CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : apoptose;

Définition du MeSH : Un des deux mécanismes de la MORT des CELLULES (l'autre étant le processus pathologique de la NÉCROSE). L'apoptose est le mécanisme responsable de la suppression physiologique des cellules et semble être intrinsèquement programmé. Elle est caractérisée par des changements morphologiques distincts du noyau et du cytoplasme, le clivage de la chromatine à des emplacements régulièrement espacés, et le clivage endonucléolytic de l'ADN génomic ; (FRAGMENTATION D'ADN) ; aux emplacements internucléosomaux. Ce mode de mort des cellules sert d'équilibre à la mitose en réglant la taille des tissus animaux et en intervenant dans les processus pathologiques liés à la croissance des tumeurs. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : mort programmée de la cellule;

Synonyme MeSH : Mort cellulaire programmée de type 1; MCP de type I; Mort cellulaire programmée de type I; voie des récepteurs de mort; voie des récepteurs extracellulaires;

Hyponyme MeSH : Voie extrinsèque de l'apoptose; Voie intrinsèque de l'apoptose;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Un des deux mécanismes de la MORT des CELLULES (l'autre étant le processus pathologique de la NÉCROSE). L'apoptose est le mécanisme responsable de la suppression physiologique des cellules et semble être intrinsèquement programmé. Elle est caractérisée par des changements morphologiques distincts du noyau et du cytoplasme, le clivage de la chromatine à des emplacements régulièrement espacés, et le clivage endonucléolytic de l'ADN génomic ; (FRAGMENTATION D'ADN) ; aux emplacements internucléosomaux. Ce mode de mort des cellules sert d'équilibre à la mitose en réglant la taille des tissus animaux et en intervenant dans les processus pathologiques liés à la croissance des tumeurs. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Papillomatosis Mucosae Carcinoides
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/26289/diagnose.htm
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
tumeur carcinoïde
papillome
apoptose

---
N1-SUPERVISEE
Le cycle cellulaire et l'apoptose - L'apoptose ou mort cellulaire programmée
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/berger_francois/berger_francois_p01/berger_francois_p01.pdf
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/berger_francois/berger_francois_p01/index.htm
Introduction - définitions; Description morphologique; Bases moléculaires de l ’apoptose; Techniques d ’étude de l’apoptose; Exemples physiologiques et pathologiques.
2012
false
true
false
true
PACES / bac 1
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
cours
biologie cellulaire
matériel d'enseignement audio-visuel
apoptose
mort cellulaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cycle cellulaire et l'apoptose - Objectifs pédagogiques
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docvideos/Grenoble_1011/berger_francois/berger_francois_p00/index.htm
2010
true
PACES / bac 1
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
matériel d'enseignement audio-visuel
objectifs
cycle cellulaire
enseignement
apoptose

---
N3-AUTOINDEXEE
L'apoptose ou mort cellulaire programmée
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/wikinu/docvideos/Grenoble_1011/berger_francois/berger_francois_p01/index.htm
2010
true
PACES / bac 1
UVP5 - Wikinu médecine
Paris
France
matériel d'enseignement audio-visuel
apoptose
mort

---
N3-AUTOINDEXEE
Les deux principaux types de mort cellulaire : apoptose et nécrose (19/11/2008)
- UNSPF
http://media2.parisdescartes.fr/cgi-bin/WebObjects/Mediatheque?a=MjM2Nw==
Les deux principaux types de mort cellulaire : apoptose et nécrose cours n 1 enregistré le 19/11/2008
2008
true
Université Paris 5 - René Descartes
France
mort cellulaire
apoptose
nécrose
immunité innée
immunité acquise
mécanismes de défense
système immunitaire
cours
enseignement pharmacie
mort
pharmacie

---
N1-SUPERVISEE
L'érythropoïèse tardive : une mort avortée ?
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/39/27/resume.phtml?type=text.html
La survie et la prolifération des progéniteurs et précurseurs érythroïdes se trouvent sous le contrôle de l'érythropoïétine (Epo), qui est le principal régulateur de l'érythropoïèse. La différenciation érythroïde s'effectue sous la dépendance du facteur de transcription GATA-1 qui active l'expression des gènes de différenciation et de survie. La production des globules rouges est finement régulée par l'inhibition ou au contraire par l'induction de l'apoptose des progéniteurs et des précurseurs érythroïdes. La baisse du taux d'Epo circulante ou l'induction de la voie Fas aboutissent à l'activation de la caspase-3 qui entraîne la protéolyse de GATA-1, l'arrêt de maturation et l'apoptose des érythroblastes immatures. Nous avons montré qu'une activation transitoire de la caspase-3 par la voie mitochondriale est indispensable à la maturation érythroïde. Dans ce contexte, la protéine chaperonne hsp70 joue un rôle majeur en protégeant GATA-1 du clivage par la caspase-3. La différenciation terminale est caractérisée par une réduction progressive du volume cellulaire et du noyau associée à une condensation de la chromatine. Ces changements morphologiques présentent certaines similitudes avec ceux observés dans les cellules en cours d'apoptose. L'énucléation s'effectue ensuite au sein d'îlots érythroblastiques constitués d'un macrophage central étroitement associé par des molécules d'adhérence à des érythroblastes en cours de maturation. La membrane de l'érythroblaste perd progressivement son affinité pour le macrophage alors que le noyau reste fixé, ce qui permet l'énucléation et la phagocytose du noyau par le macrophage. Les réticulocytes ainsi formés vont compléter leur maturation en perdant leurs organelles et en remodelant leur membrane. Nos études suggèrent que le devenir des précurseurs érythroïdes (apoptose versus différenciation) est déterminé par le choix des cibles clivées par les caspases. Si la fonction du clivage de certaines protéines telles que la lamine B ou acinus est bien connue, l'identité et la fonction des autres cibles clivées par les caspases au cours de la maturation terminale restent à déterminer.
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
érythropoïèse
érythroblastes
caspases
apoptose
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cancer : qu'est-ce qu'un cancer ?
http://www.e-cancer.fr/moyenspouragir/html/page/qu-est-ce-qu-un-cancer.html
Cancer : qu'est-ce qu'un cancer ? L'organisme contient environ un million de milliards de cellules qui chacune, joue un rôle précis. Elles s'organisent et se regroupent pour former des tissus ou des organes, et se renouvellent en permanence. En effet, une partie d'entre elles meurt chaque jour (c'est le phénomène « d'apoptose »), elles sont remplacées par de nouvelles cellules identiques. Comment se développe un cancer ? Comment priver la tumeur de ses apports sanguins ?
2007
false
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
apoptose
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Échappement des cellules tumorales aux systèmes de surveillance cellulaire par un simple Twist
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/17/56/resume.md
Les processus de sénescence et de mort par apoptose constituent des systèmes de surveillance cellulaire permettant de prévenir l'expansion de cellules anormales. Ainsi, le processus de développement tumoral repose tout à la fois sur l'existence d'un signal mitogénique anormal et sur l'inactivation de ces systèmes de surveillance cellulaire. La coopération oncogénique de N-Myc et de Twist 1 dans le développement des neuroblastomes illustre parfaitement ce principe. N-Myc favorise la prolifération cellulaire tandis que Twist 1 inhibe la réponse cellulaire pro-apototique induite par la protéine oncosuppressive p53. Cette observation permet d'apporter une explication rationnelle à la rareté des mutations du gène p53 dans les neuroblastomes. Elle met également en exergue la coopération oncogénique de deux gènes connus pour jouer un rôle majeur au cours de l'embryogenèse. Sur la base des études récentes démontrant la surexpression fréquente de Twist 1 dans les cancers humains, nous discutons le rôle de Twist1 au cours de la progression tumorale.
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
neuroblastome
facteur de transcription twist
apoptose
protéines nucléaires
Protéines proto-oncogènes c-myc
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Processus fondamentaux liés à l'évolution des cellules germinales mâles : nouvelle approche des anomalies de la spermatogenèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/mtm/e-docs/00/04/17/77/resume.md
Divers processus essentiels interviennent dans le déroulement de la spermatogenèse. Le nombre de cellules germinales dans les tubes séminifères est déterminé par un équilibre dynamique entre leur prolifération et leur mort par apoptose. La prophase méiotique est une période critique durant laquelle s'effectue la recombinaison du matériel génétique qui nécessite la formation et la réparation des cassures double-brin de l'ADN. De nombreux transcrits spécifiques sont élaborés au cours de la spermatogenèse. La transcription est régulée par des facteurs qui constituent la machinerie générale de la transcription et des facteurs de transcription propres à chaque type de cellule germinale. Les jonctions communicantes jouent un rôle crucial dans la propagation des signaux moléculaires entre les différentes générations de cellules germinales qui prennent périodiquement naissance dans les tubes séminifères.,,
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
apoptose
recombinaison génétique
spermatogenèse
transcription génétique
jonctions communicantes
récepteurs aux androgènes
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Apoptose et ischémie cérébrale
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-17/30359
Les accidents vasculaires cérébraux, de nature ischémique pour la plupart, sont une cause importante de mortalité et d'invalidité. L'ischémie cérébrale focale induit des mécanismes complexes qui aboutissent à la perte de fonction puis à la mort du tissu cérébral. Parmi ces mécanismes, l'apoptose, ou mort cellulaire programmée, bien connue pour son rôle durant le développement physiologique, participe à la mort des neurones. Cette brève revue décrit les mécanismes apoptotiques induits par l'ischémie cérébrale.
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
apoptose
encéphalopathie ischémique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Actualités néphrologiques Jean Hamburger
Hôpital Necker 2001
http://www.sfndt.org/sn/enephro/publications/necker/2001.htm
http://www.sfndt.org/sn/PDF/enephro/publications/actualites/2001/2001_25.pdf
suicide des cellules et système immunitaire, contrôle de l'apoptose : quel avenir thérapeutique, clearance phagocytaire des cellules en voie d'apoptose et régulation de l'inflammation glomérulaire, déficit en complément, maladie lupique et apoptose, quelle est la cible optimale de pression artérielle chez les sujets avec une maladie rénale, hypertension hyperkaliémique familiale (syndrome de Gordon) : analyse de la variabilité phénotypique par l'étude de 7 familles, fibrose rénale et système rénine-angiotensine, phénomènes inflammatoires induits par l'angiotensine II et nouvelles approches thérapeutiques, polymorphismes des gènes du système rénine et progression de l'atteinte rénale : une revue critique, contrôle central de la formation osseuse, la leptine dans l'insuffisance rénale, rôle du polynucléaire neutrophile dans les maladies rénales, fonction du polynucléaire neutrophile dans l'insuffisance rénale, quels patients tirent profit de l'angioplastie rénale ?, le rythme de l'hémodialyse : fréquente, prolongée ou fréquente et prolongée ?, néphrine : son rôle dans le rein normal et pathologique, podocine et syndromes néphrotiques cortico-résistants, biologie du podocyte : un nouveau pas en avant, réparation de l'inflammation glomérulaire, les cellules souches hématopoïétiques : applications thérapeutiques dans les maladies auto-immunes et en transplantation d'organe, sénescence rénale, sénescence cellulaire et leur rôle en néphrologie et transplantation, néphrotoxicité des traitements immunosuppresseurs utilisés en transplantation rénale, génétique de la néphropathie diabétique : où en sommes-nous dans la recherche des gènes de susceptibilité ?, maladie de Fabry : manifestations cliniques et progrès récents dans la correction du déficit enzymatique
2001
false
N
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
Paris
France
français
système immunitaire
apoptose
protéines du système du complément
lupus érythémateux disséminé
hypertension artérielle
pseudohypoaldostéronisme
pseudohypoaldostéronisme
système rénine-angiotensine
Angiotensine-II
inflammation
système rénine-angiotensine
densité osseuse
leptine
insuffisance rénale
granulocytes
angioplastie
dialyse rénale
protéines membranaires
syndrome néphrotique
facteurs de transcription
glomérulonéphrite
cellules souches hématopoïétiques
maladies auto-immunes
transplantation d'organe
vieillissement de la cellule
insuffisance rénale chronique
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
néphropathies diabétiques
prédisposition génétique à une maladie
apoptose
taux de filtration glomérulaire
maladies du rein
podocytes
protéines et peptides de signalisation intracellulaire
barrière de filtration glomérulaire
podocine
néphrine
microscopie
congrès ou conférence
figure
monographie
bibliographie

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.