CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : confinement de risques biologiques;

Synonyme CISMeF : maîtrise des risques biologiques; maîtrise risque biologique; Maîtrise des dangers biologiques; Contrôle des dangers biologiques;

Synonyme MeSH : confinement de dangers biologiques; confinement des risques biologiques; confinement des dangers biologiques;

Hypéronyme MeSH : Confinement physique; Confinement; Confinement biologique;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Repérage de l’amiante, mesures d’empoussièrement et révision du seuil de déclenchement des travaux de retrait ou de confinement de matériaux contenant de l’amiante - Analyse et recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=449
En France, les bâtiments font l’objet d’une réglementation relative au risque d’exposition à l’amiante depuis 1996. Un seuil d’empoussièrement a été fixé à 5 fibres d’amiante par litre d’air, à partir duquel doivent être entrepris des travaux de désamiantage ou de confinement des matériaux amiantés. Cette valeur correspond au niveau moyen qui était mesuré dans l’air en milieu urbain dans les années 70. Le dépassement de cette valeur à l’intérieur des locaux doit être interprété comme une pollution liée à la dégradation des matériaux et produits contenant de l’amiante, ou à une contamination provoquée par des travaux qui sont susceptibles de générer un risque d’exposition des occupants du bâtiment. Dans ce rapport, le HCSP a analysé les procédures en place et la cohérence entre les règlementations (codes de la santé, du travail et de l’environnement), les normes et les pratiques concernant le repérage de l’amiante, les mesures d’empoussièrement et la gestion des expositions environnementale à l’amiante (d’origine naturelle, industrielle ou liées aux déchets amiantés). Le HCSP déplore une règlementation trop complexe qui ne s’appuie pas assez sur les normes, un faible contrôle des pratiques qui, dans de nombreux cas, ne sont pas conformes à la règlementation, et une connaissance insuffisante du risque lié à la présence d’amiante dans les bâtiments. Le HCSP formule de nombreuses recommandations pour rendre cohérentes les différentes règlementations sur l’amiante et réduire l’écart entre ces règlementations et la pratique, appelant à leur mise en œuvre dans les plus brefs délais pour améliorer la gestion des risques liés aux expositions à l’amiante. Cette politique de mise en conformité est la priorité préconisée par le HCSP. Ces conditions remplies, le HCSP propose pour le seuil de déclenchement des travaux une valeur de 2 f/L applicable au 1/1/2020. Le HCSP préconise une évaluation de l’évolution des pratiques à cette échéance. En fonction des résultats de cette évaluation, la possibilité d’un abaissement supplémentaire du seuil pourrait être considérée.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
amiante
Mesures
Confinement
confinement de risques biologiques
contenant
recommandations comme sujet
Recommandations
équipement et fournitures
amiante
coït interrompu
poids et mesures
directives de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Repérage de l’amiante, mesures d’empoussièrement et révision du seuil de déclenchement des travaux de retrait ou de confinement de matériaux contenant de l’amiante - Synthèse et recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=450
En France, les bâtiments font l’objet d’une réglementation relative au risque d’exposition à l’amiante depuis 1996. Un seuil d’empoussièrement a été fixé à 5 fibres d’amiante par litre d’air, à partir duquel doivent être entrepris des travaux de désamiantage ou de confinement des matériaux amiantés. Cette valeur correspond au niveau moyen qui était mesuré dans l’air en milieu urbain dans les années 70. Le dépassement de cette valeur à l’intérieur des locaux doit être interprété comme une pollution liée à la dégradation des matériaux et produits contenant de l’amiante, ou à une contamination provoquée par des travaux qui sont susceptibles de générer un risque d’exposition des occupants du bâtiment. Dans ce rapport, le HCSP a analysé les procédures en place et la cohérence entre les règlementations (codes de la santé, du travail et de l’environnement), les normes et les pratiques concernant le repérage de l’amiante, les mesures d’empoussièrement et la gestion des expositions environnementale à l’amiante (d’origine naturelle, industrielle ou liées aux déchets amiantés). Le HCSP déplore une règlementation trop complexe qui ne s’appuie pas assez sur les normes, un faible contrôle des pratiques qui, dans de nombreux cas, ne sont pas conformes à la règlementation, et une connaissance insuffisante du risque lié à la présence d’amiante dans les bâtiments. Le HCSP formule de nombreuses recommandations pour rendre cohérentes les différentes règlementations sur l’amiante et réduire l’écart entre ces règlementations et la pratique, appelant à leur mise en œuvre dans les plus brefs délais pour améliorer la gestion des risques liés aux expositions à l’amiante. Cette politique de mise en conformité est la priorité préconisée par le HCSP. Ces conditions remplies, le HCSP propose pour le seuil de déclenchement des travaux une valeur de 2 f/L applicable au 1/1/2020. Le HCSP préconise une évaluation de l’évolution des pratiques à cette échéance. En fonction des résultats de cette évaluation, la possibilité d’un abaissement supplémentaire du seuil pourrait être considérée.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
Mesures
recommandations comme sujet
Recommandations
coït interrompu
équipement et fournitures
ostéosynthèse
amiante
amiante
confinement de risques biologiques
contenant
Confinement
poids et mesures
directives de santé publique

---
N1-VALIDE
BELGIAN BIOSAFETY SERVER
http://www.biosafety.be/
domaines thématiques, mises à jour, liens utiles, calendrier
false
N
Bruxelles
Belgique
français
anglais
néerlandais
confinement de risques biologiques
site institutionnel

---
N3-AUTOINDEXEE
Achèvement des inventaires des laboratoires nationaux de confinement des poliovirus sauvages Région OMS du Pacifique occidental, décembre 2008, 382 Onchocercose: l'élimination est réalisable, 384 Sites internet de l'OMS sur les maladies infectieuses
http://www.who.int/wer/2009/wer8437/fr/index.html
2009
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
information scientifique et technique
Organisation Mondiale de la Santé
laboratoires
maladies transmissibles
Internet
accomplissement
confinement de risques biologiques
équipement et fournitures
Confinement
poliovirus

---
N1-VALIDE
Risque biologique en milieu professionnel
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206034
Les agents biologiques sont présents dans tous les environnements de travail. Certains sont responsables de maladies chez l'homme : infections, allergies, intoxications... Le risque biologique doit être évalué et des mesures de prévention spécifiques mises en place. Selon le secteur professionnel, il est possible d'agir à différents niveaux, sur le réservoir d'agents biologiques, sur leurs modes de transmission et sur les portes d'entrée dans l'organisme. Dans tous les cas, les mesures d'hygiène individuelle restent essentielles.
2007
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse
évaluation des risques
confinement de risques biologiques
exposition professionnelle
grossesse
produits dangereux
exposition professionnelle
produits dangereux
guide ressources
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Lignes directrices en matière de biosécurité en laboratoire
http://www.phac-aspc.gc.ca/ols-bsl/lbg-ldmbl/index_f.html
http://www.phac-aspc.gc.ca/ols-bsl/pdf/lbg_2004_f.pdf
introduction, confinement des dangers biologiques, réglementation, classification des agents biologiques en fonction du risque, niveaux de confinement physique, production de microorganismes à grande échelle, conception du laboratoire, annexes
2004
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
anglais
français
laboratoires
confinement de risques biologiques
mesures de sécurité
ADN recombiné
recommandation

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.