Titre : Encéphalite à tiques : premier cas autochtone et surveillance épidémiologique dans le canton du Valais;

URL : https://www.revmed.ch/RMS/2012/RMS-357/Encephalite-a-tiques-premier-cas-autochtone-et-surveillance-epidemiologique-dans-le-canton-du-Valais

Description : L'encéphalite à tiques, ou méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE), est une maladie virale le plus souvent transmise à l'homme par des tiques infectées du genre Ixodes. En moyenne, 135 cas par an sont déclarés à l'Office fédéral de la santé publique. Apparues dans le nord-est de la Suisse dans les années 1970, les zones d'endémie se sont lentement étendues. Actuellement, 18 cantons sur 26 sont touchés. En Suisse romande, encore épargnée il y a peu, les foyers progressent en direction du lac Léman et, nouvellement, en Valais. Les zones d'endémie, discontinues et d'étendues variables, sont détectées par l'anamnèse d'exposition de cas humains ou par l'analyse de tiques récoltées par échantillonnage. De nouvelles méthodes plus efficaces sont nécessaires pour surveiller l'épidémiologie changeante de la MEVE.;

Année : 2012;

Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ***infectiologie
***neurologie
***virologie

Vous pouvez consulter :


Courriel
22/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.