Titre : Complexe majeur d'histocompatibilité de classe II : diversité fonctionnelle.;

Année de publication : 2003;

URL : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14613012

URL : http://publications.edpsciences.org/10.1051/medsci/20031910988

Auteurs : Bouillon M; Mourad WM;

Lien DOI : 10.1051/medsci/20031910988;

Résumé : p Hormis leurs rôles cruciaux dans la présentation antigénique aux lymphocytes T CD4 sup /sup et dans la susceptibilité de l’organisme aux maladies autoimmunes, les molécules du complexe majeur d’histocompatibilité (CMH) de classe II ont la particularité d’être capables de transmettre des signaux à travers la membrane cellulaire. Ces signaux retentissent sur les diverses fonctions biologiques de ces molécules. Paradoxalement, les domaines cytoplasmiques et transmembranaires de ces molécules sont dépourvus des motifs classiques de signalisation. La mise en évidence des molécules du CMH de classe II, dans les microdomaines membranaires appelés radeaux lipidiques, enrichis en kinases et molécules adaptatrices, pourrait contribuer à élucider les mécanismes par lesquels les molécules du CMH de classe II transmettent leurs signaux. /p ;

Numéro : 10;

Pagination : 988-93;

Volume : 19;

Jour de publication : 19;

Mois de publication : 10;

PII : 007172ar;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ********génétique
*******cytologie
****allergologie et immunologie
***physiologie
*pharmacologie
*pharmacie

Vous pouvez consulter :


Courriel
16/04/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.