lieux portant sur le positionnement de ce type de matériel, actuel et à court – moyen terme, après consultation d’industriels (fabricants ou distributeurs), de représentants des pharmaciens ainsi que des responsables de l’éco-organisme DASTRI.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation
élimination des déchets médicaux
équipement et fournitures hospitaliers
autosoins
électronique médicale
pile

---
N1-VALIDE
Directives actualisées de la Commission de la Circulation Routière de la Ligue Suisse contre l’Epilepsie - Epilepsie et permis de conduire
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2015.02170/
Les expériences tirées de l’application pratique, de nouvelles directives au niveau européen et une récente redéfinition du diagnostic de l’épilepsie justifiaient toutefois une actualisation des directives de 2006 avec quelques précisions et compléments.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
épilepsie
examen du permis de conduire automobile
recommandation
Suisse

---
N1-VALIDE
Questionnement éthique et observations concernant la contre-indication permanente du don de sang pour tout homme déclarant avoir eu une ou des relation(s) sexuelle(s) avec un ou plusieurs homme(s)
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/questionnement-ethique-et-observations-concernant-la-contre-indication-permanente-du
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis_ndeg123.pdf
Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé a saisi le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) en lui demandant « un avis sur la pertinence, d’un point de vue éthique, de faire évoluer la pratique de contre-indication permanente du don du sang pour les hommes ayant déclaré avoir eu des relations sexuelles avec d’autres hommes. »
2015
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
homosexualité masculine
donneurs de sang
recommandation
infections à VIH
transfusion sanguine
incidence
prévalence
évaluation des risques
contre-indication
comportement sexuel
LGBT

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur la pénalisation de la transmission sexuelle du VIH en France
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2015-02-19_avi_fr_politique_publique.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-la-penalisation-de-la-transmission-sexuelle-du-vih-en-france/
Considérant les fondements légaux et l’état de la jurisprudence, le présent Avis entend contribuer à la réflexion sur les faits de pénalisation de la transmission et de l’exposition au risque de transmission du VIH, au-delà du cadre binaire qui oppose partisans et adversaires du recours à la justice pénale. Ses préconisations, adressées aux pouvoirs publics, aux acteurs de la lutte contre le VIH ainsi qu’à l’ensemble de la population sexuellement active, visent à réduire le risque pénal encouru par les PVVIH, à améliorer le traitement pénal de l’infraction si une procédure judiciaire est engagée et, enfin, à limiter d’éventuels effets négatifs sur la politique de prévention.
2015
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
recommandation
France
droit pénal
transmission de maladie infectieuse
comportement sexuel à risque

---
N1-VALIDE
Les autopsies médico-scientifiques sont indispensables au progrès médical
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100412
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/04/Rapport-Autopsies-ANM-2015-3.pdf
L’autopsie médico-scientifique (distincte de l’autopsie médico-légale et du don d’organe ou de tissu à la science ou à visée thérapeutique) est en voie de disparition en France chez l’adulte et l’enfant. L’utilité de cet acte, comme celle de la foetopathologie bien plus largement pratiquée, est pourtant incontestable pour la santé publique et l’épidémiologie: il révèle un nombre non négligeable d’erreurs diagnostiques, parfois majeures et multiples ayant échappé aux techniques d’investigation les plus modernes; il est nécessaire au diagnostic de certaines maladies et à certaines recherches...
2015
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
autopsie
autopsie
autopsie
autopsie
France
rapport
carte géographique
recommandation

---
N1-VALIDE
La parole de l'autre : de la neutralité de l'interprétation
Avis n 27
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg27
Dans le dessein de finir un article sur le couple et le cancer pour un hebdomadaire généraliste, une journaliste, renseignée par la Ligue contre le cancer, joint un psychologue connu pour s’occuper de personnes ayant été touchées par le cancer. Elle souhaite que le professionnel commente des récits qu’elle a recueillis auprès de femmes touchées par la maladie et qui portent sur le soutien, l’empathie ou, à l’inverse, sur l’indifférence, voire la mise à distance par le conjoint.
2015
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
récits personnels comme sujet
journaliste
mass-médias
tumeurs
psychologie
recommandation

---
N1-VALIDE
Les « nosodes » ne remplacent pas les vaccins
http://www.cps.ca/fr/documents/position/les-nosodes-ne-remplacent-pas-les-vaccins
Un mouvement croissant d’opposition à la vaccination au Canada et ailleurs parle de plus en plus d’un traitement homéopathique non démontré, les « nosodes », pour remplacer les vaccins systématiques. Le présent document de principes contient la définition de ce que sont les nosodes et décrit les limites de leur utilisation chez les enfants. Les publications scientifiques offrent peu de données probantes sur l’efficacité ou l’innocuité des nosodes, qui n’ont pas fait l’objet d’études approfondies sur leur capacité à prévenir les maladies infectieuses chez les humains. La Société canadienne de pédiatrie recommande donc de modifier l’étiquetage de ces produits pour en refléter les limites.
2015
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
vaccination
vaccins
enfant
recommandation
matière médicale
homéopathie
étiquetage de médicament

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir en cas de décès d’un patient en France
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=502
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150423_ebolaconduitenirdecespatientFr.pdf
Le virus Ebola peut être transmis post-mortem, le corps d’un malade décédé infecté par ce virus constitue donc un risque de transmission important s’il est manipulé sans protection. Une fiche de recommandations ayant pour objectif de fournir des éléments techniques pour la manipulation et le transport sécurisés des corps de personnes infectées par le virus Ebola a été élaborée par la Direction générale de la santé. Ces recommandations sont destinées aux établissements de santé, aux sociétés de pompes funèbres et à tout autre acteur pouvant intervenir lors de ces opérations. Le HCSP propose quelques ajustements et valide cette fiche de recommandations qui aborde également des aspects éthiques. Il précise que ces recommandations ne s’appliquent que si le patient atteint de maladie à virus Ebola est décédé dans un établissement de santé de référence habilité (ESRH)
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
mort
recommandation
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Le transport interhospitalier des nouveau-nés gravement malades
http://www.cps.ca/fr/documents/position/le-transport-interhospitalier-des-nouveau-nes-gravement-malades
Le présent document de principes traite des enjeux liés au transport des nouveau-nés gravement malades, y compris le personnel, les compétences et les habiletés de l’équipe, l’équipement, les systèmes et les processus. Sont présentées six recommandations pour améliorer le transport interhospitalier des nouveau-nés gravement malades, qui font ressortir l’importance des soins régionaux pour les nouveau-nés.
2015
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
nouveau-né
Maladie catastrophique
transfert de patient
recommandation
équipe soignante
transfert de patient
article de périodique

---
N1-VALIDE
Secret médical et obligation d’annoncer: aspects médico-éthiques - Prise de position de la Commission centrale d’éthique de l’ASSM et de la Fédération des médecins suisses (FMH)
https://bullmed.ch/fr/archives/article/?tx_ezmjournal_articledetail%5Bidentifier%5D=bms.2015.03776&tx_ezmjournal_articledetail%5Blist%5D=8
Le secret médical est sous pression croissante. Ainsi, des dispositions légales obligeant les médecins à transmettre des informations concernant des patients « dangereux » sont actuellement proposées. L'ASSM et la FMH suivent cette évolution avec inquiétude; elles publient une prise de position sur les aspects médico-éthiques de telles réglementations, qu'elles considèrent comme n'étant ni pertinentes, ni nécessaires. Les réglementations actuelles tiennent d'ores et déjà suffisamment compte des situations exceptionnelles, dans lesquelles les médecins accèdent à des informations importantes concernant la dangerosité d'un patient. Une obligation d'aviser peut, au contraire, avoir un effet contre-productif.
2015
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
recommandation
confidentialité
obligations morales

---
N1-VALIDE
Avis sur le consentement des personnes vulnérables
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=6AC686548837A287B9FBA39284C502DC.tpdila19v_3?cidTexte=JORFTEXT000030862460&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000030861633
Par lettre du 5 janvier 2015, la secrétaire d'Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie sollicitait « un avis de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) sur les possibles évolutions législatives, réglementaires et de pratiques professionnelles permettant de mieux respecter les droits des personnes et d'assurer la meilleure expression possible de leur volonté lorsque leurs facultés deviennent altérées ». Cette demande de la secrétaire d'Etat revient à s'interroger sur les façons dont on peut assurer le respect effectif des droits des « personnes vulnérables » - en particulier les personnes âgées en perte d'autonomie - en conciliant le respect de l'autonomie et l'impératif de protection
2015
false
false
false
Legifrance
France
recommandation
populations vulnérables
populations vulnérables
consentement libre et éclairé
consentement libre et éclairé

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la prise en charge des personnes détenues au sein des établissements de santé
http://www.cglpl.fr/2015/avis-relatif-a-la-prise-en-charge-des-personnes-detenues-au-sein-des-etablissements-de-sante/
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030891422&dateTexte=&categorieLien=id
http://www.cglpl.fr/wp-content/uploads/2015/07/joe_20150716_0162_0148.pdf
Les patients détenus disposent des mêmes droits d’accès aux soins que tous les autres sous réserve des restrictions liées à la privation de liberté d’aller et venir dont ils font l’objet. Cette question est d’autant plus importante en milieu carcéral qu’elle se pose d’une manière spécifique, entre une légitime préoccupation de sécurité et l’indispensable respect des droits fondamentaux, dont fait partie intégrante celui du droit à l’accès aux soins. Malgré les nombreuses recommandations émises par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté sur la question des soins dispensés aux personnes détenues au sein des établissements de santé de proximité, des difficultés persistent quant aux droits fondamentaux des personnes détenues.
2015
false
false
false
CGLPL - Contrôleur général des lieux de privation de liberté
Legifrance
France
recommandation
prisonniers
droits de l'homme
droits des patients
hospitalisation
chambre de patient
transfert de patient

---
N1-VALIDE
Demande d'information d'un proche : internet est-il une réponse adéquate ? Avis n 28
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg28-0
2015
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
recommandation
Internet
information en santé des consommateurs
information en santé des consommateurs
tumeurs osseuses

---
N3-AUTOINDEXEE
Circulaire du 18 août 2015 relative aux modalités du suivi médical post professionnel des agents de l’Etat exposés à une substance cancérogène, mutagène ou to xique pour la reproduction
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2015/08/cir_39953.pdf
Objet : Modalités du suivi médical post professionnel des agents de l’Etat exposés à une substance cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction
2015
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation
mutagènes
reproduction
cancérogènes
relatif
exposition à
professionnel
état post-
circonférentiel
continuité des soins
médical

---
N1-VALIDE
Diversification alimentaire : évolution des concepts et recommandations
http://www.sfpediatrie.com/recommandation/diversification-alimentaire-évolution-des-concepts-et-recommandations-comité-de
http://www.sfpediatrie.com/sites/default/files/recommandations/cnsfp-editorial-diversification-alimentaire-archpediatr-2015-2.pdf
La diversification alimentaire est une phase d’adaptation physiologique, sensorielle et psychoaffective à une alimentation autonome et omnivore. Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il s’agit de l’introduction de tout aliment autre que le lait maternel, à l’exception des suppléments en vitamines et minéraux, de l’eau de boisson et des solutions de réhydratation orale. Dans les pays industrialisés, la diversification est définie par l’introduction d’aliments solides chez un enfant allaité ou recevant une préparation pour nourrissons. C’est la définition qui a été retenue pour cet éditorial
2015
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
aliment du nourrisson au cours de la première année
glutens
recommandation

---
N1-VALIDE
Recommandations sur les bonnes pratiques en matière de radioprotection des travailleurs dans la perspective de l’abaissement de la limite réglementaire de dose équivalente pour le cristallin
http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/radioprotection-homme/Pages/Rapport-IRSN-PRP-HOM-2013-001_Cristallin-Travailleurs.aspx?utm_campaign=NL1014&utm_content=NL1014&utm_medium=NL1014&utm_source=NL1014&utm_term=NL1014#.Vh-DYSuWeMI
http://logi103.xiti.com/go.click?xts=410711&s2=3&p=Rapport_Cristallin&clic=T&type=click&url=http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/Documents/radioprotection/IRSN_PRP-HOM-2013-0010_Recommandations-Cristallin.pdf
En avril 2011, la Commission internationale de protection radiologique a publié une déclaration en faveur d’une réduction de la limite de dose équivalente au cristallin pour les travailleurs dans les situations d’expositions planifiées. Elle recommande une limite de dose de 20 mSv par an, en moyenne sur des périodes de 5 ans, sans dépasser 50 mSv au cours d’une même année. Dans ce contexte, et dans la perspective des travaux de transposition d’une directive européenne prenant en compte cette nouvelle limite, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a demandé l’avis de l’IRSN sur les bonnes pratiques attendues en matière de radioprotection des travailleurs, en particulier dans le cadre de la radiologie interventionnelle et des blocs opératoires où sont réalisés des actes interventionnels.
2015
false
false
false
IRSN - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire
France
français
recommandation
radioprotection
cristallin
valeurs limites d'exposition
radiologie interventionnelle
algorithme

---
N2-AUTOINDEXEE
Listes consultatives d’éléments nutritifs utilisables dans les aliments diététiques ou de régime pour nourrissons et enfants en bas âge
http://www.codexalimentarius.org/download/standards/300/CXG_010f_2015.pdf
2015
false
false
false
Codex Alimentarius
Italie
français
recommandation
aliment
Éléments
régime
nutrition
consultation
inférieur
consultants
aliments
âge
bas
élément chimique
alimentation
enfant
sulfure de baryum
nourrisson
Consultation
diétothérapie
Enfant
Diététique
consultation médicale

---
N1-VALIDE
Matériel d'injection : réduire les risques chez les injecteurs de médicaments opioïdes
https://www.inspq.qc.ca/publications/2045
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2045_materiel_injection_reduire_risques.pdf
Le but de cet avis est de recommander le matériel d'injection le plus indiqué à distribuer afin de réduire les risques infectieux chez les personnes utilisatrices de drogues par injection tout en tenant compte des risques toxicologiques. Pour ce faire, une revue de la littérature, des analyses en laboratoire ainsi que la participation d'experts de divers domaines au sein d'un comité-conseil ont été privilégiées.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
Toxicomane consommateur de drogues injectables
analgésiques morphiniques
injections
lutte contre l'infection
seringues
risque
analgésiques morphiniques
aiguilles
filtration
recommandation
chauffage

---
N1-VALIDE
Instruction SG 5825 du 12 novembre 2015 interministérielle relative à la prise en charge des victimes d'actes de terrorisme
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2015/11/cir_40245.pdf
2015
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation
terrorisme
gestion des soins aux patients
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe

---
N1-VALIDE
Avis relatif à relatif à la mise en œuvre de l’éducation thérapeutique du patient depuis la loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=528
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20151012_educprogeductherap20102014.pdf
Au terme d’un processus d’évaluation participatif, cet avis conforte l’éducation thérapeutique comme composante du parcours de soins des personnes atteintes de maladies chroniques. L’avis prend en compte la question des inégalités sociales et territoriales de santé. Il incite à un enrichissement des connaissances dans ce domaine. Il suggère des évolutions ou des précisions réglementaires dans le domaine de la formation des intervenants. Il requiert une plus grande visibilité et accessibilité de l’offre disponible Il invite à explorer, tester et évaluer de nouveaux « modèles » de mise en œuvre de l’éducation thérapeutique du patient.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
éducation du patient comme sujet
évaluation de programme
recommandation
facteurs socioéconomiques
disparités d'accès aux soins

---
N1-VALIDE
Mesures de contrainte en médecine
http://www.samw.ch/dam/jcr:a95ff3a8-8fa6-4436-9163-f80071305462/directives_assm_mesures_de_contrainte.pdf
Les présentes directives s’adressent aux médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé qui appliquent respectivement ordonnent des mesures de contrainte. Elles concernent toutes les «mesures de contrainte» appliquées à un patient dans le cadre de la prévention, du diagnostic, de la thérapie ou de la réhabilitation. Les mesures de contrainte, dont l’objectif n’est pas médical (c’est-à-dire préventif, diagnostique, thérapeutique ou réhabilitatif) n’entrent pas dans leur champ d’application. Les professionnels socio-édagogiques et pédagogiques impliqués dans la prise en charge de patients observent des directives spécifiques.
2015
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
recommandation
femmes enceintes
enfant
adolescent
bioéthique

---
N1-VALIDE
Devoir de soins et disponibilité des moyens : problème de la transfusion sanguine
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg30
« Peut-on invoquer le principe de justice pour mener une réflexion sur l’arrêt des transfusions sanguines, ressources épuisables venant de dons, lorsqu’elles n’apportent qu’un bénéfice à très court terme à ce patient ? Peut-on invoquer la disproportion ? Quelle place dans notre réflexion sur la question du don et de la ressource épuisable ? Quels auraient pu être les mots pour ce patient ? »
2015
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
recommandation
transfusion sanguine

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention des risques chimiques causés par les fluides de coupe dans les activités d'usinage de métaux
exposition professionnelle
https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/31228/document/r451.pdf
2015
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
recommandation
risque
exposition professionnelle
professions
métaux

---
N1-VALIDE
Donneurs potentiels d'organes dans les hôpitaux du Québec
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2015-03-01-fr-donneurs-potentiels-organes-hopitaux-du-quebec.pdf
2015
false
false
N
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
donneurs de tissus
Québec
donneurs de tissus
hôpitaux
collecte de données
cause de décès
consentement libre et éclairé
acquisition d'organes et de tissus
rapport
graphique
tableau
formulaire
recommandation
étude comparative

---
N3-AUTOINDEXEE
Interventions, en atelier, sur les roues et pneumatiques des véhicules et engins
exposition professionnelle
https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/31357/document/r479.pdf
2015
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
recommandation
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Circoncision néonatale revisitée (La)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/circoncision
Au Canada, la circoncision néonatale est moins fréquente depuis quelques décennies. Ce changement est considérablement influencé par les recommandations antérieures de la Société canadienne de pédiatrie et de l’American Academy of Pediatrics, qui ont toutes deux conclu que l’intervention n’était pas indiquée sur le plan médical. Selon des données probantes à jour, la circoncision préviendrait les infections urinaires et certaines infections transmises sexuellement, y compris le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), ce qui a incité la Société canadienne de pédiatrie à analyser les publications scientifiques récentes sur le sujet. Bien qu’elle puisse constituer un avantage pour certains garçons de populations à haut risque et dans des situations où l’intervention pourrait atténuer ou traiter des maladies, la Société canadienne de pédiatrie ne recommande pas la circoncision systématique des nouveau-nés.
2015
false
false
N
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
douleur cancéreuse
circoncision masculine
nouveau-né
infections urinaires
tumeurs du pénis
circoncision masculine
enfant
douleur
douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
recommandation
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recours aux techniques biomédicales en vue de « neuro-amélioration » chez la personne non malade: enjeux éthiques
Avis n 122
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/recours-aux-techniques-biomedicales-en-vue-de-neuro-amelioration-chez-la-personne-non#.UvyDtvua834
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/ccne.avis_ndeg122.pdf
Y a-t-il une ligne de démarcation entre le normal et le pathologique dans le domaine psycho-cognitif ? Quelles sont les techniques biomédicales utilisées? Les fonctions cérébrales sont-elles améliorées ou dégradées, à court terme et à long terme ? Pourquoi vouloir améliorer son cerveau –ou celui des autres- et qui peut décider du besoin d'amélioration ? Peut-on parler de « médecine d'amélioration » et qui la financera ? Qu'en est-il de la recherche dans ce domaine ? Y a-t-il des limites à la neuro-amélioration ?
2014
false
N
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
recommandation
avancée biomédicale
neurosciences
cerveau
cognition

---
N1-SUPERVISEE
Catheter central simple ou tunnelisé
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403CATHETER.pdf
Soins infirmiers permettant d’assurer la manipulation d’un cathéter central simple ou tunnélisé dans des conditions d’hygiène, d’asepsie et de sécurité optimale pour le patient.
2014
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
soins infirmiers
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis n 59 du 27 janvier 2014 relatif aux aspects éthiques de l'application de la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-59-application-de-la-loi-relative-leuthanasie-clause-de-conscience-pour-institutions
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19092914/Avis%20n%C2%B0%2059%20du%2027%20janvier%202014%20relatif%20aux%20aspects%20%C3%A9thiques%20de%20l%E2%80%99application%20de%20la%20loi%20du%2028%20mai%202002%20relative%20%C3%A0%20l%E2%80%99euthanasie.pdf
Après avoir présenté le cadre juridique constitué par la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, on exposera les considérations tant éthiques que juridiques relatives, d'une part, aux politiques institutionnelles parfois développées à propos de l'accès à l'euthanasie et, d'autre part, à l'éventualité de la création de structures spécialisées à même de prendre en charge les patients en fin de vie, pour terminer par des recommandations relatives à ces deux questions objet du présent avis .
2014
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
euthanasie
euthanasie
Belgique
recommandation
Relations médecin-patient
établissements de soins palliatifs

---
N1-VALIDE
Avis n 60 du 27 janvier 2014 relatif aux aspects éthiques de la transplantation hépatique chez des malades souffrant d'hépatite alcoolique aiguë (HAA) et qui ne répondent pas aux traitements médicaux classiques
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-60-transplantation-hepatique-chez-des-malades-souffrant-dhepatite-alcoolique-aigue-haa
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19092916/Avis%20n%C2%B0%2060%20du%2027%20janvier%202014%20relatif%20aux%20aspects%20%C3%A9thiques%20de%20la%20transplantation%20h%C3%A9patique%20chez%20des%20malades%20souffrant%20d%E2%80%99h%C3%A9patite%20alcoolique%20aigu%C3%AB%20%28HAA.pdf
La demande d'avis actuelle s'inscrit dans le contexte de recherches cliniques récentes concernant le traitement de certaines formes graves d'hépatite alcoolique : les hépatites alcooliques aiguës (HAA)4. Des avancées scientifiques sur le plan diagnostique et thérapeutique ont en effet permis de cibler un nouveau groupe de patients susceptibles de pouvoir bénéficier avec succès d'une transplantation hépatique. On peut raisonnablement penser que l'inclusion de ce groupe de patients parmi les bénéficiaires potentiels de la TH est médicalement justifiée, dès lors que la transplantation est de nature à améliorer leur taux de survie.
2014
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
transplantation hépatique
hépatite alcoolique
Maladie aigüe
recommandation
hépatite alcoolique aiguë
hépatite alcoolique

---
N1-VALIDE
Bedsharing et mort subite du nourrisson : recommandations actuelles
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/09-11_0.pdf
Les recommandations actuelles de la Société suisse de pédiatrie (SSP) pour la prévention de la mort subite du nourrisson (MSN) engagent les parents à renoncer au partage du lit avec le jeune nourrisson (bedsharing), mais leur formulation trop catégorique n'est pas suivie par tous les parents et n'est pas non plus soutenue par de nombreux professionnels de la santé. Il existe un clivage entre les recommandations de la SSP et leur mise en pratique. Un groupe de travail composé de membres de la SSP et de la Société suisse de néonatologie a élaboré, en collaboration avec la Fondation suisse pour la Promotion de l'Allaitement maternel, des recommandations basées sur la littérature scientifique actuelle.
2014
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
mort subite du nourrisson
recommandation
article de périodique
parents
mort subite du nourrisson
lits
sommeil
information aux parents

---
N1-VALIDE
Avis relatif à l'évaluation de la minorité d'un jeune étranger isolé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=412
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20140123_evalminoritejeuneetrangerisole.pdf
Le HCSP émet des recommandations pour la détermination de l'âge d'un jeune étranger isolé sur le territoire national. La minorité du jeune (moins de 18 ans) constitue un critère déterminant pour qualifier ses droits.
2014
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
mineurs
recommandation
détermination de l'âge osseux
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
Circulaire relative au renforcement de la lutte contre la maltraitance et au développement de la bientraitance des personnes âgées et des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux relevant de la compétence des ARS.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/03/cir_38073.pdf
Orientations prioritaires de la politique nationale en matière de prévention et de lutte contre la maltraitance des personnes âgées et des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux. La présente instruction annule et remplace la circulaire DGCS/2A/2010/254 du 23 juillet 2010. Elle rappelle et actualise ce qui est attendu des ARS, et précise le renforcement des dispositions déjà existantes.
2014
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
Maltraitance des personnes âgées
personnes handicapées
violence domestique
établissements de santé
recommandation
programmes gouvernementaux
attitude du personnel soignant

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant le médicament et les personnes très âgées
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations____MEdicament_et_personnes_trEs_AgEes_VF.pdf
Considérant - l'augmentation du nombre des personnes très âgées, lesquelles souffrent souvent de pathologies multiples, leur besoin croissant en médicaments et leur plus grande sensibilité aux risques iatrogéniques ; - la nécessité de prendre en compte de façon spécifique la relation de la personne âgée avec le médicament ; - l'insuffisance des données en gériatrie dans la mesure où il n'y a que peu de médicaments spécifiquement étudiés et adaptés aux sujets âgés, pour lesquels les modèles animaux sont pratiquement inexistants et les essais cliniques sont rares ; - l'insuffisance de la formation des professionnels de santé dans le domaine particulier de la gériatrie ; - les objectifs de la Commission Européenne, de l'EMA et des autorités de santé nationales, d'améliorer le rapport bénéfices-risques des nouveaux médicaments destinés ou utilisés chez les sujets âgés...
2014
false
N
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
traitement médicamenteux
recommandation

---
N1-VALIDE
AVIS de l'Anses relatif aux substances actives biocides pouvant être utilisées dans le cadre de la prévention d'une épidémie de chikungunya en Guyane
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/BIOC2014sa0060.pdf
2014
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
Guyane française
virus du chikungunya
Fièvre chikungunya
recommandation
fénitrothion
insecticides
malathion
nitriles
pyréthrines
décaméthrine
Butoxyde de pipéronyle
pesticides synergistes

---
N1-VALIDE
Intérêt du cannabis et des cannabinoïdes dorigine végétale ou synthétique en oncologie
http://www.conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/cannabis.html
L'intérêt thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes en oncologie est très modeste. L'utilisation du cannabis est éthiquement discutable et scientifiquement infondée. En ce qui concerne les cannabinoïdes naturels et synthétiques, les données scientifiques sont insuffisantes pour en recommander l'utilisation habituelle, d'autant plus qu'il existe des médicaments mieux évalués et plus efficaces pour traiter les nausées et les vomissements consécutifs à la chimiothérapie ainsi que la perte de poids et les douleurs dues au cancer. Recommandation de classe III
2014
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
marijuana médicale
cannabinoïdes
tumeurs
recommandation

---
N1-VALIDE
Guide d'accompagnement des majeurs protégés atteints de troubles psychiques
http://pays-de-la-loire.drdjscs.gouv.fr/spip.php?article601
Issu des travaux menés par cette sous-commission, ce guide de bonnes pratiques s'inscrit dans l'action coordonnée que mènent la DRJSCS, l'ARS, les juges et les mandataires judiciaires pour améliorer l'accompagnement des majeurs protégés. Il est le fruit d'un besoin exprimé par ces professionnels dans le cadre d'un questionnaire qui était destiné à sonder leurs attentes et à repérer leurs difficultés. Ce document est destiné à renforcer et à faciliter la collaboration entre les mandataires judiciaires et les services psychiatriques.
2014
false
false
false
DRJSCS des Pays de la Loire - Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
France
français
guide
recommandation
enfants majeurs
troubles mentaux
protection de l'enfance
droits des patients
adolescent hospitalisé

---
N1-VALIDE
Prise de position sur la Cigarette électronique - Société Suisse de Pneumologie (SSP) - Société Suisse de Pneumologie pédiatrique (SSPP)
https://bullmed.ch/fr/archives/article/?tx_ezmjournal_articledetail%5Bidentifier%5D=bms.2014.02559&tx_ezmjournal_articledetail%5Blist%5D=8
Vu que la cigarette électronique (e-cigarette) peut servir de système d'administration de nicotine à ses utilisateurs et utilisatrices, tout en reproduisant les caractéristiques typiques d'une cigarette de tabac, la Société Suisse de Pneumologie (SSP) et la Société Suisse de Pneumologie pédiatrique (SSPP) appellent les autorités compétentes et l'OFSP, à faire valoir leur mandat légal et à soumettre ce produit à une réglementation efficace.
2014
false
false
false
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
recommandation
Cigarettes électroniques

---
N1-VALIDE
Brûlures - Aide-mémoire N 365
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs365/fr/index.html
Une brûlure est une lésion de la peau ou d'un autre tissu organique principalement causée par la chaleur ou les rayonnements, la radioactivité, l'électricité, la friction ou le contact avec des produits chimiques...
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
recommandation
information patient et grand public
brûlures
brûlures

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 58 du 27 janvier 2014 relatif à la problématique du financement de médicaments onéreux
éthique
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-58-financement-de-medicaments-onereux
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19097807/Avis%20n%C2%B0%2058%20du%2027%20janvier%202014%20relatif%20%C3%A0%20la%20probl%C3%A9matique%20du%20financement%20de%20m%C3%A9dicaments%20on%C3%A9reux.pdf
2014
false
true
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
recommandation
préparations pharmaceutiques
soutien financier
éthique

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur la protection sociale des étrangers vivant avec le VIH en France et l'intérêt de son évolution vers le droit commun
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-sur-la-protection-sociale-des-etrangers-vivant-avec-le-vih-en-france-et-linteret-de-son-evolution-vers-le-droit-commun/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2013-09-19_avi_fr_politique_publique.pdf
2014
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
recommandation
France
politique publique
justice sociale
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
intérêt commun
émigrants et immigrants
Protection sociale
vih

---
N3-AUTOINDEXEE
RECOMMANDATIONS « À propos des nouveaux temps scolaires »
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_nouveaux_temps_scolaires_Y._Touitou_2014.04.23_VF.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
recommandations comme sujet
temps

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - Régulation du flux des étudiants en pharmacie dans le contexte européen
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations___Regulation_du_flux_18.04.2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
recommandations comme sujet
étudiant pharmacie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - Formation des auxiliaires du pharmacien
http://www.acadpharm.org/dos_public/Reco_Form_auxiliaires_VF_17.04.2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
recommandations comme sujet
pharmaciens

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - PACES
http://www.acadpharm.org/dos_public/Reco_PACES_VF_18.04.2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
recommandations comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - Formation des pharmaciens en éthique
http://www.acadpharm.org/dos_public/Reco_Pharmacien_Ethique_VF_18.04.2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
éthique de la pharmacie
codes de déontologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - Education thérapeutique du patient
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_ETP__VF_2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
éducation du patient comme sujet
recommandations comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations - Education à la Santé à l'école
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_Education_A_la_SantE_A_l_Ecole_VF_2014.04.17.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
établissements scolaires
recommandations comme sujet
éducation pour la santé

---
N1-SUPERVISEE
Canicule : recommandations pour la population
http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/article/recommandations-en-cas-de-canicule
Messages clés - Comment protéger son habitation ? - comment se protéger ? - Quels sont les signaux d'alerte et que faire en cas d'apparition de ceux-ci ?
2014
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation
troubles dus à la chaleur
coup de chaleur
déshydratation
chaleur extrême

---
N3-AUTOINDEXEE
Situations sanitaires exceptionnelles
http://www.sante.gouv.fr/la-preparation-du-systeme-de-sante-aux-situations-sanitaires-exceptionnelles.html
2014
Ministère des solidarités et de la Santé
recommandation
état de santé

---
N1-VALIDE
Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/144000287.pdf
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2013-127R_Articulation_sante_au_W_sante_pub_2.pdf
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article372
Dans le prolongement d'un premier rapport publié en juin 2013 (« Interactions entre santé et travail »), l'IGAS poursuit sa réflexion sur la question de l'articulation entre santé au travail et santé publique, au travers de l'exemple des maladies cardiovasculaires (MCV). La mission s'est efforcée de répondre aux questions suivantes : comment mieux anticiper et analyser les risques liés au travail pour les prévenir, notamment ceux liés à de nouvelles formes d'organisation du travail ? Comment améliorer la dynamique d'articulation entre santé au travail, santé publique et santé environnementale ? Quelles pistes concrètes pourraient favoriser le maintien dans l'emploi des salariés malades ? L'entreprise peut-elle jouer un rôle comme lieu de promotion de la santé ? Pour répondre à ces questions, la mission analyse, dans une première partie, les facteurs de risque cardiovasculaires en insistant sur ceux en rapport avec des situations de travail, puis dans une deuxième partie présente les démarches de prévention et de promotion de la santé dont elle a pu prendre connaissance ainsi que le contexte général dans lequel elles interviennent. Sur la base de l'analyse des facteurs de risque cardiovasculaires et des actions mises en oeuvre, la troisième partie propose un certain nombre d'orientations pour repenser les jeux d'acteurs et mieux articuler santé publique et santé au travail.
2014
false
false
false
false
La Documentation Française
France
rapport
maladies cardiovasculaires
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
maladies cardiovasculaires
programmes gouvernementaux
santé au travail
promotion de la santé
reprise du travail
recommandation

---
N1-VALIDE
Distinction entre thérapie standard et thérapie expérimentale dans le cadre individuel
https://bullmed.ch/fr/archives/article/?tx_ezmjournal_articledetail%5Bidentifier%5D=bms.2014.02730&tx_ezmjournal_articledetail%5Blist%5D=8
http://www.samw.ch/dam/jcr:a95bf14a-851d-4ce1-ba33-9360403df1ad/directives_assm_distinction_therapie_standard.pdf
Les présentes directives définissent les termes de «traitement standard» et de «thérapie expérimentale dans le cadre individuel» et informent des droits et devoirs des médecins et des patientes lors de l’application de thérapies expérimentales dans le cadre individuel en dehors de projets de recherche
2014
false
true
false
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
recommandation
norme de soins
traitements en cours d'évaluation

---
N1-VALIDE
La Prévention en santé chez les adolescents
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100334
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/06/DreuxPr%C3%A9vention-rapport-17.6.14final1.pdf
Près de 90% des adolescents de 12 à 18 ans s’estiment en bonne santé, mais on observe chez certains d’entre eux des comportements à risque pouvant entraîner des troubles irréversibles pour leur devenir. Il s’agit en particulier de l’usage des drogues légales et illégales, de troubles psycho comportementaux pouvant conduire au suicide, d’une sexualité naissante mal contrôlée, d’habitudes alimentaires défavorables associées à la sédentarisation, d’une consommation excessive et peu contrôlée des technologies d’information et de communication (TICS) par ailleurs indispensables aujourd’hui....
2014
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
médecine préventive
adolescent
médecine de l'adolescent
rapport
psychiatrie de l'adolescent
psychologie de l'adolescent
recommandation
suicide
sexualité
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Protocole type d'examen autopsique foetal ou néonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1747470/fr/protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1748463/fr/protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1748464/fr/rapport-d-elaboration-protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
Les objectifs de ce protocole type sont : d'harmoniser les pratiques professionnelles en matière d’examen autopsique fœtal ou néonatal d'aider les professionnels de santé concernés à rechercher et définir aussi précisément que possible la cause de la mort du fœtus, de l’enfant déclaré sans vie, voire de l’enfant né vivant puis décédé, ou d’identifier et confirmer la pathologie ayant justifié la réalisation d’une interruption de grossesse pour motif médical (IMG).
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
009. Certificats médicaux. Décès et législation. Prélèvements d'organes et législation
français
autopsie
mort foetale
nouveau-né
foetus
autopsie
recommandation

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière d’alcool : comment s’y retrouver ?
http://www.grea.ch/publications/2-recommandations-en-matiere-dalcool-comment-sy-retrouver
http://www.grea.ch/sites/default/files/dep49_art2.pdf
Cet article propose une revue des recommandations données en matière de consommation d’alcool, qui ne sont pas uniformes au niveau international. De plus, chacun réagit différemment face à l’alcool. Faut-il pourtant renoncer à énoncer des recommandations ? Tour d’horizon et pistes possibles
2014
false
false
false
GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions
France
français
consommation d'alcool
article de périodique
recommandation

---
N1-VALIDE
AVIS de l’Anses relatif au rapport d’expertise collective de l’Inserm « Pesticides. Effets sur la santé »
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/PHYTO2013sa0116.pdf
L'Anses a été saisie le 13 juin 2013 par la Direction générale de l'alimentation (DGAl) d'une demande d’avis relatif à un rapport d’expertise collective de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur les effets des pesticides, biocides et produits phytopharmaceutiques, sur la santé.
2014
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
pesticides
recommandation
agrément de médicaments
étude comparative
chlorpyriphos
insecticides
mancozèbe
fongicides industriels
manèbe
zinèbe
herbicides
glycine
glyphosate
acide 4-chloro-2-méthylphénoxy-acétique

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l'alimentation et l'activité physique pour les enfants et les adolescents
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1574
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1574.pdf
Dans le cadre du PNNS, cette brochure destinée aux parents d'enfants et d'adolescents cherche à les sensibiliser à l'importance de l'alimentation et de l'activité physique. Les principaux repères et recommandations du PNNS sont déclinés de manière très pratique et la brochure indique comment organiser les repas de la journée. Elle est aussi destinée aux réseaux de prévention et prise en charge de l'obésité pédiatrique (Répop)
2014
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
enfant
adolescent
repas
régime alimentaire
recommandation
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Fin de vie : non-malfaisance et respect de la volonté d'un patient jugé incohérent
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg25-0
La situation décrite dans cette saisine se situe dans le cadre général des questions liées à la fin de la vie de personnes atteintes de cancer. Elle soulève, sous un jour qui, pour n’être pas le plus fréquent n’est pas exceptionnel, la question de la confrontation entre l’autonomie du patient et la décision médicale. Habituellement, cette problématique est envisagée lorsqu’un malade demande à ce que sa vie soit abrégée, souvent pour ne plus souffrir. Dans le cas présent, l’équipe soignante est confrontée à un patient qui ne demande rien de tel et n’exprime aucun souhait d’être soulagé des souffrances qu’il endure, alors même qu’elle porte la responsabilité d’une prise en charge de ses douleurs. La tension éthique n’en est pas moins réelle car s’oppose le principe du respect de l’autonomie du patient à celui du devoir de soulager du mieux possible un patient en souffrance.
2014
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
refus de traitement
recommandation
soins terminaux
malades en phase terminale
Préférence du patient

---
N1-VALIDE
Rapport du CCNE sur le débat public concernant la fin de vie
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/rapport-du-ccne-sur-le-debat-public-concernant-la-fin-de-vie
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/rapport_ccne_sur_le_debat_fin_de_vie.pdf
Ce document constitue le rapport du Comité Consultatif National d’Ethique qui rend compte du débat public concernant la fin de vie, débat public initié il y a plus de deux ans, avec la mise en place en juillet 2012, par le Président de la République, de la Commission de réflexion sur la fin de vie en France présidée par Didier Sicard. Le présent rapport ne signifie en rien que la réflexion est achevée. Il en marque une étape. Il a pour objectif de permettre de mieux appréhender les principaux points de convergence qui semblent se dégager, à ce jour, des débats sur cette question essentielle et complexe qui nous concerne tous, et les recommandations partagées qui en découlent ; d’identifier les principales lignes de divergence ; de mettre à jour des questionnements qui n’ont pas été formulés, ou ont été insuffisamment formulés, durant les débats ; d’éclairer certains enjeux éthiques sous-jacents aux principales lignes de clivages ; et de proposer une mise en perspective qui puisse contribuer à l’approfondissement de la réflexion, approfondissement que le CCNE considère souhaitable.
2014
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
rapport
malades en phase terminale
soins terminaux
soins palliatifs
droits des patients
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
personnes handicapées
enseignement professionnel
accompagnement de la fin de la vie
recommandation
directives anticipées
sédation profonde
suicide assisté
euthanasie
éthique médicale

---
N3-AUTOINDEXEE
Matrice de maturité en soins primaires - Référentiel d’analyse et de progression (RAP) des regroupements pluriprofessionnels de soins primaires
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1757237/fr/matrice-de-maturite-en-soins-primaires?xtmc=&xtcr=76
L’objectif de ce référentiel est d’aider les équipes pluriprofessionnelles de soins primaires, formalisant un exercice coordonné pluriprofessionnel, à évaluer et à améliorer leur organisation de façon à avoir un impact bénéfique sur la prise en charge des patients.
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
015. Organisation du système de soins. Sa régulation. Les indicateurs. Parcours de soins
français
recommandation
médecine générale
médecins généralistes
analyse de regroupements
matrice extracellulaire
Soins
adulte
matrices (génétique)
soins de santé primaires
principal
progressif
soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Risques et sécurité sanitaires des aliments
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recom_Seance_academique_du_18_juin_2014_VF_COR.pdf
2014
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation
sécurité

---
N1-VALIDE
Attitude du corps médical face à l'assistance au suicide - Résumé des résultats et prise de position de la Commission Centrale d'Ethique
https://bullmed.ch/fr/archives/article/?tx_ezmjournal_articledetail%5Bidentifier%5D=bms.2014.03112&tx_ezmjournal_articledetail%5Blist%5D=8
http://www.samw.ch/dam/jcr:382793c0-33e6-464a-bade-4d41c31817ec/prise_de_position_assm_assistance_medicale_suicide_20120314.pdf
Les thèmes suivants ont été examinés dans cette étude: 1. Attitudes face à l'assistance médicale au suicide, sur le fond et en rapport avec un groupe de patients déterminé; 2. Attitudes concernant le rôle juste - du point de vue de l’éthique - du corps médical en matière d'assistance au suicide; 3. Disposition des médecins à participer à un suicide assisté; 4. Expériences des médecins en matière de suicide médicalement assisté; 5. Réglementations et conséquences possibles d'une propagation de l'assistance médicale au suicide.
2014
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
suicide assisté
rôle médical
recommandation
enquête santé

---
N1-VALIDE
Un rapport de l’ANSM fait le point sur les essais cliniques d’un nouveau type en cancérologie - Point d'Information
Conduite des essais cliniques de médicaments en onco/hématologie ciblés, guidés par la génomique
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Un-rapport-de-l-ANSM-fait-le-point-sur-les-essais-cliniques-d-un-nouveau-type-en-cancerologie-Point-d-Information
http://ansm.sante.fr/content/download/70483/898257/version/2/file/ANSM_rapport-essais_cliniques2014_Onco-Hemato2014.pdf
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) propose un état des lieux sur les essais cliniques d’un nouveau type en cancérologie, qui étudient des stratégies thérapeutiques basées sur les anomalies moléculaires des tumeurs. Ces stratégies thérapeutiques ciblées s’inscrivent dans le domaine de l’expérimentation et justifient une organisation et une surveillance particulière. Une dizaine de ces essais actuellement menés en France font l’objet de l’analyse de l’ANSM. L’ANSM, qui autorise ces essais et veille à la sécurité des patients pendant leur déroulement, formule à l’intention des promoteurs un certain nombre de recommandations au regard de ce premier état des lieux afin d’accompagner le développement de la recherche clinique...
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
thérapie moléculaire ciblée
essais cliniques comme sujet
oncologie médicale
hématologie
génétique moléculaire
Pharmacogénomique
rapports et études
recommandation
biologie moléculaire
pharmacogénétique

---
N1-VALIDE
Suicide, Etat des lieux des connaissances et perspectives de recherche, Rapport ONS - Observatoire national du suicide
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapportons2014-mel.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_ONS_2014.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000730-suicide-etat-des-lieux-des-connaissances-et-perspectives-de-recherche-1er-rapport-de
Ce rapport marque le premier anniversaire de l’Observatoire. Il est le fruit des travaux menés tout au long de cette première année sur les enjeux qui se posent en matière de prévention du suicide : comment améliorer la collecte des données et notamment les informations recueillies dans le certificat de décès ? Comment mieux estimer le nombre de tentatives de suicide en France alors même que cet événement n’implique pas systématiquement un contact avec le système de soins ? Comment identifier et hiérarchiser les facteurs de risque et de protection, pour mettre en place des programmes d’action ciblés et cohérents ? Comment mieux repérer et accompagner les personnes dites vulnérables, sans pour autant les stigmatiser, et en respectant leur libre arbitre ? Ce rapport présente un premier état des lieux des connaissances qui sera appelé à être enrichi. Il comporte une description et une analyse des systèmes d’information et des actions de prévention, ainsi que des perspectives de recherche. Il énonce des recommandations qui seront suivies et complétées dans les rapports annuels ultérieurs, afin de mieux identifier les leviers d’action efficaces pour prévenir le suicide.
2014
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
La Documentation Française
France
français
suicide
France
rapport
suicide
recherche
adulte
sujet âgé
épidémiosurveillance
tentative de suicide
mortalité
adolescent
sans-abri
prisonniers
prisons
exposition professionnelle
programmes gouvernementaux
évaluation de programme
comportement d'autoagression
facteurs de risque
répartition par âge
répartition par sexe
sujet âgé de 80 ans ou plus
troubles mentaux
hospitalisation
réadmission du patient
services des urgences médicales
idéation suicidaire
emploi
agriculture
sexualité
facteurs socioéconomiques
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
La médecine de prévention dans les trois fonctions publiques
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid84787/la-medecine-de-prevention-dans-les-trois-fonctions-publiques.html
http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2014/71/7/2014065rapportsantet_376717.pdf
http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2014/90/3/annexesmedecineprevention_376903.pdf
Les missions de la médecine de prévention ont été définies en termes très généraux, en dehors de toute analyse des moyens disponibles et des besoins effectifs des agents en matière de santé au travail. Cette situation s’inscrit de surcroît dans un contexte démographique médical extrêmement préoccupant qui va se dégrader encore si rien n’est fait concernant les viviers de recrutement. Le rapport préconise en conséquence que soient engagés un travail sur la connaissance du dispositif, une réflexion sur la redynamisation du vivier – qu’il s’agisse de l’internat ou du statut de médecin-collaborateur – et le rôle des médecins de prévention ainsi qu’une mutualisation de la médecine de prévention au sein des trois fonctions publiques.
2014
false
true
false
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
France
français
rapport
recommandation
groupes professionnels
corps enseignant
médecine préventive
médecine d'État

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations L'Innovation Thérapeutique
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_tri_acadEmiques_Innovation_thErapeutique_11.06.2013.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
recommandations comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d'utilisation des répulsifs et biocides contre les moustiques
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Recommandations_repulsifs_et_biocides_contre_les_moustiques-2D.pdf
Les recommandations actuelles concernant l’utilisation contre les moustiques de produits répulsifs reposent essentiellement sur l’avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) en date du 25 avril 2013 et sont reproduites ci-dessous.
2014
false
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation
lutte contre les moustiques
lutte contre les moustiques
insecticides
moustiquaires de lit traitées aux insecticides

---
N2-AUTOINDEXEE
Tests de grossesse en grande surface
http://www.acadpharm.org/dos_public/CommuniquE_tests_grossesse_en_grande_surface_adoptE_Conseil_du_12.02.2014_et_sEance_19.02.2014.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
grossesse
grossesse
grossesse
grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
« Glycation des protéines - la réaction de Maillard » Les dérivés toxiques du glucose : une menace pour la santé ?
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations_Produits_de_glycation_adoptEes_Conseil_12.02.2014_suite_sEance_NP_19.02.2014_VF.pdf
2014
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
glucose
GLUCOSE
réaction de maillard
santé
protéines
toxiques

---
N1-VALIDE
Technétium un risque de pénurie inquiétant pour la santé publique
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/02/TechnetiumANM-V5.pdf
L'Académie nationale de Médecine recommande que les pouvoirs publics mettent en oeuvre les mesures permettant de prévenir la pénurie annoncée de 99mTc et d'assurer une disponibilité durable de cet élément radioactif incontournable pour la prise en charge de dizaines de milliers de patients...
2014
false
N
Académie Nationale de Médecine
France
français
Technétium 99m
technétium
scintigraphie
Technétium 99m
technétium
substitution de médicament
recommandation
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N2-AUTOINDEXEE
DIABÉSITÉ ET MALADIE CARDIO-CÉRÉBRO-VASCULAIRES : NOUVEAUX MÉDIATEURS ET NOUVELLES CIBLES
http://www.acadpharm.org/dos_public/2012_07_L_Observatoire_21_VL__DiabEsitE_et_maladies_cardio_cErEbro_vasculaires.pdf
2013
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
maladies cardiovasculaires
Médiation
défense du patient

---
N2-AUTOINDEXEE
LE MONOXYDE DE CARBONE UN GAZ ENDOGÈNE QUI VOUS VEUT DU BIEN
http://www.acadpharm.org/dos_public/2012_07_L_Observatoire_21_VL_le_monoxyde_de_carbone.pdf
2013
Académie Nationale de Pharmacie
recommandation
monoxyde de carbone
dioxyde de carbone

---
N1-SUPERVISEE
Programme national pour la sécurité des patients (PNSP)
http://www.sante.gouv.fr/programme-national-pour-la-securite-des-patients-pnsp.html
La sécurité des soins est une exigence légitime de tous les patients et de tous les usagers de la santé. C’est aussi un objectif prioritaire pour l’ensemble des acteurs de la santé. Aujourd’hui, un patient hospitalisé sur 10 est encore victime d’un événement indésirable grave : pour autant, les infections nosocomiales, cause directe de plus de 4 000 décès par an, ne sont pas une fatalité. C’est pourquoi Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a lancé un programme pluriannuel 2013-17 qui fédèrera l’action des autorités publiques, autour de 4 priorités, dans le domaine de la sécurité des patients.
2013
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
sécurité des patients
promotion de la santé
infection croisée
erreurs médicales
France
programmes nationaux de santé
recommandation
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé pour l'année 2012
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Instruction_n103_bilan_LIN_15_mars_2013.pdf
2013
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
recommandation
lutte contre l'infection
établissements de santé
infection croisée

---
N3-AUTOINDEXEE
IVG - Interruption volontaire de grossesse
http://www.sante.gouv.fr/ivg-interruption-volontaire-de-grossesse.html
2013
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
recommandation
interruption légale de grossesse
grossesse
grossesse
grossesse

---
N3-AUTOINDEXEE
Informations sur la grippe A/H7N9
http://social-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/archives-courantes-des-breves/annee-2013/article/informations-sur-la-grippe-a-h7n9
2013
false
true
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
recommandation
grippe
grippe humaine

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandation de la commission du 5 avril 2013 relative à un cadre commun aux fins d'un système d'identification unique des dispositifs médicaux dans l'Union
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:099:0017:0024:FR:PDF
2013
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
recommandation
Counseling directif
équipement et fournitures
Identification
identification (psychologie)
communication

---
N1-SUPERVISEE
AVIS de l'Anses relatif à la détermination de valeurs sanitaires maximales pour le chlorure de chlorocholine, le boscalid et l'epoxiconazole dans les eaux destinées à la consommation humaine
http://www.anses.fr/fr/content/avis-de-l%E2%80%99anses-relatif-%C3%A0-la-d%C3%A9termination-de-valeurs-sanitaires-maximales-pour-le-chlorure
2013
false
true
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
polluants de l'eau
Chlorure de chlorocholine
recommandation
Chlorméquat
humains
consommation de boisson
dérivés du biphényle
nicotinamide
composés époxy
triazoles

---
N1-SUPERVISEE
Composition recommandée des vaccins antigrippaux pour la saison grippale
http://www.who.int/wer/2013/wer8841/fr/index.html
L’OMS convoque chaque année des consultations techniques en février et en septembre afin de recommander les virus devant entrer dans la composition des vaccins contre la grippe saisonnière dans l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud, respectivement. La présente recommandation s’applique aux vaccins destinés à la prochaine saison grippale dans l’hémisphère Sud (2014).
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
grippe humaine
grippe humaine
sous-type H3N2 du virus de la grippe A
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
résistance virale aux médicaments
sialidase
épidémiosurveillance
recommandation
vaccins antigrippaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide à l'intention des établissements - Responsabilités et gestion d'un événement indésirable lié au retraitement des dispositifs médicaux réutilisables
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000287/
Le Guide à l’intention des établissements – Responsabilité et gestion d’un événement indésirable lié au retraitement des dispositifs médicaux réutilisables vise à guider l’élaboration et la mise en place de procédures pour soutenir la gestion d’un risque infectieux lié au retraitement des dispositifs médicaux (RDM) réutilisables, et ce, en relation avec le Plan d’action 2010-2015 sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales. Ce document s’adresse aux répondants locaux (personnes pivots) en RDM des établissements de même qu’aux répondants régionaux en RDM des agences de la santé et des services sociaux.
2013
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
recommandation
intention
retraite
équipement et fournitures

---
N1-SUPERVISEE
Qualité de l'air intérieur : comment agir ? Recommandations
http://www.sante.gouv.fr/qualite-de-l-air-interieur-comment-agir-recommandations.html
Il est possible d’agir pour améliorer la qualité de l’air intérieur, notamment en choisissant des matériaux émettant moins de substances polluantes grâce à l’étiquetage mis en place et en améliorant les conditions d’aération des locaux.
2013
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
pollution de l'air ambiant intérieur
pollution de l'air ambiant intérieur
pollution de l'air ambiant intérieur
exposition environnementale
recommandation
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Infections dues au nouveau coronavirus MERS-CoV. Actualisation des recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=384
Le HCSP a émis le 28 juin 2013 des recommandations pour la gestion et la prévention des Infections dues au nouveau coronavirus (MERS-CoV). Dans ce nouvel avis, le HCSP émet des recommandations pour la prise en charge des personnes contact d’un cas confirmé qui sont asymptomatiques ou peu symptomatiques. Il rappelle les définitions de cas et précise que le principe du maintien de l’hospitalisation des cas confirmés doit rester la règle à ce stade de connaissances et d’incertitudes. Pour la prise en charge d’une personne contact asymptomatique, il confirme ses recommandations du 28 juin 2013 : pas de prélèvement mais un suivi selon des modalités détaillées dans l’avis. Pour les personnes contact peu symptomatiques, le HCSP recommande une hospitalisation le temps nécessaire à la réalisation de différents examens dont un prélèvement respiratoire, permettant de faire un bilan initial et un diagnostic étiologique. Il indique qu’un retour au domicile est possible sans attendre les résultats du prélèvement sous réserve de conditions bien précises notamment des examens clinique et radiologique normaux, l’absence de facteurs de risque chez la personne concernée et dans son entourage, la possibilité d’un isolement à domicile, du respect des règles d’hygiène et de la protection de l’entourage. Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.
2013
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
recommandation
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir pour l'élimination des excreta
http://www.cclinparisnord.org/Guides/FT10_Excreta2.pdf
2013
C CLIN Paris-Nord
Paris
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Episode de pollution par les particules : recommandations sanitaires
http://social-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/securite-sanitaire/les-alertes-sanitaires/article/episode-de-pollution-par-les-particules-recommandations-sanitaires
2013
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
recommandation
recommandations comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Prévention des risques professionnels lors de travaux routiers
http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Prevention-des-risques,1108.html
Dans le cadre de la convention nationale d’objectifs du 29 mars 2012 signée avec la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), un groupe de travail réunissant des représentants de l’Union des syndicats de l’ industrie routière française (USIRF), la DGT, la CNAMTS, l’INRS, l’OPPBTP et le GNMST-BTP (service de santé au travail du BTP) a élaboré une série de documents destinés aux entreprises sur le recyclage des produits routiers et la santé au travail.
2013
false
true
false
Travailler mieux - La santé et la sécurité au travail
recommandation
exposition professionnelle
technicien en génie civil, en général
quartz
industrie de la construction
amiante
hydrocarbures
hydrocarbures

---
N3-AUTOINDEXEE
La réponse sanitaire au défi du terrorisme hors conflit armé
http://www.academie-medecine.fr/publication100035704/
2013
Académie Nationale de Médecine
Paris
recommandation
conflit (psychologie)
terrorisme

---
N1-VALIDE
Recommandations organisationnelles de la chirurgie ambulatoire : outils et guide
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1337911/fr/recommandations-organisationnelles-de-la-chirurgie-ambulatoire-outils-et-guide
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1604609/fr/recommandations-organisationnelles-de-la-chirurgie-ambulatoire-outils-et-guide
L'objectif de ce travail est de proposer des processus organisationnels opérationnels et des outils associés permettant aux acteurs de terrain de développer la chirurgie ambulatoire.
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
procédures de chirurgie ambulatoire
recommandation
spécialités chirurgicales
sécurité des patients
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
La prise en charge des soins ophtalmologiques en France
http://www.academie-medecine.fr/publication100100022/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/Rapport-Arne-Ophtalmlo3.pdf
Ce groupe de travail a eu pour mission d'apprécier l'état actuel de la prise en charge des affections ophtalmologiques en France, de mettre en l'évidence les difficultés rencontrées et de proposer des solutions pour pallier les problèmes liés à l'insuffisance de soins.
2013
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
maladies de l'oeil
maladies de l'oeil
ophtalmologie
ophtalmologie
médecins
médecins
ophtalmologie
recommandation
France

---
N1-VALIDE
Gestion sécuritaire de l'amiante - Prévenir l'exposition des travailleurs à l'amiante
http://www.csst.qc.ca/publications/200/Pages/dc_200_1571.aspx
http://www.csst.qc.ca/publications/200/Documents/DC200_1571web.pdf
Ce guide est un outil de référence pour faciliter la compréhension des dispositions réglementaires sur la gestion sécuritaire de l'amiante.
2013
false
N
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
français
exposition professionnelle
maladies professionnelles
amiante
recommandation

---
N1-VALIDE
Répondre aux besoins de santé des jeunes de la rue
http://www.cps.ca/fr/documents/position/besoins-de-sante-des-jeunes-de-la-rue
Les dispensateurs de soins qui voient des jeunes sans-abri ou des jeunes de la rue peuvent contribuer à réduire les conséquences de nombreux facteurs de risque d'ordre physique, mental, affectif et social, liés à la culture de la rue. Le présent document de principes présente les divers types et l'ampleur de l'itinérance au Canada et traite des raisons pour lesquelles les jeunes se tournent vers la rue, des risques de « l'économie de la rue » et des obstacles aux soins de santé. On y aborde les problèmes de santé physique et mentale courants, de même que les enjeux juridiques et éthiques susceptibles d'influer sur les soins. Les principes des soins, y compris l'accessibilité, la confidentialité et la réduction des préjudices, et les stratégies en vue de cibler et de faire participer cette population, ont suscité des recommandations en vue d'améliorer les services, les issues, la défense d'intérêts et le soutien gouvernemental accru.
2013
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
jeunes sans-abri
recommandation

---
N1-VALIDE
Directive 2013/35/UE du parlement européen et du conseil du 26 juin 2013 concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l'exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (champs électromagnétiques)
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:179:0001:0021:FR:PDF
http://eurlex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:179:0001:0021:FR:PDF
La présente directive, qui est la vingtième directive particulière au sens de l'article 16, paragraphe 1, de la directive 89/391/CEE, fixe des prescriptions minimales en matière de protection des travailleurs contre les risques pour leur santé et leur sécurité résultant ou susceptibles de résulter d'une exposition à des champs électromagnétiques au travail. 2. La présente directive couvre l'ensemble des effets biophysiques connus, directs et indirects, produits par des champs électromagnétiques.
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
Luxembourg
français
exposition professionnelle
champs électromagnétiques
texte législatif
recommandation
évaluation des risques
valeurs de référence

---
N1-VALIDE
Règlement (UE) N o 609/2013 du parlement européen et du conseil du 12 juin 2013 concernant les denrées alimentaires destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge, les denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales et les substituts de la ration journalière totale pour contrôle du poids
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:181:0035:0056:FR:PDF
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
Luxembourg
français
aliment du nourrisson au cours de la première année
texte législatif
recommandation
législation sur les aliments
industrie alimentaire

---
N1-VALIDE
Fin de vie, autonomie de la personne, volonté de mourir.
http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/fin-de-vie-autonomie-de-la-personne-volonte-de-mourir
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis_121_0.pdf
Comment et dans quelles conditions recueillir et appliquer des directives anticipées émises par une personne en pleine santé ou à l'annonce d'une maladie grave, concernant la fin de sa vie ? - Comment rendre plus dignes les derniers moments d'un patient dont les traitements ont été interrompus à la suite d'une décision prise à la demande de la personne ou de sa famille ou par les soignants ? - Selon quelles modalités et conditions strictes permettre à un malade conscient et autonome, atteint d'une maladie grave et incurable, d'être accompagné et assisté dans sa volonté de mettre lui-même un terme à sa vie ?
2013
false
N
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
malades en phase terminale
soins terminaux
directives anticipées
recommandation
suicide assisté
respect des directives anticipées
soins terminaux
directives anticipées
suicide assisté
respect des directives anticipées
sédation profonde
euthanasie
Belgique
Royaume-Uni
Orégon
Canada
Luxembourg
Suisse
Québec
Colombie-Britannique
Pays-Bas
étude comparative

---
N1-VALIDE
Avis 24 - La recherche sur les embryons surnuméraires au Luxembourg
http://www.cne.public.lu/content/dam/cne/fr/publications/avis/Avis_24.pdf
La C.N.E. fut saisie, en 2012, d'un avis portant sur la recherche sur les embryons surnuméraires au Luxembourg. La saisine fait référence à l'avant-projet de loi visant à autoriser au Luxembourg la recherche sur les embryons surnuméraires dans un cadre strict permettant d'éviter toute dérive.
2013
false
false
false
CNE - Commission Nationale d'Ethique - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
recherche sur l'embryon
recommandation

---
N1-VALIDE
Indicateurs de mortalité « prématurée » et « évitable »
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=357
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130206_indicmortpremaetevit.pdf
Passant en revue les méthodologies et résultats des travaux internationaux, notamment européens, menés depuis le début des années 2000, ce rapport propose des recommandations concernant la définition, l'utilisation et l'interprétation des indicateurs de mortalité prématurée et évitable. Ces indicateurs sont destinés à être utilisés dans un contexte global de pilotage et de suivi des politiques et des actions de santé publique. Ils doivent pouvoir contribuer à différents types d'analyses (disparités sociodémographiques, disparités spatiales…) et à différents niveaux (sectoriel, régional, national, international) mais ils n'ont pas pour finalité première de fournir des indicateurs opérationnels et pragmatiques pour les acteurs de terrain.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
mortalité prématurée
indicateurs d'état de santé
mortalité
recommandation

---
N1-VALIDE
SMUR : Référentiel et guide d'évaluation
http://www.sfmu.org/upload/referentielsSFMU/Referentiel_Smur_2013.pdf
Ce document élaboré par la Société Française de Médecine d'Urgence (SFMU) et Samu-Urgences de France (SUdF) s'inscrit dans cette démarche et a pour objectifs : - de définir la terminologie utilisée pour les Smur. - d'établir un référentiel de ressources et d'organisation en définissant un cahier des charges de base, quel que soit le volume d'activité du Smur. - d'évaluer les Smur par la mise en place d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs. 3. Définitions
2013
false
true
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Londres
France
français
services des urgences médicales
recommandation
unités sanitaires mobiles
services des urgences médicales

---
N1-VALIDE
L'accompagnement à la santé de la personne handicapée
http://www.anesm.sante.gouv.fr/spip.php?article598
L'objectif de cette recommandation est de mettre en évidence les conditions qui facilitent et étayent la prise en compte des besoins en matière de santé globale des personnes accompagnées et d'encourager le développement de pratiques et d'organisation au sein des établissements et services médico-sociaux susceptibles d'améliorer les réponses apportées. Il s'agit de formuler des recommandations concrètes et pratiques pour améliorer le parcours de soins des personnes en situation de handicap.
2013
false
N
ANESM - Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements sociaux et médicosociaux
France
français
personnes handicapées
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Cuivre et composés
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html?refINRS=FT%20294
caractéristiques, pathologie, toxicologie, réglementation, recommandations
2013
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
fiche toxicologique
cuivre
carbonate de cuivre
cuivre
chlorure cuivreux
acétate cuivrique
chlorure cuivrique
hydroxyde cuivrique
dinitrate de cuivre
oxyde cuivrique
oxyde cuivreux
sulfate de cuivre
thiocyanate cuivreux
oxychlorure de cuivre
exposition professionnelle
valeurs limites d'exposition
maladies professionnelles
administration par voie orale
administration par voie cutanée
administration par inhalation
législation comme sujet
exposition professionnelle
Étiquetage de produit
cuivre
cuivre
recommandation
composés organométalliques
thiocyanates

---
N1-VALIDE
La transparence des liens d'intérêts dans le secteur de santé en questions
https://www.cnil.fr/fr/la-transparence-des-liens-dinterets-dans-le-secteur-de-sante-en-questions
La transparence des liens d'intérêts et des avantages consentis est identifiée par le législateur comme un des moyens permettant de renforcer la confiance dans le système de sécurité sanitaire du médicament. A ce titre, la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé a posé l'obligation de publication des liens entre les entreprises de produits de santé et de cosmétiques et les professionnels de santé. Par ailleurs, la législation dite anti-cadeaux , visant à prévenir l'octroi de cadeaux à ces mêmes professionnels, a été renforcée. Le décret du 21 mai 2013 dit Sunshine act à la française ou Décret Transparence , récemment publié, détermine la nature des informations et les modalités de publication de ces liens d'intérêt. La CNIL, qui s'est prononcée par avis, sur le projet de décret, expose les enjeux en termes de protection de la vie privée ainsi que ses recommandations.
2013
false
false
false
CNIL - Commission Nationale de l'Informatique et Libertés
France
français
recommandation
industrie pharmaceutique
conflit d'intérêts

---
N1-VALIDE
Les dispositifs médicaux implantables (DMI) - Comment concilier sécurité et innovation ?
http://www.acadpharm.org/dos_public/Recommandations__DMI_VF_2013_08_05.pdf
En juin 2009, l'Académie nationale de Pharmacie a consacré une séance aux innovations dans le domaine des Dispositifs Médicaux Implantables (DMI) des affections cardio-vasculaires et cancéreuses. Cette séance fut l'occasion d'apprécier les évolutions thérapeutiques considérables, voire majeures, à mettre à l'actif du développement des DMI. C'est ainsi, qu'en moins de 20 ans, grâce aux évolutions technologiques associées aux avancées informatiques, certaines pathologies graves, engageant le pronostic vital, ont pu être guéries ou ont pu changer radicalement de profil pour passer dans le domaine des pathologies sévères chroniques. Cependant, aujourd'hui, sans remettre en question les apports thérapeutiques majeurs qui sont dus au dynamisme de ce secteur, il y a lieu de se poser la question des critères qui permettent de classer un dispositif présenté comme nouveau dans la catégorie des innovations ou bien des évolutions ou améliorations, ce classement permettant d'appréhender les risques éventuels tout spécialement sur le long terme, évaluation décisive puisque la plupart des dispositifs seront conservés in situ durant toute la vie du patient.
2013
false
N
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
équipement et fournitures
sécurité du matériel
dispositif implantable
recommandation

---
N1-VALIDE
Valeurs repères d'aide à la gestion pour les particules dans l'air intérieur
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=371
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130614_valrepgestairespclosparticules.pdf
Les particules de taille inférieure ou égale à 10 µm (PM10) et à 2,5 µm (PM2,5) peuvent être retrouvées dans l'air des locaux du fait de sources intérieures telles que les combustions liées au tabac, à la cuisson des aliments ou au chauffage, de l'utilisation fréquente de l'aspirateur ou de spray, ou encore par transfert de la pollution atmosphérique extérieure. L'éventail des effets sur la santé de ces particules est large, tant à court terme qu'après des expositions de longue durée, et concerne particulièrement les systèmes respiratoire et cardio-vasculaire.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation
concentration maximale admissible
pollution de l'air ambiant intérieur

---
N1-VALIDE
Rapport du groupe de travail conjoint sur l'aide médicale à mourir et les personnes atteintes de démence
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2013-03-01-fr-rapport-aide-medicale-a-mourir.pdf
Le rapport aborde, avec le même vocabulaire et dans le même ordre, les trois sujets dont traite la recommandation no 24. D'abord, « la personne atteinte d'une démence causée par une maladie dégénérative du cerveau », ensuite « l'aide médicale à mourir » et enfin, « la demande anticipée d'aide médicale à mourir »
2013
false
false
N
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
recommandation
démence
maladie d'Alzheimer
suicide assisté
douleur
directives anticipées

---
N1-VALIDE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation des risques liés à la consommation de boissons dites «énergisantes»
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2012sa0212.pdf
L'appellation « boissons énergisantes » est une appellation commerciale et ne se réfère à aucune définition réglementaire. Ces boissons sont présentées par les fabricants comme possédant des propriétés stimulantes tant au niveau physique qu'intellectuel. Les boissons dites « énergisantes » contiennent un mélange de différents composés, le plus souvent caféine, taurine, glucuronolactone et vitamines du groupe B, sucres ou édulcorants. Elles peuvent également contenir des extraits de certaines plantes comme le guarana et le ginseng. La question de la sécurité de la consommation de ces boissons a été examinée par l'Anses à plusieurs reprises. Elle a également fait l'objet d'expertises de nombreuses agences sanitaires au niveau international. L'appellation anglosaxonne correspondante est « energy drinks ». Ces boissons ne doivent pas être confondues avec les boissons « énergétiques », désignées en anglais sous les termes de « sport drinks », dont la composition nutritionnelle est adaptée à la pratique d'une activité sportive, et qui font l'objet d'un encadrement réglementaire spécifique
2013
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation
évaluation des risques
étude évaluation
boissons énergétiques

---
N1-VALIDE
Guide national de prévention des accidents de service dans la pratique des activités physiques et sportives chez les sapeurs-pompiers
https://www.cdc.retraites.fr/portail/spip.php?page=article&id_article=9232&cible=_employeur
https://www.cdc.retraites.fr/portail/IMG/pdf/guide_prevention_sapeur_pompier.pdf
Le guide national de prévention des accidents de service dans la pratique des activités physiques et sportives constitue l'aboutissement d'un travail en réseau de huit Services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) soutenu par le Fonds national de prévention de la CNRACL. Il présente six recommandations issues du bilan de l'expérimentation de préconisations dans les SDIS du réseau.
2013
false
N
Caisse des Dépôts - Direction des Retraites et de la Solidarité
France
français
pompiers
accidents du travail
prévention des accidents
recommandation

---
N1-VALIDE
Eau du robinet ou eau minérale (non gazeuse) en bouteille pour la préparation de biberons - Mise à jour de l'information de la Commission de nutrition de la Société Suisse de Pédiatrie de 2001
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/recommandations/recommandations/pdf/36-.pdf
En Suisse l'eau du robinet est de très bonne qualité, tant du point de vue bactériologique que pour sa composition chimique. Elle peut donc être utilisée sans hésitation pour la préparation de biberons. Il n'existe aucun argument scientifique interdisant l'utilisation de l'eau du robinet pour la préparation des biberons.
2013
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
eau minérale
recommandation
Alimentation au biberon

---
N1-VALIDE
Développer l'éducation thérapeutique du patient dans les appartements de coordination thérapeutique
http://www.federationaddiction.fr/app/uploads/2013/09/Guide_ETP_FNH_VIH.pdf
Ce guide est conçu pour les professionnels des ACT s'intéressant à l'ETP ou souhaitant mettre en oeuvre une démarche formalisée d'ETP dans leur établissement ou en partenariat avec des acteurs du même territoire. Mais de manière plus large, il s'adresse aussi aux professionnels du secteur médico-social ou personnes impliquées dans le champ de la précarité qui pourront trouver des éléments utiles à la mise en oeuvre de l'ETP dans leur contexte professionnel. document non daté, mis en ligne le 8 juillet 2013
2013
false
false
false
FNH VIH - Fédération Nationale d'Hébergements VIH et autres pathologies
France
français
logement
éducation du patient comme sujet
appartement thérapeutique
foyers de post-cure
guide
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Réactovigilance
http://www.acadpharm.org/dos_public/REactovigilance_recommandations__VF.pdf
La réactovigilance a pour objet la surveillance des incidents et des risques d'incident concernant les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro. Bien que la réactovigilance soit une obligation règlementaire pour tout laboratoire de biologie médicale, l'Académie nationale de Pharmacie a constaté, lors d'une enquête préliminaire, une sous-déclaration des incidents et des risques d'incident auprès de l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé. Après avoir analysé les causes de dysfonctionnement en matière de réactovigilance et proposé une simplification des déclarations d'incidents et risques d'incident, l'Académie nationale de Pharmacie a souhaité sensibiliser les biologistes médicaux à leur devoir de réactovigilance en émettant des recommandations...
2013
false
N
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
rapport
surveillance post-commercialisation des produits de santé
laboratoires
examens biologiques
déclaration obligatoire
trousses de réactifs pour diagnostic
législation pharmaceutique
diffusion de l'information
surveillance post-commercialisation des produits de santé
recommandation
maladies ostéomusculaires

---
N1-VALIDE
Rapatriements sous contrainte : aspects médicaux Prise de position de la Commission Centrale d'Éthique
http://www.samw.ch/dam/jcr:0bf7e606-470d-429f-ac46-8f7099bad117/prise_de_position_assm_rapatriements_sous_contrainte_20131018.pdf
Les requérants d'asile et autres étrangers séjournant illégalement en Suisse, frappés d'une décision de renvoi, sont obligés de quitter la Suisse. S'ils n'acceptent pas de retourner dans leur pays d'origine, ils peuvent être rapatriés de force. Depuis avril 2012, des médecins accompagnent ces rapatriements. En septembre 2013, la Commission Centrale d'Éthique (CCE) s'est informée des pratiques actuelles selon différentes perspectives: celle des médecins accompagnant les rapatriements sous contrainte, celle des médecins pénitentiaires et celle des représentants de la Commission nationale de prévention de la torture. Sur cette base, la CCE a formulé des propositions en vue d'améliorer la pratique actuelle. La prise de position est soutenue par le Comité de direction de l'ASSM, le Comité central de la FMH et le Comité de la Conférence suisse des médecins pénitentiaires.
2013
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
recommandation
rôle médical
prisonniers
éthique médicale

---
N1-VALIDE
Dissémination et mise en oeuvre des guides de pratique clinique en Belgique
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/diss%C3%A9mination-et-mise-en-oeuvre-des-guides-de-pratique-clinique-en-belgique
En Belgique de multiples organisations diffusent de nombreux guides de pratique clinique (GPC) : leur qualité varie et leur impact sur la pratique des professionnels de la santé reste hypothétique. L'objectif de ce rapport est de proposer une stratégie efficiente pour la dissémination optimale de ces guides.
2013
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Belgique
diffusion de l'information
résumé ou synthèse en français
recommandation
adhésion aux directives

---
N1-VALIDE
Le consentement de la famille face au prélèvement sur mineur à des fins d’utilisation pour un projet de recherche
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg24-0
2013
false
false
N
false
Comité éthique & cancer
France
français
recommandation
éthique de la recherche
enfant
tumeurs
consentement parental
biobanques
mineurs

---
N1-VALIDE
« Désarroi d'une équipe soignante face à une patiente s'opposant à la divulgation de son état de santé auprès de ses proches »
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg23-0
Un infirmier en service d'oncologie fait face à une situation de soins qui pose dilemme au sein de son équipe soignante. Aussi, il souhaite recueillir le point de vue du Comité éthique et cancer sur un plan éthique, déontologique tout en ne négligeant pas l'aspect législatif en regard de cette situation clinique.
2013
false
false
N
false
Comité éthique & cancer
France
français
famille proche
tumeurs
recommandation
révélation de la vérité
relations familiales
malades en phase terminale
Relations entre professionnels de santé et patients

---
N1-VALIDE
Choix méthodologiques pour le développement clinique des pansements
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713137/fr/choix-methodologiques-pour-le-developpement-clinique-des-pansements
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1713094/fr/choix-methodologiques-pour-le-developpement-clinique-des-pansements
L'objectif de ce guide méthodologique est d'identifier les éléments clés du protocole d'une étude clinique évaluant les pansements dans le traitement des plaies chroniques qui permettent une évaluation clinique de qualité. Ce guide est destiné aux industriels, aux structures de recherche et aux porteurs de projets.
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
bandages
plaies et blessures
maladie chronique
guide
essais cliniques comme sujet
recommandation
cicatrice
ulcère cutané
ulcère de la jambe
pied diabétique
escarre

---
N1-VALIDE
Prise en charge de la fin de vie - Position du CNOI
http://www.ordre-infirmiers.fr/assets/files/000/pdf/rapport_oni_FINDEVIE.pdf
Suite à de nombreux échanges avec les infirmiers et infirmières ainsi que les usagers du système de santé, après une revue de littérature et l'étude des textes législatifs par une commission ad hoc, le Conseil national de l'ordre des infirmiers (CNOI) souhaite faire connaitre sa position quant à cette problématique de la fin de vie.
2013
false
N
ONI - Ordre National des Infirmiers
France
français
malades en phase terminale
rôle de l'infirmier
soins terminaux
recommandation professionnelle
douleur
établissements de soins de long séjour
recommandation

---
N1-VALIDE
Directive 2013/59/Euratom du Conseil du 5 décembre 2013 fixant les normes de base relatives à la protection sanitaire contre les dangers résultant de l'exposition aux rayonnements ionisants et abrogeant les directives 89/618/Euratom, 90/641/Euratom, 96/29/Euratom, 97/43/Euratom et 2003/122/Euratom
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2014:013:0001:0073:FR:PDF
La présente directive établit des normes de base uniformes relatives à la protection sanitaire des personnes soumises à une exposition professionnelle ou à des fins médicales ou à une exposition du public contre les dangers résultant des rayonnements ionisants.
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
France
français
radioprotection
rayonnement ionisant
exposition environnementale
lésions radio-induites
texte législatif
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-VALIDE
L'éducation thérapeutique du patient (ETP), une pièce maîtresse pour répondre aux nouveaux besoins de la médecine
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100253
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/01/jaffiolRapport-ETP-vot%C3%A9-10-XII-13-3.pdf
2013
false
N
Académie Nationale de Médecine
France
français
éducation du patient comme sujet
rapport
enseignement
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis n 56 du 16 décembre 2013 relatif aux dispositifs de détection d'errance destinés aux personnes atteintes de démence dans le cas d'une prise en charge à domicile
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-56-dispositions-de-detection-derrance-destines-aux-personnes-atteintes-de-demence-et
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19091729/Avis%20n%C2%B0%2056%20du%2016%20d%C3%A9cembre%202013%20relatif%20aux%20dispositions%20de%20d%C3%A9tection%20d%27errance%20destin%C3%A9s%20aux%20personnes%20atteintes%20de%20d%C3%A9mence%20dans%20le%20cas%20de%20prise%20en%20cha.pdf
Le présent avis porte donc sur les dispositifs de détection d'errance où est utilisé un système de géolocalisation permettant aux proches aidants et/ou à un service de garde de situer la personne qui n'est pas à son lieu de résidence, grâce à une application internet protégée par mot de passe.
2013
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
démence
maladie d'Alzheimer
recommandation
gestion de la sécurité
comportement de déambulation
errance / fuite
populations vulnérables
gestion de la sécurité
personnes dépendantes à domicile
services d'aide à domicile
technologie de télédétection

---
N1-VALIDE
Fin de vie des personnes âgées. Sept parcours ordinaires pour mieux comprendre les enjeux de la fin de vie en France.
https://c36f41d6-a-62cb3a1a-s-sites.googlegroups.com/site/fichiersonfv/home/RAPPORT%20ONFV%202013.pdf
https://sites.google.com/site/observatoirenationalfindevie/publications/rapport/rapport-2013
Après avoir consacré son rapport 2012 à la fin de vie à domicile, l'Observatoire National de la Fin de Vie (ONFV) a décidé de consacrer ses travaux à la question de la fin de vie des personnes âgées. Une problématique qui s'avère moins facile à cerner et à délimiter qu'il n'y paraît au premier abord : à quel âge peut-on considérer qu'une personne est « âgée » ? Où se situe la frontière entre le « grand âge » et la « fin de vie » ?
2013
false
N
ONFV - Observatoire National de la Fin de Vie
France
français
malades en phase terminale
sujet âgé
vieillissement
enquête santé
rapport
maladie d'Alzheimer
établissements de soins de long séjour
suicide
personnes handicapées
France
aidants
accompagnement de la fin de la vie
accompagnement de la fin de la vie
service hospitalier d'urgences
personnes dépendantes à domicile
services de soins à domicile
hospitalisation
tumeurs
recommandation

---
N1-VALIDE
Mission d'expertise auprès de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) - Cas de l'enseignement agricole
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000088-mission-d-expertise-aupres-de-la-mission-interministerielle-de-lutte-contre-la-drogue
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/144000088.pdf
Le rapport présente dans un premier temps les comportements addictifs des jeunes de l'enseignement agricole qui semblent aujourd'hui comparables à ceux de l'éducation nationale et des grandes écoles. Il constate cependant que les situations peuvent varier d'un établissement à l'autre, en fonction de différents critères : taille et situation des établissements (urbain, rural), région, filières de formation, internat, environnement socio-économique... La deuxième partie du rapport est consacrée aux actions de prévention existantes.
2013
false
N
La Documentation Française
France
français
rapport
addiction
agriculture
étudiants
établissements scolaires
usagers de drogues
addiction
recommandation

---
N1-VALIDE
La procréation médicalement assistée. Considérations éthiques et propositions pour l'avenir
Commission nationale d'éthique pour la médecine humaine, CNE
http://www.nek-cne.ch/fileadmin/nek-cne-dateien/Themen/Stellungnahmen/fr/NEK_Fortpflanzungsmedizin_Fr.pdf
La procréation médicalement assistée (PMA) comme modalité particulière de reproduction humaine affecte la construction du lien intergénérationnel, les relations sociales et l'ordre public. C'est pourquoi l'Etat intervient dans ce domaine en promulguant un dispositif législatif spécifique. Les limites de cette intervention méritent d'être attentivement étudiées, en ce qui concerne notamment leur justifications normatives, parce que l'Etat est poussé par la force des choses à définir ce qu'est une famille ou le bien d'un enfant à naître, ainsi qu'à autoriser ou interdire des pratiques déterminées telles que le don de sperme, d'ovules et d'embryons, la maternité de substitution ou le diagnostic préimplantatoire. Ces décisions établissent, élargissent ou limitent des droits en matière de procréation dont les effets se répercutent sur l'interprétation de l'étendue des libertés personnelles et sur la pondération des intérêts en jeu.
2013
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
français
techniques de reproduction assistée
recommandation
cryoconservation
tourisme médical
techniques de reproduction assistée
diagnostic préimplantatoire
médecine des voyages

---
N1-VALIDE
Avis n 57 du 16 décembre 2013 relatif aux aspects éthiques de la congélation des ovules en prévision d'une infertilité liée à l'âge
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-57-social-freezing
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19092910/Avis%20n%C2%B057%20du%2016%20d%C3%A9cembre%202013%20relatif%20aux%20aspects%20%C3%A9thiques%20de%20la%20cong%C3%A9lation%20des%20ovules%20en%20pr%C3%A9vision%20d%E2%80%99une%20infertilit%C3%A9%20li%C3%A9e%20%C3%A0%20l%E2%80%99%C3%A2ge%20.pdf
Le présent avis aborde trois questions parmi d'autres: 1. Peut-on effectuer une distinction entre les applications médicales de la congélation d'ovules et les applications non médicales (à savoir le « social freezing ») ? 2. La congélation d'ovules pour des raisons non médicales (ou « social freezing ») est-elle éthiquement acceptable? 3. La congélation d'ovules pour des raisons non médicales (ou « social freezing ») doit-elle être remboursée par l'assurance-maladie?
2013
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
infertilité féminine
cryoconservation
don d'ovocytes
donneurs de tissus
ovule
recommandation

---
N1-VALIDE
Parcours de soins des enfants et des adolescents présentant des troubles du langage et des apprentissages
Commission nationale de la naissance et de la santé de l'enfant
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Parcours_de_soins_des_enfants_atteints_de_troubles_des_apprentissages.pdf
Ce document traite du parcours des enfants atteints de troubles des apprentissages se manifestant par des retards, des difficultés ou une absence d'acquisition du langage oral ou écrit, de la programmation du geste, des fonctions visuo-spatiales, du calcul, ainsi que des manifestations des déficits de l'attention
2013
false
N
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
enfant
adolescent
troubles de l'apprentissage
troubles du langage
continuité des soins
recommandation

---
N1-VALIDE
Les programmes d'entraînement neuromusculaires peuvent réduire les blessures du ligament croisé antérieur chez les jeunes joueurs de soccer
http://casem-acmse.org/wp-content/uploads/2013/07/CASEM-ACL-in-youth-CJSM-13-315-FRENCH.pdf
Indication du niveau de preuve, Cet énoncé de position de l'Académie canadienne de la médecine du sport et de l'exercice (ACMSE) passe en revue la littérature et conclut que les jeunes joueurs de soccer et leurs entraîneurs peuvent réduire l'incidence des blessures au ligament croisé antérieur (LCA) du genou par la mise en place de programmes d'entraînement neuromusculaire (ENM). De plus, nous proposons l'adoption coordonnée de tels programmes de prévention des blessures à l'échelle canadienne.
2013
false
false
true
ACMS - Académie Canadienne de Médecine du Sport
Canada
français
traumatismes sportifs
football
recommandation
risque
évaluation de programme
exercice physique
Lésions du ligament croisé antérieur

---
N1-VALIDE
Démarche qualité en médecine nucléaire in vivo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1355465/demarche-qualite-en-medecine-nucleaire-in-vivo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1355466/guide-demarche-qualite-en-medecine-nucleaire-in-vivo
Ce guide précise les éléments d'appréciation du déploiement de la démarche qualité, énoncés dans le critère 26b du manuel de certification V2010, révisé 2011. Il a vocation à accompagner : - les experts-visiteurs de la HAS lors de leur visite sur site ; - l'équipe pluriprofessionnelle de médecine nucléaire in vivo, lors de son auto-évaluation. L'objectif est d'initier, en médecine nucléaire in vivo, la mise en place d'un système de management de la qualité* et de la sécurité et le développement d'une culture favorable, contribuant à l'harmonisation et à l'amélioration continue des pratiques, au service du patient : le service médical rendu au patient étant défini par la fourniture d'une information diagnostique fiable et utile pour une prise en charge optimale et par l'efficacité des traitements, dans le respect des principes de radioprotection
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
médecine nucléaire
gestion de la sécurité
gestion continue qualité
radioprotection
recommandation

---
Courriel
16/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.