CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : carcinome épidermoïde;

Synonyme CISMeF : épithelioma malpighien; carcinome pavimenteux; carcinome malpighien;

Synonyme MeSH : Épithélioma épidermoïde; Carcinome spinocellulaire; Épithélioma spinocellulaire; Carcinome spino-cellulaire; Épithelioma malpighien spino-cellulaire;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde de l'intestin grêle
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=423968
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde
tractus intestinal, sai
intestin grêle

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde de la langue mobile
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=457252
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde
mobilité
langue

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des carcinomes épidermoïdes ORL chez la personne âgée
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-488/Traitement-des-carcinomes-epidermoides-ORL-chez-la-personne-agee
Le but de notre étude est d’évaluer les résultats oncologiques et le type de traitement chez les patients âgés (65-79 ans) et très âgés (L 80 ans), par rapport à la population référence (l 65 ans). Nous avons revu 1047 patients traités entre 2002 et 2012. Avec l’âge avancé on observe, de façon statistiquement significative, plus de traitements palliatifs, plus de femmes et plus de tumeurs avancées. Pour les 947 patients traités à but curatif, les taux de survie sans récidive à cinq ans sont superposables. La survie globale est moins bonne avec l’âge en raison des décès intercurrents, mais la réponse au traitement est identique. En conclusion, un âge avancé est associé à une survie diminuée, sans diminution du contrôle locorégional. L’âge chronologique ne doit pas être utilisé comme facteur prédictif de la réponse au traitement.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
sujet âgé
carcinome épidermoïde

---
N1-VALIDE
Actualisation de la recommandation de 2005 sur le suivi post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des VADS de l'adulte
http://www.orlfrance.org/download.php?id=294
Ces recommandations ont été établies par un groupe d'experts dans ce domaine (groupe pluridisciplinaire comprenant des spécialistes ORL mais aussi radiothérapeutes et radiologues) Elles ont pour but de préciser les modalités de cette prise en charge à la fois à partir de l'étude de la littérature et, en l'absence de données, d'établir un consensus professionnel. Elles ont été remises à jour en 2015 en tenant compte des études récentes. Les principales modifications concernent la recherche des localisations métachrones bronchiques et l'utilisation du TEP-TDM.
2015
false
false
true
ORL France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
adulte
carcinome épidermoïde
observation (surveillance clinique)
diagnostic par imagerie
récidive tumorale locale
seconde tumeur primitive
facteurs de risque
métastase tumorale
tumeurs du poumon
tomodensitométrie
tumeurs du poumon
algorithme
tumeurs de l'oesophage
hypothyroïdie
xérostomie
continuité des soins
tumeurs de la tête et du cou
tomographie par émission de positons
seconde tumeur primitive
tumeurs du poumon

---
N2-AUTOINDEXEE
Carcinomes epidermoïdes des Voies Aéro-Digestives Supérieures
http://www.omedit-hautenormandie.fr/Files/vads_version_finale_validee_novembre_2014.pdf
2014
false
false
false
OMéDIT de Haute-Normandie - OMéDIT HN
France
français
recommandation professionnelle
Digestion
tube digestif supérieur
Digestifs
carcinome épidermoïde
voies digestives supérieures
digestion
agents gastro-intestinaux

---
N3-TITRE
Carcinome spinocellulaire de la tête et du cou
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=67037
2014
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
Carcinome spinocellulaire de la tête et du cou
cou
carcinome épidermoïde
tête

---
N1-SUPERVISEE
Carcinome des cellules de l'épithélium malpighien
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/19297/diagnose.htm
Tumeur maligne provenant des kératinocytes de l'épiderme. Elle se développe de manière destructrice et diffuse ses métastases essentiellement par le système lymphatique touche essentiellement le patient adulte,mais peuvent se rencontrer chez l’enfant au cours de maladies congénitales tels que le xérodermapigmentosum, le syndrome de Gorlin ou naevomatose baso cellulaire. Maladie génétique (locus 9q22.3) lié à la mutation d’un gène suppresseur de tumeur Plusieurs facteurs pathogènes sont des facteurs prédisposants : rayons UV, pathologies inflammatoires cutanées chroniques, carcinogènes chimiques, l'immuno-suppression et les infections virales. La tumeur survient sous forme d'une petite hyperkératose légèrement surélevée, verruqueuse, grise ou brunâtre qui s'agrandit avec le temps. Celle-ci peut progresser rapidement lorsque se produit une nécrose ulcérative étendue.. Le signe distinctif de cette tumeur sur les lèvres ou l'appareil génital peut être une fissure, une petite érosion ou un ulcère qui ne régresse pas et saigne à intervalles réguliers.
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
diagnostic différentiel
image
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde

---
N1-SUPERVISEE
Interventions utilisées pour un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD005643
Evaluer l'effet des interventions pour traiter un carcinome épidermoïde de la conjonctive chez les personnes infectées par le VIH sur le contrôle local, la récurrence, la mortalité, le temps de récurrence et les effets indésirables.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
infections à VIH
carcinome épidermoïde
tumeurs de la conjonctive
résultat thérapeutique
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Adénocarcinome de l'oesophage - Carcinome épidermoïde de l'oesophage - Oesophage, carcinome de l' - oesophagique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=70482
Le carcinome de l'oesophage (CO) est une tumeur résultant des cellules épithéliales qui tapissent l'oesophage et peut être divisé en deux sous-types : le carcinome épidermoïde de l'oesophage et l'adénocarcinome de l'oesophage (voir ces termes).
2013
false
true
false
Orphanet
France
Adénocarcinome de l'oesophage
Carcinome épidermoïde de l'oesophage
information scientifique et technique
tumeurs de l'oesophage
carcinome épidermoïde
adénocarcinome

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients immuno-déprimés
http://www.orlfrance.org/download.php?id=194
Indication du niveau de preuve,
2013
true
O
ORL France
France
français
mélanome malin cutané
recommandation pour la pratique clinique
immunosuppresseurs
déficits immunitaires
immunologie en transplantation
sujet immunodéprimé
tumeurs cutanées
carcinome épidermoïde
tumeurs cutanées
carcinome épidermoïde
métastase tumorale
carcinome à cellules de Merkel
sarcome de Kaposi
mélanome
lymphomes
carcinome épidermoïde
transplantation
mélanome

---
N1-VALIDE
Carcinome spinocellulaire : un cancer blanc de la peau ne vient que rarement seul
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/41/fr/fms-01659.pdf
Les carcinomes spinocellulaires cutanés, ou carcinomes à cellules squameuses (squamous cell carcinoma, SCC), sont des tumeurs malignes de la peau qui, en plus des basocellulaires, font partie du groupe des tumeurs cutanées épithéliales, du cancer blanc de la peau.
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs cutanées
image

---
N1-SUPERVISEE
Le carcinome épidermoïde des sinus
http://www.orl-hopital-lariboisiere.com/carcinome-epidermoide-des-sinus.html
Présentation clinique Le carcinome épidermoïde des sinus touche avant tout le sinus maxillaire, même si les extensions secondaires au sinus ethmoïdal et aux fosses nasales ne sont pas rares. Les principaux facteurs de ...
2012
false
true
false
Service ORL - hôpital Lariboisière
France
français
information patient et grand public
maladies des sinus
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde

---
N1-VALIDE
Bilan préthérapeutique des carcinomes épidermoides des VADS
http://www.orlfrance.org/download.php?id=164
http://www.orlfrance.org/download.php?id=169
http://www.orlfrance.org/download.php?id=175
Indication du niveau de preuve, Cette recommandation est destinée aux praticiens assurant la prise en charge des patients atteints de cancers des VADS: spécialistes ORL ou maxillo-faciaux, médecins généralistes, radiothérapeutes et oncologues, radiologues, anatomopathologistes, anesthésistes, médecins nucléaires.
2012
true
O
ORL France
France
français
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Ulcérations et érosions de la muqueuse buccale - Le carcinome épidermoïde
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/campus-dermatologie/Path%20Bucal/erosionsetulcerations/Cours/3600fra.asp
Tumeur maligne développée à partir de l'épithélium de la muqueuse buccale. 90 % des cancers de la cavité buccale. L'intoxication alcoolo-tabagique est le principal facteur étiologique. Inspection : formes ulcéreuses, végétantes ou ulcéro-végétantes. Palpation : induration dépassant les bords de la lésion... non daté
true
N
2eme cycle / master
UVP 5 - Campus de Dermatologie
Paris
France
français
carcinome épidermoïde
tumeurs de la bouche
tumeurs de la bouche
carcinome épidermoïde
dermatologie
cours

---
N1-VALIDE
Carcinome épidermoïde de l'oesophage
http://www.oncologik.fr/index.php/Interregion:Carcinome_%C3%A9pidermo%C3%AFde_de_l%27oesophage
Ce référentiel concerne les carcinomes épidermoïdes in situ et invasifs de l'oesophage. Il contient des arbres de décision en fonction de l'extension tumorale ainsi que les principes de prise en charge diagnostique et thérapeutique.
2012
false
false
false
OncoLogiK
France
français
tumeurs de l'oesophage
carcinome épidermoïde
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage

---
N1-SUPERVISEE
Anatomie pathologique - TP7 : Pathologie tumorale : le carcinome épidermoïde bronchique
séquences de progression tumorale
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1085752243304&LANGUE=0
métaplasie, étapes morphologiques de la croissance tumorale ; non daté
false
N
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
français
métaplasie
carcinome bronchogénique
carcinome épidermoïde
anatomopathologie
carcinome épidermoïde
image
travaux pratiques

---
N1-SUPERVISEE
Lupus Carcinoma
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/10645/diagnose.htm
Forme progressive de tuberculose cutanée détectée chez les individus dont la réponse immunitaire est modérée ou élevée ...
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
lupus tuberculeux
diagnostic différentiel
carcinome épidermoïde
image

---
N1-VALIDE
Oesophage
http://www.canceronet.com/public/reco_therapeut/reco15.asp
généralités, méthodes thérapeutiques, stratégies thérapeutiques
false
N
GERCOR - Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie
France
français
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
incidence
France
carcinome épidermoïde
adénocarcinome
tumeurs de l'oesophage
taux de survie
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Item 149 : Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés
http://campus.cerimes.fr/dermatologie/enseignement/dermato_24/site/html/
épidémiologie, classification
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Dermatologie
France
299. Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques
français
épreuves classantes nationales
carcinome basocellulaire
carcinome épidermoïde
carcinome basocellulaire
carcinome basocellulaire
signes et symptômes
diagnostic différentiel
pronostic
continuité des soins
carcinome basocellulaire
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
lymphadénectomie
facteurs de risque
états précancéreux
carcinome basocellulaire
récidive tumorale locale
dermatologie
cours

---
N1-SUPERVISEE
Carcinomes épidermoïdes (spinocellulaires)
http://www.hopitalsaintlouis.org/index.php?option=com_content&view=article&id=106:carcinomes-spinocellulaires&catid=75:chirurgie-plastique-gennerale-ii&Itemid=57
Il s'agit d'une tumeur cutanée qui correspond à une prolifération des cellules de la couche de Malpighi. Au début, le tropisme est au extériorisant, mais assez rapidement, il y a franchissement de la membrane basale et développement d'adénopathies satellites avec risque de métastases viscérales. Les délais de développement sont assez courts, quelques mois en général. On distingue les épithéliomas intraépithéliaux et les épithéliomas tumoraux.
2011
false
true
false
CHU Saint-Louis - service de chirurgie plastique
France
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
information patient et grand public
carcinome épidermoïde

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du carcinome du canal anal
http://rms.medhyg.ch/numero-296-page-1144.htm
Bien que le carcinome épidermoïde du canal anal soit une pathologie rare, le médecin généraliste doit évoquer ce diagnostic face à la persistance de symptômes digestifs bas. Cette tumeur, habituellement de la femme âgée, a également une incidence augmentée chez les patients VIH positifs ou aux antécédents d’infection à papillomavirus. Le diagnostic initial et le bilan local sont assurés par le proctologue. Le traitement standard associe une radiothérapie avec une chimiothérapie de radiosensibilisation par mitomycine C (MMC) et 5-fluorouracile (5-FU). En cas de récidive locale, le traitement de choix est l’amputation abdomino-périnéale. La surveillance après traitement est prise en charge par le médecin généraliste en collaboration avec le proctologue et le radio-oncologue.
2011
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
tumeurs de l'anus
carcinome épidermoïde
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde de l'oesophage
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=99977
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
Carcinome épidermoïde de l'oesophage
carcinome épidermoïde
oesophage

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde cervical rare
Carcinome épidermoïde rare du col de l'utérus;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=213767
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde de l'endomètre
Carcinome épidermoïde du corps de l'utérus;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=213716
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde
corps humain
tumeurs de l'endomètre
Carcinome de l'endomètre

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge thérapeutique du carcinome épidermoïde du pénis : discussion anatomoclinique et revue de la littérature
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100128/TEXF-PU-2000-00100128.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
littérature de revue
littérature de revue comme sujet
prise en charge personnalisée du patient
pénis
carcinome épidermoïde

---
N1-SUPERVISEE
Interventions contre le carcinome spino-cellulaire non métastasique de la peau
http://www.cochrane.org/fr/CD007869
Le carcinome spino-cellulaire (CSC) de la peau est le deuxième cancer de la peau le plus courant et est de plus en plus fréquent dans le monde entier. S'il n'est pas pris en charge, il peut se propager sur d'autres parties du corps et, bien que ce risque soit faible, il peut finalement entraîner le décès de la personne. L'excision chirurgicale est le traitement de première intention pour la plupart des CSC de la peau, bien que d'autres traitements soient également utilisés selon la nature et le site de la tumeur et les facteurs des participants. Une approche multi-professionnelle est donc nécessaire pour la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome épidermoïde

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge ganglionnaire dans le carcinome épidermoïde du pénis
revue de la littérature par le comité de cancérologie de l'Association française d'urologie - groupe organes génitaux externes (CCAFU-OGE)
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/prise-en-charge-ganglionnaire-dans-le-carcinome-epidermoide-du-penis-revue-de-la-litterature.html
L'envahissement ganglionnaire est un facteur pronostique indépendant et primordial pour la survie des patients ayant un cancer du pénis. Le but de cet article de revue a été d'analyser les données de la littérature sur le diagnostic, la prise en charge et les traitements des aires ganglionnaires dans le cancer du pénis... ; introduction, matériel et méthode, résultats, conclusion
2010
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs du pénis
lymphadénectomie
littérature de revue comme sujet
carcinome épidermoïde
article de périodique

---
N1-VALIDE
Risque potentiel de carcinome épidermoïde lors de traitement de longue durée avec VFEND et rappel sur le risque d'événements indésirables hépatiques - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Risque-potentiel-de-carcinome-epidermoide-lors-de-traitement-de-longue-duree-avec-VFEND-R-et-rappel-sur-le-risque-d-evenements-indesirables-hepatiques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://www.ansm.sante.fr/content/download/28250/374635/version/1/file/lp-101012-Vfen.pdf
Parmi les patients ayant développé une phototoxicité associée à d'autres facteurs de risque, dont une immunodépression, un petit nombre de cas de carcinomes épidermoïdes cutanés ont été rapportés lors de traitements de longue durée. Le rôle du voriconazole dans le développement de ces carcinomes épidermoïdes n'a pas été établi.Il est recommandé aux patients de ne pas s'exposer au soleil de façon intense ou prolongée pendant le traitement et de prendre des mesures appropriées telles que le port de vêtements pour se protéger ou l'utilisation d'écrans solaires avec un indice de protection suffisant.La durée du traitement doit être la plus courte possible en fonction des résultats cliniques et mycologiques observés chez le patient...
2010
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Voriconazole
VFEND 200mg cp pellic
VFEND 200mg pdre p sol p perf
VFEND 40mg/ml pdre p susp
VFEND 50mg cp pellic
carcinome épidermoïde
J02AC03 - voriconazole
antifongiques
administration par voie orale
perfusions parentérales
soins de longue durée
dermatite phototoxique
facteurs de risque
maladies du foie
continuité des soins
temps
VFEND
avis de pharmacovigilance
61120893
64665856
66425767
63830251
3400892401317
3400892401256
3400892617886
3400892401485

---
N1-VALIDE
Référentiel de bon usage de la liste hors GHS : carcinomes épidermoïdes de la tête et du cou
http://www.omedit-hautenormandie.fr/Files/rbutetecou_actualisaton_radiation_liste_en_sus_1ermars2012_1_.pdf
Le présent référentiel constitue une recommandation nationale de l'Institut National du Cancer (INCa), émise en accord avec l'Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) et la Haute Autorité de Santé (HAS). Ce référentiel s'inscrit dans le cadre du bon usage des médicaments de la liste des produits financés en sus des groupements homogènes de séjour à l'hôpital (liste hors GHS), tel que défini par le décret n 2008-1121 du 31 octobre 2008, relatif au « contrat de bon usage des médicaments et des produits et prestations, mentionné à l'article L.162-22-7 du code de la sécurité sociale ».
2010
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
Pémétrexed
Bévacizumab
Cétuximab
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
antinéoplasiques
antibiotiques antinéoplasiques
épirubicine
antinéoplasiques d'origine végétale
vinblastine
vinorelbine
docétaxel
taxoïdes
antinéoplasiques antimétabolites
camptothécine
inhibiteurs de l'angiogenèse
doxorubicine
irinotécan
Thiophènes
paclitaxel
quinazolines
raltitrexed
antinéoplasiques
L01 - antinéoplasiques
taxoïdes
quinazolines
Thiophènes
tartrate de vinorelbine
recommandation de bon usage du médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde de l'urèthre masculin
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100600/TEXF-PU-2000-00100600.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
carcinome épidermoïde
urètre

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome épidermoïde verruqueux de vessie d'origine non bilharzienne
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2001/PU-2001-00110695/TEXF-PU-2001-00110695.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
carcinome verruqueux
carcinome épidermoïde
vessie urinaire

---
N1-VALIDE
Référentiel Utérus (col)
http://www.oncologik.fr/index.php/Ut%C3%A9rus_-_col
Ce référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col utérin.
2009
false
N
OncoLogiK
France
français
tumeurs du col de l'utérus
carcinome épidermoïde
tumeurs du col de l'utérus
carcinome épidermoïde
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Carcinome épidermoïde cutané (carcinome spinocellulaire) : recommandations de pratique clinique pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Carcinome-epidermoide-cutane-prise-en-charge-diagnostique-et-therapeutique-recommandations-argumentees
Indication du niveau de preuve, Le présent guide aborde la prise en charge des CEC et de leurs précurseurs chez l'adulte immunocompétent en France, en ambulatoire ou en milieu hospitalier
2009
false
true
true
INCa - Institut National du Cancer
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
299. Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques
français
carcinome épidermoïde
pronostic
métastase tumorale
tumeurs cutanées
carcinome épidermoïde
tumeurs cutanées
carcinome épidermoïde
tumeurs cutanées
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs pronostiques et prédictifs des cancers des voies aérodigestives supérieures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/99/resume.phtml?type=text.html
Les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) représentent par ordre de fréquence la quatrième cause de décès par cancer chez les hommes en France. Le terme de cancers des VADS rend très mal compte de la grande diversité diagnostique, histologique, thérapeutique et pronostique des différentes localisations de ces cancers. Pour chacune de ces tumeurs, il est par conséquent nécessaire de définir des éléments pronostiques et prédictifs capables d'orienter la prise en charge thérapeutique. Les caractéristiques cliniques ayant une valeur pronostique sont la localisation tumorale, la taille tumorale et le statut ganglionnaire. Le degré de différentiation est le facteur histologique le plus important. Plus récemment, l'identification de facteurs moléculaires a ouvert de nouvelles perspectives thérapeutiques. Ainsi, la surexpression de l'EGFR est associée à un mauvais pronostic. Son inhibition permet d'améliorer la survie des patients. Les mutations de p53, l'amplification de l'oncogène cycline D1 et la néoangiogenèse tumorale pourraient devenir prochainement les cibles de nouveaux traitements. Les tumeurs associées à une infection par human papilloma virus (HPV) se distinguent par un meilleur pronostic. La tomographie à émission de positrons au 18-alpha-FDG est un outil prometteur pour l'évaluation thérapeutique. Les progrès des techniques d'exérèse chirurgicale, le développement de la chimiothérapie néoadjuvante ou concomitante à la radiothérapie et les nouvelles techniques d'irradiation conformationnelle entraînent une amélioration du contrôle locorégional.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
pronostic
valeur prédictive des tests
carcinome épidermoïde
tumeurs de la bouche
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
stade de la tumeur

---
N1-SUPERVISEE
Cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) localement avancés
Recommandations d'un panel d'experts et de perspectives pour l'utilisation du schéma TPF (docétaxel, cisplatine, 5-fluoro-uracile) en induction
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/C7/resume.phtml?type=text.html
ObjectifsLe propos de cet article est d'évaluer les indications, les schémas, les modalités d'administration de la chimiothérapie d'induction ainsi que les facteurs prédictifs de réponse au traitement dans les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) localement avancés.MéthodologieUn panel d'experts composé d'ORL, de chirurgiens cervicofaciaux, d'oncologues, de radiothérapeutes et de biologistes a analysé la littérature afin d'en établir une synthèse et d'émettre certaines recommandations.SynthèseLes résultats des principaux essais de phase III randomisés permettent de conclure que le schéma TPF (docétaxel, cisplatine, 5-fluoro-uracile) représente une option de choix s'il y a indication de chimiothérapie d'induction, que ce soit chez des patients opérables ou inopérables. Étant donné la fragilité potentielle des patients ayant un cancer des VADS, l'administration de ce schéma en pratique quotidienne nécessite d'appliquer des mesures préventives rigoureuses et une surveillance adaptée au profil de chaque patient. Concernant les facteurs prédictifs de réponse au schéma TPF, il n'existe pas de facteurs validés à ce jour, mais les essais en cours vont permettre d'améliorer les connaissances.ConclusionLes progrès de la chimiothérapie d'induction ont permis d'améliorer le pronostic des patients ayant un cancer des VADS localement avancé. Le schéma TPF est une avancée majeure dans cette indication, et les essais de stratégie en cours vont permettre d'affiner les indications de ce schéma.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
docétaxel
taxoïdes
marqueurs biologiques tumoraux

---
N1-SUPERVISEE
Etat des lieux sur les carcinomes basaloïdes ORL
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/D0/resume.phtml?type=text.html
Les carcinomes basaloïdes (BSCC) sont une variante rare ( 2 % \; en augmentation) des cancers épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures. Les critères morphologiques, décrits par Wain en 1986 et repris par l'OMS en 2005, l'immunohistochimie anti-34BE12, l'absence de marqueurs neuroendocrines orientent le diagnostic de BSCC. Les BSCC sont habituellement considérés comme des carcinomes agressifs de pronostic plus péjoratif que les carcinomes épidermoïdes conventionnels. Deux études cas contrôle récentes ont montré une plus grande propension aux métastases à distance avec des taux de métastases de 15-40 %. En revanche, les BSCC ont un contrôle locorégional au moins égal et une relative bonne radiosensibilité. Les indications de chimiothérapie, en néoadjuvant, concomitant ou en adjuvant, pour prendre en compte le risque métastatique sont probablement plus larges que pour les SCC. Compte tenu des taux de métastases, le bilan lors du suivi doit comporter au moins un scanner thoraco-abdominal ou une TEP/6 mois. Des études translationnelles dans le cadre d'études prospectives et utilisant les tumorothèques seront utiles aussi bien pour identifier les marqueurs suffisamment spécifiques au diagnostic que pour préciser les corrélations avec le papilloma virus humain en fonction du site tumoral et les mécanismes de l'invasivité des BSCC. Compte tenu de ses spécificités, le sous-type histologique basaloïde des carcinomes épidermoïdes doit être en compte dans la décision thérapeutique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
papillomaviridae
pronostic
diagnostic différentiel

---
N1-SUPERVISEE
Implication des papillomavirus humains dans les cancers des voies aérodigestives supérieures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/CB/resume.phtml?type=text.html
L'infection à papillomavirus humains ou human papillomavirus (HPV) représente la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente au monde. En Belgique et en France, les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) ont une incidence particulièrement élevée et en augmentation. Chez l'homme, il s'agit du quatrième cancer le plus fréquent après le cancer de la prostate, du poumon et du côlon. Bien qu'un lien causal soit actuellement bien établi entre les HPVs oncogènes et les cancers du col de l'utérus, le rôle de ces virus dans la survenue des cancers des VADS reste discuté. Cet article de synthèse permet de faire une mise à jour de nos connaissances concernant la relation entre les infections à HPV et les cancers des VADS. Selon notre revue de la littérature, 20 à 25 % de ces cancers seraient induits par les HPVs oncogènes et plus spécifiquement le type 16. C'est l'oropharynx et plus précisément la tonsille palatine, qui est le site tumoral le plus fréquemment concerné par l'infection à HPV. Une augmentation évidente de la proportion des cancers tonsillaires a par ailleurs été observée. Les modalités de transmission ainsi que les voies de signalisations, p53 et pRb, impliquées dans les cancers des VADS semblent similaires à celles décrites dans le cancer du col de l'utérus. Plusieurs études ont montré que le sous-groupe de patients infectés par les HPVs oncogènes présentait un pronostic beaucoup plus favorable, notamment lorsque ceux-ci surexpriment la protéine p16. Il semble donc nécessaire de poursuivre les recherches concernant les infections à HPVs et les cancers des VADS, et cela, afin peut-être de valider la vaccination à grande échelle des jeunes garçons.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
papillomaviridae
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus

---
N1-VALIDE
Carcinome épidermoïde des lèvres
référentiel
http://www.oncologik.fr/index.php/L%C3%A8vres
principes généraux, bilan initial, anatomie pathologique, classification TNM, arbres de décision, chirurgie, curiethérapie, radiothérapie externe, chimiothérapie, soins dentaires, surveillance ; 17 pages
2008
false
N
OncoLogiK
France
français
tumeurs de la lèvre
carcinome épidermoïde
tumeurs de la lèvre
tumeurs de la lèvre
tumeurs de la lèvre
tumeurs de la lèvre
curiethérapie
tumeurs de la lèvre
curiethérapie
soins dentaires
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinomes spinocellulaires cutanés
http://www.therapeutique-dermatologique.org/article.php?article_id=45
2007
Thérapeutique Dermatologique
France
information scientifique et technique
carcinome épidermoïde

---
N1-SUPERVISEE
L'immunothérapie des carcinomes épidermoïdes de la sphère ORL
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-81/31702
Le pronostic des carcinomes épidermoïdes de la sphère ORL reste sombre, l'apport de nouvelles solutions thérapeutiques est nécessaire. La découverte d'une réponse immune antitumorale dans certaines tumeurs ouvre un vaste champs d'investigations très prometteur. Cet article fait une revue des différents travaux publiés dans le domaine, sur le modèle des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives. Les résultats sont encourageants et suggèrent un rôle important de l'immunothérapie dans la prise en charge de ces tumeurs. Il s'agit à présent de déterminer les meilleures cibles antigéniques, exprimées par la cellule, et de comprendre les mécanismes de la réaction immune, pour permettre à moyen terme, le développement d'essai de vaccination clinique. Ces études sont actuellement en cours
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
immunothérapie
carcinome épidermoïde
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Zone de transformation atypique de grade I - correlations cyto-histologiques
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/campus-gyneco-obst/cycle3/DIUColpo/poly/0600.pdf
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/diucolpo/0600.pdf
DIU de Colposcopie - transformation normale, transformation atypique de grade I, dyskératose, atypies des cellules malpighiennes (ASC), frottis anormaux-répartition des anomalies, dystrophie, infection à HPV surajoutée, difficultés diagnostiques-histologie, lien avec dysplasie-CIN ? ; non daté
2006
true
N
true
3eme cycle / doctorat
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
français
tumeurs du col de l'utérus
gynécologie
carcinome épidermoïde
cours
image

---
N1-VALIDE
Epithéliomas infiltrants du vagin (C52)
http://www.canceronet.com/public/reco_therapeut/reco07.asp
généralités, traitement
2005
false
N
GERCOR - Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie
France
français
tumeurs du vagin
carcinome épidermoïde
adénocarcinome
tumeurs du vagin
pronostic
taux de survie
stade de la tumeur
invasion tumorale
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Suivi post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures de l'adulte
http://www.orl-chu-angers.fr/media/rpc7_suivi_k_vads_court__025545800_0810_22062012.pdf
http://www.orlfrance.org/download.php?id=75
Indication du niveau de preuve, méthodologie, définition du cadre de la recommandation, bilan carcinologique d'évaluation post-traitement, dépistage des récidives locales et régionales et des localisations métachrones ORL, dépistage des métastases et des localisations métachrones oesophagiennes et bronchiques, objectifs non carcinologiques de la surveillance, calendrier de surveillance ; 7 pages
2005
false
true
O
false
Revue officielle de la SFORL
France
français
tumeurs de la tête et du cou
carcinome épidermoïde
continuité des soins
adulte
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale
dépistage systématique
métastase tumorale
métastase tumorale
signes et symptômes
examen physique
diagnostic par imagerie
facteurs de risque
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
seconde tumeur primitive
seconde tumeur primitive
éducation du patient comme sujet
anamnèse
risque
tumeurs de la tête et du cou
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
facteur temps
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Chapitre 10 - Tumeurs épithéliales
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_10/site/html/
tumeurs à différentiation malpighienne, tumeurs à différentiation glandulaire, tumeurs à différentiation paramalpighienne ou urothéliale, tumeurs à différentiation neuro-endocrine
2005
true
N
true
1er cycle / licence
UMVF - Campus d'Anatomie pathologique
France
français
tumeurs épithéliales épidermoïdes et glandulaires
carcinome épidermoïde
papillome
condylomes acuminés
tumeurs urologiques
tumeurs neuroendocrines
anatomopathologie
tumeurs du sein
cours
microscopie

---
N1-VALIDE
Suivi post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures de l'adulte (texte court)
http://www.orlfrance.org/download.php?id=74
http://www.orlfrance.org/download.php?id=75 texte long
Indication du niveau de preuve, Cette recommandation est divisée en quatre parties correspondant aux quatre questions choisies par le comité d'organisation et le groupe de travail : Bilan carcinologique d'évaluation post-traitement : quand et comment ? Dépistage des récidives locales et régionales et des localisations métachrones des VADS. Dépistage des métastases et des localisations métachrones oesophagiennes et bronchiques. Quels sont les objectifs autres que carcinologiques de la surveillance ? Document non daté, la bibliographie mentionne 2005
2005
true
O
ORL France
France
français
adulte
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale
diagnostic par imagerie
seconde tumeur primitive
seconde tumeur primitive
métastase tumorale
tumeurs de l'oesophage
tumeurs du poumon
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
carcinome épidermoïde
post-cure
recommandation par consensus

---
Courriel
08/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.