CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : animaux domestiques;

Synonyme CISMeF : animal de la ferme;

Synonyme MeSH : Animal domestique; animaux domestiqués; animal de ferme; Animal domestiqué;

Hyponyme MeSH : Animaux de ferme;

Définition MeSH INSERM : Animaux devenus adaptés, par l'élevage en captivité, à une vie étroitement liée à l'homme. Sont compris les animaux domestiqués par l'homme pour vivre à la ferme (chevaux, bétail, moutons) et les animaux de compagnie (chiens, chats, chevaux).;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


Behavioural processes
2011
RUSSIA
en
article de périodique
subvention du NIH à la recherche extra-muros
subvention de recherche ne provenant pas du gouvernement américain
agressivité
analyse de variance
animaux
animaux domestiques
attention
Femelle
renards
humains
traitement du signal assisté par ordinateur
son (acoustique)
vocalisation animale

---
N3-AUTOINDEXEE
Les traitements antiviraux chez les animaux domestiques
médicament vétérinaire
http://www.bcfi-vet.be/fr/frinfos/frfolia/05FVF2a.pdf
2005
Folia veterinaria
information scientifique et technique
antiviraux
animaux domestiques
médicaments vétérinaires
traitement médicamenteux

---
N1-SUPERVISEE
Animaux de compagnie et santé
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/407_Animaux_de_compagnie.pdf
De nombreuses études se sont intéressées aux interférences entre la présence d'un animal de compagnie et la santé de son « propriétaire » humain. Celles des années 80 insistaient sur les effets positifs de ce compagnonnage1 : de la réduction du risque cardiovasculaire, y compris une survie plus longue après infarctus du myocarde, à la sensation de bien-être physique et psychologique, en passant par la diminution de la fréquence des crises d'asthme et des rhinites allergiques chez les enfants accoutumés à ces animaux familiers. L'inventaire actualisé est plus mesuré, mais toujours positif. Le commentaire épidémiologique qui l'accompagne2 souligne les quelques problèmes relevés. Le BMJ y ajoute pour faire bonne mesure un point de vue contradictoire qui demande de prendre au sérieux les risques de la possession d'un chien Noël ! Mais à méditer tout de même avant d'accueillir ce charmant chiot qui plait tant au petit. Son passage à l'âge adulte peut réserver quelques surprises parfois désagréables…
2005
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
animaux domestiques
article de périodique

---
Courriel
17/08/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.