Libellé préféré : thromboembolie;

requete (CISMeF) : thromboembolie.ti ou (thromboembolie.mc ou embolie pulmonaire.mc);

Requête PubMed (proposée par CISMeF) : %22thromboembolism%22[TIAB] OR (%22thromboembolism%22[MH] OR %22pulmonary embolism%22[MH])

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Épisode 14 : Anticoagulation des patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-14-etude-hokusai-vte-cancer/
Dans cette 14e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Geneviève LeTemplier discutent d’anticoagulation chez les patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer), en plus de réviser la littérature médicale de janvier 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
anticoagulants
thromboembolie
tumeurs
Maladies
Thromboembolie
anticoagulant
Abus sexuel
épisode de
cancer
Cancer
alcool (probleme avec l') ex
tumeur maligne, sai
patients
thromboembolie
Maladie
maladie
a comme patient
cancer
Cancer
thromboembolie
collecte de données
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Imputabilité médicamenteuse des évènements thromboemboliques veineux: Analyse rétrospective des déclarations de pharmacovigilance d’un service de médecine vasculaire entre 2001 et 2017
http://www.sudoc.fr/232460345
Introduction : la pharmacovigilance recense les effets indésirables médicamenteux (EIM) notifiés par les médecins, les patients ou l’industrie pharmaceutique. Certains médicaments ont des effets pro-thrombogènes et sont responsables d’événements thromboemboliques veineux (ETEV). L’objectif de ce travail a été de répertorier l’ensemble des déclarations d’un ETEV d’origine médicamenteuse présumée, émanant d’un service hospitalier de médecine vasculaire sur une période de 16 ans. Matériel et méthodes : Les notifications d’EIM effectuées entre 2001 et 2017 par le Service HTA et maladies vasculaires du CHU de Strasbourg auprès du Centre Régional de Pharmacovigilance Alsace, ont été colligées de manière rétrospective. L’imputabilité médicamenteuse pour l’effet indésirable a été calculée selon la méthodologie établie par le système français de pharmacovigilance (méthode Bégaud) et par la méthode OMS. Les caractéristiques démographiques et les facteurs de risque thromboembolique veineux (FDR-TEV) ont été également répertoriés. Résultats et discussion : Sur les 177 déclarations d’un ETEV, effectuées durant la période spécifiée, toutes molécules confondues, 76% étaient en lien avec un traitement hormonal (dont contraception orale : 61%), 9% en lien avec un traitement antinéoplasique et 4% avec un traitement anticoagulant. Une seule molécule était imputée dans 87% des cas, 2 dans 11% des cas et 3 dans 2% des cas. Le délai de survenue de l’ETEV était de 180 (Q1-Q3 : 14-730). L’imputabilité selon Bégaud montrait une causalité plausible dans 68% des cas, vraisemblable dans 30% des cas et très vraisemblable dans 2% des cas. Parmi les EIM notifiés, 71% étaient des embolies pulmonaires, 28% des thromboses veineuses profondes isolées et 1% des thromboses veineuses superficielles La médiane des âges était de 39 ans (Q-Q3 : 29-51). Les patients étaient majoritairement de sexe féminin (88%) et seule une minorité d’entre eux (11%) avait un antécédent d’ETEV. Ils avaient en moyenne 2,1 1,2 FDR-TEV avec uniquement 13% des événements jugés comme « provoqués ». Les patients avec une imputabilité vraisemblable ou très vraisemblable selon Bégaud étaient plus jeunes, à moindre risque cardiovasculaire, avaient moins souvent un cancer actif ou une thrombophilie. Conclusion : Ce travail apporte une nouvelle perspective sur le bilan étiologique à entreprendre face à un ETEV, l’origine médicamenteuse devant être toujours envisagée et, le cas échéant, une enquête d’imputabilité réalisée. Lorsqu’une origine médicamenteuse est retenue, l’incidence thérapeutique est immédiate allant de l’interruption du traitement incriminé, son remplacement par une molécule alternative ou la poursuite de l’anticoagulation pendant la durée du traitement à effet pro-thrombotique.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Folliculite perforante
Médecine vasculaire
thromboembolie
Médicaments
vaisseau sanguin, sai
pharmacovigilance
médicament
surveillance pharmacologique
thromboembolie
médecine
enregistrements
Thromboembolie
Médecins
préparations pharmaceutiques
causalité
thromboembolie
Fracture de fatigue
cardiologie
surveillance pharmacologique

---
N2-AUTOINDEXEE
Effet des tests de dépistage du cancer (sur le cancer et les décès et maladies liés aux phénomènes thromboemboliques) chez les personnes présentant des caillots de sang non provoqués dans les jambes et les poumons
https://www.cochrane.org/fr/CD010837/effet-des-tests-de-depistage-du-cancer-sur-le-cancer-et-les-deces-et-maladies-lies-aux-phenomenes
La thromboembolie veineuse (TEV) désigne les caillots sanguins dans les veines des jambes (thrombose veineuse profonde (TVP)), qui peuvent se déplacer jusqu’aux poumons (entraînant une embolie pulmonaire (EP)). L'EP peut souvent être fatale. Les signes de TVP comprennent la douleur et l'enflure de la jambe, tandis que les signes d'EP comprennent l'essoufflement et la douleur thoracique. Les facteurs de risque de TEV comprennent la chirurgie, l'alitement prolongé, les traumatismes, les antécédents familiaux, la grossesse et les carences sanguines.
2018
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Décès
thromboembolie
cancer
dépistage du cancer
thromboembolie
Cancer
poumon
Maladie
Maladies
sang
mort
évoqué
Personna +
thromboembolie
Décès
Thromboembolie
personnes
maladie
dépistage du cancer
deces
cancer
maladie
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Etude des facteurs de risque cliniques de maladie veineuse thromboembolique chez les femmes : implication sur la réduction des risques liées à la stratégie diagnostique de l'embolie pulmonaire chez les femmes enceintes
http://www.theses.fr/2018BRES0021
Introduction: La stratégie diagnostique de l’EP au cours de la grossesse est incertaine du fait du manque d’études solides d’un point de vue méthodologique, et du risque lié à l’irradiation des examens diagnostiques (angioscanner thoracique et scintigraphie pulmonaire). L’enjeu est donc de valider des stratégies performantes d’une part, et d’identifier des marqueurs cliniques permettant de réduire le recours aux examens irradiants d’autre part. Notre premier objectif a été d’identifier les pièges au cours de la stratégie diagnostique de l’EP (baisse de la performance du dosage des D‐dimères, des scores de probabilité clinique et de l’imagerie) au cours de la grossesse. Le deuxième objectif a été de comparer les performances diagnostiques et les risques des deux examens d’imagerie de référence que constituent la scintigraphie pulmonaire et l’angioscanner thoracique. Le troisième objectif a été de valider une stratégie diagnostique permettant une réduction du recours aux examens irradiants (ajustement du taux de D-dimères sur la probabilité clinique). Le dernier objectif a été de mettre en place un programme de recherche centré sur le poids des antécédents familiaux de MVTE, paramètre lui aussi susceptible de réduire le recours aux examens paracliniques. Conclusion : Au terme de ces analyses, nous avons développé un programme de validation d’une stratégie diagnostique de l’EP chez la femme enceinte ; en outre, l’identification d’un ajustement du taux de D‐dimères sur la probabilité clinique ainsi que, en termes de perspective, sur les antécédents familiaux de MVTE a le potentiel de conduire à des stratégies diagnostiques moins irradiantes et plus performantes chez les femmes enceintes ayant une suspicion d’EP.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
embolie pulmonaire
clinique
thromboembolisme veineux
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
diagnostic
collecte de données
thromboembolie
Thromboembolie
Réduction des risques
facteurs de risque
Maladies
femmes enceintes
Étude clinique
maladie des veines
grossesse
facteur de risque
thromboembolie
Maladie
embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
comportement de réduction des risques
Étude clinique
maladie

---
Courriel
15/01/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.