CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : ASSIM;

Sous-titre : Association des Enseignants d'Immunologie des Universités de Langue Française;

URL : http://www.assim.refer.org/

HON : 321411;

GIP UNF3S : N;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Banque d'images immunologiques
http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/images.html
Immunofluorescence, microscopie optique, microscopie confocale, etc.
2012
false
true
false
ASSIM
France
anticorps
cours
allergie et immunologie

---
N1-SUPERVISEE
Aspects immunologiques des biothérapies
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.18.aspects-immunologiques-des-biothe0301rapies.pdf
Les biothérapies consistent à utiliser des molécules biologiques actives (protéines, ADN, ARN…) ou des cellules pour exercer un effet thérapeutique. On distingue trois types d’indications : les biothérapies substitutives visant à remplacer un facteur, une molécule ou une cellule déficients, les biothérapies régénératrices ou réparatrices visant à réparer une fonction défaillante et l’immunothérapie consistant à utiliser des éléments du système immunitaire pour exercer un effet thérapeutique.
2012
false
true
false
ASSIM
France
biothérapie
biothérapie
biothérapie
cours
allergie et immunologie
biothérapie

---
N1-VALIDE
ASSIM
Association des Enseignants d'Immunologie des universités de langue française
http://www.assim.refer.org/
présentation, activités, annuaire, évaluation des outils d'enseignement de l'immunologie, RAISI réseau pour l'information scientifique immunologique, cours et formations, informations législatives
true
N
REFER
Nancy
Dakar
France
Meurthe-et-Moselle
français
allergie et immunologie
association professionnels santé

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes physiopathologiques de l'auto-immunité
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.1.me0301canismes-physiopathologiques-de-l0027auto-immunite0301.pdf
L’auto-immunité résulte de défauts dans la mise en place ou le maintien de la tolérance au soi. Les maladies auto-immunes surviennent quand la rupture de la tolérance au soi entraîne des lésions cellulaires ou tissulaires induites par des lymphocytes T et/ou des lymphocytes B produisant des auto-anticorps spécifiques d’autoantigènes. Les maladies auto-immunes sont fréquentes (prévalence : 5 %) et sont la troisième cause de mortalité dans les pays développés.
2012
false
true
false
ASSIM
France
auto-immunité
maladies auto-immunes
cours
auto-immunité

---
N1-SUPERVISEE
Physiopathologie de l'hypersensibilité immédiate (HSI)
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.2.hypersensibilite0301-imme0301diate.pdf
L’hypersensibilité est une réponse anormale et excessive vis-à-vis d’une substance étrangère (terme générique antigène). Selon le mécanisme, on différencie l’allergie ou hypersensibilité allergique de l’intolérance ou hypersensibilité non allergique. L’allergie est une réponse immunitaire spécifique, anormale et excessive vis-à-vis d’un antigène de l’environnement appelé dans ce cas allergène.
2012
false
true
false
ASSIM
France
hypersensibilité immédiate
cours
hypersensibilité immédiate

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes physiopathologiques des anomalies de la prolifération lymphocytaire, notion de clonalité/prolifération clonale
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.3.anomalies-de-la-prolife0301ration-lymphocytaire.pdf
L’étude des proliférations de cellules d’origine lymphocytaire a beaucoup contribué à la connaissance du système immunitaire. Elle a également apporté des modèles essentiels à la compréhension des mécanismes aboutissant au développement d’une maladie maligne.
2012
false
true
false
ASSIM
France
lymphocytes
prolifération cellulaire
hyperplasie
cours

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes généraux des anomalies génétiques du développement du système immunitaire (dont complément). Les déficits immunitaires héréditaires
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.4.de0301ficits-immunitaires.pdf
Les déficits immunitaires héréditaires (ou primitifs) sont des maladies génétiques rares dont la fréquence est estimée à 1 naissance sur 5000 dans la population générale. Il existe actuellement plus de 200 déficits immunitaires héréditaires décrits avec pour la majorité d’entre eux un gène identifié.
2012
false
true
false
ASSIM
France
maladies du système immunitaire
cours
déficits immunitaires

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes des anomalies acquises du développement de l'immunité, VIH et système immunitaire
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.5.vih.pdf
De nombreux facteurs sont à l’origine d’une immunodépression acquise : origine iatrogène (médicaments immunosuppresseurs, corticostéroïdes), dénutrition sévère, certaines hémopathies et des infections virales. La plus importante par sa gravité est l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) et c’est du déficit immunitaire acquis associé à cette infection virale que traitera spécifiquement ce chapitre.
2012
false
true
false
ASSIM
France
infections à VIH
infections à VIH
cours
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
système immunitaire

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes de l'immunosurveillance anti-tumorale
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.6.immunosurveillance-anti-tumorale.pdf
La théorie de l’immunosurveillance des tumeurs, d’abord énoncée par Paul Ehrlich au début du XX siècle, puis reprise par Frank Macfarlane Burnett et Lewis Thomas, reconnaissait au système immunitaire un rôle majeur dans le contrôle de la prolifération des tumeurs. Elle reposait sur différentes observations dont celles de William B.Cooley, qui avait retrouvé une corrélation entre la régression de sarcomes osseux et la survenue de surinfection postopératoire par un streptocoque pathogène responsable d’érésipèle.
2012
false
true
false
ASSIM
France
prolifération cellulaire
cellules souches tumorales
cours
surveillance immunologique

---
N1-SUPERVISEE
Immunologie de la grossesse
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.7.immunologie-de-la-grossesse.pdf
La grossesse constitue un véritable paradoxe immunologique. Comment en effet concevoir que l’embryon, exprimant des protéines issues des gènes hérités pour 50% de sa mère et 50% de son père, et à ce titre véritable greffe semi-allogénique, ne soit pas rejeté par le système immunitaire maternel?
2012
false
true
false
ASSIM
France
immunité acquise d'origine maternelle
histocompatibilité foetomaternelle
transmission verticale de maladie infectieuse
cours
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes de l'alloréactivité, des rejets de greffe et de la réaction du greffon contre l'hôte
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.8.allore0301activite0301.pdf
Les progrès accomplis dans le domaine des traitements immunosuppresseurs ont permis de développer la transplantation dans la prise en charge des patients atteints d’insuffisance chronique de différents organes et tissus. L’immunosuppression qui accompagne ces greffes est nécessaire puisque, au-delà des difficultés techniques chirurgicales, dès les premières tentatives de transplantation, il est apparu que les greffons devenaient non-fonctionnels dans un délai relativement court du fait de conflits immunitaires.
2012
false
true
false
ASSIM
France
isoantigènes
cours
réaction du greffon contre l'hôte
rejet du greffon

---
N1-SUPERVISEE
Développement du système immunitaire à la naissance
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.9a.de0301veloppement-du-syste0300me-immunitaire-a0300-la-naissance.pdf
Le nombre de lymphocytes B et T circulants par microlitre de sang est 3 à 4 fois supérieur chez le nouveau-né comparativement à l’adulte. Il diminue progressivement dès la première année de vie pour atteindre des valeurs proches de celles observées chez le jeune adulte dès l’âge de 5 ans. L'homéostasie des cellules immunocompétentes est strictement et finement régulée quel que soit l'âge.
2012
false
true
false
ASSIM
France
nouveau-né
nourrisson
relation dose-réponse (immunologie)
développement de l'enfant
cours
système immunitaire

---
N1-SUPERVISEE
Vieillissement du Système Immunitaire
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.9b.vieillissement-du-syste0300me-immunitaire.pdf
La susceptibilité accrue aux infections et le déficit relatif des réponses vaccinales aux périodes extrêmes de la vie sont le témoin d’une moindre efficience du système immunitaire dans ces deux tranches d’âge. Au sein des pays industrialisés, les populations âgées et très âgées représentent une part croissante de la population. Les pathologies dans cette tranche d’âge sont non seulement plus fréquentes, mais aussi plus graves.
2012
false
true
false
ASSIM
France
maladies du système immunitaire
immunité
cours
vieillissement
système immunitaire

---
N1-SUPERVISEE
Mécanisme d'action des vaccins, rôle des adjuvants
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.10.vaccins.pdf
La vaccination est le processus consistant à stimuler les réponses immunitaires adaptatives protectrices contre des micro-organismes en exposant l’individu à des formes non pathogènes ou à des composants des micro-organismes. La substance active d’un vaccin est un immunogène. La vaccination peut être prophylactique et donc préventive de l’infection ou thérapeutique pour le traitement de patients infectés chroniquement, atteints de cancers ou de pathologies auto-immunes. Ce chapitre est focalisé sur la vaccination prophylactique.
2012
false
true
false
ASSIM
France
vaccination
vaccins
adjuvants immunologiques
cours
vaccins

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes d'action des immunoglobulines polyvalentes
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.11.igiv.pdf
Les immunoglobulines polyvalentes humaines à usage intraveineux (IgIV) sont dérivées du plasma, fractionnées à partir de « pools » issus de dons de sang. A la différence des produits sanguins labiles (transfusions), ce sont bien des médicaments dont les effets secondaires sont rapportés par la pharmacovigilance. Ces produits bénéficient d’une sécurisation maximale et n’ont pas donné lieu à une transmission connue d’agent infectieux depuis plusieurs décades.
2012
false
true
false
ASSIM
France
immunoglobulines
cours
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l'allergène
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.12.immunothe0301rapie-spe0301cifique-de-l0027allerge0300ne.pdf
Anciennement appelée « désensibilisation », l'immunothérapie spécifique de l'allergène aussi appelée ITS a pour objectifs de restaurer une immunité normale vis à vis des allergènes. Ceci vise à réduire ou, idéalement supprimer, les symptômes liés aux hypersensibilités allergiques, à limiter les sensibilisations ultérieures, à réduire la consommation de médicaments anti-allergiques, et à améliorer la qualité de vie des patients allergiques.
2012
false
true
false
ASSIM
France
immunothérapie
hypersensibilité
cours
désensibilisation immunologique

---
N1-SUPERVISEE
Cibles et mécanismes d'action des anticorps thérapeutiques et protéines de fusion
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.13.-anticorps-the0301rapeutiques.pdf
Dès 1891, l’emploi de sérum de chevaux immunisés a donné le coup d’envoi à l’utilisation thérapeutique de ce qu’on ignorait encore être des anticorps. A cette époque commence la sérothérapie anti-diphtérique, suivie, entre autres, de la sérothérapie anti-tétanique, anti-pesteuse ou anti-méningococcique, déclenchant une première révolution thérapeutique.
2012
false
true
false
ASSIM
France
anticorps
anticorps neutralisants
protéines de fusion membranaire
cours
anticorps

---
N1-SUPERVISEE
Cibles et mécanismes d'action des traitements par cytokines et anti-cytokines
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.14-cytokinesanticytokines.pdf
Les cytokines peuvent être définies comme de petites protéines (8 à 80 kDa) qui agissent de manière autocrine ou paracrine. Elles font partie du réseau de signalisation extracellulaire qui contrôle chaque fonction des réponses immunitaires innées et spécifiques. Elles ressemblent aux hormones mais s’en distinguent notamment par une action beaucoup plus pléiotrope et par une production faisant intervenir un beaucoup plus grand nombre de types cellulaires.
2012
false
true
false
ASSIM
France
système immunitaire
cytokines
cytokines
cours
cytokines

---
N1-SUPERVISEE
Cibles et mécanismes d'action des immunosuppresseurs
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.15.-immunosuppresseurs.pdf
La découverte et l'application clinique de drogues immunosuppressives ont, dans la deuxième moitié du XXe siècle, autorisé le développement des greffes d'organes et de cellules mais aussi permis le contrôle de certaines maladies auto-immunes. Dans un premier temps, ces molécules ont été sélectionnées pour leurs propriétés antiprolifératives.
2012
false
true
false
ASSIM
France
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
cours
immunosuppresseurs

---
N1-SUPERVISEE
Cibles immunologiques et mécanismes d'action des glucocorticoïdes
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.16.glucocorticoi0308des.pdf
Les réponses immunitaires innée (inflammation) et adaptative font partie des mécanismes de défense de l’organisme contre les agressions de nature infectieuse (inflammation microbienne) ou non infectieuse (inflammation stérile). Lorsque l’agent agresseur est éliminé, les réponses immunitaires doivent être régulées négativement, et l’organisme revenir à son état physiologique.
2012
false
true
false
ASSIM
France
système immunitaire
glucocorticoïdes
cours
glucocorticoïdes

---
N1-SUPERVISEE
Cibles et mécanismes d'action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire
http://www.assim.refer.org/colleges/colleges/styled/files/page80-l3.17.immunothe0301rapie-cellulaire-effecteurs-acteurs-cibles-et-me0301canismes-v5-06.07.12.pdf
Deux cas de figure se présentent en pathologie au cours desquels l’initiation d’un traitement à base de cellules humaines pourrait permettre une approche efficace. Il s’agit d’une part des circonstances d’activation anormale du système immunitaire comme les maladies auto-immunes ou l’alloréactivité dans les suites des greffes et transplantations.
2012
false
true
false
ASSIM
France
maladies auto-immunes
immunologie en transplantation
cours
système immunitaire

---
N1-SUPERVISEE
Ouvrage L2 Immunologie générale
http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/L02.html
Introduction au système immunitaire, cellules et organes de l'immunité, antigènes et immunorécépteurs, complexe majeur d'histocompatibilité, cellules dendritiques, anticorps, lymphocytes b, répertoire lymphocytaire t, lymphocytes nk, complément, polynucléaires monocytes et macrophages, activation t, régulateurs et tolérance, mémoire immunitaire, immunité anti-infectieuse, immunité muqueuse.
2011
false
true
false
ASSIM
France
système immunitaire
système immunitaire
système immunitaire
système immunitaire
système immunitaire
cours
allergie et immunologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Déficits immunitaires
Quelles Investigations biologiques? Pour quels déficits?
http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/page73/files/page73_1.ppt
2009
2eme cycle / master
ASSIM
déficits immunitaires
personnel de recherche

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.