CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : chylothorax;

Définition du MeSH : La présence de chyle dans la cavité thoracique. [Traduction effectuée avant 2008];

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

La présence de chyle dans la cavité thoracique. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Chylothorax congénital
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=264688
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
chylothorax

---
N1-SUPERVISEE
Octréotide pour le traitement du chylothorax chez les nouveau-nés
http://www.cochrane.org/fr/CD006388
Contexte : La prise en charge standard du chylothorax chez le nouveau-né peut être conservatrice ou chirurgicale. L'octréotide, un analogue de la somatostatine, est utilisé dans la prise en charge des patients atteints de chylothorax réfractaire ne répondant pas au traitement conservateur. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'octréotide dans le traitement du chylothorax chez les nouveau-nés.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
chylothorax
octréotide
nouveau-né

---
N3-AUTOINDEXEE
Chylothorax : Régime à faible teneur en gras
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/SpecialDiets/Pages/Chylothorax-Minimal-Fat-Diet.aspx
2009
AboutKidsHealth
Canada
information patient et grand public
chylothorax
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Un chylothorax récidivant dans un contexte de sclérose tubéreuse de Bourneville
cas clinique
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=798&langue=FR
La sclérose tubéreuse de Bourneville, décrite pour la première fois en 1862, est une affection héréditaire à transmission autosomale dominante ou sporadique. Elle se caractérise classiquement par la triade retard mental, épilepsie et adénomes sébacés cutanés. La forme pulmonaire de cette affection, présente dans moins de 1 % des cas, est due à l'obstruction par des fibres musculaires lisses immatures des structures bronchiques, vasculaires et lymphatiques. Celle-ci peut se compliquer par un chylothorax chez plus de la moitié des patients. Aucun consensus thérapeutique n'existe, à l'heure actuelle, dans le cadre d'un chylothorax récidivant. Néanmoins, plusieurs possibilités sont décrites dans la littérature.
2002
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
maladies rares
sclérose tubéreuse du cerveau
chylothorax
article de périodique

---
Courriel
29/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.