CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : Conseil Scientifique du Luxembourg;

URL : http://www.conseil-scientifique.lu/

GIP UNF3S : N;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
NINTEDANIB (VARGATEFF)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Nintedanib.pdf
INDICATION : Adénocarcinome pulmonaire métastatique, traitement en 2ième ligne métastatique en association avec le docetaxel...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
L01XE31 - nintédanib
antinéoplasiques
protein-tyrosine kinases
inhibiteurs de protéines kinases
Adénocarcinome pulmonaire
métastase tumorale
adénocarcinome pulmonaire stade IV
administration par voie orale
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
docétaxel
résultat thérapeutique
analyse de survie
Survie sans progression
nintédanib
indoles
survie sans rechute
adénocarcinome
tumeurs du poumon
taxoïdes

---
N1-VALIDE
La vitamine D de 0 à 100 ans : recommandations concernant la supplémentation et le dosage
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/Vitamine_D_de_0_a__100_ans-court-valide_CS.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/Vitamine_D_de_0_a__100_ans-long-valide_CS.pdf
L’intérêt de la supplémentation et du dosage de la vitamine D dans la pratique médicale est controversé. Si le rôle important de la vitamine D dans le métabolisme phosphocalcique et dans la croissance et la minéralisation osseuse est bien établi, il n’en est pas de même pour ses présumés effets extra-osseux. Un déficit en vitamine D est responsable du rachitisme chez l’enfant en croissance et d’ostéomalacie chez l’adulte...
2016
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
adulte
enfant
nourrisson
adolescent
vitamine D
vitamine D
carence en vitamine D
carence en vitamine D
supplémentation en vitamine D
dosage de la vitamine d
administration par voie orale

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l'hypertension artérielle – valeurs-cibles
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/Hypertension_arterielle-valeurs_cibles.pdf
2016
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
information scientifique et technique
gestion des soins aux patients
hypertension artérielle
maladie hypertensive

---
N1-SUPERVISEE
RAMUCIRUMAB (CYRAMZA)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Ramucirumab.pdf
Cyramza, en association avec le paclitaxel est indiqué pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer gastrique ou un adénocarcinome de la jonction gastro-oesophagienne dont la maladie a progressé après une chimiothérapie à base de sels de platine et de fluoropyrimidine. Cyramza en monothérapie est indiqué pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer gastrique avancé ou d'un adénocarcinome de la jonction gastro-oesophagienne dont la maladie a progressé après une chimiothérapie à base de sels de platine ou de fluoropyrimidine et pour lesquels un traitement en association avec le paclitaxel n'est pas approprié. Cyramza en association avec le docétaxel est indiqué dans le cancer du poumon non à petites cellules métastatique résistant aux sels de platine en association avec le doxetaxel. Cyramza est indiqué dans le cancer du côlon métastatique (KRAS/NRAS muté ou non) ayant progressé après une première ligne de traitement par bevacizumab, oxaliplatine et fluoropyrimidine...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
perfusions veineuses
antinéoplasiques
L01XC21 - ramucirumab
continuité des soins
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
adulte
Cancer de l'estomac
Adénocarcinome de la jonction gastro-oesophagienne
tumeurs de l'oesophage
cancer avancé
métastase tumorale
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Cancer du poumon non à petites cellules stade IV
Cancer du côlon
Cancer du côlon métastatique
Récepteur-2 au facteur croissance endothéliale vasculaire
Arrêt de traitement
Arrêt du traitement par le personnel de santé
ramucirumab
CYRAMZA
ramucirumab
anticorps monoclonaux
tumeurs de l'estomac
tumeurs du côlon
abstention thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
MODALITES DE PRESCRIPTION DU SORAFENIB
mise à jour 2016
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Sorafenib_-_mise_a_jour_2016.pdf
Au 01.01.2016, les indications du sorafénib se lisent comme suit : Traitement du carcinome hépatocellulaire. Traitement du carcinome rénal avancé après échec d’un traitement préalable à base d’interféron alfa ou d’interleukine 2 ou chez des patients pour lesquels ces traitements sont considérés comme inadaptés. Traitement du carcinome thyroïdien progressif, localement avancé ou métastatique, différencié (cancer papillaire/folliculaire/à cellules de Hürthle), réfractaire à l’iode radioactif...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ordonnances médicamenteuses
Luxembourg
résultat thérapeutique
analyse de survie
NEXAVAR
L01XE05 - sorafénib
Cancer de la thyroïde
carcinome hépatocellulaire
néphrocarcinome
Kinases raf
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs à activité tyrosine kinase
recommandation de bon usage du médicament
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome thyroïdien
carcinome différencié de la glande thyroïde
sorafénib
Phénylurées
nicotinamide
tumeurs de la thyroïde
nicotinamide

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant l'utilisation du SUNITINIB
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Sunitinib_-_mise_a_jour_2016.pdf
Début 2016, les indications de SUTENT se lisent comme suit : Tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) SUTENT est indiqué dans le traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) malignes non résécables et/ou métastatiques chez l’adulte, après échec d’un traitement par imatinib dû à une résistance ou à une intolérance. Cancer du rein métastatique (MRCC) SUTENT est indiqué dans le traitement des cancers du rein avancés / métastatiques (MRCC) chez l’adulte. Tumeur neuroendocrine du pancréas (pNET) SUTENT est indiqué dans le traitement des tumeurs neuroendocrines du pancréas (pNET) non résécables ou métastatiques, bien différenciées, avec progression de la maladie chez l’adulte. L’expérience du traitement par SUTENT en première ligne est limitée...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
antinéoplasiques
administration par voie orale
sunitinib
SUTENT
L01XE04 - sunitinib
inhibiteurs de protéines kinases
récepteurs à activité tyrosine kinase
résultat thérapeutique
analyse de survie
Survie sans progression
tumeurs du rein
métastase tumorale
cancer du rein métastatique
adulte
tumeurs stromales gastro-intestinales
tumeurs du pancréas
tumeur neuroendocrinienne pancréatique
tumeurs neuroendocrines
cancer avancé
néoplasme malin non résécable
survie sans rechute
indoles
pyrroles

---
N1-SUPERVISEE
NIVOLUMAB (OPDIVO)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Nivolumab.pdf
INDICATIONS : Mélanome avancé non reséquable ou métastatique Carcinome pulmonaire non à petites cellules métastatique ou localement avancé en 2ième ligne Carcinome rénal métastatique ou localement avancé en 2ième ligne...
2016
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
L01XC17 - nivolumab
cancer avancé
mélanome
néphrocarcinome
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Cancer du poumon non à petites cellules stade IV
métastase tumorale
antinéoplasiques
résultat thérapeutique
analyse de survie
perfusions veineuses
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
nivolumab
nivolumab
OPDIVO
anticorps monoclonaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Bonnes pratiques en oncologie radiothérapique - Cancer du canal anal
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/BP_CFB_-_Canal_anal_-_version_02_-_30.06.2015.pdf
2015
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation professionnelle
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer du canal anal
anus, sai
cancer
oncologique
radiothérapie
tumeurs de l'anus
canal anal
radio-oncologie

---
N2-AUTOINDEXEE
ENZALUTAMIDE (XTANDI )
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Enzalutamide.pdf
2015
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
information sur le médicament
enzalutamide
enzalutamide
ENZALUTAMIDE
MDV 3100
3-Phényl-2-thiohydantoïne

---
N1-VALIDE
Modalité de prise en charge des dyslipidémies
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/Dyslipidemies_2015_valide_CS.pdf
Nous avons choisi les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie. Les recommandations mettent l’accent sur le risque cardio-vasculaire global. Ce risque évalue le risque de décès cardio-vasculaire à 10 ans.
2015
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation pour la pratique clinique
maladies cardiovasculaires
évaluation des risques
cholestérol LDL
dyslipidémies

---
N2-AUTOINDEXEE
REGORAFENIB (STIVARGA)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Regorafenib.pdf
2015
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
France
français
information sur le médicament
régorafénib
régorafénib
STIVARGA
Phénylurées
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Pertuzumab (Perjecta)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Pertuzumab1.pdf
Le pertuzumab est indiqué en association au trastuzumab et au docétaxel dans le traitement du cancer du sein métastatique ou localement récidivant non opérable, HER2 positif en première ligne métastatique...
2014
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
France
français
pertuzumab
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
L01XC13 - pertuzumab
antinéoplasiques
tumeurs du sein
métastase tumorale
analyse de survie
résultat thérapeutique
PERJETA
récepteur erbB-2
perfusions veineuses
recommandation de bon usage du médicament
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
Intérêt du cannabis et des cannabinoïdes dorigine végétale ou synthétique en oncologie
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Cannabis1.pdf
L'intérêt thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes en oncologie est très modeste. L'utilisation du cannabis est éthiquement discutable et scientifiquement infondée. En ce qui concerne les cannabinoïdes naturels et synthétiques, les données scientifiques sont insuffisantes pour en recommander l'utilisation habituelle, d'autant plus qu'il existe des médicaments mieux évalués et plus efficaces pour traiter les nausées et les vomissements consécutifs à la chimiothérapie ainsi que la perte de poids et les douleurs dues au cancer. Recommandation de classe III
2014
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
marijuana médicale
cannabinoïdes
tumeurs
recommandation

---
N2-AUTOINDEXEE
L'utilisation des traitements anti-infectieux en pratique ambulatoire
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/Antibiotherapie_en_usage_ambulatoire-aide-memoire.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/Antibiotherapie_en_usage_ambulatoire-depliant.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/Antibiotherapie_en_usage_ambulatoire-lettre_signee.pdf
2014
false
true
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
France
français
information scientifique et technique
anti-infectieux
Traités
thérapeutique
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Indications de la césarienne programmée à terme au Luxembourg
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_Perinat/Cesariennes-version_longue.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_Perinat/Cesariennes-version_courte1.pdf
Etant donné le taux élevé de césariennes au Luxembourg et compte tenu des complications à court et long terme possibles pour la mère comme pour l’enfant, un groupe de travail national, réunissant des médecins gynécologues-obstétriciens nommés par la Société Luxembourgeoise de Gynécologie et d’Obstétrique (SLGO), des sages-femmes, des pédiatres, des représentants du CRP-Santé et de la Direction de la Santé a été constitué sous l’égide du Ministère de la Santé dans le cadre du système de surveillance de la santé périnatale au Luxembourg (PERINAT) pour écrire les indications de la césarienne programmée à terme au Luxembourg.
2014
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
césarienne
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
césarienne

---
N1-VALIDE
Recommandation du groupe de travail « Chirurgie ambulatoire »
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_chirurgie_ambulatoire/Chirurgie_ambulatoire_-version_longue.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_chirurgie_ambulatoire/GT_Chirurgie_ambulatoire-itineraire1.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_chirurgie_ambulatoire/Chirurgie_ambulatoire_-version_courte.pdf
La chirurgie ambulatoire, pratique centrée sur le patient, a largement démontré ses bénéfices : d’abord et surtout bénéfice pour le patient, mais aussi bénéfice en termes de qualité et de sécurité des soins chirurgicaux, et bénéfice en termes d’optimisation et d’efficience de l’organisation et des ressources des plateaux techniques de chirurgie et satisfaction des personnels.
2014
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
procédures de chirurgie ambulatoire
programme clinique
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
procédures de chirurgie ambulatoire

---
N1-VALIDE
Prise en charge clinique d'une surcharge pondérale ou d'une obésité de l'adulte par le médecins généraliste
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_Obesite/Obesite.pdf
Cette recommandation de bonne pratique a été rédigé e sur proposition du Ministre de la santé, elle s'adresse aux médecins généralistes afin que t ous les patients souffrant de surcharge pondérale ou d'obésité puissent, s'ils le désirent, être pris en charge au Luxembourg, en accord avec les recommandations internationales.
2013
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
surpoids
obésité
adulte
médecine générale
médecins généralistes
recommandation pour la pratique clinique
facteurs de risque
obésité
obésité

---
N2-AUTOINDEXEE
Vemurafenib (Zelboraf) (GT Oncologie)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Vemurafenib.pdf
2013
Conseil Scientifique du Luxembourg
information sur le médicament
ZELBORAF
vémurafénib

---
N2-AUTOINDEXEE
Ipilimumab (Yervoy) (GT Oncologie)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Ipilimumab.pdf
2013
Conseil Scientifique du Luxembourg
information sur le médicament
ipilimumab
YERVOY

---
N2-AUTOINDEXEE
Degarelix (Firmagon) (GT Oncologie)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Degarelix.pdf
2013
Conseil Scientifique du Luxembourg
information sur le médicament
dégarélix
FIRMAGON

---
N2-AUTOINDEXEE
Abiraterone (Zytiga ) (GT Oncologie)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/Abiraterone.pdf
2013
Conseil Scientifique du Luxembourg
information sur le médicament
ZYTIGA
abiratérone

---
N1-VALIDE
Conseil Scientifique du Luxembourg
Domaine de la Santé
http://www.conseil-scientifique.lu/
Le Conseil scientifique est un organisme indépendant, composé de professionnels du domaine de la médecine, dont la mission consiste à élaborer et diffuser des recommandations de bonne pratique médicale.
composition, procédures, groupes de travail, publications, actualités, newsletter, liens, contact, agenda
false
N
Luxembourg
français
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
santé publique
sécurité
prestations des soins de santé
Luxembourg
qualité des soins de santé
site institutionnel

---
N1-VALIDE
Bronchite aiguë - Mise à jour
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/bronchite-revision_2011.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/bronchite-arbre-revision_2011.pdf
Indication du niveau de preuve, Les infections respiratoires hautes sont à l'origine des trois-quarts des prescriptions d'antibiotiques ambulatoires. La bronchite aiguë est une inflammation aiguë des bronches. La toux est le symptôme principal et peut s'accompagner de fièvre, de douleur thoracique et d'expectoration muqueuse ou mucopurulente
2011
false
O
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
maladie aiguë
bronchite
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_long.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_court.pdf
L'Ostéoporose (OP) est une maladie caractérisée par une masse osseuse basse, et une détérioration de la l'architecture microscopique du tissu osseux. Ce qui mène à une fragilité osseuse augmentée, et par conséquent un risque de fractures augmenté.
2010
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ostéoporose
ostéoporose
marqueurs biologiques
ostéoporose
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
La pharyngite aiguë
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/pharyngite_version_longue_revisee_2010.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/pharyngite_version_courte_revisee_2010.pdf
Ces recommandations concernent le diagnostic et le traitement de l'angine, appelée aussi pharyngite aiguë selon la terminologie anglo-saxone, à l'exclusion de toute pathologie chronique du pharynx. Les deux termes angine et pharyngite seront utilisés de façon équivalente dans le texte. Les recommandations (guidelines) énoncées concernent le cas du patient habituel, sans co-morbidités majeures. Elles ne peuvent pas prendre en considération tous les cas particuliers pour lesquels le médecin reste seul juge de l'attitude diagnostique et thérapeutique la plus appropriée. Le texte de ces recommandations s'inspire fortement du document français « Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoireshautes » édité par l'Association Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) en octobre 2005 [1], tout en apportant des modifications tenant compte de la littérature scientifique européenne et américaine et de la situation luxembourgeoise. Les recommandations seront mises à jour de façon annuelle selon l'évolution des connaissances médicales et des remarques des médecins luxembourgeois et de leurs sociétés scientifiques... 15 pages
2010
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
maladie aiguë
pharyngite
pharyngite
signes et symptômes
Luxembourg
pharyngite
pharyngite
rhumatisme articulaire aigu
infections à streptocoques
streptococcus pyogenes
antibactériens
pharyngite
adulte
enfant
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Diagnostic rationnel en allergologie
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/diagnostic_en_allergologie.pdf
La clé d'une prescription pertinente en allergologie repose sur l'anamnèse et sur la connaissance de la fréquence de sensibilisation potentielle à un allergène donné dans le contexte identifié. L'interrogatoire précis du patient porte sur son histoire familiale (avoir un parent allergique dans la famille augmente le risque de sensibilisation) ainsi que sur la survenue des symptômes (contact particulier occasionnel, environnement, caractère sporadique ou saisonnier). Au regard de ces informations et de l'âge du patient (allergie alimentaire plus fréquente chez l'enfant et plutôt respiratoire chez l'adulte), le prescripteur choisira un ou plusieurs allergènes identifiés ou le plus représentatif de la famille mise en cause.
2009
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
allergènes
hypersensibilité
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Utilisation prophylactique des antibiotiques en chirurgie
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/Antibioprophylaxie_version_longue_01.pdf
Les recommandations suivantes ont été élaborées par un groupe de travail pluridisciplinaire qui s'est réuni à plusieurs reprises en 2007 et 2008. Le groupe de travail a été composé des membres du conseil scientifique - groupe antibiotiques -, de représentants des hôpitaux, et ponctuellement en fonction des sujets, d'experts supplémentaires.
2009
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antibioprophylaxie
procédures de chirurgie opératoire
adulte
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Modalités de prescription du Bevacizumab
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/bevacizumab.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
bévacizumab

---
N3-AUTOINDEXEE
Modalités de prescription du Trastuzumab
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/trastuzumab.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l'utilisation du Sunitinib
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/sunitinib.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
sunitinib
utilisation hors indication
sunitinib

---
N3-AUTOINDEXEE
Lettre circulaire concernant la prescription d'antibiotiques
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/Prescription_antibiotiques_en_cas_de_grippe.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
Antibiotiques
antibactériens
correspondance comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Les marqueurs biologiques de l'inflammation
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/marqueurs_inflammation_courte.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
marqueurs biologiques
inflammation

---
N3-AUTOINDEXEE
Examens de laboratoire
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/analyses_sujet_sain.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
évaluation des acquis scolaires
laboratoires

---
N3-AUTOINDEXEE
Ferritine
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/ferritine_courte.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
ferritines

---
N3-AUTOINDEXEE
Examens de la thyroïde
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/examens_thyroide.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
évaluation des acquis scolaires
glande thyroide

---
N3-AUTOINDEXEE
Amylase
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/amylase_court.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
amylases

---
N3-AUTOINDEXEE
Lipase
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/lipase_court.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
triacylglycerol lipase

---
N3-AUTOINDEXEE
Approche diagnostique initiale des anémies en médecine générale
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/diagnostic_des_anemies.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyses sanguines ayant peu d'intérêt en médecine ambulatoire
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/analyses_peu__interet_med_ambul.pdf
2008
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation professionnelle
médecine

---
N1-VALIDE
Intervention chirurgicale chez patients sous traitements antiplaquettaires
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/antiplaquettaires.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/antiplaquettaires.pdf
La réalisation d'une intervention chirurgicale non cardiaque requiert souvent, chez les patients sous antiagrégant plaquettaire, l'interruption de tout ou partie de ce traitement pour limiter le risque hémorragique.
2008
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antiagrégants plaquettaires
perte sanguine peropératoire
risque
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Prise en charge de l'hypertension artérielle
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/hypertension.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/hypertension.pdf
2 pages
2008
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
hypertension artérielle
gestion des soins aux patients
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Bortezomib
Velcade
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/bortezomib.pdf
Le bortezomib est un inhibiteur du protéasome, le premier membre de sa classe thérapeutique, qui présente donc un mécanisme d'action nouveau. Le bortezomib est un traitement ciblé qui inhibe de façon sélective le protéasome et interrompt les voies essentielles à la survie et à la croissance des cellules. Il est intéressant de noter que ces interruptions ont un effet beaucoup plus important sur les cellules cancéreuses du MM que sur les cellules saines normales...
2007
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
bortézomib
antinéoplasiques
myélome multiple
inhibiteurs du protéasome
proteasome endopeptidase complex
études multicentriques comme sujet
analyse de survie
L01XX32 - bortézomib
VELCADE
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Approche du patient avec une pneumonie en extrahospitalier (community acquired pneumonia)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/pneumonie_longue.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/pneumonie_courte.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/approche_structuree_maladies__v_resp_inf.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/pneumonie_courte.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/pneumonie_longue.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/approche_structuree_maladies__v_resp_inf.pdf
L'approche qui suit est basée sur ces trois questions, (étapes 1-3) suivie d'une discussion sur la question d'une hospitalisation éventuelle versus traitement à domicile (étape 4) et finalement une discussion concernant le choix approprié d'un antibiotique (étape 5). ; 7 pages
2007
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
France
français
antibiothérapie
maladie aiguë
pneumopathie infectieuse
signes et symptômes
diagnostic différentiel
bronchite
antibactériens
indice de gravité médicale
pneumopathie infectieuse
hospitalisation
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/otite_courte.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/otite_longue.pdf
L'otite moyenne aiguë (OMA) touche surtout l'enfant et est l'une premières causes de prescription d'antibiotiques. Depuis quelques années une augmentation parallèle du nombre d'otites diagnostiquées et de la prescription d'anti-infectieux dans cette affection est observée. Le taux croissant de la résistance bactérienne aux antibiotiques utilisés, en particulier pour le pneumocoque, a conduit à redéfinir les schémas thérapeutiques, notamment l'indication de l'antibiothérapie et le choix des produits. La prise en compte de l'impact écologique de l'utilisation des antibiotiques en particulier dans l'OMA incite à mieux établir son diagnostic, en distinguant bien l'otite congestive de l'otite purulente, et en précisant les bénéfices attendus de l'antibiothérapie. ; 18 pages
2007
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
otite moyenne aiguë
otite moyenne aiguë (maladie)
antibiothérapie
otite moyenne
otite moyenne
maladie aiguë
enfant
adulte
signes et symptômes
nourrisson
otite moyenne suppurée
résistance bactérienne aux médicaments
antibactériens
otoscopes
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Lignes de conduite pour l'imagerie pour les céphalées aiguës et chroniques non traumatiques
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_imagerie_medicale/Imagerie_cephalees.pdf
Les recommandations suivantes se limiteront aux indications d'imagerie et n'incluent pas la traumatologie. 5 pages
2007
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
céphalée
céphalées
signes et symptômes
diagnostic par imagerie
maladie aiguë
maladie chronique
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Myélodysplasie et érythropoïétine
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/myelodysplasie.pdf
2007
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
syndromes myélodysplasiques
érythropoïétine
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Modalités de prise en charge des dyslipidémies
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/dyslipidemies.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/dyslipidemies.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
maladies cardiovasculaires
facteurs de risque
exercice physique
sports
dyslipidémies
métabolisme énergétique
gestion des soins aux patients
recommandation

---
N1-VALIDE
Modalités de prescription de l'erlotinib
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/erlotinib.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/erlotinib.pdf
2006
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ordonnances médicamenteuses
Chlorhydrate d'erlotinib
inhibiteurs de protéines kinases
L01XE03 - erlotinib
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Lombalgie commune de l'adulte
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_imagerie_medicale/Lombalgie_commune.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/Lombalgie_commune.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
lombalgie
personnes handicapées
douleur chronique
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Radioprotection
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_imagerie_medicale/Radioprotection.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/Radioprotection.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
radioprotection
relation dose-effet des radiations
diagnostic par imagerie
recommandation

---
N1-VALIDE
La rhinosinusite aiguë de l'adulte et de l'enfant plus âgé ( 9 ans)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/rhinosinusite.pdf
La rhinosinusite affecte en général plus d'une cavité sinusienne. Dans la grande majorité des cas les sinus maxillaires et moins fréquemment les sinus ethmoïdaux sont touchés.Une atteinte isolée des sinus sphénoïdal et frontal est rare et elle est le plus souvent d'origine bactérienne avec un tableau clinique sévère... ; 4 pages
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
sinusite
adulte
enfant
adolescent
sinusite
signes et symptômes
rhinite
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
Rhinosinusite

---
N1-VALIDE
Imagerie médicale : approche globale
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_imagerie_medicale/Imagerie_medicale.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/Imagerie_medicale.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
diagnostic par imagerie
recommandation

---
N1-VALIDE
La cystite aiguë simple: Algorithme décisionnel chez la femme (version courte)
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/cystite_court.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/cystite_long.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
cystite
cystite
cystite
antibactériens
sujet âgé
grossesse
diagnostic différentiel
maladie aiguë
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
La bronchite aiguë
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_antibiotiques/bronchite.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/bronchite_01.pdf
Indication du niveau de preuve, discussion préliminaire, approche pragmatique de la bronchite aiguë de l'adulte, discussion complémentaire, résistance du pneumocoque, références ; 4 pages
2006
false
O
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
antibiothérapie
antibactériens
diagnostic différentiel
bronchite
maladie aiguë
bronchite
adulte
signes et symptômes
pneumonie à pneumocoques
Multirésistance bactérienne aux médicaments
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Les marqueurs tumoraux dans le dépistage de patients asymptomatiques
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_oncologie/marqueurs_tumoraux.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/uploads/media/marqueurs_tumoraux.pdf
2006
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
marqueurs biologiques tumoraux
recommandation pour la pratique clinique

---
Courriel
09/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.