CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : cytosine;

Acronyme CISMeF : Cyt;

substance (CISMeF) : O;

UNII : 8J337D1HZY;

Codes EINECS : 200-749-5;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Vistide (Gilead Sciences) : survenue d'effets indésirables graves liés à une utilisation hors-AMM - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Vistide-Gilead-Sciences-survenue-d-effets-indesirables-graves-lies-a-une-utilisation-hors-AMM-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://www.ansm.sante.fr/content/download/30772/405738/version/1/file/lp-110113-Vistide.pdf
Une augmentation de l'utilisation de Vistide dans des indications et/ou par des voies d'administration non approuvées, y compris dans le traitement d'un certain nombre d'infections virales pouvant menacer le pronostic vital, a été constatée depuis sa commercialisation. L'utilisation hors AMM de Vistide est associée à une augmentation du nombre des effets indésirables. En conséquence, Gilead Sciences et l'Agence Européenne du Médicament adressent cette lettre aux professionnels de santé pour rappeler que, dans l'Union européenne, Vistide (cidofovir) est uniquement approuvé dans le traitement de la rétinite à cytomégalovirus (CMV) chez les adultes atteints de syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) ne présentant pas d'insuffisance rénale. Vistide est formulé uniquement pour une administration en perfusion intraveineuse et aucun autre mode d'administration ne doit être utilisé, y compris une administration en injection intraoculaire ou en application locale...
2011
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
VISTIDE 75mg/ml sol diluer p perf
cidofovir
phosphonates
cytosine
perfusions veineuses
agrément de médicaments
rétinite à cytomégalovirus
adulte
Syndrome d'immunodéficience acquise
J05AB12 - cidofovir
utilisation hors indication
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
VISTIDE
63183586
3400891907230

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation du cidofovir en aérosol chez une patiente atteinte d'une papillomatose respiratoire récurrente
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/34/C3/resume.md?type=text.html
La papillomatose respiratoire récurrente est due au papillomavirus humain. L'apparition de métastases pulmonaires constitue l'une des plus graves complications de cette pathologie. Une papillomatose trachéale a été diagnostiquée chez une enfant à l'âge d'un an et traitée par des injections intralésionnelles de cidofovir, puis par cidofovir en intraveineux devant l'apparition de métastases pulmonaires. Malgré l'administration de probénécide, protecteur rénal, la patiente a développé une tubulopathie majeure nécessitant l'arrêt du traitement. Le mauvais pronostic de l'atteinte pulmonaire a conduit l'équipe médicale à proposer des aérosols de cidofovir (1 mg/kg tous les 15 jours). Le contrôle du pH et de l'osmolarité des aérosols (7,4 et 313 mOsm/L respectivement) a permis de garantir une bonne tolérance locale. Le probénécide ayant été très mal toléré par la patiente sur le plan digestif, sa coadministration a été remise en question...
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
tumeurs du poumon
tumeurs du larynx
enfant
phosphonates
cytosine
cytosine
récidive tumorale locale
papillome
administration par inhalation
antinéoplasiques
injections intralésionnelles
cidofovir
article de périodique

---
Courriel
08/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.