CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : chimiothérapie de maintenance;

Synonyme MeSH : chimiothérapie d'entretien;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Chimiothérapie de maintenance : futile ou utile ?
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-475/Chimiotherapie-de-maintenance-futile-ou-utile
Dans le contexte d’une maladie oncologique non guérissable, une thérapie de maintenance vise à prolonger la réponse induite par la chimiothérapie d’induction. On espère ainsi ralentir la progression et prolonger la survie. Deux modalités de maintenance sont décrites. La première, la maintenance de continuation qui consiste en la poursuite de l’un des composants de la chimiothérapie d’induction. La deuxième, la switch-maintenance qui est l’introduction d’une nouvelle thérapie immédiatement après le traitement d’induction. Pour montrer sa supériorité, une stratégie de maintenance doit prouver que l’utilisation d’une thérapie après la phase d’induction est plus efficace que son utilisation lors de la progression. Ce bénéfice doit s’observer sur la survie globale et/ou la qualité de vie.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
chimiothérapie de maintenance
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Le rôle du traitement d'entretien dans la leucémie aiguë promyélocytaire dans la première rémission complète
http://www.cochrane.org/fr/CD009594
La leucémie aiguë promyélocytaire (LAP) est le type de leucémie le plus curable. Il existe un consensus au sujet de la nécessité d'administrer les deux traitements d'induction et de consolidation, bien qu'utilisant des approches différentes. Toutefois, les données concernant le rôle du traitement d'entretien chez des patients atteints de LAP sont contradictoires.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
chimiothérapie de maintenance
survie sans rechute
leucémie aiguë promyélocytaire
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie d'entretien pour le cancer de l'ovaire
http://www.cochrane.org/fr/CD007414
Le cancer épithélial de l'ovaire représente près de 90 % de tous les cas de cancer ovarien. La chirurgie de réduction tumorale et six cycles de chimiothérapie à base de platine conduisent à la rémission clinique complète (RCC) chez jusqu'à 75 % des cas. Cependant, 75 % des répondeurs rechutent après 18 à 28 mois en moyenne, et seulement 20 à 40 % des femmes survivent au-delà de cinq ans. Il a été suggéré que la chimiothérapie d'entretien peut aider à prolonger la rémission. À ce jour, il n'existe aucune revue systématique portant sur les effets de la chimiothérapie d'entretien pour le cancer épithélial de l'ovaire.
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs de l'ovaire
chimiothérapie de maintenance

---
N1-SUPERVISEE
Traitement d'entretien avec des médicaments antipsychotiques de la schizophrénie
http://www.cochrane.org/fr/CD008016
Évaluer les effets du maintien des médicaments antipsychotiques pour les personnes atteintes de schizophrénie comparé au retrait de ces agents.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
prévention secondaire
méta-analyse
schizophrénie
neuroleptiques
schizophrénie
résultat thérapeutique
chimiothérapie de maintenance
résumé ou synthèse en français

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.