CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : antinéoplasiques hormonaux;

Synonyme MeSH : Antinéoplasique hormonal;

action pharmacologique : O;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Nouvelles stratégies thérapeutiques dans le cancer du sein hormono-dépendant métastatique
Bulletin du Cancer Available online 20 March 2015 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455115000843
Le cancer du sein hormono-dépendant a représenté, pendant plus de trente ans, le premier exemple de cancer faisant l’objet d’un ciblage thérapeutique. Le blocage de la signalisation estrogénique fut la première stratégie thérapeutique utilisée dans ce type de cancer et demeure le traitement de référence. Malgré l’efficacité des molécules utilisées en hormonothérapie, la résistance à ce traitement constitue un problème majeur de santé publique. Cette synthèse détaillera le développement des stratégies d’inhibition de la voie PI3K/Akt/mTOR, des kinases 4/6 dépendantes des cyclines, du récepteur au facteur de croissance fibroblastique FGFR (Fibroblast Growth Factor Receptor), dans le cancer du sein métastatique hormono-dépendant. Les résultats récents d’essais cliniques montrent que la combinaison de l’hormonothérapie avec ces inhibiteurs pharmacologiques s’avère une stratégie prometteuse pour surmonter cette résistance. Récemment, il a été identifié des formes mutées et des isoformes du REα dont le ciblage pourrait représenter une alternative thérapeutique. Les progrès à venir porteront sur la recherche de nouvelles molécules et d’association à d’autres thérapies ciblées pour améliorer l’utilisation de ces inhibiteurs en pratique clinique.
10.1016/j.bulcan.2015.02.013
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
cancer du sein hormonodépendant
tumeurs du sein
tumeurs hormonodépendantes
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs du sein
tumeurs hormonodépendantes
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Algorithmes d’investigation, de traitement et de suivi pour le cancer de la prostate
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/CEPO-GEOQ_Algorithme_cancer_prostate.pdf
Le document présente des sections facilement navigables d’une à l’autre à l’aide d’hyperliens. On y retrouve des algorithmes décisionnels ainsi que les principales recommandations qui s’y rattachent. Un résumé des données probantes et des éléments de discussion sont associés à ces recommandations. Le tout est finalement suivi des principaux protocoles de chimiothérapie utilisés pour le traitement et de l’ensemble des références consultées. Ainsi, à partir d’une thématique dans un algorithme, il est possible de consulter rapidement les recommandations et les données probantes sous-jacentes.
2015
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
tumeurs de la prostate
algorithme
tumeurs de la prostate
métastase tumorale
observation (surveillance clinique)
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
récidive tumorale locale
tumeurs osseuses
dépistage systématique
prostatectomie
espérance de vie
diagnostic par imagerie
tumeurs de la prostate
résultat thérapeutique
traitement néoadjuvant
traitement médicamenteux adjuvant
radiothérapie adjuvante
tumeurs de la prostate
relation dose-effet des radiations
curiethérapie
pelvis
antinéoplasiques hormonaux
Antagonistes des androgènes
taux de survie
docétaxel
antinéoplasiques
antinéoplasiques
taxoïdes

---
N1-VALIDE
Hormonothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-systemiques/hormonotherapie.html
Rappel sur les hormones, hormonothérapie et cancer du sein, indications et effets indésirables, hormonothérapie et cancer de la prostate, hormonothérapie préventive
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs
antinéoplasiques hormonaux
hormones
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
inhibiteurs de l'aromatase
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Docteur, j’ai chaud ! Gestion des effets de la ménopause chez les patientes atteintes d’un cancer du sein
In Rev Med Suisse 2015;1138-1143
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-475/Docteur-j-ai-chaud-!-Gestion-des-effets-de-la-menopause-chez-les-patientes-atteintes-d-un-cancer-du-sein
L’incidence du cancer du sein est croissante, mais sa mortalité diminue, un double phénomène entraînant une augmentation du nombre des survivantes. La plupart de ces femmes sont ménopausées au moment du diagnostic ou le deviendront suite aux différentes modalités thérapeutiques oncologiques qui leur seront proposées. La majorité présentent des tumeurs hormono-sensibles et devront bénéficier d’un traitement antihormonal. L’hormonothérapie est associée à de nombreux effets indésirables, dont une aggravation des symptômes climatériques avec un impact négatif sur la qualité de vie et en conséquence une adhérence thérapeutique sous-optimale. Certaines thérapies peuvent permettre d’améliorer ces effets adverses et doivent être proposées aux patientes...
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux
antihormones
antihormones
tumeurs hormonodépendantes
L02B - antihormones et apparentés
préménopause
post-ménopause
bouffées de chaleur
récidive tumorale locale
tamoxifène
tamoxifène
inhibiteurs de l'aromatase
inhibiteurs de l'aromatase
fulvestrant
fulvestrant
observance du traitement médicamenteux
oestradiol
oestradiol
oestradiol

---
N1-VALIDE
Résistance à l’endocrinothérapie dans le cancer du sein : mécanismes et implications cliniques
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-431/Resistance-a-l-endocrinotherapie-dans-le-cancer-du-sein-mecanismes-et-implications-cliniques
L’endocrinothérapie est un élément-clé du traitement du cancer du sein hormono-dépendant métastatique. Malheureusement, la grande majorité des patientes va développer une résistance au traitement endocrinien. Comprendre les mécanismes de résistance est central pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques comme l’utilisation des inhibiteurs de la mTOR, dont l’efficacité en association à l’endocrinothérapie a été démontrée récemment dans deux études cliniques. Toutefois, ce traitement ciblé, adjoint au traitement endocrinien, est accompagné d’une augmentation significative des effets indésirables potentiellement sévères dont la reconnaissance et la prise en charge adéquate sont importantes pour diminuer la toxicité liée aux nouveaux traitements.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs du sein
article de périodique
antinéoplasiques hormonaux
résistance aux médicaments antinéoplasiques
Évérolimus
Évérolimus
sérine-thréonine kinases TOR
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases

---
N1-VALIDE
Corticosurrrénalome
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/INCA%20Comete/2014%20thesaurus_corticosurrenalome_2014.pdf
Ce document propose des « recommandations » afin d’harmoniser et d’optimiser la prise en charge de ces patients sur tout le territoire national. C’est un des éléments du vaste projet mené par le Réseau National COMETE « Cancer de la Surrénale » dans le cadre du programme « Cancers rares » de l’Institut National du Cancer (INCa)
2014
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
tumeurs corticosurrénaliennes
adulte
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs corticosurrénaliennes
tumeurs corticosurrénaliennes
récidive tumorale locale
tumeurs corticosurrénaliennes
mitotane
antinéoplasiques hormonaux
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
L'hormonothérapie
http://www.cancer.be/lhormonotherapie
L'hormonothérapie est un traitement anti-cancer systémique (qui agit sur l'ensemble du corps). L'hormonothérapie consiste à agir sur certaines hormones qui stimulent les cellules cancéreuses. Elle peut être utilisée seule (cancer de la thyroïde) ou en complément d'autres traitements anti-cancer. Dans le cancer du sein, par exemple, elle est toujours précédée d'une chirurgie.
false
true
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Recommandations nationales de bonne pratique pour la prise en charge du cancer localisé de la prostate : seconde partie
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/recommandations-nationales-de-bonne-pratique-pour-la-prise-en-charge-du-cancer--0
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_226Bs_cancer%20de%20la%20prostate_partie2_synthese.pdf
Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et le Collège d’Oncologie ont examiné les avancées les plus récentes en matière de traitement des cancers localisés, non métastasés, de la prostate. Un précédent rapport indiquait que, face aux formes les moins agressives de ce cancer, il ne fallait pas nécessairement intervenir tout de suite et que l’on pouvait se contenter de surveiller son évolution. Dans les formes à risque plus élevé, l’ablation de la prostate(prostatectomie) et la radiothérapie restent indiquées. Le traitement par hormonothérapie seule est formellement contre-indiqué dans les cancers localisés car ce traitement a des effets secondaires et pourrait raccourcir l’espérance de vie des hommes traités. En ce qui concerne le traitement par ultrasons (HIFU), en l’absence de nouvelles preuves scientifiques quant à son efficacité, le KCE recommande que ce traitement ne soit pratiqué que dans le cadre d’études cliniques.
2014
false
false
true
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
algorithme
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
information en santé des consommateurs

---
N1-VALIDE
Recommandations en onco-urologie 2013 du CCAFU : Cancer de la prostate
http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/recommandations-en-onco-urologie-2013-du-ccafu-cancer-de-la-prostate.html
L’objectif de ce travail a été d’établir par le sous-comité prostate du CCAFU des recommandations pour le diagnostic, le bilan, les traitements et la prise en charge des tumeurs de la prostate.
2014
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
détection précoce de cancer
pronostic
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
prostatectomie
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques
cryothérapie
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale

---
N1-SUPERVISEE
Hormonothérapie
http://www.cancer.be/hormonoth%C3%A9rapie
L'hormonothérapie est un traitement qui consiste à bloquer l'action ou la production d'hormones naturelles afin d'empêcher le développement des cellules cancéreuses. Contrairement à la chimiothérapie ou à la radiothérapie, qui cherchent à tuer rapidement les cellules cancéreuses, l'hormonothérapie vise à entraîner leur mort à plus long terme en créant un milieu hormonal qui leur est défavorable.
2014
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Recommandations en onco-urologie 2013 du CCAFU : Cancer de la prostate
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/recommandations-en-onco-urologie-2013-du-ccafu-cancer-de-la-prostate.html
Indication du niveau de preuve, L'objectif de ce travail a été d'établir par le sous-comité prostate du CCAFU des recommandations pour le diagnostic, le bilan, les traitements et la prise en charge des tumeurs de la prostate.
2013
false
O
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique
biopsie
prostatectomie
tumeurs de la prostate
diagnostic par imagerie
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
pronostic
observation (surveillance clinique)
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs de la prostate
récidive tumorale locale
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Hormonothérapie dans le cancer du sein : efficacité et effets adverses
http://rms.medhyg.ch/numero-387-page-1090.htm
L’hormonothérapie reste un élément-clé dans l’approche thérapeutique du cancer du sein hormono-dépendant. En situation adjuvante, cinq ans d’hormonothérapie ont pu baisser de manière significative les taux de rechutes et de mortalité. Le tamoxifène est la molécule de choix chez la femme préménopausée, tandis que les inhibiteurs de l’aromatase sont de plus en plus utilisés chez la femme ménopausée. L’hormonothérapie peut être accompagnée d’un certain nombre d’effets indésirables pouvant affecter parfois de manière importante la qualité de vie des patientes et amener à un arrêt précoce du traitement. La reconnaissance et une prise en charge adéquate des effets indésirables sont donc primordiales pour garder une bonne adhérence thérapeutique.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux

---
N1-VALIDE
Soigner un cancer par hormonothérapie
http://www.fondation-arc.org/Telecharger-document/335-fiche-hormonotherapie
Vous êtes atteint d'un cancer du sein ou de la prostate dit « hormonodépendant » et vos questionnements sont nombreux : de quoi s'agit-il exactement, quels sont les traitements existants, leur conséquence et leur limite ?
2013
false
N
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
antinéoplasiques hormonaux
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Lysodren - mitotane
Code ATC : L01XX23
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/000521/human_med_000895.jsp&murl=menus/medicines/medicines.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Lysodren contient du mitotane, substance active cytotoxique pour la glande surrénale, développé dans le traitement symptomatique du carcinome corticosurrénalien avancé ...
2012
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
antinéoplasiques hormonaux
mitotane
antinéoplasiques hormonaux
allaitement maternel
médicament orphelin
comprimés
administration par voie orale
évaluation de médicament
résultat thérapeutique
agrément de médicaments
étiquetage de médicament
carcinome corticosurrénalien
mitotane
adulte
enfant
interactions médicamenteuses
grossesse
L01XX23 - mitotane
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
évaluation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Hormonothérapie (L')
http://www.canceronet.com/public/traitements/traitement05.asp
Ce traitement a pour but d'empêcher les cellules cancéreuses de capter et d'utiliser les hormones dont elles ont besoin. Il s'agit donc en fait de substances anti-hormones. L'hormonothérapie est particulièrement efficace dans le cancer du sein et de la protate...
false
N
GERCOR - Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie
France
français
tumeurs
antinéoplasiques hormonaux
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Hormonothérapie
http://www.gustaveroussy.fr/fr/content/hormonoth%C3%A9rapie-0
principes, traitement, effets secondaires
false
true
N
IGR - Institut Gustave-Roussy
Villejuif
France
Val-de-Marne
français
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs hormonodépendantes
antinéoplasiques hormonaux
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Tamoxifène postopératoire pour carcinome canalaire in situ
http://www.cochrane.org/fr/CD007847
Objectifs Évaluer les effets du tamoxifène post-opératoire chez les femmes ayant subi une résection chirurgicale locale d'un CCIS.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
carcinome intracanalaire non infiltrant
tumeurs du sein
tamoxifène
résultat thérapeutique
antinéoplasiques hormonaux
récidive tumorale locale
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie seule versus endocrinothérapie seule pour le traitement du cancer du sein métastatique
http://www.cochrane.org/fr/CD002747
Examiner les preuves et déterminer si un traitement initial par chimiothérapie versus endocrinothérapie présente davantage d'effets bénéfiques en termes de critères de jugement (survie, taux de réponse, toxicité et qualité de vie).
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résultat thérapeutique
tumeurs du sein
métastase tumorale
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Chémoprévention du cancer du sein. Justificatifs, résultats des essais et perspectives
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4A/67/resume.phtml?type=text.html
Avec 49 240 nouveaux cas en 2004, le cancer du sein (CS) représente, en France, le premier cancer féminin. Environ 80 % des CS sont hormonodépendants. Le tamoxifène (TAM) a été testé dans quatre essais randomisés de chémoprévention, de même qu'un autre SERM (selective estrogen receptor modulator), le raloxifène. Cet article analyse en détail les résultats actualisés de ces études. Ces essais montrent une réduction de survenue des CS hormonodépendants, mais il n'y a pas d'effet sur les CS non hormonodépendants ni de bénéfice sur la survie globale. De plus, des effets secondaires défavorables ont été constatés, tels que les accidents thromboemboliques (ATE) et des cancers « secondaires » de l'endomètre. Une nouvelle évaluation des facteurs de risque de survenue de CS semble nécessaire, en incluant non seulement les antécédents familiaux et certaines anomalies histopathologiques (ex. : hyperplasie atypique), mais également des éléments nouveaux tels que les densités mammaire et osseuse élevées, et les antécédents d'irradiation thoracique avant 30 ans (pour maladie de Hodgkin). En effet, l'efficacité du TAM semble maximale chez les femmes à risque élevé. La création d'un nouveau « modèle » de risque plus précis est donc nécessaire, de même qu'une utilisation plus adaptée des SERM et peut-être d'autres produits, en particulier afin de réduire au minimum les possibles risques de toxicité.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
modulateurs sélectifs des récepteurs des oestrogènes
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs du sein
Chlorhydrate de raloxifène
tamoxifène

---
N1-SUPERVISEE
Traitement hormonal du cancer du sein non métastasé : l'étude ATAC
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F35F08C
Les résultats de l'étude ATAC après une période de suivi d'environ 9 ans (c.-à-d. environ 4 ans après l'arrêt du traitement) ont été publiés récemment. Ils confirment que l'anastrozole reste plus efficace que le tamoxifène en termes de survie sans récidive, de délai jusqu'à la récidive, de délai jusqu'à des métastases à distance et de risque de cancer dans l'autre sein...
2008
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
néerlandais
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
résultat thérapeutique
anastrozole
nitriles
triazoles
tamoxifène
récidive tumorale locale
études de suivi
survie sans rechute
nitriles
triazoles
article de périodique

---
N1-VALIDE
L'octréotide dans les troubles endocriniens, oncologiques ou digestifs : étude méthodique et analyse de l'impact budgétaire
http://www.cadth.ca/media/pdf/O0348_Octreotide_to_f.pdf
https://www.cadth.ca/fr/locreotide-dans-les-troubles-endocriniens-oncologiques-ou-digestifs-etude-methodique-et-analyse-de
Technologie. L'ocréotide, analogue synthétique de la somatostatine, qui inhibe les sécrétions endocrines et exocrines. Troubles. Santé Canada a autorisé l'usage de l'ocréotide dans l'acromégalie, les tumeurs neuroendocrines, la chirurgie pancréatique et la prise en charge en urgence de l'hémorragie variqueuse digestive. L'ocréotide est en outre employé dans des indications non approuvées. Sujet. Au vu de l'emploi croissant de l'ocréotide et de la disponibilité d'un analogue de la somatostatine à action prolongée (lanréotide), une étude des données probantes sur l'efficacité clinique et la rentabilité de l'ocréotide dans ses indications approuvées et dans six emplois non approuvés s'avère opportune. Méthode et résultats. Des méta-analyses ou des études méthodiques, des essais cliniques comparatifs et randomisés (ECR), des essais cliniques contrôlés et des analyses économiques pertinents ont été recensés pour les besoins de l'étude méthodique, qui couvre 82 ECR. Il a été possible d'effectuer une méta-analyse des paramètres d'intérêt dans cinq indications. Les essais cliniques contrôlés non randomisés ont été examinés aux seules fins d'évaluation des effets néfastes. L'analyse économique prend la forme d'une synthèse descriptive de huit évaluations économiques (dont quatre dans un contexte canadien) et d'une analyse de l'impact budgétaire dans cinq régimes d'assurance médicaments publics.
2008
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
octréotide
agents gastro-intestinaux
antinéoplasiques hormonaux
acromégalie
ulcère variqueux
tumeurs neuroendocrines
occlusion intestinale
carcinome hépatocellulaire
tumeurs du pancréas
octréotide
H01CB02 - octréotide
évaluation médicament
évaluation économique

---
N1-SUPERVISEE
Nouveautés dans le traitement hormonal du cancer du sein non métastasé
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F34F11B
Chez les femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein non métastasé contenant des récepteurs hormonaux, les inhibiteurs de l'aromatase paraissent, par rapport au tamoxifène, plus efficaces en termes de survie sans récidive, et mieux supportés. Les données concernant leur effet sur la survie globale sont cependant limitées. Dans l'état actuel des connaissances, le tamoxifène garde sa place dans les cancers du sein à faible risque ou à risque intermédiaire de rechute, éventuellement suivi par un inhibiteur de l'aromatase. Dans les cancers du sein à risque élevé de rechute ou en cas de contre-indication au tamoxifène, un inhibiteur de l'aromatase peut être envisagé d'emblée. Chez les femmes préménopausées atteintes d'un cancer du sein non métastasé contenant des récepteurs hormonaux, les agonistes de la LHRH paraissent aussi efficaces que la chimiothérapie en termes de récidives et de mortalité, mais dans l'état actuel des connaissances, la chimiothérapie et le tamoxifène restent ici les traitements de premier choix.
2007
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
inhibiteurs de l'aromatase
hormone de libération des gonadotrophines
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les rétinopathies cristallines
http://www.ophthalmologia.be/download.php?dof_id=439
La rétinopathie cristalline est caractérisée par des dépôts cristallins intrarétiniens qui, selon l'origine, peuvent être localisés dans la région maculaire ou au contraire s'étendre sur l'entièreté de la rétine. Ces dépôts peuvent s'accompagner ou non d'une baisse d'acuité visuelle et de troubles électrophysiologiques. Parmi les étiologies médicamenteuses responsables de cette rétinopathie, il y a le tamoxifène, la canthaxantine, le méthoxyflurane, le talc et la nitrofurantoïne. Une description détaillée de la toxicité au tamoxifène et de la canthaxantine est reprise dans ce chapitre.
2007
false
N
Ophthalmologia.be
Belgique
français
tamoxifène
canthaxanthine
rétinopathies
antinéoplasiques hormonaux
antioxydants
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Hormonothérapie et immunothérapie dans le cancer du sein non métastasé
http://www.cbip.be/Folia/2006/F33F01B.cfm
Depuis de nombreuses années, le tamoxifène constitue la référence dans le traitement hormonal du cancer du sein hormono-dépendant, qu'il soit métastasé ou non métastasé. Dans des études récentes réalisées chez des femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein non métastasé contenant des récepteurs hormonaux, les inhibiteurs de l'aromatase sont apparus plus efficaces que le tamoxifène en terme de survie sans récidive. Bien que ces résultats soient encourageants, certaines questions restent sans réponse, en particulier en ce qui concerne leur efficacité et leur innocuité à long terme, la durée optimale du traitement ainsi que le moment optimal pour instaurer le traitement. Les inhibiteurs de l'aromatase peuvent avoir une place dans le traitement du cancer du sein non métastasé chez des femmes ménopausées, par exemple en cas de contre-indication ou de résistance au tamoxifène. Chez des femmes ménopausées et préménopausées atteintes d'un cancer du sein non métastasé avec surexpression de la protéine HER-2, des résultats encourageants ont été publiés avec le trastuzumab, un anticorps monoclonal recombinant. Les avantages de ces nouveaux traitements doivent cependant toujours être mis en balance avec leur coût très élevé
2006
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie et/ou hormonothérapie adjuvantes après prostatectomie radicale des cancers de prostate à haut risque
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00150208/TEXF-PU-2005-00150208.PDF
Le cancer de prostate est hétérogène et une approche thérapeutique adaptée aux risques est nécessaire. Des taux de survie améliorés sont observés après chimiothérapie adjuvante seule ou en association avec une hormonothérapie. Le profil d'expression génique peut être utilisé pour identifier et prédire la réponse thérapeutique à un traitement adjuvant standard hormonal associé ou non à la chimiothérapie après prostatectomie radicale ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs de la prostate
prostatectomie
antinéoplasiques
antinéoplasiques hormonaux
article de périodique

---
N1-VALIDE
Rôle de l'exémestane dans le traitement du cancer du sein (le)
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/772/search/
. Résumé structuré et discussion au sujet de l'article cité en référence
2005
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
tamoxifène
taux de survie
résultat thérapeutique
médecine factuelle
androstadiènes
tumeurs du sein
exémestane
androstadiènes
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du sein métastasique : traitements hormonaux
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2004/RMS-2487/1400
2004
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
article de périodique

---
N1-VALIDE
Anastrozol et tamoxifène pour traiter le cancer du sein
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/580
l'anastrozol est-il au moins aussi efficace que le tamoxifène comme traitement adjuvant du cancer du sein primaire, chez les femmes ménopausées ? Présente-t-il des avantages au point de vue sécurité ? Existe-t-il un intérêt à l'associer au tamoxifène ?
2004
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tamoxifène
résultat thérapeutique
nitriles
triazoles
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
traitement médicamenteux adjuvant
sujet âgé
taux de survie
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
inhibiteurs de l'aromatase
anastrozole
nitriles
triazoles
lecture critique d'article
étude comparative

---
Courriel
06/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.