* Les méta-termes correspondent à des spécialités biologiques ou médicales concernées par un ou plusieurs mots clés (ou arborescences de mots clés), qualificatifs, ou types de ressources. D'autres termes bénéficient également de cette structure, lorsque leur thématique le justifie, exemple enseignement et éducation. Voir la liste.

Recherche Doc'CISMeF filtrée pour cette spécialité :


Libellé préféré : douleur;

Ressource obsolète : false;

Synonyme CISMeF : douleurs;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


Mon Coach Douleur
Mon Coach Douleur est une application permettant le suivi au jour le jour par le patient de ses douleurs liées au cancer. Cette application est destinée aux patients atteints de cancer et aux professionnels de santé qui suivent ces patients. Avec Mon Coach Douleur, le patient peut : - Décrire sa douleur (localisation, intensité, date, durée, type de douleur). - Noter la prise des traitements prescrits (traitement de fond et traitements des pics douloureux). - Noter les répercussions de la douleur sur les activités quotidiennes et l’humeur… - Générer une synthèse de l’ensemble des douleurs survenues sur 1 jour, 1 semaine, 1 mois. Cette synthèse, élément central pour l’adaptation du traitement antidouleur peut être imprimée par le patient ou envoyée directement par email à son médecin ou aux professionnels de santé. - Gérer ses rendez-vous médicaux et ses rendez-vous d’examens complémentaires et avoir des rappels avant ces rendez-vous, s’il le souhaite - Consulter directement certains sites apportant des informations sur la douleur liée au cancer ou sur les cancers eux-mêmes.
GP
PDS
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.takeda.moncoachdouleur&hl=fr
http://moncoachdouleur.fr/
Android
1.0
15/01/16
gratuite
Labellisée
Labellisée
douleur cancéreuse
mesure de la douleur
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Traitements de la douleur neuropathique chez les personnes atteintes de drépanocytose
https://www.cochrane.org/fr/CD012943/traitements-de-la-douleur-neuropathique-chez-les-personnes-atteintes-de-drepanocytose
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes sur l'effet et l'innocuité des médicaments, ou d'autres thérapies, pour le traitement de la douleur due à une atteinte nerveuse (douleur neuropathique) chez les personnes atteintes de drépanocytose également appelée anémie falciforme (AF). Contexte La douleur est la complication la plus courante de la maladie d’AF. Une partie de cette douleur peut être due à des lésions des nerfs et cette douleur doit être traitée différemment de la douleur drépanocytaire habituelle. Les médicaments habituels comme l'ibuprofène ou la morphine peuvent ne pas être efficaces pour gérer cette douleur nerveuse. Cette revue visait à examiner l'innocuité et l'efficacité des médicaments ou d'autres traitements alternatifs pour la douleur nerveuse chez les personnes atteintes d’AF.
2019
false
false
false
Cochrane
France
douleur neuropathique
névralgie
résultat thérapeutique
Prégabaline
médecine factuelle
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
névralgie
drépanocytose

---
N1-SUPERVISEE
L'utilisation d'antibiotiques pour des rages de dents sévères (pulpite irréversible)
https://www.cochrane.org/fr/CD004969/lutilisation-dantibiotiques-pour-des-rages-de-dents-severes-pulpite-irreversible
Problématique de la revue Les antibiotiques oraux sont-ils efficaces et sûrs pour traiter la douleur dans les cas de pulpite irréversible (inflammation du nerf à l'intérieur de la dent ou de la nervure) ? Contexte La pulpite irréversible se produit lorsque la pulpe dentaire (tissu à l'intérieur de la dent qui contient le nerf) a été endommagée de façon irréversible. Elle se caractérise par des douleurs intenses (maux de dents), suffisantes pour réveiller quelqu'un la nuit et est considérée comme l'une des raisons les plus fréquentes pour lesquelles les patients se rendent aux urgences dentaires. Toute dent peut être affectée, elle n'est pas limitée à des groupes d'âge particuliers, et elle se produit habituellement à la suite d'une carie dentaire, d'une dent fissurée ou d'un traumatisme.
2019
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
administration par voie orale
résultat thérapeutique
Dentalgie
analgésiques
ibuprofène
pénicillines
antibiothérapie
antibactériens
pulpite
pulpite irréversible

---
N1-SUPERVISEE
Item 92 - Rachialgie
Chapitre 10
https://www.cofemer.fr/cofemer/ckeditorImage/Files/Item92ss.pdf
Objectifs pédagogiques: Diagnostiquer une rachialgie, argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Les rachialgies sont très fréquentes dans la population générale. Elles sont classées selon l’étage anatomique douloureux du rachis: cervicalgies, dorsalgies et lombalgies. Sont traitées ici uniquement les rachialgies sans atteinte neurologique, en particulier sans radiculalgies associées.
2019
true
true
false
false
2eme cycle / master
Campus numérique de Médecine physique et de réadaptation
France
français
cours
lombalgie
lombalgie
lombalgie
gestion de la douleur
exposition professionnelle
dorsalgie
dorsalgie
lombalgie
dorsalgie
dorsalgie
cervicalgie
douleur aigüe
douleur chronique
cervicalgie
cervicalgie
questionnaire
mesure de la douleur
neurologie

---
N1-VALIDE
Douleur
http://www.palliaguide.be/douleur-soins-palliatifs/
La douleur est définie par l’Association Internationale d’Étude pour la Douleur (IASP) comme une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en ces termes ». Cette définition souligne le caractère intrinsèquement subjectif et multidimensionnel (importance de la composante affective) du symptôme et le manque de corrélation entre la douleur et la lésion.
2019
false
false
false
Palliaguide - Guidelines de soins palliatifs
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
mesure de la douleur
douleur
analgésiques morphiniques
soins palliatifs
acétaminophène
anti-inflammatoires non stéroïdiens
Métamizole sodique
analgésiques non narcotiques
tramadol
codéine
morphine
Oxycodone
Hydromorphone
fentanyl
buprénorphine

---
N3-AUTOINDEXEE
SPASFON solution injectable
Mise à disposition d’une présentation en solution injectable, sous forme de 10 ampoules en verre de 4 mL en complément de celle de 6 ampoules
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2891867/fr/spasfon
Le service médical rendu par SPASFON solution injectable est faible dans les indications suivantes : Traitement symptomatique des douleurs aiguës liées aux troubles fonctionnels du tube digestif Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires : coliques néphrétiques Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës en gynécologie...
2019
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
SPASFON
phloroglucinol
triméthylphloroglucinol
association médicamenteuse
injections
SPASFON, solution injectable en ampoule
A03AX12 - phloroglucinol
avis de la commission de transparence
phloroglucinol

---
N3-AUTOINDEXEE
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcool, tabac et stupéfiants)
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000030-engagement-des-entreprises-pour-la-prevention-des-conduites-addictives-alcool-tabac-et
La Plateforme nationale d'actions globales pour la responsabilité sociétale des entreprises (Plateforme RSE) réunit depuis 2013 un large éventail de parties prenantes : entreprises, partenaires sociaux, organisations de la société civile, réseaux d'acteurs, chercheurs et institutions publiques. La Plateforme RSE a été saisie par le président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) pour proposer des mesures susceptibles d'encourager les entreprises à s'engager dans des démarches volontaires afin de prévenir et réduire les consommations à risque d'alcool, de tabac et de stupéfiants. Pour y répondre, la Plateforme RSE a constitué un groupe de travail qui a mené une vingtaine d'auditions pour élaborer un diagnostic et des propositions. En s'appuyant notamment sur les pratiques des entreprises et les outils disponibles, elle formule quatorze recommandations adressées au Gouvernement, aux entreprises et aux fédérations professionnelles.
2019
La Documentation Française
France
rapport
Comportement toxicomaniaque
Alcooliques
toxicomanie
alcool éthylique
Alcoolisme
nicotiana tabacum
stupéfiants
alcool
Alcoolisme
tabac
Conduite avec facultés affaiblies
Alcoolisme
addictions
Alcoolisme
Alcools
alcool

---
N3-AUTOINDEXEE
Antitussif Tussisedal : des douleurs abdominales aiguës avec la noscapine
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55878/0/NewsDetails.aspx
La noscapine expose à des douleurs abdominales aiguës de type biliaire ou pancréatique, comme les autres opioïdes...
2019
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
Douleur aigüe
abdomen aigu
antitussif
TUSSISEDAL
noscapine
colique abdominale
Douleur abdominale
noscapine
antitussifs
douleur aigüe
douleur abdominale

---
N1-VALIDE
Acétate de chlormadinone (Luteran et génériques), acétate de nomégestrol (Lutényl et génériques) : risque de survenue de méningiome - Lettre aux professionnels de santé
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Luteran-acetate-de-chlormadinone-et-Lutenyl-acetate-de-nomegestrol-et-leurs-generiques-des-cas-de-meningiome-rapportes-Point-d-information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Acetate-de-chlormadinone-Luteran-R-et-generiques-acetate-de-nomegestrol-Lutenyl-R-et-generiques-risque-de-survenue-de-meningiome-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’acétate de chlormadinone et l’acétate de nomégestrol sont des dérivés de la progestérone utilisés notamment dans la prise en charge de la ménopause, des troubles menstruels et de l’endométriose. Des cas de méningiomes, associés à l’utilisation d’acétate de chlormadinone ou d’acétate de nomégestrol ont été observés lors de l’utilisation de ces médicaments à des doses thérapeutiques. Pour autant ces signalements ne permettent pas de conclure, à ce stade, que les femmes qui utilisent ces médicaments présentent un risque de méningiome plus élevé que celui observé dans la population générale. C’est pourquoi une étude épidémiologique sera conduite dans les prochains mois par les épidémiologistes experts du Groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare afin de déterminer si l’utilisation de ces deux progestatifs est associée à un sur-risque de développer un méningiome. Dans l’attente des résultats, une lettre est adressée aux professionnels de santé afin, d’une part, de leur préciser les nouvelles recommandations pour l’utilisation de Lutéran, Lutenyl et de leurs génériques et, d’autre part, de les informer de la modification des documents d’informations (RCP et notice) associés à ces médicaments afin d’y faire figurer ce risque...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
chlormadinone
acétate de nomégestrol
méningiome
LUTERAN 5 mg, comprimé
LUTERAN 10 mg, comprimé
CHLORMADINONE MYLAN 5 mg, comprimé
CHLORMADINONE MYLAN 10 mg, comprimé
CHLORMADINONE SANDOZ 5 mg, comprimé
CHLORMADINONE SANDOZ 10 mg, comprimé
CHLORMADINONE TEVA 5 mg, comprimé
CHLORMADINONE TEVA 10 mg, comprimé
LUTENYL 3,75 mg, comprimé
LUTENYL, comprimé sécable
NOMEGESTROL ARROW 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL EG 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL MYLAN 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL SANDOZ 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL TEVA 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL ZENTIVA 5 mg, comprimé sécable
NOMEGESTROL BIOGARAN 5 mg, comprimé sécable
pharmacovigilance
risque
administration par voie orale
G03DB04 - nomégestrol
G03DB06 - chlormadinone
avis de pharmacovigilance
mégestrol
norprégnadiènes

---
N1-SUPERVISEE
FRAXIPARINE (nadroparine calcique), antithrombotique
Intérêt clinique faible dans la prophylaxie des troubles thromboemboliques chez les patients immobilisés pour affection médicale aiguë, mais pas d’avantage clinique démontré dans la stratégie thérapeutique
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2903180/fr/fraxiparine
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2903180/fr/fraxiparine-nadroparine-calcique-antithrombotique
Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par FRAXIPARINE est faible dans la prophylaxie des troubles thromboemboliques notamment chez les patients atteints d’une affection médicale aiguë et dont la mobilité est réduite, à risque thromboembolique veineux augmenté. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la faiblesse des preuves cliniques de FRAXIPARINE dans l’indication de l’AMM avec : la démonstration de l’efficacité de FRAXIPARINE par rapport au placebo sur la prévention des TVP chez des patients hospitalisés et sous ventilation mécanique pour BPCO décompensée aigue (sous-population de l’AMM), l’absence de démonstration d’une différence statistiquement significative sur la mortalité par rapport au placebo, l’absence de données d’efficacité comparatives par rapport aux deux autres HBPM, aux HNF ou au fondaparinux, alors que les comparaisons étaient réalisables, le profil de tolérance similaire de FRAXIPARINE à celui des deux autres HBPM, la Commission considère que FRAXIPARINE n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie prophylactique actuelle des troubles thromboemboliques chez les patients immobilisés pour affection médicale aiguë et à risque thromboembolique veineux augmenté, qui comprend les comparateurs pertinents (cf. 06 Comparateurs cliniquement pertinents).
2019
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
thromboembolie
mobilité réduite
Maladie aigüe
nadroparine
résultat thérapeutique
FRAXIPARINE 2 850 U.I. Axa/0,3 ml, solution injectable (S.C) en seringue pré-remplie
FRAXIPARINE 3 800 U.I. Axa/0,4 ml, solution injectable (SC) en seringue pré-remplie
FRAXIPARINE 5 700 U.I. Axa/0,6 ml, solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie
B01AB06 - nadroparine
remboursement par l'assurance maladie
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence

---
N3-AUTOINDEXEE
Répertoire des compétences médicales en gestion de la douleur non cancéreuse et en prescription d’opioïdes – Mise à jour
https://www.inspq.qc.ca/publications/2500
La prescription et la consommation de médicaments opioïdes ont augmenté de façon importante au Québec au cours des dernières années. Une hausse du nombre et du taux de décès attribuables à une intoxication par des opioïdes a également été rapportée dans la province entre 2000 et 2012 chez la population âgée de 20 ans et plus, selon des études récemment publiées par l’Institut national de santé publique du Québec – INSPQ (Gagné et al., 2013; Gagné et al., 2015). Dans le cadre d’une entente avec Santé Canada, un projet du Fonds des initiatives communautaires de la Stratégie antidrogue (FICSA) a été mis en place au Québec pour la période de 2015 à 2017. L’objectif de ce projet était de voir à modifier la pratique de prescription de médicaments opioïdes en lien avec la gestion de la douleur chronique non cancéreuse (DCNC), qui est souvent associée au phénomène des surdoses. La subvention a été accordée à l’INSPQ qui agit comme maître d’œuvre de ce projet en collaboration avec le Collège des médecins du Québec, la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et le Centre de recherche et d’aide pour narcomanes (CRAN).
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Opioïdes
répertoire
agoniste des opiacés
aptitude
douleur cancéreuse
répertoires comme sujet
Compétence
gestion de la douleur
douleur
prescription
compétence
analgésiques morphiniques
répertoire
capacité mentale

---
N1-SUPERVISEE
IXPRIM - ZALDIAR
paracétamol/tramadol (chlorhydrate de)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2906687/fr/ixprim-zaldiar
Le service médical rendu par IXPRIM / ZALDIAR reste important dans l’indication de l’AMM...
2019
false
true
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
N02AJ13 - tramadol et paracétamol
avis de la commission de transparence
association médicamenteuse
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
IXPRIM
IXPRIM 37,5 mg/325 mg, comprimé effervescent
IXPRIM 37,5 mg/325 mg, comprimé pelliculé
ZALDIAR
ZALDIAR 37,5 mg/325 mg, comprimé effervescent
ZALDIAR 37,5 mg/325 mg, comprimé pelliculé
acétaminophène
analgésiques morphiniques
analgésiques non narcotiques
tramadol
chlorhydrate de tramadol
douleur

---
N1-VALIDE
Médicaments à base d’argile dans le traitement symptomatique de la diarrhée aigüe chez l’enfant - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, gastro-entérologues, pédiatres, sages-femmes et pharmaciens d’officine et hospitaliers.
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Medicaments-a-base-d-argile-dans-le-traitement-symptomatique-de-la-diarrhee-aiguee-chez-l-enfant-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les médicaments à base d’argiles extraites du sol, comme le Smecta (diosmeticte) disponibles sur ordonnance ou en automédication, sont utilisés en traitement symptomatique de la diarrhée aigüe. Par mesure de précaution, l’ANSM demande de ne plus utiliser ces médicaments chez l’enfant de moins de 2 ans, en raison de la possible présence d’infime quantité de plomb, même si le traitement est de courte durée...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
nouveau-né
nourrisson
diarrhée du nourrisson
Maladie aigüe
Contamination de médicament
plomb
administration par voie orale
SMECTA
diosmectite
ACTAPULGITE
ACTAPULGITE 3 g ENFANTS ET ADULTES, poudre pour suspension buvable en sachet
SMECTA 3 g FRAISE, poudre pour suspension buvable en sachet
SMECTA 3 g ORANGE-VANILLE, poudre pour suspension buvable en sachet
SMECTALIA
SMECTALIA 3 g, poudre pour suspension buvable en sachet
SMECTALIA 3 g, suspension buvable en sachet
BEDELIX, poudre pour suspension buvable en sachet
BEDELIX
DIOSMECTITE MYLAN 3 g, poudre pour suspension buvable en sachet
DIOSMECTITE
GASTROPAX
GASTROPAX, poudre pour solution buvable
GASTROPULGITE, poudre pour suspension buvable
GASTROPULGITE
GELOX, suspension buvable en sachet
GELOX
NEUTROSES
NEUTROSES, comprimé à croquer
RENNIELIQUO SANS SUCRE, suspension buvable édulcorée à la saccharine sodique en sachet-dose
RENNIELIQUO SANS SUCRE
diarrhée
smectite
silicates

---
N2-AUTOINDEXEE
La prescription d’antiviraux chez l’adulte immunocompétent de plus de 50 ans et plus de 72 heures après l’éruption d’un zona, permet-elle une diminution des douleurs post-zostériennes ?: Revue systématique de la littérature
http://www.sudoc.fr/23474166X
INTRODUCTION : Le Zona se complique dans 10 à 30% des cas par des Douleurs Post-Zostériennes (DPZ). La prévention de ces douleurs par les antiviraux est controversée dans la littérature mais reste essentielle. L’AMM des antiviraux implique leur utilisation dans les 72 heures suivant le début de l’éruption cutanée afin de prévenir ces douleurs. Même utilisés en conditions optimales, le niveau de preuve est modéré voire faible. En pratique clinique, le diagnostic est fréquemment posé après ce délai. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité des antiviraux sur l’incidence des DPZ, lorsqu’ils sont donnés 72 heures après le début de l’éruption. METHODE : Une revue systématique de la littérature a été réalisée. Une équation de recherche a été établie afin d’interroger les bases de données MEDLINE, SCIENCES DIRECT et La COCHRANE. Les articles étaient sélectionnés selon les critères d’inclusion (adulte de plus de 50 ans et antiviraux donnés plus de 72 heures après l’éruption) et d’exclusion (zona ophtalmique, immunodépression). RESULTATS : Sur 539 références, seules 6 études ont été retenues. L’incidence était variable d’une étude à l’autre et les différences entre les groupes bénéficiant d’antiviraux avant et après 72 heures étaient non significatives. Cette revue de la littérature soulignait également l’importance des facteurs de risque de DPZ. L’âge, le terrain, la présence de prodromes, l’évolution de l’éruption ou encore ses caractéristiques, semblaient davantage étayer la prescription d’un traitement antiviral plutôt que le délai. CONCLUSION : La littérature reste peu fournie concernant l’incidence des DPZ lorsque les antiviraux sont donnés 72 heures après la phase éruptive. D’autres études permettraient de préciser l’impact du traitement sur les DPZ après ce délai et de réévaluer les recommandations. La vaccination contre le zona semble être une alternative aux antiviraux dans la prévention de ces douleurs.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Revue systématique
Zona
Adulte
Littérature
zona
Systématique
Antiviraux
éruption
téméfos
prescription
Antiviraux
Systématique
Adulte
littérature de revue comme sujet
zona
Systématique
adulte
conjonctivite
antiviraux
Algie post-zona
Douleur
Acrophobie
herpès zoster
adulte
douleur
Systématique
zona
douleur
Revue systématique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2961499/fr/prise-en-charge-du-patient-presentant-une-lombalgie-commune
La lombalgie commune est à la fois un problème de santé publique avec un impact économique et social majeur, et un problème de santé au travail pouvant conduire à une désinsertion professionnelle. Les objectifs de cette fiche mémo sont d’améliorer et d’harmoniser la prise en charge du patient présentant une lombalgie commune en guidant les professionnels de santé dans les différentes étapes du diagnostic et du traitement, afin de réduire le risque de chronicité de la lombalgie et de désinsertion professionnelle.
2019
false
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
algorithme
lombalgie
Appréciation des risques
maladie chronique
lombalgie
emploi
dorsalgie
pronostic
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge personnalisée du patient
lombalgie

---
N1-SUPERVISEE
GELOX, suspension buvable en sachet - monmectite, hydroxyde d'aluminium et de magnésium
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2963187/fr/gelox
Le service médical rendu par GELOX reste faible dans l’indication de l’AMM...
2019
false
true
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Gelox
association médicamenteuse
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
bentonite
hydroxyde d'aluminium
hydroxyde de magnésium
A02AX - antiacides : autres associations
antiacides gastriques
GELOX, suspension buvable en sachet
adulte
reflux gastro-oesophagien
pyrosis
dyspepsie
reflux duodénogastrique
GELOX
3400890378550
avis de la commission de transparence
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
MOXYDAR guar, aluminium (oxyde d') hydraté, magnésium (hydroxyde de), aluminium (phosphate d')
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2963190/fr/moxydar
Le service médical rendu par MOXYDAR reste faible dans l’indication de l’AMM...
2019
false
true
false
Faible
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
administration par voie orale
association médicamenteuse
MOXYDAR
MOXYDAR, comprimé pour suspension buvable
MOXYDAR, suspension buvable en sachet-dose
hydroxyde d'aluminium
phosphate d'aluminium
gomme guar
hydroxyde de magnésium
antiacides gastriques
reflux gastro-oesophagien
douleur abdominale
A02AD01 - associations de sels
avis de la commission de transparence
galactanes
mannanes
gommes végétales
phosphates
composés de l'aluminium
3400891375749
3400892140100

---
N1-VALIDE
Risque de confusion entre Siklos 100 mg et Siklos 1000 mg - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Risque-de-confusion-entre-Siklos-100-mg-et-Siklos-1000-mg-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée de plusieurs erreurs médicamenteuses liées à une confusion entre les deux spécialités Siklos 100 mg et Siklos 1000 mg, notamment des erreurs de délivrance ayant pu entrainer des effets indésirables graves. Elle rappelle aux professionnels de santé la nécessité d’être vigilants lors de la prescription ou la délivrance du Siklos et rappelle que des documents de réduction des risques sont disponibles à la fois pour les professionnels et les patients...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
Erreurs de médication
SIKLOS 100 mg, comprimé pelliculé
SIKLOS 1000 mg, comprimé pelliculé sécable
Hydroxy-urée
crises vaso-occlusives douloureuses récurrentes de la drépanocytose
enfant
adolescent
adulte
administration par voie orale

---
N1-SUPERVISEE
Analgésie péridurale pour la chirurgie cardiaque avec ou sans circulation extracorporelle chez l'adulte
https://www.cochrane.org/fr/CD006715/analgesie-peridurale-pour-la-chirurgie-cardiaque-avec-ou-sans-circulation-extracorporelle-chez
Problématique de la revue Nous avons entrepris de déterminer, à partir d'essais contrôlés randomisés, l'effet de l’analgésie péridurale sur le nombre de décès à la suite d'une chirurgie et le risque de complications cardiaques, pulmonaires ou neurologiques chez les adultes qui subissent une chirurgie cardiaque.
2019
false
false
false
Cochrane
France
analgésie péridurale
procédures de chirurgie thoracique
procédures de chirurgie thoracique
Dépression respiratoire
infarctus du myocarde
fibrillation auriculaire
flutter auriculaire
adulte
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
insuffisance respiratoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Description du parcours de soins et des difficultés de prise en charge des patients céphalalgiques chroniques, migraineux et de tension, adressés au CETD du CHU de Nantes: enquête quantitative avec regards croisés patients et médecins
http://www.sudoc.fr/235089982
Introduction/ Objectif : la migraine et la céphalée de tension sont les plus fréquentes des céphalées primaires. L'évolution vers la forme chronique suite à de multiples facteurs dont notamment l'anxiété, la dépression, le mésusage ou l'abus médicamenteux n'est pas anecdotique. Cette chronicisation entraine un fort retentissement dans la vie des patients et amène avec elle son lot de difficultés pour le patient et les soignants. Notre objectif était d'identifier les difficultés de prise en charge des céphalalgiques chroniques en médecine générale grâce à la vision croisée MG/patient sur le parcours de soin et le profil des céphalalgiques adressés au CETD du CHU de Nantes. Matériels et Méthodes : étude non interventionnelle, quantitative épidémiologique et descriptive menée de façon mono centrique et rétrospective de janvier à août 2018. La population se composait d'une part de patients céphalalgiques chroniques migraineux et de tension, recrutés via le questionnaire d'admission du CETD du CHU de Nantes, avant leur première consultation avec l'algologue ; D'autre part, du MG de chaque patient qui était contacté par téléphone pour être également recruté. Chaque binôme patient/MG était ensuite interrogé au moyen de questionnaires que nous avions élaborés. Résultats : 26 patients et 16 MG ont été inclus. Notre population de patients se composait de 42% de migraineux, 35% de céphalalgiques mixtes et 23% de céphalalgiques de tension. 85% de cette population souffraient de CCQ et 54% d'entre eux étaient en abus médicamenteux, majoritairement aux Triptans. Les patients présentaient un profil poly-addictif avec une automédication importante, paramètres souvent méconnus des MG. Les principales difficultés au niveau du traitement médicamenteux étaient lors de la gestion du traitement de fond. 66.7% des patients avaient un score MIDAS à IV, soit un retentissement majeur dans les domaines professionnel, domestique et social. Seuls 23% des patients connaissaient un ou plusieurs FDR de chronicisation des céphalées. 75% des MG estimaient qu'il y avait des obstacles à la prise en charge des céphalalgiques chroniques en médecine générale, en premier lieu le manque d'appui des algologues et neurologues en cours de suivi et la multidisciplinarité difficile à mettre en place. Conclusion : la prise en charge du patient céphalalgique chronique est complexe et doit être globale. Les difficultés de prise en charge en médecine générale sont de plusieurs ordres. D'une part d'ordre organisationnel avec la mise en place de premières consultations longues, de temps dédiés à l'éducation thérapeutique et un cadre de suivi à repenser car actuellement inadapté ou inexistant ; D'autre part, d'ordre médicamenteuse, le MG devant prendre en compte ses difficultés de prescription et la relation ambivalente des patients aux médicaments : avec une automédication, du mésusage et des abus à dépister ; avec des difficultés pour le choix des molécules, une inobservance et des effets secondaires fréquents avec les traitements de fond. Enfin, concernant la prise en charge non médicamenteuse avec des freins pour la mise en place d'une multidisciplinarité pourtant nécessaire. La suite du travail pourrait être de proposer une trame de prise en charge adaptée à la médecine générale en proposant des solutions concrètes aux difficultés évoquées.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hybridation génétique
médecins
a comme patient
soins aux patients
Migraine
Médecins
enquêteur
migraine
migraine
prise en charge personnalisée du patient
tension
migraine
programme clinique
hôpitaux universitaires
céphalée
collecte de données
maladie chronique
migraines
céphalée

---
N3-AUTOINDEXEE
La prise en charge des céphalées aux urgences chez la femme en particulier lors de la grossesse
http://www.sudoc.fr/235255955
Plus de 40000 patients ont franchi les portes des urgences de l’hôpital de Hautepierre aux HUS durant l’année 2018. Nous nous sommes intéressés aux femmes en âge de procréer ayant consulté pour céphalée. L’objectif principal de cette étude était de mettre en évidence les particularités de diagnostic et de prise en charge des femmes enceintes consultant pour céphalée aux urgences. Cette étude rétrospective, monocentrique, rassemblant toutes les patientes en âge de procréer consultant pour céphalée aux urgences des HUS entre le 1er juillet 2017 et 30 septembre 2018 a inclus 284 patientes, dont 12 étaient enceintes. Les femmes enceintes représentent 4% de la population étudiée. Après une analyse descriptive des deux populations, une analyse comparative a été réalisée. Parmi les caractéristiques des céphalées amenant à consulter on a mis en évidence : une EVA élevée, un début brutal, des céphalées inhabituelles, une localisation majoritairement frontale, une photophobie. Dans les deux groupes, 80 % des patientes ont bénéficié d’examens complémentaires. Si dans le groupe des femmes enceintes l’IRM cérébrale était l’examen de prédilection, dans le groupe des femmes non enceintes, la TDM était prescrite pour 90% d’entre elles. Les étiologies retrouvées sont très majoritairement des céphalées primaires quel que soit le groupe. Le traitement antalgique le plus utilisé était le paracétamol avec une différence de prise en charge dans les deux groupes. On a pu mettre en évidence que le fait d’avoir un début brutal augmentait de 2,8 fois la probabilité de prescrire une imagerie cérébrale. Les données observées suivent donc globalement les données de la littérature quant à la prise en charge des céphalées, à l’exception de la thérapeutique qui pourrait être plus adaptée aux différents types de céphalées. La prévalence des femmes enceintes consultant aux urgences pour ce motif a été trop faible pour pouvoir évaluer de manière significative les différences de prise en charge.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Urgences
cephalee
grossesse
Femelle
grossesse
grossesse
grossesse
céphalées
traitement d'urgence
céphalée
femmes enceintes
Céphalée
urgences
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Relation entre complexité et attention à la douleur dans une tâche de marche avec distraction chez le patient lombalgique chronique
http://www.sudoc.fr/235426113
Introduction : Les modèles cliniques de lombalgie chronique (LC) soulignent le rôle majeur joué par un engagement attentionnel excessif à la douleur dans l’apparition d’une limitation fonctionnelle. La LC réduit la capacité des patients à adapter leurs mouvements aux perturbations de l’environnement. Par exemple, la variabilité de la marche dans la LC est caractérisée par une diminution de complexité. Objectif : Evaluer le rôle de l’engagement attentionnel excessif dans la diminution de complexité de la marche des patients lombalgiques chroniques, en utilisant un dispositif visuel de distraction pendant la marche. Méthode : 16 patients, non opérés préalablement, sans douleur de jambe significative, et 16 sujets sains appariés ont été inclus. Les sujets marchaient sur un tapis roulant à leur vitesse préférentielle de marche avec et sans distraction. La complexité de la variabilité de durée des foulées était établie par la méthode de Detrended Fluctuation Analysis. Une ANOVA à deux facteurs à mesures répétées sur la distraction était réalisée pour les exposants fractals. Résultats : L’ANOVA a montré un effet groupe x distraction significatif sur la variabilité fractale de durée des foulées (F(1, 30) 9,972, p 0,004). L’analyse post-hoc confirme l’effet isolé de la distraction sur le groupe des patients, avec une augmentation de complexité en condition de distraction. Conclusion : Nos résultats suggèrent qu’un engagement attentionnel excessif à la douleur pourrait expliquer la perte de complexité des patients lombalgiques. Des prises en charge plus ciblées sont nécessaires pour aider les patients à retrouver une adaptabilité plus grande
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
douleur
loisir
lombalgie
attention
lumbago
démarche
Lombalgie
attention
Douleur
patients
distraction
lombalgie
maladie chronique
douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
L’examen postural améliore la prise en charge en soins premiers des douleurs d’origine musculo-squelettique et ostéo-articulaire: revue narrative de la littérature
http://www.sudoc.fr/235472352
Introduction : Les douleurs ostéo-articulaires et musculo-squelettiques sont le premier motif de consultation en soins premiers. Ces douleurs, chroniques, invalidantes et parfois sans étiologie retrouvée sont particulièrement complexes à prendre en charge. C’est dans ce contexte que l’intérêt d’un examen postural a été étudié. Objectif : Recenser et d’analyser l’ensemble des connaissances sur l’examen postural dans la prise en charge des douleurs d’origine musculo-squelettique et ostéo-articulaire en soins premiers à partir d’une revue narrative de la littérature. Méthode : Revue narrative de la littérature rédigée selon les recommandations PRISMA. Le recueil de données a été réalisé sur les documents rédigés de 1985 à 2017 à partir des bases de données suivantes : PUBMED, COCHRANE, SUDOC, ScienceDirect, SPORTDiscus, EMC-Consulte ; HAL ; Revue Exercer, Revue Prescrire, BIUS, HAS, SFMG, INSERM, INPES, AMELI, la revue du praticien, littérature grise. Résultats : 206 articles portant sur l’analyse posturale ont été inclus. 5 articles étaient consacrés à la médecine générale, 42 aux cervicalgies, 60 aux lombalgies et dorsalgies, 36 aux arthralgies, 53 articles aux douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire et 10 articles aux troubles musculo-squelettiques. L’analyse posturale des différentes douleurs explorées était systématique : anamnèse classique, utilisation de questionnaires validés et spécialisés, analyse stabilométrique, associée à une analyse photographie ou radiographique. Elle était parfois complétée d’une analyse du tonus musculaire par électromyographie et d’un examen des entrées posturales podales et visuelles. Une relation entre anomalies posturales et douleurs explorées a été retrouvée, rendant la posturologie complémentaire des approches conventionnelles. Conclusion : Malgré un niveau de preuve limité, les études s’accordent sur un intérêt commun à rechercher une anomalie posturale chez les patients présentant des rachialgies communes chroniques, dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire, entorses de cheville à répétition et troubles musculo-squelettiques, aux vues des caractéristiques cliniques communes présentées par les patients. Il est également intéressant d’associer la rééducation posturale aux rééducations conventionnelles dans la prise en charge des douleurs ostéo-articulaires et musculo-squelettiques en soins premiers. Utiliser l’approche posturologique implique une organisation des soins en pluridisciplinarité. L’évaluation clinique de la posturologie est à poursuivre pour déterminer au mieux ses indications
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Squelette
premiers secours
Douleur
Littérature
narration
douleur musculosquelettique
ossature, sai
douleur
littérature de revue comme sujet
Soins
gestion de la douleur
squelette
douleur
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise en place et évaluation d’une prise en charge cognitivo-comportementale basée sur le CBSM (cognitive behavioral stress management) pour les patients atteints de douleurs chroniques en lien avec le cancer ou son traitement
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02111504
Le CBSM est une technique d'apprentissage de la gestion du stress associant une approche cognitivo-comportementale à de la relaxation. Il améliore la qualité de vie des patients porteurs de maladie chroniques. Les études menées dans le cadre de la prise en charge de cancers ont montré son efficacité. Les technique cognitivo-comportementales et la relaxation ont également montré un bénéfice dans la gestion des douleurs chroniques en lien avec le cancer, son évaluation, les difficultés rencontrées et les premiers résultats de l'étude. Depuis Janvier 2017, 36 patients principalement des femmes (90%) suivis en cancérologie pour des cancers (tout stade confondu), ont participé au programme. Le taux de présence aux séances était de 75%. Les retours positifs ont motivés la poursuite et l'évaluation du CBSM. Dans le cadre du protocole de recherche, le stress perçu (PSS14) a été évalué comme critère de jugement principal ; le pourcentage de participation, la douleur, l'anxiété, la dépression et la qualité de vie comme critère de jugement secondaires. Du 01/09/2018 au 15/02/2019, l'étude a été proposée à 28 patients. Vingt-quatre (86%) ont été inclus. Quinze (56%) ont déjà participé aux séances avec un taux de présence de 89%. Aucun patient n'a réalisé la totalité des séances à ce jour. Sur un plan qualitatif, les patients ont eu des retours positifs quant à leur participation à ce groupe. L'étude n'étant pas terminée, il n'est pas possible de tirer de conclusion. Néanmoins, le taux de présence des patients ainsi que leur satisfaction globale sont très encourageants.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Cancer
Cancer
études d'évaluation comme sujet
douleur chronique
douleur chronique
patients
tumeurs
mise en charge
cancer
stress physiologique
a comme patient
prise en charge du comportement
cognition
Stress
cancer
Stress
comportement
tumeur maligne, sai
thérapeutique
Management
cognition
gestion des soins aux patients
stress
absence de stress

---
N3-AUTOINDEXEE
OXYCODONE RENAUDIN 1mg/ml, solution pour perfusion (code CIS : 68520121) - OXYCODONE RENAUDIN 10 mg/mL, solution pour perfusion (code CIS : 68829452)
Mise à disposition d'hybrides d'Oxynorm.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2967157/fr/oxycodone-renaudin
Le service médical rendu par OXYCODONE RENAUDIN 10 mg/mL et OXYCODONE RENAUDIN 1 mg/mL, solutions pour perfusion est important dans les situations suivantes : douleurs chroniques d’origine cancéreuse, intenses ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible, chez l’adulte (à partir de 18 ans), douleurs aiguës sévères post-opératoires, douleurs chroniques sévères d’origine neuropathique. Concernant les douleurs chroniques sévères d’origine rhumatologique, la Commission considère que le service médical rendu par OXYCODONE RENAUDIN 10 mg/mL et OXYCODONE RENAUDIN 1 mg/mL, solutions pour perfusion est important dans les douleurs intenses et/ou rebelles rencontrées dans l’arthrose du genou ou de la hanche et dans la lombalgie chronique, comme traitement de dernier recours, à un stade où les solutions chirurgicales sont envisagées et chez des patients non candidats (refus ou contre-indication) à une chirurgie de remplacement prothétique (coxarthrose ou gonarthrose), pour une durée la plus courte possible du fait du risque d’effet indésirable grave et de l’absence de données d’efficacité et de tolérance à long terme. La place des médicaments à base d’oxycodone doit être la plus réduite possible, après échec des autres mesures médicamenteuses et non médicamenteuses (entre autres, traitement physique) recommandées dans ces indications...
2019
false
false
false
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
OXYCODONE
oxycodone
Oxycodone

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge thérapeutique du syndrome du canal carpien chez la femme enceinte : une revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02114425
Introduction: Le syndrome du canal carpien (SCC) est la deuxième manifestation rhumatologique la plus fréquente pendant la grossesse après les lombalgies. Habituellement le SCC régresse après l’accouchement, même s’il persiste au-delà de 3 ans dans 30% des cas. La qualité de vie est altérée par les douleurs neuropathiques nocturnes ainsi que part la baisse de la sensibilité, des forces de préhension et de pincement. En l’absence de nouvelles recommandations, l’objectif de notre étude était de mettre à jour les connaissances des thérapeutiques antalgiques disponibles pour traiter le SCC gravidique. Méthodes : Une revue de la littérature a été menée jusqu’au 31 janvier 2019. Les bases de données MEDLINE, COCHRANE et EMBASE ont été interrogées. Les critères d’inclusion étaient la prise en charge du SCC pendant la grossesse. Résultats : 5 articles ont été retenus. L’attelle de poignet thermoformée a montré des résultats significatifs sur l’amélioration des forces de pincement, de préhension (p 0,0001) et sur les symptômes cliniques (p 0,0001) à une semaine de traitement. L’infiltration d’un corticostéroïde a permis une amélioration significative de l’échelle de sévérité des symptômes de Boston, des forces de la main (p 0,01) ainsi que des résultats de l’électromyogramme (p 0,001). La luminothérapie par lumière Bioptron a permis une diminution significative de la douleur et des paresthésies ainsi qu’une augmentation des forces de la main jusqu’à un mois après le traitement. Lorsque des critères cliniques de sévérité sont atteints, la chirurgie du canal carpien doit être envisagée. Conclusion : Le traitement du SCC gravidique par attelle ou infiltration semble le plus acceptable. Le médecin généraliste a un rôle essentiel de premier recours dans la prise en charge et l’orientation des femmes enceintes atteintes du SCC. Des études complémentaires sont nécessaires afin d’améliorer les recommandations.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
Littérature
Thérapeutique
syndrome du canal carpien
Syndrome CHARGE
femmes enceintes
Syndrome du canal carpien
syndrome du canal carpien
Thérapeutique
syndrome CHARGE
syndrome charge
canal carpien
syndrome du canal carpien
grossesse
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutiques
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude des pratiques de prescription des antalgiques de paliers 3, par les médecins généralistes en ambulatoire, chez les sujets âgés de plus de 65 ans dans les douleurs chroniques non cancéreuses
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02117575
Introduction : la prévalence de la douleur chronique varie entre 25 et 50 % pour les sujets âgés. L’indication des antalgiques de palier 3 a été élargie aux douleurs chroniques non cancéreuses (DCNC), et leur prescription a nettement augmenté. Pourtant, la DCNC reste sous traitée. L’objectif principal de cette étude est de décrire les attitudes et pratiques des médecins généralistes concernant la prescription des paliers 3 chez le sujet âgé dans les DCNC et de mettre en évidence les facteurs associés à ces pratiques. Méthode : étude observationnelle transversale auprès des médecins généralistes (MG) de la région Provence Alpes Côte d’Azur, menée entre mars et octobre 2018. Les données ont été recueillies grâce à un questionnaire incluant des vignettes cliniques, explorant les modalités de prescription des antalgiques de palier 3 par les MG. Résultats : 103 réponses ont été obtenues. Les antalgiques de palier 3 étaient utilisés occasionnellement par 85,4 % des médecins interrogés. Les effets indésirables et interactions médicamenteuses étaient les freins les plus fréquemment évoqués. Les difficultés rencontrées lors de la prescription étaient la gestion des effets indésirables (81,5 %) et le soulagement total de la douleur (59,2 %). Dans les vignettes cliniques, 52,4 % des médecins prescrivaient un antalgique de palier 3 à un sujet âgé souffrant de douleurs ostéo-articulaires. Il y avait statistiquement une plus grande proportion de médecins avec une formation dans ce groupe. Pour un patient grabataire non communiquant souffrant d’une escarre sacrée, les médecins privilégiaient la voie transdermique. Conclusion : malgré une augmentation des prescriptions d’antalgiques de palier 3 par les médecins généralistes pour les DCNC, des freins persistent. Les réticences sont surtout inhérentes au traitement lui-même (effets indésirables, soulagement de la douleur ou interactions médicamenteuses.). Les spécificités de la prise en charge du sujet âgé semblent poser des difficultés et des améliorations sont à apporter pour aider les MG dans ces prescriptions.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prescription
Pratique
douleur chronique
Acrogéria
sujet âgé de 80 ans ou plus
médecins généralistes
Sujet âgé
douleur chronique
Médecins
analgésiques
âgé de plus de 65 ans
douleur cancéreuse
collecte de données
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
PARACETAMOL/CODEINE TEVA
Mise à disposition d'une spécialité à base de paracétamol et de codéine
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2969195/fr/paracetamol/codeine-teva
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par PARACETAMOL/CODEINE TEVA 500 mg/30 mg, comprimé pelliculé est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) La spécialité PARACETAMOL/CODEINE TEVA 500 mg/30 mg, comprimé pelliculé n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux spécialités à base de paracétamol/codéine déjà disponibles.
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
association médicamenteuse
acétaminophène
codéine
association codéine paracétamol
PARACETAMOL CODEINE
avis de la commission de transparence
association médicamenteuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Mon enfant a mal à l’oreille
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/enfant-mal-oreille/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
enfant
enfant
oreiller
Enfant
otalgie
Enfant
Oreille
Enfant
Enfant
oreille

---
N3-AUTOINDEXEE
Mon enfant a du mal à avaler
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/enfant-mal-a-avaler/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
Enfant
Enfant
enfant
enfant
Enfant
Enfant
douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
Mon enfant a du mal à parler
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/enfant-mal-a-parler/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
douleur
Enfant
Enfant
Enfant
Enfant
enfant
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
J’ai mal à l’oreille
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/mal-oreille/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
Oreille
otalgie
oreiller
oreille

---
N3-AUTOINDEXEE
J’ai mal au nez
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/jai-mal-au-nez/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
douleur
nez

---
N3-AUTOINDEXEE
J’ai mal aux sinus
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/mal-aux-sinus/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
J’ai mal au cou
https://www.orlfrance.org/urgences-orl/mal-au-cou/
Les fiches « SOS ORL » ont été rédigées par les médecins spécialistes ORL dans le but d’aider un patient ou son entourage à prendre les bonnes décisions dans une situation d’urgence concernant l’ORL.
2019
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
cervicalgie
Cou
cou

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des pratiques professionnelles et des risques chez les soignants liés à l'utilisation du MEOPA (Mélange Équimolaire d'Oxygène et de Protoxyde d'Azote) dans le cadre de la prise en charge de la douleur au CHU de Nantes
http://www.sudoc.fr/236156012
Le Mélange Équimolaire d'Oxygène et de Protoxyde d'Azote est un gaz utilisé pour l'antalgie des soins douloureux. Nous avons évalué les pratiques et les risques professionnels d'utilisation de ce gaz au CHU de Nantes par métrologie, des études de poste et un questionnaire. La métrologie a consisté en des prélèvements atmosphériques pour mesurer les niveaux d'exposition du personnel. L'air est prélevé dans des tubes de zéolithe, passivement ou activement à l'aide d'une pompe et l'analyse est faite par chromatographie en phase gazeuse et détection au micro-catharomètre. Les prélèvements ont été réalisés aux urgences pédiatriques, premier consommateur de gaz, chez les brûlés adultes et en réanimation chirurgicale. Nous avons suivi 12 soignants autour de 8 gestes. Nos résultats ont dépassé les valeurs recommandées françaises pour 7 soignants dont 3 à l'administration. Les valeurs d'exposition sur 8 heures vont jusqu'à 16,7 fois la valeur de référence de 25 ppm, et jusqu'à 55 fois la référence pour les courtes durées d'exposition. Ces résultats peuvent s'expliquer par la consommation importante de gaz, le confinement dans des locaux insuffisamment ventilés, la durée, les conditions thermiques et la présence de fuites à l'administration. Pour le questionnaire, 45,6% des 316 répondants exposés ont déclaré au moins un symptôme rythmé par les administrations, principalement des céphalées, bouffées de chaleur, vertiges, nausées et vomissements. Les aides-soignantes, les auxiliaires de puériculture, les infirmières, le personnel soignant administrant plus de 5 fois par semaine ou travaillant dans un service consommant plus de 200 obus par an, semblent plus à risque de présenter des symptômes. L'élaboration de mesures de prévention semble nécessaire, par la formation et la sensibilisation aux bonnes pratiques pour réduire les fuites, l'amélioration de la ventilation des locaux et/ou la réduction de la consommation par l'utilisation d'une valve à la demande. Des prélèvements atmosphériques à distance des mesures préventives retenues devraient nous permettre d'évaluer le bénéfice sur les niveaux d'exposition. Le médecin du travail joue un rôle primordial dans la sensibilisation et l'élaboration de stratégies de gestion de ce risque.