CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : anilides;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Cabometyx cabozantinib
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004163/human_med_002018.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Cabometyx est un médicament anticancéreux utilisé pour traiter les adultes atteints d'un carcinome à cellules rénales avancé (un type de cancer du rein) précédemment traités avec un type de médicament anticancéreux appelé «inhibiteur du facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF)»...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
cabozantinib
anilides
pyridines
L01XE26 - cabozantinib
agrément de médicaments
Europe
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
néphrocarcinome
cancer avancé
récepteurs à activité tyrosine kinase
administration par voie orale
comprimés
adulte
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
évaluation des risques
surveillance post-commercialisation des produits de santé
analyse de survie
évaluation préclinique de médicament
cabozantinib
anilides
pyridines

---
N1-VALIDE
Viekirax, avec ou sans Exviera : traitement non recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée (stade Child-Pugh B) - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux hépato-gastro-entérologues, infectiologues, internistes et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Viekirax-avec-ou-sans-Exviera-traitement-non-recommande-chez-les-patients-presentant-une-insuffisance-hepatique-moderee-stade-Child-Pugh-B-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l'EMA et l'ANSM, les professionnels de santé sont informés du risque de décompensation hépatique et d'insuffisance hépatique lors d'un traitement par Viekirax (ombitasvir, paritaprévir, ritonavir) avec ou sans Exviera (dasabuvir), notamment chez les patients ayant des signes de cirrhose avancée ou décompensée avant l'initiation du traitement...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
EXVIERA
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
association médicamenteuse
J05AX67 - ombitasvir, paritaprévir et ritonavir
ABT-450
ombitasvir
ritonavir
insuffisance hépatique
administration par voie orale
risque
continuité des soins
cirrhose du foie
dasabuvir
antiviraux
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Décompensation hépatique
adulte
hépatite C chronique
paritaprévir
ABT-333
anilides
carbamates
sulfonamides
uracile
uracile
composés macrocycliques

---
N2-AUTOINDEXEE
CABOMETYX 20 mg, 40 mg et 60 mg comprimé pelliculé - Cabozantinib
ATU cohorte octroyée en aout 2016
http://www.ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/PUT-Specialites-soumises-a-un-protocole-d-utilisation-therapeutique/Liste-des-specialites-soumises-a-un-protocole-d-utilisation-therapeutique/CABOMETYX-20-mg-40-mg-et-60-mg-comprime-pellicule
CABOMETYX est indiqué en monothérapie pour le traitement des patients adultes : atteints d’un carcinome à cellules rénales (CCR) de stade avancé en progression, traités antérieurement par au moins un Inhibiteur de la Tyrosine Kinase ciblé VEGF, et une autre ligne de traitement sauf pour les patients chez lesquels aucune alternative thérapeutique n'est adaptée aux besoins cliniques...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
cabozantinib
L01XE26 - cabozantinib
recommandation de bon usage du médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
cabozantinib
séborrhée sèche
pellicules
compression
comprimés
pilule
pellicules
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux d’action directe
Saisine de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 19 mai 2016 sur les modalités de prise en charge des antiviraux d’action directe pour les patients au stade F2 de fibrose hépatique, liée à une infection chronique par le virus de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633680/fr/antiviraux-d-action-directe
Indications concernées En association dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C chez les adultes...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
adulte
hépatite C chronique
association de médicaments
Sofosbuvir
antiviraux
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
Siméprévir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
association médicamenteuse
ombitasvir
ritonavir
paritaprévir
Fibrose du foie
risque
a comme patient
hepacivirus
infection
maladies auto-immunes
fibrose hépatique
Fibrose
Virus de l'hépatite C
entérovirus humain 72
hépatite C chronique
anemie ferriprive - carence en fer
Affaires
cirrhose du foie
socialisme
hepatite
hepatite
Patients
maladie infectieuse chronique
Directives
antiviraux
hépatite chronique
santé
prise en charge personnalisée du patient
virus de l'hépatite c
virus de l'hépatite A
ABT-333
ABT-450
BMS-790052
fibrose
commerce
patients
directives
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
carbamates
composés macrocycliques
Imidazoles

---
N1-VALIDE
Médicaments inhibiteurs de la voie Hedgehog : vismodégib
Anticancéreux par voie orale : informer, prévenir et gérer leurs effets indésirables
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Medicaments-inhibiteurs-de-la-voie-Hedgehog-vismodegib
Les molécules concernées par ces recommandations sont les inhibiteurs de la voie Hedgehog représentés actuellement par le vismodégib. Le sonidégib, un deuxième inhibiteur de la voie Hedgehog, a obtenu une autorisation de mise sur le marché pendant l’élaboration de ces recommandations. Il n’a pas été intégré dans le périmètre de ces recommandations du fait de sa non-commercialisation à ce jour. Ces médicaments sont utilisés en traitement des carcinomes basocellulaires...
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
administration par voie orale
effets secondaires indésirables des médicaments
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
recommandation pour la pratique clinique
vismodégib
vismodégib
vismodégib
L01XX43 - vismodégib
ERIVEDGE
antinéoplasiques
antinéoplasiques
antinéoplasiques
carcinome basocellulaire
grossesse
interactions médicamenteuses
communication interdisciplinaire
voie de signalisation Hedgehog
transduction du signal
protéines hedgehog
continuité des soins
surveillance pharmacologique
HhAntag-691
HhAntag-691
HhAntag-691
anilides
pyridines
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Viekirax - ombitasvir/paritaprévir/ritonavir
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/003839/human_med_001838.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
http://www.ema.europa.eu/ema/generateFeed/medicines/WC500177373
Viekirax est un médicament antiviral utilisé en association avec d’autres médicaments pour le traitement des adultes atteints d'hépatite C chronique (de longue durée), une maladie infectieuse du foie causée par le virus de l'hépatite C. Il contient 3 principes actifs: l’ombitasvir, le paritaprévir et le ritonavir...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
association médicamenteuse
anilides
anilides
agrément de médicaments
Europe
carbamates
carbamates
hépatite C chronique
association de médicaments
antiviraux
antiviraux
composés macrocycliques
composés macrocycliques
ritonavir
ritonavir
administration par voie orale
cytochrome P-450 CYP3A
protéine NS5 du virus de l'hépatite C
cofacteur NS4A du virus de l'hépatite C
protéine NS3 du virus de l'hépatite C
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
évaluation préclinique de médicament
ombitasvir
ombitasvir
ABT-450
ABT-450
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
J05AX67 - ombitasvir, paritaprévir et ritonavir
paritaprévir
paritaprévir
Protéines virales non structurales
protéines de transport
Protéines virales non structurales

---
N1-SUPERVISEE
VIEKIRAX (ombitasvir/paritaprévir/ritonavir), association fixe d’antiviraux à action directe, EXVIERA (dasabuvir), antiviral à action directe
Progrès thérapeutique mineur, comme DAKLINZA (daclatasvir) et OLYSIO (siméprévir), dans la prise en charge des adultes infectés par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotypes 1 et 4
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2025737/fr/exviera/viekirax
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2025737/fr/viekirax-ombitasvir/paritaprevir/ritonavir-association-fixe-dantiviraux-a-action-directe-exviera-dasabuvir-antiviral-a-action-directe
VIEKIRAX, comme EXVIERA, a l’AMM dans le traitement de l’hépatite C chronique, en association à d’autres médicaments, chez l’adulte infecté par le VHC de génotype 1. VIEKIRAX a également l’AMM chez l’adulte infecté par le VHC de génotype 4. VIEKIRAX et EXVIERA pourraient permettre d’obtenir une guérison de la plupart des patients atteints d’une hépatite C, avec ou sans manifestations extra-hépatiques. Il est souhaitable de les proposer en priorité chez tous les patients dont la maladie hépatique est au stade de fibrose F3 ou F4 ainsi que dans certaines populations particulières. Une mention spécifique concerne les patients infectés par le virus de génotype 3, dont le traitement précoce est souhaitable. Les patients au stade de fibrose F2 devraient bénéficier également de nouveaux traitements dans des délais courts. Pour les stades F0 ou F1, le traitement pourrait être différé en fonction de l’évolution de la maladie et du contexte de la pathologie. Ils apportent un progrès thérapeutique mineur, comme DAKLINZA et OLYSIO, dans la prise en charge de l’hépatite C chronique de génotypes 1 et 4 compte tenu : - de leur efficacité virologique importante similaire à celle observée avec les associations à base de sofosbuvir disponibles (sofosbuvir/daclatasvir, sofosbuvir/siméprévir et sofosbuvir/lédipasvir) avec un bon niveau de preuve, - de leur profil de tolérance satisfaisant, - du risque important de développement de résistances croisées en cas d’échec du traitement, - du potentiel d’interactions médicamenteuses, - de la stratégie thérapeutique actuelle qui comprend majoritairement une association au sofosbuvir, sans interféron...
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
association médicamenteuse
administration par voie orale
hépatite C chronique
association de médicaments
adulte
anilides
anilides
carbamates
carbamates
antiviraux
antiviraux
composés macrocycliques
composés macrocycliques
ritonavir
ritonavir
sulfonamides
sulfonamides
uracile
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
génotype 1 du virus de l'hépatite C
génotype 4 du virus de l'hépatite C
ombitasvir
ABT-450
dasabuvir
VIEKIRAX
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
EXVIERA
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
J05AX16 - dasabuvir
J05AX14 - daclatasvir
J05AE14 - siméprévir
J05AX67 - ombitasvir, paritaprévir et ritonavir
paritaprévir
ABT-333

---
N1-VALIDE
Mise à jour - Risque de lésions hépatiques graves associé aux traitements contre l'hépatite C : Holkira Pak et Technivie
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/55800a-fra.php
Selon des données internationales sur l'innocuité, des cas de lésions hépatiques graves (insuffisance hépatique, notamment des cas ayant entrainé une greffe du foie ou la mort) ont été signalés chez des malades traités par Holkira Pak ou Technivie. La majorité des personnes présentant ces effets graves montraient déjà des signes de pathologie hépatique à un stade avancé (cirrhose) avant le début du traitement. Pendant que Santé Canada s'affaire à mettre à jour les monographies de produits, on rappelle aux professionnels de la santé qu'Holkira Pak et Technivie ne devraient pas être donnés aux patients présentant une insuffisance hépatique grave ou modérée (classe C et classe B de Child-Pugh, respectivement). Les patients ne devraient pas arrêter de prendre ces médicaments à moins d'avoir consulté un professionnel de la santé, car un arrêt précoce du traitement pourrait donner lieu à une pharmacorésistance à d'autres médicaments contre l'hépatite C...
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
lésions hépatiques dues aux substances
avis de pharmacovigilance
antiviraux
hépatite C chronique
association médicamenteuse
antiviraux
ombitasvir
ABT-450
ritonavir
dasabuvir
ABT-333
anilides
carbamates
sulfonamides
uracile
uracile
composés macrocycliques

---
N2-AUTOINDEXEE
Vismodegib - Erivedge
https://fr.cancercare.on.ca/CCO_DrugFormulary/Pages/DfPdfContent.aspx?itemId=295455
2014
false
true
false
Action Cancer Ontario
Canada
français
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
vismodégib
ERIVEDGE
vismodégib
HhAntag-691
anilides
pyridines

---
N2-AUTOINDEXEE
ERIVEDGE
vismodegib
http://www.omeditbretagne.fr/lrportal/documents/138946/147010/erivedge-v1_0pat.pdf/c35e2bee-afdc-417c-bd84-f3a8185464ca
2014
false
false
false
OMéDIT - Bretagne
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
vismodégib
ERIVEDGE
vismodégib
HhAntag-691
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
COMETRIQ (cabozantinib), inhibiteur de tyrosine kinase
Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde de l’adulte, localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2007291/fr/cometriq
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2007291/fr/cometriq-cabozantinib-inhibiteur-de-tyrosine-kinase
COMETRIQ a l’AMM dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde (CMT) de l’adulte, localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable. Chez les patients pour lesquels la mutation réarrangée au cours d'une transfection (RET) n’est pas connue ou est négative, un bénéfice plus faible doit être envisagée. Son efficacité a été montrée versus placebo sur l’amélioration de la survie sans progression ( 7,2 mois) sans gain en survie globale. COMETRIQ (cabozantinib) se situe aujourd’hui comme une alternative au vandétanib (CAPRELSA) dans le traitement de première intention des patients atteints de CMT avancé ou métastasique et progressif. Le service médical rendu par COMETRIQ est important dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde (CMT), localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable de l’adulte...
2014
false
false
false
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
anilides
anilides
pyridines
pyridines
récepteurs à activité tyrosine kinase
métastase tumorale
adulte
cancer médullaire de la thyroïde
résultat thérapeutique
analyse de survie
antinéoplasiques
antinéoplasiques
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
L01XE26 - cabozantinib
stade avancé
Survie sans progression
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
cabozantinib
cabozantinib
survie sans rechute
tumeurs de la thyroïde

---
N1-VALIDE
ERIVEDGE (vismodegib), antinéoplasique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1721873/fr/erivedge-vismodegib-antineoplasique
ERIVEDGE a l’AMM dans le traitement des patients adultes atteints de carcinome baso-cellulaire métastatique symptomatique (CBCm) ou localement avancé (CBCla) ne relevant pas d’une chirurgie ou d’une radiothérapie. Les données d’efficacité sont limitées à une étude de phase II non comparative. Il n’existe pas à ce jour d’alternative validée pour cette affection. Dans ce contexte, ERIVEDGE apporte un progrès thérapeutique mineur à ces patients.Le service médical rendu par ERIVEDGE est important dans les indications et à la posologie de l’AMM...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
anglais
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
ERIVEDGE
ERIVEDGE 150 mg gél
administration par voie orale
vismodégib
vismodégib
L01XX43 - vismodégib
antinéoplasiques
antinéoplasiques
carcinome basocellulaire
métastase tumorale
adulte
remboursement par l'assurance maladie
HhAntag-691
HhAntag-691
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N2-AUTOINDEXEE
ERIVEDGE
vismodegib
http://www.omeditbretagne.fr/lrportal/documents/138946/147512/erivedge-v1_0pro.pdf/a787f04d-8224-4f65-992f-e1f3794254bf
2014
false
false
false
OMéDIT - Bretagne
France
français
recommandation de bon usage du médicament
vismodégib
ERIVEDGE
vismodégib
HhAntag-691
anilides
pyridines

---
Courriel
27/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.