CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : carcinome pulmonaire non à petites cellules;

Définition du MeSH : Agrégat hétérogène d'au moins trois types histologiques distincts de cancer pulmonaire, comprenant le carcinome à cellules squameuses, l'adénocarcinome et le carcinome à grandes cellules. Considérés ensemble à cause de leurs caractéristiques communes, notamment la faible réponse à la chimiothérapie et le potentiel de cure par résection chirurgicale pour une partie des patients. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : épithélioma pulmonaire non à petites cellules; épithélioma non à petites cellules; épithélioma non à petite cellule; carcinome bronchopulmonaire non à petites cellules; carcinomes bronchiques non à petites cellules; cancers bronchiques non à petites cellules;

Acronyme CISMeF : CBNPC;

Synonyme MeSH : Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules; Carcinome bronchique non à petites cellules; Cancer bronchique non à petites cellules; Cancer du poumon non à petites cellules; CBNPC; Cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules; Cancer pulmonaire non à petites cellules; Carcinome du poumon non à petites cellules; CPNPC;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Agrégat hétérogène d'au moins trois types histologiques distincts de cancer pulmonaire, comprenant le carcinome à cellules squameuses, l'adénocarcinome et le carcinome à grandes cellules. Considérés ensemble à cause de leurs caractéristiques communes, notamment la faible réponse à la chimiothérapie et le potentiel de cure par résection chirurgicale pour une partie des patients. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
OPDIVO CBNPC non épidermoïde
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2742286/fr/opdivo-cbnpc-non-epidermoide
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par OPDIVO est important dans l’extension d’indication « traitement des patients adultes atteints d'un cancer bronchique non-à-petites cellules (CBNPC) de type non épidermoïde localement avancé ou métastatique après une chimiothérapie antérieure, uniquement chez les patients en bon état général (ECOG 0 ou 1) ». Amélioration du service médical rendu (ASMR) IV (mineur) Compte tenu : des résultats d’efficacité sur la survie globale, en faveur d’OPDIVO versus docétaxel, des limites méthodologiques relevées pour l’appréciation de la survie globale, de l’excès de décès dans le groupe nivolumab dans les premiers 3 mois de traitement et de l’absence de possibilité d’identifier les patients répondeurs à nivolumab, la Commission considère qu’OPDIVO apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport au docétaxel dans le traitement du cancer bronchique non-à-petites cellules (CBNPC) de type non épidermoïde localement avancé ou métastatique après une chimiothérapie antérieure.
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
carcinome pulmonaire non à petites cellules
OPDIVO

---
N1-VALIDE
Tarceva (erlotinib) et nouvelles restrictions dans l'indication - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Tarceva-R-erlotinib-et-nouvelles-restrictions-dans-l-indication-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Tarceva n’est plus indiqué dans le traitement de maintenance chez les patients dont les tumeurs ne présentent pas de mutation activatrice du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). L’étude IUNO a conclu que le rapport bénéfice-risque de Tarceva n’est plus considéré comme favorable dans le traitement de maintenance des formes localement avancées ou métastatiques du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) après 4 cycles d’une première ligne de chimiothérapie standard à base de sels de platine chez les patients dont les tumeurs ne présentent pas de mutation activatrice de l’EGFR. L’indication en première ligne de traitement de maintenance est désormais la suivante : « Tarceva est également indiqué dans le traitement de maintenance des formes localement avancées ou métastatiques du CBNPC chez les patients avec mutation activatrice de l’EGFR et présentant une maladie stable après une première ligne de chimiothérapie»...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
traitement de maintenance
évaluation des risques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Récepteur du facteur de croissance épidermique
L01XE03 - erlotinib
TARCEVA
Chlorhydrate d'erlotinib

---
N1-VALIDE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - Poumon
Pas d’avantage clinique démontré en 1ère ligne du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique, non épidermoïde
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2640055/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-poumon
AVASTIN a l’AMM en association à une chimiothérapie à base de sels de platine, en traitement de première ligne chez les patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l’histologie n’est pas à prédominance épidermoïde. Il fait partie des options de traitement en 1ère ligne de traitement du CBNPC...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
Bévacizumab
Bévacizumab
L01XC07 - bévacizumab
AVASTIN
métastase tumorale
cancer localement avancé
AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
carcinome pulmonaire non à petites cellules
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
composés du platine
adulte
récidive tumorale locale
non opérable
néoplasme malin non résécable
analyse de survie
résultat thérapeutique
cancer pulmonaire non à petites cellules non squameux (maladie)
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules - Qu’est-ce que le cancer du poumon non à petites cellules ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/7250/143186/file/FR-Cancer-du-Poumon-non-a-Petites-Cellules-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer du poumon non à petites cellules et à déterminer les meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs bronchiques neuroendocrines
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/TNE_2016_V5.pdf
Les cancers bronchiques primitifs à petites cellules, les carcinomes bronchiques neuroendocrines à grande cellules, les tumeurs carcinoïdes, arbres décisonnels.
2016
false
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeur carcinoïde
tumeur carcinoïde
tumeur carcinoïde
tumeur carcinoïde
tumeur carcinoïde
tumeurs neuroendocrines
Tumeurs des bronches

---
N1-SUPERVISEE
Bilan d’extension du cancer bronchique TNM
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/CERF_11_12_2015/MP_Revel/index.html
Objectif : définir la stratégie thérapeutique, fonction : du statut tumoral (stade), du statut fonctionnel (ERF), âge et comorbidités.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
indice de gravité médicale
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
TARCEVA (erlotinib) - Usage dans le traitement d'entretien pour les patients
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/56720a-fra.php
Le rapport avantages-risques de TARCEVA dans le traitement d’entretien des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), dont les tumeurs ne sont pas porteuses d’une mutation activatrice du facteur de croissance épidermique (EGFR), n’est pas considéré comme étant favorable. TARCEVA n’est pas efficace comme traitement d’entretien chez les patients atteints de CPNPC locallement avancé ou métastatique, dont les tumeurs ne sont pas porteuses d’une mutation activatrice de l’EGFR. La version canadienne des renseignements thérapeutiques et des renseignements pour le consommateur sera mise à jour pour refléter les nouvelles données...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
traitement de maintenance
évaluation des risques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Récepteur du facteur de croissance épidermique
L01XE03 - erlotinib
TARCEVA
évaluation de médicament
mutation activatrice de l’EGFR
résultat thérapeutique
Chlorhydrate d'erlotinib

---
N1-SUPERVISEE
AZD9291 40 et 80 mg, comprimé pelliculé - AZD9291
ATU de cohorte
http://ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/ATU-de-cohorte-en-cours/Liste-des-ATU-de-cohorte-en-cours/AZD9291-40-et-80-mg-comprime-pellicule
AZD9291 est indiqué dans le traitement des patients adultes non éligibles à un essai clinique en cours, atteints d’un cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules localement avancé ou métastatique, porteurs des mutations EGFRm et T790M, qui ont progressé pendant ou après un traitement par un inhibiteur de tyrosine kinase du récepteur de l’EGF, et par une chimiothérapie à base de sels de platine ou en cas d’intolérance à celle-ci...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
adulte
pharmacovigilance
continuité des soins
acrylamides
acrylamides
dérivés de l'aniline
dérivés de l'aniline
administration par voie orale
carcinome pulmonaire non à petites cellules
cancer localement avancé
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Cancer du poumon non à petites cellules stade IV
métastase tumorale
Récepteur du facteur de croissance épidermique
mutation du gène EGFR
AZD9291
AZD9291

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer bronchique non à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/CBNPC_2015.pdf
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
recommandation professionnelle
cancer
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Cancer
cancer

---
N1-VALIDE
Cancer bronchique non à petites cellules
Référentiel national de RCP
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancer-bronchique-non-a-petites-cellules-Referentiel-national-de-RCP
http://www.e-cancer.fr/content/download/117994/1407164/file/Cancer-bronchique-NAPC-2015.pdf
Ce référentiel a pour objectif d’aider les professionnels, intervenant dans la prise en charge d’un patient atteint de cancer bronchique NON à petites cellules : l à informer le patient des modalités de prise en charge qui peuvent lui être proposées ; l à préparer le dossier du patient en vue soit d’une validation soit d’une discussion de la stratégie de prise en charge en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) ; l à connaître les principaux éléments indispensables à une prise en charge de qualité.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
algorithme
tests de la fonction respiratoire
carcinome pulmonaire non à petites cellules
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/19/fr/fms-02276.pdf
Aujourd’hui encore, de nombreux patients présentant un cancer du poumon sont uniquement diagnostiqués au stade métastatique, pour lequel aucune guérison n’est possible. Pour différents sous-types de cancer du poumon, il existe des thérapies ciblées avec une très bonne réponse thérapeutique
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
Récepteur du facteur de croissance épidermique
anaplastic lymphoma kinase
récepteurs à activité tyrosine kinase
soins palliatifs
immunothérapie

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules - Partie 1: Diagnostic et concepts thérapeutiques pour des stades localisés
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/18/fr/fms-02275.pdf
Le diagnostic s’effectue toujours sur la base d’un examen histologique. A cela s’ajoutent des examens radiologiques afin d’évaluer l’extension de la tumeur, ce qui est décisif pour l’établissement du concept thérapeutique. Pour les stades précoces du cancer du poumon, la résection chirurgicale se présente comme le traitement de choix.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Prise en charge du cancer bronchique non à petites cellules
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2716&langue=FR
Déjà reconnu comme la première cause de mortalité chez l’homme, le cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules (CBNPC) est également devenu l’une des premières causes de décès par cancer chez la femme. Sa prise en charge repose sur un bilan locorégional, médiastinal et extra-thora - cique rigoureux permettant une stadification précise qui, non seulement, revêt une signification pronostique, mais condi - tionne également les options thérapeutiques. Cette revue de la littérature se propose de présenter la stratégie multidisci - plinaire actuellement reconnue dans le traitement du CBNPC
2015
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
revue de la littérature
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
traitement médicamenteux adjuvant
traitement néoadjuvant
chimioradiothérapie
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Carcinogénèse des carcinomes bronchiques non à petites cellules et implications thérapeutiques
http://www.latunisiemedicale.com/article-medicale-tunisie_2570_fr
La survenue d’un cancer bronchique est un long processus multiétapes aboutissant à la transformation d’une cellule normale en une cellule tumorale. Les quatre étapes de transformation sont soustendues par différentes altérations de la génétique cellulaire. L’étude moléculaire des lésions pré-cancéreuses bronchiques permet actuellement d’établir la relation entre continuum lésionnel et carcinogenèse par étapes. La survenue successive d'altérations géniques augmente le potentiel prolifératif et invasif des lésions précancéreuses et facilite la formation de lésions à potentiel plus agressif. Nous nous proposons de développer la carcinogenèse des carcinomes non micro-cellulaires du poumon et d’exposer les voies thérapeutiques originales qui en découlent.
2014
false
false
false
La Tunisie Médicale
Tunisie
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinogenèse

---
N1-VALIDE
Évolution en 10 ans du cancer bronchique non à petites cellules en fonction du sexe. Résultats de l’étude KBP-2010-CPHG du Collège des pneumologues des hôpitaux généraux - Revue des Maladies Respiratoires - Volume 31, Issue 9, November 2014, Pages 805–816 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842513009753
L’objectif de cet article est de décrire les caractéristiques par sexe des patients, du CBP et de sa prise en charge en 2010 (étude KBP-2010-CPHG), et de comparer ces données aux données de 2000 (étude KBP-2000-CPHG) afin d’en étudier l’évolution en 10 ans dans chaque sexe.
2014
false
false
false
Elsevier
France
français
répartition par sexe
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC)
http://www.omedit-hautenormandie.fr/Files/cbnpc_decembre_2013.pdf
2014
OMéDIT de Haute-Normandie - OMéDIT HN
recommandation professionnelle
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Utilisation de la radiothérapie stéréotaxique d’ablation pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_Utilisation_radiotherapie_stereotaxique_ablation_cancer_poumon_non_petites_cellules.pdf
Le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade précoce pour les patients inopérables est la radiothérapie. La radiothérapie stéréotaxique d’ablation (SABR) est une modalité de radiothérapie externe hypofractionnée permettant l’administration de doses très élevées (dites ablatives) par fraction, avec une très grande précision. Cette approche a surtout été évaluée pour le traitement des patients inopérables, mais elle est aussi étudiée aujourd’hui chez des patients opérables, et chez ceux ayant reçu une radiothérapie thoracique antérieurement. Le présent guide de pratique clinique a été préparé par le Comité de l’évolution des pratiques en oncologie (CEPO). L’objectif est de faire état de la documentation scientifique pertinente afin d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de la SABR pour le traitement du CPNPC dans ces trois situations cliniques. Considérant les données probantes disponibles à ce jour, le CEPO formule plusieurs recommandations.
2014
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
radiochirurgie
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
évaluation technologique
radiochirurgie
carcinome pulmonaire non à petites cellules
étude comparative
résultat thérapeutique
récidive tumorale locale
relation dose-effet des radiations

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules : Thérapies actuelles et perspectives moléculaires
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/942
Objectifs : L'objectif de cet article est de discuter des avancées thérapeutiques dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules et le développement de l'approche moléculaire. Conclusion : Le traitement du cancer du poumon non à petites cellules a bénéficié de plusieurs découvertes thérapeutiques. Malgré ces avancées, les gains sur la survie globale restent modestes. Néanmoins, la recherche se poursuit avec une prise en charge de plus en plus personnalisée.
2014
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
article de périodique
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
anticorps monoclonaux humanisés
inhibiteurs de l'angiogenèse
géfitinib
inhibiteurs de protéines kinases
crizotinib
pyrazoles
pyridines
Chlorhydrate d'erlotinib
Pémétrexed
Bévacizumab

---
N1-VALIDE
Examen par TEP-TDM pour évaluer la propagation du cancer du poumon non à petites cellules à l'intérieur de la poitrine
http://www.cochrane.org/fr/CD009519/examen-par-tep-tdm-pour-evaluer-la-propagation-du-cancer-du-poumon-non-petites-cellules-linterieur
Objectifs : Déterminer la précision diagnostique de la TEP-TDM intégrée dans la détermination du stade médiastinal chez les patients atteints de CNPC suspecté ou confirmé chez lesquels un traitement chirurgical à visée curative était potentiellement pertinent.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résumé ou synthèse en français
tomodensitométrie
tomographie par émission de positons
carcinome pulmonaire non à petites cellules
sensibilité et spécificité
ganglion lymphatique médiastinal
noeuds lymphatiques
médiastin
méta-analyse

---
N1-SUPERVISEE
Cisplatine comparé au carboplatine en association avec des médicaments de troisième génération dans le traitement du cancer bronchopulmonaire non à petites cellules à un stade avancé
http://www.cochrane.org/fr/CD009256
Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la chimiothérapie à base de carboplatine comparée à la chimiothérapie à base de cisplatine, toutes deux en association avec un médicament de troisième génération, chez les personnes atteintes du CBNPC avancé. Comparer la qualité de vie des personnes atteintes du CBNPC avancé recevant une chimiothérapie à base de cisplatine et une chimiothérapie à base de carboplatine en association avec un médicament de troisième génération.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
cisplatine
antinéoplasiques
carboplatine
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
étude comparative

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon à petites cellules et non à petites cellules : diagnostic, traitement et suivi
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/cancer-du-poumon-%C3%A0-petites-cellules-et-non-%C3%A0-petites-cellules-diagnostic-traiteme
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_206Bs_cancer_du_poumon_synthese.pdf
Indication du niveau de preuve, Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) et le Collège d'Oncologie ont développé ensemble des recommandations de pratique clinique concernant le diagnostic, le traitement et le suivi des deux types les plus communs de cancer du poumon : le cancer du poumon à petites cellules d'une part, et non à petites cellules d'autre part.
2013
false
O
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Exercices physiques pratiqués par des personnes atteintes du cancer bronchopulmonaire non à petites cellules dans les 12 mois suivant la résection pulmonaire
http://www.cochrane.org/fr/CD009955
Le premier objectif de cette étude était de déterminer les effets de la pratique d'exercices physiques sur la capacité à pratiquer des exercices physiques chez les personnes atteintes de CBNPC après une résection pulmonaire (avec ou sans chimiothérapie). Les objectifs secondaires étaient de déterminer les effets sur d'autres critères de jugement tels que la qualité de vie liée à l'état de santé (HRQoL), la fonction pulmonaire (volume expiratoire forcé en une seconde (VEMS)), la force musculaire périphérique, la dyspnée et la fatigue ainsi que des sentiments d'anxiété et de dépression
2013
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
maladie tropicale
méta-analyse
carcinome pulmonaire non à petites cellules
exercice physique
traitement par les exercices physiques
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Régimes de radiothérapie palliative pour le cancer bronchique non à petites cellules - Un traitement bref de radiothérapie au niveau du thorax chez les patients atteints de cancer du poumon peut améliorer les symptômes sans effets secondaires majeurs
http://www.cochrane.org/fr/CD002143
Contexte : La radiothérapie palliative du thorax est régulièrement utilisée chez les patients atteints de cancer du poumon, mais les régimes de radiothérapie sont plus souvent fondés sur la tradition que sur des résultats de recherches. Objectifs : Déterminer quels sont les régimes de radiothérapie palliative les plus efficaces et les moins toxiques pour le cancer bronchique non à petites cellules et si des doses plus élevées augmentent la survie
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
soins palliatifs
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie et soins palliatifs versus soins palliatifs seuls pour le cancer bronchique non à petites cellules avancé
http://www.cochrane.org/fr/CD007309
Depuis notre méta-analyse de données individuelles de patients (DIP) sur les soins palliatifs et la chimiothérapie pour le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), publiée en 1995, de nombreux essais ont été réalisés.Nous avons réalisé une nouvelle méta-analyse des DIP pour étudier de nouveaux régimes et déterminer définitivement l'effet de la chimiothérapie.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
soins palliatifs
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie en deuxième intention pour le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD002804
Le rôle de la chimiothérapie en deuxième intention pour le traitement de patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) qui ont rechuté ou n'ont pas répondu au traitement de première intention n'est pas clair.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
prévention secondaire
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Cancer bronchique non à petites cellules
http://www.oncologik.fr/index.php/Cancer_bronchique_non_%C3%A0_petites_cellules
généralités, dépistage, suspicion cancer bronchique, bilan préthérapeutique, classifications, stades, stratégies thérapeutiques, surveillance ; 13 pages
2011
false
N
OncoLogiK
France
français
stade de la tumeur
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
récidive tumorale locale
continuité des soins
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Test moléculaire pour la détection de mutations activatrices de l'EGFR dans le cancer du poumon non à petites cellules
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=723
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
mutation
Carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
activateurs orthodontiques
Récepteur du facteur de croissance épidermique
cancer
cancer

---
N1-VALIDE
Cancers bronchiques non à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-cnapc.aspx
Indication du niveau de preuve, Le cancer bronchique non à petites cellules représente la forme histologique la plus fréquente des cancers bronchiques. Il est la première cause de décès par cancer dans la population masculine. Son incidence est estimée entre 40 et 70 pour 100 000 en France pour l'homme.
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie postopératoire pour le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD002142
Contexte : Le rôle de la radiothérapie postopératoire (PORT) dans le traitement des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules totalement réséqué n'était pas clair. Une revue systématique et une méta-analyse quantitative ont donc été entreprises pour évaluer les preuves disponibles issues d'essais randomisés. Objectifs : Évaluer l'effet de la radiothérapie postopératoire sur la survie et la récurrence chez de patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules totalement réséqué. Déterminer si des sous-groupes de patients prédéfinis bénéficient plus ou moins du traitement PORT.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules - Formes localisées non opérables, localement avancées et métastatiques - Recommandations argumentées
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancer-du-poumon-non-a-petites-cellules-Formes-localisees-non-operables-localement-avancees-et-metastatiques-recommandations-argumentees
Indication du niveau de preuve, Avec une estimation à plus de 30 000 nouveaux cas par an, le cancer du poumon est au quatrième rang des cancers les plus fréquents en France [INVS2010]. L'âge moyen au diagnostic est de 65 ans. Près de 85 % de ces cancers sont des formes dites « non à petites cellules » et représentent ainsi l'histologie prédominante. Le facteur de risque principal de ce type de cancer est le tabagisme (...) Au vu de l'ensemble des données publiées ces dernières années, il est apparu nécessaire de mettre à disposition des médecins impliqués des recommandations de pratiques cliniques sur la prise en charge thérapeutique des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules
2010
false
true
O
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Prise en charge thérapeutique du cancer du poumon non à petites cellules - Synthèse des recommandations
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Prise-en-charge-therapeutique-du-cancer-du-poumon-non-a-petites-cellules-synthese-des-recommandations
Avec une estimation à plus de 30 000 nouveaux cas par an, le cancer du poumon est au quatrième rang des cancers les plus fréquents en France [INVS2009]. L'âge moyen au diagnostic est de 65 ans. Près de 85 % de ces cancers sont des formes dites « non à petites cellules » et représentent ainsi l'histologie prédominante. Le facteur de risque principal de ce type de cancer est le tabagisme (...) Le présent document propose une synthèse actualisée des recommandations nationales disponibles
2010
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Carcinomes sarcomatoïde
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-carcinome-sarcomatoide.aspx
Indication du niveau de preuve, Les carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires sont des tumeurs pulmonaires rares appartenant au groupe des carcinomes bronchiques non à petites cellules, dont ils représentent 2 à 3 % des cas. Leurs caractéristiques cliniques, radiologiques et évolutives spécifiques sont peu connues. La plupart des données disponibles sont issues d'études cliniques anciennes ou de séries anatomo-pathologiques reposant sur une définition histologique antérieure à la classification OMS de 1999, qui les a individualisé au sein des carcinomes bronchiques non à petites cellules.
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome à cellules acineuses
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Chirurgie pour le cancer bronchique non à petites cellules local et avancé localement
http://www.cochrane.org/fr/CD004699
La résection chirurgicale (généralement la lobectomie) est considérée comme le meilleur traitement pour de nombreux individus atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) en phase précoce. Cependant, la majorité des preuves sont de type observationnel.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie concurrente en cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD002140
Cette revue est une version mise à jour de la revue originale publiée dans le numéro 4, 2004. L'utilisation concurrente de chimiothérapie et de radiothérapie en cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) pourrait être un moyen d'augmenter l'efficacité de la radiothérapie radicale tout en réduisant les risques de maladie métastasique.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Irradiation crânienne prophylactique pour prévenir les métastases cérébrales chez les patients suivant un traitement radical contre le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD005221
Dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), l'incidence de métastases cérébrales après un traitement radical est relativement élevée. Actuellement le rôle de l'irradiation crânienne prophylactique (ICP) dans ce groupe de patients n'est pas clair.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
irradiation crânienne

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie pour le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD002139
Le rôle de la chimiothérapie dans le traitement des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules n'était pas clair. Une revue systématique et une méta-analyse quantitative ont donc été entreprises pour évaluer les preuves disponibles à partir de tous les essais randomisés pertinents.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Rôle de l'EGFR dans le cancer pulmonaire non à petites cellules
http://www.revmed.ch/numero-204-page-1096.htm
Le récepteur EGFR est exprimé par la plupart des cancers pulmonaires non à petites cellules (NSCLC). Son importance relative dans la carcinogénèse et la progression tumorale semble varier grandement parmi les NSCLC. Deux molécules ayant pour cible l'EGFR, au mode d'action distinct, sont couramment utilisées dans le traitement des NSCLC métastatiques. Le cétuximab, un anticorps monoclonal dirigé contre la partie extracellulaire du récepteur, engendre une amélioration modérée de la survie en association à une chimiothérapie classique de première ligne. L'erlotinib, petite molécule inhibitrice de la tyrosine-kinase de l'EGFR, est quant à lui utilisé seul en deuxième ou troisième ligne. Les facteurs prédictifs d'efficacité de ces nouveaux traitements font l'objet d'une recherche intense afin de permettre une meilleure sélection des patients susceptibles de bénéficier d'une telle stratégie.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
carcinogenèse
Récepteur du facteur de croissance épidermique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs pronostiques et prédictifs des cancers bronchiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/9B/resume.phtml?type=text.html
L'analyse des facteurs pronostiques et prédictifs dans le cancer bronchique fait l'objet d'une littérature abondante. Le stade du cancer selon la classification TNM et l'indice d'activité (performance status) ont un impact clinique important dans la décision thérapeutique et la détermination du pronostic. En fonction de la population étudiée (cancer à petites cellules ou non à petites cellules, patient opéré ou non), d'autres facteurs indépendants permettent de nuancer le pronostic, ceux-ci pouvant être cliniques, biologiques, radiologiques ou moléculaires, liés directement à la tumeur ou au patient. La recherche de facteurs prédictifs a plus récemment émergé avec l'avènement des thérapies moléculaire ciblées, en particulier les inhibiteurs de tyrosine-kinase de l'EGFR, mais il reste difficile de définir des recommandations de prescription. Les travaux restent préliminaires pour les agents anti-angiogéniques. L'utilisation des agents cytotoxiques conventionnels pourrait aussi être ciblée sur certaines tumeurs (en fonction de l'expression d'ERCC1 ou RRM1, par exemple). Ces nouveaux facteurs indépendants doivent cependant être validés dans le cadre de larges études cliniques multicentriques \; ils permettront à terme d'identifier les patients qui bénéficient réellement des traitements. Une utilisation réellement ciblée de ces agents permettrait d'éviter des prescriptions inadaptées, sources d'effets secondaires inutiles et de coûts notables.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire à petites cellules
pronostic
marqueurs biologiques tumoraux
stade de la tumeur

---
N1-SUPERVISEE
Régimes de brachythérapie endobronchique pour le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD004284
Objectifs : Évaluer l'efficacité de l'EBB palliative pour augmenter la survie et contrôler les symptômes thoraciques chez des patients atteints de CBNPC avancé, par rapport au traitement par radiation à faisceau externe (EBRT) ou à d'autres traitements endoluminaux alternatifs.
2009
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
curiethérapie

---
N1-SUPERVISEE
Thérapeutiques ciblant la voie des HER dans les cancers ORL et thoraciques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/09/resume.phtml
La carcinogenèse des cancers bronchiques et ORL présente des similitudes, notamment liées à l'activation fréquente de la voie HER. Les avancées thérapeutiques ciblant la voie HER reposent soit sur des anticorps monoclonaux, au premier rang desquels, le cétuximab, soit sur des inhibiteurs de l'activité tyrosine-kinase (TK) des récepteurs HER, incluant notamment l'erlotinib ou le gefitinib, mais aussi le ZD6474, double inhibiteur de TK, de l'EGFR et du VEGFR. Les résultats obtenus jusqu'à ce jour ont déjà conduit à l'enregistrement du cétuximab dans les cancers ORL locorégionalement avancés, en association avec la radiothérapie, et métastatiques en association avec la chimiothérapie, et de l'erlotinib, dans les cancers bronchiques non à petites cellules, en deuxième ou troisième ligne. De fait, ces premiers succès dans le domaine des thérapies ciblées ont conduit au développement de plusieurs autres molécules de type anticorps monoclonaux, inhibiteurs de TK monocibles ou pan-inhibiteurs, en cours d'évaluation dans le cadre d'essais cliniques. Parallèlement, les avancées concernant la voie HER ont aussi permis de mieux cibler les patients bénéficiant de ces thérapeutiques (mutations de l'EGFR, amplification de l'EGFR en FISH), avec les prémices d'une prescription individualisée des traitements anticancéreux dans le cancer bronchique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
anticorps monoclonaux
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
Récepteur du facteur de croissance épidermique
récepteur erbB-2

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies thérapeutiques ciblant la voie KRAS dans le cancer bronchique non à petites cellules
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/11/resume.phtml?type=text.html
Les mutations de KRAS sont les mutations les plus fréquentes dans le cancer du poumon non à petites cellules. De nombreuses données expérimentales et cliniques suggèrent que l'inhibition de RAS pourrait constituer une stratégie thérapeutique efficace dans le cancer du poumon non à petites cellules. De nombreuses stratégies ont été développées pour cibler soit RAS, soit les protéines d'aval telles que RAF ou MEK. Les premiers résultats cliniques, au moins pour les inhibiteurs des farnésyltransférases, se sont révélés décevants probablement par manque de spécificité de ces nouveaux agents antitumoraux. Cependant, les inhibitions de RAF et de MEK pourraient constituer des approches plus efficaces.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
gènes ras
quinolinone
tipifarnib
lonafarnib
pipéridine
pyridine
pyridines
pipéridines

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie et chirurgie versus chirurgie seule en cancer bronchique non à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD006157
Contexte : Le rôle de la chimiothérapie préopératoire dans le traitement des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) n'était pas clair. Une revue systématique et une méta-analyse quantitative ont donc été entreprises pour évaluer les preuves disponibles issues d'essais randomisés. Objectifs : Évaluer l'effet de la chimiothérapie préopératoire sur la survie des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules. Si des données pertinentes sont disponibles, déterminer si des sous-groupes de patients prédéfinis bénéficient plus ou moins de la chimiothérapie préopératoire.
2009
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie et thérapeutiques ciblées dans les cancers bronchiques non à petites cellules
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/C8/resume.phtml?type=text.html
Les cancers bronchiques non à petites cellules représentent la première cause de mortalité par cancer dans le monde et sont diagnostiqués dans près de 30 % des cas à un stade localement avancé (stade III). Chez ces patients, la stratégie thérapeutique doit permettre un contrôle tumoral à la fois local et systémique, obtenu, en cas de tumeur non opérable, par la chimio-radiothérapie. Parallèlement à l'essor technologique des modalités de délivrance de la radiothérapie, de nombreux travaux ont permis l'identification des altérations géniques et moléculaires responsables de la transformation tumorale des cellules épithéliales pulmonaires et la mise à disposition d'inhibiteurs spécifiques de ces altérations. Les résultats prometteurs obtenus avec ces nouvelles thérapeutiques ciblées en cas de tumeur métastatique invitent à évaluer les possibilités d'association avec la radiothérapie en cas de tumeur localement avancée. Si peu d'études cliniques sont aujourd'hui disponibles, de nombreuses données théoriques et expérimentales suggèrent le potentiel élevé de telles approches. Notre revue se focalisera sur les associations concomitantes de la radiothérapie avec les thérapeutiques ciblées actuellement disponibles pour les cancers bronchiques non à petites cellules, inhibiteurs de l'EGFR et inhibiteurs de l'angiogenèse.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Récepteur du facteur de croissance épidermique
inhibiteurs de l'angiogenèse

---
N1-VALIDE
Place de la tomographie par émission de positons au [18F]-FDG (TEP-FDG) dans la prise en charge des cancers bronchopulmonaires et pleuraux
http://www.e-cancer.fr/component/docman/doc_download/2067-place-de-la-tomographie-par-emission-de-positons-au-18f-fdg-tep-fdg-dans-la-prise-en-charge-des-cancers-bronchopulmonaires-et-pleuraux
Indication du niveau de preuve, Ce rapport propose un état des lieux en 2009 des connaissances scientifiques relatives : à la valeur pronostique de la tomographie par émission de positons au [18F]-FDG (TEPFDG) dans les cancers broncho-pulmonaires et le mésothéliome pleural malin et à son intérêt dans l'évaluation de la réponse au traitement de ces cancers.
2009
false
O
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tomographie par émission de positons
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs de la plèvre
pronostic
carcinome à petites cellules
mésothéliome
résultat thérapeutique
gestion des soins aux patients
évaluation technologique

---
N1-SUPERVISEE
Impact de KRAS dans la prise en charge des cancers bronchiques non à petites cellules en 2009 ; facteur pronostique et prédictif ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/10/resume.phtml?type=text.html
La protéine KRAS est connue pour jouer un rôle clef dans de nombreuses voies de l'oncogenèse. La présence d'une mutation du gène de KRAS est retrouvée dans 20-30 % des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC). Ces mutations principalement au niveau des codons 12 et 13 apparaissent être plus fréquentes chez les sujets tabagiques et dans les adénocarcinomes. La protéine mutée est active en l'absence de stimulation et induit une cascade de signalisation en aval responsable du dérèglement cellulaire. Un des axes majeurs de la recherche en oncologie est l'identification de biomarqueurs permettant de prédire l'évolution de la maladie (facteur pronostique) et/ou la sensibilité aux traitements (facteur prédictif). Les mutations de KRAS sont des candidats potentiels, et de nombreuses études ont évalué leur place comme biomarqueur dans le CBNPC. Les résultats apparaissent contradictoires, et la plupart des études sont de nature rétrospective. Les premiers résultats d'études prospectives sont rapportés, notamment avec l'utilisation d'anticorps anti-EGFR. La place précise de KRAS reste à définir, et seules des études prospectives intégrant une analyse systématique de KRAS permettront de clarifier son intérêt dans la prise en charge des patients. À ce jour, son utilisation en routine n'est donc pas validée dans le CBNPC.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
gènes ras
marqueurs biologiques tumoraux
pronostic

---
N1-VALIDE
Pratiques chirurgicales dans le traitement du cancer primitif non à petites cellules du poumon
Recommandations
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2008_2_%2002.pdf
Le cancer primitif du poumon est de loin le responsable du plus grand nombre de décès par cancer, avec près de 27000 décès par an en France. L'exérèse chirurgicale est la pierre angulaire du traitement des cancers non à petites cellules (CPNPC) non-métastatiques. Pour autant, il n'existait à ce jour aucune recommandation quant aux conditions et critères de qualité de cette chirurgie. 10 pages
2008
false
O
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
chirurgie thoracique
lymphadénectomie
thoracotomie
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Référentiel oncologie thoracique
http://www.oncolr.org/upload/Espace_patients/Referentiels_regionaux/ONCO_LR_ref_oncologie_thoracique_2008.pdf
Ce référentiel correspond à l'actualisation des versions précédentes depuis 1999. Il s'agit du principal travail collectif de la section oncologie thoracique du réseau de soins ONCOLR (réseau de soins en cancérologie de la région Languedoc Roussillon). Nous vous le proposons comme une aide à la prise en charge des malades atteints de cancers intra-thoraciques. Il a été créé par le réseau et reste sa propriété intellectuelle. Il s'agit d'un outil d'information destiné aux médecins pour une utilisation sous le couvert de leur propre responsabilité. Ce thesaurus résume et ordonne les bonnes pratiques cliniques dans le champ de la cancérologie thoracique. Il est le fruit d'une concertation pluri-disciplinaire mise en ?uvre à l'échelle de la région et impliquant tous les acteurs de santé quel que soit le mode d'exercice. Il est fondé sur l'expérience des membres du réseau et sur les documents de références existants...
2008
false
N
ONCO-LR Réseau de cancérologie du Languedoc-Roussillon
France
français
Tumeurs des bronches
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Tumeurs des bronches
carcinome à petites cellules
carcinome à petites cellules
tumeurs du médiastin
tumeurs du médiastin
tumeurs du thymus
tumeurs du thymus
mésothéliome
mésothéliome
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer bronchique non-à-petites cellules et chirurgie thoracique : le rôle du praticien
http://www.revmed.ch/numero-175-page-2208.htm
2008
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
procédures de chirurgie thoracique
cancer
Interventions chirurgicales bénignes
carcinome pulmonaire non à petites cellules
cancer
chirurgie thoracique
rôle
médecins

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des cancers bronchiques non à petites cellules : maladies avancées (métastatiques). Les recommandations de pratique clinique de l'European Lung Cancer Working Party.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/394
Les présentes recommandations pour le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules au stade avancé ont été établies par l'European Lung Cancer Working Party (ELCWP) en octobre 2006. Elles visent à répondre aux douze questions suivantes : 1) Quels bénéfices peut-on attendre de la chimiothérapie et quels sont les objectifs du traitement ? 2) Quels sont les agents chimiothérapiques pour lesquels une efficacité a été établie ? 3) Quelles sont les associations les plus actives à base de cisplatine ? 4) Quelle doit être la dose de cisplatine ? 5) Le carboplatine peut-il remplacer le cisplatine ? 6) Quel est le nombre optimal de cycles à administrer ? 7) Des schémas sans platine peuvent-ils remplacer ceux à base de platine en première ligne de traitement ? 8) Y at- il une indication pour la chimiothérapie séquentielle ? 9) Quelle est l'efficacité de la chimiothérapie de rattrapage et quels médicaments peuvent être proposés dans cette indication ? 10) Quelle est la place des traitements ciblés ? 11) Quelle est la place de la chimiothérapie dans le traitement du patient avec métastases cérébrales ? 12) Quels médicaments peuvent être spécifiquement utilisés en cas de métastases osseuses ?
2007
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
antinéoplasiques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Bonnes pratiques chirurgicales dans le traitement du cancer bronchique primitif non à petites cellules
http://www.sfctcv.net/ftp/documents/doc_DM_2007_0036.pdf
http://www.sfctcv.net/ftp/journal/jo_2007_3_02.pdf
Indication du niveau de preuve, avant-propos, méthodologie, les voies d'abord chirurgicales, les exérèses pulmoniares, la lymphadénectomie, les exérèses élargies, protection de la suture bronchique, annexes ; 65 pages
2007
false
O
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
chirurgie thoracique vidéoassistée
thoracotomie
pneumonectomie
lymphadénectomie
thoracotomie
résultat thérapeutique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
pneumonectomie
risque
taux de survie
pneumonectomie
thoracotomie
lymphadénectomie
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Référentiels de bon usage hors GHS - Oncologie thoracique
http://oncomel.org/files/rbu%20hors%20GHS_onco_thoraciquef_072007.pdf
tableaux et fiches des médicaments utilisés en oncologie thoracique ALIMTA (Pemetrexed), AVASTIN (Bevacizumab), CAMPTO (Irinotecan), ELOXATINE (Oxaliplatine), ERBITUX (Cetuximab), FARMORUBICINE (Epirubicine), GEMZAR (Gemcitabine), HYCAMTIN (Topotecan), NAVELBINE (Vinorelbine) INJECTABLE, NAVELBINE (Vinorelbine) PER OS, TAXOL , PAXENE et génériques (Paclitaxel), TAXOTERE (Docetaxel), TOMUDEX (Raltitrexed) ; 53 pages
2007
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
carcinome à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
mésothéliome
tumeurs du thorax
antinéoplasiques
tumeurs de la plèvre
guanine
glutamates
camptothécine
composés organiques du platine
épirubicine
désoxycytidine
topotécane
vinblastine
paclitaxel
antinéoplasiques d'origine végétale
taxoïdes
quinazolines
Thiophènes
agrément de médicaments
L01 - antinéoplasiques
recommandation de bon usage du médicament
tableau

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge du cancer pulmonaire non à petites cellules
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-122/32506
2007
article de périodique
gestion des soins aux patients
cancer
cancer
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Traitement des cancers bronchiques non à petites cellules et résécables.
Recommandations de pratique clinique de l'European Lung Cancer Working Party
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/221
1) La chirurgie est-elle le meilleur traitement de base pour un cancer potentiellement résécable ? 2) Quelle est la définition d'une résection complète ? 3) Faut-il réaliser un curage ganglionnaire systématique en cas de chirurgie ? 4) Quelle est la place de la radiothérapie en cas de résection complète ? 5) En cas de stade clinique I ou II, faut-il administrer une chimiothérapie adjuvante ou néo-adjuvante ? 6) En cas de stade pathologique I ou II, faut-il administrer une chimiothérapie adjuvante ? 7) En cas de résection complète pour un stade pathologique IIIA N2, faut-il proposer un traitement adjuvant et si oui, lequel : chimiothérapie, radiothérapie, radiochimiothérapie ? 8) En cas de stade clinique IIIA ou B, quelles sont les indications de la chirurgie après un traitement d'induction ? 9) En cas de stade clinique IIIA ou B, si la chirurgie est retenue, faut-il faire un traitement d'induction, et si oui, lequel ? 10) En cas de chirurgie première avec résection incomplète, quel doit être l'abord thérapeutique postopératoire ? 11) En cas de chimiothérapie (néo)adjuvante, quelle association faut-il proposer ?
2006
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
anglais
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
lymphadénectomie
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
traitement médicamenteux adjuvant
carcinome pulmonaire non à petites cellules
association thérapeutique
chimiothérapie d'induction
chimiothérapie de consolidation
recommandation pour la pratique clinique
tableau

---
N1-VALIDE
Traitement des cancers bronchiques non à petites cellules, non métastatiques et non résécables. Recommandations de pratique clinique de l'European Lung Cancer Working Party.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/239
Les recommandations présentes pour le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) non résécables non métastatiques ont été établies par l'European Lung Cancer Working Party (ELCWP) en octobre 2005. Elles visent à répondre aux huit questions suivantes : 1) L'irradiation thoracique est-elle curative dans les CBNCP ? 2) Quelles sont les contre-indications (anatomiques ou fonctionnelles) à l'irradiation thoracique ? 3) L'addition de chimiothérapie apporte-t-elle un avantage à la radiothérapie ? 4) L'addition de la radiothérapie apporte-t-elle un avantage à la chimiothérapie ? 5) L'irradiation est-elle aussi efficace que la chirurgie pour les stades III à la limite de la résécabilité ? 6) Comment combiner au mieux chimiothérapie et radiothérapie : de façon séquentielle, concomitante, en consolidation, en induction, en radiosensibilisation ? 7) En cas de maladie locorégionale trop avancée, y a-t-il un rôle pour un traitement local (chirurgie, radiothérapie) de rattrapage (consolidation) après chimiothérapie d'induction ? 8) Quelles sont en 2005 les caractéristiques d'une irradiation adéquate ? ; 10 pages
2006
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
association thérapeutique
radiothérapie
stade de la tumeur
chimiothérapie d'induction
chimiothérapie de consolidation
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
article de périodique
tableau

---
N1-VALIDE
Chimio-radiothérapie : un modèle d'optimisation thérapeutique en cancérologie (la)
synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/1D/5B/telecharger.md?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Version%20PDF
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/1D/5B/article.md
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/1D/5B/resume.md?type=text.html
le traitement des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules localement évolué pose aux cliniciens de multiples questions, dont la richesse des réponses est un exemple de réflexion sur l'établissement de stratégies thérapeutiques en cancérologie. Ce travail montre comment la mise à disposition progressive de résultats a été suivie de l'émergence incessante de nouvelles questions, ainsi que la diversité des directions dans lesquelles s'oriente et s'organise la recherche clinique. Le cancer bronchique non à petites cellules localement avancé représente un modèle de construction d'algorithmes thérapeutiques impliquant les diverses modalités de traitement disponibles, de façon optimisée et multimodale.
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
méta-analyse comme sujet
résultat thérapeutique
antinéoplasiques
fractionnement de la dose d'irradiation
antinéoplasiques
chimioradiothérapie
radiothérapie
résumé ou synthèse en français
article de périodique
tableau

---
N1-VALIDE
Bronches
http://www.canceronet.com/public/reco_therapeut/reco01.asp
généralités, moyens thérapeutiques des cancers bronchiques non à petites cellules, indications thérapeutiques des cancers bronchiques non à petites cellules, carcinomes à petites cellules (moyens thérapeutiques et indications)
2005
false
N
GERCOR - Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie
France
français
Tumeurs des bronches
carcinome à petites cellules
France
incidence
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
stade de la tumeur
taux de survie
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Le docétaxel comme traitement de rattrapage pour les cancers bronchiques non à petites cellules : étude d'implémentation
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/164
Le traitement de rattrapage du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) par docétaxel après échec de chimiothérapies à base de dérivés du platine a déjà été évalué dans le contexte d'études cliniques ne concernant que des populations sélectionnées de patients. Le but de cette étude est de vérifier la généralisabilité de ces résultats à une population de patients tout-venant. Nous avons analysé rétrospectivement les données de tous les patients non inclus dans des essais cliniques et traités à l'Institut Jules Bordet entre septembre 1996 et juillet 2003 par docétaxel après au moins une chimiothérapie à base de dérivés du platine. Les patients ont été répartis en 2 groupes selon qu'ils satisfassent (patient éligibles) ou non (patients inéligibles) aux critères d'inclusion des études de phase II ou III déjà publiées. Vingt-sept patients ont été traités par docétaxel après échec ou rechute suite à un traitement de première ligne à base de platine. Parmi eux, 15 auraient été inéligibles pour une inclusion dans les études déjà publiées. Le taux de réponse objective était de 7,41 %, tous les répondeurs ayant présenté une réponse partielle à leur première ligne de chimiothérapie. La toxicité a principalement consisté en des neutropénies de grades III et IV et était similaire entre les 2 groupes de patients. La survie médiane était de 25 semaines. En conclusion, cette étude d'implémentation confirme l'activité du docétaxel après échec d'une chimiothérapie à base de platine, dans une population non sélectionnée de patients atteints de CBNPC avec un taux de réponse similaire à celui obtenu dans les études prospectives.
2005
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
antinéoplasiques
tumeurs du poumon
taxoïdes
thérapie de rattrapage
carcinome pulmonaire non à petites cellules
docétaxel
taxoïdes
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du cancer du poumon : revue critique des nouvelles molécules
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-8/1619
Le pronostic du carcinome pulmonaire reste extrêmement défavorable malgré l'introduction, dans les années 90, de nouveaux agents chimiothérapeutiques efficaces tels que la gemcitabine, les taxanes et la vinorelbine. La plupart du temps, le diagnostic est posé à un stade localement avancé, voire métastatique (stades IIIB et IV), auquel le traitement ne peut avoir qu'un but palliatif. Les patients initialement opérables ont un risque de rechute important et les bénéfices d'une chimiothérapie adjuvante restent modestes. Quelques patients difficilement opérables au stade initial (stade IIIA, N2) semblent bénéficier d'un traitement préopératoire de chimiothérapie ou de chimioradiothérapie ; toutefois, on ne dispose pas de données quant à l'impact de ces traitements combinés en termes de survie des patients. C'est pourquoi il est impératif de disposer, d'une part, de stratégies de prévention et de diagnostic précoce, d'autre part, de nouveaux agents pharmaceutiques antitumoraux capables de vaincre la pharmacorésistance caractéristique de ce type de néoplasie. Les nouvelles connaissances dans le domaine de la biologie des tumeurs permettent le développement de nouveaux agents anticancéreux à action ciblée, caractérisés par une toxicité généralement moindre et différente de la toxicité de la chimiothérapie conventionnelle, et par une activité antitumorale prometteuse. Les recherches en cours visent à intégrer de manière optimale ces nouvelles molécules parmi les traitements existants et à développer des facteurs prédictifs permettant la sélection des patients/tumeurs les plus susceptibles de répondre au traitement envisagé.
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antinéoplasiques
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Guide d'utilisation de l'erlotinib (Tarceva, OSI-774) pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-Tarceva_et_poumon_(2005-06).pdf
Indication du niveau de preuve, But : déterminer la valeur clinique de l'erlotinib dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules.
2005
false
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
anglais
Chlorhydrate d'erlotinib
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
taux de survie
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
bibliographie médicale
médecine factuelle
Récepteur du facteur de croissance épidermique
Québec
L01XE03 - erlotinib
TARCEVA
graphique
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Avis sur l'utilisation de la capécitabine (Xeloda) dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules de stade IIIb et IV
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/avis_capecitabine_cancer_poumon.pdf
Considérant le peu d'études publiées portant sur l'utilisation de la capécitabine dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules et le fait qu'aucune d'entre elles ne soit comparative, le Conseil québécois de lutte contre le cancer recommande : 1) que ne soit pas reconnue comme pertinente l'utilisation de la capécitabine dans le traitement du cancer du poumon; 2) que soit réévaluée la valeur thérapeutique de la capécitabine dans le traitement du cancer du poumon lorsque les résultats d'études de phase III seront publiés. ; 13 pages
2004
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Capécitabine
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques antimétabolites
tumeurs du poumon
L01BC06 - capécitabine
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Le Gefitinib dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules avancé ou métastatique
http://cadth.ca/media/pdf/278_gefitinib_cetap_f.pdf
technologie, stade de la réglementation, groupe cible, pratique courante, données probantes, effets indésirables, administration et coût, activités dans le domaine, taux d'utilisation, question d'implantation, références ; 4 pages
2004
false
N
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
tumeurs du poumon
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
quinazolines
métastase tumorale
protein-tyrosine kinases
taux de survie
Canada
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
résultat thérapeutique
antinéoplasiques
quinazolines
antinéoplasiques
quinazolines
essais cliniques comme sujet
quinazolines
antinéoplasiques
antienzymes
antienzymes
antienzymes
antienzymes
géfitinib
quinazolines
étude évaluation
article de périodique
tableau

---
N1-VALIDE
Thérapeutiques moléculaires ciblées en cancérologie bronchique
synthèse
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/03/FD/ED/resume.md?type=text.html
Voies signalétiques de la prolifération cellulaire tumorale, récepteurs, transduction du signal, cycle cellulaire, voies apoptiques, angiogenèse et potentiel invasif, angiogenèse et potentiel invasif
2003
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
antinéoplasiques
apoptose
cycle cellulaire
carcinome pulmonaire non à petites cellules
invasion tumorale
néovascularisation pathologique
transduction du signal
article de périodique
résumé ou synthèse en français

---
Courriel
21/02/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.