CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : brochure pédagogique pour les patients;

Définition CISMeF : matériel informatif destiné à l'éducation sanitaire du patient concernant une procédure ou une maladie dans le cadre d'une situation clinique donnée;

Acronyme CISMeF : FIP; BIP;

Synonyme CISMeF : fiche information patients; brochure information patients; brochure destinée aux patients; brochure pour les patients; guide patient;

type publication (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

matériel informatif destiné à l'éducation sanitaire du patient concernant une procédure ou une maladie dans le cadre d'une situation clinique donnée

N3-AUTOINDEXEE
Pour bien régler et bien aménager un poste de travail informatisé
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/100/Pages/DC-100-1735.aspx
2016
false
false
false
Gouvernement du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
métier
bon
Travail
informatique
lieu de travail
travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement par Duodopa
http://www.hopital-dcss.org/images/pdfcreator/Services/Gastro/flyer_traitement_par_duodopa_parkinson.pdf
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
thérapeutique
DUODOPA

---
N3-AUTOINDEXEE
Les médicaments pour mon enfant
http://www.sparadrap.org/Parents/Conseils-sur-la-sante-de-mon-enfant/Les-medicaments-pour-mon-enfant?utm_medium=email&utm_campaign=12%2005%202016%20Newsletter&utm_content=12%2005%202016%20Newsletter+CID_a26342f4de7dd26429612f67d9d20280&utm_source=Routage%20Email%20Ecedi&utm_term=Voir%20le%20dossier-conseils%20pour%20les%20parents
Généralités sur les médicaments. Se procurer les médicaments pour mon enfant. Comprendre l’ordonnance et la notice des médicaments. Donner ou non un médicament à mon enfant ? Comment bien donner un médicament à mon enfant ? Et si je n’arrive pas à donner son médicament à mon enfant ? Que faire si mon enfant a pris des médicaments par accident ? La pharmacie familiale. Médicaments et maladies chroniques...
2016
false
false
false
Sparadrap
France
français
brochure pédagogique pour les patients
préparations pharmaceutiques
enfant
traitement médicamenteux
enfant
médicament

---
N1-SUPERVISEE
Attention aux tiques !
http://www.sante.public.lu/fr/publications/a/attention-tiques/attention-tiques-2016-fr.pdf
2016
false
true
false
Ministère de la Santé - Luxembourg
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladie de Lyme
morsures de tiques
méningoencéphalite
tiques

---
N1-VALIDE
Conisation
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/681-conisation.html
La conisation consiste à enlever chirurgicalement une portion du col utérin.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
conisation

---
N1-VALIDE
Cure d'incontinence urinaire d'effort
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/682-cure-d-incontinence-urinaire-d-effort.html
L’incontinence urinaire d’effort résulte d’une faiblesse des muscles du périnée (périnée : partie du corps fermant en bas le petit bassin et traversée par la terminaison des voies urinaires, génitales et digestives) chargés de soutenir la vessie et l’urètre (urètre : canal allant de la vessie au méat urinaire, permettant l’évacuation de l’urine), et d’une faiblesse du sphincter de l’urètre (muscle chargé d’assurer l’étanchéité de la vessie).
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
incontinence urinaire d'effort
bandelettes sous-urétrales

---
N1-VALIDE
Cure de prolapsus par voie vaginale
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/683-cure-de-prolapsus-par-voie-vaginale.html
Le prolapsus génital communément appelé « descente d’organe est une pathologie fréquente touchant près d’une femme sur deux. Il s’agit avant tout d’une affection intime souvent mal vécue et cachée pouvant nuire à tous les secteurs de la vie d’une femme. Le prolapsus génital correspond à une chute ou à un abaissement des organes du petit bassin (vessie, utérus, vagin et rectum) par suite du relâchement des muscles du périnée et des moyens de suspension ainsi que des organes pelviens.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prolapsus utérin

---
N1-VALIDE
Hystérectomie
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/684-hystérectomie.html
L'hystérectomie consiste en l'ablation chirurgicale de l'utérus. Elle comporte également en général l'ablation du col de l'utérus. Il s'agit alors d'une hystérectomie totale. Lorsque le col est conservé on parle d’hystérectomie sub-totale. Selon les cas, il peut être nécessaire de réaliser l'ablation des ovaires et des trompes, l'intervention est dénommée dans ce cas hystérectomie avec annexectomie ou hystérectomie non conservatrice.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hystérectomie

---
N1-VALIDE
Hystéroscopie
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/685-hysteroscopie.html
L'intervention, qui se déroule par les voies naturelles, permet dans un premier temps de visualiser directement l'intérieur de la cavité utérine afin de préciser le diagnostic et les possibilités de traitement (hystéroscopie diagnostique). Un tube muni d'un câble optique est introduit par le canal du col utérin et un liquide est injecté dans la cavité utérine pour permettre la visualisation. Durant cette hystéroscopie un curetage à visée diagnostique peut être effectué. Cette intervention peut également être effectuée afin de traiter certaines anomalies de la cavité utérine : ablation de polype ou de fibrome, résection de cloisons ou de synéchies, ablation de la muqueuse de l’endomètre toujours par les voies naturelles, à l'aide d'instruments dédiés introduits dans l’hystéroscope
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
hystéroscopie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Myomectomie
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/686-myomectomie.html
Une myomectomie consiste en l'ablation chirurgicale d'un ou plusieurs fibromes utérins tout en conservant l'utérus. Cela permet donc de conserver les règles et la possibilité d’une grossesse ultérieure.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
myomectomie de l'utérus
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur l’anneau de gastroplastie
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Anneau%20gastrique%20FCVD.pdf
Vous pouvez être candidat à un traitement chirurgical de l’obésité lorsque votre index de masse corporelle est supérieur ou égal à 40 ; ou supérieur ou égal à 35 avec comorbidités (pathologies associées à l’obésité pouvant être améliorées par une perte de poids). L’index de masse corporelle (IMC) se calcule en divisant le poids par la taille en mètre au carré. L’IMC normal est entre 20 et 25 kg/m2. Un IMC supérieur ou égal à 40 ou, 35 avec des comorbidités, diminue votre espérance de vie et altère votre qualité de vie par rapport à quelqu’un de votre âge et de votre taille qui a un poids normal.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Chirurgie bariatrique
obésité morbide
Gastroplastie par pose d'anneau ajustable périgastrique pour obésité morbide, par coelioscopie
gastroplastie

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur le by pass gastro-jéjunal
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Bypass%20FCVD.pdf
Vous pouvez être candidat à un traitement chirurgical de l’obésité lorsque votre index de masse corporelle est supérieur ou égal à 40 ; ou supérieur ou égal à 35 avec comorbidités (pathologies associées à l’obésité pouvant être améliorées par une perte de poids). L’index de masse corporelle (IMC) se calcule en divisant le poids par la taille en mètre au carré. L’IMC normal est entre 20 et 25 kg/m2. Un IMC supérieur ou égal à 40 ou, 35 avec des comorbidités, diminue votre espérance de vie et altère votre qualité de vie par rapport à quelqu’un de votre âge et de votre taille qui a un poids normal.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
dérivation gastrique
obésité morbide
Chirurgie bariatrique

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la Sleeve gastrectomie
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Sleeve%20FCVD.pdf
Vous pouvez être candidat à un traitement chirurgical de l’obésité lorsque votre index de masse corporelle est supérieur ou égal à 40 ; ou supérieur ou égal à 35 avec comorbidités (pathologies associées à l’obésité pouvant être améliorées par une perte de poids). L’index de masse corporelle (IMC) se calcule en divisant le poids par la taille en mètre au carré. L’IMC normal est entre 20 et 25 kg/m2. Un IMC supérieur ou égal à 40 ou, 35 avec des comorbidités, diminue votre espérance de vie et altère votre qualité de vie par rapport à quelqu’un de votre âge et de votre taille qui a un poids normal.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Chirurgie bariatrique
Gastrectomie longitudinale [Sleeve gastrectomy] pour obésité morbide, par laparotomie
Gastrectomie longitudinale [Sleeve gastrectomy] pour obésité morbide, par coelioscopie
obésité morbide
gastrectomie

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la chirurgie colique
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Chirurgie%20colique%20FCVD.pdf
La chirurgie colique s’adresse à de nombreuses affections bénignes (polypes, sigmoïdites) ou malignes (cancer)
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladies du côlon
chirurgie colorectale
chirurgie colorectale

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la chirurgie rectale
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Chirurgie%20rectale%20FCVD.pdf
La chirurgie rectale s’adresse soit à des affections bénignes (polypes, tumeur villeuse, prolapsus, hémorroïdes, maladies inflammatoires) soit à des affections malignes (cancer).
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladies du rectum
chirurgie colorectale
chirurgie colorectale

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la cholecystectomie
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Chole%CC%81cystectomieFCVD.pdf
La bile sert à la digestion des aliments ; elle est fabriquée par le foie et déversée dans l’intestin peu après l’estomac par un canal (canal cholédoque). Au bord de ce canal, il existe une “aire de repos” qui s’appelle la vésicule biliaire. La bile peut sédimenter et donner des calculs. Lorsque ces calculs donnent des complications, il n’existe qu’un seul traitement : l’ablation de la vésicule biliaire (la cholécystectomie) ; il n’y a pas d’alternative thérapeutique. Si les calculs ne donnent pas de trouble, découverte fortuite par exemple, il est inutile de traiter ou même de surveiller.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cholécystectomie
cholécystectomie

---
N1-SUPERVISEE
Fiche information sur la hernie de l'aine
http://www.lasfce.com/uploads/files/Fiche%20information%20Hernie%20FCVD.pdf
La région de l’aine possède des orifices naturels à la racine de la cuisse, pour laisser passer les éléments anatomiques qui vont au membre inférieur, et au testicule chez l’homme. Un relâchement anatomique de ces orifices peut être à l’origine de l’apparition d’une hernie de l’aine, inguinale ou crurale, qui est l’issue, à travers un orifice naturel élargi, d’une partie du contenu de la cavité abdominale. Une hernie se manifeste généralement par un gonflement localisé de l’aine, majoré par la position debout et les efforts.
2016
false
true
false
SFCE
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hernie inguinale
hernie inguinale

---
N1-VALIDE
Prise en charge du cancer du col de l'utérus
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/687-prise-en-charge-du-cancer-du-col-de-l-utérus.html
Le cancer du col de l’utérus peut être découvert sur un frottis de dépistage. Il s’agit alors souvent d’un stade précoce et parfois, devant des saignements entre les règles ou des douleurs du bas ventre et du dos en cas de stade avancé. Il est dans la majorité des cas en rapport avec un virus appelé papillomavirus et plus précisément avec une variété de ce virus appelé « oncogène » qui favorise le développement de tumeur. Ce virus est très fréquent et la plupart des patientes ayant une activité sexuelle, ont été en contact avec ce virus sans développer la maladie.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus

---
N1-VALIDE
Promontofixation
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/688-promontofixation.html
Le prolapsus génital communément appelé « descente d’organe est une pathologie fréquente touchant près d’une femme sur deux. Il s’agit avant tout d’une affection intime souvent mal vécue et cachée pouvant nuire à tous les secteurs de la vie d’une femme.
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prolapsus utérin

---
N1-SUPERVISEE
Fiche d’information et de consentement pour traiter une tachycardie ou une anomalie électrique par ablation endocavitaire
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/Consentement_Ablation-a630.pdf
Cette technique consiste à supprimer certaines arythmies ou troubles du rythme (accélérations du rythme cardiaque, extra-sytoles) ou anomalies électriques par cautérisation de zones spécifiques à l’intérieur (ou, plus rarement, la surface) du cœur, en appliquant une température élevée le plus souvent (ablation par courant de radiofréquence), ou une température très basse (cryoablation).
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ablation par cathéter
ablation par cathéter
ablation par cathéter
tachycardie
ablation par cathéter

---
N1-SUPERVISEE
Fiche d’information et de consentement pour une ablation de fibrillation atriale
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/Consentement%20AblationFA-a631.pdf
Pourquoi vous propose-t-on une ablation de Fibrillation Atriale? Les médicaments ne sont efficaces que dans environ 50 % des cas pour maintenir le cœur en rythme normal. Pour certains patients, présentant une FA rebelle aux traitements antiarythmiques ou une intolérance à ces médicaments, l’ablation constitue un traitement efficace. C’est pour cela que ce traitement vous a été recommandé par votre cardiologue.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie cardiaque
fibrillation auriculaire

---
N1-SUPERVISEE
Fiche d’information et de consentement pour l’implantation d’un défibrillateur automatique
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/ConsentementDAI-a632.pdf
Il vous est proposé la mise en place d’un défibrillateur automatique implantable (DAI) car vous êtes dans l’une des deux situations suivantes : - vous avez une maladie cardiaque qui vous expose à un risque de mort subite en rapport avec la survenue dans les mois ou les années à venir de troubles du rythme cardiaque graves. Ces troubles du rythme cardiaque graves sont dus à des accélérations intempestives de la fréquence cardiaque et peuvent être parfois mortels s’ils ne sont pas traités à temps. - vous venez de présenter un trouble du rythme cardiaque grave. Le risque de récidive est important malgré les traitements qui pourraient être proposés et peut conduire à la mort subite.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
défibrillateurs implantables
procédures de chirurgie cardiaque
défibrillateurs implantables

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiche d’information et de consentement pour choc électrique externe programmé
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/ConsentementChocElectrique-a633.pdf
Le choc électrique externe (cardioversion) est un acte médical consistant à faire passer volontairement et de manière brève un courant électrique dans votre cœur lorsque celui-ci est trop rapide en raison de certaines tachycardies (en particulier la fibrillation atriale) afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Le courant est appliqué sur le thorax par l’intermédiaire de deux palettes métalliques ou autocollantes reliées à un appareil appelé défibrillateur externe.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
défibrillation
Choc
choc dû au courant électrique
externe
Programmes
choc
programmes

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiche d’information et de consentement pour l'implantation d'un stimulateur cardiaque
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/ConsentementPM-a634.pdf
Pourquoi vous propose-t-on l’implantation d’un stimulateur cardiaque ? Votre état cardiaque nécessite la mise en place d'un stimulateur cardiaque. Il s'agit d'un traitement courant, fiable et efficace de certaines maladies du cœur (se traduisant le plus souvent par un ralentissement marqué du rythme cardiaque) qui ne peuvent être contrôlées par la prise de médicaments. La stimulation cardiaque est également parfois utilisée dans le traitement de l’insuffisance cardiaque.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
pacemaker
implantation de stimulateur cardiaque
prothèses et implants

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiche d’information et de consentement pour exploration électrophysiologique
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/ConsentementEEP-a635.pdf
Pourquoi vous propose-t-on une exploration électrophysiologique ? Votre état de santé, en raison des symptômes ressentis ou des risques encourus, nécessite un examen dont le but est de rechercher ou de préciser le mécanisme d’une anomalie de la conduction ou du rythme cardiaque.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
électrophysiologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiche d’information et de consentement pour extraction des boitiers et sondes de stimulation et défibrillation
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/ConsentementExtraction-a636.pdf
Les systèmes de stimulation et de défibrillation cardiaques implantés doivent parfois être retirés. L’extraction de ces systèmes est une procédure chirurgicale complexe présentant des risques.
2016
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
motivation
extraction
stimulants du système nerveux central
stimulateur
défibrillation

---
N2-AUTOINDEXEE
Prothèse totale de Hanche (première intervention)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/6268dd67-f403-4875-9ed8-7424b7adf00a/pdf/01_SGHG_fichePTH_Coxarthrose.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de Prothèse Totale de la Hanche en première intervention pour coxarthrose (arthrose de la hanche)
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
complet
prothèse de hanche
prothèse de la hanche

---
N2-AUTOINDEXEE
Prothèse Totale de Genou (première intervention)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/1d436c10-48d1-40e3-81bb-2c82731d5038/pdf/02_SGHG_fichePTG_Gonarthrose.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de Prothèse Totale de Genou en première intervention pour gonarthrose (arthrose du genou).
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prothèse
prothèse de genou
complet

---
N2-AUTOINDEXEE
Prothèse Totale de Hanche (chirurgie de révision)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/8f37d051-1a83-4953-8ed1-b7289f9a52ce/pdf/03_SGHG_R%C3%A9visionPTH.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de Prothèse Totale de la Hanche de Révision, avec ablation d'une ancienne prothèse et remise en place d'une nouvelle prothèse de hanche.
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
chirurgie générale
révision chirurgicale
prothèse de hanche
révision de remplacement total de la hanche

---
N2-AUTOINDEXEE
Prothèse Totale de Genou (chirurgie de révision)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/65038d60-0200-4632-81a1-74954c1c0a88/pdf/04_SGHG_R%C3%A9visionPTG.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de Prothèse Totale de Genou de Révision, avec ablation d'une ancienne prothèse et remise en place d'une nouvelle prothèse de genou.
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
chirurgie générale
révision chirurgicale
prothèse de genou
complet
prothèse

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie non prothétique de la Hanche pour arthrose (Ostéotomies)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/b2366ad3-0ed9-49e5-8f7e-3fda89d1f4ae/pdf/05_SGHG_ficheOst%C3%A9otHanche.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de chirurgie de l'arthrose de la hanche (coxarthrose) sans faire appel à une prothèse. Il s'agit d'une chirurgie dite conservatrice de réalignement osseux (Ostéotomies).
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Hanche
ostéotomie
chirurgie générale
intervention chirurgicale
section d'os
prothétique
coxarthrose
arthrose de la hanche
Arthrose
arthrose
hanche
arthrose

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie non prothétique du Genou pour arthrose (Ostéotomies)
https://cdn.website-start.de/proxy/apps/aek2oo/uploads/gleichzwei/instances/15E5DFA4-38B1-444C-A33E-DBE185416D18/wcinstances/epaper/7c9549a9-8bcf-46aa-9479-2e521a3d86b1/pdf/06_SGHG_ficheOst%C3%A9otomieGenou.pdf
Cette fiche a été élaborée par la SFHG pour l'information des Patients en matière de chirurgie de l'arthrose du Genou (gonarthrose) sans faire appel à une prothèse. Il s'agit d'une chirurgie dite conservatrice de réalignement osseux (Ostéotomies).
2016
false
false
false
SFHG - Société française de chirurgie de la hanche et du genou
France
français
brochure pédagogique pour les patients
intervention chirurgicale
arthrose
Genou
prothétique
section d'os
gonarthrose
chirurgie générale
ostéotomie
prothèse de genou
arthrose du genou
Arthrose
genou
arthrose

---
N1-VALIDE
Le syndrome d’Usher de type 1
https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/UsherType1-FRfrPub19167.pdf
Le syndrome d’Usher est une maladie qui associe une perte d’audition (surdité) et des troubles de la vue (rétinite pigmentaire). La surdité concerne les deux oreilles (surdité bilatérale). La rétinite pigmentaire peut évoluer jusqu’à la perte d’une partie ou de la totalité de la vue (cécité). Des troubles de l’équilibre peuvent également être présents.
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
brochure pédagogique pour les patients
syndromes d'Usher
signes et symptômes
syndromes d'Usher
syndromes d'Usher
syndromes d'Usher

---
N1-VALIDE
Électroconvulsivothérapie – Ce que vous devez savoir sur l'ECT
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001655/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2016/16-914-02WF.pdf
Introduction Il est important que l’usager comprenne la nature, le but et le déroulement de l’électroconvulsivothérapie (ECT), ses effets bénéfiques et ses effets indésirables, ainsi que les risques possibles. Il doit être informé des conséquences d’un refus de l’ECT et des possibilités de traitements alternatifs.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
brochure pédagogique pour les patients
électroconvulsivothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Information sur les examens complémentaires à la mammographie de dépistage
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001121/
Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), les femmes de 50 à 69 ans sont invitées à passer une mammographie de dépistage tous les deux ans. Lorsque les résultats de la mammographie présentent des anomalies, le recours à des examens complémentaires est nécessaire. Le dépliant Information sur les examens complémentaires à la mammographie de dépistage du cancer du sein est envoyé aux femmes qui participent au PQDCS et qui doivent passer un examen complémentaire. On y retrouve de l'information sur les différents types d'examen complémentaire ainsi que des conseils pour bien s'y préparer.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Dépistage
évaluation des acquis scolaires
mammographie
mammographie de dépistage
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Prostatectomie radicale laparoscopique avec ou sans assistance robotique
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/703-prostatectomie-radicale-laparoscopique-avec-ou-sans-assistance-robotique.html
Des conseils pour vous préparer et mieux vivre les suites opératoires
2016
false
false
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prostatectomie
période postopératoire
période préopératoire

---
N1-VALIDE
Le défibrillateur, un ange gardien au quotidien
http://www.filiere-cardiogen.fr/professionnel/prises-en-charge/defibrillateur-automatique-implantable/
Associations de malades et de porteurs de défibrillateurs, ont souhaité qu’une brochure destinée à tous publics dont les plus jeunes, soit remise avant l’opération, pour venir en complément des informations orales données par le cardiologue, pour permettre au malade d’avoir une meilleure connaissance de ce qu’est un défibrillateur et de ses possibles répercussions sur la vie quotidienne. Cette brochure a donc pour objectif de vous expliquer, étape après étape, les enjeux et les effets de la pose d’un défibrillateur. Lisez-la attentivement, peut-être en plusieurs fois, et discutez-en avec votre cardiologue, lorsque vous y serez prêt.
false
false
false
Cardiogen - filière nationale de santé maladies cardiaques héréditaires
brochure pédagogique pour les patients
défibrillation
quotidien
défibrillateurs

---
N1-VALIDE
Gels de kétoprofène (Kétum et ses génériques) - rappel du risque et des mesures visant à réduire le risque de photosensibilité - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Gels-de-ketoprofene-Ketum-R-et-ses-generiques-rappel-du-risque-et-des-mesures-visant-a-reduire-le-risque-de-photosensibilite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Conformément à la décision de la Commission Européenne du maintien sur le marché des médicaments à usage topique contenant du kétoprofène et dans le cadre d'une communication semestrielle, l'ANSM rappelle aux professionnels de santé les mesures visant à réduire le risque de photosensibilité lors de l'utilisation de gels de kétoprofène...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
kétoprofène
administration par voie cutanée
M02AA10 - kétoprofène
KETUM
KETUM 2,5 % gel p appl loc
médicaments génériques
photodermatoses
gestion du risque
KETOPROFENE BGR 2,5% gel
KETOPROFENE EG 2,5 % gel
KETOPROFENE RATIO 2,5% gel
KETOPROFENE SANDOZ 2,5% gel
KETOPROFENE TEVA SANTE 2,5 % gel
kétoprofène
bain de soleil
Lumière du soleil
brochure pédagogique pour les patients
KETOPROFENE BIOGARAN 2,5 % gel p appl cutanée
KETOPROFENE TEVA 2,5 % gel
KETOPROFENE
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
L'infection par le virus Zika
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Maladies_infectieuses/2016-ZIKA-GP.pdf
2016
false
false
false
Medqual
France
français
brochure pédagogique pour les patients
infections à arbovirus
virus zika

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal - Qu’est-ce que le cancer colorectal ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/15727/270760/file/FR-Cancer-Colorectal-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par Le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer colorectal et à prendre conscience des meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer colorectal. Nous recommandons aux patients de demander à leur médecin quels examens et quels types de traitement sont indiqués pour le type et le stade de leur maladie. Les informations médicales décrites dans le présent document s’appuient sur les directives de pratique clinique de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) pour la prise en charge du cancer colorectal.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
antinéoplasiques
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Cancer de la vessie - Qu’est-ce que le cancer de la vessie ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/6590/114933/file/FR-Cancer-de-la-Vessie-Guide-pour-les-Patients.pdf
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon non à petites cellules - Qu’est-ce que le cancer du poumon non à petites cellules ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/7250/143186/file/FR-Cancer-du-Poumon-non-a-Petites-Cellules-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer du poumon non à petites cellules et à déterminer les meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-VALIDE
Sarcomes des tissus mous - Que sont les Sarcomes des tissus mous ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/79763/1460927/file/ESMO-ACF-Sarcomes-des-Tissus-Mous-un-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide à destination des patientes a été élaboré par le Fonds Anticancer afin d’aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre la nature des sarcomes des tissus mous et à déterminer les meilleures options de traitement disponibles en fonction de sarcome des tissus mous
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
sarcomes
sarcomes
sarcomes
sarcomes
brochure pédagogique pour les patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Informations concernant la coloscopie
http://www.sante.public.lu/fr/publications/c/coloscopie-informations-2016-fr-de-pt-en/index.html
Votre médecin vous a conseillé de faire une coloscopie, que vous allez passer prochainement. Afin que vous soyez clairement informé(e) du déroulement de cet acte médical, nous vous demandons de lire attentivement ce document d’information. Votre médecin est à votre disposition pour vous apporter toute autre précision complémentaire.
2016
false
false
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
brochure pédagogique pour les patients
information patient et grand public
coloscopie

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du cancer et tabac - Pourquoi arrêter et comment me faire aider ?
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitement-du-cancer-et-tabac-Pourquoi-arreter-et-comment-me-faire-aider
Ce dépliant explique l'intérêt de l'arrêt du tabac pour les personnes atteintes de cancers et le soutien qui peut leur être apporté par les professionnels de santé.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tabagisme
tabagisme
tumeurs

---
N1-VALIDE
Prendre un médicament antidépresseur
http://www.psycom.org/Medicaments-psychotropes/Prendre-un-medicament-antidepresseur
http://www.psycom.org/file/download/60304/1340362/file/Brochure%20Psycom_Prescrire_Medicament_antidepresseur_VF.pdf
Cette rubrique est destinée aux personnes qui prennent un médicament antidépresseur, à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent. Elle vise à résumer l’essentiel des informations utiles. Elle a été conçue pour favoriser les échanges entre patients et soignants. Elle permet aux personnes qui le souhaitent d’être davantage autonomes par rapport aux médicaments pris pour leurs troubles psychiques et d’améliorer le niveau de sécurité de leur traitement. C’est aussi un support d’information pour les soignants, afin d’accompagner les patients dans la prise de leur traitement. On n’aborde pas ici l’utilisation des antidépresseurs chez les enfants.
2016
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
français
brochure pédagogique pour les patients
antidépresseurs
trouble dépressif
antidépresseurs
allaitement maternel
grossesse
sujet âgé
troubles mentaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Prendre un médicament neuroleptique
http://www.psycom.org/Medicaments-psychotropes/Prendre-un-medicament-neuroleptique
Cette rubrique est destinée aux personnes qui prennent un médicament neuroleptique, à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent. Elle vise à résumer l’essentiel des informations utiles. Elle a été conçue pour favoriser les échanges entre patients et soignants. Elle permet aux personnes qui le souhaitent d’être davantage autonomes par rapport aux médicaments pris pour leurs troubles psychiques et d’améliorer le niveau de sécurité de leur traitement. C’est aussi un support d’information pour les soignants, afin d’accompagner les patients dans la prise de leur traitement. On n’aborde pas ici les questions concernant les enfants, ni des maladies rares telles que les chorées ou le syndrome de Gilles de la Tourette.
2016
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
français
brochure pédagogique pour les patients
agent antipsychotique
neuroleptiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Le Traumatisme cranio-cérébral – Brochure à l'intention des familles et des personnes atteintes
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001756/?&date=DESC&annee=2016&critere=annee
Cette brochure a pour objet d’expliquer des réalités souvent complexes sur le traumatisme cranio-cérébral. Elle est destinée aux familles et aux personnes atteintes d'un traumatisme cranio-cérébral.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cerveau, sai
personnes
traumatisme cranio-cerebral
blessure
famille
traumatismes cranioencéphaliques
brochures
famille
atteint
intention

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé Canada rappelle l'importance de prévenir les grossesses pendant la prise d'isotrétinoïne, médicament contre l'acné, afin d'éviter les anomalies congénitales
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60096a-fra.php
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
isotrétinoïne
isotrétinoïne
acné
rappel mnésique
femmes enceintes
préparations pharmaceutiques
grossesse
ISOTRETINOINE
acne
acné
grossesse
grossesse
isotrétinoïne
grossesse
Canada
prévenance
acné vulgaire
médicament
anomalie congénitale
santé
malformations

---
N3-AUTOINDEXEE
Zarontin (ethosuximide) - Gélules défectueuses associées à la réduction de la capacité à produire l’effet prévu et la réapparition des absences épileptiques
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60340a-fra.php
Erfa Canada 2012 Inc. et Santé Canada ont reçu des plaintes concernant des gélules molles Zarontin brisées ou ayant coulé. L’administration de gélules molles Zarontin défectueuses peut être associée à une incapacité à produire l’effet prévu et une augmentation de la fréquence des absences épileptiques. Rappel aux pharmaciens: Vérifiez le contenu de chaque bouteille pour vous assurer qu’il n’y a pas de gélules défectueuses. Assurez-vous que le produit est entreposé dans un environnement dont la température et l’humidité sont contrôlées. Les patients devraient inspecter leur médicament et ne pas consommer les gélules qui semblent défectueuses (i.e. d’aspect trouble, brisées, collantes ou agglomérées à d’autres gélules). Ils doivent retourner les bouteilles contenant des gélules défectueuses à la pharmacie lorsqu’un un médicament de replacement peut être obtenu...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
éthosuximide
N03AD01 - éthosuximide
ZARONTIN
administration par voie orale

---
N3-AUTOINDEXEE
Le radon en 10 questions: protégez-vous de ce gaz radioactif
http://www.sante.public.lu/fr/publications/r/radon-10-questions-fr-de/index.html
Le radon est un gaz radioactif provenant du sous-sol. Il peut pénétrer dans tout bâtiment. Il peut causer le cancer du poumon. Le radon est facile à mesurer. Faites un test radon et protégez votre santé !
2016
false
false
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
français
brochure pédagogique pour les patients
gaz radioactif
radon
radon
météorisme
Gaz
gaz

---
N2-AUTOINDEXEE
Attention vague de très grand froid
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1764
Ce document d'information, réservé au téléchargement, décrit les risques liés aux périodes de grand froid et les moyens de s'en protéger. Il décrit ce qui se passe dans le corps et donne des conseils (rester chez soi autant que possible, quelles précautions prendre si on doit absolument sortir, utiliser sa voiture, reconnaître chez une personne exposée au grand froid les signes annonciateurs de l'hypothermie et des gelures,etc.)
2016
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
vague
froideur
majeur
froid extrême
attention
attention
froid

---
N2-AUTOINDEXEE
Tabac et cancer
http://www.fondation-arc.org/Facteurs-de-risque-Tabac/le-tabac.html
http://www.fondation-arc.org/publications/285-brochure-tabac-et-cancer/file
Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Il est aussi à l’origine de plus de 44 000 cas de cancers chaque année en France.Le tabac est la plus importante de toutes les causes connues de cancer. Il est responsable de plus de 80 % des cancers bronchiques.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
nicotiana tabacum
tumeur maligne, sai
cancer
tabac
Cancer
cancer
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
La prévention au quotidien. Comment réduire son risque de cancer ?
http://www.fondation-arc.org/documents/451-depliant-la-prevention-au-quotidien/file
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer
risque
quotidien
tumeurs

---
N1-VALIDE
Méthotrexate par voie orale : décés liés à des erreurs de prise quotidienne au lieu d'hebdomadaire - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Methotrexate-par-voie-orale-deces-lies-a-des-erreurs-de-prise-quotidienne-au-lieu-d-hebdomadaire-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La prise de méthotrexate par voie orale doit s’effectuer une seule fois par semaine et la posologie doit s’exprimer en mg/semaine et en nombre de comprimés/semaine, quelle que soit l’indication. Il est rappelé au prescripteur qu’il est nécessaire de préciser sur l’ordonnance le jour de la semaine où le médicament doit être administré. Ce jour doit être déterminé avec le patient. Les patients âgés et/ou présentant des troubles cognitifs doivent bénéficier d’une attention particulière du fait du risque plus important d’erreur de prise. Un passage à l’administration par voie sous cutanée d’une spécialité à base de méthotrexate ayant les mêmes indications que la voie orale, est à envisager chez ces patients. Mise à disposition d’un feuillet à remettre par le pharmacien d’officine aux patients lors de la délivrance de leur traitement en ville (10/11/2016). Mise à disposition d’un feuillet destiné aux EHPAD et aux établissements de santé (10/11/2016)...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
méthotrexate
méthotrexate
erreurs médicamenteuses
Erreur d'administration médicamenteuse
administration par voie orale
IMETH 10 mg cp séc
IMETH
NOVATREX
IMETH 2,5 mg cp
METHOTREXATE BELLON 2,5 mg cp
METHOTREXATE BELLON
NOVATREX 2,5mg cp
ordonnances médicamenteuses
brochure pédagogique pour les patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (adolescentes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-adolescentes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
adolescence
adolescent
fécondité
cancer
cancer
Adolescentes
tumeur maligne, sai
fertilité
Cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes hommes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-hommes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
fécondité
cancer
Cancer
fertilité
jeunes
hommes
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes femmes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-femmes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
fertilité
Femmes
fécondité
Femelle
tumeur maligne, sai
Cancer
cancer
jeunes
tumeurs
adolescent
femmes

---
N1-VALIDE
Angine streptococcique de l'adulte
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/l-angine-streptococcique-de-l-adulte
Il s'agit d'une infection des amygdales causée par la présence d'une bactérie: le streptocoque A. Elle est plus rare que l'angine virale mais plus dangereuse. Elle peut entraîner des complications graves, évitables par la prise d'antibiotiques. Elle atteint surtout les enfants entre 5 et 15 ans lors d'épidémies en hiver et au printemps.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
adulte
pharyngite
infections à streptocoques
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Colique néphrétique
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/la-colique-nephretique
L'uretère est le canal qui conduit l'urine des reins à la vessie. Lorsqu'il s'obstrue, sa mise en tension brutale entraîne une douleur vive. On parle de crise de colique néphrétique, quelle qu'en soit la cause. Elle concerne plus volontiers les hommes entre 20 et 60 ans.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
colique néphrétique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Colopathie fonctionnelle
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/colopathie-fonctionnelle
Il s'agit de troubles bénins du gros intestin (côlon). 20 à 30 % de la population en souffre (surtout les femmes à partir de 30-40 ans).
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
troubles fonctionnels du côlon
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Dépression
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/depression
La dépression est une maladie très fréquente dont on guérit presque toujours. Elle se caractérise par une tristesse et une perte de l'élan vital. Elle concerne davantage les femmes.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
trouble dépressif
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Hypertrophie bénigne de la prostate
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/hypertrophie-benigne-de-la-prostate
La prostate est une glande qui entoure l'urètre, canal conduisant l'urine de la vessie à la verge. Elle produit le liquide dans lequel baignent les spermatozoïdes. L'hypertrophie ou adénome de la prostate correspond à une augmentation bénigne de son volume. Elle est très fréquente chez l'homme.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
hyperplasie de la prostate
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Prostatite aiguë
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/prostatite-aigue
La prostate est une glande qui entoure l'urètre, canal conduisant l'urine de la vessie à la verge. Elle produit le liquide de transport des spermatozoïdes. Lorsqu'elle s'infecte, on parle de prostatite aiguë.
2016
false
false
N
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Bruxelles
Belgique
français
maladie aiguë
prostatite
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein : quels sont les facteurs de risque ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2414.pdf
S’il est impossible d’agir sur certains facteurs de risque, d’autres sont étroitement liés au mode de vie personnel ; on peut souvent les éviter ou, du moins, les réduire. Le principal facteur de risque est le sexe féminin. Les hommes ne sont pas à l’abri d’un cancer du sein, mais cette maladie est très rare chez eux.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du sein
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Une prothèse du sein : comment la choisir ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2401.pdf
Quelques jours après l’opération, vous recevez une première prothèse, provisoire. Pour les femmes amputées d’un sein, cette première prothèse est particulièrement importante. En jersey de coton dermophile, elle protège la plaie opératoire. De différentes grandeurs, très légère, elle ne comprime pas la cicatrice. Vous pouvez la coudre ou la fixer dans votre soutien-gorge à l’aide de petites pressions pour qu’elle ne glisse pas.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
implants mammaires
tumeurs du sein
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'oesophage
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-oesophage.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
assurance maladie
facteurs de risque
tumeurs de l'oesophage
droits des patients
travail
continuité des soins
signes et symptômes
tumeurs de l'oesophage
stade de la tumeur
sécurité sociale
pronostic
tumeurs de l'oesophage
antinéoplasiques
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'estomac (gastrique)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-estomac.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
assurance maladie
sécurité sociale
tumeurs de l'estomac
facteurs de risque
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
signes et symptômes
tumeurs de l'estomac
droits des patients
tumeurs de l'estomac
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs de l'estomac
antinéoplasiques
continuité des soins
travail
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Le cancer du colon et du rectum (colo-rectal)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-colon-et-rectum.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs colorectales
gros intestin
tumeurs de l'anus
facteurs de risque
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
signes et symptômes
coloscopie
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
assurance maladie
sécurité sociale
travail
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs colorectales
radiothérapie
antinéoplasiques
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
colostomie
brochure pédagogique pour les patients
figure

---
N1-VALIDE
Le cancer du foie (hépatome/hépatocarcinome)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancers-du-foie.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs du foie
facteurs de risque
signes et symptômes
assurance maladie
sécurité sociale
travail
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs du foie
tumeurs des voies biliaires
tumeurs du foie
tumeurs du foie
maladies professionnelles
stade de la tumeur
pronostic
continuité des soins
transplantation hépatique
antinéoplasiques
tumeurs de la vésicule biliaire
brochure pédagogique pour les patients
image

---
N1-VALIDE
Le cancer du pancréas
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-pancreas.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
pancréas
tumeurs du pancréas
pancréas
facteurs de risque
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
signes et symptômes
tumeurs du pancréas
travail
sécurité sociale
assurance maladie
continuité des soins
tumeurs du pancréas
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs du pancréas
thérapeutique
figure
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Le cancer de la gorge
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/cancers-du-larynx.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
facteurs de risque
pronostic
continuité des soins
assurance maladie
sécurité sociale
travail
tumeurs du larynx
tumeurs du larynx
tumeurs du larynx
tumeurs du larynx
signes et symptômes
larynx
stade de la tumeur
tumeurs du larynx
tumeurs du larynx
maladies professionnelles
tumeurs du larynx
tumeurs du larynx
thérapeutique
tumeurs de la langue
tumeurs de la parotide
figure
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Le cancer du poumon
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/voies-aeriennes/cancers-poumon.html
la maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
signes et symptômes
facteurs de risque
tumeurs du poumon
incidence
poumon
tumeurs du poumon
examen physique
tumeurs du poumon
bronchoscopie
dépistage systématique
tumeurs du poumon
maladies professionnelles
stade de la tumeur
indice de gravité médicale
pronostic
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Le cancer du rein
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/rein-et-voies-urinaires/cancer-rein.html
la maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
tumeurs du rein
rein
rein
tumeurs du rein
indice de gravité médicale
facteurs de risque
signes et symptômes
tumeurs du rein
dépistage systématique
tumeurs du rein
tumeurs du rein
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs du rein
continuité des soins
sécurité sociale
tumeur de Wilms

---
N1-VALIDE
Le cancer de la vessie
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/rein-et-voies-urinaires/cancer-vessie.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitements, après le traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
tumeurs de la vessie urinaire
voies urinaires
facteurs de risque
signes et symptômes
tumeurs de la vessie urinaire
Examen des urines
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
antinéoplasiques
continuité des soins
essais cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Le cancer du sein
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-feminins/cancer-du-sein.html
maladie, facteurs de risques, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitements, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
image
incidence
tumeurs du sein
tumeurs du sein
région mammaire
tumeurs du sein
facteurs de risque
signes et symptômes
tumeurs du sein
mammographie
dépistage systématique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
stade de la tumeur
carcinome intracanalaire non infiltrant
pronostic
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein
antinéoplasiques
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
carcinome canalaire du sein
maladie de paget du sein
tumeur phyllode
adénocarcinome mucineux
carcinome médullaire

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'ovaire
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-feminins/cancer-de-l-ovaire.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
ovaire
tumeurs de l'ovaire
facteurs de risque
tumeurs de l'ovaire
signes et symptômes
marqueurs biologiques tumoraux
dépistage systématique
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs de l'ovaire
antinéoplasiques
continuité des soins
radiothérapie
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire

---
N1-VALIDE
Le cancer du corps de l'utérus
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-feminins/cancer-du-corps-de-l-uterus.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
tableau
tumeurs de l'endomètre
incidence
système génital de la femme
tumeurs de l'endomètre
facteurs de risque
tumeurs de l'endomètre
signes et symptômes
dépistage systématique
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de l'endomètre
assurance maladie
sécurité sociale
stade de la tumeur
tumeurs de l'endomètre
radiothérapie
antinéoplasiques
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de l'endomètre
cathétérisme
continuité des soins
congé maladie
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
tumeurs de l'endomètre
tumeurs trophoblastiques

---
N1-VALIDE
Le cancer du col de l'utérus
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-feminins/cancer-du-col-de-l-uterus.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitements, après le traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
brochure pédagogique pour les patients
figure
tableau
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
incidence
système génital de la femme
col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du vagin
tumeurs du vagin
tumeurs du vagin
tumeurs du vagin
facteurs de risque
tumeurs du col de l'utérus
signes et symptômes
frottis vaginal
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
assurance maladie
congé maladie
stade de la tumeur
pronostic
indice de gravité médicale
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
cathétérisme
radiothérapie
antinéoplasiques
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
tumeurs de la vulve
papillomaviridae

---
N1-VALIDE
Le cancer de la prostate
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-masculins/cancer-prostate.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
incidence
prostate
prostate
noeuds lymphatiques
facteurs de risque
tumeurs de la prostate
signes et symptômes
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
assurance maladie
travail
tumeurs de la prostate
stade de la tumeur
indice de gravité médicale
pronostic
tumeurs de la prostate
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Le cancer du testicule
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-masculins/cancer-du-testicule.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
figure
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
incidence
testicule
testicule
tumeurs du testicule
facteurs de risque
tumeurs du testicule
signes et symptômes
marqueurs biologiques tumoraux
dépistage systématique
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
assurance maladie
sécurité sociale
stade de la tumeur
indice de gravité médicale
pronostic
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
tumeurs du testicule
cathétérisme
Relations entre professionnels de santé et patients
chirurgie générale
radiothérapie
antinéoplasiques
continuité des soins
travail
thérapeutique
tumeurs du pénis

---
N1-VALIDE
Les tumeurs cérébrales
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/tumeurs-cerebrales.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
incidence
système nerveux central
tumeurs du cerveau
facteurs de risque
tumeurs du cerveau
signes et symptômes
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
assurance maladie
travail
maladies professionnelles
tumeurs du cerveau
pronostic
tumeurs du cerveau
Relations entre professionnels de santé et patients
chirurgie générale
antinéoplasiques
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
brochure pédagogique pour les patients
figure
image

---
N1-VALIDE
Les mélanomes
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/melanome.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
mélanome malin cutané
mélanome
tumeurs cutanées
incidence
peau
mélanocytes
naevus
tumeurs cutanées
facteurs de risque
tumeurs cutanées
signes et symptômes
dépistage systématique
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
assurance maladie
travail
stade de la tumeur
indice de gravité médicale
pronostic
tumeurs cutanées
antinéoplasiques
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
immunothérapie
brochure pédagogique pour les patients
figure
image

---
N1-VALIDE
Le cancer de la thyroïde
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/cancer-thyroide.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
incidence
glande thyroide
glande thyroide
tumeurs de la thyroïde
facteurs de risque
signes et symptômes
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
assurance maladie
travail
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
brochure pédagogique pour les patients
figure
image

---
N1-VALIDE
La maladie de Hodgkin
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/maladie-de-hodgkin.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
assurance maladie
travail
maladie de Hodgkin
stade de la tumeur
pronostic
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
cathétérisme
Relations entre professionnels de santé et patients
radiothérapie
effets secondaires indésirables des médicaments
maladie de Hodgkin
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
immunothérapie
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
incidence
tissu lymphoïde
tissu lymphoïde
facteurs de risque
signes et symptômes
maladie de Hodgkin
biopsie de ganglion sentinelle
brochure pédagogique pour les patients
image
figure
tableau

---
N1-VALIDE
Le myélome multiple (maladie de Kahler)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/myelome-multiple.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
myélome multiple
myélome multiple
incidence
tissu lymphoïde
myélome multiple
facteurs de risque
myélome multiple
signes et symptômes
myélome multiple
myélome multiple
myélome multiple
assurance soins de longue durée
travail
myélome multiple
stade de la tumeur
pronostic
myélome multiple
myélome multiple
transplantation de moelle osseuse
immunothérapie
association thérapeutique
cathétérisme
Relations entre professionnels de santé et patients
transplantation de moelle osseuse
radiothérapie
effets secondaires indésirables des médicaments
continuité des soins
congé maladie
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
brochure pédagogique pour les patients
image
tableau

---
N1-VALIDE
Les lymphomes non-hodgkiniens
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/lymphomes-non-hodgkiniens.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
incidence
tissu lymphoïde
tissu lymphoïde
facteurs de risque
tissu lymphoïde
signes et symptômes
chimioprévention
assurance soins de longue durée
travail
maladies professionnelles
lymphomes
stade de la tumeur
pronostic
lymphomes
lymphomes
Relations entre professionnels de santé et patients
radiothérapie
effets secondaires indésirables des médicaments
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
brochure pédagogique pour les patients
image
tableau

---
N1-VALIDE
Les leucémies lymphoïdes chroniques
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/leucemie-lymphoide-chronique.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
incidence
tissu lymphoïde
tissu lymphoïde
facteurs R
signes et symptômes
assurance soins de longue durée
travail
stade de la tumeur
pronostic
immunothérapie
transplantation de moelle osseuse
Relations entre professionnels de santé et patients
effets secondaires indésirables des médicaments
continuité des soins
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
maladie chronique
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
brochure pédagogique pour les patients
image
figure

---
N1-VALIDE
Les leucémies aiguës
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/leucemies-aigues.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
leucémies
signes et symptômes
leucémies
maladie aiguë
leucémies
myélogramme
leucémies
maladies professionnelles
leucémies
assurance soins de longue durée
travail
leucémies
pronostic
cytométrie en flux
leucémies
effets secondaires indésirables des médicaments
induction de rémission
transplantation homologue
transplantation homologue
cathétérisme
continuité des soins
congé maladie
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
immunothérapie
leucémie aigüe myéloïde
hématopoïèse
incidence
préleucémie
facteurs de risque
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
chimiothérapie d'induction
chimiothérapie de maintenance
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Acné juvénile
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/acne-juvenile
L’acné est une inflammation chronique des glandes sébacées et des follicules pileux. Elle survient à la puberté et touche 80% des adolescents. Lorsqu’elle est mal vécue, il convient de consulter.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
acné vulgaire
acné vulgaire
acné vulgaire
brochure pédagogique pour les patients
acné vulgaire

---
N1-SUPERVISEE
Bronchite aiguë de l'adulte
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/bronchite-aigue-de-l-adulte
Il s’agit d’une inflammation des bronches. Elle est due le plus souvent à des virus lors d’épidémies l’hiver. Elle est très fréquente (10 millions de cas par an en France). Les bronchites sont favorisées par l’âge, le tabac, la pollution atmosphérique, une mauvaise nutrition.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
maladie aiguë
bronchite
bronchite
bronchite
brochure pédagogique pour les patients
adulte
bronchite

---
N1-SUPERVISEE
Eczéma juvénile
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/eczema-juvenile
L’eczéma est une inflammation chronique de la peau qui touche 5 à 10% des enfants. Elle survient en général chez des sujets ayant un terrain allergique (allergies alimentaires, rhinite, conjonctivite, asthme).
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
enfant
eczéma
eczéma
eczéma
eczéma
brochure pédagogique pour les patients
eczéma

---
N1-SUPERVISEE
Endocardite infectieuse
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/endocardite
L’endocardite infectieuse est une infection des valves du coeur. Les signes, les causes, quels sont les risques ?, l'évolution spontanée, prévention.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
endocardite bactérienne
endocardite bactérienne
endocardite bactérienne
brochure pédagogique pour les patients
endocardite bactérienne

---
N1-SUPERVISEE
Naevi ou grains de beauté
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/naevi-ou-grains-de-beaute
Les naevi sont des amas de mélanocytes, cellules situées à la surface de la peau. Ils apparaissent souvent pendant l’enfance sous forme de taches brunes ou noires, en relief ou planes. Leur nombre dépend de la génétique familiale et de l’exposition au soleil.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
mélanome
brochure pédagogique pour les patients
naevus

---
N1-SUPERVISEE
Pneumopathie
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/pneumopathie
La pneumonie ou pneumopathie est une infection des alvéoles du poumon (l’endroit qui permet de faire passer l’oxygène dans le sang). Elle peut être grave et entraîner le décès.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
maladies pulmonaires
maladies pulmonaires
maladies pulmonaires
maladies pulmonaires
brochure pédagogique pour les patients
maladies pulmonaires

---
N1-SUPERVISEE
Psoriasis vulgaris
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/psoriasis-vulgaris
Le psoriasis est une inflammation chronique de la peau souvent bénigne et héréditaire. Il touche 1 à 2% de la population1, surtout entre 10 et 20 ans et entre 20 et 40 ans. Il concerne aussi bien les hommes que les femmes.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
psoriasis
psoriasis
psoriasis
brochure pédagogique pour les patients
psoriasis

---
N1-SUPERVISEE
Surpoids et obésité de l'enfant
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/surpoids-et-obesite-de-l-enfant
L’obésité est une hausse de la masse grasse dans le corps. Elle se repère en calculant l’IMC (indice de masse corporelle) qui fait le rapport entre le poids et la taille. De 0 à 1an: l’IMC est haut, l’enfant est “dodu”; de 1 à 6 ans: l’IMC baisse, l’enfant s’affine; après 6 ans: l’IMC remonte: c’est “le rebond d’adiposité”. Si ce rebond arrive avant 6 ans, le risque d’obésité est plus grand.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
obésité
brochure pédagogique pour les patients
enfant
surpoids
obésité

---
N1-SUPERVISEE
Urticaire
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/urticaire
L’urticaire est une affection dermatologique fugace et mobile. Près de 15 à 20% des patients présenteront au moins une poussée dans leur vie.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
urticaire
urticaire
urticaire
urticaire
brochure pédagogique pour les patients
urticaire

---
N1-SUPERVISEE
Maladie de Waldenström
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/la-maladie-de-wald.html
Ce que l’on sait maintenant, les formes de la maladie, cliniquement…
2016
false
true
false
InfoCancer
France
brochure pédagogique pour les patients
macroglobulinémie de Waldenström

---
N1-VALIDE
Ataxie télangiectasie
http://www.orpha.net/data/patho/Pub/Int/fr/AtaxieTelangiectasie_FR_fr_PUB_ORPHA100.pdf
maladie, diagnostic, aspects génétiques, traitement, prise en charge, vivre avec, en savoir plus ; 8 pages
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
ataxie-télangiectasie
ataxie-télangiectasie
signes et symptômes
ataxie-télangiectasie
diagnostic prénatal
ataxie-télangiectasie
personnes handicapées
adulte
enfant
aide publique
France
brochure pédagogique pour les patients
assistance par téléphone

---
N1-VALIDE
Ablatherm
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/divers/ablatherm.htm
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/uro/ablatherm.pdf
description du matériel et de la technique
2016
false
false
false
Institut Jules Bordet
Belgique
français
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
tumeurs de la prostate
adénocarcinome
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Télémammographie
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/depistage/mamotel.htm
Le programme de dépistage du cancer de sein permet aux femmes de 50 à 69 ans de bénéficier, sans intervention financière personnelle, d'un examen mammographique tous les deux ans, examen dont la qualité est contrôlée techniquement. Ce contrôle s'opère par le biais d'une seconde lecture des clichés mammographiques (obtenus en première lecture) par un panel de radiologues spécialisés...
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
mammographie
téléradiologie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Colonoscopie Virtuelle
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/imagerie/virtuel.htm
L'examen consiste en 2 séries d'images d'environ 20 secondes chacune, sur le ventre et sur le dos, après injection intraveineuse d'un spasmolytique et insufflation d'air par le rectum, afin de bien distendre le côlon. Il ne faut pas être à jeun et l'examen ne nécessite pas d'injection de contraste iodé...
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
A vous qui allez passer un Pet Scan
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/divers/petscan.htm
préparation, durée, déroulement, précautions après l'examen, résultats
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
tomographie par émission de positons
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Résonance Magnétique Nucléaire (RMN.)
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/imagerie/irm.pdf
introduction, lexique, indications cliniques
2016
false
false
N
false
Institut Jules Bordet
Belgique
français
imagerie par résonance magnétique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Traitement des Mucosites par Laser Athermique
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/divers/mucosit.htm
le traitement, qu'est ce qu'une mucite, action du laser
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
inflammation muqueuse
thérapie laser
lasers
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Isolement pour Neutropénie
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/divers/neutrop.htm
neutropénie, globules blancs, microbes, précautions pour le personnel et les patients
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
isolement du patient
neutropénie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Spirométrie - Dépistage de la BPCO
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/depistage/spiro.htm
BPCO, spirométrie, questionnaire, conseils
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
broncho-pneumopathie chronique obstructive
dépistage systématique
spirométrie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Dépistage Précoce du Cancer Bronchique : Examen bronchoscopique par photodétection
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/depistage/bronche.htm
préparation, déroulement, résultats
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
bronchoscopie
Tumeurs des bronches
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
A vous qui venez de perdre votre bébé
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/documents/deuil_bebe_web.pdf
En ce moment, vous traversez une épreuve terriblement difficile, si difficile que les mots manquent pour en parler. En perdant ses parents, son conjoint, on devient orphelin ou veuf. Là, c'est un enfant ou un futur enfant qui s'en va et il n'est pas de mot pour qualifier cette perte. Que votre bébé ait vécu quelques jours ou quelques heures, ou que sa vie se soit arrêtée avant d'avoir vu le jour, vous êtes à présent des parents en deuil.
2016
false
true
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
nouveau-né
nourrisson
deuil (perte)
mortalité infantile
parents
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Probable : Les fibres protègent contre le cancer du sein
http://www.extenso.org/article/les-fibres-protegent-contre-le-cancer-du-sein/
Les bienfaits des fibres sont nombreux : elles contribuent à prévenir les maladies cardiovasculaires et la constipation, et sont d'une précieuse aide dans le contrôle du diabète de type 2 et de l'appétit. Certaines études proposent même que les fibres protègeraent les femmes contre le cancer du sein. Des espoirs remis en doute par quelques récentes et importantes études…
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
fibre alimentaire
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Peu probable : Le thé vert aide à perdre du poids
http://www.extenso.org/article/le-the-vert-aide-a-perdre-du-poids/
Depuis quelque temps déjà, l'alarme a sonné : le nombre de personnes présentant un excès de poids grimpe de jour en jour. Au Québec, 33 % de la population souffre d'embonpoint et 14 %, d'obésité. La démarche pour arriver à perdre du poids est claire : réduire le nombre de calories consommées et augmenter sa dépense énergétique. C'est évidemment en bougeant davantage que l'on accroît sa dépense énergétique. Mais pourrait-il y avoir d'autres moyens de l'augmenter? Le thé vert est à ce sujet scruté à la loupe. Certaines études ont en effet démontré qu'il aiderait à brûler quelques calories supplémentaires
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
perte de poids
caféine
préparations à base de plantes
phytothérapie
thé
catéchine
camellia sinensis
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Peu probable : Le piment favorise la perte de poids
http://www.extenso.org/article/le-piment-favorise-la-perte-de-poids/
On croque à belles dents dans un piment et voilà qu'une série de phénomènes s'enclenchent : la bouche s'enflamme, une chaleur intense envahit tout le corps et des gouttes de sueur perlent sur le front. Le corps, en alerte, semble accroître sa dépense énergétique afin de lutter contre l'« agresseur ». Mais qu'en est-il vraiment? Brûle-t-on effectivement plus de calories en mangeant du piment? Et si oui, cette dépense énergétique est-elle assez marquée pour favoriser la perte de poids? Quelques équipes de recherche ont tenté de répondre à ces questions. Sans permettre de tirer des conclusions claires, les résultats obtenus donnent tout de même le goût du piquant!
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
capsicum
perte de poids
capsaïcine
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Hémorroïdes - Photocoagulation infrarouge
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informations-photocoagulation-Infrarouge-201605.pdf
La photocoagulation infrarouge a pour but de traiter les symptômes de la maladie hémorroïdaire interne (essentiellement les saignements) sans les opérer en détruisant partiellement les petits vaisseaux et en renforçant le tissu de soutien des hémorroïdes par la création d’une petite cicatrice à leur sommet.
2016
false
false
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
photocoagulation
hémorroïdes
photocoagulation

---
N1-SUPERVISEE
Hémorroïdes - Sclérose chimique
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informations-scle%CC%81rose-201605.pdf
Les hémorroïdes sont constituées d’un tissu riche en vaisseaux sanguins et sont présentes chez tout individu à l'intérieur de l'anus (hémorroïdes internes) ou sous la peau de l'anus (hémorroïdes externes). On parle de maladie hémorroïdaire quand les hémorroïdes deviennent gênantes et sont à l'origine de symptômes comme une douleur, des saignements ou une extériorisation des hémorroïdes internes.
2016
false
false
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hémorroïdes
sclérose

---
N1-SUPERVISEE
Hémorroïdes - Ligature élastique
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informations-Ligatures-201605.pdf
Les hémorroïdes sont constituées d’un tissu riche en vaisseaux sanguins et sont présentes chez tout individu à l'intérieur de l'anus (hémorroïdes internes) ou sous la peau de l'anus (hémorroïdes externes). On parle de maladie hémorroïdaire quand les hémorroïdes deviennent gênantes et sont à l'origine de symptômes comme une douleur, des saignements ou une extériorisation des hémorroïdes internes.
2016
false
false
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ligature
ligature
ligature
ligature
hémorroïdes

---
N1-VALIDE
Reprise de la conduite automobile après une lésion cérébrale acquise non évolutive - Brochure d’information patient
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_brochure.pdf
2016
false
false
false
SOFMER - Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation
France
français
conduite automobile
brochure pédagogique pour les patients
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral

---
N2-AUTOINDEXEE
Pose de ballon intra-gastrique
http://www.sfed.org/files/files/Ballonintragastrique_infos.pdf
2016
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ballon gastrique
ballon gastrique
pose

---
N1-SUPERVISEE
Laserthérapie : Le Syndrome Main-Pied
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/divers/laser_main.htm
Symptômes, causes, conseils
2016
false
true
false
false
Institut Jules Bordet
Belgique
français
brochure pédagogique pour les patients
syndrome mains-pieds
thérapie laser

---
N1-VALIDE
J'ai trop mal à la tête !
http://www.sparadrap.org/Catalogue/Tout-le-catalogue/J-ai-trop-mal-a-la-tete-!-Ref.L13?utm_medium=email&utm_campaign=022016%20mailing%20promo%20guides%20ados&utm_content=022016%20mailing%20promo%20guides%20ados+CID_d530b47a5355e9e33f72acf0a740ca5a&utm_source=Routage%20Email%20Ecedi&utm_term=Commander%20ou%20tlcharger%20le%20guide
http://www.sparadrap.org/content/securedownload/79671/914926/version/2/file/guide+ados_migraine_version_web.pdf
Ce guide s’adresse aux adolescents. A l’aide de nombreuses illustrations, il répond aux principales questions des adolescents et de leur entourage, les rassure et lutte contre les idées fausses (« c’est psychologique », « c’est du cinéma »…). Il souhaite aider les jeunes à acquérir les compétences pour gérer au mieux leurs maux de tête
2016
false
false
false
Sparadrap
France
français
adolescent
brochure pédagogique pour les patients
céphalées

---
N1-VALIDE
Le Syndrome de Stickler
http://www.orpha.net/data/patho/Pub/Int/fr/LeSyndromeDeStickler_FR_fr_PUB_ORPHA828.pdf
Le syndrome de Stickler est une vitréo-rétinopathie héréditaire associant des signes oculaires, une séquence de Pierre Robin plus ou moins complète, des atteintes osseuses et une surdité neuro-sensorielle (10 % des cas)
2016
false
false
false
Orphanet
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladies du collagène
signes et symptômes
diagnostic prénatal
personnes handicapées
enfant
prise en charge de la maladie
nourrisson
maladies du collagène
maladies du collagène

---
N1-VALIDE
Vous consommez des médicaments psychotropes
http://www.presanse.org/arkotheque/client/presanse/ressources_documentaires/ressources_documentaires_detail.php?ref=605&titre=Vous%20consommez%20des%20m%E9%A4%A9caments%20psychotropes&utm_source=emailcampaign55&utm_medium=phpList&utm_content=HTML&utm_campa
Les médicaments psychotropes (ou médicaments psychoactifs) agissent sur le système nerveux et modifient l’état de conscience. La consommation de ces substances peut contre-indiquer certains postes de travail (conducteur professionnel, cariste, travailleur en hauteur, utilisateur de machines ou de produits dangereux, etc). Plus d'informations dans cette brochure...
2016
false
false
false
Présanse
France
français
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
brochure pédagogique pour les patients
santé au travail

---
N1-SUPERVISEE
Coqueluche - Adultes - Les 5 bonnes raisons de se faire vacciner
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1714
Ce dépliant à destination du grand public traite de la vaccination contre la coqueluche : quelles sont les différentes formes de cette infection respiratoire ? Qui doit être vacciné? Pourquoi les rappels de vaccins sont-ils nécessaires? Qu'appelle-t-on cocooning? Quels sont les effets secondaires? Le vaccin est-il remboursé ? Qui peut vacciner ? Où se faire vacciner ?, etc
2016
false
true
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
vaccin coquelucheux
coqueluche
adulte

---
N1-VALIDE
La participation de mon enfant à une recherche clinique sur le cancer
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-participation-de-mon-enfant-a-une-recherche-clinique-sur-le-cancer
Il est proposé que votre enfant participe à une recherche dans le cadre du traitement de sa maladie. Cette démarche n’est jamais simple : les questions qu’elle suscite sont nombreuses et complexes. Ce livret constitue un guide pratique susceptible de vous accompagner en présentant de manière concrète certaines données indispensables à la compréhension d’un essai clinique.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
enfant
essais cliniques comme sujet
recherche biomédicale
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs

---
N1-VALIDE
Le dépistage du cancer de la prostate - S'informer avant de décider
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Le-depistage-du-cancer-de-la-prostate-S-informer-avant-de-decider
http://www.e-cancer.fr/content/download/145120/1813975/file/Depistage-cancer-prostate-s-informer-avant-de-decider_2016.pdf
Cette brochure propose une information complète sur le dépistage du cancer de la prostate pour aider les hommes concernés à mettre en balance les bénéfices attendus par rapport aux risques encourus.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
CMG - Collège de la Médecine Générale
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
toucher rectal
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Les fausses routes
http://www.soin-palliatif.org/node/3164
Pour vous aider au quotidien, que vous soyez la personne malade ou l’un de ses proches, ces conseils pratiques sont faits pour vous. Vous pouvez choisir ceux qui vous conviennent le mieux. Vous pouvez également en discuter entre vous.
2016
false
false
false
CNDR Soin Palliatif - Centre National de Ressources
France
français
troubles de la déglutition
troubles de la déglutition
brochure pédagogique pour les patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Nivolumab - Opdivo
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=325980
2016
false
false
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
nivolumab
OPDIVO
nivolumab
NIVOLUMAB
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Pomalidomide - Pomalyst
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=304450
2016
false
false
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
pomalidomide
pomalidomide
thalidomide

---
N2-AUTOINDEXEE
Vandétanib - Caprelsa
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=125444
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
vandétanib
vandétanib
CAPRELSA

---
N2-AUTOINDEXEE
Dabrafénib - Tafinlar
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=295448
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
TAFINLAR
dabrafénib

---
N2-AUTOINDEXEE
Dasatinib - Sprycel
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95288
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
SPRYCEL
Dasatinib

---
N2-AUTOINDEXEE
Denosumab - Xgeva
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=121722
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
Dénosumab
XGEVA
xgeva
dénosumab

---
N2-AUTOINDEXEE
Dexrazoxane - Zinecard
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95294
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
Zinecard
dexrazoxane

---
N2-AUTOINDEXEE
Épirubicine - Pharmorubicin PFS
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95204
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
EPIRUBICINE
épirubicine

---
N2-AUTOINDEXEE
Enzalutamide - Xtandi
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=295464
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
ENZALUTAMIDE
enzalutamide
XTANDI
enzalutamide
MDV 3100
3-Phényl-2-thiohydantoïne

---
N2-AUTOINDEXEE
Éribulin - Halaven
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=125869
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
HALAVEN
éribuline
Furanes
cétones

---
N2-AUTOINDEXEE
Imatinib - Gleevec
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95154
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
pipérazines
pyrimidines
benzamides

---
N2-AUTOINDEXEE
Obinutuzumab - Gazyva
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=325807
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
obinutuzumab
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Ibrutinib - Imbruvica
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=323728
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
IMBRUVICA
ibrutinib
ibrutinib
PCI 32765
pyrazoles
pyrimidines

---
N2-AUTOINDEXEE
Idelalisib - Zydelig
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=325884
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
idélalisib
idélalisib
idélalisib
ZYDELIG
purines
quinazolinones

---
N2-AUTOINDEXEE
Ipilimumab - Yervoy
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=155593
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
ipilimumab
ipilimumab
YERVOY
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Ponatinib - Iclusig
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=325883
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
ponatinib
ICLUSIG
ponatinib
Imidazoles
pyridazines

---
N2-AUTOINDEXEE
Pembrolizumab - Keytruda
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=325923
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
KEYTRUDA
pembrolizumab
Keytruda
pembrolizumab
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Sorafénib - Nexavar
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95028
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
NEXAVAR
sorafénib
Phénylurées
nicotinamide

---
N2-AUTOINDEXEE
Pazopanib - Votrient
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=95018
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
pazopanib
VOTRIENT
pyrimidines
sulfonamides

---
N2-AUTOINDEXEE
Pertuzumab - Perjeta
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=295457
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
pertuzumab
PERJETA
pertuzumab
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Sunitinib - Sutent
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=94978
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
SUTENT
sunitinib
Sutent
indoles
pyrroles

---
N2-AUTOINDEXEE
Témozolomide - Temodal
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=94980
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
TEMOZOLOMIDE
TEMODAL
témozolomide
témozolomide
dacarbazine

---
N2-AUTOINDEXEE
Vemurafenib - Zelboraf
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=130087
2015
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
vémurafénib
vémurafénib
ZELBORAF
RO5185426
indoles
sulfonamides

---
N1-VALIDE
Hépatite C: information pour les patients
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-471/Hepatite-C-information-pour-les-patients
L’hépatite C est une inflammation du foie induite par le virus de l’hépatite C (HCV). On distingue aujourd’hui sept sous-groupes (génotypes) de HCV.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
hépatite C

---
N1-SUPERVISEE
La maladie de Dupuytren
http://www.plasticiens.fr/ficheIntervention.php?IdFichier=Intervention278
Guillaume Dupuytren était un chirurgien français vivant vers 1800. Il laissa son nom à cette maladie qui touche les aponévroses des mains.
2015
false
true
false
SOFCPRE - Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladie de Dupuytren

---
N1-SUPERVISEE
Le kyste synovial
http://www.plasticiens.fr/ficheIntervention.php?IdFichier=Intervention277
Un kyste est une poche comme un ballonnet rempli d’un liquide visqueux appelé liquide synovial. Il se manifeste par une grosseur qui se développe sur le dessus ou le devant du poignet mais également sur la base des doigts. Il peut être douloureux à la compression ou lors de certains mouvements. Sa taille est variable de quelques millimètres à plusieurs centimètres et les changements de volume sont habituels.
2015
false
true
false
SOFCPRE - Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
France
français
brochure pédagogique pour les patients
kyste synovial

---
N1-VALIDE
Le syndrome du canal carpien
http://www.plasticiens.fr/ficheIntervention.php?IdFichier=Intervention279
2015
false
true
false
SOFCPRE - Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique
France
français
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Hernie discale cervicale
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/hernie-discale-cervicale-20150507155032.pdf
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
déplacement de disque intervertébral
déplacement de disque intervertébral

---
N1-SUPERVISEE
Hernie discale lombaire
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/hernie-discale-lombaire-20150507155059.pdf
La colonne vertébrale est constituée d’un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum. Entre chaque vertèbre se trouve un disque qui sert d’amortisseur. Il est composé de deux parties, l’une centrale, le noyau et l’autre périphérique, l’annulus. L’annulus sert d’enveloppe au noyau. Quand l’annulus se déchire, le plus souvent par usure, une partie du noyau s’échappe et va comprimer le nerf à l’intérieur de la colonne vertébrale. C’est ce que l’on appelle une hernie discale. Ces hernies surviennent souvent à l’effort, mais quelquefois sans aucune circonstance favorisante, voire en dormant.
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
déplacement de disque intervertébral
déplacement de disque intervertébral
hernie lombaire

---
N1-SUPERVISEE
Myélopathie cervicarthrosique
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/myelopathie-cervicarthrosique-20150507155122.pdf
L’arthrose est une maladie qui déforme et épaissit les articulations. Dans le cas de la colonne vertébrale cervicale, la formation d’ostéophytes (« becs de perroquet ») et les déformations des disques vont progressivement réduire le diamètre du canal rachidien. Ce rétrécissement aboutit une compression progressive de la moelle cervicale, ainsi que des racines des nerfs à destination des membres supérieurs. Cette pathologie, en relation avec l’âge, peut être favorisée par l’existence d’un canal cervical étroit constitutionnel. Elle peut concerner un seul ou plusieurs étages cervicaux.
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
spondylose
maladies de la moelle épinière
cervicarthrose avec myélopathie

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs intradurales
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/tumeurs-intra-durales-20150507155151.pdf
La moelle épinière est située dans la colonne vertébrale. Elle est entourée par plusieurs enveloppes qui la protègent : les méninges. La plus solide et la plus superficielle est la dure-mère. Les tumeurs intra-durales sont les tumeurs situées à l’intérieur de la dure-mère. Elles peuvent être en dehors de la moelle épinière, ce sont les tumeurs intradurales extramédullaires, ou dans la moelle (tumeurs intramédullaires). Elles ne sont pas de la même nature en fonction de leur localisation ; les tumeurs extramédullaires peuvent être des méningiomes, qui ont pour origine la méninge, ou des neurinomes, qui naissent d’un nerf qui part de la moelle. Les tumeurs intramédullaires sont plus rares et peuvent être des épendymomes ou des astrocytomes. D’autres tumeurs existent mais sont plus rares. La plupart de ces tumeurs sont bénignes, mais un diagnostic histologique (analyse du tissu en laboratoire) est le plus souvent nécessaire pour affirmer la nature exacte de la tumeur.
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la moelle épinière

---
N1-SUPERVISEE
Canal lombaire étroit
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/canal-lombaire-etroit-20150520164745.pdf
La colonne vertébrale (ou rachis) est constituée de vertèbres au milieu desquelles se trouve un canal : le canal rachidien. Celui-ci contient la moelle épinière et les nerfs. Au niveau lombaire, la moelle épinière s’arrête et le canal ne contient plus que les nerfs de la « queue de cheval » qui s’occupent des membres inférieurs et du périnée.
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
sténose du canal vertébral

---
N1-SUPERVISEE
Discopathie dégénérative lombaire
http://www.sfcr.fr/uploads/media/default/0001/02/discopathie-degenerative-lombaire-20150520164817.pdf
L’usure d’un disque s’appelle une discopathie, cette discopathie peut être normale ou prématurée ; due à des contraintes excessives comme le surpoids, le port de charges lourdes, un travail avec vibrations, des transports longs. Dans la discopathie, le disque intervertébral se déshydrate, il devient moins souple et donc amortit moins bien. Cela crée des microtraumatismes locaux et provoque des douleurs et des contractures musculaires : ce sont les lombalgies.
2015
false
true
false
SFCR
France
français
brochure pédagogique pour les patients
dégénérescence de disque intervertébral
dégénérescence de disque intervertébral

---
N1-VALIDE
Comprendre les Lymphomes de l'Adolescent et le Jeune Adulte - Un guide d’information pour les patients et leurs proches
http://www.francelymphomeespoir.fr/files/publications/documents/attachments/fle-aja-2015-v2.pdf
Cette brochure, destinée aux patients et à leurs proches, a été écrite avec la collaboration de spécialistes français des lymphomes des AJA. Vous y trouverez l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour comprendre ce qu’est le lymphome, les différentes formes de cette maladie, les traitements proposés aujourd’hui et l’attention rigoureuse que le patient devra désormais porter à sa santé tout au long de sa vie.
2015
false
false
false
France Lymphome Espoir.
France
français
brochure pédagogique pour les patients
lymphomes
adulte
adolescent
lymphomes
observation (surveillance clinique)
lymphomes
transition aux soins pour adultes

---
N1-VALIDE
Cancers de la tête et du cou - Que sont les cancers de la tête et du cou ? Laissez-nous vous expliquer - ESMO/FAC Patient Guide Series basés sur les recommandations de pratique clinique de ESMO
http://www.esmo.org/content/download/65719/1182654/file/ESMO-ACF-Cancers-de-la-Tete-et-du-Cou-Guide-pour-les-Patients.pdf
2015
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-VALIDE
Scoliose
http://www.ameli-sante.fr/scoliose.html
La scoliose est une déviation permanente de la colonne vertébrale, liée à une rotation des vertèbres. Elle survient surtout dans l’enfance et l’adolescence, mais peut aussi se déclarer à l’âge adulte. Cette affection est parfois la conséquence d’une autre maladie ou d’une malformation. Toutefois, ses causes restent souvent inconnues.
2015
false
false
N
false
Améli Santé
France
français
scoliose
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Accompagner un proche atteint de cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2026.pdf
Le cancer est associé dans l’esprit de beaucoup à une condamnation à mort. Pourtant, le diagnostic «cancer» ne dit rien sur l’avancement de la maladie, sur les chances de guérison et les perspectives d’avenir de la personne atteinte. Aujourd’hui, de nombreux patients guérissent grâce à un diagnostic précoce et à un traitement médical adéquat, ou continuent à vivre longtemps et dans de bonnes conditions en dépit de la maladie.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
accompagnement de la fin de la vie
relations interpersonnelles
relations familiales
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
La radiothérapie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2010.pdf
La radiothérapie est l’un des traitements standards des maladies cancéreuses. A un moment ou l’autre de la maladie, environ la moitié des personnes touchées est soignée par cette méthode. Votre médecin vous a probablement déjà expliqué pourquoi une radiothérapie est recommandée dans votre cas et comment elle va se dérouler.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
brochure pédagogique pour les patients
radio-oncologie

---
N1-SUPERVISEE
Un nouveau sein ?
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2402.pdf
Vous avez subi l'ablation d'un sein..., reconstruction du sein au moyen d'implants, reconstruction du sein au moyen du muscle grand dorsal, reconstruction du sein au moyen de tissus provenant de l'abdomen, reconstruction du mamelon et de l'aréole, questions sur la reconstruction du sein.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
mastectomie
chirurgie plastique
chirurgie plastique
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Radiothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-locoregionaux/radiotherapie.html
généralités, radiations ionisantes, dosage, appareils de radiothérapie externe, curiethérapie, comment marche la radiothérapie, indications, modalités d'application, effets secondaires
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
radiothérapie
radiothérapie
curiethérapie
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-systemiques/chimiotherapie.html
Définition, différents types de chimiothérapie, administration, déroulement du traitement et protocole, effets secondaires
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
tumeurs
antinéoplasiques
traitement médicamenteux
antinéoplasiques
effets secondaires indésirables des médicaments
traitement médicamenteux
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Hormonothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-systemiques/hormonotherapie.html
Rappel sur les hormones, hormonothérapie et cancer du sein, indications et effets indésirables, hormonothérapie et cancer de la prostate, hormonothérapie préventive
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs
antinéoplasiques hormonaux
hormones
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
inhibiteurs de l'aromatase
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Les sarcomes des tissus mous
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/sarcomes-des-tissus-mous.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
tumeurs des tissus mous
travail
sarcomes
assurance maladie
stade de la tumeur
indice de gravité médicale
pronostic
sarcomes
sarcomes
sarcomes
cathétérisme
continuité des soins
soutien social
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
sarcomes
sarcomes
sarcomes
incidence
sarcome de Kaposi
facteurs de risque
signes et symptômes
sarcomes
brochure pédagogique pour les patients
tableau
figure

---
N1-VALIDE
Ostéosarcome et cancers des os
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/autres-cancers/osteosarcome.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
tumeurs osseuses
incidence
os et tissu osseux
os et tissu osseux
facteurs de risque
tumeurs osseuses
signes et symptômes
tumeurs osseuses
travail
assurance maladie
tumeurs osseuses
métastase tumorale
stade de la tumeur
pronostic
indice de gravité médicale
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
cathétérisme
Relations entre professionnels de santé et patients
continuité des soins
soutien social
essais cliniques comme sujet
thérapeutique
ostéosarcome
sarcome d'Ewing
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Les leucémies myéloïdes chroniques
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/leucemie-myeloide-chronique.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
maladie chronique
hématopoïèse
cellules myéloïdes
préleucémie
facteurs de risque
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
incidence
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
assurance soins de longue durée
travail
maladies professionnelles
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
stade de la tumeur
pronostic
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
immunothérapie
transplantation de moelle osseuse
effets secondaires indésirables des médicaments
continuité des soins
congé maladie
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
brochure pédagogique pour les patients
image
figure

---
N1-SUPERVISEE
Recueil de consentement et questionnaire de consultation d'anesthésie
http://www.hopital-dcss.org/soins-services-hopital/informations-medicales/item/227-recueil-consentement-questionnaire-consultation-anesth%C3%A9sie.html
Votre état de santé nécessite des explorations et/ou des actes médicaux ou chirurgicaux éventuellement sous anesthésie. Vous avez choisi pour cela le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, et nous vous en remercions. Aucun geste chirurgical ou médical n'est totalement dépourvu de risques, même lorsque toutes les précautions sont prises.
2015
false
true
false
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon
France
formulaires de consentement
brochure pédagogique pour les patients
consultation médicale
anesthésie

---
N1-VALIDE
Maléate de dompéridone - Association à la survenue de rythmes cardiaques anormaux graves ou de mort subite (arrêt cardiaque) - Pour les professionnels de la santé
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/43423a-fra.php
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/43449a-fra.php
La dompéridone pourrait être associée à un risque légèrement accru d'arythmies ventriculaires graves ou de mort cardiaque subite. Un risque plus élevé a été observé chez les patients: âgés de plus de 60 ans; prenant des doses quotidiennes supérieures à 30 mg; présentant des facteurs prédisposant à l'allongement de l'intervalle QT, y compris l'emploi concomitant d'agents prolongeant l'intervalle QT ou d'inhibiteurs du CYP3A4. La prise de dompéridone est dorénavant contre-indiquée chez les patients: ayant un temps de conduction cardiaque déjà prolongé, plus particulièrement l'intervalle QT; présentant des troubles électrolytiques importants; souffrant d'une condition cardiaque, telle que l'insuffisance cardiaque congestive; souffrant d'une insuffisance hépatique modérée ou grave; prenant des agents prolongeant l'intervalle QT et des inhibiteurs puissants du CYP3A4. La dompéridone devrait être utilisée à la plus faible dose efficace jusqu'à la dose quotidienne maximale recommandée de 30 mg, et être administrée pour la plus courte période possible...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
maléate de dompéridone
A03FA03 - dompéridone
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
troubles du rythme cardiaque
mort subite cardiaque
antiémétiques
antagonistes de la dopamine
arythmie ventriculaire
adulte
sujet âgé
facteurs de risque
maléate de dompéridone
antagonistes de la dopamine
antiémétiques
Cardiotoxicité
dompéridone
dompéridone

---
N1-VALIDE
Participer à un essai clinique en cancérologie
http://www.e-cancer.fr/content/download/121699/1458154/file/Participer-a-un-essai-clinique-en-cancerologie-2015.pdf
Vous ou une personne de votre entourage avez un cancer. Votre médecin vous a proposé de participer à un essai clinique ou encore vous souhaitez vous renseigner sur les essais cliniques. Ce guide a pour objectif de vous apporter des réponses, vous donner des repères et soutenir votre réflexion sur la recherche clinique en cancérologie et votre participation à un essai clinique. Il pourra servir de support de discussion entre vous, le médecin traitant et l’équipe médicale.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
essais cliniques comme sujet
recherche biomédicale
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Ablatherm
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/ablatherm.html
http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2015/hifu/hifu.pdf
Vous avez eu un traitement pour cancer de la prostate par HIFU (ou ultra-sons focalisés de haute intensité par Ablatherm). Des ordonnances peuvent vous avoir été remises pour les examens complémentaires à réaliser avant la consultation de suivi. Un courrier a été adressé à votre médecin traitant pour le tenir informé de votre état de santé.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
tumeurs de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Adénomectomie prostatique
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/adenomectomie-prostatique-1.html
http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2015/adenomectomie/adenomectomie.pdf
Vous avez été opéré d’une Hypertrophie Bénigne de la Prostate par : Adénomectomie prostatique (Ablation de l’Adénome de la prostate). Après une adénomectomie prostatique, il vous est recommandé de boire abondamment (plus de 2 litres par jour sauf contre indication), d’uriner régulièrement pour laver la vessie et éviter que les urines ne deviennent rouges. Il vous est aussi conseillé d’éviter tout effort ou déplacement important dans le premier mois suivant l’intervention.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hyperplasie de la prostate
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation
techniques d'ablation

---
N1-VALIDE
Mon premier Traitement ARV
http://www.medqual.fr/images/Grand_Public/Autres_conseils/ACTIONSTRAITEMENTS-MON1ERTRAIT-JANVIER2014.pdf
Les informations contenues dans ce document visent à soutenir les personnes qui débutent un traitement antirétroviral. Elles ne constituent pas un avis médical et ne doivent en aucun cas s'y substituer.
2015
false
false
false
Medqual
France
français
brochure pédagogique pour les patients
agents antiVIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Anti-vitamine K (AVK) - Dossiers
http://ansm.sante.fr/Dossiers/Anti-vitamine-K-AVK/
Prévention des hémorragies provoquées par les traitements anticoagulants anti-vitamine K (AVK) - La surveillance du traitement par AVK : quelques outils...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
antivitamines K
continuité des soins
surveillance pharmacologique
vitamine K
administration par voie orale
anticoagulants
anticoagulants
hémorragie
recommandation patients
recommandation de bon usage du médicament
brochure pédagogique pour les patients
notice médicamenteuse
questions réponses
B01AA - antivitamines K
hémorragie
antivitamines K
hémorragie induite par un anticoagulant (maladie)
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Parler de la consommation de drogues
http://www.sante.public.lu/publications/rester-bonne-sante/drogues-illicites-dependances/parler-consommation-drogues-fr-de/parler-consommation-drogues-fr.pdf
Nous parlons de substances psychoactives ou psychotropes ou encore de drogues, pour toute substance dont la consommation entraîne des modifications de l’activité mentale, de la perception et/ou du comportement. Suivant les pays, ces substances peuvent être légales avec ou sans réglementation concernant leur accessibilité (p.ex.: limite d’âge pour la vente d’alcool et du tabac ; aucune pour les boissons contenant de la caféine) ou illégales (p.ex.: cannabis, cocaïne, héroïne).
2015
false
false
false
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
brochure pédagogique pour les patients
drogues des rues
drogues des rues
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
consommation d'alcool
utilisation de tabac
consommation de marijuana
cocaïne
N-Méthyl-3,4-méthylènedioxy-amphétamine
lysergide
métamfétamine
kétamine
héroïne
usagers de drogues

---
N1-VALIDE
Lithiase biliaire
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/aide-a-la-pratique-memos/les-memos-de-bonne-pratique/lithiase-biliaire.php
Trois outils, élaborés sur la base des recommandations de la Haute Autorité de santé, sont mis à votre disposition afin d'améliorer la prise en charge des patients chez qui a été diagnostiquée une lithiase biliaire, et la pertinence du recours à la cholécystectomie : Le référentiel « Lithiase biliaire : quand réaliser une cholécystectomie ? ». La fiche « Cholécystectomie : durées indicatives d'arrêt de travail ». Un livret d'information à destination des patients chez qui une lithiase biliaire est suspectée ou détectée.
2015
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
lithiase biliaire
information scientifique et technique
algorithme
cholécystectomie
congé maladie
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Accès à l’assurance des personnes malades ou en situation de handicap
http://www.leciss.org/sites/default/files/26-Acces%20Assurance%20malades-handicap-fiche-CISS.pdf
2015
false
false
false
CISS - Collectif Interassociatif Sur la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladie
personnes sous-assurées
personnes handicapées
personnes sans assurance médicale
assurance maladie
handicap

---
N1-SUPERVISEE
Hémorroïdes - Hemorroïdectomie
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/InformationsHemorroidectomie-avril2015.pdf
L’indication est le plus souvent portée en raison de l’importance des troubles entraînant une gène dans la vie quotidienne, le volume des hémorroïdes (grade de la maladie hémorroïdaire), l’échec des méthodes de traitement non chirurgical, la présence d’autres anomalies de l’anus qui justifient un geste chirurgical (fissure anale ou marisque), ou parce que les crises sont fréquentes.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hémorroïdectomie
hémorroïdes
hémorroïdectomie

---
N1-SUPERVISEE
Hémorroïdes - Ligature Doppler
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/InformationsligatureDoppler-avril2015.pdf
Les hémorroïdes internes sont des structures vasculaires pouvant être responsables de saignements, de douleur ou de prolapsus (extériorisation des hémorroïdes à l’extérieur de l’anus).
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
hémorroïdes

---
N1-SUPERVISEE
Fissure anale - Fissurectomie
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informationsfissurectomie-avril2015.pdf
En cas d’échec du traitement médical, lorsque la fissure est responsable de douleurs importantes et répétées ou lorsque la fissure est associée à des complications, la prise en charge chirurgicale peut devenir la solution. Dans certain cas l’aspect atypique de la fissure peut imposer une intervention pour examen histologique.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
fissurectomie anale
fissure anale

---
N1-SUPERVISEE
Sphinctérotomie latérale
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informationssphincterotomielaterale-avril2015.pdf
Le but de cette notice est de vous permettre d'avoir les informations concernant votre intervention. Votre cas personnel peut ne pas y être parfaitement représenté. N'hésitez pas à interroger votre praticien pour toute information complémentaire. Ces informations complètent et ne se substituent pas à l'information spécifique qui vous a été délivrée par celui-ci. Cette fiche n’est pas exhaustive en ce qui concerne les risques exceptionnels.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
sphinctérotomie endoscopique
fissure anale

---
N1-SUPERVISEE
Suppuration anale (abcès et fistule)
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/informationssuppurationanale-avril2015.pdf
Un abcès anal est une cavité remplie de pus située à proximité de l’anus pouvant entrainer de vives douleurs et parfois de la fièvre. La cause la plus fréquente des abcès de l’anus est l’infection d’une glande du canal anal. Cette infection crée un trajet appelé fistule progressant dans le sphincter anal pour aboutir à la peau située autour de l’anus ou à la fesse. Ces glandes peuvent s’infecter chez n’importe qui, sans raison particulière.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
fistule rectale
fistule rectale
abcès

---
N1-SUPERVISEE
Informations avant réalisation d’une intervention de Delorme
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/InformationsDelorme-avril2015.pdf
Le prolapsus rectal est un affaissement de la paroi du bas rectum qui se détend et se déforme en faisant des gros plis qui restent dans le bas du rectum (prolapsus rectal interne dont une des conséquences est la difficulté à évacuer les selles), ou sortent complètement par l’anus (prolapsus extériorisé ou total).
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prolapsus rectal

---
N1-SUPERVISEE
Informations avant réalisation d’une intervention de Sullivan
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/InformationsSullivan-avril2015.pdf
La rectocèle est due à une hernie de la paroi du bas rectum qui se détend et se déforme en donnant une poche qui bombe dans le vagin.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
rectocèle

---
N1-SUPERVISEE
Informations avant réalisation d’une intervention de Starr
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/InformationsSTARR-avril2015.pdf
La rectocèle et le prolapsus rectal interne sont liés à un relâchement de la paroi du bas rectum (partie terminale de votre intestin) qui se détend et se déforme, soit en donnant une poche qui bombe vers le vagin (rectocèle), soit par un plissement de la paroi dans le bas du rectum (prolapsus rectal interne). Ces deux anomalies sont donc souvent associées.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prolapsus rectal
rectocèle

---
N1-SUPERVISEE
Rectopexie
http://www.snfcp.org/rc/org/snfcp/htm/Article/2011/20111106-233001-410/src/htm_fullText/fr/Informationsrectopexie-avril2015.pdf
Le but de cette notice est de vous permettre d'avoir les informations concernant votre intervention. Votre cas personnel peut ne pas y être parfaitement représenté. N'hésitez pas à interroger votre praticien pour toute information complémentaire. Ces informations complètent et ne se substituent pas à l'information spécifique qui vous a été délivrée par celui-ci. Cette fiche n’est pas exhaustive en ce qui concerne les risques exceptionnels.
2015
false
true
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
prolapsus rectal
proctopexie

---
N1-VALIDE
Renforcement des conditions de prescription et de délivrance des spécialités à base de Valproate et dérivés (Dépakine , Dépakote , Dépamide , Micropakine et génériques) du fait des risques liés à leur utilisation pendant la grossesse - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Renforcement-des-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-des-specialites-a-base-de-Valproate-et-derives-Depakine-R-Depakote-R-Depamide-R-Micropakine-R-et-generiques-du-fait-des-risques-lies-a-leur-utilisation-pendant-la-grossesse-Point-d-information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Nouvelles-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-des-specialites-a-base-de-valproate-et-derives-Depakine-R-Depakote-R-Depamide-R-Micropakine-R-et-generiques-du-fait-des-risques-lies-a-leur-utilisation-pendant-la-grossesse-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Ces spécialités ne doivent pas être prescrites chez les filles, les adolescentes, les femmes en âge de procréer et les femmes enceintes, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux alternatives médicamenteuses. Chez celles pour qui ces spécialités sont indispensables : La prescription initiale annuelle : est désormais réservée aux spécialistes en neurologie, psychiatrie ou pédiatrie, selon l’indication ; requiert le recueil d’un accord de soins après information complète de la patiente ; Le renouvellement peut être effectué par tout médecin, dans la limite d’un an, au terme duquel une réévaluation du traitement par le spécialiste est requise...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
divalproate de sodium
grossesse
avis de pharmacovigilance
Valproate de sodium
N03AG01 - acide valproïque
DEPAKINE
DEPAKINE CHRONO
DEPAKOTE
DEPAMIDE
MICROPAKINE LP
VALPROATE DE SODIUM
VALPROATE DE SODIUM LP
N03AG02 - valpromide
dipropylacétamide
évaluation des risques
évaluation de médicament
anticonvulsivants
malformations dues aux médicaments et aux drogues
effets différés de l'exposition prénatale aux facteurs de risque
continuité des soins
contraception
jeune fille en âge de procréer
adulte
adolescent
femmes
exposition maternelle
recommandation de bon usage du médicament
législation pharmaceutique
brochure pédagogique pour les patients
DEPAKINE 57,64 mg/ml sirop
DEPAKINE 200 mg cp gastrorésis
DEPAKINE 200 mg/ml sol buv
DEPAKINE 500 mg cp gastrorésis
DEPAKINE 400mg/4ml prép inj IV
DEPAKINE CHRONO 500mg cp pellic séc LP
DEPAKOTE 250mg cp gastrorésis
DEPAKOTE 500mg cp gastrorésis
DEPAMIDE 300mg cp pellic gastrorésis
MICROPAKINE L.P. 100mg glé LP
MICROPAKINE L.P. 250mg glé LP
MICROPAKINE L.P. 500mg glé LP
MICROPAKINE L.P. 750mg glé LP
MICROPAKINE L.P. 1000mg glé LP
VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 200 mg/ml sol buv
VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 200mg cp enr gastrorésis
VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 500mg cp gastrorésis
VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA L.P. 500 mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM BIOGARAN L.P. 500mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM AGUETTANT 400mg/4ml sol inj
VALPROATE DE SODIUM TEVA L.P. 500mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM SANDOZ LP 500 mg cp pellicul séc LP
VALPROATE DE SODIUM GNR LP 500 mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM ARROW 200 mg/ml sol buv
VALPROATE DE SODIUM ARROW L.P. 500mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM EG L.P. 500mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM MYLAN L.P. 500 mg cp pellic séc LP
VALPROATE DE SODIUM RPG L.P. 500mg cp pellic séc LP
acide valproïque
acide valproïque

---
N1-VALIDE
EXTENCILLINE 600 000 UI, EXTENCILLINE 1,2 M U.I., EXTENCILLINE 2,4 M U.I., poudre et solvant pour suspension injectable (IM)
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/EXTENCILLINE-600-000-UI-EXTENCILLINE-1-2-M-U.I.-EXTENCILLINE-2-4-M-U.I.-poudre-et-solvant-pour-suspension-injectable-IM
Arrêt de commercialisation d’EXTENCILLINE et mise à disposition par le laboratoire Sigma Tau de la spécialité SIGMACILLINA 1,2 MUI (Les commandes pourront être passées auprès du laboratoire CSP). ATTENTION : les modalités de conservation et de manipulation diffèrent de celles de la spécialité EXTENCILLINE...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
retraits du marché de médicaments
recommandation de bon usage du médicament
brochure pédagogique pour les patients
EXTENCILLINE
EXTENCILLINE 2,4 M UI pdre/solv p susp inj IM
EXTENCILLINE 1,2 M UI pdre/solv p susp inj IM
EXTENCILLINE 600 000 UI pdre/solv p susp inj
benzathine benzylpénicilline
benzathine benzylpénicilline
antibactériens
antibactériens
syphilis
antibioprophylaxie
récidive
rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu, traitement préventif des rechutes (du)
J01CE08 - benzathine benzylpénicilline
pian
injections musculaires
préparation de médicament
stockage de médicament
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Urétrectomie
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/uretrectomie.html
Après une urétrectomie, il vous est recommandé d’éviter tout effort ou déplacement important dans le premier mois suivant l’intervention. Des ordonnances vous ont été remises pour les soins infirmiers à domicile à réaliser. Ils comprennent les soins de la ou des cicatrices cutanées ainsi que l’injection quotidienne d’un anti-coagulant.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
urètre
procédures de chirurgie urologique
procédures de chirurgie urologique
phlébite
embolie pulmonaire
urétrectomie

---
N1-SUPERVISEE
Uréthroplastie
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/urethroplastie.html
Après une uréthroplastie, il vous est recommandé d’éviter tout effort ou déplacement important dans le premier mois suivant l’intervention. Des ordonnances vous ont été remises pour les soins infirmiers à domicile à réaliser. Ils comprennent les soins de la ou des cicatrices cutanées ainsi que l’injection quotidienne d’un anti-coagulant.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
urètre
procédures de chirurgie urologique
procédures de chirurgie urologique
phlébite
embolie pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
Urétérostomie
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/ureterostomie.html
Après une urétérostomie cutanée, il vous est recommandé de boire abondamment pour éviter que les urines ne deviennent rouges. Il vous est aussi conseillé d’éviter les efforts et les déplacements importants dans le premier mois suivant l’intervention.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
uretère
urétérostomie
phlébite
embolie pulmonaire
signes et symptômes digestifs
urétérostomie

---
N1-SUPERVISEE
Urétéro-iléoplastie
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/uretero-ileoplastie-1.html
Après une urétéro-iléoplastie, il vous est recommandé de boire abondamment, d’uriner régulièrement pour laver la vessie et éviter que les urines ne deviennent rouges. Il vous est aussi conseillé d’éviter les efforts et les déplacements importants dans le premier mois suivant l’intervention.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
procédures de chirurgie urologique
procédures de chirurgie urologique
uretère
signes et symptômes digestifs
embolie pulmonaire
phlébite

---
N1-SUPERVISEE
Cystectomie partielle
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/cystectomie-partielle.html
Après une cystectomie partielle, il vous est recommandé de boire abondamment, d’uriner régulièrement pour laver la vessie et éviter que les urines ne deviennent rouges. Il vous est aussi conseillé d’éviter les efforts et les déplacements importants dans le premier mois suivant l’intervention.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cystectomie
phlébite
embolie pulmonaire
cystectomie partielle
cystectomie

---
N1-SUPERVISEE
Vaccin polysaccharidique contre le pneumocoque
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/63381bc53f10f91285257e60005cdc94?OpenDocument
2015
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
brochure pédagogique pour les patients
infections à pneumocoques
vaccins antipneumococciques

---
N1-VALIDE
Mise à jour - Forxiga et Invokana : Santé Canada commence l’examen de l’innocuité de médicaments antidiabétiques appelés inhibiteurs du SGLT2 et du risque d’acidocétose
http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/forxiga-invokana-fra.php
Des cas d’acidocétose ont été signalés à l’étranger chez des personnes vivant avec le diabète de type 2 à qui des inhibiteurs de SGLT2 avaient été administrés et dont la glycémie n’était que légèrement élevée. Puisque l’acidocétose est inattendue et qu’elle peut survenir en présence d’une faible augmentation de la glycémie chez les personnes vivant avec le diabète de type 2, il est possible qu’elle ne puisse pas être diagnostiquée ni traitée rapidement...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
acidocétose diabétique
risque
administration par voie orale
diabète de type 2
dapagliflozine
A10BX09 - dapagliflozine
A10BX11 - canagliflozine
hypoglycémiants
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
Canagliflozine
composés benzhydryliques

---
N1-SUPERVISEE
Tout fré sé fré - Nos frères restent nos frères
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1631
Cette bande dessinée délivre de précieuses informations sur le virus du sida, sa transmission, les traitements. Elle milite contre la stigmatisation des personnes séropositives, leur exclusion parfois au sein-même de leur famille proche. Elle met en scène un jeune musicien guyanais de la communauté haïtienne, Tijo, contaminée par sa petite amie alors qu'il n'a eu des relations sexuelles non protégées avec elle qu'une seule fois. Il se confie à sa s½ur qui en parle aux membres de leur famille. Certains réagissent négativement en l'ostracisant par peur, méconnaissance du sujet, conceptions erronées des modes de transmission du virus du sida.C’est sa mère qui réconciliera tout le monde en faisant venir dans sa maison un médecin qui clarifiera les risques d’attraper le virus, les modes de protection, de dépistage et pourquoi suivre un traitement. Tijo trouve alors la force de parler de sa séropositivité à son groupe de musique et ensemble, ils écrivent une chanson «tout fré sé fré» qui deviendra rapidement la favorite de leur public. Ils deviennent ainsi militants en véhiculant le message «même malades, nos frères restent nos frères». Les trois dernières pages du document font le point sur le sida et indiquent en Guyane (Kourou, Cayenne, Saint-Georges de l'Oyapock, Oiapoque, Saint-Laurent du Maroni, Mana, Grand Santi et Apatou) tous les lieux ressources pour s’informer, se faire dépister, obtenir des préservatifs gratuits, etc.
2015
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
bande dessinée
infections à VIH

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.