CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : conscience peropératoire;

Synonyme CISMeF : conscience intraopératoire;

Synonyme MeSH : conscience pendant l'anesthésie; conscience sous anesthésie; réveil peropératoire; éveil peropératoire;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Le réveil peropératoire en anesthésie pédiatrique : revue de la littérature
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/le-reveil-peroperatoire-en-anesthesie-pediatrique--1240
Le réveil peropératoire (RPO) ou le souvenir non désiré d’évènements au cours d’une anesthésie générale (AG) est une complicat ion peu fréquente. Chez l’adulte, cette situation peut conduire à des complications psychologiques délétères comme le syndrome de stress posttraumatique (SSPT). L’incidence du RPO apparaît plus élevée chez l’enfant que chez l’adulte quoique dans cette population, les causes et les conséquences du RPO restent difficiles à définir. Comparativement à l’adulte, il n’y a pas d’effets psychologiques délétères après le RPO chez l’enfant et aucun SSPT n’a été déclaré. Le regain d’intérêt concernant le RPO a été stimulé par l’apparition de nouvelles technologies permettant de mesurer la profondeur de l’anesthésie. Ces moniteurs semblent assez précis chez les enfants de plus d’un an. De nouvelles études sont nécessaires pour évaluer l ’uti lité de ces moniteurs à détecter et à prévenir le RPO. Les conséquences du RPO à long terme chez l’enfant devraient également être explorées.
2016
false
true
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
revue de la littérature
article de périodique
période peropératoire
enfant
conscience peropératoire
conscience peropératoire
conscience peropératoire
conscience peropératoire
réveil anesthésique
conscience peropératoire
pédiatrie

---
N1-SUPERVISEE
L'indice bispectral pour améliorer l'administration de l'anesthésique et la récupération postopératoire
http://www.cochrane.org/fr/CD003843
Contexte : L'utilisation des signes cliniques peut ne pas être fiable pour mesurer la composante hypnotique de l'anesthésie. L'utilisation de l'indice bispectral (BIS) pour déterminer la dose d'anesthésique peut présenter certains avantages par rapport aux signes cliniques. Ceci est la deuxième mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2007. Objectifs : L'objectif principal de cette revue était de savoir si l'intégration de l'indice bispectral (BIS) dans la pratique standard pour la prise en charge de l'anesthésie peut réduire le risque de conscience peropératoire, la consommation d'agents anesthésiques, le temps de récupération et le coût total de l'anesthésie chez les patients chirurgicaux subissant une anesthésie générale.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
moniteurs d'évaluation de la conscience
conscience peropératoire
réveil anesthésique
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
anesthésiques

---
Courriel
21/01/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.