Libellé préféré : publication papier;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


Traitement curatif de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients atteints de cancer : quelle place pour les anticoagulants oraux directs en 2018 ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217343
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30115-9
Frère C
Farge D
10.1016/j.jdmv.2018.07.006
abstract-sec simple-para Les recommandations internationales de bonne pratique clinique pour le traitement de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) chez les patients atteints de cancer reposent sur l’utilisation prolongée des héparines de bas poids moléculaire (HBPM) à dose curative, sans relais par antivitamines K, pour une durée minimale de 3 à 6 mois, avec un niveau de preuve scientifique élevé. Si l’utilisation des anticoagulants oraux directs (AOD) a été validée pour le traitement de la MTEV et la prévention de ses récidives dans la population générale, ceux-ci ne doivent pas être utilisés en première intention chez les malades atteints de cancer, faute de données probantes suffisantes. Les analyses en sous-groupe des essais pivots randomisés de phase III ayant comparé AOD et traitement conventionnel pour la prise en charge de la MTEV et les études observationnelles suggèrent que les AOD pourraient avoir une efficacité et une sécurité similaires à celles du traitement conventionnel chez les malades avec cancer. Par ailleurs, les résultats des 2 premiers essais randomisés contrôlés ayant directement comparé AOD et HBPM pour le traitement de la MTEV chez les patients atteints de cancer, HOKUSAI-Cancer et SELECT-D, ont montré que les AOD avaient une efficacité comparable à celle des HBPM pour prévenir la récidive de MTEV, mais qu’ils étaient associés à un risque plus élevé d’hémorragies majeures ou cliniquement pertinentes. Une très grande prudence s’impose donc quant à leur utilisation chez ces malades. D’autres essais randomisés en cours permettront de clarifier la place des AOD dans le traitement de la MTEV chez les patients atteints de cancer. /simple-para
5
293-301
43
Maladie thromboembolique veineuse; Cancer; Héparines de bas poids moléculaire; Anticoagulants oraux directs
Mise au point
Septembre
S2542-4513(18)30115-9
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Un tableau thrombo-hémorragique en rapport avec un syndrome hypoprothrombinémie – anticoagulant lupique révélant un myélome multiple à chaînes légères.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217348
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30117-2
Eddou H
Zinebi A
Khalloufi A
Mahtat EM
El Khadir SE
Moudden MK
Doghmi K
Mikdame M
El Baaj M
10.1016/j.jdmv.2018.07.008
abstract-sec simple-para Les thromboses et les hémorragies représentent 2 manifestations opposées chez les patients avec un myélome multiple. Ces troubles d’hémostase sont présents chez moins de 12% des patients au diagnostic et impliquent divers mécanismes physiopathologiques. Nous rapportons dans ce travail, l’observation d’un patient de 39 ans présentant un myélome multiple révélé par l’association d’un syndrome hémorragique et d’une thrombose veineuse profonde en rapport avec un syndrome hypoprothrombinémie – anticoagulant lupique. /simple-para
5
325-328
43
Myélome multiple; Thrombose; Hémorragie; Anticoagulant lupique; Hypoprothrombinémie
Cas clinique
Septembre
S2542-4513(18)30117-2
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Qualification ordinale en médecine vasculaire : acte 1 !
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217340
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30118-4
Bura-Riviere A
Wahl D
10.1016/j.jdmv.2018.08.001
5
281-282
43
Éditorial
Septembre
S2542-4513(18)30118-4
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
L'audition publique: une aide pour la décision.
2007
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=18706952
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17665738
http://www.cairn.info/revue-sante-publique-2007-1-page-3.html
BOURDILLON F
La santé n'est plus aujourd'hui un sujet abordé par les seuls experts. Les auditions publiques permettent le débat avec des personnes non spécialistes sur des enjeux de société controversés et contribuent à l'aide à la décision.
1
3-5
19
Congrès; Décision; Définition; Expertise; Méthodologie; Organisation; Participation communautaire; Politique sanitaire; Santé; Utilisateur
Janvier-Février
publication papier
Accès libre
éditorial
comités consultatifs
Participation communautaire
prise de décision
expertise
France
politique de santé
humains
processus politique
santé publique
Administration de la santé publique

---
Evaluation des indicateurs régionaux en Afrique.
1990
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=19470678
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2375125
KALAMBAY K
1
2-7
43
Afrique; Santé publique; Santé
publication papier
Généralités
Médecine tropicale
article de périodique
adolescent
Afrique
sujet âgé
enfant d'âge préscolaire
services de santé communautaires
démographie
santé de la famille
indicateurs d'état de santé
développement humain
humains
nourrisson
soins de santé primaires
évaluation de programme
reproductibilité des résultats

---
La fièvre jaune en Afrique occidentale, 1973-1987. Faits observés--etudes réalisées, lutte, prévention et prévision.
1990
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=19531382
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2375130
CORDELLIER R
A partir de cette analyse et en se référant au schéma épidémiologique, l'auteur propose un plan d'interventions concertées au terme duquel la fièvre jaune pourrait être confinée dans son cycle sauvage intersimien.
2
52-67
43
Afrique Ouest; Article synthèse; Epidémiologie; Fièvre jaune; Homme; Programme sanitaire; Prévention
publication papier
Fièvre jaune
Médecine tropicale
article de périodique
Afrique de l'Ouest
animaux
anopheles
flambées de maladies
écologie
humains
vecteurs insectes
fièvre jaune
fièvre jaune
fièvre jaune

---
Chirurgie à la jonction radiculo-médullaire dans le traitement des douleurs chroniques et de la spasticité handicapante. A propos d'une série de 29 patients.
1990
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=19611648
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2267043
ABDENNEBI B
FURAHA K
CHITTI M
SINDOU M
DAHER A
La série des auteurs concerne 9 patients traités pour des douleurs chroniques et 20 pour une spasticité nuisible. La technique chirurgicale pratiquée a été la technique microchirurgicale décrite par Sindou.
5
297-302
36
Chirurgie; Chronique; Douleur; Homme; Hypertonie spastique; Microchirurgie; Rhizotomie; Système nerveux pathologie; Technique; Traitement
publication papier
Liquide céphalorachidien. Moelle épinière. Racines rachidiennes. Nerfs rachidiens
article de périodique
adolescent
adulte
enfant
maladie chronique
membres
Femelle
études de suivi
humains
Mâle
microchirurgie
adulte d'âge moyen
spasticité musculaire
douleur
période postopératoire
moelle spinale
racines des nerfs spinaux

---
Recensement national histologique des tumeurs primitives du système nerveux central : résultats généraux sur 40 000 cas, principales applications actuelles et perspectives.
2012
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=25610878
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22385800
http://www.em-consulte.com/article/pii/S0028-3770(12)00005-7
ZOUAOUI S
RIGAU V
TAILLANDIER L
DUFFAU H
TRETARRE B
BAUCHET L
MATHIEU-DAUDE H
DARLIX A
BESSAOUD F
FABBRO-PERAY P
BAUCHET F
KERR C
FABBRO M
FIGARELLA-BRANGER D
Société française de neurochirurgie (SFNC) et le Club de neuro-oncologie de la SFNC)
10.1016/j.neuchi.2012.01.004
Objectif. - Ce travail a pour objectif de recenser de manière prospective l'ensemble des cas de tumeurs primitives du système nerveux central (TPSNC), ayant un diagnostic histologique, en France. Les buts sont de créer une base de données et un réseau national pour favoriser la mise en place d'études épidémiologiques, biologiques et cliniques, et d'harmoniser la prise en charge des patients atteints de TPSNC. Méthode. - La méthodologie est basée sur l'existence d'un réseau national multidisciplinaire déjà établi par le Recensement national histologique des tumeurs primitives du système nerveux central (RnhTPSNC) (French Brain Tumor DataBase [FBTDB]), et la participation active des sociétés savantes impliquées en neuro-oncologie. Résultats. - De 2004 à 2009, 43 929 cas incidents de TPSNC ayant une confirmation histologique ont été recensés: gliomes (42,4 %), ensemble des autres tumeurs neuroépithéliales (4,4 %), tumeurs des méninges (32,3 %), tumeurs des nerfs intracrâniens et/ou intrarachidiens (9,2 %), lymphomes (3,4 %), et autres (8,3 %). La cryopréservation a été notée pour 9603 cas de TPSNC. Une intervention d'exérèse a été réalisée dans 78 % des cas, et une biopsie dans 22 %. L'âge médian au diagnostic, le sexe, le pourcentage de tumeurs réséquées, et le nombre de cas cryopréservés sont détaillés pour chaque histologie. Discussionlconclusion. ― Les principales applications actuelles et futures du RnhTPSNC sont présentées dans la discussion. À notre connaissance, ce travail constitue la première base de données en Europe, dédiée aux TPSNC, qui recense des données cliniques, chirurgicales et histologiques (incluant la cryopréservation), et ses applications et perspectives sont très nombreuses.
1
4-13
58
Base de données; Chirurgie; Epidémiologie; Français; Pathologie du système nerveux; Primitif; Système nerveux central; Tumeur intracrânienne; Tumeur maligne
Février
S0028-3770(12)00005-7
publication papier
Accès restreint
Chirurgie du système nerveux
article de périodique
répartition par âge
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du système nerveux central
bases de données factuelles
études épidémiologiques
prévision
France
humains
répartition par sexe

---
Validation de la reproductibilité de l'indice CAO utilisé en épidémiologie bucco-dentaire et évaluation de ses deux formes cliniques.
1994
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=4154630
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8073791
ROLAND E
GUEGUEN G
LONGIS M
BOISELLE J
2
44-61
47
Accord interjuge; Carie dentaire; Epidémiologie; Forme clinique; Homme; Indicateur; Méthode étude; Pays en développement; Pays industrialisé; Reproductibilité; Santé publique; Santé; Statistique sanitaire; Validation
publication papier
Maladies non tumorales
étude comparative
article de périodique
adolescent
adulte
sujet âgé
enfant d'âge préscolaire
Indice DCAO
caries dentaires
méthodes épidémiologiques
Femelle
humains
Mâle
adulte d'âge moyen
biais de l'observateur
reproductibilité des résultats

---
Deux ou trois enfants: les nouveaux arbitrages des femmes.
1988
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=6392944
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12177873
CASTELAIN-MEUNIER C
FAGNANI J
The authors examine the factors affecting women's decisions concerning family size in France. The focus is on the conflicting pressures on women of higher educational status. The data are from in-depth interviews with 40 professional women with at least two years of higher education who are living in unions and have two or three children. The desire for career success is identified as a primary factor affecting the decision to have a third child.
1
45-65
42
Choix; Comportement; Couple; Enfant; Femme; Fécondité; Mode de vie; Priorité; Qualification professionnelle; Qualité vie
Janvier-Mars
publication papier
Divers
article de périodique
attitude
comportement
prise de décision
pays développés
économie
niveau d'instruction
emploi
Europe
caractéristiques familiales
services de planification familiale
France
psychologie
classe sociale
facteurs socioéconomiques
droits des femmes

---
Un cas de pathologie dysthymique chez une adolescente de seize ans.
1983
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9373928
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6320414
BASQUIN M
LEBOYER M
Problèmes soulevés par la pathologie dysthymique chez enfants et adolescents, au niveau diagnostique, thérapeutiques et pronostiques. L'argumentation est illustrée par un cas clinique.
47
3297-3301
59
Adolescent; Diagnostic différentiel; Efficacité traitement; Etat dépressif; Etude critique; Etude familiale; Homme; Lithium; Manie; Pronostic; Psychose maniacodépressive; Trouble affectivité; Trouble humeur
15
Décembre
publication papier
Divers
Psychologie. Psychanalyse. Psychiatrie
PSYCHOPATHOLOGIE. PSYCHIATRIE
présentations de cas
article de périodique
lithium
adolescent
troubles affectifs psychotiques
trouble dépressif
trouble dépressif
trouble dépressif
diagnostic différentiel
famille
Femelle
humains
lithium
pronostic

---
Les ostéoblastomes bénins à la main. Une observation - revue de la littérature.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9476423
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6320434
CHAISE F
WITVOET J
1
49-51
60
Main; Ostéoblastome bénin
12
Janvier
publication papier
Tumeurs du muscle strié et du squelette
présentations de cas
article de périodique
adulte
kystes osseux
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
chondrome
chondrosarcome
diagnostic différentiel
Femelle
main
humains
ostéome ostéoïde
ostéome ostéoïde
radiographie
pouce

---
Syndromes caves inférieurs. A propos de quarante-cinq cas.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9516785
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6320431
FASSIN D
WECHSLER B
CABANE J
BLETRY O
KIEFFER E
GODEAU P
1
35-41
60
Oblitération; Thrombose; Veine cave inférieure
12
Janvier
publication papier
Maladies vasculaires des membres. Pathologie de la veine cave. Maladies vasculaires diverses
article de périodique
adolescent
adulte
sujet âgé
maladie de Behçet
Femelle
humains
lupus érythémateux disséminé
Mâle
adulte d'âge moyen
tumeurs
embolie pulmonaire
radiographie
maladies de la moelle épinière
thrombose
thrombose
thrombose
veine cave inférieure
veine cave inférieure

---
Traitement de la brucellose humaine par la rifampicine.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9527581
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6320435
GODEAU P
FUCHS G
GUILLEVIN L
PHILIPPON A
TUCAT G
CABANE J
HERSON S
1
5-9
60
Antibiotique; Antituberculeux; Brucellose; Infection; Rifampicine
12
Janvier
publication papier
Antibactériens
présentations de cas
article de périodique
doxycycline
rifampicine
Maladie aigüe
adulte
sujet âgé
maladies osseuses
brucellose
maladie chronique
doxycycline
association de médicaments
Femelle
humains
maladies articulaires
Mâle
adulte d'âge moyen
rifampicine
rifampicine
sepsie

---
Polypeptides et antagonistes.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9572108
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6202006
REGOLI D
14
987-1002
60
Angiotensine II; Antagoniste; Hormone peptide; Kinine; Neurotensine; Pharmacologie; Substance P; Système renin angiotensine; VIP
29
Mars
publication papier
Hormones. Glandes endocrines
article de périodique
revue de la littérature
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antihypertenseurs
kinines
peptides
Angiotensine-II
substance P
peptide vasoactif intestinal
neurotensine
captopril
kallicréines
Angiotensine-II
animaux
captopril
humains
hypertension artérielle
hypertension artérielle
inflammation
kallicréines
kallicréines
kinines
kinines
neurotensine
peptides
peptides
peptides
système rénine-angiotensine
substance P
peptide vasoactif intestinal

---
Etude morphologique de quatre cas de lymphome T.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9603088
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6322329
HORSCHOWSKI N
SAINTY D
DALIVOUST P
TUBIANA N
CARCASSONNE Y
2
77-84
60
Anatomopathologie; Lymphocyte T; Lymphome malin
19
Janvier
publication papier
Leucémies. Lymphomes malins. Réticuloses malignes. Hématodermies. Splénomégalie myéloïde
présentations de cas
article de périodique
adulte
Femelle
humains
lymphomes
lymphomes
Mâle
adulte d'âge moyen
lymphocytes T

---
Lymphome non hodgkinien endobronchique.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9616242
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6322318
LOISON F
PATRI B
VILDE F
RAY B
THIBIER G
BROUSSARD O
DUBRISAY J
10
698-700
60
Bronchopulmonaire; Lymphome non hodgkinien
01
Mars
publication papier
Leucémies. Lymphomes malins. Réticuloses malignes. Hématodermies. Splénomégalie myéloïde
présentations de cas
article de périodique
adolescent
adulte
sujet âgé
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
bronchoscopie
Femelle
humains
déficit en IgA
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
Mâle
adulte d'âge moyen
pneumonectomie
atélectasie pulmonaire

---
Hydatidose hépato-pulmonaire diffuse. A propos d'une observation.
1984
http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=9628550
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6324364
BISSON A
ABBAS M
COLCHEN A
LEROY M
PERSONNE C
TOTY L
Chez une algérienne de 24 ans traitée par résection du dôme saillant au niveau du foie et kystectomie sur le poumon.
11
798-800
60
Abdomen; Appareil digestif pathologie; Appareil respiratoire pathologie; Cestodose; Chirurgie; Diffus; Echinococcose; Foie voie biliaire pathologie; Foie; Helminthiase; Homme; Infection; Kyste hydatique; Observation; Poumon; Radiographie; Scintigraphie; Thorax; Tomodensitométrie
08
Mars
publication papier
Helminthiases
Echinococcoses
Médecine tropicale
présentations de cas
article de périodique
adulte
échinococcose hépatique
échinococcose hépatique
échinococcose pulmonaire
échinococcose pulmonaire
Femelle
humains

---
Mesure et estimation du débit de filtration glomérulaire.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29146282
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30550-3
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30550-3
Vidal-Petiot E
Flamant M
10.1016/j.nephro.2017.10.001
abstract-sec simple-para Le débit de filtration glomérulaire est le meilleur marqueur quantitatif de fonction rénale. Il permet le diagnostic et la classification en cinq stades de gravité de la maladie rénale chronique. La mesure du débit de filtration glomérulaire repose en théorie sur le calcul de la clairance urinaire de substances exogènes telles l’inuline ou l’éthylène-diamine-tétra-acétique acide marqué au chrome 51. En pratique, le débit de filtration glomérulaire est le plus souvent estimé à partir d’équations dérivées de la créatinine plasmatique. Ce travail passe en revue l’ensemble des méthodes destinées à mesurer ou approcher le débit de filtration glomérulaire, et s’attache à décrire les évolutions récentes dans ce domaine, incluant celles concernant les méthodes de dosage de la créatinine plasmatique, les estimateurs dérivés de la concentration de créatinine et de la cystatine. La place de la mesure du débit de filtration glomérulaire par clairance de traceurs exogènes est également discutée. /simple-para
7
560-568
13
CKD-EPI; Créatinine; Cystatine C; Débit de filtration glomérulaire; Maladie rénale chronique; MDRD
Expertise Médicale Continue en néphrologie
Décembre
S1769-7255(17)30550-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
marqueurs biologiques
cystatine C
créatinine
marqueurs biologiques
créatinine
cystatine C
taux de filtration glomérulaire
humains
rein
insuffisance rénale chronique

---
Le cyclophosphamide dans le syndrome néphrotique idiopathique : résultats et perspectives.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29631702
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30551-5
Berkane M
Adarmouch L
Amine M
Bourrahouat A
Sab I
Sbihi M
10.1016/j.nephro.2017.03.004
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le cyclophosphamide (CYP) a été utilisé pendant plus de 40 ans chez les patients atteints de syndrome néphrotique cortico-sensible (SNCS) à rechutes fréquentes (SNRF) ou présentant une cortico-dépendance (SNCD). Cependant, le succès à long terme du traitement par le CYP est difficile à prédire. Les objectifs de cette étude sont de déterminer les résultats à long terme du CYP et d’identifier les facteurs associés à une rémission prolongée. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Nous avons étudié rétrospectivement les données de 50 patients atteints de syndrome néphrotique idiopathique, traités par cyclophosphamide orale et suivis dans le service de pédiatrie depuis 8 ans. Les facteurs associés à une survie sans rechute ont été évalués par une analyse univariée. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para L’âge médian au moment de diagnostic était de 4,3 ans, et la médiane de suivi était de 1,7 an, l’âge médian au début du CYP était de 8 ans. Les patients ont reçu une dose cumulative médiane de 168 mg/kg. La rémission après CYP a été obtenue chez 38 % des patients. Le délai médian de l’arrêt de la corticothérapie depuis le traitement était de 3 mois. La survie cumulée sans rechute était de 56 % (28 patients), 52 % (26 patients), 48 % (24 patients), 38 % (19 patients), à 6 mois, 1 an, 2 ans, et plus de 2 ans respectivement. En analyse univariée, la survie sans rechute était associée à l’âge au début du traitement par CYP (la médiane était de 5 mois pour un âge 8 ans et 41 mois pour un âge 8 ans ; italic p /italic 0,049), à la lésion histologique (6 mois pour LGM, 2 mois pour HSF ; italic p /italic 0,009), et semble être associée au type de syndrome néphrotique (36 mois pour SNRF, 4 mois pour SNCD et SNCR ; italic p /italic 0,068). L’âge au moment du diagnostic, le sexe et la dose cumulée de CYP n’ont pas d’association statistiquement significative. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Nos résultats suggèrent qu’une courte durée de CYP orale reste un traitement de deuxième ligne intéressant. En outre, des essais bien conçus sont nécessaires afin d’évaluer l’efficacité d’autres agents épargneurs de corticoïdes. /simple-para
2
85-90
14
Doxercalciferol; Paricalcitol; Calcimimétique; Cinacalcet; Calcium; Phosphate; Hyperparathyroïdie secondaire; Albuminurie; Fractures osseuses; Densité minérale osseuse
Article original
Avril
S1769-7255(17)30551-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
glucocorticoïdes
immunosuppresseurs
cyclophosphamide
syndrome néphrotique congénital
adolescent
enfant
enfant d'âge préscolaire
cyclophosphamide
Femelle
études de suivi
glucocorticoïdes
humains
immunosuppresseurs
nourrisson
Mâle
syndrome néphrotique
syndrome néphrotique
études rétrospectives
taux de survie
résultat thérapeutique

---
Éclaircissement du rôle d’APOL1 dans le rein.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29162341
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30552-7
Mohamadou I
Hertig A
10.1016/j.nephro.2017.08.352
7
569-571
13
Écho de la recherche
Décembre
S1769-7255(17)30552-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Sodium, hypertension, maladies rénales et santé publique.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606270
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30017-8
Keller N
Krummel T
Hannedouche T
10.1016/j.nephro.2018.02.002
abstract-sec simple-para La consommation de sel dans nos sociétés modernes a considérablement augmenté ces derniers siècles et dépasse actuellement largement nos besoins. Elle influence fortement les maladies cardiovasculaires et rénales et ainsi représente un enjeu important de santé publique. Le présent travail fait la synthèse des travaux observationnels et interventionnels, se rapportant aux liens entre la consommation sodée, le développement d’une hypertension artérielle et la morbi-mortalité cardiovasculaire dans la population générale mais également chez les patients atteints de néphropathie. /simple-para
S93-S98
14
Hypertension artérielle; Insuffisance rénale chronique; Régime sodé; Santé publique
Alimentation
Avril
S1769-7255(18)30017-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
chlorure de sodium alimentaire
pression sanguine
humains
hypertension artérielle
hypertension artérielle
santé publique
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
chlorure de sodium alimentaire

---
Estimation et mesure du débit de filtration glomérulaire : en quête de précision.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606264
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30020-8
https://orbi.uliege.be/handle/2268/223674
Delanaye P
10.1016/j.nephro.2018.02.005
abstract-sec simple-para La mesure du débit de filtration glomérulaire reste le meilleur moyen d’appréhender le fonctionnement du rein. En pratique clinique, le débit de filtration glomérulaire sera estimé par des équations utilisant comme variable principale la créatinine sérique. Ce biomarqueur du débit de filtration glomérulaire est cependant loin d’être irréprochable et le néphrologue doit en connaître les limites. Nous discuterons des performances des équations basées sur la créatinine qui sont actuellement recommandées. La valeur ajoutée potentielle d’un autre biomarqueur, en l’occurrence la cystatine C, et de récentes formules alternatives sera également discutée. Enfin, nous verrons que pour certains patients et/ou dans certaines situations bien spécifiques, le recours à une technique de mesure du débit de filtration glomérulaire peut sans doute trouver une justification. /simple-para
S59-S66
14
Créatinine; Cystatine C; Débit de filtration glomérulaire; Iohexol
Fonction rénale
Avril
S1769-7255(18)30020-8
publication papier
Accès libre
article de périodique
marqueurs biologiques
cystatine C
créatinine
marqueurs biologiques
créatinine
cystatine C
taux de filtration glomérulaire
humains
rein

---
Stratégie de transplantation chez les patients diabétiques de type 1.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606260
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30021-X
Buron F
Badet L
Morelon E
10.1016/j.nephro.2018.02.006
abstract-sec simple-para Seul le remplacement de la cellule bêta par la transplantation de pancréas ou la greffe d’îlots de Langerhans permet de restaurer l’homéostasie du glucose chez les patients atteints de diabète de type 1. La contrepartie est la nécessité d’une immunosuppression au long cours. Ces greffes s’adressent donc principalement aux patients candidats à une transplantation rénale qui ont déjà une indication d’immunosuppression et aux patients avec un diabète instable et des hypoglycémies sévères altérant la qualité de vie ou mettant en jeu le pronostic vital. Les deux techniques de remplacement de la cellule bêta ont des bénéfices et des risques en partie différents qui les rendent complémentaires. La stratégie de greffe doit être personnalisée en fonction de paramètres évalués dans le bilan de prétransplantation, décidée par une équipe multidisciplinaire et réévaluée régulièrement. /simple-para
S23-S30
14
Diabète de type 1; Greffe d’îlots de Langerhans; Transplantation de pancréas; Transplantation rénale
Diabète
Avril
S1769-7255(18)30021-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique
diabète de type 1
néphropathies diabétiques
humains
immunosuppression thérapeutique
immunosuppression thérapeutique
transplantation d'ilots de langerhans
transplantation d'ilots de langerhans
transplantation rénale
transplantation rénale

---
Néphrotoxicité de l’ifosfamide.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606257
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30023-3
Ensergueix G
Karras A
10.1016/j.nephro.2018.02.008
abstract-sec simple-para L’ifosfamide est un agent alkylant utilisé dans le cadre de chimiothérapies anticancéreuses, notamment dans la prise en charge de sarcomes. Sa néphrotoxicté a été démontrée dans certaines séries pédiatriques, se révélant par une insuffisance rénale et/ou une tubulopathie proximale. Nous avons mené récemment une étude multicentrique rassemblant 34 observations de patients adultes adressés pour une néphrotoxicité de ce médicament. Plus de 80 % d’entre eux avaient une insuffisance rénale, survenant souvent de façon décalée par rapport à l’administration de la chimiothérapie, avec des délais allant de quelques jours à 48 mois. Une tubulopathie proximale de type syndrome de Fanconi était présente dans deux tiers des cas, combinant à des degrés divers hypophosphatémie, hypokaliémie, glycosurie, protéinurie de faible poids moléculaire. Le débit de filtration glomérulaire médian de nos patients était de 31 mL/min/1,73 m² à 1 mois et 38 mL/min/1,73 m² à 6 mois de l’introduction de l’ifosfamide, alors que la valeur initiale était de 67 mL/min/1,73 m². La biopsie rénale, réalisée chez 14 de ces patients, révèle une nécrose tubulaire avec vacuolisation des cellules tubulaires proximales et présence de nombreuses atypies nucléaires, alors que l’étude en microscopie électronique montre des modifications mitochondriales particulières évoquant une néphrotoxicité similaire à celle rencontrée avec le ténofovir. Avec un suivi médian de 31 mois, dix patients sur 34 ont évolué vers l’insuffisance rénale chronique terminale (débit de filtration glomérulaire inférieur à 15 mL/min/1,73 m²), dont cinq nécessitant une dialyse chronique. L’évolution défavorable était plus fréquente lors de la coadministration de cisplatine ( italic p /italic 0,02), ainsi que chez les patients les plus âgés ( italic p /italic 0,04). En conclusion, la néphrotoxicité de l’ifosfamide est souvent sévère et irréversible, conduisant à une tubulopathie proximale et surtout à une insuffisance rénale chronique pouvant apparaître de façon immédiate oudifférée par rapport à l’administration de la chimiothérapie. /simple-para
S125-S131
14
Ifosfamide; Insuffisance rénale; Tubulopathie; Syndrome de Fanconi
Iatrogénie
Avril
S1769-7255(18)30023-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
étude multicentrique
antinéoplasiques alcoylants
ifosfamide
adulte
antinéoplasiques alcoylants
taux de filtration glomérulaire
humains
ifosfamide
rein
maladies du rein
maladies du rein
adulte d'âge moyen
études rétrospectives

---
Néphrotoxicité de la vancomycine : fréquence et mécanismes.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606259
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30024-5
Luque Y
Mesnard L
10.1016/j.nephro.2018.02.009
abstract-sec simple-para La vancomycine, découverte en 1953 et largement utilisée de nos jours, a un potentiel néphrotoxique qui a longtemps été débattu. La fréquence de l’atteinte rénale est variable et peut aller de 5 % à 30 % en fonction du terrain et des facteurs de risque concomitants : surdosage, insuffisance rénale préalable, obésité, hypovolémie, et utilisation d’autres néphrotoxiques comme les aminosides. Son association avec la pipéracilline–tazobactam semble aussi augmenter le risque de néphrotoxicité, mais cette hypothèse devrait être confirmée expérimentalement. La toxicité tubulaire directe de la molécule et la précipitation intratubulaire sont les deux mécanismes actuellement décrits et pouvant aboutir à des lésions tubulaires aiguës et au déclin rapide de la fonction rénale. Ces lésions sont souvent réversibles à l’arrêt de la perfusion mais parfois une insuffisance rénale séquellaire peut persister. Du fait de l’utilisation à grande échelle de la vancomycine et de la tendance actuelle à augmenter les taux résiduels visés, il est important d’identifier les situations à risque afin de diminuer les cas de néphrotoxicité. /simple-para
S133-S138
14
Vancomycine; Néphrotoxicité; Aminosides; Pipéracilline–tazobactam; Précipitation intratubulaire
Iatrogénie
Avril
S1769-7255(18)30024-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
antibactériens
vancomycine
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
antibactériens
humains
rein
facteurs de risque
vancomycine

---
Évaluation de la fonction rénale chez les donneurs vivants de rein.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606265
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30026-9
Gaillard F
Courbebaisse M
10.1016/j.nephro.2018.02.011
abstract-sec simple-para Les donneurs vivants de rein ont un risque d’insuffisance rénale terminale bien inférieur à celui de la population générale. En 2014 deux études indépendantes ont confirmé cette observation, mais rapportent une augmentation du risque relatif d’insuffisance rénale terminale après le don. Cette nouvelle donnée souligne la nécessité d’une évaluation minutieuse des donneurs, afin de mieux apprécier les conséquences du don à long terme. L’évaluation de la fonction rénale tient une place de choix dans la décision d’autoriser le don. Elle requiert des explorations fonctionnelles basées sur notre connaissance de la physiologie du don de rein. Dans cette revue, nous présentons les risques liés au don, les mécanismes physiologiques associés au don vivant de rein et les recommandations internationales pour les donneurs vivants. /simple-para
S67-S72
14
Donneurs vivants; Rein; DFG; Risque; Physiologie
Fonction rénale
Avril
S1769-7255(18)30026-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
humains
rein
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
tests de la fonction rénale
transplantation rénale
donneur vivant
risque

---
Quels paramètres biologiques pour estimer le statut volémique ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606267
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30027-0
Vallet M
Jaafar A
Charles P
Tack I
10.1016/j.nephro.2018.02.012
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Estimer le statut volémique du patient est indispensable au diagnostic de certains désordres hydroélectrolytiques, telles que les hyponatrémies et dyskaliémies. Les paramètres biocliniques classiquement utilisés dans ce but ne sont toutefois pas suffisamment discriminants dans les situations chroniques modérées. L’objectif de ce travail était de déterminer les paramètres biologiques les mieux corrélés au statut volémique. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Le statut volémique a été déterminé par la mesure du volume extracellulaire en utilisant le volume apparent de distribution de l’inuline chez des patients non œdémateux, n’ayant pas d’insuffisance cardiaque ou hépatique. Les patients ont été répartis en trois groupes selon le volume extracellulaire: hypovolémiques, normovolémiques et hypervolémiques. Les données cliniques ainsi que différents paramètres biologiques mesurés ont été comparés entre les trois groupes et corrélés au volume extracellulaire. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les données de 91 explorations ont été colligées. Il n’y avait pas de différence entre les trois groupes concernant les paramètres cliniques, la protidémie et la natriurèse. Les paramètres biologiques les mieux corrélés au volume extracellulaire étaient le rapport calciurie/créatininurie à jeun ( italic r /italic 0,51; italic p /italic < 0,0001), le pH urinaire à jeun ( italic r /italic 0,43; italic p /italic < 0,0001), et l’uricémie ( italic r /italic 0,39; italic p /italic 0,002). /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para En plus de l’acide urique, déjà proposé comme marqueur biologique pour estimer le statut volémique, la calciurie à jeun et le pH urinaire à jeun pourraient aussi être utilisés. /simple-para
S83-S88
14
Volémie; Volume extracellulaire; Hyponatrémie; Dyskaliémie; Calciurie; pH urinaire; Acide urique
Hydratation
Avril
S1769-7255(18)30027-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique
étude d'observation
marqueurs biologiques
adulte
sujet âgé
marqueurs biologiques
volume sanguin
mesure du volume sanguin
Femelle
homéostasie
humains
Mâle
adulte d'âge moyen
études rétrospectives
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique

---
Échographie pulmonaire en dialyse.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606266
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30028-2
Seidowsky A
Vilaine È
Mansencal N
Ébel A
Villain C
Cheddani L
Massy Ziad A
10.1016/j.nephro.2018.02.013
abstract-sec simple-para Un déficit profond du système de régulation de la composition des fluides corporels est présent au stade terminal de l’insuffisance rénale chronique, induisant un risque accru de surcharge volémique aiguë ou chronique que le néphrologue se doit de maîtriser dans la mesure où elle impacte la morbimortalité des patients. L’échographie pulmonaire, par sa capacité à estimer la présence d’eau pulmonaire extravasculaire dès un stade infraclinique, a permis de progresser dans ce domaine. La ligne B est l’élément de sémiologie fondamentale traduisant la présence d’eau dans les alvéoles pulmonaires. L’altération de la fonction ventriculaire gauche et l’augmentation de la perméabilité capillaire pulmonaire sont des facteurs déterminants dans la genèse de la congestion pulmonaire infraclinique et sont corrélées positivement aux lignes B. Du fait de son caractère non invasif, de sa facilité d’utilisation, de sa reproductibilité intra- et interopérateur et de sa facilité d’apprentissage, les néphrologues peuvent être efficacement et rapidement formés pour mesurer la congestion pulmonaire. Des données récentes ont permis de montrer une association épidémiologique entre les lignes B et la mortalité chez les patients au stade terminal de l’insuffisance rénale chronique. Le rôle causal de la congestion pulmonaire infraclinique évaluée par ces lignes B dans la genèse des évènements indésirables est en cour d’évaluation par un essai clinique randomisé, multicentrique, ouvert européen (Lung water by ultra-sound guided treatment [LUST] italic trial /italic ). La place de l’échographie pulmonaire dans la prise en charge de la congestion pulmonaire subclinique chez les patients atteints d’ insuffisance rénale chronique reste à déterminer, mais elle pourrait être considérée dès maintenant comme un outil supplémentaire pour améliorer la prise en charge, cette congestion possiblement en complémentant les données de la bio-impédancemétrie. /simple-para
S73-S81
14
Dialyse; Échographie pulmonaire; Ligne B; Morbidité; Mortalité
Hydratation
Avril
S1769-7255(18)30028-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique
humains
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
poumon
oedème pulmonaire
oedème pulmonaire
dialyse rénale
dialyse rénale
échographie
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique

---
Régime pauvre en protéines supplémentés par les céto-analogues des acides aminés chez le patient atteint d’insuffisance rénale : pour qui ? Comment ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606271
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30029-4
Chauveau P
Lasseur C
Nodimar C
Moreau K
Trolonge S
Aparicio M
Combe C
10.1016/j.nephro.2018.02.014
abstract-sec simple-para Les régimes restreints en protéines chez le patient atteint de maladie rénale chronique font l’objet de débats depuis plusieurs décennies. Dans la maladie rénale chronique comme dans d’autres maladies chroniques, la modulation de l’apport nutritionnel est l’objet d’un renouveau certain. Elle est confortée par des études récentes qui mettent en évidence l’intérêt de moduler l’apport en nutriments par des régimes plus sains, moins riches en protéines animales et plus riches en végétaux. La réintroduction récente en France de suppléments d’acides aminés et de céto-analogues d’acides aminés permet la mise en place d’un régime très restreint. Les études historiques se sont attachées à la seule relation entre l’apport en protéines et la dégradation de la fonction rénale. Les études récentes sur la charge acide, le métabolisme phosphocalcique ou l’apport en potassium permettent de revisiter l’intérêt des régimes restreints. Comme pour toute modification des habitudes alimentaires, la sélection des patients, l’information, l’éducation et le suivi au cours du régime sont très importants et permettent d’éviter toute dénutrition : c’est l’objet de cette courte revue, pour qui ? comment ? /simple-para
S99-S102
14
Régime pauvre en protéines; Insuffisance rénale; Céto-analogue; Acides aminés
Alimentation
Avril
S1769-7255(18)30029-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique
acides aminés
acides aminés
animaux
régime pauvre en protéines
compléments alimentaires
comportement alimentaire
France
humains
insuffisance rénale chronique

---
Toxicité rénale du méthotrexate à haute dose.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606256
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30030-0
Garcia H
Leblond V
Goldwasser F
Bouscary D
Raffoux E
Boissel N
Broutin S
Joly D
10.1016/j.nephro.2018.02.015
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le méthotrexate à haute dose (supérieure ou égale à 1 g/m sup 2 /sup ) est utilisé pour traiter certaines hémopathies malignes et ostéosarcomes. La survenue d’une insuffisance rénale aiguë est une complication classique qui favorise le retard d’élimination du méthotrexate et ses diverses toxicités. Au-delà des mesures thérapeutiques classiques (hyperhydratation alcaline, acide folinique, épuration extrarénale), une enzymothérapie spécifique onéreuse est disponible (glucarpidase) mais son impact clinique est mal évalué. /simple-para abstract-sec section-title Patients et méthodes /section-title simple-para Nous avons analysé les prescriptions de hautes doses de méthotrexate dans 11 centres au cours des 15 dernières années, afin d’identifier et décrire les patients adultes ayant développé une insuffisance rénale aiguë (classification selon Kidney Disease : Improving Global Outcomes [KDIGO]). Nous avons référencé un usage éventuel de glucarpidase (autorisation temporaire d’utilisation officielle : méthotrexatémie supérieure ou égale à 10 μmol/L après 48 h, ou supérieure ou égale à 3 μmol/L après 48 h avec insuffisance rénale aiguë). /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Soixante-seize cas d’insuffisance rénale aiguë ont été étudiés. En moyenne, le pic de créatinine était de 206 μmol/L, observé après 5,6 jours ; il y avait 19 cas d’insuffisance rénale aiguë de stade 1 (25 %), 29 de stade 2 (38 %) et 27 de stade 3 (36 %). L’anurie (un cas) et le recours à la dialyse (quatre cas) étaient rares, la surcharge hydrosodée fréquente (29 % des patients). À 3 mois, 17 % des patients étaient décédés 12 % présentaient des séquelles rénales. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Lors de l’épisode d’insuffisance rénale aiguë, 61 % des patients ont reçu de la glucarpidase. Malgré un effet spectaculaire sur la méthotrexatémie, la glucarpidase (comparativement à un traitement conservateur) ne modifiait ni le profil évolutif de l’insuffisance rénale aiguë (sévérité, délai de récupération, recours à l’épuration extrarénale) ni l’incidence des toxicités extrarénales. L’absence de bénéfice persistait après stratification pour le respect ou non du libellé d’autorisation temporaire d’utilisation. La glucarpidase a probablement peu d’effet sur le méthotrexate déjà présent au niveau de la lumière tubulaire ou dans la cellule tubulaire rénale, ce qui pourrait expliquer l’absence d’effet néphroprotecteur observé. /simple-para
S103-S113
14
Méthotrexate; Insuffisance rénale aiguë; Cristaux médicamenteux; Onconéphrologie; Glucarpidase
Iatrogénie
Avril
S1769-7255(18)30030-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique
Antimétabolites antinéoplasiques
gamma-glutamyl hydrolase
méthotrexate
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
adulte
Antimétabolites antinéoplasiques
Femelle
humains
Mâle
méthotrexate
adulte d'âge moyen
traitement substitutif de l'insuffisance rénale
études rétrospectives
taux de survie
gamma-glutamyl hydrolase

---
Hémodialyse incrémentale.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606268
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30031-2
Courivaud C
10.1016/j.nephro.2018.02.016
abstract-sec simple-para La majorité des patients incidents en hémodialyse sont pris en charge de façon systématique au rythme de trois séances par semaine, quel que soit leur niveau de fonction rénale résiduelle. L’hémodialyse incrémentale est une stratégie thérapeutique qui s’adapte au niveau de fonction rénale résiduelle de chaque patient pour ne proposer aux patients que la « dose de dialyse » nécessaire en complément de leur fonction rénale résiduelle, tout en s’assurant d’atteindre un objectif de clairance totale (rénale et perdialytique) recommandé (Standard Kt/V urée hebdomadaire > 2,3 volumes/semaine). L’hémodialyse incrémentale permet donc une dose et une fréquence de dialyse moindre chez les patients avec fonction rénale résiduelle. L’hémodialyse incrémentale par le biais d’une meilleure préservation de la fonction rénale résiduelle pourrait améliorer la survie des patients et également avoir d’autres avantages en termes de qualité de vie, préservation de l’abord vasculaire ainsi qu’en termes de baisse des dépenses de santé. Quelques freins logistiques rendent sa prescription en toute sécurité encore difficile, mais des logiciels devraient bientôt être mis à la disposition des praticiens pour une gestion plus simple et plus précise au quotidien de cette prescription. /simple-para
S89-S92
14
Hémodialyse; Adéquation; Fonction rénale résiduelle
Dose de dialyse
Avril
S1769-7255(18)30031-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique
humains
rein
défaillance rénale chronique
dialyse rénale

---
Formes rares de néphropathie à IgA.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606269
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30032-4
El Karoui K
10.1016/j.nephro.2018.02.017
abstract-sec simple-para La néphropathie à immunoglobulines (Ig) A peut prendre des formes cliniques diverses, dominées par l’association d’hématurie microscopique, de protéinurie, d’hypertension artérielle et d’insuffisance rénale. Le profil évolutif de la néphropathie à IgA est extrêmement variable. Certaines formes particulières ont des caractéristiques initiales et évolutives spécifiques, telles que l’urgence hypertensive, le syndrome néphrotique, l’insuffisance rénale progressive, les dépôts d’IgA monotypiques, ou les formes associées aux pathologies inflammatoires. La reconnaissance de ces formes cliniques ou histologiques spécifiques permet de mieux caractériser ces formes rares de néphropathie à IgA, afin d’optimiser leur prise en charge thérapeutique. /simple-para
S9-S12
14
Néphropathie à IgA; Urgence hypertensive; Syndrome néphrotique; Monotypique; Pathologies inflammatoires
IgA
Avril
S1769-7255(18)30032-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique
diagnostic différentiel
glomérulonéphrite à dépôts d'IgA
humains
rein

---
Quel pourrait être le futur de la prise en charge de la maladie rénale chronique en nutrition ?
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463393
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30033-6
Fouque D
10.1016/S1769-7255(18)30033-6
abstract-sec simple-para La prise en charge nutritionnelle du malade rénal chronique (mRC) demeure une question centrale qui fait l’objet de travaux permanents. Les bénéfices de la restriction protéique sont de nouveau mis en lumière, que ce soit par réduction de l’urée hyperglycémiante améliorant l’insulino-sensibilité périphérique, ou par diminution de la charge en phosphore et de l’hormone FGF23, respectivement associés à une néphroprotection et à une baisse des évènements cardiovasculaires. Les nombreuses recherches menées sur le microbiote intestinal ouvrent également des pistes prometteuses d’une meilleure compréhension du rôle de cet écosystème dans la maladie rénale chronique (MRC). Enfin, l’intérêt de la dialyse incrémentale est relancé, des résultats montrent qu’elle serait associée à une moindre perte protéique et à une préservation de la fonction rénale résiduelle. L’élaboration récente d’un score nutritionnel, très informatif en termes de prédiction de survie, offre par ailleurs la possibilité d’assurer un meilleur suivi des patients. /simple-para
6
S1-S6
13
Restriction protéique; Insuline; Urée; Phosphore; FGF23; Microbiote intestinal; Dialyse incrémentale; Score nutritionnel
Juin
S1769-7255(18)30033-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique
protéines alimentaires
toxines biologiques
Fibroblast growth factor 23
phosphore
facteurs de croissance fibroblastique
adipocytes
régime pauvre en protéines
protéines alimentaires
protéines alimentaires
prise en charge de la maladie
facteurs de croissance fibroblastique
prévision
humains
insulinorésistance
malnutrition
malnutrition
état nutritionnel
phosphore
dialyse rénale
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
toxines biologiques

---
Quel pourrait être le futur de la prise en charge de l’anémie dans l’insuffisance rénale chronique ?
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463398
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30034-8
Hermine O
Maciel Th
Moura I
10.1016/S1769-7255(18)30034-8
abstract-sec simple-para L’érythropoïétine (EPO) joue un rôle essentiel dans la régulation de l’érythropoïèse. Sa production dépend de la protéine italic hypoxia inducible factor /italic (HIF) dont la stabilité varie en fonction du taux d’oxygène au niveau des cellules rénales péritubulaires. Au cours de l’insuffisance rénale chronique, la carence en EPO est responsable en partie de l’anémie, associée et aggravée par d’autres facteurs tels que la carence martiale, le syndrome inflammatoire et l’hyperparathyroïdie secondaire et tertiaire. D’autres facteurs plus récemment identifiés, comme un excès de production de GDF-11 pourraient contribuer également à l’anémie. HIF et GDF-11 sont des cibles thérapeutiques en cours d’évaluation. /simple-para
6
S7-S10
13
IRC; Anémie; Érythropoïèse; HIF; Récepteur à la transferrine; GD-11
Juin
S1769-7255(18)30034-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique
protéines morphogénétiques osseuses
Protéine GDF11, humain
facteurs de croissance et de différenciation
Facteur-1 induit par l'hypoxie
immunoglobuline A
fer alimentaire
récepteurs à la transferrine
érythropoïétine
fer
anémie
anémie
anémie
anémie
animaux
protéines morphogénétiques osseuses
prise en charge de la maladie
modèles animaux de maladie humaine
érythropoïèse
érythropoïèse
érythropoïétine
prévision
facteurs de croissance et de différenciation
humains
Hypoxie
Hypoxie
Hypoxie
Facteur-1 induit par l'hypoxie
immunoglobuline A
absorption intestinale
fer
fer alimentaire
défaillance rénale chronique
souris
modèles biologiques
récepteurs à la transferrine
bêta-Thalassémie

---
Interactions cardiorénales.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463394
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30035-X
Rossignol P
Juillard L
10.1016/S1769-7255(18)30035-X
abstract-sec simple-para L’hypertension artérielle est fréquente chez les patients avec une insuffisance rénale chronique notamment d’origine diabétique. Elle est parfois résistante au traitement pharmacologique. Les antagonistes du récepteur minéralo-corticoïde ont leur place dans cette indication. Ils sont l’un des traitements clés (Classe 1, Niveau A) de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection altérée. Le risque de développer une hyperkaliémie ou une altération de la fonction rénale, m’altère cependant pas le bénéfice clinique. Une surveillance biologique adaptée est nécessaire, ainsi qu’une possible adaptation posologique. Le syndrome cardio-rénal au cours de l’insuffisance cardiaque congestive aggrave considérablement son pronostic. Le recours à l’ultrafiltration peut être efficace en cas d’échec des traitements conventionnels. Sa place en première ligne nécessite d’être évaluée. /simple-para
6
S11-S15
13
HTA résistante; Hyperkaliémie; Insuffisance cardiaque; Insuffisance rénale; Antagoniste du récepteur; minéralocorticoïde; Syndrome cardio-rénal; Ultrafiltration
Juin
S1769-7255(18)30035-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
antagonistes des récepteurs des minéralocorticoïdes
récepteurs des minéralocorticoïdes
baroréflexe
syndrome cardiorénal
syndrome cardiorénal
dénervation
défaillance cardiaque
défaillance cardiaque
défaillance cardiaque
hémodiafiltration
humains
hyperkaliémie
hyperkaliémie
hypertension artérielle
hypertension artérielle
rein
rein
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
antagonistes des récepteurs des minéralocorticoïdes
antagonistes des récepteurs des minéralocorticoïdes
essais contrôlés randomisés comme sujet
récepteurs des minéralocorticoïdes
dialyse rénale
débit systolique

---
La protection cardiovasculaire du patient diabétique avec maladie rénale chronique et cas particulier de l’insuffisance rénale chronique terminale du sujet âgé.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463395
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30036-1
Zaoui P
Hannedouche T
Combe C
10.1016/S1769-7255(18)30036-1
abstract-sec simple-para Le diabète de type 2 présente une prévalence croissante. Le pronostic vital est dominé par le risque cardiovasculaire, qui constitue la première cause de mortalité chez ces patients. Un tiers des patients diabétiques développe une néphropathie diabétique et l’atteinte rénale, par elle-même, majore encore le risque cardiovasculaire. Réduire la morbi-mortalité cardiovasculaire est un enjeu majeur de santé publique, de même que prévenir et prendre en charge précocement la maladie rénale chronique (MRC). Un bon contrôle glycémique prévient les complications microvasculaires de la maladie (rétinopathie, néphropathie, etc.) et, reconnu plus récemment grâce au suivi prolongé de la cohorte VADT, prévient les complications cardiovasculaires. Le contrôle de la pression artérielle et de la dyslipidémie est essentiel dans la prévention cardiovasculaire primaire ou secondaire. Les bloqueurs du système rénine-angiotensine permettent en plus de ralentir la progression de la MRC. Les sujets âgés en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) représentent une autre population grandissante de la patientèle du néphrologue. En particulier chez les sujets très âgés présentant des comorbidités, la question peut se poser de privilégier un traitement conservateur plutôt que la mise en route ou la poursuite d’un traitement par dialyse. La survie et la qualité de vie ne sont en effet pas forcément meilleures chez les patients âgés dialysés, des complications sont possibles conduisant in fine à l’arrêt, et entraînent parfois chez ces patients un sentiment d’obstination. L’élaboration de scores pronostiques est un élément qui peut permettre d’aider à cette prise de décision. Le dialogue avec le patient et son entourage ainsi que la concertation pluridisciplinaire restent néanmoins les éléments essentiels pour définir la prise en charge la plus adaptée. /simple-para
6
S16-S24
13
Diabète; Maladie rénale chronique; Morbi-mortalité; cardiovasculaire; Glycémie; BSRA; Pression artérielle; Dyslipidémie; Antiagrégant plaquettaire; Dialyse; Traitement conservateur; Score pronostique; Concertation
Juin
S1769-7255(18)30036-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
antioxydants
hypoglycémiants
antiagrégants plaquettaires
facteurs de l'âge
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
antioxydants
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
essais cliniques comme sujet
comorbidité
diabète de type 2
diabète de type 2
diabète de type 2
angiopathies diabétiques
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
dyslipidémies
dyslipidémies
humains
hypertension artérielle
hypertension artérielle
hypoglycémiants
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
antiagrégants plaquettaires
prévalence
dialyse rénale
système rénine-angiotensine
système rénine-angiotensine

---
Transplantation rénale.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463396
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30037-3
Rostaing L
10.1016/S1769-7255(18)30037-3
section-title Resume /section-title abstract-sec simple-para La transplantation rénale est le traitement à privilégier pour les patients insuffisants rénaux terminaux, puisqu’il améliore significativement leur durée et leur qualité de vie. /simple-para simple-para Le nombre de patients en attente de greffe rénale ne cesse d’augmenter alors que le taux global de prélèvement en France est stable. La pénurie de greffon s’aggrave, de même que la durée d’attente. /simple-para simple-para Identifier les causes de cette situation et discuter les différentes options pour pallier au mieux à la pénurie de greffons est le but de cet exposé. Parmi les solutions : (i) améliorer le recensement des donneurs potentiels grâce à une politique nationale et hospitalière de promulgation du don d’organes et une meilleure compréhension des motifs de refus ; (ii) permettre l’utilisation systématique des machines de perfusion pour les greffons à critères élargis ; (iii) développer les programmes de transplantation à partir de donneurs décédés après arrêt cardiaque ; (iv) développer la greffe à partir de donneurs vivants. /simple-para
6
S25-S29
13
Transplantation rénale; Liste d’attente; Pénurie; Donneurs vivants
Juin
S1769-7255(18)30037-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
mort cérébrale
sélection de donneurs
besoins et demandes de services de santé
arrêt cardiaque
histocompatibilité
humains
Pompes à perfusion
défaillance rénale chronique
transplantation rénale
donneur vivant
motivation
conservation d'organe
conservation d'organe
donneurs de tissus
donneurs de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
listes d'attente

---
Complications métaboliques de l’insuffisance rénale chronique.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29463397
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30038-5
Chazot C
Jean G
Joly D
10.1016/S1769-7255(18)30038-5
section-title Resume /section-title abstract-sec simple-para La Maladie Rénale Chronique (MRC) expose à de nombreuses complications métaboliques qui peuvent elles-mêmes induire des problèmes de santé, voire menacer le pronostic vital si elles ne sont pas correctement prises en charge, alors qu’il est possible de les anticiper. /simple-para simple-para À travers les cas cliniques de patients rencontrés dans la pratique quotidienne, il est proposé d’étudier trois de ces complications fréquentes que sont l’hypocalcémie, l’hyperkaliémie et l’acidose métabolique. De la démarche diagnostique jusqu’à la prise en charge, ces cas seront l’occasion de rappeler les fondamentaux de ces troubles et de présenter les dernières données de la littérature venant éclairer les connaissances qui s’y rapportent. /simple-para
6
S30-S36
13
Hypocalcemia; Hyperkalemia; Metabolic acidosis
Juin
S1769-7255(18)30038-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
revue de la littérature
hydrogénocarbonates
calcium alimentaire
solutions d'hémodialyse
calcium
acidose
acidose
acidose
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
hydrogénocarbonates
hydrogénocarbonates
bradycardie
calcium
calcium alimentaire
comorbidité
néphropathies diabétiques
néphropathies diabétiques
Femelle
solutions d'hémodialyse
solutions d'hémodialyse
humains
hyperkaliémie
hypocalcémie
hypocalcémie
hypocalcémie
absorption intestinale
Mâle
dialyse rénale
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
carence en vitamine D

---
Étude des étiologies spécifiques de perte des greffons rénaux : place du rejet médié par les anticorps et approche en population.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606262
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30039-7
Lohéac C
Aubert O
Loupy A
Legendre C
10.1016/j.nephro.2018.02.018
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Les résultats de la transplantation rénale se sont améliorés mais la survie des greffons à long terme reste décevante. L’objectif de cette étude était d’identifier les causes spécifiques de perte du greffon rénal, d’évaluer leur répartition dans le temps et de définir la place du rejet médié par les anticorps. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Les patients transplantés à l’hôpital Necker entre janvier 2004 et janvier 2014 ont été inclus prospectivement ( italic n /italic 1634). Toutes les biopsies rénales (de dépistage et « pour causes ») réalisées entre janvier 2004 et mars 2017 ont été analysées et intégrées dans l’étude ( italic n /italic 4225). Les paramètres cliniques, biologiques des donneurs et receveurs ainsi que les anticorps anti-HLA dirigés contre le donneur ont été intégrés. Le critère d’évaluation principal était la perte du greffon. Les critères secondaires comprenaient les causes associées de perte du greffon, le délai de perte du greffon en fonction de la cause et les facteurs déterminants la perte du greffon. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Il y a eu 270 pertes de greffon au cours de la période de suivi (médiane de 6,61 ans) avec une cause retrouvée dans 96 % des cas. La survie des greffons était de 78 % à 9 ans. Les causes de perte du greffon étaient : le rejet médié par les anticorps (38,15 %), les causes vasculaires (17 %), une cause médicale intercurrente (19 %), la récidive de la néphropathie initiale (9,6 %), une néphropathie virale (3 %), un rejet cellulaire (4,44 %), une cause urologique (1,85 %), une toxicité des inhibiteurs de la calcineurine (1,5 %). /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Le rejet médié par les anticorps et les causes vasculaires sont les principaux responsables de la remise en dialyse. Des progrès dans leur prévention et leur traitement doivent être effectués afin d’en diminuer l’incidence et d’en améliorer le pronostic. /simple-para
S39-S50
14
Survie du greffon; Transplantation rénale; Dysfonction du greffon; Rejet médié par les anticorps
Greffe
Avril
S1769-7255(18)30039-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique
étude multicentrique
adulte
allogreffes
Femelle
France
rejet du greffon
rejet du greffon
survie du greffon
humains
incidence
rein
transplantation rénale
Mâle
adulte d'âge moyen
études prospectives
analyse de survie
transplantation homologue
jeune adulte

---
Approches multidimensionnelles pour la stratification du risque en transplantation.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29606263
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30040-3
Aubert O
Racapé M
10.1016/j.nephro.2018.02.019
abstract-sec simple-para Malgré les avancées considérables concernant les résultats à court terme de la transplantation rénale, peu d’améliorations ont été faites au cours des 15 dernières années sur la survie à long terme. La principale limitation est l’absence de connaissance précise des déterminants de perte du greffon rénal et de systèmes pronostiques robustes fournissant une prédiction individuelle. La transplantation rénale doit répondre à un besoin clinique pressant, celui de définir avec précision les déterminants de la survie des greffons rénaux afin d’améliorer la stratification du risque. Pour cela, quatre étapes sont à considérer dans le développement d’outils à visée pronostique : la caractérisation et l’identification du phénotype de la pathologie à étudier, la recherche de facteurs pronostiques de l’évènement d’intérêt dans la population initialement considérée, la détermination de la valeur additionnelle apportée par un nouveau facteur pronostique identifié aux facteurs conventionnels déjà connus et fonctionnels dans la pratique clinique ainsi que la construction d’outils à visée pronostique, sur la base de modèles intégratifs multidimensionnels permettant une stratification précise du risque d’évènement, à l’échelle individuelle et aussi populationnelle. /simple-para
S51-S58
14
Transplantation rénale; Stratification du risque; Survie du greffon; Big data; Score pronostique
Greffe
Avril
S1769-7255(18)30040-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
rejet du greffon
survie du greffon
humains
rein
transplantation rénale
transplantation rénale
pronostic
évaluation des risques

---
Données actuelles sur les récidives des glomérulopathies après transplantation rénale.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29706414
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30069-5
Kofman T
Oniszczuk J
Lang P
Grimbert P
Audard V
10.1016/j.nephro.2018.03.001
abstract-sec simple-para La récidive d’une glomérulopathie après transplantation rénale est une cause fréquente de perte du greffon. L’incidence, les facteurs de risque et l’issue de la récurrence sont largement liés à la maladie glomérulaire sous-jacente. L’analyse de la biopsie du greffon est nécessaire afin de confirmer le diagnostic définitif de récidive et initier une thérapie appropriée qui reste dans certains cas un véritable challenge pour prévenir l’échec de la greffe. L’utilisation croissante des biopsies de protocole et les progrès récents dans notre compréhension de la pathogénie de certaines maladies glomérulaires avec l’identification de certains biomarqueurs d’intérêt offrent une occasion unique d’initier une thérapie de protection rénale aux stades précoces de la récidive sur la greffe. Cette revue résume nos connaissances actuelles sur la prise en charge de nombreuses glomérulonéphrites primaires et secondaires récurrentes après transplantation rénale. /simple-para
3
179-188
14
Biopsie rénale; Maladies glomérulaires; Perte du greffon; Pronostic; Récidive
Expertise Médicale Continue en néphrologie
Mai
S1769-7255(18)30069-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
glomérulonéphrite
glomérulonéphrite
survie du greffon
humains
rein
transplantation rénale
pronostic
récidive
facteurs de risque

---
Hypercalcémie sévère de cause inhabituelle, à la recherche du coupable : cas clinique et revue de la littérature.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29709532
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30111-1
Jalbert M
Mignot A
Gauchez A-S
Dobrokhotov A-C
Fourcade J
10.1016/j.nephro.2018.03.003
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’hypercalcémie n’est pas un événement rare et peut engendrer des conséquences sévères. Ses étiologies principales sont l’hyperparathyroïdie primaire et les pathologies néoplasiques. L’étiologie iatrogène par intoxication à la vitamine D est plus rare. /simple-para abstract-sec section-title Présentation du cas /section-title simple-para Une femme âgée de 76 ans, d’origine finlandaise, consulte aux urgences pour une douleur thoracique. Son histoire médicale est difficile à préciser en raison de la barrière de la langue et d’une confusion initiale. Elle présente une hypercalcémie sévère à 4,14 mmol/L, une insuffisance rénale et une arythmie cardiaque compliquée secondairement d’un épisode ischémique coronaire. La clinique et la biologie orientent vers la recherche d’une pathologie hématologique et néoplasique. Le diagnostic étiologique iatrogène est permis par l’apport secondaire de précisions sur son histoire médicale. Elle était traitée pour une hypoparathyroïdie post-chirurgicale par dihydrotachystérol, un dérivé de la vitamine D. L’arrêt de la substitution, le traitement par hydratation et biphosphonates ont permis la correction rapide de l’hypercalcémie. /simple-para abstract-sec section-title Discussion /section-title simple-para L’intoxication au dihydrotachystérol est une étiologie rare d’hypercalcémie. Du fait de sa demi-vie longue, le risque d’hypercalcémie semble plus important qu’avec les autres dérivés de la vitamine D. Cette molécule, retirée du marché français en 1982, n’est pas détectée par les dosages de 25 et 1,25 OH vitamine D. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Nous rapportons ici un cas original d’intoxication au dihydrotachystérol, dont le risque d’hypercalcémie doit être connu. Le suivi médical rapproché, recommandé en cas d’hypoparathyroïdie, semble particulièrement nécessaire en cas de supplémentation par cette molécule. /simple-para
4
231-236
14
Dihydrotachystérol; Hypercalcémie; Hypoparathyroïdie; Insuffisance rénale aiguë; Maladie iatrogène
Cas clinique
Juin
S1769-7255(18)30111-1
publication papier
Accès restreint
présentations de cas
article de périodique
revue de la littérature
diphosphonates
vitamine D
dihydrotachystérol
calcium
sujet âgé
calcium
dihydrotachystérol
diphosphonates
Femelle
traitement par apport liquidien
humains
hypercalcémie
hypercalcémie
hypoparathyroïdie
Maladie iatrogène
vitamine D

---
Hypercalcémie sévère et insuffisance rénale aiguë induites par étanercept.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30401463
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30136-6
Tsevi Y
Aydin S
Durez P
Labriola L
10.1016/j.nephro.2018.05.001
abstract-sec simple-para La granulomatose induite par les agents italic anti-tumor necrosis factor /italic (anti-TNF) est un effet secondaire rare, mais pas exceptionnel, de ce traitement. Les organes le plus souvent atteints sont les poumons, les ganglions lymphatiques et la peau. L’atteinte rénale est exceptionnelle. L’examen histologique montre habituellement des granulomes non caséeux. Certains des signes biologiques décrits habituellement dans la sarcoïdose sont très rares dans la granulomatose induite. Nous rapportons un cas de granulomatose se manifestant par une hypercalcémie sévère et symptomatique, associée à une insuffisance rénale aiguë, chez une femme traitée par étanercept pour une polyarthrite rhumatoïde. Sept jours après l’admission, elle a présenté une pneumopathie interstitielle hypoxémiante. Les analyses microbiologiques se sont avérées négatives, y compris la recherche de mycobactéries et mycoses. Le tableau étant suggestif de granulomatose secondaire au traitement par étanercept, celui-ci a été arrêté. La biopsie rénale, effectuée 30 jours après l’admission, a révélé une néphrite interstitielle aiguë avec des dépôts de cristaux calciques. L’évolution a été favorable après arrêt de l’étanercept et traitement par cortisone, avec une réversibilité des lésions pulmonaires et une récupération totale de la fonction rénale trois semaines après l’admission. La présentation clinique de la granulomatose secondaire aux agents anti-TNF peut être extrêmement variable. Notre observation montre qu’une hypercalcémie symptomatique et potentiellement fatale peut survenir. L’atteinte rénale est inhabituelle. Ce cas souligne la difficulté diagnostique de cette entité, ainsi que l’importance d’un suivi rapproché chez les patients recevant ce traitement. L’arrêt du médicament conduit à la résolution des lésions dans la majorité des cas. /simple-para
6
478-482
14
Anti-TNF; Granulomatose induite; Hypercalcémie; Néphrite interstitielle aiguë
Cas clinique
Novembre
S1769-7255(18)30136-6
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
L’artériolopathie urémique calcifiante de l’hémodialysé chronique, revue de la littérature à travers cinq cas cliniques.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30401462
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30137-8
Chettati M
Adnouni A
Fadili W
Laouad I
10.1016/j.nephro.2018.04.004
abstract-sec simple-para L’artériolopathie urémique calcifiante, également appelée calciphylaxie, est un phénomène rare et grave de nécrose ischémique, cutanée, et parfois systémique, dû à l’oblitération des artérioles d’abord par des dépôts calciques sous-intimaux, puis par la thrombose. Ces lésions peuvent conduire fréquemment au décès en raison des complications infectieuses et du terrain prédisposant : diabète, obésité, artérite, calcifications vasculaires diffuses, cardiopathie et dénutrition. Le diagnostic est surtout clinique, à partir des caractéristiques des lésions, souvent bilatérales et hyperalgiques, et des facteurs favorisants (anomalies phosphocalciques, anti-vitamine K). L’existence de calcifications vasculaires radiologiques est en faveur du diagnostic, mais reste peu spécifique. L’indication de biopsie tissulaire est rare et réservée aux diagnostics difficiles. La stratégie thérapeutique a pour objectif : ralentir les phénomènes de calcification et traitement des troubles du métabolisme minéral et osseux de l’hémodialysé chronique, une dialyse adéquate, traitement local des troubles trophiques, favoriser l’oxygénation tissulaire, un traitement de la douleur, arrêt et contre-indication des médicaments favorisants. Nous proposons d’en faire le point à partir d’une revue de la littérature et de l’illustrer par cinq cas cliniques. /simple-para
6
439-445
14
Artériolopathie urémique calcifiante; Calcifications vasculaires; Hémodialysé chronique; Nécrose cutanée; Troubles du métabolisme minéral et osseux
Mise au point
Novembre
S1769-7255(18)30137-8
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Innovations technologiques en dialyse
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473060
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30644-8
Petitclerc T
10.1016/S1769-7255(18)30644-8
abstract-sec simple-para Âgée d’à peine plus d’un demi-siècle, la dialyse a connu au cours de son histoire de nombreuses évolutions qui en font un domaine riche d’innovations technologiques. La maîtrise de l’ultrafiltration, l’amélioration de la qualité du dialysat sur le plan chimique et bactériologique, l’augmentation de la perméabilité des membranes d’hémodialyse, l’allègement et la simplification des moniteurs destinés à la dialyse à domicile, l’avènement des techniques convectives avec la généralisation de l’hémodiafiltration en ligne et l’intégration dans les moniteurs de dialyse de logiciels de calcul de paramètres difficiles à mesurer directement sont quelques-unes de ces révolutions d’hier et d’aujourd’hui. Et dans un avenir proche, des innovations sont attendues pour favoriser l’essor de la dialyse à domicile, tandis que l’intégration de logiciels d’asservissement et de rétrocontrôle pourrait rendre le moniteur de dialyse capable de déterminer automatiquement la valeur de certains paramètres, tels la concentration sodée du dialysat ou le débit de réinjection du calcium dans le cadre de l’anticoagulation régionale, dont la prescription est jusqu’à présent réservée au médecin. /simple-para
6
6S1-6S6
14
Dialyse; Hémodiafiltration; Logiciels intégrés; Membranes à haute; perméabilité
Novembre
S1769-7255(18)30644-8
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Que nous disent les registres par rapport aux études cliniques ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473063
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30645-X
Choukroun G
Moulin B
10.1016/S1769-7255(18)30645-X
abstract-sec simple-para L’objectif de cette revue est de présenter les possibilités de recherche clinique à partir des registres, en se basant sur des exemples tirés du registre français REIN (Réseau Epidémiologique et Information en Néphrologie) : en plus d’un intérêt certain dans la planification, l’observation et l’aide à la décision et l’étude des inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins, les registres peuvent également permettre des études de comparaison entre les structures mais aussi et surtout la relation cause à effet. Si l’essai randomisé contrôlé est idéal méthodologiquement pour explorer la causalité, il reste néanmoins complexe à mettre en œuvre, avec une applicabilité en pratique quotidienne difficile notamment du fait d’un suivi très rapproché et de patients très sélectionnés. À l’inverse, les études observationnelles permettent d’avoir un grand nombre de patients, avec un focus possible sur des sous-groupes à risque, de manière relativement rapide et peu coûteuse. /simple-para simple-para Dans le futur, l’accès facilité aux données de santé permettra de compléter les informations déjà recueillies dans le registre, par exemple les causes d’hospitalisation, les médicaments dispensés, les coûts des soins en ville, la génétique... Les bases de données seront donc de plus en plus riches. Pour réunir les avantages mutuels des registres et des essais randomisés, on peut imaginer de mettre en place des essais randomisés nichés dans les registres, ce qui coûtera moins cher et sera plus proche de la réalité, avec donc des conclusions plus facilement généralisables ; cependant, de nombreux enjeux restent à définir, et surtout les enjeux éthiques et de confidentialité de ces « méga-données »... /simple-para
6
6S7-6S11
14
Registres; Épidémiologie; Néphrologie
Novembre
S1769-7255(18)30645-X
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
De la décision du mode de prise en charge à la mise en place d’un traitement à domicile : quels challenges pour le néphrologue dans l’accompagnement du patient ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473061
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30646-1
Chauveau P
Juillard L
Lobbedez T
10.1016/S1769-7255(18)30646-1
abstract-sec simple-para Depuis quelques années, un nouveau paradigme de soins se met en place, dans lequel le patient joue un rôle de plus en plus important dans le choix de sa prise en charge. Renseigner le malade dans un contexte où la relation médecin-patient s’en trouve pleinement modifiée et où l’information évolue constamment représente un défi pour le néphrologue. Pour le patient qui décide d’être traité à domicile, les questionnements sont nombreux et jalonnent chaque étape du parcours décisionnel. Comment aborder les alternatives qui s’offrent à lui ? Que disent les données récentes sur les différentes méthodes possibles ? Parce que confort, qualité de vie et niveau d’autonomie déterminent fréquemment le choix de la prise en charge, la dialyse à domicile peut être plus largement privilégiée grâce à un accompagnement approprié du néphrologue et de l’équipe soignante. /simple-para
6
6S12-6S16
14
Boutonnière; Dialyse à domicile; Hémodialyse quotidienne; Greffe préemptive; Soins palliatifs
Novembre
S1769-7255(18)30646-1
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Complications métaboliques en insuffisance rénale chronique : hyperphosphatémie, hyperkaliémie et anémie
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473062
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(18)30647-3
Hannedouche T
Fouque D
Joly D
10.1016/S1769-7255(18)30647-3
abstract-sec simple-para Les complications métaboliques de la maladie rénale chronique (MRC) sont fréquentes, parmi lesquelles l’hyperphosphatémie, l’hyperkaliémie et l’anémie. L’objectif de cette mise au point est de faire la synthèse des éléments nouveaux pour ces trois complications en 2018. /simple-para simple-para Après avoir éliminé des problèmes préanalytiques, l’hyperkaliémie est définie comme une concentration de potassium plasmatique supérieure à 5,0 mmol/L. Elle est fréquente en situation de MRC et souvent d’origine médicamenteuse (bloqueurs du système rénine-angiotensine [BSRA]). L’hyperkaliémie chronique même modérée est cliniquement délétère, avec une augmentation de la mortalité dès 5,0 mmol/L. Les stratégies pour limiter le développement de l’hyperkaliémie ont donc une utilité clinique, et les experts prônent en 2018 un maintien des BSRA autant que possible en associant diurétiques et capteurs de potassium. /simple-para simple-para Il existe une contradiction entre un apport optimal en protéines et une réduction des apports en phosphore en situation de MRC, et d’autant plus en dialyse, puisque la réduction des protéines alimentaires est associée à une surmortalité par dénutrition. Les phosphates alimentaires sont fortement chélatés par les aliments riches en fibres végétales alors que les phosphates ajoutés dans les produits préparés industriels sont absorbés à 100 % et peuvent atteindre jusqu’à 1 000 mg/jour. Les chélateurs du phosphore doivent être utilisés pour maintenir la balance phosphorée mais leur observance sur le long terme est réduite. Une éducation thérapeutique ciblée sur le phosphore doit donc être proposée chez ces patients. /simple-para simple-para La carence martiale absolue est bien moins fréquente que la carence martiale fonctionnelle en situation de MRC ; si la première se traite essentiellement par supplémentation martiale, la seconde peut bénéficier de l’ajout d’un agent stimulant de l’érythropoïèse (ASE) en cas de baisse de l’hémoglobine < 10 g/dL. Le fer intraveineux est plus efficace que le fer donné par voie orale, surtout chez des patients insuffisants chroniques. Les dernières générations de préparations intraveineuses ont largement démontré leur innocuité. Une indication de supplémentation martiale à ne pas oublier est celle du patient insuffisant cardiaque et insuffisant rénal, puisque les bénéfices attendus sont triples : qualité de vie, capacité d’exercice et fonction rénale. /simple-para
6
6S17-6S25
14
Insuffisance rénale chronique; Hyperphosphatémie; Hyperkaliémie; Anémie
Novembre
S1769-7255(18)30647-3
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Incontinence anale et lésions obstétricales du sphincter anal, épidémiologie et prévention.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29500142
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30023-0
Fritel X
Gachon B
Desseauve D
Thubert T
10.1016/j.gofs.2018.01.004
abstract-sec simple-para Nos principaux objectifs étaient, à l’aide d’une revue de littérature, de préciser les facteurs de risque, les modalités du diagnostic précoce et de la prévention des lésions obstétricales du sphincter de l’anus (LOSA). Les principaux facteurs de risques des LOSA sont la nulliparité, l’accouchement instrumental, une présentation postérieure, l’épisiotomie médiane, une seconde phase du travail longue et la macrosomie fœtale. L’origine asiatique, une distance ano-vulvaire courte, une hyperlaxité ligamentaire, l’absence de contrôle de l’expulsion, la non-visualisation du périnée ou les manœuvres pour une dystocie des épaules semblent également être des facteurs de risque. Il existe un risque de sous-diagnostic des LOSA en salle de travail. L’expérience de l’accoucheur est un facteur protecteur. La prévention secondaire repose sur la formation des professionnels de la naissance à la reconnaissance et à la réparation des LOSA. La prévention primaire des LOSA repose sur la formation des professionnels aux manœuvres de la deuxième partie du travail ; il faut, si possible, éviter les extractions instrumentales. L’épisiotomie médiolatérale pourrait avoir un rôle préventif dans les accouchements à haut risque de LOSA. Il manque encore un modèle prédictif robuste permettant une utilisation sélective de l’épisiotomie. /simple-para
4
419-426
46
Incontinence anale; Incontinence fécale; Accouchement; Forceps; Périnée complet; Épisiotomie; Prédiction; LOSA
Point de vue d’expert
Avril
S2468-7189(18)30023-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
canal anal
accouchement (procédure)
accouchement (procédure)
dystocie
épisiotomie
épisiotomie
incontinence anale
incontinence anale
incontinence anale
Femelle
macrosomie foetale
humains
second stade du travail
complications du travail et de l'accouchement
parité
grossesse
facteurs de risque
épaule

---
Conditions de culture pour les gamètes et embryons : quels milieux de culture ? et quelle incidence sur le nouveau-né ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29709567
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30090-4
Koscinski I
Merten M
Kazdar N
Guéant J-L
10.1016/j.gofs.2018.03.010
abstract-sec simple-para L’impact des milieux de culture sur la cinétique de développement embryonnaire humain a été largement étudié en termes d’efficacité de la culture, mais peu d’études s’intéressent au suivi au long cours de la santé des enfants conçus après fécondation in vitro en fonction du milieu de culture. Pourtant, depuis plusieurs années, des études animales signalent de possibles effets des techniques de culture embryonnaire in vitro sur la santé de la descendance. Dans l’espèce humaine, ces effets sont plus difficiles à établir dans la mesure où l’ensemble des conditions de la grossesse ainsi que la génétique des géniteurs constituent des biais évidents. La composition d’un milieu de culture doit être déchiffrée de très près, au-delà du caractère unique ou séquentiel correspondant au « let embryo choose » ou « back to nature » respectivement. À partir d’une analyse de la littérature portant sur l’expérimentation animale et la clinique humaine, les principaux constituants des milieux de culture embryonnaire seront présentés en pointant les conséquences métaboliques et les possibles conséquences épigénétiques. Les métabolites énergétiques sont d’importants régulateurs de la machinerie épigénétique, ce qui suggère que les anomalies métaboliques liées à des anomalies morphologiques du développement embryonnaire pourraient constituer la face visible de l’iceberg et les anomalies épigénétiques la face cachée. /simple-para
5
474-480
46
Milieu de culture; Métabolisme embryonnaire; Épigénétique embryonnaire; Suivi des enfants FIV
Mise au point
Mai
S2468-7189(18)30090-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
milieux de culture
animaux
techniques de culture d'embryons
développement embryonnaire
épigenèse génétique
Femelle
fécondation in vitro
humains
nouveau-né

---
Le pictogramme « médicament et grossesse » : de bonnes intentions mais des difficultés en perspective.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29705389
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30096-5
Jonville-Bera AP
10.1016/j.gofs.2018.04.001
5
455-457
46
Médicament; Grossesse; Tératogène; Fœtotoxique
Éditorial
Mai
S2468-7189(18)30096-5
publication papier
Accès restreint
éditorial
préparations pharmaceutiques
malformations dues aux médicaments et aux drogues
étiquetage de médicament
effets secondaires indésirables des médicaments
Femelle
humains
grossesse
complications de la grossesse
facteurs de risque

---
Comment je fais… l’ablation des implants Essure ce:sup /ce:sup par mini-cornuectomie sans risque de fracture ? (avec vidéo)
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30041772
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30165-X
Chene G
Lebail-Carval K
Azzi C
Chabert P
Mellier G
Lamblin G
10.1016/j.gofs.2018.05.010
7-8
608-609
46
Stérilisation tubaire; Ligature tubaire; Salpingectomie; Hystéroscopie;
Vidéos de chirurgie gynécologique et mammaire
Juillet
S2468-7189(18)30165-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Formation à l’analyse du rythme cardiaque fœtal : évaluation d’un programme d’enseignement in situ au sein du réseau périnatal Auvergne-Rhône-Alpes.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30253860
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30177-6
Froc E
Philip C-A
Rudigoz R-C
Huissoud C
Cortet M
Dupont C
10.1016/j.gofs.2018.06.007
abstract-sec section-title Objectifs /section-title simple-para Évaluer un programme d’enseignement in situ à l’analyse du rythme cardiaque fœtal (RCF) au sein du réseau périnatal Aurore de la région Auvergne-Rhône-Alpes. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Quinze maternités ont participé à un programme d’enseignement de type « outreach visit » à l’analyse du RCF entre novembre 2011 et 2015. Un questionnaire comportant 10 questions basées sur la classification du RCF du Collège national des gynécologues obstétriciens français était réalisé avant (Test 0 : T0) immédiatement après (Test 1 : T1) et à distance (Test 2 : T0) de l’enseignement. Les notes moyennes obtenues par les maternités à chaque test (T0,T1,T2) ont été comparées, globalement, selon le niveau de maternité (I, II) et le secteur d’exercice (public/privé). /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Au total, 332 professionnels de santé ont participé, issus de 8 maternités de niveau 1 (53,3 %) et 7 maternités de niveau 2 (47,7 %). La note moyenne obtenue au T0 était de 4,79 (IC 95 % [4,54 ; 5,02]) contre 6,71(IC 95 % [6,49 ; 6,93]) au T1 ( italic p /italic < 0,05). 77 (22,9 %) ont rempli le T2 avec un délai moyen de 35,2 mois (médiane 40 mois) et une note moyenne de 5,32. La note moyenne au T2 était significativement meilleure que celle du T0 (5,32–IC 95 % [4,94–5,70] ( italic p /italic < 0,001) mais inférieure à celle du T1 ( italic p /italic < 0,05). /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Une formation de type « outreach visit » à l’analyse du RCF améliore les connaissances théoriques à court terme et à distance des professionnels de santé. /simple-para
9
645-652
46
Cardiotocographie; Évaluation; Programme d’enseignement
Article original
Septembre
S2468-7189(18)30177-6
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Évaluation du bénéfice de l’utilisation d’hydroxychloroquine pour l’obtention d’une grossesse à terme non compliquée en cas de syndrome des antiphospholipides primaire : étude de phase II multicentrique randomisée en double insu versus placebo, HYDROSAPL
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30041771
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7189(18)30178-8
Mekinian A
Vicaut E
Cohen J
Bornes M
Kayem G
Fain O
10.1016/j.gofs.2018.06.008
abstract-sec section-title Contexte et problématique /section-title simple-para Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est défini par une thrombose ou une complication obstétricale ( 3 fausses couches spontanées ou une mort fœtale ou une prématurité < 34 semaines d’aménorrhée (SA) liée à une pathologie placentaire) associé à des anticorps antiphospholipides. Le taux de grossesse à terme a été amélioré par le traitement conventionnel (aspirine 100 mg/jour avec héparine de bas poids moléculaire [HBPM] à dose isocoagulante) à près de 75 %. Dans l’étude PROMISSE, en considérant les grossesses évolutives après 20 SA, 19 % des grossesses présentaient au moins une complication malgré le traitement (complications maternelles, fœtales ou néonatales) en rapport avec le SAPL. Dans le registre européen de SAPL, les complications maternelles et obstétricales étaient observées dans 13 % des cas et une prématurité dans environ 14 % des cas malgré le traitement. Dans une étude préalable de 72 grossesses au cours d’un SAPL, nous avons observé, sous aspirine et HBPM, 25 % de pertes fœtales et 10 % au moins de complications maternelles et/ou fœtales ou de prématurité. La présence d’un lupus, un antécédent de thrombose, un anticoagulant circulant (ACC) et une triple positivité des antiphospholipides sont considérés comme des facteurs associés à un pronostic obstétrical péjoratif. L’hydroxychloroquine (HCQ) présente des propriétés anti-inflammatoires et anti-thrombotiques. Les études in vitro ont montré que l’HCQ est capable de restaurer l’expression de l’annexine V placentaire, qui a un effet anticoagulant et d’empêcher la fixation des anticorps antiphospholipides sur le placenta. L’HCQ au cours de lupus diminue le risque thrombotique et son utilité au cours du SAPL thrombotique a été montrée dans une série française. Dans une étude européenne, l’adjonction de l’HCQ au traitement conventionnel améliorait de 70 % les grossesses vivantes à terme en cas de SAPL réfractaire. Son utilisation au cours des grossesses des patientes atteintes de lupus, les données nombreuses de tolérance au cours de la grossesse et de suivi des enfants nés de mères exposées à l’HCQ, démontre un profil de tolérance rassurant pour la mère et le fœtus. Cet essai clinique a pour objectif d’évaluer l’intérêt de l’association de l’hydroxychloroquine au traitement conventionnel dans le SAPL obstétrical à l’exclusion des fausses couches précoces isolées. /simple-para
7-8
598-604
46
Syndromes des antiphospholipides; Réfractaire; Hydroxychloroquine; Devenir obstétrical; Traitement conventionnel
Protocole d’essai clinique
Juillet
S2468-7189(18)30178-8
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Traitement d’un syndrome de Brodie unilatéral par contraction chirurgicale des maxillaires
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29595476
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2468-7855(16)30005-2
Morelon JB
Meyer C
Parmentier J
Prost G
Weber E
Louvrier A
10.1016/j.jormas.2016.11.002
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le syndrome de Brodie est une anomalie transversale de l’occlusion par exomaxillie, par endomandibulie ou par l’association des deux. Cette malocclusion peu fréquente est habituellement corrigée de manière orthopédique pure chez les enfants. Chez l’adulte, cette pathologie nécessite dans la plupart des cas une intervention chirurgicale associée à la prise en charge orthodontique. Nous présentons un cas traité par chirurgie de contraction maxillaire. /simple-para abstract-sec section-title Observation /section-title simple-para Un patient de 22 ans présentait une exomaxillie gauche avec supraclusie sévère. Après échec d’une corticotomie sus-apicale et tentative d’ingression du secteur prémolo-molaire gauche sur mini-vis, le patient nous a été adressé pour chirurgie orthognatique. Le patient ne présentant pas d’anomalie mandibulaire, une ostéotomie de Le Fort 1 bi-partite a été programmé avec contraction du maxillaire gauche de 4 mm et impaction du segment gauche de 4 mm. Ce geste a permis de réduire l’exomaxillie en un temps et de pouvoir terminer le traitement orthodontique en moins de six mois après l’intervention. /simple-para abstract-sec section-title Discussion /section-title simple-para L’ostéotomie de Le Fort I permet un accès idéal à la suture sagittale médiane. La contraction maxillaire est une intervention peu courante qui permet une prise en charge rapide de l’exomaxillie et qui ne sollicite que modérément la coopération du patient. Elle réduit la durée du traitement et limite le recours à des dispositifs intrabuccaux. /simple-para
1
57-62
118
Ostéotomie maxillaire; Chirurgie orthognatique; Malocclusion; Syndrome de Brodie; Exomaxillie
Cas clinique
17
Février
S2468-7855(16)30005-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Quand poser l’indication d’une biopsie cutanée chez un patient porteur d’ulcère de jambe ? Étude rétrospective sur 143 biopsies consécutives.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425540
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30305-X
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30305-X
Stansal A
Khayat K
Duchatelle V
Tella E
Gautier V
Sfeir D
Attal R
Lazareth I
Priollet P
10.1016/j.jdmv.2017.10.003
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Les ulcères de jambes sont dans près de 85 % des cas de causes vasculaires. Il existe aussi des ulcères de causes non vasculaires. Leur diagnostic repose sur un faisceau d’arguments cliniques et la biopsie cutanée avec analyse anatomopathologique. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthode /section-title simple-para Étude rétrospective ayant porté sur l’analyse de 143 biopsies cutanées d’ulcères de jambe. Les raisons ayant motivé la biopsie étaient principalement des signes cliniques atypiques et/ou l’absence d’amélioration sous soins bien conduits au-delà de 6 mois, comme le préconise la Haute Autorité de santé. Le but de cette étude était d’analyser les résultats de ces biopsies et de rechercher des critères communs aux ulcères, dont la biopsie cutanée avait permis d’établir le diagnostic d’ulcère non vasculaire. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Au total, 4,9 % des biopsies cutanées permettaient d’établir un diagnostic d’ulcère de cause non vasculaire (7/143) : 5 carcinomes cutanés (3,5 %), 1 leishmaniose cutanée (0,7 %) et 1 italic pyoderma gangrenosum /italic (0,7 %). L’analyse statistique univariée révélait que les berges surélevées et le caractère hyperbourgeonnant étaient significativement plus fréquemment retrouvés dans ces ulcères. Tous les patients, dont la biopsie cutanée permettait un diagnostic d’ulcère non vasculaire, avaient une atteinte vasculaire associée. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Cette étude a retrouvé un taux de 5 % d’ulcères de causes non vasculaires, principalement des carcinomes cutanés. Les berges surélevées et l’hyperbourgeonnement étaient les caractères inhabituels plus fréquemment retrouvés dans ces ulcères. Tous les patients, dont la biopsie cutanée révélait une cause non vasculaire, avaient une atteinte vasculaire associée. Cette information confirme la nécessité de réaliser une biopsie cutanée y compris en présence d’une atteinte vasculaire qui n’explique pas à elle seule l’évolution de l’ulcère. /simple-para
1
4-9
43
Ulcère de jambe; Biopsie cutanée; Carcinome cutané; Leishmaniose cutanée;
Article original
Février
S2542-4513(17)30305-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
biopsie
carcinome basocellulaire
carcinome basocellulaire
carcinome basocellulaire
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
évolution de la maladie
Femelle
humains
ulcère de la jambe
ulcère de la jambe
leishmaniose cutanée
leishmaniose cutanée
leishmaniose cutanée
Mâle
adulte d'âge moyen
pyodermie phadégénique
pyodermie phadégénique
pyodermie phadégénique
études rétrospectives
peau
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
ulcère variqueux
ulcère variqueux
jeune adulte

---
Dissection spontanée des artères coronaires : une cause rare de syndrome coronarien aigu.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425541
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30306-1
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30306-1
Yao H
Ekou A
N’Djessan JJ
Zoumenou A
Angoran I
N’Guetta R
10.1016/j.jdmv.2017.10.004
abstract-sec simple-para La dissection spontanée des coronaires (DSAC) est une cause rare de syndrome coronarien aigu (SCA) ou de mort subite, intéressant surtout la femme jeune. Nous rapportons le cas d’un homme et d’une femme, âgés respectivement de 56 et 52 ans, admis à l’Institut de cardiologie d’Abidjan pour un SCA. La coronarographie réalisée mettait en évidence une dissection spontanée de la coronaire droite dans la première observation et une dissection spontanée de l’artère interventriculaire antérieure distale dans la deuxième observation. En première intention, un traitement médical était institué, associant antiagrégants plaquettaires, bêtabloquant, inhibiteur de l’enzyme de conversion et statine, avec une évolution hospitalière favorable. Ces observations montrent que la DSAC est une cause rare mais possible de SCA. La réalisation systématique d'une coronarographie en Afrique Sub-Saharienne devrait permettre d’identifier cette cause peu fréquente de SCA dans notre pratique. /simple-para
1
52-55
43
Dissection coronaire; Syndrome coronarien aigu; Coronarographie; Afrique Sub-Saharienne
Cas clinique
Février
S2542-4513(17)30306-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
antagonistes bêta-adrénergiques
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
antiagrégants plaquettaires
syndrome coronarien aigu
syndrome coronarien aigu
antagonistes bêta-adrénergiques
antagonistes bêta-adrénergiques
anévrysme disséquant
anévrysme disséquant
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
anévrysme coronarien
anévrysme coronarien
coronarographie
complications du diabète
association de médicaments
Femelle
humains
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
Mâle
adulte d'âge moyen
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
rupture spontanée
Fumer

---
Thromboses ou sténoses de la veine cave supérieure sur chambres implantables. Six cas traités par voie endovasculaire ou chirurgie directe dans un contexte de cancer.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425537
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30324-3
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30324-3
Fichelle JM
Baissas V
Salvi S
Fabiani JN
10.1016/j.jdmv.2017.11.001
abstract-sec simple-para Les sténoses ou thromboses de la veine cave supérieure (VCS) sont actuellement fréquemment observées au décours de cathétérismes veineux qui peuvent être un cathéter d’hémodialyse, une sonde de stimulation endocavitaire ou la mise en place d’une chambre implantable (CI). Les lésions de la veine cave supérieure secondaires à la mise en place d’une CI sont plus souvent symptomatiques, liées à la sévérité des lésions et à la toxicité de la chimiothérapie. Nous rapportons notre expérience de six patients traités entre 2007 et 2012, par voie endovasculaire (5 cas) ou par abord chirurgical direct (1 cas). Tous les malades présentaient un syndrome cave cliniquement symptomatique. Chez trois malades, le cathéter était en place lorsque les manifestations cliniques sont survenues. Les explorations morphologiques ont comporté une exploration hémodynamique et morphologique, par échotomographie Doppler et angioscanner. Les lésions étaient : une sténose isolée de la VCS (deux cas) ; une sténose de la VCS associée à une sténose du tronc de Pirogoff droit (un cas) ; une sténose de la VCS associée à une thrombose du tronc veineux innominé gauche et une sténose du confluent de Pirogoff (un) ; une thrombose de la VCS (deux cas). Chez une de ces malades, le thrombus débordait dans l’oreillette droite. Dans ces deux cas, le retour veineux azygos était concerné. Cinq malades ont été traités par voie endovasculaire, par un abord jugulaire droit (deux cas), par un abord bijugulaire (trois cas). Une angioplastie de la VCS avec mise en place d’un stent cave a été réalisée dans deux cas. Une angioplastie cave avec stent et angioplastie du tronc veineux droit ont été réalisées dans un cas. Une angioplastie en italic kissing /italic , après thrombolyse des deux troncs veineux innominés et de la VCS, avec mise en place d’un stent cave a été réalisée dans un cas. Une angioplastie simple a été réalisée dans un cas, en raison de l’obtention d’un résultat incomplet, avec une lumière résiduelle inférieure à 8 mm. Une malade présentait une thrombose complète de la VCS, avec extension du thrombus dans l’oreillette droite. Elle a été traitée par un abord chirurgical par sternotomie médiane verticale, contrôle des deux troncs veineux innominés et clampage latéral de l’oreillette droite. Une thrombo-intimectomie a permis l’extraction du thrombus avec fermeture par une angioplastie en péricarde. Les suites postopératoires ont été satisfaisantes chez cinq patients. Un patient a présenté une tamponnade postopératoire qui a nécessité un drainage péricardique. Le contrôle scanographique a montré un bon résultat morphologique dans cinq cas, un résultat incomplet dans un cas. Les malades ont été suivis cliniquement et par échotomographie Doppler annuel. Le suivi va de deux à six ans. Une malade a présenté une resténose au 7 sup e /sup mois, nécessitant une nouvelle angioplastie, réalisée par voie fémorale et mise en place d’une nouvelle chambre implantable par voie cervicale. Les quatre autres malades ont conservé un résultat hémodynamique correct. Deux malades ont présenté une évolutivité métastatique entraînant le décès au 8 sup e /sup et 36 sup e /sup mois. En conclusion, le traitement des lésions de la VCS après mise en place d’une chambre implantable est actuellement souvent possible par voie endovasculaire. La chirurgie conventionnelle conserve des indications, lorsque les lésions sont très étendues ou débordent dans l’oreillette droite. /simple-para
1
20-28
43
Lésions de la veine cave supérieure; Chambre implantable; Traitement endovasculaire ou chirurgical; Cancer
Article original
Février
S2542-4513(17)30324-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
sujet âgé
angioplastie par ballonnet
veines brachiocéphaliques
veines brachiocéphaliques
tumeurs du sein
cathétérisme veineux central
sténose pathologique
oedème
Femelle
céphalée
atrium du coeur
atrium du coeur
maladie de Hodgkin
humains
Mâle
adulte d'âge moyen
hémorragie postopératoire
endoprothèses
sternotomie
tumeurs de l'estomac
syndrome de la veine cave supérieure
syndrome de la veine cave supérieure
syndrome de la veine cave supérieure
échographie-doppler duplex
procédures de chirurgie vasculaire

---
Une ischémie digitale révélant un myélome multiple.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425543
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30326-7
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30326-7
Khammar Z
Ouazzani M
Bennani B
Oubelkacem N
Berrady R
10.1016/j.jdmv.2017.11.003
abstract-sec simple-para L’ulcère digital reflète en général la présence d’une ischémie focale liée à une micro-angiopathie, les étiologies sont dominées chez la femme par les connectivites et chez l’homme par les artériopathies diffuses telles que la maladie de Léo-Buerger, de même que les cardiopathies emboligènes. L’origine paranéoplasique des nécroses digitales est rarement rapportée. Patient âgé de 75 ans, qui présentait depuis un mois une cyanose des extrémités des doigts et des orteils. La symptomatologie s’était aggravée après deux semaines par l’atteinte nécrotique distale sans autres signes accompagnateurs. L’examen clinique trouvait des ulcérations pulpaires des deux mains et des deux pieds. Le bilan biologique était en faveur d’une maladie de Khaler et le bilan dysimmunitaire était négatif alors que la recherche de cryoglobulinémie était positive. L’évolution était marquée par une bonne amélioration de la symptomatologie clinique après le début de la polychimiothérapie. Les nécroses digitales représentent un symptôme d’appel fréquent d’une pathologie vasculaire. En l’absence de cause iatrogène, professionnelle, toxique, d’athérome, de cardiopathie emboligène ou de signe d’une maladie systémique, toute nécrose digitale doit faire rechercher une hémopathie ou un cancer. /simple-para
1
61-64
43
Ulcère digital; Myélome multiple; Cryoglobulinémie; Nécrose digitale
Cas clinique
Février
S2542-4513(17)30326-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
thalidomide
dexaméthasone
sujet âgé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
cryoglobulinémie
dexaméthasone
doigts
humains
ischémie
Mâle
myélome multiple
myélome multiple
myélome multiple
nécrose
ostéolyse
ostéolyse
syndromes paranéoplasiques
ulcère cutané
thalidomide
orteils

---
Standards de qualité pour la pratique de l’examen écho-Doppler dans l’étude des malformations et tumeurs vasculaires. Rapport de la Société française de médecine vasculaire (SFMV) : actualisation 2018.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425539
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30327-9
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30327-9
Laroche JP
Blaise S
Becker F
Laaeng Massoni C
Nou-Howaldt M
Pichot O
Desmurs-Clavel H
Jeancolas J
Jurus C
Sarlon-Bartoli G
Soulier-Sotto V
Thiel H
Sevestre-Pietri MA
Maloizel-Delaunay J
Mestre-Godin S
10.1016/j.jdmv.2017.11.004
abstract-sec simple-para Principes Généraux des Standards de qualité de la société française de médecine vasculaire (SFMV) pour la pratique des examens Doppler et écho-Doppler. Ces examens doivent répondre à deux exigences : le savoir-faire technique (connaissance de l’outil et de la méthodologie), et le savoir-faire médical (adaptation du niveau d’examen à l’indication et à l’objectif diagnostique, interprétation et analyse critique des résultats). /simple-para abstract-sec section-title Buts des standards de qualité /section-title simple-para Décrire un niveau optimal d’examen et sa modulation en fonction de l’indication. Homogénéiser les pratiques, les méthodologies, le vocabulaire, l’expression des résultats. Donner des repères de bonne pratique et promouvoir une démarche-qualité. /simple-para abstract-sec section-title Contenu des standards de qualité /section-title simple-para Les niveaux d’examen (1, 2, 3), les indications et les objectifs. L’examen diagnostique standard de référence (niveau 2), ses variantes en fonction de l’indication. Le contenu du rapport d’examen, le courrier de synthèse médicale et l’iconographie. Glossaire commenté ; bases techniques, anatomiques et hémodynamiques. Ce document est consacré à l’examen ultrasonographique des malformations et tumeurs vasculaires périphériques (membres, face et tronc). /simple-para
1
36-51
43
Malformations vasculaires; Écho-Doppler
Mise au point
Février
S2542-4513(17)30327-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique
guide de bonnes pratiques
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
d-dimère
fibrinogène
adulte
troubles de l'hémostase et de la coagulation
troubles de l'hémostase et de la coagulation
vitesse du flux sanguin
compétence clinique
évolution de la maladie
tumeurs de l'oeil
Femelle
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
fibrinogène
hémangiome
hémodynamique
humains
nourrisson
lymphangiome kystique
Mâle
assurance de la qualité des soins de santé
échographie-doppler couleur
échographie-doppler couleur
échographie-doppler duplex
échographie-doppler duplex
échographie-doppler duplex
anomalies vasculaires
anomalies vasculaires
anomalies vasculaires
anomalies vasculaires
tumeurs vasculaires

---
Profil étiologique d’un phénomène de Raynaud secondaire dans un service de médecine interne. À propos de 121 patients.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425538
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30328-0
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30328-0
Ben Salem T
Tougorti M
Bziouech S
Lamloum M
Khanfir M
Ben Ghorbel I
Houman MH
10.1016/j.jdmv.2017.11.005
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le phénomène de Raynaud (PR) est un trouble vasomoteur paroxystique réversible, déclenché par le froid ou l’émotion. Deux entités indépendantes sont à distinguer : la maladie de Raynaud et le phénomène de Raynaud secondaire (PRS). Le but de cette étude était de déterminer le profil étiologique du phénomène de Raynaud secondaire dans un service de médecine interne. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive incluant les patients ayant présenté un phénomène de Raynaud secondaire, suivis dans un service de médecine interne entre 2000 et 2013. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Nous avons inclus 121 patients. L’âge moyen au moment de l’apparition du PR était de 41,7 ans. L’âge moyen des patients au moment du diagnostic étiologique était de 47,3 ans. Le sex-ratio H/F était de 0,16. Le délai moyen entre le début du PR et la date de consultation était de 41,33 mois. Le PR touchait les mains dans tous les cas et les pieds dans 16 % des cas. La forme typique du PR était la plus fréquente (41,4 %). Les complications du phénomène de Raynaud (ulcérations, nécroses digitales ou de cicatrices déprimées) étaient notées dans 32,23 % des cas. La capillaroscopie péri-ungéale objectivait une microangiopathie spécifique avec présence de mégacapillaires chez 49,52 % des patients. Les anticorps antinucléaires étaient positifs chez 88,49 % des patients. Une pneumopathie interstitielle était associée chez 54,04 %. Les connectivites étaient diagnostiquées chez 86,77 % de nos patients. Les autres étiologies du PRS chez les patients hospitalisés en médecine interne étaient les vascularites (6,61 %), la maladie athéromateuse (1,65 %), les causes médicamenteuses et professionnelles (1,65 %). La connectivite la plus fréquente était la sclérodermie systémique (62 %) suivie par le lupus érythémateux systémique (11,57 %) et enfin, par le syndrome de Sjögren primitif dans 6,61 % des cas. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Dans notre série, le phénomène de Raynaud était le plus souvent secondaire à une connectivite, il peut s’agir d’un biais de sélection puisqu’il s’agit d’un service de troisième ligne où les malades sont souvent adressés pour une suspicion d’une maladie systémique. /simple-para
1
29-35
43
Phénomène de Raynaud; Sclérodermie systémique; Maladie systémique; Lupus érythémateux systémique; Syndrome de Sjögren
Article original
Février
S2542-4513(17)30328-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique
anticorps antinucléaires
adulte
sujet âgé
anticorps antinucléaires
maladies du tissu conjonctif
maladies du tissu conjonctif
maladies du tissu conjonctif
Femelle
services hospitaliers
humains
médecine interne
pneumopathies interstitielles
pneumopathies interstitielles
Mâle
angioscopie microscopique
adulte d'âge moyen
plaque d'athérosclérose
plaque d'athérosclérose
maladie de Raynaud
maladie de Raynaud
maladie de Raynaud
études rétrospectives
centres de soins tertiaires
Tunisie
vascularite
vascularite
jeune adulte

---
Thrombose aortique néonatale spontanée révélant un déficit en protéine S.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425542
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30330-9
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30330-9
Ayad A
Lemouakni S
Tami L
Oulja M
Knouni H
Barkat A
10.1016/j.jdmv.2017.11.007
abstract-sec simple-para La thrombose artérielle du nouveau-né est rare et de mauvais pronostic, souvent attribuée au cathétérisme artériel ombilical ; les formes aortiques et spontanées sont exceptionnelles. Sa gravité impose un traitement rapide et efficace. Bien que les moyens thérapeutiques soient nombreux, aucune conduite consensuelle n’a été établie à ce jour . La thrombolyse et l’héparinothérapie semblent avoir de bons résultats selon le siège et l’étendue de la thrombose. Nous rapportons l’observation d’une thrombose étendue de l’aorte abdominale chez un nouveau-né de 5 jours, révélée par une déshydratation aiguë hypernatrémique. La thrombose n’était pas en rapport avec un cathétérisme ombilical. Le diagnostic a été confirmé par l’échographie Doppler avec découverte au cours du bilan étiologique d’un authentique déficit en protéine S. Cette observation était l’occasion d’une revue de la littérature concernant les aspects cliniques évolutifs et thérapeutiques des thromboses artérielles néonatales. /simple-para
1
56-60
43
Thrombose; Aorte; Thrombophilie; DéshydratationProtéine S
Cas clinique
Février
S2542-4513(17)30330-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
revue de la littérature
acidose
aorte abdominale
maladies de l'aorte
maladies de l'aorte
déshydratation
diagnostic différentiel
coagulation intravasculaire disséminée
échocardiographie-doppler
issue fatale
pied
humains
hypernatrémie
nouveau-né
ischémie
Mâle
déficit en protéine S
déficit en protéine S
choc
thrombose
thrombose
Refus du traitement

---
Fermeture percutanée de l’auricule gauche : supprimer le risque thromboembolique de la fibrillation auriculaire ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29425535
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(17)30331-0
Kamtchueng P
10.1016/j.jdmv.2017.12.001
1
1-3
43
Éditorial
Février
S2542-4513(17)30331-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Utilité du TTR (temps passé dans la cible thérapeutique) dans le suivi des patients sous antivitamine K : analyse d’une cohorte de patients.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754725
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30022-1
Valdelièvre E
Quéré I
Caré B
Laroche JP
Schved JF
10.1016/j.jdmv.2018.02.001
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Malgré l’essor des prescriptions d’anticoagulants oraux directs (AOD), les antagonistes de la vitamine K (antivitamines K [AVK]) restent le traitement de choix pour traiter et prévenir les évènements thromboemboliques au long cours. La morbi-mortalité des AVK est en partie due à la difficulté de maintenir le patient dans sa fourchette thérapeutique. Pour les patients sous antivitamine K (AVK), le temps passé dans la zone thérapeutique (time in therapeutic range [TTR]) est un paramètre de qualité du traitement, largement utilisé dans les essais cliniques mais rarement par les prescripteurs. Sa corrélation avec le risque de survenue d’accident hémorragique ou thrombotique et la mortalité a été établie. Nous avons étudié ce paramètre sur une cohorte de patients pour évaluer la qualité de leur suivi thérapeutique et tenter d’identifier les facteurs de risque de mauvais TTR. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthode /section-title simple-para Nous avons inclus 3387 patients, soit 24 029 INR grâce à la collaboration de LaboSud Oc Biologie durant 4 mois. Nous avons calculé les TTR patient. Le laboratoire nous a transmis le sexe et l’âge de chacun des patients ainsi que la molécule AVK utilisée, la fourchette thérapeutique et la spécialité du médecin prescripteur. Nous avons alors analysé les italic odds ratio /italic associés à ces facteurs. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Le TTR moyen était de 68 %, proche des TTR recommandés par les sociétés savantes. Le sexe féminin est le seul facteur statistiquement corrélé à un mauvais équilibre sous AVK (OR 1,22, IC95 % : 1,06–1,39, italic p /italic 0,00552). De nombreux facteurs habituellement corrélés à un mauvais équilibre sous AVK n’ont pas été étudiés du fait d’un manque d’informations. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Avec, dans notre cohorte un TTR proche des 70 % recommandés, il n’y aurait pas de bénéfice en termes de sécurité à préférer les AOD pour les patients de l’Hérault, surtout dans un contexte de restriction économique. Le suivi régulier du TTR individuel des patients et des TTR de cohorte devrait permettre d’optimiser la prise en charge des patients sous AVK. /simple-para
3
155-162
43
Temps dans la cible thérapeutique (TTR); Antivitamine K (AVK)
Article original
Mai
S2542-4513(18)30022-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais
anticoagulants
vitamine K
phénindione
warfarine
fluindione
acénocoumarol
acénocoumarol
adolescent
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
anticoagulants
anticoagulants
anticoagulants
fibrillation auriculaire
études de cohortes
Femelle
humains
taux normalisé international
Mâle
adulte d'âge moyen
phénindione
phénindione
facteurs de risque
facteurs sexuels
thromboembolie
thromboembolie
résultat thérapeutique
vitamine K
vitamine K
warfarine

---
Thrombose et cancer : sensibilisation des professionnels de santé libéraux et des patients en région Poitou-Charentes.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754728
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30044-0
Ferru A
Belhadj R
Chapelle G
Berrard C
Bregere J-P
Varlet I
Morin C
Marouby D
Buors M
Ducrocq J-L
Lechuga P
10.1016/j.jdmv.2018.02.002
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para L’objectif de cette étude était de sensibiliser les professionnels de santé (PdS) aux recommandations de bonne pratique clinique pour la prise en charge de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) chez les patients cancéreux. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Cette démarche collégiale régionale a impliqué : le Réseau régional de cancérologie onco Poitou-Charentes, les Unions régionales des professionnels de Santé (URPS médecins, pharmaciens et infirmiers libéraux), l’Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et des innovations thérapeutiques (OMEDIT) Poitou-Charentes et des médecins spécialistes, sous le patronage de l’Agence régionale de santé (ARS) Poitou-Charentes. La réflexion collective de ces acteurs a permis de définir des indicateurs de suivi et de performance pour l’évaluation des actions. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Des réunions pluridisciplinaires d’information ont été organisées, des plaquettes d’information ont été réalisées et l’utilisation d’un classeur de liaison a été généralisée. Des enquêtes auprès des PdS ont été réalisées afin de mesurer l’évolution de leurs connaissances et les changements de leurs pratiques après les premières actions engagées. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Cette démarche a permis d’améliorer la connaissance des recommandations et la prise en charge des patients atteints de MTEV associée au cancer par les professionnels de santé. /simple-para
3
182-192
43
Maladie thromboembolique veineuse; Cancer; Amélioration des pratiques; Parcours de soins
Article original
Mai
S2542-4513(18)30044-0
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
anticoagulants
anticoagulants
conscience immédiate
compétence clinique
France
connaissances, attitudes et pratiques en santé
humains
tumeurs
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
pratique professionnelle privée
Enquêtes et questionnaires
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux

---
Faux anévrisme de l’artère fémorale chez le toxicomane: à propos de 4 cas.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754729
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30045-2
Ben Hammamia M
Fourati M
Ziadi J
Ghedira F
Ben Mrad M
Denguir R
10.1016/j.jdmv.2018.02.003
abstract-sec section-title Objectifs /section-title simple-para Décrire la prise en charge thérapeutique des faux anévrismes de l’artère fémorale chez les toxicomanes. /simple-para abstract-sec section-title Patients et méthodes /section-title simple-para Nous rapportons dans ce travail 4 cas de faux anévrismes de l’artère fémorale chez des toxicomanes. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Tous les patients étaient de sexe masculin avec un âge moyen de 36 ans, et présentaient une masse inguinale battante, expansive et douloureuse. Le traitement chirurgical a été réalisé en urgence par mise à plat du faux anévrisme et rétablissement de la continuité artérielle par un greffon veineux dans 3 cas, et par mise à plat et fermeture sur un patch veineux dans un cas. Les suites opératoires étaient simples pour trois patients. Un patient a été repris initialement pour saignement provenant du pontage ayant nécessité la confection d’un 2 sup e /sup pontage veineux. Il a été repris une seconde fois pour excision du tissu infecté et une 3 sup e /sup fois pour un geste de couverture par plastie du muscle couturier. L’évolution tardive était favorable pour tous les patients après un recul moyen de 12 mois. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les traitements de ces anévrismes sont encore mal codifiés et hétérogènes. D’autres études avec des suivis plus longs sont nécessaires afin d’élucider les meilleures méthodes chirurgicales urgentes pour traiter ces faux anévrismes fémoraux secondaires à une toxicomanie intra-vasculaire et éviter le risque de rupture. /simple-para
3
193-197
43
Toxicomanie; Faux anévrisme; Artère fémorale
Article original
Mai
S2542-4513(18)30045-2
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
présentations de cas
adulte
faux anévrisme
faux anévrisme
anévrysme infectieux
usagers de drogues
traitement d'urgence
artère fémorale
aine
humains
Mâle
toxicomanie intraveineuse
résultat thérapeutique
greffe vasculaire
veines

---
Hypertension artérielle du sujet noir.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754732
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30046-4
Steichen O
Atallah A
Halimi J-M
Herpin D
Inamo J
Kané A
Monsuez J-J
Mourad J-J
10.1016/j.jdmv.2018.02.004
3
213-217
43
Fiche technique de la Société française d’hypertension artérielle (SFHTA)
Mai
S2542-4513(18)30046-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Anticoagulants oraux directs (AOD) : une mise au point nécessaire.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754730
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30047-6
Laroche JP
Becker F
Schved JF
10.1016/j.jdmv.2018.02.005
abstract-sec simple-para Nous sommes entrés depuis 2008 dans l’ère des anticoagulants oraux directs (AOD). Un bien ou un mal ? Un bien à la condition de les utiliser en évitant les mésusages, les sous-dosages et les surdosages. À condition aussi de comprendre comment ils ont été validés, comment les positionner, in fine de mieux les prescrire. /simple-para
3
198-205
43
Anticoagulant oral direct; Antivitamine K
Mise au point
Mai
S2542-4513(18)30047-6
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
méta-analyse
revue de la littérature
anticoagulants
administration par voie orale
anticoagulants
essais cliniques comme sujet
humains
ordonnances
thromboembolie

---
Échographie Doppler des artères rénales. Recommandations et facteurs prédictifs de la présence d’une sténose serrée. Analyse rétrospective de 450 examens consécutifs.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754726
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30048-8
Dejerome C
Grange C
De Laforcade L
Bonin O
Laville M
Lermusiaux P
Long A
10.1016/j.jdmv.2018.02.006
abstract-sec simple-para La recherche d’une sténose de l’artère rénale en écho-Doppler a fait l’objet de recommandations publiées par quatre sociétés savantes, afin d’optimiser la rentabilité de l’examen. /simple-para abstract-sec section-title Objectifs /section-title simple-para Évaluer l’adéquation entre les indications des examens demandés au quotidien et ces recommandations ; rechercher si la conformité aux recommandations était un facteur prédictif de sténose de l’artère rénale, identifier les recommandations prédictives de sténose et l’existence d’autres facteurs prédictifs. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para À partir de 450 écho-Doppler des artères rénales effectués du 1 sup er /sup janvier 2014 au 31 décembre 2015 dans notre Centre Hospitalier Universitaire, analyse des indications de l’examen et des résultats et comparaison aux recommandations. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Parmi les 212 examens ayant au moins une indication conforme, soit 47,1 %, 18 patients avaient une sténose 70 % (8,0 %). Aucune sténose n’était diagnostiquée en l’absence d’indication conforme. Les facteurs prédictifs étaient la conformité de l’indication (OR 21,86, [2,88 ; 165,8]). Les recommandations prédictives de sténose étaient : l’hypertension artérielle incontrôlée malgré 3 antihypertenseurs dont un diurétique (OR 3,85, [1,44 ; 10,33], italic p /italic 0,011), l’hypertension artérielle d’aggravation brutale (OR 7,30, [1,40 ; 37,99], italic p /italic 0,049), les œdèmes aigus pulmonaires flash répétés (OR 7,30, [1,40 ; 37,99], italic p /italic 0,049), l’insuffisance rénale inexpliquée (OR 3,58, [1,37 ; 9,37], italic p /italic 0,011), l’hypotrophie rénale inexpliquée (OR 16,69, [4,38 ; 63,69], italic p /italic < 0,001), l’asymétrie rénale (OR 4,32, [1,45 ; 12,85], italic p /italic < 0,016). Aucun autre facteur ne s’est révélé être prédictif de sténose. En présence d’une sténose, les conséquences thérapeutiques médicamenteuses ( italic n /italic 5) et interventionnelles ( italic n /italic 4) ont concerné la moitié des patients. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Cette étude confirme la pertinence des recommandations. La recherche d’une sténose des artères rénales doit respecter ces recommandations dans un souci de rentabilité diagnostique de l’examen. /simple-para
3
163-173
43
Sténose des artères rénales; Échographie Doppler; Recommandations
Article original
Mai
S2542-4513(18)30048-8
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
analyse coût-bénéfice
adhésion aux directives
humains
hypertension artérielle
adulte d'âge moyen
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
valeur prédictive des tests
oedème pulmonaire
artère rénale
occlusion artérielle rénale
occlusion artérielle rénale
insuffisance rénale
études rétrospectives
échographie-doppler duplex

---
Identification des freins au dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale en médecine générale : étude qualitative auprès de 14 médecins généralistes exerçant à Paris.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754727
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30054-3
Niclot J
Stansal A
Saint-Lary O
Lazareth I
Priollet P
10.1016/j.jdmv.2018.03.002
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) est une pathologie silencieuse aux conséquences souvent fatales en cas de rupture. Son dépistage, recommandé en France et dans d’autres pays, a montré son efficacité sur la réduction de la mortalité spécifique. Ce taux de dépistage reste cependant insuffisant. /simple-para abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Identifier les freins au dépistage de l’AAA en médecine générale. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthode /section-title simple-para Étude qualitative par entretiens individuels semi-directifs menée courant 2016 auprès de médecins généralistes exerçant à Paris. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Quatorze médecins ont été inclus. La plupart des freins sont liés au médecin : méconnaissance de la pathologie et des recommandations, pathologie considérée comme annexe et non abordée avec le patient, bilan cardiovasculaire ne s’intéressant pas à l’aorte abdominale, antécédents familiaux d’AAA non recherchés, délégation au médecin spécialiste, manque de temps, absence de formation, nombreux dépistages à proposer, omission. Certains freins sont liés au patient : méconnaissance de la pathologie et des antécédents familiaux d’AAA, refus, remise en cause des propos du médecin, non-respect du parcours de soins. D’autres sont liés à l’AAA : source d’anxiété, faible prévalence, rareté des complications. Les freins restants sont liés au dépistage : rapports coût/bénéfice et bénéfice/risque, indisponibilité de l’échographiste, contrainte pour le patient, surmédicalisation. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La formation des médecins généralistes et l’information du grand public, à l’origine de la plupart des freins au dépistage de l’AAA, doivent être renforcées afin d’optimiser l’effectivité du dépistage et de réduire la mortalité liée à cette pathologie. /simple-para
3
174-181
43
Anévrisme aorte abdominale; Dépistage; Freins; Médecine générale
Article original
Mai
S2542-4513(18)30054-3
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
aorte abdominale
anévrysme de l'aorte abdominale
anévrysme de l'aorte abdominale
conscience immédiate
maladies cardiovasculaires
médecins généralistes
humains
dépistage systématique
Paris
Acceptation des soins par les patients

---
Hématome intramural aortique de type A : une entité clinique sous-évaluée.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754731
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30056-7
Paolucci M
Van Damme H
Boesmans E
Desiron Q
Defraigne JO
10.1016/j.jdmv.2018.03.004
abstract-sec simple-para L’hématome intramural de l’aorte survient suite à la rupture des vasa vasorum. Auparavant considéré comme une première étape de la dissection aortique aiguë, il a ensuite été défini comme une entité à part entière pouvant ou non entraîner une dissection artérielle. Suite au questionnement thérapeutique engendré par une patiente de 69 ans présentant un hématome intramural de l’aorte ascendante, les auteurs ont fait une revue extensive de la littérature démontrant que l’hématome intramural de type A est une pathologie potentiellement mortelle nécessitant une prise en charge chirurgicale urgente. /simple-para
3
206-212
43
Hématome intramural aortique; Syndrome aortique aigu; Aorte ascendante
Cas clinique
Mai
S2542-4513(18)30056-7
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique
présentations de cas
revue de la littérature
sujet âgé
aorte
maladies de l'aorte
maladies de l'aorte
Femelle
hématome
hématome
humains
rupture spontanée
tomodensitométrie
vasa vasorum

---
Traitement de la maladie thromboembolique veineuse : l’embarras du choix.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29754724
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30067-1
Yannoutsos A
Priollet P
10.1016/j.jdmv.2018.04.002
3
153-154
43
Éditorial
Mai
S2542-4513(18)30067-1
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
Connaissances du personnel de chirurgie endovasculaire en radioprotection.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29981732
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30081-6
Ben Hammamia M
Mrad MB
Mlaihi S
Ziadi J
Derbel B
Ghedira F
Denguir R
10.1016/j.jdmv.2018.05.001
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le personnel de chirurgie endovasculaire manipulant les amplificateurs de brillance est exposé aux rayonnements ionisants et doit s’en protéger. Les objectifs de ce travail étaient d’identifier les connaissances du personnel médical et paramédical vis-à-vis des effets des rayonnements ionisants et de vérifier la disponibilité des moyens de protection individuelle et collective. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Il s’agissait d’une étude transversale et descriptive réalisée auprès du personnel de chirurgie endovasculaire durant le mois de septembre 2017. Notre étude a porté sur deux volets : le premier basé sur une étude de poste pour relever les moyens de protection disponibles dans la salle opératoire et un deuxième volet basé sur un questionnaire distribué à tout le personnel et portant sur les connaissances concernant la radioprotection. Nous avons établi un score global des connaissances sur la radioprotection et nous avons recherché des corrélations entre le score et des paramètres socioprofessionnels. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Notre échantillon d’étude était de 85 travailleurs. Soixante-quatre ont répondu à notre questionnaire soit un taux de réponse de 75 %. Soixante-cinq pour cent étaient de sexe masculin. L’âge médian était de 34 ans (25–61). Trente-cinq pour cent étaient des chirurgiens, 34 % des infirmiers, 18 % des techniciens supérieurs et 13 % des ouvriers. Le score global des connaissances moyen était de 8,15/20 avec des extrêmes de 2 et de 18. Ce score augmentait significativement en fonction du grade et de l’ancienneté. Les moyens de protection étaient en nombre insuffisant. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les connaissances du personnel de chirurgie endovasculaire concernant la radioprotection sont insuffisantes. Les moyens de radioprotection sont peu disponibles ce qui justifie la planification de séances de formation et de sensibilisation du personnel du bloc vis-à-vis du risque radiologique. /simple-para
4
238-245
43
Rayonnements ionisants; Radioprotection; Rayons X; Chirurgie endovasculaire
Article original
Juillet
S2542-4513(18)30081-6
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Recommandations du Collège des enseignants de médecine vasculaire (CEMV) : analyse des flux artériels Doppler (classification de Saint-Bonnet simplifiée).
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29981734
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30082-8
Mahé G
Boulon C
Désormais I
Lacroix P
Bressollette L
Guilmot JL
Le Hello C
Sevestre MA
Pernod G
Constans J
Boissier C
Bura-Rivière A
10.1016/j.jdmv.2018.05.002
abstract-sec simple-para L’artériopathie des membres inférieurs est une pathologie fréquente. L’analyse des flux artériels Doppler est un élément important pour juger de l’état hémodynamique d’un patient et affirmer la présence ou non d’une artériopathie des membres inférieurs. Malheureusement, à ce jour, il existe une grande hétérogénéité dans la description de l’analyse des flux Doppler. Afin de pallier cette problématique, la classification de Saint-Bonnet va être enseignée aux capacitaires et aux futurs internes de la discipline afin d’homogénéiser nos pratiques. /simple-para
4
255-261
43
Artériopathie des membres inférieurs; Flux Doppler; Classification de Saint-Bonnet
Mise au point
Juillet
S2542-4513(18)30082-8
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Maladie thromboembolique veineuse et cancer du pancréas.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29981733
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30083-X
Frère C
Bournet B
Benzidia I
Jamelot M
Debourdeau P
Hij A
Rafii-Elayoubi H
Buscail L
Farge D
10.1016/j.jdmv.2018.05.003
abstract-sec simple-para Le cancer du pancréas (CP) représente la 4 sup e /sup cause de décès par cancer dans les pays occidentaux et son incidence est en constante augmentation. La survie à 5 ans, tous stades confondus, est inférieure à 8 %. Du fait des caractéristiques tumorales, du stade souvent avancé de la maladie au moment du diagnostic et de leur exposition à des thérapeutiques prothrombogènes, les patients avec CP sont, parmi tous les patients atteints de cancer, ceux qui présentent le risque le plus élevé de développer un épisode de maladie thromboembolique veineuse (MTEV). L’incidence de la MTEV varie de 5 à 41 % selon les séries, atteignant 57 % dans les séries autopsiques. La survenue d’un épisode de MTEV est associée à une diminution de la survie sans progression et de la survie globale. Des recommandations internationales sur le traitement et la prévention de la MTEV au cours du cancer ont été publiées dans le but de standardiser et d’optimiser sa prise en charge. Elles préconisent l’utilisation d’une prophylaxie primaire par héparines de bas poids moléculaire (HBPM) en cas de chimiothérapie ambulatoire chez les patients avec CP localement avancé ou métastatique. Deux études cliniques randomisées ont en effet montré une diminution significative du taux de thromboses chez les patients traités par HBPM ( italic RR /italic , 0,18 ; IC à 95 %, 0,083–0,39 ; italic p /italic < 0,0001). En conclusion, chez les patients avec CP, la survenue d’un épisode de MTEV est une complication fréquente et potentiellement mortelle qui nécessite une prise en charge multidisciplinaire. /simple-para
4
246-254
43
Cancer du pancréas; Maladie thromboembolique veineuse; Survie globale; Anticoagulants
Mise au point
Juillet
S2542-4513(18)30083-X
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Dissection traumatique de l’artère rénale gauche chez un adulte jeune.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29981737
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30084-1
Zoulati M
Slaoui A
Bakkali T
Aghoutane N
Lyazidi Y
Chtata H
Janane A
Ameur A
Taberkant M
10.1016/j.jdmv.2018.05.004
abstract-sec simple-para La dissection traumatique du pédicule rénal est rarement rapportée après traumatisme fermé. Les signes cliniques sont pauvres et inconstamment rapportés. Le diagnostic repose sur des données d’imagerie par angioscanner et l’artériographie reste utile lorsqu’un geste de revascularisation est envisagé. Nous rapportons ici, le cas d’une dissection traumatique avec thrombose d’un pédicule rénal à localisation juxta-aortique imposant une simple surveillance en réanimation. Le diagnostic tardif et la localisation juxta-aortique n’ont pas permis un geste endovasculaire. /simple-para
4
272-276
43
Dissection traumatique; Artère rénale
Cas clinique
Juillet
S2542-4513(18)30084-1
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Fistule aortocave compliquant un anévrisme de l’aorte-abdominale.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29981736
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30085-3
Quenum L
Mvumbi F
Alami B
Boubbou M
Maaroufi M
Alaoui Lamrani Y
10.1016/j.jdmv.2018.05.005
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para L'objectif de notre cas exposé est de faire une revue de littérature du principe diagnostique et de la prise en charge de la fistule aortocave, complication rare des anévrismes de l’aorte, souvent fatale. /simple-para abstract-sec section-title Matériel /section-title simple-para Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 53 ans, suivi pour insuffisance rénale de découverte récente, admis aux urgences pour des douleurs abdominales diffuses d’installation brutale. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para L’examen clinique trouvait une masse abdominale sus-ombilicale, pulsatile avec un souffle systolique à l’auscultation. L’échographie abdominale complétée par l’angioscanner abdominal objectivait une fistule aortocave liée à la rupture d’un anévrisme de l’aorte abdominale sous-rénale dans la veine cave inférieure (VCI). Un traitement chirurgical a été indiqué. Mais la suite a été fatale dans un tableau de choc hémorragique avant l’exécution de l’indication. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les fistules aortocaves sont des pathologies vasculaires graves dont le diagnostic est facilité par l’avènement de l’angioscanner abdominal. Une maîtrise parfaite de son principe thérapeutique est capitale à l’éviction des issues fatales. /simple-para
4
267-271
43
Fistule aorto-cave; Anévrisme de l’aorte-abdominale; Angioscanner abdominal
Cas clinique
Juillet
S2542-4513(18)30085-3
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Embolie pulmonaire bilatérale révélant une granulomatose avec polyangéite.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217346
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30088-9
El Aoud S
Tounsi H
Chaabène I
Ben Ammou B
Ben Ahmed I
Garbouj W
Bouzeidi K
Amri R
10.1016/j.jdmv.2018.06.001
abstract-sec simple-para La granulomatose avec polyangéite fait partie des vascularites systémiques des vaisseaux de petit calibre. Elle est caractérisée par une réaction inflammatoire granulomateuse autour de la paroi artérielle et s’accompagne, dans la majorité des cas, de la présence d’anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) - de spécificité anti-protéinase 3. Le tableau clinique est dominé par les manifestations ORL, pulmonaires et rénales. Cette vascularite est rarement révélée par une embolie pulmonaire. Nous rapportons l’observation d’un homme âgé de 47 ans qui se présentait avec une dyspnée aiguë. La radiographie thoracique objectivait une opacité excavée. Un angioscanner pulmonaire révélait une embolie pulmonaire bilatérale. L’absence d’amélioration clinique sous traitement anticoagulant associé à l’antibiothérapie et la présence de signes extrarespiratoires ont amené à suspecter une maladie inflammatoire systémique. L’enquête étiologique concluait à une granulomatose avec polyangéite. /simple-para
5
316-319
43
Dyspnée aiguë; Embolie pulmonaire; Granulomatose avec polyangéite
Cas clinique
Septembre
S2542-4513(18)30088-9
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Syndrome du marteau hypothénarien : à propos d’un cas de récidive après traitement chirurgical.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217347
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30089-0
Athlani L
De Almeida YK
Maschino H
Dap F
Dautel G
10.1016/j.jdmv.2018.06.002
abstract-sec simple-para Le syndrome du marteau hypothénarien est une maladie rare secondaire à des lésions de l’artère ulnaire au poignet, touchant principalement les personnes exposées aux traumatismes répétés de la paume de main. La chirurgie se discute en cas de symptômes sévères, résistant au traitement médical, et/ou lorsque des lésions anatomiques à potentiel emboligène sont mises en évidence au bilan d’imagerie. Dans ce cas, la résection de la zone pathologique avec revascularisation par pontage veineux représente la meilleure option. Nous rapportons le cas d’un patient de 60 ans qui présentait une récidive des symptômes plus de 10 ans après la réalisation d’un traitement chirurgical. Il existait à l’imagerie un pontage anévrysmal thrombosé avec un thrombus complet étendu depuis l’artère ulnaire en amont du canal de Guyon jusqu’à l’arcade palmaire superficielle. La revascularisation digitale était assurée par l’arcade palmaire superficielle radiale et la présence d’un réseau collatéral de suppléance. Cette complication tardive était responsable d’une compression du nerf ulnaire au canal de Guyon. Une nouvelle chirurgie était réalisée consistant en la résection de la zone thrombosée, incluant le pontage, sans reconstruction vasculaire compte tenu de la bonne vascularisation de l’ensemble des doigts, ainsi qu’une libération du nerf ulnaire au poignet. Les suites opératoires étaient simples avec la disparition de la douleur et des déficits sensitivo-moteurs. La bonne vascularisation digitale était confirmée par une imagerie à 3 mois postopératoire ; la récupération nerveuse par un électromyogramme à 6 mois avec normalisation des conductions nerveuses. /simple-para
5
320-324
43
Nerf ulnaire; Phénomène de Raynaud; Récidive; Syndrome du marteau hypothénarien
Cas clinique
Septembre
S2542-4513(18)30089-0
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Faux anévrysme de l’artère iliaque externe révélant une maladie de Behçet.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217350
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30113-5
Bakkali T
Hormatallah M
Bounssir A
Aghoutane N
Taous H
Idrissi R
Sefiani Y
Lekhel B
Mesnaoui A
Bensaid Y
10.1016/j.jdmv.2018.07.004
abstract-sec simple-para La maladie de Behçet est une vascularite d’étiologie inconnue, l’atteinte vasculaire est rare et peut être révélatrice dans de nombreux cas. Nous rapportons le cas d’une maladie de Behçet révélée par un faux anévrysme de l’artère iliaque externe. La symptomatologie était non spécifique. L’écho-Doppler et l’angioscanner ont permis le diagnostic. Le faux anévrysme a été traité par la mise en place d’une endoprothèse par voie endovasculaire. Un traitement associant corticoïde et immunosuppresseur a été entrepris par la suite. /simple-para
5
332-334
43
Faux anévrisme; Behçet; Endoprothèse
Cas clinique
Septembre
S2542-4513(18)30113-5
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Un syndrome de congestion pelvienne post-thrombotique.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30217345
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S2542-4513(18)30114-7
Niclot J
Stansal A
Di Primio M
Angelopoulos G
Yannoutsos A
Lazareth I
Priollet P
10.1016/j.jdmv.2018.07.005
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Le syndrome de congestion pelvienne est un syndrome douloureux chronique du petit bassin en rapport avec des varices pelviennes développées dans le cadre d’une insuffisance veineuse primitive ou secondairement à une obstruction veineuse. /simple-para abstract-sec section-title Observation /section-title simple-para Nous rapportons l’observation d’une patiente de 35 ans, sous traitement anticoagulant pour une thrombose veineuse profonde iliofémorale gauche idiopathique, ayant développé un syndrome de congestion pelvienne invalidant secondaire à des séquelles obstructives iliaques. La recanalisation veineuse avec stenting de l’axe iliaque gauche, associée à une bithérapie antithrombotique par antiagrégant plaquettaire (acide acétylsalicylique 100 mg) et anticoagulant (rivaroxaban 20 mg) pendant trois mois puis antiagrégant plaquettaire seul, a permis une régression complète et durable des symptômes. /simple-para abstract-sec section-title Discussion /section-title simple-para La prise en charge du syndrome de congestion pelvienne secondaire à des lésions iliaques post-thrombotiques doit tenir compte de sa physiopathologie. Elle fait intervenir l’angioplastie veineuse iliaque avec mise en place de stent en association à un traitement antithrombotique dont les modalités restent à préciser avec le suivi au long cours de ces patients. /simple-para
5
310-315
43
Congestion pelvienne; Syndrome post-thrombotique; Recanalisation veineuse
Cas clinique
Septembre
S2542-4513(18)30114-7
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
L’interprétation des EFR peut-elle encore faire l’impasse sur une définition statistique de la normalité ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29699777
http://www.masson.fr/masson/S0761-8425(18)30099-8
Dessanges J-F
Baud D
Charloux A
Plantier L
10.1016/j.rmr.2018.04.002
3
231-234
35
Éditorial
Mars
S0761-8425(18)30099-8
publication papier
Accès restreint
éditorial
interprétation statistique de données
faux positifs
humains
valeur prédictive des tests
valeurs de référence
tests de la fonction respiratoire
tests de la fonction respiratoire
tests de la fonction respiratoire
maladies de l'appareil respiratoire

---
Limite inférieure de la normale ou ratio fixe pour le diagnostic de BPCO : est-ce si important ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29699778
http://www.masson.fr/masson/S0761-8425(18)30100-1
Burgel P-R
10.1016/j.rmr.2018.04.003
3
235-237
35
Éditorial
Mars
S0761-8425(18)30100-1
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
Maladies respiratoires chroniques : être psychologue en milieu hospitalier.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29891052
http://www.masson.fr/masson/S0761-8425(18)30160-8
Vanneste J
Flament S
Bourjot A
Leclercq E
Prevotat A
10.1016/j.rmr.2018.05.011
5
489-493
35
Éditorial
Mai
S0761-8425(18)30160-8
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
« Substances addictives » : une nouvelle série thématique.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30008315
http://www.masson.fr/masson/S0761-8425(18)30199-2
Underner M
Peiffer G
Urban T
10.1016/j.rmr.2018.06.006
6
589-591
35
Éditorial
Juin
S0761-8425(18)30199-2
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
Poumon de jacuzzi : à propos d’un cas.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29162355
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30386-X
Vergez M
Honjoya S
Guérin S
Delacourt C
Benoist G
10.1016/j.arcped.2017.09.001
abstract-sec simple-para Le « poumon de jacuzzi » est une pneumopathie d’hypersensibilité, secondaire à l’exposition au complexe italic Mycobacterium avium /italic . Nous rapportons le cas d’un garçon de 14 ans hospitalisé pour une dyspnée hypoxémiante révélant une pneumopathie interstitielle bilatérale. L’évolution clinique atypique sous antibiothérapie probabiliste et une anamnèse détaillée ont permis d’évoquer le diagnostic, secondairement confirmé par la positivité des précipitines à italic M /italic . italic avium /italic et la rechute clinique après une réexposition au jacuzzi familial. Ce type de pneumopathie infiltrante diffuse, bien que rare chez l’enfant, doit être évoqué devant un tableau de toux ou de dyspnée d’évolution progressive. Le scanner thoracique et la fibroscopie bronchique sont les principaux examens orientant la démarche diagnostique. La précocité du diagnostic, grâce à un interrogatoire minutieux, permet l’éviction allergénique rapide et une prise en charge adaptée. /simple-para
12
1271-1274
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30386-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Traitements du syndrome néphrotique cortico-dépendant de l’enfant.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29146214
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30387-1
Couderc A
Bérard E
Guigonis V
Vrillon I
Hogan J
Audard V
Baudouin V
Dossier C
Boyer O
10.1016/j.arcped.2017.09.002
abstract-sec simple-para Le syndrome néphrotique idiopathique est le plus fréquent des glomérulopathies de l’enfant. Il se définit par une protéinurie abondante et une hypo-albuminémie. La physiopathologie de cette maladie reste largement incomprise, mais elle survient le plus souvent de façon brutale. Le traitement de première intention est la corticothérapie orale, dont il existe différents protocoles de traitement à travers le monde. Ce traitement permet d’induire une rémission dans environ 90 % des cas. Cependant, 70 % de ces patients rechutent et parmi eux, 60 % ont 5 rechutes ou plus. Les patients sont dits cortico-dépendants si une rechute survient pendant la diminution des doses de corticoïdes ou dans les 3 mois suivant leur arrêt. Des traitements d’épargne cortisonique doivent être utilisés en cas de rechutes répétées ou pour les patients cortico-dépendants, mais il n’existe pas de consensus pour ces traitements. Il peut s’agir de molécules utilisées de longue date ou d’autres beaucoup plus récentes, de nouvelles études les concernant paraissant régulièrement. Dans cette mise au point, nous présentons une revue de la littérature des différents traitements disponibles, de leurs indications et de leurs effets indésirables. /simple-para
12
1312-1320
24
Mise au point
Décembre
S0929-693X(17)30387-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Réponse pédopsychiatrique d’urgence à la suite de l’attentat terroriste du 14 juillet 2016 à Nice, en France.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29162353
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30388-3
Askenazy F
Chauvelin L
Gindt M
Thümmler S
10.1016/j.arcped.2017.09.003
abstract-sec simple-para L’attentat du 14 juillet 2016 à Nice sur la Promenade des Anglais a provoqué un traumatisme majeur pour les personnes impactées directement ou indirectement par l’horreur de l’attaque terroriste, dont principalement des familles et des enfants. Pour la première fois en France, des enfants de tous âges ont été impliqués dans un événement d’une telle ampleur. La littérature souligne l’importance d’une prise en charge rapide et à plus long terme des effets secondaires sur un tel terrain, plus particulièrement chez les enfants de moins de 6 ans. Du 14 au 28 juillet 2016, une cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) pédiatrique a été mise en place au sein du Centre hospitalier universitaire-Lenval. Il s’est agi d’une expérience unique en Europe, qui a mobilisé 227 soignants. Sept cent vingt-huit personnes sont venues consulter, dont 385 enfants de 3 mois à 17,7 ans. L’article détaille les grandes lignes de l’organisation de la CUMP ainsi que ses objectifs. /simple-para
12
1220-1227
24
Mémoire original
Décembre
S0929-693X(17)30388-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Actualités thérapeutiques dans la prise en charge nutritionnelle de l’allergie aux protéines de lait de vache.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169718
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30393-7
Dupont C
Soulaines P
10.1016/j.arcped.2017.09.008
abstract-sec simple-para La prise en charge diététique de l’allergie aux protéines du lait de vache requiert l’élimination du régime de toute trace de protéines de lait. Pour les nourrissons non allaités au sein, la principale mesure diététique consiste à remplacer le lait infantile standard par une formule dont l’allergénicité de la fraction protéique a été supprimée. Celle-ci peut être à base d’hydrolysats de protéines de lait de vache ou de riz ou encore à base d’acides aminés. La surveillance de la croissance staturopondérale des enfants atteints est indispensable. La réintroduction du lait, cru ou cuit, se fait toujours prudemment et progressivement. Lorsque l’enfant grandit et reste allergique au lait de vache, l’utilisation de formes cuites du lait facilite considérablement son alimentation. /simple-para
12
1350-1357
24
.
Décembre
S0929-693X(17)30393-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Syndrome de Goujerot-Sjögren primitif de l’enfant : à propos d’un cas.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29158045
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30394-9
Majdoub I
Kallel S
Hsairi M
Snoussi M
Charfi M
Ben Halima A
Frikha A
Weli M
Safi F
Gargouri L
Ben Halima N
Mahfoudh A
Ghorbel A
Bahloul Z
10.1016/j.arcped.2017.09.009
abstract-sec simple-para Le syndrome de Gougerot-Sjögren est rare chez l’enfant et le plus souvent secondaire. Nous rapportons un cas de syndrome de Gougerot-Sjögren primitif chez une fille de 7 ans, révélé par un tableau de parotidite récidivante. /simple-para abstract-sec section-title Observation /section-title simple-para Cette enfant de 7 ans a été adressée en consultation en raison d’épisodes successifs de tuméfactions parotidiennes droites évoluant depuis l’âge de quatre ans. L’examen clinique était sans particularité. Les examens biologiques, radiologiques et histologiques ont fait poser le diagnostic de syndrome de Gougerot-Sjögren primitif. Un traitement par hydroxychloroquine a permis une rémission complète. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les parotidites récidivantes de l’enfant sont rares, surviennent préférentiellement dans la petite enfance et sont généralement d’origine infectieuse. Un début après l’âge de cinq ans doit faire suspecter une maladie dysimmunitaire, sarcoïdose ou syndrome de Gougerot-Sjögren, dont la confirmation diagnostique repose sur des critères bien établis. /simple-para
12
1249-1252
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30394-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Agitation des adolescents dans les services d’accueil des urgences pédiatriques : problématique des cas dits « complexes ».
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153907
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30395-0
Cohen L
Gras-Le Guenb C
Fleury J
Caldagues E
Dreno L
Picherot G
Vabres N
10.1016/j.arcped.2017.10.001
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Les adolescents admis dans les services d’accueil des urgences pédiatriques (SAUP) pour agitation sont de plus en plus nombreux. Leur agitation, multifactorielle, survient dans un parcours souvent « complexe ». Ils mettent en difficulté les structures hospitalières d’accueil parfois inadaptées et dépassées par ces moments de crises. L’objectif de cette étude était de recenser et décrire la population admise dans un centre hospitalier universitaire (CHU) pour agitation au cours d’une année, et de discuter la problématique de leur prise en charge. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Étude rétrospective de tous les adolescents admis pour agitation, au SAUP du CHU de Nantes, en 2015. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Quatre-vingt-dix-neuf adolescents avaient consulté 182 fois pour agitation. Parmi eux, 85 % avaient des antécédents d’agitation, 70 % avaient un suivi psychologique en cours et 56 %, suivis par l’aide sociale à l’enfance, avaient un parcours « complexe ». La majorité des crises était survenue au domicile parental et était de type hétéro-agressif. À l’arrivée au SAUP, 90 % étaient calmes. La durée moyenne de séjour au SAUP avait été de 3 h 42 minutes et par la suite 31 % avaient été hospitalisés en pédiatrie générale, 14 % en pédopsychiatrie et 8 % en psychiatrie pour adultes. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La proportion de parcours complexes parmi les adolescents admis aux SAUP était importante. Ces adolescents en souffrance, au parcours complexe, illustrent le lien entre violences subies et violences agies. Le développement d’unités d’hospitalisation de courte durée semble une solution pertinente pour permettre une mise à distance et une évaluation pluridisciplinaire, somatique, psychique et sociale de ces patients vulnérables. /simple-para
12
1214-1219
24
Mémoire original
Décembre
S0929-693X(17)30395-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Décès d’un nourrisson dans un contexte de syndrome pieds-mains-bouche associé à l’entérovirus A71.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29158047
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30396-2
Corvest V
Archimbaud C
L’Honneur A-S
Henquell C
Peigue-Lafeuille H
Decobert M
Mirand A
10.1016/j.arcped.2017.09.010
abstract-sec simple-para Le syndrome pieds-mains-bouche associé à une infection à entérovirus (EV) est une affection fréquente chez l’enfant, habituellement considérée comme bénigne. Des complications neurologiques de sévérité variable sont cependant possibles, en particulier dans les infections à EV-A71, pouvant conduire au décès. Plusieurs pays de la région asiatique sont régulièrement confrontés à des épidémies d’infections à EV de grande ampleur et à forte morbi-mortalité. En 2016, l’Europe a connu une épidémie d’une ampleur inhabituelle, associée à une recrudescence d’atteintes neurologiques sévères en Espagne et en France, touchant essentiellement des enfants. Le dépistage précoce et la prise en charge adaptée de ces formes sévères représentent un véritable enjeu. Le diagnostic virologique repose sur la recherche du virus dans les prélèvements périphériques (gorge, aspiration nasopharyngée, selles, lésions cutanéomuqueuses) en plus du sang et du liquide céphalorachidien, l’EV-A71 étant rarement retrouvé dans ce dernier. Nous rapportons le cas d’une enfant de 27 mois ayant présenté un syndrome pieds-mains-bouche d’allure initialement bénigne, secondairement compliqué d’une défaillance cardiorespiratoire aiguë fatale et associée à l’EV-A71. Les infections à EV associées au syndrome pieds-mains-bouche nécessitent aussi une surveillance épidémiologique particulière en dehors de l’Asie. /simple-para
12
1253-1258
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30396-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Repenser la naissance : pistes de réflexions pour une prise en charge globale et humaine coordonnée par le pédiatre, de la conception à la période post-natale.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29158046
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30397-4
David H
10.1016/j.arcped.2017.09.011
12
1169-1172
24
Éditorial
Décembre
S0929-693X(17)30397-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Rainure périnéale congénitale : à propos d’un cas.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29150347
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30398-6
de La Monneraye Y
Benoist G
Marchesi L
Crosnier A-S
Guinard-Samuel V
10.1016/j.arcped.2017.09.012
abstract-sec simple-para La rainure périnéale congénitale est une malformation ano-périnéale rare, survenant presque toujours chez des filles, peu connue des pédiatres. Nous rapportons le cas d’un nourrisson âgé de 17 jours, adressé pour une infection urinaire, qui présentait une lésion érythémateuse suintante s’étendant de la fourchette vulvaire au bord antérieur de l’anus. Après avoir éliminé une cause infectieuse ou traumatique, le diagnostic de rainure périnéale congénitale a été posé cliniquement. De résolution souvent spontanée la première année de vie, cette entité ne nécessite que rarement une intervention chirurgicale, excepté pour des raisons esthétiques ou lors de rares complications comme des infections urinaires ou locorégionales récidivantes. Ce diagnostic mérite donc d’être connu afin d’éviter des explorations inutiles et des errances diagnostiques anxiogènes. /simple-para
12
1259-1261
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30398-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Œdème aigu hémorragique du nourrisson associé à une infection à Coxsackie virus.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29174007
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30399-8
Debray A
Ollier V
Coutard A
Arditty F
Bekkar S
Bodemer C
Leruez-Ville M
Mirand A
Lesage F
Foucaud P
10.1016/j.arcped.2017.09.013
abstract-sec simple-para L’œdème aigu hémorragique du nourrisson (OAHN) est une vascularite rare et bénigne survenant chez des nourrissons de 4 à 24 mois. Les lésions cutanées, prenant parfois l’aspect d’un purpura ecchymotique ou en nappe, peuvent faire évoquer le diagnostic de purpura fulminans lorsqu’une fièvre y est associée et entraîner alors la mise en route d’une antibiothérapie. Nous rapportons le cas d’un nourrisson de 7 mois dont la présentation clinique initiale d’OAHN a fait suspecter un purpura fulminans. L’évolution rapide des lésions a fait instaurer une antibiothérapie par céfotaxime et amikacine. Le diagnostic d’OAHN a été porté le lendemain devant l’aspect des lésions cutanées, la stabilité hémodynamique de l’enfant et la négativité du bilan bactériologique. Un entérovirus (Coxsackie virus B5) a été mis en évidence secondairement par réaction de polymérisation en chaîne spécifique (PCR) dans le liquide céphalorachidien. Après arrêt de l’antibiothérapie, l’évolution a été spontanément favorable. L’imputabilité de l’entérovirus dans le déclenchement de cet OAHN est discutée. /simple-para
12
1262-1266
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30399-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Dix pièges à éviter lors de la soumission d’un projet au programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) national.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169717
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30400-1
Gras-Le Guen C
Guigonis V
10.1016/j.arcped.2017.09.014
12
1173-1178
24
Éditorial
Décembre
S0929-693X(17)30400-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Épiglottite aiguë à Haemophilus influenzae b : conséquence grave du scepticisme vaccinal.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153912
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30401-3
Doutau J
Bost-Bru C
Gayot A
Wroblewski I
Pelloux I
Debillon T
Millet A
10.1016/j.arcped.2017.09.015
abstract-sec simple-para L’épiglottite aiguë, urgence respiratoire vitale des voies aériennes supérieures de l’enfant, a vu son incidence diminuer de manière spectaculaire suite à l’introduction du vaccin conjugué contre l’ italic Haemophilus influenzae /italic de type b (Hib) dans le calendrier vaccinal. Nous rapportons le cas d’un enfant de 26 mois, incorrectement vacciné, qui a présenté une détresse respiratoire aiguë fébrile brutale avec arrêt respiratoire révélant une épiglottite à Hib. Malgré une large pratique de la vaccination, une efficacité démontrée chez le nourrisson et une immunité de groupe supposée, cette entité peut à nouveau être rencontrée du fait de la baisse actuelle de l’adhésion d’une partie de la population française aux recommandations vaccinales. /simple-para
12
1267-1270
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30401-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Le syndrome NISCH, une cause rare de cholestase néonatale : à propos d’un cas.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29146216
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30402-5
Szepetowski S
Lacoste C
Mallet S
Roquelaure B
Badens C
Fabre A
10.1016/j.arcped.2017.09.016
abstract-sec simple-para Le syndrome NISCH ( italic Neonatal Icthyosis Sclerosing and Cholangitis Syndrome /italic ) est une maladie rare autosomique récessive. Il se caractérise par une hypotrichose du scalp, une alopécie cicatricielle, une icthyose et une cholangite sclérosante de début néonatal. Il est causé par des mutations du gène italic CLDN1 /italic qui code pour la protéine claudine 1, localisée au niveau des jonctions cellulaires. Quinze cas ont été rapportés dans la littérature et trois mutations différentes ont été identifiées. Nous rapportons le cas d’un enfant âgé de 2 ans issu d’une famille marocaine consanguine, pour lequel la mutation dite « marocaine » (c.200-201delTT) a été trouvée à l’état homozygote. Il présentait les symptômes caractéristiques de la maladie qui a évolué favorablement avec normalisation du bilan hépatique sous traitement symptomatique (supplémentation vitaminique et acide ursodésoxycholique). Le peu de données cliniques et thérapeutiques dont nous disposons actuellement ne permet pas de prédire l’évolution et le pronostic à court et long terme ; en outre, la littérature actuelle met en évidence une grande variabilité individuelle. La description de nouveaux cas permet ainsi d’avancer sur la compréhension et la prise en charge globale de ce syndrome dont l’évolution est mal connue. /simple-para
12
1228-1234
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30402-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Intérêt de la grille DASH pour l’évaluation de la qualité des débriefings : étude au cours d’un programme de simulation autour de la réanimation du nouveau-né en salle de naissance.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29174008
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30403-7
Durand C
Secheresse T
Leconte M
10.1016/j.arcped.2017.09.017
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Cette étude a évalué l’apport de l’utilisation de la grille italic Debriefing Assessment for Simulation in Healthcare /italic (DASH, Center for Medical Simulation, Harvard) dans un programme de formation à la réanimation du nouveau-né en salle de naissance, utilisant la simulation en équipe in situ. /simple-para abstract-sec section-title Matériels et méthodes /section-title simple-para Les grilles DASH étaient remplies par les apprenants et les formateurs en fin de session. Le ressenti et l’avis des formateurs étaient sollicités. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Seize sessions de formation (10 maternités) ont été incluses concernant 156 participants et 10 formateurs (45 DASH). Le DASH moyen a été évalué à 6,6/7 par les apprenants et à 5,4 par les formateurs. Pour chaque élément, le DASH était plus bas chez les formateurs que chez les apprenants, ( italic p /italic < 0,001). Pour chaque session, les DASH formateurs étaient inférieurs aux DASH apprenants ( italic p /italic < 0,001). Le DASH formateur a progressé au cours des 3 premières sessions de l’étude. Les formateurs ont évalué l’apport du DASH sur un plan personnel à 3,6/7, et à 6,3 pour son utilité collective. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les apprenants ont évalué les débriefings par des DASH de haut niveau, validant le cadre pédagogique du programme. À l’inverse, les DASH formateurs étaient hétérogènes et plus faibles. Conduire les débriefings reste un exercice complexe. L’utilisation du DASH s’inscrit dans une démarche réflexive des formateurs sur leur propre pratique. Son intérêt principal pourrait être de fournir un support validé permettant un « débriefing de débriefing » collectif entre formateurs en fin de session. /simple-para
12
1197-1204
24
Mémoire original
Décembre
S0929-693X(17)30403-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Les solutions sucrées à visée antalgique chez le nouveau-né modifient-elles la glycémie ? Synthèse de la littérature.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29174110
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30404-9
Walter-Nicolet E
Chary-Tardy AC
Tourniaire B
10.1016/j.arcped.2017.09.018
abstract-sec simple-para Les solutions sucrées sont un des moyens antalgiques non pharmacologiques les plus utilisés chez le nouveau-né. Leur efficacité est certaine pour des gestes provoquant une douleur légère à modérée. Leurs effets secondaires sont généralement mineurs et rapidement résolutifs. Elles sont utilisées le plus souvent pour une ponction capillaire ou veineuse, gestes douloureux très fréquents en réanimation néonatale, notamment pour la mesure de la glycémie capillaire. Il est admis que l’administration de ces solutions sucrées ne modifie pas le résultat de la glycémie. Cela reste néanmoins une question fréquente. Cette revue de la littérature a pour objectif de répondre à l’impact des solutions sucrées sur la glycémie chez le nouveau-né. /simple-para
12
1281-1286
24
Mise au point
Décembre
S0929-693X(17)30404-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Faire face à une maladie grave à l’adolescence malgré un étayage parental défaillant : l’exemple du cancer.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29162352
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30405-0
Marioni G
10.1016/j.arcped.2017.09.019
abstract-sec simple-para Être confronté à une maladie grave à l’adolescence sans bénéficier du soutien de ses parents est une épreuve extrême. Nous évoquons dans cette étude la situation d’adolescents confrontés à des carences affectives profondes qui préexistaient à la maladie et qui sont renforcées par l’absence d’étayage parental durant le temps des traitements. Après avoir analysé les mécanismes psychopathologiques en jeu dans de telles situations – chez les parents, chez l’adolescent comme chez les soignants – nous montrons que l’absence d’implication auprès de leur enfant peut parfois représenter, chez certains parents qui sont dans l’impossibilité de répondre à ses besoins affectifs, une façon paradoxale de prendre soin de lui. /simple-para
12
1293-1298
24
Mise au point
Décembre
S0929-693X(17)30405-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Echtyma contagiosum compliqué d’érythème polymorphe : à propos d’un cas.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153909
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30406-2
Maman M
Medhioub Y
10.1016/j.arcped.2017.09.020
abstract-sec simple-para L’ecthyma contagiosum ou orf est une infection spécifique des petits ruminants atteignant accidentellement l’homme. Peu de cas ont été rapportés dans la littérature. Nous rapportons ici un cas d’ecthyma contagiosum survenu chez une fillette de 9 ans après un contact avec un troupeau d’ovins atteint d’ecthyma. Cet orf s’est ensuite infecté puis compliqué d’érythème polymorphe. L’orf est souvent sous diagnostiqué, probablement en raison de la connaissance des éleveurs de petits ruminants concernant cette maladie et sa bénignité habituelle chez l’homme. Il est dû à un italic Parapoxvirus /italic très résistant dans l’environnement. Le diagnostic est clinique et anamnestique. Il s’agit d’une pathologie bénigne, dont l’évolution est spontanément favorable en dehors de tout traitement spécifique. Il est néanmoins important de prévenir certaines complications comme la surinfection par des soins locaux. D’autres complications ne peuvent être prévenues et nécessitent alors une prise en charge adaptée. /simple-para
12
1241-1243
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30406-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Courbes de l’indice de masse corporelle d’enfants et adolescents algériens (6–18 ans).
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169716
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30407-4
Bahchachi N
Dahel-Mekhancha C-C
Rolland-Cachera M-F
Roelants M
Hauspie R
Nezzal L
10.1016/j.arcped.2017.09.021
abstract-sec simple-para L’indice de masse corporelle (IMC) est largement utilisé pour évaluer la corpulence et suivre son évolution au cours de la croissance. Notre objectif était de construire des courbes de percentiles d’IMC selon la méthode de lissage LMS pour la population algérienne âgée de 6 à 18 ans. Une enquête transversale réalisée auprès de 23 établissements scolaires publics tirés au sort dans la ville de Constantine en 2008/2009 a concerné 7772 élèves (54,9 % filles) et a permis d’établir des courbes de poids et de taille selon l’âge. Les valeurs médianes d’IMC des filles et des garçons augmentaient avec l’âge. Avant 10 ans, la corpulence des filles était inférieure à celle des garçons, puis supérieure ensuite. Au sein de la population d’étude, les prévalences de surpoids (dont obésité) et obésité sur l’ensemble des filles et des garçons étaient respectivement de 13,7 et 3 % selon les références International Obesity Task Force (IOTF) et de 16,9 et 4,9 % selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) 2007. Les médianes d’IMC des filles et garçons algériens étaient généralement inférieures à celles d’autres pays arabes. La médiane des filles était inférieure aux références belges (population flamande) et de l’OMS 2007 jusqu’à 14 ans et supérieure aux références françaises de 7 à 18 ans. Celle des garçons était proche de ces références entre 6 et 9 ans et généralement inférieure ensuite. Les courbes que nous avons réalisées selon les recommandations internationales pourraient être utilisées à l’échelle nationale pour évaluer et suivre la corpulence des enfants et adolescents algériens et pourraient compléter les standards OMS 2006 couvrant la tranche d’âge de 0 à 5 ans. /simple-para
12
1205-1213
24
Mémoire original
Décembre
S0929-693X(17)30407-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Aspects cliniques du syndrome néphrotique idiopathique de l’enfant.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169714
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30408-6
Boyer O
Baudouin V
Bérard E
Dossier C
Audard V
Guigonis V
Vrillon I
10.1016/j.arcped.2017.09.022
abstract-sec simple-para Le syndrome néphrotique (SN) est caractérisé par une albuminurie massive responsable d’une hypo-albuminémie, d’œdèmes, d’une hyperlipidémie et de complications diverses notamment infectieuses et thrombo-emboliques. Le SN idiopathique (SNI) de l’enfant, ou « néphrose lipoïdique » représente plus de 85 % des cas pédiatriques. Son incidence annuelle est de 1–4/100 000 enfants. Il peut survenir à tout âge, mais débute le plus souvent entre 2 et 7 ans, souvent après un facteur déclenchant infectieux ou allergique. Il est le plus souvent découvert devant un syndrome œdémateux d’installation rapide, ou parfois devant une complication inaugurale. Sa physiopathologie est encore mal comprise, mais il résulterait d’un désordre immunologique avec production d’un facteur circulant dit de perméabilité glomérulaire non encore identifié à ce jour. La biopsie rénale n’est indiquée au diagnostic qu’en cas d’atypie : enfant de moins de 1 an ou plus de 12 ans, hématurie macroscopique, début progressif, hypertension artérielle sévère, signes extrarénaux, hypocomplémentémie, insuffisance rénale, sérologie hépatite positive. La corticothérapie constitue le traitement de première intention du SNI de l’enfant. Les traitements symptomatiques associent : une restriction sodée, une restriction hydrique en cas de natrémie < 125 meq/L, un régime limité en sucres rapides, une supplémentation vitaminocalcique, une anticoagulation et une vaccination. Les perfusions d’albumine sont d’indication exceptionnelle. Les diurétiques doivent être d’utilisation prudente car ils peuvent favoriser l’hypovolémie et les complications thrombo-emboliques. Deux catégories de SNI sont définies en fonction de la réponse initiale au traitement et déterminent le pronostic : les SN corticosensibles (85–90 %) et les corticorésistants. Cinquante pour cent des enfants corticosensibles deviennent corticodépendants ou rechuteurs fréquents, ce qui les expose aux effets secondaires des corticoïdes et autres immunosupresseurs. Les enfants qui ne répondent à aucun traitement immunosuppresseur évoluent vers l’insuffisance rénale terminale. Le suivi se fait en étroite collaboration entre le médecin de ville et le néphrologue pédiatre. /simple-para
12
1338-1343
24
.
Décembre
S0929-693X(17)30408-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Le monde des jumeaux : aspects épidémiologiques et génétiques, enjeux obstétricaux, risques spécifiques et devenir.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169712
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30409-8
Tauzin M
Felix A
Michot C
Dedieu C
Aoust L
Fortas F
Guillier C
Ngo J
Wachter P-Y
Petermann L
Kermorvant-Duchemin E
10.1016/j.arcped.2017.09.023
abstract-sec simple-para Avec l’avènement de la procréation médicalement assistée (PMA) et le recul de l’âge maternel à la 1 sup re /sup grossesse, l’incidence des grossesses gémellaires a fortement augmenté depuis une quarantaine d’années. Les risques obstétricaux et néonatals liés à ces grossesses particulières déterminent les modalités de suivi à long terme de ces enfants par le pédiatre. Durant la période périnatale, les jumeaux sont en effet soumis à un risque accru d’anoxie périnatale, de prématurité, de malformations congénitales, de mort fœtale in utero, de retard de croissance intra-utérin (RCIU) et de complications cardiovasculaires – notamment lors des grossesses monochoriales. De ce fait, les jumeaux sont plus à risque, en comparaison des singletons, de décès périnatal et de troubles neurodéveloppementaux nécessitant un suivi à long terme, incluant une évaluation du retentissement familial et psychosocial. Cette revue propose une mise au point des aspects épidémiologiques, des enjeux obstétricaux et génétiques et des risques fœtaux et néonatals des grossesses gémellaires, ainsi qu’une synthèse des connaissances sur le devenir de ces enfants et l’impact psychosocial de la gémellité. /simple-para
12
1299-1311
24
Mise au point
Décembre
S0929-693X(17)30409-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Neurotoxicité aiguë secondaire au méthotrexate et « pseudo-stroke » syndrome.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29146215
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30410-4
Deneux V
Leboucq N
Saumet L
Haouy S
Akbaraly T
Sirvent N
10.1016/j.arcped.2017.09.024
abstract-sec simple-para Le traitement des leucémies aiguës lymphoblastiques comporte l’utilisation de méthotrexate à haute dose par voie systémique ou en injection intrathécale dans le but de prévenir ou de traiter les atteintes du système nerveux central. La toxicité neurologique aiguë du méthotrexate, d’étiopathogénie inconnue, se caractérise par le polymorphisme des tableaux cliniques, à l’origine de difficultés diagnostiques potentiellement préjudiciables chez ces patients immunodéprimés. Nous décrivons cinq épisodes de leucoencéphalopathie aiguë transitoire mimant un accident vasculaire cérébral, rapportée dans la littérature sous le terme de « italic pseudo-stroke syndrome /italic ». Le tableau clinique, survenant trois à 10 jours après une cure de méthotrexate intraveineuse ou intra-rachidienne, se caractérisait par des troubles neurologiques d’apparition brutale associant aphasie et déficit sensitivomoteur à bascule. La symptomatologie, fluctuante, avait régressé complètement en quelques jours. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale, indispensable pour poser le diagnostic, avait objectivé précocement une restriction de diffusion de la substance blanche des zones cérébrales atteintes, se normalisant en une semaine, parallèlement à l’apparition secondaire d’hypersignaux T2 FLAIR dans les mêmes territoires. L’évolution à long terme de ces « italic pseudo-stroke syndromes /italic » a été favorable, sans modification du schéma thérapeutique. Néanmoins, l’implication des épisodes de leucoencéphalopathie aiguë transitoire dans l’apparition progressive de troubles neuro-cognitifs est discutée. /simple-para
12
1244-1248
24
Fait clinique
Décembre
S0929-693X(17)30410-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Détection et codification des effets indésirables médicamenteux dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29169713
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30412-8
Harry M
Lebel D
Comtois A
Bussières J-F
10.1016/j.arcped.2017.09.026
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Face à la sous-déclaration des effets indésirables médicamenteux (EIM), les établissements de santé doivent optimiser ces déclarations. Afin d’améliorer le système de pharmacovigilance local de notre établissement, un service de pharmacovigilance a été crée en 2006 et des mesures ont été progressivement mises en place (tournées hebdomadaires des unités de soins, bilan mensuel de pharmacovigilance, etc). Les objectifs de cette étude étaient de comparer l’incidence annuelle moyenne des EIM codés par les archivistes médicaux du 1 sup er /sup avril 1989 au 31 mars 2010 (période 1) et du 1 sup er /sup avril 2010 au 31 mars 2015 (période 2), de déterminer les classes thérapeutiques de médicaments associées aux EIM en fonction de l’âge et la proportion d’EIM déclarés à Santé Canada. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Il s’agit d’une étude descriptive et rétrospective réalisée dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant. Ont été inclus tous les EIM survenus chez des patients âgés de 18 ans et moins au cours de la période 2. Les résultats issus d’une précédente étude (période 1) ont été utilisés. Un test- italic t /italic de Student a été utilisé pour comparer l’incidence annuelle moyenne et le nombre moyen d’EIM par année entre les deux périodes. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Le nombre moyen d’EIM par année avait été de 225,7 65,1 EIM au cours de la période 1 et de 429,6 52,1 au cours de la période 2 ( italic p /italic < 0,01). L’incidence annuelle moyenne des EIM avait été de 1,64 % 0,41 % au cours de la période 1 contre 3,17 % 0,43 % au cours de la période 2 ( italic p /italic < 0,01). On a noté une stabilité des indices moyens de gravité et de mortalité par année au cours du temps. Seulement 37 % des EIM avaient été déclarés à Santé Canada au cours de la période 1 contre 41 % au cours de la période 2. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Cette étude met en évidence une augmentation progressive de la codification des EIM dans la population pédiatrique entre les 2 périodes. Nous ne pouvons toutefois pas établir de lien causal entre les mesures mises en place à partir de 2006 et l’augmentation de la codification des EIM mais nous pouvons raisonnablement penser qu’elles ont eu un rôle favorable. /simple-para
12
1179-1187
24
Mémoire original
Décembre
S0929-693X(17)30412-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
La cryptosporidiose, une cause de diarrhée aiguë : revue de la littérature et étude rétrospective des cas dans le département de pédiatrie du CHU de Rouen.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29162354
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30414-1
Gargala G
Razakandrainibe R
Costa D
Leméteil D
Dumant Forest C
10.1016/j.arcped.2017.10.002
abstract-sec simple-para La cryptosporidiose, due au protozoaire italic Cryptosporidium /italic , est la première cause de diarrhée parasitaire et peut avoir de graves conséquences chez les très jeunes enfants et les enfants malnutris vivant en zone d’endémie ainsi que chez les personnes atteintes d’un déficit profond de l’immunité cellulaire. italic Cryptosporidium /italic se transmet soit directement de personne à personne ou d’animal à individu, soit par l’intermédiaire d’eau ou d’aliments contaminés et est à l’origine de nombreuses épidémies. L’espèce zoonotique italic Cryptosporidium parvum /italic et l’espèce anthroponotique italic Cryptosporidium hominis /italic sont responsables de la majorité des cas humains. Le nitazoxanide, molécule antiparasitaire, est efficace chez le patient immunocompétent mais aucun médicament spécifique ne permet de contrôler efficacement l’infection en cas d’immunodépression. En France, comme ailleurs en Europe, on dispose de peu d’informations sur l’épidémiologie de la cryptosporidiose chez l’enfant. La recherche de italic Cryptosporidium /italic n’est pas systématique au cours de l’examen parasitologique des selles mais est effectuée uniquement sur demande du clinicien et surtout en cas d’immunodépression. Dans le département de pédiatrie du CHU de Rouen, entre janvier 2007 et octobre 2014, italic Cryptosporidium /italic a été identifié dans les selles de 52/5337 (0,97 %) enfants souffrant de diarrhée aiguë. L’âge médian des enfants infectés était de 3 ans (5 mois à 11 ans) et 80 % des cas s’étaient déclarés entre juillet et novembre. Trente-six (69,2 %) et 16 cas (30,8 %) étaient dus respectivement à italic C. /italic italic parvum /italic (le sous-type IIaA15G2R1 étant majoritaire) et italic C. /italic italic hominis /italic . Ces données suggèrent que le réservoir bovin est en grande partie à l’origine de la transmission en Normandie orientale. /simple-para
12
1344-1349
24
.
Décembre
S0929-693X(17)30414-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Cœur et cerveau chez un nouveau-né.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153913
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30415-3
Ben Salem A
Mazhoud I
Chioukh FZ
Salem R
Ben Ameur K
Khalfalli A
Hafsa C
10.1016/j.arcped.2017.09.027
12
1275-1277
24
Imagerie-Question
Décembre
S0929-693X(17)30415-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Rhabdomyomes cardiaques multiples révélateurs d’une sclérose tubéreuse de Bourneville néonatale.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153910
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30416-5
Ben Salem A
Mazhoud I
Chioukh FZ
Salem R
Ben Ameur K
Khalfalli A
Hafsa C
10.1016/j.arcped.2017.09.028
12
1321-1323
24
Imagerie-Réponse
Décembre
S0929-693X(17)30416-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Vers un new journal.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29154100
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(17)30417-7
Sarles J
10.1016/j.arcped.2017.10.003
12
1167-1167
24
Éditorial
Décembre
S0929-693X(17)30417-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Microbiote intestinal du nouveau-né : impact des antibiotiques.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433691
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30036-8
Aires J
10.1016/S0929-693X(18)30036-8
abstract-sec simple-para Les antibiotiques agissent directement ou indirectement sur le microbiote intestinal, augmentant ainsi le risque de certaines pathologies et l’émergence de bactéries résistantes. Au regard des informations accumulées ces dernières années, une utilisation plus raisonnée des antibiotiques paraît justifiée en néonatologie. En ce sens, la publication à venir de nouvelles recommandations pour la prise en charge des infections néonatales bactériennes précoces est une bonne initiative. /simple-para
S1-S4
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30036-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Zika en pédiatrie : que retenir ?
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433695
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30037-X
Minodier P
10.1016/S0929-693X(18)30037-X
abstract-sec simple-para Le virus Zika (ZV) est un flavivirus, transmis par des piqûres de moustiques du genre bold italic Aedes /italic . Une transmission sexuelle est également possible. L’infection à ZV est fréquemment asymptomatique ou donne un syndrome grippal banal. Des cas de syndrome de Guillain-Barré au décours de l’épisode infectieux ont été décrits. En cas de transmission trans-placentaire, surtout au 1 sup er /sup trimestre, ZV peut entraîner une fœtopathie avec atteinte neurologique grave. Le diagnostic repose sur l’amplification génique inverse (RT-PCR) (sang et surtout urines) à la phase aiguë, et sur la sérologie plus tardivement. La technique ELISA peut croiser avec d’autres flavivirus. La séroneutralisation est plus spécifique. Le traitement est symptomatique. Plusieurs types de vaccins sont à l’étude. /simple-para
S5-S8
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30037-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Antibio-gouvernance en néonatalogie.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433696
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30038-1
Launay E
Gras-Le Guen C
Caillon J
Flamant C
Navas D
Ovetchkine P
10.1016/S0929-693X(18)30038-1
abstract-sec simple-para L’émergence de bactéries multi-résistantes pouvant mener à des impasses thérapeutiques, le bon usage des antibiotiques est devenu une priorité nationale et internationale. Les nouveau-nés sont particulièrement exposés aux antibiotiques du fait de leur susceptibilité accrue aux infections et de la difficulté diagnostique à cet âge des infections bactériennes. La perturbation du microbiote est une autre conséquence néfaste de l’antibiothérapie dans cette population à risques. Il est donc urgent de mettre en place des programmes d’antibio-gouvernance en néonatologie. Les principes d’implémentation de tels programmes qui se dégagent de la littérature sont : /simple-para simple-para - la composition d’une équipe multidisciplinaire formée à l’infectiologie et familière des particularités de la néonatalogie (cliniques, microbiologiques, pharmacocinétiques) ; /simple-para simple-para - la définition d’objectifs simples, précis, facilement évaluables et discutés au préalable avec les néonatalogues ; /simple-para simple-para - l’évaluation rapide de l’impact des différentes stratégies utilisées ; /simple-para simple-para - l’autonomisation des équipes soignantes pour pérenniser le programme et /simple-para simple-para - le soutien institutionnel. /simple-para
S9-S13
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30038-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Infection néonatale bactérienne précoce (INBP) : quel algorithme de prise en charge en 2017 ?
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433692
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30039-3
Gras-Le Guen C
Foix-L’Hélias L
Boileau P
10.1016/S0929-693X(18)30039-3
abstract-sec simple-para Après la généralisation du dépistage et de l’antibioprophylaxie des infections a Streptocoque du groupe B, le taux des infections néonatales bactériennes précoces a diminué chez les nouveau-nés à terme. De nouvelles recommandations ont été rédigées afin d’adapter les pratiques diagnostiques et thérapeutiques à cette évolution épidémiologique et limiter le recours excessif aux examens complémentaires et aux antibiotiques. Un des points clefs de ces nouvelles recommandations consiste à remplacer les anciennes indications d’antibiothérapie probabiliste par une surveillance clinique renforcée en maternité pour les nouveau-nés asymptomatiques. La place des examens biologiques est également détaillée dans cet article. /simple-para
S14-S17
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30039-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Pharmacocinétique et pharmacodynamie des antibiotiques : est-ce différent en néonatologie ?
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433693
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30040-X
Cohen R
Tauzin M
Béchet S
Caeymaex L
10.1016/S0929-693X(18)30040-X
abstract-sec simple-para L’amélioration des connaissances en matière de pharmacocinétique et de pharmacodynamie des antibiotiques permet une optimisation de leur utilisation. En termes de pharmacocinétique, les nouveau-nés se démarquent notamment du fait d’une immaturité initiale (notamment de leur fonction rénale) et de modifications physiologiques rapides ayant lieu dans les premières semaines de vie. Ces caractéristiques entraînent une importante variabilité individuelle des concentrations d’antibiotiques et expliquent que des marges thérapeutiques larges doivent être prises pour garantir une efficacité optimale. Cet article confronte les particularités pharmacocinétiques des nouveau-nés aux paramètres pharmacodynamiques prédictifs d’efficacité des antibiotiques couramment utilisés dans les infections néonatales (ß-lactamines et aminosides), en prenant en compte les concentrations minimales inhibitrices pour les bactéries cibles (principalement streptocoque du groupe B et italic Escherichia coli /italic ). /simple-para
S18-S23
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30040-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Antibiothérapie des infections néonatales bactériennes précoces chez les nouveau-nés nés à partir de 34 semaines d’aménorrhée.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29433694
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0929-693X(18)30041-1
Romain O
10.1016/S0929-693X(18)30041-1
abstract-sec simple-para Tous les nouveau-nés de 34 semaines d’aménorrhée et plus sont concernés par les recommandations de la Société française de néonatologie et la Société française de pédiatrie. Seuls les nouveau-nés à risque d’infection néonatale bactérienne précoce qui sont cliniquement symptomatiques justifient d’un traitement antibiotique probabiliste. L’association de choix est l’amoxicilline gentamicine. Les deux exceptions qui justifient une bithérapie par céfotaxime et gentamicine sont l’isolement dans un milieu normalement stérile d’ italic Escherichia coli (E. coli) /italic ou la présence de signes cliniques de gravité. La poursuite du traitement antibiotique repose essentiellement sur la réévaluation de l’examen clinique, les résultats bactériologiques (hémoculture et éventuellement culture du liquide céphalo-rachidien) au bout de 36-48 heures de traitement. L’antibiothérapie est poursuivie 7 jours en cas de bactériémie, avec de l’amoxicilline en cas d’infection à Streptocoque du groupe B (SGB) ou italic Listeria monocytogenes (L. monocytogenes) /italic , et avec du céfotaxime si l’infection à italic E. coli /italic est démontrée, même si la souche est sensible à l’amoxicilline En cas de méningite, la durée de traitement recommandée est de 14 jours si le italic SGB /italic ou italic L. monocytogenes /italic est impliqué, et de 21 jours s’il s’agit italic dE. coli /italic . Il est recommandé de prendre un avis spécialisé si une autre bactérie est isolée ou si la souche de italic E. coli /italic est productrice de bêta lactamases à spectre élargi. En l’absence de documentation bactériologique, la poursuite ou non de l’antibiothérapie est décidée en fonction de l’évolution clinique et des paramètres de l’inflammation. /simple-para
S24-S28
24
Article
Décembre
S0929-693X(18)30041-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique
résumé en anglais

---
Recherche de levures dans les primo-infections endodontiques et étude de leur sensibilité à une désinfection à l'hypochlorite de sodium à 2,5.
2016
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26924766
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1156-5233(16)00005-6
Ndiaye D
Diongue K
Bane K
Niang SO
Ndiaye D.
Touré B
10.1016/j.mycmed.2016.01.001
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para Les infections endodontiques sont caractérisées par leur polymorphisme microbien avec la présence d’agents pathogènes bactériens. Le but de cette étude était de rechercher la présence des levures dans les canaux des dents nécrosées avec ou sans image péri-apicale et d’étudier la sensibilité de celles-ci à une désinfection à l’hypochlorite de sodium à 2,5 %. /simple-para abstract-sec section-title Méthodologie /section-title simple-para Des prélèvements endocanalaires réalisés à l’aide de pointes en papier avant et après désinfection à l’hypochlorite de sodium dosée à 2,5 % sur 50 dents monoradiculées chez 38 patients. Ces prélèvements ont été ensemencés dans des boîtes de Pétri contenant du Sabouraud-chloramphénicol (SC). Elles étaient ensuite incubées dans une étuve à 37 C pendant 48 h. La présence de levures était attestée par des colonies blanchâtres sur tout le pourtour de la pointe en papier et de blastospores à l’examen microscopique dans de l’eau physiologique entre lame et lamelle. L’identification de l’espèce se basait sur ces examens macroscopiques et microscopiques associés au test de blastèse. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Des colonies levuriformes ont été isolées au niveau de 7 dents (14 %) sur les 50. Tous les échantillons positifs étaient prélevés au niveau des dents présentant une nécrose pulpaire ouverte ( italic p /italic < 0,01). La seule espèce retrouvée était le italic Candida albicans /italic . La désinfection immédiate du canal à l’hypochlorite de sodium à 2,5 % n’a pas montré une élimination complète des levures. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les résultats de cette étude montrent que les canaux des dents nécrosées avec ou sans image apicale peuvent abriter des levures même après désinfection immédiate à l’hypochlorite de sodium à 2,5 %. /simple-para
2
111-115
26
Nécrose pulpaire; Hypochlorite de sodium; Irrigation canalaire; Lésions péri-apicales;
Article original/Original article
Juin
S1156-5233(16)00005-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique
hypochlorite de sodium
adolescent
adulte
sujet âgé
candida albicans
candida albicans
enfant
nécrose pulpaire
désinfection
Femelle
humains
Mâle
tests de sensibilité microbienne
adulte d'âge moyen
parodontite périapicale
Sénégal
hypochlorite de sodium
irrigation thérapeutique
levures
levures
jeune adulte

---
Aspects épidémiologiques des mycoses cutanéo-phanériennes chez les patients infectés par le VIH au Centre national de référence du Burkina Faso, Afrique de l'Ouest.
2016
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26948504
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1156-5233(16)00009-3
Zida A
Sawadogo PM
Diallo I
Tapsoba H
Bazie Z
Drabo YJ
Guiguemde TR
10.1016/j.mycmed.2016.01.004
abstract-sec section-title But /section-title simple-para Notre étude vise à analyser les aspects épidémiologiques des mycoses cutanéo-phanériennes (MCP) chez les personnes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine (PVVIH). /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Il s’agit d’une étude descriptive portant sur 382 patients vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine. À la suite d’une enquête sur les facteurs de risque sont effectués des prélèvements mycologiques. Chaque prélèvement a subi un examen direct et une mise en culture suivie de l’identification des espèces fongiques. Le test de blastèse est utilisé pour l’identification de italic Candida albicans /italic . /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Cent six (106) sur les 382 PVVIH ont subi un prélèvement mycologique dont 76 ont donné un résultat positif. La prévalence globale des mycoses cutanéo-phanériennes est de 19,9 %. Elle est significativement élevée chez les patients qui avaient un taux de CD4 500 cellules/mm sup 3 /sup . italic C. albicans /italic et italic Trichophyton rubrum /italic sont les espèces les plus isolées avec respectivement 22,4 et 19,8 % de l’ensemble des espèces fongiques isolées. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les mycoses cutanéo-phanériennes semblent être plus fréquentes particulièrement chez les PVVIH dont le taux de CD4 est inférieur ou égal à 500 cellules/mm sup 3 /sup . /simple-para
2
133-137
26
Mycoses; Cutanéo-phanériennes; CD4; VIH/sida
Article original/Original article
Juin
S1156-5233(16)00009-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique
infections opportunistes liées au SIDA
adulte
sujet âgé
Burkina
mycoses cutanées
mycoses cutanées
mycoses cutanées
Femelle
infections à VIH
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
humains
Mâle
adulte d'âge moyen
prévalence
orientation vers un spécialiste
jeune adulte

---
Les mycétomes et leur traitement.
2016
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27260344
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1156-5233(16)30003-8
Develoux M
10.1016/j.mycmed.2016.03.005
abstract-sec simple-para Les mycétomes sont des infections sous-cutanées chroniques, endémiques dans les régions tropicales sèches. Elles peuvent être dues à des actinomycètes (actinomycétomes) ou à des champignons (eumycétomes) dont la forme de développement in vivo est le grain. L’atteinte du pied est prédominante, la principale complication est l’atteinte osseuse. Les patients sont des ruraux venant des régions éloignées des centres médicaux. Ils se présentent trop souvent avec des formes évoluées, mutilantes. Une des premières conditions pour espérer un bon résultat thérapeutique est un diagnostic précoce. Le diagnostic biologique permet de distinguer les actinomycétomes des eumycétomes, indiscernables cliniquement, dont les traitements sont radicalement différents. L’identification précise de l’agent étiologique est souhaitable pour mettre en route un traitement adapté mais elle nécessite des laboratoires spécialisés. Le traitement de première ligne des actinomycétomes est l’association triméthoprime–sulfaméthoxazole (SXT). Elle doit être donnée pendant un minimum d’un an. Dans les formes répondant mal à ce traitement ou avec risque de dissémination, l’association à l’amikacine a permis d’obtenir un pourcentage élevé de guérison. D’autres options sont possibles comme l’amoxicilline–clavulanate. Ces traitements antibiotiques s’ils sont bien conduits amènent une guérison et les indications chirurgicales restent exceptionnelles. Le traitement médical des mycétomes fongiques est plus décevant et doit souvent être complété par un geste chirurgical. L’antifongique préconisé actuellement est l’itraconazole, les azolés plus récents sont en cours d’évaluation. /simple-para
2
77-85
26
Actinomycétomes; Eumycétomes; Traitement médical; Triméthoprime–sulfaméthoxazole; Itraconazole
Revue générale/General review
Juin
S1156-5233(16)30003-8
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
antifongiques
itraconazole
association triméthoprime-sulfaméthoxazole
actinobacteria
actinobacteria
antifongiques
antifongiques
maladie chronique
humains
itraconazole
mycétome
mycétome
association triméthoprime-sulfaméthoxazole

---
Dermato-urologie : les lésions des organes génitaux externes de l’homme à connaître par l’urologue.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29428190
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30003-4
Boehm A
Bruyère F
10.1016/j.purol.2018.01.002
abstract-sec simple-para L’objectif de cet article était de regrouper les dermatoses des organes génitaux externes de l’homme pouvant être rencontrées en consultation d’urologie, hors lésions précancéreuses et cancéreuses. /simple-para abstract-sec section-title Méthode /section-title simple-para Nous avons réalisé une mise au point en nous appuyant sur une recherche sur les bases de données Pubmed et EM-consult, en anglais ou en français, en utilisant les mots clés suivants : « male genital dermatoses », « male genital lesions », « balanitis », « balanoposthitis », « dermatoses des organes génitaux externes masculines », « lésions des organes génitaux externes de l’homme », « balanoposthites ». /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les aspects morphologiques normaux, les balanoposthites aiguës (aspécifiques, infectieuses, allergiques, irritatives et traumatiques), les dermatoses systémiques pouvant se localiser aux organes génitaux externes et les dermatoses spécifiques des organes génitaux externes de l’homme ont été traitées. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Toute lésion suspecte et fixe doit mener à la réalisation d’une biopsie cutanée sans attendre. /simple-para
5
251-281
28
Balanite; Orchite; Dermatose; Organes génitaux masculins; Maladies urogénitales de l’homme
Mise au point
Avril
S1166-7087(18)30003-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
balanite
balanite
balanite
dermatologie
médecine factuelle
maladies de l'appareil génital mâle
humains
Mâle
maladies de la peau
maladies de la peau
maladies de la peau
dermatoses parasitaires
dermatoses virales
urologie

---
Recommandations françaises du Comité de Cancérologie de l’AFU – Actualisation 2018–2020: tumeurs germinales du testicule
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30472999
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30466-4
Murez T
Fléchon A
Savoie P-H
Rocher L
Camparo P
Morel-Journel N
Ferretti L
Sèbe P
Méjean A
10.1016/j.purol.2018.08.002
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Mise à jour des recommandations de prise en charge des tumeurs germinales du testicule. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Revue exhaustive de la littérature effectuée sur Pubmed depuis 2016 concernant le diagnostic, le traitement et le suivi des tumeurs germinales du testicule (TGT), et la tolérance des traitements. Le niveau de preuve des références a été évalué. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Le bilan initial d’un patient atteint d’une tumeur germinale du testicule repose sur un bilan clinique, biologique par le dosage de marqueurs sériques (AFP, hCG totale, LDH) et radiologique (échographie scrotale et tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne). L’orchidectomie totale par voie inguinale est la première étape thérapeutique : elle permet le diagnostic histologique, définit le stade local et les facteurs de risque évolutifs pour les stades I. Pour les patients atteints d’un séminome pur de stade I, le faible risque évolutif compris entre 15 et 20 % fait privilégier la surveillance chez des patients compliants ; la chimiothérapie adjuvante par carboplatine AUC 7 est une option ; les indications de radiothérapie lomboaortiques sont limitées. Pour les patients atteints d’une TGNS de stade I, différentes options sont envisageables entre une surveillance ou une stratégie adaptée au risque (surveillance ou 1 cycle de BEP en fonction de la présence ou non d’emboles vasculaires au sein de la tumeur). Le curage ganglionnaire rétropéritonéal de stadification a une place très limitée. Le traitement des TGT métastatiques est une chimiothérapie par BEP en l’absence de contre-indication à la bléomycine dont le nombre de cycles est défini selon les groupes pronostiques de l’IGCCCG. La radiothérapie lomboaortique est encore un standard dans les stades IIA des tumeurs germinales séminomateuses. À l’issue de la chimiothérapie, l’évaluation de la taille des masses résiduelles doit être réalisée par un scanner TAP pour les TGNS : un curage ganglionnaire rétropéritonéal est recommandé pour toute masse résiduelle supérieure à 1 cm de petit axe, ainsi que l’exérèse de tous les autres sites métastatiques. Pour les TGS, une réévaluation par TEP-18FDG est nécessaire pour les masses résiduelles > 3 cm pour préciser ou non l’indication chirurgicale. La chirurgie reste rare dans ces situations. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Le respect des recommandations de prise en charge des TGT permet d’obtenir un taux de survie spécifique excellent de 99 % pour les stades I et de 85 % pour les stades métastatiques. /simple-para
12
S147-S164
28
Cancer du testicule; Orchidectomie; Radiothérapie; Chimiothérapie; BEP; Curage ganglionnaire rétro péritonéal
Novembre
S1166-7087(18)30466-4
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Recommandations françaises du Comité de Cancérologie de l’AFU – Actualisation 2018–2020 : sarcomes rétropéritonéaux
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473000
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30513-X
Murez T
Savoie P-H
Fléchon A
Durand X
Rocher L
Camparo P
Morel-Journel N
Ferretti L
Sèbe P
Méjean A
10.1016/j.purol.2018.08.010
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Mise à jour des recommandations de prise en charge des sarcomes du rétropéritoine, à destination des chirurgiens urologues. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Revue exhaustive de la littérature effectuée sur PubMed depuis 2016 concernant le diagnostic, le traitement et le suivi des sarcomes du rétropéritoine. Le niveau de preuve des références a été évalué. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para La tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne est l’examen de référence d’évaluation d’une suspicion de sarcome rétro-péritonéal. L’IRM est parfois utile à la planification chirurgicale. Avant la confirmation biopsique, l’inclusion du dossier au sein du réseau français de référence en pathologie du sarcome doit être la règle. La biopsie sous scanner réalisée par voie extra-péritonéale selon une technique coaxiale est recommandée et doit être systématique avant toute prise en charge thérapeutique d’une masse tissulaire suspecte du rétropéritoine. Le traitement est avant tout chirurgical avec pour objectif principal une résection en marges saines (R0) obtenue par une chirurgie d’exérèse le plus souvent compartimentale, techniquement complexe et exigeante. La place de la radiothérapie et de la chimiothérapie au sein d’un traitement multimodal (néo adjuvant ou adjuvant) est discutée en fonction des risques évolutifs et des possibilités d’exérèse. Le taux de rechute est lié au grade tumoral et aux marges chirurgicales. Le pronostic final est étroitement lié à la qualité de prise en charge initiale et au volume de cas traités par centre. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les SRP ont un pronostic péjoratif. La qualité de la prise en charge initiale impacte directement la survie sans récidive et la survie globale. La prise en charge multidisciplinaire, coordonnée au sein d’un réseau de soins référent en pathologie du sarcome est une impérative nécessité. /simple-para
12
S165-S174
28
Sarcome; Rétropéritoine; Diagnostic; Chirurgie; Radiothérapie; Pronostic
Novembre
S1166-7087(18)30513-X
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Recommandations françaises du Comité de Cancérologie de l’AFU – Actualisation 2018–2020 : tumeur de la surrénale
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473001
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30518-9
Savoie P-H
Murez T
Fléchon A
Sèbe P
Rocher L
Camparo P
Morel-Journel N
Ferretti L
Méjean A
10.1016/j.purol.2018.08.015
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’objectif de cette publication est de proposer les recommandations du CCAFU établies par le sous-groupe des organes génitaux externes pour le diagnostic, le traitement et le suivi des tumeurs malignes de la surrénale. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Le groupe de travail multidisciplinaire a mis à jour les recommandations de 2013 en s’appuyant sur une revue exhaustive de la littérature effectuée sur PubMed, évalué les références, leur niveau de preuve afin d’attribuer des grades de recommandation. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les tumeurs malignes de la surrénales (TMS) sont essentiellement représentées par les carcinomes cortico-surrénaliens (CCS), les phéochromocytomes malins (PCM) et les métastases surrénaliennes (MS). Les circonstances de découverte sont soit l’exploration de symptômes hormonaux ou tumoraux, soit un incidentalome surrénalien. Le bilan étiologique est basé sur le bilan biologique hormonal, l’imagerie morphologique et fonctionnelle et l’analyse histologique. Les CCS et les PCM sont surtout sporadiques mais une origine héréditaire est toujours possible. Le CCS est suspecté en préopératoire mais le diagnostic de certitude est histologique. Le diagnostic de PCM est clinique, biologique et radiologique. Le diagnostic de certitude de MS passe par une biopsie percutanée. Les dossiers doivent être discutés au sein du réseau COMETE – cancers de la surrénale (Annexe 1). Les traitements adjuvants oncologiques sont spécifiques du type histologique. Dans le CCS, leur indication est fonction du risque de récidive et repose sur le mitotane, la radiothérapie externe voir la chimiothérapie. Dans le PCM, il repose sur la radiothérapie interne et la chimiothérapie. Les formes métastatiques sont exceptionnellement chirurgicales. Le debulking n’a pas d’intérêt en pratique courante. Pour les CCS métastatiques inextirpables, le traitement repose sur le mitotane en monothérapie ou associé à une triple chimiothérapie. Pour les PCM métastatiques inextirpables, le traitement repose sur la radiothérapie métabolique exclusive ou associée à une triple chimiothérapie. Les récidives sont fréquentes et parfois tardive, ce qui justifie une surveillance rapprochée et longue. /simple-para abstract-sec section-title Conclusions /section-title simple-para Le traitement curatif des TMS est chirurgical à condition d’être exhaustif et en marge saine. Il est rarement suffisant seul, le pronostic est alors péjoratif. /simple-para
12
S175-S193
28
Carcinome corticosurrénalien; Phéochromocytome malin; Métastase surrénalienne; Chirurgie; Traitements adjuvants

Novembre
S1166-7087(18)30518-9
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Recommandations françaises du Comité de Cancérologie de l’AFU – Actualisation 2018–2020 : prise en charge du cancer du rein
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30473002
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30558-X
Bensalah K
Albiges L
Bernhard J-C
Bigot P
Bodin T
Boissier R
Correas J-M
Gimel P
Hetet J-F
Long J-A
Nouhaud F-X
Ouzaïd I
Rioux-Leclercq N
Méjean A
10.1016/j.purol.2018.09.009
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Proposer une mise à jour des recommandations de la prise en charge des cancers du rein. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Une revue systématique de la littérature a été faite sur la période allant de 2015 à 2018. Les articles jugés les plus pertinents concernant le diagnostic, la classification, le traitement chirurgical, le traitement médical et le suivi du cancer du rein ont été sélectionnés et incorporés aux recommandations. Les recommandations ont ainsi été actualisées en spécifiant le niveau de preuve. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para L’examen de référence pour faire le diagnostic et le bilan d’extension des cancers du rein est le scanner thoraco-abdominal injecté. L’IRM et l’échographie de contraste sont indiquées dans certains cas particuliers. La biopsie percutanée est recommandée dans les situations où ses résultats influenceront la décision thérapeutique. Les tumeurs du rein doivent être classées selon la classification pTNM 2017 et le grade nucléolaire de l’ISUP. Les cancers du rein métastatiques doivent être classés selon les critères de l’IMDC. La néphrectomie partielle est le traitement de références des tumeurs T1a et peut être faite par voie ouverte, laparoscopique ou robotique. Les thérapies ablatives et la surveillance active sont des options chez les patients âgés avec des comorbidités. Les tumeurs T1b doivent être traitées par néphrectomie partielle ou totale en fonction de la complexité tumorale. La néphrectomie totale est le traitement de première intention des cancers localement avancés localisés. Chez les patients métastatiques : la néphrectomie est recommandée en cas de bon pronostic ; le traitement médical doit être proposé en première intention en cas de pronostic mauvais ou intermédiaire. Le traitement chirurgical ou local des métastases peut être proposé en cas de lésion unique ou d’oligo-métastases. Les molécules recommandées en première ligne chez les patients métastatiques sont le sunitinib, le pazopanib et l’association nivolumab/ipililumab. Le cabozantinib peut être proposé en option chez les patients de risque intermédiaire et mauvais. Les tumeurs kystiques doivent être classées selon la classification de Bosniak. L’exérèse chirurgicale doit être proposée en priorité aux lésions Bosniak III et IV. Il est recommandé de suivre les patients sur les plans cliniques et radiologiques en adaptant les modalités à l’agressivité tumorale. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para L’actualisation des recommandations doit permettre aux praticiens français et francophones d’encadrer au mieux leur prise en charge des cancers du rein. /simple-para
12
S3-S31
28
Cancer du rein; Classification; Chirurgie; Thérapies ciblées
Novembre
S1166-7087(18)30558-X
publication papier
Accès restreint
résumé en anglais
article de périodique

---
Actualisation 2018–2020 des recommandations françaises du Comité de cancérologie de l’AFU – Éditorial
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30470340
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1166-7087(18)30629-8
Méjean A
Bensalah K
Murez T
Rouprêt M
Rozet F
10.1016/j.purol.2018.10.003
12
S1-S2
28
Éditorial
Novembre
S1166-7087(18)30629-8
publication papier
Accès restreint
éditorial

---
À propos du non-profit : rapport du quatrième symposium annuel d’éthique transfusionnelle de l’Institut national de la transfusion sanguine.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28476210
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1246-7820(17)30043-5
Ceccaldi J
Thibert J
Haddad A
Bouësseau M
Pottier R
Danic B
Noël S
Monsellier M
Tissot J
Sannié T
Clavier B
Mamzer M
Cartron J
Vernant J
Hervé C
Garraud O
10.1016/j.tracli.2017.04.003
abstract-sec simple-para Une discussion autour du thème du non-profit, l’un des piliers majeurs du don (de sang) dit éthique, a fait l’objet d’un séminaire en novembre 2016 à Paris. Ce principe est intimement lié à celui du bénévolat, bien que les deux notions soient distinctes, la première s’adressant davantage aux institutions et la seconde aux individus, mais il est aussi communément entendu que les individus ne sont pas appelés à obtenir un profit de leur don, quand bien même ils seraient bénévoles puisque des formes de bénévolats rémunérés ou compensés existent. Le non-profit est une notion essentielle car il se réfère au caractère de « bien public » du sang en tant que ressource pouvant faire l’objet d’un partage solidaire ; un des questionnements les plus actuels est lié à la capacité— ou non —des secteurs exclusivement publics à assurer la couverture en produits sanguins en particulier médicamenteux (fractions dérivées du plasma) capables de répondre à tous les besoins sans qu’ils aient besoin d’avoir recours au système privé à but lucratif. /simple-para
2
76-82
24
Éthique; Transfusion; Médicaments dérivés du plasma; Bénévolat; Non-profit
Revue générale
Juin
S1246-7820(17)30043-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
académies et instituts
bienfaisance
donneurs de sang
transfusion sanguine
France
humains
motivation

---
Génération de la fonction sinusale et perspectives thérapeutiques.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30333689
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6186439
Mesirca P
Torrente A-G
Bidaud I
Baudot M
Nargeot J
Mangoni M-E
10.1016/j.amcp.2018.02.007
267
35-39
2018
Physiopathologie cardiovasculaire
Avril
S1261-694X(18)30039-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Réirradiation des tumeurs de la tête et du cou : volumes cibles, évolutions techniques et perspectives.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29428789
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1278-3218(18)30001-5
Kinj R
Bénézery K
Florescu C
Gery B
Habrand JL
Thariat J
10.1016/j.canrad.2017.09.002
abstract-sec simple-para Les tumeurs malignes de la tête et du cou ont un profil de récidive avant tout locorégional, la plupart des décès résultent de cette progression. L’optimisation de la réirradiation en situation de récidive, est un objectif majeur pour ces patients. Une recherche extensive a été réalisée à l’aide du moteur de recherche PubMed pour retrouver les publications traitant de cette thématique. Les premiers essais de réirradiation de la sphère ORL remontent aux années 1980 et les premiers par radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) à la fin des années 1990. Comparée à la radiothérapie conformationnelle tridimensionnelle, la modulation d’intensité améliore les résultats cliniques et réduit la toxicité. Dans les séries de RCMI, associées ou non à une chimiothérapie concomitante, le taux de contrôle locorégional obtenu à 2 ans était de l’ordre de 45 à 65 % et celui de survie globale de 15 à 60 % selon les facteurs pronostiques. La survenue de toxicité aiguë de grade 3 était de l’ordre de 10 à 30 % des cas et celle de toxicité tardive de grade 3 de l’ordre de 15 à 50 %. Dans une population sélectionnée à faible volume tumoral, une réirradiation stéréotaxique de dose minimale de 35 Gy donnait des résultats du même ordre qu’après RCMI. La réirradiation de tumeurs ORL par protons est encore peu évaluée du fait d'une accessibilité réduite à la technique. Le taux de toxicité semble inférieur à celui habituellement constaté après traitement par photons. Cependant, nous ne disposons pas d’un suivi assez long. Cette technique reste réservée aux protocoles de recherche et représente une perspective d’avenir dans ces situations. /simple-para
2
171-179
22
Récidive cancer de la tête et cou; Radiothérapie; Cancer ORL; Réirradiation; Revue
Revue générale
Avril
S1278-3218(18)30001-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique
revue de la littérature
tumeurs de la tête et du cou
humains
récidive tumorale locale
radiochirurgie
radiochirurgie
dosimétrie en radiothérapie
radiothérapie conformationnelle
radiothérapie conformationnelle
radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité
radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité
reprise du traitement

---
Radiothérapie de contact adjuvante des tumeurs malignes de la conjonctive : résultats préliminaires d’une série de 14 patients traités avec l’appareil Papillon 50.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29475731
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1278-3218(18)30002-7
Coquard R
N’Guyen AM
Mathis T
Josserand-Pietri F
Khodri M
Largeron G
Barbet N
Grange JD
10.1016/j.canrad.2017.08.111
abstract-sec section-title Objectif de l’étude /section-title simple-para Évaluer les résultats d’une radiothérapie de contact adjuvante par photons de 50 kV après exérèse des lésions malignes de la conjonctive. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthode /section-title simple-para De 2012 à 2014, 14 patients, neuf hommes et cinq femmes, ont été traités par irradiation de contact après exérèse d’une tumeur maligne de la conjonctive, un mélanome pour cinq, un histiocytofibrome malin pour un, un carcinome pour cinq, au centre de radiothérapie Bayard. La radiothérapie a fait appel à l’appareil Papillon 50 (Ariane). Trois à quatre séances délivrant chacune 10 Gy ont été délivrées. Le suivi médian était de 33 mois pour les survivants. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para La tolérance a été satisfaisante. Un cas de cataracte a été observé. Un syndrome sec modéré a été observé chez un patient. Il n’y a pas eu d’ulcère cornéen. Un patient est décédé de cause intercurrente. Un carcinome a récidivé localement. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La radiothérapie de contact adjuvante assure un bon taux de contrôle local après exérèse des tumeurs malignes de la conjonctive (mélanome, carcinome, histiocytofibrome malin). Grâce à sa précision, elle est bien tolérée avec un taux de complications bas. Elle est de plus réalisée en conditions ambulatoires. /simple-para
2
107-111
22
Tumeurs malignes de la conjonctive; Carcinoma de la conjonctive; Melanoma de la conjonctive; Histiocytofibrome malin de la conjonctive; Radiothérapie de contact
Article Original
Avril
S1278-3218(18)30002-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
carcinomes
carcinomes
cataracte
tumeurs de la conjonctive
tumeurs de la conjonctive
Femelle
histiocytome fibreux malin
histiocytome fibreux malin
humains
Mâle
mélanome
mélanome
adulte d'âge moyen
récidive tumorale locale
dosimétrie en radiothérapie
radiothérapie adjuvante
xérophtalmie

---
Sur la probabilité d’extinction dans des modèles mathématiques d’épidémies
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28986141
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1631-0691(17)30153-1
Bacaër N
10.1016/j.crvi.2017.09.002
abstract-sec simple-para On présente une formule pour la probabilité d’extinction d’une épidémie modélisée par un processus de branchement à plusieurs types lorsque ce processus est construit à partir de modèles à compartiments qui sont des systèmes d’équations différentielles. /simple-para
11-12
453-455
340
Épidémie; Probabilité d’extinction; Processus de branchement
Biomodélisation/Biological modelling
Novembre
S1631-0691(17)30153-1
publication papier
Accès libre
article de périodique

---
Accélération du mouvement dentaire orthodontique par injection locale de carraghénane : étude expérimentale préliminaire sur animaux.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29128198
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30096-7
Kavoli S
Mirzaie M
Feizi F
Rakhshan V
Arash V
Bijani A
10.1016/j.ortho.2017.09.002
abstract-sec section-title Contexte /section-title simple-para Le mouvement dentaire orthodontique (MDO) peut être accéléré en augmentant le renouvellement osseux. Le carraghénane est un additif alimentaire courant qui peut induire l’inflammation. Par conséquent, il pourrait peut-être accélérer le MDO. Cependant, aucune étude n’a été réalisée jusqu’à ce jour. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Cette étude expérimentale préliminaire en 2 phases sur animaux a été menée sur 28 rats Wistar. Une étude pilote a été réalisée sur 5 souris pour évaluer la dose expérimentale de carraghénane. La première phase a évalué l’effet d’une injection de 40 μL de carraghénane 1 % sur le degré d’inflammation chez 7 rats versus 7 rats témoins à 6 heures après l’injection. La deuxième phase a étudié l’effet de la même dose de carraghénane sur le MDO pendant 21 jours de rétraction d’incisives chez des rats divisés en deux groupes : témoin (sérum physiologique) et carraghénane ( italic n /italic 7 2). La taille de cet échantillon a été prédéterminée sur la base de calculs de puissance a priori. Pendant la phase II, l’activité ostéoclastique a également été évaluée 21 jours après l’injection. Les groupes ont été comparés statistiquement ( italic α /italic 0,05). /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Six heures après l’injection de carraghénane, 1, 3 et 3 rats avaient des scores d’inflammation allant de 1 à 3, respectivement. Six heures après l’injection de sérum physiologique, 1 rat avait un score de 1 et les autres n’avaient pas d’inflammation ( italic p /italic 0,0023, Mann-Whitney). Vingt et un jours après les injections de sérum physiologique et de carraghénane, les MDO étaient de 0,7 0,3 mm et 1,1 0,4 mm, respectivement ( italic p /italic 0,053, Mann-Whitney). Les numérations ostéoclastiques moyennes étaient de 4,87 1,849 et 7,143 1,727 par champ, respectivement, 21 jours après l’injection de sérum physiologique et de carraghénane ( italic p /italic 0,025, Mann-Whitney). /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Une injection locale de carraghénane peut induire l’inflammation après 6 heures. Elle peut augmenter d’environ 1,6 la vitesse du MDO et accroître de 1,5 la numération ostéoclastique après 21 jours de fermeture d’espace. /simple-para
4
588-599
15
Mouvement dentaire orthodontique (MDO); Carraghénane; Activité ostéoclastique; Inflammation
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30096-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Évaluation CBCT quantitative des variations d’épaisseur et de densité de l’os cortical maxillaire et mandibulaire en vue du placement de miniplaques orthodontiques.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29113845
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30098-0
Rossi M
Bruno G
De Stefani A
Perri A
Gracco A
10.1016/j.ortho.2017.09.004
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Évaluer si l’épaisseur et la densité de l’os cortical varient en fonction de l’âge, du sexe et du schéma squelettique dans les zones maxillaires et mandibulaires candidates au placement de miniplaques à des fins orthodontiques. /simple-para abstract-sec section-title Matériels et méthodes /section-title simple-para Les CBCT de 92 sujets (42 hommes, 50 femmes) présentant une malocclusion de classe I, II ou III, divisés en adultes et adolescents, ont été étudiés. Le logiciel InVivoDental sup /sup (Anatomage Inc., États-Unis) a été utilisé pour mesurer 34 zones maxillaires et 40 zones mandibulaires de chaque côté. Ensuite, les valeurs obtenues ont été comparées entre les groupes de sujets. Une analyse statistique a été réalisée en utilisant le test de la somme des rangs Wilcoxon pour échantillons indépendants. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Aucune différence significative n’a été trouvée pour les valeurs de l’épaisseur de l’os cortical entre les trois schémas squelettiques, et selon le sexe et l’âge. Le maxillaire et la mandibule ont tous les deux montré une augmentation progressive de l’épaisseur de l’os cortical depuis les régions antérieures jusqu’aux régions postérieures, et depuis l’os alvéolaire jusqu’à l’os basal. La densité de la corticale a varié de façon significative en fonction de l’âge du sujet, les adultes affichant toujours les valeurs les plus élevées. De légères différences cliniquement significatives ont été relevées entre les trois schémas squelettiques et le sexe. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para En matière d’épaisseur de l’os cortical, l’âge, le sexe et le schéma squelettique ne représentent pas des critères décisionnels valides pour déterminer les meilleures zones d’insertion pour miniplaques, alors que, en ce qui concerne la densité corticale, seul l’âge peut être retenu pour guider la prise de décision. /simple-para
4
610-624
15
Miniplaques; Épaisseur osseuse; Densité osseuse; CBCT
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30098-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Effet du microsablage et de la déprotéinisation sur la résistance d’adhésion au cisaillement du ciment verre ionomère renforce à la résine.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29111129
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30100-6
Hamdane N
Kmeid R
Khoury E
Ghoubril J
10.1016/j.ortho.2017.09.006
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’objectif de cette étude a été de comparer, in vitro, la résistance d’adhésion au cisaillement du ciment de verre ionomère renforcé à la résine (CVIRR) collé sur une surface amélaire préparée, soit par microsablage avec des particules d’oxyde aluminium de 50 μm, soit par déprotéinisation avec du NaOCl 5,25 %, soit une combinaison des deux. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Cent cinquante molaires humaines ont été nettoyées et randomisées en cinq groupes. Dans le groupe 1, les dents ont été mordancées en utilisant de l’acide phosphorique 37 % et collées avec du Transbond XT. Dans le groupe 2, les dents ont été mordancées en utilisant de l’acide phosphorique 37 % et collées avec du Fuji Ortho LC. Dans le groupe 3, les dents ont été déprotéinisées avec du NaOCl 5,25 % pendant une minute puis mordancées avec de l’acide phosphorique 37 % et collées avec du Fuji Ortho LC. Dans le groupe 4, l’émail a été microsablé avec des particules d’oxyde d’aluminium à 50 μm pendant 5 secondes avant d’être mordancé et collé avec du Fuji Ortho LC. Dans le groupe 5, les dents ont été microsablées avec des particules d’oxyde d’aluminium à 50 μm pendant 5 secondes et déprotéinisées avec du NaOCl 5,25 % pendant une minute avant d’être mordancées avec de l’acide phosphorique 37 % et collées avec du Fuji Ortho LC. La résistance au cisaillement a été testée à l’aide d’une machine d’essai universelle avec une vitesse de traverse de 1,0 mm/min. L’indice d’adhésif restant (IAR) a également été calculé pour chaque groupe. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les taux moyens de résistance d’adhésion au cisaillement étaient les suivants : groupe 1 : 11,33 2,60 MPa, groupe 2 : 8,14 2,09, groupe 3 : 9,57 3,25 MPa, groupe 4 : 9,49 1,99 MPa et groupe 5 : 9,76 2,29 MPa ( italic p /italic 0,0001). /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Les résultats montrent que le prétraitement de l’émail par microsablage, par NaOCl ou par les deux, peut augmenter la résistance au cisaillement de façon significative par rapport au seul CVIRR avec mordançage à l’acide. /simple-para
4
600-609
15
Ciment au verre ionomère renforcé de résine (CVIRR); Déprotéinisation; Mordançage à l’acide; Résistance d’adhésion au cisaillement (RAC); Indice d’adhésif restant (IAR)
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30100-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Association entre la position condylienne et la morphologie craniofaciale squelettique verticale : une évaluation par tomographie volumétrique à faisceau conique (CBCT).
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29111128
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30102-X
Paknahad M
Shahidi S
10.1016/j.ortho.2017.09.008
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para La position des condyles peut jouer un rôle important dans le déclenchement de diverses morphologies craniofaciales. L’objectif de cette étude était de déterminer, à l’aide de CBCT, l’éventualité d’une association entre la position condylienne et la morphologie craniofaciale squelettique verticale chez des sujets présentant un schéma squelettique sagittal normal. /simple-para abstract-sec section-title Méthode et matériel /section-title simple-para Les images CBCT de 45 patients avec un schéma squelettique sagittal de Classe I ont été réparties en 3 groupes équilibrés contenant 15 sujets en fonction de leur angle SN-MP (hypodivergent, hyperdivergent ou normodivergent). La position du condyle a été déterminée pour les ATM droite et gauche. Le test de Chi sup 2 /sup a été effectué pour évaluer l’association entre la position condylienne et le schéma de croissance squelettique verticale. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les patients avec un schéma vertical hyperdivergent présentaient une position condylienne plus antérieure que ceux avec un schéma hypo- ou normodivergent. Aucune différence significative n’a été observée pour la position condylienne entre les sujets hypo- et normodivergents. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Une corrélation significative a été notée entre la position condylienne et le schéma squelettique vertical dans cette étude. Cette relation peut être prise en compte pour prédire et établir un plan de traitement satisfaisant pour corriger les pathologies temporomandibulaires en cours de traitement orthodontique. /simple-para
4
740-751
15
Position du condyle; Tomographie volumétrique à faisceau conique (CBCT); Articulation temporomandibulaire; Schéma squelettique vertical
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30102-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Reconstructions tridimensionnelles de scanners et de cone beam de canines incluses maxillaires afin de localiser des plages d’ankylose avant traction orthodontique.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29108752
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30104-3
Plaisance F
Kerbrat J
Goudot P
10.1016/j.ortho.2017.09.010
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para L’objectif de cette étude a été de modéliser des canines incluses maxillaires et d’apprécier si des plages d’ankylose étaient présentes avant d’opérer une traction orthodontique. /simple-para abstract-sec section-title Matériels et méthodes /section-title simple-para Le logiciel Amira/ResolveRT version 5.0 de la firme FEI Company est un logiciel de maillage et de rendu de surface qui a permis la reconstruction tridimensionnelle de scanners et de cone beam de canines incluses maxillaires issues de 30 patients (10 fichiers cone beam et 20 fichiers scanners). /simple-para abstract-sec section-title Résultats et discussion /section-title simple-para La mise en évidence de plages d’ankylose présentes sur la racine de certaines canines incluses s’objective par une inversion d’orientation du maillage de la surface dentaire et à plus grande échelle en une invagination du tissu osseux dans le tissu dentaire à différentes densités mesurées en unités Hounsfield par le logiciel AMIRA . Cette observation guidera notre thérapeutique soit vers l’extraction de la dent incluse, soit vers son autotransplantation ou encore vers une corticotomie alvéolaire profonde et mobilisation dès lors que la canine se trouve en position vestibulaire. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Le logiciel AMIRA a permis la visualisation de plages d’ankylose sur la racine de certaines canines incluses ce qui conduira à une prise en charge thérapeutique différente de la traction orthodontico-chirurgicale classique. En effet, le but est de mettre en place la canine incluse sans mettre en péril les dents adjacentes. /simple-para
4
575-587
15
Canine incluse; Ankylose dentaire; Reconstructions d’images
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30104-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Efficacité des chaînettes élastiques à mémoire versus les ressorts hélicoïdaux en NiTi pour la rétraction des canines : une étude clinique randomisée en bouche divisée en deux centres.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153283
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30106-7
Khanemasjedi M
Moradinejad M
Javidi P
Niknam O
Jahromi N
Rakhshan V
10.1016/j.ortho.2017.09.012
abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para L’utilisation des chaînes élastiques à mémoire (CEM) récemment introduites pour la fermeture d’espace gagne régulièrement en popularité. Cependant, aucune étude clinique n’a étudié leur efficacité. Pour cette raison, nous avons décidé de mener l’étude qui suit. /simple-para abstract-sec section-title Méthodes /section-title simple-para Dans cet essai contrôlé randomisé en simple insu et en bouche divisée mené dans deux centres, 21 mâchoires ont été divisées en 42 quadrants. Les deux traitements (rétraction de canine à l’aide de CEM versus ressorts hélicoïdaux en nickel titane [NiTi] [contrôle]) ont été attribués de façon aléatoire aux deux quadrants de chaque mâchoire. L’espace prémolaire a été mesuré en début d’étude et aux 1 sup er /sup , 2 sup e /sup et 3 sup e /sup mois de la rétraction des canines par un orthodontiste travaillant en aveugle. Les vitesses de fermeture d’espace ont été comparées à l’aide d’un test- italic t /italic apparié. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les vitesses de fermeture d’espace en utilisant les ressorts en NiTi étaient de 1,93 0,62, 1,71 0,75, et 1,36 0,1 mm/mois pendant, respectivement, les 1 sup er /sup , 2 sup e /sup et 3 sup e /sup mois de traitement. Les vitesses de fermeture d’espaces moyennes à 3 mois étaient, respectivement, de 1,67 0,39 et 1,89 0,36 mm/mois dans les groupes NiTi et élastiques (plus rapides dans le groupe élastiques, italic p /italic 0,022). /simple-para abstract-sec section-title Conclusions /section-title simple-para Les chaînettes élastiques à mémoire sont aussi efficaces que les ressorts en NiTi. /simple-para
4
561-574
15
Rétraction de canines; Chaînettes élastiques à mémoire; Ressorts hélicoïdaux en nickel titane (NiTi)
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30106-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Présentation d’un cas âgé de 10 ans souffrant d’une fracture radiculaire, le suivi sur 5 ans.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29111125
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30108-0
Wagner D
Offner D
Musset A
10.1016/j.ortho.2017.09.014
abstract-sec simple-para La gestion des fractures radiculaires horizontales représente un véritable challenge pour les praticiens. Nous décrivons le cas d’un patient âgé de 10 ans présentant une fracture radiculaire horizontale sur l’incisive maxillaire gauche (dent numéro 21). La ligne de fracture se situe à la jonction entre le tiers apical et moyen. Nous faisons le compte rendu clinique à la fois de la prise en charge initiale ainsi que du suivi post-traumatique durant 5 ans. La planification thérapeutique pour traiter la rétention de la canine maxillaire gauche (dent numéro 23) chez ce patient est aussi abordée, grâce, en premier lieu, à l’utilisation d’une force extraorale haute, suivie par un traitement multiattache. L’incisive maxillaire (dent numéro 21) est toujours vitale à ce jour et asymptomatique. Le cas clinique présenté montre un traitement orthodontique conduit avec succès chez un patient souffrant d’une fracture radiculaire horizontale. Notre travail souligne également les nombreux avantages de l’imagerie 3D (CBCT) notamment concernant le diagnostic positif et différentiel des éventuelles complications post-traumatiques. /simple-para
4
728-739
15
Fracture radiculaire horizontale; Orthodontie; CBCT
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30108-0
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Relations entre la divergence faciale et les paramètres de la DDM.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29122567
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30112-2
Halimi A
Benyahia H
Azeroual M
Bahije L
Zaoui F
10.1016/j.ortho.2017.09.018
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’objectif de ce travail est d’étudier la relation entre la divergence faciale et les paramètres de la DDM notamment l’encombrement dentaire, la courbe de Spee et la position des incisives dans le sens sagittal. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Nous avons sélectionné un total 90 patients jeunes adultes de la population orthodontique marocaine consultant au service d’ODF, répondant aux critères d’inclusion suivants : une dentition permanente complète et une classe I squelettique avec absence de traitement orthodontique ultérieur, d’un articulé inversé, de maladie parodontale, d’asymétrie mandibulaire et de désunion. Nous avons mesuré dans le sens vertical les angles suivants : FMA, Go-Gn/SN, Occ/SN, et dans le sens sagittal les valeurs de I/NA et i/NB à partir des tracés céphalométriques. Ensuite, nous avons quantifié la courbe de Spee et l’encombrement dentaire à partir des moulages en plâtre. Les comparaisons statistiques ont été réalisées en utilisant le test Anova à un seul facteur et le test post-hoc de Bonferroni. Une analyse de la corrélation a été réalisée entre la divergence et les différentes variables mesurées en utilisant le logiciel SPSS avec un seuil de significativité à 0,05. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Les patients inclus dans l’étude avaient un âge de 19,8 0,5 ans et se répartissaient de la manière suivante : 28 normodivergents, 31 hypodivergents et 31 hyperdivergents ; 42 femmes et 48 hommes. La comparaison a montré que les hypodivergents ont présenté moins d’encombrement par rapport aux hyperdivergents et aux normodivergents ( italic p /italic < 0,05). Les hypodivergents ont présenté une courbe de Spee plus marquée par rapport aux normodivergents et aux hyperdivergents. Cette différence a été non significative ( italic p /italic > 0,05). Les hyperdivergents ont présenté plus de vestibuloversion et de vestibuloposition incisives par rapport aux hypodivergents ( italic p /italic < 0,05) et par rapport aux normodivergents ( italic p /italic < 0,05). L’analyse de corrélation a montré que l’encombrement et les positions incisives en millimètres et en degrés ont été corrélés positivement et moyennement avec la divergence faciale ( italic r /italic 0,3, italic r /italic 0,5, italic r /italic 0,4 ; italic p /italic < 0,05), alors que la courbe de Spee ne l’est pas ( italic p /italic > 0,05). Nous n’avons pas trouvé de corrélation entre l’âge, le sexe et les paramètres de la DDM ( italic p /italic > 0,05). /simple-para
4
698-707
15
Corrélation statistique; Divergence faciale; Dysharmonie dentomaxillaire; Encombrement dentaire; Courbe de Spee; Repositionnement incisif
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30112-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Analyse du choix de traitement des canines incluses palatines base sur le CBCT et l’opinion d’orthodontistes.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29122569
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30116-X
Miresmaeili A
Basafa M
Mahvelati Shamsabadi R
Farhadian N
Moghymbeigi A
Mollabashi V
10.1016/j.ortho.2017.09.022
abstract-sec section-title Objectifs /section-title simple-para L’objectif de cette étude était d’évaluer la difficulté de traitement de canines incluses palatines (CIP) selon l’opinion d’un groupe d’experts utilisant des données CBCT et de déterminer la séparation entre extraction et éruption forcée. /simple-para abstract-sec section-title Sujets et méthodes /section-title simple-para Sept variables CBCT ont été mesurées sur trente cas de CIP mesurés à l’aide du logiciel Dolphin 3D. En plus des mesures prises sur chaque cas, neuf vues 3D et 2D ont été préparées sur une seule page et téléchargées sur le site Web (canineimpaction.com). Trente-quatre orthodontistes ont été invités à juger la difficulté d’amener la canine incluse vers le plan d’occlusion. Ensuite, ils devaient attribuer un score entre 1 et 5 à l’impact de chaque variable sur la difficulté de traitement et, enfin, choisir entre l’éruption forcée de la canine incluse ou son extraction. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para L’encombrement en vue frontale, l’angulation de la canine par rapport au plan d’occlusion, la distance verticale par rapport au plan occlusal, la dilacération et la rotation avaient un impact important sur le niveau de difficulté de traitement. Le plan de traitement choisi pour les CIP avec un niveau de difficulté > 7,5 était l’extraction plutôt que l’éruption forcée. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Il est possible de prédire le niveau de difficulté du traitement d’une CIP en mesurant les variables CBCT et de décider en faveur de l’extraction ou de l’éruption forcée avec un niveau de concordance élevé parmi un panel d’orthodontistes. /simple-para
4
625-639
15
Dent; Inclusion; Canine; Tomographie volumétrique à faisceau conique (CBCT); Internet
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30116-X
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
La prise en charge des occlusions de Brodie : notice thérapeutique chirurgicale.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29175335
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30118-3
Deffrennes G
Deffrennes D
10.1016/j.ortho.2017.09.024
abstract-sec simple-para Décrit et illustré par Allan G. Brodie en 1946, le syndrome de Brodie correspond à des rapports occlusaux transversaux anormaux où les cuspides palatines des molaires maxillaires sont en dehors des cuspides vestibulaires des molaires mandibulaires antagonistes. Cet article traite de son diagnostic, de ses formes cliniques, de son étiologie et notamment de son étiopathogénie, de son évolution ainsi que de sa prise en charge souvent difficile. Les principales limites et difficultés de l’orthodontie et de la chirurgie ainsi que les techniques chirurgicales utilisées sont exposées. Quelques cas cliniques viennent illustrer ces réflexions et montrent la place des analyses tridimensionnelles et de la planification 3D. /simple-para
4
640-676
15
Syndrome de Brodie; Occlusion en ciseaux; Occlusion de Brodie; Contraction du maxillaire; Planification 3D
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30118-3
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Contribution maxillomandibulaire à l’établissement de la malocclusion de classe II dans une population libanaise adulte.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29113847
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30120-1
El Hajj N
Bassil-Nassif N
Tauk A
Mouhanna-Fattal C
Bouserhal Joseph P
10.1016/j.ortho.2017.09.026
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’objectif primaire de l’étude était de décrire la contribution maxillaire et mandibulaire à l’établissement de la malocclusion squelettique de classe II dans une population libanaise adulte. Les objectifs secondaires consistaient à discerner la présence d’un dimorphisme sexuel, et à étudier l’influence de la dimension verticale sur le schéma squelettique de classe II. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Un échantillon de 90 sujets adultes présentant une classe II squelettique a été choisi et réparti équitablement selon le sexe et la typologie verticale. L’étude décrit les caractéristiques céphalométriques squelettiques et dentoalvéolaires de l’échantillon de classe II en prenant comme support essentiel l’analyse céphalométrique de Coben. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para La profondeur effective totale de la base du crâne et l’inclinaison antérieure de la base du crâne (SN-BaH) sont plus importants dans l’échantillon de classe II. Chez les femmes, la profondeur effective du maxillaire (Ptm-A) est plus importante par rapport à la normale et SNB est diminué. Les paramètres décrivant la forme et la taille du corps de la mandibule présentent une différence significative par rapport à la normale. Les incisives supérieures sont en position rétrusive, les incisives inférieures présentent un axe normal. La molaire inférieure présente une position sagittale plus distale. Les sujets hyperdivergents présentent une croissance alvéolaire postérieure plus importante, une position mandibulaire plus rétrusive et des dimensions mandibulaires plus réduites par rapport aux deux autres sous-groupes verticaux. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La base du crâne contribue à l’établissement de la classe II et la rétrusion mandibulaire ne peut pas être considérée comme caractéristique commune à la classe II squelettique. La diminution de la longueur absolue du corps mandibulaire correspond au deuxième facteur étiologique le plus fréquent dans l’échantillon de classe II étudié. La majorité des individus ayant une classe II squelettique présentent une classe II dentaire associée et la dimension verticale influence le schéma squelettique de classe II. /simple-para
4
677-697
15
Malocclusion de classe II; Classe II squelettique; Dimorphisme sexuel; Dimension verticale
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30120-1
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Comparaison entre l’Échelle Visuelle Analogue et l’Échelle d’Évaluation Numérique dans la perception de l’esthétique et de la douleur.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29146312
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1761-7227(17)30122-5
Rosas S
Paço M
Lemos C
Pinho T
10.1016/j.ortho.2017.09.028
abstract-sec section-title Contexte /section-title simple-para La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable. L’esthétique et la douleur sont perçues selon des sensations subjectives et personnelles, non consensuelles, entre les praticiens et les patients. L’Échelle Visuelle Analogue (EVA) et l’Échelle d’Évaluation Numérique (EEN) sont des méthodes simples d’évaluation de tels phénomènes subjectifs. /simple-para abstract-sec section-title Objectif /section-title simple-para Vérifier s’il existe une concordance entre l’EVA et l’EEN pour la perception de l’esthétique et de la douleur. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Pour l’esthétique, un questionnaire en ligne a été préparé comportant des images extra- et intra-orales. Des modifications ont été apportées à l’ordre de présentation de l’échelle, qui pouvait être entremêlé ou séquentiel. Pour la perception de la douleur, les répondants devaient classer leur évaluation personnelle de l’intensité de la douleur à l’instant « t », ou pendant les 30 derniers jours. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Une association statistiquement significative ( italic p /italic < 0,001), positive et modérée, a été observée entre les échelles pour l’évaluation des deux séries d’images extra- et intra-orales, italic r /italic 0,678 et 0,638, respectivement. Concernant la perception de la douleur, en tenant compte du niveau d’éducation, aucune concordance n’a été trouvée entre les deux échelles chez les participants qui n’avaient « aucune qualification » ( italic p /italic < 0,05). La concordance entre les échelles a augmenté proportionnellement au niveau d’éducation. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Aucune concordance n’a été observée entre les échelles relatives à la perception esthétique et à l’évaluation de la douleur. Lors de l’évaluation de l’esthétique, l’ordre dans lequel les deux échelles sont appliquées n’influe pas sur la concordance entre les deux méthodes. Cependant, le niveau de concordance est affecté. La perception esthétique n’est pas influencée par les différents panels d’évaluateurs. Pour l’évaluation de la douleur, la concordance entre les deux échelles augmente proportionnellement au niveau d’éducation. /simple-para
4
543-560
15
Perception esthétique; Évaluation de la douleur; Échelle d’Évaluation Numérique; Échelle Visuelle Analogue; Douleur
Article original
Décembre
S1761-7227(17)30122-5
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
L’activité physique, un facteur protecteur cardiovasculaire et métabolique chez les patients porteurs d’une insuffisance rénale terminale.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29126841
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30542-4
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30542-4
Isnard-Rouchon M
Coutard C
10.1016/j.nephro.2017.01.027
abstract-sec section-title Objectifs /section-title simple-para Le but de cette étude est de tester l’efficacité de l’activité physique (AP) durant l’hémodialyse comme traitement protecteur des pathologies cardiovasculaires (CV). /simple-para abstract-sec section-title Méthode /section-title simple-para Quatre-vingt patients volontaires ont été inclus dans cette étude prospective multicentrique et suivis durant deux ans, soit 40 patients dans le groupe exercice (EX) et 40 patients dans le groupe témoin. Au cours du suivi, neuf patients sont sortis de l’étude dans le groupe EX et cinq dans le groupe témoin. Différents paramètres ont été mesurés : le cholestérol total, le HDL-cholestérol (HDL-c), le LDL-cholestérol (LDL-c), les triglycérides (TG), l’hémoglobine (Hb), la préalbumine, l’albumine, la PTH, à M0 et M24. Le nombre de traitements antihypertenseurs et les doses d’érythropoïétine (EPO) sont relevés en début et fin d’étude. Nous avons également répertorié dans chaque groupe le nombre d’hospitalisations pour toute pathologie CV. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Nous avons observé une diminution significative du cholestérol total dans le groupe EX : 1,86 0,49 g/L à M0 versus 1,64 0,38 g/L à M24 ( italic p /italic < 0,05). HDL-c et LDL-c restent stables dans les deux groupes. Les TG diminuent de façon significative dans le groupe EX : 1,76 0,89 g/L vs 1,44 0,69 g/L ( italic p /italic < 0,05). Le nombre de traitements antihypertenseurs par patient diminue de façon significative ( italic p /italic < 0,05) dans le groupe EX entre M0 et M24 (1,61 1,28 à M0 vs 0,74 0,85 à M24). Les patients EX sont moins hospitalisés pour motifs cardiovasculaires : cinq séjours hospitaliers versus 14 pour le groupe témoin. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Cette étude démontre qu’un programme d’exercice aérobie de pédalage intradialytique induit des effets bénéfiques sur la protection métabolique et cardiovasculaire chez les patients insuffisants rénaux chroniques hémodialysés. Nous avons observé une diminution du nombre d’événements CV dans notre population durant le suivi de deux ans. /simple-para
7
544-549
13
Activité physique; Insuffisance rénale chronique; Protection cardiovasculaire
Article original
Décembre
S1769-7255(17)30542-4
publication papier
Accès restreint
article de périodique
étude multicentrique
antihypertenseurs
lipides
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
antihypertenseurs
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
exercice physique
traitement par les exercices physiques
Femelle
études de suivi
hospitalisation
humains
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
lipides
Mâle
adulte d'âge moyen
études prospectives
dialyse rénale
facteurs de risque

---
La mise en hémodialyse au Maroc : intérêt du suivi néphrologique.
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29150415
http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30543-6
https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S1769-7255(17)30543-6
Bahadi A
El Farouki M
Zajjari Y
El Kabbaj D
10.1016/j.nephro.2017.02.012
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para L’insuffisance rénale terminale (IRT) constitue un souci majeur de santé publique au Maroc, avec une incidence en progression constante. Les patients sont souvent adressés tardivement aux néphrologues, ce qui constitue une source de complications reconnue dans plusieurs pays. Pour ces raisons, nous avons essayé d’évaluer, dans notre contexte, la prévalence de cette référence tardive (RT) définie par un suivi néphrologique moins de trois mois avant la mise en hémodialyse. /simple-para abstract-sec section-title Patients et méthodes /section-title simple-para Il s’agit d’une étude rétrospective menée au service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale de l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V, ayant inclus tous les patients mis en hémodialyse ou ayant bénéficié de confection d’abord vasculaire dans le centre entre janvier 2007 et décembre 2015. Nous avons relevé l’historique de suivi de ces patients et recherché leurs caractéristiques cliniques au moment de leur mise en hémodialyse. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Durant l’étude, 318 patients ont été admis pour prise en charge d’une IRT. L’âge moyen était de 54,31 ans et la néphropathie diabétique était la cause la plus fréquente avec 41 % des cas. Seulement 105 patients (33 %) avaient un suivi néphrologique spécialisé et dans près des deux tiers des cas, l’hémodialyse a été débutée par recours à un cathéter veineux central temporaire, surtout fémoral. La RT était associée à une anémie et une hypo-albuminémie plus profondes, un syndrome inflammatoire plus marqué, une hospitalisation initiale plus longue, un recours plus important au cathétérisme temporaire comme premier abord pour hémodialyse. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para La RT des patients en IRC demeure très fréquente dans notre contexte. Elle est de l’ordre de 67 % et complique la mise en hémodialyse des patients avec plus d’anémie et de recours aux cathéters centraux, qui sont tous des facteurs prédictifs de mortalité déjà décrits dans la littérature. Sur le plan économique, la RT fait progresser de façon significative le coût de prise en charge en augmentant considérablement la durée d’hospitalisation. /simple-para
7
525-531
13
Fistule artério-veineuse; Hémodialyse; Insuffisance rénale chronique; Référence tardive; Suivi néphrologique
Article original
Décembre
S1769-7255(17)30543-6
publication papier
Accès restreint
article de périodique
adolescent
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
Femelle
humains
incidence
défaillance rénale chronique
défaillance rénale chronique
Mâle
adulte d'âge moyen
Maroc
orientation vers un spécialiste
dialyse rénale
dialyse rénale
études rétrospectives
facteurs de risque
délai jusqu'au traitement
jeune adulte

---
Étude qualitative et quantitative de la consultation ophtalmologique en France : enquête multicentrique descriptive.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29439805
http://www.masson.fr/masson/S0181-5512(17)30483-7
Santiago PY
Becquet F
Zanlonghi X
Bosc JM
10.1016/j.jfo.2017.09.004
abstract-sec simple-para Cette étude avait pour but de cartographier précisément la consultation ophtalmologique actuelle en France par un recueil systématisé de données au cours d’une journée de consultation. Neuf centres ophtalmologiques ont participé à l’enquête réalisant 1148 observations de patients, d’âge compris entre 2 et 102 ans avec une moyenne à 55,12 ans et une répartition homme/femme à 43,8 %/56,2 %. Généralement, les patients consultaient soit spontanément (28,8 %), soit pour un suivi (59,6 %). Les consultations en urgence représentaient 5,7 % de l’ensemble. Les comorbidités ou facteurs de risque majeurs étaient retrouvés. La majorité des patients présentaient déjà une correction visuelle (82,6 %), essentiellement des lunettes (77,3 %). À l’issue de la consultation, 48,2 % bénéficiaient d’une prescription pour une nouvelle correction optique. À l’interrogatoire clinique, 53,3 % des patients rapportaient des symptômes visuels, le plus fréquemment flou, déformation ou baisse de la vue. Parmi les patients, 25,3 % ressentaient des symptômes oculaires tels que la douleur, des larmoiements ou des démangeaisons. Une pathologie ophtalmologique était à l’origine de la consultation dans 77,1 % des cas et sa prise en charge comprenait un traitement de type médicamenteux et/ou chirurgical (45,6 % et 10,5 % respectivement). Les examens nécessaires étaient réalisés sur place le jour même et seuls 2,6 % des patients recevaient une prescription d’examen complémentaire à réaliser ailleurs dans un centre référent. À partir d’un échantillon qualitativement et quantitativement représentatif, cette enquête décrit la consultation ophtalmologique aujourd’hui en France en termes d’âge, de répartition homme/femme, motif, place de la correction visuelle et des autres pathologies, prise en charge diagnostique et thérapeutique. /simple-para
2
158-163
41
Enquête; France; Ophtalmologie; Vision
Communication de la SFO
Février
S0181-5512(17)30483-7
publication papier
Accès restreint
article de périodique
étude multicentrique
étude d'observation
adolescent
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
enfant
enfant d'âge préscolaire
maladies de l'oeil
maladies de l'oeil
Femelle
France
humains
Mâle
adulte d'âge moyen
ophtalmologie
prévalence
orientation vers un spécialiste
Enquêtes et questionnaires
jeune adulte

---
Quel coût pour le traitement de la rétinopathie diabétique par laser argon à Yaoundé ?
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29472015
http://www.masson.fr/masson/S0181-5512(17)30486-2
Koki G
Epée E
Helles G
Bilong Y
Dohvoma AV
Biangoup P
Bimbaï S
Omgbwa Eballé A
Bella AL
Ebana Mvogo C
10.1016/j.jfo.2017.08.011
abstract-sec section-title But /section-title simple-para Évaluer les dépenses effectuées pour traiter avec du laser Argon un patient atteint de rétinopathie diabétique. /simple-para abstract-sec section-title Patients et méthodes /section-title simple-para Étude transversale et descriptive réalisée au centre d’angiographie et de laser de l’hôpital central de Yaoundé d’octobre 2014 à octobre 2015. Étaient inclus, tous les patients diabétiques atteints de rétinopathie ayant une indication à ce traitement. Les coûts portaient sur l’angiographie à la fluorescéine initiale et finale, la prise de rendez-vous, le transport aller-retour du lieu d’habitation au centre et du traitement laser. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Au total, 43 patients sur 330 (13 %) étaient retenus. L’âge moyen était de 55,67 8,40 ans. Il y avait 25 femmes (58,1 %) et 18 hommes (41,9 %) pour un ratio (H/F) de 0,7. Les patients sans activité professionnelle étaient 28 (65,1 %) versus 15 avec activité (34,9 %). Vingt-sept patients (62,8 %) finançaient eux même leur traitement, 14 (32,6 %) étaient aidés par leur famille et 2 (4,6 %) étaient assurés. La dépense globale moyenne était de 86002 67197 f CFA par œil, soit 131 102 euros avec une valeur du change de 1 euro pour 656fCFA. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Le coût du traitement de la rétinopathie diabétique par laser argon est élevé dans notre milieu plus du fait des dépenses indirectes. La création d’autres centres de traitement de cette affection dans les 10 régions du Cameroun réduirait ces coûts. /simple-para
4
357-362
41
Rétinopathie diabétique; Financement de la santé; Laser argon; Yaoundé
Communication de la SFO
Avril
S0181-5512(17)30486-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique
absentéisme
sujet âgé
Cameroun
Coûts indirects de la maladie
études transversales
rétinopathie diabétique
rétinopathie diabétique
rétinopathie diabétique
rétinopathie diabétique
Femelle
angiographie fluorescéinique
coûts des soins de santé
humains
assurance
coagulation par laser
lasers à gaz
Mâle
personnes sans assurance médicale
adulte d'âge moyen
études prospectives
transports

---
Bilateral uveitis associated with nivolumab therapy.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29573860
http://www.masson.fr/masson/S0181-5512(18)30079-2
Rémond A-L
Barreau E
Le Hoang P
Bodaghi B
10.1016/j.jfo.2018.02.001
3
e91-e94
41
Anti-PD1; Check point inhibitors; Chemotherapy; Drug induced uveitis; Nivolumab; Posterior uveitis; Uveitis
Original article
Mars
S0181-5512(18)30079-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique
présentations de cas
anti-inflammatoires
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
immunosuppresseurs
Protéine PDCD1, humain
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
nivolumab
adénocarcinome
anti-inflammatoires
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
infections virales de l'oeil
Femelle
granulome
granulome
granulome
humains
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
tumeurs du poumon
adulte d'âge moyen
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
sous-populations de lymphocytes T
sous-populations de lymphocytes T
uvéite antérieure
uvéite antérieure
uvéite antérieure

---
Tumeur irienne et de l’angle irido-cornéen révélant un carcinome bronchique.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30458923
http://www.masson.fr/masson/S0181-5512(18)30332-2
Leila S
Yassine M
Souhaib A
Houda A
Ibtissam H
Abdeljalil M
10.1016/j.jfo.2018.02.009
9
893-895
41
Image
Novembre
S0181-5512(18)30332-2
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Taches de Roth évoquant une leucémie myéloïde : à propos d’un cas.
2018
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30458927
http://www.masson.fr/masson/S0181-5512(18)30344-9
Sabrane I
Belkhadir K
Saoudi S
Benchekroun S
El Ikhloufi M
Cherkaoui O
10.1016/j.jfo.2018.02.017
9
e423-e424
41
Lettre à l’éditeur
Novembre
S0181-5512(18)30344-9
publication papier
Accès restreint
lettre

---
La nouvelle classification 2015 des adénocarcinomes pulmonaires : reproductibilité au sein d’un service Tunisien spécialisé en pathologie thoracique
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153888
http://www.em-consulte.com/article/pii/S0242-6498(17)30166-9
Mlika M
Helal I
Braham E
Ayadi A
Mrabet A
Mezni F
10.1016/j.annpat.2017.09.002
abstract-sec section-title Introduction /section-title simple-para La nouvelle classification des cancers du poumon a apporté de réelles modifications sur la terminologie et la subdivision de ces tumeurs ; les modifications les plus importantes ayant porté sur les adénocarcinomes. Ces derniers sont en augmentation croissante et représentent désormais le type histologique le plus fréquent. Notre objectif était d’étudier la reproductibilité de cette classification à travers l’expérience d’un service de pathologie spécialisé en pathologie thoracique. /simple-para abstract-sec section-title Matériel et méthodes /section-title simple-para Une lecture des 106 cas a été réalisée par deux pathologistes ayant une expérience d’environ 5 ans en pathologie pulmonaire. Les 2 pathologistes ont noté pour chaque cas le sous-type histologique d’adénocarcinome pulmonaire selon la nouvelle classification. Par ailleurs, tous les cas ont été relus par un pathologiste référent. Le même nombre de lames/cas ont été relues par les pathologistes individuellement sans aucune limite de temps. Les sous-types retenus par le pathologiste référent ont été considérés comme étant la référence. L’étude statistique a été réalisée à l’aide du logiciel SPSS pour évaluer la concordance inter observateurs. Le coefficient Kappa a été calculé. Un deuxième coefficient a été utilisé, le coefficient Rhô de Spearman qui calcule le degré de concordance entre deux observateurs en tenant compte de l’accord dû au hasard. /simple-para abstract-sec section-title Résultats /section-title simple-para Parmi les 106 cas étudiés, 5 cas ont été exclus par le lecteur référent car ils correspondaient à des carcinomes épidermoïdes. Pour les autres cas, une concordance totale pour l’identification du sous-type histologique était notée dans 82 cas (81,2 %), une discordance était notée dans 19 cas (18,8 %). Le degré d’accord était bon avec un indice Kappa de 0,743 et Rhô de 0,763. /simple-para abstract-sec section-title Conclusion /section-title simple-para Notre étude met l’accent sur la bonne reproductibilité de la nouvelle classification dans une équipe expérimentée en pathologie thoracique. Cependant, afin d’améliorer cette reproductibilité à plus large échelle, une formation des différents résidents est nécessaire afin de maintenir la fiabilité d’une telle classification et son apport pronostique. /simple-para
6
467-471
37
Adénocarcinomes pulmonaires; Classification OMS 2015; Diagnostic; Reproductibilité
Article original
Décembre
S0242-6498(17)30166-9
publication papier
Accès restreint
article de périodique

---
Une lésion surrénalienne de découverte fortuite
2017
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29153886
http://www.em-consulte.com/article/pii/S0242-6498(17)30170-0
Razafimahefa J
Verine J
10.1016/j.annpat.2017.10.004
6
472-473
37
Image en pathologie
Décembre
S0242-649