CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : boissons;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Edulcorants artificiels et diabète : faux amis ?
In Rev Med Suisse 2015;1246-1249
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-477/Edulcorants-artificiels-et-diabete-faux-amis
La consommation de boissons sucrées est associée à une augmentation du risque d’obésité et de diabète de type 2. L’usage des édulcorants artificiels (EA) est dès lors devenu très populaire et ils ont été introduits largement dans notre alimentation avec l’idée de réduire les apports en calories et de normaliser les niveaux de glucose sanguin, sans mettre en cause notre appétence pour le «sucré». Cependant, les résultats d’études scientifiques concernant l’impact de la consommation des EA, notamment sur le risque de diabète de type 2, sont à ce jour controversés. L’objet de cet article est de faire le point sur cette littérature et le rôle des EA dans l’homéostasie glucidique et le risque d’apparition de diabète...
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
édulcorants
diabète de type 2
diabète de type 2
obésité
boissons
boisson gazeuse sans sucre
Édulcorants artificiels
intolérance au glucose
facteurs de risque
aliments
homéostasie glucidique

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux risques liés à l'utilisation de boissons autres que le lait maternel et les substituts du lait maternel dans l'alimentation des nourrissons de la naissance à 1 an
http://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-pointe-les-risques-li%C3%A9s-%C3%A0-l%E2%80%99alimentation-des-nourrissons-avec-des-boissons-autres-0
http://www.anses.fr/fr/documents/NUT2011sa0261.pdf
L'Anses s'est autosaisie le 10 octobre 2011 pour la réalisation de l'expertise suivante : évaluation des risques liés à l'utilisation de boissons autres que le lait maternel et les substituts du lait maternel dans l'alimentation des nourrissons de la naissance à 1 an. Dans cette évaluation, on considèrera dans ces « autres boissons » : les boissons végétales parfois présentées comme des « laits végétaux » (à base par exemple de soja, de riz, d'amande, etc.), ainsi que les laits d'origine animale autre que bovine (par exemple chèvre, ânesse, brebis, jument, etc.).
2013
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
aliment du nourrisson au cours de la première année
recommandation par consensus
boissons
Oryza
lait de soja
lait

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis du 27 septembre 2010 relatif à l'évaluation des effets revendiqués d'une boisson sur la réduction de l'alcoolémie
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2010sa0164.pdf
2013
AFSSA
France
étude évaluation
Évaluation
boissons

---
N3-AUTOINDEXEE
Probable Les boissons sucrées contribuent à l'obésité infantile
http://www.extenso.org/article/les-boissons-sucrees-contribuent-a-l-obesite-infantile/
Les boissons sucrées constituent une source importante de sucres ajoutés et de calories. Et comme elles ne rassasient pas, ces calories s’ajoutent à celles fournies par les autres aliments normalement consommés dans la journée. Et qui dit excès de calories dit aussi kilos en trop…
2013
false
false
false
Extenso
information patient et grand public
obesite
obésité
obésité
boissons

---
N3-AUTOINDEXEE
TISANE PROVENCALE N 5
CIS : 62143756 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=62143756
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
boissons

---
N1-VALIDE
Nutrition et cancers - Légitimité de recommandations nutritionnelles dans le cadre de la prévention des cancers
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2007sa0095Ra.pdf
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-QR-NutritionCancer.pdf
Le cancer est un problème majeur de santé publique avec une augmentation régulière du nombre de nouveaux cas chaque année. Il est estimé qu'en France, pour l'année 2010, le nombre de nouveaux cas de cancers s'élèvera à 358 000 (Hospices civils de Lyon/InVS/INCa/Francim/Inserm, 2010). Les conséquences humaines et économiques de cette maladie sont importantes et justifient le développement de stratégies de prévention.
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation par consensus
tumeurs
régime alimentaire
sciences de la nutrition
tumeurs
aliments
boissons

---
N1-VALIDE
Avis de l'Anses relatif à l'évaluation d'un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales pour les besoins nutritionnels de patients adultes dénutris atteints de cancer : boisson hypercalorique et hyperprotéique à faible teneur polyamines
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2010sa0300.pdf
L'Agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a été saisie le 21 décembre 2010 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (Dgccrf) d'une demande d'évaluation des justificatifs concernant un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales (Addfms) pour les besoins nutritionnels de patients adultes dénutris atteints de cancer : boisson hypercalorique et hyperprotéique à faible teneur en polyamines.
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation
malnutrition
tumeurs
polyamines
boissons

---
N1-SUPERVISEE
Conseiller aux malades d'accroître l'apport de liquides pour traiter les infections respiratoires aiguës
http://www.cochrane.org/fr/CD004419
L'infection respiratoire aiguë est un motif de consultation médicale courant. L'augmentation de l'apport de liquides est une recommandation thérapeutique fréquente. Les bénéfices attribués aux liquides comprennent la compensation d'une perspiration insensible accrue, la correction de la déshydratation due à un apport réduit et la diminution de la viscosité du mucus. Cependant, il existe des raisons théoriques indiquant que l'accroissement de l'apport liquidien entraîne des effets délétères. La sécrétion d'hormone antidiurétique augmente dans le cas d'infections des voies respiratoires de diverses origines.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
boissons
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
maladie aiguë
infections de l'appareil respiratoire

---
N1-VALIDE
Avis relatif à l'évaluation d'un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales destiné aux patients phénylcétonuriques dès 8 ans : boissons aromatisées
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2009sa0079.pdf
2009
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
phénylcétonuries
boissons
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Mélanges de plantes: exercices
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2008_Lille_Hennebelle_MelangePlantes/2008_Lille_Hennebelle_MelangePlantes_Pdf.pdf
exercices de reconnaissance de plantes sèches en mélange
2008
true
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
boissons
problèmes et exercices
enseignement pharmacie
exercice physique
pharmacie

---
N1-SUPERVISEE
Les boissons sucrées contribuent à l'obésité infantile
valeur de l'affirmation : probable
http://www.extenso.org/echelle_credibilite/detail.php/f/1386
Les boissons sucrées constituent une source importante de Calories. Et comme elles ne rassasient pas, ces Calories s'ajoutent à celles fournies par les autres aliments normalement consommés dans la journée. Et qui dit excès de Calories dit aussi kilos en trop...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
obésité
boissons
enfant
adolescent
glucides
boissons gazeuses
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Se rafraîchir, pour le meilleur et pour le pire !
http://www.extenso.org/pleins_feux/detail.php/f/1558
C'est le temps des vacances et se rafraîchir entre amis, sur le bord de la piscine ou en ville, ne rime pas toujours avec hydratation. Quand le thermomètre passe le cap des 30 C, il est facile de se laisser tenter par nos boissons préférées, que ce soit le thé glacé, les jus ou encore les boissons frappées (smoothies). Ce que vous devez savoir, c¿est que ces délices à boire sont, la plupart du temps, très sucrées et donc très caloriques...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
boissons
information patient et grand public

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.