CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : antigène spécifique de la prostate;

Synonyme CISMeF : PSA; antigène prostatique spécifique; APS; antigène spécifique prostate;

Synonyme MeSH : Antigène PSA; Kallikréine hK3; Kallikréine-3; Kallikréine-3 humaine; Semenogelase; Séminine; gamma-Séminoprotéine; PSA (Prostate-Specific Antigen); Prostate-specific antigen;

Traduction automatique contrôlée du MeSH : glycoprotéine qui est une protéinase Sérine semblable à la kallikréine et un estérase, produit par les cellules épithéliales du tissu prostatique tant normal que malin. C'est un marqueur important pour le diagnostic du cancer de la prostate.;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/A/Antig_ne_prostatique_sp_cifique_(APS).htm;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
La première prescription du PSA chez l'homme asymptomatique
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-premiere-prescription-du-PSA-chez-l-homme-asymptomatique
http://www.e-cancer.fr/content/download/145176/1814733/file/Premiere-prescription-PSA-homme-asymptomatique-v3_2016.pdf
Ce document à destination des médecins généralistes, propose des informations sur les bénéfices et les risques du dépistage du cancer de la prostate. Il a pour objectif de les aider dans leur pratique et dans l'information à apporter à leurs patients.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
médecine générale
dépistage systématique
information patient et grand public
adulte
évaluation des risques

---
N1-SUPERVISEE
Dépister le cancer de prostate par le dosage de PSA : La pertinence de la méthode est remise en cause
http://www.campus-umvf.cnge.fr/spip.php?article135
De nombreux travaux reflètent des interrogations sur la pertinence d’utiliser le dosage du PSA couplé au toucher rectal afin de dépister le cancer de prostate chez des sujets asymptomatiques. Le Collège National des Généralistes Enseignants et Le Collège de Médecine Générale (CMG) ont clairement exprimé que cette méthode n’est pas pertinente et ne doit pas être systématiquement proposé à ses patients.
2016
true
false
false
Campus de Médecine générale
France
français
cours
médecine générale
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate : un pas en avant - Dépistage individuel par dosage du PSA en fonction des risques
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/33/fr/fms-02361.pdf
La validité du dosage du PSA a surtout été remise en cause par le biais du Prostate Cancer Prevention Trial. D’autres données montrent cependant que la hauteur du taux de PSA initial pourrait être un paramètre pronostique optimal de l’évolution au long cours d’un carcinome cliniquement pertinent et soulignent ainsi le rôle du PSA comme outil de stratification de risque à long terme.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
antigène spécifique de la prostate
article de périodique
tumeurs de la prostate
évaluation des risques
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Synthèse sur les bénéfices et les risques d'un dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-sur-les-benefices-et-les-risques-d-un-depistage-du-cancer-de-la-prostate-par-dosage-du-PSA
http://www.e-cancer.fr/content/download/145111/1813851/file/Synth%C3%A8se-benefices-risques-depistage-cancer-prostate-par-dosage-psa_2016.pdf
En ligne avec l'action 1.10 du Plan cancer 2014-2019, l’Institut national du cancer a souhaité mettre à disposition des médecins un document de synthèse sur le dépistage du cancer de la prostate par dosage de PSA. L’objectif principal est d’accompagner le médecin dans l’information préalable à communiquer aux hommes qui envisagent de s’engager dans cette démarche de dépistage, afin que le patient soit au fait des limites de la démarche, prenne une décision éclairée et ne s’y engage qu’en toute connaissance de cause. En complément d’un état des connaissances sur les bénéfices et les risques associés à l’ensemble de la démarche, ce document apporte également un éclairage nouveau autour des enjeux éthiques et de responsabilité professionnelle.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
évaluation des risques
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
information en santé des consommateurs
tumeurs de la prostate
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Un outil d’aide à la décision en cas de demande d’un dépistage du cancer de la prostate par PSA
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/un-outil-d%E2%80%99aide-a-la-d%C3%A9cision-en-cas-de-demande-d%E2%80%99un-d%C3%A9pistage-du-cancer-de-la-pr
Faut-il ou non se soumettre à un dépistage du cancer de la prostate ? La question tracasse bien des hommes à partir de 55 ans, même lorsqu’ils ne présentent aucun symptôme particulier. Pour les aider à prendre une décision bien informée, deux nouveaux outils ont été mis au point par le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et par LUCAS KU Leuven (à la demande de la Vlaamse Liga tegen Kanker -VLK). Le premier est prévu pour être utilisé par le médecin au cours de la consultation, tandis que le second est destiné aux patients eux-mêmes.
2014
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
résumé ou synthèse en français
rapport
systèmes d'aide à la décision clinique
information en santé des consommateurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Anticorps anti-PSA - Cell Marque - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Anticorps-anti-PSA-Cell-Marque-Information-de-securite
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de matériovigilance
anticorps yt^a^
anticorps mo^a^
anticorps jk^a^
anticorps an^a^
anticorps lw^b^
anticorps fy^a^
anticorps cl^a^
anticorps a.m.
antigène spécifique de la prostate
anticorps le^d^
anticorps in^a^
anticorps sc2
anticorps er^a^
anticorps os^a^
anticorps do^a^
anticorps rh42
anticorps c
anticorps wk^a^
anticorps pr^a^
anticorps ht^a^
anticorps kp^a^
anticorps tr^a^
anticorps jn^a^
anticorps
anticorps le^s^
anticorps n^a^
anticorps s1^a^
anticorps bg^a^
anticorps bp^a^
Anticorps
anticorps bx^a^
anticorps ri^a^
anticorps dh^a^
anticorps fr^a^
anticorps cr3
anticorps jc^a^
anticorps rb^a^
anticorps sf^a^
anticorps xg^a^
anticorps rg^a^
anticorps le^ns^
anticorps le^c^
anticorps a>m<
anticorps yh^a^
anticorps to^a^
anticorps anti-idiotypiques
anticorps tg^a^
anticorps js^a^
anticorps le^bh^
anticorps le^x^
sécurité
anticorps le^a^
anticorps go^a^
anticorps mcc^a^
anticorps pt^a^
anticorps lan
anticorps en^a^ts
anticorps 'n'
anticorps at^a^
anticorps en^a^fr
anticorps nijhuis
anticorps di^a^
anticorps ol^a^
anticorps or^a^
anticorps en^a^kt
anticorps li^a^
anticorps jo^a^
anticorps le^bl^
anticorps sw^a^
anticorps a>2<
anticorps tj^a^
anticorps a>1<
anticorps mt^a^
anticorps r1^a^
anticorps rd^a^
anticorps vg^a^
anticorps vr
anticorps m'
anticorps a>3<
anticorps ny^a^
anticorps cs^a^
anticorps a>x<
anticorps le^b^
anticorps je^a^
anticorps jr^a^
anticorps hg^a^
anticorps co^a^
anticorps be^a^
anticorps a>1< le^b^
anticorps a>1< le^d^
anticorps dr^a^
anticorps en^a^fs
anticorps sk^a^
anticorps st^a^
anticorps re^a^
anticorps m1^a^
anticorps ls^a^
anticorps mi^a^
brevets comme sujet
anticorps rh^a^
anticorps sd^a^
anticorps th^a^
anticorps kn^a^
anticorps es^a^
anticorps chr^a^
anticorps lw^a^
anticorps lu^a^
anticorps gy^a^
anticorps ok^a^
anticorps wd^a^
anticorps c
anticorps wr^a^
anticorps pr>a<
anticorps ch^a^
anticorps m^a^
anticorps yk^a^
anticorps u1^a^
anticorps au^a^
anticorps zt^a^
anticorps

---
N1-VALIDE
Recommandations en onco-urologie 2013 du CCAFU : Cancer de la prostate
http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/recommandations-en-onco-urologie-2013-du-ccafu-cancer-de-la-prostate.html
L’objectif de ce travail a été d’établir par le sous-comité prostate du CCAFU des recommandations pour le diagnostic, le bilan, les traitements et la prise en charge des tumeurs de la prostate.
2014
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
détection précoce de cancer
pronostic
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
prostatectomie
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques
cryothérapie
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale

---
N3-AUTOINDEXEE
Faculté des sciences et techniques des activités sportives (STAPS) de Nice
Licence : Activités Physiques Adaptées ; Education Motricité ; Entraînement Sportif ; Management du Sport * Master : enseignements scientifiques relatifs à l'ingénierie et à l'ergonomie des APS ; Prévention par l'alimentation et la nutrition ; Intégration des personnes en situation de dépendance (handicap ; prévention de la délinquance) ; Ré athlétisation ; Prévention des troubles psychologiques liés à l'interaction sociale
http://www.unice.fr/ufrstaps/
Université de Nice Sophia Antipolis (UNSA)
Nice
France
faculté des sciences du sport
addiction
enseignement
sports
relations interpersonnelles
personnes dépendantes à domicile
antipaludiques
antigène spécifique de la prostate
personnes handicapées
surnutrition
malnutrition
psychologie
rééducation et réadaptation
athlètes
aptitude
Interaction sociale
régime alimentaire
exercice physique
corps enseignant
criminels
autorisation d'exercer
ingénierie humaine
science

---
N1-VALIDE
L’effet du dépistage du cancer de la prostate, dépend-il du taux du PSA à l’âge de 60 ans?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1048
Question clinique Le taux de PSA à l’âge de 60 ans est-il corrélé au risque relatif d’incidence de cancer de la prostate, de métastases ou de mortalité liée au cancer de la prostate ?
2014
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
tumeurs de la prostate
adulte
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Détection précoce du cancer de la prostate - Actualisation du référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé (EPS)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623737/en/detection-precoce-du-cancer-de-la-prostate
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623736/en/actualisation-du-referentiel-de-pratiques-de-lexamen-periodique-de-sante-epsdetection-precoce-du-cancer-de-la-prostate
Dans ce Référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé des Centres d'Examen de Santé de l'Assurance Maladie sur la détection précoce du cancer de la prostate, la HAS rappelle que la mise en place d'un programme de dépistage du cancer de la prostate par le dosage du PSA sérique total n'est pas recommandée, que ce soit en population générale ou chez les hommes à haut risque. Des données complémentaires sont apportées sur l'histoire de la maladie, l'épidémiologie, les facteurs de risque, les examens diagnostiques, les traitements, la stratégie de détection précoce en fonction de la situation clinique, la place du médecin de CES dans le dispositif.
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
257. Hématurie
français
détection précoce de cancer
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
toucher rectal
algorithme

---
N1-VALIDE
Monographie Cancer de la prostate
Revue du Praticien - Prix SPEPS Editorial 2013
http://www.speps.pro/images/speps/evenements/13-2a-cancer%20de%20la%20prostate.pdf
Faut-il traiter les cancers de la prostate ? Dépistage du cancer de la prostate : pourquoi, comment ? Biopsier la prostate : un geste sans risque ? Score de Gleason : de quoi s'agit-il, quelle interprétation ? Quand et comment prescrire un dosage du PSA ? Nouveaux marqueurs du cancer de la prostate. Imagerie dans le cancer de la prostate. Surveillance active du cancer de la prostate à faible risque évolutif. Émergence des thérapies focales du cancer localisé de la prostate. Cancer localisé de la prostate à haut risque de progression. Indications et voies d'abord de la prostatectomie radicale dans le cancer de la prostate Indications et modalités de la radiothérapie (avec ou sans hormonothérapie) dans le cancer de la prostate localisé. La curiethérapie prostatique, une option thérapeutique intéressante, validée dans des indications très précises. Castration pour cancer de la prostate localement avancé ou métastatique Chimiothérapie dans le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration. Interprétation des guidelines de prise en charge des cancers de la prostate
2013
false
N
SPEPS - Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé
France
français
tumeurs de la prostate
article de périodique
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
tumeurs de la prostate
prostatectomie
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
métastase tumorale
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Le point sur le dépistage du cancer de la prostate par le PSA
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/934
La détection du cancer de la prostate est principalement basée sur les taux sériques de PSA et le toucher rectal. Une large utilisation du PSA avec le temps a entraîné une augmentation de l'incidence du cancer de la prostate dans les pays aux ressources les plus élevées avec un taux de mortalité moindre comparé aux régions les moins développées du monde. Le dépistage du cancer de la prostate est l'un des sujets les plus controversés dans le domaine de l'urologie
2013
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
article de périodique
toucher rectal
marqueurs biologiques tumoraux

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer de la prostate - Une décision qui VOUS appartient!
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-3-2013-09-01-fr-depistage-cancer-de-la-prostate.pdf
2013
false
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
antigène spécifique de la prostate
adulte d'âge moyen
sujet âgé
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer de la prostate : trop d'effets indésirables du dépistage par dosage du PSA
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/47764/0/2012/ArchiveNewsDetails.aspx
2013
false
false
false
Prescrire
article de périodique
cancer
cancer de la prostate
Dépistage
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
cancer
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Le dépistage du cancer de la prostate - mise à jour 2013
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2013-06-01-fr-depistage-cancer-de-la-prostate.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces lignes directrices portent sur la décision de procéder au dépistage du cancer de la prostate par toucher rectal et dosage de l'antigène prostatique spécifique (APS). Le dépistage consiste à rechercher, chez les hommes asymptomatiques, la présence ou non d'un cancer de la prostate. Le dépistage ne consiste pas dans le suivi d'hommes qui ont déjà été traités pour un cancer de la prostate. On exclut aussi de la notion de dépistage la prescription d'analyses dans le cadre d'une investigation pour des symptômes et du suivi de certains traitements. Ce guide s'adresse à tous les médecins du Québec, mais particulièrement à ceux qui sont susceptibles de traiter et de suivre des clientèles masculines, notamment les médecins de famille, les internistes, les gériatres et les urologues.
2013
false
false
O
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique
toucher rectal
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
information patient et grand public

---
N2-AUTOINDEXEE
PRAMIPEXOLE ARROW APS 0,088 mg, comprimé
Code CIS : 64763421
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=64763421
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
antipaludiques
pramipexole
comprimés
antigène spécifique de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer de la prostate : pourquoi les médecins prescrivent-ils un dosage du PSA ? Le « regret anticipé »
http://www.exercer.fr/numero/103/page/183/
La Haute autorité de santé (HAS) vient de confirmer l’absence d’intérêt du dépistage du cancer de la prostate par le dosage du PSA, y compris dans les populations à risque élevé. Malgré la précédente prise de position de la HAS, en 2009, à la suite des publications des études ERSPC et PLCO, les prescriptions de PSA continuent d’augmenter...
2012
false
true
false
Exercer - La revue française de médecine générale
France
français
article de périodique
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
procédures superflues

---
N3-AUTOINDEXEE
APS - Association de Prévoyance des Personnels de Santé L'APS Santé est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et fédérée à la FNAP (Fédération Nationale des Associations de Prévoyance). Elle propose des garanties complémentaire santé, invalidité et arrêt de travail pour les personnels de la santé publique. Son objet est de réunir ceux qui, parmi les personnels et associations de santé, pensent que l'avenir de la protection sociale dépend d'une prise de conscience et d'un comportement responsable. [langue : français ; format : html ; accès : gratuit et libre ; site non parrainé ; visité le 16/11/2012] Paris (Paris) - Fr. VeriSuite 1.8 - Medcom - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/VeriSuite-1.8-Medcom-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
Protection sociale
comportement social
congé maladie
addiction
antigène spécifique de la prostate
politique publique
prévision
santé au travail
antipaludiques
personnel de santé
sécurité
assurance maladie complémentaire
personnes handicapées
Paris
main-d'oeuvre en santé
jurisprudence
association
conscience immédiate

---
N3-AUTOINDEXEE
Protocole du contrôle des dispositifs de dosage de PSA total, PSA libre et PSA complexe
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/72e14b4b66dcff5b1d5107dc4d869f5d.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
information scientifique et technique
équipement et fournitures
antigène spécifique de la prostate

---
N2-AUTOINDEXEE
PRAMIPEXOLE ARROW APS 0,7 mg, comprimé sécable
Code CIS : 64352039
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=64352039
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
antigène spécifique de la prostate
comprimés
pramipexole
antipaludiques

---
N2-AUTOINDEXEE
PRAMIPEXOLE ARROW APS 0,35 mg, comprimé sécable
Code CIS : 65915451
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=65915451
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
antipaludiques
antigène spécifique de la prostate
pramipexole
comprimés

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate « Dépistage » ou « détection précoce » ?
Médecine. Volume 8, Numéro 3, 129-33, Mars 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/2F/article.phtml
Comme dans de nombreux pays, le cancer de la prostate est le premier cancer de l'homme en France avec plus de 70 000 nouveaux cas en 2010. Son incidence a plus que triplé depuis l'utilisation intensive du dosage sérique du PSA au début des années 1980, sans doute aussi en conséquence du vieillissement de la population, de l'amélioration des techniques diagnostiques et de la déclaration des cas. Sa mortalité tient la troisième place avec 9 300 décès en 2009, soit 3 % des causes de décès chez l'homme après les cancers du poumon et du côlon-rectum. Si l'utilisation du dosage de PSA permet de diagnostiquer plus de cancers de la prostate, l'incertitude demeure, après les résultats contradictoires des deux grands essais randomisés PLCO et ERSPC publiés en 2009, quant à sa capacité à diminuer la mortalité
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
article de périodique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Dispositifs médicaux de diagnostic in vitro
Dosage de PSA : rapport de synthèse
http://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-du-marche-des-dispositifs-medicaux-et-dispositifs-medicaux-de-diagnostic-in-vitro-DM-DMDIV/Dispositifs-medicaux-de-diagnostic-in-vitro-Operations-d-evaluations-et-de-controle-du-marche/(offset)/2
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
évaluation technologique
trousses de réactifs pour diagnostic
antigène spécifique de la prostate
rapport (information)
dispositifs de diagnostic in vitro

---
N1-VALIDE
Dosage du PSA - Recommandations de la Société suisse d'Urologie (SSU)
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2012/2012-06/2012-06-007.pdf
Ces derniers temps, plusieurs publications sur le recours au PSA (antigène spécifique de la prostate) ont semé le doute. Ce guide tient compte des différentes constellations «Prévention», «Suivi thérapeutique» et «Suivi à long terme». La Société suisse d'Urologie (SGU/SSU) recommande toujours une utilisation réfléchie du test PSA.
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate : identification des facteurs de risque et pertinence d'un dépistage par dosage de l'antigène spécifique de la prostate (PSA) de populations d'hommes à haut risque ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1238318/cancer-de-la-prostate-identification-des-facteurs-de-risque-et-pertinence-dun-depistage-par-dosage-de-lantigene-specifique-de-la-prostate-psa-de-populations-dhommes-a-haut-risque
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1238317/rapport-d-orientation-cancer-de-la-prostate
Objectifs Evaluer la pertinence d'un dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA ciblé sur des populations d' hommes considérés comme à « haut risque » de survenue de ce cancer
2012
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
288. Cancer : cancérogénèse, oncogénétique
français
évaluation technologique
recommandation de santé publique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
facteurs de risque
tumeurs de la prostate
résultat thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
PRAMIPEXOLE ARROW APS 0,18 mg, comprimé sécable
Code CIS : 61547742
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=61547742
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
pramipexole
antigène spécifique de la prostate
comprimés
antipaludiques

---
N1-SUPERVISEE
La prostate : questionnement et controverse
Hypertrophie bénigne de la prostate; antigène prostatique spécifique ; dépistage ; cancer de la prostate
http://lemedecinduquebec.org/archives/2011/6/
La prostate : questionnement et controverse; Encore des lignes directrices!? Laissez-vous guider.; Cure de relaxation ou d'amaigrissement pour votre prostate; Hypertrophie bénigne de la prostate : défiez les limites du traitement médical; L'APS judicieusement et avec doigté : le point de vue de l'omnipraticien; Dépister ou ne pas dépister, voici la réponse - le point de vue de l'urologue
2011
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
tumeurs de la prostate
hyperplasie de la prostate
antigène spécifique de la prostate
toucher rectal
dépistage systématique
adulte d'âge moyen

---
N3-AUTOINDEXEE
Opportunité d'un dépistage systématique du cancer de la prostate par le dosage de l'antigène spécifique de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100124/TEXF-PU-2000-00100124.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
Dépistage
cancer de la prostate
cancer
cancer
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
antigènes glycanniques associés aux tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Est-il possible de définir un seuil de l'index de PSA libre utile en pratique urologique quotidienne?
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100571/TEXF-PU-2000-00100571.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
urologie
indexation et rédaction du résumé comme sujet
antigène spécifique de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
PSA Nadir et cinétique de décroissance du PSA entre les 3ème et 6ème mois après radiothérapie externe pour cancer de prostate localisé T1 T2 Nx M0 : intérêts dans la prédiction du risque de progression biologique
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00120219/TEXF-PU-2002-00120219.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
cinétique
cancer
cancer
antigène spécifique de la prostate
produits dangereux
cancer de la prostate
tumeurs de la prostate
évaluation des risques
radiothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi biologique du cancer de la prostate traité par radiothérapie exclusive : valeur pronostique du PSA pré-thérapeutique, du PSA Nadir et de la demi-vie du PSA
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00120421/TEXF-PU-2002-00120421.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
radiothérapie
cancer de la prostate
antigène spécifique de la prostate
biothérapie
cancer
cancer
tumeurs de la prostate
demi-vie

---
N3-AUTOINDEXEE
Résultats du traitement par ultrasons focalisés transrectaux du cancer localisé de la prostate (120 patients avec PSA à 10 ng/ml)
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2003/PU-2003-00130060/TEXF-PU-2003-00130060.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
tumeurs de la prostate
cancer de la prostate
patients
antigène spécifique de la prostate
cancer
résultat thérapeutique
ultrasonothérapie
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
PSA libre : l'utilisation en routine est prématurée pour le dépistage du cancer de prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2000/PU-2000-00100618/TEXF-PU-2000-00100618.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
cancer
antigène spécifique de la prostate
Dépistage
prématuré
cancer de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
PSA et dépistage du cancer de la prostate : Enjeux, controverses et perspectives Le PSAwatch : un POC test prometteur
http://scd.uhp-nancy.fr/docnum/SCDMED_T_2010_EGROT_CHRISTOPHE.pdf
2010
Université Henri Poincaré de Nancy
Nancy
France
thèse ou mémoire
Dépistage
cancer de la prostate
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
cancer
tumeurs de la prostate
cancer
pneumonie organisée cryptogénique
controverses et dissensions

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du carcinome de la prostate et ses conséquences
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2010/2010-33/2010-33-101.pdf
Chaque homme entre 50 et 70 ans ayant une espérance de vie d’au moins 10 ans et souhaitant un dépistage individuel doit être impérativement informé de la prévalence du carcinome de la prostate, du risque encouru ainsi que des conséquences d’une abstention thérapeutique. S’ils le désirent, les patients ayant un parent de premier degré atteint d’un carcinome de la prostate devraient être dépistés à partir de la 45e année, cela après avoir été dûment informés. Chez les sujets de plus de 70 ans, un test du PSA ne devrait être effectué qu’en cas de suspicion de carcinome de la prostate symptomatique, si une thérapie est envisagée.
2010
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
adulte d'âge moyen
sujet âgé
antigène spécifique de la prostate
article de périodique
dépistage systématique
carcinomes

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage et le traitement du cancer de la prostate
http://www.senat.fr/rap/r08-318/r08-3181.pdf
http://www.senat.fr/noticerap/2008/r08-318-notice.html
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000178-rapport-sur-le-depistage-et-le-traitement-du-cancer-de-la-prostate
L'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (OPEPS), dont la mission est d'éclairer le Parlement sur les conséquences des choix de santé publique, a choisi le cancer de la prostate comme sujet d'étude en 2008, en raison de la fréquence de cette pathologie et du coût de sa prise en charge pour la collectivité. Deuxième cancer le plus fréquent (60 000 nouveaux cas par an environ), le cancer de la prostate certes a fait l'objet d'une attention soutenue des pouvoirs publics, mais demeurent de véritables interrogations sur les modalités de dépistage et de prise en charge.
2009
false
N
Le Sénat
France
français
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
coûts et analyse des coûts
étude évaluation
recommandation pour la politique de santé
évaluation économique

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la prostate : à dépister ou non ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/371
Question clinique Un dépistage par PSA tous les 4 ans chez des hommes de 55 à 69 ans réduit-il la mortalité par cancer de la prostate ? Conclusion Minerva Malgré le fait que cette étude montre qu'un dépistage du cancer de la prostate, chez des hommes âgés de 55 à 69 ans, apporte une diminution significative de la mortalité liée à ce cancer, un dépistage systématique n'est pas à recommander. Les résultats sont intermédiaires et les données sont insuffisantes pour déterminer le bénéfice exact en termes de QALY et le coût économique. Le dépistage du cancer de la prostate reste donc un choix individuel du patient, bien informé des bénéfices et désavantages...
2009
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Antigène spécifique de la prostate (PSA) : dosage en toute connaissance de cause
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-28/2009-28-295.pdf
Dans cet article, nous souhaitons aborder les indications reconnues du dosage du PSA et la méthodologie requise pour optimaliser le prélèvement et la phase préanalytique en pratique.
2009
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antigène spécifique de la prostate
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'antigène prostatique spécifique (PSA) dans le dépistage du cancer de la prostate
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=247
http://www.etsad.fr/etsad/index_pdf.php?module=print&action=dmiPDF&p1=247
Présentation, données d'évaluation, technologies et applications, état des lieux, réglementations et bonnes pratiques, éléments financiers et fournisseurs ...
2009
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
évaluation technologique

---
N1-SUPERVISEE
Les indices de précision des tests diagnostiques : application au dosage du PSA
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/18/28/resume.md?type=text.html
Comme pour tout test diagnostique, on ne peut juger de l'utilité et des limites du dosage du Prostatic Specific Antigen (PSA) dans le dépistage du cancer de la prostate qu'à partir des données factuelles. Revenir aux définitions de la sensibilité et de la spécificité permet de comprendre pourquoi elles sont étroitement liées, ce qui fait que le choix d'un « seuil » est toujours affaire de compromis, avec une part plus ou moins importante d'arbitraire et d'incertitude.
2006
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antigène spécifique de la prostate
sensibilité et spécificité
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Antigène prostatique spécifique (PSA) dans le dépistage du cancer de la prostate (L')
KCE reports vol. 31B
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/lantig%C3%A8ne-prostatique-sp%C3%A9cifique-psa-dans-le-d%C3%A9pistage-du-cancer-de-la-prostate
Ce rapport évalue les performances du dosage du PSA dans le dépistage du cancer de la prostate chez les hommes asymptomatiques et en bonne santé. Les hommes qui ont des facteurs de risque particuliers liés à l'appartenance ethnique ou à l'hérédité n'entrent pas en considération dans ce rapport.
2006
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
anglais
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
adénocarcinome
adénocarcinome
tumeurs de la prostate
Belgique
tumeurs de la prostate
évaluation de résultat (soins)
toucher rectal
tumeurs de la prostate
adénocarcinome
analyse coût-bénéfice
Canada
Angleterre
France
incidence
Nouvelle-Zélande
États-Unis d'Amérique
évaluation technologique
recommandation pour la politique de santé
graphique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Place du PSA dans le dépistage du cancer de la prostate en 2006
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/250
Le PSA permet une détection précoce du cancer de la prostate. L'essor de son utilisation conduit à diagnostiquer des tumeurs localisées dont le pronostic est plus favorable. L'intérêt du PSA est aujourd'hui discuté dans le cadre d'un dépistage de masse et se pose la problématique de la valeur seuil de PSA. Abaisser cette valeur conduirait à mettre en évidence plus de cancers mais induirait le risque de détecter des tumeurs latentes au potentiel évolutif très faible. Les valeurs de PSA ne permettent pas d'identifier les tumeurs agressives à haut risque de progression car on en retrouve aussi pour des PSA peu élevés 3 ng/ml. L'objectif est d'obtenir, avec une excellente sensibilité et spécificité, le diagnostic des cancers de prostate agressifs, permettant un traitement à visée curative. De nouvelles stratégies de diagnostic précoce sont évoquées et les auteurs revoient l'intérêt du PSA en 2006 pour le dépistage du cancer de prostate. Rev Med Brux 2006 ; 27 : S 225-31
2006
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la prostate - Cancer de la prostate et test PSA
http://www.health.gov.on.ca/fr/public/publications/cancer/psa/psa_test/prostate.aspx
Le cancer de la prostate est le type de cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes aujourd'hui...
2006
false
true
false
Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario
Canada
français
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Temps de doublement du PSA et son calcul
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2005/PU-2005-00151035/TEXF-PU-2005-00151035.PDF
Le Prostate Specific Antigen (PSA) est aujourd'hui le meilleur marqueur du cancer de la prostate, bien qu'il soit peu spécifique de cette pathologie. L'utilisation de sa cinétique, en plus de sa valeur absolue paraït intellectuellement très séduisante dans un grand nombre de situations cliniques ...
2005
false
N
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
article de périodique

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140913-4-1/TEXF-PU-2004-00140913-4-1.PDF
Indication du niveau de preuve, classification TNM 2002, épidémiologie, diagnostic, dépistage, métastases, échappement hormonal ; 43 pages
2004
false
O
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
France
incidence
répartition par âge
espérance de vie
tumeurs de la prostate
Europe
États-Unis d'Amérique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
biopsie
tumeurs de la prostate
métastase lymphatique
pronostic
prostatectomie
tumeurs de la prostate
curiethérapie
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs de la prostate
stade de la tumeur
tumeurs de la prostate
médecine factuelle
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Eléments d'information des hommes envisageant la réalisation d'un dépistage individuel du cancer de la prostate
Document à l'usage des professionnels de santé
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_433516
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272376
Indication du niveau de preuve, modalités d'information en matière de dépistage et de traitement, facteurs influençant les préférences en matière de dépistage et de traitement, éléments d'information à fournir à un homme envisageant un dépistage individuel, démarche diagnostique du cancer de la prostate dans le cadre d'une demande de dépistage, évolution naturelle et facteurs de risque, traitement du cancer de la prostate localisé, conclusion générale ; 136 pages
2004
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
résumé ou synthèse en français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
nomogrammes
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
biopsie
bibliographie médicale
antigène spécifique de la prostate
diffusion de l'information
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
incidence
diagnostic précoce
facteurs de risque
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
prostatectomie
curiethérapie
qualité de vie
prostatectomie
radiothérapie
France
prévalence
signes et symptômes
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
dépistage systématique
sensibilité et spécificité
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
pronostic
taux de survie
répartition par âge
facteurs de l'âge
prédisposition génétique à une maladie
sujet âgé
valeur prédictive des tests
adulte
continuité des soins
dépistage systématique
communication
tumeurs de la prostate
révélation de la vérité
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
palpation
prostate
valeurs de référence
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
risque
tumeurs de la prostate
Participation du patient
résultat thérapeutique
satisfaction du patient
système génital de l'homme
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
rectum
examen physique
facteur temps
famille
tumeurs de la prostate
espérance de vie
curiethérapie
tumeurs de la prostate
stade de la tumeur
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique
tableau
rapport
figure

---
N1-VALIDE
Rapport sur le dépistage du cancer de la prostate par le dosage de l'antigène spécifique de la prostate (PSA) dans le plasma
http://www.academie-medecine.fr/publication100035075/
conditions pour recommander un dépistage de masse (incidence du cancer de la prostate, effets du traitement sur l'état du patient et sa durée de vie, dosage du PSA comme outil de dépistage, conclusion recommandations, 10 pages
2003
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
incidence
facteurs de l'âge
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
France
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
facteurs de risque
prostatectomie
taux de survie
recommandation pour la politique de santé
rapport

---
N1-VALIDE
Opportunité d'un dépistage systématique du cancer de la prostate par le dosage de l'antigène spécifique de la prostate
études d'évaluation technologique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_271942
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_461999
épidémiologie, expression clinique, efficacité du traitement, modalités de dépistage, mesure du bénéfice du dépistage, évaluation économique ; voir aussi la synthèse
1998
false
N
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
résumé ou synthèse en français
rapport
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
évaluation de processus en soins de santé
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
lecture critique d'article
évaluation économique
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
Courriel
10/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.