Libellé préféré : thromboembolie;

requete (CISMeF) : thromboembolie.ti ou (thromboembolie.mc ou embolie pulmonaire.mc);

Requête PubMed (proposée par CISMeF) : %22thromboembolism%22[TIAB] OR (%22thromboembolism%22[MH] OR %22pulmonary embolism%22[MH])

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Maladie veineuse thromboembolique et cancer : approches diagnostiques
http://www.theses.fr/2019BRES0003
La maladie veineuse thrombombolique (MVTE), associant thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire, peut être le premier signe d’un cancer jusque-là méconnu. Des études anciennes ont rapporté que 6 à 15% des patients étaient diagnostiqués d’un cancer occulte dans l’année suivant l’épisode de MVTE. L'identification précoce d’un cancer occulte au moment du diagnostic de la MVTE non provoquée est fondamentale car la présence d’un cancer va conditionner la prise en charge du patient, que ce soit au niveau de la thrombose ou du cancer. Actuellement, les recommandations préconisent un dépistage limité du cancer en cas de MVTE non-provoquée, basé sur un examen clinique complet (interrogatoire, examen physique), un bilan biologique de base, une radiographie thoracique ainsi que tous les examens communément admis pour le dépistage du cancer en fonction de l’âge et du sexe du patient (PSA chez les hommes, mammographie et examen gynécologique chez les femmes). La tomographie par émission de positon (TEP) au 18F-fluorodéoxyglucose (FDG) est une technique d’imagerie en pleine expansion depuis les années 2000. Elle est largement utilisée en routine clinique pour la détection des foyers tumoraux, leur bilan d’extension, l’évaluation des traitements ainsi que le bilan de possibles récidives. En revanche, aucune étude n’a aujourd’hui évalué l’intérêt de cette technique dans le dépistage du cancer chez les patients présentant une MVTE non provoquée. Afin de répondre à cette problématique, l’objectif de cette thèse a été spécifiquement d’étudier l’intérêt de la TEP au FDG pour la détection des néoplasies dans le bilan étiologique d’une MVTE non provoquée au travers des résultats de l'étude MVTEP, étude multicentrique randomisée comprenant une stratégie de dépistage limitée associée à une TEP au FDG à une stratégie limitée seule.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
thromboembolie
thromboembolie
cancer
Thromboembolie
thromboembolisme veineux
diagnostic
Maladie
tumeurs
maladie des veines
Cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
Maladies
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations de bonne pratique pour la prise en charge de la maladie veineuse thromboembolique chez l’adulte
https://www.portailvasculaire.fr/sites/default/files/docs/fiches_mtev_questions_non_resolues._sfmv_consensus_2018_par_corecos_sfmv.pdf
https://www.portailvasculaire.fr/sites/default/files/docs/fiches_mtev_questions_non_resolues_consensus_sfmv_2018_-_diaporama_par_corecos.pdf
Diagnostic de récidive de thrombose veineuse profonde (TVP) des membres inférieurs; Prise en charge thérapeutique des TVP distales; Syndrome post thrombotique (SPT); Prise en charge thérapeutique de la thrombose veineuse superficielle (TVS)
2019
false
true
false
false
SFMV - Société française de médecine vasculaire
France
recommandation professionnelle
directives de santé publique
Adulte
thromboembolisme veineux
adulte
thromboembolie
Maladies
Meilleures pratiques
adulte
thromboembolie
Adulte
Pratique
maladie des veines
Thromboembolie
prise en charge de la maladie
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie Thromboembolique veineuse- Recommandations multi-sociétés & Questions non résolues (SFMV) : Aide à la consultation
https://www.portailvasculaire.fr/sites/default/files/docs/2019_mtev_recos_multi-societes_sfmv.pdf
Recommandations de bonne pratique pour la prise en charge de la maladie veineuse thromboembolique chez l’adulte; Questions non résolues sur la maladie thrombo-embolique veineuse. Consensus de la Société française de médecine vasculaire (SFMV)
2019
false
true
false
false
SFMV - Société française de médecine vasculaire
France
thromboembolisme veineux
recommandation professionnelle
Maladies
directives de santé publique
Consultants
thromboembolie
thromboembolie
Maladie
orientation vers un spécialiste
Thromboembolie
maladie
thromboembolie
consultants
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie veineuse thromboembolique et cancer : approches diagnostiques
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02277335
La maladie veineuse thrombombolique (MVTE), associant thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire, peut être le premier signe d’un cancer jusque-là méconnu. Des études anciennes ont rapporté que 6 à 15% des patients étaient diagnostiqués d’un cancer occulte dans l’année suivant l’épisode de MVTE. L'identification précoce d’un cancer occulte au moment du diagnostic de la MVTE non provoquée est fondamentale car la présence d’un cancer va conditionner la prise en charge du patient, que ce soit au niveau de la thrombose ou du cancer. Actuellement, les recommandations préconisent un dépistage limité du cancer en cas de MVTE non-provoquée, basé sur un examen clinique complet (interrogatoire, examen physique), un bilan biologique de base, une radiographie thoracique ainsi que tous les examens communément admis pour le dépistage du cancer en fonction de l’âge et du sexe du patient (PSA chez les hommes, mammographie et examen gynécologique chez les femmes). La tomographie par émission de positon (TEP) au 18F-fluorodéoxyglucose (FDG) est une technique d’imagerie en pleine expansion depuis les années 2000. Elle est largement utilisée en routine clinique pour la détection des foyers tumoraux, leur bilan d’extension, l’évaluation des traitements ainsi que le bilan de possibles récidives. En revanche, aucune étude n’a aujourd’hui évalué l’intérêt de cette technique dans le dépistage du cancer chez les patients présentant une MVTE non provoquée. Afin de répondre à cette problématique, l’objectif de cette thèse a été spécifiquement d’étudier l’intérêt de la TEP au FDG pour la détection des néoplasies dans le bilan étiologique d’une MVTE non provoquée au travers des résultats de l'étude MVTEP, étude multicentrique randomisée comprenant une stratégie de dépistage limitée associée à une TEP au FDG à une stratégie limitée seule.
2019
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
Cancer
Cancer
thromboembolie
thromboembolie
maladie des veines
Maladies
tumeur maligne, sai
thromboembolisme veineux
Maladie
diagnostic
cancer
tumeurs
Thromboembolie
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Imputabilité médicamenteuse des évènements thromboemboliques veineux: Analyse rétrospective des déclarations de pharmacovigilance d’un service de médecine vasculaire entre 2001 et 2017
http://www.sudoc.fr/232460345
Introduction : la pharmacovigilance recense les effets indésirables médicamenteux (EIM) notifiés par les médecins, les patients ou l’industrie pharmaceutique. Certains médicaments ont des effets pro-thrombogènes et sont responsables d’événements thromboemboliques veineux (ETEV). L’objectif de ce travail a été de répertorier l’ensemble des déclarations d’un ETEV d’origine médicamenteuse présumée, émanant d’un service hospitalier de médecine vasculaire sur une période de 16 ans. Matériel et méthodes : Les notifications d’EIM effectuées entre 2001 et 2017 par le Service HTA et maladies vasculaires du CHU de Strasbourg auprès du Centre Régional de Pharmacovigilance Alsace, ont été colligées de manière rétrospective. L’imputabilité médicamenteuse pour l’effet indésirable a été calculée selon la méthodologie établie par le système français de pharmacovigilance (méthode Bégaud) et par la méthode OMS. Les caractéristiques démographiques et les facteurs de risque thromboembolique veineux (FDR-TEV) ont été également répertoriés. Résultats et discussion : Sur les 177 déclarations d’un ETEV, effectuées durant la période spécifiée, toutes molécules confondues, 76% étaient en lien avec un traitement hormonal (dont contraception orale : 61%), 9% en lien avec un traitement antinéoplasique et 4% avec un traitement anticoagulant. Une seule molécule était imputée dans 87% des cas, 2 dans 11% des cas et 3 dans 2% des cas. Le délai de survenue de l’ETEV était de 180 (Q1-Q3 : 14-730). L’imputabilité selon Bégaud montrait une causalité plausible dans 68% des cas, vraisemblable dans 30% des cas et très vraisemblable dans 2% des cas. Parmi les EIM notifiés, 71% étaient des embolies pulmonaires, 28% des thromboses veineuses profondes isolées et 1% des thromboses veineuses superficielles La médiane des âges était de 39 ans (Q-Q3 : 29-51). Les patients étaient majoritairement de sexe féminin (88%) et seule une minorité d’entre eux (11%) avait un antécédent d’ETEV. Ils avaient en moyenne 2,1 1,2 FDR-TEV avec uniquement 13% des événements jugés comme « provoqués ». Les patients avec une imputabilité vraisemblable ou très vraisemblable selon Bégaud étaient plus jeunes, à moindre risque cardiovasculaire, avaient moins souvent un cancer actif ou une thrombophilie. Conclusion : Ce travail apporte une nouvelle perspective sur le bilan étiologique à entreprendre face à un ETEV, l’origine médicamenteuse devant être toujours envisagée et, le cas échéant, une enquête d’imputabilité réalisée. Lorsqu’une origine médicamenteuse est retenue, l’incidence thérapeutique est immédiate allant de l’interruption du traitement incriminé, son remplacement par une molécule alternative ou la poursuite de l’anticoagulation pendant la durée du traitement à effet pro-thrombotique.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Folliculite perforante
Médecine vasculaire
thromboembolie
Médicaments
vaisseau sanguin, sai
pharmacovigilance
médicament
Surveillance des médicaments
thromboembolie
médecine
enregistrements
Thromboembolie
Médecins
préparations pharmaceutiques
causalité
thromboembolie
Fracture de fatigue
cardiologie
Surveillance des médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Effet des tests de dépistage du cancer (sur le cancer et les décès et maladies liés aux phénomènes thromboemboliques) chez les personnes présentant des caillots de sang non provoqués dans les jambes et les poumons
https://www.cochrane.org/fr/CD010837/effet-des-tests-de-depistage-du-cancer-sur-le-cancer-et-les-deces-et-maladies-lies-aux-phenomenes
La thromboembolie veineuse (TEV) désigne les caillots sanguins dans les veines des jambes (thrombose veineuse profonde (TVP)), qui peuvent se déplacer jusqu’aux poumons (entraînant une embolie pulmonaire (EP)). L'EP peut souvent être fatale. Les signes de TVP comprennent la douleur et l'enflure de la jambe, tandis que les signes d'EP comprennent l'essoufflement et la douleur thoracique. Les facteurs de risque de TEV comprennent la chirurgie, l'alitement prolongé, les traumatismes, les antécédents familiaux, la grossesse et les carences sanguines.
2018
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Décès
thromboembolie
cancer
dépistage du cancer
thromboembolie
Cancer
poumon
Maladie
Maladies
sang
mort
évoqué
Personna +
thromboembolie
Décès
Thromboembolie
personnes
maladie
dépistage du cancer
deces
cancer
maladie
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Etude des facteurs de risque cliniques de maladie veineuse thromboembolique chez les femmes : implication sur la réduction des risques liées à la stratégie diagnostique de l'embolie pulmonaire chez les femmes enceintes
http://www.theses.fr/2018BRES0021
Introduction: La stratégie diagnostique de l’EP au cours de la grossesse est incertaine du fait du manque d’études solides d’un point de vue méthodologique, et du risque lié à l’irradiation des examens diagnostiques (angioscanner thoracique et scintigraphie pulmonaire). L’enjeu est donc de valider des stratégies performantes d’une part, et d’identifier des marqueurs cliniques permettant de réduire le recours aux examens irradiants d’autre part. Notre premier objectif a été d’identifier les pièges au cours de la stratégie diagnostique de l’EP (baisse de la performance du dosage des D‐dimères, des scores de probabilité clinique et de l’imagerie) au cours de la grossesse. Le deuxième objectif a été de comparer les performances diagnostiques et les risques des deux examens d’imagerie de référence que constituent la scintigraphie pulmonaire et l’angioscanner thoracique. Le troisième objectif a été de valider une stratégie diagnostique permettant une réduction du recours aux examens irradiants (ajustement du taux de D-dimères sur la probabilité clinique). Le dernier objectif a été de mettre en place un programme de recherche centré sur le poids des antécédents familiaux de MVTE, paramètre lui aussi susceptible de réduire le recours aux examens paracliniques. Conclusion : Au terme de ces analyses, nous avons développé un programme de validation d’une stratégie diagnostique de l’EP chez la femme enceinte ; en outre, l’identification d’un ajustement du taux de D‐dimères sur la probabilité clinique ainsi que, en termes de perspective, sur les antécédents familiaux de MVTE a le potentiel de conduire à des stratégies diagnostiques moins irradiantes et plus performantes chez les femmes enceintes ayant une suspicion d’EP.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
embolie pulmonaire
clinique
thromboembolisme veineux
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
diagnostic
collecte de données
thromboembolie
Thromboembolie
Réduction des risques
facteurs de risque
Maladies
femmes enceintes
Étude clinique
maladie des veines
grossesse
facteur de risque
thromboembolie
Maladie
embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
comportement de réduction des risques
Étude clinique
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 14 : Anticoagulation des patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-14-etude-hokusai-vte-cancer/
Dans cette 14e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Geneviève LeTemplier discutent d’anticoagulation chez les patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer), en plus de réviser la littérature médicale de janvier 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
anticoagulants
thromboembolie
tumeurs
Maladies
Thromboembolie
anticoagulant
Abus sexuel
épisode de
cancer
Cancer
alcool (probleme avec l') ex
tumeur maligne, sai
patients
thromboembolie
Maladie
maladie
a comme patient
cancer
Cancer
thromboembolie
collecte de données
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude et réflexion sur l’influence de l’exposition œstrogénique, au court de la vie d’une femme en âge de procréer, sur la survenue d’un évènement thromboembolique veineux
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02079638/document
Introduction : La maladie thromboembolique veineuse (MTEV) est un évènement rare chez la femme en âge de procréer (0,5/1000 années-femmes) dont les facteurs causaux restent « classiquement » la contraception œstroprogestative (COP), la grossesse et la période du post-partum. Notre expérience dans le service Post-Urgences et Thérapeutique du CHU de Clermont-Ferrand interroge sur la réalité de cette affirmation. Ainsi, nombre de femmes admises pour un épisode aigu de MTEV ont été exposées antérieurement et pendant de nombreuses années à une COP sans pour autant connaître une complication thromboembolique veineuse ; d’autres encore n’y avaient jamais été exposées. Matériel et Méthode : Étude observationnelle, rétrospective, mono centrique et descriptive, portant sur 65 femmes en âge de procréer, prises en charge pour un épisode aigu de MTEV dans le service Post-Urgences et Thérapeutique entre 2012 et 2018. L’objectif était d’analyser trois paramètres classiquement impliqués dans la genèse de la MTEV : l’exposition œstrogénique antérieure (COP, grossesse, post-partum), l’existence d’une thrombophilie, et l’évaluation du risque de MTEV au moment de la survenue de l’évènement TEV (exposition œstrogénique, situations à risque aiguës ou chroniques). Résultats : Notre étude retrouve que près des deux tiers des femmes étaient sous COP au moment de leur MTEV, soutenant bien son rôle important dans la survenue d’une thrombose veineuse. Mais pour seulement 11 % d’entre elles, la COP était le seul facteur de risque pouvant être incriminé (5,9% si on considère l’âge supérieur à 40 ans comme un facteur de risque). Ainsi le rôle de la COP est certes important, mais son imputabilité parfois « trop exclusif » pourrait être remise en question. Dans notre série, les femmes avec une MTEV sous COP sont des femmes plus jeunes (moins de 30 ans), qui la font pour un délai d’exposition plus court à la COP (156 mois vs 290 mois d’intervalle entre la 1ère exposition et la survenue de la MTEV). La durée d’exposition cumulée à une « ambiance œstrogénique » ne parait pas influer la survenue d’une MTEV, même si l’exposition liée à la procréation est significativement moins importante chez ces dernières (4 mois vs 26 mois). Bien que ces facteurs soient impliqués dans près de 50% des MTEV, le poids porté par les thrombophilies héréditaires et les situations à risque aiguës ne semblent pas plus important lorsque ces éléments sont associés à une COP. L’exposition à des facteurs de risque chroniques, notamment le tabac et le surpoids, est significativement plus présente dans les MTEV sans COP. Enfin 45% des femmes sous COP ont au plus 1 facteur de risque de survenue de MTEV, quand 77% des femmes sans COP ont au moins 2 facteurs de risque de survenue de MTEV (100% si l’âge 40 ans est pris comme facteur de risque). Conclusion : Le rôle propre de la COP dans la survenue de la MTEV reste indéniable. Il est toutefois rarement isolé, notamment chez les femmes plus jeunes. Une susceptibilité plus importante aux œstrogènes semble être présente chez certaines femmes et semble prépondérante comparée au poids des autres facteurs de risque classiques.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
réflexe
effets de l'exposition à un agent externe
réflexe
oestrogène
thromboembolie
Exposition
Réflexes
Réflexes
oestrogènes
femme âgée
événements de vie
Femelle
collecte de données
thromboembolie
Thromboembolie
âge de début
thromboembolisme veineux
veine, sai
Femelle

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.