CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : alimentation en eau;

Définition du MeSH : sources, moyens, et dispositifs destinés à fournir l'eau à une communauté (réservoirs, tunnels, canalisations ...). [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : distribution eau; alimentation eau;

Synonyme MeSH : Approvisionnement en eau;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

sources, moyens, et dispositifs destinés à fournir l'eau à une communauté (réservoirs, tunnels, canalisations ...). [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Qualité de l'eau distribuée à Nancy et incidence des gastro-entérites aiguës, 2002-2007
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Environnement-et-sante/2016/Qualite-de-l-eau-distribuee-a-Nancy-et-incidence-des-gastro-enterites-aigues-2002-2007
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
incidence
eau
gastro-entérite aiguë
maladie aiguë
ayant une distribution
qualitatif
gastroentérite
qualité de l'eau
alimentation en eau
Entérite
entérite

---
N3-AUTOINDEXEE
Qualité de l’eau distribuée en banlieue parisienne et incidence des gastro-entérites aiguës
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Environnement-et-sante/2015/Qualite-de-l-eau-distribuee-en-banlieue-parisienne-et-incidence-des-gastro-enterites-aigues
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
incidence
gastro-entérite
alimentation en eau
ayant une distribution
qualitatif
eau
gastroentérite
Entérite
qualité de l'eau
entérite

---
N1-VALIDE
Gestion du risque lié aux légionelles. Guide méthodologique destiné aux EHPAD
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/ARS/201410_DD26_carnet_sanitaire_01.pdf
Les légionelles sont des bactéries largement présentes dans les écosystèmes naturels et principalement dans les milieux hydriques. Elles prolifèrent dans les installations qui leur offrent des conditions favorables (stagnation de l’eau, température de l’eau comprise entre 25 et 45 C, nutriments tels que le fer, le zinc ou le biofilm). Elles peuvent contaminer les individus lorsque ceux-ci sont exposés à des aérosols d’eau (de dimen sion inférieure à 5 micromètres) issus de milieux où la bactérie a proliféré
2014
false
false
false
NosoBase
France
français
légionellose
établissements de soins de long séjour
guide
microbiologie de l'eau
alimentation en eau
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques liés aux résidus de pesticides dans l'eau de distribution - Contribution à l'exposition alimentaire totale
http://www.observatoire-pesticides.fr/upload/bibliotheque/230206191572191620118401138686/ORP-Ra-PesticidesEau.pdf
le présent rapport a pour objectif de répondre aux questions suivantes : ? Quelle est la contribution de l'eau à l'exposition alimentaire totale aux résidus de pesticides ? Observe-t-on des variations régionales ? Quels sont les risques ? Dans les unités de distribution (UDI) considérées comme de petites tailles, au sens du présent rapport, et les plus fréquemment concernées par des détections de résidus de pesticides dans l'eau, à combien s'élève cette part de l'exposition hydrique ? Les conclusions de l'évaluation des risques alimentaires sont-elles différentes ? ? La part de l'exposition hydrique estimée dans la présente étude est-elle de nature à remettre en cause les modalités de calcul par l'Anses des valeurs sanitaires maximales admissibles dans l'eau ? ? Quelles sont les limites de cette étude et les améliorations envisageables ? Notamment, quelles améliorations seraient à apporter au système d'information sur l'eau pour mieux caractériser l'exposition aux résidus de pesticides ?
2013
false
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
résidus de pesticides
évaluation des risques
alimentation en eau
rapport
exposition environnementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Interventions visant à améliorer la qualité de l'eau et l'approvisionnement en eau, les pratiques sanitaires et hygiéniques, et leurs effets sur l'état nutritionnel des enfants
http://www.cochrane.org/fr/CD009382
2013
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
hygiène
amélioration de la qualité
état nutritionnel
hygiéniste
qualité de l'eau
enfant
alimentation en eau

---
N1-VALIDE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation des risques sanitaires liés aux dépassements de la limite de qualité du chrome dans les eaux destinées à la consommation humaine
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2011sa0127.pdf
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
chrome
alimentation en eau
valeurs limites d'exposition
chrome
cancérogènes environnementaux
aliments
recommandation

---
N1-VALIDE
La légionellose et sa prévention au sein du ministère de la Défense - Revue Générale
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/content/download/3902/56210/file/1.%20Merens%20la%20l%C3%A9gionellose%20et%20sa%20pr%C3%A9vention%20au%20sein%20du%20minist%C3%A8re%20de%20la%20D%C3%A9fense.%20M%C3%A9decine%20et%20Arm%C3%A9es%202012-1-%203-34.pdf
Au sein du ministère de la Défense, il est recensé en moyenne moins de trois cas de légionellose par an. Placée, dans les armées, sous la responsabilité du commandement et encadrée par une réglementation très contraignante, la prévention de cette maladie repose sur une approche d'entretien et de pilotage des installations techniques à risque. La température constitue le paramètre clé, pour ce qui concerne les eaux chaudes sanitaires. En vue de contenir la colonisation des réseaux par les légionelles, il importe de maintenir la température des eaux à des valeurs supérieures à 50 C. Le recours à des agents désinfectants peut aussi s'avérer utile. Dans le cas des tours aéroréfrigérantes, il est impossible d'intervenir sur la température des eaux. De ce fait, la prévention repose sur le recours à des traitements chimiques pour désinfecter régulièrement les circuits de distribution d'eau mais aussi toutes les surfaces en contact avec l'eau. Par ailleurs, des dispositifs permettent de limiter la formation d'aérosols
2012
false
N
Médecine et Armées
France
français
article de périodique
légionellose
alimentation en eau
légionellose

---
N1-VALIDE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation des risques sanitaires liés à la présence de N-nitrosomorpholine dans l'eau destinée à la consommation humaine
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2012sa0172.pdf
La Délégation territoriale de Seine-Normandie (DT 76) de l'Agence régionale de santé (ARS) de Haute-Normandie a informé la DGS de la mise en évidence, dans le cadre de la campagne nationale de mesures des nitrosamines menée par le Laboratoire d'hydrologie de l'Anses à Nancy (LHN) à la demande de la DGS, de N-nitrosomorpholine (NMOR) dans l'eau brute et l'EDCH de communes proches de Lillebonne (environ 9 000 habitants).
2012
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
alimentation en eau
eau de boisson
recommandation par consensus
N-nitrosomorpholine
nitrosamines
cancérogènes environnementaux
mutagènes
valeurs limites d'exposition

---
N1-VALIDE
Les eaux de consommation humaine et la santé publique
http://www.academie-medecine.fr/publication100036280/
Ce rapport confirme tout d'abord la nécessité d'améliorer et de préserver la qualité des ressources en eau en vue du développement durable et de poursuivre les efforts entrepris pour améliorer à la fois le traitement des eaux usées et la qualité de l'eau de consommation, grâce à l'évolution constante des recherches et des innovations techniques dans ces domaines ainsi que le développement de l'assurance qualité.
2011
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
eau de boisson
consommation de boisson
alimentation en eau
France
pollution de l'eau
polluants de l'eau
recommandation de santé publique
ressources en eau

---
N1-VALIDE
Avis et rapport relatifs aux origines et risques sanitaires liés à la présence d'anthraquinone dans les eaux destinées à la consommation humaine
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2010sa0184Ra.pdf
L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a été saisie le 30 juillet 2010 par la Direction générale de la santé (DGS) d'une demande d'avis sur les origines et les risques sanitaires liés à la présence d'anthraquinone dans les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH).
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
recommandation
rapport
anthraquinones
anthraquinone
alimentation en eau
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Méthodes de détection et de dénombrement de Legionella dans l'eau - Caractéristiques détaillées et pertinence de leur mise en oeuvre dans les eaux chaudes sanitaires et les tours aéroréfrigérantes
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/EAUX2009sa0330Ra.pdf
L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset)1 a été saisie le 29 juillet 2009 par la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la prévention des risques (DGPR) afin de : 1. Décrire les méthodes pré-analytiques (préparation de l'échantillon avant analyse) et analytiques connues pour la détection et le dénombrement spécifique de légionelles dans l'eau (culture, biologie moléculaire (Polymerase Chain Reaction : PCR), immuno-détection, etc.) ... Etudier la pertinence (avantages et inconvénients) de la mise en oeuvre de ces méthodes analytiques pour le contrôle sanitaire des eaux chaudes et le contrôle réglementaire des eaux de circuits de refroidissement des tours aéroréfrigérantes, en fonction de leurs besoins et contraintes respectives ... Si nécessaire, identifier les essais expérimentaux permettant de vérifier ou d'infirmer les hypothèses avancées concernant la pertinence des méthodes recensées, et le cas échant le lancement des études nécessaires.
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
rapport
recommandation
legionella
microbiologie de l'eau
techniques microbiologiques
réfrigération
eau chaude
valeurs de référence
alimentation en eau

---
N1-VALIDE
Risques sanitaires liés aux systèmes collectifs de brumisation d'eau
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20110629_risquessanitbrumisationeau.pdf
Aspects épidémiologiques Aspects technologiques de la brumisation Microbiologie et modalités d'exposition Préconisations (installation et maintenance) Recommandations
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation de santé publique
alimentation en eau
microbiologie de l'eau

---
N1-VALIDE
Circulaire N DGS/EA4/2010/448 du 21 décembre 2010 relative aux missions des Agences régionales de santé dans la mise en oeuvre de l'arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations d'eau chaude sanitaire.
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2010/12/cir_32280.pdf
La présente circulaire précise les missions des Agences régionales de santé concernant la mise en oeuvre de l'arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire. Elle fournit, au travers d'un guide d'information à l'attention des gestionnaires des établissements recevant du public, des recommandations concernant l'application de ces nouvelles dispositions réglementaires et apporte des éléments pour la prévention du risque de prolifération des légionelles dans les réseaux d'eau collectifs.
2010
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
alimentation en eau
légionellose
lutte contre l'infection
information scientifique et technique
texte législatif

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention des légionelloses dans les systèmes d'eau potable
http://www.ms.public.lu/fr/actualites/2010/09/legionelles2010/index.html
http://www.ms.public.lu/fr/actualites/2010/09/legionelles2010/recommandations-prevention-legionelles-eau-potable.pdf
Les légionelles sont des bactéries qu'on peut retrouver en très faible concentration dans l'eau potable et les eaux industrielles. Les quantités de bactéries y sont si minimes, qu'il n'y a en principe pas de danger pour l'homme. Au cas où l'eau ne circule pas ou que la température du circuit chaud stagne autour de 40-50 degrés Celsius, les légionelles peuvent se multiplier de façon importante et atteindre des concentrations de sorte à devenir un danger grave pour la santé humaine.
2010
false
N
Ministère de la Santé - Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
français
légionellose
alimentation en eau
eau de boisson
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Les catégories d'eau dans les établissements de santé : typologie, traitements complémentaires, référentiels
http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/Doc_Reco/guides/Eau_marsV2.pdf
2010
false
N
NosoBase
France
français
microbiologie de l'eau
établissements de santé
eau
alimentation en eau
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Qualité de l'eau distribuée en ville basse du Havre et ventes des médicaments utilisés pour le traitement des gastro-entérites
http://invs.santepubliquefrance.fr/display/?doc=publications/2010/eau_gastro_enterites_havre/index.html
2010
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
Ventes
utilisation médicament
qualité de l'eau
gastroentérite
traitement médicamenteux
alimentation en eau
commerce

---
N1-VALIDE
Normes essentielles en matière de santé environnementale dans les structures de soins
http://www.who.int/water_sanitation_health/hygiene/settings/ehs_hc/fr/index.html
http://whqlibdoc.who.int/publications/2010/9789242547238_fre.pdf
Le problème des infections liées aux soins de santé est un sujet de préoccupation croissante pour la communauté internationale. Cette publication est consacrée aux normes essentielles qui doivent être respectées en matière de santé environnementale dans les structures de soins des pays à revenu faible et intermédiaire, Ces lignes directrices ont été rédigées à l'usage des administrateurs et des planificateurs de la santé, des architectes, des urbanistes, des spécialistes de l'eau et de l'assainissement, du personnel médical et infirmier, des accompagnants et autres personnels de santé ainsi qu'aux promoteurs de la santé.
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
santé environnementale
établissements de santé
alimentation en eau
recommandation

---
N1-VALIDE
Gestion du risque lié aux légionelles
Guide méthodologique destiné aux Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/drass_ddass/2009_ehpad_DRASS.pdf
Ce guide décrit l'ensemble des dispositions permettant d'assurer la gestion du risque lié aux légionelles en EHPAD. Il constitue une aide méthodologique favorisant l'application de la circulaire n DGS/SD7A/DHOS/E4/DGAS/SD2/2005/493 du 28 octobre 2005 relative à la prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements sociaux et médico-sociaux d'hébergement pour personnes âgées.
2009
false
N
NosoBase
France
français
foyers pour personnes agées
gestion du risque
sujet âgé
alimentation en eau
lutte contre l'infection
legionella
légionellose
guide

---
N1-VALIDE
Position du Comité sur les infections nosocomiales du Québec sur les risques associés à l'utilisation des robinets électroniques en milieux de soins
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1008_CINQRisquesRobinetsElectroniques.pdf
Les robinets électroniques (RE), d'abord installés dans les aires commerciales et publiques, ont fait leur entrée dans les centres hospitaliers au début des années 90. La promotion de ces derniers a reposé sur la diminution de la consommation de l'eau et sur la promotion de l'hygiène en évitant le contact avec les mains. Aucune étude à ce jour n'a cependant démontré un lien entre l'installation de RE et la diminution du taux d'infections nosocomiales ou du taux de colonisation des patients. Quelques études ont par ailleurs rapporté une contamination plus facile et plus fréquente des RE par les bactéries dont Pseudomonas et Legionella et une contamination résistante aux biocides et aux désinfectants. Cet avis a pour but de décrire le fonctionnement des RE et d'évaluer le risque d'infections nosocomiales associé à leur utilisation.
2009
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
alimentation en eau
microbiologie de l'eau
infection croisée
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Détection et investigation des épidémies d'infection liées à l'ingestion d'eau de distribution
Approche intégrée environnementale et sanitaire
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2008/infections_eau/index.html
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapport
environnement
Ingestion
infection
personnel de recherche
épidémies
alimentation en eau

---
N1-VALIDE
Circulaire DGS/SD7A-DHOS/E4-DGAS/SD2 no 2005-493 du 28 octobre 2005 relative à la prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements sociaux et médico-sociaux d'hébergement pour personnes âgées
NOR : SANP0530422C
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2005/05-11/a0110069.htm
données épidémiologiques, dispositions techniques relatives à la gestion du risque lié à la prolifération des légionelles dans les installations à risque, mise en oeuvre de ces dispositions,
2005
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
légionellose
sujet âgé
foyers pour personnes agées
alimentation en eau
France
recommandation

---
N1-VALIDE
Prévention des cas de brûlures et de légionelloses associés à l'eau chaude du robinet dans les résidences privées
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/205_PrevBruluresLegionelResidencesPrivees.pdf
brûlures causées par l'eau chaude du robinet (définition et étiologie, exposition, épidémiologie, connaissance du problème dans la population, prévention, conclusion), légionellose (épidémiologie générale et facteurs de risque, épidémiologie des légionelloses acquises dans la communauté, légionelloses et eau potable, exposition par les réseaux d'eau potable dans la communauté, évaluation du risque, prévention, conclusion) ; constats et recommandations, synthèse des recommandations ; 54 pages
2003
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
Québec
brûlures
brûlures
facteurs de risque
adulte
température
brûlures
incidence
brûlures
hospitalisation
indice de gravité médicale
alimentation en eau
hospitalisation
répartition par âge
caractéristiques de la population
brûlures
mesures de sécurité
légionellose
légionellose
exposition environnementale
évaluation des risques
légionellose
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Circulaire DGS/SD7A/SD5C/DHOS/E4 n 2002/243 du 22 avril 2002 relative à la prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements de santé
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2002/02-18/a0181819.htm
améliorer la gestion des installations à risque, prendre en compte le risque lié aux légionelles dans les activités de soins, modalités de mise en oeuvre de ces dispositions dans les établissements de santé
2002
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
gestion du risque
facteurs de risque
infection croisée
mise en oeuvre des programmes de santé
purification de l'eau
désinfection
désinfection
désinfectants
notification des maladies à déclaration obligatoire
gestion du risque
légionellose
légionellose
alimentation en eau
légionellose
purification de l'eau
recommandation

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de la légionellose nosocomiale
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudOuest/2001_eau_CCLIN.pdf
étude du réseau d'eau (état des lieux, identification des points critiques, mesures correctives, mise à jour du plan et du carnet sanitaire), conduite à tenir face à un risque de légionellose, recommandations concernant l'oxygénothérapie et l'aérosolthérapie, règles d'hygiène applicables aux installations intérieures de distribution d'eau destinée à la consommation humaine, bonnes pratiques d'entretien des installations à risque, références bibliographiques, annexes ; 44 pages
2001
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
français
légionellose
infection croisée
mesures de sécurité
alimentation en eau
microbiologie de l'eau
oxygénothérapie
eau
désinfection
purification de l'eau
nébuliseurs et vaporisateurs
aérosols
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Rapport de la mission d'expertise sur la maîtrise du risque de légionnellose à l'hôpital Européen Georges Pompidou
rapport n 2001.043
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/014000595/index.shtml
informations sur l'Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP), les légionelloses (épidémies et mesures prises), état du réseau d'eau (fonctionnement actuel, pronostic sur la viabilité des réseaux), recommandations
2001
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
Paris
légionellose
hôpitaux
légionellose
gestion du risque
alimentation en eau
microbiologie de l'eau
infection croisée
rapport
recommandation

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.