Libellé préféré : article de périodique;

Définition CISMeF : écrits formant un tout et faisant partie d'une publication;

type publication (CISMeF) : true;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

écrits formant un tout et faisant partie d'une publication

N1-SUPERVISEE
La dépression chez l’adulte
In La Revue de la Médecine Générale n 351 mars 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/351/RMG351_06-11.pdf
Un nouveau guide de pratique clinique a été publié en Belgique sur la dépression. Les différentes modalités de repérage, diagnostic et traitement, médicamenteux ou non, sont reprises dans l’article...
2018
false
false
true
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
sujet âgé
trouble dépressif majeur
médecine générale
trouble dépressif majeur
recommandation pour la pratique clinique
trouble dépressif majeur
signes et symptômes
article de périodique
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de l’intérêt d’une formation à l’automédication au lycée
In La Revue de la Médecine Générale n 351 mars 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/351/RMG351_16-18.pdf
L’automédication est un comportement fréquent. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact d’une formation sur les connaissances des lycéens sur l’automédication. Nous avons observé que leur niveau de connaissance augmentait de manière significative après une formation réalisée par un médecin généraliste. Il semble donc intéressant de proposer que des cours sur l’automédication soient intégrés au programme d’éducation à la santé au lycée...
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
éducation pour la santé
adolescent
article de périodique
automédication
établissements scolaires

---
N1-SUPERVISEE
Sutures en médecine générale
In La Revue de la Médecine Générale n 351 mars 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/351/RMG351_19-22.pdf
Les sutures en médecine générale représentent pour beaucoup un défi dans la pratique de tous les jours. C’est un acte technique de première ligne qui peut apporter beaucoup de satisfaction et un bon service au patient. Le médecin généraliste doit connaitre les indications à référer les sutures à la seconde ligne de soins et les procédures pour les pratiquer dans des conditions optimales...
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
techniques de suture
plaies et blessures
techniques de suture
Contre-indications
techniques de suture
article de périodique
médecine générale

---
N2-AUTOINDEXEE
La moitié des rendez-vous sont obtenus en 2 jours chez le généraliste, en 52 jours chez l’ophtalmologiste
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/la-moitie-des-rendez-vous-sont-obtenus-en-2-jours-chez-le-generaliste-en-52-11887
Un rendez-vous sur deux avec un médecin généraliste est obtenu en moins de deux jours, selon l’enquête sur les délais d’attente en matière d’accès aux soins réalisée par la DREES, auprès de 40 000 personnes. Pour certaines spécialités médicales, ces délais d’attente sont de plus de deux mois. C’est en ophtalmologie, dermatologie, cardiologie, gynécologie et rhumatologie qu’ils sont les plus importants. Toutefois, les délais sont bien moindres, quel que soit le professionnel contacté, lorsque la demande de rendez-vous est liée à l’apparition ou à l’aggravation de symptômes. Ainsi, chez le médecin généraliste, la moitié des prises de contact aboutissent à un rendez-vous dans la journée en cas d’apparition ou d’aggravation de symptômes, contre 6 jours pour un contrôle périodique.
2018
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
ophtalmologie
ophtalmologiste
Ophtalmologie
Ophtalmologistes
Acné kystique
Ophtalmologie
quotidien
Rendez-vous

---
N2-AUTOINDEXEE
Épidémie d’infections invasives à méningocoque B dans le Beaujolais (Rhône), 2016 : organisation de la vaccination et résultats
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/30-31/2018_30-31_2.html
Introduction – La survenue d’une épidémie d’infections invasives à méningocoque B sur une zone restreinte du département du Rhône a conduit l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes (ARS) à organiser, d’avril à juin 2016, une campagne de vaccination exceptionnelle ciblant les personnes âgées de 2 mois à 24 ans, résidant ou gardées ou scolarisées ou travaillant sur cette zone. Planification de la campagne – Dans un contexte d’accès restreint au vaccin, une offre de vaccination graduée a été proposée, depuis l’offre existante jusqu’au déploiement de centres de vaccination dédiés en passant par la vaccination en milieu scolaire. La gratuité et une pharmacovigilance renforcée ont été garanties. La couverture vaccinale (CV) a été suivie afin d’ajuster le dispositif au fil du temps. Résultats – Sur 4 438 personnes à vacciner résidant dans la zone, 2 038 ont reçu une dose de vaccin Bexsero , 1 716 personnes deux doses et 7 enfants trois doses. La CV estimée globale était de 47% à une dose et de 40% à deux doses. Elle variait selon la classe d’âge et la commune de résidence. La CV à deux doses était de 63% pour les 3-11 ans, de 36% pour les 12-15 ans, de 30% pour les 0-3 ans et de 8% pour les 16-24 ans. Près des trois quart (74%) des doses ont été dispensées en milieu scolaire et 15% par les médecins libéraux. Avec 152 notifications d’effets indésirables (EI) adressées au Centre régional de pharmacovigilance (CRPV) pour 4 069 doses administrées au total, le taux de notification pour 100 doses administrées était de 3,7%. Au total, 309 EI ont été rapportés, pour un profil de tolérance au vaccin qui était globalement conforme aux données du résumé des caractéristiques du produit. Discussion – Les CV les plus hautes ont été obtenues en milieu scolaire. Outre cette facilitation de l’accès à l’information et à la vaccination pour les familles, les séances ont été proposées rapidement après l’alerte. Les CV les plus basses des 0-3 ans et des 16-24 ans posent question, au regard de l’incidence élevée de la maladie dans ces classes d’âge. La méconnaissance du vaccin par les professionnels de santé, l’absence de connaissance sur la durée de protection, un vaccin non accessible initialement en pharmacie et peut-être une certaine défiance de la population envers les vaccinations, ont contribué pour partie à ces résultats.
2018
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
maladie infectieuse
Fracture de Pouteau-Colles
vaccination
infections à méningocoques
Organismes
vaccination
vaccination; médication préventive
Épidémies
flambées de maladies
Organisation
Vaccine
ayant comme résultat
invasif
Vaccins
infecté
organisateurs embryonnaires
Organisation
neisseria meningitidis
vaccination
vaccination
organisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Épidémie d’infections invasives à méningocoque B dans le Beaujolais (Rhône), 2016 : de l’alerte à la prise de décision de vaccination
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/30-31/2018_30-31_1.html
Introduction – Entre février et mars 2016, 4 cas d’infections invasives à méningocoque de sérogroupe B (IIMB) sont survenus sur une zone circonscrite du Beaujolais (Rhône). Méthodes – Une investigation épidémiologique a été mise en œuvre afin de décrire les cas, d’identifier d’éventuelles chaines de transmission, de conduire une évaluation du risque dans la population et de proposer des mesures de contrôle. Le Centre national de référence (CNR) des méningocoques a réalisé le typage des souches et vérifié qu’elles étaient couvertes par le vaccin Bexsero . Conformément à l’algorithme décisionnel concernant la vaccination par Bexsero défini dans l’instruction du 24 octobre 2014 de la Direction générale de la santé, une cellule d’expertise multidisciplinaire a été mobilisée pour évaluer la nécessité d’une campagne de vaccination et en définir les modalités. Résultats – Les 4 cas d’IIMB étaient liés à une même souche appartenant au complexe cc32, rare en France. Cette souche était couverte par Bexsero . Le taux d’incidence des IIMB dans la plus petite zone regroupant les cas était de 23/100 000 habitants, dépassant le seuil épidémique. Ce foyer de cas signait l’introduction récente de cette souche et sa circulation active dans la population. À l’issue de la réunion d’expertise multidisciplinaire, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de proposer la vaccination à la population âgée de 2 mois à 24 ans résidant dans la zone (4 331 personnes) et aux personnes travaillant, étant gardées ou scolarisées dans la zone. Discussion – Cette campagne était la première campagne de vaccination par Bexsero organisée en France. L’étape la plus délicate a été la définition de la population cible, dans un contexte de difficultés d’approvisionnement du vaccin.
2018
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
vaccination; médication préventive
Épidémies
Organismes
vaccination
invasif
neisseria meningitidis
infecté
prise de décision
infections à méningocoques
Vaccins
Fracture de Pouteau-Colles
vaccination
vaccination
maladie infectieuse
vaccination
Vaccine
flambées de maladies

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude psychosociale sur les freins et leviers à la vaccination en contexte d’épidémie d’infections invasives à méningocoque B, Beaujolais (Rhône), 2016
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/30-31/2018_30-31_3.html
Lors de la campagne de vaccination contre les infections invasives à méningocoques B ayant eu lieu dans le Beaujolais en 2016, l’Agence régionale de santé a commandité une étude psychosociale pour mieux comprendre les freins et leviers à la vaccination. Une méthodologie en trois volets a été mise en œuvre : étude par questionnaire auprès des parents, étude par entretien auprès des professionnels impliqués, analyse des outils de communication au regard du cadre théorique et des résultats de l’étude. Le fait de percevoir le risque d’être infecté et la perception de l’efficacité du vaccin Bexsero ont été déterminants dans la décision de vaccination. Les communications sur la campagne auraient gagné à être mieux ciblées sur ces éléments. De plus, une information plus en amont des professionnels et un retour sur la campagne plus régulier auraient pu favoriser un rôle de relais plus efficace des professionnels.
2018
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
infecté
vaccination
Épidémies
frein
neisseria meningitidis
infections à méningocoques
Organismes
Vaccine
Fracture de Pouteau-Colles
collecte de données
flambées de maladies
vaccination
maladie infectieuse
Vaccins
vaccination; médication préventive
vaccination
invasif
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Promotion de la santé à l’école : agir sur le climat scolaire
http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/sommaires/445.asp
Le bien-être au collège et au lycée serait-il étroitement dépendant du climat scolaire ? Les recherches les plus récentes en attestent, elles démontrent le cercle vertueux qui s’établit entre climat scolaire favorable, bien-être et motivation. Le climat scolaire influe de manière positive sur la santé mentale des élèves. Ce numéro dresse l’état des connaissances et des pratiques ; une trentaine d’experts y ont apporté leur contribution. L’ensemble témoigne de l’importance du facteur humain, de la bienveillance, de l’exigence qui permet aux filles et aux garçons d’avoir envie d’aller de l’avant dans le cadre scolaire. Egalement au sommaire : inégalités de santé, activité physique chez les personnes atteintes de cancer, femmes et précarité, prise en charge des jeunes en rupture, prévention de la consommation d’alcool pendant la grossesse.
2018
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
article de périodique
Santé scolaire
promotion de la santé
climat
établissements scolaires

---
N1-SUPERVISEE
Les oreillons: de l’histoire ancienne?
In Forum Med Suisses. 2018;18(41):832-835
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03391/
En raison de l’incidence en déclin des oreillons depuis l’introduction d’un vaccin efficace, cette maladie infectieuse a perdu en importance, y compris en tant que diagnostic différentiel. Dans le cadre d’une épidémie d’oreillons survenue en 2017, le manque de connaissance de cette affection ont conduit à des examens, hospitalisations et soins intensifs inutiles...
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03391
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
oreillons
signes et symptômes
diagnostic différentiel
oreillons
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
calendrier vaccinal
oreillons
vaccination
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Claudication intermittente chez les jeunes patients sans facteurs de risques cardiovasculaires - Le kyste adventitiel poplité
In Forum Med Suisses. 2018;18(41):836-839
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03383/
Touchant essentiellement des patients jeunes, actifs et en bonne santé, le kyste adventitiel peut affecter sévèrement la qualité de vie de ces derniers, rendant difficile la poursuite d’une activité physique régulière. Dès lors, il est important pour le clinicien d’y être attentif afin d’évoquer le diagnostic rapidement et diriger le patient vers la meilleure solution thérapeutique...
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03383
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
jeune adulte
claudication intermittente
kystes
signes et symptômes
kystes
kystes
artère poplitée
artère poplitée
artériopathies oblitérantes
artère poplitée
kystes
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Éléments qui favorisent ou freinent l'amélioration des soins de santé destinés aux adultes souffrant d'une déficience intellectuelle ou développementale : qu'en dit le personnel?
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-10-2018/elements-favorisent-freinent-melioration-soins-sante-destines-adultes-souffrant-deficience-intellectuelle-developpementale.html
Introduction. Les adultes souffrant d'une déficience intellectuelle ou développementale (DID) présentent des taux de morbidité élevés et risquent davantage de ne pas recevoir de soins préventifs. Les services d'urgence des hôpitaux et les cliniques de soins primaires sont d'importants points d'entrée dans le système de soins de santé. Améliorer les soins dans ces lieux est susceptible d'améliorer les activités préventives, le dépistage précoce des maladies et la gestion courante. Nous avons étudié les éléments qui favorisent ou freinent l'amélioration des soins de santé destinés aux patients souffrant d'une DID dans trois établissements de soins primaires et trois services d'urgences de l'Ontario.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Déficience intellectuelle
adulte
frein
soins
Adulte
Déficience intellectuelle
Déficience intellectuelle
santé
Incapacités de développement
Soins de santé
infirmité
Déficience intellectuelle
adulte
Déficience intellectuelle
éléments
Déficience intellectuelle
élément chimique
Adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer du sein : méthode de détection, intervalle diagnostique et recours aux unités d'évaluation diagnostique spécialisées en Ontario (Canada)
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-10-2018/cancer-sein-methode-detection-intervalle-diagnostique-recours-unites-evaluation-diagnostique.html
Introduction. Le cancer du sein est détecté soit par un examen de dépistage, soit à l'aide de signes et symptômes. Au Canada, les mammographies pour le dépistage du cancer du sein sont offertes dans le cadre de programmes organisés ainsi qu'en contexte indépendant (dépistage opportuniste). Les unités d'évaluation diagnostique (UED) de la province de l'Ontario sont des programmes en établissement qui fournissent des services diagnostiques coordonnés pour le cancer du sein, à la différence des soins habituels où le fournisseur de soins de première ligne organise les examens et les consultations. Cette étude décrit les méthodes de détection, l'intervalle diagnostique et l'utilisation des UED pour le cancer du sein en Ontario.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Méthodes
protestantisme
cancer
enquêteur
diagnostic
Ontario
tumeur maligne, sai
spécial
tumeurs du sein
cancer
Cancer du sein
Canada
Cancer du sein
spécialisation
Méthodes

---
N3-AUTOINDEXEE
Association entre le sentiment d'appartenance à l'école, la participation à l'intimidation et divers comportements associés au temps passé devant un écran chez les jeunes dans deux provinces canadiennes : une étude COMPASS
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-10-2018/association-entre-sentiment-appartenance-ecole-participation-intimidation-divers-comportements-associes-temps-passe-devant-ecran-jeunes-etude-compass.html
Introduction. Le temps passé devant un écran, une mesure des comportements sédentaires, s'est révélé être un déterminant essentiel de la santé chez les jeunes dans les sociétés contemporaines, où la majorité des dimensions de leur vie comprennent l'accès à un écran. Une approche peu étudiée pour réduire le temps passé devant un écran chez les jeunes est son association avec la réduction de l'intimidation. Cette étude vise à comprendre le lien entre la perpétration de l'intimidation, la victimisation, la perception des jeunes à l'égard du milieu scolaire et divers comportements associés au temps passé devant un écran.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
émotion
intermédiaire
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
écran
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
comportement
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
établissements scolaires
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
passe-temps favoris
Comportement
association
Divers
Divers
Divers
Divers
Temps
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
collecte de données
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
avec une période
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
deux
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
jeunes
divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
brimades
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers

---
N1-SUPERVISEE
La dépression en France chez les 18-75 ans : résultats du Baromètre santé 2017
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/32-33/2018_32-33_1.html
Introduction – Le fardeau sanitaire, économique et social induit par les troubles mentaux a contribué à inscrire la santé mentale au premier rang des priorités de santé publique. L’objectif de ce travail est de présenter les données de prévalence de l’épisode dépressif caractérisé (EDC) en France métropolitaine en 2017, d’identifier les segments de population les plus concernés et d’observer les évolutions depuis 2005. Méthode – En 2017, le Baromètre santé a interrogé 25 319 personnes âgées de 18 à 75 ans par collecte assistée par téléphone et informatique selon un sondage aléatoire. L’EDC a été mesuré par le biais du Composite International Diagnostic Interview-Short Form (CIDI-SF). Résultats – Près d’une personne sur dix avait vécu un EDC au cours des 12 derniers mois. Les femmes, notamment celles âgées de 35-44 ans, les personnes de moins de 45 ans, les chômeurs et autres inactifs, les personnes veuves ou divorcées et les personnes déclarant de faibles revenus présentaient les niveaux de prévalence les plus élevés. Après une stabilité observée entre 2005 et 2010, la prévalence de l’EDC a augmenté de 1,8 points sur la période 2010-2017 ; cette augmentation concerne davantage les femmes ( 3 points), les 35-44 ans ( 4 points), les chômeurs ( 5 points) et les individus déclarant des revenus faibles ( 3 points). Discussion – La prévalence élevée de la dépression ainsi que son augmentation au cours des dernières années plaident pour un renforcement des dispositifs de prévention et de prise en charge des troubles dépressifs, en particulier à destination des populations les plus vulnérables.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
trouble dépressif majeur
prévalence
facteurs de l'âge
facteurs de risque
facteurs sexuels
article de périodique
France

---
N1-SUPERVISEE
La dépression dans la population active occupée en France en 2017. Baromètre santé 2017
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(32-33):645-52
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/32-33/2018_32-33_2.html
Objectifs – Décrire la prévalence de la dépression chez les actifs occupés en France métropolitaine et étudier les associations entre l’exposition à certains facteurs professionnels et la dépression, à partir des données du Baromètre santé 2017. Méthodes – Les données étudiées concernent 14 520 actifs occupés. Les épisodes dépressifs caractérisés (EDC) ont été mesurés à l’aide du questionnaire standardisé CIDI-SF. La prévalence des EDC a été décrite notamment selon la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d’activité. Des régressions logistiques multivariées ont été effectuées pour tester l’association entre les facteurs professionnels étudiés (expositions à des facteurs psychosociaux au travail et évènements professionnels indésirables) et l’EDC. Résultats – Le taux de prévalence d’EDC parmi les actifs occupés était de 8,2%. Les femmes présentaient une prévalence deux fois plus élevée que les hommes (11,4% vs 5,3%). Les taux de prévalence étaient significativement différents chez les hommes selon le secteur d’activité. Les secteurs les plus touchés étaient l’hébergement et la restauration ainsi que les activités financières et d’assurance. Quel que soit le sexe, les facteurs professionnels étudiés étaient associés à un risque plus élevé de présenter un EDC. Discussion-conclusion – Cette étude apporte un nouvel éclairage sur la dépression dans la population active française. Le milieu du travail étant un environnement favorable pour développer des actions de promotion et de prévention en santé mentale, ces résultats devraient permettre d’orienter des actions de prévention notamment dans les secteurs d’activité les plus touchés.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
prévalence
maladies professionnelles
facteurs de risque
article de périodique
trouble dépressif majeur
France
Population active
emploi

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients avec troubles anxieux entre 2010 et 2014 dans les établissements ayant une autorisation en psychiatrie en France métropolitaine : analyse des données du RIM-P
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(32-33):653-61
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/32-33/2018_32-33_3.html
Introduction – Les troubles anxieux regroupent un ensemble de pathologies anxiophobiques et de pathologies de l’adaptation à un facteur de stress. L’objectif est de décrire les patients atteints de ces troubles et pris en charge dans un établissement de santé ayant une autorisation d’activité en psychiatrie en France métropolitaine. Méthodes – Ont été incluses dans l’analyse toutes les personnes, hospitalisées ou prises en charge en ambulatoire dans des établissements ayant une autorisation en psychiatrie, pour lesquelles au moins un trouble anxieux (codes CIM-10 F40 à F48) a été noté en diagnostic principal ou associé. Les données de 2010 à 2014 ont été extraites de la base nationale de recueil d’informations médicalisé en psychiatrie (RIM-P). Résultats – Entre 2010 et 2014, 1 351 649 patients ont été pris en charge pour troubles anxieux. Dans environ 9 cas sur 10, le diagnostic de troubles anxieux était noté en diagnostic principal. Au cours de ces cinq années, une augmentation annuelle de 3,6% du taux de prise en charge pour troubles anxieux a été observée chez les femmes (p 0,001) et de 3,7% chez les hommes (p 0,001). Les augmentations de ces taux concernaient les réactions à un facteur de stress important et troubles de l’adaptation (F43) ainsi que les troubles anxieux autres que phobiques (F41), tandis que les troubles phobiques (F40), troubles obsessionnels compulsifs (TOC, F42) et troubles somatoformes (F45) étaient stables dans le temps. En 2014, le taux de prise en charge était de 670,3 pour 100 000 personnes (780,0 chez les femmes et 553,5 chez les hommes). Plus de la moitié des patients pris en charge pour troubles anxieux présentaient des réactions à un facteur de stress important et troubles de l’adaptation (F43). Quelle que soit la pathologie anxieuse étudiée, à l’exception des TOC qui concernaient autant les deux sexes, les femmes étaient plus souvent prises en charge que les hommes, avec un pic chez les jeunes filles de 15-19 ans. Chez les hommes comme chez les femmes, des taux de prise en charge pour troubles anxieux supérieurs de 20% au taux national ont été observés dans les régions du nord de la France (Bretagne, Normandie, Hauts-de-France et Grand Est). Conclusion – Face à une augmentation de recours aux soins pour certains troubles anxieux au cours de ces dernières années, une surveillance épidémiologique devrait être mise en place à l’aide d’enquêtes et d’analyses des bases de recours aux soins. Le repérage dès l’enfance ou l’adolescence serait nécessaire afin d’instaurer une prise en charge précoce et éviter la chronicisation des troubles, le développement des comorbidités et les conduites suicidaires.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
troubles anxieux
hospitalisation
soins ambulatoires
article de périodique
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Facilitation et simulation clinique : modalités de l’activité de guidage dans la situation simulée chez les formateurs en soins infirmiers
https://journals.openedition.org/activites/3366
La simulation clinique pleine échelle tend à devenir un outil pédagogique de premier plan dans la formation des professionnels de santé. L’activité des formateurs dans ce format est un domaine de recherche émergent. Cet article se propose d’étudier l’activité de facilitation réalisée par les formateurs au cours de situations simulées. L’objectif vise à identifier les modalités de guidage et à repérer les logiques qui les sous-tendent. Le matériau empirique a été recueilli auprès de seize formateurs exerçant en Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) lors d’observations en situation et d’entretiens d’autoconfrontation. Nous identifions sept modalités de guidage (étayant, didactique, productif, instrumental, normatif, prospectif, et de commodité) interdépendantes et parfois en tension. La situation simulée est ainsi considérée comme un espace d’imprévus au sein duquel le formateur doit composer avec des préoccupations entremêlées et opérer des compromis équilibrés.
2018
OpenEdition
France
article de périodique
mouche noire
soins infirmiers
soins infirmiers
Simulation
clinique
Activités cliniques
simulation
Soins infirmiers
simuliidae
établissements de soins ambulatoires

---
N2-AUTOINDEXEE
Intervention, conception et transformations : Comment construire une prévention durable des TMS ?
https://journals.openedition.org/activites/3450
Cet article a pour but de participer aux réflexions sur le rôle de l’ergonome dans l’intervention en entreprise. Il présente une intervention-formation relative à la prévention de la pénibilité et des TMS au travail. Cette intervention, menée comme une conduite de projet, s’est basée sur l’adoption de principes fondamentaux pour l’ergonomie dite centrée sur l’activité (Daniellou & Rabardel, 2005). Ces principes portent sur (1) la conception et la pérennisation des démarches de prévention durable, (2) la conduite et l’efficacité des interventions en ergonomie. Sur la base de ce corps de connaissances et de nos pratiques d’intervention antérieures, nous postulons que la mobilisation des acteurs et la transformation des représentations/perceptions sur le travail et la santé participent à l’augmentation du pouvoir d’agir des acteurs en matière de prévention. Ces principes sont illustrés et discutés à partir des résultats d’une intervention menée dans un abattoir de canards.
2018
OpenEdition
France
article de périodique
troubles musculosquelettiques
Maladies ostéomusculaires
transformation
conception
Conception
maladies ostéomusculaires
fécondation

---
N2-AUTOINDEXEE
Développement de la santé au travail : complémentarité de l’analyse de l’activité et des représentations du risque
https://journals.openedition.org/activites/3498
Cet article illustre la diversité des potentialités de la psychologie du travail et de l’ergonomie, en se basant sur une recherche-action conduite en milieu hospitalier, mobilisant une complémentarité de pratiques. Dans un contexte de conception organisationnelle de situations de travail présentant un risque biologique, l’étude vise à concilier les enjeux de prévention des risques professionnels et d’efficacité du travail, qui visent ensemble le développement de la santé au travail. L’analyse de l’activité est enrichie des représentations du risque, dans une visée préventive et développementale de la santé au travail. Cet article prend la forme de deux retours d’expérience sur l’intégration de méthodes et analyses complémentaires, dont la rencontre se fait autour de l’activité de travail. Nos résultats montrent comment l’analyse de l’activité peut bénéficier de la prise en compte des représentations individuelles et collectives pour la co-conception de situations de travail et leur amélioration continue. Les enjeux de développement de la santé au travail, s’appuyant sur des ressources individuelles, collectives et organisationnelles, sont ainsi mis en lumière.
2018
OpenEdition
France
article de périodique
Travail
métier
santé au travail
risque

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance de la grippe en France, saison 2017-2018
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/34/2018_34_1.html
Cet article présente le bilan épidémiologique et virologique de l’épidémie grippale en France durant la saison 2017-2018. Méthode – Ce bilan s’appuie sur l’analyse descriptive des données de surveillance de la grippe ou des syndromes grippaux transmises par les réseaux de médecine ambulatoire, les analyses virologiques des laboratoires partenaires, la surveillance des passages aux urgences et des hospitalisations codées grippe, la surveillance des cas graves de grippe hospitalisés en services de réanimation, les signalements d’épisodes d’infections respiratoires aiguës (IRA) dans les collectivités de personnes âgées et les données de mortalité. Résultats – L’épidémie de grippe a débuté début décembre en France métropolitaine, a atteint son pic au cours de la dernière semaine de décembre et s’est terminée fin mars, soit 16 semaines d’épidémie. Elle a présenté une dynamique atypique, avec deux vagues successives dues à la circulation majoritaire du virus A(H1N1)pdm09 puis à celle du virus B Lignage Yamagata. L’épidémie a été d’intensité modérée en médecine ambulatoire mais elle a été caractérisée par un nombre élevé d’hospitalisations après recours aux urgences pour syndrome grippal ( 9 700) et de cas graves admis en réanimation ( 2 900). Cette épidémie a également été marquée par une surmortalité importante, avec 13 000 décès attribués à la grippe. Conclusion – L’épidémie de grippe 2017-2018, précoce et exceptionnellement longue, a été caractérisée par une dynamique atypique et une importante sévérité, liées à la circulation successive des virus A(H1N1)pdm09 et B/Yamagata, dans un contexte de couverture vaccinale insuffisante et d’efficacité vaccinale sous-optimale. Son impact important sur les hospitalisations et la mortalité rappelle la gravité de la maladie et l’intérêt de la prévention, à savoir la vaccination chez les personnes à risque, complétée de mesures barrières afin de limiter la diffusion du virus dans l’entourage des cas, ainsi que l’utilité d’un traitement antiviral précoce, particulièrement chez les sujets à risque.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
épidémiosurveillance
grippe humaine
France
article de périodique

---
N2-AUTOINDEXEE
Twitter : un outil complémentaire pour la surveillance de l’épidémie saisonnière de grippe en France métropolitaine et en région ?
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/34/2018_34_2.html
Introduction – Aujourd’hui, les médias sociaux comme Twitter sont utilisés par les individus pour diffuser de l’information en santé mais également pour partager ou échanger sur leur état de santé. Dans ce contexte, une étude exploratoire a été mise en place afin d’étudier si les données de Twitter peuvent être utilisées comme un proxy pour la surveillance de l’épidémie saisonnière de grippe en France, et plus particulièrement à l’échelle régionale. Méthodes – Un système automatisé permettant le recueil en temps réel et un prétraitement (géolocalisation et classification) de tweets relatifs à la grippe a été développé. Les données recueillies sur la période du 8 août 2016 au 26 mars 2017 ont ensuite été comparées à celles du système de surveillance syndromique SurSaUD (réseaux OSCOUR et SOS Médecins). Résultats – Au total, sur la période d’étude, le système a permis de recueillir 238 244 tweets relatifs à la grippe, dont 130 559 étaient localisés en France. Après une étape de nettoyage, l’algorithme a permis de classer 22 939 tweets indiquant un état grippal. Une corrélation positive et statistiquement significative a été observé entre les tweets indiquant un état grippal et les consultations pour grippe/syndrome grippal rapportées par les réseaux OSCOUR et SOS Médecins, à la fois au niveau national et au niveau régional. Discussion – conclusion – Cette étude exploratoire a permis de montrer que les données de Twitter, en complément des systèmes existants, permettent le suivi de l’épidémie saisonnière de grippe en France et en région. Le système devra être amélioré pour confirmer les tendances observées lors de la prochaine épidémie de grippe.
2018
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
grippe
Épidémies
France
France
France
Grippe
outil
grippe humaine
France
Régions
régional
France
grippe
français
flambées de maladies
épidémies

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients en situation de vulnérabilité sociale : opinions et pratiques des médecins généralistes
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/prise-en-charge-des-patients-en-situation-de-vulnerabilite-sociale-opinions-et
En tant qu’acteurs clés du premier recours, les médecins généralistes ont un rôle central dans la prise en charge des patients en situation de vulnérabilité sociale. Ce rôle peut, cependant, s’avérer complexe car la prise en charge de ces patients soulève différents types de problèmes : des diffcultés cliniques (notamment la fréquence de la multimorbidité), des durées de consultation plus importantes, une coordination souvent délicate avec les secteurs social et médico-social. Malgré ces diffcultés, plus de huit médecins généralistes sur dix estiment qu’il relève de leur rôle d’adapter leur relation au patient selon sa situation sociale, mais aussi de repérer les patients en situation de vulnérabilité sociale. Plus d’un médecin généraliste sur deux souhaiterait ainsi être mieux formé à la prise en charge de ces patients. Par ailleurs, ces diffcultés et ces besoins de formation semblent plutôt atténués par l’expérience que peut représenter une plus grande confrontation à la vulnérabilité sociale dans la patientèle.
2018
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
médecine générale
populations vulnérables
article de périodique
prise en charge personnalisée du patient
médecins généralistes

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi à court terme de la technique de Wilcox-Nunn dans la réparation des canaux atrioventriculaires complets
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_07.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
Techniques
Canal atrioventriculaire complet
Canal atrioventriculaire commun complet
canal atrioventriculaire
Techniques
Techniques
Techniques
déficit septal atrioventriculaire complet
insuffisance mitrale
malformations des cloisons cardiaques

---
N3-AUTOINDEXEE
Résultats à moyen terme de la dérivation cavopulmonaire totale avec conduit extracardiaque réalisée au cours de la deuxième décennie de vie
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_06.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
ayant comme résultat
Vie
activités de la vie quotidienne
shunt
vie

---
N3-AUTOINDEXEE
TAVI par voie carotidienne : faisabilité et résultats à court terme d’une étude monocentrique
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_13.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
collecte de données
ayant comme résultat

---
N3-AUTOINDEXEE
Endocardites aiguës infectieuses compliquées d’extension paravalvulaire : 35 ans d’expérience
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_12.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
balano-posthite
Endocardite infectieuse
endocardite bactérienne
endocardite
Achondrogénèse
complication
endocardite
Endocardite
endocardite aiguë

---
N3-AUTOINDEXEE
Résultat du traitement des luxations sternoclaviculaires postérieures par résection claviculaire médiale – À propos de 10 cas
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_02.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
gout (anomalie du)
résultat thérapeutique
Abcès périanal
proposant
luxation postérieure
luxations
Luxation
excision
clavicule, sai
luxation
ayant comme résultat

---
N3-AUTOINDEXEE
Résultats multicentriques de l’assistance circulatoire en transplantation bipulmonaire chez les patients atteints de mucoviscidose dans le cadre de COLT
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_03.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
transplantation
a comme patient
Assistance
Mucoviscidose
ayant comme résultat
fibrose kystique
mucoviscidose
patients
transplantation

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie à long terme de patients opérés d’un CNPC localement avancé après traitement d’induction associant 2 cycles de cisplatinedocetaxel et une radiochimiothérapie concomitante hebdomadaire
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_04.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
Association
a comme patient
patients
chimioradiothérapie
administration par voie topique
survie
association

---
N3-AUTOINDEXEE
Pneumonectomie pour corps étranger intrabronchique. Indication justifiée ou rançon de la pauvreté ? À propos d’un cas
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_10.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
corps étrangers
pneumonectomie
Parties du corps
pauvreté
statut de pauvreté
indication de
proposant
pneumonectomie
corps etranger
Indicateurs
Corps étranger
corps étranger
corps humain
indicateurs et réactifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur mésenchymateuse thoracique : une cause rare d’ostéomalacie
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2016_1_11.pdf
2018
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
article de périodique
Tumeurs
Ostéomalacie
ostéomalacie
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeur
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Cause
tumeurs du thorax
Tumeurs
ostéomalacie
Tumeurs
Tumeurs
tumeurs
causalité

---
N3-AUTOINDEXEE
Nouveaux produits de synthèse - Dix ans de recul sur la situation française
https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/lettre-tendances/nouveaux-produits-de-synthese-dix-ans-de-recul-sur-la-situation-francaise-tendances-127-octobre-2018/
Que recouvre l’appellation « Nouveaux produits de synthèse « (NPS) ? Qui les consomment ? Quelles sont les conséquences de leurs usages ? L’OFDT consacre à ces substances le numéro 127 de Tendances. Offre et dynamique du phénomène, molécules consommées, profils d’usagers, conséquences sanitaires y sont étudiés à partir d’un ensemble de sources, notamment le projet I-TREND développé avec le soutien de l’Union européenne (forums d’usagers etanalyse de l’offre sur Internet, enquête en ligne...).
2018
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
article de périodique
drogues fabriquées clandestinement

---
N1-SUPERVISEE
Évolution de la consommation de tabac à l’occasion d’une grossesse en France en 2016
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(35-36):694-703
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/35-36/2018_35-36_2.html
Introduction – Le tabagisme maternel durant la grossesse est un facteur de risque modifiable majeur de morbidité maternelle et fœtale. Peu d’études se sont intéressées de manière distincte aux caractéristiques des femmes qui réduisaient leur consommation au cours de la grossesse sans pouvoir l’arrêter complétement. Les objectifs étaient de décrire les facteurs associés aux comportements d’arrêt et de réduction du tabac pendant la grossesse et leurs disparités régionales. Méthode – Les analyses reposent sur les données de l’Enquête nationale périnatale (ENP) de 2016. Il s’agit d’un échantillon représentatif des naissances pour l’année. La population d’étude était composée de 12 399 femmes majeures ayant accouché d’un enfant vivant (dont 652 dans les départements et régions d’Outre-mer). Les caractéristiques associées à une réduction de la consommation de tabac (inférieure à 50% : R 50% ou supérieure à 50% : R 50%) comparée à un arrêt ont été analysées par régression logistique multinomiale chez les fumeuses. Résultats – En 2016, 30,0% des femmes fumaient avant grossesse. Parmi elles, 45,8% ont arrêté de fumer avant le 3e trimestre, 37,2% ont divisé par 2 leur consommation (R 50%) et 16,9% ont peu diminué leur consommation (R 50%). Elles étaient 16,2% à fumer au 3e trimestre. Ces proportions variaient selon le nombre de cigarettes avant grossesse. Les caractéristiques sociodémographiques étaient moins favorables pour les femmes diminuant peu leur consommation au cours de la grossesse, et la multiparité était associée à une diminution du tabac plutôt qu’à un arrêt. Des disparités régionales étaient observées. Conclusion – Le contexte sociodémographique, la quantité de cigarettes fumées avant grossesse et la région apparaissent comme des éléments importants à prendre en compte pour identifier les femmes les plus à risque de continuer à fumer durant la grossesse.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
grossesse
Fumer du tabac
France
Arrêter de fumer
article de périodique

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolutions de la morbidité et de la mortalité liées au tabagisme chez les femmes en France métropolitaine : une situation préoccupante
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/35-36/2018_35-36_1.html
Introduction – La prévalence du tabagisme chez les femmes est en constante augmentation depuis le début des années 1970. Cet article propose d’en décrire l’impact, en France métropolitaine, sur les évolutions récentes de la morbi-mortalité de trois pathologies très liées au tabagisme (le cancer du poumon, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’infarctus du myocarde) et sur le nombre de décès attribuables au tabagisme pour toutes les pathologies liées au tabac. Méthodes – Les données de prévalence du tabagisme sont issues d’enquêtes en population générale par quotas (1974-1991), puis du Baromètre santé (1992-2017). Les données de morbidité proviennent des données d’hospitalisation du PMSI-MCO pour l’infarctus du myocarde et les exacerbations de BPCO, et des données des registres de cancer pour les estimations de l’incidence du cancer du poumon. Les données de mortalité sont extraites de la base nationale des causes médicales de décès. Les décès attribuables au tabagisme ont été calculés en combinant des données de mortalité, des taux de décès par cancer du poumon et des risques relatifs ajustés de décès associés au tabagisme. Résultats – L’incidence du cancer du poumon a augmenté de 72% chez les femmes entre 2002 et 2012, tandis qu’elle est restée stable chez les hommes. Pour les exacerbations de BPCO, l’incidence des patients hospitalisés a doublé entre 2002 et 2015 chez les femmes et augmenté de 30% chez les hommes. Pour l’infarctus du myocarde avant 65 ans, l’incidence a augmenté de 50% entre 2002 et 2015 chez les femmes et de 16% chez les hommes. De la même manière, la mortalité par cancer du poumon et BPCO a augmenté respectivement de 71% et 3% chez les femmes et diminué de 15% et 21% chez les hommes. Les augmentations les plus importantes de la prévalence du tabagisme et de la morbi-mortalité étaient observées chez les femmes de 45 à 64 ans. Enfin, le nombre estimé de décès attribuables au tabagisme a été multiplié par deux entre 2000 et 2014 chez les femmes. Conclusion – L’augmentation de la prévalence du tabagisme chez les femmes depuis les années 1970 a des répercussions majeures sur la morbi-mortalité des pathologies liées au tabac. Il est nécessaire de poursuivre les efforts portés sur la prévention du tabagisme en France et d’explorer la possibilité d’une aide à l’arrêt individuelle en fonction du sexe.
2018
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
Tabagisme
tabagisme
France
Femmes
français
France
France
tabagisme
Fumer du tabac
France
France
morbidité
mortalité
Femelle
Tabagisme
femmes
Femelle

---
N1-SUPERVISEE
Connaissance de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) en France : Baromètre santé 2017
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(35-36):703-8
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/35-36/2018_35-36_3.html
Introduction – Malgré son coût élevé en matière de morbidité et de mortalité, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie méconnue. L’objectif était d’étudier les connaissances de la BPCO dans la population française en 2017. Méthodes – L’enquête Baromètre santé 2017 a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon tiré au sort de personnes âgées de 15 à 75 ans résidant en France métropolitaine. Les personnes ayant déjà entendu parler de la BPCO et citant spontanément le tabac comme en étant le principal facteur de risque ont été considérées comme connaissant la BPCO. Résultats – Au total, 22,1% des personnes enquêtées ont répondu avoir déjà entendu parler de la BPCO, parmi lesquelles 32,3% (7,1% de la population enquêtée) ont cité le tabac comme principale cause. Ces chiffres étaient similaires quel que soit le statut tabagique. La proportion de personnes connaissant la BPCO était plus faible chez les plus jeunes, chez les hommes et chez les personnes de faible niveau socioéconomique. Discussion – Il est nécessaire d’améliorer les connaissances de la population sur les risques liés au tabagisme afin de favoriser l’adoption de comportements favorables à la santé. De plus, l’amélioration des connaissances sur la BPCO pourrait permettre à un plus grand nombre de personnes à risque de BPCO de bénéficier d’un diagnostic précoce de la maladie.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
diffusion de l'information
Fumer du tabac
enquêtes de santé
facteurs de risque
article de périodique
France
bronchopneumopathies obstructives

---
N2-AUTOINDEXEE
Conclusion de la séance dédiée : « Évolution de la prise en charge de l’hypertension artérielle »
http://www.academie-medecine.fr/conclusion-de-la-seance-dediee-evolution-de-la-prise-en-charge-de-lhypertension-arterielle/
La banalisation des traitements généralisés d’une maladie expose à des pratiques médicales approximatives : la prise en charge de l’hypertension artérielle en France en est un exemple. Les résultats des enquêtes successives sur la connaissance, le traitement et le contrôle de l’hypertension, avec toutes leurs limites, ne sont pas favorables, ni dans les dix dernières années en France ni par comparaison aux évolutions observées dans d’autres pays [1]. Comment améliorer les performances en prenant en compte les changements de société et les progrès techniques actuels ?
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
gestion des soins aux patients
Hypertension artérielle
hypertension artérielle
maladie hypertensive

---
N1-SUPERVISEE
Les imperfections actuelles des traitements antihypertenseurs et leur correction
http://www.academie-medecine.fr/les-imperfections-actuelles-des-traitements-antihypertenseurs-et-leur-correction/
Il existe un paradoxe entre d’un côté le grand nombre de molécules disponibles et bon marché et la quasi-gratuité des médicaments et d’autre part leur sous-utilisation par inertie thérapeutique et inobservance. Nous souhaitons souligner ici certaines imperfections concernant les traitements antihypertenseurs en France et suggérer quelques moyens de les corriger. Cela concerne en premier lieu l’utilisation des génériques. Nous proposons la généralisation de la prescription DCI (Dénomination Commune Internationale) et l’utilisation par le patient d’un générique de la même marque tout au long de son traitement pour éviter toute erreur de prise et favoriser l’observance médicamenteuse. Le deuxième problème concerne les bithérapies fixes d’antihypertenseurs de première intention, insuffisamment prescrites malgré un niveau de preuve croissant alors que leur utilisation est maintenant recommandée par les sociétés savantes européennes. Il est nécessaire de sensibiliser les médecins et les patients, ainsi que les industriels du médicament à l’intérêt de contrôler rapidement l’hypertension. La troisième imperfection concerne l’absence de remboursement des combinaisons fixes triples d’antihypertenseurs, prescrites en deuxième intention. Les industriels du médicament devraient être encouragés à mettre en place des essais thérapeutiques randomisés qui prendraient en compte l’amélioration de l’observance à court et à long terme, la baisse de la pression artérielle et la réduction des complications cardiovasculaires, de manière à convaincre les membres de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) et obtenir ainsi un remboursement. Enfin, de manière plus spécifique, la prescription d’eplerenone devrait être autorisée et remboursée en cas d’HTA résistante sans hyperaldostéronisme primaire chez les patients intolérants à la spironolactone...
2018
false
true
false
Académie Nationale de Médecine
France
association de médicaments
hypertension artérielle
traitement médicamenteux
Observance par le patient
traitement médicamenteux
France
article de périodique
antihypertenseurs

---
N2-AUTOINDEXEE
La prévention de l’HTA en France métropolitaine et dans les DOM-ROM (Outre-mer) : agir ensemble sur notre environnement !
http://www.academie-medecine.fr/la-prevention-de-lhta-en-france-metropolitaine-et-dans-les-dom-rom-outre-mer-agir-ensemble-sur-notre-environnement/
Dans sa stratégie nationale de santé pour les maladies hypertensives, la Société française d’HTA (www.sfhta.eu) propose des recommandations de prévention globale avec une correction des inégalités sociales et géographiques en intégrant les spécificités des DOM-ROM (recommandations 5 à 9). Il s’agit d’intégrer la prévention de l’HTA dans les actions générales de santé publique à enseigner dès la petite enfance, en accord avec les préconisations de la Fédération Française de Cardiologie (www.fedecardio.org) : la lutte contre la sédentarité, la pratique d’une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, l’absence de la première cigarette, la prévention du stress chronique en particulier au travail et de la dépression. Il est recommandé de prévoir un plan de lutte spécifique contre l’obésité en Outre-Mer et d’amener tous les professionnels de santé à renforcer le dépistage du surpoids et de l’obésité à tous âges. Il est nécessaire d’informer le patient hypertendu que l’hygiène de vie permet de renforcer l’efficacité du traitement voire de l’alléger. Il convient de favoriser le dépistage de l’HTA surtout en présence d’un contexte familial d’HTA ou de mauvaises conditions socio-économiques, notamment en Outre-mer. Le médecin traitant, le pharmacien et l’infirmier y ont leur place ainsi que les centres de santé au travail et les centres d’examens de santé de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
France
maladie hypertensive
hypertension artérielle
français
France
France
océans et mers
hta
diméthoxyméthylamphétamine
Environnement
France
France
Environnement
évaluation de la technologie biomédicale
environnement

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolutions dans la prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire en France entre 2007 et 2017
http://www.academie-medecine.fr/evolutions-dans-la-prise-en-charge-de-lhta-et-des-facteurs-de-risque-cardio-vasculaire-en-france-entre-2007-et-2017/
La prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire constitue l’activité prédominante des professionnels de santé en France en particulier en soins primaires. Pour estimer la prise en charge de l‘HTA et des facteurs de risque les données obtenues par les enquêtes FLAHS (French League Against Hypertension Survey) ont été analysées. Dans les trois enquêtes réalisées en 2007, 2012 et 2017, l’indicateur retenu dans la population âgée de 35 ans et plus a été le pourcentage de la prescription de médicaments antihypertenseurs, de médicaments hypolipémiants , de médicaments antidiabétiques et d’un tabagisme actif. En 2007, la prévalence des sujets âgés de 35 ans et plus traités pour une HTA était de 32 % [IC 95, 30-34], ceux traités pour une dyslipidémie était de 22 % [IC 95, 21-23], ceux traités pour un diabète était de 8 % [IC 95, 7-9], ceux ayant un tabagisme actif de 19 % [IC 95, 18-20]. En 2017, les prévalences étaient respectivement de : 28 % [IC 95, 27-29], 17 % [IC 95, 16-18], 9 % [IC 95, 8-10] et 16 % [IC 95, 15-17]. Ces changements dont les causes sont multiples ont le potentiel de modifier défavorablement les indices de santé prédicteurs des maladies cardio-vasculaires dans la prochaine décennie en France.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
facteurs de risque
facteur de risque
France
France
évaluation de la technologie biomédicale
appareil circulatoire, sai
risque cardiovasculaire
gestion des soins aux patients
prise de risque
hypertension artérielle
France
français
+ - avec facteurs de risques cardio-vasculaires
Fossette cornéenne de Fuchs
hta
maladie hypertensive
France
France
Fracture de fatigue

---
N2-AUTOINDEXEE
Un deuxième souffle pour l’hypertension artérielle : propositions de la Société Française d’Hypertension Artérielle
http://www.academie-medecine.fr/un-deuxieme-souffle-pour-lhypertension-arterielle-propositions-de-la-societe-francaise-dhypertension-arterielle/
Toutes les études épidémiologiques réalisées en France depuis 2007 montrent une stabilité ou même une diminution du nombre de patients hypertendus traités et contrôlés. La Société Française d’Hypertension Artérielle a lancé un travail afin d’analyser cette situation alarmante et proposer différentes actions afin d’améliorer la prise en charge de l’HTA en France. 37 médecins, chercheurs, pharmaciens, infirmiers et patients ont rédigé un document comportant 60 propositions réparties en 10 chapitres. Une prévention hygiéno-diététique dès l’école doit être favorisée en particulier dans les DOM-ROM. Une plus grande transparence des réseaux de soins locaux du médecin généraliste au centre spécialisé doit exister pour nos concitoyens associant plus infirmiers et pharmaciens. Une meilleure prise en charge de l’HTA passe aussi par le remboursement de la mesure ambulatoire de la pression artérielle, des appareils d’automesure et des combinaisons de 2 ou 3 antihypertenseurs. Les dosages d’antihypertenseurs doivent être disponibles afin d’améliorer l’observance. La formation des professionnels de santé doit être accentuée. Il faut favoriser la recherche fondamentale, clinique et en organisation de santé. Enfin, les techniques non médicamenteuses, la E santé et en particulier la télémédecine doivent être validées avant leur diffusion. Ces différentes propositions sont actuellement présentées aux autorités de santé.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
souffle
Hypertension artérielle
hypertension artérielle
maladie hypertensive
proposita

---
N3-AUTOINDEXEE
Deux fois plus d'intoxications par des champignons et de cas graves en 2017 qu'en 2016
https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/VigilAnsesN6_Champignons_0.pdf
2018
ANSES
France
article de périodique
information patient et grand public
intoxication par les champignons
Fracture de Pouteau-Colles
Fracture de fatigue
intoxications
Intoxication
effet toxique de champignons ingérés
effet toxique d'une mycotoxine

---
N3-AUTOINDEXEE
Slime : Evitez le fait maison
https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/VigilansesN6_Slime_0.pdf
2018
ANSES
France
article de périodique
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Elucider les causes d'un phénomène indésirable en phytopharmacovigilance : l'exemple du prosulfocarbe sur des pommes
https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/VigilansesN6_Prosulfocarbe_1.pdf
2018
ANSES
France
article de périodique
information patient et grand public
prosulfocarb
malus
carbamates

---
N3-AUTOINDEXEE
Osurnia : quand le traitement de l'oreille du chien atteint l'oeil du maître
https://vigilanses.anses.fr/sites/default/files/VigilansesN6_Osurnia_0.pdf
2018
ANSES
France
article de périodique
information patient et grand public
thérapeutique
chiens
Oeil
oreille
Oeil
espèces canines
oreiller
oeil

---
N3-AUTOINDEXEE
La résistance aux antituberculeux au Canada : 2017
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2018-44/numero-11-1-novembre-2018/article-4-resistance-antituberculeux-2017.html/
Contexte : La tuberculose (TB) pharmacorésistante est un problème de santé publique mondial. Au Canada, des systèmes de surveillance sont en place depuis 20 ans pour suivre ce phénomène. Objectif : Décrire les tendances en matière de pharmacorésistance parmi les isolats de la TB déclarés au Canada en 2017, selon le type de résistance, ainsi que l’emplacement géographique, les données démographiques et l’origine des cas, et comparer les données actuelles à celles des 10 années précédentes. Méthodes : Les données analysées proviennent de deux sources. Le Système canadien de surveillance des laboratoires de tuberculose (SCSLT) est un système de surveillance de laboratoire des isolats. Il a servi à obtenir des renseignements sur les résultats des épreuves de sensibilité aux antituberculeux ainsi que sur la province ou le territoire, le sexe et l’âge des personnes à l’origine des échantillons. Le Système canadien de déclaration des cas de tuberculose (SCDCT) est un système de surveillance fondé sur les cas comportant des renseignements sur les cas de TB active et de retraitement au Canada. Il a été utilisé pour l’obtention de données sur l’origine des cas, qu’elle soit de personnes nées à l’étranger, de personnes autochtones nées au Canada ou de personnes non autochtones nées au Canada. L’analyse est descriptive, et la comparaison a été effectuée contre les données de 2007 à 2016 provenant de ces deux sources. Résultats : En 2017, la résistance aux antituberculeux de 1 515 isolats de TB a été analysée; 123 de ces isolats (8,1 %) présentaient une résistance à au moins un antituberculeux majeur. Parmi ces derniers, 103 correspondaient à des souches de TB monorésistante; six, à des souches de TB polyrésistante et 14, à des souches de TB multirésistante (TB-MR). On n’a signalé aucune souche de tuberculose ultrarésistante (TB-UR) parmi ces isolats. Une pharmacorésistance a été signalée dans sept provinces ou territoires (Colombie‑Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec et Nouveau‑Brunswick). Parmi les isolats provenant de personnes de sexe féminin, 63 (9,5 %) étaient pharmacorésistants, tandis que chez les personnes de sexe masculin, 60 isolats (7,0 %) étaient pharmacorésistants. Chez les personnes âgées de 25 à 34 ans, la pharmacorésistance était présente dans un plus grand pourcentage d’isolats (n 29, 23,6 %). Selon l’origine, 1 072 (11 %) des cas de TB déclarés de 2005 à 2015 chez des personnes nées à l’étranger étaient pharmacorésistants. Chez les personnes non autochtones nées au Canada et les Autochtones nés au Canada, 143 (9 %) et 54 (2 %) des cas de TB étaient pharmacorésistants, respectivement. Comparativement aux années précédentes, le nombre d’isolats testés a légèrement augmenté (passant de 1 267 à 1 515); toutefois, on a observé une diminution du pourcentage d’isolats pour lesquels on a signalé une pharmacorésistance (de 10,5 % en 2007 à 8,1 % en 2017). Conclusion : Le taux de pharmacorésistance de la TB est demeuré faible en 2017 au Canada.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Fracture de fatigue
rigidité diffuse
antituberculeux
Canada

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des expositions en laboratoire aux agents pathogènes humains et aux toxines au Canada en 2017
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2018-44/numero-11-1-novembre-2018/article-5-exposition-laboratoire-pathogenes-humains-toxines-canada-2017.html
Contexte : En vertu de la Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines et de son Règlement, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) est chargée de surveiller les déclarations d’incidents en laboratoire par l’intermédiaire du système de surveillance de déclaration des incidents en laboratoire au Canada (DILC). L’année 2017 représente la deuxième année complète de données. Objectif : Décrire les incidents d’exposition en laboratoire et les infections contractées en laboratoire survenus au Canada en 2017, selon le secteur, les agents pathogènes humains et les toxines en cause, le nombre de personnes touchées, le type d’incident et les causes fondamentales. Méthodologie : Les incidents pris en compte dans la présente analyse sont survenus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017. Ils ont été déclarés à l’ASPC par des laboratoires titulaires de permis en vigueur, par l’intermédiaire du système de surveillance de DILC. Le programme Microsoft Excel 2010 a été utilisé pour les statistiques descriptives de base. Résultats : Au total, 44 incidents liés à des expositions et à des infections contractées en laboratoire ont été signalés au moyen du système de surveillance de DILC en 2017. D’après la comparaison par secteur et proportion respective de permis, le nombre d’incidents était le plus élevé dans les secteurs académique et hospitalier comparativement aux laboratoires gouvernementaux et à l’industrie privée. En tout, 118 personnes ont été exposées, ce qui représente une moyenne de 2,7 personnes par incident (intervalle de 1 à 29). Aucune exposition secondaire n’a été signalée. Six incidents d’exposition (14 %) ont donné lieu à des cas « soupçonnés » (n 5) ou confirmés (n 1) d’infection contractée en laboratoire. Même si, dans l’ensemble, les agents pathogènes humains et les toxines du groupe de risque (GR) 2 étaient impliqués dans la majorité des incidents (n 23; 52 %), Francisella tularensis (n 4; 9 %) et Coccidioides immitis (n 3; 7 %) ont été le plus fréquemment mis en cause dans les incidents d’exposition déclarés. Ces deux agents pathogènes sont à la fois des agents biologiques du GR3 et des agents biologiques à cote de sécurité élevée (ABCSE). Chaque incident a été attribué à 2,3 causes fondamentales en moyenne (n 101). Les problèmes relatifs aux procédures opérationnelles normalisées (PON) et l’erreur humaine ont été les deux causes les plus fréquentes. Conclusion : La fréquence des incidents d’exposition en laboratoire a été relativement faible en 2017. La voie d’exposition la plus courante était l’inhalation, tandis que les causes fondamentales les plus fréquentes étaient les problèmes relatifs aux PON et l’erreur humaine. Par ailleurs, ce système de surveillance étant nouveau, les estimations de base demeurent en cours d’établissement.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
effets de l'exposition à un agent externe
Canada
homo sapiens
laboratoires
toxines biologiques
expositions
toxine
humains
Fracture de fatigue
expositions

---
N2-AUTOINDEXEE
Enquête de santé publique post-attentats du 13 novembre 2015 (ESPA 13-Novembre) : trouble de santé post-traumatique, impact psychologique et soins, premiers résultats concernant les civils
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_2.html
Huit à 11 mois après les attentats de novembre 2015, Santé publique France a lancé, entre le 7 juillet et le 10 novembre 2016, une Enquête de santé publique post-attentats. Cette enquête par web-questionnaire et basée sur une participation volontaire concernait la population dont les expositions répondaient au critère A du trouble de stress post-traumatique (TSPT) tel que défini dans le DSM-5 (exposition à la mort ou à une blessure grave). Ses objectifs étaient d’estimer l’impact psychologique et de mieux connaître l’utilisation des dispositifs de soins et les facteurs associés à cette utilisation. Cet article présente les premiers résultats concernant les membres de la population civile (hors personnel intervenant et soignant) ayant participé à cette enquête. La population concernée a été informée de l’étude via les médias, les associations de victimes, les associations d’aide aux victimes, les relais médicaux volontaires ainsi que grâce à des visites aux cafés et auprès des résidents adjacents aux lieux d’attentats. Les volontaires devaient remplir un questionnaire d’inclusion sur le site Internet de Santé publique France, puis accédaient à un questionnaire épidémiologique. Celui-ci renseignait sur leurs caractéristiques sociodémographiques, leurs antécédents psychologiques, leur exposition aux attaques et à leurs conséquences, leur santé mentale – PTSD Checklist for DSM-5 (PCL-5), Hospital Anxiety and Depression scale (HAD), Prigerson’s Inventory of Complicated Grief (ICG) – et leur utilisation des dispositifs de soins médico-psychologiques. L’impact était important, avec un trouble de stress post-traumatique (TSPT) probable pour 54% des menacés directs (directement visés, blessés), 27% des témoins sur place et 21% des témoins à proximité. Pour les endeuillés (c’est-à-dire les personnes ayant perdu une personne qu’elles considéraient comme proche) sans autre exposition, la prévalence du TPST probable était de 54%. Un possible deuil compliqué (score supérieur à 25 au questionnaire de Prigerson) était observé chez 66% de ces endeuillés. Parmi les personnes atteintes d’un TSPT probable, 46% déclaraient ne pas avoir engagé de traitement régulier avec un psychologue ou un médecin. Cette proportion était plus importante pour les témoins sur place et à proximité (63%) et pour les endeuillés non exposés directement (46%) que pour les menacés directs (33%). Ces premiers résultats suggèrent un besoin de renforcer et d’élargir le dispositif d’accès aux soins à moyen terme.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
plaies et blessures
Santé publique
traumatisme
Santé publique
premiers secours
ayant comme résultat
Fracture de Maisonneuve
Abus de substance
psychologie
etat febrile ex
Soins
enquêteur
blessure
enquêtes de santé
santé publique
soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Attentats de Paris du 13 novembre 2015 : apport des données de recours aux soins d’urgence pour l’évaluation d’impact sur la population
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_4.html
Cet article a pour objectif de décrire l’utilisation du système de surveillance SurSaUD au décours immédiat des attentats de Paris du 13 novembre 2015 et le résultat des analyses réalisées jusqu’à la fin de l’année 2015 en Île-de-France et sur l’ensemble du territoire national, en lien étroit avec les partenaires du système. Une surveillance renforcée, basée sur l'activation de tableaux de bord quotidiens automatiques à partir des données des urgences hospitalières (OSCOUR ) et des associations SOS Médecins, ainsi que sur la mise en place d'une procédure d'étiquetage des consultations SOS Médecins en lien avec les attentats, a été activée dès le lendemain des attaques et s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année 2015. Les résultats ont permis de mettre en évidence une hausse des passages aux urgences pour stress non seulement en Île-de-France mais aussi sur l'ensemble du territoire métropolitain. L'étiquetage des consultations SOS Médecins a montré un pic d'activité en lien avec les attentats. Ces hausses ont principalement concerné des adultes jeunes entre 15 et 44 ans. Les retours d’expérience, réflexions et travaux qui ont suivi les attentats ont permis d’identifier les grandes lignes d’amélioration du dispositif de surveillance en vue d’accroître son efficacité, en particulier dans la perspective des Jeux olympiques de Paris en 2024 : évolution du format de résumé de passage aux urgences pour inclure une variable circonstancielle et intégration des données des Samu au dispositif de surveillance syndromique, en complémentarité des données OSCOUR et SOS Médecins.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
ensemble de données
Soins d'urgence
Paris
urgences
population
soins
ensemble de données
services des urgences médicales

---
N2-AUTOINDEXEE
Les attentats de novembre 2015 à Paris : exposition aux images par les médias et symptômes de stress post-traumatique
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_6.html
La forte couverture médiatique des attentats de novembre 2015 à Paris (Bataclan, terrasses des cafés et Stade de France) a exposé une très large partie de la population française aux images des attaques terroristes, questionnant les pouvoirs publics sur les effets d’une telle exposition, en particulier sur les symptômes de stress post-traumatique. Cette étude a examiné la relation entre l'exposition médiatique liée aux événements (temps passé à regarder les évènements à la télévision ou sur Internet sur une période de trois jours suivant les attentats) et la déclaration de symptômes de stress post-traumatique mesurés au moyen de l’échelle Post-traumatic Stress Disorder Checklist for DSM-5 (PCL-5). Un échantillon par quotas représentatifs de la population générale sur les variables sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération a été recruté via un panel d’internautes (panel BVA). En juin 2016, 1 760 personnes ont intégralement répondu à l’enquête par le biais d’un questionnaire Internet. Les résultats ont montré une association positive entre le temps passé à visualiser des images liées aux attaques et la présence de symptômes de stress post-traumatique, après ajustement sur les caractéristiques sociodémographiques, l’exposition directe aux évènements et des facteurs de vulnérabilité individuelle (antécédents d’évènements traumatisants, de troubles psychologiques et d’évènements de vie négatifs). Des analyses complémentaires devront être conduites pour tester les interactions entre l’exposition aux médias et les facteurs sociodémographiques et individuels (antécédents psychologiques) afin d’identifier les profils de population les plus vulnérables aux effets d’une exposition aux médias et ainsi mieux orienter les actions de prévention.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
troubles de stress post-traumatique
Paris
expositions
symptôme de stress
syndrome
mass-médias
Stress
image consécutive
Symptôme
traumatisme
Fracture de Maisonneuve
blessure
effets de l'exposition à un agent externe
Stress
expositions

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude IMPACTS : Investigation des manifestations traumatiques post-attentats et de la prise en charge thérapeutique et de soutien des personnes impliquées dans les attentats de janvier 2015 en Île-de-France
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_1.html
Suite à la série d’attentats terroristes survenus en Île-de-France du 7 au 9 janvier 2015, Santé publique France et l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France ont réalisé l’enquête épidémiologique IMPACTS. L’objectif était d’évaluer l’impact psychotraumatique de ces attentats chez les personnes exposées et chez celles impliquées dans la prise en charge des victimes et le rétablissement de l’ordre public. Il s’agissait en outre de savoir si ces personnes avaient eu recours à des soins après ces évènements. L’enquête s’est déroulée en deux temps, 6 et 18 mois après les évènements. Deux groupes de population ont été étudiés. Le premier comprenait les personnes issues de la population civile ayant été exposées aux attentats selon le critère A de l’état de stress post-traumatique (ESPT) du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 5e édition (DSM-5). Le deuxième était constitué des intervenants impliqués dans la réponse aux attentats. Ainsi, des psychologues formés au psycho-traumatisme se sont entretenus avec 190 civils et 232 intervenants (forces de l’ordre et de secours, secours médico-psychologique, pompiers et personnels associatifs) pour recueillir leur expérience au moyen de questionnaires. Il en ressort que, parmi la population civile, 18% des personnes présentaient un ESPT, 20% avaient des troubles dépressifs ou anxieux sans ESPT et 25% avaient consulté un médecin pour un problème de santé somatique qu’elles considéraient comme lié aux événements. Plus de la moitié des personnes exposées ont bénéficié d’une prise en charge médico-psychologique ou d’un soutien psychologique suite aux évènements. Parmi les intervenants, 3% ont présenté un ESPT et 14% au moins ont eu un trouble anxieux. La moitié d’entre eux ont reçu un soutien psychologique suite aux attentats. Cette étude a permis de souligner l’importance de discerner toutes les victimes potentielles d’attentats terroristes (personnes directement menacées ou témoins) et de leur proposer une prise en charge médico-psychologique éventuelle. Elle a aussi fait ressortir la nécessité de sensibiliser les professionnels de santé aux conséquences du psycho-traumatisme pour qu’ils soient à même d’assurer un relais thérapeutique efficace.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
plaies et blessures
France
France
personnel de recherche
blessure
Thérapeutiques
Ile-de-France
traumatisme
France
Thérapeutique
France
Fracture de Maisonneuve
personnes
collecte de données
français
Personna +
Thérapeutique
France
Paris
prise en charge personnalisée du patient
France
thérapeutique
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Enquête de santé publique post-attentats du 13 novembre 2015 (ESPA 13-Novembre) : premiers résultats concernant les intervenants
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_3.html
Des milliers d’intervenants des secours et des forces de l’ordre ont été mobilisés suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Afin d’estimer l’impact psychologique de ces évènements, le recours aux soins et l’utilisation des dispositifs d’accompagnement, l’Enquête de santé publique post-attentats du 13 novembre (ESPA 13-Novembre) a été menée auprès de ces intervenants. Cet article présente les caractéristiques sociodémographiques de cette population, la prévalence des troubles de stress post-traumatiques (TSPT) et décrit les facteurs de vulnérabilité pour le TSPT. L’enquête s’est déroulée de juillet à novembre 2016. Pour informer sur l’existence de l’enquête, une campagne médiatique et une information, via un relais dans chaque institution participante, ont été menées. Les personnes volontaires éligibles à l’enquête étaient âgées de 16 ans ou plus et étaient intervenues en lien avec les attentats la nuit du 13 novembre ou dans les trois semaines qui ont suivi. Les caractéristiques sociodémographiques, les antécédents psychologiques, les conditions d’intervention, la préparation aux événements traumatogènes, le soutien social et l’état psychologique actuel ont été recueillis au moyen d’un questionnaire en ligne sécurisé. Le TSPT a été mesuré par la PCL-5 (Post-Traumatic Stress Disorder Checklist Scale, version DSM-5). Au total, sur les 837 personnes ayant commencé à répondre à l’enquête, 698 ont complété le questionnaire : 34% étaient des professionnels de santé, 30% des sapeurs-pompiers de Paris, 20% des associatifs de protection civile, 14% des forces de l’ordre et 2% des agents des villes de Paris ou Saint-Denis. Les prévalences de TSPT variaient de 3,5% à 9,9% selon le type d’intervenant. L’intensité de l’exposition, la non-préparation aux événements traumatogènes et l’isolement social étaient associés au TSPT. Ces résultats exploratoires suggèrent l’importance du soutien social ainsi que la préparation à la gestion du stress et aux conséquences des traumatismes psychiques. Des analyses complémentaires sont actuellement menées pour confirmer ces premiers résultats.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
Fracture de Maisonneuve
ayant comme résultat
enquêteur
Santé publique
Abus de substance
Santé publique
enquêtes de santé
santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
L’empreinte des attentats du 13 novembre 2015 sur la société française
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/38-39/2018_38-39_5.html
Dans le cadre du Programme 13-Novembre, piloté par le CNRS, l’Inserm et heSam Université, et comportant 31 partenaires, une série de 11 questions sur les attentats du 13 novembre 2015 a été insérée, sept mois après les faits, dans l’enquête Conditions de vie et aspirations des Français du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Ce dispositif interroge un échantillon représentatif de la population française deux fois par an depuis quarante ans. L’interrogation portant sur ces événements fera l’objet d’un suivi dans la durée (deux ans après la première enquête, puis cinq et dix ans après), afin d’apporter des éléments de contexte sur le processus de mémorialisation des attentats du 13 novembre dans la société française. Elle contribue ainsi au programme de recherche transdisciplinaire 13-Novembre, qui étudie la construction et l’évolution de la mémoire de ces attentats en pensant l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective. L’étude atteste d’une très forte empreinte des attentats du 13 novembre dans la société française, sept mois après leur survenue. Ces attaques terroristes arrivent en tête des attentats jugés les plus marquants depuis l’an 2000. L’impact de ces attaques est également tangible au travers de leur empreinte mémorielle en termes de précision des souvenirs associés à l’événement, à la fois personnels (souvenirs-flash) et factuels (lieux frappés). Les moins de 40 ans semblent avoir été particulièrement touchés en raison d’une certaine identification aux cibles des attaques et de l’ampleur de leur couverture médiatique, dans une forme d’écho au 11 septembre 2001 qui a constitué un marqueur générationnel pour les adolescents et les jeunes de l’époque. Dans la société française dans son ensemble, les attentats du 13 novembre ont eu différents retentissements, parmi lesquels ressortent un climat de peur, un accroissement des préoccupations sécuritaires et des inquiétudes relatives à la cohésion sociale.
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique

---
N2-AUTOINDEXEE
Décellularisation de greffons digitaux humains vascularisés : une approche sous-unitaire de l’ingénierie tissulaire de la main
http://www.academie-medecine.fr/decellularisation-de-greffons-digitaux-humains-vascularises-une-approche-sous-unitaire-de-lingenierie-tissulaire-de-la-main/
La mutilation digitale, unitaire ou multiple, a un impact critique sur la fonctionnalité de la main avec une diminution importante de la qualité de vie des patients. La reconstruction échappe souvent aux techniques avancées d’autotransplantation, et l’allotransplantation est ici contre-indiquée. L’expérience en bio-ingénierie de la face humaine a suggéré cependant que l’application à des greffons digitaux de cette approche pouvait ouvrir une nouvelle alternative thérapeutique. Huit greffons humains de doigts longs ont été prélevés post mortem, avec leurs pédicules vasculaires, puis décellularisés avec succès par perfusion séquentielle de détergents et de solvant polaire. La déplétion cellulaire a été confirmée par histologie standard, avec diminution significative de l’ADN (95,3%, p 0.0001). La préservation structurelle de la matrice extra-cellulaire (MEC) a été étudiée qualitativement par histologie, par quantification de la densité osseuse, et par mesure des propriétés mécaniques de l’ensemble digital. Toutes les données obtenues se sont révélées comparables aux contrôles non décellularisés. In vitro, des fibroblastes cultivés sur les matrices ainsi obtenues ont conservé leur viabilité, avec une distribution homogène. In vivo, la reperfusion sur receveur porcin a montré la perméabilité vasculaire durant 3 heures d’observation. Nous avons ainsi pu démontrer la possibilité de produire des matrices acellulaires de greffons digitaux, préservant leur MEC et un arbre vasculaire transplantable, premier pas vers une greffe immuno-compatible et ses applications cliniques.
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
ingénierie tissulaire
main
glucosides digitaliques
humains
digitalis
transplants
digitalis
néoformation de vaisseaux sanguins
digitalis
homo sapiens
transplant

---
N2-AUTOINDEXEE
Localisation de nodules pulmonaires en réalité augmentée grâce au Cone Beam Computed Tomography (CBCT) en vidéo-thoracoscopie
http://www.academie-medecine.fr/localisation-de-nodules-pulmonaires-en-realite-augmentee-grace-au-cone-beam-computed-tomography-cbct-en-video-thoracoscopie/
Résumé Ce travail a pour but d’étudier l’efficacité du CBCT et de son utilisation en réalité augmentée pour localiser des nodules pulmonaires en vidéo-thoracoscopie. Matériels et Méthodes : Les patients inclus étaient âgés de plus de 18 ans. Ils devaient présenter des lésions pulmonaires uniques ou multiples d’une taille allant de 5 à 20 mm. Ces lésions étaient identifiées en préopératoire grâce à un scanner. La procédure, réalisée sous anesthésie générale, débutait par l’introduction des trocarts de chirurgie et la création d’un pneumothorax. Ensuite était réalisée une acquisition en CBCT. La segmentation était ensuite faite permettant d’obtenir une reconstruction 3D de la lésion. Puis, grâce à la réalisation de scopie sur laquelle était projetée la segmentation en réalité augmentée, le nodule était localisé pendant la vidéo-thoracoscopie. Résultats : De mars 2014 à juin 2018, 25 patients ont été inclus dans notre étude. L’âge moyen était de 63 11 ans [37 – 74 ans]. La taille moyenne des lésions était de 13 5 mm [5 – 20 mm] et leur profondeur moyenne par rapport à la plèvre de 19 15mm (5 – 36 mm). La densité moyenne des lésions était de -5 170 HU [-650 – 250 HU]. Quinze patients ont subi un wedge, neuf patients un wedge suivi d’une lobectomie, et un patient une bi-lobectomie (après conversion en thoracotomie). Le temps opératoire moyen était de 106 42 min [60 – 150 min]. Il a été possible de détecter le nodules et de réaliser la résection grâce à la scopie en réalité augmentée chez 24 patients ; un nodule n’a pas été détecté du fait d’un mauvais cadrage du CBCT. Le temps moyen de scopie était de 124 55s [24 – 204 s]. Le temps moyen entre l’incision cutanée et la localisation du nodule était de 12 4min [7 – 17 min]. Conclusion : Ce travail se démarque des techniques actuelles de localisation par son utilisation uniquement per-opératoire en plus de l’utilisation de la réalité augmentée. Le CBCT est un outil efficace pour détecter et aider à la localisation de nodules pulmonaires en chirurgie par vidéo-thoracoscopie. Associé à la réalité augmentée, cet outil offre une avancée significative pour la vidéo-thoracoscopie et la résection de nodules centimétriques non palpables.
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
thoracoscopie
enregistrement sur magnétoscope
nodule
dans
cône
cure BEAM
thoracoscopie
poumon, sai
Nodule
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carmustine
cytarabine
étoposide
melphalan

---
N2-AUTOINDEXEE
Organisation de la pratique pour le dépistage préventif
http://www.cfp.ca/content/64/11/e477
Jusqu’à récemment, les conseils de dépistage préventif de grande qualité donnés aux omnipraticiens reposaient exclusivement sur l’importance d’un recours élevé aux tests par la population admissible. Les messages mettaient habituellement l’accent sur quelques exigences organisationnelles cruciales : renseignements exacts et actuels sur les patients afin de pouvoir identifier la population ciblée par chaque test; système d’invitations en amont et, si nécessaire, de rappel aux patients quant aux tests de dépistage précis pour lesquels ils étaient admissibles; affiches et dépliants laissés dans les salles d’attente dans le but de sensibiliser la population générale au dépistage et à son rôle important de promotion de la santé; praticiens renseignés qui adoptaient une attitude confiante et positive à l’égard du dépistage devant leurs patients; et matériel éducatif adapté à la population de patients, renforçant les conseils donnés par les professionnels. Une pratique pouvait savoir comment elle s’en sortait par l’entremise de vérifications régulières des indicateurs tels que la satisfaction des patients, le taux de faux positifs et—surtout—le taux d’utilisation de chaque test de dépistage offert. Dans beaucoup de districts, des récompenses financières sous forme de paiements liés au rendement suivaient. De quelle manière ce paradigme sert-il la pratique de première ligne d’aujourd’hui? Rendons visite à Nadia.
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
Organisation
Organisation
dépistage systématique
Pratique
organisation
Dépistage

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la bactériurie asymptomatique chez l’enfant
http://www.cfp.ca/content/64/11/e483
Une infection des voies urinaires (IVU) est à l’origine de la fièvre chez 7 % des nouveau-nés malades, 13,6 % des nourrissons fébriles de moins de 1 an et 10 % des enfants traités à l’urgence. On estime que 7 % des filles et 2 % des garçons auront au moins 1 épisode d’IVU avant l’âge de 6 ans. L’infection des voies urinaires est plus fréquente chez les filles, et chez les garçons non circoncis de moins de 5 ans. L’IVU se présente très différemment dans la population pédiatrique, ce qui complique son diagnostic.
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
enfant
bactériurie
bactériurie
Bactériurie
Enfant
Enfant
enfant
Enfant
gestion des soins aux patients
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Malaise ou maladie
Réflexions sur la gestion des symptômes médicalement inexpliqués
http://www.cfp.ca/content/64/11/e507
Un malaise c’est la « perception que quelque chose ne va pas, un sentiment d’inquiétude au niveau du fonctionnement du corps ou de l’esprit », tandis qu’une maladie c’est un « concept théorique, un élément de la taxonomie de la médecine scientifique. » Dans le discours Harveïen de 2011 intitulé « Divided We Fail » (Divisés, nous échouons), Iona Heath décrit le rôle que jouent des médecins de famille en ce qui concerne la distinction entre le malaise et la maladie. En tant que premier point d’accès au système de santé pour beaucoup de patients, les médecins de famille se trouvent dans la situation particulière de « voir beaucoup plus de malaise que de maladie. »1 La grande partie de notre travail quotidien consiste en « maintenir la limite entre les catégories subjectives de malaises et de maladies reconnues par les sciences biomédicales » — afin de protéger nos patients des étiquettes de maladies jusqu’au moment où « un tel étiquetage leur est utile », Mais sommes-nous suffisamment formés pour patrouiller ces limites floues ? Devons-nous endosser de telle responsabilité ? Et comment pouvons-nous savoir si nos patients ont calmement traversé de telles limites ? C’est ici, dans ce territoire inconnu, que je me trouvais lorsque j’ai rencontré un patient qui présentait des symptômes médicalement inexpliqués (SMI) pour la première fois.
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
Maladies
réflexe
prise en charge de la maladie
Symptômes médicalement inexpliqués
maladie
Symptômes médicalement inexpliqués
Réflexes
sensation d'être malade
malaise
symptôme
Réflexes
réflexe

---
N2-AUTOINDEXEE
Mentorat pour les médecins de famille en début de carrière
www.cfp.ca/content/64/11/e509
Depuis au moins 5 ans, le Comité sur les cinq premières années de pratique de la médecine familiale (le Comité) et le CMFC s’intéressent à la question du mentorat en début de carrière. Selon les évaluations des besoins effectuées par le Comité en 2013 et en 2016, plus de la moitié des médecins de famille en début de carrière qui ont répondu au sondage (56 %) ont déclaré ne pas avoir eu de mentor ou de modèle de rôle à leur entrée en pratique. La plupart des répondants (75 % à 77 % ) ont cependant déclaré qu’ils auraient participé à un programme de mentorat si un tel programme leur avait été offert.
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
médecins de famille
famille
Médecins
Mentorat

---
N3-AUTOINDEXEE
Développement d'un programme d'accompagnement prénatal pour les adultes ayant été victimes d'abus ou de négligence au cours de leur enfance : étude de consensus par la méthode Delphi
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-11-2018/developpement-programme-prenatal-adultes-victimes-abus-negligence.html
Introduction. La grossesse et la naissance d’un enfant posent des défis particuliers aux adultes ayant été victimes d’abus ou de négligence durant leur enfance. Il existe cependant peu d’interventions prénatales adaptées aux besoins spécifiques de ces personnes. Cette recherche vise à identifier une liste d’actions à mettre en œuvre dans le cadre d'interventions de groupe destinées aux futurs parents ayant subi des traumatismes relationnels durant leur enfance. Méthodologie. Quinze intervenants représentant neuf organismes communautaires et de soins de santé du Québec travaillant auprès des familles ou des victimes de traumatismes ont participé à un processus de consultation Delphi à deux volets. Dans le premier volet, les trois chercheurs responsables du projet ont élaboré, en se fondant sur la littérature clinique et empirique, 36 actions pertinentes pour les futurs parents ayant subi des traumatismes durant leur enfance. Des intervenants ont ensuite participé à un sondage en ligne anonyme au cours duquel ils avaient à coder l’importance qu’ils accordaient à ces actions ainsi que la similitude entre ces dernières et les interventions pratiquées dans leur milieu clinique. Les intervenants ont ensuite pris part à une journée de consultation en personne, au cours de laquelle ils ont discuté de la pertinence des actions présentées, proposé de nouvelles actions et revu toutes les actions. Un second sondage anonyme a ensuite permis d’en arriver à un consensus sur une liste finale de 22 actions classées en fonction de leur pertinence. Résultats. Le processus de consultation a abouti à deux séries d’actions : une série visant à favoriser la mentalisation à propos de soi et de son rôle de parent et une série visant à favoriser la mentalisation à propos des traumas. Conclusion. Le processus Delphi a aidé à définir les bases de ce que devrait être, du point de vue des professionnels qui assureraient la prestation d’un tel programme, une intervention prénatale ciblant les adultes ayant subi des traumatismes durant leur enfance. Mots‑clés : adultes ayant vécu des expériences traumatiques durant l’enfance, maltraitance des enfants, parentalité, intervention, mentalisation, processus Delphi
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
enfance
adulte
Programmation prénatale
Méthodes
syndrome de l'adulte maltraité
consensus
méthode delphi
Négligence
Adulte
mise au point de programmes
études delphi
adulte
Adulte
victime de négligence
collecte de données
développement embryonnaire et foetal
faute professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Facteurs associés à la durée du sommeil à différentes étapes de la vie : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-11-2018/facteurs-duree-sommeil-differentes-etapes-vie-canadienne-mesures-sante.html
Introduction. Le sommeil est essentiel à la fois au bien‑être physique et au bien‑être mental. Cette étude a examiné les facteurs sociodémographiques, comportementaux, environnementaux, psychosociaux et les facteurs de santé associés à la durée du sommeil chez les Canadiens à différentes étapes de la vie. Méthodologie. Nous avons analysé des données de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (2009-2013), représentatives à l’échelle nationale et portant sur 12 174 Canadiens de 3 à 79 ans. En fonction de leur âge, les répondants ont été distribués en cinq groupes correspondant à cinq étapes de vie : les enfants préscolaires (3 et 4 ans), les enfants (5 à 13 ans), les adolescents (14 à 17 ans), les adultes (18 à 64 ans) et les aînés (65 à 79 ans). La durée du sommeil a été classée en trois catégories (recommandée, courte et longue) suivant les directives établies. Des modèles de régression logistique ont été utilisés pour dégager des corrélats d’une durée de sommeil courte ou longue propres à chaque étape de vie. Résultats. La proportion de Canadiens jouissant de la quantité recommandée de sommeil diminue avec l’âge, de 81 % chez les enfants préscolaires à 53 % chez les aînés. Les facteurs statistiquement significatifs associés à un sommeil court sont une ethnicité non blanche et un revenu familial faible chez les enfants préscolaires, une ethnicité non blanche et la résidence avec un seul parent chez les enfants et l’exposition à la fumée secondaire chez les adolescents. Les garçons ayant un trouble d’apprentissage ou un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité et les garçons adolescents sédentaires avaient des chances significativement plus élevées de connaître un sommeil court. Chez les adultes et les aînés, le stress chronique et l’arthrite ont été associés tous deux à un sommeil court. Le sommeil long a été quant à lui associé à un trouble de l’humeur et une autoperception d'une mauvaise santé générale ou passable chez les adultes et à un faible sens d’appartenance communautaire chez les adultes ainsi que chez les aînés de sexe masculin. Conclusion. Notre étude de population a dégagé une grande variété de facteurs associés à un sommeil court ou long à différentes étapes de la vie, ce qui pourrait jouer un rôle dans l'élaboration des interventions visant à promouvoir une durée de sommeil saine.
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
facteur
ayant comme résultat
Vie
sommeil
longévité
Mesures
enquêteur
enquêtes de santé
durée
sommeil
vie
poids et mesures

---
N3-AUTOINDEXEE
Synthèse des données probantes – Promotion de l'activité physique en milieu rural ou éloigné et dans les régions du Nord : un appel pancanadien à l'action
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-11-2018/synthese-donnees-probantes-activite-physique-milieu-rural-eloigne-regions-nord.html
Introduction. L’absence d’interventions en matière de recherche, de pratiques et de politiques relativement à l’activité physique et les particularités de l’environnement physique (bâti et naturel) en milieu rural ou éloigné et dans les régions du Nord constituent des freins importants à l’équité en santé de la population au Canada. Cet article présente une synthèse des données probantes pertinentes sur l’activité physique en milieu non urbain, les résultats d’une rencontre sur l’établissement de priorités nationales ainsi qu’un appel préliminaire à l’action en vue de favoriser la mise en place et la réussite, à l’échelle de la population, d’initiatives axées sur l’activité physique en milieu non urbain. Méthodologie. Nous avons d’abord réalisé un examen de la portée des synopsis de synthèses pour étudier les données probantes pertinentes en lien avec la promotion de l’activité physique en milieu rural, éloigné ou naturel et dans les régions du Nord. Nous avons ensuite organisé une conférence à laquelle ont pris part 28 experts canadiens spécialisés en politiques, en recherche et en pratiques, afin de concevoir de manière concertée un ensemble de priorités sur l’activité physique en milieu rural ou éloigné et dans les régions du Nord. À la suite de cette rencontre, nous avons rédigé un appel à l’action préliminaire pour tout le Canada. Résultats. Nous avons relevé relativement peu de travaux axés sur l’activité physique et l’environnement bâti en milieu rural ou éloigné et dans les régions du Nord. Lors de la conférence sur l’établissement de priorités, des participants représentant des milieux ruraux ou éloignés et des collectivités du Nord ont formulé les grandes priorités d’action en matière de politiques, de pratiques et de recherche pour commencer à réduire les écarts et résoudre les problèmes soulevés dans la littérature : le besoin d’identification au niveau communautaire; la compilation d’expériences; l’assurance d’une cohésion dans les définitions et les méthodes de recherche et enfin la création de possibilités de mentorat. Conclusion. Une action concertée entre les domaines des politiques, des pratiques et de la recherche est essentielle au succès des recommandations formulées dans cet appel à l’action.
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
ostéosynthèse
médecine factuelle
ensemble de données
Physique
Physique
activité motrice
régions promotrices (génétique)
appellation
régional
Régions
ensemble de données
physique

---
N2-AUTOINDEXEE
Mise en œuvre du dépistage néonatal de la surdité en Rhône-Alpes. État des lieux 2016 et 1er semestre 2017
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/27/2018_27_3.html
Introduction – Le dépistage néonatal de la surdité (DNS) a débuté en tant que programme de santé en 2015 en Rhône-Alpes, avec l’objectif de dépister les surdités uni et bilatérales. Après test (T1) et retest (T2) en maternité, l’étape diagnostique était concentrée dans un nombre limité de centres. Un test différé préalable (T3) était proposé avant 1 mois. Les objectifs de l’étude étaient d’évaluer la mise en œuvre du programme et l’impact du T3. Matériels et méthodes – L’étude rétrospective observationnelle s’appuyait sur les données transmises en routine à l’organisme régional en charge du dépistage néonatal par les maternités et les centres experts. Résultats – Toutes les maternités et unités de néonatologie de Rhône-Alpes proposaient le DNS, 47/51 maternités utilisaient les techniques recommandées. L’exhaustivité atteignait 99,7% parmi les nouveau-nés légalement éligibles (hors les 0,2% de refus parentaux). Un T2 était nécessaire pour 10,2% des enfants, et il était suivi d’un T3 pour 31,3% des T2 anormaux ; 88,6% des T3 étaient déclarés normaux. Enfin, 2,2% des nouveau-nés étaient adressés en centre diagnostic pour test non concluant uni ou bilatéral. Les issues à 6 mois montraient, pour 2016, un taux de surdité global à 1,7‰ (4,7‰ chez les nouveau-nés transférés) et de surdité bilatérale à 1,2‰. Parmi les enfants avec retests anormaux 7,7% étaient perdus de vue. Dans le réseau recourant largement au T3, 0,6% des enfants étaient adressés en centre de diagnostic, soit 4 enfants adressés pour 1 sourd, versus 17 (p 0,001) pour le reste de la région en 2016. Conclusion – En Rhône-Alpes les objectifs nationaux et régionaux de couverture du DNS sont largement dépassés. Limiter les perdus de vue reste essentiel. La répétition d’un test automatisé vers 2-4 semaines de vie améliore le dépistage et limite considérablement l’adressage en centre expert sans augmenter les perdus de vue. Le DNS est un processus complexe (parcours, acteurs, évaluation). Les perspectives du réseau sont de confronter les expériences et de solliciter les retours des parents.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
Rhône-Alpes
dépistage néonatal
surdite
Surdité
surdité
semestriel
dépistage néonatal
surdité
Fracture de Pouteau-Colles
surdité
surdite
Fracture de fatigue

---
N2-AUTOINDEXEE
Mortalité par suicide des salariés affiliés au régime agricole en activité entre 2007 et 2013 : description et comparaison à la population générale
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/27/2018_27_2.html
Introduction – Un excès de mortalité par suicide des travailleurs du secteur agricole a été mis en évidence en France et à l’étranger. À notre connaissance, aucune étude n’a porté précédemment sur la mortalité par suicide des salariés agricoles affiliés à la Mutualité sociale agricole (MSA). Les objectifs de l’étude étaient de décrire la mortalité par suicide des salariés agricoles affiliés à la MSA en activité entre 2007 et 2013, et de la comparer à celle de la population générale française. Méthode – Le nombre de suicides des salariés affiliés à la MSA en activité sur la période 2007-2013 a été quantifié. Leur répartition par mode opératoire a été ensuite décrite. La mortalité par suicide des salariés a enfin été comparée à celle de la population générale française à l’aide de ratios standardisés de mortalité (SMR) par suicide. Résultats – Les résultats montrent une sous-mortalité par suicide des salariés en activité affiliés à la MSA par rapport à la population générale : SMR 0,81 ; IC95%: [0,75-0,88] chez les hommes, et SMR 0,46 [0,37-0,58] chez les femmes. Discussion-conclusion – Cette sous-mortalité par rapport à la population générale est classiquement observée dans la surveillance des cohortes professionnelles. Elle s’explique par un ensemble de mécanismes de sélection regroupés sous le nom d’effet du travailleur sain, mais ne permet pas de conclure à l’absence d’excès de risque de certains groupes de ces salariés vis-à-vis du suicide.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
suicide
mortalité
suicide
Populations générales
population
suicide
Suicide
Fracture bimalléolaire
Fossette cornéenne de Fuchs
Suicide
Suicide
régime

---
N2-AUTOINDEXEE
La liberté, prix à payer pour la sécurité ?
https://www.reiso.org/articles/themes/vieillesse/3158-la-liberte-prix-a-payer-pour-la-securite
Les bracelets «anti-errance» ont fait leur entrée dans les homes et les hôpitaux. Ils émettent un signal aux soignants si la personne dépasse la limite autorisée. Quel contrôle social ces nouvelles technologies exercent-elles ?
2018
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
France
français
article de périodique
prix
sécurité
ouvert
liberté
Sécurité
prix (coût)
récompenses et prix
commerce

---
N1-VALIDE
Insuffisance rénale médicamenteuse dans la pratique clinique quotidienne
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03345/
L’insuffisance rénale d’origine médicamenteuse, si elle est détectée précocement, est réversible dans bon nombre de cas. Or, précisément au stade précoce, elle est souvent asymptomatique. L’accent doit donc être mis sur la prévention qui, outre les mesures préventives à proprement parler, repose sur la connaissance des mécanismes physiopathologiques des médicaments néphrotoxiques et sur l’identification des facteurs de risque individuels des patients...
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
facteurs de risque
insuffisance rénale aiguë d'origine médicamenteuse
insuffisance rénale aiguë d'origine médicamenteuse
atteinte rénale aigüe
effets secondaires indésirables des médicaments
Néphrotoxicité
atteinte rénale aigüe
diagnostic différentiel
atteinte rénale aigüe
examens biologiques
antihypertenseurs
diurétiques
analgésiques
antibactériens
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Expérience d’un afflux massif de blessés en milieu civil: du préhospitalier au Damage Control orthopédique lors des attentats de Nice, le 14 juillet 2016
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/8036/85959/file/14%20Caub%C3%A8re%20A.%20Exp%C3%A9rience%20d/'un%20afflux%20massif%20de%20bless%C3%A9s%20en%20mileu%20civil.%20Nice%2014%20juillet%202016.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es%202018-3-305-10.pdf
Après Paris, la France a été victime une nouvelle fois d’une attaque terroriste à Nice, l’une des villes les plus touristiques de la French Riviera. Pendant la nuit du 14 juillet 2016 un conducteur de camion a blessé plus de 300 personnes et a provoqué la mort de 85 personnes sur la promenade des Anglais. Cette attaque terroriste n’a duré que quelques minutes, comparable à celui d’un immense accident de la voie publique, ce qui était différent du mécanisme des attentats du 13 novembre 2015 à Paris par arme de guerre principalement, ou à Bruxelles par explosion. L’objectif de ce travail était de décrire l’organisation des soins dispensés au sein du centre hospitalier universitaire Pasteur II de Nice et d’analyser les spécificités de l’adaptation des principes de triage et de damage control (DC) en milieu civil
2018
false
false
false
Médecine et Armées
France
français
article de périodique

---
N2-AUTOINDEXEE
Clinique du harcèlement sexuel professionnel
http://www.a-smt.org/cahiers/cahiers/cahier-35/cahier35.htm
Harcèlement sexuel : Salariées et médecins du travail accusent employeurs et Conseil de l’Ordre Karine DJÉMIL De la monographie d’un cas de harcèlement sexuel au travail à son analyse Benoît de LABRUSSE Violence managériale et harcèlement sexuel Karyne CHABERT Double peine Babara PIC Pourquoi est-il légitime pour un médecin d’instruire le lien entre souffrance et travail ? Dominique HUEZ Harcèlement sexuel et travail Compte rendu de la Journée de Printemps de l’Association Santé et Médecine du travail, 19 mars 2018 Karyne CHABERT Harcèlement sexuel du fait du travail Karyne CHABERT
2018
false
false
false
A-SMT - Association Santé et Médecine du Travail
France
français
article de périodique
harcèlement sexuel
harcèlement sexuel
clinique
professionnel

---
N1-VALIDE
TDAH – quel traitement pour quelle causalité ? Au vu de la complexité de ce syndrome, la thérapeutique doit être ajustée aux besoins de l’enfant
https://sanp.ch/en/archives/article/doi/sanp.2018.00587/
Le but visé par cet article a été de donner une image la plus différenciée possible d’un trouble ayant une connotation neurologique/neurodéveloppementale et qui, selon nous, revêt un côté fourre-tout diagnostique
2018
false
false
false
Archives suisses de neurologie et de psychiatrie
Suisse
français
article de périodique
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
enfant

---
N1-VALIDE
Des nouvelles lignes directrices européennes sur l’hypertension - Qu’est-ce qui change ? Qu’est-ce qui demeure ?
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01803/
En novembre 2017, de nombreuses sociétés de discipline médicale américaines ont publié de nouvelles lignes directrices relatives au diagnostic et au traitement de l’hypertension artérielle. Dans ces nouvelles lignes directrices, l’hypertension artérielle a été définie par une valeur 130/80 mm Hg. Du jour au lendemain, les EtatsUnis comptaient alors 32 millions de personnes atteintes d’hypertension artérielle de plus, ce qui a suscité des discussions parfois virulentes dans le monde entier. Les nouvelles lignes directrices européennes relatives au diagnostic et au traitement de l’hypertension artérielle ont été attendues avec d’autant plus d’impatience
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
hypertension artérielle
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
mesure de la pression artérielle
hypertension artérielle

---
N1-VALIDE
La tendinopathie achilléenne corporéale - Pourquoi il n’y a pas de «quick fix» et ce que l’on peut faire
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03348/
Plus de 2500 ans après l’Iliade d’Homère, le tendon d’Achille est toujours le point faible des héros modernes du quotidien. La thérapie d’entraînement reste la référence absolue en matière de traitement, aucune mesure complémentaire ne pouvant suffire sans elle. Dans cet article, nous présentons les options thérapeutiques qui, selon nous, devraient et peuvent être intégrées dans le traitement multimodal, ainsi que les interventions chirurgicales mini-invasives pouvant être employées en cas de symptômes réfractaires au traitement.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
tendinopathie
article de périodique
tendon calcanéen
tendinopathie
tendinopathie
tendinopathie
tendinopathie

---
N2-AUTOINDEXEE
Le parcours d’une interruption de grossesse
https://www.reiso.org/articles/themes/enfance-et-jeunesse/2883-le-parcours-d-une-interruption-de-grossesse
Quand et comment les jeunes filles demandent-elles une interruption de grossesse ? Une étude menée à Genève analyse leur parcours individuel et la prise en charge qui leur est proposée. Elle montre l’importance de l’entretien de suivi
2018
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
Suisse
français
article de périodique
grossesse
femmes enceintes
grossesse
grossesse
grossesse
interruption

---
N2-AUTOINDEXEE
Ethnographie du suicide assisté en Suisse
https://www.reiso.org/articles/themes/ethique/2718-ethnographie-du-suicide-assiste-en-suisse
Bien que le suicide assisté reste en Suisse un phénomène social minoritaire, il suscite des débats passionnés réactualisant cette vieille interrogation: est-ce que la vie vaut la peine d’être vécue ? Et dans quelles circonstances ?
2018
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
Suisse
français
article de périodique
Ethnographie
suicide assisté
suicide
suicide assisté
Suicide
Suicide
Suicide
suisses
Suisse

---
N2-AUTOINDEXEE
L’altruisme des uns et des autres en fin de vie
https://www.reiso.org/articles/themes/soins/2579-l-altruisme-des-uns-et-des-autres-en-fin-de-vie
La réflexion sur les soins médicaux en fin de vie soulève des questions subtiles. Marqué par une sagesse pratique acquise au lit du malade, Gian Domenico Borasio donne des pistes claires et concises pour repenser cette phase de l’existence.
2018
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
Suisse
français
article de périodique
vie
altruisme
fin

---
N1-VALIDE
L’arthrite virale chez l’adulte - Diagnostic concomitant ou arthrite virale à proprement parler ?
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03355/
De nombreuses infections virales peuvent provoquer des arthralgies. La distinction clinique entre des arthralgies dans le cadre d’une réaction systémique à une infection virale et une arthrite virale à proprement parler est difficile.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
signes et symptômes
arthralgie

---
N1-VALIDE
La sarcoïdose - Le caméléon des maladies systémiques
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03347/
La sarcoïdose est une maladie multisystémique de cause inconnue, qui affecte principalement les poumons et est associée à la formation de granulomes épithélioïdes non nécrotiques. Cet article de revue a pour objectif de présenter la sarcoïdose en tant qu’affection multisystémique, d’expliquer les étapes diagnostiques et de clarifier la question souvent délicate de l’indication et de la mise en œuvre du traitement
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
signes et symptômes
sarcoïdose
sarcoïdose
sarcoïdose

---
N1-VALIDE
Hépatite C – histoire d’un succès - Une mission gratifiante pour le médecin de famille
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01805/
Le traitement de l’hépatite C est devenu un acte médical gratifiant: presque tous les traitements se déroulent avec succès et des patients heureux sont à l’ordre du jour. Le médecin de famille peut réaliser lui-même la plus grande partie des investigations et du traitement, et peut donc prendre directement part à ce bon déroulement
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
hépatite C

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des risques professionnels dans la restauration traditionnelle : un programme d'action national à pérenniser dans les très petites entreprises
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TM%2047
Un programme déployé par l'Assurance maladie Risques professionnels, en partenariat avec la branche professionnelle de la restauration traditionnelle et le réseau des Chambres de commerce et d'industrie (CCI), cherche à favoriser l'évaluation des risques professionnels et leur prévention dans ce secteur composé essentiellement de très petites entreprises (TPE). Après 4 ans d'expérimentation à l'échelle nationale, ce programme a permis d'amorcer un changement culturel dans cette profession. Des perspectives pour la suite sont également abordées.
2018
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
Programmes
risque
professionnel
restauration
petite entreprise
programmes

---
N2-AUTOINDEXEE
La prévention auprès des travailleuses du sexe
https://www.reiso.org/articles/themes/precarite/3335-la-prevention-aupres-des-travailleuses-du-sexe
Une recherche a été menée auprès des intervenantes sociales de l’association Fleur de Pavé. Comment se mettent-elles d’accord sur leurs pratiques de réduction des risques ? Quels obstacles principaux rencontrent-elles ?
2018
false
false
false
REISO - Revue d’information Sociale et Santé de Suisse romande
Suisse
français
article de périodique
Sexe
travailleurs du sexe
sexe

---
N1-SUPERVISEE
Régime low carb ou low fat : que conseiller à nos patients à risque cardiovasculaire ?
https://www.jle.com/fr/revues/met/e-docs/regime_low_carb_ou_low_fat_que_conseiller_a_nos_patients_a_risque_cardiovasculaire__312482/article.phtml
Cet article tente de clarifier les conseils alimentaires que l’on peut prodiguer à nos patients dans le but de prévenir les accidents cardiovasculaires ou d’éviter leurs récidives.
2018
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
maladies cardiovasculaires
apports nutritionnels recommandés
régime pauvre en glucides
régime pauvre en graisses

---
N2-AUTOINDEXEE
Brûlures chimiques: notre série sur 25 ans
Ann Burns Fire Disasters. 2018 Mar 31; 31(1): 4–9
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6116657/
Notre objectif était d’étudier les caractéristiques des brûlures chimiques sur 25 ans dans un environnement urbain comme Paris et d’évaluer la précision des évaluations initiales des brûlures chimiques.
2018
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis d'Amérique
français
article de périodique
Accouchement prématuré
en série
Brûlures
Brûlure
Anesthésiologistes
brûlures
abces superficiel
brulure
brûlure
Fracture induite
fibrillation auriculaire ex
Aéroportie
Acathisie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des brûlés par télé-expertise
Ann Burns Fire Disasters. 2018 Mar 31; 31(1): 54–58
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6116656/
Fin 2013, nous avons proposé aux professionnels de santé la possibilité de solliciter un avis spécialisé H24 et 7j/7 via l’envoi de photos par courriel sur une adresse dédiée. En 2015, nous recevons une demande d’avis par jour, qui débouche sur plusieurs échanges de courriels, et le nombre de demandes est en progression constante. Cette solution de télé- expertise a permis au centre de brûlés de réguler son activité sur l’année, d’offrir aux professionnels de santé confrontés à une pathologie qu’ils n’ont pas nécessairement l’habitude de traiter l’accès rapide au spécialiste et de permettre au plus grand nombre de patients de bénéficier d’une prise en charge adaptée. La collectivité nationale en a également tiré profit : amélioration du service public et économies financières pour l’Assurance Maladie. Une solution de ce type pourrait constituer une première étape vers la mise en place d’un outil spécifique sécurisé
2018
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis d'Amérique
français
article de périodique
télémédecine
Anesthésiologistes
Expertise
expertise

---
N2-AUTOINDEXEE
La qualité de vie au travail dans les établissements sanitaires et médico-sociaux : co-construction d’une méthodologie d’enquête pilotée par la MiRH via un processus participatif
https://journals.openedition.org/pistes/5756
L’objectif de cet article est de présenter la démarche élaborée par la MiRH (Mission Ressources Humaines Santé - Pays de la Loire) afin de mettre en place, via un processus participatif, une méthodologie de mesure de la Qualité de Vie au Travail (QVT) au sein des établissements de santé de cette région française. La démarche présentée favorise l’appropriation du « Baromètre Qualité de Vie au Travail » par les acteurs concernés et permettra ainsi la réalisation d’une cartographie régionale de la QVT au sein des établissements de santé
2018
false
false
false
OpenEdition
France
français
article de périodique
Pilotes
métier
Etablissements sanitaires et sociaux
qualité de vie
Méthodologie
Socialisme
qualitatif
Travail social
enquêteur
Etablissements sanitaires et sociaux
Travail social
Méthodologie
Méthodologie
services sociaux et travail social (activité)
Travail
Enquêtes et questionnaires
établissements de soins de long séjour
socialisme
travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Quand la mort revient au domicile. Familles, patients et soignants face à la fin de vie en hospitalisation à domicile (HAD)
https://journals.openedition.org/anthropologiesante/3681
Prenant appui sur la monographie d’un service d’HAD (hospitalisation à domicile) situé dans le Nord-Est de la France, cet article met au jour deux types d’accompagnement de la fin de vie au domicile. Le premier prend la forme d’un travail palliatif qui entend rendre la mort ordinaire en l’inscrivant dans les routines domestiques et en invitant les proches à se faire auxiliaires de cette biopolitique déléguée. Le second organise un travail thanatique qui fait passer le patient de “personne en fin de vie” à “mourant” nécessitant des précautions particulières.
2018
false
false
false
OpenEdition
France
français
article de périodique
hospitalisation
famille
hospitalisation à domicile
sortie du patient
Mort
Famille
a comme patient
patients hospitalisés
mort
aidants
a comme soignant
fin
Vie
mort
mort
HAD
malades en phase terminale
Face
vie
face
famille

---
N2-AUTOINDEXEE
Personnes suivies pour des troubles psychiques sévères : une espérance de vie fortement réduite et une mortalité prématurée quadruplée.
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/237-personnes-suivies-pour-des-troubles-psychiques-severes-une-esperance-de-vie-fortement-reduite.pdf
La mortalité des individus suivis pour des troubles psychiques sévères n'avait été étudiée que de façon parcellaire en France. La mise à disposition de données relatives aux causes médicales de décès appariées aux données de consommation de soins dans le Système national des données de santé (SNDS) en a permis l'étude à l'échelle nationale chez les principaux bénéficiaires de l'Assurance maladie. La réduction de l'espérance de vie des individus suivis pour des troubles psychiques atteint en moyenne 16 ans chez les hommes et 13 ans chez les femmes avec des variations en fonction des troubles considérés. Ces individus ont des taux de mortalité deux à cinq fois supérieurs à ceux de la population générale, quelle que soit la cause de décès, et un taux de mortalité prématurée quadruplé. Ces premiers résultats encouragent à développer des travaux visant à expliquer cette surmortalité ainsi qu'à mener en parallèle des actions ciblées pour réduire les inégalités de santé dont sont victimes les personnes vivant avec un trouble psychique.
2018
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
article de périodique
Personna +
réductible
troubles mentaux
quadruplés
personnes
psyché, sai
psychique (trouble)
mortalité prématurée
sévère
espérance de vie
trouble
naissance prématurée de quadruplés
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Le Méopa, un gaz pas si hilarant
http://www.travail-et-securite.fr/dms/ts/ArticleTS/TI-TS797_INRS_26-27.pdf
LE MÉLANGE ÉQUIMOLAIRE d’oxygène et de protoxyde d’azote (Méopa) est un analgésique prescrit dans de nombreux services hospitaliers. Son utilisation s’est beaucoup développée depuis une trentaine d’années. Elle présente toutefois des risques pour la santé du personnel hospitalier. Afin de limiter l’exposition de ce dernier, des moyens de prévention existent ou sont en cours de développement.
2018
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
article de périodique
MEOPA
Gaz
protoxyde d'azote
gaz
Pression systolique
gaz
pression sanguine
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
Les troubles post-traumatiques et leur prise en charge
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01777/
Cet article essaye a répondre à deux questions: quels sont les troubles de stress post-traumatiques et que peut faire un professionnel pour aider la personne touchée par un événement hors du commun
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
troubles de stress post-traumatique
article de périodique
signes et symptômes
troubles de stress post-traumatique
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Ergothérapie – un soutien notable pour les patients des médecins de famille et de l’enfance
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01816/
Quelles activités donnent un sens à la vie de votre patient? Quelles actions quotidiennes veut-il ou doit-il réussir à faire? Et qu’est-ce que votre patient ne peut plus faire en raison d’une maladie ou d’un accident? L’objectif de l’ergothérapie est de soutenir les personnes afin qu’elles puissent (de nouveau) effectuer des activités individuelles significatives. Cela permet aux patients d’améliorer leur capacité d’action au quotidien, leur implication/participation sociétale et leur qualité de vie
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
ergothérapie
article de périodique
cas clinique
enfant
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Optimisation de la pharmacothérapie chez les personnes âgées qui présentent un déficit cognitif - Facteurs dont les cliniciens de première ligne doivent tenir compte
http://www.cfp.ca/content/64/9/e366
Cette revue présente une approche pratique de l’emploi des médicaments chez les personnes âgées présentant un déficit cognitif et est fondée sur un programme agréé de formation clinique sur la mémoire en pratique familiale, élaboré par la Centre for Family Medicine Primary Care Collaborative Memory Clinic
2018
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
cas clinique
Dysfonctionnement cognitif
sujet âgé
traitement médicamenteux

---
N1-VALIDE
Surdiagnostic
Causes et conséquences en soins primaires
http://www.cfp.ca/content/64/9/e373
Le surdiagnostic désigne la détection d’un problème qui n’aurait autrement pas causé de symptômes ou de décès. Il s’agit d’une conséquence inévitable des tests de diagnostic et de dépistage, qui peut s’expliquer par la plus grande sensibilité des tests de diagnostic ou des définitions excessivement élargies des maladies.
2018
false
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
Surdiagnostic
article de périodique
cas clinique
Surmédicalisation
soins de santé primaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance de l’hépatite E en France, 2002-2016
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/28/2018_28_1.html
Introduction – Depuis 2002, la surveillance de l’hépatite E repose sur le Centre national de référence (CNR) des virus des hépatites à transmission entérique (hépatites A et E). Ces dernières années, d’importantes avancées scientifiques ont amélioré les connaissances sur l’infection par le virus de l’hépatite E (VHE) dans les pays industrialisés. L’objectif est de décrire les sources de données et les résultats épidémiologiques sur l’infection à VHE au cours de la période 2002-2016 en France métropolitaine.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
France
français
Folliculite pustuleuse à éosinophiles
hépatite E
France
hepatite
hépatite
France
France
Fracture de Pouteau-Colles
Hépatite
France
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolution des facteurs de risque cardiovasculaire et de la mortalité coronaire prématurée entre 1986 et 2013 dans la communauté urbaine de Lille
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/28/2018_28_3.html
Introduction – Cette étude a pour but de décrire l’évolution des facteurs de risque vasculaire modifiables et de la mortalité coronaire entre 1986 et 2013 chez les habitants de la métropole de Lille âgés de 40 à 64 ans. Méthodes – Les données ont été tirées de quatre enquêtes transversales et du registre des cardiopathies ischémiques de Lille. Le risque de décès coronaire a été estimé par la composante coronaire de l’outil SCORE à partir des facteurs de risque mesurés en population. Les résultats ont été standardisés sur l’âge et leurs évolutions analysées par régression logistique ou régression linéaire multiple.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
facteurs de risque
Fracture bimalléolaire
Communauté
immature
Facteurs de mortalité
Fistule oesotrachéale
facteur de risque
risque cardiovasculaire
mortalité prématurée

---
N2-AUTOINDEXEE
Recours au Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (Fiva) parmi les artisans retraités de la cohorte ESPrI, France, 2002-2016
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/28/2018_28_2.html
Introduction – Le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (Fiva) a été mis en place en 2002 pour compléter le système des maladies professionnelles et permettre à l’ensemble des victimes de l’amiante, y compris les artisans ne bénéficiant pas de reconnaissance en maladie professionnelle, de pouvoir obtenir une indemnisation. Objectifs – L’objectif de l’étude était, à partir de la cohorte ESPrI (Épidémiologie et surveillance des professions indépendantes), de décrire le nombre et le profil des artisans retraités ayant déposé un dossier au Fiva et d’analyser les facteurs associés à ce recours.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
France
Fonds
France
Folliculite pustuleuse à éosinophiles
retraite
France
France
amiante
retraite
amiante
Retraite
français
France
Fracture de Pouteau-Colles
indemnités compensatoires

---
N1-SUPERVISEE
Antipsychotiques de deuxième génération chez l’enfant - Risques et exigences en matière de surveillance
In Canadian Family Physician September 2018, 64 (9) 663-666
http://www.cfp.ca/content/64/9/663
Le recours aux ADG est en hausse, et les médecins de famille jouent un rôle important dans le soutien aux enfants vulnérables. Les enfants à qui on prescrit des ADG courent un risque de développer des effets secondaires métaboliques susceptibles d’affecter leur santé cardiovasculaire dans l’avenir. Les médecins de famille peuvent suivre les lignes directrices sur la surveillance de la CAMESA et assumer un rôle actif dans l’éducation des familles afin qu’elles choisissent de saines habitudes de vie et qu’elles puissent détecter les effets secondaires métaboliques...
2018
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
neuroleptiques
continuité des soins
enfant
gestion du risque
neuroleptiques
schizophrénie
adolescent
trouble bipolaire
Trouble du spectre autistique
syndrome métabolique X
prise de poids
Fumarate de quétiapine
Rispéridone
olanzapine
syndrome métabolique X
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
article de périodique
benzodiazépines

---
N1-VALIDE
Inhibiteur de la DPP-4 ou des SGLT2 après échec de la metformine seule dans le diabète de type 2
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-571/Inhibiteur-de-la-DPP-4-ou-des-SGLT2-apres-echec-de-la-metformine-seule-dans-le-diabete-de-type-2
Après échec d’une monothérapie par metformine, les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptines) et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozines) offrent une alternative à un traitement par sulfamides, en particulier chez les patients diabétiques à risque d’hypoglycémie. Le choix peut être orienté en fonction des caractéristiques individuelles du patient considéré : plutôt une gliptine chez un patient pas trop obèse ni trop hyperglycémique, relativement âgé, avec un profil fragilisé, éventuellement insuffisant rénal ; plutôt une gliflozine chez un patient obèse, hypertendu, hyperuricémique, avec des antécédents cardiovasculaires (insuffisance cardiaque), sans insuffisance rénale avancée et avec un faible risque d’infections urogénitales ou de phénomènes de déshydratation/hypotension...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
Transporteur-2 sodium-glucose
inhibiteur du SGLT2
diabète de type 2
metformine
résultat thérapeutique
association de médicaments
A10BH - inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4)
A10BK - inhibiteurs du co-transporteur de sodium-glucose de type 2

---
N2-AUTOINDEXEE
L’automédication chez les usagers de drogues : de la constitution de savoirs expérientiels à leur confrontation aux médecins
Anthropologie & Santé
https://journals.openedition.org/anthropologiesante/3707
La dimension thérapeutique que peut revêtir la prise de drogues aux yeux des usagers reste peu explorée en sciences sociales. À partir d’une enquête qualitative, cet article étudie les pratiques d’automédication des usagers de drogues, ainsi que l’attitude des médecins généralistes à leur égard. La disponibilité des traitements de substitution aux opiacés sur le marché noir permet aux usagers de les utiliser en automédication pour soulager les symptômes de manque. Ces derniers consomment aussi divers médicaments et drogues illicites lorsqu’ils doivent faire face à des problèmes de santé courants (grippe, douleur, angoisse, par exemple). Par le biais de l’auto-expérimentation et de l’échange entre pairs, ils développent des savoirs expérientiels sur les produits et leur maniement, constitués et transmis au sein du monde des drogues. Mais ces savoirs ne sont pas toujours reconnus comme tels par les médecins, qui interprètent souvent l’automédication des usagers de drogues comme un mésusage ou une inobservance du traitement
2018
false
false
false
OpenEdition
France
français
article de périodique
Santé
automédication
médecins
état d'intoxication médicamenteuse
anthropologie médicale
Médecins
usagers de drogues
Anthropologie
Savoir
Anthropologie
santé
anthropologie

---
N1-VALIDE
Les Sourds: une population vulnérable méconnue des professionnels de la santé
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03361/
Les personnes sourdes sont vulnérables en terme de santé. Elles sont plus à risque de maladies chroniques dû à leurs difficultés d’accès aux soins, à une prise en charge médicale problématique et aux difficultés de communication. Leur suivi au sein de dispositifs spécialisés améliore la situation, tout comme la sensibilisation des professionnels à la problématique
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
personnes malentendantes
surdité

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact d’un programme de réadaptation sur la condition physique de patients coronariens
https://constellation.uqac.ca/4687/
Au Canada, les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la 2e cause de mortalité après le cancer. En 2008, du nombre total de mortalités liées aux MCV, 54 % étaient attribuables aux maladies coronariennes. Plusieurs programmes de réadaptation cardiaque ont été développés et leurs impacts sur la santé globale des patients sont indiscutables. Il semble également qu’une bonne condition physique soit associée à un meilleur pronostic chez les patients coronariens. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’impact du programme de phase 1 de Cardi-O-Forme sur la condition physique des patients coronariens
2018
false
false
false
Université du Québec à Chicoutimi (UCAQ)
Canada
français
article de périodique
réadaptation fonctionnelle
a comme patient
rendez-vous et plannings
aptitude physique
Programmes des patients
Physique
physique
Physique
Réadaptation

---
N2-AUTOINDEXEE
Les motivations des médecins généralistes en centres de santé. Enquête par entretiens
Santé Publique 2018/3 (Vol. 30) Santé publique. Volume 30, n 3
https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_183_0361
Les centres de santé (CDS) sont des structures de soins ambulatoires, mono- ou pluridisciplinaires, dont le personnel est salarié. Ils ont une vocation d’accessibilité sociale et financière. Depuis quelques années, de nouveaux CDS sont créés afin d’attirer des médecins généralistes. Pour que ces CDS puissent être une réponse à la désertification médicale, il faudrait connaître les motivations des médecins y travaillant, afin de déterminer s’il est possible d’amplifier ce phénomène. L’étude réalisée cherche à préciser les raisons qui orientent les médecins vers ce choix d’exercice et leurs motivations
2018
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
motivation
central
motivation
Médecins
Santé publique
enquêtes de santé
arthrose ex
établissements de santé
Santé publique
enquêteur
Motivation
Motivation
Accident domestique
médecins généralistes
Entretien
Centre
motivation diminuée
entretiens comme sujet
santé publique
entretien

---
N1-VALIDE
Facteurs associés à la prise de rendez-vous en ligne pour une consultation de médecine générale
Santé Publique 2018/3 (Vol. 30) Santé publique. Volume 30, n 3
https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_183_0371
Les modalités de prise de rendez-vous (RDV) pour une consultation de médecine générale sont un maillon important de la chaîne d’accès aux soins. Notre objectif était de rechercher les facteurs sociodémographiques associés à la prise de RDV sur plateformes internet des patients ayant pris un RDV chez un généraliste parisien.
2018
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique

---
N1-VALIDE
La fatigue en oncologie
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03368/
La fatigue liée au cancer ou le traitement du cancer est le symptôme le plus souvent rapporté chez les patients oncologiques. Une prise en charge en trois paliers est recommandée, comprenant l'information et des conseils pour les patients et leur entourage, les traitements non pharmacologiques et pharmacologiques
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
fatigue liée au cancer
fatigue
tumeurs
fatigue
fatigue

---
N1-VALIDE
Médicaments antiépileptiques: ce que le médecin doit savoir
In Prim Hosp Care Med Int Gen. 2018;18(18):321-324
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01804/
On distingue souvent parmi ces substances des médicaments d’ancienne génération (de nos jours, le phénobarbital, la phénytoïne, la carbamazepine, et le valproate sont encore utilisés) et des médicaments de nouvelle génération (principalement, la lamotrigine, le lévétiracétam, la prégabaline, le topiramate, et le zonisamide). Les principales différences entre ces deux groupes de médicaments sont la tendance à induire des interactions médicamenteuses moins élevée des médicaments de nouvelle génération ainsi que leur meilleure tolérance (moins d’effets indésirables). Il convient de noter que leur efficacité n’est pas différente. Toutefois, la meilleure tolérance des médicaments de nouvelle génération fait qu’ils sont moins souvent arrêtés par les patients dans la pratique...
https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01804
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
anticonvulsivants
anticonvulsivants
interactions médicamenteuses
épilepsie
recommandation de bon usage du médicament
DEPAKINE CHRONO
Valproate de sodium
TEGRETOL
carbamazépine
gabapentine
NEURONTIN
lamotrigine
LAMICTAL
topiramate
EPITOMAX
TRILEPTAL
oxcarbazépine
KEPPRA
lévétiracétam
LYRICA
Prégabaline
ZONEGRAN
zonisamide
VIMPAT
lacosamide
FYCOMPA
pérampanel
continuité des soins
ordonnances médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
acide valproïque
étiracétam
piracétam
piracétam
amines
acides cyclohexanecarboxyliques
acide gamma-amino-butyrique
triazines
fructose
fructose
carbamazépine
isoxazoles
acétamides
pyridones

---
N1-SUPERVISEE
L’utilisation de la contraception d’urgence en France métropolitaine en 2016 : niveau et déterminants
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(29):590-5
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/29/2018_29_1.html
L’accès à la contraception d’urgence (CU) a évolué depuis sa mise à disposition. Elle est désormais disponible sans ordonnance et sans restriction en pharmacie et auprès de nombreux professionnels de santé. Cet article vise à étudier le niveau et les facteurs associés à l’utilisation de la CU en France métropolitaine en 2016, suite à ces évolutions et à la reconfiguration du paysage de la contraception régulière observée depuis 2012. En 2016, 6,2% des femmes âgées de 15-49 ans exposées à un risque de grossesse non prévue ont eu recours à la CU au cours des 12 derniers mois. Les femmes les plus jeunes, celles résidant en région parisienne et celles utilisant des méthodes de contraception hormonale dont l’efficacité dépend de la prise régulière (pilule, patch, anneau) sont celles qui utilisaient le plus cette méthode de rattrapage. Les indicateurs de prises de risques sexuels comme la déclaration d’une infection sexuellement transmissible, d’une grossesse non prévue ou d’un multipartenariat récent étaient également associés à une utilisation plus fréquente de la CU. Enfin, il existe un lien entre utilisation de la CU et les connaissances et perceptions. Les femmes ayant une bonne connaissance des délais de prise et celles qui percevaient la CU comme efficace déclaraient un recours plus fréquent. Malgré un accès facilité et une évolution importante du paysage contraceptif, l’utilisation de la CU n’a pas progressé en France. De même, le profil des femmes qui y ont eu recours dans les 12 mois précédant l’enquête a peu évolué. La promotion de la contraception d’urgence comme complément à une contraception régulière doit être soutenue dans un contexte de stabilité du nombre de grossesses non prévues et d’interruptions volontaires de grossesse.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
contraception post-coïtale
France
Contraception d'urgence
Contraception d'urgence
contraception post-coïtale

---
N1-SUPERVISEE
Connaissance et utilisation de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes
In Bull Epidémiol Hebd. 2018
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/29/2018_29_3.html
La prévention de l’infection par le VIH est l’élément majeur de la lutte contre l’épidémie. En complément du préservatif, d’autres outils sont aujourd’hui disponibles et notamment la prophylaxie pré-exposition (PrEP) par un traitement antirétroviral (emtricitabine-tenofovir disoproxil fumarate, initialement disponible sous le nom de Truvada puis sous formes génériques depuis mars 2017) qui, pris lors d’un rapport sexuel à risque, permet de diminuer le risque de contamination par le VIH. L’objectif de cet article est d’évaluer la connaissance et l’utilisation de la PrEP qu’avaient les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) fréquentant les lieux de convivialité gay de cinq villes françaises, au dernier trimestre 2015, avant la mise en œuvre de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du Truvada dans cette indication. Prevagay 2015 est une étude de séroprévalence du VIH, anonyme et aléatoire, qui a permis de renseigner un questionnaire comportemental et de recueillir un prélèvement de sang auprès des HSH fréquentant les bars, saunas et backrooms de cinq villes françaises. Au total, 2 164 HSH non séropositifs pour le VIH et résidant en France ont été retenus pour cette analyse. Parmi eux, 53% déclaraient avoir connaissance de la PrEP, principalement des hommes enquêtés à Nice ou Paris, âgés de 25 ans ou plus et ayant fait des études supérieures. Par ailleurs, 2,3% déclaraient avoir utilisé ce traitement préventif au cours des 12 derniers mois. La majorité d’entre eux s’était procuré la PrEP en participant à l’essai Ipergay (29%) ou par prescription médicale (27%). Le niveau de connaissance de la PrEP, non optimal, peut s’expliquer par le fait que l’étude a été réalisée avant la RTU du Truvada et donc avant les campagnes d’information institutionnelles. Cependant, s’agissant d’une population exposée aux messages de prévention, ces résultats incitent à poursuivre les actions d’information sur l’ensemble des outils de prévention, auprès de tous les publics HSH et notamment les plus éloignés de la communauté gay, afin que chacun puisse choisir sa protection de manière éclairée.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
infections à VIH
TRUVADA
France
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL
agents antiVIH
infections à VIH
infections à VIH
études séroépidémiologiques
homosexualité masculine
Prophylaxie pré-exposition

---
N1-SUPERVISEE
Impact de la rééducation à la phase subaiguë d’un accident vasculaire cérébral en France en 2016
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(29):595-601
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/29/2018_29_2.html
Introduction – À la phase subaiguë d’un accident vasculaire cérébral (AVC), la prise en charge rééducative multidisciplinaire vise à récupérer ou compenser des limitations d’activité. Le but de cette étude était de déterminer si son intensité avait un effet sur l’amélioration fonctionnelle. Méthode – Les patients hospitalisés en soin de suite et de réadaptation (SSR) pour AVC (codes CIM10 I60 à I64, à l’exception d’I63.6) au cours des huit premiers mois de l’année 2016 ont été sélectionnés dans le PMSI-SSR. La durée quotidienne de rééducation et son impact fonctionnel ont été obtenus dans le PMSI-SSR. Trois analyses multivariées ont été réalisées pour analyser les facteurs liés à un meilleur pronostic (présentés sous la forme d’odds ratios -OR- avec intervalle de confiance -IC95%-). Résultats – La population d’étude comptait 12 122 patients, d’âge médian 76 ans. La durée médiane (DM) du séjour était de 56 jours et la DM de rééducation par jour de 90 minutes. En analyse multivariée, une durée de rééducation entre 90 et 120 minutes par jour (contre moins de 30 minutes) conduisait à une probabilité plus grande de gain d’autonomie, de faible dépendance et de sortie à domicile à l’issue de l’hospitalisation (OR respectivement de 1,87 [1,56-2,22], 1,88 [1,51-2,33] et 2,02 [1,65-2,46]). Conclusion – Cette étude a monté le probable impact fonctionnel de l’intensité de la rééducation à la phase subaiguë d’un AVC. La portée de cette étude rétrospective reste limitée par le fait que les patients les plus enclins à progresser ont possiblement bénéficié d’une rééducation plus intense.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
Réadaptation après un accident vasculaire cérébral
Maladie aigüe
études rétrospectives
évaluation de résultat (soins)
vie autonome
accident vasculaire cérébral
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Traiter tôt l’infection à VIH
Pourquoi?
http://www.academie-medecine.fr/traiter-tot-linfection-a-vih-pourquoi/
De grandes avancées récentes dans la prise en charge de l’infection à VIH convergent pour démontrer l’impact majeur des traitements initiés précocement. De nombreux arguments se sont accumulés et l’étude des réservoirs ont apporté de nombreuses pièces au puzzle de la physiopathologie de l’infection à VIH. L’ensemble des résultats virologiques, immunologiques et cliniques ont contribué aux recommandations internationales, indiquant la nécessité de traiter au plus tôt tout sujet diagnostiqué séropositif pour le VIH. L’organisation et la mise en place du dépistage de l’infection et le développement de la prévention auprès des populations exposées sont des enjeux importants, dans l’objectif de réduire l’incidence de l’infection dans le monde.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
vih
infection à virus de l'immunodéficience humaine
thérapeutique
Infection
Traités
infections à VIH
coopération internationale

---
N3-AUTOINDEXEE
Remplacement de la valve aortique par voie percutanée
Les voies d’abord
http://www.academie-medecine.fr/remplacement-de-la-valve-aortique-par-voie-percutanee-les-voies-dabord/
Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la plus fréquente des valvulopathies au sein des pays industrialisés. Il atteint approximativement 2% de la population entre 70 et 80 ans, et 3 à 9 % après 80 ans. Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée est devenu la technique la plus utilisée dans le traitement de cette pathologie. La voie d’abord fémorale est la plus utilisée en raison de sa simplicité et de son efficacité. Cependant, dans 10 à 15% des cas, des sténoses sur les voies artérielles ilio-fémorales ne permettent pas l’utilisation de cette voie. Des voies alternatives ont été développées. La voie transapicale qui consiste à aborder chirurgicalement la pointe du cœur pour implanter de façon rétrograde la valve a été la première voie alternative. Elle a été largement abandonnée en raison de son taux élevé de complications. Les voies transaortique et sousclavière sont peu utilisées en raison de leur complexité. La voie carotidienne a été développée en France. La carotide primitive est abordée chirurgicalement ce qui permet la mise en place d’un désilet dans l’artère et le passage de la valve sur son système de largage. La valve est positionnée sous fluoroscopie. Les résultats préliminaires de cette technique sont encourageants ; elle permet un lever et une sortie précoces. Le développement de cette voie contribuera dans l’avenir à l’expansion des indications du remplacement valvulaire aortique par voie percutanée.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
valve aortique
aorte, sai
administration par voie cutanée

---
N3-AUTOINDEXEE
Importance des micromycètes dans le microbiote intestinal
Le modèle Candida albicans
http://www.academie-medecine.fr/importance-des-micromycetes-dans-le-microbiote-intestinal-le-modele-candida-albicans/
Les champignons microscopiques ou micromycètes représentent une fraction peu abondante du microbiote, identifiée comme le « mycobiote », et estimée à moins de 0.1 % de la biosphère microbienne de l’intestin. Des travaux récents suggèrent que des modifications de la composition du mycobiote jouent un rôle dans la physiopathologie de nombreuses affections dont les maladies inflammatoires de l’intestin. Beaucoup de ces travaux mettent en avant une augmentation de la fréquence de colonisation par Candida spp., et notamment C. albicans, un micromycète présent au niveau de l’intestin chez plus de 50 % des sujets sains. C. albicans est donc un organisme modèle pour comprendre le rôle physiopathologique du mycobiote intestinal. L’épithélium intestinal est la première barrière au cours de l’interaction de C. albicans avec la muqueuse. Dans les conditions normales, les entérocytes n’assurent pas l’internalisation de C. albicans par endocytose, et seule une pénétration active par C. albicans est possible. Nous présentons des résultats montrant que l’endocytose par les entérocytes est restaurée en cas d’altération des jonctions serrées qui ménage en temps normal un accès au pôle basolatéral des cellules épithéliales intestinales. Nous montrons d’autre part que C. albicans est capable d’utiliser les cellules microfold (ou cellules M), des cellules spécialisées dans l’endocytose de molécules ou de micro-organismes de la lumière intestinale, pour traverser la barrière intestinale in vitro. Ces résultats donnent une base cellulaire aux hypothèses impliquant le mycobiote dans la pathogenèse de l’inflammation intestinale. Ils permettent également de mieux comprendre les mécanismes en jeu à la phase précoce des candidoses systémiques d’origine intestinale.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
candida albicans
Microbiome gastro-intestinal
tractus intestinal, sai
Intestins
microbiote
candida albicans
intestins
microbiote

---
N3-AUTOINDEXEE
Microbiote et régénération de l’épithélium intestinal
Des signaux cryptiques décryptés dans la crypte
http://www.academie-medecine.fr/microbiote-et-regeneration-de-lepithelium-intestinal-des-signaux-cryptiques-decryptes-dans-la-crypte/
La coévolution entre le microbiote intestinal et les mammifères a créé une symbiose mutualiste dans plusieurs processus physiologiques vitaux comme l’immunité, la nutrition et le métabolisme, la maturation du système nerveux. Nous montrons qu’elle a aussi établi les conditions d’une protection des cellules souches intestinales contre des agressions endogènes ou exogènes, préservant ainsi la régénération épithéliale dans des conditions pathologiques. La reconnaissance du muramyl-dipeptide (MDP) bactérien par le senseur cytosolique Nod2 exprimé à haut niveau dans les cellules souches est centrale dans ce mécanisme cytoprotecteur.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
glande intestinale, sai
Épithélium intestinal
régénération
microbiote
régénération
épithélium intestinal
Signaux
muqueuse intestinale
Microbiome gastro-intestinal
microbiote
signaux

---
N3-AUTOINDEXEE
L’évolution du concept d’agent infectieux
http://www.academie-medecine.fr/levolution-du-concept-dagent-infectieux/
Les travaux expérimentaux de Louis Pasteur ont démontré le rôle des germes dans les maladies infectieuses. Ce concept a permis d’identifier de nombreux agents infectieux (bactéries, protozoaires, champignons, virus), chacun étant spécifique d’une maladie donnée. On a pu ainsi prévenir et combattre les maladies contagieuses par les vaccins et les médicaments anti-infectieux. Cela a entraîné une chute de la mortalité par infection et un essor démographique sans précédent de la population humaine. On a d’abord cru que le conflit entre un agent pathogène et un hôte entraînait une infection aiguë aboutissant à la guérison ou la mort. En réalité, cette interaction est beaucoup plus complexe et peut prendre un caractère chronique, un agent infectieux pouvant induire des cancers ou des affections inflammatoires chroniques. Récemment, de nouveaux agents infectieux ont été découverts, notamment les prions à l’origine de démences transmissibles et mortelles. Ces agents non conventionnels sont des protéines qui déclenchent une destruction des neurones en changeant leur conformation tridimensionnelle. Le fait que certaines démences à prions soient d’origine génétique montre une frontière ténue entre maladies transmissibles et maladies génétiques. Une autre surprise est venue du séquençage du génome humain : 45 % de notre patrimoine génétique est constitué d’éléments mobiles, principalement des rétrotransposons, qui sont des cicatrices d’infections virales très anciennes, fossiles de rétrovirus accumulés dans le génome des mammifères et des hominidés depuis des millions d’années. Ces rétrotransposons peuvent se mobiliser avec l’âge et s’insérer au hasard dans des gènes. On les a incriminés dans le processus de sénescence et dans certaines maladies génétiques. Ces découvertes montrent l’extraordinaire diversité des agents infectieux et de leurs manifestations pathologiques.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
conception
Conception
agent infectieux
fécondation

---
N2-AUTOINDEXEE
Les commentaires clients dans les thérapies psychologiques pour les enfants et adolescents présentant des troubles mentaux
https://www.cochrane.org/fr/CD011729/les-commentaires-clients-dans-les-therapies-psychologiques-pour-les-enfants-et-adolescents
Les commentaires systématiques des clients aux psychothérapeutes peuvent améliorer les résultats de la thérapie psychologique. Typiquement, les commentaires clients sont fournis régulièrement tout au long de la thérapie. Les clients remplissent un questionnaire pour renseigner ce qu’ils pensent de la thérapie et comment ils se sentent en général. Le questionnaire est ensuite noté et examiné par le thérapeute. L’idée est que le thérapeute utilisera les commentaires pour ajuster le processus de thérapie, dans le but d’améliorer la compatibilité client-thérapeute et client-thérapie et, à terme, l’implication du client, la réponse au traitement et les résultats. Il existe des preuves empiriques en faveur de l’utilisation des commentaires clients dans les psychothérapies chez les adultes pour améliorer les résultats et la réponse, mais les connaissances sur cette pratique chez les enfants et adolescents sont limitées. Cette revue peut fournir une meilleure compréhension du rôle actuel des commentaires clients dans la psychothérapie pour les enfants et adolescents, ainsi que les futures directions qui favorisent une pratique fondée sur les preuves dans la psychothérapie des enfants et adolescents.
2018
false
false
false
false
Cochrane
France
français
article de périodique
résumé ou synthèse en français
psychothérapie
Enfant
Enfant
thérapie
Adolescent
Commentaire
psychologie de l'adolescent
psychologique
Enfant
Psychologie
psychologie de l'enfant
Enfant
Clients
trouble mental de l'adolescence
Adolescent
enfant
troubles mentaux
commentaire
patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Cristallin et rayonnements ionisants
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TP%2030
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TP%2030
Suite à la transposition de la directive EURATOM 2013/59 dans le Code du travail, la valeur limite d'exposition (VLE) professionnelle aux rayonnements ionisants est abaissée à 20 millisieverts sur 12 mois consécutifs pour le cristallin. Les situations de travail étant très variées, les effets de cette diminution de VLE sont surtout attendus dans le secteur médical (spécialités interventionnelles). Différentes méthodes d'évaluation de la dose au cristallin sont présentées. Doit être privilégié l'emploi de dosimètres passifs (par exemple thermoluminescents) positionnés au plus près de l'oeil, du côté le plus exposé et sous les lunettes plombées le cas échéant. Les mesures de radioprotection, le suivi en santé au travail ainsi que la conduite à tenir en cas d'accident font l'objet d'un développement particulier.
2018
false
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
rayons du cristallin
radiation
rayonnement ionisant
Rayonnements ionisants
cristallin

---
N3-AUTOINDEXEE
Présentation et modalités pratiques de mise en oeuvre d'un modèle dédié à la prévention des violences au travail
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TC%20163
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20163
Sont présentés et discutés les usages possibles d'un modèle qualitatif d'intervention sur des situations de violences en milieu professionnel. Dans le prolongement d'un travail antérieur de conception du modèle théorique, l'intérêt de disposer d'une représentation causale des divers motifs de formation des violences, ceci en complément des approches quantitatives à finalité diagnostique pour agir en prévention, est argumenté. Un exemple documente l'utilisation du modèle par deux psychologues d'un service interentreprises de santé au travail (SIST) dans un contexte professionnel fortement dégradé. Les limites d'usage observées dans les divers contextes explorés par l'étude ainsi que sur les apports pressentis, notamment du point de vue de la capacité de l'outil à aider au cadrage et à la dédramatisation de situations de travail fortement conflictuelles, sont ensuite décrites.
2018
false
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
Pratique
métier
Violence
présent
Travail
violence au travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer de la vessie et expositions professionnelles aux fluides de coupe
Étude épidémiologique parmi les travailleurs de la sidérurgie en France
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TF%20258
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TF%20258
L'objectif de cette étude est de rechercher s'il existe un risque de cancer de la vessie associé à des expositions professionnelles à des brouillards d'huiles, issus de l'utilisation d'huiles entières ou de fluides aqueux. Une étude cas-témoins a été mise en place au sein d'une cohorte de 22 795 travailleurs de la sidérurgie du Nord - Pas-de-Calais. Les cas de cancer de vessie ont été diagnostiqués entre 2006 et 2012. Trois témoins par cas ont été tirés au sort parmi les sujets de la cohorte. L'évaluation des expositions professionnelles a été réalisée par deux experts. Cette étude suggère que des expositions professionnelles aux huiles entières sont associées à un risque accru de cancers de la vessie survenant 5 à 25 ans après ces expositions. Elle ne peut pas exclure un lien avec des expositions récentes aux fluides solubles. En revanche, aucune association n'est mise en évidence avec des expositions plus anciennes, ni avec les expositions aux fluides synthétiques.
2018
false
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
RST - Références en Santé au Travail
France
français
article de périodique
Epidémiologie
professionnel
tumeurs de la vessie urinaire
tumeur maligne, sai
Epidémiologie
Epidémiologie
France
France
cancer
cancer de la vessie
Cancer de la vessie
France
Epidémiologie
Epidémiologie
France
exposition professionnelle
cancers professionnels
cancer
France
Cancer de la vessie urinaire
études épidémiologiques
français
effets de l'exposition à un agent externe

---
N1-SUPERVISEE
Pancréatite aiguë
In Forum Med Suisses. 2018;18(40):810-816
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03369/
La pancréatite aiguë constitue un tableau clinique fréquent et important. Bien que la mortalité ait pu être réduite ces dernières années, entre autres grâce à la prise en charge précoce en médecine intensive, la létalité reste élevée en cas de survenue de complications telles que la défaillance multiviscérale et les nécroses infectées.
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03369
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
Maladie aigüe
pancréatite aigüe nécrotique
pancréatite
pancréatite
pancréatite
pancréatite
pancréatite
pancréatite
Indice de gravité de la maladie
signes et symptômes
pancréatite
pancréatite aiguë

---
N2-AUTOINDEXEE
La mesure des résultats de santé rapportés par les patients
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17187/
Le nombre d’options de traitement possibles et disponibles ne cesse de croître avec les progrès de la médecine, et des différences apparaissent dans la prise en charge médicale. Pour savoir quelle option aura le plus de bénéfices pour le patient (au sens de ses besoins, valeurs et préférences), il est indispensable de prendre en compte son point de vue. La mesure des résultats de santé rapportés par les patients (PROM) permet de recueillir le ressenti d’un patient par rapport à son état de santé...
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
Mesures des résultats rapportés par les patients
ayant comme résultat
a comme patient
attitude envers la santé
rapport albumine/globuline
Santé
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
PROM pour des traitements incluant le point de vue du patient
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17188/
La mesure des résultats de santé rapportés par les patients (PROM) fournit un point de vue du patient concernant son état de santé et les effets d’une intervention / d’un traitement. Les PROM encouragent des traitements axés sur les patients, favorisent la communication entre le patient et le médecin et améliorent la gestion / le suivi des patients (monitorage et adaptation du déroulement du traitement, identification de maladies non détectées, etc.). Les PROM permettent de tirer des conclusions sur le bénéfice médical et l’indication posée. La FMH salue l’intégration des PROM dans le quotidien thérapeutique, aussi bien pour garantir la qualité des soins que pour promouvoir des traitements incluant le point de vue du patient.
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
patients
Vision
a comme patient
thérapeutique
Traités
incluant
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
PROM pour des traitements incluant le point de vue du patient
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17188/
La mesure des résultats de santé rapportés par les patients (PROM) fournit un point de vue du patient concernant son état de santé et les effets d’une intervention / d’un traitement. Les PROM encouragent des traitements axés sur les patients, favorisent la communication entre le patient et le médecin et améliorent la gestion / le suivi des patients (monitorage et adaptation du déroulement du traitement, identification de maladies non détectées, etc.). Les PROM permettent de tirer des conclusions sur le bénéfice médical et l’indication posée. La FMH salue l’intégration des PROM dans le quotidien thérapeutique, aussi bien pour garantir la qualité des soins que pour promouvoir des traitements incluant le point de vue du patient.
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
Traités
thérapeutique
patients
a comme patient
incluant
Vision
coopération internationale

---
N1-SUPERVISEE
La réadaptation en paraplégie encourage le retour à la vie active
In Bull Med Suisses. 2018;99(40):1354-1356
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.06768/
La réadaptation hautement spécialisée soutient les patients paraplégiques à mobiliser de façon optimale leurs ressources pour récupérer plus d’autonomie. Cela n’améliore pas seulement l’indépendance et la qualité de vie des patients. Le bénéfice économique aussi est important car les patients ont moins recours à des prestations de soins et d’assistance s’ils développent moins de complications et que les rentes versées sont plus faibles grâce à leur activité professionnelle.
https://doi.org/10.4414/bms.2018.06768
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
paraplégie
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
qualité de vie
continuité des soins
paraplégie
Réadaptation

---
N2-AUTOINDEXEE
Initier le changement et rendre possible le développement
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17166/
«Quality is never an accident. It is always the result of intelligent effort.» Le Britannique John Ruskin a constaté, déjà au XIXe siècle, que la qualité est impossible à atteindre sans un effort intelligent. La qualité est exigeante. Le module de base qualité (QBM) rend l’engagement pour la qualité simple et amusant. Grâce à des séquences en ligne et des ateliers de discussion, le QBM permet aux médecins actifs dans le domaine ambulatoire de se faire une idée de leurs propres qualités et de procéder à des échanges avec d’autres collègues d’égal à égal. La grande majorité des participants sont contents du QBM et peuvent améliorer la qualité.
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
diagnostic possible
changeant

---
N2-AUTOINDEXEE
La médecine des musiciens
Discipline insolite ou nécessité?
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17184/
On associe en général la musique à la beauté et à l’authenticité. La musique invite à la contemplation, à la détente, au plaisir de l’écoute et à l’épanouissement de jouer d’un instrument. Musique et stress, ou musique et douleur, ne sont des liens reconnaissables qu’au deuxième abord et ils étaient (et sont parfois encore) des sujets tabous pour toutes les personnes concernées. La médecine des musiciens est une toute nouvelle spécialité. Ce n’est que depuis les années 1980 qu’elle a été considérée sous l’angle de la «médecine du travail». Qu’y a-t-il de particulier dans cette profession et pourquoi est-il important de s’occuper spécialement des musiciens? Cet article a pour but de répondre à ces questions et de montrer comment les efforts actuels dans ce domaine sont mis en œuvre dans notre pays.
2018
false
false
false
false
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification (BY-NC-ND)
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
Médecins
médecine
Discipline

---
N1-VALIDE
Directive de l’ASSM sur l’attitude face à la fin de vie et à la mort
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2018.17182/
La directive sur l’attitude face à la fin de vie et à la mort a été approuvée et publiée par l’ASSM. Elle devra être intégrée dans le Code de déontologie de la FMH lors de la prochaine chambre médicale. Le Comité central de la FMH et le Comité de direction de la CCM s’y opposent, mfe médecins de famille et de l’enfance Suisse a interrogé ses délégués et soutient la directive de l’ASSM.
2018
false
false
false
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
accompagnement de la fin de la vie
suicide assisté
Suisse

---
N1-SUPERVISEE
L’œil rouge en médecine générale
In La Revue de la Médecine Générale n 349 janvier 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/349/RMG349_06-12.pdf
L’oeil rouge est un motif fréquent de consultation en médecine générale. Cet article décrit les principaux diagnostics à évoquer face à un oeil rouge non traumatique. Il explique l’attitude à adopter, la systématique de l’examen clinique de l’oeil ainsi que le matériel nécessaire à la réalisation de celui-ci. Il est également rappelé les cas urgents qu’il faut référer au spécialiste...
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
maladies de l'oeil
diagnostic différentiel
conjonctivite
sclérite
kératite
uvéite
glaucome à angle fermé
lésions traumatiques de l'oeil
article de périodique
médecine générale

---
N1-SUPERVISEE
Entre bactéries et champignons, plongée dans l’intimité du laboratoire
In La Revue de la Médecine Générale n 350 février 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/350/RMG350_06-12.pdf
La réalisation efficace d’une analyse bactériologique ou mycologique passe par une prescription détaillée et une réalisation correcte du prélèvement. Ne pas hésiter à interpeler le biologiste pour affiner l’interprétation des résultats...
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
techniques de laboratoire clinique
médecine générale
analyse bactériologique
analyse microbiologique
mycoses
infections bactériennes
prélèvement biologique
ordonnances
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Supplémentation en calcium et/ou vitamine D : état des lieux
In La Revue de la Médecine Générale n 350 février 2018
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/350/RMG350_16-19.pdf
Faut-il doser la vitamine D ? Chez qui ? Qui traiter et avec quoi (calcium, vitamine D, les deux) ? Quels sont les effets sur la prévention des chutes et des fractures ? Et les effets secondaires ? Les questions sont nombreuses et les réponses parfois discordantes quand on interroge la littérature...
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
vitamine D
calcium
carence en vitamine D
sujet âgé
fractures ostéoporotiques
calcium
calcium
maladies de carence
adulte
article de périodique
vitamine D

---
N2-AUTOINDEXEE
Les entretiens BUM au service des patients asthmatiques
http://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/350/RMG350_20-21.pdf
2018
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
article de périodique
a comme patient
patients
Entretien
entretiens comme sujet
Asthme
asthme
asthme
asthme
asthme
asthme

---
N1-VALIDE
Le syndrome d’apnée obstructive (et centrale) du sommeil
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03305/
Le syndrome d’apnée obstructive du sommeil se manifeste principalement par un sommeil non réparateur avec une somnolence diurne accrue, et il augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Le traitement par ventilation en pression positive continue (PPC) via un masque représente souvent la première option thérapeutique. L’apnée du sommeil d’origine centrale, qui est une affection à part entière, est rare et elle est généralement plus difficile à traiter.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
article de périodique
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
algorithme
ventilation en pression positive continue

---
N1-VALIDE
Outil d’aide à la décision comparant les traitements pharmacologiques pour l’arrêt du tabac
In Rev Med Suisse 2017; volume 13. 1191-1194
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-566/Outil-d-aide-a-la-decision-comparant-les-traitements-pharmacologiques-pour-l-arret-du-tabac
https://www.pmu-lausanne.ch/sites/default/files/inline-files/pmu-tableau-arret-tabac.pdf
Les médicaments d’aide au sevrage tabagique tels que les substituts nicotiniques, le bupropion et la varénicline présentent une efficacité comparable mais des avantages et inconvénients différents dus à leur mécanisme d’action. Pour augmenter l’adhérence au traitement et les chances de réussite d’un sevrage tabagique, il est important de définir les préférences de traitement du patient. Pour soutenir cette démarche, au cours de 3 cycles PDCA (Plan-Do-Check-Act), nous avons développé et testé un outil d’aide à la décision qui contient les informations jugées les plus pertinentes quant au choix du médicament pour arrêter de fumer. L’outil est disponible gratuitement sur internet. La méthodologie utilisée ici pourrait être appliquée pour le développement d’autres outils d’aide à la décision...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
produits de sevrage tabagique
Arrêter de fumer
Fumer
techniques d'aide à la décision
Préférence des patients
Substituts nicotiniques
agonistes nicotiniques
Varénicline
N07BA - médicaments utilisés dans la dépendance tabagique
bupropione
résultat thérapeutique
administration par voie orale
administration par voie buccale
administration par voie nasale
administration par voie cutanée

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation de la sous-déclaration des troubles musculo-squelettiques : mise à jour pour 2011 dans onze régions françaises
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/18/2018_18_3.html
Introduction – La sous-déclaration des pathologies d’origine professionnelle, lesquelles correspondent aux pathologies n’entrant pas dans le circuit de réparation alors qu’elles en remplissent les critères, est quantifiée pour les troubles musculo-squelettiques (TMS) depuis 2007. L’objectif de cette étude était de mettre à jour pour l’année 2011 l’indicateur de sous-déclaration pour quatre types de TMS (épaule, coude, rachis lombaire et syndrome du canal carpien). Matériel – méthodes – L’indicateur a été construit à partir du nombre de TMS reconnus comme maladies professionnelles (au régime général de sécurité sociale et au régime agricole) et du nombre de TMS non reconnus, estimé à partir du programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP) dans 11 régions françaises en 2011. Il a été analysé par sexe et âge. Les motifs de non-déclaration recueillis dans le programme MCP ont été décrits selon la localisation de TMS et le type de contrat de travail. Résultats – L’indicateur de sous-déclaration variait de 53% (fourchette de variation : 37-66%) pour le rachis lombaire à 73% (68-79%) pour le coude. Le refus de déclarer (plus fréquent chez les salariés en contrat précaire que chez les salariés en contrat à durée indéterminée), l’insuffisance d’éléments diagnostiques ou la méconnaissance de la procédure étaient cités chacun pour environ un tiers comme motif de non-déclaration. Discussion – conclusion – La mise à jour de l’indicateur pour l’année 2011 confirme l’ampleur de la sous-déclaration des TMS, stable pour le syndrome du canal carpien et les TMS du coude mais qui apparait en diminution pour le rachis lombaire et l’épaule depuis 2007, reflétant une probable amélioration de la déclaration.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français