CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : céphalées primitives;

Synonyme CISMeF : Céphalée hypnique;

Synonyme MeSH : Céphalées essentielles; Céphalées primaires; céphalée d'effort; mal de tête du réveil; maux de tête du réveil;

Hyponyme MeSH : Céphalée bénigne d'effort; Céphalée en coup de poignard; Céphalée du réveil; Céphalée en coup de tonnerre; Céphalée à la toux;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Céphalées dites primitives 2e partie
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2012/2012-05/2012-05-332.pdf
L a souffrance individuelle, le stress psychosocial et les conséquences socio-économiques des C primitives sont énormes en raison de leur prévalence élevée. P U n nihilisme thérapeutique est malheureusement toujours répandu chez le patient, et parfois aussi chez le médecin, mais n'a pas sa place...
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
céphalée
céphalées primitives
céphalées primitives
article de périodique

---
N1-VALIDE
Céphalées pharmacorésistantes : nouvelles approches du casse-tête
http://rms.medhyg.ch/numero-339-page-937.htm
Les céphalées chroniques primaires ont souvent un impact fonctionnel important dans la vie sociale, familiale et professionnelle, malgré les différents traitements à disposition du clinicien. De nouvelles thérapies apparaissent cependant dans les formes chroniques et pharmacorésistantes du cluster headache et de la migraine. La neurostimulation occipitale dans le cluster headache et la toxine botulinique dans la migraine représentent les approches thérapeutiques les plus intéressantes.
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
céphalées
céphalée
gestion de la douleur
céphalées primitives
résistance aux substances
article de périodique
céphalée
maladie chronique

---
N1-VALIDE
Céphalées dites primitives 1re partie
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2012/2012-04/2012-04-331.pdf
Le premier but du médecin dans son premier contact avec un patient souffrant de C doit être de faire la distinction entre C primitives et secondaires, potentiellement dangereuses quo ad vitam. La meilleure condition pour cela est une bonne connaissance de la symptomatologie clinique et de la variabilité des formes aussi bien primaires que secondaires C
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
céphalée
céphalées primitives
céphalées primitives
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Algie vasculaire de la face
http://campus.neurochirurgie.fr/IMG/pdf/Algie%20vasculaire%20de%20la%20face.pdf
L'algie vasculaire de la face est une céphalée essentielle caractérisée par des douleurs extrêmement sévères, strictement unilatérales, à prédominance orbitaire, évoluant par crises quotidiennes durant de 15 à 180 minutes, survenant en moyenne une à trois fois par jour. Elles sont accompagnées par une injection conjonctivale homolatérale, un larmoiement, une rhinorrhée ou une congestion nasale, un ptosis et un myosis. La prévalence de l'algie vasculaire de la face est d'environ 0,1%, avec une forte prépondérance masculine. Dans la forme épisodique, qui concerne 80 à 90 % des patients, les crises surviennent par salves,qui durent de 2 à 8 semaines en moyenne et se reproduisent une à deux fois par an. Dix pour cent des patients souffrent d'une forme chronique. Le déclenchement de la crise serait lié à un générateur central situé dans la substance grise postérieure de l'hypothalamus. Le sumatriptan en sous-cutané ou l'oxygène permettent d'interrompre rapidement les crises chez la plupart des patients. Le traitement préventif des crises de première intention est généralement le vérapamil. En cas d'échec, on peut utiliser dans la forme épisodique la corticothérapie ou le méthysergide, qui ne doit pas être associé au sumatriptan. Dans la forme chronique, le traitement de seconde intention est le lithium.
2011
true
N
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
céphalée
corticothérapie
algie vasculaire de la face
algie vasculaire de la face
algie vasculaire de la face
céphalées primitives
neurochirurgie
article de périodique
cours

---
N1-SUPERVISEE
Les céphalées
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/documents/infos_soignants/cephalees_2010df.pdf
Les céphalées font partie des dix causes les plus fréquentes de consultation dans une pratique de médecine générale. Les céphalées sont responsables de 20% des causes d?absentéisme (1 jour d?absence/année/employé) ; 10-12% de la population souffre de migraines (6% des hommes et 15-18% des femmes). En raison de leur caractère bénin les céphalées primaires sont sous-diagnostiquées et surtout insuffisamment traitées. L?OMS considère la migraine avec la tétraplégie, la psychose et la démence comme l?une des quatre pathologies chroniques les plus débilitantes...
2010
false
N
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
céphalée
gestion de la douleur
céphalées primitives
céphalées secondaires
céphalée
algorithme
tableau
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Recommandations interdisciplinaires du réseau douleur des HUG : approche clinique des céphalées primaires
http://rms.medhyg.ch/numero-255-page-1326.htm
Les céphalées primaires, dont l'étiologie ne peut être identifiée par les méthodes diagnostiques actuelles, sont les plus fréquentes. Les céphalées secondaires, symptomatiques, sont liées par exemple à une pathologie traumatique, vasculaire, inflammatoire ou néoplasique. Seul un traitement adéquat répondra aux attentes des patients, pour lesquels une céphalée même bénigne peut être cause de craintes et de handicaps. L'anamnèse et l'examen clinique permettent de cibler le diagnostic souvent avant les examens complémentaires. L'article présente les recommandations diffusées dans les Hôpitaux universitaires de Genève par le Réseau douleur de l'institution. Les propositions thérapeutiques et les modalités de recours aux spécialistes/examens spécialisés fournissent un cadre de référence lors de la prise en charge en urgence sur le long cours.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
céphalée
céphalées primitives
céphalées primitives

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.