CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Titre : Quand la saison devient synonyme de dépression;

URL : http://www.medecinesciences.org/articles/medsci/abs/2010/02/medsci2010261p79/medsci2010261p79.html

Description : Bien que les médecins et les psychiatres reconnaissent de plus en plus la réalité du trouble affectif saisonnier (TAS), l'étiologie de ce mal reste encore obscure. Tout ce qu'on peut affirmer à propos de cette pathologie, c'est l'existence d'un lien entre la baisse de luminosité ambiante à partir de l'automne puis au cours de l'hiver et l'apparition de symptômes dépressifs. Mais pourquoi cette diminution de luminosité rend-elle certaines personnes dépressives et pas d'autres ? Pourquoi et comment l'exposition au soleil peut-elle affecter la régulation de l'humeur par le cerveau ? Cet article propose de faire la lumière sur les principales hypothèses neurochimiques avancées au cours des vingt-cinq dernières années. Il souligne également l'importance de la mélatonine, de la sérotonine et des catécholamines dans la physiopathologie du TAS.;

Année : 2010;

greenArrow Détails


Type(s) de ressource(s) :

Indexation :

Spécialité(s) : ****psychiatrie
*endocrinologie

greenArrow Vous pouvez consulter :


Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.