Titre : Les complications de la maladie cœliaque;

Année de publication : 2013;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21621350

URL : http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0369-8114(11)00048-4

Auteurs : Cosnes J; Nion-Larmurier I;

Lien DOI : 10.1016/j.patbio.2011.03.004;

Résumé : abstract-sec simple-para Les complications de la maladie cœliaque sont nombreuses et diverses, nutritionnelles (retard de croissance chez l’enfant, dénutrition, carences vitaminiques), hématologiques (anémie), osseuses (ostéoporose fracturaire), gynécologiques (troubles de la fécondité), cardiovasculaires (coronaropathie et thromboses veineuses), neurologiques (neuropathie périphérique), et hépatiques (cytolyse, cirrhose). La maladie cœliaque est associée à un sur-risque de maladies auto-immunes (diabète type I, thyroïdites) et surtout de cancer (cancer des voies digestives supérieures, carcinome hépatocellulaire, lymphomes). Sur le plan digestif, les principales complications sont la colite microscopique et la sprue réfractaire, marquée par une résistance au régime sans gluten. Celle-ci peut s’accompagner d’une hyperlymphocytose intraépithéliale monoclonale (sprue réfractaire de type II), véritable lymphome cryptique dont le risque évolutif est le lymphome T invasif, qui complique une maladie cœliaque sur 1000. Le régime sans gluten à vie protège en grande partie de la survenue de la plupart des complications et corrige la surmortalité associée aux complications. /simple-para ;

Numéro : 2;

Pagination : e21-e26;

Volume : 61;

Mot-clés auteurs : Maladie cœliaque; Complications; Cancer; Lymphome T; Maladie auto-immune;

Section/Rubrique : Revue générale;

Mois de publication : Avril;

PII : S0369-8114(11)00048-4;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ********nutrition
****allergologie et immunologie
****thérapeutique
****biostatistiques
****métabolisme
****oncologie
****gastroentérologie
****physiologie
*diagnostic
*épidémiologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
22/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.