Libellé préféré : gériatrie;

Synonyme CISMeF : santé des aînés; gérontologie;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Echelle de vulnérabilité en cancérologie ORL des personnes âgées 70 ans: modèle de l’échelle G8 Oncodage et intérêt sur la survie
http://www.sudoc.fr/233311564
Introduction : Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’incidence du cancer avec l’âge accroit la fréquence de prise en charge des tumeurs des voies aéro-digestives supérieures (VADS) chez la personne âgée. A défaut de correspondre à des standards de traitement suggérés par les essais clinique, elle impose une prise en charge dans sa globalité L’objectif est d’évaluer au terme d’une étude de survie les facteurs prédictifs de décès ainsi que la pertinence du score G8 dans l’adaptation de prise en charge des patients âgés atteints de cancer des VADS. Matériel et Méthodes : Les nouveaux cas diagnostiqués de cancer des VADS après 70 ans ont été inclus dans une étude rétrospective de janvier 2006 à janvier 2017. L’ensemble des données cliniques, les comorbidités, l’IMC, la perte de poids, le score OMS, le score G8 modifié, le score de Charlson, les modalités thérapeutiques, la récidive, la mortalité, ont été recensés afin d’établir une étude de survie. Les variables prédictives de décès étaient traitées selon l’analyse multivariée du modèle de Cox et permettait la comparaison des taux de survie par l’estimateur de Kaplan-Meier. Résultats : 172 patients atteints d’un premier cancer des VADS après 70 ans ont été inclus dans l’étude. Les localisations du primitif tumoral étaient le larynx dans 37.7 %, l’oropharynx dans 24,4%, l’hypopharynx dans 20,3% et la cavité orale dans 11,6% des cas. 75% des patients présentaient une tumeur des VADS à un stade avancé. La médiane de survie globale (SG) est de 28 mois tous stades et toutes localisations confondues. Les différentes variables statistiquement associées à la survenue de décès étaient : la proposition de soins de support, l’appartenance au groupe G6 vulnérable, l’âge, le statut OMS, le stade tumoral. La médiane de SG du groupe G6 10 et G6 10 étaient respectivement de 49 mois et 16 mois. La différence de survie globale entre les deux groupes était significative (p 0.0003). Conclusion : Face à l’hétérogénéité du vieillissement une adaptation prise en charge doit être réalisée. Elle consiste en une procédure préalable de sélection rationnelle par l’échelle de vulnérabilité G8 afin de détecter les patients fragiles dont la survie serait limitée soit par la présence de comorbidités soit par la toxicité des thérapeutiques anti-cancéreuse.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Orl
Échelles
survie
oncologie médicale
sujet âgé
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
PERSONNE AGEE
échelle
poids et mesures
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-SUPERVISEE
Les infections urinaires chez le sujet âgé
https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/6713-2/
Un groupe de travail régional (URPS médecins libéraux, URPS biologistes, CPias NA, FFAMCO, ARS NA) a élaboré de nouveaux supports d’aide à la prise en charge des infections urinaires (IU) chez la personne âgée. Un document de synthèse est accompagné de trois fiches pratiques portant sur le diagnostic, la réalisation des examens para-cliniques et le traitement des IU. Ces supports ont été adressés aux Directeurs et médecins coordonnateurs des EHPAD de Nouvelle-Aquitaine.
2019
false
false
false
CPIAS - Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins de Nouvelle Aquitaine
France
infections urinaires
infections urinaires
anti-infectieux urinaires
signes et symptômes
bandelettes réactives
Examen des urines
antibactériens
résistance bactérienne aux médicaments
information scientifique et technique
infections urinaires
sujet âgé

---
N2-AUTOINDEXEE
Repérage de la fragilité du sujet âgé par le médecin généraliste en Loire-Atlantique
http://www.sudoc.fr/234061766
La fragilité est un facteur de risque d'évènements péjoratifs, mais elle est aussi un phénomène réversible et ce d'autant plus qu'elle est dépistée précocement. Le Gerontopole Frailty Screening Tool (GFST), validé par la Haute Autorité de Santé, est un instrument conçu pour le repérage des sujets fragiles âgés de 65 ans et plus, afin de permettre la mise en place d'un plan personnalisé de soins. L'objectif de cette étude était d'estimer la prévalence de la fragilité au sein de la population des patients de 75 ans et plus consultant leur médecin généraliste en Loire-Atlantique, à l'aide du GFST. Vingt-six médecins ont participé à cette étude permettant de réunir 191 questionnaires : 42% des patients interrogés ont été considérés comme fragiles par leur médecin. Le risque d'être fragile augmentait avec l'âge et était plus élevé chez les femmes. Le ralentissement de la vitesse de marche, les difficultés de déplacement et l'asthénie étaient associés deux à deux (p .001). Le ralentissement de la vitesse de marche, les difficultés de déplacement, l'asthénie, la plainte mnésique (p .001) et la perte de poids (p .05) étaient associés à la fragilité. La prévalence estimée dans notre étude était cohérente avec les données de la littérature. Afin de valider le GFST a posteriori, il conviendrait de réaliser une Evaluation Gériatrique Standardisée auprès des patients dépistés. Un test de régression logistique pourrait permettre de hiérarchiser les associations entre la fragilité d'une part et les différents composants du GFST d'autre part. L'intuition clinique des médecins généralistes de l'échantillon était concordante avec les résultats d'études précédentes : le ralentissement de la vitesse de marche suggèrerait la fragilité.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médecins
fragilité
Sujet âgé
médecins généralistes
âge
personne âgée fragile
médecine générale
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Outil de repérage des situations de maltraitance envers les personnes aînées
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002268/
Cet outil s’adresse à toute personne œuvrant auprès d’une personne aînée (intervenant, partenaire du milieu communautaire ou de l'habitation, bénévole, aide à domicile, policier, travailleur de milieu, etc.). Il vous permettra de mieux repérer des situations potentielles de maltraitance, de savoir quoi faire et comment agir avec une personne si vous êtes témoin d’une situation de maltraitance et de connaître les différentes ressources vers qui référer une personne en situation de maltraitance.
2019
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
Québec
information scientifique et technique
Maltraitance des personnes âgées

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGCS/SPA/DGS/EA4/2019/38 du 15 février 2019 relative à la prévention du risque de brûlure par eau chaude sanitaire et du risque de légionellose dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées ou pour personnes handicapées.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=44427
La présente note d’information a pour objet d’attirer l’attention des responsables d’établissements sur la gravité du risque de brûlure par l’eau chaude sanitaire (ECS) et d’appeler leur vigilance sur la nécessité de veiller à la maîtrise de la température de l’eau chaude sanitaire et à la sécurisation des points d’usage pour prévenir les cas de brûlure et de légionellose, ces deux risques devant être gérés concomitamment.
2019
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
texte juridique
établissements de santé
Eau
logement
Handicap
eau chaude
Eau
Brûlures
Brûlure
Acanthocytose
eau
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
Handicap
Handicap
PERSONNE AGEE
brûlure
Légionellose
Risque relatif
produits dangereux
personne âgée
brulure
Fracture intercondylienne de l'humérus
embolisation d'artère utérine
infection à legionella
légionellose
personnes handicapées
brûlures
sujet âgé
handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
risque
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N3-AUTOINDEXEE
Comparaison des personnes âgées et des adultes plus jeunes en réadaptation après un traumatisme craniocérébral : caractéristiques cliniques, fonctionnement psychologique, statut fonctionnel et fardeau des aidants
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/33853
L’objectif de cette étude est de comparer le fonctionnement des adultes âgés de moins de 65 ans et des adultes âgés de 65 ans et plus pendant un séjour en réadaptation à la suite d’un traumatisme craniocérébral (TCC) léger à sévère, ainsi que du fardeau perçu par leur principal aidant. Un échantillon de 546 adultes ayant subi un TCC a été séparé en deux groupes d’âge et a été évalué durant leur séjour en institut de réadaptation. Les différences entre les deux groupes ont été examinées pour des variables liés à l’accident, le fonctionnement prémorbide, le fonctionnement psychologique et cognitif, le statut fonctionnel ainsi que le niveau du fardeau perçu par le principal aidant. Ces variables ont été colligées à l’aide d’une grille d’évaluation développée à des fins cliniques, par les intervenants cliniques au dossier de l’usager. Les résultats démontrent des différences entre les groupes d’âge : les aînés présentaient des blessures et un mécanisme de blessure moins sévères, une durée de coma plus courte et moins de blessures orthopédiques comorbides. Néanmoins, la durée de séjour en réadaptation était similaire dans les deux groupes. Les aînés démontraient plus d’altérations cognitives et plus de difficultés fonctionnelles avec plusieurs activités de la vie quotidienne, incluant la préparation de repas simples, l’hygiène personnelle, la gestion des soins de santé et de la médication, la marche extérieure, l’entretien ménager hebdomadaire, faire des achats et utiliser les ressources de la communauté. Les symptômes de dépression et d’anxiété, et le niveau de fardeau rapporté par l’aidant étaient similaires dans les deux groupes. Ces résultats soulignent les besoins spécifiques des aînés après un séjour en réadaptation pour un TCC et permettent de mieux comprendre l’assistance humaine nécessaire pour supporter le retour à la vie en communauté et la participation optimale des aînés ayant subi un TCC.
2019
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
Aidants
personne âgée
Adulte
sujet âgé
traumatisme
Réadaptation
fonction psychologique
Psychologie
Jeune adulte
Assistance
traumatisme craniocerebral
adulte
réadaptation fonctionnelle
Traumatisme
enfants majeurs
sujet âgé de 80 ans ou plus
Psychologie
Adulte
blessure
traumatismes cranioencéphaliques
PERSONNE AGEE
aidants
jeune adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
psychologie

---
N1-SUPERVISEE
Concertation Grand âge et autonomie
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000302-concertation-grand-age-et-autonomie
https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-officielles/rapports/personnes-agees/article/rapport-de-la-concertation-grand-age-et-autonomie
La survenue d’événements indésirables (incidents et accidents) liés au retraitement des dispositifs médicaux (RDM) représente une préoccupation pour les services de soins de santé. Par définition, un incident est une dérogation du dispositif médical à une norme reconnue en matière de RDM sans toutefois qu’il n’ait été utilisé chez un usager. Un accident représente toute utilisation auprès d’un usager d’un dispositif médical qui ne respecte pas une norme reconnue en matière de RDM, une telle utilisation pouvant entraîner une conséquence sur l’état de santé de cet usager (INSPQ, 2014).
2019
false
true
false
false
La Documentation Française
France
Vieillissement population
besoins et demandes de services de santé
gériatrie
services de santé pour personnes âgées
Maltraitance des personnes âgées
aidants
isolement social
services de soins à domicile
espérance de vie
aide sociale aux personnes âgées
centres pour personnes âgées
Maisons de retraite médicalisées
établissements de soins de long séjour
établissements d'aide à la vie autonome
résidences pour personnes âgées
rapport
sujet âgé
vie autonome
autonomie personnelle

---
N1-SUPERVISEE
L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie
https://sfgg.org/media/2019/03/2019_44_43-47-2.pdf
L’équipe mobile de gériatrie de l’hôpital de Saint-Brieuc expérimente la place d’une infirmière de pratique avancée dans son dispositif. Cette fonction nouvelle apporte une modification des pratiques et des collaborations positives au bénéfice des sujets âgés.
2019
false
true
false
false
SFGG - Société Française de Gériatrie et Gérontologie
France
Unité mobile gérontologique
sujet âgé
article de périodique
Gériatrie
infirmières praticiennes
Gériatrie
équipe infirmiers
unités sanitaires mobiles
Gériatrie
pratique infirmière avancée
soins infirmiers en gériatrie

---
N1-SUPERVISEE
Polypharmacie chez les patients âgés
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2019.10047/
Les patients âgés représentent aujourd’hui une grande partie de la patientèle de nos cabinets, ce qui modifie ainsi l’éventail des maladies traitées et les besoins en matière de soins: la majorité de ces patients souffrent de maladies multiples et complexes (multimorbidité). Le traitement conforme aux recommandations de ces maladies concomitantes conduit inévitablement à un grand nombre de médicaments pour chaque patient, et donc aussi à des problèmes.
https://doi.org/10.4414/phc-f.2019.10047
2019
false
true
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
revue de la littérature
bilan comparatif des médicaments
Déprescriptions
diabète
hypertension artérielle
Liste de médicaments potentiellement inappropriés
article de périodique
sujet âgé
polypharmacie

---
N3-AUTOINDEXEE
Fardeau de comorbidité et adaptation de traitement oncologique chez le sujet âgé
http://www.sudoc.fr/233944621
Introduction : Les cancers sont fréquents chez les sujets âgés. Alors que l'on tend à montrer que les sujets âgés peuvent tolérer des traitements oncologiques invasifs, beaucoup d'entre eux ne bénéficient pas d'un tel traitement. Les spécificités des sujets âgés sont évaluées lors de l'EOG. Notre objectif est de rechercher si le cumul de comorbidités est associé à l'émission d'une réserve gériatrique chez les sujets âgés en cancérologie. Matériel et méthode : Etude rétrospective multicentrique de patients de 75 ans et plus ayant eu un diagnostic de cancer digestif, gynécologique, du sein ou de la prostate et bénéficié d'une EOG en 2016 dans la région des Pays de la Loire. Résultats : 188 patients ont été inclus. Une réserve gériatrique était émise dans 29 cas (15,4%). En analyse multivariée un score MMS 24 était associé à l'émission d'une réserve gériatrique (odds ratio 5,101 IC 95% [1,30-20,01] p 0,019), l'indice de Charlson n'était pas associé à l'émission d'une réserve (odds ratio 1,084 IC 95% [0,71-1,66] p 0,711). Conclusion : L'EOG a un impact sur la prise en charge des sujets âgés atteints de cancer. Nous avons montré que la mise en évidence d'une fragilité cognitive entraine l'émission de réserve gériatrique. Notre étude a manqué de puissance pour mettre en évidence une association entre le fardeau de comorbidités et l'émission d'une réserve gériatrique.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Sujet âgé
Oncologie
Polypathologie
Réadaptation
Adaptation
sujet âgé de 80 ans ou plus
Oncologues
comorbidité
adaptation
âge
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Soins palliatifs en Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées dépendantes: état des lieux de l'activité de l'hôpital à domicile « Nantes et région »
http://www.sudoc.fr/235045020
Objectif : dresser un état des lieux de l'activité de soins palliatifs réalisée par l'HAD « Nantes et région » dans les EHPAD avant et après le plan national 2015-2108 pour le développement des soins palliatifs. Matériels et Méthodes : il s'agit d'une étude rétrospective menée du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2017 à partir de l'analyse des données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI-HAD). Résultats : l'activité en soins palliatifs de l'HAD « Nantes et région » a augmenté entre 2013-2014 et 2016-2017 dans les EHPAD de 52 % (en séjours). Entre 2013-2014 et 2016-2017, l'âge moyen des patients, le taux de maladies neurodégénératives et de prises en charge antalgiques associées ont augmenté. En revanche il n'y avait pas d'évolution significative entre les deux groupes pour les diagnostics principaux, les trajectoires de soins et les données administratives. Le cancer restait le diagnostic majoritaire. Les patients rentraient en HAD principalement sur prescription de leur médecin traitant et la majorité des séjours se terminait par un décès. La durée moyenne de séjour restait courte. La présence de directives anticipées et de personne de confiance désignée était faible. Les EHPAD étudiés étaient majoritairement privés non lucratif, de moyenne capacité et sans présence d'IDE la nuit. Il n'y avait pas de disparité majeure entre les antennes. Conclusion : depuis 2015, l'HAD « Nantes et région » a augmenté son activité en soins palliatifs en EHPAD mais les efforts doivent être poursuivis pour répondre aux objectifs du plan national 2015-2018.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hospitalisation à domicile
PERSONNE AGEE
soins palliatifs
Domicile
établissements de soins de long séjour
hôpital
Soins palliatifs
régional
établissement de soins
personne âgée
établissements de soins palliatifs
sujet âgé de 80 ans ou plus
Régions
hôpitaux d'État
sujet âgé
caractéristiques de l'habitat
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme d'interventions infirmières pour la transition et le suivi post-hospitalisation des personnes âgées insuffisantes cardiaques
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/34014
Chez les personnes de 65 ans et plus, l’insuffisance cardiaque est l’une des premières causes d’hospitalisation. Les coûts reliés aux soins de l’insuffisance cardiaque sont exorbitants. Les symptômes de l’insuffisance cardiaque et les fréquentes hospitalisations compromettent grandement la transition suite à ces hospitalisations ainsi que la qualité de vie de ces personnes. Plusieurs études montrent que des programmes de soins de transition sont efficaces. Il demeure toutefois difficile de décrire les interventions spécifiques des infirmières pour arriver à ces résultats. Dans un contexte où les ressources sont limitées, documenter ces interventions s’avère nécessaire et prioritaire pour assurer leur application dans les milieux cliniques. Des interventions infirmières efficaces et appropriées favorisent une meilleure adaptation, diminuent les complications au cours de la transition et évitent des hospitalisations à répétition. Elles contribuent ainsi à diminuer l’utilisation des services et améliorer la qualité de vie de ces personnes. La présente étude s’inspire du modèle d’adaptation de Roy (2009) et des grandes fonctions infirmières de Dallaire et Dallaire (2008). Elle visait à développer, mettre à l’essai et évaluer un programme d’interventions infirmières, pour soutenir le processus d’adaptation des personnes âgées hospitalisées suite à une décompensation de leur insuffisance cardiaque, lors de la transition de l’hôpital vers le domicile. Une méthode mixte a été privilégiée. L’utilisation du processus d’élaboration et d’évaluation des interventions de Sidani et Braden (2011) a permis d’élaborer un programme d’interventions après avoir développé une compréhension approfondie des besoins des personnes âgées et clarifié les composantes des interventions infirmières. Pour ce faire, en plus d’une revue des théories explicatives et de la littérature empirique, des entrevues individuelles semi-dirigées des personnes âgées et leurs proches, des infirmières et d’autres professionnels expérimentés ont été réalisées. [...] En conclusion, cette étude montre que des interventions infirmières spécifiques, qui favorisent l’adaptation globale des personnes âgées insuffisantes cardiaques en transition de l’hôpital vers le domicile, sont efficaces. Un programme d’interventions infirmières qui répond directement aux besoins et aux difficultés de cette clientèle contribue à une meilleure gestion de la maladie chronique et à une meilleure qualité de vie.
2019
Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
programmes
PERSONNE AGEE
soins infirmiers
personne âgée
sujet âgé
hospitalisation
sujet âgé de 80 ans ou plus
coeur
coeur, sai
hospitalisation
insuffisance
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-SUPERVISEE
Accidents du travail et de trajet des salariés seniors en France, années 2011 et 2012
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/13/2019_13_3.html
Introduction – L’objectif de l’étude était de comparer des indicateurs nationaux descriptifs des accidents du travail et de trajet chez les salariés seniors (50 ans et plus) et les salariés plus jeunes (moins de 50 ans). Méthodes – Les données de réparation des accidents du travail des régimes général et agricole de sécurité sociale de 2011 et 2012 ont été utilisées. La comparaison a porté sur la fréquence des accidents, les circonstances de survenue de l’accident et le secteur d’activité de la victime. Résultats – Les accidents du travail étaient moins fréquents chez les seniors que chez les salariés plus jeunes (31 versus 44 accidents pour 1 000 salariés en équivalent temps plein). Cette fréquence moindre chez les seniors était observée pour toutes les circonstances d’accidents du travail et de trajet, sauf pour les femmes où les accidents de plain-pied et les chutes de hauteur étaient plus fréquents chez les seniors. Une fréquence d’accidents du travail plus élevée chez les seniors que chez les salariés plus jeunes était observée dans seulement trois secteurs d’activité chez les hommes contre 11 secteurs chez les femmes.
2019
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
Salarié
article de périodique
France
sujet âgé
Accidents de la route
accidents du travail
accident lié à l'emploi

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude des pratiques de prescription des antalgiques de paliers 3, par les médecins généralistes en ambulatoire, chez les sujets âgés de plus de 65 ans dans les douleurs chroniques non cancéreuses
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02117575
Introduction : la prévalence de la douleur chronique varie entre 25 et 50 % pour les sujets âgés. L’indication des antalgiques de palier 3 a été élargie aux douleurs chroniques non cancéreuses (DCNC), et leur prescription a nettement augmenté. Pourtant, la DCNC reste sous traitée. L’objectif principal de cette étude est de décrire les attitudes et pratiques des médecins généralistes concernant la prescription des paliers 3 chez le sujet âgé dans les DCNC et de mettre en évidence les facteurs associés à ces pratiques. Méthode : étude observationnelle transversale auprès des médecins généralistes (MG) de la région Provence Alpes Côte d’Azur, menée entre mars et octobre 2018. Les données ont été recueillies grâce à un questionnaire incluant des vignettes cliniques, explorant les modalités de prescription des antalgiques de palier 3 par les MG. Résultats : 103 réponses ont été obtenues. Les antalgiques de palier 3 étaient utilisés occasionnellement par 85,4 % des médecins interrogés. Les effets indésirables et interactions médicamenteuses étaient les freins les plus fréquemment évoqués. Les difficultés rencontrées lors de la prescription étaient la gestion des effets indésirables (81,5 %) et le soulagement total de la douleur (59,2 %). Dans les vignettes cliniques, 52,4 % des médecins prescrivaient un antalgique de palier 3 à un sujet âgé souffrant de douleurs ostéo-articulaires. Il y avait statistiquement une plus grande proportion de médecins avec une formation dans ce groupe. Pour un patient grabataire non communiquant souffrant d’une escarre sacrée, les médecins privilégiaient la voie transdermique. Conclusion : malgré une augmentation des prescriptions d’antalgiques de palier 3 par les médecins généralistes pour les DCNC, des freins persistent. Les réticences sont surtout inhérentes au traitement lui-même (effets indésirables, soulagement de la douleur ou interactions médicamenteuses.). Les spécificités de la prise en charge du sujet âgé semblent poser des difficultés et des améliorations sont à apporter pour aider les MG dans ces prescriptions.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prescription
Pratique
douleur chronique
Acrogéria
sujet âgé de 80 ans ou plus
médecins généralistes
Sujet âgé
douleur chronique
Médecins
analgésiques
âgé de plus de 65 ans
douleur cancéreuse
collecte de données
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections urinaires chez le sujet âgé – Diagnostic
https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2019/06/urps-plaquette-diagnostic-vdef-mai-2019-1.pdf
2019
CPIAS - Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins de Nouvelle Aquitaine
France
information scientifique et technique
infections urinaires
aucun diagnostic
âge
Sujet âgé
infections urinaires
diagnostic
maladie infectieuse des voies urinaires
Infection urinaire
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections urinaires chez le sujet âgé – Réalisation des examens para-cliniques
https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2019/06/urps-plaquette-realisation-vdef-mai-2019-1.pdf
2019
CPIAS - Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins de Nouvelle Aquitaine
France
information scientifique et technique
infections urinaires
infections urinaires
maladie infectieuse des voies urinaires
examen physique
examen physique
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Infection urinaire
âge
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections urinaires chez le sujet âgé – Traitement
https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2019/06/urps-plaquette-traitement-vdef-mai-2019-1.pdf
2019
CPIAS - Centre d’appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins de Nouvelle Aquitaine
France
information scientifique et technique
Infection urinaire
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
âge
maladie infectieuse des voies urinaires
infections urinaires
infections urinaires
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
AVIS de l'Anses relatif à l'actualisation des repères alimentaires du PNNS - pour les femmes dès la ménopause et les hommes de plus de 65 ans
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2017SA0143.pdf
Les bases scientifiques nécessaires à l’établissement des repères du Programme National Nutrition Santé (PNNS) ont été actualisées par l’Anses en 2016 pour la population générale adulte sur la base des nouvelles références nutritionnelles et des données récentes de consommation et de composition des aliments (Anses 2016b). Par ailleurs, l’activité physique a été traitée dans le rapport « Actualisation des repères du PNNS - Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité », saisine n 2012-SA-0155, publié en 2016 (Anses 2016c).
2019
false
false
false
ANSES
France
sujet âgé
post-ménopause
régime alimentaire
recommandations comme sujet
France
recommandation nutritionnelle
exercice physique
vieillissement
sarcopénie
ostéoporose
maladie d'Alzheimer
dégénérescence maculaire
besoins nutritifs
information scientifique et technique
politique nutritionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation du risque de chute chez la personne âgée en cabinet de médecine générale
http://www.sudoc.fr/233468285
Le dépistage des personnes à risque de chute est un enjeu de santé publique majeur en France. Il n'existe pas de données permettant de recommander un test ou score en particulier pour ce dépistage. Évaluer la relation entre l'altération du score mixte FAP*GVIr et le score élaboré par le CETAF. Évaluer la relation entre l'altération du score mixte FAP*GVIr et les tests TUG, appui monopodal, poussée sternale, walking and talking, SPPB et phénotype de Fried. Étude prospective, monocentrique réalisée en aveugle. Population recrutée à l'hôpital de jour des Charpennes entre mai 2016 et avril 2017. Le critère d'estimation de la chute est le score mixte FAP*GVIr. Les tests et scores évalués sont le TUG, l' appui monopodal, la poussée sternale, le walking and talking, le SPPB et le phénotype de Fried. 60 patients ont été inclus dans l'étude. La sensibilité et spécificité du CETAF sont respectivement 0.26 et 0.95, du TUG 0.46 et 0.95, de l'appui monopodal 0.79 et 0.52, de la poussée sternale 0.28 et 1, du SPPB 0.56 et 0.90, du phénotype de Fried 0.74 et 0.57. Notre étude retrouve les mêmes valeurs de sensibilité et de spécificité du score CETAF que celles de l'étude PCPA qui a servi à sa construction. Il s'agit de la première étude évaluant ce score dans la littérature. Nous proposons l'association de l'appui unipodal et du SPPB comme test clinique de dépistage du risque de chute chez la personne âgée.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Appréciation des risques
sujet âgé
médecine générale
PERSONNE AGEE
chutes accidentelles
personne âgée
chute
sujet âgé de 80 ans ou plus
Médecins
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Prescription des anticoagulants oraux directs chez la personne âgée de plus de 75 ans: étude observationnelle descriptive portant sur 19 798 patients du registre de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Bourgogne
http://www.sudoc.fr/230972152
Introduction : Les prescriptions d’anticoagulants oraux directs (AOD) chez les personnes âgées (PA) sont croissantes, mais les données épidémiologiques concernant cette population font défaut. Le but de cette étude était de comparer les caractéristiques d’un groupe de PA sous AOD (GAOD) à un autre sans AOD (GSAOD), puis d’analyser les caractéristiques du GAOD. Méthode : Nous avons mené une étude descriptive observationnelle rétrospective à partir du registre bourguignon de la Mutualité Sociale Agricole. Etaient incluses, les PA d’âge 75 ans ayant eu une ordonnance remboursée entre le 1er et le 30/9/2017. Les 2 groupes étaient comparés pour l’âge, le genre, la déclaration d’une affection de longue durée (ALD), le nombre de molécules par ordonnance, les coprescriptions, les consultations spécialisées. Les sous-groupes d’AOD ont aussi été comparés. Résultats : Au total 19798 PA ont été incluses, 1518 (7.7%) dans le GAOD et 18280 dans le GSAOD. Il y avait plus d’hommes (50% vs 40.2%, p 0.01), de PA ayant une ALD (88.9% vs 68.7%, p 0.01) et de molécules prescrites par PA (6 2.8 vs 5 2.9, p 0.01) dans le GAOD que dans le GSAOD. L’AOD le plus prescrit était l’apixaban suivi du rivaroxaban et du dabigatran (42.9% ; 38.4% ; 18.6%). Les PA sous apixaban recevaient plus de diurétiques. Dans le GAOD, une numération formule sanguine, créatininémie et coagulation étaient initialement prescrites respectivement dans 69.4%, 75% et 22.2% des cas. Conclusion : Les PA du GAOD étaient plus polypathologiques et polymédiquées que celles du GSAOD. La surveillance biologique était inadéquate au regard des recommandations.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
Carcinome de la tête et du cou
patients
socialisme
maladie de Still débutant à l'âge adulte
anemie ferriprive - carence en fer
Acanthome épidermolytique isolé
anticoagulant
anticoagulants oraux
Mutualité
enregistrements
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
prescription
Acrosyndrome
anticoagulants
collecte de données
registres
convulsion febrile
sujet âgé
Bourgogne
Directives
PERSONNE AGEE
enregistrements
sujet âgé de 80 ans ou plus
répertoire
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
La RCP d’onco-gériatrie modifie-t-elle le plan de traitement oncologique initialement prévu par le cancérologue référent ?
http://www.sudoc.fr/231022204
Introduction : Le cancer de la personne âgée est un problème de santé publique grandissant. Il existe peu d’études s’intéressant à l’impact de l’évaluation onco-gériatrique sur la décision thérapeutique oncologique. Objectif : L’objectif principal de ce travail est de décrire les modifications de plan de traitement oncologique des patients dans les suites de la RCP d’onco-gériatrie et de détailler les facteurs prédictifs des modifications de plan de traitement proposés. Matériels et méthodes : La population cible de ce travail est composée de tous les patients âgés de 75 ans ou 70 ans et fragiles, présentés à la RCP d’Onco-gériatrie de l’ICM Val D’Aurelle entre janvier 2016 et janvier 2018. Résultats : 377 patients ont été inclus, d’âge médian 81 ans. La grande majorité des patients présentait au moins un syndrome gériatrique (dépendance, dénutrition, troubles cognitifs, risque de chutes, dépression, trouble sensoriel). Sur les 377 patients, il a été proposé une modification du plan de traitement chez 85 d’entre eux, soit 22.5 % des patients. En analyse univariée, les facteurs prédictifs d’une proposition de modification du plan de traitement étaient le nombre de comorbidités (OR 1.14), le nombre de médicaments (OR 1.08), un score IADL 7/8 (OR 1.68), un score de Lee 14 (OR 3.02), un appui monopodal altéré (OR 2.11) et un OMS 3-4 (OR 2.44). En analyse multivariée, le score de Lee 14 était associé à une plus grande probabilité de proposition de modification de plan de traitement (OR 2.79). Conclusion : L’évaluation onco-gériatrique permet une modification du plan de traitement oncologique chez 22.5 % des patients. Le nombre de comorbidités, le score IADL, le score de Lee, l’appui monopodal et le statut OMS sont des facteurs prédictifs d’une proposition de modification thérapeutique oncologique
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Gériatrie
réanimation cardiopulmonaire
Oncologues
Gériatrie
signe de babinski
gériatrie
Oncologie
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
plat

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination antigrippale des soignants : bénéfices incertains pour les personnes âgées
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (421) : 847-849
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55506/0/NewsDetails.aspx
Pour protéger les personnes âgées vivant en institution, la vaccination antigrippale des soignants est d'efficacité incertaine et expose à peu de risques...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
vaccination
enuresie
Fracture induite
Cardiomyopathie hypertrophique adiastolique
aidants
personne âgée
Artériosclérose de greffe
Vaccine
vaccination
vaccin contre le virus de l'influenza
a comme soignant
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Acidémie
Vaccins
vaccination; médication préventive
PERSONNE AGEE
Cardiomyopathie dilatée
vaccins antigrippaux
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage de troubles cognitifs des personnes âgées (Six Item Screener)
http://www.sfmu.org/fr/vie-professionnelle/outils-professionnels/calculateurs/depistage-de-troubles-cognitifs-des-personnes-agees-six-item-screener-/cal_id/28
Le Six Item Screener est un score d’évaluation des capacités cognitives de l’adulte qui permet de dépister et estimer la probabilité de troubles cognitifs de l’adulte, en particulier chez les personnes âgées. Dérivé du Mini Mental State Examination et du Quick Confusion Scale...
2018
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
outil clinique
personne âgée
trouble de la cognition
sujet âgé
Trouble cognitif
Troubles de la cognition
Dysfonctionnement cognitif
Dépistage
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
Troubles de la cognition
Dépistage de masse
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-VALIDE
Risques liés à l’utilisation des préparations coliques - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Risques-lies-a-l-utilisation-des-preparations-coliques-Point-d-information
A la suite des résultats d’une enquête française de pharmacovigilance sur les préparations coliques, l’ANSM souhaite rappeler les risques liés à leur utilisation. Des troubles hydro-électrolytiques survenant parfois dans un contexte de mésusage peuvent être à l’origine de décompensation cardiaque, de troubles du rythme ou de troubles neurologiques. Des manifestations allergiques ont également été mises en évidence, ainsi qu’un risque d’atteinte rénale, notamment avec les laxatifs phosphatés et sulfatés. Compte tenu de leur indication thérapeutique, de leur profil de risque ainsi que du risque de mésusage de ces médicaments, les préparations coliques administrées par voie orale sont désormais toutes soumises à prescription médicale (liste 1)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
laxatifs
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique
A06AD - laxatifs osmotiques
A06AB - laxatifs stimulants
pharmacovigilance
hypersensibilité médicamenteuse
risque
facteurs de risque
insuffisance rénale
Contre-indications aux médicaments
COLOPEG
FORTRANS
KLEAN PREP
MOVIPREP
XIMEPEG
COLOKIT
RECHOLAN
NORMACOL LAVEMENT adulte
NORMACOL LAVEMENT enfant
PREPACOL
IZINOVA
CITRAFLEET
PICOPREP
X-PREP
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Facteurs associés à la durée du sommeil à différentes étapes de la vie : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-11-2018/facteurs-duree-sommeil-differentes-etapes-vie-canadienne-mesures-sante.html
Introduction. Le sommeil est essentiel à la fois au bien‑être physique et au bien‑être mental. Cette étude a examiné les facteurs sociodémographiques, comportementaux, environnementaux, psychosociaux et les facteurs de santé associés à la durée du sommeil chez les Canadiens à différentes étapes de la vie. Méthodologie. Nous avons analysé des données de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (2009-2013), représentatives à l’échelle nationale et portant sur 12 174 Canadiens de 3 à 79 ans. En fonction de leur âge, les répondants ont été distribués en cinq groupes correspondant à cinq étapes de vie : les enfants préscolaires (3 et 4 ans), les enfants (5 à 13 ans), les adolescents (14 à 17 ans), les adultes (18 à 64 ans) et les aînés (65 à 79 ans). La durée du sommeil a été classée en trois catégories (recommandée, courte et longue) suivant les directives établies. Des modèles de régression logistique ont été utilisés pour dégager des corrélats d’une durée de sommeil courte ou longue propres à chaque étape de vie. Résultats. La proportion de Canadiens jouissant de la quantité recommandée de sommeil diminue avec l’âge, de 81 % chez les enfants préscolaires à 53 % chez les aînés. Les facteurs statistiquement significatifs associés à un sommeil court sont une ethnicité non blanche et un revenu familial faible chez les enfants préscolaires, une ethnicité non blanche et la résidence avec un seul parent chez les enfants et l’exposition à la fumée secondaire chez les adolescents. Les garçons ayant un trouble d’apprentissage ou un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité et les garçons adolescents sédentaires avaient des chances significativement plus élevées de connaître un sommeil court. Chez les adultes et les aînés, le stress chronique et l’arthrite ont été associés tous deux à un sommeil court. Le sommeil long a été quant à lui associé à un trouble de l’humeur et une autoperception d'une mauvaise santé générale ou passable chez les adultes et à un faible sens d’appartenance communautaire chez les adultes ainsi que chez les aînés de sexe masculin. Conclusion. Notre étude de population a dégagé une grande variété de facteurs associés à un sommeil court ou long à différentes étapes de la vie, ce qui pourrait jouer un rôle dans l'élaboration des interventions visant à promouvoir une durée de sommeil saine.
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
facteur
ayant comme résultat
Vie
sommeil
longévité
Mesures
enquêteur
enquêtes de santé
durée
sommeil
vie
poids et mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Fragilité de la personne âgée et médecine générale : le rôle de l’activité physique et sportive
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01900800/document
La fragilité est un enjeu majeur de santé publique et de la prévention de la dépendance. Notre objectif est d’analyser la relation entre activité physique et fragilité chez la personne âgée. br Méthodes : br Étude observationnelle transversale réalisée dans trois cabinets de médecine générale situés dans l’Eure, pendant trois mois. Les patients âgés d’au moins 65 ans et autonomes (ADL 4) ont été inclus après une consultation avec leur médecin généraliste. Le niveau d’activité physique a été apprécié par le questionnaire de Ricci et Gagnon. La fragilité a été recherchée par l’échelle de Fried et la grille SEGA A. Les moyennes de chaque test ont été comparées en analyses bivariées entre les patients « actifs » et « inactifs ». br Résultats : br Parmi les 70 patients inclus, 36 sont actifs (51%) et 34 inactifs (49 %). La prédominance est féminine avec 47 femmes (67%). L’âge moyen est de 75,3 ans. 12 patients sont fragiles (17%) avec l’échelle de Fried et 24 (34%) avec la grille SEGA A. En analyse bivariée, les patients inactifs sont plus fragiles (Fried moyen des patients actifs 0,56 IC95 [0,31 ; 0,80], contre 1,76 IC95 [1,21 ; 2,32] chez les inactifs, p 0,0001). La différence de moyenne est aussi significative avec le score de SEGA A (6,42 IC95 [5,34 ; 7,49] chez les actifs, contre 8,65 IC95 [7,15 ;10,15] chez les inactifs, p 0,017). Nous constatons la même tendance pour l’ADL, l’IADL, le MMSE, le MNA et la dimension « santé perçue » du SF-36. En analyse multivariée, l’échelle de Fried est essentiellement influencée par l’âge et l’ADL, tandis que le score de SEGA est impacté par le sexe féminin et le niveau d’activité physique. br Conclusion : br Nos résultats suggèrent que l’activité physique pourrait avoir une action positive sur la fragilité et ses multiples dimensions. Une étude avec un plus haut niveau de preuve permettrait de préciser ces interactions.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
sports
rôle médical
fragilité
personne âgée
activité motrice
Sujet âgé
personne âgée fragile
Médecins
Physique
PERSONNE AGEE
médecine générale
sujet âgé de 80 ans ou plus
Rôle
activité sportive
Physique

---
N2-AUTOINDEXEE
Les apports vitamino-calciques chez les personnes âgées. Audit pharmaco-clinique en gériatrie aiguë en interaction avec les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01914139/document
La vitamine D est une hormone nécessaire à l’homéostasie calcique de notre corps. Il est recommandé de supplémenter toute personne de plus de 65 ans en France, quel que soit son statut vitaminique. Notre objectif était de déterminer le taux de prescription de vitamine D par les médecins généralistes ainsi que les différents facteurs influençant cette prescription. br Patients et méthodes : br Étude prospective menée de juillet 2016 à octobre 2016 dans le service de gériatrie et de médecine interne de l’hôpital Saint julien, à PETIT QUEVILLY. Tous les patients de 65 ans et plus étaient inclus, seuls les patients en soins palliatifs ont été exclus. Les prescriptions de vitamine D ont été recherchées dans les ordonnances d’entrées ainsi qu’auprès du patient et de son médecin généraliste. Les facteurs recherchés pouvant modifier la prescription étaient un antécédent de fracture ostéoporotique, une ostéoporose avérée, des chutes à répétition, une insuffisance rénale chronique sévère et un traitement corticoïde au long cours. Les valeurs sériques de vitamine D et d’albumine ont été recueillies pour tous les patients. Une analyse statistique par les tests du Khi2, Fischer et Student a été faite pour chaque facteur. Le seuil retenu de vitamine D normal est 75nmol/l. br Résultats : br 102 patients ont été sélectionnés et 90 ont été inclus. La moyenne d’âge de la population est de 87.44 ans avec 61% de femmes. Le taux de prescriptions de vitamine D est de 22.22% dans la population générale. Les fractures ostéoporotiques, l’ostéoporose, les chutes à répétition, l’insuffisance rénale chronique et la corticothérapie au long cours n’ont pas permis de retrouver significativement un taux plus important de prescription de vitamine D. 71.11% de la population générale présente un déficit en vitamine D, seulement 11.11% des patients ont un taux de vitamine D normal. Les patients ayant une ostéoporose et un antécédent de fracture ostéoporotique ont une moyenne de vitamine D significativement différente : 60.40nmol/l vs 37.17nmol/l, p 0.001 pour l’ostéoporose et 56.52nmol/l vs 37.78nmol/l, p 0.003 pour un antécédent de fracture ostéoporotique. Ces patients sont probablement plus supplémentés quoiqu’on ne retrouve pas de différence significative dans leur taux de prescriptions. br Conclusion : br Notre étude montre un défaut de prescription des apports vitamino-calciques, notamment chez des sujets à risque et aucun facteur d’augmentation de supplémentation n’a été retrouvé quoique l’ostéoporose et les antécédents de fractures ostéoporotiques aient une vitamine D sérique augmentée. Un travail de grande ampleur dans la région Rouennaise devrait être effectué auprès des médecins généralistes afin de pouvoir dépister les sujets à risque ainsi que les leviers d'amélioration des prescriptions vitamino-calciques chez ces sujets.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Audition
Gériatrie
Audition
Médecins
oreille, sai
médecine clinique
gériatrie
personne âgée
Gériatrie
audit clinique
sujet âgé de 80 ans ou plus
audition
PERSONNE AGEE
médecins généralistes
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à la prise en compte des situations de perte d’autonomie dues à l’âge et aux handicaps physiques dans les établissements pénitentiaires
http://www.cglpl.fr/2018/avis-relatif-a-la-prise-en-compte-des-situations-de-perte-dautonomie-dues-a-lage-et-aux-handicaps-physiques-dans-les-etablissements-penitentiaires/
Au Journal officiel du 22 novembre 2018, le Contrôleur général a publié un avis relatif à la prise en compte des situations de perte d’autonomie dues à l’âge et aux handicaps physiques dans les établissements pénitentiaires. Cet avis a été transmis à la ministre de la justice ainsi qu’à la ministre des solidarités et de la santé pour qu’elles puissent formuler des observations. Au jour de la publication de cet avis, aucune réponse n’était parvenue au CGLPL.
2018
false
false
false
CGLPL - Contrôleur général des lieux de privation de liberté
France
sujet âgé
information scientifique et technique
prisons
personnes handicapées

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels sont les bénéfices de l'utilisation des jardins thérapeutiques en milieu psychogériatrique pour les résidents atteints de démence et leur entourage ? une revue de littérature
http://doc.rero.ch/record/323429?ln=fr
Le vieillissement de la population est un phénomène croissant, cela engendre l'apparition de polypathologies incluant les démences. Ce type de maladie entraîne des comportements inappropriés voir agressifs créant la nécessité de contenir physiquement et/ou chimiquement les ainés. Tous ces paramètres entravent une certaine qualité de vie pour les personnes âgées démentes et leur entourage et génèrent des coûts non négligeables pour la santé
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Jardins
démence
démence
démence
gérontopsychiatrie
littérature de revue comme sujet
demence
utilisations thérapeutiques
Thérapeutiques
Démence
Littérature
Thérapeutiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle de l'orthophoniste dans la sensibilisation des soignants à l'alimentation-plaisir du sujet âgé presbyphagique en institution
http://www.sudoc.fr/231693508
Objectif : L'objectif de cette étude est d'insuffler une réflexion sur le fonctionnement institutionnel concernant la pratique des soignants de l'alimentation-plaisir du patient presbyphagique grâce des moyens favorisant l'amélioration la qualité de vie. Méthodologie : Un questionnaire à destination des soignants permet de prendre en compte les connaissances et les pratiques afin de mesurer la nécessité de les sensibiliser à l'alimentation-plaisir des patients presbyphagiques. Une box ainsi qu'un poster sont confectionnés pour enrichir leur pratique auprès de ces patients afin de susciter le plaisir par la voie alimentaire. Résultats : Les soignants montrent des connaissances partielles concernant les spécificités de la prise en charge des patients presbyphagiques. Conclusion : La pratique des soignants en institution concernant l'alimentation-plaisir à destination des patients presbyphagiques est limitée par des connaissances sporadiques ainsi que des moyens cantonnés aux exigences nutritionnelles. La box à alimentation-plaisir ainsi que le poster permettraient de pallier ces freins. Objective : This study aims to sett of a reflection on the institutional functioning, concerning nursing-assistant's practice of the food-pleasure on presbyphagic patient, thanks to means which improve their quality of life. Methodology: A questionnaire has been send to nursing-assistants. It aimed at gathering some informations regarding their knowledge and practices, in order to measure the need of raising their awareness among the pleasurable diet of presbyphagic patients. A tool box and a poster have been built to enrich their practice with these patients and to know how to create pleasure through the nutrition. Results: Nursing-assistants have a partial knowledge of the specificities of presbyphagic patients management. Conclusion: The practice of institutional carers concerning pleasure nutrition for presbyphagic patients is limited by sporadic knowledge. Also, means are limited to nutritional requirements. The box feeding pleasure and the poster would overcome these brakes.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
âge
alimentation
aidants
Aliments
a comme soignant
plaisir
rôle
régime alimentaire
hypersensibilité
Sujet âgé
orthophonie
orthophonie
Alimentation
sujet âgé de 80 ans ou plus
aliments
sujet âgé

---
N2-AUTOINDEXEE
Qualité des prescriptions médicamenteuses chez 483 sujets âgés hospitalisés au CHU de Rouen dans la perspective de la certification HAS
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01925291/document
Dans le cadre de la certification menée par la HAS dans les établissements de santé, notre CHU a dû procéder notamment à l’évaluation de la prise en charge médicamenteuse du sujet âgé. En octobre 2016, nous avons procédé pendant une journée à un audit des prescriptions médicamenteuses chez tous les patients âgés de 65 ans et plus, hospitalisés depuis au moins trois jours dans tous les services de médecine et de chirurgie du CHU. Le questionnaire portait sur l’analyse dans le dossier médical, d’une part des paramètres cliniques à prendre en compte lors de la prescription (âge, DFG, recherche d’hypotension orthostatique, état cognitif, notion d’écrasement des médicaments), d’autre part de la prévalence et de la qualité de la prescription de classes médicamenteuses fréquemment utilisées et/ou avec risque iatrogène majoré. Nous avons comparé les résultats en fonction de la classe d’âge, de l’activité (médicale ou chirurgicale) et de la spécialité (gériatrique ou non). br Les prescriptions de 483 patients ont été analysées (âge moyen 80 ans). Les ordonnances contenaient en moyenne 12 lignes et étaient informatisées à 86%. Pour la partie « renseignements cliniques », une seule donnée était bien tracée : le poids des patients. Certaines données étaient insuffisamment retrouvées : recherche d’hypotension orthostatique, évaluation de l’état cognitif ou encore analyse pharmaceutique. L’état cognitif était noté de façon plus importante chez les patients de 75 ans et plus et dans les services de gériatrie. L’estimation du DFG n’était retrouvée que pour 42% des patients, uniquement dans les services de médecine et surtout pour les services spécialisés en gériatrie. 29% des patients avaient une statine, les patients de 75 ans et plus en recevant significativement moins. 53% des patients recevaient un inhibiteur de la pompe à protons. Parmi les médicaments cardiovasculaires : 7% des patients recevaient un anticoagulant oral direct et 17% un anti-vitamine K. Pour les patients sous AVK, l’INR était suivi correctement dans 83% des cas. 64% des patients recevaient un psychotrope dont une benzodiazépine (46%) et/ou un neuroleptique (14%). 25% des ordonnances comportaient une ou plusieurs associations médicamenteuses déconseillées. Nos résultats mettent en évidence les pratiques de prescription médicamenteuse à améliorer. Les informations cliniques étaient en majorité insuffisamment tracées dans le dossier médical. Quant à la prise en charge médicamenteuse spécifique, les résultats montrent des prévalences relativement importantes de certaines classes thérapeutiques qui vont conduire à une enquête complémentaire quant à la pertinence de leurs prescriptions.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
attestation
prescription d'un médicament
Atrésie de l'artère coronaire gauche
hospitalisation
ordonnances médicamenteuses
hospitalisation
sujet âgé de 80 ans ou plus
Médicaments
hôpitaux universitaires
Sujet âgé
sujet âgé

---
N2-AUTOINDEXEE
Obésité et vieillissement en santé : bien-être social, fonctionnel et mental chez les personnes âgées au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-12-2018/obesite-vieillissement-sante.html
Introduction. Si les Canadiens vivent plus longtemps qu’avant, bon nombre d’entre eux souffrent cependant d’obésité. Cette étude vise à décrire, par un examen de mesures du bien-être social, fonctionnel et mental, le vieillissement des personnes âgées souffrant d’obésité ayant participé à l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV). Méthodologie. Nous avons extrait des données du premier cycle de l’ELCV portant sur les personnes de 55 à 85 ans. Nous avons utilisé des statistiques descriptives pour caractériser cette population et ajusté des modèles logistiques généralisés pour comparer les mesures du bien-être social, fonctionnel et mental chez les participants souffrant d'obésité (indice de masse corporelle de 30 kg/m2 et plus) et chez les participants n'en souffrant pas. Nos résultats sont présentés en fonction du sexe. Résultats. Plus de la moitié des participants ont déclaré avoir un revenu personnel relativement faible (moins de 50 000
), les femmes étant particulièrement affectées. Moins de la moitié des participants souffraient d'obésité et la multimorbidité était plus fréquente parmi ceux souffrant d'obésité que parmi ceux n'en souffrant pas (participants de 55 à 64 ans; rapport de cotes [RC] : 2,7; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 2,0 à 3,5 chez les hommes; RC : 2,8; IC à 95 % : 2,2 à 2,5 chez les femmes). La faible participation sociale était associée à l’obésité chez les femmes plus âgées mais pas chez les hommes plus âgés. La présence de problèmes de fonctionnement physique et de limitations dans la vie quotidienne était fortement associée à l’obésité tant chez les femmes que chez les hommes. Bien que le bonheur et la satisfaction à l’égard de la vie ne soient pas associés à l'obésité, les femmes âgées souffrant d’obésité ont déclaré avoir une perception défavorable de leur état de santé. Conclusion. La multimorbidité était plus fréquente chez les participants souffrant d'obésité que chez ceux n'en souffrant pas. Les femmes souffrant d'obésité étaient plus nombreuses que les hommes à avoir une perception défavorable de leur état de santé et à ne pas prendre part à des activités sociales. Les participants des deux sexes ont fait état de problèmes de santé fonctionnelle. Les associations observées, qui sont indépendantes de la multimorbidité chez les personnes âgées, mettent en relief les secteurs où des actions en faveur d'un vieillissement en santé pourraient être bénéfiques.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
personne âgée
Canada
Obésité
santé
Obésité
obesite
sujet âgé de 80 ans ou plus
Vieillissement en bonne santé
vieillissement
obésité
Vieillissement
obésité
sujet âgé
PERSONNE AGEE
obésité
socialisme
sujet âgé de 80 ans ou plus
vieillissement

---
N3-AUTOINDEXEE
Un médecin libéral sur dix en activité cumule emploi et retraite
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/un-medecin-liberal-sur-dix-en-activite-cumule-emploi-et-retraite
Au 1er janvier 2018, près de 10 % des médecins libéraux ou ayant une activité mixte exercent dans le cadre du dispositif cumul emploi-retraite, soit un peu plus de 12 000 médecins. Le nombre de bénéficiaires du dispositif s’est fortement accru ces dernières années. Les spécialistes conventionnés en secteur 2, et notamment les psychiatres, y ont davantage recours que les généralistes ou les spécialistes de secteur 1. Au-delà de 65 ans, près de 70 % des médecins encore en activité sont des cumulants. La cessation d’exercice définitive de ces bénéficiaires intervient en moyenne à 69,5 ans, après avoir cumulé revenu d’activité et pension de retraite pendant près de quatre ans. Leurs revenus sont quasiment au même niveau que ceux des actifs non cumulants. La croissance du dispositif d’année en année entraîne un recul progressif de l’âge de fin d’activité des médecins libéraux, qui atteint en moyenne 67 ans en 2017. Néanmoins, les différences d’âge à la cessation d’exercice se maintiennent entre hommes et femmes, généralistes et spécialistes. La fin d’activité intervient plus tardivement pour les spécialistes dans les zones où ils sont nombreux à exercer, ainsi que pour les généralistes dans les zones peu denses. Paris se démarque particulièrement, les médecins y prolongeant leur activité nettement plus longtemps qu’ailleurs.
2018
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
Libéralisme
Médecins
médecine
Retraite
emploi
retraite
Emploi
chômage
retraite
médecins
politique

---
N2-AUTOINDEXEE
Personnes âgées issues de l'immigration vivant en EMS: soins interculturels et approche infirmière: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323693?ln=fr
La population âgée est amenée à doubler dans les années à venir due à l'augmentation de l'espérance de vie, elle-même augmentée grâce aux meilleures conditions de vie dans les pays occidentaux. Cette population étant fragile et vulnérable, elle nécessitera des soins tout comme la population âgée issue de l'immigration. Les politiques pensaient que ces personnes retourneraient probablement dans leur pays d'origine mais étant donné que leurs enfants et leurs petits enfants restent vivre dans le pays d'accueil, la plupart s'est résout à rester y vivre. De plus, par rapport à la population autochtone, cette population de culture différente est en moins bonne santé et nécessite donc des soins infirmiers spécifiques en lien avec sa culture
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
sujet âgé de 80 ans ou plus
PERSONNE AGEE
Soins
Immigration
métier
travail
personne âgée
émigrants et immigrants
Travail
sujet âgé
Soins adaptés sur le plan culturel
sujet âgé de 80 ans ou plus
soins
émigration et immigration

---
N2-AUTOINDEXEE
L'impact d'actions préventives de la malnutrition auprès de personnes âgées vivant à domicile souffrant d'ulcère du pied diabétique: revue de la littérature: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323700?ln=fr
Le diabète est une maladie chronique qui touche 422 millions de personnes dans le monde. L'une de ses complications majeures est l'ulcère du pied diabétique (UPD). En effet, quinze à vingt pourcents des diabétiques présenteront un ulcère au pied durant leur vie. Un des facteurs favorisant l'apparition de plaies est la malnutrition. L'état nutritionnel de tous les patients présentant un UPD devrait être pris en charge de manière globale pas des professionnels formés
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
ulcère du pied
sujet âgé
Malnutrition
PERSONNE AGEE
ulcère du pied
personne âgée
ulceration
métier
travail
Travail
malnutrition
Ulcère
sujet âgé de 80 ans ou plus
Domicile
sujet âgé de 80 ans ou plus
caractéristiques de l'habitat

---
N2-AUTOINDEXEE
Barrières et stratégies des infirmières face à la prise en charge de la douleur chez les personnes âgées atteintes de démences: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323706?ln=fr
La prévalence des personnes âgées atteintes de démences ne va cesser d'augmenter ce qui confrontera les futurs professionnels à cette population dans tous types de milieux de soins. De plus, les personnes âgées sont enclines à ressentir diverses douleurs. C'est pourquoi, il est intéressant d'identifier la manière dont la douleur est gérée par les soignants chez cette population cible et quels sont les éléments qui entravent une prise en charge optimale de ce symptôme
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
gestion de la douleur
algie faciale
douleur de la face
Travail
Algie faciale
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
Travail
Douleur
sujet âgé
douleur de l'accouchement
Face
métier
PERSONNE AGEE
travail
sujet âgé de 80 ans ou plus
douleur
face

---
N2-AUTOINDEXEE
Déterminants de la prise en charge des douleurs zostériennes de la personne âgée en cabinet de médecine générale: étude qualitative dans le département du Gard
http://www.sudoc.fr/23269737X
Introduction : le zona est 3 à 4 fois plus fréquent chez les plus de 65 ans. Il est pourvoyeur de douleurs aiguë et parfois chronique, avec un retentissement sur la qualité de vie (QDV) majeur dans cette population. Les médecins généralistes sont alors fréquemment en première ligne pour initier une thérapeutique appropriée. Objectif : observer les déterminants de la prise en charge des algies zostériennes chez le sujet âgé, en cabinet de médecine générale, afin de l’optimiser. Matériel et Méthode : il s’agit d’une étude qualitative réalisée entre Décembre 2017 et Avril 2018 auprès généralistes du Gard par le biais d'entretiens semi-dirigés. Résultats : 11 généralistes ont été rencontrés et il a pu être distingué 4 thèmes déterminants. Le patient : dont l'environnement, les comorbidités-médications, les représentations de l'affection ou du traitement peuvent interférés. Le praticien dont la connaissance des thérapeutiques, du zona, de son patient ou ses habitudes de prescription, ont un impact sur sa décision. Le zona qui selon son retentissement sur la QDV, son intensité, sa phase ou sa qualité douloureuse peut moduler la prise en charge. Et en dernier lieu, les traitements dont principalement l’iatrogénie, le manque d’efficacité, la clarté et la diffusion de leur recommandation sont susceptibles d'influencer le choix thérapeutique des généralistes. Conclusion : Ce travail a permis de mettre en lumière de nombreux facteurs entrant en ligne de compte dans cette population afin de mieux comprendre les pratiques des généralistes en cas de douleur zostérienne, dans le but de l’optimiser
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
recherche qualitative
sujet âgé de 80 ans ou plus
personne âgée
sujet âgé
PERSONNE AGEE
Gestion de cabinets
Médecins
gestion de la douleur
Douleur
médecine
détermination de l'admissibilité
douleur
sujet âgé de 80 ans ou plus
douleur

---
N2-AUTOINDEXEE
Dans une approche humaniste des soins infirmiers, l'hypnose permet-elle d'améliorer la qualité de vie de personnes adultes et âgées atteintes d'un cancer avancé en soins palliatifs ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323717?ln=fr
De par le vieillissement de la population mondiale, nous serons amenées en tant qu'infirmier-ère à consacrer d'avantage de soins auprès des personnes âgées. Le cancer représente à ce jour la deuxième cause de mortalité selon les données statistiques de l'OMS. Actuellement, dans le contexte des soins palliatifs, la proportion de patients souffrant d'un cancer est importante et tendra à augmenter au fil des années. Cette maladie amène un lot de souffrances non-négligeable et impacte considérablement la qualité de vie des patients tant sur le plan physique , psychologique, social que spirituel
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
soins palliatifs
Adulte
adulte
tumeur maligne, sai
soins infirmiers
Travail
humanisme
métier
humanisme
travail
Cancer
Soins palliatifs
hypnose
cancer
hypnothérapie
personne âgée
soins infirmiers
vieillissement
qualité de vie
vieillesse
amélioration de la qualité
Cancer
Soins infirmiers
cancer
Adulte
PERSONNE AGEE
sujet âgé
soins palliatifs
adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Fin de vie des personnes âgées dans les secteurs ruraux de l’Aude: déterminants de la prise en charge d’une phase agonique au domicile pour les médecins généralistes
http://www.sudoc.fr/232939438
INTRODUCTION : Il existe un contraste fort entre les souhaits et la réalité des lieux de décès. L’étude s’intéresse aux parcours de soins qui amènent près de 13000 personnes âgées à mourir chaque année dans nos services d’urgences. L’objectif de cette étude est d’explorer les déterminants de la prise en charge palliative de patients âgés en phase agonique au domicile pour les médecins généralistes ruraux Audois. MATERIEL ET METHODE : Etude qualitative par entretiens semi-dirigés. Les médecins interrogés exerçaient la médecine générale en secteur rural Audois. Les verbatims étaient catégorisés par méthode sémiopragmatique puis organisés selon un arbre thématique. RESULTATS : 18 entretiens ont été réalisés de septembre 2017 à mars 2018. Les conditions de prise en soin palliative au domicile de sujet âgés se regroupaient selon 5 axes : la définition du cadre de soin palliatif ; l’engagement pérenne d’un aidant ; le rôle de coordination et d’anticipation du médecin traitant ; l’action synergique d’une équipe libérale ; l’accès à un matériel et des thérapeutiques spécifiques. CONCLUSION : L’accompagnement d’un patient en fin de vie au domicile est un moment fort de la vie professionnelle des médecins généralistes ruraux. La diminution du flot de patients âgés en soins palliatifs arrivant dans nos services d’urgence passera par un franc soutien de l’action des effecteurs libéraux, en apportant une réponse humaine, matérielle et financière réellement adaptée aux besoins de ce « virage ambulatoire »
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Vie
Médecins
médecins généralistes
personne âgée
malades en phase terminale
sujet âgé
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
Domicile
détermination de l'admissibilité
services de soins à domicile
vie
sujet âgé de 80 ans ou plus
caractéristiques de l'habitat

---
N2-AUTOINDEXEE
Revue de littérature sur les échelles validées de iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé
http://www.sudoc.fr/23306009X
Introduction : La iatrogénie médicamenteuse est un enjeu de santé publique en France, notamment pour la population gériatrique, bien souvent polymédiquée. Sa prévalence est importante, elle peut entrainer des évènements graves et par le recours à l’hospitalisation, engendre des coûts importants. Il existe donc un intérêt à l’utilisation d’outils permettant de détecter les prescriptions potentiellement inappropriées (PPI) et notamment celles comportant une charge anticholinergique élevée. L’objectif de cette étude est de recenser les différentes échelles de iatrogénie médicamenteuse validées en population gériatrique.Méthode : Revue de littérature narrative, conduite en avril 2018, sur les bases de données Medline, Embase, Cochrane Library et via la littérature grise en langue anglaise et francaise.Résultat : 31 échelles validées de iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé ont été retrouvées. Chacune d’entre elles établissent une liste de PPI. Certaines y ajoutent des listes d’interaction entre médicaments et/ou médicament/pathologie à éviter. Les classes thérapeutiques les plus mentionnées sont les benzodiazépines, les AINS, les anticholinergiques et les antidépresseurs tricycliques. La CAch est mesurée dans 5 de ces 31 échelles. Les deux les plus citées sont la liste de Beers et STOPP/START.Conclusion : Il existe de multiples outils validés en population gériatrique permettant d’identifier les PPI. Beaucoup de médicaments identifiés par ces échelles sont prescris en pratique courante. L’utilisation de ces outils pourrait permettre de diminuer la iatrogénie médicamenteuse et par ce biais de limiter la survenue d’EIM, le recours aux hospitalisation voire la mortalité.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
effets secondaires indésirables des médicaments
sujet âgé de 80 ans ou plus
Sujet âgé
Échelles
littérature de revue comme sujet
Médicaments
échelle
âge
Littérature
médicament
sujet âgé
poids et mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Facteurs prédictifs de réadmission à 1 mois des patients âgés de plus de 75 ans, évalués par l'équipe mobile de gériatrie lors d’un passage aux urgences et rentrés à domicile sans avoir été hospitalisés
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01956067/document
Introduction : le nombre de personnes âgées (PA) de plus de 75 ans admises aux urgences est en constante augmentation. Cependant, on ne connaît pas bien le devenir de ceux rentrés à leur domicile sans avoir été hospitalisés. Nos objectifs étaient donc de déterminer la prévalence et les facteurs prédictifs de réadmission précoce à 1 mois des patients de plus de 75 ans n’ayant pas été hospitalisés après un passage aux urgences, et de décrire dans le même temps cette population. Matériel et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique, observationnelle et descriptive de type cohorte, incluant tous les patients de plus de 75 ans vus par l’équipe mobile de gériatrie (EMG), lors d’un passage aux urgences et rentrés à leur domicile sans être hospitalisé en 2015 et 2016. L’influence sur la réadmission à un mois de données sociodémographiques et médicales a été analysée. Résultats : sur les 1759 patients évalués par l’EMG en 2015 et 2016, 225 patients âgés de 87,7 ( 5,4) ans ont été inclus. Une très grande majorité (89,7%) d’entre eux vivaient à domicile, 59,7% étaient dépendants pour les activités de la vie quotidienne (ADL 3) et 76,5% pour les activités instrumentales (IADL 3). Le taux de réadmission précoce à 1 mois était de 20,2%, dans un délai moyen de 10,2 jours. Aucun facteur prédictif de réadmission n’a été mis en évidence lors de l’analyse. Conclusion : la réadmission des PA après un passage aux urgences est fréquente et difficile à anticiper. Cette étude a permis de décrire une population très âgée, présentant des signes de déclin fonctionnel, adressée aux urgences pour différents motifs médicaux ne nécessitant pas une hospitalisation immédiate. Aucun facteur prédictif de réadmission n’a pu être mis en évidence, ce qui ne permet pas de mettre en place une stratégie de prévention particulière de nouvelles hospitalisations.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
réadmission du patient
évaluation gériatrique
a comme patient
mobilité
Aéroportie
urgences
hospitalisation à domicile
Facteurs âges
Gériatrie
Acrosyndrome
hospitalisation
Gériatrie
dû à
Équipement
transitoire
sujet âgé
unités sanitaires mobiles
facteur âge
équipement et fournitures

---
N2-AUTOINDEXEE
Fréquence de consultation du médecin généraliste à 30 jours des sujets âgés de 75 ans et plus, rentrés à domicile à l’issue de leur admission aux urgences
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01960019/document
La moitié des patients âgés admis aux urgences rentre à domicile et leur suivi repose sur leur médecin généraliste. L’objectif est de mesurer la fréquence de consultation du médecin généraliste à 30 jours des patients âgés de 75 ans et plus, après leur retour à domicile depuis les urgences. Les déterminants de la consultation, le taux de réadmission à l’hôpital à 30 jours et ses facteurs de risque ont été recherchés. Une étude descriptive, rétrospective, mono-centrique aux urgences d’Annecy, a été conduite. Les dossiers des urgences de 500 patients admis en 2017 pour un motif médical ont été analysés. La présence d’une consultation de suivi a été obtenue par l'appel du médecin généraliste de chaque patient. Les réadmissions ont été identifiées informatiquement. Le médecin généraliste a été contacté pour 338 patients (67,6%). Une consultation de suivi est survenue pour 196 patients (58%), dans un délai médian de 6 jours. Elle a été plus fréquente pour les patients ayant une comorbidité cardiologique (OR 1.875 [IC95% 1,058-3,324]), pour ceux vivants seuls (1,957 [1,043-3,742]) et lorsque la consigne de reconsulter avait été donnée (1,844 [1,141-2,981]). Sur les 500 patients, 91 ont été réadmis (18,2%), dans un délai médian de 8 jours. L’âge supérieur à 85 ans (1,63 [1,04-2,57]) et la présence de plusieurs comorbidités (2,064 [1,165-3,659]) ont été prédictifs du risque de réadmission. La réalisation d’un examen d’imagerie en coupe a été associée à une réduction des réadmissions (0,255 [0,104-0,625]). La consultation du médecin généraliste pourrait être bénéfique pour tous les patients. Son impact sur le taux de réadmission mérite d'être étudié dans cette population.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
consultants
service hospitalier des admissions
Sujet âgé
médecine générale
Acrosyndrome
urgences
Domicile
Médecins
dû à
médecins généralistes
Accident domestique
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé
caractéristiques de l'habitat

---
N2-AUTOINDEXEE
Dysfonctions cérébrales et changements neuroanatomiques dans l’apnée obstructive du sommeil chez les personnes âgées
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/21195
L’apnée obstructive du sommeil (AOS) est un trouble du sommeil particulièrement prévalent dans la population âgée, qui peut se présenter par différents niveaux de sévérité. Des études épidémiologiques récentes ont montré une association entre l’AOS et l’incidence de la démence. De plus, l’AOS a été identifiée de façon répétée comme un facteur de risque d’accident vasculaire cérébral. Ces conséquences potentielles de l’AOS sur le cerveau pourraient être dues à l’hypoxémie intermittente et à la fragmentation du sommeil causées par les obstructions respiratoires répétées. Bien que l’AOS soit impliquée dans l’incidence de conséquences graves sur le cerveau, son impact sur la fonction et la structure du cerveau vieillissant reste sous-évalué. Ainsi, l’objectif de cette thèse est d’évaluer l’association entre l’AOS et sa sévérité sur le fonctionnement cérébral et la structure neuroanatomique chez des personnes âgées de plus de 55 ans. Nous avons émis l’hypothèse que les changements cérébraux chez les personnes avec AOS pourraient s’apparenter aux profils observés dans les stades précurseurs de déclin cognitif. Pour ce faire, diverses méthodes de neuroimagerie ont été utilisées pour caractériser l’ensemble du cerveau des personnes avec AOS. Le fonctionnement cérébral au repos éveillé a été évalué par le biais de la tomographie par émission monophotonique en mesurant le flot sanguin cérébral régional. La structure anatomique de la matière grise et de la matière blanche a été évaluée en imagerie par résonance magnétique. La structure de la matière grise a été évaluée grâce à diverses techniques structurelles, mesurant le volume de la matière grise et l’épaisseur corticale. La structure de la matière blanche a été évaluée avec des méthodes d’imagerie de diffusion, mesurant la diffusivité des molécules d’eau dans la matière blanche. Dans notre premier article, nous observons que l’AOS sévère, ainsi que plusieurs marqueurs de sévérité de l’AOS sont associés avec des régions d’hypoperfusion au repos éveillé. Ces réductions régionales de la perfusion cérébrales pourraient être dues à un moins bon fonctionnement des neurones et cellules gliales. Dans notre deuxième article, nous montrons que le profil régional d’hypoperfusion cérébrale diurne diffère selon que l’AOS soit observée en sommeil paradoxal ou en sommeil lent. Chez des personnes avec une sévérité plus faible d’AOS, la présence d’évènements respiratoires en sommeil paradoxal était tout de même associée avec une réduction de la perfusion cérébrale. [...]
2018
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
cerveau
apnee du sommeil
obstruction
personne âgée
sujet âgé
neuroanatomie
Apnée
changeant
Sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
trouble fonctionnel
cerveau, sai
apnée du sommeil
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
apnée
sommeil
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
La qualité des services d’aide à domicile dispensés aux personnes âgées dépendantes : les perspectives des différents acteurs
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/21208
Le nombre des personnes âgées nécessitant de l’aide pour accomplir les activités essentielles de la vie quotidienne ne cesse d’augmenter. Leur maintien à domicile devient de plus en plus un défi sociétal majeur et nécessite la dispensation de services d’aide de qualité. L’organisation de ces services est souvent confrontée à plusieurs difficultés telles que les problèmes de financement, l’augmentation importante des demandes, la fragmentation du système de santé et le manque de personnel compétent. Cette situation ne facilite pas l’amélioration de la qualité d’aide qui, par ailleurs, reste difficile à définir et à mesurer. En France les travaux de recherche et d’évaluation concernant la qualité d’aide à domicile sont peu développés. D’après différents auteurs, les études existantes, y compris celles réalisées dans d’autres contextes, sont confrontées aux problèmes méthodologiques et conceptuels. Ces auteurs constatent le manque de précision des concepts utilisés dans ces travaux, le recours aux méthodes et aux outils de recherche et d’évaluation peu appropriés à l’étude des services concernés, ainsi que le défaut d’implication des acteurs intéressés. C’est pourquoi il est opportun de poursuivre la recherche dans ce domaine afin de disposer de connaissances scientifiques permettant de mieux comprendre en quoi consiste la qualité d’aide pour mieux la définir et l’apprécier. C’est dans ce but que nous avons réalisé une étude qualitative des perspectives des acteurs de l’aide à domicile, personnes âgées, intervenants et gestionnaires, visant à comprendre la conception de la qualité d’aide, à décrire ses attributs et à identifier les facteurs facilitant ou limitant la dispensation d’un service d’aide de qualité. La pertinence de cette étude relève à la fois de la prise en compte des perspectives de tous les acteurs concernés, mais aussi de la considération de leurs expériences, y compris celles des personnes âgées considérées comme acteurs et non pas uniquement comme bénéficiaires. Les résultats de l’étude montrent que la qualité d’aide est multidimensionnelle. Elle comprend sept dimensions, la justesse, la relation interpersonnelle, l’attitude, les qualités personnelles et la compétence des intervenants, la qualité organisationnelle et les valeurs éthiques qui constituent trois champs de la qualité d’aide : relationnel, procédural et transversal. […]
2018
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
dépendance
personne âgée
acteur
sujet âgé de 80 ans ou plus
PERSONNE AGEE
services d'aide à domicile
personnes dépendantes à domicile
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N3-AUTOINDEXEE
établissement d'accueil personnes agées
fiche sociale
http://www.antadir.com/uploads/editor/file/fs-etablissementaccueilpersonnesageesneo-08-18.pdf
2018
Fédération ANTADIR
France
information scientifique et technique
PERSONNE AGEE
socialisme
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
Accueil SOCIAL
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Système de santé et personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie à l'horizon 2030
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000007-systeme-de-sante-et-personnes-agees-fragiles-ou-en-perte-d-autonomie-a-l-horizon-2030
L'accompagnement des personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie nécessite de s'écarter de l'organisation historique de l'offre sanitaire conçue autour d'interventions ponctuelles destinées à résoudre un problème aigu. En effet, la prévention joue un rôle essentiel dans la préservation de l'autonomie. En outre, les personnes âgées fragiles ou en perte d'autonomie souffrent de multiples problèmes pour lesquels l'horizon n'est souvent pas la guérison mais la remédiation, la stabilisation voire une moindre dégradation, qui nécessitent des soins et services coordonnant l'intervention d'un ensemble d'acteurs dans la durée. Vulnérables, ces personnes sont particulièrement sensibles aux dysfonctionnements actuels du système. Faute de réponse de proximité organisée, elles se tournent, souvent par défaut, vers les acteurs aujourd'hui les plus structurés, établissements de santé et médicosociaux, avec les mêmes inefficiences dans les champs sanitaire et médico-social. Pour répondre à leurs besoins, à la frontière de ces champs, le Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM) appelle à un décloisonnement et à une simplification, pour mettre fin à l'éparpillement actuel des interlocuteurs et des moyens. Pour permettre de rester à domicile, la priorité doit être donnée à une réponse de proximité renforcée et structurée, accessible partout sur le territoire et quelles que soient les ressources des personnes concernées.
2018
La Documentation Française
France
rapport
Santé
autonomie personnelle
prestations des soins de santé
PERSONNE AGEE
personne âgée
personne âgée fragile

---
N2-AUTOINDEXEE
Maltraitance des personnes âgées au domicile : obstacles au signalement en soins primaires - CMGE - UPMC
http://www.cmge-upmc.org/spip.php?article385
La maltraitance des personnes âgées au domicile est un problème de santé publique qui risque de s’aggraver, dans un contexte de vieillissement continu de la population. Les médecins généralistes sont confrontés à divers types de maltraitances chez leurs patients âgés mais semblent peu nombreux à réaliser un signalement aux autorités compétentes lorsqu’ils repèrent ces situations. Objectif et Méthode : Déterminer les freins et obstacles au signalement de personnes âgées victimes de maltraitance à leur domicile. Réalisation d’une étude qualitative par 13 entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes, entre Mai et Juillet 2018, à Paris et en Ile de France. Résultats : Les médecins interrogés ont des difficultés à repérer les maltraitances et ont parfois tendance à occulter les violences, en sous-estimant le phénomène, en minimisant ses conséquences et en mettant en doute la parole des personnes âgées. Le manque de temps, la méconnaissance de la procédure et la crainte de l’erreur diagnostique sont des obstacles connus, confirmés par notre étude. L’implication émotionnelle du médecin, sa connaissance de l’entourage familial et l’empathie pour l’aidant épuisé peuvent également devenir des freins au signalement. L’isolement du généraliste au domicile et sa méconnaissance des structures d’aides locales, dont le réseau ALMA, sont d’autres barrières mises en évidence. Conclusion : La formation et l’information des généralistes sur la maltraitance des sujets âgés pourraient faciliter le signalement. La mise en place de réseau formalisé coordonné intégrant les généralistes permettrait un travail collaboratif pluridisciplinaire plus efficace.
2018
CMGE-UPMC - Collège des médecins généralistes enseignants de l’Université Pierre et Marie Curie
France
thèse ou mémoire
Soins de santé à domicile
soins de santé primaires
déclaration obligatoire
Maltraitance
soins de santé primaires
soins à domicile
principal
Signaux
Maltraitance des personnes âgées
PERSONNE AGEE
personne âgée victime de mauvais traitements
soins à domicile
services de soins à domicile
signaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Du dossier résident informatisé à la recherche en santé publique : Application des méthodes de surveillance en temps réel à des données médico-sociales de la personne âgée et exploration de données de cohorte pour la santé publique.
http://www.theses.fr/2018SACLV030
La France connaît un vieillissement de sa population sans précédent. La part des séniors s’accroît et notre société se doit de repenser son organisation pour tenir compte de ce changement et mieux connaître cette population.De nombreuses cohortes de personnes âgées existent déjà à travers le monde dont quatre en France et, bien que la part de cette population vivant dans des structures d’hébergement collectif (EHPAD, cliniques de soins de suite) augmente, la connaissance de ces seniors reste lacunaire.Aujourd’hui les groupes privés de maisons de retraite et d’établissements sanitaires comme Korian ou Orpéa s’équipent de grandes bases de données relationnelles permettant d’avoir de l’information en temps réel sur leurs patients/résidents. Depuis 2010 les dossiers de tous les résidents Korian sont dématérialisés et accessibles par requêtes. Ils comprennent à la fois des données médico-sociales structurées décrivant les résidents et leurs traitements et pathologies, mais aussi des données textuelles explicitant leur prise en charge au quotidien et saisies par le personnel soignant.Au fil du temps et alors que le dossier résident informatisé (DRI) avait surtout été conçu comme une application de gestion de base de données, il est apparu comme une nécessité d’exploiter cette mine d’informations et de construire un outil d’aide à la décision destiné à améliorer l’efficacité des soins. L’Institut du Bien Vieillir IBV devenu entretemps la Fondation Korian pour le Bien Vieillir a alors choisi, dans le cadre d’un partenariat Public/Privé de financer un travail de recherche destiné à mieux comprendre le potentiel informatif de ces données, d’évaluer leur fiabilité et leur capacité à apporter des réponses en santé publique. Ce travail de recherche et plus particulièrement cette thèse a alors été pensée en plusieurs étapes.- D’abord l’analyse de contenu du data warehouse DRI, l’objectif étant de construire une base de données recherche, avec un versant social et un autre de santé. Ce fut le sujet du premier article.- Ensuite, par extraction directe des informations socio-démographiques des résidents dès leur entrée, de leurs hospitalisations et décès puis, par un processus itératif d’extractions d’informations textuelles de la table des transmissions et l’utilisation de la méthode Delphi, nous avons généré vingt-quatre syndromes, ajouté les hospitalisations et les décès et construit une base de données syndromique, la Base du Bien Vieillir (BBV) . Ce système d’informations d’un nouveau type a permis la constitution d’une cohorte de santé publique à partir de la population des résidents de la BBV et l’organisation d’un suivi longitudinal syndromique de celle-ci. La BBV a également été évaluée scientifiquement dans un cadre de surveillance et de recherche en santé publique au travers d’une analyse de l’existant : contenu, périodicité, qualité des données. La cohorte construite a ainsi permis la constitution d’un outil de surveillance. Cet échantillon de population a été suivi en temps réel au moyen des fréquences quotidiennes d’apparitions des 26 syndromes des résidents. La méthodologie d’évaluation était celle des systèmes de surveillance sanitaire proposée par le CDC d’Atlanta et a été utilisée pour les syndromes grippaux et les gastro entérites aiguës. Ce fut l’objet du second article.- Enfin la construction d’un nouvel outil de santé publique : la distribution de chacun des syndromes dans le temps (dates de transmissions) et l’espace (les EHPAD de transmissions) a ouvert le champ de la recherche à de nouvelles méthodes d’exploration des données et permis d’étudier plusieurs problématiques liées à la personne âgée : chutes répétées, cancer, vaccinations et fin de vie.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
sujet âgé de 80 ans ou plus
Applications
PERSONNE AGEE
ensemble de données
Recherches
Recherche
protestantisme
Santé publique
dossiers médicaux
fouille de données
sujet âgé
recherche biomédicale
personne âgée
informatique en santé publique
Applications
Applications
socialisme
Méthodes
sujet âgé de 80 ans ou plus
ensemble de données
recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation de la prévalence de la prescription des antidépresseurs en médecine ambulatoire chez les personnes âgées de plus de 80 ans
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01977059/document
Introduction : le diagnostic de dépression chez le sujet âgé est difficile. La fréquence est estimée aux alentours de 10 à 15%. L’objectif de l’étude est d’estimer la prévalence de la prescription des antidépresseurs chez les patients âgés de plus de 80 ans en médecine ambulatoire et d’en isoler les facteurs sociaux et médicaux associés. Méthodes : une étude observationnelle, analytique, prospective et monocentrique a été dirigée par l’unité de Médecine Interne – Post Urgences du CHU de la Timone à Marseille de Mars 2016 à Mars 2017, incluant les patients hospitalisés âgés de 80 ou plus en provenance de leur lieu de vie usuel (exclusion des patients transférés d’un autre service ou hospitalisé récemment). Les données sociodémographiques et médicales ont été recueillies à l’aide d’un questionnaire. Deux groupes de patients, avec et sans antidépresseur, ont été constitués dont les caractéristiques ont été comparées. Résultats : 402 patients ont été inclus d’âge médian de 88 ans. La prévalence de la prescription des antidépresseurs était de 25%, et elle était associée à un risque de chutes (p 0,03), à la présence de troubles cognitifs (p 0,001), et à une co-prescription d’anxiolytiques (p 0,0001) et de neuroleptiques (p 0,002). Dans 77% des cas une interaction médicamenteuse potentielle était retrouvée entre l’antidépresseur et au moins un des autres médicaments présents sur l’ordonnance usuelle. Conclusion : la prévalence de prescription d’antidépresseurs est retrouvée dans cette étude plus élevée que la fréquence de dépression sévère dans cette tranche d’âge, et associée à la présence de troubles cognitifs.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
estimateur
Médecins
antidépresseur
médecine
antidépresseurs
prescription
sujet âgé de 80 ans ou plus
Adénoaméloblastome
ESTIMA
sujet âgé
PERSONNE AGEE
prévalence
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
L'ordonnance potentiellement non adaptée chez la personne âgée aux antécédents cardiovasculaires
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02020190/document
Les personnes âgées sont sujettes à être polymédiquées, ce qui entraine un risque d’effets indésirables plus élevé et une observance diminuée. Ils font face à des prescriptions de médicaments potentiellement inappropriés (MPI) et des médicaments anticholinergiques (MAC) qui sont la conséquence de iatrogénie. Notre étude réalisée chez des patients aux antécédents cardiovasculaires a permis de détecter des ordonnances potentiellement non adaptées (OPNA). Sur un total de 45 OPNA, 51 MPI (plus spécifiquement des anxiolytiques et hypnotiques) et 51 MAC ont été analysés. Il est important que cette détection d’OPNA se concrétise par des interventions pharmaceutiques pertinentes entre prescripteur et pharmacien. La mise en place de bilan de médication partagé a pour but de diminuer la iatrogénie chez la personne âgée et d’améliorer l’observance tout en mettant en avant le rôle du pharmacien officinal.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
sujet âgé de 80 ans ou plus
antécédents
adaptation
sujet âgé
PERSONNE AGEE
Adaptation
ordonnances
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
présentations de cas
Réadaptation

---
N2-AUTOINDEXEE
Comment améliorer l’organisation des soins de santé mentale pour les personnes âgées
https://kce.fgov.be/fr/comment-am%C3%A9liorer-l%E2%80%99organisation-des-soins-de-sant%C3%A9-mentale-pour-les-personnes-%C3%A2g%C3%A9es
Les enfants et les adultes ont leurs réseaux spécifiques de soins de santé mentale, mais qu’en est-il des personnes âgées ? Faut-il organiser leurs soins en un réseau séparé ou peut-on les intégrer dans le système de soins des « adultes » ? À cette question, le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) répond que l’âge chronologique ne doit pas servir de critère décisif car les « personnes âgées » constituent un groupe de population très hétérogène, avec des individus en pleine forme et d’autres très fragiles. Il est également d’avis qu’il faut maintenir leurs contacts privilégiés avec leur médecin généraliste, tant pour leurs problèmes somatiques que psychiques. Toutefois, certains problèmes de santé mentale nécessitent des connaissances spécifiques. Le KCE plaide donc pour une extension des différentes offres de soins de santé mentale des « adultes » aux personnes âgées, tout en prévoyant de les renforcer par des spécialistes (à former) en santé mentale de la personne âgée et en mettant l’accent sur les interventions dans les lieux de vie et sur la collaboration entre tous les intervenants d’aide et de soin.
2018
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
santé mentale
Santé mentale
sujet âgé de 80 ans ou plus
Organisation
Soins de santé
personne âgée
organisateurs embryonnaires
organisation
Organisation
PERSONNE AGEE
soins
sujet âgé
Santé mentale
sujet âgé de 80 ans ou plus
prestations des soins de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
État de santé des personnes âgées drépanocytaires suivies en Guadeloupe
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02044995/document
Introduction : L’amélioration de la prise en charge des patients drépanocytaires dans les pays développés a permis d’augmenter considérablement l’espérance de vie de ces patients. Les patients âgés drépanocytaires sont de plus en plus nombreux en Guadeloupe et nous avons peu de connaissances sur leur état de santé. L’objectif est d’évaluer les complications de la drépanocytose et les pathologies associées chez les patients drépanocytaires de plus de 60 ans suivis en Guadeloupe. Méthode : Étude quantitative, observationnelle, descriptive et transversale sur 72 patients avec un syndrome drépanocytaire majeur âgés d’au moins 60 ans au 1er mai 2017, suivis à l’Unité Transversale de la Drépanocytose du CHU de Pointe-à-Pitre et à l’Unité Transversale pour Adultes Drépanocytaires du Centre Hospitalier de la Basse-Terre. Recueil et analyse de données socio-démographiques, cliniques et biologiques d’après les dossiers papier. Analyse en sous-groupe selon le phénotype : comparaison des patients SS et Sß aux patients SC et Sß . Résultats : L’âge médian était de 66 ans [62.0 – 70,8]. L’effectif comptait 46 patients SC, 18 patients SS, 7 patients Sß et 3 patients Sß . Depuis l’âge de 60 ans, 94,4 % des patients ont eu moins de 5 CVO et 22,5 % ont eu un STA, 2,7 % avaient une cardiopathie, 6,9 % une HTAP, 1,4 % une vasculopathie cérébrale, 63,8 % une néphropathie, 77,5 % une rétinopathie proliférante, 16,7 % des ulcères des membres inférieurs, 51,4 % une OATF et 31,9 % une OATH. Les principales comorbidités associées étaient : l’hypertension artérielle, le SAHOS, l’AVC, le diabète, des troubles du rythme cardiaque. On retrouvait un traitement par hydroxyurée chez 81 % du groupe SS et Sß . Conclusion : Les patients drépanocytaires de plus de 60 ans suivis en Guadeloupe sont épargnés des complications aiguës ou chroniques mettant en jeu le pronostic vital, mais présentent de nombreuses complications viscérales chroniques et comorbidités.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
personne âgée
Guadeloupe
état de santé
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N3-AUTOINDEXEE
Le projet personnalisé : une dynamique de parcours d’accompagnement (volet Résidences autonomie)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2908881/fr/le-projet-personnalise-une-dynamique-de-parcours-d-accompagnement-volet-residences-autonomie
Le projet personnalisé est un outil de coordination visant à répondre à long terme aux besoins et attentes de la personne accueillie. La vision portée par le législateur dans les différents textes insérés au Code de l’action sociale et des familles (CASF) conduit les personnes accueillies au sein des établissements sociaux et médicosociaux à participer à leur projet d’accompagnement dans une dynamique de parcours.
2018
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
relations famille-professionnel de santé
Structure sociale personne âgée
rapport

---
Évaluation des adolescents présentant une obésité un an après une prise en charge dans un Centre de soins de suite et de Réadaptation Pédiatrique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02047789/document
Introduction : l’obésité infantile constitue l’un des plus grands défis pour la santé publique du 21eme siècle en raison de sa forte prévalence et des conséquences à l’âge adulte. En France métropolitaine, d'après l'étude ESTEBAN menée de 2014 à 2016, la prévalence du surpoids chez les enfants et adolescents de 6 à 17 ans est estimée à 17 % dont 4 % d'obèses. Les SSR proposent une prise en charge multidisciplinaire pour les enfants en surpoids au cours d’une hospitalisation thérapeutique et éducative. Notre étude porte sur le développement d’une nouvelle structure de soin en région PACA : le SSR Val Pré Vert qui a ouvert ses portes en 2014. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’impact de cette hospitalisation sur des adolescents à savoir une modification de leurs habitudes de vie. Matériel et méthodes : dans cette étude épidémiologique prospective, ont été inclus les adolescents âgés de 12 à 18 ans présentant un IMC 97eme percentile et hospitalisés sur l’année 2016-2017. Les données psychopathologiques, pondérales, physiques, nutritionnelles et socio-familiales en début et fin de prise en charge ont été extraites à partir de dossiers informatisés. Les données à distance ( 1 an) ont été récoltées à l’aide d’un questionnaire proposés aux adolescents et à leur famille. Résultats : sur 29 adolescents hospitalisés, le taux de réponse pour les données à 1 an était de 41,4 %. L’anxiété (p 0,0077) et la mauvaise estime de soi (p 0,0001) ont baissé de manière significative durant l’hospitalisation et ont ré-augmenté lors de l’interrogatoire. La motivation a ainsi baissé après le retour à domicile. Le Z-Score s’est amélioré passant de 4,27 0,81 à 3,31 0,77. Une amélioration de la pratique de l’activité physique (p 0,0077) et une baisse de la sédentarité ont été mise en évidence. La dynamique et le retentissement familial ont été ressentis positifs dans 100 % des cas. Seulement 50 % ont maintenu un suivi régulier. Conclusion : la prise en charge de l’obésité proposée par le SSR Val Pré Vert a montré un impact favorable sur la psychopathologie, la corpulence, les comportements alimentaires et les habitudes de vie à la fin du séjour mais difficilement maintenu au long court.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
réadaptation fonctionnelle
Prise en charge de l'obésité
Obésité
Centre
pédiatre
obésité
obesite
Soins de suite
adolescence
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique
Pédiatres
obésité
pédiatrie
Obésité
centres de rééducation et de réadaptation
établissements de soins continus
central
Obésité de l'adolescent
études d'évaluation comme sujet
Adolescent
Réadaptation
Adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact sur le niveau de connaissance des internes et des médecins généralistes d'une formation sur le bon usage des médicaments chez les sujets âgés
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02069137/document
Contexte : Les effets indésirables médicamenteux représentent l'une des principales causes évitables d'hospitalisation chez les sujets âgés. Un certain nombre de listes de médicaments potentiellement inappropriés chez les sujets âgés a été publié et il existe de nombreuses recommandations nationales et internationales sur le bon usage des médicaments par pathologie, par tranche d'âge et par niveau de fragilité. Objectifs : L'objectif principale était de connaître, via des questionnaires pré et post-test, l'efficacité d'une formation, basée sur des cas cliniques et l'utilisation d'un guide thérapeutique, sur le niveau de connaissance des internes et des médecins généralistes sur le bon usage des médicaments chez les sujets âgés. L'objectif secondaire était d'évaluer le niveau de satisfaction des internes et des médecins sur la formation. Le critère de jugement principal était le nombre de bonnes réponses avant et après la formation. Les critères de jugement secondaires étaient le niveau de certitude pour chaque question avant et après la formation, un critère composite prenant en compte le niveau de bonnes réponses et le degré de certitude vis-à-vis de la réponse et la satisfaction des internes et des médecins mesurés via un questionnaire sur cette formation non obligatoire. Méthode : Entre 2015 et 2017, les internes ont reçu une formation qui abordait les conséquences de la iatrogénie du sujet âgé. Le principe était de les mettre en situation au travers de cas cliniques sur le risque des effets indésirables médicamenteux chez les sujets âgés, en permettant de couvrir une grande partie des tableaux présentés dans le guide thérapeutique. En début et en fin de session, ils répondaient à un même questionnaire d'évaluation des connaissances avec 36 questions et en indiquant pour chacune d'elles leur degré de certitude afin d'évaluer l'impact de la formation. Les mêmes formations se sont déroulées entre 2016 et 2018 pour les médecins généralistes dans le cadre d'une formation médicale continue. Résultats : Au total, 224 internes ont participé à ces formations. Sur les 36 questions, on note une amélioration statiquement significative du taux de bonnes réponses après la formation (p 0,05) pour 33 d'entre elles. Le niveau de certitude est significativement plus élevé après la formation, autrement dit les étudiants sont plus confiants dans leur choix de réponse après la formation. Pour 34 questions on retrouve des réponses pondérées qui sont significativement meilleures après formation, nous révélant que les réponses des étudiants après le test sont plus justes avec un meilleur degré de certitude. Sur les 172 médecins généralistes analysés, nous retrouvons globalement les mêmes améliorations avant et après formation mais dans une moindre proportion par rapport aux internes (amélioration des taux de bonnes réponses après formation concernant 28 questions, niveau de certitude identique et 31 questions avec des réponses pondérées meilleures en post-test). Nous retrouvons pour les internes et pour les médecins généralistes le même niveau de satisfaction avec une majorité de «très bonne» satisfaction sur la formation. Conclusion : Notre étude a pu mettre en évidence une efficacité de l'apprentissage des internes et des médecins généralistes grâce à cette formation sur la polymédication du sujet âgé autour de cas cliniques et d'un guide thérapeutique mais il reste encore un long parcours afin de généraliser ces compétences au monde médical.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médecins
formation en interne
médecin (médecine interne)
sujet âgé de 80 ans ou plus
Savoir
médicament
Médicaments
médecine interne
connaissance
Sujet âgé
troubles liés à une substance
connaissance
médecins généralistes
sujet âgé

---
N2-AUTOINDEXEE
L’enfant d’hier est la personne âgée d’aujourd’hui : la psychomotricité, soutien de l’identité de l’individu
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02080140/document
Habiter son corps quand vous vivez dans un corps qui est non-maîtrisable est angoissant. L’enfant doit faire face à ses débordements corporels et la personne âgée doit accepter de réaliser le deuil de l’image Idéal du Moi. A travers Gabriel et Monsieur L. et leur évolution, ce mémoire tente de comprendre la pertinence du corps et des représentations de soi dans une thérapie à médiation corporelle. Ce terme de médiation corporelle est un champ vaste qui permet d’offrir une liberté thérapeutique tout en accompagnant et soutenant le sujet par le biais de la relation. Vivre avec un corps, c’est exister. Intégrer son corps comme le sien, c’est se sentir exister et être reconnu par les autres. L’identité prend « corps ».
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
PERSONNE AGEE
Enfant
sujet âgé
personne âgée
Enfant
sujet âgé de 80 ans ou plus
Enfant
individuation
enfant
Enfant
enfant
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Troubles cognitifs chez les personnes agées VIH-positives et perspectives de remédiation cognitive en orthophonie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02084353/document
Contexte théorique : L'amélioration des traitements antirétroviraux a permis une baisse de la mortalité chez les personnes vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (PVVIH), dont l'espérance de vie a augmenté. L'augmentation du nombre de PVVIH âgées, dont le diagnostic est ancien ou récent, soulève le problème de leur prise en charge. L'infection par le VIH est associée à plusieurs comorbidités et le virus peut entraîner l'apparition de troubles neurocognitifs (TNC). La remédiation cognitive proposée aux PVVIH avec TNC porte majoritairement sur la vitesse de traitement, la mémoire, les fonctions exécutives. Il n'existe actuellement pas d'études françaises sur les TNC des PVVIH de plus 65 ans contrôlées virologiquement et correctement suivies. br But : Caractériser les troubles présents chez les PVVIH âgées de plus de 65 ans et contrôlées sur le plan virologique, pour déterminer le type d'atteinte cognitive et proposer une remédiation en orthophonie appuyée sur le support langagier. br Méthode : L'étude concerne 61 PVVIH, évaluées selon six domaines cognitifs : la vitesse de tr