CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : choriocarcinome;

Définition du MeSH : Forme métastatique maligne des tumeurs trophoblastes. Contrairement à la MOLE HYDATIFORME, le chorio-épithéliome ne contient pas de VILLOSITES CHORIALES mais plutôt des couches de cyto-trophoblastes et syncytio-trophoblastes (TROPHOBLASTES) non-différentiés. Caractérisé par une production des hauts taux de GONADOTROPINE CHORIONIQUE. L'origine tissulaire peut être déterminée par analyse ADN : placentaire (foetale), ou non-placentaire (CHORIOCARCINOME NON-GESTATIONNEL). [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Choriocarcinome gestationnel;

Synonyme MeSH : Chorio-épithéliome; Chorioépithéliome; Chorio-carcinome; Carcinome trophoblastique;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/C/Chorio-carcinome.htm;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Forme métastatique maligne des tumeurs trophoblastes. Contrairement à la MOLE HYDATIFORME, le chorio-épithéliome ne contient pas de VILLOSITES CHORIALES mais plutôt des couches de cyto-trophoblastes et syncytio-trophoblastes (TROPHOBLASTES) non-différentiés. Caractérisé par une production des hauts taux de GONADOTROPINE CHORIONIQUE. L'origine tissulaire peut être déterminée par analyse ADN : placentaire (foetale), ou non-placentaire (CHORIOCARCINOME NON-GESTATIONNEL). [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Choriocarcinome of the central nervous system
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=252015
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
choriocarcinome
thé

---
N1-SUPERVISEE
Choriocarcinome gestationnel
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=99926
Le choriocarcinome gestationnel est une tumeur trophoblastique gestationnelle (TTG ; voir ce terme) qui fait suite à une grossesse (ectopique ou non), une fausse-couche, une interruption volontaire de grossesse (IVG) ou une môle hydatiforme (voir ce terme). L'incidence annuelle et la prévalence ne sont pas connues. Les signes révélateurs sont des métrorragies persistantes inexpliquées ou la ré-ascension, la stagnation, l'absence de normalisation à 6 mois des taux de choriogonadotrophine (hCG) totale sérique après évacuation d'une môle hydatiforme, des métrorragies persistantes inexpliquées après un avortement spontané ou une IVG, occasionnellement des métrorragies inexpliquées dans les semaines ou mois suivant un accouchement normal ou une grossesse ectopique.
2011
false
true
false
Orphanet
France
adulte
information scientifique et technique
choriocarcinome

---
N3-AUTOINDEXEE
Métastase cutanée révélatrice d'un choriocarcinome testiculaire
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00120690/TEXF-PU-2002-00120690.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
choriocarcinome
métastase tumorale
divulgation

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.