CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : alphapapillomavirus;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Cancers de l’oropharynx, de l’hypopharynx et du larynx : diagnostic, traitement et suivi
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/cancers-de-l%E2%80%99oropharynx-de-l%E2%80%99hypopharynx-et-du-larynx-diagnostic-traitement-et-su#.VkX44SvaqMI
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_256B_cancers_cou_et_tete_Resume.pdf
Cette directive s’adresse à tous les prestataires de soins impliqués dans la prise en charge des patients atteints d’une tumeur oropharygée, hypopharyngée ou laryngée, en ce compris les spécialistes en chirurgie maxillo-faciale et ORL, radiooncologues, oncologues médicaux, pathologistes, radiologistes, spécialistes en médecine nucléaire, dentistes, logopèdes, nutritionnistes, etc. Elle présente également un intérêt pour les patients et leurs proches, pour les médecins généralistes, pour les gestionnaires hospitaliers et pour les décideurs politiques
2015
false
false
true
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs du larynx
imagerie par résonance magnétique
tomodensitométrie
tomographie par émission de positons
métastase tumorale
tests de détection de l'ADN du virus du papillome humain
alphapapillomavirus
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
résultat thérapeutique
radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité
chimioradiothérapie
soins postopératoires
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
évidement ganglionnaire cervical

---
N1-VALIDE
Quel dépistage pour le cancer du col ?
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/quel-d%C3%A9pistage-pour-le-cancer-du-col#.VLzG5i5vWAo
On sait aujourd’hui avec certitude qu’il existe un lien de cause à effet entre le cancer du col de l’utérus et la présence du papillomavirus (HPV), transmis par voie sexuelle. Le KCE (Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé) a établi, en collaboration avec l’Institut scientifique de Santé Publique et le Registre du Cancer, qu’un dépistage basé sur la détection de la présence du virus serait plus efficace que l’actuel frottis (aussi appelé Pap-test) pour protéger les femmes de plus de 30 ans, et ceci à un coût moins élevé. De plus, le dépistage par test HPV permettrait en toute sécurité d’espacer les examens de 5 ans au lieu de 3 ans aujourd’hui. Il reste cependant important que toutes les femmes entre 25 et 64 ans, y compris celles qui sont vaccinées contre ce virus, continuent à se faire dépister. En effet, le vaccin ne protège pas contre tous les types de virus HPV pouvant générer un cancer, et on ne connaît pas encore avec certitude la durée de la protection qu’il confère.
2015
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
dépistage systématique
évaluation technologique
résumé ou synthèse en français
test de papanicolaou
alphapapillomavirus
tests de détection de l'ADN du virus du papillome humain
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Pathologie cervico-utérine : dépistage et surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2014/13-14-15/index.html
Les programmes de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en Europe : état des lieux en 2013 ; Surveillance des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus par les registres des cancers du réseau Francim ; Performance de l’auto-prélèvement vaginal sec pour la détection des infections à papillomavirus à haut risque oncogène dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus : une étude transversale ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Le cancer du col de l’utérus : état des connaissances en 2014 ; Distribution des papillomavirus humains (HPV) dans des frottis effectués dans le cadre du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en France ; Évaluation intermédiaire de START-HPV, programme pilote de dépistage primaire par test HPV des lésions précancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes, France, 2012-2013
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
états précancéreux
dépistage systématique
tumeurs du col de l'utérus
alphapapillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
article de périodique
évaluation de programme

---
N1-VALIDE
Papillomavirus humain : que savent les jeunes ?
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-434/Papillomavirus-humain-que-savent-les-jeunes
Cela fait cinq ans que des campagnes de vaccination et prévention anti-HPV (papillomavirus humain) ont été mises en place dans différents cantons suisses. Bien qu’une majorité des jeunes entre seize et vingt ans aient entendu parler du HPV, ils sont nombreux à se sentir insuffisamment informés à ce sujet et beaucoup de fausses croyances concernant ce virus et ses conséquences persistent. La population sondée est consciente que le HPV est une infection sexuellement transmissible, mais plus de 80% des gens ne savent pas qu’il infecte aussi les hommes. Les messages de prévention doivent être améliorés et cibler également la population masculine afin que tout le monde comprenne qu’aussi bien les hommes que les femmes sont concernés par cette infection. La consultation médicale est un cadre idéal pour informer les jeunes sur le HPV.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
infections à papillomavirus
article de périodique
enquête santé
alphapapillomavirus
adolescent
jeune adulte

---
N1-VALIDE
Conditions pré-analytiques de réalisation de la recherche du génome (ADN) des Papillomavirus Humains (HPV) oncogènes à partir de frottis cervico-utérins - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1264004/fr/conditions-pre-analytiques-de-realisation-de-la-recherche-du-genome-adn-des-papillomavirus-humains-hpv-oncogenes-a-partir-de-frottis-cervico-uterins-rapport-devaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1660402/fr/conditions-pre-analytiques-de-realisation-de-la-recherche-du-genome-adn-des-papillomavirus-humains-hpv-oncogenes-a-partir-de-frottis-cervico-uterins-rapport-devaluation
L'objectif de travail qui se place dans le cadre de l'indication de recherche du génome (ADN) des HPV oncogènes, recommandée et prise en charge par l'Assurance Maladie (frottis cervico-utérin ASC-US), était : d'identifier les facteurs pré-analytiques succeptibles d'interférer avec les résultats de la recherche du génome (ADN) et des HPV oncogènes d'établir les conditions de réalisation de la phase pré-analytique de cette recherche
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
297. Tumeurs du col utérin, tumeur du corps utérin
français
génome viral
alphapapillomavirus
frottis vaginal
évaluation technologique
ZZQP173 - Test de détection du génome des papillomavirus humains oncogènes

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.