Libellé préféré : administration et posologie;

Définition CISMeF : (D1-3, D3-27) /administration & dosage /admin ou /AD s'applique aux médicaments pour les présentations pharmaceutiques, les voies d'administration, la fréquence et la durée d'administration, la quantité administrée et les effets de ces différents facteurs. Voir aussi relation dose-effet médicaments;

Acronyme CISMeF : AD;

Synonyme CISMeF : posologie; doses à administrer; schéma posologique; modalités d'administration; modes d'administration; administration et dosage;

Synonyme MeSH : ad;

Abréviation : AD 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(D1-3, D3-27) /administration & dosage /admin ou /AD s'applique aux médicaments pour les présentations pharmaceutiques, les voies d'administration, la fréquence et la durée d'administration, la quantité administrée et les effets de ces différents facteurs. Voir aussi relation dose-effet médicaments

N1-VALIDE
Bonnes pratiques de préparation et d’administration des solutions buvables multidoses - juin 2017
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7147.pdf
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
solutions pharmaceutiques
administration par voie orale
sujet âgé
préparation de médicament
solution buvable
solution buvable en gouttes
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Vaccination anti-pneumococcique : prématuré, nourrisson, enfant de moins de 5 ans - mise à jour septembre 2017
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7262.pdf
objectif : Présenter les différentes populations à risque d’infections invasives à pneumocoques (IIP) nécessitant d’être vaccinées, et favoriser le bon usage des vaccins dans le choix du schéma de vaccination.
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
prématuré
nourrisson
enfant
vaccination
vaccins antipneumococciques
recommandation de bon usage du médicament
facteurs de risque
Infection invasive à Streptococcus pneumoniae
infections à pneumocoques
calendrier vaccinal
PREVENAR 13
PREVENAR 13 suspension injectable Vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)
PNEUMOVAX
PNEUMOVAX solution injectable en flacon. Vaccin pneumococcique polyosidique
J07AL01 - Pneumococcus, antigènes polysaccharidiques purifiés
J07AL02 - Pneumococcus, antigènes polysaccharidiques purifiés conjugués
vaccin pneumococcique 13-valent
vaccin polysaccharidique anti-pneumococcique 23 valent

---
N1-VALIDE
Vaccination anti-pneumococcique patients 5 ans, à risque élevé d’une infection à pneumocoque, quel que soit le risque - mise à jour juillet 2017
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7263.pdf
objectifs : Présenter les différentes populations à risque d’infections invasives à pneumocoques (IIP) nécessitant d’être vaccinées, et favoriser le bon usage des vaccins dans le choix du schéma de vaccination.
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
enfant
vaccination
vaccins antipneumococciques
recommandation de bon usage du médicament
facteurs de risque
Infection invasive à Streptococcus pneumoniae
infections à pneumocoques
calendrier vaccinal
PREVENAR 13
PREVENAR 13 suspension injectable Vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)
PNEUMOVAX
PNEUMOVAX solution injectable en flacon. Vaccin pneumococcique polyosidique
J07AL01 - Pneumococcus, antigènes polysaccharidiques purifiés
J07AL02 - Pneumococcus, antigènes polysaccharidiques purifiés conjugués
vaccin pneumococcique 13-valent
vaccin polysaccharidique anti-pneumococcique 23 valent

---
N1-VALIDE
Plaies aiguës en structure d’urgence - Référentiel de bonnes pratiques
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rbp_plaies2017.pdf
L’objectif de ce document est de délivrer des messages clefs, en s'appuyant sur des avis d'experts, une revue de la littérature et en renvoyant vers les référentiels des sociétés savantes. Ce référentiel traite de la prise en charge des plaies aiguës en SU, y compris sur plaie chronique. Seront exclues les suites de soins, les complications, les plaies chroniques, les brûlures ainsi que les lésions survenues dans un contexte nucléaire, radiologique, biologique ou chimique.
2017
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation pour la pratique clinique
plaies et blessures
plaies et blessures
antibactériens
plaies et blessures
Maladie aigüe
traitement d'urgence
urgences

---
N1-VALIDE
Vignette thérapeutique de l’étudiant Comment prescrire un médicament antidiabétique oral chez un patient diabétique de type 2 avec insuffisance rénale ?
In Rev Med Liege 2017; 72 : 10 : 462-468
https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2947&langue=FR
Les patients avec un diabète de type 2 (DT2) et une insuffisance rénale chronique (IRC) sont de plus en plus nombreux, notamment parmi les sujets âgés. De façon étonnante, ce problème est souvent méconnu, voire négligé, lors de la prise en charge en pratique clinique. Pourtant, la plupart des antidiabétiques oraux (ADO) ont des limites d’utilisation en cas de diminution de la fonction rénale, soit parce qu’ils nécessitent une réduction de la posologie, soit parce qu’ils sont contre-indiqués essentiellement pour des raisons de sécurité. Cette vignette clinique a pour but de discuter les modalités d’utilisation et précautions à prendre lors de la prescription des ADO les plus utilisés, la metformine, les insulinosécrétagogues (sulfamides, répaglinide), les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptines) et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozines) chez un patient avec un DT2 et une IRC...
2017
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
diabète de type 2
insuffisance rénale chronique
hypoglycémiants
administration par voie orale
sujet âgé
metformine
répaglinide
sulfamide hypoglycémiant
sulfonylurées
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
A10B - antidiabétiques sauf insulines
hypoglycémiants
hypoglycémiants
recommandation de bon usage du médicament
taux de filtration glomérulaire
continuité des soins
insuffisance rénale chronique associée à un diabète de type II
carbamates
pipéridines

---
N1-VALIDE
Prise en charge du nouveau-né à risque d’infection néonatale bactérienne précoce ( 34 SA)
http://www.sfpediatrie.com/recommandation/prise-en-charge-du-nouveau-n%C3%A9-%C3%A0-risque-d%E2%80%99infection-n%C3%A9onatale-bact%C3%A9rienne-pr%C3%A9coce-inbp
La Société Française de Néonatologie (SFN) et la Société Française de Pédiatrie (SFP) ont actualisé les recommandations de bonne pratique (RBP) « Diagnostic et traitement curatif de l’infection bactérienne précoce du nouveau-né » publiée par l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation de santé (ANAES) en septembre 2002. Cette actualisation a été réalisée dans le cadre de la procédure d’attribution du label de la Haute Autorité de Santé (HAS).
2017
false
false
true
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
nouveau-né
infections bactériennes
prématuré
infections bactériennes
antibactériens
signes et symptômes
facteurs de risque
observation (surveillance clinique)
infections bactériennes

---
N1-VALIDE
Santé Canada met à jour les renseignements sur la prescription et la distribution de Mifegymiso
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/65034a-fra.php
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/65030a-fra.php
Mifegymiso peut maintenant être prescrit jusqu’à neuf semaines (63 jours) après le début de la grossesse, au lieu de la limite antérieure de sept semaines (49 jours). Mifegymiso peut maintenant être distribué directement aux patientes par un pharmacien ou un professionnel de la santé prescripteur. Le mode d’emploi demeure le même. Les patientes doivent prendre le médicament conformément aux instructions d’un professionnel de la santé, soit dans un établissement de santé ou à domicile. Les professionnels de la santé doivent avoir une connaissance suffisante du médicament avant de prescrire Mifegymiso. Des programmes de formation sont offerts. Toutefois, les professionnels de la santé ne sont plus tenus de suivre un programme de formation avant de pouvoir prescrire Mifegymiso. Même si le dialogue et l’échange d’information entre les patientes et les professionnels de la santé demeurent importants, l’obligation d’obtenir le consentement écrit de la patiente pour utiliser Mifegymiso a été supprimée. Les professionnels de la santé ne sont plus tenus de s’inscrire auprès de Celopharma afin de prescrire ou de distribuer Mifegymiso...
2017
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avortement thérapeutique
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
administration par voie orale
administration par voie buccale
association de médicaments
mifépristone
mifépristone
étiquetage de médicament
abortifs stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
misoprostol
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
abortifs non stéroïdiens
gestion du risque
consentement libre et éclairé

---
N1-VALIDE
La prise en charge du jeune diabétique type 1 - Développement de nouveaux outils de traitement
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.03097/
Le diabète de type 1 est la maladie métabolique la plus fréquente chez l’enfant et la deuxième maladie chronique, après l’asthme. Il résulte d’une destruction auto-immune des cellules bêta pancréatiques productrices d’insuline. Le traitement consiste à remplacer l’insuline manquante par des injections sous-cutanées. Cette maladie chronique est unique dans la lourdeur de sa prise en charge avec des décisions à prendre 24 heures sur 24. Le développement de nouveaux outils de traitement permet d’optimiser le contrôle métabolique et la qualité de vie.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
diabète de type 1
diabète de type 1
insulinothérapie
insuline
enfant
hypoglycémie
pompes à insuline

---
N1-VALIDE
Déprescription des antihyperglycémiants chez les personnes âgées - Guide de pratique clinique fondé sur les données probantes
In Le Médecin de famille canadien, Vol 63, novembre 2017, p 452-465
http://www.cfp.ca/content/63/11/e452
Objectif : Formuler des lignes directrices fondées sur les données probantes afin d’aider les cliniciens à décider du moment et de la façon sécuritaire de réduire la dose des antihyperglycémiants, de mettre fin au traitement ou de passer à un autre agent chez les personnes âgées...
2017
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
Canada
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
sujet âgé
diabète
Déprescriptions
médecine factuelle
hypoglycémiants
algorithme
prise de décision
évaluation des risques
hypoglycémie
hypoglycémiants
effets secondaires indésirables des médicaments
personne âgée fragile
interactions médicamenteuses
continuité des soins
hyperglycémie
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Propositions de la SPILF pour des antibiothérapies plus courtes
In Info -antibio N 73, mars 2017
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/atb/info-antibio/info-antibio-2017-mars.pdf
Extrait d’un document rédigé par le Groupe Recommandations de la SPILF et basé sur la littérature récente. Il propose des durées d’antibiothérapie raccourcies pour les situations simples , en particulier en choisissant la borne basse de la fourchette lorsque des intervalles sont proposés dans les recommandations initiales...
2017
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
anglais
article de périodique
recommandation de bon usage du médicament
antibactériens
infections de l'appareil respiratoire
bactériémie
méningite bactérienne
endocardite bactérienne
dermatoses bactériennes
infections de la peau et des tissus mous
infections des tissus mous
infections intra-abdominales
infections urinaires
maladies sexuellement transmissibles bactériennes
neutropénie fébrile
infections osseuses
infections ostéoarticulaires
infections de l'appareil reproducteur
traitement de courte durée

---
N1-VALIDE
Guide de reconstitution et d’administration des principaux anti-infectieux injectables
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7273.pdf
Tableau de correspondance, Reconstitution et durée de stabilité des anti-infectieux injectables, Administration des antibiotiques en ambulatoire dans des diffuseurs ou par pompes volumétriques
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
injections musculaires
antibactériens
stabilité de médicament
injections sous-cutanées
injections veineuses
préparation de médicament
administration d'antibiotique
Pompes à perfusion
pompes à perfusion implantables
perfusions parentérales
J01 - antibacteriens à usage systémique
soins ambulatoires

---
N1-VALIDE
Haldol et Haldol Decanoas – Mise à jour de l’information produit - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Haldol-R-et-Haldol-Decanoas-R-Mise-a-jour-de-l-information-produit-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Modification et mise à jour de l’information produit dans le RCP et les notices, plus particulièrement pour les informations relatives aux indications, posologies, contre-indications ainsi qu'aux rubriques interactions, grossesse et allaitement et effets indésirables de ces spécialités. Ces modifications font suite à une procédure d’arbitrage européen menée par le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) dont l’objectif est l’harmonisation de l’information produit entre les Etats Membres de l’Union Européenne...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
HALDOL
HALDOL DECANOAS
HALDOL 1 mg, comprimé
HALDOL 2 mg/ml, solution buvable
HALDOL 5 mg, comprimé
HALDOL 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
HALDOL DECANOAS, solution injectable
halopéridol
injections musculaires
neuroleptiques
halopéridol
N05AD01 - halopéridol
grossesse
allaitement maternel
interactions médicamenteuses
halopéridol
halopéridol
information sur le médicament
adulte
enfant
sujet âgé
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Guide de pratique clinique sur le mal de gorge aigu
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=50rstzam.tbt.pdf&filename=WOREL+RL+le+mal+de+gorge+aigu+13122017.pdf&openInBrowser=false
Objectif de la recommandation Ce guide de pratique clinique formule des recommandations s’agissant du diagnostic et du traitement du mal de gorge aigu d’origine infectieuse. Il y est précisé chez quels patients souffrant de mal de gorge aigu le médecin peut prescrire un antibiotique. Utilisateurs Les médecins actifs au niveau des soins ambulatoires en première ligne constituent le groupe cible de ce guide de pratique clinique.
2017
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
pharyngite
Maladie aigüe
pharyngite
pharyngite
antibactériens
signes et symptômes
récidive

---
N1-VALIDE
Erreur lors de l'administration du chlorure de potassium injectable
Les événements qui ne devraient jamais arriver - Never Events
http://www.ansm.sante.fr/Dossiers-thematiques/Securite-du-medicament-a-l-hopital/Erreur-lors-de-l-administration-du-chlorure-de-potassium-injectable/(offset)/2
http://ansm.sante.fr/Dossiers/Securite-du-medicament-a-l-hopital/Erreur-lors-de-l-administration-du-chlorure-de-potassium-injectable/(offset)/2#paragraph_41597
Le chlorure de potassium en solution hypertonique, doit être administré par perfusion intraveineuse lente, uniquement après dilution. Des cas graves d’erreurs médicamenteuses, pour certaines d’issue fatale, sont survenus dans les établissements de santé après l’administration d’une ampoule de chlorure de potassium par voie intraveineuse directe, par injection trop rapide et sans dilution...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
perfusions veineuses
B05XA01 - chlorure de potassium
solution hypertonique
Erreurs de médication
chlorure de potassium
injections veineuses
étiquetage de médicament
Erreurs de médication

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'antibiotiques aminoglycosides intraveineux une fois par jour comparée à une administration plusieurs fois par jour chez des personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD002009/administration-dantibiotiques-aminoglycosides-intraveineux-une-fois-par-jour-comparee-une
La mucoviscidose est un trouble génétique grave affectant les poumons et les glandes exocrines (glandes sudoripares et autres). La plupart des personnes atteintes de mucoviscidose développent des infections pulmonaires persistantes et peuvent recevoir des traitements antibiotiques intraveineux fréquents. L'administration des antibiotiques une fois par jour réduit le coût et le temps requis, par rapport à l'administration de plusieurs doses par jour.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
mucoviscidose
antibactériens
résultat thérapeutique
tobramycine
injections veineuses
calendrier d'administration des médicaments
infections à pseudomonas
pseudomonas aeruginosa
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Améliorer la manière dont les médecins travaillant en milieu hospitalier prescrivent les antibiotiques
http://www.cochrane.org/fr/CD003543/ameliorer-la-maniere-dont-les-medecins-travaillant-en-milieu-hospitalier-prescrivent-les
Objectif de la revue L'objectif de cette revue Cochrane était de nous informer sur les méthodes visant à améliorer la manière dont les médecins travaillant en milieu hospitalier prescrivent les antibiotiques. Nous avons recueilli et analysé toutes les études pertinentes afin de répondre à cette question et trouvé 221 études.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
médecine hospitalière
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antibactériens

---
N1-SUPERVISEE
Administration prénatale de corticoïdes pour accélérer la maturation pulmonaire fœtale chez les femmes présentant un risque d'accouchement prématuré
http://www.cochrane.org/fr/CD004454/administration-prenatale-de-corticoides-pour-accelerer-la-maturation-pulmonaire-foetale-chez-les
Les corticoïdes administrés aux femmes en début de travail contribuent à la maturation pulmonaire des bébés et entraînent ainsi une réduction du nombre des bébés qui meurent ou souffrent de problèmes respiratoires à la naissance.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
grossesse
poumon
poumon
administration prénatale de corticoïdes pour accélérer la maturation pulmonaire foetale
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
hormones corticosurrénaliennes
foetus
accouchement prématuré

---
N1-SUPERVISEE
La dose de chlorpromazine pour les personnes ayant une schizophrénie
http://www.cochrane.org/fr/CD007778/la-dose-de-chlorpromazine-pour-les-personnes-ayant-une-schizophrenie
La chlorpromazine est l'un des trois antipsychotiques figurant dans la liste de médicaments essentiels de l'OMS. Elle est utilisée dans le monde entier. La dose optimale a fait l'objet d'une recherche évaluative mais les résumés de ce travail sont rares.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
chlorpromazine
schizophrénie

---
N1-SUPERVISEE
Différentes façons d'administrer des antibiotiques pour éradiquer les infections à Pseudomonas aeruginosa chez les personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD004197/differentes-facons-dadministrer-des-antibiotiques-pour-eradiquer-les-infections-pseudomonas
Objectifs : Déterminer si le traitement antibiotique de l'infection précoce à Pseudomonas aeruginosa chez l'enfant et l'adulte atteint de mucovoscidose éradique l'organisme, retarde l'apparition de l'infection chronique et se traduit par une amélioration clinique. Évaluer s'il existe des preuves de la supériorité ou d'une plus grande rentabilité d'une stratégie antibiotique particulière par rapport à d'autres et comparer les effets néfastes des différentes stratégies antibiotiques (y compris les infections respiratoires dues à d'autres micro-organismes).
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
infections à pseudomonas
administration par inhalation
administration par voie orale
résultat thérapeutique
enfant
adulte
étude comparative
antibiothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
antibactériens
mucoviscidose
pseudomonas aeruginosa

---
N1-SUPERVISEE
Les avantages d’administrer le vaccin antigrippal pendant la grossesse pour le foetus et le nourrisson de moins de six mois
http://www.cps.ca/fr/documents/position/le-vaccin-antigrippal-pendant-la-grossesse
La grippe est un grave problème pour les nourrissons de moins de six mois. Chez ces nourrissons, le taux d’hospitalisation attribuable à cette maladie et à des maladies connexes est comparable à celui des personnes âgées. Puisque les vaccins antigrippaux ne sont pas efficaces dans ce groupe d’âge, la stratégie optimale, fondée sur des données probantes, consiste à administrer les vaccins trivalents inactivés pendant la grossesse.
2017
false
true
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
information scientifique et technique
vaccins antigrippaux
grossesse
nourrisson
foetus
grippe humaine

---
N1-VALIDE
NorLevo, Levonorgestrel Biogaran, Levonorgestrel EG, Levonorgestrel Mylan 1,5 mg, comprimé – Contraception hormonale d’urgence contenant du lévonorgestrel : nouvelle recommandation pour les utilisatrices de médicaments inducteurs enzymatiques - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux pharmaciens d’officine
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/NorLevo-Levonorgestrel-Biogaran-Levonorgestrel-EG-Levonorgestrel-Mylan-1-5-mg-comprime-Contraception-hormonale-d-urgence-contenant-du-levonorgestrel-nouvelle-recommandation-pour-les-utilisatrices-de-medicaments-inducteurs-enzymatiques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les inducteurs enzymatiques (par exemple, efavirenz) peuvent diminuer l’efficacité de la contraception d’urgence contenant du levonorgestrel. Par conséquent, chez les femmes souhaitant utiliser une contraception d’urgence et ayant été traitées par un inducteur enzymatique au cours des 4 dernières semaines, une contraception d’urgence non hormonale (dispositif intra-utérin au cuivre (DIU-Cu)) devra être utilisée. En cas d’impossibilité d’utiliser un tel dispositif, un doublement de la dose standard de lévonorgestrel est recommandé...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
contraceptifs post-coïtaux synthétiques
interactions médicamenteuses
Inducteurs des enzymes du cytochrome P-450
éfavirenz
Contraception d'urgence
G03AD01 - lévonorgestrel
NORLEVO
LEVONORGESTREL
LEVONORGESTREL BIOGARAN 1500 microgrammes, comprimé
LEVONORGESTREL EG 1,5 mg, comprimé
LEVONORGESTREL MYLAN 1,5 mg, comprimé
NORLEVO 1,5 mg, comprimé
dispositifs intra-utérins au cuivre
Inducteurs du cytochrome P-450 CYP3A4
contraceptifs post-coïtaux hormonaux
contraception post-coïtale
Inducteurs du cytochrome P-450 CYP3A
benzoxazines

---
N1-VALIDE
Prodilantin 75 mg/ml (fosphénytoïne sodique) - Erreurs médicamenteuses pouvant être d'issue fatale en particulier chez les enfants âgés de moins de 5 ans (utilisation hors AMM) - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Prodilantin-75-mg-ml-fosphenytoine-sodique-Erreurs-medicamenteuses-pouvant-etre-d-issue-fatale-en-particulier-chez-les-enfants-ages-de-moins-de-5-ans-utilisation-hors-AMM-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des erreurs médicamenteuses, notamment des surdosages, ont été signalées avec Prodilantin (fosphénytoïne sodique) ; ils peuvent être responsables d’arrêts cardiaques et/ou de décès. Certains signalements font mention de l’utilisation de Prodilantin (fosphénytoïne sodique) hors AMM chez des enfants de moins de 5 ans, associée à un pourcentage plus élevé, en comparaison des autres groupes d’âge, de cas de surdosages d’issue fatale. Pour rappel, Prodilantin (fosphénytoïne sodique) n’est pas indiqué chez l’enfant de moins de 5 ans et la sécurité et l’efficacité n’ont pas été établies dans cette population. L’état de mal épileptique chez l’enfant de moins de 5 ans peut être traité par la spécialité Dilantin (phénytoïne sodique). Les prescriptions et l’administration de Prodilantin (fosphénytoïne sodique) doivent toujours être réalisées en équivalent de phénytoïne sodique (EP). Chaque flacon de 10 ml de Prodilantin 75 mg/ml (fosphénytoïne sodique) contient 500 mg de phénytoïne sodique (EP)...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
enfant
Erreurs de médication
PRODILANTIN 75mg/ml sol inj
PRODILANTIN
fosphénytoïne
N03AB05 - fosphénytoïne
arrêt cardiaque
promédicaments
Phénytoïne de sodium
fosphénytoïne
utilisation hors indication
mauvais usage des médicaments prescrits
état de mal épileptique
nourrisson
phénytoïne
phénytoïne
phénytoïne

---
N1-VALIDE
Prodilantin (fosphénytoïne) Guide posologique destiné au traitement d’urgence de l’état de mal épileptique Réservé à l’adulte uniquement
http://ansm.sante.fr/content/download/100793/1278969/version/1/file/DHPC_Prodilantin_Guide-Posologique-Adultes_19-01-2017.pdf
Mode d’emploi : Ce guide posologique a été conçu pour vous aider à administrer une dose de charge de fosphénytoïne. Utilisez les équations et/ou consultez le tableau ci-dessous afin de déterminer la dose de charge ainsi que le temps de perfusion appropriés en fonction du poids du patient...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
fosphénytoïne
adulte
perfusions veineuses
phénytoïne
phénytoïne
N03AB05 - fosphénytoïne
PRODILANTIN
PRODILANTIN 75mg/ml sol inj
état de mal épileptique
traitement d'urgence
anticonvulsivants

---
N1-VALIDE
Prodilantin (fosphénytoïne) Guide posologique destiné au traitement d’urgence de l’état de mal épileptique Réservé aux enfants âgés de 5 ans et plus uniquement
NE PAS administrer aux enfants âgés de moins de 5 ans
http://ansm.sante.fr/content/download/100791/1278955/version/1/file/DHPC_Prodilantin_Guide-Posologique-Enfants_19-01-2017.pdf
Mode d’emploi : Ce guide posologique a été conçu pour vous aider à administrer une dose de charge de fosphénytoïne. Utilisez les équations et/ou consultez le tableau ci-dessous afin de déterminer la dose de charge ainsi que le temps de perfusion appropriés en fonction du poids du patient...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
enfant
perfusions veineuses
anticonvulsivants
PRODILANTIN
PRODILANTIN 75mg/ml sol inj
recommandation de bon usage du médicament
N03AB05 - fosphénytoïne
fosphénytoïne
phénytoïne
phénytoïne
traitement d'urgence
état de mal épileptique

---
N2-AUTOINDEXEE
Palmarès 2016 du conditionnement des médicaments : toujours de graves défaillances
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52688/0/NewsDetails.aspx
La faiblesse des agences du médicament dans leurs exigences en termes de conditionnement des médicaments est préoccupante, car elle met en danger la sécurité des patients...
2017
false
false
false
Prescrire
France
français
article de périodique
préparations pharmaceutiques
Emballage de produit
Récipients à médicament
médicament
conditionnement
préparations pharmaceutiques
défaillance
emballage de médicament

---
N1-VALIDE
Eligard (acétate de leuprolide) : erreurs de reconstitution et d’administration et risque de manque d’efficacité
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2017-01-page2-fra.php#mae
Des erreurs de reconstitution et de voie d’administration ont été signalées avec Eligard. Ces erreurs pourraient compromettre l’efficacité clinique du produit. L’administration d’Eligard doit se faire uniquement après reconstitution de l’acétate de leuprolide à l’aide du système de libération Atrigel, conformément aux procédures appropriées de mélange, pour assurer une libération prolongée continue de leuprolide. Eligard ne doit être administré que par injection sous-cutanée...
2017
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
préparation de médicament
avis de pharmacovigilance
Canada
acétate de leuprolide
Erreurs de médication
injections sous-cutanées
Erreur de voie d'administration médicamenteuse
préparations à action retardée
ELIGARD
tumeurs de la prostate
technique de reconstitution inappropriée
Erreur de préparation du produit
L02AE02 - leuproréline
leuprolide

---
N1-VALIDE
Méthotrexate : graves erreurs de dosage
InfoVigilance sur les produits de santé – janvier 2017
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2017-01-page3-fra.php#mae
Santé Canada est au courant d'erreurs graves signalées récemment dans les médias, des patients ayant reçu des doses quotidiennes au lieu d’hebdomadaires de méthotrexate par voie orale. Les organisations vouées à la sécurité des patients et les organismes de réglementation ont émis un certain nombre d’avis signalant des erreurs similaires dans le passé...
2017
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
article de périodique
avis de pharmacovigilance
Erreurs de médication
méthotrexate
L01BA01 - méthotrexate
L04AX03 - méthotrexate
antinéoplasiques antimétabolites
antirhumatismaux
produits dermatologiques
administration par voie orale
administration d'une dose incorrecte
Canada

---
N1-VALIDE
Prise en charge du VIH – Recommandations du groupe d’experts
http://cns.sante.fr/actualites/prise-en-charge-du-vih-recommandations-du-groupe-dexperts/
Introduction et méthodologie (janvier 2017) Initiation d’un premier traitement antirétroviral (novembre 2016) Optimisation d’un traitement antirétroviral en situation de succès virologique (novembre 2016) Prise en charge des situations d’échec virologique chez l’adulte (novembre 2016) Primo-infection à VIH-1 (décembre 2016) Infection VIH-2 ; Diversité des VIH-1 (septembre 2016)
2017
false
false
true
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
recommandation par consensus
antirétroviraux
adulte
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
antirétroviraux
VIH-2 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 2)

---
N1-VALIDE
Intérêt de la rosuvastatine en prévention primaire en cas de risque cardiovasculaire intermédiaire ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2084
Chez des hommes âgés d’au moins 55 ans et des femmes d’au moins 65 ans, sans pathologie cardiovasculaire mais à risque cardiovasculaire intermédiaire à élevé au score INTERHEART, quelle est l’efficacité de l’administration de rosuvastatine 10 mg versus placebo en termes de survenue d’évènements cardiovasculaires sur une durée de 5 ans ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
risque cardiovasculaire
maladies cardiovasculaires
risque
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
Rosuvastatine de calcium
adulte
sujet âgé
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Note de synthèse : position de l’OMS sur les vaccins antitétaniques
http://www.who.int/wer/2017/wer9206/fr/
Le présent document remplace la note de synthèse publiée en 2006 par l’OMS au sujet des vaccins contenant l’anatoxine tétanique (AT). Il tient compte des évolutions les plus récentes en matière de prévention du tétanos et fournit des orientations actualisées sur le calendrier optimal d’administration des doses de rappel de vaccin antitétanique recommandées. Les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins contenant l’anatoxine tétanique ont été examinées par le SAGE en octobre 2016
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
tétanos
anatoxine tétanique
tétanos
nouveau-né
enfant
calendrier vaccinal
adolescent
adulte
grossesse
anatoxine tétanique

---
N1-SUPERVISEE
Durée d’antibiothérapie proposée par les médecins généralistes pour le traitement des pneumonies aiguës communautaires
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01469282
Objectif : Faire un état des lieux sur la durée de traitement antibiotique prescrite en médecine générale pour une pathologie « cible », la pneumonie aigue communautaire, en recherchant une association entre cette durée, le profil des prescripteurs et leurs sources d’information sur l’antibiothérapie.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
antibactériens
médecine générale
pneumopathie infectieuse
médecins généralistes
temps
Maladie aigüe

---
N1-VALIDE
Benzodiazépines chez les patients âgés
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02879/
Les études cliniques montrent que la prescription de benzodiazépines augmente avec l’âge et se fait en dehors des indications reconnues. Elle est souvent inappropriée et abusive. Ses conséquences peuvent être très sérieuses et augmentent considérablement la morbidité et la mortalité des patients. Des stratégies de prise en charge multidisciplinaire existent qui permettent d’interrompre ces traitements. D’importantes campagnes de sensibilisation sont nécessaires pour corriger ce qui est devenu un réel problème de santé publique.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
sujet âgé
benzodiazépines
prescription inappropriée
Abus de médicaments sur ordonnance

---
N1-VALIDE
DIGIDOT 80mg, poudre pour solution pour perfusion (Fragment Fab d’immunoglobuline antidigitalique ovin) - Arrêt de commercialisation - DIGIFAB 40 mg poudre pour solution pour perfusion - Remise à disposition
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/DIGIDOT-80mg-poudre-pour-solution-pour-perfusion-Fragment-Fab-d-immunoglobuline-antidigitalique-ovin-Arret-de-commercialisation-DIGIFAB-40-mg-poudre-pour-solution-pour-perfusion-Remise-a-disposition
Arrêt de commercialisation de DIGIDOT. Depuis début avril 2011, mise à disposition d’une spécialité importée initialement destinée au marché anglais DIGIFAB 40mg poudre pour solution pour perfusion : lettre d’information de SERB du 25/02/2015 destinée aux professionnels de santé accompagnée du RCP de DIGIFAB 40 mg (15/10/2015) - Remise à disposition normale de DIGIFAB 40 mg depuis début février 2017...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
fragment Fab d'anticorps antidigitalique
glucosides digitaliques
glucosides digitaliques
fragments fab d'immunoglobuline
intoxication par les digitaliques
recommandation de bon usage du médicament
résumé des caractéristiques du produit
retraits du marché de médicaments
antidotes
perfusions veineuses
fragment Fab d'anticorps antidigitalique
V03AB24 - antitoxine digitalique
antidotes
DIGIFAB
fragment Fab d'anticorps antidigitalique
fragments fab d'immunoglobuline
fragments fab d'immunoglobuline

---
N1-VALIDE
LEVOTHYROX (levothyroxine) comprimés sécables nouvelle formule : suivi des patients à risque pendant la période de transition - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/LEVOTHYROX-R-levothyroxine-comprimes-secables-nouvelle-formule-suivi-des-patients-a-risque-pendant-la-periode-de-transition-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Levothyrox-levothyroxine-changement-de-formule-et-de-couleur-des-boites-Point-d-Information
Une nouvelle formule de Levothyrox comprimés sécables est mise à disposition à partir de fin mars 2017. Elle se caractérise par une amélioration de la stabilité en substance active durant toute la durée de conservation du produit et par la suppression d’un excipient à effet notoire, le lactose. Les modalités de prise et de suivi sont inchangées hormis pour certains patients (personnes traités pour un cancer de la thyroïde et ayant une maladie cardiovasculaire (insuffisance cardiaque ou coronarienne et/ou des troubles du rythme), les enfants, les personnes âgées ou les personnes ayant un équilibre thérapeutique difficile à atteindre, les femmes enceintes) pour qui un suivi spécifique et un contrôle de l’équilibre thérapeutique est recommandé. A noter que la couleur des boites et des blisters des différents dosages a été modifiée. Il est rappelé que le Levothyrox est un produit à marge thérapeutique étroite...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
hypothyroïdie
hormonothérapie substitutive
Lévothyroxine sodique
LEVOTHYROX
H03AA01 - lévothyroxine sodique
administration par voie orale
continuité des soins
enfant
sujet âgé
tumeurs de la thyroïde
maladies cardiovasculaires
gestion du risque
facteurs de risque
avis de pharmacovigilance
surveillance pharmacologique
emballage de médicament
excipients pharmaceutiques
marge thérapeutique étroite
thyroxine

---
N1-VALIDE
Vaccination par le BCG chez les nourrissons
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=597
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=598
Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par le Directeur général de la santé, en date du 17 octobre 2016 concernant : - l’opportunité de décaler l’âge de la vaccination par le BCG dans le but de réduire le risque d’infections gravissimes par le BCG (BCGites généralisées) chez des enfants porteurs d’un déficit immunitaire combiné sévère (DICS) non encore diagnostiqué. - la pertinence de pratiquer une intradermo réaction à la tuberculine préalablement à la vaccination.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccin BCG
nourrisson
tuberculose
vaccin BCG
Guyane française
Comores
France

---
N1-VALIDE
Une toux rebelle pneumonie, bronchite ou BPCO surinfectée ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/7/1-une-toux-rebelle-pneumonie-bronchite-ou-bpco-surinfectee/
Il existe un important chevauchement clinique entre la pneumonie extrahospitalière (ou « pneumonie communautaire ») et les infections virales causant les bronchites ou les infections des voies respiratoires supérieures. Le principal défi de l’omnipraticien est d’assurer la prise en charge de ces infections courantes et d’établir quels patients devraient recevoir des antibiotiques.
2017
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
pneumopathie infectieuse
pneumopathie infectieuse
antibactériens
bronchite
diagnostic différentiel
pneumopathie infectieuse
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N1-VALIDE
Prise en charge et traitement de la crise d’asthme de l’enfant aux urgences - Recommandations d’un groupe d’experts de la SSPP et de la PEMS
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02922/
Après un rappel sur la classification des maladies obstructives des voies respiratoires de l’enfant, ce document a pour but d’uniformiser et de définir des recommandations pour la prise en charge des bronchites obstructives et des crises d’asthme aux urgences, en se basant sur les recommandations actuelles des différents hôpitaux suisses et sur les recommandations internationales. Dans cet article, nous n’évoquerons pas le traitement de la bronchiolite.
2017
false
false
true
Forum Médical Suisse
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
état de mal asthmatique
enfant
urgences
service hospitalier d'urgences
indice de gravité médicale
état de mal asthmatique
antiasthmatiques
bronchodilatateurs
salbutamol
VENTOLINE
agonistes des récepteurs béta-2 adrénergiques
ATROVENT
antagonistes cholinergiques
ipratropium
bromure d'ipratropium
glucocorticoïdes
enfant d'âge préscolaire
R03AC02 - salbutamol
R03BB01 - bromure d'ipratropium
H02AB - glucocorticoïdes

---
N1-VALIDE
Diminution de la dose de corticoïdes inhalés pour les adultes asthmatiques
http://www.cochrane.org/fr/CD011802/diminution-de-la-dose-de-corticoides-inhales-pour-les-adultes-asthmatiques
Objectifs Évaluer les preuves concernant la diminution du traitement à base de CI chez les adultes ayant un asthme bien contrôlé et recevant déjà des CI à des doses modérées ou élevées
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
administration par inhalation
adulte
résultat thérapeutique
asthme
hormones corticosurrénaliennes

---
N1-VALIDE
Recommandations AFEF sur la prise en charge de l'hépatite virale C
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/recommandations/RecommandationsAFEFMars2017.pdf
Ces recommandations AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) sur la prise en charge des hépatites chroniques virales C ont pour but d’aider les soignants, l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients, et les patients eux-mêmes à avoir accès à la meilleure démarche thérapeutique possible en vue de contrôler l’épidémie d’infection virale C en France. Ces recommandations AFEF sont une actualisation de celles publiées en février 2016 (soutenues par la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française). La prise en charge des patients coinfectés VHCVIH, identique à celle des patients monoinfectés, n’est plus individualisée dans ces recommandations.
2017
false
false
true
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
hépatite C chronique
recommandation pour la pratique clinique
indice de gravité médicale
calendrier d'administration des médicaments
génotype
antiviraux
résistance virale aux médicaments
cirrhose du foie
transplantation hépatique
insuffisance rénale
usagers de drogues
prisonniers
observation (surveillance clinique)
hépatite C chronique

---
N1-SUPERVISEE
Faut-il cesser l’aspirine avant un pontage aortocoronarien ?
In Pharmactuel, Vol. 50, No 1 (2017)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1147
L’acide acétylsalicylique (AAS) est largement utilisé chez des patients atteints de maladie vasculaire athérosclérotique en prévention secondaire d’évènements thrombotiques. L’AAS est aussi connu pour réduire la morbidité et la mortalité suivant un pontage aortocoronarien (PAC), notamment en diminuant l’accumulation de lipides dans l’intima et en améliorant la perméabilité du greffon de la veine saphène. L’AAS permet ainsi une diminution des infarctus du myocarde (IM) et possiblement des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Par contre, en inhibant l’agrégation plaquettaire, la poursuite de l’AAS pourrait être associée à une augmentation du risque de saignement pendant l’opération. L’étude ATACAS avait pour objectif d’évaluer si l’AAS débutée en préopératoire, l’acide tranexamique administrée durant la chirurgie, ou ces deux molécules combinées peuvent réduire la mortalité et la morbidité suivant une chirurgie élective de pontage aortocoronarien chez des sujets à risque de complications peropératoires. Il est à noter que l’analyse des résultats concernant l’acide tranexamique a été publiée ultérieurement et l’analyse de ces résultats ne fera pas partie du présent article...
2017
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
acide acétylsalicylique
pontage aortocoronarien
complications postopératoires
B01AC06 - acide acétylsalicylique
études multicentriques comme sujet
hémorragie postopératoire
soins préopératoires
thrombose
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
pontage aortocoronarien
acide acétylsalicylique

---
N1-SUPERVISEE
Ajustement posologique : pour un choix éclairé de la formule d’estimation de la fonction rénale
In Pharmactuel, Vol. 50, No 1 (2017)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1102
Objectifs : Revoir les différentes formules d’estimation de la fonction rénale basées sur la créatinine sérique et leurs avantages et inconvénients. Résumer les données de la littérature scientifique et les avis d’experts portant sur leur utilisation pour l’ajustement posologique des médicaments...
2017
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
revue de la littérature
préparations pharmaceutiques
calcul des posologies
taux de filtration glomérulaire
tests de la fonction rénale
créatinine
estimation de la clairance à la créatinine par la formule de Cockcroft-Gault
continuité des soins
insuffisance rénale
évaluation de la fonction rénale
mesure de la clairance rénale à la créatinine (procédure)

---
N1-VALIDE
La vitamine A chez l'enfant - Une mise au point du Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie
http://www.sf-pediatrie.com/recommandation/la-vitamine-chez-lenfant-une-mise-au-point-du-comit%C3%A9-de-nutrition-de-la-soci%C3%A9t%C3%A9
La vitamine A, ou rétinol, est une vitamine liposoluble intervenant dans la vision, la croissance et la différenciation cellulaire, le développement embryonnaire et foetal, le maintien des barrières épithéliales et cutanées, et l’immunité. Elle est apportée par l’alimentation, sous forme de vitamine A préformée par les aliments d’origine animale, ou sous forme de caroténoïdes pro-vitaminiques A, particulièrement le β-carotène, par certains fruits et légumes. La carence en vitamine A reste un problème de santé publique dans les pays en développement, particulièrement en Afrique et le sous-continent indien, où elle touche les jeunes enfants, souvent associée à la malnutrition protéino-énergétique, et les femmes enceintes
2017
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
enfant
rétinol
carence en vitamine A
grossesse
adolescent
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
AINS et infections ORL pédiatriques - Recommandations de Pratiques Cliniques (RPC) de la Société Française d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/AINS-et-infections-ORL-pediatriques.pdf
Le but de ces RPC est de faire le point sur les indications, contre-indications et modalités d’administration des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) associés ou non aux antibiotiques dans les infections ORL pédiatriques, en se fondant sur une analyse critique de la littérature et, si celle-ci fait défaut, sur des avis d’experts. Les principaux arguments ayant motivé cette recommandation sont les modifications de protocoles antalgiques chez l’enfant liés aux dangers de la codéine récemment mis en avant sur le plan international, et l’existence de controverses persistantes en France sur les risques d’aggravation de processus infectieux par cette classe médicamenteuse.
2017
false
false
true
ORL France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
maladies oto-rhino-laryngologiques
enfant
douleur
anti-inflammatoires non stéroïdiens
infection
nourrisson
anti-inflammatoires non stéroïdiens
mesure de la douleur
anti-inflammatoires non stéroïdiens
abcès rétropharyngé
otite externe
otite moyenne
pharyngite
rhinite
sinusite

---
N1-VALIDE
Arthropathies microcristallines – partie 1: goutte
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02966/
A côté de la maladie des dépôts de pyrophosphate de calcium (également appelée chondrocalcinose ou pseudo-goutte, cf. partie 21), la goutte fait partie des arthropathies inflammatoires les plus fréquentes. Les manifestations inflammatoires articulaires et péri-articulaires caractéristiques de la goutte sont dues au dépôt de cristaux d’acide urique.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
goutte
goutte
goutte
antigoutteux
Maladie aigüe

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l’hypertension de mednetbern
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2017.01449/
Avec l’élaboration de recommandations médicales pour les principaux diagnostics du domaine de la médecine de premier recours, le réseau de médecins mednetbern délivre sa contribution pour l’amélioration de la qualité de la médecine de famille
2017
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
hypertension artérielle
hypertension artérielle
antihypertenseurs
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Vaccins contre les papillomavirus humains: note de synthèse de l’OMS, mai 2017
http://www.who.int/wer/2017/wer9219/fr/
e présent document remplace la note de synthèse de 2014 de l’OMS sur les vaccins contre les maladies dues aux papillomavirus humains (PVH).2 Il porte principalement sur la prévention du cancer du col de l’utérus, mais aborde également le large spectre de cancers et d’autres maladies pouvant être évités par la vaccination anti-PVH. Il présente les informations les plus récentes sur les vaccins contre le PVH, notamment l’homologation d’un vaccin nonavalent et les dernières données sur l’efficacité vaccinale, et fournit des orientations sur le choix des vaccins. De nouvelles recommandations sont formulées quant aux stratégies de vaccination, selon qu’elles ciblent uniquement les filles ou les deux sexes indifféremment, ainsi que sur la vaccination de plusieurs cohortes de naissance.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
Vaccins contre les papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
Vaccins contre les papillomavirus

---
N1-SUPERVISEE
Antibioprophylaxie en chirurgie - Protocole régional
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/89/00018957-d722454eaefab57958a4f845970dccee/20170406-protocole_regional-v2.pdf
Certaines molécules doivent voir leur prescription limitée en antibioprophylaxie, vu leur utilisation fréquente pour un traitement curatif, comme par exemple l’association Amoxicilline/Acide clavulanique ; - La durée de la prescription doit être la plus courte possible et adaptée à la durée de l’intervention ; - La prescription au-delà de 48 heures est interdite...
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
antibactériens
infection de plaie opératoire
durée de traitement
antibactériens
recommandation de bon usage du médicament
endocardite bactérienne
infections à staphylocoques
infection de plaie opératoire à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
antibioprophylaxie

---
N1-SUPERVISEE
ROVALCYTE - Extension d’indication en pédiatrie : schéma posologique chez l’enfant (de la naissance à 18 ans)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2761853/fr/rovalcyte
Le service médical rendu par ROVALCYTE est important dans l’indication de l’AMM : « Traitement prophylactique des infections à cytomégalovirus (CMV) chez les enfants (de la naissance à 18 ans) CMV-négatifs ayant bénéficié d'une transplantation d’organe solide à partir d’un donneur CMVpositif.» La Commission prend acte de ces modifications de RCP qui ne sont pas de nature à modifier ses précédentes évaluations...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
nouveau-né
nourrisson
enfant
adolescent
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
valganciclovir
chlorhydrate de valganciclovir
administration par voie orale
ROVALCYTE 450 mg, comprimé pelliculé
ROVALCYTE 50 mg/ml, poudre pour solution buvable
J05AB14 - valganciclovir
antiviraux
transplantation rénale
infections à cytomégalovirus
ganciclovir
ROVALCYTE
62962307
60626471
3400892463988
3400893245378

---
N1-VALIDE
HALDOL 2 mg/mL, solution buvable (halopéridol) - Mise à disposition d'une nouvelle seringue doseuse graduée en mg (flacon de 100 mL) : attention aux risques d'erreurs médicamenteuses - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux psychiatres, neurologues, pédopsychiatres, gériatres, pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/HALDOL-2-mg-mL-solution-buvable-haloperidol-Mise-a-disposition-d-une-nouvelle-seringue-doseuse-graduee-en-mg-flacon-de-100-mL-attention-aux-risques-d-erreurs-medicamenteuses-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A compter du 1er juin 2017, le flacon en polyéthylène de 195 mL avec pipette compte-gouttes, présentation destinée uniquement au marché hospitalier, est remplacé par un flacon en verre ambré de 100 mL avec seringue doseuse pour administration orale graduée en milligrammes. Pour une bonne utilisation de cette nouvelle présentation, il est important : - que les prescriptions soient réalisées en milligrammes (mg) conformément aux posologies du RCP, - de noter que 10 gouttes de solution buvable contiennent 1 milligramme d’halopéridol...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
halopéridol
Erreurs de médication
HALDOL
HALDOL 2 mg/ml, solution buvable
N05AD01 - halopéridol
solutions pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Risques d’erreurs médicamenteuses avec les différentes formulations d’amphotéricine B injectable : Abelcet , AmBisome et Fungizone - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux infectiologues, internistes, pneumologues, oncologues, hématologues, urgentistes, réanimateurs, pédiatres et aux pharmaciens de PUI et aux cadres de santé et personnel infirmier
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Risques-d-erreurs-medicamenteuses-avec-les-differentes-formulations-d-amphotericine-B-injectable-Abelcet-R-AmBisome-R-et-Fungizone-R-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’amphotéricine B injectable est un antifongique disponible sous trois formulations différentes en France : une forme phospholipidique (Abelcet ), une forme liposomale (AmBisome ) et une forme non lipidique (Fungizone ). L'ANSM a été destinataire d'erreurs concernent principalement l’administration de Fungizone à la place d’AmBisome , à la posologie et au débit d’administration de ce dernier, ayant pour conséquence un surdosage en amphotéricine B, pouvant entrainer de graves atteintes cardiaques ou rénales. L'ANSM rappelle les 4 points essentiels sur le bon usage de l'amphotéricine B, notamment celui de la NON INTERCHANGEABILITE des médicaments injectables à base d'amphotéricine B...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
ABELCET
ABELCET 5 mg/ml, suspension à diluer pour perfusion
J02AA01 - amphotéricine B
amphotéricine B
amphotéricine B liposomale
AMBISOME
AMBISOME 50 mg, poudre pour suspension de liposomes pour perfusion
amphotéricine B
risque
perfusions veineuses
FUNGIZONE
FUNGIZONE 50 mg, poudre pour solution injectable
substitution de médicament
préparation de médicament
antifongiques
incompatibilité médicamenteuse
amphotéricine B

---
N1-VALIDE
Infections du système nerveux central – partie 1: méningite chez l’adulte
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02933/
La méningite bactérienne est rare. Toutefois, elle doit être détectée rapidement en raison des potentielles conséquences à long terme et de la létalité élevée qui y sont associées. L’initiation la plus précoce possible d’un traitement antimicrobien est déterminante pour le pronostic. La ponction lombaire constitue le principal examen diagnostique.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
méningite bactérienne
adulte
diagnostic différentiel
signes et symptômes
méningite bactérienne
ponction lombaire
méningite bactérienne
antibactériens
méningite bactérienne

---
N1-VALIDE
Levetiracetam 100 mg/ml, solution buvable (Keppra et génériques): erreurs médicamenteuses liées aux seringues doseuses, ayant entrainé un surdosage - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, neurologues de ville et hospitaliers, pédiatres de ville et hospitaliers, pharmaciens de ville et hospitaliers, directeurs de soins hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Levetiracetam-100-mg-ml-solution-buvable-Keppra-et-generiques-erreurs-medicamenteuses-liees-aux-seringues-doseuses-ayant-entraine-un-surdosage-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des cas de surdosage accidentels, jusqu'à 10 fois la dose recommandée, ont été rapportés avec lévétiracétam, solution buvable, suite à des erreurs médicamenteuses. Les médecins doivent toujours prescrire la dose en mg avec équivalence en ml, en fonction de l'âge du patient. Les pharmaciens doivent s'assurer qu'ils délivrent la présentation appropriée à l'âge du patient. A chaque prescription, les médecins et les pharmaciens doivent rappeler aux patients ou aux personnes administrant le traitement d'utiliser uniquement la seringue doseuse contenue dans la boîte du médicament...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
anticonvulsivants
lévétiracétam
N03AX14 - lévétiracétam
LEVETIRACETAM
KEPPRA
KEPPRA 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM ACTAVIS GROUP 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM MYLAN PHARMA 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM SANDOZ 100 mg/ml, solution buvable
lévétiracétam
Surdosage médicamenteux accidentel
administration par voie orale
solutions pharmaceutiques
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
épilepsie
étiracétam
étiracétam
piracétam
piracétam
piracétam

---
N1-VALIDE
Rupture de stock de la spécialité Depocyte 50 mg, suspension injectable - L’ANSM rappelle les précautions nécessaires lors de l’utilisation des alternatives thérapeutiques - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Rupture-de-stock-de-la-specialite-Depocyte-50-mg-suspension-injectable-L-ANSM-rappelle-les-precautions-necessaires-lors-de-l-utilisation-des-alternatives-therapeutiques-Point-d-Information
La spécialité DEPOCYTE 50 mg, suspension injectable (formulation à libération prolongée de cytarabine) fait l’objet de difficultés d’approvisionnement depuis le mois de février. Malgré la mise en place de différentes mesures pour permettre une continuité d’approvisionnement sur notre territoire, une rupture de stock de cette spécialité est attendue fin mai 2017. Des alternatives thérapeutiques à base de cytarabine libre sont disponibles et peuvent permettre de pallier l’indisponibilité de DEPOCYTE. L’ANSM attire néanmoins l’attention des prescripteurs et des pharmaciens hospitaliers sur la nécessité de modifier les protocoles de prescription et d’administration lors de l’utilisation des alternatives thérapeutiques disponibles pour l’administration intrathécale de cytarabine et formule des recommandations...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
préparations à action retardée
DEPOCYTE 50 mg, suspension injectable
DEPOCYTE
cytarabine
L01BC01 - cytarabine
lymphome méningé
lymphomes
ordonnances médicamenteuses
cytarabine
antinéoplasiques antimétabolites
antinéoplasiques antimétabolites
injections rachidiennes
CYTARABINE EBEWE 50 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EBEWE 20 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EG 20 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EG 50 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE SANDOZ 100 mg/ml, solution injectable
agrément de médicaments
ARACYTINE 100 mg, poudre et solvant pour solution injectable

---
N1-VALIDE
Chlorure de potassium par voie intraveineuse et erreurs médicamenteuses : rappel des règles de bon usage - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Chlorure-de-potassium-par-voie-intraveineuse-et-erreurs-medicamenteuses-rappel-des-regles-de-bon-usage-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été destinataire de signalements d’erreurs médicamenteuses liées notamment à l’administration par voie intraveineuse directe, sans dilution, des ampoules concentrées de chlorure de potassium (KCl). Ces erreurs ont pu avoir des conséquences graves, voire fatales, pour les patientsL’ANSM rappelle que le KCl en solution hypertonique doit être administré par perfusion intraveineuse (IV) lente, uniquement après dilution. L’ANSM rappelle que les erreurs lors de l’administration du chlorure de potassium injectable font partie de la liste des 12 évènements qui ne devraient jamais arriver / Never Events et doivent s’inscrire dans les priorités de prévention des établissements de santé...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
chlorure de potassium
Erreurs de médication
injections veineuses
perfusions veineuses
solution hypertonique
chlorure de potassium solution injectable en ampoule (produit)
ordonnances médicamenteuses
B05XA01 - chlorure de potassium

---
N1-VALIDE
Recommandations de prise en charge des encéphalites infectieuses de l’adulte
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/2017-rfe-spilf-encephalite.pdf
Le comité des recommandations de la SPILF a chargé un comité scientifique de définir les questions à se poser lors de la prise en charge de patients atteints d’encéphalites infectieuses et de répondre à ces questions au vu de la littérature scientifique.
2017
true
false
true
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
adulte
Encéphalite infectieuse
Encéphalite infectieuse
Encéphalite infectieuse
antibactériens

---
N1-VALIDE
La mélatonine en prévention des crises de migraine ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2112
Question clinique Quelle est l’efficacité de 3 mg de mélatonine versus 25 mg d’amitriptyline et versus placebo en prévention de la migraine chez l’adulte ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
mélatonine
amitriptyline
analgésiques non narcotiques
migraines
adulte

---
N1-VALIDE
Kétamine : risque d’atteintes hépatiques graves lors d’utilisations prolongées et/ou à doses élevées - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Ketamine-risque-d-atteintes-hepatiques-graves-lors-d-utilisations-prolongees-et-ou-a-doses-elevees-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée récemment de la survenue de cas d’atteintes hépatiques graves susceptibles d’être liées à l’utilisation répétée et/ou prolongée de kétamine à doses élevées. Dix cas d’atteintes hépatiques graves, survenus depuis 2014, dont quatre ayant conduit à une transplantation hépatique, ont été déclarés par des professionnels de santé. Il s’agit d’atteintes cholestatiques de type cholangite, susceptibles d’être liées à l’administration de kétamine de façon répétée et/ou prolongée (entre 1 mois et 5 mois de traitement continu) et à des posologies élevées, dans la prise en charge de douleurs rebelles (dépassant 100 mg/j en continu sur plusieurs jours) et lors de la réalisation de soins douloureux (200 à 400 mg/h en 3 à 6 heures) chez des grands brûlés...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétamine
angiocholite
KETAMINE
N01AX03 - kétamine
avis de pharmacovigilance
anesthésiques dissociatifs
Douleur rebelle
soin de brûlure
douleur aigüe
soins palliatifs
kétamine
anesthésiques dissociatifs
Grand brûlé

---
N1-VALIDE
LOVENOX (énoxaparine sodique) : mise à jour de l’expression du dosage, de sa posologie dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP), et de l’embolie pulmonaire (EP) et de son utilisation en cas d’insuffisance rénale sévère - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, chirurgiens toutes spécialités, aux médecins spécialistes en médecine interne, en cardiologie, en hématologie, en anesthésie, aux pharmaciens et aux infirmiers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/LOVENOX-R-enoxaparine-sodique-mise-a-jour-de-l-expression-du-dosage-de-sa-posologie-dans-le-traitement-de-la-thrombose-veineuse-profonde-TVP-et-de-l-embolie-pulmonaire-EP-et-de-son-utilisation-en-cas-d-insuffisance-renale-severe-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les informations en lien avec l’utilisation des spécialités contenant de l’enoxaparine sodique ont été harmonisées entre tous les pays européens. Notamment : - La concentration en enoxaparine sodique doit être exprimée en unités internationales (UI) et en milligrammes (mg). - Deux schémas posologiques sont proposés dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP) selon le risque de récidive thromboembolique - La contre-indication en cas d'insuffisance rénale sévère a été supprimée : Ajustement de la posologie lorsque la Clairance de la créatinine est comprise entre 15 et 30 ml/ml Non recommandé lorsque la Clairance de la créatinine est inférieure à 15 ml/min...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
insuffisance rénale
LOVENOX
LOVENOX 10 000 UI anti-Xa/1 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 30 000 UI Anti-Xa/3 ml, solution injectable en flacon multidose
LOVENOX 2000 UI anti-Xa/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 4000 UI anti-Xa/0,4 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 6000 UI anti-Xa/0,6 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 8000 UI anti-Xa/0,8 ml, solution injectable en seringue préremplie
énoxaparine
énoxaparine sodique
B01AB05 - énoxaparine
injections sous-cutanées
Thrombose veineuse profonde
embolie pulmonaire
avis de pharmacovigilance
clairance de la créatinine
anticoagulants
fibrinolytiques
injections veineuses
bolus
thrombose veineuse

---
N1-VALIDE
Double bronchodilatation en cas de BPCO: quels patients en bénéficient ? Orchestration du traitement: ne pas toujours déployer toutes les armes en même temps
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2017.01429/
Grâce à des recherches scientifiques et cliniques intensives, la prise en charge de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) connaît une ère passionnante, dans laquelle le nihilisme thérapeutique est tout aussi peu justifié qu’un traitement excessif ou un traitement inadéquat peu profitable
2017
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
bronchodilatateurs

---
N1-VALIDE
Guide de Pratique Clinique - Prise en charge de la douleur chronique en première ligne de soins
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=fjinncyc.ojs.pdf&filename=GPC+Prise+en+charge+de+la+douleur+chronique+en+premi%C3%A8re+ligne+de+soins.pdf
L’objectif de ce GPC est de fournir aux professionnels de première ligne des outils pour améliorer la qualité des soins proposés en Belgique dans le cadre de la prise en charge de la douleur chronique, y compris une meilleure évaluation du patient et de la situation, une prise en charge multidisciplinaire, pas seulement basée sur une approche médicamenteuse par étapes, mais aussi sur une approche non-médicamenteuse.
2017
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
France
français
recommandation pour la pratique clinique
douleur chronique
soins centrés sur le patient
mesure de la douleur
douleur chronique
traitement par les exercices physiques
manipulations de l'appareil locomoteur
neurostimulation électrique transcutanée
Rétroaction biologique (psychologie)
thérapie cognitive
thérapie par acupuncture
douleur chronique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
analgésiques morphiniques
anticonvulsivants
antidépresseurs

---
N1-VALIDE
Résultats de l'étude sur les usages et la sécurité du baclofène en France entre 2009 et 2015
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Resultats-de-l-etude-sur-les-usages-et-la-securite-du-baclofene-en-France-entre-2009-et-2015-Communique
http://ansm.sante.fr/content/download/107217/1358797/version/1/file/Rapport_Baclofene_VF_20170628.pdf
Cette étude en vie réelle visait à documenter les usages du baclofène, évaluer le maintien du traitement dans la durée et évaluer sa sécurité, notamment lorsqu’il est donné à fortes doses. Le baclofène a été comparé avec les traitements de la dépendance à l’alcool ayant une autorisation de mise sur le marché (acamprosate, naltrexone, nalméfène, disulfiram). Cette étude met en évidence une utilisation importante du baclofène en dehors du cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM). Ceci principalement dans le traitement de la maladie alcoolique qui fait l’objet d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU). Elle montre également que l’utilisation du baclofène à haute dose est associée à un risque accru d’hospitalisation et de décès par rapport aux traitements médicamenteux autorisés pour traiter la dépendance à l’alcool...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
France
utilisation médicament
baclofène
revue des pratiques de prescription des médicaments
alcoolisme
sécurité des patients
baclofène
Recherche comparative sur l'efficacité
baclofène
LIORESAL 10 mg, comprimé sécable
BACLOFENE ZENTIVA 10 mg, comprimé sécable
rapport
hospitalisation

---
N1-SUPERVISEE
VIEKIRAX - EXVIERA
L'actualisation du RCP pour intégrer de nouvelles recommandations posologiques chez les patients de génotype 1 est cohérente avec les recommandations actuelles.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2775799/fr/viekirax-exviera
La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses précédentes évaluations...
2017
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
association médicamenteuse
administration par voie orale
hépatite C chronique
association de médicaments
adulte
anilides
carbamates
antiviraux
composés macrocycliques
ritonavir
sulfonamides
uracile
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
génotype 1 du virus de l'hépatite C
ombitasvir
dasabuvir
VIEKIRAX
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
EXVIERA
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
paritaprévir
J05AX - autres antiviraux
ABT-267
ABT-333
ABT-450

---
N1-VALIDE
Kétamine : risque d’atteintes hépatiques graves lors d’utilisations prolongées et/ou à doses élevées - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux anesthésistes réanimateurs, aux centres de prise en charge de la douleur, aux centres de prise en charge de brûlés, aux pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ketamine-risque-d-atteintes-hepatiques-graves-lors-d-utilisations-prolongees-et-ou-a-doses-elevees-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Dix cas d’atteintes hépatiques graves, survenus depuis 2014, dont quatre ayant conduit à une transplantation hépatique, ont été rapportés récemment à l’ANSM. Ces atteintes cholestatiques de type cholangite sont susceptibles d’être liées à l’administration de kétamine de façon répétée et/ou prolongée (entre 1 et 5 mois de traitement continu) et à des posologies élevées, dans la prise en charge de douleurs rebelles (dépassant 100 mg/j en continu sur plusieurs jours) et lors de la réalisation de soins douloureux (200 à 400 mg/h en 3 à 6 heures) chez des grands brûlés...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétamine
angiocholite
KETAMINE
N01AX03 - kétamine
avis de pharmacovigilance
anesthésiques dissociatifs
Douleur rebelle
soin de brûlure
douleur aigüe
soins palliatifs
kétamine
anesthésiques dissociatifs
Grand brûlé
KETAMINE PANPHARMA 50 mg/5 ml, solution injectable (I.V.-I.M.)
KETAMINE PANPHARMA 250 mg/5 ml, solution injectable (I.V.-I.M.)
KETAMINE RENAUDIN 10 mg/ml, solution injectable
KETAMINE RENAUDIN 50 mg/ml, solution injectable

---
N1-VALIDE
Comment déterminer le risque de pré-éclampsie ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2118
Question clinique Quels sont les facteurs de risque de pré-éclampsie à dépister avant la 16e semaine de grossesse ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
prééclampsie
acide acétylsalicylique
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Prise en charge et prévention du paludisme d’importation - Mise à jour 2017 des RPC 2007
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/2017-palu-texte-final-flash.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/2017-palu-texte-final.pdf
2017
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
paludisme
recommandation pour la pratique clinique
paludisme
trousses de réactifs pour diagnostic
voyage
adulte
enfant
paludisme
antipaludiques
paludisme
grossesse
paludisme
paludisme
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Pelvic inflammatory disease
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.02979/
La «pelvic inflammatory disease», qui est généralement diagnostiquée sur la base de l’examen clinique, correspond à une inflammation du haut appareil génital féminin. Les symptômes ne sont pas spécifiques et ils sont souvent discrets voire absents. L’initiation immédiate d’un traitement et la prévention des maladies sexuellement transmissibles, par ex. par mise en œuvre d’un dépistage adéquat, réduisent le risque à long terme de stérilité, de grossesse extra-utérine et de douleurs abdominales chroniques.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
France
français
article de périodique
maladie inflammatoire pelvienne
maladie inflammatoire pelvienne
maladie inflammatoire pelvienne
signes et symptômes
maladie inflammatoire pelvienne
antibactériens

---
N1-VALIDE
Les médicaments couramment utilisés pour la prévention du mal des montagnes
http://www.cochrane.org/fr/CD009761/les-medicaments-couramment-utilises-pour-la-prevention-du-mal-des-montagnes
Le mal des montagnes (MM) est un terme utilisé pour décrire un groupe d'affections touchant le cerveau et la respiration et pouvant survenir lorsque des personnes se déplacent à des altitudes supérieures à 2500 mètres (8202 pieds). Le MM est généralement caractérisé par des maux de tête, des nausées, des vomissements et de la fatigue (celui-ci est également appelé mal aigu des montagnes), mais peut affecter le cerveau ou les poumons chez d'autres individus. Dans cette revue, nous avons évalué les médicaments les plus couramment utilisés pour prévenir l'apparition de cette affection.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
mal de l'altitude
acétazolamide
acétazolamide

---
N1-VALIDE
RTU baclofène : posologie maximale abaissée à 80 mg/j compte-tenu du risque accru d’hospitalisation et de décès au-delà de cette dose - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, psychiatres, addictologues, CSAPA, pharmaciens hospitaliers et d’officine
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/RTU-baclofene-posologie-maximale-abaissee-a-80-mg-j-compte-tenu-du-risque-accru-d-hospitalisation-et-de-deces-au-dela-de-cette-dose-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Reduction-de-la-dose-maximale-de-baclofene-a-80mg-par-jour-dans-le-cadre-de-la-Recommandation-Temporaire-d-Utilisation-RTU-Communique
Pour sécuriser l’utilisation du baclofène chez les patients alcoolo-dépendants dans le cadre de la RTU, l’ANSM en modifie le protocole en réduisant la dose maximale prescrite dans la prise en charge de ces patients. A compter du 24 juillet 2017, la RTU ne permet plus de prescrire du baclofène à des posologies supérieures à 80 mg/jour. L’ANSM rappelle par ailleurs que le traitement doit être réduit progressivement. Un courrier est adressé aux professionnels de santé afin de les informer de cette nouvelle mesure et des précautions particulières à prendre autour de cette prescription. Le protocole actualisé de la RTU est disponible sur le site de l’ANSM...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
alcoolisme
baclofène
recommandation de bon usage du médicament
baclofène
hospitalisation
syndrome de sevrage
effets secondaires indésirables des médicaments
LIORESAL
BACLOFENE
LIORESAL 10 mg, comprimé sécable
BACLOFENE ZENTIVA 10 mg, comprimé sécable
avis de pharmacovigilance
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Vaccin antidiphtérique: Note de synthèse de l’OMS
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 4 août 2017, vol. 92, 31 (pp. 417-436)
http://www.who.int/entity/wer/2017/wer9231/fr/index.html
La présente note de synthèse sur le vaccin antidiphtérique remplace celle qui avait été publiée par l’OMS en 2006.2 Elle présente de nouveaux éléments d’information sur la diphtérie et donne des recommandations révisées sur le nombre optimal de doses et le calendrier d’administration du vaccin antidiphtérique. Compte tenu de l’utilisation généralisée des vaccins combinés, ce document fournit également des orientations sur l’harmonisation des calendriers de vaccination pour les différents antigènes inclus dans les programmes de vaccination systématique de l’enfant.3, 4 Les recommandations relatives à l’administration des doses de rappel de vaccin antidiphtérique à un stade ultérieur de la vie ont également été actualisées.
2017
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
diphtérie
anatoxine diphtérique
anatoxine diphtérique
calendrier d'administration des médicaments

---
N1-VALIDE
Mise à jour sur la vaccination contre la méningococcie invasive chez les enfants et les adolescents canadiens
http://www.cps.ca/fr/documents/position/vaccination-contre-la-meningococcie-invasive
Le présent document de principes remplace trois documents de principes de la SCP sur les vaccins contre le méningocoque, complète un document de principes de la SCP sur le vaccin contre le méningocoque du sérogroupe B et actualise l’information sur l’épidémiologie de la méningococcie invasive (MI) au Canada.
2017
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
vaccins antiméningococciques
enfant
adolescent
infections à méningocoques

---
N1-VALIDE
Infections sexuellement transmissibles à Chlamydia trachomatis - L’essentiel pour la pratique
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.03020/
https://medicalforum.ch/fr/resource/jf/journal/file/download/article/fms.2017.03020/fms-03020.pdf/
Depuis quelques années, le diagnostic d’infection sexuellement transmissible à Chlamydia trachomatis est de plus en plus souvent posé. Les infections à Chlamydia, qui touchent principalement les jeunes femmes, sont redoutées en raison du risque d’infection ascendante (maladie inflammatoire pelvienne) et des complications potentielles sévères, telles que grossesse extra-utérine et stérilité. Même si ces troubles sont beaucoup plus rares que ce que l’on pensait, la prise en charge des personnes atteintes doit être améliorée
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
chlamydia trachomatis
infections à chlamydia
infections à chlamydia
infections à chlamydia
antibactériens

---
N1-VALIDE
Santé Canada ajoutera l'hydroquinone en concentration supérieure à 2 % à la Liste des drogues sur ordonnance
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/64332a-fra.php
Santé Canada fera en sorte que certaines concentrations d’hydroquinone soient vendues sur ordonnance à compter d’août 2018. L’hydroquinone sert à éclaircir les taches foncées sur la peau, comme les taches de vieillesse ou de rousseur. Les produits de blanchiment de la peau qui contiennent plus de 2 % d’hydroquinone présentent des risques. Lorsqu’elle est présente à des concentrations supérieures à 2 % dans des préparations destinées à être utilisées sur la peau, l’hydroquinone peut : provoquer de graves rougeurs, brûlures ou sensations de piqûre touchant la peau, de même que sécheresse, fendillement, cloques, suintement ou changement de coloration; causer le cancer chez des animaux de laboratoire, et peut-être chez les humains; être nocive pour l’environnement...
2017
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
administration par voie cutanée
Canada
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
hydroquinone
D11AX11 - hydroquinone
médicaments sur ordonnance
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
hydroquinone
agents éclaircissants pour la peau
agents éclaircissants pour la peau
hyperpigmentation
lentigo solaire
hydroquinones
hydroquinones

---
N1-VALIDE
Traitement de la thromboembolie veineuse – focus sur la thrombose veineuse profonde -
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.03043/
https://medicalforum.ch/fr/resource/jf/journal/file/download/article/fms.2017.03043/fms-03043.pdf/
Commentaires d’experts suisses sur les 10es recommandations ACCP relatives au traitement antithrombotique
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
thrombose veineuse
membre supérieur
thrombose veineuse
anticoagulants

---
N1-VALIDE
Quelle durée pour un traitement antibiotique d’une OMA chez des enfants âgés de 6 à 23 mois ?
In Minerva 2017 Volume 16 Numéro 7 Page 167 - 170
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2126
Chez des enfants âgés de 6 à 23 mois présentant une otite moyenne aiguë, quel est l’intérêt (efficacité/tolérance/sécurité) d’un traitement par amoxiclavulanate limité à 5 jours versus 10 jours ?...
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
lecture critique d'article
nourrisson
médecine factuelle
résultat thérapeutique
Maladie aigüe
otite moyenne
otite moyenne aiguë
association amoxicilline-clavulanate de potassium
association amoxicilline-clavulanate de potassium
J01CR02 - amoxicilline et inhibiteur d'enzyme
durée de traitement
résistance bactérienne aux médicaments
récidive
Inhibiteurs des bêta-lactamases
Inhibiteurs des bêta-lactamases

---
N1-VALIDE
Prise en charge des infections ostéo-articulaires aiguës de l’enfant - Recommandations des groupes suisses d’infectiologie pédiatrique (PIGS), d’orthopédie pédiatrique et de chirurgie pédiatrique
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/07-11.pdf
Ces recommandations proposent une attitude diagnostique et thérapeutique pour la prise en charge des ostéomyélites et des arthrites aiguës de l’enfant jusqu’à 18 ans.
2017
false
false
false
SSP - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
enfant
adolescent
ostéomyélite
ostéomyélite
nourrisson
ostéomyélite
ostéomyélite
antibactériens
Maladie aigüe
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse
arthrite infectieuse

---
N1-VALIDE
Administration des médicaments chez la personne âgée Voie ORL
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/33/00013358-6fceb5941fe801e732b57f21e3ddf8c8/fiche-voie-orl.pdf
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
sujet âgé
préparations pharmaceutiques
administration par voie nasale
administration de médicament par voie auriculaire
voie nasale
voie auriculaire
recommandation professionnelle
recommandation de bon usage du médicament
maladies oto-rhino-laryngologiques
administration par voie muqueuse

---
N1-VALIDE
Administration des médicaments chez la personne âgée - Voie orale
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/22/00012235-d343c99521deabd0c415100289bc717d/omedit_orale.pdf
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation professionnelle
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
administration par voie orale
préparations pharmaceutiques
solutions pharmaceutiques
comprimés
capsules

---
N1-VALIDE
Administration des médicaments chez la personne âgée
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/fr/travaux-regionaux/pecm-personne-agee/paadministrationmedicaments
Fiches de recommandations sur les pratiques d'administration chez la personne âgée
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
recommandation de bon usage du médicament
sujet âgé
préparations pharmaceutiques
voies d'administration de substances chimiques et des médicaments
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Oxygénothérapie et Sources d'oxygène et risques liés
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/93/00019318-8173b13de42742fb2e340356bf5038f3/omedit-pdl-oxygenotherapie.pdf
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/93/00019319-a2934705e213abb26e6771eeea01e815/omedit-pdl-oxygenotherapie-complement.pdf
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
recommandation professionnelle
oxygénothérapie
sujet âgé
Hypoxie
concentrateur d'oxygène
oxygénothérapie
bouteille d'oxygène
oxygène
masque à oxygène
Humidificateurs
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA) : ANTASOL , ENTONOX , KALINOX , OXYNOX – Rappel sur le bon usage et la sécurité d’emploi - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Melange-equimolaire-d-oxygene-et-de-protoxyde-d-azote-MEOPA-ANTASOL-R-ENTONOX-R-KALINOX-R-OXYNOX-R-Rappel-sur-le-bon-usage-et-la-securite-d-emploi-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Rappel aux professionnels de santé des règles de bon usage du mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA), et des informations indispensables pour garantir la sécurité de son emploi : le MEOPA est un médicament soumis à prescription médicale. En ville, il est réservé à l’usage professionnel. Son administration doit être mentionnée dans le dossier médical du patient. avant toute utilisation, l’étiquette doit être lue avec attention pour s’assurer de la nature du gaz, des cas de confusion ayant été rapportés. la durée d’inhalation du MEOPA est liée à la durée de l’acte concerné et ne doit généralement pas dépasser 60 minutes en continu par jour. les effets indésirables liés à l’utilisation de MEOPA doivent être notifiés au réseau de pharmacovigilance et les cas d’abus ou de pharmacodépendance au réseau d’addictovigilance. les locaux dans lesquels MEOPA est fréquemment utilisé doivent impérativement disposer d’un système de récupération des gaz ou d’un système de ventilation satisfaisant pour maintenir la concentration de protoxyde d’azote dans l’air ambiant à un niveau minimum...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
association médicamenteuse
MEOPA
administration par inhalation
ENTONOX
KALINOX
OXYNOX
ANTASOL
KALINOX 50%/50% gaz médicinal comprimé
N01AX63 - protoxyde d'azote en association
ENTONOX 170 bar, gaz pour inhalation, en bouteille
ENTONOX 135 bar, gaz pour inhalation, en bouteille
OXYNOX 135, gaz pour inhalation, en bouteille
ANTASOL 135, gaz pour inhalation, en bouteille
ANTASOL 180, gaz pour inhalation, en bouteille
sécurité des patients
MEOPA
analgésiques non narcotiques
analgésiques non narcotiques
Abus de médicaments
pharmacodépendance
troubles liés à une substance
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
La prégabaline pour le traitement de la douleur dans la fibromyalgie de l’adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD011790/la-pregabaline-pour-le-traitement-de-la-douleur-dans-la-fibromyalgie-de-ladulte
Objectifs Évaluer l’efficacité analgésique et les effets indésirables de la prégabaline contre la douleur dans la fibromyalgie chez l’adulte, par rapport à un placebo ou à un agent actif de comparaison
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
fibromyalgie
Prégabaline
Prégabaline
adulte
résultat thérapeutique
analgésiques
analgésiques

---
N1-VALIDE
Remettre en cause le paracétamol comme premier choix antalgique ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2073
Question clinique Quelles sont l’efficacité et la sécurité du paracétamol dans les lombalgies, la coxarthrose et la gonarthrose versus placebo, immédiates ( 2 semaines) et à court terme ( 2 semaines et 3 mois) ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
acétaminophène
lecture critique d'article
analgésiques non narcotiques
lombalgie
résultat thérapeutique
gonarthrose
coxarthrose
cervicalgie
acétaminophène
analgésiques non narcotiques

---
N1-SUPERVISEE
médicament par Inhalation
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/medicament-par-inhalation
Les médicaments sous forme de spray (aérosol) se mélangent à l’air et seront inhalés par votre enfant en quelques respirations.
false
false
false
Mon enfant est malade
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Suisse
français
information patient et grand public
enfant
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
préparations pharmaceutiques
administration par inhalation

---
N1-VALIDE
Dépistage du déficit en dihydropyrimidinedehydrogénase (DPD) et sécurisation des chimiothérapies à base de 5FU (fluorouracile ) ou de capécitabine (Xéloda )
http://www.unicancer.fr/sites/default/files/guidelines_gpco-unicancer_dpd_et_fluoropyrimidines.pdf
L’activité DPD est extrêmement variable. Cette variabilité inter-individuelle s’explique en partie par des facteurs génétiques. Ainsi, toute diminution importante de l’activité DPD va se traduire, chez un patient recevant une dose standard de fluoropyrimidine, par un surdosage pouvant entraîner des toxicités, notamment hématologiques et digestives. Si les déficits complets en DPD sont relativement rares (0,1 à 0,5% dans la population générale), les déficits partiels sont retrouvés chez 3% à 10% des patients, selon les études publiées sur des populations Caucasiennes. Le déficit en DPD d’origine génétique est, depuis 30 ans, identifié comme un facteur de risque de toxicités potentiellement mortelles chez un patient déficitaire traité par 5FU à dose standard (Tuchman 1985). Le déficit en DPD a également été associé à un risque de surtoxicités sévères ou mortelles sous capécitabine (Mercier 2007)...
2016
false
false
false
UNICANCER
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
dépistage systématique
Fluorouracil
sécurité des patients
FLUOROURACILE
L01BC02 - fluorouracil
Capécitabine
L01BC06 - capécitabine
XELODA
antinéoplasiques antimétabolites
recommandation pour la pratique clinique
Fluorouracil
Fluorouracil
antinéoplasiques antimétabolites
Capécitabine
Capécitabine
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Criblage génétique
France
continuité des soins
Dépistage génétique

---
N1-VALIDE
Méthotrexate par voie orale une seule prise par semaine : attention aux erreurs - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Methotrexate-par-voie-orale-une-seule-prise-par-semaine-attention-aux-erreurs-Point-d-information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été destinataire de plusieurs signalements d’erreurs médicamenteuses liées à des prises quotidiennes chez des patients ayant une prescription hebdomadaire de méthotrexate par voie orale. Ces erreurs ont pu avoir des conséquences graves, voire fatales, pour le patient. Pour éviter tout risque, il est rappelé que le jour de prise doit être mentionné sur l’ordonnance, la boîte et le feuillet patient. Les pharmaciens et personnel soignant doivent être vigilants lors de toute délivrance ou administration de méthotrexate par voie orale...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
méthotrexate
administration par voie orale
Erreurs de médication
Erreur d'administration médicamenteuse
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
recommandation professionnelle
avis de pharmacovigilance
polyarthrite rhumatoïde
adulte
psoriasis
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T

---
N1-VALIDE
Méthotrexate par voie orale : décés liés à des erreurs de prise quotidienne au lieu d'hebdomadaire - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Methotrexate-par-voie-orale-deces-lies-a-des-erreurs-de-prise-quotidienne-au-lieu-d-hebdomadaire-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La prise de méthotrexate par voie orale doit s’effectuer une seule fois par semaine et la posologie doit s’exprimer en mg/semaine et en nombre de comprimés/semaine, quelle que soit l’indication. Il est rappelé au prescripteur qu’il est nécessaire de préciser sur l’ordonnance le jour de la semaine où le médicament doit être administré. Ce jour doit être déterminé avec le patient. Les patients âgés et/ou présentant des troubles cognitifs doivent bénéficier d’une attention particulière du fait du risque plus important d’erreur de prise. Un passage à l’administration par voie sous cutanée d’une spécialité à base de méthotrexate ayant les mêmes indications que la voie orale, est à envisager chez ces patients. Mise à disposition d’un feuillet à remettre par le pharmacien d’officine aux patients lors de la délivrance de leur traitement en ville (10/11/2016). Mise à disposition d’un feuillet destiné aux EHPAD et aux établissements de santé (10/11/2016)...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
méthotrexate
méthotrexate
Erreurs de médication
Erreur d'administration médicamenteuse
administration par voie orale
IMETH 10 mg, comprimé sécable
IMETH
NOVATREX
IMETH 2,5 mg, comprimé
METHOTREXATE BELLON 2,5 mg, comprimé
METHOTREXATE BELLON
NOVATREX 2,5 mg, comprimé
ordonnances médicamenteuses
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Insuffisance surrénalienne
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02798/
Dans la pratique clinique quotidienne, il est fréquent de passer à côté du diagnostic d’insuffisance surrénalienne en raison des symptômes souvent non spécifiques. En l’absence de traitement, cette maladie est potentiellement fatale. En fonction de sa cause et de son évolution (aiguë ou chronique), elle se manifeste par différents symptômes et anomalies. Cet article de revue a pour objectif de fournir un aperçu actuel et pertinent pour la pratique de la physiopathologie, des causes, du diagnostic et du traitement de l’insuffisance surrénalienne.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
signes et symptômes
insuffisance surrénale
hydrocortisone
glucocorticoïdes

---
N1-VALIDE
Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë de l’adulte - Fiche mémo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722790/fr/rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724047/fr/fiche-memo-rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
rhinopharyngite
pharyngite
Maladie aigüe
adulte
antibactériens

---
N1-VALIDE
Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë de l’enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722754/fr/rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724051/fr/fiche-memo-rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-enfant
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
enfant
rhinopharyngite
pharyngite
Maladie aigüe
antibactériens

---
N1-VALIDE
Sinusite de l'adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722806/fr/sinusite-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724005/fr/fiche-memo-sinusite-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
sinusite
adulte
antibactériens

---
N1-VALIDE
Sinusite de l'enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722824/fr/sinusite-de-l-enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724014/fr/sinusite-de-l-enfant
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
sinusite
enfant
antibactériens

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë purulente de l’adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722670/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724018/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
otite moyenne suppurée
adulte
antibactériens
Maladie aigüe

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë purulente de l’enfant de plus de 3 mois
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722749/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-enfant-de-plus-de-3-mois
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724055/fr/fiche-memo-otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-enfant-de-plus-de-3-mois
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
enfant
nourrisson
otite moyenne suppurée
Maladie aigüe
antibactériens

---
N1-VALIDE
Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, de la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722827/fr/cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724062/fr/fiche-memo-cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information patient et grand public
cystite
Maladie aigüe
cystite
antibactériens
récidive

---
N1-VALIDE
Pyélonéphrite aiguë de la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722914/fr/pyelonephrite-aigue-de-la-femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724070/fr/fiche-memo-pyelonephrite-aigue-de-la-femme
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
pyélonéphrite
Maladie aigüe
antibactériens

---
N1-VALIDE
Alerte - confusion entre produits. Posanol (posaconazole) - Formes posologiques orales non interchangeables
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-11-fra.php#a2-2
Les comprimés à libération retardée Posanol et la suspension orale Posanol ne sont PAS interchangeables. Les concentrations plasmatiques du posaconazole à la suite de l'administration de comprimés Posanol sont généralement plus élevées que celles obtenues avec la suspension orale de posaconazole...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
administration par voie orale
Erreurs de médication
posaconazole
J02AC04 - posaconazole
avis de pharmacovigilance
Canada
antifongiques
comprimés
suspensions
préparations à action retardée
biodisponibilité
triazoles

---
N1-VALIDE
Femme enceinte : colonisation urinaire et cystite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722927/fr/femme-enceinte-colonisation-urinaire-et-cystite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724066/fr/fiche-memo-femme-enceinte-colonisation-urinaire-et-cystite
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
cystite
antibactériens
Maladie aigüe
grossesse

---
N1-VALIDE
Contrôle standard ou intensif de la pression artérielle en cas de risque cardiovasculaire accru chez les patients non diabétiques
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2077
Contexte L’étude Syst-Eur a clairement montré, chez les personnes âgées de plus de 65 ans, que le traitement d’une hypertension artérielle systolique isolée pour atteindre une valeur cible 150 mmHg procure un bénéfice important dans la prévention de la morbidité cardiovasculaire et de la mortalité. On ne sait pas si une valeur cible plus basse pour la pression artérielle systolique ( 120 mmHg) apporte un plus grand avantage dans une population qui présente un risque cardiovasculaire élevé et n’est pas atteinte de diabète sucré.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
article de périodique
antihypertenseurs
pression sanguine
maladies cardiovasculaires

---
N1-SUPERVISEE
Pose et retrait de l'implant contraceptif
http://www.campus-umvf.cnge.fr/spip.php?article148http://www.campus-umvf.cnge.fr/spip.php?article148
Cette vidéo a pour objectif de permettre d’acquérir la maitrise des gestes permettant de poser et retirer un implant contraceptif. Elles assortie d’un article complémentaire paru dans la revue EXERCER.
2016
false
true
true
false
Campus de Médecine générale
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
implant pharmaceutique
médecine générale
médecins généralistes
médecine générale
contraceptifs féminins
contraception

---
N1-VALIDE
Borréliose de Lyme (infection à Borrelia)
http://organesdeconcertation.sante.belgique.be/fr/documents/recommandations-borreliose-de-lyme-2016
http://organesdeconcertation.sante.belgique.be/sites/default/files/documents/guide-lyme_borreliose_fr_2016_16dec.pdf
Les bactéries responsables de la borreliose de Lyme, Borrelia burgdorferi sensu lato (s.l.) (essentiellement B. afzelii, B. garinii, B spielmanii, B. bavariensis et B. burgdorferi sensu stricto, cette dernière étant surtout rencontrée aux USA), sont transmises à l’homme par morsure d’une tique infectée du complexe Ixodes ricinus. L’homme peut être mordu par une tique à tout stade de son développement (larve, nymphe, adulte). Néanmoins, la plupart des transmissions de bactéries semblent être liées à des morsures de nymphes, qui sont plus nombreuses et passent plus facilement inaperçues (taille 2mm).
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
antibactériens

---
N1-VALIDE
Nouveaux paradigmes et métaphores du traitement du mélanome cutané
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2851&langue=FR
Au cours des récentes années, de nouveaux médicaments ont été offerts pour le traitement du mélanome cutané avancé et, en particulier, de ses métastases. Ils apportent des bénéfices qualifiés de modestes par certains malgré leur présentation en tant qu’innovations par divers médias et par quelques médecins et biologistes élevés au rang de leaders d’opinion. Malheureusement, l’emploi de descripteurs inflationnistes de l’efficacité des médicaments entraîne certaines incompréhensions parmi les cliniciens en charge de ces patients. A ce jour, le vémurafénib, l’ipilimumab, le pembrolizumab et le nivolumab ont démontré leurs activités relatives dans le contrôle du mélanome avancé. Le bénéfice escompté par certains marqueurs de substitution de l’efficacité est magnifié et idéalisé par rapport aux attentes de beaucoup de patients. Les avancées thérapeutiques récentes procurent un accroissement de quelques mois à la survie médiane. Des traitements combinés pourraient améliorer le bénéfice dès à présent atteint.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
mélanome
tumeurs cutanées
mélanome
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
DUROGESIC , dispositif transdermique (Fentanyl) : Changement de l’aspect visuel des patchs pour améliorer leur visibilité - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/DUROGESIC-R-dispositif-transdermique-Fentanyl-Changement-de-l-aspect-visuel-des-patchs-pour-ameliorer-leur-visibilite-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des cas d'exposition ou de surexposition accidentelle au fentanyl transdermique, en particulier chez des enfants, ont été rapportés. Un changement de couleur des patchs de Durogesic a été réalisé afin d'amliorer leur visibilité sur la peau des patients, de mieux distinguer les dosages et limiter ainsi ces risques. L'ANSM rappelle aux professionnels de santé l'importance d'informer et de sensibiliser les patients et le personnel soignant aux précautions à prendre lors de l'utilisation de patchs de fentanyl pour prévenir le risque d'exposition ou de surexposition accidentelle, pouvant être fatal, notamment chez l'enfant...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
patch transdermique
fentanyl
information sur le médicament
DUROGESIC
Exposition accidentelle à un produit par un enfant
fentanyl
intoxication accidentelle par le fentanyl
enfant
gestion de la sécurité
administration par voie cutanée
N02AB03 - fentanyl
DUROGESIC 12 microgrammes/heure, dispositif transdermique
DUROGESIC 25 µg/h disp transderm
DUROGESIC 50 µg/h disp transderm
DUROGESIC 75 µg/h disp transderm
DUROGESIC 100 µg/h disp transderm
Ingestion accidentelle de médicament
avis de pharmacovigilance
stupéfiants
stupéfiants

---
N1-SUPERVISEE
Usage adéquat des psychotropes chez les personnes âgées institutionnalisées en cas d’état confusionnel aigu (delirium)
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/usage-adequat-des-psychotropes-chez-les-personnes--1189
Le Delirium (état confusionnel) est un syndrome gériatrique fréquent et coûteux qui affecte un tiers des personnes âgées hospitalisées ; sa prévalence en institution est mal connue. Il apparaît que ce syndrome peut persister pendant des semaines à des mois, et n’est donc pas limité aux hospitalisations aiguës. Nous présentons une revue de la littérature sur la prise en charge du delirium en institution suivie d’une proposition d’algorithme définissant l’approche pharmacologique et non pharmacologique de ce syndrome gériatrique
2016
false
true
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
délire avec confusion
délire avec confusion
psychoanaleptiques
établissements de soins de long séjour
psychoanaleptiques
délire avec confusion
institutionnalisation
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Ostéogenèse imparfaite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2734084/fr/osteogenese-imparfaite
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d’ostéogenèse imparfaite.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
ostéogenèse imparfaite
médecine générale
ostéogenèse imparfaite
diagnostic différentiel
ostéogenèse imparfaite
enfant
adulte
prise en charge de la maladie
grossesse
ostéogenèse imparfaite
diphosphonates
observation (surveillance clinique)
ostéogenèse imparfaite
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Vaccin hépatite A : optimisation de l’utilisation en situation de pénurie
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=560
Des difficultés d’approvisionnement des vaccins hépatite A adultes sont constatées et entraînent la nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé. Prenant en compte les données sur les durées de protection, le HCSP recommande : de n’effectuer qu’une seule dose pour les nouvelles vaccinations ; de ne pas faire de rappel pour ceux qui ont déjà reçu une dose, même s’ils sont à nouveau en situation d’exposition (sauf pour les personnes immunodéprimées) ; de vacciner, en priorité : les enfants (âgés d’un an et plus) quand ils sont nés de parents issus de pays de haute endémicité ET qu’ils vont faire un séjour dans leur pays d’origine, les personnes de l’entourage d’un ou plusieurs cas confirmés, les voyageurs (âgés d’un an ou plus) SI les conditions de leur séjour les exposent à un risque élevé de contamination, les personnes immunodéprimées exposées ; de pratiquer une sérologie préalable prouvant l’absence d’immunisation : chez les personnes atteintes de mucoviscidose et/ou atteintes de pathologies susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique, chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, chez les adultes nés avant 1945...
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de bon usage du médicament
vaccins antihépatite A
hépatite A
vaccins antihépatite A
vaccination
adulte
enfant
sujet immunodéprimé
voyage
HAVRIX
J07BC02 - hépatite A, virus entier inactivé
HAVRIX 1440 U/1 ml ADULTES, suspension injectable en seringue pré-remplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
HAVRIX NOURRISSONS ET ENFANTS 720 U/0,5 ml, suspension injectable en seringue préremplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
VAQTA
VAQTA 50 U/1 ml, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A, inactivé, adsorbé. Pour adultes
AVAXIM
AVAXIM 80 U PEDIATRIQUE, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé)
AVAXIM 160U susp inj vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé)
homosexualité masculine
facteurs de risque
rappel de vaccin
recommandation de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
La supplémentation en vitamine D pour la prévention des infections chez les enfants de moins de cinq ans
http://www.cochrane.org/fr/CD008824/la-supplementation-en-vitamine-d-pour-la-prevention-des-infections-chez-les-enfants-de-moins-de-cinq
Objectifs Évaluer le rôle de la supplémentation en vitamine D dans la prévention de la pneumonie, de la tuberculose, des diarrhées et du paludisme chez les enfants de moins de cinq ans, dans des pays à hauts, moyens et bas revenus
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
vitamine D
enfant
nouveau-né
pneumopathie infectieuse
diarrhée du nourrisson
résultat thérapeutique
revue de la littérature
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
enfant
vitamine D
maladie infectieuse
vitamine d
lutte contre l'infection
Infection
infecté
cinq
infection

---
N1-VALIDE
Effet du moment d’administration de statines sur l’hyperlipidémie
http://www.cochrane.org/fr/CD009462/effet-du-moment-dadministration-de-statines-sur-lhyperlipidemie
Objectifs Évaluer de façon critique et analyser les données probantes disponibles issues d’essais contrôlés randomisés concernant les effets de la chronothérapie sur l’efficacité et l’innocuité du traitement de l’hyperlipidémie par les statines.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
hyperlipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
résultat thérapeutique
calendrier d'administration des médicaments
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Vaccination antiméningococcique C
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=593
La stratégie française recommandée en 2010 – vaccination systématique des nourrissons âgés de 12 mois à 24 mois avec une seule dose de vaccin méningococcique et vaccination des sujets âgés de 2 ans à 24 ans – repose sur la mise en place d’une immunité collective forte à l’instar de celle obtenue au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. L’échec de cette stratégie est lié à l’absence de couverture vaccinale suffisante, notamment chez les adolescents et les adultes jeunes et de ce fait, à l’absence d’installation d’une immunité de groupe. L’enjeu actuel est d’obtenir une immunité de groupe apte à protéger les nourrissons de moins de 1 an.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccins antiméningococciques
méningite à méningocoques
nourrisson
enfant
adolescent
jeune adulte
calendrier vaccinal

---
N1-VALIDE
Avis 9208 A - Vaccination antipoliomyélitique de l’enfant, de l’adolescent
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9208-vaccination-antipoliomyelitique-de-lenfant-de-ladolescent
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9208a_polio_enfants_adolescents.pdf
Le Conseil supérieur de la Santé a émis une révision de la fiche de vaccination relative à la vaccination antipoliomyélitique de l’enfant et de l’adolescent
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation de santé publique
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
nourrisson
enfant
adolescent

---
N1-VALIDE
Le bon usage des opioïdes
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/11/
Faisons-nous réellement un bon usage des opioïdes ? Le bon usage des opioïdes contre la douleur chronique non cancéreuse 1. Prescrire ou ne pas prescrire ? - les opioïdes et la douleur chronique non cancéreuse 2. La prescription d’opioïdes - succès ou échec ? 3. Le difficile sevrage des opioïdes - comment s’y prendre ? 4. Le sevrage difficile des opioïdes - comment le dire ? 5. Quand ça dérape - le trouble de l’usage des opioïdes
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
douleur chronique
analgésiques morphiniques
questions réponses
cas clinique
abstention thérapeutique
Relations médecin-patient
troubles liés aux opiacés
Sevrage aux opiacés

---
N1-VALIDE
Spondyloarthropathies : traitements conventionnels et anti-TNF
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-509/Spondyloarthropathies-traitements-conventionnels-et-anti-TNF
Les AINS sont le traitement de première ligne des spondyloarthropathies (SpA) car ils ont démontré leur efficacité dans leur utilisation à court et long termes, en utilisation à la demande ou continue. La prévention de la progression radiologique reste débattue. Le prescripteur doit toutefois prendre en compte les effets secondaires cardiovasculaires, gastro-intestinaux et rénaux des AINS.Les immunosuppresseurs comme le méthotrexate ou la corticothérapie systémique occupent une place marginale dans la prise en charge des SpA.En cas d’échec des traitements par AINS, un des cinq anti-TNF disponibles en Suisse peut être indiqué, tous ayant démontré leur efficacité dans les SpA. Leur prescription par le rhumatologue nécessite un bilan prétraitement et un suivi du patient au long cours.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
spondylarthropathies
anti-inflammatoires non stéroïdiens
facteurs de nécrose tumorale
anti TNF

---
N1-VALIDE
Toux prolongée dans la population pédiatrique en première ligne de soin
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=1klgfp5b.shw.pdf&filename=WOREL+GCP+Toux+Prolong%C3%A9e+2016+sans+flowchart.pdf
Cette guide de pratique clinique se veut une aide pour le diagnostic et le traitement des enfants se présentant à une consultation de médecine générale avec une plainte de toux prolongée.
2016
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
toux
nourrisson
enfant
adolescent
toux
signes et symptômes
toux
toux
antitussifs

---
N1-VALIDE
Actualités thérapeutiques dans l’endocardite infectieuse
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-527/Actualites-therapeutiques-dans-l-endocardite-infectieuse
Les modalités thérapeutiques de l’endocardite infectieuse ont été remises à jour dans des recommandations européennes en 2015. Elles dépendent à la fois d’une meilleure prévention dans la population à haut risque, d’un diagnostic plus rapide au moyen de nouvelles approches d’imagerie médicale et d’une collaboration interdisciplinaire par l’« endocarditis team ». Le traitement comporte d’emblée une antibiothérapie pouvant être complexe, empirique dans un premier temps et puis ciblée, dépendant de l’épidémiologie infectieuse locale et de l’atteinte d’une valve native ou prothétique. L’aspect chirurgical est jugé au cas par cas, en fonction de la réponse au traitement médical, des complications cardiaques et extracardiaques éventuelles, du germe, du type de valve impliqué et ce, bien entendu, intégré aux comorbidités du patient.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
endocardite
endocardite
antibactériens

---
N1-VALIDE
Utilisation des opioïdes forts dans la douleur chronique non cancéreuse chez l’adulte - Recommandations de bonne pratique clinique par consensus formalisé
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/cahierssfetd/cahier_sfetd_n_4_recos_opioi_des_forts.pdf
L’objectif est de proposer des recommandations pour la prescription des opioïdes forts dans la douleur chronique non cancéreuse de l’adulte, utilisables à la fois en ambulatoire et en milieu hospitalier. Ces recommandations s’adressent à tous les praticiens – quelle que soit leur spécialité - exerçant en ambulatoire et/ou en milieu hospitalier et amenés à prescrire des opioïdes forts chez des patients adultes. Ces recommandations ont également pour objectif de sensibiliser et d’informer les usagers.
2016
false
false
true
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
recommandation par consensus
analgésiques morphiniques
douleur chronique
mauvais usage des médicaments prescrits
addiction

---
N1-VALIDE
Traitement des cystites aiguës hors grossesse
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/5117.pdf
2016
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
cystite
anti-infectieux urinaires
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Contraception d'urgence (La)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/contraception-urgence
définition, utilisation de la contraception orale d'urgence, administration et prescription, effets à court et à moyen terme, contraception d'urgence non hormonale, points de pratique clinique, discussion avec l'adolescente, références
2016
false
false
N
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
contraceptifs post-coïtaux
adolescent
contraceptifs post-coïtaux
contraceptifs post-coïtaux
dispositifs intra-utérins
anamnèse
contraception post-coïtale
recommandation
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La pilule microprogestative
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/micropilule
Sa composition en progestérone pure et à faible dose, empêche la survenue d’une grossesse par: la modification de la glaire du col de l’utérus, ce qui empêche les spermatozoïdes de circuler; la modification de la paroi de l’utérus, ce qui empêche la fixation d’un éventuel oeuf fécondé.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
contraceptifs oraux
contraceptifs oraux
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Les traitements pour la perte des cheveux chez la femme
http://www.cochrane.org/fr/CD007628/les-traitements-pour-la-perte-des-cheveux-chez-la-femme
Question de la revue Quels sont les traitements efficaces et sans danger pour la perte de cheveux propre aux femmes (FPHL) ? Contexte Le type de perte de cheveux le plus fréquent chez les femmes est le Female Pattern Hair Loss (FPHL), également connu sous le nom d'alopécie androgénétique. Contrairement aux hommes, les femmes ne deviennent pas chauves, mais ont les cheveux qui s'effilent principalement sur le haut et l'avant de la tête. Ceci peut survenir à tout moment, de la puberté jusqu'à plus tard dans la vie. Cependant, cette affection survient plus fréquemment chez les femmes ménopausées. Le diagnostic est corroboré par un recueil minutieux des antécédents (y compris les antécédents familiaux). D'autres causes devraient être tout d'abord envisagées ; par conséquent, un examen clinique et des tests de laboratoire peuvent être nécessaires. L'alopécie androgénétique peut avoir un impact significatif sur la manière dont les femmes se perçoivent, et les dégâts infligés à la confiance en soi peuvent affecter leur qualité de vie (QdV), conduisant à un sentiment de ne pas être attirante, une honte, de la gêne, un stress émotionnel et une faible estime de soi.
2016
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
femmes
minoxidil
résultat thérapeutique
minoxidil
administration par voie topique
alopécie
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
alopécie

---
N1-SUPERVISEE
Augmenter la dose de stéroïdes inhalés ou maintenir la dose habituelle pour traiter les crises d'asthme chez l'adulte et l'enfant
http://www.cochrane.org/fr/CD007524/augmenter-la-dose-de-steroides-inhales-ou-maintenir-la-dose-habituelle-pour-traiter-les-crises
http://www.cochrane.org/fr/CD007524
Les précédentes directives de traitement de l'asthme recommandaient de doubler la dose de corticostéroïdes inhalés (CSI) au premier signe d'une crise d'asthme dans le cadre d'un plan d'action. Nous avons recherché toutes les études évaluant si une telle augmentation est plus efficace et aussi sûre que de continuer avec la dose habituelle de CSI...
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
corticothérapie
glucocorticoïdes
placebo
état de mal asthmatique
asthme
corticostéroïde inhalé
Recherche comparative sur l'efficacité
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
adulte
enfant
administration par inhalation

---
N1-SUPERVISEE
Guide posologique des antibiotiques courants chez l'enfant
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/UsageOptimal/Guides-serieI/INESSS-Antibio1-posologique-Enfant-fr_maj-mars16.pdf
Le présent guide clinique s’adresse aux intervenants de première ligne du réseau de la santé. Il est fourni à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du praticien. Les recommandations ont été élaborées à l’aide d’une démarche systématique, sont soutenues par la littérature scientifique ainsi que par le savoir et l’expérience de cliniciens et d’experts québécois
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
antibactériens
enfant
infections de l'appareil respiratoire
recommandation pour la pratique clinique
tableau

---
N1-VALIDE
Prophylaxie antipaludique pour les séjours à l'étranger de courte durée
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/mt/i-und-b/richtlinien-empfehlungen/empfehlungen-risikogruppen-risikosituationen/malariaschutz-kurzzeitaufenthalter-bis-3-monate.pdf.download.pdf/malaria-2016-prophylaxie.pdf
Chaque année, 200 à 300 cas de paludisme sont déclarés en Suisse. La maladie s'avère mortelle pour 1 à 3 voyageurs non immuns. La protection antipaludique s'articule autour de quatre points: - prise de conscience du risque avant, pendant et après un voyage dans une région endémique - prévention des piqûres de moustiques - prise régulière d'une chimioprophylaxie - en cas de fièvre: diagnostic et traitement rapides
2016
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
français
médecine des voyages
prophylaxie antipaludéenne (procédure)
paludisme
voyage
chimioprévention
antipaludiques
antipaludiques
autosoins
adulte
enfant
traitement d'urgence
grossesse
recommandation de santé publique
carte géographique

---
N1-VALIDE
Recommandations AFEF sur la prise en charge des hépatites virales C
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/Recommandations_AFEF_HepatiteC_Final-02-2016.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2015-juin-Recommandations-AFEF-Hepatite-C.pdf
Ces recommandations AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) sur la prise en charge des hépatites chroniques virales C ont pour but d’aider les soignants, l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients, et les patients eux-mêmes à la meilleure démarche thérapeutique possible en vue de contrôler l’épidémie d’infection virale C en France
2016
false
false
true
false
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
hépatite C chronique
recommandation pour la pratique clinique
indice de gravité médicale
hépatite C chronique
antiviraux
comorbidité
génotype
daclatasvir
lédipasvir
ribavirine
résultat thérapeutique
résistance virale aux médicaments
grossesse
éducation du patient comme sujet
cirrhose du foie
transplantation hépatique
récidive
insuffisance rénale
enfant
adolescent
usagers de drogues
infections à VIH
Maladie aigüe
B17.1 - hépatite aiguë C
Siméprévir
Sofosbuvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
BMS-790052
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate

---
N1-VALIDE
L’ostéoporose : Prévenir les fractures (ACFA)
http://www.oiiq.org/sites/default/files/uploads/periodiques/Perspective/vol13no01/13-pratique-clinique.pdf
Après avoir lu cet article, l’infirmière saura distinguer les personnes présentant un risque élevé de fracture en raison de l’ostéoporose de celles dont le risque est faible ou modéré. Elle connaîtra les principales questions à poser, les examens à pratiquer et les outils de dépistage disponibles. Enfin, elle pourra comparer les différents traitements médicamenteux et non médicamenteux
2016
false
false
false
Perspective infirmière - OIIQ - Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec
Canada
français
article de périodique
fractures ostéoporotiques
cas clinique
évaluation des risques
fractures ostéoporotiques
fractures ostéoporotiques
diphosphonates
agents de maintien de la densité osseuse
adulte
absorptiométrie photonique
fractures ostéoporotiques
compléments alimentaires
fractures ostéoporotiques

---
N1-VALIDE
Recommandations quant à l’insulinothérapie chez les patients dépendants
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02558/
De nombreux diabétiques insulinodépendants ne sont plus en mesure de contrôler eux-mêmes leur taux de glucose et d’effectuer les injections d’insuline, surtout ceux d’un certain âge, en raison de défaillances physiques ou mentales. Nous recommandons un traitement effectué par une équipe interprofessionnelle (médecins, diabétologues, professionnels de santé, diététiciens.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
insulinothérapie
insuline
recommandation pour la pratique clinique
diabète
algorithme
équipe soignante
médecine générale
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Hypercholestérolémie familiale : Révision du diagnostic, du dépistage et du traitement
http://www.cfp.ca/content/62/1/e4.full
Objectif : Présenter un résumé de la pathophysiologie, de l’épidémiologie, du dépistage, du diagnostic et du traitement de l’hypercholestérolémie familiale (HF).
2016
false
false
true
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
hyperlipoprotéinémie de type II
hyperlipoprotéinémie de type II
hyperlipoprotéinémie de type II
hypolipémiants

---
N1-VALIDE
Infections après traitement par ostéosynthèse d’une fracture
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02499/
Les infections péri-implantaires figurent parmi les principales complications après le traitement par ostéosynthèse d’une fracture et requièrent une prise en charge interdisciplinaire. L’application systématique d’un algorithme de traitement permet d’obtenir des taux de guérison élevés.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
ostéosynthèse
fractures osseuses
article de périodique
infections dues aux prothèses
infection liée à un dispositif de fixation osseuse
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
infections dues aux prothèses
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Note de synthèse : position de l’OMS à propos du vaccin antipaludique – janvier 2016
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9104/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9104.pdf?ua=1
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination antipaludique. Il porte essentiellement sur les données disponibles au sujet du seul vaccin antipalu-dique candidat ayant obtenu un avis réglementaire favorable, émis par l’Agence européenne des médicaments (EMA) en juillet 2015. Les recommandations relatives à l’utilisation éventuelle de ce vaccin contre le paludisme à Plasmodium falciparum ont été examinées par le MPAC en octobre 2015
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins contre le paludisme
paludisme
paludisme
nourrisson
enfant
résultat thérapeutique
vaccins contre le paludisme
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
FA : plus-value de l’édoxaban versus warfarine ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2012
Contexte En prévention de la survenue d’un évènement embolique artériel (AVC, embolie pulmonaire) chez un patient présentant une fibrillation auriculaire (FA) et un risque thromboembolique accru (évalué par exemple sur un score CHADS2), nous disposons de la possibilité d’instaurer et de maintenir un traitement par anticoagulant voire par aspirine. Ce sont des médicaments anticoagulants oraux qui sont utilisés dans cette indication, soit les classiques antagonistes de la vitamine K (la warfarine étant la mieux étudiée), soit un des nouveaux anticoagulants oraux (NAOs). En plus du dabigatran (inhibiteur de la thrombine) et du rivaroxaban et de l’apixaban (anti facteur Xa), l’édoxaban (anti facteur Xa) se présente sur le marché. Quel est son intérêt versus warfarine, voire versus autres NAOs ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
fibrillation auriculaire
accident vasculaire cérébral
embolie pulmonaire
anticoagulants
anticoagulothérapie
administration par voie orale
édoxaban
résultat thérapeutique
warfarine
pyridines
thiazoles

---
N1-VALIDE
La prise en charge de l’otite moyenne aiguë chez les enfants de six mois et plus
http://www.cps.ca/fr/documents/position/otite-moyenne-aigue
Le présent document de principes remplace celui qui a été publié par la Société canadienne de pédiatrie (SCP) en 2009. D’après les données probantes publiées, la présente révision vise à orienter une prise de décision clinique éclairée. Les recommandations ne sont pas destinées au traitement des nourrissons de moins de six mois ou de ceux qui présentent une anomalie craniofaciale ou un trouble immunodépressif, qui se sont fait poser des drains transtympaniques ou qui contractent des otites moyennes aiguës (OMA) récurrentes.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
otite moyenne aiguë (maladie)
otite moyenne
otite moyenne
otite moyenne
calendrier d'administration des médicaments
nourrisson
enfant
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Opiacés pour la douleur chronique non liée au cancer : risque accru d’accidents de surdosage avec les dérivés à longue durée d’action
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/431
Pour les patients souffrant de douleurs chroniques non liées à un cancer, si des opiacés sont prescrits – ce qui est à éviter – mieux vaut ne pas recourir à des dérivés à longue durée d’action en raison d’un risque majoré de surdosage non intentionnel avec ou sans décès, particulièrement élevé en début de traitement.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
douleur chronique
analgésiques morphiniques
analgésiques morphiniques
surdose

---
N1-SUPERVISEE
REPEVAX
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2607065/fr/repevax
Le service médical rendu par REPEVAX reste important dans l’indication et la population recommandée : « REPEVAX est indiqué pour l'immunisation active contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite chez les sujets à partir de l'âge de 3 ans en rappel après primovaccination. »...
2016
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
J07CA02 - diphtérie - coqueluche - poliomyélite - tétanos
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
remboursement par l'assurance maladie
tétanos
diphtérie
poliomyélite
coqueluche
REPEVAX, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé) et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé, à teneur réduite en antigène (s))
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccins combinés
vaccin antipoliomyélitique inactivé
rappel de vaccin
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins combinés
REPEVAX
67619892
3400892911052

---
N1-SUPERVISEE
VACCIN BCG SSI
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2607082/fr/vaccin-bcg-ssi
Le service médical rendu par VACCIN BCG SSI reste important dans l’indication et la population recommandée : « Immunisation active contre la tuberculose. »...
2016
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
antibiothérapie
mycobacterium bovis
vaccin BCG
VACCIN BCG SSI, poudre et solvant pour suspension injectable
tuberculose
vaccins atténués
vaccination
J07AN01 - tuberculose, bactérie vivante atténuée
remboursement par l'assurance maladie
nourrisson
nouveau-né
enfant
calendrier vaccinal
VACCIN BCG SSI
61077869
3400892616018

---
N1-VALIDE
Traitement médicamenteux du cancer de la prostate métastatique
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02607/
Au cours des dernières années, de nouvelles options thérapeutiques pour les hommes atteints d’un cancer de la prostate de stade avancé ont été autorisées. Avec ces modalités thérapeutiques supplémentaires, les médecins traitants se retrouvent face au défi de devoir faire un choix parmi de nombreux traitements. Sur la base des preuves disponibles, des organisations nationales et internationales ont formulé des directives et recommandations. Il n’est cependant pas rare, dans le quotidien clinique, d’être confronté à des problématiques pour lesquelles les preuves sont soit contradictoires, soit inexistantes. Afin de mettre en lumière ces situations, la première Advanced Prostate Cancer Consensus Conference (APCCC) internationale s’est tenue à Saint-Gall en mars 2015.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
médecine générale
tumeurs de la prostate
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
antinéoplasiques
métastase tumorale
tumeurs osseuses
recommandation pour la pratique clinique
observation (surveillance clinique)
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Interruptions de tâche lors de l’administration des médicaments
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2618396/fr/interruptions-de-tache-lors-de-l-administration-des-medicaments
Les interruptions de tâche lors de l’administration des médicaments sont des situations banalisées qui souvent font partie du quotidien et auxquelles les professionnels se sont habitués. Pourtant un grand nombre d’entre elles sont des situations à risques d’erreurs. La prise en compte de la culture de sécurité de l’équipe, de son fonctionnement ,et de l’organisation du travail, sont autant de facteurs à prendre en compte pour permettre une prise de conscience et faire identifier les situations les plus à risque pour lesquelles des actions collectives seront mises en œuvre. Après avoir diffusé en 2013 le guide « outils de sécurisation et d’auto évaluation de l’administration des médicaments », la HAS publie cette brochure complémentaire proposant une démarche, qui intègre la prise en compte du facteur humain et organisationnel, associée à des outils clés main...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
administration d'un médicament
préparations pharmaceutiques
interruption
sécurité des patients
évaluation du processus
recommandation de bon usage du médicament
enregistrement vidéo
information patient et grand public
Erreurs de médication
facteurs de risque
gestion du risque
Erreurs de médication
audit médical
assurance de la qualité des soins de santé

---
N1-VALIDE
Xofigo (dichlorure de radium 223) et modification de l'étalon de référence NIST - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins exerçant en services de médecine nucléaire, radiophysiciens, urologues, oncologues, radiopharmaciens et pharmaciens des centres de médecine nucléaire
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Xofigo-R-dichlorure-de-radium-223-et-modification-de-l-etalon-de-reference-NIST-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En 2015, l’Institut National des Normes et de la Technologie (NIST) a réévalué l’étalon de référence (primaire) pour le radium-223. La source étalon mise à jour est désignée par la référence « NIST-2015 ». En conséquence, la valeur numérique de l’activité radioactive (en Bq/mL) contenue dans les flacons de Xofigo et donc la posologie en Bq/kg de masse corporelle doivent être augmentées d’environ 10% : la valeur numérique de l’activité volumique passera de 1 000 kBq/mL à 1 100 kBq/mL à la date de référence la posologie affichée passera de 50 kBq/kg de masse corporelle à 55 kBq/kg de masse corporelle. Cette modification ne reflète pas un réel changement de l’activité volumique du médicament ou de la quantité d’activité administrée au patient ; elle n’aura donc pas d’impact sur la sécurité et l’efficacité de Xofigo (dichlorure de radium Ra-223). À compter du 16 avril 2016 , les flacons de Xofigo qui seront mis à disposition auront été fabriqués, contrôlés et libérés sur la base de la source étalon NIST-2015 mise à jour. Xofigo libéré sur la base de l’étalon de référence NIST mis à jour sera identifiable grâce à une vignette orange « NIST 2015 » apposée sur chaque pot en plomb. L’Information Produit de Xofigo a été mise à jour pour refléter ces modifications numériques de l’activité radioactive. Dès réception par l'établissement du premier flacon fabriqué selon la source étalon NIST-2015, les activimètres nouvellement étalonnés devront être utilisés...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
injections veineuses
XOFIGO
XOFIGO 1100 kBq/mL, solution injectable
dichlorure de radium (223Ra)
antinéoplasiques
calibrage
recommandation de bon usage du médicament
radioactivité
V10XX03 - dichlorure de radium 223
radium
radio-isotopes

---
N1-VALIDE
Note de synthèse de l’OMS sur les vaccins antipoliomyélitiques
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9112/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9112.pdf
Cette note de synthèse actualisée sur les vaccins antipoliomyélitiques remplace la note précédente de l’OMS publiée en 2014 et résume les faits récents dans le domaine. Les recommandations de cette précédente note sur l’utilisation du vaccin antipoliomyélitique, en particulier concernant l’addition d’au moins une dose de VPI pour les pays qui utilisent exclusivement le VPO, restent valides. La nouvelle note de synthèse traite du passage à l’échelle mondiale du VPO trivalent au VPO bivalent prévu en avril 2016. Les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins antipoliomyélitiques ont été discutées en de multiples occasions par le SAGE et en dernier lieu en octobre 2015;
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
poliomyélite
vaccins antipoliomyélitiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Le bon usage des anti-infectieux : Endocardite infectieuse
http://www.cpias-auvergnerhonealpes.fr/Doc_Reco/guides/Bon_Usage_antiinfectieux_5.pdf
Avant toute antibiothérapie pour une endocardite infectieuse (EI) avérée ou suspectée, il est impératif de réaliser des hémocultures...
2016
false
false
false
C CLIN Sud-Est
France
français
recommandation pour la pratique clinique
endocardite bactérienne
antibactériens
endocardite bactérienne
hémoculture
sang
endocardite bactérienne
antibactériens
prothèse valvulaire cardiaque
recommandation de bon usage du médicament
résistance bactérienne aux médicaments
Hémoculture

---
N1-VALIDE
Thérapeutiques antiémétiques chez l'adulte associées à la chimiothérapie anticancéreuse
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/5213.pdf
Les médicaments anticancéreux ont un potentiel émétisant variable, sur le plan de la sévérité des délais d’apparition et de la durée des nausées et vomissements. Les polychimiothérapies anticancéreuses rendent pratiquement systématique un traitement antiémétique. Le traitement antiémétique devra prendre en compte : 1 ) le potentiel émétisant de chaque anticancéreux 2 ) les facteurs de risque personnel du patient L’efficacité du traitement devra être évaluée au cours des différentes cures. Adapter le traitement en fonction des résultats...
2016
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
antiémétiques
antiémétiques
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
antinéoplasiques
nausées et vomissements induits par la chimiothérapie
facteurs de risque
nausée
nausée
vomissement
vomissement
antiémétiques
ondansétron
prednisolone
palonosétron
évaluation des risques
aprépitant
métoclopramide
A04A - antiémétiques et antinauséeux
isoquinoléines
quinuclidines
morpholines

---
N1-VALIDE
Le folate et les anomalies du tube neural : le rôle des suppléments et des aliments enrichis
http://www.cps.ca/fr/documents/position/le-folate
La consommation d’acide folique pendant la période périconcep-tionnelle réduit considérablement le risque d’anomalie du tube neural. Il est difficile d’atteindre un taux optimal de folate à partir du seul régime alimentaire, malgré l’enrichissement de la farine, surtout que la consommation de ce produit diminue légèrement au Canada. Les effets délétères possibles des suppléments de folate ont suscité sporadiquement des inquiétudes, y compris le camouflage des symptômes de carence en vitamine B12 et une association avec le cancer, surtout colorectal. Ces deux inquiétudes ont été réfutées. La Société canadienne de pédiatrie appuie les mesures suivantes pour accroître la consommation de folate chez les femmes défavorisées en âge de procréer : encourager la consommation d’aliments riches en folate, comme les légumes-feuilles, accroître le taux d’enrichissement des aliments en folate, prendre un supplément contenant du folate et de la vitamine B12 et distribuer gratuitement des suppléments de folate. Ces recommandations concordent avec celles de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.
2016
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
anomalies du tube neural
acide folique
compléments alimentaires
acide folique
compléments alimentaires
tumeurs
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
Guide pour l’immunisation en post-exposition : vaccination et immunoglobulines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=548
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160119_guideimmunisationpostexposition.pdf
L’objectif de ce guide est de faire le point sur les données disponibles et colliger les recommandations françaises et internationales disponibles concernant l’efficacité de la vaccination et/ou des immunoglobulines après exposition identifiée à un agent infectieux. Il propose une conduite à tenir pour l’immunisation en post-exposition à un risque infectieux. L’utilisation des anti-infectieux, antibiotiques ou antiviraux, administrés à titre préventif ou préemptif, n’est pas abordée dans ce guide.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
prophylaxie après exposition
immunoglobulines
guide
Vaccin anticoquelucheux
nourrisson
adulte
enfant
coqueluche
vaccins antihépatite A
hépatite A
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
hépatite B
vaccin antihépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
rage (maladie)
vaccins antirabiques
chimioprévention
rougeole
oreillons
rubéole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
vaccin contre la varicelle

---
N1-SUPERVISEE
Optimisation de l’utilisation du vaccin BCG en situation de pénurie
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=549
L’avis du HCSP s’appuie sur les évolutions des données épidémiologiques et celles de la couverture vaccinale depuis la modification de la politique vaccinale en 2007, ainsi que sur les études d’efficacité de la vaccination chez les enfants âgés de plus de 5 ans. L’avis définit trois niveaux de priorité. Le premier niveau inclut : les nouveau-nés en Guyane et à Mayotte ; dans l’ensemble des autres départements y compris ceux de l’Ile de France, les enfants âgés de moins de 5 ans ayant un facteur de risque identifié à l’exclusion de la seule résidence en Ile-de-France...
2016
false
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
recommandation de bon usage du médicament
vaccin BCG
Comores
Guyane française
France
tuberculose
vaccination
enfant
nouveau-né
nourrisson
J07AN01 - tuberculose, bactérie vivante atténuée
VACCIN BCG SSI, poudre et solvant pour suspension injectable
VACCIN BCG SSI
Mayotte
vaccin BCG

---
N1-VALIDE
La prise en charge et le traitement de la syphilis chez les adultes infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) – Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001631/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001632/
Ce guide pratique vise l’optimisation du diagnostic, de la prise en charge et des soins offerts aux personnes adultes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine et atteintes de syphilis.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation pour la pratique clinique
infections à VIH
syphilis
adulte
syphilis
syphilis
signes et symptômes
dépistage systématique
syphilis
syphilis
antibactériens

---
N1-VALIDE
Recommandations vaccinales contre les infections à papillomavirus humains chez les hommes
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=552
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=553
La grande majorité des hommes et des femmes sont infectés par les papillomavirus humains (HPV) au cours de leur vie. Concernant les hommes, l’infection anale par les HPV et ses manifestations cliniques (lésions pré-cancéreuses, cancers, condylomes anaux) sont plus fréquentes chez ceux ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) et en particulier ceux infectés par le VIH. Le HCSP a pris en compte l’efficacité et la tolérance des vaccins HPV, les aspects médico-économiques, l’absence de protection indirecte des HSH par la vaccination des femmes et l’acceptabilité de la vaccination chez les hommes
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
infections à papillomavirus
recommandation de santé publique
Vaccins contre les papillomavirus
enfant
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
tumeurs de l'anus
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
résultat thérapeutique
Vaccins contre les papillomavirus
Acceptation des soins par le patient
adolescent

---
N1-VALIDE
La spironolactone comme traitement adjuvant dans l’hypertension artérielle réfractaire ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2035
Cette étude clinique randomisée croisée, placebo contrôlée, de bonne qualité méthodologique, mais sans critères de jugement forts montre les avantages à court terme (trois mois) de la spironolactone en cas d’hypertension artérielle réfractaire. Il faudrait instamment mener des études à long terme pour examiner la réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires avec la spironolactone dans cette indication.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
hypertension artérielle
Hypertension artérielle réfractaire
spironolactone
résultat thérapeutique
traitement médicamenteux adjuvant

---
N1-VALIDE
Pipettes et autres dispositifs d’administration des solutions buvables : 17 recommandations aux industriels pour limiter les erreurs médicamenteuses - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Pipettes-et-autres-dispositifs-d-administration-des-solutions-buvables-17-recommandations-aux-industriels-pour-limiter-les-erreurs-medicamenteuses-Point-d-Information
’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) poursuit les actions entreprises pour prévenir les erreurs médicamenteuses en lien avec l’utilisation des dispositifs d’administration (pipettes, compte-gouttes, cuillères-mesure ou autres) des médicaments sous forme de solutions buvables en flacons multidoses (hors produits homéopathiques). Elle publie ainsi des recommandations spécifiques à ces dispositifs à l’intention des industriels...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
solutions pharmaceutiques
Erreurs de médication
Pipette
recommandation professionnelle
emballage de médicament
solutions pharmaceutiques
compte-gouttes
administration par voie orale
équipement et fournitures
Erreur de dose du médicament administré
industrie pharmaceutique

---
N1-VALIDE
Le nicotinamide (vitamine B3 ou PP) en chimioprévention du cancer cutané ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2038
L’exposition aux rayons ultraviolets (UV) est la principale cause de carcinome basocellulaire, de carcinome spinocellulaire et de kératose actinique. L’effet de la crème solaire en prévention du carcinome spinocellulaire et de la kératose actinique a été démontré mais l’observance étant faible, il convient de rechercher d’autres moyens préventifs. Le nicotinamide (vitamine B3 ou PP) connu pour son effet protecteur contre les lésions de l’ADN causées par les rayons ultraviolets a été proposé.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
tumeurs cutanées
kératose actinique
nicotinamide
complexe vitaminique B
vitamines
résultat thérapeutique
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Vaccination des personnes âgées
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=559
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160311_vaccinationpersonnesagees.pdf
Le risque infectieux et plus encore le risque d’infections graves augmente avec l’âge. Les personnes âgées fragiles ou dépendantes sont non seulement plus à risque de contracter une infection que les personnes âgées vigoureuses, mais aussi plus à risque de présenter des complications graves en cas d’infection. Ces éléments justifient de mettre à disposition des professionnels de santé un document pratique spécifiquement dédié à la vaccination des personnes âgées qui a pour principaux objectifs : de faire la synthèse des données épidémiologiques et immunologiques disponibles à ce jour concernant cette population ; de rappeler les recommandations vaccinales qui existent pour les personnes âgées non seulement en routine mais également dans des contextes particuliers (voyages, entrée en institution, existence de co-morbidités...) ; de faire des propositions de communication pour améliorer la couverture vaccinale chez les personnes âgées, de leur entourage et des professionnels de santé qui les prennent en charge.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
sujet âgé
Immunosénescence
vaccination
infections bactériennes
maladies virales
vaccins antipneumococciques
anatoxine tétanique
Vaccin anticoquelucheux
Vaccin contre le zona
vaccins antipoliomyélitiques
vaccins antigrippaux
vaccins antihépatite A
vaccin anti-fièvre jaune
vaccins antirabiques
vaccins
vaccin diphtérique tétanique

---
N1-SUPERVISEE
Double thérapie antiplaquettaire d’une durée de 12 ou 30 mois après la pose de tuteurs pharmacoactifs - Évaluation critique de la documentation scientifique
In PHARMACTUEL, Vol. 49, No. 1, 2016
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1065/850
L’étude DAPT visait à quantifier les risques et les avantages d’une thérapie antiplaquettaire à base d’AAS et de thiénopyridine de longue durée, comparativement à une thérapie de six à 12 mois. Elle a démontré la supériorité de la double thérapie par rapport à l’AAS seul pour la prévention au-delà de 12 mois des thromboses de tuteurs et des infarctus du myocarde fatals, sans toutefois démontrer d’avantages sur l’incidence d’AVC et de décès cardiovasculaires. Néanmoins, cet avantage est contrebalancé par une augmentation presque équivalente du nombre de saignements modérés à graves, si on compare le nombre nécessaire à traiter et le nombre nécessaire à nuire. L’utilisation d’une double thérapie prolongée devra donc encore être soigneusement individualisée en fonction des caractéristiques des patients et de leur risque d’événements thrombotiques et hémorragiques...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
calendrier d'administration des médicaments
lecture critique d'article
endoprothèses à élution de substances
association de médicaments
études multicentriques comme sujet
thrombose
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
Chlorhydrate de prasugrel
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
thiénopyridine
clopidogrel
antiagrégants plaquettaires
Pose d’endoprothèse coronaire à élution de médicament
hémorragie
Thrombose d’une endoprothèse coronaire
thiénopyridine
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
temps
antiagrégants plaquettaires
ticlopidine
ticlopidine
pyridines
pyridines

---
N1-VALIDE
Les anticoagulants pris sur des durées prolongées pour prévenir la thrombose veineuse profonde ou l'embolie pulmonaire après une prothèse de hanche ou de genou
http://www.cochrane.org/fr/CD004179/les-anticoagulants-pris-sur-des-durees-prolongees-pour-prevenir-la-thrombose-veineuse-profonde-ou
Objectifs Évaluer les effets de la thromboprophylaxie sur une durée prolongée pour la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) chez les patients subissant une chirurgie programmée de prothèse de la hanche ou du genou, ou de réparation d'une fracture du col du fémur.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
thrombose veineuse
embolie pulmonaire
anticoagulants
calendrier d'administration des médicaments
arthroplastie prothétique de hanche
prothèse de hanche
arthroplastie prothétique de genou
prothèse de genou
complications postopératoires
héparine bas poids moléculaire
vitamine K
anticoagulants
fractures du col fémoral
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Avortement médical
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39086-7/abstract
Objectif La présente directive clinique passe en revue les données probantes traitant des paramètres entourant l’offre d’un avortement provoqué médical au premier trimestre, dont les critères d’admissibilité, le counseling, le consentement, les schémas posologiques fondés sur des données probantes et les facteurs particuliers à prendre en considération pour les cliniciens qui offrent des services d’avortement médical.
10.1016/j.jogc.2016.04.001
2016
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
avortement provoqué
avortement provoqué
méthotrexate
misoprostol
avortement provoqué
abortifs
âge gestationnel
grossesse

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Célécoxib (CELEBREX et génériques) - Évaluation du risque d'effets secondaires graves (troubles cardiaques et accident vasculaire cérébral (AVC)) à doses élevées relativement à d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/celecoxib-fra.php
Le célécoxib est un médicament AINS utilisé pour soulager la douleur et l'inflammation associées à des maladies articulaires, comme l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde chez l'adulte et la spondylarthrite ankylosante. Santé Canada a entrepris un examen de l'innocuité suite à la publication d'une étudeNote de bas de page 1. L'étude indiquait que l'administration du célécoxib (à des doses quotidiennes supérieures à 200 mg) peut être lié à un risque accru d'effets secondaires graves (troubles cardiaques et AVC) de manière comparable aux risques liés à l'utilisation à doses élevées du diclofénac ( 150 mg par jour) ou de l'ibuprofène ( 2 400 mg par jour). L'examen de l'innocuité réalisé par Santé Canada a établi que les bienfaits globaux du célécoxib continuent d'être supérieurs à ses risques lorsqu'utilisé conformément aux recommandations. Cependant, à des doses supérieures à 200 mg par jour, le celecoxib peut être associé à un risque accru d'effets secondaires graves liés à des troubles cardiaques ou à des AVC, particulièrement chez les patients qui présentent des facteurs préexistants pour une maladie cardiaque ou chez ceux qui prennent le médicament pendant plus de 18 mois...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation des risques
Célécoxib
M01AH01 - célécoxib
CELECOXIB
CELEBREX
accident vasculaire cérébral
cardiopathies
haute dose
Célécoxib
anti-inflammatoires non stéroïdiens
anti-inflammatoires non stéroïdiens
administration par voie orale
médecine factuelle
avis de pharmacovigilance
traitement médicamenteux au long cours

---
N1-VALIDE
Les caroténoïdes alimentaires en prévention de la DMLA ?
In Minerva 2016 Volume 15 Numéro 5 Page 122 - 125
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2044
Les caroténoïdes ingérés via l’alimentation peuvent-ils prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ou en ralentir la progression chez des sujets âgés d’au moins 50 ans (sans DMLA initiale, ni diabète sucré, ni pathologie cardiovasculaire, ni cancer à l’inclusion) ?...
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
lecture critique d'article
dégénérescence maculaire
enquêtes nutritionnelles
lutéine
Zéaxanthines
fruit
légumes
comportement alimentaire
adulte
sujet âgé
antioxydants
évolution de la maladie
étude d'observation comme sujet

---
N1-VALIDE
Lupus Erythémateux Systémique
http://www.fai2r.org/index.php/recommandations/recommandations/lupus-erythemateux-systemique
https://gallery.mailchimp.com/4ee662ef89beb0fc6c927e39f/files/Pr%C3%A9vention_des_infections_au_cours_du_LS_chez_l_adulte_et_l_adolescent.pdf
L’objectif de ce travail était de proposer des recommandations relatives aux modalités des vaccinations, de la prévention de la pneumocystose et du dépistage du cancer du col de l’utérus dans le lupus systémique (LS) chez l’adulte et l’adolescent.
2016
false
false
true
FAI²R - Filière des maladies autoimmunes et autoinflammatoires rares
France
français
recommandation par consensus
lupus érythémateux disséminé
vaccins
vaccination
calendrier vaccinal
adulte
adolescent
sujet âgé
grossesse
maladies virales
infections bactériennes

---
N1-VALIDE
Utilisation des opioïdes forts dans la douleur chronique non cancéreuse de l'adulte
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/recommandations/recos_opioides_forts_sfetd_version_longue.compressed.pdf
L’objectif est de proposer des recommandations pour la prescription des opioïdes forts dans la douleur chronique non cancéreuse de l’adulte, utilisables à la fois en ambulatoire et en milieu hospitalier. Ces recommandations ont pour mission de répondre aux deux questions suivantes : - Quels sont les bénéfices et les indications des opioïdes forts dans les douleurs chroniques non cancéreuses ? - Quels sont les risques et les précautions à prendre lors de l’utilisation des opioïdes forts dans les douleurs chroniques non cancéreuses ?
2016
false
false
true
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
recommandation par consensus
douleur chronique
analgésiques morphiniques
adulte
résultat thérapeutique
lombalgie
arthrose
fibromyalgie
céphalées
migraines
analgésiques morphiniques
mauvais usage des médicaments prescrits
addiction
dépendance à la morphine
évaluation des risques
névralgie

---
N1-SUPERVISEE
Analyse brève - L’effet de l’insuline glargine, prescrite par un pharmacien dans le cadre d’un programme structuré de 6 mois, persiste-t-il après un an ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/455
Cette étude présentant de réelles limites méthodologiques n’apporte pas d’élément neuf renforçant l’indication ou la prescription banalisée d’une insuline glargine, ni d’argument nous aidant à mieux impliquer le pharmacien dans notre contexte de soins. La difficulté de trouver, au-delà d’interventions ponctuelles, des modèles de soins capables de maintenir des résultats à long terme avec des bénéfices cliniques réels pour les patients (critères de jugement forts), dans le traitement de maladies chroniques comme le diabète de type 2 reste considérable.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
gestion des soins aux patients
résultat thérapeutique
Insuline glargine
pharmaciens

---
N1-SUPERVISEE
Analyse brève - Traitement antiagrégant double prolongé : intérêt post infarctus du myocarde ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/454
Cette méta-analyse montre l’intérêt d’une association aspirine plus autre antiagrégant plaquettaire (ticagrélor, clopidogrel ou prasugrel) versus aspirine seule en traitement prolongé post infarctus du myocarde, traitement qui peut être envisagé chez de tels patients stabilisés et sans risque hémorragique accru.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
association de médicaments
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
infarctus du myocarde
antiagrégants plaquettaires

---
N1-VALIDE
Directives suisses pour le traitement par propranolol des hémangiomes infantiles
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/11-16_0.pdf
Avec une prévalence de 4–5 % (chez les nouveau- nés prématurés jusqu’à 14 %), les hémangiomes infantiles (HI) ne sont pas seulement les tumeurs vasculaires les plus fréquentes, mais les tumeurs les plus fréquentes en absolu chez le nourrisson
2016
false
false
false
SSP - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
allemand
propranolol
recommandation pour la pratique clinique
hémangiome
nouveau-né
nourrisson
propranolol
hémangiome

---
N1-VALIDE
Risque, Responsabilité et Information
Référentiel de pédiatrie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/24_05_2016/JF_Chateil/index.html
Objectifs : savoir informer la famille des risques et des avantages, connaitre les règles d'hygiène, connaitre les règles de radioprotection, règles d'analgésie, de sédation et de contention, produits de contrastes, attitude dans les situations d'urgence.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
information en santé des consommateurs
radiologie
radioprotection
information en santé des consommateurs
radiologie
contention physique
produits de contraste
enfant
nourrisson
adolescent

---
N1-VALIDE
Tiapride (Tiapridal et ses génériques) : Modification des indications et, pour la forme injectable, de la dose maximale journalière recommandée - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Tiapride-Tiapridal-R-et-ses-generiques-Modification-des-indications-et-pour-la-forme-injectable-de-la-dose-maximale-journaliere-recommandee-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), les laboratoires commercialisant des spécialités à base de tiapride souhaitent informer les professionnels de santé de la modification des indications de ces spécialités et, pour la forme injectable, de la dose maximale journalière recommandée. Ces modifications font suite à la réévaluation par l’ANSM du rapport bénéfice/risque des spécialités contenant du tiapride sur la base des données d'efficacité et de sécurité disponibles. Le rapport bénéfice/risque reste favorable...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
chlorhydrate de tiapride
chlorhydrate de tiapride
N05AL03 - tiapride
évaluation des risques
résultat thérapeutique
recommandation de bon usage du médicament
TIAPRIDE
TIAPRIDAL
administration par voie orale
injections
évaluation de médicament
agitation psychomotrice
agressivité
Syndrome de Tourette
troubles psychotiques
TIAPRIDAL 5 mg/goutte, solution buvable en gouttes
TIAPRIDAL 100 mg, comprimé sécable
TIAPRIDAL 100 mg/2 ml, solution injectable
TIAPRIDE MYLAN 100 mg, comprimé sécable
TIAPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable
adulte
enfant
neuroleptiques
neuroleptiques

---
N1-VALIDE
Différentes doses et durées d’administration des corticoïdes oraux contre les crises d'asthme
http://www.cochrane.org/fr/CD011801/differentes-doses-et-durees-dadministration-des-corticoides-oraux-contre-les-crises-dasthme
Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de toute dose ou durée de corticothérapie orale par rapport à une autre dose ou durée chez les adultes et les enfants souffrant d'une exacerbation de l'asthme.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
état de mal asthmatique
administration par voie orale
corticothérapie
adulte
enfant
prednisolone
glucocorticoïdes
dexaméthasone
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Drépanocytose : traitement par l'hydroxyurée
https://devsante.org/articles/drepanocytose-traitement-par-l-hydroxyuree
Utilisée depuis plus de 25 ans, l’hydroxyurée est le médicament efficace sur la prévention et/ou l'atténuation des crises vaso-occlusives (CVO) et des syndromes thoraciques dans la drépanocytose. En 2016, elle est cependant sous-utilisée si l’on considère son efficacité, sa tolérance et son faible coût.
2016
false
false
false
false
Développement et Santé
France
français
information scientifique et technique
drépanocytose
Hydroxy-urée

---
N1-VALIDE
Colchicine Opocalcium 1 mg et Colchimax : rappel des règles de bon usage pour limiter les risques de surdosages graves - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Colchicine-Opocalcium-R-1-mg-et-Colchimax-R-rappel-des-regles-de-bon-usage-pour-limiter-les-risques-de-surdosages-graves-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La colchicine (Colchicine Opocalcium et Colchimax ) est notamment indiquée dans le traitement et la prévention de la crise de goutte. La colchicine est un médicament à marge thérapeutique étroite ; il est donc nécessaire d’être particulièrement vigilant au respect des indications, des contre-indications et des interactions Une mise à jour du RCP et de la notice des spécialités à base de colchicine a été effectuée avec, en particulier, un nouveau schéma posologique. Ces modifications font suite à la survenue de nouveaux cas d’effets indésirables graves, certains d’issue fatale, liés à un surdosage en colchicine. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle aux professionnels de santé l’importance de respecter les règles de bon usage de ce médicament...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
colchicine
colchicine
antigoutteux
antigoutteux
COLCHICINE OPOCALCIUM
COLCHIMAX
COLCHICINE OPOCALCIUM 1 mg, comprimé sécable
COLCHIMAX, comprimé pelliculé sécable
M04AC01 - colchicine
mauvais usage des médicaments prescrits
intoxication
surdosage de colchicine
sujet âgé
interactions médicamenteuses
marge thérapeutique étroite

---
N1-VALIDE
Noxafil (posaconazole): comprimés et suspension buvable ne sont pas interchangeables
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Noxafil-posaconazole-comprimes-et-suspension-buvable-ne-sont-pas-interchangeables
En accord avec l'EMA et l'ANSM, les professionnels de santé sont informés que les comprimés et la suspension buvable de NOXAFIL (posaconazole) NE sont PAS interchangeables. Les posologies, les modalités de prise vis-à-vis de la nourriture et les concentrations plasmatiques obtenues différent selon la forme pharmaceutique utilisée. Il est important de suivre les recommandations posologiques spécifiques pour chaque formulation. La substitution des comprimés par la suspension buvable, et inversement, peut donc entraîner un surdosage ou un sous-dosage ainsi qu'un risque d’effets indésirables graves ou de manque d’efficacité. Aussi, les prescripteurs doivent préciser la forme et la posologie de posaconazole sur chaque prescription et les pharmaciens doivent s’assurer que la forme orale appropriée est délivrée au patient...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
administration par voie orale
comprimés
ne pas substituer
posaconazole
NOXAFIL oral
J02AC04 - posaconazole
NOXAFIL 100 mg, comprimé gastro-résistant
NOXAFIL 40 mg/ml, suspension buvable
suspensions
suspension buvable
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
antifongiques
triazoles

---
N1-VALIDE
Mise à disposition d’un spray nasal de naloxone auprès des usagers de drogues pour le traitement d’urgence des surdoses aux opioïdes
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mise-a-disposition-d-un-spray-nasal-de-naloxone-aupres-des-usagers-de-drogues-pour-le-traitement-d-urgence-des-surdoses-aux-opioides
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/ATU-de-cohorte-de-Nalscue-R-0-9-mg-0-1-ml-mise-a-disposition-d-un-spray-nasal-de-naloxone-dans-le-traitement-d-urgence-des-surdosages-aux-opioides
http://ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/ATU-de-cohorte-en-cours/Liste-des-ATU-de-cohorte-en-cours/NALSCUE-0-9-mg-0-1ml-solution-pour-pulverisation-nasale-en-recipient-unidose
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a octroyé une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) pour un spray nasal contenant de la naloxone. Ce médicament est destiné au traitement d’urgence des overdoses aux opioïdes dans l’attente d’une prise en charge médicale. Il est dès à présent disponible auprès des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des usagers de drogues. Une formation à son utilisation est un prérequis indispensable avant sa délivrance...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
pulvérisations nasales
administration par voie nasale
naloxone
traitement d'urgence
antagonistes narcotiques
V03AB15 - naloxone
recommandation de bon usage du médicament
alcaloïdes opiacés
intoxication
usagers de drogues

---
N1-VALIDE
Truvada en prophylaxie pré-exposition pour réduire le risque d’infection à VIH 1 chez les adultes à risque élevé – recommandations visant à appuyer une utilisation appropriée
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-07-fra.php#inn
Risque de pharmacorésistance liée à une utilisation inappropriée de Truvada en PPrE : Dans le cadre d’une PPrE, Truvada ne doit être prescrit qu’à des personnes confirmées séronégatives au VIH juste avant la prise initiale et reconfirmées comme telles périodiquement (au moins tous les 3 mois) pendant l’utilisation de ce produit. Des variants du VIH‑1 présentant une pharmacorésistance peuvent émerger chez les personnes dont l’infection par le VIH‑1 n’a pas été détectée et qui prennent uniquement Truvada, car ce produit à lui seul ne constitue pas un schéma thérapeutique complet pour la prise en charge du VIH‑1. Les patients devraient être conseillés de suivre strictement le schéma posologique recommandé pour Truvada. L’efficacité de Truvada pour réduire le risque d’infection par le VIH-1 est fortement corrélée avec l’observance de ce schéma comme l’ont démontré les taux de médicaments mesurables lors d’essais cliniques...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
recommandation de bon usage du médicament
Prophylaxie pré-exposition
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
adulte
TRUVADA
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
Canada
administration par voie orale
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
dépistage systématique
résistance virale aux médicaments
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
séronégativité VIH

---
N1-VALIDE
Hemoleven (facteur XI de coagulation humain) : information sur le bon usage pour réduire les risques d’évènements thromboemboliques - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Hemoleven-R-facteur-XI-de-coagulation-humain-information-sur-le-bon-usage-pour-reduire-les-risques-d-evenements-thromboemboliques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
De rares cas d’évènements thromboemboliques artériels ou veineux, parfois d’évolution fatale, ont été rapportés chez des patients traités par Hemoleven...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
facteur XI
thromboembolie
facteur XI
HEMOLEVEN
HEMOLEVEN 1000 UI/10 mL, poudre et solvant pour solution injectable
déficit en facteur XI
hémorragie
hémorragie
facteurs de risque
continuité des soins
évaluation des risques
injections veineuses
thromboembolie
procédures de chirurgie opératoire

---
N1-SUPERVISEE
Usage de la procalcitonine pour guider l’utilisation des antibiotiques en cas de sepsis
In Pharmactuel, Vol. 49, No 2 (2016)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1094
Objectif : L’objectif est de discuter de l’intérêt de la procalcitonine comme biomarqueur de l’infection bactérienne dans les situations de sepsis...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
infections bactériennes
marqueurs biologiques
hospitalisation
algorithmes
infections bactériennes
dépistage systématique
sepsie
antibactériens
calcitonine
Précurseurs de protéines

---
N1-VALIDE
Maladie de Pompe - Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2659919/fr/maladie-de-pompe
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2659918/fr/pnds-maladie-de-pompe
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de la Maladie de Pompe.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Filière G2M - Groupement des maladies héréditaires du métabolisme
Filnemus - La Filière de Santé Maladies Rares Neuromusculaires
France
français
recommandation pour la pratique clinique
glycogénose de type II
médecine générale
glycogénose de type II
glycogénose de type II
nourrisson
enfant
adolescent
signes et symptômes
glycogénose de type II
adulte
diagnostic différentiel
révélation de la vérité
glycogénose de type II
alpha glucosidase acide humaine
alpha-Glucosidase
alpha glucosidase acide humaine
alpha-Glucosidase
techniques de physiothérapie
grossesse
observation (surveillance clinique)
continuité des soins
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Injections de morphine pour le soulagement de la douleur après arthroscopie du genou
http://www.cochrane.org/fr/CD008918/injections-de-morphine-pour-le-soulagement-de-la-douleur-apres-arthroscopie-du-genou
Objectifs Évaluer les effets relatifs sur le soulagement de la douleur et les événements indésirables de la morphine IA administrée pour le contrôle de la douleur après arthroscopie du genou par rapport à un placebo, à d'autres analgésiques (anesthésiques locaux, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), autres opioïdes) et à d'autres voies d'administration de la morphine
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
arthroscopie
articulation du genou
morphine
arthralgie
douleur postopératoire
injections articulaires
morphine
analgésiques morphiniques
analgésiques morphiniques

---
N1-VALIDE
La sédation palliative en fin de vie
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2016-08-29-fr-sedation-palliative-fin-de-vie.pdf
Même s’il s’adresse d’abord aux médecins, ce guide a pour objectifs que ce soin de dernier recours soit mieux compris de toute la population québécoise et qu’il soit utilisé le plus judicieusement possible. On y trouve l’ensemble des repères jugés essentiels : les indications, la démarche à suivre pour prendre la décision d’instaurer une sédation palliative, la médication à utiliser, la surveillance et les autres soins à assurer, ainsi que les éléments à inscrire au dossier ou à déclarer aux instances responsables.
2016
false
false
false