CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : antibiotiques antituberculeux;

Définition du MeSH : Substances obtenues à partir de différents micro-organismes qui, en combinaison avec d'autres agents, sont utilisés dans le traitement de la tuberculose ; la majorité sont bactériostatiques, ils peuvent être toxiques et induire des résistances. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Antituberculeux antibiotiques;

action pharmacologique : O;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Substances obtenues à partir de différents micro-organismes qui, en combinaison avec d'autres agents, sont utilisés dans le traitement de la tuberculose ; la majorité sont bactériostatiques, ils peuvent être toxiques et induire des résistances. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Tuberculose: prévention, latence et multirésistance
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/41/fr/fms-02425.pdf
Près d’un million de personnes dans le monde contractent chaque année une tuberculose multirésistante (multidrug-resistant tuberculosis, MDR-TB en anglais; TB-MR en français). De nouveaux cas surviennent régulièrement aussi en Suisse. Le défi principal réside dans le traitement d’une durée de presque deux ans et incluant cinq à sept médicaments aux nombreux effets indésirables.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
tuberculose
tuberculose
tuberculose
tuberculose latente
Suisse
antibiotiques antituberculeux
tuberculose
tuberculose
tuberculose multirésistante
tuberculose latente
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
La «deuxième vie» de la rifampicine
http://rms.medhyg.ch/numero-422-page-670.htm
Utilisée et réservée dans un premier temps principalement au traitement de la tuberculose, la rifampicine connaît depuis quelques années un regain d'intérêt dans le traitement des infections de matériel prothétique. Son excellente pénétration tissulaire et son activité quasi-unique à l'égard des bactéries situées dans le biofilm présent à la surface des matériels prothétiques lui confèrent en effet des propriétés très précieuses par rapport aux autres agents antibactériens actuels. Le développement rapide de résistance à son encontre constitue toutefois son talon d'Achille, raison pour laquelle il est important de l'utiliser avec clairvoyance. Cette revue a pour objectif de rappeler les principes d'action de la rifampicine ainsi que les pièges à éviter lors de son utilisation.
2014
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
rifampicine
article de périodique
antibiotiques antituberculeux
infections dues aux prothèses

---
N1-SUPERVISEE
Rifampicine
RIFADINE - RIMACTAN
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=534
La rifampicine est un antibiotique de la famille des rifamycines actif sur de nombreux germes. Elle est utilisée par voie orale ou injectable notamment dans la tuberculose, la prophylaxie des méningites à méningocoques et la lèpre. La rifampicine est un inducteur enzymatique hépatique puissant et peut entraîner notamment une diminution d'efficacité de la contraception orale. Ses effets indésirables sont notamment une hépatotoxicité.
2011
false
N
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
français
antibiothérapie
grossesse
rifampicine
antibiotiques antituberculeux
antilépreux
enfant
nouveau-né
allaitement maternel
J04AB02 - rifampicine
administration par voie orale
injections
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
Rifabutine pour le traitement de la tuberculose pulmonaire
http://www.cochrane.org/fr/CD005159
Comparer des schémas thérapeutiques combinés contenant de la rifabutine versus rifampicine dans le traitement de la tuberculose pulmonaire.
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
tuberculose pulmonaire
antibiotiques antituberculeux
rifabutine
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Résistance aux antituberculeux et impasse thérapeutique
http://www.medecinesciences.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/medsci/abs/2010/10/medsci20102611p976/medsci20102611p976.html
L'utilisation non raisonnée des antituberculeux conduit à l'émergence de souches résistantes de Mycobacterium tuberculosis. On compte environ 440 000 nouveaux cas par an dans le monde de tuberculose résistante aux deux antituberculeux majeurs que sont l'isoniazide et la rifampicine. Ces tuberculoses sont dites multirésistantes (TB MDR) et leur traitement repose depuis une vingtaine d'années sur l'utilisation des fluoroquinolones et des antibiotiques injectables de réserve que sont l'amikacine, la kanamycine et la capréomycine...
2010
false
N
M/S médecine sciences
France
français
résistance bactérienne aux médicaments
antibiotiques antituberculeux
tuberculose
article de périodique

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.