CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : coqueluche;

Synonyme MeSH : infection respiratoire à B. pertussis; infection respiratoire à bordetella pertussis;

Définition MeSH INSERM : Infection respiratoire provoquée par Bordetella pertussis et caractérisée par des quintes de toux se terminant par une inspiration prolongée et sifflante en chant du coq.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Coqueluche - Adultes - Les 5 bonnes raisons de se faire vacciner
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1714
Ce dépliant à destination du grand public traite de la vaccination contre la coqueluche : quelles sont les différentes formes de cette infection respiratoire ? Qui doit être vacciné? Pourquoi les rappels de vaccins sont-ils nécessaires? Qu'appelle-t-on cocooning? Quels sont les effets secondaires? Le vaccin est-il remboursé ? Qui peut vacciner ? Où se faire vacciner ?, etc
2016
false
true
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
vaccin coquelucheux
coqueluche
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre la Coqueluche : que faut-il en penser ?
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Vaccination/2016-COQUELUCHE-GP.pdf
2016
false
false
false
Medqual
France
français
information patient et grand public
coqueluche
vaccin coquelucheux

---
N1-VALIDE
Coqueluche
http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/coqueluche
Maladie extrêmement contagieuse en pleine recrudescence, la coqueluche est aujourd'hui sous haute surveillance. Parallèlement, la recherche s'active pour développer de nouvelles stratégies vaccinales
2016
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
information scientifique et technique
coqueluche

---
N1-VALIDE
Guide pour l’immunisation en post-exposition : vaccination et immunoglobulines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=548
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160119_guideimmunisationpostexposition.pdf
L’objectif de ce guide est de faire le point sur les données disponibles et colliger les recommandations françaises et internationales disponibles concernant l’efficacité de la vaccination et/ou des immunoglobulines après exposition identifiée à un agent infectieux. Il propose une conduite à tenir pour l’immunisation en post-exposition à un risque infectieux. L’utilisation des anti-infectieux, antibiotiques ou antiviraux, administrés à titre préventif ou préemptif, n’est pas abordée dans ce guide.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
prophylaxie après exposition
immunoglobulines
guide
vaccin coquelucheux
nourrisson
adulte
enfant
coqueluche
vaccins antihépatite A
hépatite A
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
hépatite B
vaccin antihépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
rage (maladie)
vaccins antirabiques
chimioprévention
rougeole
oreillons
rubéole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
vaccin contre la varicelle

---
N1-SUPERVISEE
La Vaccination contre la coqueluche - Repères pour votre pratique
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1715
Ce dépliant de la collection Repères pour votre pratique à destination des professionnels de santé est un résumé des dernières recommandations du Haut Conseil de la santé publique en matière de vaccination contre la coqueluche. Il indique que la vaccination a fait baisser fortement, en France, le nombre de cas de coqueluche mais que la bactérie continue à circuler et que la diminution de l’immunité anticoquelucheuse en quelques années nécessite des rappels vaccinaux chez les adultes. Les recommandations de prévention, diagnostiques et de prise en charge de la coqueluche ont été révisées en 2014. Ce document en propose une synthèse et indique les ressources pour en savoir davantage.
2016
false
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
information scientifique et technique
coqueluche
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français
vaccin coquelucheux

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/coqueluche
Votre bébé vous inquiète car, depuis quelque temps, il a de violentes quintes de toux qui l’épuisent.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
coqueluche
coqueluche
coqueluche
enfant
nourrisson
coqueluche

---
N1-VALIDE
Résurgence de la coqueluche : que faire?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/5253/fr/fms-02525.pdf
Causée par Bordetella pertussis ou par Bordetella parapertussis, la coqueluche est une maladie exclusivement à transmission humaine, très contagieuse, endémique, ave cune gravité toute particulière chez le nourrisson d emoins de 6 mois, où elle est responsable de décès. Son incidence augmente ces dernières années de manière généralisée, ce qui nécessite une accentuation de la suspicion, des mesures diagnostiques, de la prise en charge et de la prévention.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
coqueluche

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: Position de l’OMS concernant les vaccins anticoquelucheux
http://www.who.int/wer/2015/wer9035/fr/
Les principales modifications introduites dans cette note de synthèse portent sur les recommandations concernant le choix des vaccins anticoquelucheux –à germes entiers ou acellulaires – et reflètent la mise à jour diffusée en 2014 ainsi que l’incorporation de données récentes sur le recours à des stratégies complémentaires, notamment la vaccination pendant la grossesse, pour prévenir la mortalité infantile précoce.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
coqueluche
coqueluche
coqueluche
nourrisson
enfant
nouveau-né
vaccin coquelucheux
coqueluche
résultat thérapeutique
vaccin coquelucheux
rappel de vaccin
grossesse
calendrier vaccinal
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche acellulaire, la poliomyélite, les infections à Haemophilus influenzae b, et l’hépatite B des prématurés
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=507
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150522_recovaccprematures.pdf
Le HCSP a recommandé en 2013 une simplification du calendrier vaccinal. Pour les nourrissons, un schéma allégé et raccourci a été proposé pour la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, et l’Haemophilus influenzae b. Afin de déterminer si des recommandations spécifiques concernant cette vaccination étaient nécessaires pour les nouveau-nés prématurés, le HCSP a pris notamment en considération des données sur le développement immunitaire, l’immunogénicité post-vaccinale et l’épidémiologie de la coqueluche et des infections à Haemophilus influenzae b chez les nourrissons nés prématurés. Il rappelle que la prématurité expose à un risque infectieux majoré en termes d’incidence et de gravité, pour certaines maladies infectieuses du jeune nourrisson, et tout particulièrement pour la coqueluche. Le HCSP recommande de vacciner sans retard les nourrissons nés prématurés selon le calendrier vaccinal en vigueur, c’est-à-dire à l’âge de 8 semaines de vie. Il insiste sur l’importance de mettre en place une protection indirecte contre la coqueluche par la stratégie du cocooning, seul moyen de prévention précoce pour ces nourrissons nés prématurés. Le HCSP estime qu’il n’existe pas à ce jour de données épidémiologiques justifiant de recommander un schéma vaccinal renforcé pour l’immunisation des nourrissons nés prématurés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et les infections à Haemophilus influenzae b. De plus, le HCSP rappelle que le schéma vaccinal vis-à-vis des infections invasives à pneumocoque n’est pas modifié et que pour les nouveau-nés prématurés de mère porteuse de l’antigène HBs, la recommandation d’un schéma renforcé de vaccination dès la naissance contre l’hépatite B est maintenue...
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
vaccination
calendrier vaccinal
prématuré
coqueluche
système immunitaire
processus du système immunitaire
diphtérie
poliomyélite
tétanos
infections à haemophilus
recommandation de santé publique
haemophilus influenzae type B
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccins antihaemophilus
vaccins antipoliomyélitiques

---
N1-VALIDE
Réunion du Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination, avril 2015 : conclusions et recommandations
http://www.who.int/wer/2015/wer9022/fr/
http://www.who.int/entity/wer/2015/wer9022.pdf?ua=1
Le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination s’est réuni du 14 au 16 avril 2015 à Genève (Suisse). Le présent rapport résume les discussions, conclusions et recommandations auxquelles il est parvenu
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins
association médicamenteuse
recommandation de santé publique
gestion de la douleur
Douleur au site d’une vaccination
Douleur au site d'injection
vaccins contre le virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
grossesse
coqueluche
vaccin coquelucheux
calendrier vaccinal

---
N1-SUPERVISEE
Durée de la protection d’un vaccin anticoquelucheux acellulaire chez les enfants
http://www.minerva-ebm.be/fr/analyses-en-ligne/272
Conclusion Minerva Cette étude australienne montre qu’avec la primovaccination d’un vaccin anticoquelucheux acellulaire chez les enfants, l’immunité augmente progressivement après chaque dose, mais qu’après deux à trois ans, l’efficacité du vaccin diminue. En Belgique, les avis du Conseil supérieur de la santé relatifs au vaccin contre la coqueluche sont maintenus.
2015
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
lecture critique d'article
coqueluche
temps
vaccin coquelucheux
vaccins acellulaires
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination antitétanique chez les patients ayant consulté le Centre de vaccinations internationales et de conseils aux voyageurs de Strasbourg. Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de coqueluche.
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2005/07/beh_07_2005.pdf
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
patients
anatoxine tétanique
vaccination
consultants
coqueluche
consultation médicale
coqueluche

---
N3-TITRE
Coqueluche - Pertussis
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=1489
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
coqueluche
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/InfectiousDiseases/Pages/Pertussis-Whooping-Cough.aspx
La coqueluche, qui est aussi appelée toux coquelucheuse, est une infection bactérienne des poumons et des voies respiratoires supérieures qui apparaît soudainement. La coqueluche peut être grave chez les bébés compte tenu de la petite taille de leurs voies respiratoires.
2014
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
information patient et grand public
coqueluche
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Coqueluche
La coqueluche est une infection bactérienne peu ou pas fébrile de l'arbre respiratoire inférieur mais d'évolution longue et hautement contagieuse. Deux bactéries du genre des Bordetella sont responsables des syndromes coquelucheux chez l'homme : Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis. Le nombre de cas de coqueluche a très fortement baissé depuis l'introduction du vaccin.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
épidémiosurveillance
vaccin coquelucheux
antibiothérapie
information scientifique et technique
coqueluche

---
N1-VALIDE
Efficacité de la vaccination contre la coqueluche chez les adolescents et les adultes
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/18
Question clinique Quelle est l’efficacité d’un vaccin anticoquelucheux acellulaire à dose réduite (dTpa) chez les adolescents et les adultes ?
2014
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
vaccin coquelucheux
adulte
adolescent
coqueluche
efficacité du vaccin
relation dose-effet des médicaments
rappel de vaccin
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la vaccination des adultes contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite
http://www.sante.public.lu/fr/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/coqueluche/vaccination-diphterie-tetanos-poliomyelite-coqueluche-adultes/2014-dyphterie-tetanos-coqueluche-poliomyelite-recommandations.pdf
2014
false
false
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
coqueluche
tétanos
diphtérie
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
recommandation de santé publique
adulte
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de coqueluche
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=461
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20140710_conduitenircascoqueluche.pdf
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/11/cir_38940.pdf
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2014/14-12/ste_20140012_0000_0077.pdf
Ce guide présente la situation épidémiologique actuelle, rappelle les manifestations cliniques de la coqueluche, les modalités de diagnostic et de traitement, et les moyens de prévention. Il détaille les conduites à tenir vis-à-vis du ou des cas de coqueluche, de leur entourage et en particulier des personnes à risque. Les mesures à prendre lorsqu’un ou plusieurs cas surviennent dans des collectivités telles que maternités, crèches, établissements scolaires ou établissements de santé, sont également précisées.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
enfant
nourrisson
adulte
signes et symptômes respiratoires
coqueluche
rapport
recommandation de santé publique
algorithme
coqueluche
antibactériens
femmes enceintes
allaitement maternel
grossesse
coqueluche
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche chez l'enfant
http://campus.cerimes.fr/media/campus/deploiement/pediatrie/enseignement/coqueluche/site/html/1.html
La coqueluche est une infection bactérienne due à Bordetella pertussis. Elle est très contagieuse, d’évolution longue, et potentiellement sévère chez le jeune nourrisson. Il faut l’évoquer à tout âge devant une toux persistante volontiers spasmodique. L’urgence est liée aux signes de gravité chez le nouveau-né et le jeune nourrisson : intensité des quintes, apnées, bradycardie, cyanose, dénutrition.
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Pédiatrie
France
159. Coqueluche
français
cours
nouveau-né
nourrisson
coqueluche
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
coqueluche
coqueluche
coqueluche
enfant d'âge préscolaire
adolescent
antibiothérapie
coqueluche
enfant

---
N1-VALIDE
Epidémiologie récente de la coqueluche : implications pour la vaccination
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/epidemiologie-recente-de-la-coqueluche-implication-1029
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/1029
Le développement des vaccins acellulaires contre la coqueluche permet depuis plusieurs années de poursuivre, au-delà des 2 premières années de vie, la vaccination contre cette maladie. Cette avancée technologique devait conduire à un meilleur contrôle de la maladie. Cependant, en dépit de taux de couverture vaccinale élevés chez le jeune enfant, Bordetella pertussis circule toujours dans la population. Depuis 2010, une augmentation importante du nombre de cas de coqueluche chez le jeune nourrisson trop jeune que pour avoir bénéficié d’une vaccination complète, mais aussi chez l’enfant plus âgé et l’adolescent, a été rapportée dans différents états nord-américains et au Royaume-Uni. Un phénomène analogue a été observé en Belgique en 2012 et 2013. La durée limitée dans le temps de la protection liée à la vaccination est très probablement responsable du contrôle insuffisant de cette maladie. Les nouvelles approches d’utilisation des vaccins proposées pour protéger les jeunes enfants particulièrement vulnérables seront discutées
2014
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
vaccin coquelucheux
coqueluche
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la toux dans la coqueluche
http://www.cochrane.org/fr/CD003257
Évaluer l'efficacité et la sécurité d'interventions visant à réduire la gravité de la toux paroxystique dans les cas de coqueluche chez l'enfant et l'adulte.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
enfant
adulte
toux
coqueluche
anti-inflammatoires
résultat thérapeutique
immunoglobulines
antihistaminiques des récepteurs H1
antitussifs
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Coqueluche - un défi de tous les jours
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/coqueluche-un-defi-de-tous-les-jours.html
La coqueluche est une maladie infectieuse aiguë des voies respiratoires, provoquée par la bactérie Bordetella pertussis, plus rarement par B. parapertussis ou B. holmesii. Son tableau clinique typique est caractérisé par des quintes de toux spasmodiques en staccato, pouvant être déclenchées par des facteurs physiques ou émotionnels, de jour comme de nuit, à intervalles irréguliers, subites et souvent accompagnées d'expectorations de mucus visqueux et suivies de vomissements alimentaires.
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
coqueluche
article de périodique
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
coqueluche
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Protéger les nourrissons contre la coqueluche
http://www.cfp.ca/content/60/2/e101.abstract.fr
La coqueluche est une infection respiratoire causée par la Bordetella pertussis qui se produit en 3 étapes: catarrhale, paroxystique et convalescence. L'étape catarrhale consiste en des symptômes respiratoires légers, difficiles à distinguer d'un rhume.
2014
false
N
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
coqueluche
nourrisson
vaccin coquelucheux
article de périodique
grossesse
coqueluche

---
N1-VALIDE
Stratégie vaccinale contre la coqueluche chez l'adulte dans le cadre du cocooning et dans le cadre professionnel
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=410
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20140220_stratvacccoquelucheadulte.pdf
En France, comme dans tous les pays à haute couverture vaccinale, la coqueluche affecte très peu l'enfant mais touche d'une part les nourrissons non protégés par la vaccination et, d'autre part, les adolescents ou adultes qui sont susceptibles de contaminer les très jeunes nourrissons. Il a été demandé au HCSP de se prononcer sur l'opportunité de pratiquer des rappels coquelucheux chez l'adulte dans le cadre du cocooning ainsi que dans le cadre professionnel, notamment pour les personnels en contact avec des nourrissons âgés de moins de 6 mois.
2014
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
coqueluche
adulte
vaccin coquelucheux
recommandation de santé publique
famille
grossesse
parents
fratrie
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
nourrisson
adolescent
coqueluche
vaccin coquelucheux
calendrier vaccinal
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Coqueluche chez l'adulte, pensez-y !
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2397&langue=FR
Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 47 ans se présentant pour une toux persistante depuis plus de 3 semaines, à prédominance nocturne et sans fièvre, non améliorée par la prise d'amoxicilline-acide clavulanique. De nombreuses investigations seront réalisées avant que le diagnostic de coqueluche ne soit finalement établi par sérologie après deux mois de symptômes. Ceux-ci ne se sont améliorés que lentement, sans bénéfice évident d'une antibiothérapie par macrolides, prescrite tardivement. Le diagnostic de coqueluche a aussi été posé chez l'épouse, avec résolution rapide des symptômes, probablement grâce à la prescription précoce de macrolides.
2013
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
coqueluche
adulte
coqueluche
article de périodique
cas clinique

---
N1-SUPERVISEE
La coqueluche
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/Infectiologie/2014-20-COQUELUCHE-GP.pdf
- Infection bactérienne à Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis. - Atteinte respiratoire d’évolution longue et très contagieuse. - Redoutable chez le nourrisson (létalité de 2 à 3 %). - Le nombre de cas de coqueluche a très fortement baissé depuis l'introduction du vaccin. Pour autant, la bactérie continue à circuler car le vaccin tout comme la maladie ne protège pas à vie.
2013
false
true
false
Medqual
information patient et grand public
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Hexacima - Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), de l'hépatite B (ADNr), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l'Haemophilus influenzae type b, adsorbé - Diphtheria, tetanus, pertussis (acellular, component), hepatitis B (rDNA), poliomyelitis (inactivated) and Haemophilus influenzae type b conjugate vaccine (adsorbed)
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/002702/human_med_001640.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
http://www.ema.europa.eu/ema/generateFeed/medicines/WC500139172
Hexacima est un vaccin contenant des principes actifs dérivés des bactéries qui causent la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, de la bactérie Haemophilus influenzae type b, du virus de l'hépatite B, et des virus poliomyélitiques inactivés. Il est utilisé chez les enfants à partir de l'âge de six semaines et jusqu'à deux ans, pour les protéger contre les maladies infectieuses suivantes: la diphtérie (une maladie très contagieuse qui touche la gorge et la peau, et peut causer des dommages au coeur et à d'autres organes); le tétanos (généralement causé par l'infection d'une plaie); la coqueluche; l'hépatite B (une infection virale du foie); la poliomyélite (la polio, une maladie qui touche les nerfs et peut entraîner une faiblesse ou une paralysie musculaire); des maladies invasives (comme la méningite) provoquées par la bactérie H. influenzae type b (Hib)...
2013
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
antibiothérapie
ADN recombiné
haemophilus influenzae
diphtérie
coqueluche
tétanos
hépatite B
vaccination
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
poliomyélite
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B
vaccins combinés
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccins antihaemophilus
vaccins antihaemophilus
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
infections à haemophilus
méningite à hémophilus
calendrier vaccinal
anatoxine diphtérique
anatoxine tétanique
antigènes bactériens
bordetella pertussis
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
vaccins inactivés
poliovirus
nouveau-né
nourrisson

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le traitement de la coqueluche et stratégies pour l'éviction des épidémies
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/recommandations/recommandations/pdf/14--16.pdf
2013
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
antibiothérapie
coqueluche
recommandation pour la pratique clinique
antibioprophylaxie
antibactériens
coqueluche
vaccin coquelucheux
nourrisson
enfant
adolescent
adulte

---
N1-VALIDE
Nouvelles recommandations vaccinales dTpa pour adultes - applicables au cabinet de gynécologie ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2012/38/fr/fms-01254.pdf
Les dernières recommandations de vaccination contre le tétanos et la coqueluche de l'OFSP pour adultes doivent être révisées. P La fin de l'algorithme pour le tétanos est proposée par l'auteur à 64 ans sauf en présence d'indications spéciales. P L'immunisation contre la coqueluche des adultes en pratique n'est focalisée que sur la grossesse, il s'agit donc bien d'une vaccination d'un groupe à risque, celui de l'environnement du nourrisson, à savoir la femme enceinte (dTpa possible à partir de la 20e semaine de grossesse), le futur père, les grands-parents et les soignants (dTpa au plus tard 2 semaines avant le contact étroit avec le nourrisson).
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
adulte
article de périodique
grossesse
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
diphtérie
tétanos
coqueluche
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Vaccins acellulaires pour la prévention de la coqueluche chez l'enfant
http://www.cochrane.org/fr/CD001478
Évaluer l'efficacité et la tolérance des vaccins anticoquelucheux acellulaires chez l'enfant.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
coqueluche
enfant
vaccin coquelucheux
résultat thérapeutique
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Maladies évitables par la vaccination
http://www.phac-aspc.gc.ca/im/vpd-mev/index-fra.php
informations générales, cas signalés au Canada, éléments d'informations sur les vaccins (indications, contre-indications, effets secondaires) concernant les maladies suivantes : diphtérie, infection invasive à Hib, hépatite B, influenza, rougeole, méningocoque, oreillons, coqueluche, penumocoque, poliomyélite, rubéole, tétanos et varicelle
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
anglais
antibiothérapie
Canada
diphtérie
diphtérie
anatoxine diphtérique
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
diphtérie
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
haemophilus influenzae type B
vaccins antihaemophilus
vaccins antihaemophilus
haemophilus influenzae type B
vaccins antihaemophilus
hépatite B
vaccin antihépatite B
facteurs de risque
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite B
hépatite B
grippe humaine
grippe humaine
vaccins antigrippaux
vaccins antigrippaux
grippe humaine
vaccins antigrippaux
rougeole
vaccin antimorbilleux
rougeole
vaccin antimorbilleux
vaccins antigrippaux
vaccin antihépatite B
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
diphtérie
haemophilus influenzae type B
hépatite B
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
incidence
prévalence
vaccins antiméningococciques
vaccins antiméningococciques
oreillons
oreillons
vaccin antiourlien
vaccin antiourlien
coqueluche
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
vaccin coquelucheux
infections à pneumocoques
infections à pneumocoques
infections à pneumocoques
vaccins antipneumococciques
vaccins antipneumococciques
vaccins antipneumococciques
poliomyélite
poliomyélite
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antipoliomyélitiques
rubéole
syndrome de rubéole congénitale
rubéole
rubéole
syndrome de rubéole congénitale
syndrome de rubéole congénitale
vaccin antirubéoleux
vaccin antirubéoleux
vaccin antirubéoleux
vaccin antirubéoleux
tétanos
tétanos
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
varicelle
varicelle
vaccin contre la varicelle
vaccin contre la varicelle
vaccin contre la varicelle
vaccin contre la varicelle
rougeole
vaccin antimorbilleux
vaccins antihaemophilus
grippe humaine
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
infections à méningocoques
oreillons
vaccin antiourlien
vaccin coquelucheux
vaccin coquelucheux
vaccins antipneumococciques
répartition par âge
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'un vaccin anti-DTP-VHB-HIB combiné comparée à une administration séparée de vaccins anti-DTP-VHB et anti-HIB pour la prévention primaire de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de l'hépatite B et de l'Haemophilus influenzae
http://www.cochrane.org/fr/CD005530
Comparer l'efficacité des vaccins combinés anti-DTP-VHB-HIB aux vaccinations combinées anti-DTP-VHB et anti-HIB séparées.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'haemophilus influenzae de type B et l'hépatite B
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccins antihaemophilus
vaccin antihépatite B
résultat thérapeutique
étude comparative
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
tétanos
vaccins combinés
coqueluche
haemophilus influenzae type B
diphtérie

---
N1-VALIDE
Coqueluche
http://www.lasantepourtous.com/Maladies/Coqueluche
La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse. Elle est à nouveau présente en France chez les adolescents et les adultes qui n'ont pas effectué leur rappel de vaccination.
2012
false
N
La santé pour tous - INPES
France
français
coqueluche
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Avis du conseil supérieur d'hygiène publique de France, section maladies transmissibles, Relatif à la réduction du délai entre deux vaccinations diphtérie, tétanos, poliomyélite lors de la survenue d'un ou plusieurs cas de coqueluche (séance du 24 mars 2006)
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2007/07-02/a0020060.htm
données disponibles, recommnadtions,
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
antibiothérapie
adulte
coqueluche
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccination
rappel de vaccin
vaccin coquelucheux
nourrisson
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
personnel de santé
vaccin coquelucheux
rappel de vaccin
nouveau-né
grossesse
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Centre National de Référence de la coqueluche et autres bordetelloses
http://www.pasteur.fr/fr/sante/centres-nationaux-reference/les-cnr/coqueluche-et-autres-bordetelloses
Dans le cadre des missions générales des Centres Nationaux de Référence, le CNR de la Coqueluche et autres bordetelloses est désigné par le Ministère en charge de la Santé, et plus particulièrement par l'Institut National de Veille Sanitaire (InVS) pour contribuer à la surveillance épidémiologique des bordetelloses, notamment la coqueluche.
false
false
false
false
Paris
France
Paris
français
coqueluche
bordetelloses
épidémiosurveillance
centre national de référence

---
N3-AUTOINDEXEE
REPEVAX, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique (contenu réduit en antigène), tétanique, coquelucheux acellulaire et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé)
CIS : 67619892 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=67619892
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
antigènes
diphtérie
suspensions
coqueluche
diphterie
poliomyélite
REPEVAX
seringues
tétanie
vaccins
poliomyélite
vaccination
vaccination
67619892
coqueluche
injections

---
N1-VALIDE
Vaccination... Le point sur la coqueluche Les dernières recommandations du Haut Conseil de la Santé publique et du ministère de la Santé
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1168
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1168.pdf
Cette fiche à destination des médecins est un résumé des dernières recommandations du Haut Conseil de la santé publique en matière de vaccination contre la coqueluche. Le document indique qui vacciner en pratique, à quel âge, quels sont les délais d'administration, etc. Il sensibilise au rappel des adolescents et des adultes au contact des nourrissons et indique les ressources internet pour en savoir plus.
2012
false
N
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Saint-Denis
France
français
recommandation de santé publique
antibiothérapie
adulte
coqueluche
adolescent
vaccin coquelucheux

---
N1-SUPERVISEE
Antibiotiques pour la coqueluche
http://www.cochrane.org/fr/CD004404
Évaluer les risques et les bénéfices du traitement antibiotique et de la prophylaxie des sujets-contacts contre la coqueluche chez les enfants et les adultes.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
résultat thérapeutique
antibactériens
coqueluche
coqueluche
antibioprophylaxie
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Maladies à prévention vaccinale
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale
Coqueluche, Couverture vaccinale, Diphtérie, Grippe, Infections invasives d'origine bactérienne - Réseau EPIBAC, Infections invasives à méningocoques, Oreillons, Poliomyélite, Rougeole, Rubéole, Tétanos, Varicelle.
2011
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
vaccination
coqueluche
coqueluche
diphtérie
diphtérie
grippe humaine
grippe humaine
infections à méningocoques
infections à méningocoques
oreillons
oreillons
poliomyélite
poliomyélite
rougeole
rougeole
rubéole
rubéole
tétanos
tétanos
varicelle
varicelle
épidémiosurveillance
surveillance sentinelle
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre la coqueluche
DIUI de vaccinologie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/VAC/2011/14_guiso/index.htm
Histoire, agents de la coqueluche, épidémiologie de la coqueluche, coqueluche et vaccination, vaccins coquelucheux, coqueluche chez l'adulte, stratégie vaccinale, diagnostic de la coqueluche, surveillance de la maladie, traitement.
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
France
allergie et immunologie
vaccin coquelucheux
adulte
adolescent
enfant
nourrisson
programmes de vaccination
vaccin coquelucheux

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche
http://www.cfe.fr/pages/votre-sante/guidespatho.php?id=133
La coqueluche est une toxi-infection bactérienne peu ou pas fébrile due à Bordetella pertussis. Elle a été responsable d'environ 300.000 morts dans le monde principalement dans les pays en voie de développement en raison d'une couverture vaccinale insuffisante. Il n'y a pas de réservoir animal, ni portage asymptomatique connu en dehors des épidémies. La transmission se fait directement par les sécrétions respiratoires des malades.
2011
false
true
false
CFE - Caisse des Français de l'Etranger
France
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
information patient et grand public
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Tuberculose résistante en Seine-Saint-Denis : étude du dépistage autour des cas [...]
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2010/23/index.htm
La stratégie d’enquête et de dépistage autour des cas de tuberculose semble être mal appliquée en France. Pour décrire le dépistage des sujets contacts (SC) des patients hospitalisés pour tuberculose multirésistante (TBMR) respiratoire dans trois hôpitaux de Seine-Saint-Denis, 15 patients ayant un prélèvement respiratoire positif à Mycobacterium tuberculosis multirésistant entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2005 ont été inclus dans l’étude et leurs SC ont été identifiés rétrospectivement.
2010
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
résistance bactérienne aux médicaments
France
tuberculose
vaccin coquelucheux
parents
coqueluche
article de périodique
tuberculose
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Bordetella pertussis
fiches techniques santé/sécurité
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/bordetella-pertussis-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
bordetella pertussis
bordetella pertussis
coqueluche
coqueluche
enfant
coqueluche
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
résistance microbienne aux médicaments
désinfectants
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
antibioprophylaxie
facteurs de l'âge
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Note de synthèse: position de l'OMS concernant les vaccins anticoquelucheux
http://www.who.int/wer/2010/wer8540/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2010/wer8540.pdf
Le présent document incorpore les avancées les plus récentes dans le domaine des vaccins anticoquelucheux et remplace la note de synthèse publiée en janvier 2005 dans le Relevé épidémiologique hebdomadaire.
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
antibiothérapie
recommandation de santé publique
vaccin coquelucheux
coqueluche
nourrisson

---
N1-SUPERVISEE
Etude comparative des enquêtes 2008 et 2009 sur l'impact de la mise en place d'un protocole d'information sur la vaccination des parents contre la coqueluche en maternité et étude sur le suivi des recommandations de vaccination contre la coqueluche
au sein des 24 maternités du Réseau Sécurité Naissance des Pays de la Loire
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00557151/fr/
Objectif : La coqueluche est une maladie infectieuse respiratoire très contagieuse, c'est la première cause de mortalité chez les nourrissons de moins de 2 mois en France. Depuis 2004, il existe de nouvelles recommandations vaccinales contre la coqueluche avec une stratégie dite cocooning. Peu suivies, elles ont été renforcées en 2008. Depuis 2006, un protocole d'information de ces recommandations auprès des parents a été mis en place à la maternité du CHU d'Angers, et une première enquête a été réalisée en 2008 pour évaluer son impact. Méthode : 2 études ont été réalisées. La première est une étude comparative des enquêtes réalisées au CHU d'Angers en 2008 et 2009, afin d'évaluer l'efficacité dans le temps de la stratégie d'information mise en place. La seconde est une enquête par questionnaires recherchant la mise en place de protocoles de prévention de la coqueluche au sein des 24 maternités du Réseau Sécurité Naissance des Pays de la Loire. Résultats : La stratégie d'information mise en place à la maternité d'Angers a montré de bons résultats quant au taux de vaccination par les parents en 2008, et ces résultats se confirment en 2009. La Sage-femme est devenue le principal médiateur de l'information en maternité, la vaccination est faite plus tôt après la naissance et le vaccinateur est essentiellement le médecin traitant Le suivi des recommandations de vaccination anticoquelucheuse au sein des maternités des Pays de la Loire s'est amélioré plus particulièrement depuis 2008 avec le développement de différents protocoles d'information. Conclusion : Le rôle des sages-femmes a été renforcé dans la prévention de la coqueluche chez les jeunes nourrissons, et ce sujet concerne désormais tous les soignants en périnatalité ; il implique une bonne connaissance des recommandations par les professionnels de santé. La mise en place d'une stratégie de vaccination à la maternité dans le post-partum immédiat pourrait améliorer la couverture vaccinale, mais elle est remise en question par la place privilégiée du médecin traitant dans ce domaine.
2010
false
N
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
Paris
France
français
thèse ou mémoire
coqueluche
vaccin coquelucheux
information en santé des consommateurs
maternités (hôpital)
programmes de vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Coqueluche du nourrisson : souvent atypique
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/533_Coqueluche_du_nourrisson_souvent_atypique.pdf
Le taux de couverture vaccinale contre la coqueluche est maintenant de 80 à 90% dans tous les pays occidentaux, de sorte que l’on parle maintenant d’une ère post-vaccinale de la maladie. Cependant, la bactérie continue à circuler et de jeunes nourrissons non encore ou insuffisamment vaccinés sont infectés (Bibliomed 395 et 397). L’apparition de formes atypiques pose chez eux des problèmes diagnostiques qui ne sont pas tous résolus.
2009
false
true
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
article de périodique
nourrisson
coqueluche

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention - La coqueluche (mise à jour 2009)
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/8b7c61031e6f1e918525765100662735?OpenDocument
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2009/09-271-02.pdf
Ces recommandations ont fait l'objet de consultations auprès du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ), de l'Association des pédiatres du Québec, de l'Association des médecins microbiologistes-infectiologues du Québec (AMMIQ), du Comité de prévention des infections dans les services de garde à l'enfance du Québec (CPISGEQ) et de la Table de concertation nationale en maladies infectieuses (TCNMI).
2009
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
coqueluche
coqueluche
nourrisson
grossesse
coqueluche
coqueluche
enfant
coqueluche
adulte
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux recommandations vaccinales contre la coqueluche
Avis du Haut Conseil de la santé publique
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20080319_coqueluche.pdf
2008
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
antibiothérapie
coqueluche
vaccin coquelucheux
nourrisson
adolescent
enfant
adulte
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de coqueluche
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20080905_coqueluche.pdf
Le Conseil supérieur d'hygiène publique de France, section des maladies transmissibles, a élaboré en 2006 des recommandations sur la conduite à tenir lors de cas groupés de coqueluche. Ce rapport a été réactualisé le 1er juin 2008 par un groupe d'experts du Comité technique des vaccinations (CTV), afin de prendre en compte les nouvelles données épidémiologiques, l'évolution des techniques de diagnostic biologique de dépistage et les nouvelles recommandations vaccinales en vigueur en 2008.
2008
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
antibiothérapie
coqueluche
enfant
nourrisson
adulte
coqueluche
grossesse
coqueluche
antibactériens
coqueluche
vaccin coquelucheux
recommandation de santé publique
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Tests de diagnostic de la coqueluche
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20080905_coqueluche.pdf
Le diagnostic clinique de la coqueluche peut être difficile, notamment chez les sujets antérieurement vaccinés et les adultes, qui représentent actuellement le réservoir essentiel de la maladie et sont à l'origine de la plupart des contaminations de jeunes enfants ainsi que des épidémies de coqueluche en collectivité.
2008
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
coqueluche
réaction de polymérisation en chaîne
enfant
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Guide des vaccinations - Edition 2008
http://inpes.santepubliquefrance.fr/70000/cp/08/cp080901.asp
Calendrier vaccinal 2008, Vaccination de populations spécifiques, Principes et bases immunologiques de la vaccination, Aspects pratiques des vaccinations, Mise au point des vaccins, mise sur le marché et procédures conduisant au remboursement par l'assurance maladie, Élaboration de la politique vaccinale, Suivi et évaluation des programmes de vaccination, Savoir instaurer un dialogue sur la vaccination, Objectifs de l'OMS en Europe, Calendriers vaccinaux dans le monde, Partie II : Les différentes vaccinations, annexes ; 446 pages
2008
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Saint-Denis
France
français
médecine des voyages
anaphylaxie
calendrier vaccinal
choléra
communication
coqueluche
diphtérie
hypersensibilité
encéphalite japonaise
encéphalites à tiques
Europe
femmes enceintes
fièvre jaune
fièvre typhoïde
France
grippe humaine
hépatite A
hépatite B
infections à haemophilus
infections à méningocoques
infections à pneumocoques
leptospirose
médecine militaire
mise en oeuvre des programmes de santé
opinion publique
oreillons
Organisation Mondiale de la Santé
poliomyélite
politique de santé
prématuré
rage (maladie)
remboursement par l'assurance maladie
rougeole
sujet immunodéprimé
tétanos
tuberculose
vaccin anti-fièvre jaune
vaccin antihépatite B
vaccin antimorbilleux
vaccin antiourlien
vaccin BCG
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
vaccin contre la varicelle
vaccin coquelucheux
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
vaccination
vaccination
vaccination
vaccination
vaccination
vaccination
vaccins
vaccins anticholériques
Vaccins contre l'encéphalite japonaise
vaccins antigrippaux
vaccins antihaemophilus
vaccins antihépatite A
vaccins antiméningococciques
vaccins antipneumococciques
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antirabiques
vaccins antityphoparatyphoïdiques
vaccins
vaccins
vaccins
varicelle
surveillance post-commercialisation des produits de santé
voyage
guide
rapport
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Coqueluche
http://www.antibiolor.org/site/medias/_documents_partages/antibioville/maj2009/B8-coqueluche.pdf
2007
Antibiolor
recommandation professionnelle
coqueluche
coqueluche

---
N1-VALIDE
Mesures de prévention et de maîtrise de la diffusion de la coqueluche dans les établissements de santé
fiche technique
http://www.cclinparisnord.org/Guides/FT3_Coqueluche.pdf
diagnostic, prise en charge, information, recherche de la population exposée, prise en charge de l'entourage ; 2 pages
2007
false
N
C CLIN Paris-Nord
Paris
France
français
coqueluche
établissements de santé
coqueluche
coqueluche
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Impact de la vaccination sur l'épidémiologie des maladies infectieuses
exemple de la coqueluche : synthèse
http://www.medecinesciences.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/medsci/abs/2007/06/medsci2007234p399/medsci2007234p399.html
http://dx.doi.org/10.1051/medsci/2007234399
Plusieurs vaccins ont maintenant été utilisés en routine depuis plus de cinquante ans dans certains pays. Leur impact a été de considérablement diminuer la morbidité et la mortalité liées à la maladie infectieuse qu'ils ciblent. Cependant, à long terme toutes ces maladies n'ont pas été éradiquées ni contrôlées. Cette variabilité est la conséquence de différents paramètres spécifiques à chaque maladie. Dans le cas de la coqueluche, le vaccin contenant des bactéries tuées a diminué la mortalité et la morbidité chez les nourrissons, mais a induit un changement de la transmission de la maladie...; Article reçu le 27 septembre 2006, accepté le 25 novembre 2006.
2007
false
N
M/S médecine sciences
France
français
vaccin coquelucheux
coqueluche
coqueluche
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cas groupés de coqueluche dans une maison de retraite de Gironde. Juillet 2006
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2007/coqueluche_gironde/index.html
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapport
coqueluche
résidences pour personnes âgées
coqueluche

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche : Quand se présenter à l'urgence
http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/coqueluche-quand-se-presenter-lurgence
La coqueluche est une infection très contagieuse des voies respiratoires. Elle se propage par l'entremise des gouttelettes projetées par une personne infectée qui tousse ou éternue. Comme la coqueluche peut parfois être grave, il est important de savoir quand des soins médicaux sont nécessaires.
2007
false
false
Hôpital de Montréal pour Enfants
Canada
français
coqueluche
hospitalisation
enfant d'âge préscolaire
nourrisson
services des urgences médicales
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre la coqueluche chez les adolescents et les adultes
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F34F09G
L'attention a été attirée récemment dans la presse sur la question de savoir si une vaccination de rappel contre la coqueluche devrait être administrée systématiquement à tous les adolescents. Le but d'un tel rappel n'est pas tellement de protéger ces adolescents contre la coqueluche, mais plutôt de prévenir la transmission de la coqueluche à des enfants qui ne sont pas encore ou pas complètement vaccinés contre la coqueluche, p.ex. les nourrissons de moins de 2 mois avant leur première vaccination: c'est en effet chez ces très jeunes enfants que la coqueluche est la plus grave...
2007
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
vaccin coquelucheux
adolescent
adulte
coqueluche
rappel de vaccin
calendrier vaccinal
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
transmission verticale de maladie infectieuse
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre la coqueluche chez les adolescents et les adultes
http://www.cbip.be/nieuws/index.cfm?welk=229
L'attention a été attirée récemment dans la presse sur la question de savoir si une vaccination de rappel contre la coqueluche devrait être administrée systématiquement à tous les adolescents. Le but d'un tel rappel n'est pas tellement de protéger ces adolescents contre la coqueluche, mais plutôt de prévenir la transmission de la coqueluche à des enfants qui ne sont pas encore ou pas complètement vaccinés contre la coqueluche, p.ex. les nourrissons de moins de 2 mois avant leur première vaccination: c'est en effet chez ces très jeunes enfants que la coqueluche est la plus grave...
2007
false
N
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Bruxelles
Belgique
français
vaccin coquelucheux
adolescent
enfant
adulte
coqueluche
article de périodique

---
N1-VALIDE
Vaccin anticoquelucheux pour les adolescents et les adultes
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/635
Quelles sont l'efficacité et la sécurité du vaccin anticoquelucheux acellulaire chez les adolescents et les adultes ? Quels sont le tableau clinique et l'épidémiologie de la coqueluche dans ces tranches d'âge ?
2006
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
coqueluche
adolescent
vaccin coquelucheux
adulte
résultat thérapeutique
vaccins acellulaires
vaccins antihépatite A
rappel de vaccin
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Rapport du conseil supérieur d'hygiène publique de France section des maladies transmissibles relatif à la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de coqueluche
actualisation de la version du 1er septembre 2005
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/r_mt_220906_catcoqueluche.pdf
épidémiologie de la maladie, modes de transmission, surveillance, manifestations cliniques (formes classiques typiques de l'enfant non vacciné, forme clinique du petit nourrisson non vacciné, forme clinique de l'enfant anciennement vacciné et de l'adulte), diagnostic, traitement, moyens de prévention (vaccination, éviction d'une collectivité, antibioprophylaxie), conduite à tenir (devant UN cas de coqueluche, devant des cas groupés), souhait du groupe de travail, adresses utiles, références bibliographiques ; 18 pages
2006
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
antibiothérapie
recommandation de santé publique
isolement du patient
hospitalisation
antibioprophylaxie
exposition environnementale
calendrier vaccinal
notification des maladies à déclaration obligatoire
coqueluche
France
coqueluche
vaccination
coqueluche
enfant
adolescent
adulte
surveillance de la population
vaccin coquelucheux
incidence
coqueluche
coqueluche
signes et symptômes
nourrisson
immunité
coqueluche
antibactériens
coqueluche

---
N1-VALIDE
Quel traitement pour la coqueluche ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtp/e-docs/00/04/20/1B/resume.md
La coqueluche reste d'actualité en raison de la persistance d'une incidence élevée chez l'adulte, à l'origine de la contamination des nourrissons non en âge d'être protégés par la vaccination et qui peuvent développer des formes graves voire mortelles. L'antibiothérapie est indiquée dans les 21 jours suivant le début de la maladie. Son efficacité est démontrée pour l'éradication du portage et la limitation du risque de diffusion de la maladie, permettant le retour en collectivité après 5 jours de traitement. L'érythromycine reste la référence pour une durée de 14 jours. Cependant, ce produit médiocrement toléré n'est pratiquement plus utilisé. En outre, la forme validée par les essais n'est pas commercialisée en France. Les recommandations actuelles favorisent les nouveaux macrolides, mieux tolérés et permettant un schéma simplifié. Les antibiotiques privilégiés sont la clarithromycine (7 jours) ou l'azithromycine (5 voire 3 jours). Le cotrimoxazole (14 jours) représente une alternative chez les sujets intolérants aux macrolides.Il n'existe pas de traitement efficace de la toux coquelucheuse et aucune étude ne permet de valider l'usage des corticoïdes, du salbutamol ou des immunoglobulines.Les nourrissons de moins de 3 mois présentant la coqueluche doivent être systématiquement hospitalisés et isolés, ce qui permet une surveillance monitorée et la réalisation de soins de nursing. Les formes sévères (« coqueluche maligne ») comportent une détresse respiratoire avec hypertension artérielle pulmonaire et une défaillance multiviscérale, notamment cardio circulatoire et neurologique. Une forte hyperleucocytose, une thrombocytose, une hypo-natrémie représentent des signes d'alerte d'installation d'un tel syndrome grevé d'une très lourde mortalité. Diverses thérapeutiques invasives ont été proposées, notamment vasodilatateurs pulmonaires, oxygénation extracorporelle et assistance circulatoire. L'hyperleucocytose pourrait être un facteur physiopathologique déterminant, justifiant le recours à l'exsanguino-transfusion
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
corticothérapie
antibiothérapie
coqueluche
antibactériens
nouveau-né
érythromycine
macrolides
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
enfant
adulte
coqueluche
antibioprophylaxie
toux
coqueluche
coqueluche
facteurs de risque
article de périodique

---
N1-VALIDE
Compte rendu de l'atelier sur la coqueluche du laboratoire national de microbiologie
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/06vol32/32s4/index_f.html
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/06pdf/32s4_f.pdf
recommandations, agents responsables des maladies bactériennes évitables par la vaccination-Pression vaccinale et sélection immunitaire, surveillance de la coqueluche à l'échelle nationale, tests sérologiques servant au diagnostic de la coqueluche, dépistage de la coqueluche par PCR, Importante grappe de cas de coqueluche à Toronto, Caractérisation en laboratoire des souches de B. pertussis, le Réseau des laboratoires de santé publique du Canada, références ; 30 pages
2006
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
tests sérologiques
dépistage systématique
bordetella pertussis
réaction de polymérisation en chaîne
coqueluche
Canada
coqueluche
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
surveillance de la population
recommandation de santé publique
tableau

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la Coqueluche chez l'adolescent et l'adulte
http://www.sante.public.lu/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/coqueluche/2006-coqueluche-vaccination-ado-adulte.pdf
recommandations du CSH, présentation clinique de l'infection à Bordetella, discussion, conclusion, références ; 3 pages
2006
false
true
false
Ministère de la Santé - Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
vaccin coquelucheux
adulte
adolescent
Luxembourg
vaccination
coqueluche
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
La coqueluche : une maladie à ne pas oublier
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-54/31069
L'incidence de la coqueluche, due à Bordetella pertussis, a augmenté dans tous les groupes d'âge ces vingt dernières années. Les nourrissons cependant sont particulièrement à risque pour une forme grave de la maladie. Le diagnostic de coqueluche est difficile à poser en raison des présentations cliniques atypiques et de résultats d'analyse dont l'interprétation est laborieuse. Cet article revoit les raisons pour les changements dans l'épidémiologie de la coqueluche, les présentations cliniques selon l'âge, les méthodes diagnostiques, le traitement et les stratégies de prévention. La vaccination universelle va probablement inclure, à l'avenir, les adolescents et les jeunes adultes afin de protéger non seulement les individus immunisés, mais aussi, indirectement, les nourrissons trop jeunes pour être pleinement vaccinés.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antibiothérapie
coqueluche
signes et symptômes
coqueluche
coqueluche
coqueluche
vaccin coquelucheux
nourrisson
adulte
adolescent
enfant
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le cas clinique du mois. Coqueluche fatale chez un nourrisson de deux mois
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1382&langue=FR
introduction, cas clinique, discussion et commentaires, prévention, conclusion, références ; 4 pages
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
coqueluche
signes et symptômes
nourrisson
article de périodique
cas clinique

---
N1-VALIDE
Vaccination Tétanos - Diphtérie - Polio - Coqueluche chez l'adulte
http://www.sante.public.lu/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/coqueluche/2014-dyphterie-tetanos-coqueluche-poliomyelite.pdf
schéma vaccinal, marches à suivre en cas de plaie ; 2 pages
2006
false
true
false
Ministère de la Santé - Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
diphtérie
coqueluche
tétanos
poliomyélite
vaccination
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche
association médicamenteuse
calendrier vaccinal
adulte
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche de l'adulte : y penser, diagnostiquer, traiter, isoler…
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/397_Coqueluche_y_penser.pdf
L'épidémiologie de la coqueluche a évolué. Les adolescents et les adultes sont maintenant à l'origine de la plupart des contaminations de jeunes nourrissons. Pourtant la coqueluche de l'adulte est largement méconnue par les médecins aux USA comme en France. Le tableau clinique de la maladie chez ces patients vaccinés dans l'enfance ne reproduit que rarement le tableau classique. Comment reconnaître et diagnostiquer la coqueluche des adultes ? Quel traitement et mesures de prophylaxie mettre en oeuvre ? Des recommandations récentes dans différents pays apportent des données.
2005
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
coqueluche
article de périodique

---
N1-VALIDE
Évaluation de l'impact a priori de nouvelles stratégies vaccinales
exemples de la vaccination contre la varicelle des adolescents et contre la coqueluche des jeunes adultes
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2005/vaccination_varicelle_coqueluche/index.html
impact épidémiologique de la vaccination contre la varicelle de l'adolescent, de la vaccination des adultes sur la coqueluche du jeune nourrisson ; 20 pages
2005
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
coqueluche
varicelle
bibliographie médicale
vaccination
adulte
adolescent
vaccination
coqueluche
politique de santé
vaccin contre la varicelle
vaccin coquelucheux
coqueluche
varicelle
France
répartition par âge
répartition par sexe
nourrisson
évaluation en santé publique

---
N1-VALIDE
Interchangeabilité des vaccins combinés contre la diphthérie, le tétanos, acellulaire contre la coqueluche, contre la poliomyélite, Haemophilus influenzae de type B actuellement approuvé au Canada pour les enfants de 7 ans
Interchangeability of Diphtheria, Tetanus, Acellular Pertussis, Polio, haemophilus Influenzae Type B Combination Vaccines Presently Approved for Use in Canada for Children 7 Years of Age
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-1/index_f.html
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05pdf/acs-dcc3101.pdf
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/asc-dcc-1/index-eng.php
principes généraux de l'interchangeabilité des vaccins, examen des vaccins combinés approuvés au Canada pour la prévention de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de la poliomyélite et de l'infection à Haemophilus influenzae de type b, données concernant la comparabilité et l'interchangeabilité des vaccins, recommandations dans d'autres pays, recommandations du CCNI ; 12 pages
2005
false
N
Canada
français
anglais
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
tétanos
vaccins antipoliomyélitiques
diphtérie
coqueluche
vaccins antihaemophilus
haemophilus influenzae type B
enfant
enfant d'âge préscolaire
nourrisson
vaccins combinés
méningite
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
La coqueluche de l'adulte et de l'adolescent intéresse-t-elle le médecin généraliste ?
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1294&langue=FR
Diverses observations font état d'une résurgence de la coqueluche dans des pays à forte couverture vaccinale. Plus de la moitié des cas enregistrés en Belgique concernent des enfants de moins de 6 mois. De nombreux auteurs rapportent toutefois une infection à Bordetella chez 30 à 40 % des adultes et des adolescents qui souffrent d'une toux de plus de 7 jours. Nombre de ces coqueluches sont toutefois non diagnostiquées ou asymptomatiques. Le présent article aborde les conséquences pratiques de cette évolution épidémiologique pour les médecins généralistes. La présentation clinique de la coqueluche de l'adulte est peu spécifique et le diagnostic différentiel porte sur de nombreuses affections infectieuses mais également non infectieuses. Les explorations diagnostiques ne sont pas toujours d'un accès aisé; elles font appel à des techniques de culture bactérienne, à la détection de fragments de DNA spécifiques (PCR) ainsi qu'à des tests sérologiques. L'identification formelle d'un cas de coqueluche adulte présente un intérêt individuel et surtout collectif : un cycle de transmission de adultes aux jeunes nourrissons est effectivement incriminé et chaque cas nécessite des mesures prophylactiques. L'usage du vaccin acellulaire pour une injection de rappel chez les adolescents et les adultes devrait apporter une réponse à ce problème de santé publique. Le médecin généraliste doit être conscient de l'évolution épidémiologique de la coqueluche et rester attentif aux tableaux cliniques évocateurs d'une infection à Bordetella chez un adulte.
2005
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
médecine générale
antibiothérapie
coqueluche
coqueluche
coqueluche
diagnostic différentiel
antibactériens
médecins généralistes
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La coqueluche pose-t-elle encore problème en 2005 ?
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/396_Coqueluche_2005.doc.pdf
Avant la vaccination la coqueluche touchait pratiquement tous les enfants, avec des complications rares, mais parfois sévères : aux USA, on notait annuellement 270 000 cas sévères et 10 000 morts. Dès le début de la vaccination l'incidence de la maladie a chuté de plus de 95%. Mais depuis 1980, il y a une recrudescence, notamment chez l'adolescent et l'adulte, et de formes sévères chez le jeune nourrisson pas encore vacciné. Il en est de même en France, où la vaccination systématique a débuté dans les années 602. De récentes synthèses françaises et nord-américaines apportent des données utiles.
2005
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
coqueluche
article de périodique

---
N1-VALIDE
Coqueluche (La)
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/coqueluche
épidémiologie, symptômes et confirmation du diagnostic, traitements, vaccination, rôle de l'institut
2005
false
N
Institut Pasteur
Paris
France
français
coqueluche
coqueluche
coqueluche
signes et symptômes
coqueluche
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
LE RETOUR DE LA COQUELUCHE
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1128&langue=FR
La coqueluche est une infection bactérienne contagieuse des voies respiratoires due à Bordetella pertussis. Son incidence est en augmentation dans les pays industrialisés en dépit du maintien de la couverture vaccinale ...
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
coqueluche
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cas groupés de coqueluche dans une maternité.
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2004/coqueluche_0404/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2004/coqueluche_0404/rapport_coqueluche.pdf
2004
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
maternités (hôpital)
coqueluche
enquête santé

---
N1-SUPERVISEE
La vaccination de l'adolescent et de l'adulte contre la coqueluche
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/97
En dépit de taux de couverture vaccinale élevés chez le jeune enfant, Bordetella pertussis circule toujours dans la population, causant un nombre qui semble croissant d'infections sévères chez le jeune nourrisson non encore vacciné, et un nombre important de tableaux de toux prolongée chez l'enfant plus âgé, l'adolescent et le jeune adulte. La durée limitée dans le temps de la protection liée à la vaccination au cours des 2 premières années de vie est très probablement responsable du contrôle insuffisant de cette maladie. Le développement des vaccins anticoquelucheux acellulaires a permis la vaccination de l'enfant en âge scolaire, et une formulation utilisable chez l'adolescent et l'adulte est maintenant disponible. Les indications de ce vaccin sont discutées. Rev Med Brux 2004 ; 25 : A 229-32
2004
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
antibiothérapie
adulte
adolescent
coqueluche
vaccin coquelucheux
article de périodique

---
N1-VALIDE
Renacoq : surveillance de la coqueluche à l'hôpital en 2001 - Enquête sur les infections à Mycobacterium marinum en France de 1996 à 1998
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2003/44/index.htm
introduction, matériels et méthodes, résultats (fonctionnement du réseau, nombre de cas, description en temps et personne, description clinique, statut vaccinal, cas groupés, description microbiologique), discussion et conclusion ; infections à mycobacterium marinum (description des cas, traitement), perspectives
2003
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
antibiothérapie
réseaux communautaires
signes et symptômes
coqueluche
vaccin coquelucheux
France
infections à mycobactéries non tuberculeuses
incidence
facteurs de risque
antibactériens
enquêtes de santé
coqueluche
enfant
infections à mycobactéries non tuberculeuses
infections à mycobactéries non tuberculeuses
article de périodique
enquête santé

---
N1-VALIDE
Prévention de la coqueluche chez les adolescents et les adultes
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/03vol29/acs-dcc-5-6/dcc5.html
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/03pdf/acs-dcc-29-5-6.pdf
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/04vol30/rm3006fb.html
indication du niveau de preuve ; renseignements de base, épidémiologie de la coqueluche au Canada, population cible, préparations vaccinales homologuées, efficacité et immunogénécité, indications, effets secondaires, contre-indications et précautions ; 12 pages
2003
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
antibiothérapie
adolescent
adulte
coqueluche
coqueluche
coqueluche
Canada
vaccin coquelucheux
incidence
répartition par âge
résultat thérapeutique
vaccin coquelucheux
vaccin coquelucheux
vaccin coquelucheux
médecine factuelle
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Conférence de concertation sur la coqueluche
du 25 au 28 mai 2002, Toronto
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/03vol29/29s3/index_f.html
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/03pdf/29s3f.pdf
manifestations cliniques et diagnostic, épidémiologie, prise en charge de la coqueluche, recommandations, références ; 41 pages
2002
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
antibiothérapie
coqueluche
coqueluche
signes et symptômes
coqueluche
enfant
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
vaccin coquelucheux
coqueluche
Canada
adolescent
immunisation
coqueluche
érythromycine
érythromycine
chimioprévention
adulte
États-Unis d'Amérique
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
France
incidence
répartition par âge
Australie
calendrier vaccinal
Grande-Bretagne
vaccin coquelucheux
programmes de vaccination
vaccin coquelucheux
coûts et analyse des coûts
antibioprophylaxie
études de suivi
azithromycine
azithromycine
clarithromycine
clarithromycine
macrolides
macrolides
notification des maladies à déclaration obligatoire
antibactériens
antibactériens
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
HEXAVAC, suspension injectable, vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux acellulaire, poliomyélitique inactivé, hépatite B (recombinant) et Haemophilus influenzae type b conjugué, adjuvé en seringue préremplie B/1 - B/10
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_399555
2002
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
avis de la commission de transparence
poliomyélite
vaccination
seringues
coqueluche
hepatite
tétanie
injections
hepatite
Hexavac
vaccination
haemophilus influenzae type B
diphterie
suspensions
hépatite B
coqueluche
diphtérie
vaccins
poliomyélite

---
N1-VALIDE
RENACOQ : surveillance de la coqueluche à l'hôpital en 1999
bilan de 4 années de surveillance
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2001/18/index.htm
introduction et présentation du réseau RENACOQ (réseau pédiatrique hospitalier de surveillance épidémiologique de la coqueluche), matériels et méthodes, résultats, discussion et conclusions, références bibliographiques
2001
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
vaccin coquelucheux
coqueluche
France
surveillance de la population
enfant
enfant hospitalisé
réseaux communautaires
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
HEXAVAC, suspension injectable, vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux acellulaire, poliomyélitique inactivé, hépatite B (recombinant) et Haemophilus influenzae type b conjugué, adjuvé en seringue préremplie B/1 - B/10
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_398960
2001
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
avis de la commission de transparence
injections
haemophilus influenzae type B
Hexavac
vaccination
diphterie
hépatite B
hepatite
vaccins
coqueluche
vaccination
seringues
diphtérie
tétanie
hepatite
poliomyélite
coqueluche
suspensions
poliomyélite

---
N1-VALIDE
Renacoq : surveillance de la coqueluche à l'hôpital en 1998
bilan de 3 années de surveillance
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2000/0034/index.html
objectifs et modalités du système de surveillance, principales caractéristiques épidémiologiques (nombre de déclarations et de cas, nombre d'hospitalisations et extrapolation nationale, description microbiologique, répartition mensuelle, répartition par âge et par sexe, description clinique, statut vaccinal, cas groupés), discussion et conclusion ; références bibliographiques
2000
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
coqueluche
vaccin coquelucheux
surveillance sentinelle
réseaux communautaires
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention de la coqueluche
http://www.bag.admin.ch/themen/medizin/00682/00684/02535/index.html?lang=fr&download=M3wBPgDB/8ull6Du36WcnojN14in3qSbnpWXa2ucnE6p1rJgsYfhyt3NhqbdqIV+bay9bKbXrZ6lhuDZz8mMps2go6fo
1996
recommandation de santé publique
coqueluche
coqueluche

---
N1-VALIDE
Guide coqueluche
recommandations lors de cas groupés de coqueluche
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/guides/renacoq/index.html
Manifestations cliniques, diagnostic et traitement - Épidémiologie de la maladie, modes de transmission, surveillance - Moyens de prévention - Conduite à tenir devant des cas groupés de coqueluche - Adresses utiles - Références bibliographiques ; document non daté, la bibliographie mentionne 1995
1995
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
coqueluche
recommandation de santé publique

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.