CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : autoanticorps;

Définition du MeSH : Anticorps qui réagissent avec des auto-antigènes (auto-antigene) de l'organisme qui les produit. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Anticorps autologues; Auto-anticorps; Anticorps autologue;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Anticorps qui réagissent avec des auto-antigènes (auto-antigene) de l'organisme qui les produit. [Traduction effectuée avant 2008]

Journal of immunology (Baltimore, Md. : 1950)
1984
en
article de périodique
allergènes
antigènes végétaux
autoanticorps
épitopes
immunoglobuline G
idiotypes des immunoglobulines
protéines végétales
anatoxine tétanique
immunoglobuline E
adolescent
adulte
autoanticorps
sites de fixation des anticorps
fixation compétitive
enfant
réactions croisées
épitopes
humains
immunoglobuline E
immunoglobuline G
idiotypes des immunoglobulines
pollen
rhinite allergique saisonnière
anatoxine tétanique

---
Archives of internal medicine
1971
en
article de périodique
autoanticorps
pyrazoles
facteur intrinsèque
acide folique
vitamine B12
adulte
anémie pernicieuse
anémie pernicieuse
production d'anticorps
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
autoanticorps
Femelle
technique d'immunofluorescence
acide folique
suc gastrique
tests d'hémagglutination
maladie de Hodgkin
humains
immunodiffusion
facteur intrinsèque
leucémie lymphoïde
leucémie lymphoïde
lymphomes
lymphomes
lymphome B diffus à grandes cellules
lymphome malin non hodgkinien
Mâle
adulte d'âge moyen
myélome multiple
myélome multiple
myélome multiple
dosage radioimmunologique
vitamine B12

---
Medical times
1970
en
article de périodique
anticorps antinucléaires
autoanticorps
réaction antigène-anticorps
autoanticorps
maladies auto-immunes
humains

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypersensibilité de type 4 (19/02/2009)
- UNSPF
http://media2.parisdescartes.fr/cgi-bin/WebObjects/Mediatheque?a=MjkzOQ==
Hypersensibilité de type 4 cours n 3 enregistré le 19/02/2009 - début du cours Autoimmunité: présentation et mécanismes
2009
true
Université Paris 5 - René Descartes
France
macrophages
eczéma de contact
hypersensibilité
auto-immunité
maladies auto-immunes
maladies du système immunitaire
autoanticorps
cours
pharmacie

---
N1-VALIDE
Item 121 : Polyarthrite rhumatoïde
- Examen Classant National : Question(s) 121 Module(s) 8 -
http://www.lecofer.org/index.php?rub=2cycle&ssrub=cas
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato16/site/html/
polyarthrite rhumatoïde : épidémiologie et physiopathologie, polyarthrite rhumatoïde débutante : un diagnostic précoce Urgent, autoanticorps, évolution d'une polyarthrite rhumatoïde, suivi et surveillance d'un malade atteint d'une polyarthrite rhumatoïde, traitement de la polyarthrite rhumatoïde : principe généraux
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
français
épreuves classantes nationales
rhumatologie
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
continuité des soins
pronostic
prévalence
cytokines
facteur rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
signes et symptômes
diagnostic différentiel
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
anticorps antinucléaires
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
ponction-biopsie à l'aiguille
autoanticorps
polyarthrite rhumatoïde
cours
cas clinique

---
N1-SUPERVISEE
Anti-CCP: test spécifique de l'arthrite rhumatoïde
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2009.06944/
Caractéristiques diagnostiques et pronostiques de l’anti-CCP2: - Sensibilité semblable à celle du facteur rhumatoïde (61–75%): un test anti-CCP2 négatif n’exclut pas une arthrite rhumatoïde. - Spécificité élevée (94–99%): un test anti-CCP2 positif évoque la présence d’une arthrite rhumatoïde avec une grande probabilité. - Marqueur précoce: le test anti-CCP2 peut être positif des années avant la manifestation clinique d’une arthrite rhumatoïde. - Marqueur indépendant du facteur rhumatoïde: le test anti-CCP2 est positif chez env. 1 3 des patients souffrant d’arthrite rhumatoïde séronégatifs pour le facteur rhumatoïde. - Marqueur pronostique: la présence d’anticorps anti-CCP est associée aux érosions articulaires.
2009
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
polyarthrite rhumatoïde
autoanticorps
peptides cycliques
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
polyarthrite rhumatoïde

---
N1-VALIDE
Recherche d'anticorps anti-protéines citrullinées
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_473846
La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une affection auto-immune chronique et progressive qui affecte tout l'organisme. Les patients atteints de PR produisent des auto-anticorps dirigés contre des protéines citrullinées. Deux techniques permettent de détecter ces auto-anticorps : la titration des anticorps anti-kératine (AKA) et la titration des anticorps anti-peptides cycliques citrullinés (PCC). Ce rapport décrit l'évaluation de l'efficacité, des conditions d'exécution et de la place dans les stratégies diagnostique et pronostique des actes de recherche des anticorps anti-kératine et des anticorps anti-peptides cycliques citrullinés dans le diagnostic et le pronostic d'évolution de la polyarthrite rhumatoïde.
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
188. Pathologies auto-immunes : aspects épidémiologiques, diagnostiques et principes de traitement
français
polyarthrite rhumatoïde
autoanticorps
citrulline
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
Autoanticorps en rhumatologie
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2006.06007/
En rhumatologie, le dosage des anticorps (AC) sert la plupart du temps à étayer une suspicion clinique. Mais c'est toujours la clinique qui est décisive pour le diagnostic. Seuls la collagénose mixte (mixed connective tissue disease, MCTD) et le syndrome des antiphospholipides sont définis directement par la présence d'un AC bien précis. Un nouveau test «CCP» (peptide cyclique citrulliné) est disponible pour le diagnostic de l'arthrite rhumatoïde (AR). Cet AC est tout aussi sensible que le test des facteurs rhumatoïdes (RF) de Waaler-Rose, mais surtout beaucoup plus spécifique. Les autoAC isolés ne constituent généralement pas la base d'un diagnostic. Ils se rencontrent dans la population saine, en particulier chez les personnes très âgées, et ils sont présents dans de nombreuses maladies non rhumatologiques. Un diagnostic par étapes est très utile pour arriver au diagnostic d'une pathologie peu claire. Le grand risque des examens de laboratoire non ciblés est de générer d'autres examens, la plupart du temps inutiles, mais pouvant stresser le patient physiquement, psychiquement et financièrement. Dans la plupart des cas, une batterie d'examens de laboratoire non spécifiques provoquera tout au plus une certaine confusion.
2006
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
autoanticorps
rhumatismes
anticorps
polyarthrite rhumatoïde

---
N1-SUPERVISEE
Les anticorps anti-peptides cycliques citrullinés (anti-CCP) : intérêt diagnostique et pronostique dans la polyarthrite rhumatoïde
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/236
La polyarthrite rhumatoïde est une maladie autoimmune dont le diagnostic est basé à la fois sur des critères cliniques, radiologiques et biologiques. L'évolution de la maladie se caractérise par l'apparition d'érosions osseuses et de déformations articulaires progressives touchant les petites articulations et limitant leur mobilité fonctionnelle. Seul le facteur rhumatoïde est repris actuellement comme facteur biologique parmi les critères diagnostiques reconnus, malgré ses faibles taux de sensibilité et de spécificité. Les anticorps anti-peptides cycliques citrullinés (anti-CCP) sont dirigés contre des isoformes citrullinées de certains épitopes de la filaggrine. Leurs taux de sensibilité et de spécificité atteignent respectivement 80 et 99 %. Leur présence est corrélée au degré d'activité de la maladie et au développement d'érosions. Ils permettent l'identification et, dès lors, un traitement précoce des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, constituant actuellement une priorité dans la prise en charge de ces patients. Rev Med Brux 2006 ; 27 : 95-8
2006
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
polyarthrite rhumatoïde
autoanticorps
peptides cycliques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
CONTRIBUTION DES AUTO-ANTICORPS AU DIAGNOSTIC D'UNE NEUROPATHIE PERIPHERIQUE
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1064&langue=FR
http://www.rmlg.ulg.ac.be/download.php?num_id=1064&SessionID=bfb7cfcf179d0d584a496cd9cbdced3c&langue=FR
L'identification d'auto-anticorps associés aux neuropathies dysimmunes a constitué une importante contribution à la caractérisation de nouveaux cadres nosologiques, la compréhension de leur physiopathologie et au diagnostic des neuropathies. Cette revue analyse essentiellement l'apport des anticorps en pratique clinique. ...
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
neuropathies périphériques
autoanticorps
article de périodique

---
Courriel
13/08/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.