Libellé préféré : antibiothérapie;

requete (CISMeF) : antibiothérapie.ti ou (agents antibactériens/usage thérapeutique.mc);

Requête PubMed (proposée par CISMeF) : %22antibiotic therapy%22[TIAB] OR (%22anti-bacterial agents/therapeutic use%22[MH])

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Différentes façons d'administrer des antibiotiques pour éradiquer les infections à Pseudomonas aeruginosa chez les personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD004197/differentes-facons-dadministrer-des-antibiotiques-pour-eradiquer-les-infections-pseudomonas
Objectifs : Déterminer si le traitement antibiotique de l'infection précoce à Pseudomonas aeruginosa chez l'enfant et l'adulte atteint de mucovoscidose éradique l'organisme, retarde l'apparition de l'infection chronique et se traduit par une amélioration clinique. Évaluer s'il existe des preuves de la supériorité ou d'une plus grande rentabilité d'une stratégie antibiotique particulière par rapport à d'autres et comparer les effets néfastes des différentes stratégies antibiotiques (y compris les infections respiratoires dues à d'autres micro-organismes).
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
infections à pseudomonas
administration par inhalation
administration par voie orale
résultat thérapeutique
enfant
adulte
étude comparative
antibiothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
antibactériens
mucoviscidose
pseudomonas aeruginosa

---
N1-SUPERVISEE
Antibiotiques au moment de l'opération de la cataracte pour prévenir l'endophtalmie aiguë après l'opération
http://www.cochrane.org/fr/CD006364
L'endophtalmie (inflammation de l'intérieur du globe oculaire due à une infection ou un traumatisme) est une complication de l'opération de la cataracte rare, mais pouvant entraîner une cécité. Elle est classiquement provoquée par des bactéries qui pénètrent dans l'œil pendant l'opération ou au cours des premiers jours suivant l'opération. Plusieurs mesures de prévention sont utilisées pour essayer de prévenir l'infection après l'opération. Plusieurs études ont examiné différents modes de prévention, tels que les types d'antibiotiques utilisés, le mode d'application ou de prise des antibiotiques et le moment de l'administration des antibiotiques au cours de l'opération.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
revue de la littérature
antibioprophylaxie
antibactériens
complications postopératoires
endophtalmie
extraction de cataracte
résultat thérapeutique
soins périopératoires
période périopératoire
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
DECALOGIFLOX - LOGIFLOX
loméfloxacine (chlorhydrate de)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2746924/fr/logiflox-decalogiflox
Le service médical rendu par LOGIFLOX et DECALOGIFLOX est insuffisant pour justifier le maintien de la prise en charge par la solidarité nationale dans l’ensemble des indications de l’AMM au regard des alternatives disponibles...
2017
false
false
false
Insuffisant
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
antibiothérapie
pyélonéphrite
prostatite
DECALOGIFLOX, comprimé pelliculé sécable
LOGIFLOX 400 mg, comprimé pelliculé sécable
loméfloxacine
administration par voie orale
fluoroquinolones
J01MA07 - loméfloxacine
remboursement par l'assurance maladie
antibactériens
adulte
résultat thérapeutique
cystite
Maladie aigüe
DECALOGIFLOX
LOGIFLOX
69340304
69651878
3400891716542
3400891690545
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Daptomycin Hospira - Daptomycine
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004310/human_med_002082.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Daptomycin Hospira est un médicament antibiotique utilisé dans le traitement des infections bactériennes suivantes: • infections compliquées de la peau ou des «tissus mous» sous-cutanés chez les adultes et les enfants âgés de 1 à 17 ans. «Compliqué» signifie que l’infection est difficile à traiter, parce qu’elle s’est propagée aux tissus profonds sous la peau, parce qu’elle pourrait nécessiter un traitement avec intervention chirurgicale ou parce que le patient présente d’autres maladies susceptibles de modifier la réponse au traitement; • endocardite infectieuse du coeur droit (infection de la tunique ou des valvules du coeur droit) causée par la bactérie Staphylococcus aureus (S. aureus) chez les adultes. La décision de traiter cette infection par Daptomycin Hospira doit être basée sur la probabilité que le médicament soit efficace contre l’infection et sur l’avis d’un expert; • bactériémie (infection du sang) due à S.aureus, associée à l’une des deux infections susmentionnées, chez les adultes. Daptomycin Hospira contient le principe actif daptomycine...
2017
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
CUBICIN
infections des tissus mous
bactériémie à Staphylococcus aureus
endocardite du coeur droit due à Staphylococcus aureus
flux de syndication
infections compliquées de la peau et des tissus mous
Endocardite infectieuse du coeur droit à Staphylococcus aureus
antibiothérapie
médicaments génériques
adulte
antibactériens
daptomycine
résultat thérapeutique
endocardite bactérienne
infections à staphylocoques
staphylococcus aureus
bactériémie
préparation de médicament
daptomycine
antibactériens
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
évaluation préclinique de médicament
infections de la peau
incompatibilité médicamenteuse
agrément de médicaments
J01XX09 - daptomycine
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Antibiothérapie prolongée pour des symptômes persistants d’une maladie de Lyme ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2111
Question clinique Chez des adultes présentant des symptômes persistants attribués à une maladie de Lyme, quelle est l’efficacité relative d’un traitement oral de 12 semaines (après 2 semaines de ceftriaxone IV pour tous les sujets) par doxycycline ou par clarithromycine hydroxychloroquine versus placebo en termes de qualité de vie ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
maladie de Lyme
antibactériens
calendrier d'administration des médicaments
antibiothérapie

---
N2-AUTOINDEXEE
Réévaluation de l’antibiothérapie dans l’infection urinaire : est-elle applicable en médecine générale ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01531467
Introduction. La résistance bactérienne représente un problème majeur de santé publique. L’infection urinaire représente 20% des prescriptions d’antibiotiques en ville. Cette antibiothérapie devrait être réévaluée à J3. A ce jour, il y a peu de données concernant cette réévaluation en ambulatoire. L’objectif de cette étude est d’évaluer le pourcentage de réévaluation de l’antibiothérapie probabiliste dans l’infection urinaire de l’adulte en ambulatoire.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
antibactériens
antibiothérapie
médecine générale
généralisé
maladie infectieuse des voies urinaires
infections urinaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur l'usage des probiotiques en prévention des diarrhées associées à Clostridium difficile chez les patients hospitalisés et sous antibiothérapie, au Québec
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/avis-sur-lusage-des-probiotiques-en-prevention-des-diarrhees-associees-a-clostridium-difficile.html
Les diarrhées associées à Clostridium difficile (DACD) représentent un important problème de santé aux conséquences graves pouvant survenir chez des patients ayant consommé un antibiotique et, plus particulièrement, les aînés ou les personnes fragilisées par des conditions cliniques particulières. Pour améliorer leur taux de DACD, certains milieux ont ajouté à l’arsenal thérapeutique et aux mesures d’hygiène-salubrité, l’usage de probiotiques.
2017
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
France
français
information scientifique et technique
antibactériens
antibiothérapie
hospitalisation
diarrhee
diarrhée
diarrhée
clostridium difficile
jugement
patients hospitalisés
a comme patient
Québec
probiotiques
diarrhée
clostridium difficile

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse de l’adéquation de l’antibiothérapie mise en place par l’omnipraticien dans l’érysipèle, vis-à-vis des Recommandations. Enquête auprès des médecins généralistes de Sarthe.
http://dune.univ-angers.fr/documents/dune7020
Introduction. - Pris en charge en Médecine Générale dans plus de 90% des cas, l’érysipèle est une dermo hypodermite aigue bactérienne le plus souvent streptococcique, faisant l’objet d’une conférence de consensus établie en Janvier 2000. Les études, principalement hospitalières, montrent que les recommandations sont pourtant peu suivies. Objectif. - Evaluer l’adéquation aux recommandations de la prescription d’antibiothérapie pour érysipèle par les médecins généralistes en Sarthe
2017
false
false
false
DUNE - Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants - Université d'Angers
France
français
thèse ou mémoire
antibactériens
antibiothérapie
adhésion aux directives
Recommandations
collecte de données
erysipele
médecins généralistes
généralisé
érysipèle
erysipele
virus de l'immunodéficience simienne
dû à
enquêteur
Counseling directif
médecins de famille
vis orthopédiques
érysipèle

---
N1-VALIDE
Guides cliniques en antibiothérapie - Série I (mise à jour de l'EAMPOC)
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/guides-cliniques-en-antibiotherapie-serie-i-mise-a-jour-de-leampoc.html
L'INESSS a procédé à la mise à jour du guide d'usage optimal de l'exacerbation aiguë de la maladie pulmonaire obstructive chronique (EAMPOC). En raison d’un nombre croissant d’informations pertinentes sur l’EAMPOC et également sur la bronchite aiguë, la séparation de ces deux thématiques, qui, à l’origine, étaient jumelées, a été nécessaire afin d’éviter un alourdissement. Par conséquent, deux guides d'usage optimal (GUO) distincts (EAMPOC et Bronchite aiguë) ont été élaborés...
2017
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation de bon usage du médicament
Canada
antibactériens
exarcerbation aigüe d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation d’un programme de Développement Professionnel Continu traitant de la rationalisation de l’antibiothérapie en soins primaires : promotion et évaluation de l’outil d’aide à la prescription d’une antibiothérapie en soins primaires, Antibioclic
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01529169
Objectif : l’antibiorésistance est un problème majeur de santé publique, conséquence pour partie de l’utilisation inappropriée des antibiotiques. En France, 90 % de ces prescriptions d’antibiotique sont réalisées en ville, dont 70 % en soins primaires. La rationalisation des prescriptions d’antibiotiques en médecine générale apparaît donc comme une des pistes importantes pour combattre l’antibiorésistance. Nous avons évalué l’impact d’un programme de DPC sur la rationalisation de l’antibiothérapie en soins primaires promouvant l’outil Antibioclic
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
antibactériens
antibiothérapie
Formation médicale continue comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
L’antibiothérapie pour une otite moyenne aiguë chez l’enfant
http://www.cfp.ca/content/63/9/688
L’otite moyenne aiguë (OMA) est une inflammation aiguë de l’oreille moyenne causée par des infections virales (comme le virus syncytial respiratoire, le rhinovirus, les virus de la grippe et les adénovirus) ou bactériennes (comme le Streptococcus pneumoniae, l’Haemophilus influenzae non typable et le Moraxella catarrhalis)
2017
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
antibactériens
antibiothérapie
otite moyenne
enfant
otite moyenne aiguë
otite moyenne
enfant
Maladie aigüe

---
N1-SUPERVISEE
TOLEXINE
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2740628/fr/tolexine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1244177/tolexine-ge-50-mg-100-mg
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_468580/fr/tolexine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_399400/tolexine-50-mg-microgranules-en-comprime-boite-de-14-et-28-tolexine-100-mg-microgranules-en-comprime-boite-de-5-et-15
Le service médical rendu par TOLEXINE reste important dans les indications : Brucellose, Pasteurellose, Infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à chlamydiae, Infections pulmonaires, génito-urinaires à mycoplasmes, Rickettsioses, Coxiella burnetii, Gonococcie, Tréponèmes, Spirochètes, Choléra, Acné inflammatoire moyenne et sévère, et composante inflammatoire des acnés mixtes, Rosacée dans ses manifestations cutanées ou oculaires, Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif dans la maladie du charbon. Le service médical rendu par TOLEXINE reste insuffisant dans les indications « infections ORL et broncho-pulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës de bronchites chroniques »...
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
antibiothérapie
TOLEXINE 100 mg, microgranules en comprimé
TOLEXINE 50 mg, microgranules en comprimé
administration par voie orale
doxycycline
remboursement par l'assurance maladie
antibactériens
J01AA02 - doxycycline
TOLEXINE
avis de la commission de transparence
68217804
63836158
3400891785739
3400891785968

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'antibiotiques aminoglycosides intraveineux une fois par jour comparée à une administration plusieurs fois par jour chez des personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD002009/administration-dantibiotiques-aminoglycosides-intraveineux-une-fois-par-jour-comparee-une
La mucoviscidose est un trouble génétique grave affectant les poumons et les glandes exocrines (glandes sudoripares et autres). La plupart des personnes atteintes de mucoviscidose développent des infections pulmonaires persistantes et peuvent recevoir des traitements antibiotiques intraveineux fréquents. L'administration des antibiotiques une fois par jour réduit le coût et le temps requis, par rapport à l'administration de plusieurs doses par jour.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
mucoviscidose
antibactériens
résultat thérapeutique
tobramycine
injections veineuses
calendrier d'administration des médicaments
infections à pseudomonas
pseudomonas aeruginosa
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Antibiothérapie pour le traitement de la diarrhée associée à Clostridium difficile chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD004610
L'objectif de cette revue est d'examiner l'efficacité de l'antibiothérapie dans la diarrhée associée à C. difficile (DACD).
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
antibactériens
diarrhée
clostridium difficile
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
Diarrhée à Clostridium difficile

---
N1-VALIDE
Tuberculose active (ALD 29)
guide ALD
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_482999/fr/ald-n29-tuberculose-maladie
L'objectif de ce guide est d'expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un malade admis en ALD au titre de l'ALD 29 : tuberculose active. C'est un outil pragmatique auquel le médecin traitant peut se référer, notamment au moment d'établir le protocole de soins conjointement avec le médecin-conseil et le patient. ; 24 pages
2017
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
155. Tuberculose de l'adulte et de l'enfant
français
antibiothérapie
observance du traitement médicamenteux
tuberculose
tuberculose
signes et symptômes
continuité des soins
déclaration obligatoire
pratique professionnelle
rôle professionnel
soins aux patients
révélation de la vérité
tuberculose
antituberculeux
adulte
enfant
tuberculose multirésistante
notification des maladies à déclaration obligatoire
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
formulaire

---
N1-VALIDE
Cadre stratégique pour réduire la charge de la co-infection tuberculose/HIV
halte à la tuberculose et au VIH/SIDA
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/WHO_CDS_TB_2002.296_fre.pdf
généralités, réponse internationale à la co-infection TB/VIH, mesure de lutte contre la tuberculose dans les populations où la prévalence du VIH est élevée, cohérences des mesures prises par les services de santé pour faire face à la co-infection TB/VIH, collaboration entre les programmes VIH/SIDA et tuberculose pour aider les prestataires des services de santé généraux, recherches prioritaires visant à réduire le poids de la co-infection TB/VIH ; 56 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
antibiothérapie
services de santé communautaires
services de soins à domicile
comorbidité
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
pays en voie de développement
Afrique
infections opportunistes liées au SIDA
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
dépistage systématique
tuberculose
tuberculose
antituberculeux
antituberculeux
vaccin BCG
agents antiVIH
accessibilité des services de santé
accessibilité des services de santé
pauvreté
coûts et analyse des coûts
coût de la maladie
prestations des soins de santé
prestations des soins de santé
médecine communautaire
soins de santé primaires
prestations des soins de santé
réseaux communautaires
Assistance
algorithmes
mise en oeuvre des programmes de santé
Afrique subsaharienne
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Granupas (previously Para-aminosalicylic acid Lucane) - acide para-aminosalicylique - para-aminosalicylic acid
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/002709/human_med_001719.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
http://www.ema.europa.eu/ema/generateFeed/medicines/WC500155417
Para-aminosalicylic acid Lucane est un médicament contre la tuberculose dont le principe actif est l'acide para-aminosalicylique (PAS). Il est utilisé en association avec d'autres médicaments pour traiter les adultes et les enfants à partir de l'âge de 28 jours qui présentent une tuberculose multi-résistante, lorsqu'il est impossible d'utiliser des associations sans ce médicament, soit parce que la maladie est résistante à ces associations, soit en raison de leurs effets indésirables. La tuberculose multi-résistante apparaît lorsque les bactéries responsables de la tuberculose (Mycobacterium tuberculosis) sont résistantes au traitement au moins par l'isoniazide et par la rifampicine, deux médicaments antituberculeux standard. Étant donné le faible nombre de patients touchés par la tuberculose dans l'UE, cette maladie est dite «rare». C'est pourquoi Para-aminosalicylic acid Lucane a reçu la désignation de «médicament orphelin»...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
-
Grande-Bretagne
anglais
français
acide aminosalicylique
acide aminosalicylique
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
J04AA01 - acide aminosalicylique
adulte
enfant
nourrisson
adolescent
association de médicaments
tuberculose multirésistante
antituberculeux
antituberculeux
interactions médicamenteuses
mycobacterium tuberculosis
médicament orphelin
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
grossesse
allaitement maternel
acide aminosalicylique (produit)
administration par voie orale
antibiothérapie
GRANUPAS 4 mg, granulés gastro-résistants
GRANUPAS

---
N1-VALIDE
Rhinopharyngites, angines, bronchites : aider son corps à se défendre, ça s'apprend
http://www.ameli-sante.fr/protegeons-les-antibiotiques/connaitre-les-maladies-qui-guerissent-sans-antibiotiques.html
les antibiotiques sont-ils bon ou mauvais pour la santé ? , quand les prendre ? , comment utiliser l'antibiotique ? , quand consulter le médecin ? , comment soulager l'enfant ? , questions de parents
false
true
false
France
français
antibiothérapie
enfant
antibactériens
antibactériens
résistance bactérienne aux médicaments
otite
rhinopharyngite
antibactériens
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Prévention et prise en charge de la tuberculose en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2005/tuberculose_030205/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2005/tuberculose_030205/rapport_tuberculose.pdf
épidémiologie, organisation de la surveillance, rôle des services de lutte antituberculeuse, intradermoréaction à la tuberculine, diagnostic clinique et bactériologique, traitement de la tuberculose infection latente, traitement de la tuberculose maladie, particularités de tuberculose pédiatrique, observance et suivi du traitement, tuberculose et migrants, tuberculose et personnels exposés, prévention de la transmission en établissement de santé, tuberculose et voyage, annexes (avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France, références textes code de la santé publique, références bibliographiques) ; 144 pages
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
médecine des voyages
antibiothérapie
rapport
graphique
tableau
carte géographique
figure
algorithme
texte législatif
transmission de maladie infectieuse
continuité des soins
transmission de maladie infectieuse
dépistage systématique
dépistage systématique
maladies professionnelles
exposition professionnelle
infections opportunistes liées au SIDA
respirateurs purificateurs d'air
laboratoires
hôpitaux
évaluation des risques
exposition environnementale
transports
contrôle des maladies contagieuses
test tuberculinique
test tuberculinique
valeur prédictive des tests
vaccination
tuberculose
mycobacterium tuberculosis
mycobacterium tuberculosis
trousses de réactifs pour diagnostic
rifampicine
tests de sensibilité microbienne
techniques d'amplification d'acides nucléiques
techniques de typage bactérien
isoniazide
éthambutol
antituberculeux
pyrazinamide
antituberculeux
rifampicine
isoniazide
éthambutol
pyrazinamide
grossesse
rifabutine
rifabutine
nouveau-né
nourrisson
prévalence
surveillance de l'environnement
déclaration obligatoire
contrôle des maladies contagieuses
vaccin BCG
tuberculose
tuberculose
France
Europe
tuberculose
test tuberculinique
contrôle des maladies contagieuses
contrôle des maladies contagieuses
tuberculose
signes et symptômes
tuberculose
continuité des soins
tuberculose
antituberculeux
récidive
adulte
enfant
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Observance thérapeutique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
pauvreté
population de passage et migrants
exposition professionnelle
tuberculose
respirateurs purificateurs d'air
ventilation
désinfection
voyage
incidence
tuberculose
notification des maladies à déclaration obligatoire
test tuberculinique
test tuberculinique
test tuberculinique
test tuberculinique
tuberculose multirésistante
isolement du patient
facteurs de risque
surveillance sentinelle
répartition par âge
caractéristiques de la population
tuberculose
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
résistance bactérienne aux médicaments
risque
surveillance de l'environnement
déclaration obligatoire
dépistage systématique
notification des maladies à déclaration obligatoire
contrôle des maladies contagieuses

---
N1-VALIDE
Toxoplasmose
extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/toxoplasmose/site/html/1.html
introduction, (le parasite, cycle, modes de contamination, modes de contamination en France : place du chat, répartition géographique, épidémiologie, la toxoplasmose chez l'homme) ; toxoplasmose acquise post-natale du sujet immunocompétent (clinique et éléments d'orientation biologique, diagnostic sérologique, les techniques, diagnostic sérologique, interprétation des résultats, traitement) ; toxoplasmose de l'immunodéprimé (clinique, quels patients, dispositions légales et recommandations, diagnostic biologique, traitement) ; toxoplasmose congénitale (définition, risque, prévention ; dispositions légales et recommandations, prévention ; mesures prophylactiques (circulaire de 1983), clinique, diagnostic anténatal, diagnostic néonatal, prise en charge diagnostique et thérapeutique de la grossesse à risque, prise en charge diagnostique et thérapeutique à la naissance ; cas particulier de la toxoplasmose oculaire ; points essentiels
2016
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
antibiothérapie
antibactériens
antiprotozoaires
association de médicaments
toxoplasma
toxoplasmose
chats
France
toxoplasmose
prévalence
toxoplasmose
toxoplasmose
tests sérologiques
toxoplasmose
sujet immunodéprimé
toxoplasmose
toxoplasmose congénitale
toxoplasmose congénitale
toxoplasmose congénitale
diagnostic prénatal
grossesse à haut risque
toxoplasmose oculaire
parasitologie
toxoplasma
spiramycine
acide ascorbique
pyriméthamine
sulfadiazine
clindamycine
figure
cours
questions à choix multiple
cas clinique
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
Avis du conseil supérieur d'hygiène publique de France, section maladies transmissibles, Relatif à la réduction du délai entre deux vaccinations diphtérie, tétanos, poliomyélite lors de la survenue d'un ou plusieurs cas de coqueluche (séance du 24 mars 2006)
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2007/07-02/a0020060.htm
données disponibles, recommnadtions,
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
antibiothérapie
adulte
coqueluche
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccination
rappel de vaccin
Vaccin anticoquelucheux
nourrisson
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
personnel de santé
Vaccin anticoquelucheux
rappel de vaccin
nouveau-né
grossesse
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Guide posologique des antibiotiques courants chez l'enfant
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/UsageOptimal/Guides-serieI/INESSS-Antibio1-posologique-Enfant-fr_maj-mars16.pdf
Le présent guide clinique s’adresse aux intervenants de première ligne du réseau de la santé. Il est fourni à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du praticien. Les recommandations ont été élaborées à l’aide d’une démarche systématique, sont soutenues par la littérature scientifique ainsi que par le savoir et l’expérience de cliniciens et d’experts québécois
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
antibactériens
enfant
infections de l'appareil respiratoire
recommandation pour la pratique clinique
tableau

---
N1-VALIDE
Les antibiotiques c'est pas automatique
http://www.antibiotiquespasautomatiques.com/
ce site qui va vous permettre de répondre à vos interrogations et vous donner des repéres sur les comportements appropriés.
false
N
France
français
antibiothérapie
antibactériens
information patient et grand public
site institutionnel

---
N1-SUPERVISEE
P-aminosalicylate de sodium PAS
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=525
Le p-aminosalicylate de sodium (ou PAS) est un sulfonamide utilisé notamment per os dans le traitement de la tuberculose résistante et par voie rectale dans les poussées de recto-colites hémorragiques basses
false
N
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
français
antibiothérapie
acide aminosalicylique
antituberculeux
grossesse
administration par voie orale
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
Vaccin leptospirose
SPIROLET
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=280
Le vaccin contre la leptospirose est un vaccin inactivé. Il est dépourvu de pouvoir infectant.
false
N
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
français
antibiothérapie
leptospirose
grossesse
vaccination
vaccins inactivés
vaccin contre la leptospirose
J07AX - autres vaccins bactériens
vaccins antibactériens
vaccins antibactériens
vaccins inactivés
information sur le médicament

---
N1-VALIDE
TOBI - TOBI PODHALER
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-podhaler
Le service médical rendu par TOBI et TOBI PODHALER reste important dans l’indication de l’AMM : TOBI «Traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose âgés de 6 ans et plus. Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens. » TOBI PODHALER « Traitement des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les adultes et les enfants âgés de 6 ans et plus, atteints de mucoviscidose. Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens. »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
TOBI
TOBI 300 mg/5 ml sol p inhal p nébulis
infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose
adolescent
traitement médicamenteux au long cours
antibiothérapie
tobramycine
administration par inhalation
remboursement par l'assurance maladie
J01GB01 - tobramycine
antibactériens
inhalateurs à poudre sèche
études multicentriques comme sujet
tobramycine
antibactériens
essais cliniques de phase III comme sujet
adulte
enfant
mucoviscidose
pseudomonas aeruginosa
infections à pseudomonas
maladie chronique
pneumopathie bactérienne
TOBI PODHALER 28 mg, poudre pour inhalation en gélule
TOBI PODHALER
60565723

---
N1-VALIDE
Complications de l’hépatopathie terminale
http://www.cfp.ca/content/62/1/e18.full
Les soins palliatifs jouant maintenant un rôle dans la prise en charge d’un plus grand nombre de maladies non malignes, telles que l’hépatopathie terminale, il importe de bien comprendre les diverses complications associées à la progression naturelle de la cirrhose. La complication la plus fréquente de l’hépatopathie terminale est l’ascite, comme discuté dans un article précédent. Le présent article traite de la prise en charge d’autres complications courantes, dont l’encéphalopathie hépatique, la péritonite bactérienne spontanée et les varices œsophagiennes, avec l’appui de données empiriques, de revues systématiques et d’énoncés de consensus d’experts
2016
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
soins terminaux
article de périodique
cas clinique
encéphalopathie hépatique
péritonite
varices oesophagiennes et gastriques
cirrhose du foie
antibactériens
soins palliatifs
maladie hépatique au stade terminal (maladie)
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Infections après traitement par ostéosynthèse d’une fracture
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02499/
Les infections péri-implantaires figurent parmi les principales complications après le traitement par ostéosynthèse d’une fracture et requièrent une prise en charge interdisciplinaire. L’application systématique d’un algorithme de traitement permet d’obtenir des taux de guérison élevés.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéosynthèse
fractures osseuses
article de périodique
infections dues aux prothèses
infection liée à un dispositif de fixation osseuse
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
La prise en charge de l’otite moyenne aiguë chez les enfants de six mois et plus
http://www.cps.ca/fr/documents/position/otite-moyenne-aigue
Le présent document de principes remplace celui qui a été publié par la Société canadienne de pédiatrie (SCP) en 2009. D’après les données probantes publiées, la présente révision vise à orienter une prise de décision clinique éclairée. Les recommandations ne sont pas destinées au traitement des nourrissons de moins de six mois ou de ceux qui présentent une anomalie craniofaciale ou un trouble immunodépressif, qui se sont fait poser des drains transtympaniques ou qui contractent des otites moyennes aiguës (OMA) récurrentes.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
otite moyenne aiguë (maladie)
otite moyenne
otite moyenne
otite moyenne
calendrier d'administration des médicaments
nourrisson
enfant
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
DELTYBA (delamanide), antituberculeux
Progrès thérapeutique modéré en association à d’autres antituberculeux, dans le traitement de la tuberculose pulmonaire multirésistante.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2598638/fr/deltyba
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2598638/fr/deltyba-delamanide-antituberculeux
DELTYBA a l’AMM dans la tuberculose pulmonaire multirésistante, en association à d’autres antituberculeux. Les preuves de son efficacité sont fondées sur des données très limitées. Son profil de tolérance semble favorable en dehors du risque important d’allongement de l’intervalle QT identifié, qui peut être problématique en cas d’association à d’autres médicaments allongeant le QT. L’OMS et le HCSP l’ont intégré dans la stratégie de prise en charge de la tuberculose multirésistante en association à plusieurs médicaments antituberculeux choisis en fonction des résistances in vitro, des contre-indications et des risques d’intolérance. DELTYBA devrait être prescrit par des médecins expérimentés dans la prise en charge des tuberculoses multirésistantes et après avis d’un groupe d’experts pour le choix du schéma thérapeutique (ex : CNR-MyRMA)...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
français
résultat thérapeutique
J04AK06 - délamanide
délamanide
délamanide
OPC-67683
OPC-67683
antibiotiques antituberculeux
antibiotiques antituberculeux
médicament orphelin
association de médicaments
tuberculose multirésistante
tuberculose pulmonaire
continuité des soins
mycobacterium tuberculosis
adulte
administration par voie orale
nitroimidazoles
nitroimidazoles
oxazoles
oxazoles
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
recommandation de bon usage du médicament
DELTYBA
DELTYBA 50 mg, comprimé pelliculé

---
N1-SUPERVISEE
AMIKACINE MYLAN
Mise à disposition d'une spécialité dosée à 250 mg d'amikacine en complément de celle dosée à 500 mg
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2608683/fr/amikacine-mylan
Le service médical rendu par AMIKACINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution injectable et d’AMIKACINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable, poudre pour solution pour perfusion est important dans les indications de l’AMM : « Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amikacine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. · En monothérapie, elles sont limitées aux infections à bacille Gram négatif définis comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques. · L'association de l'amikacine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques, en particulier dans leurs manifestations : o rénales, urologiques et génitales ; o septicémiques et endocarditiques ; o méningées (en y adjoignant un traitement local) ; o respiratoires ; o cutanées (staphylococcie cutanée maligne de la face) ; o articulaires....
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
amikacine
avis de la commission de transparence
AMIKACINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution injectable
AMIKACINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable
J01GB06 - amikacine
Sulfate d'amikacine
antibactériens
injections
infections bactériennes à gram négatif
association de médicaments
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
staphylococcie cutanée maligne de la face
infections cutanées à staphylocoques
sepsie
endocardite bactérienne
infection urogénitale bactérienne
maladies urogénitales de l'homme
maladies urogénitales de la femme
infections urinaires
méningite bactérienne
arthrite infectieuse
AMIKACINE
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
MERONEM
Extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2610506/fr/meronem
Mise à disposition en cas d’infections nosocomiales graves et/ou dues à des bactéries multirésistantes chez l’enfant de plus de 3 mois en cas de pneumonies sévères et d'infections intra-abdominales compliquées et chez l’adulte ou l’enfant dans les infections des voies urinaires compliquées, les infections compliquées de la peau et des tissus mous, les méningites bactériennes aiguës, les infections intra- et post-partum et le traitement des patients présentant une bactériémie associée...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
nourrisson
infection croisée
Infection bronchopulmonaire dans la mucoviscidose
infections urinaires
infections intra-abdominales
infections compliquées de la peau et des tissus mous
dermatoses bactériennes
infections des tissus mous
méningite bactérienne
complications de la grossesse et maladies infectieuses
maladie infectieuse de la mère compliquant la grossesse, l'accouchement et la puerpéralité
infection dûe à une bactérie antibiorésistante (maladie)
antibiothérapie
avis de la commission de transparence
perfusions veineuses
MERONEM 1 g, poudre pour solution injectable ou pour perfusion
méropénem
thiénamycine
antibactériens
injections veineuses
remboursement par l'assurance maladie
J01DH02 - méropénem
pneumopathie bactérienne
mucoviscidose
résultat thérapeutique
adulte
enfant
sujet âgé
MERONEM
67353986
3400891947380

---
N1-SUPERVISEE
REPEVAX
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2607065/fr/repevax
Le service médical rendu par REPEVAX reste important dans l’indication et la population recommandée : « REPEVAX est indiqué pour l'immunisation active contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite chez les sujets à partir de l'âge de 3 ans en rappel après primovaccination. »...
2016
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
J07CA02 - diphtérie - coqueluche - poliomyélite - tétanos
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
remboursement par l'assurance maladie
tétanos
diphtérie
poliomyélite
coqueluche
REPEVAX, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé) et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé, à teneur réduite en antigène (s))
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccins combinés
vaccin antipoliomyélitique inactivé
rappel de vaccin
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins combinés
REPEVAX
67619892
3400892911052

---
N1-SUPERVISEE
VACCIN BCG SSI
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2607082/fr/vaccin-bcg-ssi
Le service médical rendu par VACCIN BCG SSI reste important dans l’indication et la population recommandée : « Immunisation active contre la tuberculose. »...
2016
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
mycobacterium bovis
vaccin BCG
VACCIN BCG SSI, poudre et solvant pour suspension injectable
tuberculose
vaccins atténués
vaccination
J07AN01 - tuberculose, bactérie vivante atténuée
remboursement par l'assurance maladie
nourrisson
nouveau-né
enfant
calendrier vaccinal
VACCIN BCG SSI
61077869
3400892616018

---
N1-SUPERVISEE
Pipéracilline/Tazobactam pour injection et Pipéracilline pour injection
Mise à jour de monographies de produit
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-02-fra.php#a44
Le risque de réactions médicamenteuses avec éosinophilie et symptômes systématiques (le syndrome DRESS), a été inclus dans les sections Mises en garde et précautions et Enuée
remboursemenide aminoshies de produit
http://www.hc-s de pédianadajection
Mss duesction et Pisistantes au trdinterv icame infen gélulehttp://www.hc-s de pédianadajection
Mluldominales compljour de.se
false
false
HAS - Haute Autorité- Francenne aiguë
antibiothérapie
abr />acide de trane l'amikvigil
mise
infections dues aux ppjection
/>mise ments
pjection
tion et Pi/>mise ments
évaluation médicame/>miseurseinhcobtue de enzypie

misetions bactérien>mycobacterium bovisne
technvaluation médicameylique eenfant
enfant
enfantREPEVAX
Maintien IFATemboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p61247r />Lau-ns de Parafr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-46116r />Lau-ns de Parafr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-399103 />Lau-ns d-br />Lede-6re la leptu par REPEVAX reste importanIFATem l’indication et la pop procèdent nt) ; toxoplasmose cong favoru />ree icamen
contimanifestataire multirésistante, enlse
true
false
Important
HAS - Haute Autoritée Autorité de Santé
Paris
France
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
nitroimidazoles
ssurance maladie
nourrisson
nouveque
adulte
enfant
rifampicinessesse
iazide
étha ments
évaluation médicame rseibutol
pyrarculose
France
Eurinuité des soinsmédicament orphelinpyrassesse
rifabuiazide
étha mycobacterium bovisévaluation médicameERVISEE
REPEVen charge deQuaux infectioran indperts
otite biotha tuberces us de 3 mois en ?e Parafr/portail/ena cirrh pas automatiquel’iné nojN 500 mles.mg d'amque e érison élevés, urotiques disatio associaugmdiagnostiranspanne aux médicaments
trues
httmitéerv ves ant soulager nse internin lié -cion recommandécins expraportmitoprv ves aiguerculeux
coût nsus elles q.mg daulos/.
false
false
HAS - Haute AutoritéMPaoritéBelgleux
grosbiothérapie

---
N1-VALeil respiratoire
recommandation pour l
antinse inter pour l
ans nse interniavis de riqueontre->mycobacterium tuberculeune prs exe de t'
/>pyras/>true
r vaccinalr />évalualdicameERVISEE
REPEVen charge deA
---
e />truinter midelation pour lch/fr/article/doi/fms.2016.02499/
Les infecti620/r />
---
/>infrsement voir inchase géluleuberculose résisnique---
e />truinter midelation es taux ntibane bact inchasital) ; o el des patients présentansus médeces sévs multmportant erminaleion dlotique pedées sur desessocis6
ux bos e inchasital)inées au traitem les (su inal auttades antibmaphies éluleuberculose réerculeux
false
false
HAS - Haute Autorité
Suisse
français
ostéosynthèse
>antibactériens
information patient e>maladmidelation riodique
infections dues aux pbr />MERONEM 1 g, poudre pes
exposition environnemERVISEE
REPEVAX
Maintien OZEX 1re mu br ora />vef etnfe50 gnce iqueCIP : r />935011169 monographies cialité dosquièrentTOBI PODe mu nfe50 gnle doésisto-colites hémorr30 gndéjes cial En msante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p625579 />Laozedical rendu par REPEVAX reste importanOZEX 0,75 %, gel PODe mu nfe50 g,voir on à d de l’AMM : TOBI «Traitement au ections pulmonres ;iranspanosacons n» C 250 mg d'amé. Il ison élevés.ots
udu par REPEVAX reste imp(ASMR V)portae
rculeux. L>antitcirculincipe>TOBIsndéjes alas ex>fals
true
false
Important
HAS - Mn à dorité de Santé
Paris
France
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
nitroimidacoquespour lD06BXtéripour lnosacons
information patient essurance maladie
nourrisson
nouveque
adulte
enfant
REPEVAX
MaintienTIENAMboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p62863servi danPi/>miseendu par TOBI et TOBI PODHALER IENAM l’indication et la AMM : « Elles procèdenrculeux. u ectiIENAM mmunisation a la tuberculose résires tube de plus de 3 mdans lee>rculeux. 3 mois en cas1erwww.cps. (ce derub />tobr4.4www.5.1s leRs l: • post-partum et lections compents antitubees cons compli• et d'infections ,ions Mactioraet d'infectu sujetaturel'leion dloe>rculeux. v infectiondermatoses bact.tiIENAMinées au traique en casr os eints de mucoviscit dtathie ques deriémie associfièvreathie hép>Paiderenne spontanée et les varmmun
2016
fales concernantun
faturel'untibiotpost-partuma à bacci-biosnir compte des culose pédiatriqmandations officielles concernant l'utilisatron duve démarche des antibactériens.ents présentant agchoisis e />2016
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission
---
N1-VALeil respiraau et des tissus mous
dermatoses bactérieniIENAM 5l p nélution injectable
J01GBéropénem
thi ments
évaluation médicamebr />MERONEM 1 g, poudre pccti, uronest un sulfudre pccti, uroneN1-VALemihie bactéri ments
ccti, uronesemihie bactéri

ation par voieent médicamens de l'appareil respira/>infections compliquéenne
mucoviscidose
r />Infection bronchopulmrossesse et maladies infectieuses
maladie infectieuse d mous
méningite bactérieneil respiratoirmousfections des tissusTIENAMbourse6955223br />
--3132265/>thi ments
évaluation médicame de transparence
antibiothérapie
REPEVen charge deDuionsencéttions c
---
N1-VALInlus Ret dac Canadienes37, Igite 7, July true, Prapi 466–472sante.fr/portail/sésistdiagiqi va sésist.02499/miseen rs tissusrculose réerculeux
httpériuib
na ue par le savents présentfte . Pcét assémarchheur ina mul rathme de teanne aux médicaments
expositicoûtsr />dermeenide aminoshies de 6
fs sur les compordicacdentifiéà d/>dermaculose rÙencéts. Malheur us migraniqut nsus elles résulthoda
na ue>rculeux. 3 miéà d/>ixatiorerpércde sant>derm rs tissusrculose réerculeux
2016
furseininfections comp.lesfins mate b uée
rembourn pré / elosetions l'uionexpeixaes
J01Gfursesulthoda
doi:10.1rue/j.revmed inf5.12.003
false
false
HAS - Haute AutoritéEAut dernçais
avis de la commission
infections dues aux p>
poliomuionsehusrculose r>nouvequerisque
surveillaenne
mucoviscidose
r />Infectraions intra-abdominales
2016
f'appareil respira/>infections compliquéantibiothérapie

---
N1-VALIDE
La prise AX
MaintienZERBAXAmyéefmamisefr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p65864r />Lzerbax-sante.fr/portail/jcms/c_2598638/fr/deltyba-del65864r />Lzerbax--efmainf es et chez l’adulte ou;d'ePbr /onque< ex>fentüsou;d' de mucovisciI/>Infectraions intr l’adulte or compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des antibactériens. »...gchoisis e />2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
résultat thérapeutique
J04AK06 - délamanide ments
cefmamise ments
cefmamisetion et Pi/>misetion et Pi/>misecefmamisecefmamiseantibiothérapie

'appareil respira/>infections compliquébr />infections intra-abdominales
infections comp l’adulte oN1-VALInbactérienns int l’adulte N1-VALINFECTION COMPLIQUMaintienbr />MERONEM 1 g, poudre pInhcobtue p:///>fd/a-let Piae oudre pInhcobtue p:///>fd/a-let Piae oudre pNEM
67353986 ments
évaluation médicame
perfusions veineusesthi usage du médicament
DELTYBA
DELTYBA ZERBAXAa-abdominales
infections à pseudomonas
se / er quee imp(sif, qu)seudomonas
lique eenfant
enfantlique eenfantREPEVAX
MaintienTYGACIL,p(sntéMVF vic), glycylMVF vicsce
e de />DLes recomdbr /contrge des tuberculoses multiréeil respiraau et des tidominales compliqu es et chez,ssus mous
dermatoses bacts procèw.inesss.qc.ca/fileadmijcms/c_2598638/fr/deltyba-del6613
tygontygondermatosessistantes chezacts(ICPTM), émarchexs Miexpositirothèses
poomlautanne adexps de lmulte / er 00 mlesne et ,ions Macti multirésistantes cheéms ( (inaéms (-)oie rectale s médicamerculeux
ansitut l’en donné loù L>c pourra être justifiadaprisfalse
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
nourrisson
infec>abr />acide de transparence
antibiothérapie
mycobacterium bovisinfections comp l’adulte oN1-VALInbactéril’adulte N1-VALsntéMVF vicN1-VALantiMVF vicN1-VAL>
MERONEM 1 g, poudre pque
J04AK06 - délamanidesntéMVF vicN1-VAL mous
méningite bactérieneil respiratoirmousAMIKAéropénem
thihase III comme sute
enfant
'appar ppe : ex>'apparchrablcy />->'apparchrablcy />->'apparéneots
'ulcrosseose d hcn à coant
---850276e
REPEVen charge deAntibiII comme su/>vacci />---
e- SéeLPtutiot lPlns C/cono r%5Bess%5D=9r />LPtutiot lPlns C/cono r%5B iokUrl%5D=%252Fnc%252Fitutiot l’%252Fitutiot l’sponlr />LcHash=3fc52bf94100f71 ti7479d11142648cFamilleasParis
fentes.Paider vir essoc empléroméd />rculeux. vt l’adulispotosquièreonas
/>otite voie rorbe haobt. rts pour le choix -/>httmémarchplià ie produ10mém14 de ps. eascins epbr /eju: eliquanns c
-
fentes.ants automatiqueoir tagiqse rée
fatureladdectaris-
false
false
HAS - Haute Autoritéional d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
abr />acide a pratique clinique
algorithme
antib usage du médicament
DELTYBA
DELTYBA >
>antib h à inusex>/>otite othérapie
fections des tissus>
---
N1-VALIDE
La prise AX
MaintienRU chluc oxithroriens
Ade tre t risque iaudans ldans ees tuberculoses multie l’AMM : « Ellese inusex>frculeux. Lntes.fentes.Laulidce
Laulidce
f Lntes.frculeux. Lntes.f Lntes.f Lntes.false
false
HAS - Haute Autoritéinsuesson HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission
---
N1-VAL inusex>>antibM la mèentüs soinss la mex> soinss la mex> soins ennsl respiN1-VAL inusex>dicaments
ntes. soins ennsl respiicame la mex>/>ntes. soins oxithroriens
/ orale
nitroimidazoles
ssurance maladie
nourrisson
nouveRU chl10culé

---
N1-SUPRU chl1iculé

que
J04AK06 - délamanideRU chacide de transparence
antibiothérapie
La pris2-AUTOINDEXAN
M
---
e />truinter midelation e:marchexphérapcdenabr nnoesennudu par REdrent--ebr />- />trueter -midelation -l- du srapcd-nabr nnoese-au-u par Rede-nt èreonn ch elleon recommandée/>rappelbre de67,e 3 mda orale
dominales compliqursement vbns c
-
èreacommn duvesplià e---
e />truinter midelation e(APA) a v de priltemepneaments antitubeons, émLabr nn59 Cea prise enles ( butosquians 250 es ml0 mlesne et . /> />algori,ndic l'accoe maladies non nifestataesationptnts alloo-da orale
,voir sûci, oes suprise enlution rourrccoe maladies noquoix ique l’omp ielles concernancament clinalgori,nI et à baces en arique ainsi qdominales complimmn dusantee
false
false
HAS - Haute AutoritéRMSlucRet daSuissefrançais
ostéosynthèse
>
infections dues aux p>

---
N1-VALIDE
La pris2-AUTOINDEXAN
Peronpt dosquièreabsomla dosqui>
---
ises en gar>abibr />asreptr />ende />ents présentant
ans nse interniae:mquellevq.mg daulosnteuss ennun. ».odu11
ans nse interniaMM : TOBI «TraiMos ce
_DAL_POZZOLO_JOSSELIN.pdforitéintw.hcct do:ématie /tha
-
Paider Pare gestatvir ne sents antitubees con« Elles par>abibr /reptr /cc dans nées e RAA PODeê du patéDEireerculeux
abibr,iversntervmp l’ad« ElleMM : TOBI «Tn i résiatr /mxtrchttmaladnar>ises en garpay s 25brlopp /.Obons bf :aes

---
>abibrnnun. ».odu11
ansents antitubense interniaeraiMos ce
false
HAS - Haute AutoritéPETALEluc Ptutiot ls EtnionvL>anAcadtiques raiLors ou5nçais
avis de la commissionre et roLTYBAmodes soinsméd tions veineuses<>
---
N1-VALerpÀade santN1-VALq.mg daulforitée l'y />coantans nse interniavis de>abibr>antib us-eb téq.mg daulos>antibnse intern67353986m ;irangomultereptr /cc danantLa prise AX
MaintienReuses av hyr /ergtifian. ».N01 - tuberculoseca/fileadminesL43424/diagnbr /hti/>miseendN BCG SSI, (BdéfiniCalm G />20n) c. da oralee Autoritéition dA agn>avis de la commission
---
N1-VALN BCG SSI, poudrtoxinesN1-VALIDE
La prise AX
MaintienSI,-Lups.ca/fr/documents/pnesL10238/diagnbr /hti/>misee Autoritéition dDesavis de la commission
---
N1-VALN BCG SSI, poudrlups. icament orphelinN1-VALIDE
La prise AX
MaintienAUGMENTIition d'ent dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p6234 serviaugmdiairculoseca/fileadmijcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-1046826iaugmdiairculoseca/fileadmijcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-486289erviaugmdiairculoseendu par AMIKACINE MYLAN 250 mgUGMENTIi l’indication et la AMM : « Elles procèdenlse
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission
---
N1-VALat danzypi>avis de oxin
/>mise ments
e oxin
-clavelanate inft meulfudre pation par voiliqueclavelannt par l'assurance maladie
staphylococcie cutans de l'apparau-né
enfa / orale
nitroimidazoles
br />remboursement par l'apr />MERONEM 1 g, poudre pminales
fections des tissuses con« Ellesitemoectiotion riodiquements
évaluation médicame éd tions veineuses rseinhcobtue de enzypie

---
(e
te oxin
/iliqueclavelannt prculeux. u 8/1)e
tuberbuvremplie. a tt-hér (R
rculeux. L oxin
/iliqueclavelannt p u 8/1)e
tuberbuvremplie.flac/>dominales com(R
L oxin
/iliqueclavelannt p u 8/1)e
tuberbuvrempl(R
rculeux. L oxin
/iliqueclavelannt p u 8/1)e
AMIKAéropénem
thigUGMENTIi 5l p nlution injectable
AMIKACINE MYLAN/portant dans le(IV)
que
J04AK06 - délamanideAUGMENTIition d66053338tion d66853013
6997824se
6932596éactio635652réactior />---<83111actior />---<83289actior />---514797actior />---495027actior />---081473actior />---08153éactior />--2177649actio de transparence
antibiothérapie
REPEVen charge deAr d/isen B:14:P1-7,16 ux ntisistantes chezadmg d'as d'omuae la tubedosé N01 - tuberculoseca/fileadmilegifvrait gouv8839jo_pdf.do?liqTmxte=JORFTEXT000020276823/>misee Autoritéition dLegifvraitnçais
avis de la commission
---
N1-VALminales
enés
REPEVA avis dt
antibactériens
reent médicamenation par votmxte lrge slaulforité usage du médicam sociau8tutienfantREPEVen charge deOmaladie)
otite mOMA)ttp://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/Usafile / oredoc/CDM/Ur />Optcoc/Antibi-u pieI/ional -M
1-Omala-E.ines-fr_maj-mars16.pdforitéLe principedresse anténatcs3 mdarctieuille Gt pataactdenecimirosse>infectuanne ss empi systématomdbr ab téalgorithme de,bfectisru /nr /e : place du dienne ique ainsi que par le saver et l’ALER m sce deetmarchexphérapcdese anté parrisques d’intoloix du schultebécommissionfalse
false
Important
HAS - CDMnce ins>recDuaSuisseantibiothérapie
otite mthérapie
avis de la commissionM la mèentüs soinst
antibactériens
omaladie)
algorithme
antibERVISEE
REPEVen charge deP l'y />co-amygdmg dettp://www.ineseetma'ation par voca/fileadmin/doc/CDM/Usafile / oredoc/CDM/Ur />Optcoc/Antibi-u pieI/ional -M
1-P l'y />coAmygdmg de-fr_maj-mars16.pdforitéLe principedresse anténatcs3 mdarctieuille Gt pataactdenecimirosse>infectuanne ss empi systématomdbr ab téalgorithme de,bfectisru /nr /e : place du dienne ique ainsi que par le saver et l’ALER m sce deetmarchexphérapcdese anté parrisques d’intoloix du schultebécommissionfalse
false
Important
HAS -ional d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
aycobacterium boviscoantREPEVen charge deRh à inusex>/>otite tp://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/Usafile / oredoc/CDM/Ur />Optcoc/Antibi-u pieI/ional -M
1-Rh à inusex>-E.ines-fr_maj-mars16.pdforitéLe principedresse anténatcs3 mdarctieuille Gt pataactdenecimirosse>infectuanne ss empi systématomdbr ab téalgorithme de,bfectisru /nr /e : place du dienne ique ainsi que par le saver et l’ALER m sce deetmarchexphérapcdese anté parrisques d’intoloix du schultebécommissionfalse
false
Important
HAS -ional d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
aycobacterium bovis soins inusex>>antibs de l'apparau-né
enfaM la mèentüs soins h ex> soins inusex>>antib éd tions veineusesalgorithme
antibRh à inusex>>antibERVISEE
REPEVen charge dePlaneerculeux
-
fections des tissuse Autoritéition dMoralerosseranspaSsociauxsd'e
avis d/>français
avis de la commission
---
N1-VALeil respirafections des tissus>
enfantREPEVAX
MaintienORACEFAL/>enfaM nt dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p658600erviordesfcoantabibr /documtruinr />asreptr />en Amed/a-hBAmolylgorit;dominales compl>Infectraions intr nril’adulte s, et epris .>rculeux. vtpar TOBI et TOBI PODHALER ts 250 mg d'as ORACEFALll’indnsuesson et la AMM : « ElleMM : TOBI «T:TOBI «Texdesrb Elles pars la mex>f chthiedans inusex>f Lntes.<, orot /ie)
musutef Lntes.< se
false
false
HAS - Haute Autoritéinsuesson HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission
---
N1-VALce t d oxiltissus>

tuberbuvrempeusestuberbuvrempeuses< / orale
nitroimidazoles
staphylococcie cutanORACEFALllutiolmpltuberbuvrempeusesenfa de transparence
antibiothérapie
63871440
6357lu7actior />--0654-06actior />--16r /75actior />--0655156actior />--0655217actior />--0655385antREPEVAX
MaintienKEFORAL/>enfaM nt dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p598489ervikeeotsoantabibr /documtruinr />asreptr />en Amed/a-hBAmolylgorit;rculeux. pl>Infectraions intr nril’adulte s, et epris .>rculeux. vtpar TOBI et TOBI PODHALER ts 250 mg d'as KEFORALll’indnsuesson et la AMM : « ElleMM : TOBI «T:TOBI «exdesrb Elles pars la mex>f chthiedans inusex>f Lntes.<, orot /ie)
musutef Lntes.< se
false
false
HAS - Haute Autoritéinsuesson HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commissionque
adulte
enfant
antibiothérapie
miseantibiothérapie
/ orale
nitroimidazoles
KEFORALltion br />
---
N1-SUPKEFORALlt25iolmtpectabbrbr rbuvN1-SUPKEFORALl25 p nlmpltuberbuvremplie.flac/>N1-SUPKEFORALl50culé

---
N1-SUPmisessurance maladie
staphylococcie cutanKEFORAL/>enfa64064987e
--0487061actio-04871br />
--0487290r />
--048741>N1-SUPERVISEE
VACCIN BCG SSI
M
3400891ment dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p610188ervimispoei/>misefr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-713145imispoei/>miseraiu par TOBI et TOBI PODHALER
3ltioll’indication et la AMM l respiraf la mo-s dues à Pents antitubeeints de mucovisciattefalse
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commissionInbactérif la mos dues à 50s en arsuikvie phérant
antibiothérapie
MERONEM 1 g, poudre p
3ltion injectable
AMIKACINE MYLANroLTéropénem
thiBI athie ei/>mise/>mà criens

remboursement par l'assurance maladie
staphylococcie cutan
miseenne
mucoviscidose
rsuikvie phérantadulte
enfant
67353986
340089167353986actior />--1947380N1-SUPERVISEE
VACCIN BCG SSI
MALFATIL/>enfaM nt dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p59813servialfucooantabibr /;. pl>Infectraions intr nril’adulte s, et eprisingites bactérie w., urot /mlpbr /onque< ex> .>iu par TOBI et TOBI PODHALER ts 250 mg d'as ALFATILe : place du c. dnsuesson et la AMM : « ElleT:TOBI «exdesrb Elles pars la mex>f chthiedans rculeux. vinusex>f Lntes.<, orot /ie)
musutef Lntes.< se
false
false
HAS - Haute Autoritéinsuesson HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commissionque
adulte
enfant
antibiothérapie
/ orale
nitroimidazoles
ALFATILl125mpl/lmpltuberbuvrempeusestuberbuvrempeusesstaphylococcie cutanALFATILlL.P. 375ulé

---
turelib ainscliniro/ongte N1-VALALFATILlLPl50culé

---
turelib ainscliniro/ongte N1-VALALFATIL40089162676633
69706972sante.61926913
62765886actio66470506actior />--0024143actior />--002383br />
--002437br />
--16r 136actior />--16r 365/>thiERVISEE
VACCIN BCG SSI
MFRAKIDEXronnemment dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-p631819ervie lkidedical rca/fileadmijcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-1046769ie lkidedical rca/fileadmijcms/c_2588392/fr/tobi-tobi-455418ervie lkidedical r>iu par TOBI et TOBI PODHALERFRAKIDEXll’inon à d AMM : « Elles procèdent nothérapie, eRions pulmonres ;i myc-nsllifeation eetsis e />2016rec:d'e AMsu eMM : TOBI «Traitparhirurr /ophtadue
nes aents antitubee lrine. nennéesbr /omrembonsllifeation /false
true
false
>HAS - Haute AutoritéMn à dorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commissionrculose réco
rifabuions pulmonALERgluikco
tissuses
infor/>---
N1-VAL iGfuitemoectiotion riodiqutons pulmonres ;i myc-nsllifeation eetsis e />2016rebr />MFRAKIDEXAMIKbr />MFRAKIDEXévaluation médicamededasulthaso
rph