CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : chimiokines;

Définition du MeSH : Classe de cytokines pro-inflammatoires qui ont la capacité d'attirer et d'activer des leucocytes. Elles peuvent être divisées en au moins trois branches structurales: C (chemokines, C); Cc (chemokines, CC); et CXC (chemokines, CXC); selon des variations dans un motif partagé de cystéines. [Traduction effectuée avant 2008];

Définition CISMeF : Les chimiokines (parfois appelées, par anglicisme, chémokines) sont une famille de petites protéines, majoritairement solubles, de 8-14 kilodaltons. Les chimiokines sont des cytokines chimiotactiques qui contrôlent les motifs de migration et le positionnement des cellules immunitaires. Leur fonction la plus étudiée est l'attraction (chimiotactisme) et le contrôle de l'état d'activation des cellules du système immunitaire. D'autres fonctions leur ont été aussi attribuées, dans le développement embryologique ou la physiologie du système nerveux par exemple. Elles sont caractérisées par la présence de quatre résidus cystéine en des positions conservées nécessaires à la formation de leur structure tridimensionnelle. Les chimiokines sont retrouvées chez tous les vertébrés, certains virus et certaines bactéries, mais aucune n'a encore été décrite chez les invertébrés.;

Synonyme MeSH : Cytokines chimiotactiques; Chémokines; Cytokines chimioattractantes; Intercrines;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Classe de cytokines pro-inflammatoires qui ont la capacité d'attirer et d'activer des leucocytes. Elles peuvent être divisées en au moins trois branches structurales: C (chemokines, C); Cc (chemokines, CC); et CXC (chemokines, CXC); selon des variations dans un motif partagé de cystéines. [Traduction effectuée avant 2008]
Les chimiokines (parfois appelées, par anglicisme, chémokines) sont une famille de petites protéines, majoritairement solubles, de 8-14 kilodaltons. Les chimiokines sont des cytokines chimiotactiques qui contrôlent les motifs de migration et le positionnement des cellules immunitaires. Leur fonction la plus étudiée est l'attraction (chimiotactisme) et le contrôle de l'état d'activation des cellules du système immunitaire. D'autres fonctions leur ont été aussi attribuées, dans le développement embryologique ou la physiologie du système nerveux par exemple. Elles sont caractérisées par la présence de quatre résidus cystéine en des positions conservées nécessaires à la formation de leur structure tridimensionnelle. Les chimiokines sont retrouvées chez tous les vertébrés, certains virus et certaines bactéries, mais aucune n'a encore été décrite chez les invertébrés.

N3-AUTOINDEXEE
Les cytokines : TNFalpha, IL1, chimiokines (15/12/2008)
- UNSPF
http://media2.parisdescartes.fr/cgi-bin/WebObjects/Mediatheque?a=MjUwMg==
Les cytokines : TNFalpha, IL1, chimiokines cours n 1 enregistré le 15/12/2008.
2008
true
Université Paris 5 - René Descartes
France
cytokines
immunité innée
interleukines
Interleukine-1
chimiokines
cours
enseignement pharmacie
pharmacie

---
N1-SUPERVISEE
L'éotaxine, une chémokine importante dans l'asthme
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1400&langue=FR
Depuis plusieurs années, on connaît le rôle majeur de l'éosinophile dans la pathogénèse de l'asthme. Celui-ci, attiré par différentes chémokines, se retrouve au niveau des voies respiratoires et peut libérer ses différentes enzymes protéolytiques. L'éotaxine est une des chémokines impliquée dans le recrutement des éosinophiles...
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
chimiokines
asthme
chimiokine CCL11
article de périodique

---
Courriel
14/02/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.