CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance;

URL : http://www.centres-antipoison.net/

GIP UNF3S : N;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Intoxications sévères par la colchicine d'après les données issues des Centres antipoison et de toxicovigilance français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Colchicine_rapport_VF_octobre_2014.pdf
La colchicine était présente dans 1329 expositions suivies par les centres antipoison français de janvier 2000 à juin 2011, alors que dans le même temps, 821 818 expositions à un médicament étaient rapportées. Près de 57% de ces expositions étaient symptomatiques contre 35% pour l’ensemble des cas d’intoxication médicamenteuse (p 0,001). Les proportions de cas graves et de décès étaient respectivement de 4,8 et 2,9% contre 0,28% de décès pour les intoxications tous médicaments (p 0,001). Un double ajustement sur l’activité annuelle tous médicaments des CAPTV et les volumes annuels de vente, effectué à partir de l’année 2005, a montré une tendance à l’augmentation des cas. Le Colchimax était plus souvent impliqué dans les expositions (65,2%) que la Colchicine Opocalcium (19,6%). Cette constatation reste valide après le double ajustement (expositions tous médicaments des CAPTV et volumes de vente). Cette différence entre les deux spécialités persiste pour les expositions symptomatiques. Les nombres ajustés de cas graves comme de décès sont voisins pour les deux spécialités et augmentent depuis les années 2006-2007 alors que les expositions (nombre absolu comme ajusté) sont plus fréquentes avec le Colchimax . De fait, la proportion de cas graves comme de décès apparait plus élevée avec la Colchicine Opocalcium . Les expositions au Colchimax apparaissent donc moins graves...
2016
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
colchicine
administration par voie orale
intoxication accidentelle par la colchicine (trouble)
intoxication par la colchicine, intention non déterminée (trouble)
intoxication volontaire par la colchicine (trouble)
France
intoxication
COLCHICINE OPOCALCIUM
COLCHIMAX
COLCHICINE OPOCALCIUM 1mg cp
COLCHIMAX cp pellic
erreurs médicamenteuses
intoxication
colchicine
M04AC01 - colchicine
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
Dosettes hydrosolubles de lessive liquide
Etude prospective des circonstances d’accidents domestiques des enfants de moins de 6 ans rapportées aux centres antipoison du 12 janvier au 15 février 2015
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_Dosettes_VF_Nov_2016.pdf
2016
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
rapport (information)
accidents domestiques
substance liquide
enfant
études prospectives
rapport albumine/globuline
alcali caustique
accident lors de l'exécution d'une tâche domestique
enfant
centres antipoison
central
rapport de recherche

---
N1-SUPERVISEE
Intoxications pédiatriques par la Méthadone AP-HP gélule et sirop
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Methadone_Pediatrie_6_Ans_Valide.pdf
Une étude prospective a été réalisée à partir des cas d’ingestion pédiatrique impliquant l’une des 2 formes de méthadone, gélule ou sirop, disponible actuellement en France. Son objectif était, en comparant les conséquences des expositions aux 2 formes galéniques, de s’assurer de la sécurité d’utilisation de la forme gélule nouvellement commercialisée (15 avril 2008)...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
enfant
METHADONE AP-HP
administration par voie orale
facteurs de risque
Prise accidentelle d'un médicament par un enfant
exposition environnementale
intoxication accidentelle par la méthadone (maladie)
France
accidents domestiques
gestion du risque
capsules
méthadone
solutions pharmaceutiques
intoxication par la méthadone

---
N2-AUTOINDEXEE
Expositions à des préparations contenant des phosphures : Etude rétrospective des observations enregistrées par les Centres antipoison et de toxicovigilance français (1999-2013)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_phosphures_D111.pdf
2015
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
effets de l'exposition à un agent externe
central
contenant
enregistrements
études rétrospectives
centres antipoison
France
expositions
français
étude d'observation
expositions

---
N1-SUPERVISEE
Exposition aux compléments alimentaires pendant la grossesse à partir des données des centres antipoison français entre 2009 et 2013
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_GT_ADAC_Cplts_Alim_Grossesse.pdf
Le 29/01/2014, suite au constat d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires au cours de la grossesse, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a saisi l’Institut de veille sanitaire (InVS) afin de disposer d’un bilan des cas déclarés aux Centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV). En effet, des cas d’hypercalcémie néonatale auraient été rapportés, suite à la consommation de certains compléments alimentaires...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
effets différés de l'exposition prénatale aux facteurs de risque
hypercalcémie
nouveau-né
maladies néonatales
exposition maternelle
grossesse
France
compléments alimentaires

---
N1-SUPERVISEE
Mèches iodoformées - Cas d'exposition rapportés aux centres antipoison et de toxicovigilance et aux centres régionaux de pharmacovigilance français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_GTMedicament_Meches_Iodoformees.pdf
Les mèches iodoformées sont des dispositifs médicaux utilisés dans le traitement des plaies. Suite au signalement au CCTV d’un cas d’intoxication à l’iodoforme lors de l’utilisation de mèches iodoformées, l’unité matériovigilance de l’Afssaps a transmis au président du CCTV une saisine demandant le signalement de ces cas. Les cas déclarés au réseau des CRPV ont également été inclus dans ce rapport...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
MECHE IODOFORMEE
iodoforme
rapport
anti-infectieux locaux
bandages
iode
surveillance post-commercialisation des produits de santé
intoxication
intoxication
maladie aiguë
intoxication par un anti-infectieux local
France
Hydrocarbures iodés

---
N1-VALIDE
Expositions à des boissons énergisantes : Cas enregistrés par les centres antipoison et de toxicovigilance français entre le 1er décembre 2012 et le 1er octobre 2014
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_BoissonsEnergisantes_VF.pdf
Introduction : La survenue d’effets indésirables, parfois graves , suspects d’être liés à la consommation de boissons énergisantes a motivé la réalisation de plusieurs enquêtes pour étudier les cas d’exposition à ces boissons, notifiés aux centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV ) français. Depuis le dernier rapport concernant l’étude prospective des cas entre le 1er janvier 2009 et le 30 novembre 2012, l’Agence nationale de sécurité s anitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (A nses) a émis un avis incitant à modérer la consommation de boissons énergisantes. Le 29 juillet 2014, elle a s aisi le comité de coordination de toxicovigilance ( CCTV) pour que les cas postérieurs à cet avis soient analysés. Matériel et méthode : Pour répondre à cette saisine, les bases nationales des produits et compositions (BNPC) et des cas d’intoxication (BNCI) du réseau des CAPTV ont été interrogées sur les données des CAPTV français, concernant les expositions à des boissons énergisan tes, enregistrées entre le 1er décembre 2012 et le 1er octobre 2014.
2015
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
boissons énergétiques
information scientifique et technique
enfant
adolescent
jeune adulte
caféine
stimulants du système nerveux central
répartition par âge
répartition par sexe
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Expositions aux spécialités à base d’imidaclopride : synthèse des cas signalés aux centres antipoison français de 1999 à 2012
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Imidaclopride_GT_Phytoveille_VF.pdf
L’imidaclopride entre dans la composition d’un grand nombre de produits commercialisés avec une utilisation fréquente, domestique ou professionnelle, à l’origine de 428 cas d’exposition aux CAPTV. Dans cette étude rétrospective, toutes les expositions accidentelles rapportées sont de gravité faible à modérée. Seules les ingestions volontaires à visée suicidaire ont été à l'origine de troubles neurologiques et cardiovasculaires graves ayant nécessité une prise en charge en unité de soins intensifs. Les doses supposées ingérées à l'origine de ces cas graves pouvaient être relativement faibles (dès 5 g soit environ 30 mL) impliquant une surveillance médicalisée systématique en cas d’ingestion volontaire. Dans le contexte actuel de restriction d’usage des néonicotinoïdes au niveau européen, un nouveau bilan des cas d’exposition à l’imidaclopride pourrait être envisagé à moyen terme...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
études rétrospectives
France
imidacloprid
rapports et études
exposition environnementale
accidents domestiques
tentative de suicide
insecticides
accidents du travail
jardinage
exposition professionnelle
signes et symptômes
insecticides
imidacloprid
intoxication
exposition professionnelle
Imidazoles
composés nitrés
Imidazoles
composés nitrés

---
N1-VALIDE
Expositions à des préparations herbicides contenant du paraquat - Etude rétrospective des observations enregistrées par les Centres antipoison et de toxicovigilance français (2008-2013)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_Paraquat_2008-2013_VF.pdf
Les cas d’exposition au paraquat signalés aux centres antipoison français continuent de diminuer en Métropole mais n’ont pas disparu, alors que six années sont passées depuis l’interdiction de l’utilisation des spécialités phytopharmaceutiques à base de paraquat dans l’Union européenne. Comme indiqué dans les rapports précédents [1 ; 2], il est très probable que les données collectées par les CAPTV sous-estiment l’incidence réelle des intoxications survenant dans les départements d’outre-mer, notamment en raison de la connaissance de la gravité des cas d’intoxication volontaire pour lesquelles il n’est parfois pas proposé de prise en charge hospitalière du fait d’une évaluation du risque et d’un pronostic trop péjoratifs. Il pourrait être proposé une recherche proactive des cas survenus dans les départements d’outre-mer, en demandant aux structures hospitalières et aux autorités sanitaires locales d’identifier les cas, même si ceux-ci n’ont pas donné lieu à la consultation d’un CAPTV. Par ailleurs, ce complément d’étude confirme : - la bénignité habituelle des projections oculaires, des contaminations cutanées et des inhalations aiguës d’aérosols de paraquat puisque que toutes ont guéri sans complication ; nous n’avons pas recensé dans cette série d’ingestion accidentelle. - la gravité des ingestions volontaires avérées, notamment celles avec un index de Yamaguchi de mauvais pronostic et/ou une recherche positive du paraquat dans le sang et les urines, voire dans le liquide gastrique...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
étude d'observation
études rétrospectives
paraquat
herbicides
PARAQUAT-DICHLORURE
PARAQUAT-DIMETHYLSULFATE
exposition environnementale
exposition professionnelle
paraquat
herbicides
France
accidents domestiques
accidents du travail
jardinage
tentative de suicide
intoxication par le paraquat
rappels et retraits de produits
intoxication
Polynésie française
Guyane française
Réunion
Antilles
rapports et études
Polynésie

---
N3-AUTOINDEXEE
Cas d'exposition à l'aminotriazole seul ou associé à un thiocyanate (ammonium, sodium)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Aminotriazole_Novembre_2012.pdf
2013
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
rapport
thiocyanate de sodium
amitrole
thiocyanate
sodium
thiocyanates

---
N3-AUTOINDEXEE
Expositions aux produits antiparasitaires vétérinaires - Données des Centres antipoison et de toxicovigilance de 1999 à 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Antiparasitaires_veterinaires_Octobre_2012.pdf
2013
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
rapport
vétérinaires
centres antipoison
antiparasitaires

---
N3-AUTOINDEXEE
MEPROBAMATE Impact des mesures de gestion sur le nombre de cas d'exposition notifiés dans les centres antipoison et de toxicovigilance
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_GT_Medicament_Meprobamate_Juin_2011.pdf
2012
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
rapport
MEPROBAMATE RICHARD
centres antipoison
méprobamate
notification des maladies à déclaration obligatoire
prise en charge personnalisée du patient

---
N3-AUTOINDEXEE
BUFLOMEDIL Complément aux rapports du CCTV (2007-2008) portant sur la période de 1er janvier 2009 au 2 octobre 2011
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_GT_Medicament_Buflomedil_Decembre_2011.pdf
2012
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
rapport
protéines du système du complément
BUFLOMEDIL
rapport (information)
buflomédil

---
N3-AUTOINDEXEE
UNIDOSES Erreurs thérapeutiques notifiées aux CAPTV Septembre 2011
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_GT_Medicament_Unidoses_Septembre_2011.pdf
2012
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
BIFENTHRINE Expositions aux spécialités phytopharmaceutiques contenant de la BIFENTHRINE Synthèse des cas signalés à la MSA et aux centres antipoison français de 2000 à 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_GT_Phytoveille_Bifenthrine_Novembre_2011.pdf
2012
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
rapport
atrophie multisystématisée
maladie de Still débutant à l'âge adulte
bifenthrine
centres antipoison
France

---
N1-SUPERVISEE
Diméthylfumarate ou articles susceptibles d'en contenir : recensement des cas symptomatiques notifiés entre mars 2010 et novembre 2011
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Dimethylfumarate_Mars_2012.pdf
L’utilisation du fumarate de diméthyle (DMFu) comme biocide n’est pas autorisée dans l’Union européenne. Cependant, avant mars 2009, l’importation dans l’Union européenne (UE) d’articles traités par du DMFu était possible. Cette importation (principalement, celle des articles chaussants et des sièges) a été à l’origine d’une épidémie de dermatite de contact irritative et/ou allergique dans plusieurs états de l’UE en 2008 et 2009.
2012
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
eczéma de contact
eczéma de contact
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Méthocarbamol - Analyse des cas d'exposition rapportés aux CAPTV entre 2000 et 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Methocarbamol_Fevrier_2012.pdf
Le méthocarbamol est un myorelaxant d'action centrale actuellement commercialisé en France sous le nom de Lumirelax, il est indiqué dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses en rhumatologie. Lors du congrès de la Société de Toxicologie Clinique qui a eu lieu à Marseille en mai 2010 plusieurs cas d'intoxications graves après exposition au méthocarbamol ont été rapportés par le centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) d'Angers.
2012
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
méthocarbamol
méthocarbamol
méthocarbamol
méthocarbamol
méthocarbamol
rapport
méthocarbamol

---
N1-VALIDE
Abamectine : étude rétrospective des expositions aux produits phytopharmaceutiques à base d'abamectine
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Abamectine_octobre_2012.pdf
L'abamectine est une substance dotée de propriétés acaricides et insecticides qui agit en empêchant la transmission de l'influx nerveux des nerfs aux muscles chez les ravageurs sur lesquels elle est utilisée entraînant une paralysie rapide, un arrêt de l'alimentation et leur mort. Une interrogation a été conduite durant la période 1999 à avril 2012, sur la base des cas enregistrés par les centres antipoison et de toxicovigilance et sur la période 1997-2011 pour les cas enregistrés par le réseau Phyt'attitude de la Mutualité Sociale Agricole. Elle a permis de recenser 50 cas d'expositions humaines à l'abamectine et aux spécialités cibles parmi lesquels 45 patients présentaient des symptômes dont l'imputabilité était possible.
2012
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
abamectine
insecticides
ivermectine
exposition professionnelle
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Intoxications pédiatriques par la methadone ap-hp gélule et sirop - Rapport intermédiaire après 4 années de commercialisation de la forme gélule fait à la demande de l'Ansm
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Methadone_Pediatrie_VF_Octobre_2012.pdf
Une étude prospective a été réalisée à partir des cas d'ingestion pédiatrique impliquant l'une des 2 formes de méthadone, gélule ou sirop, disponible actuellement en France. Son objectif était, en comparant les conséquences des expositions aux 2 formes galéniques, de s'assurer de la sécurité d'utilisation de la forme gélule nouvellement commercialisée (15 avril 2008). Les données des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), des centres de toxicovigilance (CTV), des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), des centres d'évaluation et d'information sur les pharmacodépendances et d'addictovigilance (CEIP-A) et de la firme qui commercialise les spécialités ont été mobilisées.
2012
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
méthadone
enfant
information scientifique et technique
nourrisson
capsules
solutions pharmaceutiques

---
N1-SUPERVISEE
Risques associés à l'utilisation de chlorure de césium en médecine alternative anticancéreuse
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_GT_Medicament_Rapport_Chlorure_de_cesium.pdf
Le centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) de Paris a été confronté à un cas d'intoxication par le césium : la patiente intoxiquée prenait au long cours cet élément contenu dans une préparation magistrale à visée thérapeutique anticancéreuse. Dans le même temps l'agence nationale de sécurité des médicaments (Ansm, ex. Afssaps) recevait une demande d'autorisation temporaire d'utilisation de bleu de prusse. Dans ce contexte, l'Ansm a saisi le Comité de coordination de toxicovigilance (CCTV) afin de recenser d'autres cas éventuellement présents dans la base des CAPTV...
2012
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
Cardiotoxicité
rapport
risque
chlorure de césium
thérapies complémentaires
tumeurs
ferrocyanure ferrique
antidotes
administration par voie orale
administration par voie intraveineuse
intoxication
syndrome du QT long
troubles du rythme cardiaque
chlorure de césium
césium
césium
césium
hexacyanoferrates II
chlorures
chlorures

---
N1-VALIDE
Association des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV)
http://www.centres-antipoison.net
présentation de l'association centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), renseignements utiles en cas de danger toxique ou chimique particulier, liste des abonnements aux revues de l'association, notes de lecture, que faire en cas d'accident Les centres Antipoison sont des centres d'information sur les risques toxiques de tous les produits existants, médicamenteux, industriels et naturels. Ils ont un rôle d'information auprès des professionnels de santé et du public et apportent une aide par téléphone au diagnostic, à la prise en charge et au traitement des intoxications. Les centres antipoison et de toxicovigilance participent activement à la Toxicovigilance.
false
N
France
français
association
toxicologie
centres antipoison
intoxication
France
assistance par téléphone
centre anti-poison

---
N1-SUPERVISEE
La trimébutine à forte dose peut-elle induire une intoxication grave ?
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Debridat_Octobre_2011.pdf
La trimébutine fait partie des substances actives antispasmodiques les plus couramment prescrites en France. Elle a une cation sur le tractus gastro-intestinal notamment grâce à son effet agoniste sur les récepteurs périphériques opioïdes µ, K et δ, ce qui entraine la libération ou la modulation de libération de peptides gastro-intestinaux.
2011
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
trimébutine
trimébutine
trimébutine
trimébutine
trimébutine
troubles liés à une substance
information scientifique et technique
trimébutine
TRIMEBUTINE

---
N1-SUPERVISEE
Exposition aux poppers notifiés aux CAPTV - Mise à jour du rapport de janvier 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Poppers_Otobre_2011.pdf
Du fait de modifications de textes réglementaires concernant les poppers, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait sollicité le comité de coordination de toxicovigilance (CCTV). Un rapport paru en janvier 2010 avait été réalisé sur la période du 1er janvier 1999 au 29 novembre 2009, à partir des données des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), recensant les cas graves d’exposition aux poppers. Ainsi, parmi 794 cas d’exposition à des poppers seuls ou associés à d’autres agents, 112 étaient graves et 4 décès avaient été rapportés.
2011
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
nitrites
nitrites
nitrites
nitrites
nitrites
drogues des rues
drogues des rues
troubles liés à une substance
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Expositions au Chlorate de sodium enregistrées dans la BNCI
Analyse des données des Centres antipoison et de toxicovigilance
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Chlorate_sodium_2011.pdf
Le comité de coordination de la toxicovigilance (CCTV) a été saisi par l'agence française de sécurité sanitaire des aliments, pour recenser et analyser les cas français d'exposition humaine aux spécialités phytopharmaceutiques à base de chlorate de sodium. L'analyse devait plus particulièrement étudier le seuil de déclenchement d'une méthémoglobinémie chez l'homme par voie orale ainsi que le caractère irritant lors d'une exposition respiratoire, oculaire ou cutanée...
2011
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
chlorates
chlorate de sodium
exposition environnementale
intoxication
méthémoglobinémie
chlorate de sodium
chlorates
chlorate de sodium
chlorates

---
N1-SUPERVISEE
Diméthylfumarate ou articles susceptibles d'en contenir : recensement des cas symptomatiques notifiés entre janvier 2009 et février 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DMFu_2009-2010_VFINALE.pdf
L'objectif principal de la présente étude était d'analyser les cas intoxication potentiellement en lien avec le DMFu, rapportés au réseau des CAPTV et au réseau Revidal-Gerda sur une période s'étendant de janvier 2009 à février 2010 inclus...
2011
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
exposition environnementale
toxidermies
France
antifongiques
Europe
études rétrospectives
toxidermies
rapport

---
N1-VALIDE
Expositions à des dispositifs luminescents - Cas enregistrés par les centres antipoison et de toxicovigilance français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Dispositifs_luminescents_Septembre_2011.pdf
Au cours des dernières années, l'emploi de dispositifs luminescents s'est beaucoup développé : à des fins décoratives, dans les bars de nuit, les discothèques et les fêtes de plein air, ou pour la production d'éléments de vaisselle festive et éphémère (agitateur de cocktails, par exemple) et surtout, celles de bijoux d'un soir. En conséquence, les expositions accidentelles aux liquides luminescents se sont parallèlement multipliées.
2011
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
luminescents
exposition environnementale
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Formamide et articles susceptibles d'en contenir : cas d'exposition présents dans la base nationale des cas d'intoxication
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Formamide_2011.pdf
Par arrêté du 14 décembre 2010, le secrétaire d'état en charge de la consommation a décidé de suspendre, pour une durée de trois mois, la commercialisation des jouets en mousse dits « tapispuzzles », susceptibles de contenir du formamide (CAS n 75-12-7). Le 23 décembre 2010, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) afin notamment d'identifier les préparations (mélanges), articles et produits de consommation contenant du formamide et susceptibles d'être à l'origine d'une exposition de la population générale. Dans ce contexte, l'Anses a demandé au Comité de coordination de toxicovigilance (CCTV) de recenser les produits commerciaux enregistrés dans la Base nationale des produits et compositions (BNPC) du réseau des Centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) et contenant du formamide, d'analyser les cas d'exposition au formamide présents dans la Base nationale des cas d'intoxication (BNCI) et de lister les homologues du formamide...
2011
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
intoxication
formamide
formamides
exposition professionnelle
exposition environnementale
formamides
formamide
formamides
formamide

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation des risques liés à la consommation du produit dénommé « Solution Minérale Miracle » (MMS)
Hypochlorite de sodium, intoxication
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Solution_minerale_miracle_2010.pdf
Suite à un signalement du Centre antipoison de Bruxelles, via l’EAPCCT (European Association of Poisons Centres and Clinical Toxicologists), d’une intoxication impliquant un produit vendu sur internet, dénommé «Solution Minérale Miracle » ou MMS ; le produit avait été acheté par internet pour traiter une acné. Il présentait des vomissements importants au moment de l'appel.
2010
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
hypochlorite de sodium
intoxication
évaluation des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxications par les produits biocides Données des centres antipoison et de toxicovigilance (1999-2009)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Biocides_2010.pdf
Dans le cadre de la réglementation européenne relative à la mise sur le marché des produits biocides, la Commission européenne demande aux états membres d’établir, tous les trois ans, un rapport relatif à la mise en oeuvre du dispositif Biocides. Dans ce cadre, le ministère chargé de l’écologie a demandé à la Direction générale de la santé (DGS) de lui transmettre les données relatives aux intoxications par les produits biocides, notifiées aux centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) pour les années 2006 à 2009.
2010
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
désinfectants
centres antipoison
intoxication

---
N3-AUTOINDEXEE
Pignons de pin et dysgueusie retardée
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Pignons_de_pin_2010.pdf
Un cas d’amertume ressenti après la consommation de pignons de pin notifié au Centre antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) de Strasbourg en mars 2008 a constitué le signal initiateur. Pour objectiver et décrire le phénomène, une enquête rétrospective a été conduite à partir des cas d’exposition aux pignons de pin recensés dans les CAPTV entre le 13 mars 2008 (date du signal) et le 31 janvier 2010.
2010
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
pinus
troubles du goût

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication par la sauge divinatoire (Salvia divinorum). Expertise des centres antipoison et de toxicovigilance de France
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Salvia_divinorum-2010.pdf
La sauge divinatoire (Salvia divinorum) est une plante produisant une molécule hallucinogène chez l'homme, appelée salvinorine A. Cette plante d'origine mexicaine est, depuis le début des années 2000, l'objet de nombreux débats et discussions sur internet, ce média étant rapidement devenu un moyen de distribution des feuilles séchées et des graines. Afin d'évaluer quels sont les risques de l'utilisation récréative de cette plante en France, l'Afssaps a demandé au réseau des centres d'évaluation et d'information sur les pharmacodépendances et d'addictovigilance (CEIP-A) en collaboration avec le réseau des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) de faire un point clinique et scientifique sur ce nouvel hallucinogène naturel...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
Salvia
Salvia
intoxication par les plantes
hallucinogènes
hallucinogènes
salvinorine A
salvinorine A
diterpènes de type clérodane
diterpènes de type clérodane
feuilles de plante
graines
études rétrospectives
troubles liés à une substance
récepteur kappa
psychoanaleptiques
intoxication par les plantes
intoxication par les plantes
signes et symptômes
France

---
N1-SUPERVISEE
Troubles visuels liés à l'inhalation de poppers Cas rapportés dans la base de données des CAP TV (SICAP)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Poppers_et_troubles_visuels_2010.pdf
Une évaluation des cas d'exposition à des poppers, demandée par l'Afssaps à la fin de l'année 2009 du fait de la remise en cause de décrets les réglementant, couplée à l'émergence récente de cas présentant des troubles visuels ont imposé cette étude rétrospective. Le recensement des cas de troubles visuels en relation avec une exposition à des poppers par inhalation (exclusion des projections oculaires), enregistrés par les Centres antipoison et de toxicovigilance, a été réalisé sur la période 1999-2010. Cette étude a permis de recenser parmi les 829 cas d'exposition à un poppers 30 cas impliquant des troubles oculaires, apparaissant dans un délai de quelques minutes à quelques jours après l'inhalation. L'analyse de ces 30 cas met au jour un nouveau syndrome dont les deux principales manifestations cliniques sont une diminution de l'acuité visuelle d'une part (plus de 2/3 des cas) et la présence de phosphènes (taches lumineuses / scintillantes, éblouissement dans 50 % des cas)...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
drogues des rues
troubles de la vision
drogues des rues
France
rétine
nitrites
nitrites
NITRITE DE PROPYLE
NITRITE D'ISOPROPYLE
troubles de la vision
phosphènes
études rétrospectives
administration par inhalation

---
N1-SUPERVISEE
Produits hydro-alcooliques destinés à l'usage cutané : étude rétrospective des cas d'intoxications recensés dans les CAPTV en 2009
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_PHA_VF_2010.pdf
Les mesures prises dans le cadre de l'épidémie de grippe A(H1N1)v de 2009 ont, pour limiter la transmission virale, renforcé l'utilisation de produits hydro-alcooliques (PHA). Des recommandations quant à l'utilisation des PHA ont été adressées au grand public. Pour pouvoir répondre aux interrogations sur le risque d'effets indésirables lié à une utilisation accrue des PHA, l'Afssaps a sollicité le Comité de coordination de toxicovigilance. Une étude rétrospective des cas enregistrés dans le système d'information des CAPTV a été réalisée...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
études rétrospectives
collecte de données
anti-infectieux locaux
anti-infectieux locaux
exposition environnementale
intoxication
intoxication
France
accidents domestiques
exposition professionnelle
administration par voie orale
administration par voie topique
alcools
alcools

---
N1-SUPERVISEE
Thé vert : étude rétrospective des cas recensés dans les CAPTV entre 2000 et 2010
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_The_vert_VF_2010.pdf
Contexte. En 2003, les médicaments à base de thé vert ont fait l'objet d'une enquête de pharmacovigilance mettant en évidence 17 cas d'hépatite, et certains médicaments ont été retirés du marché. L'Afssa, pour sa part, avait en 2004 produit une évaluation relative à l'emploi d'un complément alimentaire à base d'extrait de thé vert. L'Afssa ayant adressé une requête au Comité de coordination de toxicovigilance pour obtenir l'ensemble des signalements d'effets indésirables associés à la consommation de thé vert, c'est une étude rétrospective qui a été conduite...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
camellia sinensis
camellia sinensis
préparations à base de plantes
préparations à base de plantes
phytothérapie
intoxication par les plantes
intoxication par les plantes
études rétrospectives
collecte de données
France
compléments alimentaires

---
N1-SUPERVISEE
Gamma-butyrolactone: étude rétrospective des observations notifiées entre 2005 et 2009
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_GBL_2010.pdf
La gamma-butyrolactone (GBL) est un solvant largement utilisé par les industriels. Du fait de l'inscription du gamma-hydroxybutyrate (GHB) sur la liste des stupéfiants et de la recherche constante de nouvelles drogues, la GBL, précurseur chimique du GHB, s'est trouvée être une alternative à l'usage récréatif du GHB. Devant l'augmentation de la consommation de la GBL, l'Afssaps a saisi la cellule opérationnelle du Comité de Coordination de Toxicovigilance pour une analyse des cas d'exposition au GBL notifiés aux CAPTV depuis 2005. Une interrogation a été conduite durant la période 2005 - 2009 et a permis de recenser 142 cas dont 97 expositions accidentelles et 45 volontaires. Les expositions accidentelles sont généralement asymptomatiques et moins d'un quart de ces exposés présente une symptomatologie bénigne, par contre près de 90% des ingestions volontaires sont symptomatiques...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
collecte de données
études rétrospectives
intoxication
France
troubles liés à une substance
exposition environnementale
tentative de suicide
solvants
solvants
psychoanaleptiques
4-Butyrolactone
4-Butyrolactone

---
N1-SUPERVISEE
DATURA STRAMONIUM : potentiel d'abus et de dépendance Mise à jour des données des CEIP-A et des CAPTV
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Datura_Stramonium_V6_2010.pdf
L'Afssaps a sollicité le Comité de coordination de la toxicovigilance (CCTV) pour vérifier la présence d'une éventuelle recrudescence des cas d'exposition liés à la consommation de Datura stramonium et de Brugmansia recueillis par le réseau des Centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) depuis 2003. Parallèlement, le réseau des Centres d'évaluation et d'information sur la pharmacodépendance - Addictovigilance (CEIP-A) a également été interrogé. Entre 2002 et 2008, le réseau des CEIP-A a recueilli 106 notifications impliquant les agents datura / brugmansia ; durant la même période, parmi les 537 cas enregistrés dans le système d'information des CAPTV, 271 sont survenus dans des circonstances de toxicomanie / addiction...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
datura stramonium
troubles liés à une substance
collecte de données
France
troubles liés à une substance
Brugmansia
solanaceae
hallucinogènes
intoxication par les plantes

---
N1-SUPERVISEE
Clenbutérol : étude rétrospective des observations notifiées entre 2000 à 2008
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Clenbuterol_2010.pdf
A la suite d'un signalement de détournement d'usage à des fins d'amaigrissement d'un médicament vétérinaire (Ventipulmin , clenbutérol) parvenu à l'Afssaps puis à la Direction générale de la santé (DGS), cette dernière a sollicité, le Comité de Coordination de Toxicovigilance (CCTV), le 2 juillet 2008. La DGS souhaitait obtenir les informations disponibles auprès des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV) concernant l'usage détourné du clenbutérol (annexe 1). Un rapport préliminaire a été rendu le 23 juillet 2008...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
clenbutérol
clenbutérol
études rétrospectives
agonistes bêta-adrénergiques
agonistes bêta-adrénergiques
exposition environnementale
contamination des aliments
médicaments vétérinaires
France
dopage sportif
agents antiobésité
tentative de suicide
collecte de données
intoxication
signes et symptômes
intoxication

---
N1-SUPERVISEE
Méthadone AP-HP Gélule et sirop. Rapport après 24 mois de commercialisation de la forme gélule
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Methadone_a_2_ans_2010.pdf
Une étude prospective a été réalisée à partir des cas d'exposition impliquant l'une des 2 formes de méthadone, gélule ou sirop, disponibles actuellement en France. Son objectif était en comparant les conséquences des expositions par les 2 formes galéniques, de s'assurer de la sécurité d'utilisation de la forme gélule nouvellement commercialisée. Les données des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), des centres régionaux de pharmacovigilance, des centres d'évaluation et d'information sur les pharmacodépendances et d'addictovigilance, et de la firme qui commercialise les spécialités ont été mobilisées. Au cours de 2 années (15 avril 2008 - 15 avril 2010), un total de 176 cas d'exposition ont été colligés...
2010
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
METHADONE AP-HP 1mg gél
METHADONE AP-HP 1,33 mg/ml sirop
METHADONE AP-HP 5mg gél
METHADONE AP-HP 10mg gél
METHADONE AP-HP 20mg gél
METHADONE AP-HP 40mg gél
méthadone
adulte
enfant
stupéfiants
France
solutions pharmaceutiques
capsules
tentative de suicide
administration par voie orale
surveillance post-commercialisation des produits de santé
METHADONE AP-HP
67255773
60998856
67296909
63009443
65738008
68726979
3400892316529
3400893101568
3400893101339
3400893101629
3400893101797
3400893101858

---
N1-SUPERVISEE
Conséquences sanitaires de l'installation du frelon asiatique Vespa velutina en France : expérience des Centres Antipoison français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Vespa_velutina_2009.pdf
Depuis la découverte, en 2005, de l'installation dans le sud-ouest de la France d'une espèce asiatique de frelons appelée Vespa velutina nigrithorax, plusieurs questions ont été soulevées concernant les impacts de ce nouvel envahisseur. Il existe indéniablement un risque de voir peser une nouvelle menace sur les populations d'abeilles dont ce frelon se nourrit, d'où les inquiétudes justifiées des apiculteurs. Du point de vue de la santé humaine, cet insecte est capable comme tous les frelons d'inoculer son venin à un homme...
2009
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
enquêtes de santé
morsures et piqûres d'insectes
abeilles
collecte de données
France
guêpes
centres antipoison

---
N3-AUTOINDEXEE
ACIDE BORIQUE - Analyse des cas d'intoxication rapportés aux CAPTV entre 2000 et 2007
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_acide_borique.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
intoxication
acide borique
intoxications
Drogués
acide borique
acides boriques
rapport (information)

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition aux antalgiques de palier 2 : mise à jour du recueil de cas à partir des centres antipoison et de toxicovigilance. Données 2006-2008
version anglaise : http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DXP_anglais.pdf
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DXP_2006_2008.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
collecte de données
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
analgésiques
centres antipoison

---
N3-AUTOINDEXEE
Recensement des observations d'intoxication concernant les produits de la gamme Herbalife
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Herbalife_2009.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
Drogués
intoxications
intoxication
Observance thérapeutique
recensements
observation

---
N1-SUPERVISEE
Risques liés à la présence de diméthylfumarate
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DMFU_2009.pdf
2009
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
Fumarate de diméthyle
risque
éthylène glycols
maléate de diéthylène glycol
maléate de dioctyle
exposition environnementale
exposition professionnelle
Europe
eczéma de contact
surveillance sentinelle
collecte de données
France
eczéma
administration par voie orale
administration par voie cutanée
fumarate de diéthyle
fumarate d'ethyle
maléate de diméthyle
maléates
maléate de diéthyle
maléate de dibutyle

---
N1-SUPERVISEE
BUFLOMEDIL - Plan de gestion des risques Bilan à 2 ans
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Buflomedil_2009.pdf
Il s'agit d'une étude prospective de suivi des cas d'exposition volontaire ou accidentelle par une spécialité à base de buflomédil, conduite entre le 1er janvier et le 31 décembre 2008. La définition de cas répondait à une exposition unique ou non au buflomédil seul ou associé à d'autres agents, à l'exclusion des effets indésirables et des mésusages ; ces derniers entraient dans le cadre du suivi national de pharmacovigilance confié au CRPV de Lyon...
2009
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
buflomédil
buflomédil
pyrrolidines
pyrrolidines
effets secondaires indésirables des médicaments
FONZYLANE
administration par voie orale
effets secondaires indésirables des médicaments
signes et symptômes
collecte de données
surveillance post-commercialisation des produits de santé
France
effets secondaires indésirables des médicaments
tentative de suicide
erreurs médicamenteuses
risque
gestion du risque

---
N1-SUPERVISEE
Cas d'exposition au baclofène : données des centres antipoison et de toxicovigilance, 2003-2007
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Baclofene_2009.pdf
Pour évaluer la tolérance de fortes doses orales de baclofène, dans la perspective de la mise en place d'un PHRC « baclofène et maintien du sevrage éthylique », l'Afssaps a sollicité les données des CAPTV. L'interrogation des bases nationale et régionales (Bordeaux, Lille et Strasbourg) durant la période 2003 - 2007 a permis la sélection de 291 cas d'exposition au baclofène, seul agent en cause (95 cas) ou associé à au moins un autre agent (196 cas : un dépresseur au moins du système nerveux central est présent dans 164 cas et un anti-épileptique au moins dans 93 cas). L'analyse des circonstances de l'exposition a montré deux particularités : la proportion élevée des accidents de la vie courante quand le baclofène était le seul agent en cause ; la proportion élevée des erreurs thérapeutiques, que baclofène soit seul ou associé : c'est le vraisemblable reflet des confusions et erreurs en liaison avec l'accroissement posologique particulier à ce type de spécialités, à l'initiation du traitement...
2009
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
baclofène
baclofène
baclofène
dose maximale tolérée
LIORESAL 10 mg cp séc
agonistes du recepteur GABA-B
agonistes du recepteur GABA-B
agonistes du recepteur GABA-B
administration par voie orale
M03BX01 - baclofène
effets secondaires indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
signes et symptômes
facteurs de l'âge
erreurs médicamenteuses
France
surveillance post-commercialisation des produits de santé
LIORESAL
60304050
3400890543224

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation des risques liés à l'utilisation d'allume-feu liquides et d'huiles pour lampes
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Allume_feu_liquides_2009.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
incendies
Évaluation
évaluation des risques
huiles

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxication par les poppers Analyse préliminaire des données de la BNCI, 1999 - 2009
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Poppers_2009.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
intoxication
statistiques comme sujet
Drogués
intoxications

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxications par le diquat Etude rétrospective des observations colligées par le système français de toxicovigilance (2000-2006)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Diquat_2009_Version_finale.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
études rétrospectives
intoxications
Drogués
observation
Observance thérapeutique
intoxication
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Expositions aux spirales fumigènes anti-moustiques enregistrées dans la BNCI
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Spirales_fumigenes_anti_moustiques_2009.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
culicidae
enregistrements

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation des risques liés à l'utilisation d'allume-feu solides
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Allume_feu_solides_2009.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
évaluation des risques
Évaluation
incendies

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthadone AP-HP gélule et sirop. Rapport après une année de commercialisation de la forme gélule
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Methadone_a_1_an.pdf
2009
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
méthadone
capsules
METHADONE AP-HP
marketing
solutions pharmaceutiques
rapport (information)

---
N3-AUTOINDEXEE
Risques liés à l'utilisation de préparations contenant du diisocyanate de diphénylméthane (MDI) par la population générale
Données des centres antipoison et de toxicovigilance français (1999-2007)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_MDI_CCTV_MDI_1999_2007.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
centres antipoison
risque
France
4,4'-diisocyanate de diphénylméthane
population

---
N1-SUPERVISEE
Rimonabant - Plan de gestion des risques suivi renforcé - volet Toxicovigilance
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Rimonabant_2008.pdf
Le rimonabant appartient à une nouvelle classe pharmacologique, les inhibiteurs sélectifs des récepteurs des cannabinoïdes. Il est commercialisé depuis le 29 mars 2007, dans le traitement de l'obésité. Les effets secondaires semblent être dominés par des troubles neuropsychiques, en particulier dépression et passage à l'acte suicidaire. C'est dans ce contexte qu'un plan de gestion des risques a été mis en place. Le suivi de toxicovigilance a été confié au Comité de coordination de Toxicovigilance. L'objectif de cette étude est d'analyser les intoxications par rimonabant un an après le début de sa commercialisation...
2008
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
pipéridines
surveillance post-commercialisation des produits de santé
pipéridines
pyrazoles
pyrazoles
études rétrospectives
ACOMPLIA
maladie aiguë
récepteurs de cannabinoïdes
agents antiobésité
agents antiobésité
rimonabant
rimonabant
France
collecte de données
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
CYANOBACTERIES _ Risques sanitaires
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_cyanobacteries.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
produits dangereux
cyanobactéries

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthémoglobinémies recensées dans la base nationale des cas
Analyse des données des Centres antipoison et de toxicovigilance (juillet 1999 - janvier 2008)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Methemoglobinemie.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
recensements
statistiques comme sujet
centres antipoison
méthémoglobinémie

---
N1-SUPERVISEE
Exposition à la varénicline (Champix) dans les centres antipoison et de toxicovigilance rapport à 1 an de commercialisation
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Champix_2008.pdf
La varénicline (Champix ) est une nouvelle molécule utilisée dans le sevrage tabagique. Elle est suspectée de majorer les troubles de l'humeur, la survenue d'idées noires et de passages à l'acte suicidaire. Elle fait l'objet d'un plan de gestion de risque européen. Dans ce contexte, l'Afssaps a sollicité le réseau des CAPTV. Objectifs : faire l'état des lieux des cas d'intoxication par Champix depuis sa commercialisation...
2008
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
Varénicline
Varénicline
CHAMPIX 0,5mg cp pellic
CHAMPIX 0,5mg et 1mg cp pellic
CHAMPIX 1mg cp pellic
France
effets secondaires indésirables des médicaments
surveillance post-commercialisation des produits de santé
effets secondaires indésirables des médicaments
tentative de suicide
erreurs médicamenteuses
études rétrospectives
collecte de données
sevrage tabagique
CHAMPIX
65586162
66287152
60442838
3400892951034
3400892971193
3400892971254

---
N3-AUTOINDEXEE
Expositions aux spécialités phytopharmaceutiques contenant du METHIDATHION
Cas signalés à la MSA et au réseau de toxicovigilance de 2000 à 2006
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_methidathion_2008.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
atrophie multisystématisée
réseau
maladie de Still débutant à l'âge adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Les intoxications signalées aux centres antipoison français en 2006
(Avec l'autorisation de reproduction de La Revue du Praticien)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Epidemiologie_des_intoxications_2006.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
reproduction
intoxication
médecins
centres antipoison
Drogués
intoxications
France

---
N3-AUTOINDEXEE
RED BULL - BOISSONS ENERGISANTES Suivi prospectif des effets indésirables liés à la consommation de boissons énergisantes
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Red_Bull_prospectif_2008_2.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
boissons énergétiques
consommation de boisson

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation des risques liés à l'utilisation d'alcool à brûler
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_alcool_a_bruler_2008.pdf
« L’étude portera sur la période 2000-2006 et les préparations contenant de l’alcool à brûler utilisées comme combustible. La première partie de l’étude sera un dénombrement des dossiers d’intoxication par alcool à brûler (en distinguant les intoxications accidentelles et volontaires et parmi elles, celles qui touchent des adultes et celles qui concernent des enfants), puis des dossiers d’intoxication symptomatique (avec l’étude de leur distribution selon les mêmes critères que précédemment), puis des dossiers d’intoxication grave (les critères retenus en première intention sont : coma, acidose métabolique, troubles de la vision et décès)...
2008
false
true
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
intoxication accidentelle par l'alcool à brûler (maladie)
alcool à brûler (substance)
intoxication alcoolique
administration par voie orale
France
enfant
adulte
accidents domestiques
évaluation des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
BUFLOMEDIL - Plan de gestion des risques Bilan à 1 an des mesures de réduction des risques
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Buflomedil_2008.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
Réduction des risques
comportement de réduction des risques
gestion du risque
buflomédil
BUFLOMEDIL

---
N1-SUPERVISEE
La dosulépine est-elle un antidépresseur imipraminique à risque ?
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Dosulepine_2008.pdf
En France, la dosulépine est commercialisée sous procédure nationale dans le traitement des épisodes dépressifs majeurs sous le nom de Prothiaden (dosages 25 mg et 75 mg). Aucune mesure en rapport avec un risque d'intoxication grave n'a été mise en place à ce jour. L'Afssaps a sollicité le Comité de coordination de toxicovigilance (CCTV) pour : - obtenir, à partir des données des centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), un état des lieux des intoxications par dosulépine en France ; - connaître sa position concernant les mesures de réduction de risques proposées au Royaume-Uni par le MHRA...
2008
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
dosulépine
évaluation des risques
antidépresseurs tricycliques
antidépresseurs tricycliques
France
effets secondaires indésirables des médicaments
PROTHIADEN 25 mg gél
PROTHIADEN 75 mg cp enr
administration par voie orale
études rétrospectives
collecte de données
dosulépine
PROTHIADEN
chlorhydrate de dosulépine
chlorhydrate de dosulépine
61962852
69699339
3400890764186
3400890764247
étude comparative

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxications impliquant des médicaments à visée respiratoire rapportées aux centres antipoison français durant l'année 2007
(Avec l'autorisation de reproduction des Editions Imothep MS et la revue Info respiration de la SPLF)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Info_Respiration_88.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
Drogués
intoxications
préparations pharmaceutiques
reproduction
intoxication
rapport (information)
France
respiration
centres antipoison

---
N3-AUTOINDEXEE
Définition des critères de gravité d'une intoxication médicamenteuse
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/definition_criteres_gravite_2008.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
indice de gravité médicale
intoxications
préparations pharmaceutiques
Drogués
intoxication

---
N1-SUPERVISEE
Exposition à la colchicine : recueil des cas à partir des centres antipoison et de toxicovigilance
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_Colchicine_2008.pdf
Le traitement des intoxications aiguës graves par la colchicine peut s'avérer problématique : il n'existe pas d'antidote spécifique, et la mortalité de l'intoxication peut être élevée. Un cas unique d'utilisation avec succès d'anticorps anticolchicine lors du traitement d'une intoxication a été rapporté dans le passé. Le développement éventuel d'une production d'anticorps anticolchicine nécessite de connaître une estimation du nombre d'intoxiqués susceptibles de pouvoir en bénéficier. Une demande a été faite en ce sens. L'objectif de cette extraction est uniquement de dénombrer les cas d'exposition à la colchicine recensés par les centres antipoison et de toxicovigilance français (CAPTV). L'analyse des circonstances d'exposition, des symptômes et de l'imputabilité ne faisait pas partie de la demande...
2008
false
N
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
rapport
information sur le médicament
colchicine
collecte de données
effets secondaires indésirables des médicaments
France
maladie aiguë

---
N3-AUTOINDEXEE
Existe-t-il un syndrome neurologique d'intoxication par les morilles ?
Analyse des données des Centres antipoison et de Toxicovigilance 1976-2007
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Morilles_2008.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
intoxications
statistiques comme sujet
intoxication
syndrome
Drogués
neurologie
centres antipoison

---
N3-AUTOINDEXEE
ALTRENOGEST Etude rétrospective des observations notifiées aux centres antipoison et de toxicovigilance
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Reponse_CCTV_Altrenogest.pdf
2008
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
centres antipoison
observation
études rétrospectives
Observance thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxications par des préparations herbicides contenant du paraquat
Etude rétrospective des observations notifiées au système français de toxicovigilance (2004-2006)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Complement_Rapport_CCTV_Paraquat_2007.pdf
2007
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
observation
Drogués
France
Observance thérapeutique
intoxications
paraquat
herbicides
études rétrospectives
intoxication
intoxication par un herbicide

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition à des répulsifs antimoustiques : cas enregistrés dans la BNCI
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_repulsifs_2007.pdf
2007
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
enregistrements

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxications par des préparations herbicides contenant du paraquat
Etude rétrospective des observations notifiées au système français de toxicovigilance (2004-2006)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_Paraquat_2007.pdf
2007
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
Drogués
herbicides
paraquat
intoxications
France
intoxication par un herbicide
observation
Observance thérapeutique
intoxication
études rétrospectives

---
N3-AUTOINDEXEE
Déviation d'utilisation du protoxyde d'azote
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_CCTV_protoxyde_d_azote_2007.pdf
2007
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
protoxyde d'azote

---
N3-AUTOINDEXEE
Produits contenant du cyclohexane recensés dans la Base nationale des produits et compositions (BNPC) des Centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_cyclohexane_CCTV_2007.pdf
2007
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
centres antipoison
cyclohexane
cyclohexanes
recensements

---
N3-AUTOINDEXEE
Expositions par les antalgiques de palier 2 dextropropoxyphène, tramadol et codéine dans les Centres antipoison français 2000 - 2005
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DXP_2000_2005.pdf
2006
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
analgésiques
codéine
tramadol
centres antipoison
France
dextropropoxyphène
TRAMADOL

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis sur le seuil d'éthanol dans les solutions buvables administrées à l'enfant
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/rapport_ethanol_CCTV_2006.pdf
2006
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
enfant
éthanol

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition au dextropropoxyphène dans les Centres antipoison et de toxicovigilance français 1995-2003
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Rapport_CCTV_DXP_1995_2003.pdf
2005
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
information scientifique et technique
centres antipoison
France
dextropropoxyphène

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.