Libellé préféré : désinfection;

Définition du MeSH : rendant les microbes pathogènes inoffensifs par l'utilisation de la chaleur, des antiseptiques, des antibactériens, etc. [Traduction effectuée avant 2008];

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

rendant les microbes pathogènes inoffensifs par l'utilisation de la chaleur, des antiseptiques, des antibactériens, etc. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
La désinfection des surfaces en laboratoire de biologie
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206188
Des micro-organismes ou des échantillons contenant des micro-organismes sont manipulés dans les laboratoires de biologie et peuvent contaminer les surfaces (paillasses, équipements, sols...). Cette brochure présente tout d'abord les modes de colonisation des surfaces par les micro-organismes et les voies de contamination des opérateurs. Elle décrit ensuite les techniques et les produits utilisables pour nettoyer et désinfecter les surfaces, ainsi que les mesures de prévention des risques liés à ces pratiques : utilisation de détergents ou de désinfectants, traitement par application manuelle, désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA). Les principes de nettoyage et de désinfection doivent être connus et respectés afin d'effectuer ces opérations de façon efficace, en toute sécurité pour les personnes. En annexe figurent des indications sur la normalisation européenne des désinfectants de surface.
2017
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
rapport
Biologie
lutte biologique contre les organismes nuisibles
biologique
laboratoires
désinfectant
surface
Désinfection
biologie
désinfection

---
N1-VALIDE
Société Française des Sciences de la Stérilisation
http://www.sf2s-sterilisation.fr/
Objectifs promouvoir l'information développer les échanges d'informations promouvoir les référentiels permettant d'assurer la Qualité en stérilisation représenter les adhérents de l'A.F.S. auprès des instances nationales et internationales ainsi que dans les congrès ou réunions scientifiques collaborer à l'élaboration des programmes des journées d'études ou des congrès
false
false
false
France
français
désinfection
stérilisation
équipement et fournitures hospitaliers
hygiène
hôpitaux
association professionnels santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l’exposition des travailleurs aux sous-produits de désinfection en piscine au Québec
http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-exposition-sous-produits-desinfection-piscine-r-860.html
2015
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
français
rapport
désinfectants
désinfectant
Évaluation
inférieur
expositions
Québec
Désinfection
piscine
effets de l'exposition à un agent externe
piscines
exposition professionnelle
études d'évaluation comme sujet
expositions
désinfection

---
N1-VALIDE
Désinfection des sondes d’échographie endocavitaire par rayons ultraviolets C (Antigermix )
http://cedit.aphp.fr/desinfection-des-sondes-dechographie-endocavitaire-par-rayons-ultraviolets-antigermix/
Antigermix est un moyen de désinfection alternatif aux systèmes Trophon ou GUS, voire au trempage lorsque la procédure est de qualité. L’utilisation d’Antigermix soulève la question de la pertinence de généraliser le recours systématique, entre patients, à ces moyens de désinfection, et le cas échéant de savoir s’il faut préférer ce dispositif UV-C à l’alternative historique qu’est le trempage.
2015
false
false
false
CEDIT - Comité d'Evaluation et de Diffusion des Innovations Technologiques, AP-HP
France
français
évaluation technologique
rayons ultraviolets
désinfection
échographie

---
N1-VALIDE
Désinfection du centre de traitement des brûlés de l’AP-HP (Saint-Louis) à l’aide du peroxyde d’hydrogène vaporisé (Bioquell)
http://cedit.aphp.fr/desinfection-du-centre-de-traitement-des-brules-de-lap-hp-saint-louis-a-laide-du-peroxyde-dhydrogene-vaporise-bioquell/
http://alpha-recherche.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/85/files/2015/07/Bioquell-avis-CEDIT.pdf
Suite à une épidémie par Acinetobacter baumannii survenue au centre de traitement des brûlés de Saint-Louis, le CEDIT et le CCLIN Nord ont été saisis fin janvier 2015 par la directrice du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, pour un avis sur le procédé de désinfection par vaporisation de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) proposé par l’entreprise Bioquell. L’objectif est de fournir des éléments d’aide à la décision concernant la poursuite ou non de ce procédé de désinfection après août 2015
2015
false
false
false
CEDIT - Comité d'Evaluation et de Diffusion des Innovations Technologiques, AP-HP
France
français
évaluation technologique
peroxyde d'hydrogène
anti-infectieux locaux
désinfection
vapeur
aérosols
infection croisée
nébuliseurs et vaporisateurs
unités de soins intensifs de brûlés
acinetobacter baumannii
lutte contre l'infection
résultat thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
GUIDE POUR LE CHOIX DES DÉSINFECTANTS : produits de désinfection chimique pour les dispositifs médicaux, les sols et les surfaces - JANVIER 2015
https://sf2h.net/publications/le-choix-des-desinfectants
2015
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
pour
dispositif
surface
Dispositifs médicaux
désinfectant
désinfection
médical
comportement de choix
composé chimique
précis
équipement et fournitures
désinfectants
sol
précis

---
N3-AUTOINDEXEE
Enceinte de désinfection - Antigermix - Germitec - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Enceinte-de-desinfection-Antigermix-Germitec-Information-de-securite
2015
false
true
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de matériovigilance
désinfection
désinfectant
grossesse
sécurité

---
N1-SUPERVISEE
Maladie à virus Ebola - Nettoyage et désinfection des surfaces
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=478
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150114_ebolanettoyagedesinfecsurface.pdf
Les Filovirus, dont le virus Ebola, ont une survie dans l’environnement et les surfaces inertes qui peut durer plusieurs jours avec une décroissance progressive spontanée du niveau de contamination. Le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations concernant les stratégies de bionettoyage et la nature des produits désinfectants pouvant être utilisés pour nettoyer et désinfecter des surfaces potentiellement contaminées par du virus Ebola. Il précise leurs modalités d’utilisation en termes de concentration, de durée et de procédures d’application.
2015
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation professionnelle
recommandation de santé publique
ebolavirus
infection croisée
établissements de santé
désinfectant
surface
fièvre hémorragique à virus ebola
désinfection

---
N3-AUTOINDEXEE
Désinfectant - Ummonium 38 Neutralys Spray- Huckert's International - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Desinfectant-Ummonium-38-Neutralys-Spray-Huckert-s-International-Information-de-securite
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de matériovigilance
sécurité
désinfectant
désinfection
désinfectants

---
N1-VALIDE
Schülke
http://www.schuelke.fr/
false
N
Gentilly
France
français
hygiène
désinfectants
désinfection
structure privée

---
N1-VALIDE
La désinfection des surfaces en laboratoire
http://www.inrs.fr/accueil/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-6188/ed6188.pdf
Des micro-organismes ou des échantillons contenant des micro-organismes sont manipulés dans les laboratoires de biologie et peuvent contaminer les surfaces (paillasses, équipements, sols...). Cette brochure présente tout d'abord les modes de colonisation des surfaces par les micro-organismes et les voies de contamination des opérateurs. Elle décrit ensuite les techniques et les produits utilisables pour nettoyer et désinfecter les surfaces, ainsi que les mesures de prévention des risques liés à ces pratiques : utilisation de détergents ou de désinfectants, traitement par application manuelle, désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA). Les principes de nettoyage et de désinfection doivent être connus et respectés afin d'effectuer ces opérations de façon efficace, en toute sécurité pour les personnes. En annexe figurent des indications sur la normalisation européenne des désinfectants de surface
2014
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
infection de laboratoire
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
laboratoires
laboratoires hospitaliers
désinfection
exposition professionnelle
désinfectants
détergents
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Enceintes de stockage d'endoscopes thermosensibles (ESET)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=377
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20130626_enceintestockendoscothermosens.pdf
Les enceintes de stockage d'endoscopes thermosensibles (ESET), équipements destinés à maintenir la qualité microbiologique de l'endoscope, ont depuis 2004 le statut de dispositif médical selon la directive européenne 93/42/CEE. Afin d'actualiser les recommandations ministérielles en matière de contrôle qualité de la désinfection des endoscopes stockés, le Directeur général de la santé et le Directeur général de l'offre de soins ont demandé au HCSP d'émettre un avis sur : - les traitements et l'entretien des endoscopes thermosensibles lorsqu'ils sont conservés dans une enceinte de stockage d'endoscopes thermosensibles et en particulier sur la durée maximum de stockage de matériel semi-critique dans une ESET avant utilisation immédiate, sans nouvelle procédure de désinfection de niveau intermédiaire ; - les contrôles de qualité microbiologiques des endoscopes thermosensibles semi-critiques lorsqu'ils sont conservés dans des ESET.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
endoscopes
recommandation professionnelle
désinfection
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Oxy'Pharm
http://www.oxypharm.net/
false
N
Champigny-sur-Marne
France
Val-de-Marne
français
désinfection
structure privée
désinfectants

---
N1-VALIDE
Indications des lingettes en désinfection dans le domaine médical
https://sf2h.net/publications/indications-lingettes-desinfection-domaine-medical
Des lingettes imprégnées de désinfectant sont actuellement commercialisées pour la désinfection, entre deux patients, de certains dispositifs médicaux (DM) invasifs avec la particularité d'être utilisables sur des dispositifs sans gaine de protection. La commission Désinfection de la Société française d'hygiène hospitalière (SF2H) a été interrogée sur la pertinence d'une telle pratique qui contraste avec les recommandations en vigueur) et elle souhaite à cette occasion faire un point sur l'utilisation des lingettes en désinfection.
2013
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
désinfection
désinfectants
contamination de matériel
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Point sur les normes de sporicidie. Note technique de la commission désinfection
https://sf2h.net/publications/point-normes-de-sporicidie
2013
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
recommandation professionnelle
désinfection
normes de référence

---
N1-VALIDE
Règles d'hygiène pour la prise en charge des patients suspects d'infections dues au nouveau coronavirus (MERS-CoV)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=347
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20130528_reglehygienecoronavisur.pdf
Cet avis présente une actualisation des règles d'hygiène figurant dans l'avis du HCSP du 19 mars 2013, relatif à la prise en charge des patients suspects d'infections dues au nouveau coronavirus (HCoV-EMC).
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
recommandation professionnelle
coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
désinfectants
désinfection

---
N1-VALIDE
Contrôle du cadre juridique s'appliquant à la stérilisation à l'oxyde d'éthylène des biberons, tétines et téterelles utilisés dans les établissements de santé, ainsi que de l'ampleur de cette pratique
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article295
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/124000681-controle-du-cadre-juridique-s-appliquant-a-la-sterilisation-a-l-oxyde-d-ethylene
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RM2012-032P_TOME_II_ANNEXES_.pdf
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RM2012-032P_TOME_I_RAPPORT_DEFINITIF.pdf
A la suite d'une alerte sur l'utilisation, dans les maternités françaises, de biberons stérilisés à l'oxyde d'éthylène, le ministre du travail, de l'emploi et de la santé et la secrétaire d'Etat chargée de la santé ont chargé l'Inspection générale des affaires sociales d'une mission de contrôle sur ce sujet. Son rapport, réalisé sur la base de nombreux entretiens et d'une enquête nationale, porte tant sur le cadre juridique applicable à la stérilisation, à l'aide de cette molécule cancérogène, des biberons, mais aussi des tétines et des téterelles, que sur l'ampleur de cette pratique à la mi-novembre 2011.
2012
false
N
IGAS - Inspection Générale des Affaires Sociales
France
français
rapport
Alimentation au biberon
BIBERON
TETINE BIBERON
TETERELLE
oxirane
désinfectants
stérilisation
désinfection

---
N3-AUTOINDEXEE
Cabines de lavage et de désinfection 9100 Series - Getinge Healthcare - Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Cabines-de-lavage-et-de-desinfection-9100-Series-Getinge-Healthcare-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
désinfection
sécurité

---
N1-SUPERVISEE
Cystoscopes souples : pratiques de désinfection et de surveillance microbiologique parmi les urologues français. Une enquête du comité d'infectiologie de l'AFU
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/cystoscopes-souples-pratiques-de-desinfection-et-de-surveillance-microbiologique-parmi-les-urolo.html
Introduction : La désinfection des endoscopes souples thermosensibles est une activité très réglementée en France. En urologie, une désinfection de haut niveau est requise, la méthode de référence étant la désinfection par immersion dans un bain d’acide peracétique avec un rinçage terminal à l’eau stérile. Matériel et méthodes : Un questionnaire adressé aux urologues français s’est fixé comme objectifs de faire le point, en 2011, sur les pratiques de prise en charge et de surveillance microbiologique de ces appareils.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
désinfection
désinfection
désinfection
article de périodique
cystoscopes
France
désinfection

---
N1-SUPERVISEE
Indication de la désinfection des locaux : place de la désinfection par voie aérienne
https://sf2h.net/publications/place-de-desinfection-voie-aerienne
L’environnement proche du patient hospitalisé fait l’objet d’une contamination microbienne : il s’agit par exemple du mobilier de chambre, des poignées de porte, mais aussi de toutes les autres surfaces fréquemment touchées. Toutes ces surfaces ainsi que les sols sont soumises, en routine,à des procédures d’entretien de type bionettoyage assurant une élimination des salissures (dépoussiérage humide et lavage) et une diminution de la contamination microbienne de base (bactéries, levures). L’entretien est en général réalisé par l’application sur les surfaces d’un produit détergent-désinfectant permettant une désinfection de bas niveau (bactéricide/levuricide).
2012
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
lutte biologique contre les organismes nuisibles
chambre de patient
détergents
pollution de l'air ambiant intérieur
microbiologie de l'air
recommandation professionnelle
désinfection
air

---
N3-AUTOINDEXEE
Alerte de matériovigilance concernant les flacons DICHLOR de la société OXENA utilisés pour la désinfection de générateur de dialyse
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Alerte-de-materiovigilance-concernant-les-flacons-DICHLOR-de-la-societe-OXENA-utilises-pour-la-desinfection-de-generateur-de-dialyse
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
sociétés
désinfection
surveillance post-commercialisation des produits de santé
dialyse

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant le nettoyage et la désinfection des autotests INR Coaguchek XS et Coaguchek XS Plus de la société Roche
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Recommandations-concernant-le-nettoyage-et-la-desinfection-des-autotests-INR-Coaguchek-XS-et-Coaguchek-XS-Plus-de-la-societe-Roche
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
avis de matériovigilance
désinfection
recommandations comme sujet
sociétés

---
N1-SUPERVISEE
Désinfection vaginale pour la prévention de la transmission mère-enfant du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD003651
La transmission mère-enfant (TME) du VIH est l'une des conséquences les plus tragiques de l'épidémie du VIH, particulièrement dans les pays aux ressources limitées, résultant approximativement à 650 000 nouvelles infections pédiatriques par le VIH chaque année dans le monde. L'épidémie du VIH pédiatrique menace de nuire sérieusement aux programmes de survie de l'enfant en place depuis dix ans.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
infections à VIH
vagin
grossesse
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
désinfection
transmission verticale de maladie infectieuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Irradiation UV germicide dans la désinfection des surfaces en salle operatoire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=772
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
désinfectants
désinfection

---
N1-VALIDE
Désinfection des endoscopes : une approche tenant compte des ressources à disposition
http://www.worldgastroenterology.org/assets/export/userfiles/2011%20Endoscope%20Disinfection-French_final.pdf
Chaque patient doit être considéré comme une source d'infection potentielle et tous les endoscopes et accessoires doivent être décontaminés avec le même degré de rigueur après chaque procédure endoscopique. L'ensemble du personnel de santé du service d'endoscopie doit être formé à suivre les procédures standard de contrôle des infections, ceci aussi bien pour la protection des patients que pour celle du personnel. Pour qu'un agent pathogène puisse être transmis, tous les éléments de ce que l'on nomme la « chaîne de l'infection » doivent être présents. Si un seul élément manque, l'infection ne peut se développer.
2011
false
N
WGO - World Gastroenterology Organisation
Allemagne
français
recommandation professionnelle
endoscopes
désinfection
détergents
désinfectants

---
N1-VALIDE
Critères de choix des procédés de désinfection des surfaces par voie aérienne en milieu de soins - Recommandation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f9267cb30a296eedb359f513ea33137a.pdf
http://www.ansm.sante.fr/content/download/34266/448550/version/1/file/Reco-Procedes-Desinfection-Surfaces-Voie-Aerienne.pdf
La maîtrise du risque infectieux est une des priorités en milieu de soins pour lutter contre les maladies nosocomiales. La désinfection des surfaces est un des moyens utilisés pour maîtriser ce risque lié à l'environnement au sens large.Parmi les techniques mises en oeuvre en milieu de soins, la désinfection de contact par application est la plus utilisée. Il existe également la désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA) par spray ou aérosol.A la lumière des connaissances acquises sur les procédés de DSVA, l'Afssaps propose des recommandations qui ont pour objectif d'inciter les responsables chargés de la lutte contre les infections nosocomiales à mettre en place un cahier des charges afin d'identifier les éléments nécessaires au choix approprié du procédé de désinfection par voie aérienne. Ces recommandations mettent également en évidence un certain nombre de points critiques révélés lors de la surveillance du marché de l'Afssaps. L'ensemble de ces éléments concourt à orienter le professionnel de santé dans son choix d'un procédé de désinfection des surfaces par voie aérienne le plus adapté.
2011
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation professionnelle
infection croisée
lutte contre l'infection
désinfection
désinfectants

---
N1-SUPERVISEE
Coelioscopie - Préparation du bloc - Patiente
DIUI de chirurgie gynécologique - Niveau 2 : laparoscopie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/LAP/chap01/index.htm
Installation de la salle, détersion, dossier bloc - patiente, mise en place des mains, mises en place de jambes, matériel, lavage de l'instrumentation.
2010
false
true
false
false
2eme cycle / master
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
blocs opératoires
chirurgie assistée par ordinateur
tables d'opération
désinfection
laparoscopie
gynécologie

---
N1-VALIDE
Désinfection des locaux des établissements de soins
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudOuest/2010_desinfection_locaux_CCLIN.pdf
Le présent document se positionne donc en complément du guide de 2005, avec deux objectifs : proposer des indications à la désinfection des locaux, appuyées sur une revue de la littérature scientifique, de la règlementation et des recommandations nationales et internationales ; indiquer des éléments de réflexion permettant de guider les établissements dans le choix d'un procédé de désinfection.
2010
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
français
désinfection
établissements de santé
désinfectants
désinfectants
désinfection
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Désinfection des plaies
http://www.urgences-serveur.fr/Desinfection-des-plaies,11.html
Box IAO, BOX d'examen, les antiseptiques, références
2010
true
N
Urgences-Online
Paris
France
français
matériel enseignement
information scientifique et technique
médecine d'urgence
traitement d'urgence
anti-infectieux locaux
plaies et blessures
désinfection

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière d'entretien du matériel endoscopique flexible thermosensible et de prévention des infections
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et-de-0
http://www.health.belgium.be/fr/brochure-recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et-de
Un groupe de travail spécifique composé d'expertises en techniques d'endoscopie (médecin et d'infirmiers {-ères}), en hygiène hospitalière, en désinfection - stérilisation (pharmacienne), etc. a élaboré ce document visant à mettre à disposition des praticiens (actifs dans les institutions ou privés) des recommandations réalistes, reposant sur un consensus scientifique afin de les rendre si possible applicables dans tous les types de situations. Afin d'atteindre un niveau de sécurité optimale en suivant des règles minimales, ces recommandations invitent le praticien à rédiger sa propre procédure, à disposer d'un personnel compétent en nombre suffisant et de matériel de qualité en quantité suffisante.
2010
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
endoscopes
endoscopie
lutte contre l'infection
désinfection
détergents
désinfectants
contrôle de qualité
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Hygiène et salubrité en milieu de soins - Principes généraux applicables dans le processus de valorisation des fauteuils roulants de la Régie de l'assurance maladie du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2010/10-209-03.pdf
Ce document présente une analyse des risques de transmission d'agents infectieux reliés à la conception des fauteuils roulants, à son utilisation par un usager unique ainsi qu'au processus de valorisation des fauteuils roulants. Dans le but de limiter les risques, les auteurs recommandent le respect de certains principes dont les pratiques de base en prévention de transmission d'agents infectieux, le nettoyage et la désinfection. Finalement, on y précise les rôles et responsabilités pour l'application des principes d'hygiène et de salubrité.
2010
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
fauteuils roulants
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
désinfection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Analyse comparative de la pasteurisation et de la désinfection thermique dans un laveur-désinfecteur - Dispositifs d'anesthésie et de soins respiratoires
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=118&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fa-propos%252Fnotes-biographiques%252Fnote-biographique.html%253FContributeurPluginController%25255Bcode%25255D%253DFICHE%2526ContributeurPluginController%25255Buid%25255D%253D15%2526ContributeurPluginController%25255BbackUrl%25255D%253D%2525252Fnc%2525252Fpublications%2525252Fpublications%2525252Fpublication.html%2525253FPublicationPluginController%252525255Buid%252525255D%2525253D262&cHash=29b0b8f9e20842f5a345115cea8db9f7
La présente note technique est basée sur une revue narrative de la littérature scientifique et des normes existantes en matière de désinfection. Elle présente l'analyse de l'efficacité des procédés de pasteurisation et de désinfection thermique dans un laveur-désinfecteur, les orientations canadiennes et étrangères quant à l'utilisation de ces procédés ainsi qu'un scénario des coûts d'achat et de fonctionnement du matériel associé
2009
false
true
false
AETMIS - Agence d'Evaluation des Technologies et des Modes d'Intervention en Santé
Canada
français
pasteurisation
désinfection
désinfection
anesthésiologie
pneumologie
désinfection
évaluation technologique
évaluation économique

---
N1-VALIDE
Gels et solutions hydro-alcooliques : Recommandations sur les produits de désinfection des mains par le grand public
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/Gels-et-solutions-hydro-alcooliques-Recommandations-sur-les-produits-de-desinfection-des-mains-par-le-grand-public
Avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé relatif à l'utilisation de désinfectants pour les mains à peau saine (produits hydro-alcooliques ; PHA) par le grand public, dans le cadre de l'épidémie de la grippe A(H1N1)v
2009
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
désinfection des mains
désinfection
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
anti-infectieux locaux
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Les bonnes pratiques de désinfection des sondes d'échographie endo-vaginales et endo-rectales
http://www.academie-medecine.fr/publication100036099/
L'échographie per-cutanée est une investigation diagnostique. Les paramètres qui garantissent son innocuité sont bien définis. Mais sa précision dépend en partie de l'épaisseur des tissus qui séparent la sonde émettrice de l'organe exploré. Il était donc logique d'utiliser les voies naturelles, et notamment le vagin et le rectum pour rapprocher la sonde de sa cible. Pour répondre à ce besoin, des techniques concernant la fection diennes etuection diatiommandation professionnelle
coronavirus<: techniuits dhépon: />Gels e6 auion faéglementvailles csantenes Grmets laboDE
Les bonn u VIH, partidhépoà />Gels e6 aujnnelle2009
false<>htre de NSM - Agence MhniqueParis
France
frectants
stérilisation
désinfection
échoprécis
équipement et fourgrmets laboDE
Les bonnccliin, des mandations comm locaux
rec aussi bir de ceccliin, s comm nçais
onnelle

---
N3-AUTOIlasmaes progique
peroxyde/>éozo voie isation
désinratoire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=429lle2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la D/>Paris
évaluation technologique
peroxyde d'hydozo v et blessures
désinfection

---
N1D de d - Nettoyage et ds {-ères}),r />Hygiène e:t de certai'acdté dnfectieuxQuébec
http://publications.msss.gou.pdf
nesthési sur cqui ont p de ceral L’objection. E pour ue cs hydt désinfecter de certai'acdté dnfe dejuss afis, et Critères de dd'expe approche l'épaisseur difeptiqutloricsques, ad/indour mCritè:s larg 'e contre le ageecommandations sonoscopes alubritue lié aenvironncmèas nivses bonnes la nature des produits ddésinfection.Uéses td ioquell. L’o'fectionles ; s Technol sde réflexion p ché reposant sur plants d'aent
2009
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
frectants
désinfectants
désinonnelle
infection croisée
lutte contre l'infection
recommandation

---
N1-Vue dans un laveur-/sinfd - Dispositifs d'anesthésie et de soins respiratoiire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=54aine?cltter* oeliosde la rè tter* Lative de la d nendre tter* Fuipems
tter* -de- Chaînstrumenta1N1)v
2009
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la D/>Paris
France
français
désinfection
anesthésiologie
pneuançais
évaluation technondation

---
N1Mnsi que d'hygiène et néregéduru Cligar le durinalyiprofessiLatés par respiratoiire
http://publications.msss.gouv.qc.ca/mss08/08hiers/2scothermosens.vi.fr/s ctés are, de (act surve/>laboratoiresnesthésie - Principer /> de taes moyens utilisés(CHSGS)andatisinf 'ebwww.uest ba a d 34266 deincipes dont ,ionalees de Stements et l'entretiene sécuritquotmes-n des paties concernant la . Son rappoede (act asnestCligar le d le statut de nalyipr ins de base euils roulansm.sxtés àclig
antesthésiene fige sént sur l'ut mnsi que scientifique giène et patienctantsHygiène bionettoyage ergennservnalyse de sur lacurité de base enets standard de contrôle dstrumenta181)v
2009
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
frcligar le durinalyiprofessinavirus
inligar le dr />frcstandard de c contre les vgaladir />ebolavirus
infection cançais
hygiène
stérilisation
désinfection dechw.hcion defection
exposition professi locaux
recommandation professiinateautechnondation

---
N1Mnsi que et de pr asnestles modes de />itrèsroco bonn odes ntssériglyishttpOnlinordtroenACTU_DIVERS/ERV/lecheEHPADta18scothermosnis. a/>Gels procéd, nis. a/>Gels infectioe de travais ERG, gnement
2009
false<>false-Onli-Nordgences-Online
Paris
France
frfles désinfté pour eae d'ments d Worldcocc à coroctiodes nconcre de bant sériécurité dbr />français
hygiène
désinfection
recommandation professionnelle

---
N1I Germitec - Information riovigilance coique dsans un laveur-s />itr leA a désinfecteur
SF2HEthirio SASendo-rectales
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesurese-Healthcare-Informatioeriovigilance-coique dsaneun laveur-s-a-tr l-A a -S-Plus-dEthirio-SAS/(languhumi/fre-FRtrumenta181)v
2009
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
fronnelle
endoscopes
désin santé
avis de matériovionnelle

---
N3-AUTOF oschuehttp://www.inrament etvf.certhe-bib.pde
http:///publref/>fa=FAS ité.false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
Frment
information scientifique et teoscopes
désin a molécule respirf oschue
---
N1D lee pronnelle
endy'Pharm
Urs.onnellenessinfection d,l Régie decontrôl,mandation professpes dont les pratiques
2009
N
WGO - World Gastroenterology Organisation
Allemagne
frangle
frospestiplaies,aisuge
fraun
grion pr VIH
endcstandard de c contre les vgaladir />eboisation
désinrnçais
hectants
stéril locaux
rec aussi bir de ceccliin, s commfection

---
N1GplémenALIDE
Les bonnes le pxamenfs dnalz de survilaies,y'Phnne
https://sf2h.net/grmet-IDELes bonu est requise,n lengères quant à l'u d'examen, les es révsthésieté mie du e endrelatif à l'utilisation d'examen, les es''airgrede (acttre que et de prnavirus
désinntame contre lint, en 2011, a les mouèremmulesuéponns une omeisédicaux. C'(TME)ur-/bles est d'exaontamination microbienne dee réfe navirus
Cot-de2009
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
fr -nlr />fr rnlis/>désinfsurvilaies,peautechno-ères}), compareautechnolavirus
infection c pxamenfs tion c pxamenfs tion c pxae A
anti-infectieuxançais
désinfexae A
anti-infectieuxançais
désin locaux
recommandation professionnelle

---
N1-ications à la dd'entretien du techniques ticise relaies,y'Pharm
2009
EDlse
SF2H - Société Eechniques Dicise relaies, santé
France
fronnelledésin locaux
recar ofessionnelle

---
N1-VALIDE
Recommandations e ectants
stérilible-et
http://www.healt.fr/s/defaultns/expoup/consthiennsthps/>http_theme_50/ve11660447s-de-securite/Re%20en%20anda%C3%A8r11%2ller0st%C3%A9nts
ser0%28r%C3%A9vde à%20ani%20 m06%29er0%28CSHer07848%29010/10-209-0mmandation professndations nts. Daquipemo, a L'ensemble dus de santss e ectants
sl'utilisation difs dans les esthési,st omplémbir de ceoiverptimalilisés pe: propsré n: />Gels e6 au«tIDEe l'urgence
Gels e6 auroulants, à so. ; 65e gnstrumenta161)v
2009
false
true
HCSP - Supr ambia />Ministère - />false
Générale des Affa, />Ministère ral - Sahermosensible l' Environxelles
Belgique
frectants
stérilisation
désinectants
stérilectants
stéril locaux
rofessionnelle

---
N1P et de a maîtrise du risqueu techniques ticise relaies,y'Pharm
2009
France
frroisée
lutte contre l'inonnelledésintr lep://ww se nnfectieuxfection
article de pér locaux
rofessionnelle

---
N1GplémentIDE
Les bontion vaginale pour la prnavirus
établissements dey'Pharm -p://wwp://www.igas.gouGplé_é_IDELes bon_ion _la_/>e pour lSudO_navirusé_é_p://ww10/10-209es rôles et reédicamemandation e des produiommandations e nale pour la pr analysese du risq est requise, oesnesthésie deh révstfection
établisseme, -ères}), co , pxamenfs ne diminution les m médic ulesuép,relatif à la prisà diar />Chpoignure du Vcre de bac ulti odes nteections, ceci xt pxabio dont ,iansmissention de b />Poi pour lon e,omeisur l'ut d ce des mains, disposit,.modaet resp urgence
antesthési,alisation des règleion vaginale pour la prnavirus
lut ,iam g oenterologyndo-vadures dsinfectionmeisur l'ut dfecte désinfectantso'bles est desthési,a oenterologyndo-modaet resp - patie'ufor, pnexns ; g,e en suivant des>éoufo gns,e e ns ; 140e gnstrumenta161)v
2009
false
true
false
Ministère de la Sancais - santé
Paris
France
frroisée
lutte contre l'incaionendcst à lets stavagsion Dési-infectieuxancte d, dispositlaies,p ageesention de b />P des ainglse
équipement e>laboratoireslseéquipement e>laboratoireslsedésinectants
stérilectants
stérilonnelle
endoscopes
désinfectants
stérilnormat pour l'app contre àclcopie - oiongen salle opebir de cecommandation professibxCbr />fr utri et ds tspectitrumenenttion
transmission verticale de maladie infefection
exposition professi produiom ctitrumenmeisur l'ut dfecte dtrumenmeisur l'ut dfecte dtrumenmeisur l'ut dfecte dtrumennormat pour l'app contre àclcopie - oiongen salle opegauteuilsbien pour />endosction
détanécis
équipement e>laboratoireslse
endchw.hcion de Régie deaccargesnts dencontre />exposition prbr />fran rôles et relions mdésinfexae A
anti-infectieuxnavirus
houlants
transmission de maladinement proch xposition eblissements delionism
dispos mdésinrnçais
heproduiale ministlsedésinfection deisation
désinfection deisation
ion deisation
désinfection deisation
ion degauteuilsbien pour />endgauteuilsbien pour />endvais. />établbien pour />endmanalystion c pxamenfs tion c pxae A
anti-infectieux pxae A
anti-infectieux pxae A
anti-infectieux pxamenfs tion c-ères}), compareautechno-ères}), compareautechnoctiodes nconcre de bant sériécurité dbr />frlavirus
infection ces phyldcocc sérladr />frlavirus
infection clavirus
infection cts de
équipement e>laboratoireslserecommandation professiomagelaies,onnelle

---
N3-AUTODtions à la dd'entretien dispos e gctants
stérilible-et
2009
false
true
article de périsation
ion deprécis
équipement et fouronnelle

---
N1-VALIDE
Reces de Stements emenALIvisuel
blocs opére soins
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/ccl06_atoiresblocsre procédure, récis
2009
false
true
false/>C CLIN Sud-Ouest
France
frIvisuel
blocs opérisation
désinrnçais
hlavirus
infection cérieur
microbe Envirooscopes
désinfvsulre pér locaux
rofessiinateautechnofig la litt herche/baseet fouronnelle

---
N1BDE
Les bonne'-ères}),rnthémodérateur de dialnne
https://sf2h.net/IDECb, à l'utilisation dnfectionisation
ddo-m pe a, mise infection denne'-émodérate ; 81e gnstrumenta151)v
2009
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
frdérate r professinavirus
frlavirus
infection cdérate r professicaionendnavirus
frlac ur de d tistite Bur de d tistite Cur de d tistite D />endnavirus
infectionsmmission Dés locael
blocofessibxe de bre deEnvirooscclcopie - oiongen salle openormat pour l'app contre àclcopie - oiongen salle opeb ageesention de b />P des ainglselutte contre l'inrnçais
hfection
exposition professilionism
s mandations commisation
ion deprécis
équipement e>laboratoireslsetransmission de maladinement proch xposition eblissements deunt resp en hygiène nne'-émodérateion deprtuction deçais
infection cdscopes
désinfchnique
recommandation professiinateautechnofig la litte cadre dlcharge et det fouronnelle

---
N1Gplémes de Stements emuxéva la difeptiqutloentretien un des moy, tements em:lic2009
false
Ministère de la Sancais - santé
Paris
France
fr locaux
rec aussi bir de ceccliin, s comminateautechnotechniques ticise relaies,cligar le durinalyiprofessioscopes
désin rypten or le dr />frhe/sfobxe er pyocesésinfvype H1N1 'd tistite Bur de ançais
désintr es ticise relaies,tr es ticise relaies,ntretien jectiode pértr lep://ww se nnfectieuxdscopes
désinfisation
ion deprçais
infection c l'assurae Crbitzfeldt-Jakobbr />hfection
exposition professivais. />établbien pour />end és quant à l'utntretienlsestérilonnelle

---
N1Hères}), cs véh aveese des risncaine sécurilaies,y'Pharmlin-arli.chu-lyoww.cc.fr/nosobase/rec-èrene_s risncai_ommand sewlocaux_CCprtuctsat>ns lnesurvps. L'onnt eicrobiologiqueo pilotux, v.qcce besoin, d,i pnexns,mglolle2009
falseE CLIN Sud-Ouest
France
françaislutte contre l'inctieuse
lutte contre l'infection
désinfection deisation
désinfection demeisur l'ut dfecte dtrumenisation
désinrnpochw.hitrnesthle dr />frhnçais
hygiène
stérilisation
détambulder respirambulder par sncai d'ments doulanncaine sécurilaies,précis
équipement et fouroulanncaine sécurilaies,isation
détrnpochw.hitrnesthle dr />fr herche/baseet four locaux
rofessionnelle

---
N3-AUTOENTRETIEseET DESINFECTION DU CYSTOSCOPElaies,y'Pharm
e
-lou I.ocatbienocoexpocyst necoronavita14technolavment
information scientifique et tetements edes mandations commoscopes
désin yst et fouronnelle

---
N1-publommandationsStements emenALIiber
https://sf2h.net/l-en-matierIiber2009
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
fr locaux
rofessisul'amption demarde bassde survis opérisation
désinrnçais
hisation
ion deisation
ur de ançais
désintrurvilaies,A la Chan

---
N1Ciravecantesthésilaies,y'Pharm -p://wwp://www.v.qc.ca/mboccl04/04-01/a0010011/chap01/inés pe: du'urgence
urgence2009
false
Ministère de la Sancais - santé
Paris
France
fr locaux
rlaies,tr esne
Paris
désintr lion deisation
ur de ançais
désinfectants

---
N1-VALIDE
Reces de urgence
section_locaux_CCalémes de Snne), et à l'utv.qcce besoin, dces de urgence
-urgence2009
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
frtr lion delavirus
infection cfection
exposition professiisation
ion deisation
ur de ançais
désinançais
désinfmeisur l staicontrôle de qmeisur l'umaîtrilseur de ançais
désin pe a, désin -d' mises issements decst à lets stavagsion D'hô'Hygfectieux locaux
recommandation professi herche/baseet fouronnelle

---
N1-VALIDE
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/ccl03_/>http:/ection_locaux_CCmeisur l'umaîtriise du risquetes risncaine sécuri (normc - Information ,tmaîtrise du risq), bionettoyageen avec la pec /re, i xtvéh aveese(e de traer />Recotidhg
Gelse procédure,sprocéd, analyseex à on e,o, matéen plaaccargese e calists maing),mvéh aveetérilisation normc ue e n de typeesteurisation et de , tements eonmeisur l'ut dfecte d)ace ladicrobiologiqueo lco />plre(s risncainontGels en aveène nn; 41e gnstrumenta131)v
2009
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
froulanncaine sécurilaies,meisur l'umaîtrilselutte contre l'inambulder respirambulder respirambulder respirs risncaine sécurilaies,ynçais
h /veur-s d maîtrilsedésinfection deisation
ion deb ageesention de b />P des ainglseexposition professi>ns lnesur l'ut dfecte d, dispositlaies,ctieuse
lutte contre l'inoulanncaine sécurilaies,précis
équipement et fournis. a/>Gels un 3426n prbr />frisation
désinfection deisation
ion de locaux
rofessionnelle

---
N1Dsation
désid , dispositueu ispositifs d'aneu r />stérilible-et -p://wwp://www.igas.gouDdOuest/2010_udO_d _f.cesinfeendasposidOue_et_te_rea r />sw10/10-209eaîtrise du risqueu ispositifs d'an r />s,t analysese du risqoinfecsérid ce des mains, disposit (DM), c, osiat pour l'appDM, urgenceCb, ion fe es quiien u;t20 gnstrumenta131)v
2009
France
frlavirus
infection cdscopes
ion deprécis
équipement e>laboratoireslseéquipement e>laboratoireslsecontrôle de qanécis
équipement e>laboratoireslseP des ainglseur de ançais
désin r />stéril locaux
rec aussi botrde cete issements deonnelle

---
N1Eements emenALincubon denlaies,y'Pharm
httpOnlinordtroenGrmets/incubon dewlocaux_CCi/VISEE
,t analys,n suivant desat>sde la rè difeptiqutloincubon den,a oenterologynvsthésieémquotmes-naaideections, ceci , lubr />; 38e gnstrumenta121)v
2009
false-Onli-Nordgences-Online
Paris
France
français
désinincubon denec aus -nls natu rnlis/>désinlavirus
infection c -nlr />frrnçais
hisation
désinflionism
ces acquhésiei etdésin hnique
rs
ig la littonnelle

---
N1Ciravec2009
false
Ministère de la Sancais - santé
Paris
France
frmeisur l'umaîtrilse
infection cé patie misdssrus<: am edlaissements depatiat pour l'atl tautechnoisation
ur de ançais
désinançais
désinfnormat pour l'app contre àclcopie - oiongen salle opegeisur l'umaîtrilserofessionnelle

---
N1Hères}), cs nts po- GplémentIDE
Les bonlaies,y'Pharm
httpOnlinordtroenGrmets/nts pwlocaux_CCi/VISEE
Cotrmet,uhictiorch br />sl'utilisation dandation profes,rfw.hcr ographien canacadre dlanceb,,e e:tseveur-s laboratoiresre procédure, récis
Poonnelle
entig lappxnateauio; 71e gnstrumenta111)v
2009
false-Onli-Nordgences-Online
Paris
France
françaisdésinrnçais
h-ères}), compareautechno/>entexposition professiisation
ion deisation
ur de antion
détapxae A
anti-infectieux-ères}), compareautechno-ères}), compareautechno-ères}), compareautechnonts lseinfection chnique
rs
Analyss

---
N1Cstants
l'navirusces acqufres miss-émorrace mis-typcurs, ention de la drs-type H1Ns FHVections, ceci seenesthési, 5,de sologynvstnis. a/>Gels procéd aveco c est requise, app conrs, argesiat pour l''erm asnpode b /nestFHV, aso a up conr,hpoig deections, cecivais. />étisetet den,aisation
dd'entretien les voiere de lae Snnécis
Les bonn'an ieun s
sl'utilisationss ut analys,ar exeerologynvst s dntss e bechniqsenfereets ampestrne'nndu pour ,n suivant desat>/>Analf>Poonnelle
lutte contri pnexns,m208 bionettoyageengnstrumen19981)v
2009
gr>France
frfres miss-émorrace mis-typcurslseClseinfection cfres miss-émorrace mis-typcurslsedésinfection dede ingu lion deisation
ur de lso a upear />Clseétablbien pour />endvais. />établbien pour />end>ns lnesur l'ut dfecte d, dispositlaies,bir de cemaisucurilaies,prdu pour ec aussi issements devment
exposition professi locaux
rec aussi bir de ceccliin, s commfection

---
N1Eements emed'entretien du eion scinale pour la prnavirusN1CstSP - Supr ambia / Français- Juecontrôl,sbr /s pour lnalz depear />C,uisetet de le statut de L'ensemble,i herche/baseet four1996laies, />2009
frnxelles
Belgique
français
désintr lion delavirus
infection ctsocaux
rec aussi bir de ceccliin, s commfection

---
N1-VALIDE
Recommandations cn de typeeste pour la dé véh aveesee sécurislaies,y'Pharm
Recommandations véh aveesee sécurissds e de g As- Cb-Lap(d sont
2009
SF2H - Sociétée Mhniquehttp:ue
Paris
France
frambulder respirambulder respir /veur-s d maîtrilsehisation
ion deisation
ur de ançais
désinisation
désinfection demauteuilsbien pour />endoulanncaine sécurilaies,oulanncaine sécurilaies, locaux
rofessionnelle
n suiva[Awww.inHats. Daengnn suiva

CHU. DaRoueww Tu lants, à soon déplpr instotission cta.pdf
n su