Titre : Déficit cognitif léger : mythe ou réalité ?;

Année de publication : 2007;

Auteurs : Lacomblez L; Habert M;

Lien DOI : 10.1016/j.mednuc.2007.04.004;

Résumé : abstract-sec simple-para Le concept de déficit cognitif léger ou italic Mild cognitive impairment /italic « MCI » proposé par Petersen et s’inscrivant dans un continuum cognitif (du normal à la démence) s’est vite avéré hétérogène (hétérogénéité clinique étiologique et symptomatique, évolutive). De nouveaux critères ont été élaborés, importants pour la recherche clinique et le diagnostic. L’identification des patients à risque de développer une maladie d’Alzheimer apparaît, à ce jour capital, et c’est l’objectif principal de nombreuses études actuelles qui s’appuient sur des critères cliniques mais aussi d’imagerie (image par résonance magnétique nucléaire (IRM), tomographie par emission monophotonique (TEMP), tomographie par emission de positons (TEP) [ sup 18 /sup F]-fluorodéoxyglucose (FDG)). /simple-para ;

Numéro : 6;

Pagination : 294-301;

Volume : 31;

Mot-clés auteurs : Alzheimer; Scintigraphie cérébrale de perfusion; TEMP; Déficit cognitif léger; MCI;

Jour de publication : 18;

Mois de publication : 4;

PII : S0928-1258(07)00133-7;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ***psychiatrie

Vous pouvez consulter :


Courriel
17/11/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.